Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 be my salvation + Timpanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: be my salvation + Timpanda   Lun 4 Juil - 19:49


be my salvation
feat. timpanda
Elle devenait folle, elle devenait complètement folle en fait. Comment est ce que sa propre famille pouvait lui faire un truc pareil ? C'était pas humain et Pandora, elle avait l'impression d'être comme un animal. Enfermée à l'institut, dans sa chambre, sans aucun moyen de pouvoir sortir. Ouais, ça la rendait complètement barge et elle haïssait les Nichols dans leurs intégralité à ce moment précis. C'était pas normal de lui faire un truc comme ça et elle, elle n'avait rien vu venir. Comment aurait-elle pu prévoir que Megara et Sebastian viendrait dans sa chambre se mettant tout deux contre elle ? Comment aurait-elle pu prévoir que derrière sa porte, une dizaine de chasseur d'ombre étaient présent pour l'empêcher de prendre la fuite ? Comment aurait-elle pu répvoir que sa propre famille se liguerait contre elle ? Megara avait prévenu l'enclave. Megara avait fait en sorte de la cloîtrer pour qu'elle ne puisse plus rejoindre Timothy et.. Pandora haïssait Megara. Sa propre soeur avait tout retourné contre elle. Trois jours qu'elle était enfermée dans cette chambre. Trois jours qu'elle tambourinait contre la porte de bois. Parfois en hurlant des tas d'insanités, parfois en pleurant de douleur. Parce qu'elle avait mal la blonde, elle souffrait immensément de ce qu'on était en train de lui infliger. Bien sûr que l'obscur n'aurait jamais du s'en prendre à Caleb et bien sûr que c'était mal mais ce qu'on était en train de lui faire ? C'était pire. On lui infligeait une torture mentale et elle sentait qu'elle était en train de craquer. Elle pétait littéralement les plombs. On lui avait confisqué ses armes, sa stèle, pour s'assurer qu'elle ne tenterait rien, qu'elle n'essaierait pas de faire quoi que ce soit. Son téléphone aussi n'était plus en sa possession, tout le monde s'inquiétant probablement qu'elle cherche à joindre Timothy. Mais ils comprenaient pas. Ils comprenaient pas l'amour qu'elle lui portait, ce qu'elle ressentait pour lui et.. Elle n'en pouvait plus. Les cheveux en pagaille, les joues irrités des larmes qu'elle avait pu verser, elle avait faible allure Pandora. Et pourtant, elle ne cessait de taper contre cette foutu porte espérant que peut être, quelqu'un lui vienne en aide. Ouais, fallait pas rêver.

Et au final, ce dont elle avait le plus peur, c'était qu'ils s'en prennent à Tim. Qu'il lui fasse du mal. Et si ça arrivait, jamais elle ne le pardonnerait. Jamais elle ne pardonnerait à sa soeur de lui infliger de tel souffrance. Pourquoi faisait-elle ça ? Pour Caleb ? Détruire l'homme que Pandora aimait pour venger le sien ? C'était de l'hypocrisie. Megara était une égoïste et la blonde, elle la haïssait. Elle la détestait elle et Sebastian pour avoir osés lui faire subir un truc pareil. Se laissant glisser contre la paroi du mur, l'intrépide fermait les yeux attendant que le temps passe. Il ne lui restait pas grand chose à faire de toute façon, enfermée comme une prisonnière. Comme si tomber amoureux était un crime. Et soudain, la porte s'ouvrait. Lehr. Ses yeux azurs se posait sur lui alors qu'elle se redressait fondant en larme dans ses bras. Il faut que tu m'aides lui avait-elle murmuré. Et c'était ce qu'il avait fait. [...] Désormais à l'extérieur de l'institut, elle courrait dans le rues sombre sachant par avance qu'elle ne disposait pas d'énormément de temps. C'était probablement qu'une question de minute avant qu'on ne se rende compte de sa disparation. Courant toujours plus vite, elle tournait soudainement à l'angle d'une rue espérant que Timothy ait respecté le pacte fait quelques jours plus tôt. Et elle le voyait, mal éclairé par le lampadaire du coin. A bout de souffle, elle s'arrêtait à quelques mètres de lui sachant par avance qu'elle devait faire peur à voir. Du maquillage un peu partout sur le visage, les cheveux bien trop emmêlés. Elle n'avait fait aucun effort, manque de temps.

Et finalement, elle s'avançait vers lui, soulagée de voir qu'il allait bien. Soulagée de voir que l'enclave ne l'avait pas attrapé. Restant tout de même à une certaine distance de l'obscur, elle finissait par prendre la parole. Faut que tu m'aides Tim.. Ouais, fallait qu'il l'aide. Parce qu'à partir de maintenant, elle ne pourrait plus jamais remettre les pieds à l'institut. Elle ne pourrait plus jamais regarder ceux qui l'avait trahit de cette façon. J'veux devenir une obscure. Je veux boire à la coupe, emmène moi à Idris. C'était la seule solution pour qu'elle puisse être avec lui. Pour qu'on cesse de tenter de les séparer. Si elle devenait comme lui, si elle basculait du côté du nouvel ordre, plus personne ne tenterait de la récupérer. Emmène moi à Idris s'il te plait.. le suppliait-elle. Fallait qu'il le fasse.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 1, 868 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 4 Juil - 20:20


be my salvation
feat. timpanda
Le temps était long et mon inquiétude ne faisait qu'augmenter de jours en jours. Pandora n'était pas venu un soir. Ni celui d'après, ni celui encore d'après. Et si..? Et si Megara avait tout dit à l'Enclave, comme Pandora en avait déjà parlé ? Et s'ils la retenaient contre son gré ? C'était peut-être ça, je ne voyais pas d'autre raison en fait. Parce que Pandora m'aimait, et elle voulait être avec moi. Alors pourquoi ne pas se pointer si ce n'est que c'est contre son gré ? A mon avis, elle avait des problèmes et j'allais en avoir aussi. Du coup, je restais clairement prudent à chaque fois que j'étais à Chicago. Parce que oui, on avait eu un pacte, Pandora et moi. En cas de problème, on restait au dernier endroit indiqué pendant un temps déterminé avant de changer de lieu, pour ne pas attirer les regards sur nous. Ouais, étant là depuis plusieurs soirs, tapis dans l'ombre pour que Pandora puisse me voir si jamais elle venait à me rejoindre, je savais qu'il allait falloir bientôt changer de lieu pour ne pas qu'on vienne à me soupçonner et que la Rébellion soit sur mes traces. Je ne me fais pas d'idée, je sais bien qu'ils veulent me tuer. Après ce que j'ai fait à Caleb, il était évident que Megara, Caleb et toute la clique des Nichols me voulaient mort. Seulement, ils n'allaient pas y arriver, ayant plus d'une ressource dans ma poche. Calé dans mon coin, je ne savais pas encore si ce soir j'allais rentrer bredouille ou pas, c'était la question que je me posais et j'allais le savoir que si j'aperçois le lever du jour au loin, demain matin. Mais en attendant, c'était dans le noir le plus complet que j'étais, indiscernable par les humains et à peine visible pour tous les autres. Bien sûr, si je vois au loin une silhouette ressemblant de près ou de loin à la femme que j'aime, je sortirai de ma cachette afin de lui indiquer ma présence. Comme on en avait convenu. Putain, j'étais mine de rien de mauvaise humeur, de par le manque généré depuis que je ne vois pas Pandora. J'étais également de mauvaise humeur parce que si les Nichols ont touché à un seul cheveu de sa tête, je ne répondrai clairement plus de moi. Ouais, tout était compliqué dans cette situation et j'osais espérer que ce soir, la blonde qui hante mon cœur débarquera pour qu'on puisse se retrouver comme il se doit.

Je guettais, encore et toujours. C'était compliqué au final, de savoir si elle allait venir ou pas. C'était Pandora, et forcément qu'ils avaient du mettre une sécurité nécessaire et suffisante pour l'empêcher de partir, elle qui était pleine de ressources en toute circonstance. Ouais, elle était forte et clairement, ils savaient très bien ce à quoi il fallait s'attendre en l'enfermant. Mais je croyais en elle et j'osais espérer, comme tous les soirs depuis quelques jours, que ce soir était le bon. Et une silhouette apparaissait au loin. Blonde ? On dirait bien. Aux aguets, je surveillais la personne qui s'approchait, ne voulant pas tomber dans un quelconque piège futile. Je voulais Pandora, mais je préférais être méfiant, si jamais les Nichols aient un plan d'attaque sur ma personne. Finalement j'approchais légèrement du lampadaire, afin de me montrer visible, si jamais c'était bien elle. Et sa voix rompait le silence qui était omniprésent dans cette rue presque déserte d'habitation. Elle me parlait et je reconnaissais sa voix d'entre milles. “Panda” murmurais-je doucement pour moi-même. Oui, c'était elle, c'était le bon soir. Elle s'arrêtait, me demandant mon aide. Je fronçais les sourcils, avant de m'avancer à mon tour pour séparer la distance qui s'était imposée entre nous. L'aider ? L'aider à devenir obscure ? Mes yeux devenaient ronds, la peur de mal avoir entendu s'emparant de mon estomac. What? Je finissais par la rejoindre, glissant mes bras autour d'elle pour enfouir mon visage dans son cou. “Tu m'as tellement manqué bordel” Je redressais ma tête pour venir saisir son visage de mes deux mains, l'embrassant à plusieurs reprises et glissant entre deux “Je t'emmène où tu veux, faire ce que tu veux” Clairement, je sautais sur l'occasion. Elle était mienne et sa famille venait de la perdre. Elle.. elle allait devenir une obscure, avec du sang de démon qui coule dans ses veines. Mais notre histoire pourra enfin être déclarée au grand jour. “Je t'emmène où tu veux” Je glissais ma main dans la sienne, clairement dans la précipitation du moment, et je l'attirais avec moi sur le chemin qui nous mènerait au portail... au portail qui nous emmènera à Idris, où elle pourrait alors boire dans la coupe infernale et devenir comme moi. Le chemin était fait, nous étions devant le portail après avoir expliqué à bien des Obscurs quelle était notre intention, puisque oui, Pandora était une Nephilim et il était rare que ce soit simple d'aller à Idris dans son cas, sauf si on va pour se faire transformer. Et là, oui, elle allait se faire transformer.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 2, 910 mots, -24h


Dernière édition par Timothy Halloway le Lun 4 Juil - 22:34, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 4 Juil - 22:08


be my salvation
feat. timpanda
Probablement qu'elle n'aurait jamais prit cette décision si on ne lui avait pas fait.. ça. Mais Pandora, elle avait jamais supporté l'autorité. Elle n'avait jamais aimé qu'on lui dise quoi faire et l'enfermer comme un animal en cage, c'était la dernière des solutions à prendre en son encontre. Parce qu'elle aurait jamais changé de bord. Elle aurait continué à aimer Timothy tout en restant une Nephilim si on le lui avait permit. Ce n'était pas le cas. On lui interdisait d'aller le voir, on l'enfermait à l'institut embauchant de l'aide pour s'assure qu'elle ne puisse pas partir et on tentait d'exécuter celui qu'elle aimait. C'était bien trop pour qu'elle ne puisse le supporter. A quoi s'était attendu Megara en agissant de la sorte ? Elle aurait pourtant du savoir qu'avec le caractère de la blonde, tout ce qu'elle réussirait serait de la pousser à l'extrême. Et c'était exactement ce qui c'était produit. Elle était sur la corde raide depuis bien longtemps Pandora. Détestant cette guerre idiote, détestant tout ce qui l'entourait. Oh, tout ce qu'elle aurait voulu, c'était qu'on la laisse tranquille. Elle cherchait pas à changer de camps souhaitant simplement qu'on la laisse tranquille. Et quand finalement elle trouvait la seule chose capable de la rendre heureuse, on tentait de lui enlever. C'était trop pour l'intrépide, on ne lui avait pas laissé le choix. Fallait pas voir ça comme une vengeance, c'était juste un moyen de pouvoir retourner auprès de celui qu'elle aimait et de pouvoir y rester. “Tu m'as tellement manqué bordel” Elle venait d'atterrir dans ses bras, le visage de l'obscur s'enfouissant dans son et elle poussait un soupir de soulagement. Il était vivant, personne n'avait cherché à lui faire de mal et c'était le plus important. Mais elle savait aussi que ce n'était qu'une question de temps, que les Nichols ferait tout pour l'abattre. Elle ne laisserait pas ça arriver. C'était juste pas possible. “Je t'emmène où tu veux, faire ce que tu veux” Elle se serrait un peu plus contre lui laissant ses mains s'engouffrer dans ses cheveux. Elle était pas belle à voir mais s'en fichait. Elle était enfin avec lui et après ce soir, rien ne pourrait plus les séparer. Personne ne pourrait s'interposer dans leurs histoire, c'était tout ce qu'elle voulait. “Je t'emmène où tu veux” Elle fondait en larme contre lui laissant retomber toute la pression. Elle avait été poussé à bout Pandora et à cause des Nephilims, elle s'était retranchée dans ses extrémités. Sa main dans la sienne, elle le suivait à travers les rues de Chicago réalisant petit à petit ce qu'elle était en train de faire. Elle allait à Idris. Elle. Pandora Nichols, issu d'une grande famille de Nephilim se rendait en direction du portail menant à Idris pour devenir une obscure. Elle serrait un peu plus sa main dans celle de Timothy en croisant le chemin d'autres. Elle se sentait pas à l'aise, pas à sa place. Et elle les voyaient les regards haineux adressés. Parce qu'elle était encore à moitié un ange. Et ils étaient debout, devant le portail. La blonde elle stressait, se mordait la lèvre à plusieurs reprise finalement peu certaine du choix qu'elle était en train de faire. Et pourtant, elle le suivait dans le portail qui les mèneraient droit à Alicante. Puis ils y étaient. La blonde, elle clignait des yeux à plusieurs reprise découvrant les lieux pour la première fois. On.. Doit faire ça maintenant ? Elle déglutissait avec difficulté se serrant un peu plus contre lui. C'est douloureux ? Elle n'y avait pas réfléchit avant maintenant. Mais étais-ce douloureux de boire dans la coupe infernale ? Elle avait besoin de le savoir, de savoir ce que ça allait lui faire. Et peut être que pour une fois, elle avait réellement peur de la suite. C'était pas n'importe quoi, c'était pas quelque chose de minime et.. Ouais, elle flippait légèrement. Dis moi que ça va aller. Quelque part, elle avait besoin de l'entendre. D'être rassurée sur ce qu'elle était en train de faire. Parce que lui, il était né comme ça. Elle, on allait la transformer et elle n'était pas certaine que le processus passe comme une lettre à la poste. Alors bien sûr qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de stresser face à ce qu'elle s'apprêtait à faire. Et puis quelque part, elle pensait aussi au fait qu'elle était en train de tirer un trait sur toute sa famille, définitivement. Parce qu'un obscur et un néphilim, selon eux, ça ne pouvait pas se combiner.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 3, 843 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 4 Juil - 23:22


be my salvation
feat. timpanda
Retrouver Pandora était tout ce qui comptait et c'était bien pour cette raison que les trois, quatre dernières nuits, je l'avais attendue patiemment pour qu'elle puisse me retrouver. Mais non, elle n'avait jamais fait le déplacement et je me doutais alors qu'un truc s'était passé à l'Institut. Si Megara avait fait quoique ce soit contre elle, il était clair que j'allais me venger encore une fois, et pire encore. Ce ne serait pas son amour Dimitri que je lui enlèverai, mais son enfant. A elle. J'allais l'éventrer et la laisser se vider de la substance de son enfant à naître. Me priver de celle que j'aimais était un supplice des plus tordus. Parce qu'elle me connaissait, Megara. Elle savait de quoi j'étais capable à présent et il ne fallait clairement pas jouer avec le feu, parce que je gagne toujours. C'était une parole de celui qui avait su torturer un Lightwood. Quoiqu'il en soit, je la voyais, Pandora. Elle était là et marchait dans ma direction. Mais elle laissait une certaine distance, qui n'était clairement pas nécessaire. Quand j'avais finalement eu la confirmation de son identité, je m'étais approché de son corps frêle et je l'avais prise dans mes bras, me substantivant de sa présence contre moi. Elle était mienne et elle m'avait manqué. A présent, je ne la lâcherai plus bordel, elle... elle était mon tout et je ne pouvais pas revivre encore plusieurs jours comme ça, sans avoir de nouvelles, sans pouvoir la voir, la toucher, lui parler. J'avais eu l'impression de revivre l'après-confrontation avec Megara, mais du côté de Pandora, et c'était juste affreux. Maintenant qu'elle était avec moi, je ne la laisserai plus partir, surtout pas rejoindre la Rébellion, sachant qu'ils la tiennent éloignée de moi de la pire des façons qui soit. Alors oui, j'emmènerai Pandora où elle voulait. Idris c'était cette destination. Boire dans la coupe infernale était le but et forcément, la conséquence serait terrible. Elle allait devenir une obscure, le même sang que moi. Elle allait avoir une partie sombre et je n'étais pas sûr qu'elle s'en rende compte. Mais je n'avais pas envie de rester à Chicago plus longtemps, ne voulant pas que sa famille nous tombe dessus. Je voulais l'avoir pour moi tout seul et l'emmener à Alicante serait alors le moyen d'être tranquille quelque temps. Pas besoin de se précipiter une fois là-bas, on sera bien tranquille et c'était suffisant. Je lui faisais sécher ses larmes une fois qu'elle s'était calmée et puis nous nous étions rendus assez rapidement jusqu'au portail qui nous ferait accéder à Alicante, là où se trouvait la coupe infernale qui lui permettrait de changer, de se transformer. Voilà, on y était. Avec un décalage horaire conséquent, il était déjà le début de journée là-bas. Mais ça ne changerait rien, on allait prendre le temps qu'il fallait pour qu'elle se sente le mieux possible quand elle boirait dans cette coupe. “Non, tu peux prendre le temps qu'il te faut pour réfléchir.. on va aller chez moi et on va se reposer un peu” C'était pas une suggestion mais plutôt une affirmation. On allait être chez moi, elle allait alors découvrir où je vivais, découvrir ma chambre, mon lit. Dormir dedans également. Et j'osais espérer que ça serait de même une fois qu'elle serait une obscure. Je la voulais avec moi, tout le temps. Et mon appart pourrait se transformer en "notre appart". “C'est... compliqué ouais, mais viens, on va se poser et on va en discuter tous les deux” J'avais pas tellement envie d'avoir cette discussion ici, alors qu'il y avait des gens autour de nous. Non, ce que je voulais, c'était être au calme et pouvoir profiter de sa présence qui m'avait été refusée pendant bien des jours. “Ça va aller mon cœur, tout va bien se passer” disais-je pour la réconforter, clôturant d'un baiser avant de l'attirer avec moi à travers la ville pour qu'on puisse se retrouver par la suite dans mon quartier et plus précisément dans mon appartement. J'avais ouvert la porte, et je la laissais entrer, la laissant s'installer pour qu'on puisse réfléchir à tout ça assez calmement, posément et avec toutes les informations qu'elle pouvait avoir. Je m'installais à côté d'elle, retirant ma veste avant de rompre le silence. “C'est douloureux.. oui. Toutes tes runes vont disparaitre et il va falloir te dessiner des nouvelles. Rouges. Tu n'auras plus de lien angélique. Tout sera démoniaque” Je me mordais l'intérieur de la lèvre, avant de continuer. “Et puis tout sera pas évident au début, il y a une phase d'adaptation plus ou moins longue. Tu vas perdre tes repères et tu vas avoir une colère qui te submergera de toute part. Une force sombre dont tu n'as pas encore connaissance” Je tentais d'être le plus explicite possible. Parce que oui, j'avais vu des transformations mais toutes n'étaient pas pareilles. Enfin, il y avait des éléments semblables, mais le reste était subjectif. Tout dépendait de la personne qui était transformée.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 4, 897 mots, -24h
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Mar 5 Juil - 21:25


be my salvation
feat. timpanda
Est ce qu'elle allait réellement faire ça ? Semblait-il que oui. Elle était à Alicante. Elle y était réellement. Elle avait passé le portail aux côtés de Timothy et elle ne pouvait plus revenir en arrière. Si elle le faisait, les choses seraient certainement encore plus compliqué. Alors non, elle ne pouvait pas. Elle avait fuit l'institut, sa propre famille et tout ça pour rejoindre l'homme dont elle était tombée amoureuse. Elle n'avait plus le choix désormais. Etais-ce qu'elle voulait réellement ? Oui. Si le choix était à refaire, elle le reproduirait des millions de fois. C'était eux, les Nichols, qui l'avait poussé dans ses retranchements. Ils ne pourraient s'en prendre qu'à eux même. Enfermer la blonde, c'était la pire des choses à faire. Ils n'avaient pas le droit de faire comme si tomber amoureux était une trahison. Elle avait pas contrôlé tout ça, elle n'y pouvait rien. Alors elle avait choisit de fuir pour de bon dans l'espoir de pouvoir rester avec celui qui réussissait à la rendre vivante. Parce que c'était ça l'effet que le brun produisait chez elle. Il la rendait vivante à chaque effleurement, chaque parole. Et plus jamais elle ne voudrait être séparée de lui. Elle avait besoin de sa présence, de sentir son touché, de s'imbiber de son odeur. Elle vibrait à chaque fois qu'il était là et personne n'était en droit de lui retirer ça. “Non, tu peux prendre le temps qu'il te faut pour réfléchir.. on va aller chez moi et on va se reposer un peu” Et rien que ça, ça la rassurait considérablement. Parce qu'elle aurait le temps d'y réfléchir un peu, de ne pas faire la transition immédiatement. “C'est... compliqué ouais, mais viens, on va se poser et on va en discuter tous les deux” Elle le regardait l'air effrayée sans pour autant dire quoi que ce soit. Le compliqué, ça l'aidait pas tellement à se calmer intérieurement. Mais elle savait Pandora, que ce qu'elle s'apprêtait à faire était tout sauf facile. Elle avait prit sa décision certes, mais les choses ne se passeraient pas en toute tranquillité. “Ça va aller mon cœur, tout va bien se passer” Les lèvres de Timothy contre les siennes avaient toujours eu le don de l'apaiser. Et c'était exactement ce dont elle avait besoin à ce moment là. Ca va aller qu'elle répétait pour se donner du courage le suivant finalement dans les rues de la ville autrefois sacré. Au final, elle ne s'intéressait même pas à la découverte de l'endroit dont on lui avait tellement parlé. Ses pensées préoccupés par quelque chose de bien plus important. Et ce n'est qu'en arrivant dans les appartements de l'obscur qu'elle se permettait de respirer un peu. Elle était pas à l'aise ici. Une Nephilim au milieu de tout ces obscurs, ça n'avait rien de rassurant. Regardant autour d'elle, elle se mordait la lèvre à plusieurs reprise avant de finalement s'asseoir sur le sofa non loin d'elle. Sofa où Timothy venait la rejoindre peu de temps après. “C'est douloureux.. oui. Toutes tes runes vont disparaitre et il va falloir te dessiner des nouvelles. Rouges. Tu n'auras plus de lien angélique. Tout sera démoniaque” Elle fermait les yeux s'imprégnant de ses paroles sans rien dire. Oh oui, bien sûr qu'elle allait avoir mal. Elle en avait entendu parler bien des fois de l'effet de la disparation des runes et clairement, c'était bien loin d'être une partie de plaisir. “Et puis tout sera pas évident au début, il y a une phase d'adaptation plus ou moins longue. Tu vas perdre tes repères et tu vas avoir une colère qui te submergera de toute part. Une force sombre dont tu n'as pas encore connaissance” Et c'était surtout ça qui lui faisait peur à Pandora. Elle enfermait tellement de chose à l'intérieur d'elle depuis si longtemps que voir la colère la submerger ne serait probablement bon pour personne. Et si elle devenait réellement incontrôlable ? C'était une possibilité, elle le savait. Est ce que tu m'aimeras encore ? Même comme ça ? qu'elle finissait par demander. Elle aurait pu lui en poser des tas de questions mais au final, la seule chose qui la préoccupait réellement était de savoir s'il allait cesser de l'aimer une fois la transformation faite. Une fois qu'elle n'aurait plus cette part angélique en elle. Est ce que tu continueras à m'aimer ? Devenir une obscure et le perdre lui, ce serait le pire des scénarios. Elle n'était pas là pour elle, elle était ici pour lui. Elle faisait les choix pour lui et elle ne pouvait imaginer ce que ça serait s'il la rejetait par la suite.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 5, 857 mots, - 24h
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Mer 6 Juil - 12:30


be my salvation
feat. timpanda
Bien sûr qu'elle me rendait heureux là. Elle... elle acceptait de devenir une Obscur, changer littéralement sa vie pour être avec moi. C'était quelque chose d'énorme mais qui, finalement, semblait être ce qu'il fallait faire. Sa famille pensait bien faire, ils se sont considérablement trompés pour le coup. A vouloir la protéger, ils l'ont repoussée et maintenant, elle était avec moi, elle a su retrouver son chemin à mes côtés, quand le danger était omniprésent. C'était pour ça que je l'aimais aussi. Elle se battait pour nous, pour notre relation et était prête à faire un sacrifice énorme pour ça. C'était clairement quelque chose que j'admirais et il allait sans dire que j'allais la supporter dans ce choix, quoiqu'il arrive. Enfin, je tentais de la réconforter dans ses choix, lui laissant le temps de réfléchir. Une fois qu'on serait chez moi, tout sera déjà plus calme. Certes, tout ceci était prémédité et sans grande réflexion, mais elle pourrait le faire demain, c'était pas urgent. Ici, elle était hors d'atteinte. Sa famille ne pourrait pas venir la chercher ici, et elle était en sécurité avec moi. Personne ne l'approcherait, de peur d'avoir à faire à moi. Halloway, ce nom fait peur, et c'était bien normal qu'on sème la terreur, c'est pour se faire respecter. Quoiqu'il en soit, je préférais qu'on parle une fois à l'appartement alors je la réconfortais, lui disant que tout allait bien se passer avant de l'embrasser et de l'attirer contre moi, avançant dans les rues de la capitale du monde obscur.

On était finalement chez moi, posés tous les deux sur le sofa se trouvant au milieu de l'appartement. La décoration n'était pas forcément poussée et le lieu ressemblait énormément à une garçonnière, mais c'était bien parce que j'étais seul et un homme. J'osais espérer qu'après sa transformation, elle viendrait vivre ici avec moi.. si jamais tout se passait comme prévu. Seulement, j'avais déjà assisté à certaines transformations et.. ça pouvait mal se passer. Très mal. J'appréhendais de plus en plus, me souvenant alors de cette période où elle oubliera tout, elle n'aimera plus rien. Moi y compris. Enfin, je me ressaisissais, la regardant avec mon regard bien à moi, celui de l'homme amoureux, le regard que j'ai posé uniquement sur elle. Je répondais alors à ses questions. Oui ce sera douloureux. Oui, il allait falloir recommencer du tout début. Elle n'aura plus aucune rune sur elle et elle allait devoir dessiner toutes les runes démoniaques. Elle allait perdre ses repères et avoir une force des plus obscures qui allait s'emparer de son être. Ca n'allait pas être simple, c'est une vérité. Seulement.. on avait plus trop le choix. Il aurait peut-être fallu rester à Chicago le temps de prendre la décision.. mais non, Chicago c'était trop dangereux. Alors on était ici, à Idris, et il était temps de réfléchir et mesurer tous les pours et contres. Sa question, après mes révélations, me surprenait à vrai dire. C'était pas ce à quoi je m'attendais et j'ouvrais la bouche, ne sachant pas quoi dire au début, avant de la rassurer. “Oui, oui, bien sûr que je t'aimerais toujours.. T'es... t'es mienne, mes sentiments ne changeront pas” Je me rapprochais de son corps, glissant alors ma main sur sa joue que je caressais de mon pouce, plongeant mon regard dans le sien. “Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare, Pandora, et même encore après.” Et je finissais par déposer mes lèvres sur les siennes, amoureux et submergé par la peur. Parce que oui, moi je continuerai de l'aimer, mais elle ? C'était la question que je me posais au final. Je ne savais pas si elle continuerait de m'aimer elle par la suite. Mon front posé contre le sien, mes yeux fermés, je finissais par dire “Panda..” J'arrivais pas à me défaire de ce surnom que je ne cesse de lui donner. “Panda.. il se peut que toi tu ne m'aimes plus” finissais-je par lui confier, déglutissant. Mais c'était un risque que j'étais prêt à prendre. Elle serait en vie, et c'était ce qui comptait. Il était hors de question qu'on vienne me l'enlever encore une fois. Elle serait libre et en vie et c'était ce qui m'importait le plus. “Tu... tu ne ressentiras plus rien et j'appréhende ça. Parce que même si je t'aimerai encore, je risque de vriller.. vraiment. Devenir fou” Parce qu'il n'y aura rien de pire que l'aimer et la voir si distante et ne pas m'aimer en retour. Et je me connais, quand rien ne va dans mon sens, je perds le contrôle. Elle l'a bien vu, à deux reprises.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 6, 835 mots, -24h
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Dim 10 Juil - 17:53


be my salvation
feat. timpanda
C'était peut être étrange comme elle fonctionnait Pandora, fallait pas spécialement chercher à comprendre. Mais le truc qui lui faisait le plus peur en devenant obscur, c'était de le perdre lui. Oui, il était amoureux d'elle mais.. Les sentiments qu'il avait développés à son encontre avaient vu le jour quand elle était une Néphilim. Quand elle possédait -même si elle possède encore- du sang angélique. Et peut être qu'en devenant sombre, peut être qu'en changeant du tout au tout, elle n'aurait plus grand chose pour l'attirer. Alors ouais, quelque part, elle avait vraiment peur que ça change. Elle avait la trouille de le perdre lui par dessus tout. Fallait pas oublier que c'était pour lui et seulement lui qu'elle faisait tout ça, qu'elle lâchait tout. Parce que ouais, c'était clairement ce qu'elle était en train de faire. Elle reniait toute sa famille pour lui. Personne ne pouvait remettre en doute ce qu'elle ressentait pour lui tellement c'était puissant. Et vu les sacrifices qu'elle était prête à faire pour pouvoir être à ses côtés, il était impossible de contester ce qu'elle pouvait ressentir pour lui. “Oui, oui, bien sûr que je t'aimerais toujours.. T'es... t'es mienne, mes sentiments ne changeront pas” Elle continuait à le fixer alors qu'il rompait le peu de distance entre eux pour caresser doucement sa joue. Et ouais, ça la rassurait d'entendre un truc pareil parce qu'il était clair qu'elle ne pouvait se permettre de le perdre. Elle n'y survivrait probalement pas. “Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare, Pandora, et même encore après.” Elle avait le droit à un baiser après ça et tout ses doutes s'envolaient. Pour toujours et à jamais. Qu'elle finissait par murmurer. Parce que c'était le genre d'amour qui ne pouvait pas disparaître, c'était totalement impossible. Il serait toujours là à la consummer entièrement et elle lui donnerait tout sans hésitation à Timothy. “Panda..” Et elle n'aimait pas le ton qu'il employait. Ouais, elle le sentait dans le ton de sa voix qu'il y avait un truc qu'il n'avait pas encore dit et qu'elle n'allait pas forcément apprécier. “Panda.. il se peut que toi tu ne m'aimes plus” What ? Elle passait une main dans les cheveux du brun secouant la tête. C'était pas possible ça. Elle ne pouvait pas ne plus l'aimer. Est ce qu'il savait au moins à quel point ça la consumait ? Parce que non, c'était impossible qu'elle ne l'aime plus. “Tu... tu ne ressentiras plus rien et j'appréhende ça. Parce que même si je t'aimerai encore, je risque de vriller.. vraiment. Devenir fou” Elle se mordait la lèvre inférieure avant de finir par venir doucement chercher sa bouche. Comme pour le rassurer. Lui dire qu'elle serait toujours là. Je t'aime okay ? Ouais, fallait qu'elle lui dise. Elle était obligée de lui dire. Je veux que.. Tu te dises que si jamais ça arrive, je finirais par revenir. Parce que ça finirait par arriver non ? Elle reviendrait forcément. Elle ne pouvait pas arrêter de l'aimer définitivement. Elle ne pouvait pas ne plus jamais rien ressentir. Je t'aime Tim. Oh oui, c'était lui qu'elle aimait et personne d'autre, fallait pas qu'il en doute une seule seconde. C'est toi que j'aime et peu importe ce qui va s'passer, tu seras toujours là Elle attrapait la main de l'obscur la posant sur son propre coeur pour lui signifier les choses. Pour qu'il comprenne exactement ce qu'elle voulait dire par là. Je peux pas être séparée de toi définitivement. Et elle y croyait à ce qu'elle disait Pandora. Elle y croyait dur comme fer et.. Non, elle ne pourrait pas ne plus l'aimer. Dans quel monde c'était possible ? Pour elle, son amour était bien plus fort que tout le reste et même la coupe infernale ne pourrait pas lui faire oublier ça. Elle poussait un soupir avant de lui voler un nouveau baiser avec tendresse. Dis moi que tu te contrôleras. Qu'il tentera de contenir sa colère si jamais les choses venaient à déraper. Y avait toute une différence entre ce qu'elle voulait et ce qui allait s'passer. Et elle ne voulait pas qu'il fasse n'importe quoi, qu'il devienne hors de contrôle. Parce que si vraiment elle ne ressentait plus rien, elle ne serait pas là pour le retenir.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 7, 815 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 11 Juil - 14:17


be my salvation
feat. timpanda
On était tous les deux à Idris, Pandora et moi. Dans mon appartement d'Alicante. C'était quand même quelque chose d'inespéré et je ne pensais pas qu'un jour, il aurait été possible d'en être là. Mais clairement, je ne crachais pas dessus. J'aimais cette fille, j'aimais l'être qu'elle était, quand bien même elle ne soit pas obscure. Mais ça ne saurait tarder. La raison de notre présence ici était bien parce qu'elle souhaitait boire dans la coupe infernale. Devenir comme moi, à cause des méfaits de sa famille. Quelque part, même si j'étais inquiet de la situation, je ne peux que remercier les Nichols d'être si extrêmes dans leurs solutions pour nous séparer. Parce que grâce à eux, on allait pouvoir vivre sans se cacher, sans avoir peur d'être séparés. Grâce à eux, elle allait pouvoir rester à Idris quand elle le souhaitait, sans avoir peur de leur faire face à Chicago. Et puis, on avait le reste du monde maintenant. On aurait pu tout aussi bien s'enfuir à l'autre bout de la planète pour leur échapper. Mais non, elle a choisi de devenir une enfant démoniaque, comme moi. Et clairement, j'en étais bien plus que ravi. Face à elle sur le canapé, je la rassurais de mes sentiments à son égard. Bien sûr que je continuerai de l'aimer après ça. Elle était Pandora, et elle faisait battre mon cœur. Elle m'avait touché sans que je puisse me débattre et à présent, je me laissais complètement faire dans cette relation des plus passionnées. Caresse sur la joue et baiser, la voilà alors rassurée, me confirmant l'étendue de notre amour. Pour toujours et à jamais. J'osais espérer que ça allait se passer comme ça. Clairement, il y avait de grandes chances pour que non. Dès qu'elle aurait bu dans la coupe infernale, les choses changeront. Elle ne sera plus la même, ne ressentant alors plus rien. Et j'avais peur, vraiment. S'il y a bien une chose que je me refusais de perdre, c'était bien Pandora. Alors je le lui avouais, honnête que je suis. Je le lui avouais parce que ça m'effrayait, ça me paralysait et je n'arrivais tout simplement pas à respirer rien que d'y penser. Elle pouvait ne plus m'aimer. Ne plus rien ressentir. Et c'était flippant. A peine je lui avais énoncé cette information, elle s'était mise à glisser sa main dans mes cheveux, clairement pas convaincue par ce que je disais. Puis elle m'embrassait, me rassurant sur ses sentiments actuels. Je t'aime Tim. Clairement, c'était les mots que j'aimais entendre, et dont je ne me passerai sûrement jamais. Mais en rien ça n'effaçait la peur que je ressentais. En fait, je ne savais pas encore comment j'allais réagir quand je la verrai me dévisager comme un inconnu. J'allais vriller, c'était certain. Ma main qu'elle avait attrapé finissait rapidement sur son cœur, comme une explication visuelle de ce qui était réel. “Je l'espère.. je l'espère vraiment” Je glissais ma main dans la sienne, entrelaçant nos doigts ensemble. C'était dur d'imaginer ce que ça allait être une fois qu'elle aurait bu. Déjà, la voir souffrir n'allait pas être une partie de plaisir, mais savoir qu'ensuite, je ne serai plus personne à ses yeux, ça risquait d'être bien plus compliqué. Si compliqué que mon esprit allait vriller complètement. Je me connaissais et quand un truc n'allait pas dans mon sens, les plus mauvaises parts de moi prenaient le contrôle. Et il suffirait d'un regard pour que je devienne incontrôlable. “Tu sais bien que je ne peux pas promettre ça..” Elle le savait parfaitement bien et ça m'était totalement impossible. “J'ai besoin de toi Pandora et être personne à tes yeux, ça me détruira.” Quant bien même j'étais un monstre, elle avait su m'aimer, me toucher là où personne n'avait su aller auparavant. Et clairement, c'était un exploit qu'elle avait su faire. Sauf que maintenant, les conséquences étaient bien grandes. D'autant plus qu'elle ne serait pas là pour me calmer, la seule qui peut le faire potentiellement. Quoiqu'il y a aussi Maddison, mais c'était pas pareil et j'étais pas certain qu'elle sache me contenir si jamais je venais à perdre le contrôle. “Tu sais ce que je veux ? Profiter de toi. Maintenant, toute la nuit. Jusqu'au dernier moment” Je m'étais rapproché d'elle, glissant ma main sur sa cuisse. “Je veux les meilleurs souvenirs de toi Pandora, me souvenir de chaque parcelle de ton visage, de ton corps. Me souvenir d'avoir été ton homme une nuit de plus” Parce que oui, j'étais son homme, j'étais sa moitié. Je ne voulais pas la partager mais je n'allais pas avoir le choix, la connaissant. Ça m'étonnerait qu'elle reste dans son coin, attendant sagement de se souvenir de moi. Elle allait profiter de la vie, de n'avoir aucune attache, et c'était ce qui me tuerait le plus. Après son regard indifférent.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 8, 879 mots, -24h
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Sam 16 Juil - 14:22


be my salvation
feat. timpanda
Peut être que tout ça était une mauvaise idée, qu'elle faisait les mauvais choix. Mais en avait-elle réellement un autre qui s'offrait à elle ? Probablement pas. Et elle était experte dans le domaine d'emprunter le mauvais chemin. Tomber amoureuse de Timothy était typiquement un exemple. Sauf que les choses étaient comme ça et qu'elle ne pouvait pas réellement revenir en arrière. Fuir l'institut, ça l'avait en quelques sorte libérée. Si la blonde s'était toujours sentit prisonnière de cette cause, ils avaient tentés de faire d'elle un animal. Sa propre famille. Et ça, elle ne pourrait jamais l'oublier. Peu importait les justificatifs qu'ils pourraient se donner, les circonstances atténuantes, elle ne voudrait de toute manière rien entendre de tout ça. Possiblement que son caractère à tendance rebelle avait coupé la conversation avant même que celle ci n'ait commencé mais.. Pandora, elle croyait dur comme fer qu'elle méritait bien mieux que ça. Oh oui, elle n'écoutait pas. Elle ne l'avait jamais réellement fait défendant ses convictions et ses envies comme si le reste importait peu mais.. Elle était restée. Elle était restée dans la rébellion, avait défendu les honneurs de sa famille pendant des années et c'était comme ça qu'on la traitait ? Elle ne pouvait pas l'accepter. Et voilà qu'elle se trouvait à Alicante en compagnie de l'obscur qu'on avait tenté de lui retirer, prête à rejoindre les rangs que lui arborait. En total contradiction avec ce qu'elle avait toujours été. Idiotie totale. Inspire, expire. Elle ne pouvait imaginer sa vie sans lui, la simple pensée de sa non présence suffisait à lui soulever des hauts le coeur. Elle suffoquait sans lui. L'obscur, il s'était ancré dans sa peau, dans sa vie, dans sa tête. Tant pis pour ceux qui ne voulait pas comprendre, c'était réel. Elle était tombée pour Timothy Halloway et jusqu'à son dernier souffle elle continuerait à l'aimer de la même puissance. Autant dire, invincible. Personne ne pouvait à l'encontre de ça, personne ne pouvait briser une relation aussi forte. Et probablement que personne n'était en mesure d'imaginer ce qu'ils avaient déjà partagés. Les tentatives de meurtre, l'obsession malsaine, le pardon accordé à chaque situation. Et ça serait tout le temps comme ça. Elle lui pardonnerait tout parce qu'elle ne pouvait pas se résoudre à le perdre. Il était sien. “Je l'espère.. je l'espère vraiment” Sa main dans la sienne, elle tentait le sourire confiant comme si rien ne pourrait jamais les atteindre. Elle ne pouvait pas anticiper les effets de la transformation, de l'ablation de ses runes et du ressentit qu'elle éprouverait par la suite mais elle était certaine que malgré tout ça, elle l'aimerait. Il y aurait toujours une part au fond d'elle qui continuerait à être obnubilée par Tim. Et si ça l'effaçait, ce ne serait que pour un temps. Il n'en serait pas possible autrement. “Tu sais bien que je ne peux pas promettre ça..” L'intrépide ferme les yeux, soupirs et repose ses prunelles d'un bleu glacial sur le brun. Oui, elle savait. Mais elle espérait que pour elle, il puisse tenter de contenir la bête someillant en lui. “J'ai besoin de toi Pandora et être personne à tes yeux, ça me détruira.” Elle secoue la tête faisant valser ses mèches blonde sur ses épaules. Alors souviens toi que tu n'es pas personne. Que ça ne serait qu'une illusion, que rien ne serait réel dans tout ça. Que ça ne serait que les effets indésirable d'un nouveau mode de vie mais que ça s'atténuerait petit à petit. “Tu sais ce que je veux ? Profiter de toi. Maintenant, toute la nuit. Jusqu'au dernier moment” Un fin sourire étirait ses lèvres gercées. “Je veux les meilleurs souvenirs de toi Pandora, me souvenir de chaque parcelle de ton visage, de ton corps. Me souvenir d'avoir été ton homme une nuit de plus” Elle pivotait légèrement pour lui faire face retirant la main qu'il avait posé sur sa cuisse. Tu n'es pas l'homme d'une de mes nuits qu'elle murmurait. Et si leurs "première fois" la jeune femme avait réellement espérée que ça soit le cas, maintenant elle voulait le posséder pour une éternité. Ce sera toujours toi. Elle poussait un soupir grimpant sur ses genoux, plongeant ses prunelles glacées dans celle de l'amour qu'elle aimait tant. Ses lèvres venaient entrer en collision avec une passion dévorante, un feu ardent. Je te promet de t'aimer pour une éternité encore. Et comment pourrait-elle cesser après tout ce qu'ils traversaient ? Après tout ce qu'elle faisait pour lui.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 9, 837 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 18 Juil - 9:38


be my salvation
feat. timpanda
Bien sûr que j'avais peur. J'étais amoureux, j'étais devenu dépendant de cette fille et le fait qu'elle puisse m'oublier, oublier les sentiments qu'elle pouvait avoir pour moi, c'était quelque chose qui allait m'achever, clairement et simplement. Alors oui, mine de rien, même si j'étais satisfait du fait qu'elle veuille devenir obscure, comme moi, je redoutais le moment où ça allait arriver. Le moment où elle allait perdre tout ce qui faisait d'elle.. elle. Je redoutais ce moment où elle allait perdre cette part angélique, totalement noircie par le sang de démon qui coulera dans ses veines. J'avais peur, elle l'avait compris, elle l'avait vu et maintenant, on ne pouvait rien faire d'autre que d'espérer que tout aille pour le mieux après la transformation. Mais dans tous les cas, c'était le meilleur choix qui se proposait devant elle. Sa famille avait agi inconsciemment, tentant de faire pour elle des choix qui n'étaient pas siens et maintenant, ils récoltaient ce qu'ils ont semé. L'enfermer n'était pas la solution. Courir après moi, me chasser, c'était pas la solution non plus. La seule bonne solution qu'ils avaient, c'était de nous laisser tranquille, chose qu'ils n'ont clairement pas fait. Alors ouais, c'était tant pis pour eux et je n'avais aucune pitié à embarquer Pandora dans mes rangs, après ce qu'ils lui avaient fait subir. Après ce qu'ils nous ont fait subir. Quand tout sera rentré dans l'ordre, on pourra vivre notre histoire comme bon nous semble. Nous étions tous deux adultes et ce que nous faisions regardait que nous. Mais en tout cas, j'osais espérer que notre relation allait survivre à sa transformation. Que c'était suffisamment fort pour que tout ce qu'elle ressentait maintenant continue d'exister encore après. C'était possible qu'elle ne m'aime plus du tout, qu'elle cesse de m'aimer définitivement. Mais.. non, je gardais espoir qu'elle vienne à se souvenir de moi, de nous, de tous les sentiments qu'on pouvait ressentir l'un pour l'autre. Ma main dans la sienne, je tentais alors de cesser d'être anxieux pour la suite, même si c'était loin d'être facile. Bien sûr que non je ne pouvais pas promettre de me contrôler. C'était clairement impossible en fait. Si elle venait à m'ignorer, si elle venait à faire comme si je n'étais personne à ses yeux, j'allais vriller. Je le savais. Je me connaissais, je connaissais mes réactions et clairement, je n'étais plus le même sans Pandora. Alors oui, si elle venait à ne plus être MA Pandora, j'allais vriller et devenir le pire monstre que le Nouvel Ordre pouvait avoir. Je souriais à ses paroles. Elle disait ça maintenant, et je pouvais dire que oui, je m'en souviendrai. Mais on ne savait pas encore comment tout allait se dérouler. Et si j'aurais cette petite voix dans ma tête qui me répétera sans cesse que Pandora m'aime, j'aurais malgré tout l'autre petite voix qui m'incitera à commettre le plus d'atrocité dans le but de dissimuler la peine que j'aurai quand elle se souviendra plus de nous. “D'accord” murmurais-je doucement à la Nephilim, avant de venir lui exposer ce que j'avais en tête pour le reste de la journée, de la soirée. De notre dernier jour avant de sauter le pas. Parce que oui, je ne voulais pas rester sur cette mauvaise discussion, celle qui m'arrachait les tripes rien que d'y penser. C'était affreux, c'était juste.. non, je voulais plus y penser. Je préférais de loin profiter de sa présence, d'elle et de son regard bleu profond. Je voulais l'embrasser encore et encore, redécouvrir son corps à maintes reprises, jusqu'à ne plus le pouvoir. Retirant la main que j'avais posé sur sa cuisse, elle s'adressait à moi, sa voix me faisant alors vaciller. “Toujours” glissais-je à mon tour avant de la regarder prendre place sur mes genoux, venant alors m'embrasser avec envie et passion. Bordel, je me sentais revivre à chaque fois que je la sentais contre moi de cette façon et c'était fou la manière que j'avais de me consumer en sa présence. “Je te promets de t'aimer, et de t'attendre” Ouais, j'allais attendre qu'elle me revienne, qu'elle soit mienne à nouveau. J'allais attendre et ne pas tourner la page. C'était elle putain, c'était elle et toujours elle qui était dans mon esprit à longueur de journée. Ça me rendait complètement fou, mais une folie qui était des plus délicieuses quand elle était à mes côtés. Glissant mes mains sous son haut, je le lui retirais bien assez rapidement avant de récupérer ses lèvres. Pas besoin de bouger, on était bien ici. Et on avait tout le temps de faire les quelques pièces de cet appartement de toute façon.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 10, 852 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Mer 20 Juil - 17:08


be my salvation
feat. timpanda
Il aurait été idiot de penser le contraire. De croire rien qu'une seule seconde qu'elle serait capable de l'effacer tout simplement de son coeurs et de sa tête. Bien sûr que boire dans la coupe infernale ça allait changer pas mal de chose. Chez elle, dans sa manière de penser, d'agir. Elle ne serait plus la même mais pas une seule fois elle n'arrêterait de l'aimer. Disons que la seule possibilité envisageable était que ses sentiments s'enfouissent bien profond dans son coeur et qu'il faille un certain temps avant qu'ils ne reviennent à la suface. Mais ils seraient toujours là. L'amour qu'elle ressentait pour lui ne partirait pas et ça, l'intrépide en était totalement certaine. “D'accord” Oh, elle préférait largement ça. L'entendre se mettre en accord avec elle. Elle pouvait rien prévoir Pandora, elle pouvait pas dire comment se passerait le lendemain, les réactions qu'elle aurait mais elle voulait que Timothy s'accroche à au moins un peu d'espoir. C'était tout ce qu'elle demandait. “Toujours” Et elle succombait une fois de plus aux lèvres de l'obscur. C'était la dernière fois où ils étaient si différent. La dernière fois où elle serait considéré comme l'ange et lui le démon. Et au fond, elle s'en fichait. Tout ce qu'elle souhaitait était que ça ne change rien. “Je te promets de t'aimer, et de t'attendre” Et bêtement, elle souriait. Il avait le don de la rendre stupide, de lui faire voir les choses sous un autre angle. Quand elle était à ses côtés, c'était comme si elle était capable d'oublier la guerre qui faisait rage. Comme si plus rien n'avait d'importance autre que ses sourires et ses belles paroles. Ses doigts passaient doucement sur le visage du brun, apprenant une nouvelle fois ses lignes, ses courbes, tout ce qui faisait qu'il était lui. Et l'intrépide, elle savourait ce moment, cette envie, cet amour. C'était pas permis d'aimer autant. Elle inspirait profondément et Tim en profitait pour lui retirer son tee shirt signe que la situation était en passe d'évoluer. Et elle frissonnait au contact de ses mains sur sa peau dénudé. Des nouveaux baisers, cette envie dans le ventre, elle réservait le même sort aux vêtement qu'il portait collant finalement son buste contre le sien. Je t'aime Halloway, n'en doute jamais. C'était dans un murmure qu'elle disait ses mots, déboutonnant doucement le jean qu'il portait sans le lâcher une seule fois du regard. Et la suite était prévisible. Leurs deux corps unis dans des ébats mouvementés alliant passion et amour. Même à la fin, elle restait collé à lui posant son front contre le sien. Leurs souffles venaient s'emmêler comme si eux aussi ne faisait plus qu'un et doucement, elle souriait. Pandora attrapait la main de l'obscur qu'elle venait positionner doucement sur l'endroit où son coeur battait. Tu sens comme je t'aime ? Et son organe vital battait à une telle vitesse qu'il donnait l'impression de vouloir quitter sa poitrine. Je serais toujours tienne. C'était ça qu'il devrait entrer dans sa tête. Se dire que malgré tout, elle serait à lui, lui appartiendrait et ça, malgré les embûches. Parce qu'au fond, y avait pas de plus belle preuve d'amour que celle qu'elle s'apprêtait à faire.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 11, 605 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Ven 22 Juil - 21:03


be my salvation
feat. timpanda
Je redoutais le moment où la transformation serait effective. Qui ne le serait pas à ma place ? Après tout, elle allait m'oublier, ne plus avoir de sentiments pour moi et.. ouais, je n'avais aucune idée de comment je pouvais réagir face à une Pandora totalement différente. J'avais peur, je redoutais ce moment. Mais il allait bien falloir passer par cette épreuve pour que par la suite, on puisse être heureux. Après tout, c'était la seule façon que je connaissais pour qu'on soit ensemble sans qu'il n'y ait de conflit. Et puis, c'est pas comme si j'avais le choix en fait, puisqu'elle était déjà à Alicante et que c'était ici que se trouvait la coupe infernale. Retourner à Chicago tel que nous sommes ? Pas possible. Donc la coupe infernale. Elle attendait Pandora, mais demain uniquement. Ce soir, la soirée était dédiée uniquement pour elle et moi, notre couple. Se créer des souvenirs qui, peut-être, pourront la ramener à moi une fois qu'elle n'aura plus sentiment ou quoi. Du coup, ouais, j'allais faire en sorte que cette soirée serait parfaite, à l'image de notre amour respectif. La passion nous dévorait tous les deux, ça se voyait dans nos regards, dans nos gestes. J'étais possessif avec elle, extrêmement possessif et ce, depuis le début. Alors je savais que ne plus l'avoir pour moi allait être vraiment difficile et qu'il allait falloir que je me fasse violence. Mais c'est pas comme si j'avais plusieurs opportunités face à moi. Je n'avais pas le choix que de la faire boire dans cette coupe pour que notre couple ait une chance d'avoir un avenir sain. Tous les deux sur ce canapé, à parler de ce qui se passera quand elle aura bu et qu'elle deviendra obscure, je lui faisais une promesse. Une promesse que je n'étais pas certain de pouvoir tenir. Enfin, si. Enfin on verra. On n'y était pas encore et dans tous les cas, je ne savais pas vraiment retenir mes différentes pulsions violentes et presque inhumaines. Son t-shirt trouvait le chemin vers le sol, rapidement et efficacement, me laissant découvrir sa poitrine face à moi. J'aimais nos tête-à-tête si peu vêtus, et ce depuis le début. Clairement, j'allais profiter de ce soir, me faire le plus de souvenirs possible pour tenir le maximum sans elle suite à sa transformation. “Je sais” répondais-je simplement à sa déclaration. Je sais qu'elle m'aimait, sinon elle ne serait pas là, à Idris, en ma compagnie. Elle n'aurait pas voulu être obscure si c'était pas pour moi. Elle n'aurait pas eu tous ces problèmes avec sa famille si ce n'était pas pour notre amour. Alors oui, j'étais au courant, je le savais qu'elle m'aimait et je l'oublierai pas. Mais ça ne change pas que j'allais réagir vivement face à son absence de sentiment une fois devenue démoniaque. “Je t'aime” que je lui murmurais avant d'entrer dans cet entretien charnel. Nos deux corps dénudés venaient d'entrer en symbiose parfaite, jusqu'à atteindre ce moment fatidique où on rejoignait ensemble le septième ciel. Il était là, le truc. Notre truc. Une synchronisation parfaite et jouissive. Toujours collée à moi, son front contre le mien, elle venait attraper ma main pour la poser sur le haut de son sein gauche. Et je sentais son coeur battre, juste là. Celui que je voulais stopper à bien des reprises dès notre rencontre. Celui que je protégerai contre tout et n'importe quoi maintenant. Je hochais alors la tête à ses paroles. Oui, je sentais à quel point elle m'aimait et bordel, savoir qu'elle était mienne me satisfaisait grandement. Et ça ne faisait qu'amplifier ma peur de la perdre malgré tout. “Je veux que tu vives ici, avec moi.. quand tout sera rentré dans l'ordre” Je voulais pas qu'elle m'échappe, pour rien au monde. Alors ouais, qu'elle vive avec moi, qu'on puisse se construire une relation qui n'incluait pas le fait qu'un de nos camps veuille nous tuer. Non, elle sera dans mon camp à présent et personne ne pourra nous séparer.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 12, 720 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 15 Aoû - 16:12


be my salvation
feat. timpanda
Alors elle ne voulait pas qu'il doute. Qu'il se mette de fausse idée en tête. Bien sûr qu'elle ne pouvait pas prévoir la suite, qu'elle ne pouvait pas avancer les effets qu'aurait la coupe sur elle mais.. Elle était certaine qu'ils y survivraient. Probablement que ça pourrait prendre du temps, que ça ne serait pas facile mais elle savait qu'ils finiraient par réussir à passer au dessus de tout ça et c'était le plus important. Elle se fichait que ça la change, qu'elle soit sur la défensive pendant les premiers temps, elle était certaine que ses sentiments finiraient par revenir parce qu'il était impossible d'oublier à quel point elle pouvait l'aimer. Elle allait devenir une obscure pour lui, pour ne plus en être séparée, pour pouvoir rester à ses côtés sans personne pour l'en empêcher et ça prouvait tout, pas vrai ? Ouais, elle l'aimait, elle l'avait prouvé tellement de fois. En lui pardonnant l'impardonnable, en le défendant face à sa soeur, en fuyant sa famille pour le rejoindre lui. Il n'avait pas le droit de remettre en doute l'amour qu'elle ressentait pour lui. “Je sais” Alors s'il savait, fallait qu'il arrête. Rien ne pourrait les séparer. Rien ne pourrait détruire ce qu'ils étaient. Ils avaient tout surmonté ensemble, des âmes soeurs, faits l'un pour l'autre. Rien ne pourrait changer ça, pas même une stupide coupe visant à faire changer de camp. “Je t'aime” Et comme à chaque fois qu'il le lui disait, elle sentait son coeur s'accélérait dans sa poitrine. Oh, jamais elle ne s lasserait de ces mots là. Il pourrait bien les lui répéter des milliers de fois qu'elle jubilerait toujours autant en les entendant. Et une nouvelle fois, elle succombait à son corps les laissant s'unir avec plaisir. Elle désirait Timothy plus que n'importe qui d'autre au monde, il était son monde et elle fuyait tout ce qu'elle avait toujours connu pour lui. “Je veux que tu vives ici, avec moi.. quand tout sera rentré dans l'ordre” Et elle souriait d'une tendresse infini. Tout ce qu'il voulait. Avec douceur, elle venait chercher ses lèvres profitant des baisers qu'ils pouvaient échanger. Sachant que bientôt, tout allait changer. Qu'il faudrait du temps avant que les choses ne reviennent à l'ordre. Tant que je suis avec toi, tout me vas. Vivre avec lui dans le même endroit, vieillir en sa présence. Tout et n'importe quoi. Doucement, elle se détachait de son corps s'intéressant une nouvelle fois à son chez lui. Admirer les meubles, regarder tout ce qui pouvait l'entourer et finalement, elle prenait un tee shirt qui lui appartenait avant de sourire. Je vais emprunter ta douche. Parce que mine de rien, elle était crade. Crade de sa fuite, de tout ce qui venait de se passer. Entrant dans la salle de bain, elle faisait couler l'eau chaude esquissant un sourire en sentant la présence de Tim derrière elle. Je suppose que tu veux te joindre à moi. Bien sûr qu'il le voulait. La blonde se laissait glisser sous l'eau savourant le contact de l'eau chaude sur sa peau avec plaisir. On y va après ? J'préfère régler les choses.. Vite. Ouais. Parce qu'il était possible qu'elle revienne sur sa décision si elle attendait. Possible qu'elle panique, se pose trop de question et puisqu'elle était là, autant y aller. Doucement, elle se tournait plongeant son regard azur dans ceux de l'obscur qui était venu la rejoindre. Promet moi de me rappeler chaque jour que je t'aime. Juste au cas où et peut être qu'au fond, ça ferait le déclic.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 13, 667 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 22 Aoû - 9:28


be my salvation
feat. timpanda
Avoir peur, c'était quelque chose de rare chez moi. Vraiment rare. J'avais très peu eu peur dans ma vie, le sang froid étant quelque chose que je maîtrisais parfaitement. Sauf que maintenant, j'avais Pandora dans ma vie et j'avais découvert de nouvelles façons d'avoir peur. Peut de la perdre. Peur qu'on la tue. Peur qu'elle ne m'aime plus. C'était à chaque fois des sensations désagréables et toutes différentes les unes des autres. J'avais peur avec elle. Peur de tout ce qui pouvait arriver et qui nous séparerait à jamais. Non, rien de tel n'arrivera. Si, Tim. Si, elle ne t'aimera plus quand elle aura bu dans la coupe infernale. Elle ne ressentira plus rien, pas même l'amour qu'elle peut te porter. Ferme-la, voix intérieure. J'ai pas vraiment besoin de toi. Me rassurer. Il fallait que je me rassure avant tout. Mais comment ? Je connaissais la suite. On passerait la nuit ici, à se chouchouter, se câliner, se dire ‘je t'aime’ et ensuite ? Ensuite tout serait fini. Elle oubliera tout, deviendra la machine à tuer d'Andrea et moi ? Je serai seul avec des sentiments non réciproques. Je ne voulais plus ça, je voulais rester comme on était actuellement. Pandora et moi. Ici dans cette bulle ce soir. Bien sûr que c'était impossible, mais c'était beau de rêver. Toujours mieux que d'avoir peur. Alors je cherchais à avoir sa promesse. Sa promesse que, une fois que tout serait rentré dans l'ordre, elle et moi ça irait. Ça irait mieux, ça irait parfaitement. Et elle viendra vivre ici, puisqu'il était impossible de retourner à l'institut. Ici, avec moi, dans ce cocon vide que je me trainais depuis des années. Elle, elle y apportera une certaine vie et j'avais besoin de ça. D'elle à mes côtés. Je la laissais alors m'embrasser avant de sourire quand elle admirait le reste de l'appartement. Finalement, elle attrapait un t-shirt, l'enfilant pour se recouvrir un tant soit peu, profitant de ce petit moment de répit pour aller prendre une douche. M'inviter ? C'était une très bonne idée. Je voulais profiter de mes derniers instants avec elle, avant qu'elle ne m'ignore complètement. Avant que je ne sois qu'un étranger à ses yeux. Soupirant, je me redressais à mon tour, pour la suivre dans la pièce qui était composée d'une grande douche, suffisamment grande pour nous deux. “Évidemment” J'étais déjà nu de toute façon alors juste après elle, je me glissais dans la douche, positionné derrière elle. Sauf que rapidement, je perdais mon sourire. Presque immédiatement en fait. “Qu.. quoi ? Juste là, après ?” La panique m'envahissait alors, n'étant pas préparé à ce cas de figure. Pour moi, on avait encore la nuit, encore le temps de profiter l'un de l'autre. Mais finalement, ce temps était considérablement raccourci, de peur qu'elle se rétracte je suppose. Serrant les dents, je la regardais plonger son regard dans le mien et je glissais mes mains sur ses hanches, rapprochant mon corps du sien. “J'ai peur..” lui avouais-je doucement, venant alors glisser ma main sur sa joue humidifiée par l'eau qui coulait au dessus d'elle. “J'ai peur de te perdre” Ça allait beaucoup trop vite pour moi et certes, je pouvais lui promettre, mais qu'est-ce que ça changerait. "Pandora, tu m'aimes, je t'ai promis de te le répéter tous les jours", non, je ne pouvais pas aller la voir et lui dire ça. Elle allait me prendre pour qui ? Un abruti sentimental qui ne pouvait pas se passer d'une fille ? “Panda, t'étais comme moi avant.. tu.. tu voyais d'autres personnes, tu.. J'pourrais pas te croiser avec quelqu'un d'autre, ça me rendra fou” J'ose même pas imaginer ce que je ressentirai à l'instant même où mon regard se posera sur elle et qu'elle sera en train d'en embrasser un autre. Alors pour me défaire de cette image, je l'embrassais, collant alors mon corps au sien, sans rien forcément promettre. Je ne veux pas lui promettre quelque chose que je ne serai pas capable de tenir.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 14, 724 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 19 Sep - 16:13


be my salvation
feat. timpanda
Peut être que si chaque matin, il le lui disait. Peut être que s'il s'employait à lui dire qu'il l'aimait encore et encore ça reviendrait plus rapidement. Peut être que leur amour était assez fort pour que rien ne le détruise. Et elle connaissat le tempérament de Timothy. Elle savait qu'il pouvait partir en vrille en deux secondes chrono à main, tout casser autour de lui quand les choses n'allaient pas dans son sens mais elle osait espérer que pour elle, pour eux, il puisse faire un réel effort, tout arranger, tout faire pour surmonter les obstacles. “Qu.. quoi ? Juste là, après ?” Elle savait l'intrépide que ce revirement de situation ne lui plairait pas. Oh, elle savait qu'il ne s'attendait pas à ce que ça soit aussi rapide mais c'était pour elle. Fallait qu ça soit fait maintenant. Elle avait peur Pandora, terriblement. Et repousser l'échéance ne serait que lui donner la chance de reculer devant ce qu'elle s'apprêtait à faire. Autant tout régler maintenant, passer les épreuves les plus dures et vivre par la suite son amour avec Tim sans plus rien pour les séparer. “J'ai peur..” Shht qu'elle murmurait faisant glisser un de ses doigts sur les lèvres du brun. Collé contre lui, elle profitait de la sensation de sa peau sur la sienne comme si elle n'y aurait plus droit pendant longtemps par la suite. Et peut être que c'était le cas. “J'ai peur de te perdre” Mais ça n'arrivera pas. Ce n'était que pour mieux se retrouver par la suite, c'était comme ça qu'il devait voir les choses. Crois en nous s'il te plait. L'amour qu'ils se portaient l'un l'autre, c'était un peu inédit. Même sa famille n'avait pas réussit à les séparer, la coupe ne le ferait pas non plus. Du moins, pas éternellement. Elle voulait y croire et il ne pouvait pas lui enlever cette idée de la tête. “Panda, t'étais comme moi avant.. tu.. tu voyais d'autres personnes, tu.. J'pourrais pas te croiser avec quelqu'un d'autre, ça me rendra fou” Elle fermait les yeux inspirant profondément, cherchant ses mots. Mais avant que quoi ce soit ne passe sa bouche, il venait chercher ses lèvres pour un baiser mélangeant passion et tendresse. Et elle se laissait volontier tomber dedans avant de finalement rompre le contact. Il faut qu'on y aille. Vraiment, elle ne pouvait plus continuer à repousser les choses. Doucement, elle blottissait sa tête contre lui profitant de cette légère étreinte avant de se séparer. Quittant la douche, elle attrapait une serviette s'occupant à sécher sa peau avant de remettre ses vêtements. La gorge serrée, elle avait peur de ce qui allait s'passer par la suite mais c'était pour le mieux. Pour eux. Puis elle faisait ça pour lui Pandora, pour être à ses côtés. Nouant rapidement ses cheveux, la blonde poussait un soupir observant son pâle reflet dans le miroir. Bientôt, elle ne serait plus une Nephilim. Bientôt, elle deviendrait le monstre contre qui sa famille se battait. Elle serait l'ennemi à abattre et.. Non, elle voulait pas penser à ça. C'était de leurs faute à eux. A croire qu'ils pouvaient l'enfermer comme si elle n'était pas un être humain. C'était de leur faute et ça leur servirait probablement de leçon. Tournant légèrement la tête, elle attrapait la main de Tim qui s'était habillé à son tour. Allez, on y va. Maintenant. Et bientôt, tout serait terminé.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 15, 636 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Lun 26 Sep - 14:28


be my salvation
feat. timpanda
Je ne savais pas ce à quoi m'attendre quand elle serait une Obscure. J'avais peur de la perdre. Peur de me perdre également. C'était une situation compliquée. Si au premier abord elle était idéale, ce n'était que de courte durée. La réalité venait de me claquer à la gueule de façon assez violente. Elle ne pouvait plus rester Nephilim mais je n'avais pas envie qu'elle devienne Obscure. Sauf que nous étions à présent dans une impasse et je n'avais plus le choix quant à la suite des événements. Le pire dans tout ça ? C'était qu'elle voulait le faire dès maintenant. Non mais moi je refuse ça, je voulais avoir encore la nuit à ses côtés. Profiter de ce qu'on avait avant que.. avant que ça nous ne soit enlevé carrément. Parce qu'elle ne se souviendra plus de moi, la blonde. Elle n'aura plus aucun sentiment et s'en foutra royalement de moi. “Je vais essayer” Sauf que la position dans laquelle je serai n'était pas la sienne. Si croire en nous pouvait être suffisant, ça se saurait. En attendant, elle sera du genre à faire ce qu'elle veut, quand elle veut, sans avoir la moindre attention pour moi. Et c'était sûrement le plus dur dans cette histoire. La folie. Elle allait me prendre de toute part et on savait tous que ce ne serait pas joli à voir. Les dégâts seront monstrueux et il était évident que ça n'irait que de mal en pis. Mais clairement, j'avais besoin de réconfort là et c'était pour cette raison que je venais chercher ses lèvres. Un baiser avant tout, avant que tout ne parte en vrille dans ma vie. Puis elle me reculait légèrement, avant de finalement se blottir dans mes bras. J'aimais ce contact. Et clairement, je n'avais aucune idée de quand ça pourrait se reproduire dans le futur. Demain, dans deux semaines, dans deux ans ? C'était trop peu précis et ça allait sûrement me mener à ma perte. Après tout, elle était devenue mon point faible et je me devais d'apprendre dès à présent à vivre sans elle. Finalement elle me repoussait, prête à quitter sa vie de Nephilim. Je n'aimais pas ça. Pas du tout, mais ce n'était pas comme si j'avais le choix au final. Elle voulait faire ça et... je l'acceptais, malgré tous les inconvénients. En silence, elle se séchait, se rhabillait, se préparait. J'en faisais de même, la boule à la gorge. Je n'acceptais pas tout ça, j'étais contre. Mais c'était pas comme si j'avais le choix. C'était sa vie, son choix. Et peut-être qu'un jour, elle me retrouvera. M'aimera de nouveau. Passant une nouvelle fois mes mains sur mon visage, j'étais fin prêt et je la regardais pivoter vers moi, attrapant ma main. “Je t'aime, j'veux pas que tu l'oublies ça” disais-je un peu comme une dernière parole. Et puis on sortait de l'appartement une fois les chaussures mises. Clé en poche, il était temps d'aller se procurer cette coupe infernale afin de la transformer. Pas de cérémonie ou quoi, juste elle et moi. Une fois dans le palais, on se dirigeait dans les petits couloirs, pour ne pas être à la vue de tous. Au final, par mon grade, j'ai réussi à me procurer l'objet qui permettrait à la jeune femme de devenir comme moi et je nous isolais dans une pièce, pour pas qu'on soit interrompus. “T'es sûre...? C'est le dernier moment de te rétracter.. de repousser si tu veux encore passer une dernière soirée en tant que Nephilim” Et clairement, je voulais qu'elle accepte cette proposition. Profiter de la dernière soirée en ma compagnie. Se lier une dernière fois avant le moment fatidique. Mais je voyais bien, dans son regard. Je voyais bien qu'elle voulait en finir au plus vite. A mon plus grand damne.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 16, 681 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Mar 27 Sep - 15:58


be my salvation
feat. timpanda
Elle était persuadée que c'était le mieux à faire. Qu'il n'y avait pas d'autre solution. Attendre était sûrement le pire dans ce genre de situation et l'intrépide, elle ne voulait pas attendre. Elle n'agissait pas sur un coup de tête et même si cela avait été le cas, elle ne pouvait définitivement pas revenir en arrière. C'était juste impossible. Sa famille l'avait abandonné et c'était à son tour de tirer un trait sur son passé pour ouvrir ses possibilités d'avenir au côté de Timothy. Elle était sûre d'elle, ne voulait pas revenir en arrière. Parce qu'en dépit de tout, il était celui qu'elle avait choisit. Fallait pas chercher à comprendre ce qui les unissaient les deux, même elle avait du mal à cerner le pourquoi du comment. Mais dès les premières secondes, elle n'avait pu se résoudre à la tuer. Il n'avait pas réussit à le faire la seconde fois non plus et elle avait choisit de l'assommer plutôt que mettre fin à ses jours. Puis y avait eu ce jeu, cette addiction, la douleur qu'ils s'infligeaient l'un à l'autre avant de se rendre compte qu'ils étaient simplement tombés amoureux. Oh, elle aurait tant voulu que Megara et Sebastian puisse le comprendre. Mais ce n'était pas le cas. Elle avait vu son propre sang se retourner contre elle l'amenant aujourd'hui dans cette position. Alors elle inspirait un grand coup prête à franchir le dernier pas. Celui qui viendrait la changer du tout au tout. L'intrépide ne serait plus Nephilim. Serait le monstre que ses pairs cherchait tant à anéantir mais au moins, elle serait aux côtés de celui qu'elle aimait et plus personne ne pourrait la blâmer pour ça. “Je t'aime, j'veux pas que tu l'oublies ça” Elle esquissait un faible sourire plongeant son regard azur dans le sien. Si je l'oublie je compte sur toi pour me le rappeler. A chaque fois. Elle n'avait aucune idée de comment ça allait se passer. Elle ne savait pas ce que serait la suite, l'effet que ça pourrait avoir sur elle et elle préférait ne pas y penser. L'intrépide inspirait un grand coup, serrait un plus ses doigts entre ceux de l'obscur et le suivait à travers les couloirs sans prononcer le moindre mot. La blonde, elle se perdait dans ses pensées, dans ses souvenirs et préférait passer en revue les bons moments plutôt que s'attarder sur ce qui allait arriver. Elle le suivait à travers les couloirs, écoutaient à moitié ce qu'il pouvait dire à ceux qu'ils croisaient et semblait finalement ne revenir sur terre que quand il l'entraînait dans cette pièce où elle allait abandonner une partie d'elle. “T'es sûre...? C'est le dernier moment de te rétracter.. de repousser si tu veux encore passer une dernière soirée en tant que Nephilim” Elle inspire un grand coup la blonde et plonge une nouvelle fois son regard dans le sien. Le repousser ne servira à rien. Il le savait aussi bien qu'elle. Peut être qu'ils gagneraient quelques heures mais cela ne changerait pas l'issue. Parce qu'elle finirait de toute façon par boire dans la coupe, par renoncer à tout ce qu'elle avait toujours connu et l'issu serait la même. Ils y étaient, il avait la coupe dans sa main et tout ce qu'elle avait à faire était de boire dedans. Dis moi que ça va bien se passer.. Même si c'était faux, même si c'était le pire des mensonges. Elle avait besoin d'être rassurée à ce moment précis. De rassembler un peu de courage pour poser ses lèvres sur l'objet qui la changerait à tout jamais. L'intrépide inspirait un grand coup avant de se hisser légèrement pour voler un baiser à celui qu'elle aimait. Un dernier. Peut être le seul avant longtemps. Tout iras bienqu'elle finissait par dire plus pour elle même. Et fallait qu'elle arrête d'hésiter, qu'elle saute tête la première sans réfléchir plutôt que se torturer mentalement de la sorte. Oh oui, fallait qu'elle arrête. Ses doigts glissaient le long de la joue de Tim dont elle mémorisait les traits encore une fois avant de chuchoter un faible je t'aime. C'était les derniers mots qu'elle voulait qu'il entende de sa part et sans attendre une minute de plus, elle prenait l'objet maudit inspirant un grand coup. C'était le moment. Elle allait boire le sang de Lilith et devenir à son tour une obscure. Coupe infernale. Elle ne portait que trop bien son nom. Et la blonde, elle l'a portait à ses lèvres prête à laisser le sang démoniaque s'installer en elle. C'était la fin.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 17, 846 mots
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   Mer 28 Sep - 14:57


be my salvation
feat. timpanda
Lui rappeler que je l'aimais et qu'elle m'aimait ? Ca allait être compliqué puisqu'elle ne risquerait pas de vouloir me voir. Je ne serai qu'un mec parmi d'autre. Enfin, j'osais espérer qu'entre nous, ça sera différent, qu'elle saura me retrouver assez rapidement pour qu'on reprenne notre relation là où on la laissait. “Promis” lui confiais-je alors. Ouais, une promesse est une promesse. Et si jamais je n'arrive pas à la tenir, et bien tant pis, j'aurais essayé quand même. Disons que c'était assez flippant comme situation et tout ce que je souhaitais, c'était de ne pas la perdre. Quoiqu'il en soit, nous avions quitté mon domicile après qu'on ait pris la douche et qu'on se soit préparé. Maintenant, il fallait se rendre au palais, là où se trouvait alors la coupe infernale. Elle n'était pas facile d'accès, mais j'avais les privilèges, de par mon rang dans la garde du Nouvel Ordre, de pouvoir l'avoir en privé. D'ailleurs, j'y comptais bien, être dans une pièce qu'entre nous. C'était tout ce que je souhaitais. Personne pour voir la femme que j'aimais souffrir plus que de raison. Elle faisait ça pour moi, je le savais, mais j'avais encore bien du mal à l'accepter. Surtout, j'avais du mal à accepter qu'elle m'oublie pendant un laps de temps encore indéfini. Enfin nous étions isolés, dans cette pièce, la coupe avec nous. Forcément, je cherchais à avoir confirmation que c'était vraiment ce qu'elle voulait. Parce que c'était pas forcément ce que je voulais dans l'immédiat. Mais ce que je voulais ne comptait pas. C'était ce qu'elle voulait qui était le plus important. “Je sais..” Un soupir s'échappait de ma bouche alors qu'on venait se positionner au centre de la pièce. Puis avant même que je puisse la rassurer comme elle me le demandait, elle me volait un baiser qui me réconfortait un peu, mine de rien. “Tout ira bien, tout va bien se passer” Et à mon tour, je lui volais un baiser, parce que j'en avais toujours besoin de plus. Son regard posé sur moi, elle glissait même sa main sur ma joue mal rasée. C'est là, le moment où je me rendais compte que c'était la fin. La fin de nous, jusqu'à nouvel ordre. C'était la fin de l'amour qu'elle me portait. C'était la fin de son côté angélique. Elle allait tout perdre, devenir une toute nouvelle personne et moi, je ne serai que spectateur de tout ça, sans vraiment pouvoir la sauver. “Je t'aime.” qu'elle me disait avant de me prendre la coupe des mains, l'amenant directement à ses lèvres. Trop tard, pas le temps. Je glissais alors un simple “Je t'aime” au moment où le liquide s'écoulait dans sa gorge. Regard fixé sur elle, gorge nouée, je ne savais pas quoi faire, que dire. Ca allait faire mal, ça allait la blesser. Elle allait tout perdre et je devais assister à ça, sans pouvoir rien contrôler. C'était affreux. J'en avais déjà vu énormément des transformations, mais jamais d'une personne que j'affectionnais. Pire, d'une personne que j'aimais. Alors forcément, j'étais perdu, confus, et surtout effrayé. La suite, je ne la connaissais pas. Je ne la contrôlais pas et... je ne l'aurais pas à mes côtés pour surmonter tout ça. Aux aguets, j'attendais que la torture commence, afin de peut-être l'aider, en lui tenant la main... je sais pas.. en vrai, je ne sais pas du tout quoi faire pour l'aider à aller au delà de la douleur qu'elle ressentira.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 18, 640 mots, -24h
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: be my salvation + Timpanda   

 
be my salvation + Timpanda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [DECK-LIST EDH] : Angry Hermit.
» Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 6 : Salvation (Telagan)
» T3: Je suis l'enfer; E9: Hécatombe (Gabriel); T3: Ange et Gardien; E6: Salvation (Telagan)
» (MATHILDE) bring me salvation, o lord
» MY SALVATION ≠ OLIVANDER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: