Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Lun 2 Mai - 22:36

(n°1) Nothing lasts forever, but this is gonna take me down
Zack B-Herondale & Emma De Lornet
« Emma ? J’ai les résultats pour ta patiente. » Concentrée sur les données de mes derniers patients que je rentre dans l’ordinateur de l’hôpital, je lève les yeux vers Emy qui me tend un dossier. Il me faut une fraction de seconde pour saisir de quoi elle parle. Aujourd’hui j’ai apporté plusieurs échantillons à faire analyser au laboratoire, mais un plus particulièrement m’a trotté dans la tête durant toute la matinée pour que je finisse par l’oublier en me plongeant corps et âme dans mon travail. Jusqu’à maintenant. J’attrape le dossier qui m’est tendu pour le consulter immédiatement. « Tu es sûre que les résultats sont justes ? » Je lui demande en évitant que ma voix ne tremble trop. « Tu me demandes si je sais faire mon travail là ? Parce que ma réponse est oui. » Un sourire désolé vient prendre place sur mes lèvres. Je n’aurais pas dû douter de ce qu’elle m’a apporté mais j’aurais sincèrement préféré que ces résultats soient tout autre. « Merci. » Je souffle finalement, tentant de contenir les tremblements de mes mains.
***
Lorsque j’arrive à l’Institut j’ai l’esprit totalement ailleurs. J’erre dans les couloirs sans destination précise. J’avance. Je laisse mes jambes faire le travail pour moi alors que mon cerveau se focalise sur une seule et unique chose. J’ai le coeur au bord des lèvres et des larmes qui me brûlent les yeux. Au moins les tremblements ont cessé même si je sais que si je me laisse aller à pleurer ils reviendront m’assaillir en traitres qu’ils peuvent être. J’ai oublié la réunion que mes parents donnaient cet après-midi. Je n’y étais pas invitée. Je suis peut-être leur fille, il n’empêche que je n’ai pas le rang suffisant pour prendre part à ce genre de rassemblement. Quelque part, ce n’est pas plus mal, tout ça c’est trop barbant pour moi et de toute manière à quoi je pourrais bien servir avec ma neutralité ? Néanmoins si je m’en étais souvenue, je ne serais pas allée me perdre dans les couloirs du bâtiment sud. Mais, encore une fois, j’ai marché sans réfléchir à tel point que je suis surprise de ne pas m’être pris un seul mur. C’est lorsque je vois toute une petite foule des chasseurs d’ombres dans le couloir que je me remémore cette réunion. Je m’arrête d’un coup quand je le vois. Séparés par ces quelques néphilims, je parviens tout de même à l’apercevoir parce que, comme à chaque, mon regard est aimanté vers lui. Pourtant, je ne souris pas. Habituellement, malgré le risque que ça peut être, je lui adresse au moins un sourire. Parce que nous ne pouvons pas nous montrer au grand jour - et ainsi dévoiler la faiblesse de l’un et de l’autre - nous nous comptons de ces petits regards qui en disent long. Parfois, il ne suffit que de ça. Je connais Zack par coeur et il me connait tout aussi bien. Un regard suffit pour que l’un comprenne ce que l’autre pense bien que ça ne remplace pas ces instants rares où je peux profiter de la protection de ses bras, de sa présence. Mais là, rien. Je ne suis pas capable de soutenir son regard alors je baisse la tête. L’idée même de le rejoindre me fait peur. Je fais demi-tour, je m’enfuis à toute vitesse de cet endroit et mon souffle se fait irrégulier. Je me suis mise à courir sans même m’en rendre compte. Ne t’arrête pas, cours pour qu’il ne te rattrape pas. La seule chance que j’ai est qu’il y avait ces chasseurs d’ombres pour lui barrer le chemin, autrement je n’aurais pas pu le semer. Zack est plus rapide que moi, il l’a toujours été. Mais je sais qu’il n’est pas derrière moi. Je ne sens pas sa présence, pourtant je ne ralenti pas. Je cours encore et encore, passant la passerelle où je bouscule une ou deux personne sans prendre le temps de m’arrêter. Je passe en coup de vent dans les couloirs du bâtiment nord sans même me rendre compte que mon père était là et non pas à la réunion. Je continue malgré ma respiration saccadée et je dévale les escaliers menant aux sous-terrains. Je me suis perdue si souvent en ces lieux qu’aujourd’hui je connais chaque recoins comme ma poche, y compris les passages secrets et c’est dans l’un d’eux que je m’engage sans même penser au fait qu’il s’agit de celui où, au tout début de notre relation, Zack et moi venions pour y trouver un tant soit peu de tranquillité et d’intimité. Là, je finis par m’arrêter, à bout de souffle, pliée en deux tandis que je tousse. Ma gorge me fait mal, mes poumons aussi. Et je pleure. Je pleure à chaudes larmes. Je préférerai ne pas imaginer ce qu’il a pu me penser en me voyant faire demi-tour lorsque je l’ai vu, seulement je ne peux faire autrement. Est-ce qu’il a pensé que j’ai décidé d’envoyer toutes mes promesses en l’air et qu’à nouveau je veux mettre de la distance entre nous ? Est-ce ce que je veux avec ce que je viens d’apprendre ? Non, clairement pas ! Je ne peux pas vivre sans lui, je l’ai bien compris maintenant. Néanmoins, j’ai peur … peur comme ça n’a pas été le cas depuis un bon moment maintenant. Et si c’était ça que le faisait fuir lui ? Qu’est-ce que je deviens s’il décide de prendre de la distance à son tour ? Arriverais-je au moins à m’en relever si une telle chose se produit ? Et pourquoi est-ce que je pense à tout ça ? Je me redresse et passe mon index sous mes yeux afin de chasser les larmes qui s’y sont logées mais qui finissent immédiatement remplacées par d’autre et, dans ma fureur due à cette situation qui ne semble que s’empirer de jour en jour, je frappe le mur en face de moi et le regrette aussitôt lorsqu’une douleur fulgurante se propage dans toute ma main. Et cette promesse ? Qu’est-ce que je faisais de cette promesse maintenant ? Je peux la sentir brûler ma peau, peser si lourd que je ne peux que souffrir à l’idée que cette promesse soit rompu parce cette nouvelle. Nous nous ne sommes pas prêts … Mais le seront-nous un jour ? Ce n’est pas la bonne époque, pas la bonne période … Tout semble être fait pour briser chaque personne qui, bien que vouer à s’aimer pour des millénaires, ne semblent pas être en droit de jouir de cet amour véritable. Comment ne pas avoir l’impression que la vie était sadique ?


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Jeu 5 Mai - 20:43

nothing lasts forever, but this is gonna take me downy ∞ Emmack
Dire que j’arrivais à contrôler mes sauts d’humeurs était un euphémisme. Et pourtant, je le devais. Je devais garder ce visage neutre, cette attitude détaché devant mes amis, ma famille. Le plus difficile, c’était lorsque je la voyais. Je devais rester éloigné, comme pour leur montrer que nous n’étions toujours plus ensembles. Mais comment garder son calme lorsque tout mon corps voulait être proche d’elle… ? Elle, ma future femme… ? Bordel, j’avais envie de le crier à quiconque. Je voulais leur dire que nous étions fiancés, que cette sublime fille là-bas, elle m’avait choisit. Elle avait décidé de faire de moi l’homme le plus heureux du monde, elle avait décidé de faire de moi sa moitié, son amant, son meilleur ami, son époux, le père de ses enfants. Putain, c’était puissant. C’était inimaginable. Indescriptible. Alors, lorsque quelqu’un osait me poser la question de comment j’allais, je me mordais la joue pour finalement leur dire que je faisais avec. Je m’étais construit un mur sur mes sentiments dernièrement, j’étais devenu l’ombre de moi-même. Mais, depuis qu’Emma m’avait refait rentrer dans sa vie, ça se fissurer, libérant le véritable Zack. Celui joviale, celui aimant, celui loyale. Le vrai Blackthorn-Herondale, et pas cette pâle copie anéantie.

« C’est tout pour aujourd’hui » dis-je d’une voix autoritaire aux gamins de 13 ans que j’avais devant moi. Voir ses gamins s’acharner sur des épées en bois me rappelait moi et mon frère à peu près au même âge. C’était encore douloureux. Mais Garett, ayant toujours été là pour moi, je supposais que ses souvenirs deviendront moins douloureux, qu’importe l’endroit où j’irai, je me remémorais sa présence plus qu’il ne pourrait l’imaginer. Son fantôme me hantait constamment, et c’était lui le secret de ma démence. Mais j’avais finis par apprendre à ne plus y faire attention, du moins à tenter de ne plus y faire attention. Les premiers gamins sortirent rapidement de la salle, et rangeant Anaël à ma ceinture, je fus le dernier à quitter la salle d’entraînement. Cette aile de l’Institut était toujours bondée en journée, parce que c’était là où les différents cours s’y donnait, là le lieu de passage pour aller aux salles de réunion des plus grands. Alors, lorsque je sortis, je finis par y croiser certains de mes cousins et vint à leur rencontre pour prendre de leurs nouvelles. C’est alors que je la sentis, à droite dans mon champ de vision, presque brouillé. Je tournais la tête un instant, pour tenter de capter son attention – qu’elle ne tarda pas à voir. Son visage était pâle, et je su à l’instant où elle détourna les yeux qu’elle était tiraillée. Ce n’était pas comme d’habitude, pas ce regard rapide mais amoureux. Elle me fuyait littéralement. Alors, forcément, mon cœur s’accéléra. Avait-elle changé d’avis… ? Me rejetait-elle de nouveau… ? Je frémis, ne faisant plus attention à ce que Lux racontait. Non…Non. Ce n’était pas possible. Je le savais. Je la connaissais. Pourtant, cette infime crainte qu’elle m’a déjà fait subir une fois revint à la charge. Sans crier gare, elle tourne des talons et se met à courir. « Excusez-moi » dis-je en marmonnant rapidement dans ma barbe. J’allais me mettre à courir, à travers la foule. Oh j’allais la rejoindre, qu’importe ce que tout le monde allait pouvoir penser, mais une voix féminine s’éleva dans mon dos : « Zack ! » Son ton si autoritaire m’arrêta net, alors que mon cœur lui était déjà en train de courir après Emma. Je me retournais et vit Juliette qui me souriait. « On ne t’as pas vu tout à l’heure » dit-elle, certainement pour entendre mon excuse. « J’avais entrainement. » « Oh » fit-elle en claquant son index sur son menton. « T’iras voir Killian, dans ce cas… ? J’ai une mission pour toi. » « Aucun soucis » dis-je de manière pressée. « Ca va… ? » dit-elle d’un air inquiet. « Oui, t’en fais pas. J’ai juste oublié un truc, va falloir que j’y aille. » « D’accord. Oublie pas d’aller voir Killian » fit-elle alors que j’avais déjà fais demi-tour d’un pas pressé. J’avais hésité une seconde sur sa destination, mais les souterrains me parlèrent plus. Elle avait l’habitude d’y aller, de m’y emmener pour avoir quelques minutes rien qu’à nous. Je ne doutais pas de sa présence là-bas. Alors, j’avais marché vite, jusqu’à ce que je sois hors de vue des autres. Je détalais alors,  avec une agitilité monstrueuse, je glissai sur la rampe de l’escalier pour aller plus vite, je faisais tout pour rattraper mon retard. « Emma ?! » dis-je en entrant dans l’antre de l’Institut. « Où es-tu ? » C’était des labyrinthes. J’avais mes repères, mais je ne les connaissais pas aussi bien qu’elle. Pourtant, après avoir activé une rune d’écoute, c’était avec un pas décidé que je m’engageai aussitôt. Je l’entendis respirer, d’un souffle saccadée. Je l’entendis expulser ces pleures, d’une détresse déchirante. Je l’entendis éclater son poignée contre le mur, avec une rage féroce. Plus j’approchais, plus j’en avais le cœur brisé. Qu’avait-elle donc ... ? Qu’est ce qui se passait bon sang… ? Lorsque je finis par entrer dans la petite cavité, je la découvris totalement paniquée, en train de secouer sa main douloureuse. « Emma, qu’est ce… ? » Je ne finissais pas ma phrase que j’étais déjà en train de la prendre dans mes bras. Au début, elle semblait paniquée, hésitante sur le fait de me repousser, mais ma poigne était forte, ferme. Si elle devait me dire que ce n’était plus possible, je voulais la serrer une dernière fois. Lorsque je sentis ses épaules s’affaisser – peut être ma présence qui la réconforte à minima – je finis par lâcher prise. « Qu’est ce qui t’arrives… ? Qu’est ce qui se passe… ? » Bon nombre de question se répercutaient dans ma tête. Aucune n’avait une réponse. La femme que j’aimais était la seule à pouvoir me la donner. Mais, était-ce une bonne chose… ?


998 MOTS


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Jeu 5 Mai - 22:58

(n°3) Nothing lasts forever, but this is gonna take me down
Zack B-Herondale & Emma De Lornet
« Vous êtes liés, Emma. Un jour tu le comprendras. Un jour tu le verras. Je t’envie, Biscuit. Tu as déjà ce cadeau précieux qui a été arraché à bien des personnes. Préserve-le, chéris-le. » Ces mots me reviennent en tête alors que je pleure. J’ai toujours ris en entendant de tels paroles. Je n’ai pas voulu y croire pendant des années. A mes yeux c’était tout bonnement inconcevable, impossible. Zack était mon meilleur ami. Il avait tout du frère que je n’avais jamais eu. Nous avions grandi ensemble, nous passions notre temps ensemble. L’un et l’autre nous comblions nos lacunes, nous nous complétions et étions proches mais jamais je n’aurais envisagé notre relation comme celle qu’elle est devenue avec le temps. Pourtant, notre entourage semblait détenir la clé d’un secret dont nous ignorions tout, la clé de notre avenir. Tous en étaient persuadés et personne ne fut surpris lorsque nous avions enfin passé le cap, lorsque nous avions pris conscience de ces sentiments qui avaient pris place dans nos coeurs. Ce qui m’avait semblé être quelque chose d’impossible et de risible c’était imposé à moi telle une évidence, comme s’il n’y avait pas d’autres choix. Nous étions peut-être véritablement nés pour être ensemble qui sait ? Les Anges avaient peut-être décidé d’être cléments envers nos deux familles. Bien que nous ne soyons pas les seuls à souffrir de pertes, il m’est impossible de me dire que cet amour n’est pas un cadeau divin pour panser nos blessures, pour diminuer la douleur due aux pertes de nos proches. Ce pourrait être un lourd poids à porter mais je l’accepterai toujours. Il est ma promesse d’un jour meilleur, l’assurance d’un avenir plus lumineux, loin de l’obscurité dans laquelle nous évoluons depuis notre naissance. Il est devenu ma raison de vivre, une partie de mon âme sans même m’en rendre compte. Je ne respire que parce qu’il en fait de même et j’accepte sans mal cette connexion.

Parce que c’est ainsi, nous sommes connectés, liés à tout jamais que ça soit dans cette vie ou dans une autre, j’en suis persuadée. Pourtant … pourtant je ne sais plus quoi penser de la situation. Je ne sais plus quoi penser de ce qui m’arrive. C’est comme être sur des montagnes russes. Il y a cet instant où tout va bien et celui d’après où tout semble partir en chute libre. J’ai passé ces derniers jours plus heureuse que jamais en m’efforçant de le cacher malgré la difficulté que ça a pu être. Chaque instant seule, je regardais cet anneau, preuve de notre engagement à s’unir l’un à l’autre comme nous sommes destinés à le faire, comme nous désirons le faire au plus profond de nous. Je l’ai admiré des heures durant, un sourire niais peint sur mes lippes pour y ajouter l’anneau de ma propre famille que j’ai toujours porté au doigt jusqu’à présent. L’un contre l’autre autour de mon cou, comme pour prouver un peu plus à quel point De Lornet et Blackthorn-Herondale vont de paire. Mais maintenant, j’ai l’impression que ces deux bijoux pèsent une tonne. J’ai peur et c’est cette peur qui m’a fait prendre la fuite, qui m’a amené dans ces sous-terrains. C’est cette peur de le perdre, de venir tout gâcher qui m’a poussé à extérioriser ma colère en frappant le mur. Désormais ma main me fait un mal de chien toutefois ce n’est rien en comparaison de la douleur à l’idée même de le perdre. Parce qu’il ne peut que fuir, n’est-ce pas ? Je suis effrayée et consciente que c’est loin d’être le moment, pourquoi en déciderait-il autrement ? J’aurais dû me douter en l’apercevant qu’il ne laisserait pas couler, qu’il me suivrait à travers tout l’Institut s’il le fallait. L’entendre m’appeler n’est pas une surprise. Je reste néanmoins silencieuse bien que je sais qu’il va me trouver.

Il le fait toujours. « Emma, qu’est ce… ? » Je n’ai pas le temps d’ouvrir la bouche que je me retrouve déjà dans ses bras. Ce serait mentir que de dire que je n’ai pas pensé à le repousser, à repartir une nouvelle fois en courant, mais je suis trop faible. Si je dois le perdre autant profiter de cette dernière étreinte. « Qu’est ce qui t’arrives… ? Qu’est ce qui se passe… ? » Mes larmes m’assaillent de plus bel. Je n’ose même pas le regarder dans les yeux mais je n’ose pas m’éloigner non plus. Je reste là, à pleurer près de lui ne sachant par où commencer. Pourquoi pas par la vérité ? J’en serais débarrassée et je serais fixée. « Je suis désolée. » Je murmure en redressant timidement la tête. « Je suis tellement désolée. Je ne voulais pas … Zack, je te promets que je n’ai rien planifié. » Je bafouille entre deux sanglots. « Je … » Je soupire et passe le bout de ma langue sur mes lèvres. Je me dégage et fais quelques pas dans le couloir sombre éclairé faiblement par la lumière du sort. Je passe une main dans mes cheveux tout en lui faisant de nouveau face. « Je me sentais pas bien, mais j’ai pensé que j’avais attrapé froid. Mais juste pour m’assurer que tout allait bien j’ai … j’ai fais des tests. » C’est sans doute l’avantage de travailler et étudier dans un hôpital même si je n’aurais jamais pensé devoir en arriver là n’étant jamais tombée malade. « J’attends un enfant. Le tien … le notre. » J’avoue enfin en sachant qu’il n’y a pas d’autres façons de l’annoncer. « Je te jure que je ne pensais pas … enfin j’ai toujours su que je voudrais avoir des enfants mais pas comme ça, pas alors qu’on évite que tout le monde sache pour nous parce qu’on est la faiblesse l’un de l’autre. Je suis désolée. » Je déclare alors que mes larmes continuent de rouler le long de mes joues. Maintenant je m’attends à le voir faire demi-tour et partir en courant comme je l’ai fais en le voyant.


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Dim 8 Mai - 20:05

nothing lasts forever, but this is gonna take me downy ∞ Emmack
L’ange Raziel avait fait de nous des surhommes, pouvant affronter monts et merveilles. Il nous avait façonné à son image parfaite et pure afin de maintenir la paix qu’il prévoyait pour ce monde. Nous étions gardiens de l’humanité, et bien plus encore. Nous étions des élus et des guerriers. Oh, nous étions préparés pour affronter horreurs et guerres ; c’était dans nos gènes, dans notre culture. Nous étions préparés à tout incident, à tout déchirement, et si la vie finissait par nous abattre, nous étions programmés pour nous relever tant que l’Ange de la Mort n’était pas venu  nous chercher. C’était notre vie, notre destinée. Et quand bien même nous étions forts, nous étions censés assurer dans toutes les situations. Du moins, c’est ce que j’avais beau pensé. La vie n’était pas clémente, je le savais. La mort injuste de ma mère et de mon petit frère approuvait ces choix difficiles. Ma vie était remplie de catastrophes cycliques que je ne pouvais contrôler, mais à chaque fois, j’arrivais à toujours mettre un pied devant moi pour continuer d’avancer. C’était ça être néphilim. C’était pouvoir porter ces ailes d’Anges malgré les embuches. Alors…

Alors pourquoi me sentais-je comme perdu devant cette situation ? Pourquoi avais-je peur de découvrir ce qu’Emma ressentait en ce moment… ? Sa détresse m’atteignait plus qu’elle ne le devrait. De nous deux, j’avais toujours été le plus réfléchis. Là, mon cœur se serrait. Mes entrailles se tiraillaient. Et à ses chaudes larmes, ma tête tournait. Etait-ce si grave ce qu’elle avait à me dire… ? Je pensais à pire. Je pensais à tellement pire que l’anxiété me gagna trop vite. Alors, lorsqu’elle finit par ouvrir la bouche, je déglutis sauvagement, dans cette gorge asséchée par la peur. « Je suis désolée. Je suis tellement désolée…Je ne voulais pas… » Je clignais des yeux devant sa puissante douleur. Elle semblait horriblement fautive, mais qu’avait-elle fait nom de dieu ?! « Zack, je te promet que je n’ai rien planifié… » Elle s’était détachée de moi, arpentant le sol sablée de la cavité de long en large. J’eus un mouvement aussi de recul, mettant mes mains sur ma tête. Plus elle parlait, plus des questions se bousculaient dans ma tête : m’avait-elle trompée... ? Oh purée, si jamais un autre homme l’avait touché, je jure que je le tuerai. Je le tuerai oui. Parce que je savais que mon cœur, lui, même si il allait être détruit, anéanti, brisé, il lui aurait pardonné. Je ne savais que faire ça. J’étais trop dépendant, trop accro. J’étais faible, j’étais soumis. « Je me sentais pas bien mais j’ai pensé que j’avais attrapé froid. » Quoi… ? Ces paroles n’avaient aucun sens. D’abord la voilà qui me trompe. Maintenant…elle était simplement malade… ? Pourquoi…. ? « Mais juste pour m’assurer que tout allait bien, j’ai…j’ai fais des tests… » Une maladie incurable… ? Oh merde. « Je… » J’allais parler, bordel j’allais tenter d’exprimer ce qu’elle venait de me faire subir : une putain de montagne russe. Mais, elle me devança : « J’attends un enfant. Le tien…le notre. » « QUOI ? » dis-je entre les dents, choqué de ces paroles. Je m’étais mis en mouvement sans m’en rendre compte, mes jambes extériorisant certainement ce que je ressentais. C’était…montant, cette rage si vibrante. Putain. Putain. Putain. Me dis-je à moi-même, ou bien à voix-haute. Je n’en étais pas certain. Le temps semblait s’étirer, s’étendre dans une autre dimension. Moi père… ? C’était… « Je te jure que je ne pensais pas…enfin j’ai toujours su que je voudrais avoir des enfants mais pas comme ça, pas alors qu’on évite que tout le monde sache pour nous parce qu’on est la faiblesse de l’autre. Je suis désolée. » « Putain Emma ! » dis-je en criant presque. Quand… ? Quand l’avions nous conçu… ? Nous avions fait gaffe toutes les fois, toutes les fois après… « Bordel » Bordel, après nos retrouvailles. « On peut pas… » dis-je soudain, le regard perdu, toujours en train de faire les cents pas. « On est pas prêt. On est inconscients, putain. Comment on va faire… ? On vit même pas ensemble… ! Oh putain » Mes mains toujours sur la tête se refermèrent, et serrant des dents, je poussais un cri de rage. « Ta mère va m’étriper. Elle ne sait même pas pour nous. Nos fiançailles. Et voilà qu’on va être parents. Elle va me tuer ! » De cette rage puissante, je flippais totalement maintenant. J’avais eu une épée Damoclès sur la tête, et voilà que maintenant, elle venait de me décapiter vivant. J’étais un homme mort ; je le savais. Pourquoi… ? Pourquoi, lorsque ma vie avait retrouvé un semblant de normalité, je continuais à foutre tout en l’air… ? Pas ce fichu destin, mais putain moi. Moi seul. Bien sur que j’avais envie d’enfants, je voulais fonder une famille avec elle, avec l’amour de ma vie, mais…mais pas si tôt…si… ? Je pris alors conscience du silence, de son silence effroyable. Elle n’avait plus parlé, probablement affligée de ma réaction. Et merde. C’était probablement pas ce qu’elle avait espérait, ce qu’elle avait voulu entendre. J’étais nul. Me retournant alors pour la regarder, elle me dévisageait, de grosses larmes parlèrent sur son visage rosie. « Emma…Je… » Je suis désolé… ? C’était ça qu’elle avait envie d’entendre… ? Probablement non. Que dire dans ces moments-là... ? La vérité ? Je venais de la sortir lamentablement : j’avais le jeton. J’étais un putain de néphilim qui avait peur d’un bébé. Un mensonge… ? C’était un peu tard pour ça… Alors quoi dire, quoi ajouter pour qu’elle ne me regarde plus de son regard effrayé. Je retrouvais un peu plus mon souffle, mon cœur toujours serré battait moins vite cependant, et c’est avec une voix sincère que j’ajoutais finalement : « On…On va vraiment être parents ? » Parce que oui, même si l’avenir me faisait totalement flipper, j’allais devoir l’accepter. J’allais devoir l’affronter. Je ne reculerais jamais. Et avec elle, à mes côtés, on pouvait je suppose affronter n’importe couche culotte.


1018 MOTS


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Lun 9 Mai - 23:03

(n°5) Nothing lasts forever, but this is gonna take me down
Zack B-Herondale & Emma De Lornet
Qu’avons-nous fait pour en arriver là ? Non pas que j’ignore de quelle manière je suis tombée enceinte, je pense que là-dessus je sais très bien de quelle façon sont fait les enfants et étant donné nos retrouvailles il n’y a aucun doute sur le fait que le bébé a été conçu cette nuit-là. Je me demande plutôt ce que nous avons bien pu faire à la vie pour qu’elle soit aussi chienne avec nous. C’est à croire que rien n’est fait pour que nous soyons comblés et tranquilles. Les embûches s’enchaînent sur notre route. Je n’en vois plus le bout et ça commence sincèrement à me fatiguer. Le fait d’être chasseurs d’ombres n’est pas une excuse suffisante. Nombreux sont ceux qui ont eu une famille, y compris lors des premières épurations. Nous ne serions pas là autrement. Pour autant, tout semble être fait pour nous barrer le chemin, pour nous empêcher d’être heureux serait-ce qu’un peu. Ce n’est pas que cette grossesse m’afflige. Cet enfant qui grandi d’ores et déjà en moi est une preuve de cet amour qui nous uni et je sais que je serais incapable de m’en séparer, seulement c’est le pire moment pour être enceinte. Nous venons à peine de nous remettre ensemble. Nos fiançailles sont, pour le moment, connues de personne tout comme personne n’est au courant de cette seconde chance qu’a notre couple. Nous avons fait le choix de garder ça pour nous, pour nous protéger l’un et l’autre puisque nous vivons une période où laisser apparaître au grand jour nos faiblesses est la pire chose à faire. Ce sont des décisions murement réfléchies et voilà que ceci nous tombe dessus. Autant dire que pour cacher cet évènement ça va se révéler bien plus compliqué que de cacher l’anneau des Herondale qui pend autour de mon cou.

Pourtant, ce n’est pas ce qui m’effraie le plus. A cet instant, c’est la réaction de Zack qui me fait peur. Je ne veux pas le perdre. S’il doit être amené à me quitter à cause de ça - par peur je suppose - je ne m’en relèverai pas. J’ai cette imagine d’un film qu’un ami de médecine m’a fait regarder. Star Wars je crois. Je revoie cette scène où la femme accouche de jumeaux apparemment mythiques mais qui n’a plus la force de vivre après avoir perdu l’amour de sa vie. Ce passage serait en tout point similaire à ma réaction si j’en viens à perdre Zack. Il n’est pas que l’amour de ma vie, il est une partie de mon âme sans laquelle je ne peux vivre. Tandis que je m’efforce de lui expliquer ce que j’ai, mes phrases coupées par des sanglots, j’ai cette peur qui me ronge, qui me fait trembler et paniquer comme jamais. Il est plutôt amusant de voir une telle réaction venir d’une shadowhunter alors que nous sommes capables d’affronter les pires monstres que ce monde ait à offrir. Je viens de découvrir être enceinte et pourtant c’est comme si on venait de m’annoncer la pire nouvelle qui soit. Ca sera sans doute le cas selon la réaction du brun face à moi. « QUOI ? » C’est sa première réaction et ça n’a rien de rassurant. Je pince mes lèvres sans cesser de pleurer. Je ne peux que prier silencieusement les Anges pour que ça ne soit que le choc, pour qu’il ne choisisse pas de m’abandonner là, dans ce passage secret des sous-terrains et décide que finalement il vaut mieux que nous en restions là. « Putain Emma ! » Malgré moi je baisse la tête, je fixe le sol assez sombre malgré la lumière du sort. Je me sens comme une petite chose fragile ce qui devrait m’énerver. A la place je suis morte de trouille à la fois parce que je crains toujours ce qu’il va me dire ensuite mais aussi parce que j’ai peur de ce rôle qui va me tomber sur les épaules dans quelques mois.

« On peut pas… On est pas prêt. On est inconscients, putain. Comment on va faire… ? On vit même pas ensemble… ! Oh putain. Ta mère va m’étriper. Elle ne sait même pas pour nous. Nos fiançailles. Et voilà qu’on va être parents. Elle va me tuer ! » Je le regarde faire les cents pas, les mains derrière sa tête. Je n’ai pas cessé de pleurer depuis que je lui ai annoncé. En revanche, je n’ai pas prononcé un seul mot. Je ne sais pas quoi dire. Je crains que le moindre mot qui sortira de ma bouche n’empire la situation - si tant est que ça soit possible. Zack semble se rendre compte de mon mutisme. Il s’arrête et me regarde qui pleure à chaudes larmes comme c’est rarement le cas. « Emma…Je… On…On va vraiment être parents ? » Quasiment à bout de force pour avoir trop pleuré - ce que je continue de faire - je me contente d’abord d’acquiescer. Je passe le bout de ma langue sur mes lèvres et mordille celle du bas. J’aurais préféré que ça soit une plaisanterie, elle aurait été de très mauvais goût mais au moins ça aurait évité une telle crise de sa part. « Je suis désolée, Zack. » Je répète pour la millième fois depuis qu’il m’a rejoint ici. « Je ne veux pas te perdre. » Je reprends en faisant un pas vers lui. J’attrape doucement l’une de ses mains et plante mon regard dans le sien. « J’ai peur. J’ai vraiment très peur. Je suis aussi prête que tu peux l’être, c’est-à-dire pas du tout. Je ne veux pas te perdre mais ne me demande pas de m’en séparer parce que malgré ma trouille … » Je m’arrête brièvement et pose sa main que je tenais sur mon ventre. « … cet être qui commence à grandir et qu’on ne peut pas voir pour le moment c’est une part de toi et de moi. » Je continue de pleurer. C’est à croire que quelqu’un à ouvert le robinet et est désormais incapable de le couper. Je vais finir par ne plus avoir aucune larme à verser dans les prochains mois. « Pour ce qui est de ma mère … on est deux, si elle doit s’énerver ça sera contre nous deux. Je t’aime et je sais qu’on peut traverser ça ensemble. Tant qu’on est ensemble on y arrivera. » C’est là ma façon subtile de lui demander de ne pas me laisser tomber, pas maintenant … jamais à vrai dire. Je serre sa main toujours posée sur mon ventre alors que mes larmes semblent enfin diminuer.


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Jeu 12 Mai - 21:31

nothing lasts forever, but this is gonna take me downy ∞ Emmack
« Tu comprendras quand tu seras père » C’était souvent ce que mon paternel avait beau me sortir lorsque je ne comprenais pas certaines de ces décisions concernant mon avenir ou celui de la famille. Je supposais qu’à l’époque, j’étais trop petit pour comprendre réellement, et puis un jour je l’ai perdu, et j’ai cessé de l’entendre me radoter cette phrase. J’en avais oublié son sens et sa signification…Jusqu’à aujourd’hui. Et cette vérité eut l’effet d’une claque en pleine tronche. Quand je serai père…étais-je vraiment prêt pour ça ? Oh j’avais toujours pensé qu’un jour je le serai, parce que c’était dans la nature des choses, nous autres Chasseurs d’Ombres étions presque obligés d’offrir à l’Enclave nos progénitures. J’étais certain qu’un jour allait arriver, mais je me voyais beaucoup plus vieux, beaucoup plus mâture, et surtout….déjà marié. Là, les choses se brusquaient plus qu’elles n’auraient du. A peine fiancé, et déjà papa. Ce n’était pas l’ordre des bonnes choses, et je supposais que mon père qui avait l’habitude de s’énerver quand je voulais le beurre, l’argent du beurre et la crémière en même temps, se retournait dans sa tombe. Qu’il repose en paix, son fils, lui, ne l’était clairement pas. J’avais merdé. Nous avions merdé. Alors, prendre cette nouvelle d’une manière optimiste et relative me semblait presque impossible à réaliser. Oh j’aurais du le faire, j’aurai du être un parfait fiancé et lui sourire de joie. Putain, j’allais être papa bordel ! Mais je ne l’avais pas fait. Cette chose en elle, ce futur bébé, cet héritier qui allait naitre n’était déjà qu’un fruit d’une union interdit. Il fallait qu’on soit lié, il fallait que par cette rune, je sois sienne, et qu’elle soit mienne, pour qu’il soit vraiment accepté. Avais-je envie d’un fils bâtard ? Non. Jamais. Il ne méritait pas ça. La voix de Nate s’intensifia dans ma tête et finit par me dire : « Tu commences déjà à le surprotéger » Elle avait raison, qu’importe l’avenir, ce petit j’allais le protéger, j’allais l’aimer comme mon père l’avait fait avec moi. Parce que c’était ça être un Herondale : aimer sans compter.

Elle avait sans doute eu peur de ma réaction, d’où le fait qu’elle avait fait demi-tour dans le couloir. Elle m’avait fuit comme la peste, parce qu’elle refusait de croire en moi. Du moins, lorsqu’il s’agissait d’accepter les conséquences de nos actes. « Je suis désolée, Zack » Elle semblait l’être. A son air de chien abattu, qui me déchirait un peu plus le cœur, elle me regardait à travers ses yeux voilés de larmes. Non. Non. Ne pleure pas bébé. « Je ne veux pas te perdre » finit-elle par avouer entre deux sanglots. De quelques pas, la distance entre nous s’était restreinte, et en me prenant la main pour la déposer sur son ventre, elle continua : « J’ai peur. J’ai vraiment peur. Je suis aussi prête que tu peux l’être, c’est-à-dire pas du tout. » Mon cœur se serra un peu plus, parce que si je n’étais clairement pas prêt, j’avais – ou du moins une infime partie de moi-même avait espéré qu’elle le soit. Pour nous deux. Pour notre couple. Or, là, je prenais conscience de cette merde dans laquelle on s’était fourré. « Je ne veux pas te perdre mais ne me demande pas de m’en séparer parce que malgré ma trouille…cet être qui commence à grandir et qu’on ne peut voir pour le moment, c’est une part de toi et de moi. » Mon regard s’adoucit encore un peu plus, une esquisse de sourire sur mes lèvres. « Pour ce qui est de ma mère…on est deux, si elle doit s’énerver ça sera contre nous deux. Je t’aime et je sais qu’on peut traverser ça ensemble. Tant qu’on est ensemble on y arrivera. » La pression de sa main s’accentua légèrement, comme si ces paroles semblaient être à double sens. Bon sang, Emma… Je secouais doucement la tête, en dégageant mes mains, et vint la prendre dans mes bras. « Viens-là… » Murmurais-je en déposant sa tête dans mon cou. « Dans quelle langue je vais devoir te le dire Emma… ? » Mes pensées avaient été catastrophiques, vaguant de problèmes en problèmes, à cette annonce infernale. Je devais l’avouer, ça n’avait jamais été un défaut des Herondale. Autant têtu qu’imprévisibles, on était pourtant réfléchi et presque imperturbable. Là, j’avais laissé mes émotions s’emparer beaucoup plus que je ne l’aurai du. Mes craintes, mes peurs…tout était ressorti d’un coup, en la faisant paniquer. Ca n’avait jamais été mon intention. Me détachant un peu, caressant sa joue, je plongeai mes yeux dans le sien. « Tu as envouté mon cœur le jour où je t’ai embrassé. Tu as saisis mon âme le jour où je t’ai avoué mon amour. Tu as conquis ma vie le jour où tu as accepté d’être mon épouse. » Malgré les quelques larmes qui perlaient encore, elle sourit légèrement. « Je suis désolé d’avoir réagit comme ça. J’ai… » Je roulais des yeux en haussant les épaules « J’ai totalement paniqué…Mais c’est la première fois qu’on m’annonce que je vais être papa » Je lui souris timidement, tandis que mes deux mains encerclèrent son visage, et vint caresser ces cheveux. Je soupirai un instant avant d’ajouter : « Je ne te demanderai jamais de l’abandonner, je t’abandonnerai jamais. Je veux une famille, notre famille, et si elle arrive beaucoup plus tôt…et bien, on s’adaptera, comme toujours » Je finis par l’embrasser timidement, d’un baiser presque chaste. Elle était trop précieuse pour moi. Elle était mon tout. Et maintenant, la mère de mon futur enfant. Un jour, je comprendrais disait-il…maintenant je me demandais si au final, je n’avais pas déjà saisis ce que c’était d’être parent.


959 MOTS


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Jeu 19 Mai - 23:43

(n°7) Nothing lasts forever, but this is gonna take me down
Zack B-Herondale & Emma De Lornet
Nous avons grandi ensemble, évolués ensemble. Nous avons quasiment tout vécu l’un avec l’autre. Nos rêves et nos cauchemars nous les avons partagé ensemble et pourtant … pourtant voilà que je doute, que je suis incapable de savoir ce que sera sa réaction ou ce qu’il va me dire. Ne suis-je pas supposée le connaître par coeur ? Le connaitre mieux que je me connais moi-même ? Il a été mon plus proche confident, mon meilleur ami avant d’être l’homme à qui j’ai confié ma vie, mon corps, mon être tout entier. Mais je ne sais pas. J’avance dans le flou total, comme subitement aveuglée malgré toutes mes tentatives pour retrouver la vue. Mon myocarde bat avec une telle puissance que je suis persuadée qu’il va finir par se déloger de ma cage thoracique ou qu’à force de battre trop vite il va tout bonnement cesser de le faire. Et cette peur … elle me ronge, elle me dévore, me rend folle. J’aimerais être capable de la chasser, de la faire taire comme j’en ai toujours été capable avant un combat. Seulement ce n’est pas la même angoisse. Ce n’est pas ce stresse que je ressens à chaque fois que je mets ma vie en danger dans le simple but de faire mon devoir. Etre chasseuse d’ombres c’est inné. J’ai été élevée et entraînée pour me battre, alors l’angoisse que je ressens à chaque début d’affrontement est infime à côté de celle que je ressens à présent. Je me jette du bord de la falaise sans savoir ce qui m’attend en bas. La chute sera-t-elle douloureuse ou sera-t-il là pour me rattraper ? J’espère sincèrement que la seconde option sera la bonne. Mais je n’arrive pas à lire en lui. Ca me rend folle. Ca me donne envie de hurler et de pleurer à la fois. J’ai toujours su le faire pourtant, alors pourquoi ne pas y parvenir là ? POURQUOI ? Les larmes m’échappent. Elles coulent le long de mes joues, rougissent à la fois mes yeux et ma peau. Mes sanglots me font trembler. Je ne veux pas le perdre. Je n’y survivrai pas si ça devait arriver. Mais cet enfant je le veux. Je m’en rends compte que maintenant. L’apprendre m’a fait éprouver la plus grande peur qui soit, mais à présent que je suis face à la vérité et face à l’homme avec qui je veux faire ma vie depuis des années m’amène à comprendre que ce bébé je le veux.

Il fait déjà partie de moi. Il grandi en moi et je l’aime déjà de tout mon être comme j’aime son père de toute mon âme. Sa main quitte mon ventre et vient rejoindre l’autre qui m’attire vers lui. Je me laisse faire et m’agrippe à lui comme pour m’assurer qu’il ne s’envole pas. « Dans quelle langue je vais devoir te le dire Emma… ? » Mes yeux se ferment. Les dernières larmes roulent le long de mon visage et je reste contre lui. Je soupire, ses paroles parvenant déjà à m’apaiser un tant soit peu. Je reste contre Zack jusqu’à ce qu’il décide de se dégager quelque peu. Mon regard part à la rencontre du sien alors que sa main caresse doucement ma joue, un tremblement me secouant quelque peu. « Tu as envouté mon cœur le jour où je t’ai embrassé. Tu as saisis mon âme le jour où je t’ai avoué mon amour. Tu as conquis ma vie le jour où tu as accepté d’être mon épouse. » J’ai notre premier baiser qui me revient en mémoire, un souvenir que je chéris depuis qu’il a eu lieu. Je peux me remémorer très nettement les sentiments que j’ai éprouvé lorsque ses lèvres ont rencontré les miennes pour la première fois. Surprise et joie. Un mélange surprenant qui s’est ajouté à du soulagement, celui de voir que ce que je ressentais était et est encore réciproque. Le poids des deux anneaux autour de ma chaîne me ramène sur terre. Je porte ma main à cette dernière et serre doucement la bague des Herondale et celle des De Lornet dans ma main. Je l’écoute s’excuser et m’expliquer qu’il a paniqué parce que c’est la première fois qu’il apprend être père. « Encore heureux que ça soit la première fois. » Je rétorque d’une petite voix et amusée. Les sanglots ont cessé mais ont cassé ma voix. Ses lèvres se posent timidement sur les miennes. Je ferme les yeux une nouvelle fois. Aussi court que ça soit, je m’en imprègne autant que possible. Mes doigts caressent sa joue et glissent dans ses cheveux tandis que mes iris se perdent dans son regard. « Je crois que pour ce qui est du mariage, on va devoir se dépêcher. » Je souffle, mon nez se frottant au sien. « Je vais avoir du mal à cacher cet imprévu très longtemps. » Ma seconde main encore libre se pose une nouvelle fois sur mon ventre. Je continue de caresser tendrement les cheveux de Zack, mon visage toujours aussi près du sien. « Je te promets que la prochaine fois, parce qu’il y en aura une, je paniquerais moins et j’aurais toute confiance en nous. » Parce que maintenant je sais qu’il restera près de moi. J’ai toujours cette peur qui me ronge. Je n’ai pas la moindre idée de ce vers quoi nous allons, mais je sais néanmoins qu’il sera là avec moi et pour le coup, c’est tout ce qui m’importe.

900 MOTS


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   Ven 27 Mai - 22:01

nothing lasts forever, but this is gonna take me downy ∞ Emmack
C’était certain ; ce n’était pas les conditions pour devenir parents. A cause de la guerre. A cause de notre histoire. A cause de chacun. Des opinions des autres. Des jugements. Des devoirs. Et des priorités. On était encore des gamins, qui étaient en plein milieu de responsabilités que chacun devaient tenir. Même si elle les ignorait, Emma était la première à en avoir. De sa mère, de son grand-père, emblème fort, de son nom, c’était celle avec sans doute le plus de devoir de nous deux. Moi, c’était uniquement moi qui me les fixais, parce que j’avais toujours eu besoin de but, de réalités et d’objectifs. Si je n’avais pas cela, je sombrais dans la démence et dans l’indifférence. Non, je ne souhaitais pas ça. Aujourd’hui, j’avais enfin trouvé de nouveau une bouée ; je l’avais devant moi. Je l’avais toujours eu avec moi, même dans les moments où j’avais le plus douté. Mais, aujourd’hui, c’était différent. Il n’y avait plus qu’un couple. Il y avait un petit être, un bébé, qui nous liait tous les deux, et pour toujours. Quoi qu’on puisse devenir, quoi qu’on puisse être, quoi qu’on puisse dire, il serait là pour nous rappeler combien notre amour est puissant. Liés à jamais, c’était comme si avant même de devenir son mari, j’étais devenu beaucoup plus. Pas seulement l’homme avec qui elle partage sa vie, mais celui avec qui elle partage son héritage. Et ça, chez les néphilims, c’est primordiale.

Je tentais de mémoriser son visage, ses traits rougies par les larmes, ses yeux apaisés par mes mots d’amour. Je tentais de les garder pour que, lorsque nous nous disputerons, je puisse me les visualiser de nouveau, et me dire que ce n’est que passager. Que là, dans son ventre, se trouve la solution. Mon enfant. Notre enfant. J’étais à milles lieux d’ici, lorsqu’elle finit par ouvrir la bouche : « Encore heureux que ça soit la première fois » Je lui rendis son sourire, tandis qu’elle tente de retrouver ses esprits. Ses caresses m’envahirent automatiquement, comme un raz-de-marée, comme à chaque fois. « Je crois pour ce qui est du mariage, on va devoir se dépêcher…Je vais avoir du mal à cacher cet imprévu très longtemps » Mon regard s’attarda sur l’une de ses mains posées sur son ventre et souffla : « J’en avais marre de me cacher, de toute manière. Je veux que tout le monde sache ce que tu représentes pour moi, Emma. » Je l’embrassais de nouveau tendre et amoureux, et lorsque je me détachai, elle ajouta : « Je te promets que la prochaine fois, parce qu’il y en aura une, je paniquerais moins et j’aurais toute confiance en nous. » J’entrelaçais nos doigts, en collant mon front sur le sien. « On peut repeupler le monde quand tu veux » Elle me tapa sur l’épaule, alors que j’ajoutais « Laisse nous juste le temps de régler cette histoire…Hum… » Je réfléchis une seconde en pensant à Magnus. « Je crois qu’on va devoir avoir besoin de renfort. Magnus saura calmer Juliette je crois… » Elle se mit aussitôt à rire, en visualisant sans doute son grand-père, qui nous avait clairement dit qu’un jour, cette situation arrivera. « Mais…pour le moment » dis-je d’une voix coquin «…on peut toujours… » Je lui déposais un baiser sur le front, puis sur la joue, dans le cou « ...tenté d’obtenir des jumeaux… » Je finis par poser mes lèvres sur les siennes, avec la ferme intention de profiter d’elle, corps et âme.

To be continued...



Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down   

 
emmack ◊ nothing lasts forever, but this is gonna take me down
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Animation : Nothing lasts forever
» so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames ◘ Sally Carter
» Love me now or hate me forever!
» FLEUR ✤ forever young
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: