Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Mer 20 Avr - 18:20

GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Encore une journée de plus qui le lassait, une journée à rien faire dans l'endroit où il vivait, travaillait, dormait. Un endroit duquel il avait de plus en plus envie de partir, se sentant comme oppressé par un espace bien trop serré. Le repère de la meute, mais quelle idée il avait eu pour venir ici ? Si on omettait le fait qu'il n'avait plus d'endroit où vivre, à part ici, depuis sa transformation, évidemment il aurait pu partir. Si on oubliait le fait qu'il n'ait pas vraiment de capacité en tant que barman, ni en tant que rien d'autre, qu'il ne trouverait pas forcément de travail, et donc pas forcément de foyer. Être un loup-garou, anciennement chasseur d'ombres, c'était en réalité une belle grosse merde.
Ce n'était pas comme s'il n'aimait pas la meute non plus, loin de lui cette idée. Il y avait Meira, sa meilleure amie. Jules, qui l'aidait depuis qu'il était arrivé. Ashen, pour qui il avait une violente addiction d'ailleurs et c'était plutôt mauvais. Ciàran.. Non, oubliez Ciàran. Lui, il l'aimait pas. Il l'aimait vraiment pas. Il n'y avait pas à réfléchir une seule seconde, Ciàran avait été le type que Jesse s'était mit en tête comme un ennemi, et ça seulement à cause de la possessivité qui lui avait prise envers Ashen. Il voulait Ashen, mais Ciàran l'avait déjà, visiblement. Et ça, ça ne lui plaisait absolument pas.
Se rendant compte qu'il était seul, ou presque, au Quantum ce jour-là, Jesse était sorti de sa chambre pour aller se chercher à manger. Il mangeait assez peu, c'était presque impressionnant d'ailleurs, mais il se disait bien qu'il fallait tout de même le faire : c'était censé être vital. Pour lui, c'était juste une obligation. Poussant la porte de la cuisine, téléphone à la main et casque autour du cou, habillé un peu trop simplement peut-être, son regard croisa le corps d'un autre loup, et le mauvais. Il avait gardé sa main contre la porte un moment, l'observant avant qu'un soupir désespéré sorte de sa bouche. Ou comment lui faire comprendre une chose : Jesse le méprisait clairement.
Ouvrant le réfrigérateur sans même adresser un mot au loup-garou, le jeune Starkweather avait commencé à regarder ce qu'il pouvait rester à manger. Il avait tout de même fini par ouvrir la bouche, ne le regardant même pas. « Ils ont tous décidé de se barrer pour me laisser avec une sous-merde comme toi ? » Il refermait le réfrigérateur finalement, claquant la porte de celui-ci assez brutalement en se retournant vers le plus âgé, s'appuyant contre le plan de travail par la suite. « Y'a plus rien à bouffer, va faire les courses que tu serves un minimum à quelque chose, tu veux pas ? » C'était de la pure provocation, évidemment. Mais il n'allait pas se faire prier pour lui faire comprendre qu'il ne l'aimait pas.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Mer 20 Avr - 19:17


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

J'avais encore passé une nuit chargée à l'hôpital, revenant chez moi pour prendre une douche, me changer et rejoindre la meute au Quantum. Je n'habitais pas là-bas. La cause ? Et bien, étant donné qu'autrefois j'étais marié nous avions préférés avoir une maison à nous...à la mort de Lorcàn j'avais gardé celle-ci, ne souhaitant pas me séparer de ce souvenir et de ses murs qui avaient vus tant de moments passés ensembles. J'étais donc arrivé au repère et y avait poussé la porte. C'était vide. Poussant un long soupire, je me dis qu'ils étaient sûrement allé s'entraîner, chose que je faisais généralement en solo ou avec Meira, entraînant Lux, Priam aussi. Bref. Ils n'étaient pas là. Je me dirige vers la cuisine pour plonger ma tête dans le frigo, cherchant un soda caché dans le fond. Ashen allait me tuer, c'était à lui et il ne manquait pas de me menacer de m'arracher la tête si je prenais encore un de ses soda...sauf que, ça faisait quinze ans qu'il me balançait ses menaces en pleine tronche et que je me contentais de lui faire de petits sourires angéliques. Posant mes fesses sur une chaise, j'ouvre celui-ci et en bois une belle grosse gorgée. « A ta santé Ashen. » Je pouffe tout seul dans la pièce. Mouai, il allait encore râler et moi j'allais me foutre de lui. Enfin, c'était comme ça entre nous. Mon portable vibra et j'attrape celui-ci pour me plonger dans le message reçu. C'est alors que mon ouïe repéra des bruits de pas. Curieux, je lève le nez juste à temps pour voir entrer Jesse. Ancien chasseur d'ombre, récemment transformé en loup. Un vrai connard en puissance, un gamin de merde qui me faisait pisser de rire avec son comportement puérile.

J'avais bien compris qu'il ne m'appréciait pas, pourtant, je n'en connaissais pas la raison apparente. Je ne l'avais jamais agressé, jamais frappé et je n'étais pas spécialement lié à lui...Du coup, la dernière fois j'avais prévenu Ashen que ce gamin allait avoir mes pieds aux fesses. Et savez-vous ce qu'il avait rétorqué ? « En voilà une bonne idée »Je ne bouge pas quand il pénètre dans la pièce, replongeant dans mon message sans prêter attention au nouveau venu...sauf que lui avait décidé de chercher la merde. Doucement, très doucement, je relève les yeux vers lui. Attends, il venait vraiment de me traiter de sous-merde là ? Il savait à qui il s'adressait ? Non, bien sûr que non, il n'avait jamais eu l'occasion de me voir en action. Il me demande d'aller faire les courses, de servir à quelque chose. Je souris. Mais pas ce sourire amusé que j'avais généralement sur les lèvres, non, plutôt ce sourire mauvais que beaucoup n'aimaient pas voir apparaître sur mon visage. Je dépose délicatement mon portable sur la table...non, je le reprend, inutile de le casser. Je vais donc le déposer sur une armoire, enlevant ma veste avec une lenteur étrange. « Jesse...je commence à en avoir marre de ta gueule de gamin attardé. » Mes yeux avaient changés, néanmoins, il ne pouvait pas le voir lui tournant le dos. « Te faire baiser par Ashen ne semble par te rendre plus aimable...pourtant, généralement, quand il est comblé ça change. Mais là...tu dois le laisser sur sa faim. » Ouuuuuula. En gros, je venais clairement de dire qu'il baisait mal l'alpha quoi. Franchement, je sais pas trop mais Ashen baisait tout le monde...et je voyais bien les regards qu'il lançait à mon meilleur ami.

C'est alors que tout se passa très vite. Je me retourne et arrive à vitesse inouïe devant lui, ma main agrippant sa gorge pour l'envoyer valser sur la table de cuisine. Il me cherchait depuis bien trop longtemps et en ce jour bénit pour lui, et bien, il m'avait radicalement trouvé. Je m'entraînais depuis des années, bien avant d'entrer dans la meute d'Ashen, déjà en Écosse. Et lui, petit nouveau qu'il était, il voulait se la jouer : moi je t'aime pas je te cherche misère. Les jeunes loups...c'est déprimant cette nouvelle génération qui ne sait pas tenir sa langue. « D'ailleurs, faudrait que tu m'explique ce que tu as contre moi, parce que sinon je vais devoir te botter les fesses et ça va me faire perdre mon temps...alors que putain, mon temps est vachement précieux pour le dépenser avec toi ! » Je penche la tête sur le côté alors qu'au fond de moi un volcan en fusion était pratiquement au bord de l'explosion...Inutile de dire que si je m'énervais réellement Jesse avait du soucis à se faire.

Post 2
- 24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:38, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Mer 20 Avr - 21:18


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Il n'avait pas fallut lui attendre longtemps pour avoir la réaction de Ciàran, et Jesse ne le montrait pas mais il était satisfait de comment tout ça pouvait tourner, satisfait des mots de Ciàran. C'était tellement simple de l'agacer, voire de l'énerver, et Jesse se faisait le plaisir de le faire, encore plus. Quand il entendit ses mots sur Ashen, Jesse avait seulement penché la tête en affichant un sourire satisfait, se léchant les lèvres calmement en l'observant. « T'en fais pas, je nourrirais un peu plus sa faim ce soir. Si tu sais pas faire naître un désir chez quelqu'un, c'est pas de ma faute. » Réflexion renvoyée à l'envoyeur. Il n'était clairement pas heureux de ce qu'il venait d'entendre. Mais c'était un chasseur d'ombres, il ne montrait pas ses sentiments. Ou du moins il l'avait été. Alors il avait apprit. Il avait été entouré de personnes pas très orientées sentiments, alors il était totalement normal qu'il soit un peu pareil à ce niveau-là. Une sorte de petit enfoiré qui se fichait qu'on comprenne ce qu'il ressente ou non.
Il avait largement sentit la douleur dans son dos lorsqu'il avait frappé la table, la douleur finissant par se répandre dans à peu près tout son corps lorsqu'il se relevait. Il guérirait, c'était là l'unique bon point à être un loup-garou. Finissant par s'étirer légèrement, le jeune loup se mettait immédiatement en tête de lui rendre la pareille. Il était hors de question qu'il se relève après un coup pour ne pas en rendre un. Il était comme ça, Jesse, il rendait les coups qu'on lui mettait, et il les rendait plus fort, ou alors il en rendait plus. C'était comme ça qu'il avait apprit à vivre, il n'avait pas apprit à rester au sol et à se soumettre. Observant le loup-garou et ses yeux de couleur, Jesse affichait un sourire, parcourant son corps de son regard bleuté. « T'appelles ça me botter le cul ? Je suis un chasseur d'ombres, il faut bien au moins dix merdes comme toi pour réussir au moins à me foutre à terre. » Je suis. Le temps qu'il avait choisit était faux, mais il ne l'avouerait jamais. Il était né et avait grandit parmi les chasseurs d'ombres, il se battait comme eux, respirait comme eux et vivait toujours comme tel. Ce n'était pas parce qu'un loup-garou quelconque l'avait mordu dans une rue un soir que sa nature aurait changé.
Il parlait du temps, de son temps si précieux et ça aurait presque arraché un fou rire à Jesse de l'entendre parler comme ça. Il savait que le temps été précieux, il le savait depuis un bon moment. Depuis un an, à vrai dire, depuis le jour où il avait manqué de temps, parce qu'il l'avait perdu sur des choses inutiles. « Ton temps est précieux ? Et pour quoi, à part te faire enculer par Ashen, tu m'expliques ? » Toute la jalousie du monde s'entendait et résonnait dans ses mots. Jaloux, il était jaloux. Foutrement jaloux de sa proximité avec Ashen, parce qu'il ne comprenait pas ce que lui, lui là, le grand con qui était au milieu de la pièce, il ne comprenait pas ce que lui avait de plus. Ce qu'il avait qui faisait que l'alpha était proche de lui, et pourquoi, et comment. Il était jaloux parce que Jesse aussi, lui aussi il voulait la proximité de cet alpha. Il voulait même plus, et il se mit à y penser. Il voulait ses lèvres, il voulait ses baisers, il voulait son contact, son corps, lui. Il le voulait. Juste une pensée pour lui fit rougir ses joues, la chaleur de son corps lui faisant comprendre quand ses yeux devenaient jaunes. Pauvre con, faiblesse idiote.
Non-fidèle à lui-même à cet instant-là, Jesse pensait à autre chose alors qu'il était à la limite de se battre avec une personne bien plus puissante que lui. Sauf qu'une fois qu'on lui mettait en tête, il n'arrivait pas à le faire sortir. C'était d'autant plus stupide, d'autant plus lourd, d'autant plus chiant. Il ferme les yeux un instant, respire et souffle. C'était pas ce qu'il lui fallait pour l'en dégager. Il en avait assez, depuis l'instant où il l'avait vu dans cette salle de bain, il en avait assez d'avoir un alpha qui trottait dans sa tête, tranquillement. Merde. « À part si t'étais au bord de la mort, ou alors à part si la moitié de ton âme et de ton corps a claqué comme une pauvre merde, je vois pas en quel honneur ton temps serait si précieux. » Au bord de la mort, la moitié de son âme et la moitié de son corps s'étant éteinte, Jesse savait en soit de quoi il parlait. Mais il n'avait jamais expliqué ça à qui que ce soit. Ni Ashen, ni personne de la meute. Mis à part Meira. Et seulement elle.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Mer 20 Avr - 22:53


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Je pouffe légèrement de rire devant sa réflexion via mon alpha. Ben, franchement il fait ce qu'il veut ce soir avec Ashen, moi j'étais bien dans ma petite maison, loin de leurs origies de malades entre loups. Soirée Lego tout le monde s’emboîte...sauf moi, j'étais la pièce à part là vous voyez, celle que le gamin à évité d’emboîté avec le second. Il pensait vraiment que je ne faisais naître le désir chez personne ? Mon dieu, ce gamin était d'une arrogance étonnante. Je lève les yeux d'un air désespéré. Je suis trop vieux pour ses conneries... « Jesse, pitié, tais-toi tu m'épuise. » Oui, je n'avais pas besoin de lui balancer des horreurs à la gueule, je n'en voyais pas l'utilité. Je venais de le balancer sur la table. But ! Putain, il a rebondit comme une balle de ping-pong. Elle est où ma raquette ? Je souris légèrement amusé par sa réflexion. Il pense que parce qu'il avait été un chasseur d'ombre il lui en fallait dix comme moi pour lui éclater ses fesses de fillettes ? Je ne cherchais pas à le tuer, je n'étais même pas encore démonté, mais si il continuait j'allais me faire un plaisir de lui exploser la tête contre le mur et de jouer au domino avec ses dents...Juste histoire de rire quoi. Puis, bien sur, je lui donnerais de la glu pour recoller ses crocs, en mode dentier Ciàran est passé par là. « Jesse, mon chou, je ne fais que m'échauffer. Là je t'ai fais une petite caresser gentille...puis tu devais être pitoyable en chasseur vu comment tu es en loup. » Je fais une petite moue angélique. Oui, quand je commence à m'énerver j'agis ainsi et c'était ça le plus déstabilisant.

Me faire quoi ? Attend, c'est moi ou le gamin est jaloux. Sur le coup j'en perds l'usage de la parole, je le regarde continuer à parler et plisse les yeux comme si je tentais de percer une lumière dans l'obscurité. Et puis, quand enfin il se tait et qu'il pense m'avoir fait fermer ma gueule...j'explose de rire, mais littéralement. « Merde Jesse tu...t'es jaloux... » et me voilà plié en quatre. Je dû me tenir au plan de travaille alors que les larmes roulaient sur mes joues. « Ashen et moi ? Ashen et …..moi ! Oh seigneur....pitié.... » Je tombe à terre, les fesses sur le sol, essayant de reprendre ma respiration. « C'est pour ça ? » Je fini enfin par me calmer me redressant difficilement, pris encore de quelques rires. « Jesse...Ashen est mon meilleur ami, je le connais depuis quinze ans...Putain, si t'es jaloux de ça ben désolé mec mais tu vas devoir vivre avec. » J'essuie mes yeux du revers de la main. Bon, il m'avait bien fait marré sur le coup ce petit con, sérieusement. « Pour ce qui est de me faire enculer par Ashen...j'ai jamais essayé et franchement ça ne me tente pas spécialement. Mais ! Je sais que la moitié de Chicago est passé dans son lit sans vouloir te vexer...donc, déteste Chicago... » Je pointe un doigt sur lui d'un air accusateur. Le pire, c'est que là de suite, Jesse me faisait réellement de la peine. Il était jaloux d'une relation qui n'avait pas lieu d'être, il n'était pas jaloux de la bonne personne... Il semblait attaché à Ashen, c'était une mauvaise idée. Enfin, niveau sentiments je parle. « Ecoute, Jesse, Ash est un excellent Alpha, un bon ami...niveau cœur, il craint c'est le genre de mec qui ne sait pas contrôler ses pulsions. » Je hausse les épaules, m'appuyant sur le plan de travaille. Si il veut se battre après ça qu'il vienne, je lui ferais sa fête et après je lui ferais bouffer des légos.

Post 4
-24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:39, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Sam 23 Avr - 0:51


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Ne pas répondre aux provocations, ça Jesse savait faire. Il savait prendre une carapace et faire comme si rien ne le touchait, comme s'il avait une armure faite d'acier qui l'empêchait d'être atteint par un quelconque mot, un quelconque geste. Ciàran n'arriverait pas à lui faire retirer son armure, sauf s'il savait sur quelle corde tirer, et Jesse lui avait offert comme sur un plateau d'argent. L'attirance qu'il venait clairement d'avouer était la seule chose qui le blessait profondément depuis le jour où il avait sentit les lèvres d'Ashen contre les siennes, et depuis ce même jour où quand il fermait les yeux, il avait envie de se revoir les embrasser. Et quand il s'endormait, il rêvait de son contact, de sa peau, de ses lèvres, de sa chaleur. Une simple attirance, vraiment ?
Finalement, il avait écouté l'autre loup-garou. C'était son meilleur ami, ils se connaissaient depuis quinze ans. Non, Jesse n'avait aucune raison d'être jaloux et il s'en rendait compte. Le fait qu'il se foute de lui par contre le foutait assez mal, il se sentait con sur le coup et il l'était probablement. Il n'avait jamais ressentit ce genre de jalousie, aussi brutale et aussi violente, auparavant. Sauf concernant son meilleur ami, mais les sentiments qu'il avait à l'égard de Jordan et d'Ashen ne pouvaient pas être les mêmes, ce n'était juste pas possible. Mais ses sentiments commençaient à être réellement semblables. La même chaleur, la même envie, le même désir, le contact tout aussi électrique et une volonté bestiale, sauvage de le posséder. C'était presque cruel.
Ce fut un peu la raison pour laquelle le visage recouvert d'un masque intouchable de Jesse changea du tout au tout lorsqu'il entendit la suite de ses mots. Non, Jesse, tu n'es pas unique. Ni unique, ni privilégié, ni rien. Tu t'es juste fais brutalement, violemment et inconsciemment baisé par une putain de salope. Il le haït, actuellement. Il le haït pour avoir eu l'air important pendant une fraction de journée, pendant un instant, pendant ce moment-là où il était désireux de toujours plus. Mais à la fois il haït Ciàran de lui dire comme ça, de lui dire comme si c'était sans importance alors que ça en a, à ses yeux à lui. Et ça en a même énormément.
Il sait qu'il doit probablement faire de la peine, et encore plus lorsqu'il entend ses tout derniers mots. Il finit par se tourner, posant sa tête contre le mur. Il n'était pas peiné, pas triste, pas quoi que ce soit. Il avait la rage, tellement en colère contre lui-même pour ne rien avoir comprit qu'il en était à la limite de laisser ses larmes de rage se mettre à couler. Il avait juste envie de frapper quelque chose, de frapper quelqu'un à cet instant. Et c'est le mur qui fit office de punching-ball, quand il mit un coup de poing plutôt brutal dedans en y laissant bien la marque.
Se tournant vers le loup-garou, ses yeux ayant viré au jaune à cause de son émotion beaucoup trop forte et les larmes lui ayant monté, il avait finit par s'approcher. « T'as d'autres choses à me dire sur lui, que j'ai plus de raisons de le frapper que parce que 'j'avais pas spécialement envie de me faire dépuceler par une pute, j'te dois combien ?' ou j'vais juste devoir me démerder avec ça ? » Et là, dans ses mots, dans le ton de sa voix, dans la façon qu'il avait de serrer les poings, ça se voyait à quel point il avait la haine, à quel point il avait envie de, clairement, se venger sur la première personne qui passait.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Sam 23 Avr - 14:59


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Je ne sais pas trop ce qui ce passait entre Jesse et Ashen, néanmoins, pour moi, le jeune loup devait être clairement au courant de la réputation de notre Alpha. Quoi que, il était jeune, n'était pas dans la meute depuis des lustres. Du coup, ça aurait très bien pu ne pas lui arriver aux oreilles. Au départ il garde un masque froid, neutre, comme si les émotions ne pouvaient le toucher. Sauf que voilà, mes paroles face à sa relation avec Ashen le firent brutalement retomber sur terre. J'étais de nouveau debout quand je vois son visage changer. Je comprend alors qu'il ne savait pas et, sur le coup, je me sens assez con. Ce n'était pas la meilleur façon d'annoncer à un jeune qu'il avait c'était fait avoir par son alpha. Ashen était quelqu'un de foncièrement bon, réellement, un très bon alpha. Néanmoins, il avait également tendance à baiser tout ce qu'il pouvait, laissant son animosité lupine prendre le dessus...Je trouvais ça dommage car il ne pensait pas aux sentiments des autres, enfin si, mais pas de la bonne manière. Puis, à force de se taper des loups de la meute il allait finir par déclencher des guerres de jalousie et nous, plus vieux, allions devoir contenir ses jeunes loups passablement énervé et possessif. Un alpha ça ne se possède pas, sa vie pour sa meute, mais également pour lui. Nous oméga étions moins « libres », quoi que, quand comme moi on atteint un certain seille d'ancienneté nous n'avons pas à nous plaindre. Je passe une main sur mon visage quand il va déposer son front contre le mur, me tournant ainsi le dos. Je n'ai plus envie de rire. J'avais vraiment de la peine pour lui, parce que au fond, Jesse était un membre de la meute, il faisait partie de notre famille...et de par ce lien il était important pour nous, pour moi également, même si il me cassait les pieds !

Je garde le silence en le laissant frapper dans le mur. Je ne sursaute pas, ne cille pas, franchement il ne me faisait pas peur même dans un état de rage important. J'en avais vu d'autres...Il fini par se retourner les larmes aux yeux, se rapprochant de moi, les yeux jaunes. Les miens se changent instinctivement, alors que mes bras, eux, se croisèrent sur ma poitrine. Je ne bouge pas, je le laisse s'approcher de moi sans craintes. Je l'écoute parler et je soupire, me redressant légèrement, le surplombant de ma hauteur étant plus grand que lui. Il avait envie de cogner et c'était assez logique, surtout après ce qu'il venait d'avouer. Ainsi, ça avait été sa première fois avec Ashen...Le pauvre. « Écoutes Jesse...je pensais que tu étais au courant de la réputation de Ashen, ou qu'au moins, il avait prit la peine de le dire avant de... » Je soupire et grogne légèrement. Franchement, parfois j'avais envie d'en coller une à mon alpha quand il avait des attitudes pareils. Pour ça, nous étions totalement différents. Je plonge mon regard dans celui du jeune loup impulsif, incontrôlable et également blessé dans son, égaux. « C'est un alpha Jesse...il a un certain pouvoir sur sa meute, une attraction sur certaines personnes plus que sur d'autres...il en profite. Ça fait quinze ans qu'il est comme ça, il a sa réputation. Mais sinon, c'est un bon alpha. Je ne pense pas qu'il l'aille fait pour te faire souffrir...je crois qu'il n'a juste pas réfléchit aux conséquences. » Oui, j'essaye de trouver des excuses pour mon meilleur ami, sauf que j'en étais sur, Ashen avait juste fait le con avec Jesse et n'avait pas réfléchit, se laissant aller à ses pulsions violentes et insaisissables. Que dire de plus. Que Jesse n'était pas unique, qu'il n'était pas le premier et encore moins le dernier. Si il croyait pouvoir tenir Ashen en laisse il se fourrait le doigt dans l'oeil. Il était trop jeune, trop jaloux, trop possessif. Ashen allait se lasser de lui, ou encore, le faire souffrir inconsciemment.

Post 6
-24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:39, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 12:41


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Jesse l'écoute parler, grogner, parler. Ciàran est censé être le meilleur ami d'Ashen, et même lui n'arrive pas à lui trouver d'excuses convenables. Comment est-ce qu'il aurait pu faire, lui-même, pour le pardonner quand quelqu'un qui le connaissait depuis quinze ans n'arrivait pas à trouver au moins une excuse ? Reculant légèrement, la couleur de ses yeux ne changeant pas, le jeune loup finit par essuyer les larmes qui s'étaient mises à couler sur ses joues. Il avait des envies violentes de meurtre à ce moment-là, mais pire que tout : il se sentait blessé. Et jamais personne n'avait réussi à le toucher à ce point-là.
À ce moment, c'en était même presque pathétique. Être attiré par la personne qu'il ne fallait pas, c'était toujours ça avec Jesse. « Avant de quoi ? Avant de me prendre comme un jouet ? T'as pas à avoir peur de dire la vérité hein. Et j'vois pas comment j'aurais pu le savoir. Sauf si sa très grande et magnifique réputation de salope le suit jusqu'à chez les néphilims. » Juste à sa façon de parler, c'était visible qu'il ne pensait pas clairement ce qu'il disait. Il était juste profondément blessé et donc il disait tout ce qu'il avait dans la tête, même si ce n'était pas ses véritables sentiments.
Retournant s'appuyer contre le mur dans lequel il avait frappé, Jesse avait finit par s'asseoir par terre. Il avait plus vraiment envie de bouger à ce moment-là. C'était comme si Ciàran venait de lui appuyer sur une ancienne blessure qui s'était rouverte. « Justement, c'est un alpha. Il devrait réfléchir aux conséquences de ses actes, certaines fois. » Il avait baissé le regard à ces mots-là. Il les pensait, cette fois. Et la rage ou la colère qui s'entendait avant dans sa voix s'étaient atténués. Pourtant, il avait la rage. Il l'avait réellement, et c'était même bien pire que la rage qu'il avait contre lui-même.
« Mais non, t'as raison, je savais pas qui il était vraiment avant. Pendant vingt-trois ans j'étais intéressé que par le combat, pour devenir bon au combat, puis pour devenir le meilleur, pour qu'on me voit comme un néphilim, comme on m'a élevé, et non pas comme une de ces grosses merdes de Starkweather. Et puis j'ai perdu la seule personne qui me donnait envie de vivre, et c'est entièrement de ma faute. Pendant un an, depuis le jour où je suis devenu un loup, la seule chose qui m'intéressait vraiment c'était de le ramener à la vie. Et depuis qu'il m'a.. La seule chose qui m'intéresse, c'est lui. Je m'intéresse qu'aux choses que j'aurais jamais, visiblement. » Oui, il venait clairement de lui avouer qu'il était foutrement attiré par Ashen. La façon dont il le disait ne lui offrait pas tout les détails de son attirance, que ça aille de ses plus petits rêves ou au fait qu'il se transforme à sa pensée. Et c'était probablement mieux comme ça.
Appuyant sa tête contre le mur, il avait regardé Ciàran en penchant la tête. C'était la première fois qu'il lui parlait sans le provoquer. Et pourtant, Jesse adorait provoquer les gens. « Et puis t'as raison, j'suis qu'un gamin. Trop niais, trop naïf, trop possessif, qui est trop facilement attiré par les autres. Trop égoïste. Trop une cause perdue. Je ferais mieux de vous foutre la paix dans la meute, de me barrer ailleurs. Parce que même si certains ici essayent de m'aider, ça fonctionnera jamais. On peut pas ramener à la vie quelqu'un d'à moitié mort, on peut pas aider quelqu'un qui veut pas être aidé. » S'appuyant contre le mur, il finissait par se lever avant d'aller vers la porte de la cuisine. « Merci de m'avoir ouvert les yeux, Ciàran. J'vais récupérer mes affaires, me trouver un autre boulot et un autre foyer. Tu peux le dire à Ashen, j'reviendrais que quand il sera venu s'excuser lui-même. »
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 18:59


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Je fais une petite grimace face à ses paroles. Ben à vraie dire, même les Shadowhunters étaient légèrement au courant de sa réputation, parce que bon, Ashen ne se tapait pas forcément que des loups...Mais je préfère ne pas lui annoncer ça, il semblait assez bouleversé ainsi. Je passe une main dans mes cheveux, cherchant une parole réconfortante, une phrase qui pourrait le calmer. Mais sur le coup rien ne vient...Ben oui, faut dire que mon Alpha ne me facilitait pas les choses pour le coup. Baiser avec un puceau et ne pas le prévenir qu'il voit d'autres personnes...mouai, il avait vraiment fait le con. Il retourne s'appuyer contre le mur pour ce laisser glisser sur le sol. Je me mords l'intérieur de la joue, approchant de quelques pas, venant me poser sur une chaise en face du jeune loup. « ça reste un homme Jesse. Il n'est pas que seulement un Alpha, les erreurs sont humaines... » Il se remet à parler et je l'écoute sans l'interrompre. Ça je savais faire, écouter, c'était ma spécialité. J'avais toujours été une oreille attentive pour les loups à problèmes, voir même les autres personnes hors de la meute. Je n'étais pas difficile. Je pousse un léger soupire, les bras croisés sur mon torse. Que dire...rien. Il pensait ne pas pouvoir obtenir quelqu'un, quelque chose...Non, il se mettait des barrières, il réagissait avec trop de flammes, trop de frustrations. Il devait apprendre à réfléchir, à patienter. Il devait apprendre. Jesse était encore jeune, si jeune. Il me rappelait moi en étant plus jeune, dans mes débuts. « Jesse ne pense pas ça ainsi...Ashen n'est pas indomptable, il est juste compliqué. »

Le jeune homme continua de parler. Disant qu'il était une cause perdue...se dénigrant dans tout les sens. Je le regarde se lever et se diriger vers la porte, annonçant qu'il va récupérer ses affaires, qu'il va quitter la meute. Là sa ne concernait plus que Ashen mais bien la meute toute entière, je me devais de réagir, de le calmer. « Jesse, arrêtes tes conneries, là tu parles de quitter ta nouvelle famille. Une meute ça ne se plaque pas sur un coup de tête...tu réagis trop impulsivement. » Je me redresse rapidement et me dirige vers le jeune homme, l'empêchant radicalement de passer. « Je sais que tu es blessé, mais Ashen n'est pas...c'est pas un connard, je pense juste qu'il est compliqué. Tu devrais peut-être mettre les choses au clair avec lui au lieu de prendre la fuite. »

Post 8
-24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:40, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 19:34


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Profondément blessé, dans le fond Jesse se disait que ce serait mieux s'il s'éloignait le plus possible de cet alpha. Il ressentait beaucoup trop de choses pour lui, juste parce qu'il avait réussi à l'attirer dans un de ses pièges. Pourtant, Jesse n'était habituellement pas du genre à se faire piéger. Pas aussi facilement. Mais il y avait eu quelque chose de différent. C'est comme s'il avait été attiré, comme si c'était purement et salement qu'une équation chimique, et que ça aurait du donner quelque chose de bon. Mais finalement, ça n'avait tourné qu'en véritable désastre. Alors évidemment, Jesse ne s'était pas attendu à ce que Ciàran le laisse partir. Mais pas à ce qu'il lui parle de cette manière.
Il l'a regardé, pendant le moment où il s'est mit devant lui et où il lui a parlé. Mais les mots de quelques secondes avant lui restent gravés dans la tête. Famille. Une famille, ce qu'il n'avait jamais eu ? Il ne l'avait pas là, pas parmi une bande de loup. Son regard reste jaune, mais son air sûr change en un autre air. Blessé, encore plus qu'avant. « Ma nouvelle quoi ? Désolé, j'ai jamais appris la définition du mot famille, mais si c'est ça, une famille, alors j'en veux pas, merci. » Il avait parlé d'une façon plus qu'hautaine à ce moment-là, et finalement il se mit à soupirer. C'est vrai, Ciàran ne savait pas. Personne ne savait. Il n'avait pas à leur en vouloir pour ça.
« Me parle jamais de famille. Jamais. J'ai plusieurs raisons pour ça. Première, j'ai plus de famille depuis mes deux ans. Deuxième, mes parents m'ont abandonné. Troisième, ceux qui m'ont recueillit me haïssaient pour mon sang. Quatrième, ils ont toujours refusé que je porte leur nom, Rosachols. Cinquième, la seule personne qui me considérait comme de sa famille était amoureux de moi et a essayé de me tuer quand je me suis transformé en loup-garou. Parce qu'apparemment un obscur transformé en créature obscur n'a pas le droit de vie. Alors soit gentil, Ciàran, ne me parle pas de famille. » Ses derniers mots avaient été prononcés avec une froideur sans nom. Il n'avait jamais cherché à expliquer qui il était à qui que ce soit, parce qu'il n'en voyait pas l'utilité.
Mais il avait finit par abandonner l'idée de sortir de la pièce. Allant s'asseoir sur une chaise, il finit pas se balancer en arrière avant de s'arrêter. Il ne savait pas quoi faire, finissant par donner plus de détails qu'il le voulait ensuite. « Sixième, j'ai été obligé de le tuer pour qu'il me transperce pas d'une épée. Septième, j'étais amoureux de lui. Et huitième.. » Est-ce qu'il osera finalement le dire ou pas ? Ou pas, c'était plus certain. Mais il finit par secouer la tête et par soupirer. Il se faisait de la peine à lui-même. « Les sentiments que j'avais pour Jordan sont beaucoup trop semblables à ceux que j'ai pour Ashen. C'est pathétique. » C'est pathétique, oui, en effet.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 20:04


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Je venais de me poser devant lui, lui bloquant ainsi le passage. Je n'allais pas rester sans réagir face à ce jeune loup qui voulait partir, ce n'était pas dans ma nature. J'étais un peux le grand frère des plus jeunes, cherchant à résoudre les problèmes, à aider dès que je le pouvais. Soit Jesse allait m'en coller une pour passer, ce qui serait suicidaire de sa part. Soit il allait gentiment faire marche arrière jusqu'à ce que j'en aille terminé avec lui. Donc, pas tout de suite. Je l'observe prendre un air hautain me disant qu'il ne connaissait pas la définition du mot « famille » et que nous n'en étions pas vraiment une. Certes, quand on ne nous connaît pas suffisamment ça peut paraître étrange. Mais finalement, la meute était réellement une véritable famille. Je l'écoute commencer à énumérer sa vie et franchement, je me retrouve un peux en lui. Il pensait sa vie merdique...et bien, que dire de celle des autres, de la mienne, de la leur. Nous avions tous un passé sombre, enfin, pour la plupart, moi y comprit ! Je l'observe faire demi-tour et aller s'asseoir sur une chaise, reprenant la parole. Je soupire également, allant me poser sur une chaise à ses côtés. Les bras posés sur la table, je regarde devant moi, hésitant... « Jesse...écoute. » Je passe une main dans mes cheveux, tournant le regard vers lui. Ce que j'allais lui dire je n'en parlais que vraiment rarement, voir jamais. Seul Ashen était au courant, mon ex mari également, mais sinon je n'en parlais jamais car ça éveillait pas mal de choses en moi. Je détourne les yeux gardant quelques secondes le silence, faisant bouger ma jambe nerveusement.

« De un...je suis né en Ecosse, ma mère m'a abandonné à la naissance, ne souhaitant pas m'élever. Mon père est un inconnu, déserteur, il n'a jamais donné signe de vie. » Je soupire une nouvelle fois, regardant un point fixe droit devant moi. « Deuxièmement, j'ai appris que ceux que je pensais être mes parents étaient mes grands-parents. Du coup, celle que je nommais maman était en  faite ma grand-mère. Ils m'ont élevés comme un fils, certes, mais imagine le choc. » Je ricane assez froidement face à ce souvenir, j'avais appris mes origines il y a peux, du coup, c'était encore une blessure en souffrance. « Troisièmement, j'ai été mordu à douze ans, la pleine lune suivante je tuais ma famille et me retrouvais seul dans la nature...durant deux ans j'ai vécu dans les vallées, me demandant pourquoi moi...me posant diverses questions, sans réponses jusqu'à ce qu'une meute me prenne sous son aile. » Ma gorge se serre à ce souvenir, je vivais avec mes remords. Au fond, je ne m'en étais jamais remis. « Puis, certes, j'ai trouvé l'amour. Marié à dix huit ans mais...c'était compliqué. Lorcan n'était pas spécialement fidèle. Ouai, bon, il pensait que je ne le savais pas...mais faut pas me prendre pour un con. Mais je l'aimais, alors, tant qu'il revenait et bien, je le laissais faire. ». Ca par contre je ne l'avais jamais dit à personne. Je fini par me tourner vers lui. « Puis il est mort y'a trois ans. Éventré dans une ruelle, encore aujourd'hui je ne sais pas qui a fait ça. J'ai cessé d'aimer, me refusant toutes sensations de bonheur, juste pour honorer sa mémoire. » Mes yeux plonges dans les siens. Je suis sérieux, pourtant, mon regard reflet tellement d'émotions. « Aimer quelqu'un ça peut faire mal Jesse. C'est un sentiment cruel qui ne se contrôle pas. Tu n'es pas pathétique, tu n'es pas une cause perdue. Certes, la meute ne te semble pas une famille pour l'instant...mais elle sera toujours la pour toi quand tu en auras besoin. En tout cas, moi je le serais. Tu n'es pas seul à avoir souffert.»

post 10
-24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:40, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 20:48


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Il avait regardé Ciàran lorsqu'il lui avait demandé de l'écouter. Et en réalité, il ne s'était pas attendu à autant de révélations de sa part. Il ne s'était pas attendu à une histoire comme celle-ci de la part de Ciàran, et il n'avait pas même pensé qu'il aurait été à lui avouer des choses, pas après la façon dont il le traitait. Mais pourtant il l'avait fait. Il l'avait regardé attentivement pendant tout le temps où il avait parlé, sans broncher. Il était peut-être le type qui parlait le plus au monde, Jesse, mais il savait aussi écouter les autres. Et là, il savait écouter Ciàran. Il sentait bien qu'il y avait quelque chose à ce moment, comme s'il pouvait se confier au plus vieux loup-garou. Comme si tout ce qu'il avait dit auparavant était effacé, avait brûlé et était tombé en cendres. Il était en dehors de toutes ces histoires en plus de ça, alors il ne le jugerait probablement pas.
Il avait écouté Ciàran jusqu'au bout, croisant calmement ses bras avant de baisser le regard vers le sol, léchant ses lèvres avant de se les mordre. « Désolé.. Je pensais pas que.. » Qu'il était comme ça, qu'il avait vécu tout ça. Mais il soupire, il ne finit pas sa phrase, pas cette fois. Il repose son regard sur le loup-garou qui lui a clairement offert le fait d'être présent pour lui, et ça c'est bien plus que n'importe qui ai pu faire pour lui jusqu'ici. « Merci. Pour m'ouvrir les yeux sur des choses que j'ignore complètement. Je devrais pas juger les gens sans savoir qui ils sont, comment ils ont vécus ou.. Quoi que ce soit. J'aurais pas du mal te juger juste parce que j'suis jaloux. » Il est jaloux, et là il le dit. Même s'il aurait été prêt à le nier, il le disait lui-même. Il était jaloux de toute personne qui pouvait s'approcher d'Ashen, et il l'était depuis très peu.
Réfléchissant un instant, Jesse finissait par fermer les yeux, s'appuyant contre le dossier de sa chaise doucement. « Le garçon qui me considérait comme de sa famille. C'est.. Jordan Rosachols. Il a soit disant disparu d'après la Rébellion, il a soit disant été tué par l'Ordre pour le Nouvel Ordre et je l'ai soit disant froidement assassiné pour les néphilims. C'était mon meilleur ami, mon parabatai quand j'étais un chasseur d'ombres et.. » Il ne savait pas pourquoi il lui disait ça, c'était probablement parce qu'il avait confiance en lui. Il se mettait à avoir confiance en quelqu'un qu'il avait haït pendant un bon moment, mais pourquoi ? « Et j'étais amoureux de lui. Mais j'ai jamais osé lui dire. Un jour, une sorcière a décidé de nous relier, physiquement. Je ressentais ses sentiments, il ressentait les miens. Et ça me faisait flipper, j'me disais qu'il comprendrait ce que je ressentais pour lui. Alors j'ai demandé à ce qu'on trouve comment supprimer ça. Personne n'a réussi, parce que le sort a été en quelques sortes inventé par celle qui m'a fait ça. »
Tout ça ne datait que d'un an, c'était encore bien frais dans l'esprit de Jesse qui s'en souvenait comme si c'était hier. « J'étais énervé, et j'ai demandé à Jordan de venir avec moi pour chasser les démons. Sans notre autre partenaire. On s'est séparé après avoir entendu un bruit.. Et j'ai été attaqué par un loup-garou. Quand Jordan l'a su, il a voulu me tuer. Et je l'ai convaincu de pas le faire, pour un moment du moins. Là, j'ai appris qu'il m'aimait aussi. J'me disais que vu qu'on serait plus parabatai, plus frères en quelques sortes, j'avais mes chances. » Il ressentait au niveau de son ventre comme une brutale brûlure qui était là pour lui rappeler ce qu'il avait fait. « Quand je me suis transformé, je lui ai sauté dessus. J'ai ressentis sa douleur, et je suis redevenu humain. Mais il en fallait pas beaucoup pour perdre la confiance de Jordan. »
Passant sa propre main au niveau de son abdomen, il affichait une légère grimace de douleur avant de soupirer. « J'ai utilisé mon épée pour lui enfoncer dans le ventre. J'étais conscient de ce que je faisais. Et j'ai ressentis une douleur tellement violente que j'ai relâché l'épée. Il l'a enlevé lui-même de son abdomen et c'est là que j'ai compris l'erreur que j'avais pu faire. » Il n'avait jamais donné tout ces détails-là à qui que ce soit, en réalité. Il n'avait jamais parlé de tout ça sans se mettre à pleurer non plus, jamais. « Même si j'avais mal, j'me suis dis que ça pouvait pas être pire. Alors j'ai essayé de le ramener à l'institut. Plus ça allait, plus j'avais l'impression de mourir. Même si j'étais pas au bord de la mort, j'avais l'impression que mon corps refusait de continuer de vivre, que mon cœur ralentissait et que je pouvais plus respirer. Et j'ai finis par tout relâcher. J'ai essayé de le sauver de ce que j'avais fais... J'ai vraiment essayé, pour finalement le regarder mourir. »
Il avait reposé son regard sur Ciàran, gardant sa main au niveau de son abdomen avant de secouer calmement sa tête. « Je les ai pas laissé le brûler, j'ai enterré son corps. J'ai pas l'envie de sentir mon corps brûler pendant des heures pour qu'ils fassent ce qui est juste à leurs yeux. J'ai encore l'impression d'avoir l'épée que je lui ai mis coincée dans mon propre ventre, j'ai l'impression d'être à moitié vivant. Des fois y m'arrive que j'arrive pas à respirer. Et parce que c'est additionnel, vu qu'il ressent plus la partie de douleur qu'il devait, je la ressens moi-même à sa place. J'suis déjà à moitié mort, juste à cause d'une erreur que j'ai faite, mon âme a été brisée en même temps que mon lien de parabatai. Et j'ai que vingt-quatre ans. » Il décroisait ses bras, regardant attentivement le loup-garou à ses côtés. Soufflant, il secouait la tête avant de déplacer la chaise.
Jesse n'était pas du genre à souvent se plaindre, il n'était pas non plus du genre à souvent parler de ses sentiments ou de son passé. Passant ses mains dans ses cheveux, il finit par mordre ses lèvres. Il avait retenu ses larmes jusque là, mais il ne put pas le faire plus longtemps, il ne put pas s'empêcher de se mettre à pleurer. « Je veux pas souffrir à ce point encore une fois. J'ai pas envie d'aimer quelqu'un qui a l'air aussi.. Aussi intouchable qu'Ashen. J'ai peut-être réussi à me maintenir en vie une fois.. Il l'a fait en fait mais.. Mais j'y arriverais pas une deuxième fois. » Il posait ses mains sur son visage, il avait souvent honte de se mettre à pleurer comme ça. Depuis qu'il était un loup-garou, il était beaucoup plus sensible qu'avant. C'était sûrement une partie des inconvénients.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 21:30


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Il ne pensait pas que quoi ? Que j'avais eu une vie de merde moi aussi ? Et bien si. Je n'avais pas toujours été le gentil loup qui entraînait les autres, qui épaulait les siens. Non, j'avais énormément de sang humain sur les mains. Durant deux ans j'avais tué à chaque pleine lune, ôtant des vies, me renfermant dans cette noirceur que je possédais encore aujourd'hui. Je devais vivre avec mes remords, mes souvenirs, ma peine. C'était souvent lourd comme croix, mais j'avais appris à avancer quand même. Mon mari m'avait beaucoup aidé, mais il m'avait également fait souffrir. Ces nuits ou il ne rentrait pas à la maison, prétextant un travail qu'il devait finir, une mission de dernière minute. Ces nuits ou je me couchais seul, la peur au ventre de l'abandon, me disant que peut-être, cette fois-ci, il ne reviendrait pas. Oui, j'en avais bavé, mais à côté je l'aimais tellement ce con. Bordel, j'aurais donné ma vie sans hésitation pour le sauver lui. Aurait-il fait de même ? Oui, car il m'aimait également, même si ce besoin de liberté avait toujours fait partie de son caractère. Ma vie était un roman éternel que je tentais de réécrire, comme beaucoup d'entre nous. Je l'écoute sans le brusquer, sans l'interrompre. Jesse a besoin de se confier à quelqu'un, du coup, je m'étais donné ce rôle. C'était assez soudain, mais la tournure des choses ne me déplaisait absolument pas. J'écoute sa tragique histoire alors qu'il s'écroule en larme. Doucement, je m’approche de lui et dépose un main sur son épaule, une main réconfortante et assez fraternelle. « Écoutes. Je ne vais pas te dire que ça sera facile tout les jours, que l'amour c'est super avec des fleurs, des colliers multicolore et toute la clique. Mais, tu n'es pas seul d'accord...Il faut que tu te mette ça en tête Jesse. »

Je serre un peux son épaule, penchant mon visage pour chercher son regard avec le mien. « Si tu as vraiment besoin de t'éloigner de la meute viens chez moi, j'ai une chambre d'ami et tu es le bienvenue. Mais, ne tourne pas le dos à celle-ci...tu es jeune Jesse, tu as besoin des vieux croûtons comme moi pour te guider. » Je disais ça sincèrement. Il était hors de question que je le laisse sans surveillance ce pti loup. Mentalement il était fragile, physiquement et bien ça faisait un an qu'il était loup. Il était également instable à ce niveau-là. Je pouvais comprendre sa position. Il était attiré par Ashen, il était toujours plongé dans une peine de cœur...Ce n'était pas le moment de le lâcher. Je retire ma main calmement, m'appuyant sur mes bras. « Pour ce qui est d'Ashen, je te conseille juste de prendre du recule. De penser à tout ça et peut-être d'en parler avec lui. Il t'écouteras et sera sûrement sincère si tu l'es avec toi. Il n'es pas intouchable, je pense juste qu'il a une peur féroce de l'engagement...sa condition ne l'aide pas forcément tu sais. » Je hausse légèrement les épaules. Franchement, l'amour parfois c'est de la merde. Mais genre, vraiment de la merde !

Post 12
-24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:41, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 24 Avr - 23:24


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Dans le fond, Jesse avait beau se faire passer pour quelqu'un de fort, quelqu'un qui n'avait pas de sentiments et avait beau se cacher derrière un masque froid et sans émotions, il était quelqu'un de très, voire trop même fragile. Il avait relevé le regard pour regarder la main du loup sur son épaule, et il l'avait regardé dans les yeux lorsqu'il avait cherché son regard. Il était faible, et là ça se voyait plus qu'à d'autres moments. Et ce fut le pourquoi Jesse comprit qu'il pouvait faire confiance à Ciàran. D'autres personnes se seraient moquées de lui ou auraient profité de sa faiblesse pour le foutre encore plus mal, mais ce n'était visiblement pas son désir à lui.
Il avait hoché la tête quand il avait terminé de parler, passant ses mains sur ses propres joues mouillées pour les essuyer. Il n'était pas du genre à se mettre aussi facilement à pleurer en temps normal, mais ça faisait bien un an que le temps n'était plus normal pour lui. Baissant de nouveau le regard vers ses propres mains, Jesse ne su plus vraiment quoi dire à ce moment-là. C'était la première fois que ses sentiments le faisaient autant imploser. Il retenait beaucoup trop de choses depuis des années, ça devenait trop dur à tout contenir maintenant.
Il avait relevé le visage pour lui répondre concernant Ashen, soufflant comme s'il essayait de ne pas craquer de nouveau. C'était effectivement ce qu'il faisait. Il avait l'envie de tout relâcher sans parler, juste en se mettant à pleurer un bon coup pour que ça parte, pour que ça le soulage un minimum. Mais il ne voulait pas pleurer devant d'autres personnes, et même pas Ciàran. « Je pourrais pas parler de ça avec lui. La dernière fois j'ai finis par le provoquer et.. C'est pas forcément une bonne idée, j'ai cru remarquer. » La dernière fois qu'il l'avait vu, c'était justement le jour où il avait couché avec lui. Mais ça, Ciàran n'avait pas besoin de le savoir.
« Ciàran je sais pas.. Je sais pas ce qui m'arrive. Je suis pas aussi sensible normalement. J'suis très possessif, ça oui. Très jaloux aussi mais... Mais je comprends pas. D'habitude je suis pas du genre à me mettre à pleurer pour quelqu'un, je suis pas du genre à perdre tout espoir en une seconde et... Et encore moins du genre à avouer les sentiments que je peux avoir. » Il secouait la tête, il était enfin redevenu calme. Il ne savait pas vraiment comment expliquer les sensations qu'il avait à ce moment. La sensation d'être juste utilisé, d'être comme un pion, comme ça, avec lequel on s'amusait, et rien de plus.
« J'commence à me demander si c'est pas un sorcier ou quoi que ce soit qui recommence à s'amuser avec moi. J'aime pas du tout cette sensation d'être.. D'être dominé par mes propres émotions, d'être soumis à quelqu'un d'autre à cause de foutus sentiments, d'addiction ou même.. Même de faiblesse. Il me rend tellement faible. » Un autre soupir sort de sa bouche. Il n'avait jamais ressentit de l'amour pour quelqu'un de vivant, c'était peut-être pour ça qu'il ne comprenait aucune des sensations qu'il avait.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Lun 25 Avr - 0:42


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Je l'écoute et voit qu'il se calme. Quand il me parle d'Ashen la phrase qui suivie sorti toute seule de ma bouche « putain t'as du avoir le feu au cul pti... » Me rendant compte de ce que je venais de dire je me frappe le front avec la paume de ma main. Putain mais je suis con quelques fois...Ouai, ne cherchons pas, par moment je suis très maladroit dans mes paroles. « Désolé, ça m'a échappé...mais connaissant le phénomène il n'a pas dû apprécier niveau provoque. » Ouai, parce que mon ami ça reste un alpha et du coup on ne provoque pas un alpha. Moi je pouvais me permettre certaines choses que beaucoup, eux, ne pouvaient pas oser. Je m'amusais à l'emmerder, à lui faire des réflexions, à lui dire ma façon de penser...mais encore une fois ça faisait quinze ans que nous nous connaissions, que je partageais son existence dans la meute. Du coup, et bien, ce lien il était tissé depuis pas mal d'années. J'avais deviné qu'il l'avait provoqué durant un acte sexuel, parce que bon, vu ce qu'il laissait sous-entendre ce n'était pas difficile à comprendre. Je l'observe calmement et je souris. Pas un sourire moqueur, non, plutôt un sourire fraternel et simple, le genre de sourire rassurant qui veut dire énormément de choses. « Ne met pas tout sur le dos de tes sentiments. T'es un nouveau loup, tu as encore beaucoup de mal à faire la part des choses. Tu es devenu hyper sensible. J'étais comme toi avant...je devenais fou pour un rien, en mode batman sans la combinaison moulante... » Je tente de faire un peux d'humour pour lui rendre le sourire...

« Tu sais, quand j'étais un jeune loup, je sautais sur tout ce qui bougeait et me laissais envahir par mes émotions. Une vraie cocotte minute prête à exploser...c'est ton côté lupin ça. » Un sorcier ? Non, n'abusons pas...Je tapote sur son épaule et me lève, allant chopper un autre soda dans le frigo. Ils ne sont pas à moi ? Et alors ! Je vais pas changer mes habitudes après quinze ans d'existence pour le plaisir de ses loups. « ça c'est l'effet Alpha Jesse. Tu vas devoir apprendre à contrôler tes émotions, les dominer et non pas être dominé. Étant un Beta tu seras sans cesse dominé d'une façon ou d'une autre, maintenant, à toi de voir si tu souhaites l'être jusqu'au bout. Ashen aime bien la domination, mais jusqu'à un certain point...c'est un conseil, montre toi caractériel sans lui manquer de respect et tu auras rapidement le sien. » Ben voilà que je joue les entremetteur moi maintenant...Merde, suis pas Meetic hein. « Mais, avant toute chose, je pense que tu devrais apprendre à canaliser tout ça. Si tu veux je peux t'aider. J'ai l'habitude, en général c'est moi qui oriente les petits nouveaux...Tu es trop impulsif et ça va finir par te perdre. Je ne dis pas ça méchamment, mais pour ton bien Jesse. En attendant, pour le soucis Ashen, tu devrais y penser à tête reposée et voir ce que tu souhaites vraiment. Tu es jeune, il n'est pas spécialement...comment dire...domptable. Soit tu fais avec, soit tu tourne la page. »

Post 14
-24h


Dernière édition par Ciàran de Brùn le Sam 30 Avr - 17:41, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Sam 30 Avr - 16:14


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Jesse l'avait écouté du début à la fin sans rien dire, encore une fois. Il savait qu'il était trop impulsif, trop émotif, trop irrespectueux. Il savait tout ça, il n'avait pas besoin de Ciàran pour apprendre des choses sur lui-même. Il n'avait besoin de personne pour ça. Il savait qui il était, lui-même mieux que personne. Il y avait bien eu Jordan qui en savait plus que les autres. Mais il n'avait plus rien à dire là-dessus, lui. Un soupir s'échappait de la bouche du loup, qui finissait par hausser les épaules un peu plus calmement. « Non t'as raison, je vais tout mettre sur le dos du connard de loup-garou qui m'a mordu et qui s'est barré en courant à la place. J'étais déjà hyper sensible avant d'être.. Juste ça. Mais j'arrivais un minimum à faire semblant que c'était pas de cas, à faire semblant que tout allait bien pour que personne s'inquiète. »
Croisant ses propres bras, le jeune Starkweather secouait la tête finalement. Il en pensait beaucoup, beaucoup qui serait blessant pour les loups s'ils l'entendaient. Mais il s'en foutait clairement, il pensait des choses horribles qu'il avait en tête depuis sa transformation, des choses qu'il n'avait jamais dit pour ne pas ressembler à la famille d'Obscurs de laquelle il venait.Mais là, il s'était décidé à le dire. « J'suis déjà quelqu'un de perdu, Ciàran. Depuis le jour où j'ai été mordu plus qu'autre chose. Au départ, j'étais un Starkweather, j'étais peut-être destiné à faire parti de l'Ordre, j'en ai rien à foutre de ça, j'en sais rien. J'avais une famille, des cousins, des cousines, des parents. Et puis ça, j'l'ai perdu aussi. En me transformant en seulement.. Seulement Jesse. Cette sorte de.. D'Obscur qui vivait parmi ses opposés. Et qui en plus s'avouait bisexuel, wow, quelle honte dit donc. J'ai perdu ce qui restait de moi à l'instant où j'ai été mordu. Je suis plus un Starkweather depuis le jour où j'ai commencé à être élevé par des néphilims, et je suis même plus une personne depuis le jour où je suis devenu un loup-garou. J'suis juste une ombre. Et encore qu'à moitié. Et je préférerais crever que vivre comme ça. Instable, à moitié vivant, et avec des putains d'oreilles de loup et des envies de meurtres qui me viennent dès que je ressens une chose trop forte. Je veux pas être un loup-garou, je veux juste redevenir qui j'étais. Et ça, c'est pas possible. »
Jesse avait toujours été quelqu'un de très franc, mais ça il ne l'avait jamais dit lorsqu'il l'avait pensé. Il avait l'impression de n'être plus personne, de ne plus valoir quoi que ce soit. Il n'avait à ses yeux aucune valeur, aucune vie, et depuis longtemps plus aucune âme. Alors c'était bien vrai, tout ce qu'il disait. Il préférait mourir que de rester tel quel, il était déjà à moitié mort dans tout les cas. Alors en réalité, il avait deux choix. Redevenir totalement vivant, à ressentir des choses réelles sans avoir l'impression de devenir un monstre à chaque expression de sentiment. Ou alors, il y avait l'option qu'il trouvait la plus simple, mais qui était aussi la plus lâche. Se laisser lui-même tomber, et se laisser lui-même mourir. Ou alors même, demander à ce qu'on l'aide pour ça. « J'imagine que c'est blessant pour un loup-garou d'entendre ça. J'suis désolé, et sincèrement. Mais j'ai déjà perdu une fois avant la personne que j'étais, et j'ai pas envie de reconstruire toute ma vie autour d'une lycanthropie. »
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Sam 30 Avr - 17:36

GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. jesse

Je l'écoute sans jamais l'interrompre. Il avait prit la peine de le faire avec moi, quand je parlais, alors autant lui rendre l'appareil. Revenant me poser avec mon soda, j'ouvre la canette dans un « spitch » révélant ainsi une boisson pétillante. Je peux comprendre ses paroles et elles ne me touchent pas personnellement. Certains sont fait pour ça et d'autres apprennent à vivre avec. Moi, au début, je me détestais pour ce que j'étais devenu. Un monstre assoiffé de sang, une créature de la lune qui tuait sans jamais s'arrêter durant une nuit. Et puis, avec les années, le loup commence à devenir une partie de nous. Il était jeune, il allait pouvoir évoluer dans le bon sens du terme. Je prend une gorgée en silence, les yeux rivés sur lui alors qu'il s'exprime sur sa nature, ses regrets, ses pensées. Un autre l'aurait sûrement jugé, l'envoyant royalement chié, mais pas moi. Non, je préférais me mettre à sa place, le laisser dire ce qu'il avait au fond de lui. Avec le temps il changera. Et si il ne changeait pas et bien, il allait devoir faire avec... Une fois qu'il termine de parler je m'avance sur la table, les coudes posées sur celle-ci, gardant quelques instants le silence. « Écoute. » Si il fallait y passer la journée et bien soit, j'y passerais la journée et ce même si j'étais franchement épuisé. Je dormais mal à cause de mon travail qui bouffait pas mal sur mes heures de sommeil. Je jonglais entre la meute et la rébellion, les entraînements et mes cours. Bientôt, je ne serais plus qu'un foutu zombie parcourant les rues de Chicago. « Je sais que ça ne sera pas facile d'accepter ce que tu es, peut-être que tu n'y arriveras pas avant des années. C'est normal. Tu es passé d'un extrême à un autre, ne possédant plus que des poussières...Mais c'est loin d'être une tare d'être un loup-garou, justement, tu peux profiter de cette nouvelle identité pour devenir quelqu'un d'autre, te forger une nouvelle histoire. » Je détourne les yeux durant quelques secondes, regardant droit devant moi, prenant une autre gorgée de Soda. Jesse était d'un naturel têtu et je pouvais le sentir, quand il avait une idée en tête il ne l'avait pas ailleurs, comme moi. C'est vrai que nos vies sont franchement merdique. Moi, je n'avais jamais eu de soucis au niveau de ma bisexualité. Faut dire que je n'avais jamais eu de réelle famille pour me juger...Les loups de la meute avaient directement acceptés cette partie de moi, la preuve, je m'étais marié avec un des leurs. « Il faut que tu aille de l'avant. Pas maintenant, pas dans une semaine. Non, c'est un long processus d'adaptation que tu vas devoir subir, il faut juste que tu ne baisse pas les bras. Nous sommes là pour t'aider, en tout cas moi je le suis et je ne vais certainement pas te juger. J'aimerais juste que tu prenne le temps d'y réfléchir d'accord...Tu dis avoir souffert dans le passé. Tu ne crois pas qu'il serait temps d'envisager un avenir meilleur ? On a tous droit à une seconde chance, même les loups-garous. » Je m'appuie contre le dossier de ma chaise, passant une main dans mes cheveux, jouant avec la canette de l'autre. « Tu ne me blesse pas...je me suis longtemps détesté au début. J'étais jeune, je tuais et ne comprenais pas les raisons de mes sautes d'humeur. Pour moi, j'étais devenu un monstre qu'il fallait abattre. Puis on m'est venu en aide, on m'a soutenu, appris à m'accepter et maintenant voilà où j'en suis...un vieux loup en train de faire le même discoure à la version de moi-même d'autrefois. » Dis-je en ricanant légèrement.

Post 16
-24h
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   Dim 1 Mai - 18:23


GONNA LET YOU KISS MY ASS
feat. ciàran

Ses propres mots n'avaient pas été quelque chose dont il avait été fier, au contraire même. Il n'était plus lui même depuis maintenant un an, il n'était plus personne depuis ce même temps. Il ne pouvait pas prétendre être quelqu'un d'autre, il ne pouvait pas prétendre avoir une famille ou ne pouvait même pas dire fièrement qu'il était un loup-garou. Oui, même si au fond de lui, l'enfant qu'il avait été aurait eu une profonde fierté dans le fait de se transformer en magnifique loup quand il le voulait. Mais cet enfant avait disparu depuis bien longtemps maintenant, brûlé comme obscur dans les flammes d'un enfer certain. Il n'avait même pas cherché à le faire revenir, il n'avait pas cherché à le sauver. Il en avait assez de devoir sauver sa propre personnalité, alors il s'était lui-même abandonné.
Finalement, il avait relevé le regard, il s'était levé de sa chaise et il avait hoché la tête. Il gardait son regard bleu sur le jeune homme, sur Ciàran. Il avait beau l'avoir jalousé pendant quelques instants, maintenant il se disait que Ciàran méritait clairement une chance. Comme lui-même en méritait une nouvelle. Il n'avait pas à essayer de réarranger sa vie, il avait juste à en recommencer une autre. Et il venait seulement de le comprendre, et ça grâce à Ciàran seulement. « T'as raison. Je devrais pas continuer de penser que tout va forcément mal tourner, comme ça l'a toujours fait. Je devrais me dire que c'est une chance d'être quelqu'un de mieux qu'avant, et que tout ira mieux. » Il avait seulement soupiré après avoir prononcé ses propres mots. C'était dur de l'avouer, mais il se sentait bien mieux maintenant.
« Je vais pas recommencer en tant que Jesse, ou en tant que Starkweather mais juste.. En étant moi-même. C'est mieux comme ça. » C'était bien la première fois que Jesse se rendait compte qu'il n'avait jamais été lui-même, il s'était toujours caché derrière les autres, derrière des masques ou des attirances, et rien ne l'avait défini plus que ce qu'il avait aimé. Ce n'était pas lui qui marquait, c'était les personnes qui l'entouraient. Et il n'en avait plus envie. « J'ai pas besoin de me considérer comme un néphilim, que je ne suis pas vu le nom que je porte, de me considérer comme un Starkweather, comme qui que ce soit même. Et j'ai pas besoin de me cacher derrière quoi que ce soit non plus.. »
Et finalement il avait réfléchit et il s'était éloigné de la chaise, il s'était approché de la porte, par envie de sortir, et finalement il s'était arrêté pour se tourner vers Ciàran. « J'vais trouver comment parler à Ashen. Et puis j'irais après. » Se rendant compte qu'il oubliait quelque chose en appuyant sur la poignée de la porte, Jesse levait la main comme pour lui faire comprendre qu'il parlerait encore, faisant mine de réfléchir. « Merci Ciàran, t'es génial. » Wow, un compliment venant de Jesse, et ça c'était rare. Juste après ces mots, il était sorti de la cuisine dans le plus grand des calmes. Il comptait pas aller immédiatement voir Ashen. D'abord, il devait réfléchir, et évidemment éviter de lui envoyer toute sa haine à la gueule.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass   

 
(ciàran+jesse) gonna let you kiss my ass
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: