Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (genesis+jasper) seven kinds of naughty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 7 Mai - 17:24


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

Sorti d'un bar, complètement déchiré, c'était certainement la première fois que ça arrivait à Jasper. Il avait presque toutes les raisons du monde de se bourrer la gueule à ce point-là en réalité. Il était devenu complètement dingue à cause d'un psychopathe, il avait du mal à marcher à cause des coups de couteaux qu'il s'était prit et ne pouvait s'empêcher de passer ses doigts sur la brûlure qu'il avait au visage. Ce fils de pute allait payer. Et de l'autre côté, il s'était disputé avec la femme qu'il aimait, Syrielle, il l'avait frappée et mordue au sang, il s'était relâché. Et il devenait de pire en pire juste à cause de ce type, de cet Osborn qui l'avait poussé à bout, qui avait remonté l'obscurité de son nom pour qu'il devienne ce qu'il avait toujours été. Un monstre, rien de plus et rien de moins. Son propre pire ennemi, son pire démon. Il était devenu tout ce qu'il avait toujours voulu empêcher.

Après beaucoup trop de verres, le barman avait finit par le sortir du bar, et évidemment ça avait fait rire Jasper, qui n'avait pas l'esprit clair, et ça lui avait donné cette envie de le tuer, cette envie de le frapper si violemment plusieurs fois d'affilé à l'en faire saigner. Mais il n'en avait rien fait, il essayait quand même de garder un certain contrôle. Il devait se contrôler, il ne devait pas se laisser sombrer lui-même à cause d'un double con qui ne savait pas quoi faire mis à part être au service de son grand con de père. Alors il s'était laissé mettre dehors sans aucun signe de défense, il s'en foutait au fond. Il était déjà au bout de ce qu'il pouvait supporter comme alcool, s'il buvait un verre de plus il allait certainement se mettre à vomir.

Finalement il avait commencé à marcher dans cette rue, ou plutôt essayer de marcher. Il était complètement bourré, alors il n'allait pas forcément droit et ça se voyait très largement d'ailleurs, étant donné qu'il n'avait pas réactivé sa rune d'invisibilité en sortant. Et mieux valait, s'il touchait à sa stèle il pouvait certainement faire des conneries avec, il valait bien mieux qu'il ne la trouve pas en étant complètement torché. Sa tête lui tournant, il finit par simplement manquer de rentrer dans le mur, s'appuyant contre celui-ci à une seule main en secouant la tête. Il allait se parler tout seul, mais c'était pas très grave, il avait deux raisons : une, il était bourré et deux ? Il était cinglé.

Fermant les yeux en s'appuyant contre le mur de presque tout son poids, il essayait de rester éveillé et de reprendre conscience de ce qu'il se passait avant de définitivement se mettre à parler tout seul. « T'es con, pourquoi t'as bu tout ça ? T'aurais large pu sauter du haut d'un immeuble, c'est plus efficace pour se détruire soi-même plus rapidement. » Il avait fini par appuyer sa tête contre le mur, et finalement il s'était penché en avant pour vomir, sans même se rendre compte qu'il venait de le faire sur les pieds de quelqu'un, et que ça n'allait pas forcément plaire à ce quelqu'un-là d'ailleurs. Mais il s'en foutait, il était bourré.

Ce fut quand il se redressait qu'il le vit réellement, se détachant du mur en ne marchant toujours pas très droit, un sourire sur les lèvres comme s'il venait de faire la chose la plus merveilleuse au monde. « Oh hey, Kai, t'hallucine le visage du grand méchant loup maintenant. Time to kick ass, je crois. » Manquant de tomber en arrière, il eut le simple réflexe de se maintenir sur la benne à ordures avant de se tourner vers celle-ci. « Tiens faudrait que j'dise au vrai toi de retourner là dedans, avec ta vraie famille. » Il ne réfléchissait pas, ses pensées étaient embrouillées par l'alcool qu'il avait consommé, c'était bien trop dur de réfléchir avec ça. « Mon dieu ce que j'aimerais que tu sois réel, que tu me frappes pour me faire enfin sentir quelque chose. » Il avait grogné après ces mots-là. Depuis qu'il avait fait ressortir cette noirceur, Kai ne ressentait plus rien d'autre que de la haine. Ni amour, ni bonheur, ni amitié. Rien de tout ça, ni même douleur. Juste cette constante et dure haine qui était en train de le bouffer de l'intérieur, comme ce qu'il était dans le fond, comme un parasite.

804 MOTS - POST 1
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 7 Mai - 18:59


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat Jasper

« Retrouves-le...travaille le au corps, à l'esprit. Le torturer ne sera pas suffisant Genesis, tu dois alimenter cette noirceur. Fais comme tu veux pour arriver à tes fins, mais fais-le ! » J'observais mon père avec attention, alors qu'il était assit sur sa chaise de bureau, une tasse de sang frais dans la main. Ma mère lisait un livre dans un des nombreux canapés, levant de temps à autre la tête vers nous, attentive à ce qui se passait dans cette pièce. Il se lève et vient vers moi, posant ses mains sur mes épaules, puis l'une de celle-ci vient se poser sur ma joue droite. « Je sais que tu en es capable fils, tu es le meilleur pour ça. Tu ne m'as jamais déçus, continue ainsi. » Je souris légèrement face à ses paroles alors que nos regards ne se lâchent pas. Oui, je peux y lire toute sa fierté. Si seulement il savait...si seulement il savait que sa grande fierté entretenait une relation avec une Lightwood. Si seulement il savait qu'en plus de ça, j'éprouvais des sentiments sincères à l'égard de Syrielle au point de la protéger de nombreux dangers dans l'ombre. Mais il ne devait pas le savoir, personne ne devait savoir, personne ne devait comprendre. « Je ne vais pas le lâcher d'une semelle... » Il sourit de plus belle, découvrant ses canines de vampire. « Je n'en doute pas. » Et il me lâche me tournant le dos, signe que notre conversation était désormais terminée. Je vais vers ma mère et pose un baiser tendre sur la joue de celle-ci, alors qu'avec amour, elle me rendit se baiser. En silence je m'efface de la pièce, m'en allant pour accomplir cette tâche qui m'avait été confiée. Faire craquer pour toujours le jeune Jasper Kairis. Je l'avais bien amoché la dernière fois, avouons-le...Je n'y avais pas été de mains mortes. Bon, il m'avait mordu et je gardais des marques qui cicatrisaient encore sur ma main. Bof, qu'importe, ce n'était absolument rien comparé à ce que je lui avait fait subir. Ça avait attisé la colère de Syrielle...mais au fond, ce n'était rien également, je savais qu'elle reviendrait d'une façon ou d'une autre. J'envoie un message à Joshua et lui demande de retrouver Jasper, discrètement mais rapidement.

Après une bonne heure d'attente mon frère m'envoya un message, m'annonçant l'emplacement de ma victime. Un sourire aux lèvres, je remercie celui-ci puis me dirige vers le bar en question où Jasper était en train de se déchirer la gueule. Tout en me dirigeant vers l'endroit je me mets à penser. Comment allais-je m'y prendre ? Bof, j'allais faire ça au feeling. Le fin stratège c'était Mattias, pas moi. Soit. Un sourire mauvais s'affiche sur mes lèvres quand, au loin, je vois une silhouette tenter de se déplacer dans les rues. Jasper, complètement mort bourré...la blague ! Je ricane et approche, mains dans les poches. Quand je le vois s'arrêter je viens me positionner en face de lui...grave erreur parce que ce con me gerbe sur les chaussures. « Annnh mec, c'est des nouvelles chaussures ! » Je lève les yeux au ciel en secouant les pieds complètement dégoutté. Non mais y a des limites quand même. « Oh hey, Kai, t'hallucine le visage du grand méchant loup maintenant. Time to kick ass, je crois. » Je lève les yeux vers lui. Il est vraiment à l'ouest ce soir. La preuve, il se rattrape à une benne pour ne pas flancher et je ricane avec amusement. Il croit que je suis une hallucination ? Un grand méchant loup ? J'aime la comparaison... Au moins, sa prouve que j'ai marqué ses esprits. Mon regard glisse sur la brûlure sur sa joue, que j'avais moi-même faite lors de notre séance d'amusement. J'adorais le voir marquer...C'était comme si j'y avais imposé ma marque. « Tiens faudrait que j'dise au vrai toi de retourner là dedans, avec ta vraie famille. » Je ricane de nouveau secouant la tête de droite ç gauche. « Tu fais vraiment de la peine là Jasper... » Oui, c'était réel. Il semblait complètement ailleurs, entre deux états de transes L'alcool semblait vouloir le faire tomber alors qu'il tentait de rester sur ses jambes anciennement blessées par mes soins. « Mon dieu ce que j'aimerais que tu sois réel, que tu me frappes pour me faire enfin sentir quelque chose. » Je hausse les épaules d'un air totalement normal, remontant très lentement mes manches. « Bon ben, c'est demandé si gentiment que je ne peux refuser cette demande. »

Ni une ni deux, je lui envoie mon poing dans la figure, une fois et également une deuxième histoire de le faire revenir à la réalité. Je recule ensuite d'un pas pour croiser de nouveau les bras, un sourire sur les lèvres. « Allô, ici la terre Jasper t'es avec moi où faut encore que je te refasse le portrait en mode brûlure.... » Quand il croisa mon regard je compris que, la torture avait vachement bien fonctionné. Il était sombre de l'intérieur, menaçant. Bordel...j'adorais ça.

901 MOTS - POST 2 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 7 Mai - 20:27


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

Le frapper pour ressentir quelque chose. Et ça avait presque été une supplication, à vrai dire. Alors quand il avait sentit deux coups, Jasper n'avait pas pu s'empêcher de sourire, puis de rire. Il était déchiré, il l'était vraiment et pour plus il n'était pas vraiment lui-même. Ou du moins, pas celui qu'il avait prétendu être, jusqu'à se croire lui-même. Passant une main au niveau de l'impact sur son visage, Kai n'avait pas pu faire une mine triste avant d'afficher un grand sourire. « Wow, ça fait mal. C'est fou ce que ça fait du bien. » Et ça lui faisait réellement du bien de sentir quelque chose d'autre que cette foutue haine qui le déchirait intérieurement. De ressentir de la douleur, ça lui faisait du bien. En vérité, ça sonnait même un peu masochiste. Il s'était appuyé contre la benne pour se redresser correctement, s'approchant de l'Obscur en posant ses mains sur ses épaules avec un sourire qui ne disparaissait pas. Bonjour la fausse bonne humeur. « J'arrive pas à croire que pour une fois j'sois heureux de ne pas halluciner en voyant un Osborn. Ou.. Trois. Je sais pas trop. » Il ne voyait pas très net à ce moment et ces mots-là l'exprimaient très clairement. Il voyait triple, mais tout allait bien.

Posant une de ses mains contre le torse de l'Osborn, le jeune Kairis finit par manquer de tomber encore une fois. Mais cette fois il se rattrapait au garçon, il se rattrapait au moins donc il ne perdait pas totalement sa dignité. Il puait clairement l'alcool, mais il en avait rien à foutre. Et il allait certainement avoir foutrement mal au crâne après ça, mais il n'en avait rien à foutre non plus. « Toi. T'imagines même pas comment tu m'as déchiré de l'intérieur, j'imagine. C'est pas très gentil, pas gentil du tout. Mais j'adore ça, parce que quand ça sera à mon tour de jouer, je vais te faire dix fois pire. Cent fois pire. Et tu me supplieras de te tuer pour arrêter de souffrir. Et ça, ça sera marrant. » Il n'avait pas pu s'empêcher de rire après ça. Oui, il était bourré. Oui, il ne réfléchissait pas. Mais pourtant oui, son obscurité restait là et lui permettait clairement d'agir et de parler comme un véritable sociopathe. « Frappe-moi, encore. J'attends que ça. » Il était à bout, sinon il n'aurait jamais demandé ça. Mais c'était Jasper, il ne fallait pas forcément essayer de comprendre ce qu'il demandait.

Reposant sa main sur son épaule, il remontait ses doigts dans le cou de l'Obscur dans un geste plutôt calme, c'était surtout de la pure provocation parce qu'il se doutait bien au fond de lui qu'un type comme ça ne laisserait personne le toucher. « J'ai retenu ce que tu m'as dis la dernière fois. Alors j'fais te refaire gentiment quelque chose que t'adores. Et t'as bien raison, je kiffe ça de faire couler ton sang et d'en sentir le goût contre ma langue, c'est presque jouissif. » Il avait prononcé ces mots en s'approchant plus de lui, avant de le pousser brutalement contre le mur derrière ou il avait précédemment prit appui pour mettre son visage dans son cou, l'y mordant plus que violemment avec comme seule intention celle de le saigner. Il en avait cette foutue envie, mais il avait surtout envie de se sentir vivant, encore une fois. D'arrêter d'être cette sorte de zombie qui n'avait plus rien de bon, plus rien d'assez important pour ressentir des sentiments.

Finalement il avait reculé, il l'avait relâché et il avait léché le sang de l'Obscur qui recouvrait ses lèvres. « C'est tellement bon, hein ? Vas-y Osborn, fais toi plaisir, fais moi mal. » Il le cherchait, il demandait. Il en avait presque besoin, comme de l'air ou de son propre sang. Il avait besoin de ressentir quelque chose avant de devenir réellement cinglé. « Fais moi devenir comme ton père le veut. Je me chargerais après de vous détruire tous un par un avec le monstre que vous aurez crée. Et j'en serais tellement fier, t'en fais pas pour ça. » Parce qu'il le savait lui-même, sans son propre contrôle il n'était qu'un véritable monstre, sans aucun sentiment, avec un ego surdimensionné et qui ne savait pas s'arrêter dans ses propres coups. Mais un monstre qui carburait à la douleur et aux coups, ce n'était rien de plus que ça, il n'était rien de plus que ça.

807 MOTS - POST 3 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 7 Mai - 21:17


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat Jasper

Je le frappe. Une fois, puis une deuxième, histoire d'être sur de le réveiller convenablement. Enfin, le réveiller, façon de parler. Ce mec était complètement bourré et, étrangement, j'aimais plutôt bien. Ben quoi, c'était amusant de ne voir vaciller sur ses jambes... Il finit par sourire puis par rire, alors que j'affichais un sourire malsain sur le visage. C'était comme jouer avec un jouet brûlant, quitte à me mettre en danger...c'était ça le plus excitant. Cette sensation d'obscurité qui nous envahissais brutalement, ne laissant que des ombres. Deux hommes sans pitiés, deux hommes complètement perdu dans cette noirceur qu'était la leur. Magnifique. « Wow, ça fait mal. C'est fou ce que ça fait du bien. » Je ris de bon cœur, même si mon rire sonne cruel et froid, cette folie est palpable chez moi et ce depuis toujours. Je passe une main dans mes cheveux en reposant mon regard sur lui, alors que mes bras découverts laissaient apercevoir mes runes démoniaques. « Heureux de me rendre utile mon cher Jasper. Si ça te fait du bien, imagine ce que ça me fait à moi. » Parce que oui, le frapper était une foutue délivrance. Je ne vivais que pour ça. La violence était mon pain quotidien, ma drogue, ce qui me faisait avancer voir exister. C'était merveilleux. Vraiment. Le pire c'est que j'aime autant faire souffrir que souffrir moi-même. Une façon se de sentir vivant, de se sentir mortel. J'avais besoin de ça avant de sombrer dans l'immortalité que m'offrait ma famille, mon statut d'Osborn. Un jour ou l'autre j'allais devoir me transformer en vampire, suivant les traces des miens. Je regarde le néphilim approcher de moi et je ne bouge pas. Beaucoup auraient reculés, beaucoup auraient tremblés ou encore pris la fuite. Pas moi, non, j'attendais la confrontation avec une envie évidente. Je voulais qu'il s'énerve, je voulais qu'il me frappe. Si je le démonte de nouveau et que Syrielle m'en veut une seconde fois et bien, tant pis, ça ne regardait que Jasper et moi. Il pose ses mains sur mes épaules et je souris en coin, le laissant faire sans opposer de résistances. Je suis d'humeur taquin, en d'autres circonstances je lui aurais enfoncé mes lames dans la gorge et l'aurais sans doutes égorgé pour moins que ça.

« J'arrive pas à croire que pour une fois j'sois heureux de ne pas halluciner en voyant un Osborn. Ou.. Trois. Je sais pas trop. » Je ris de nouveau, cet air malsain sur le visage. Oui, effectivement il était pire que bourré. Sa main se posa sur mon torse et je hausse un sourcil alors qu'il vacille dangereusement, se rattrapant à moi. Je lève les yeux au ciel, néanmoins, par réflexe je lui avais attrapé le bras pour l'aider à se redresser et ainsi ne pas s'écrouler comme une grosse merde sur le sol. « Je te rassure, je suis unique dans mon genre. » Vous imaginez trois cinglés comme moi ? Ouai, mais non, là ça serait carrément la fin du monde hein. Puis j'aime bien l'exclusivité du psychopathe. Enfin, là j'avais en face de moi une sorte de doublure hein, mais je reste quand même unique. Parce que, au fond, Jasper était encore un Néphilim avec du sang angélique dans les veines. Mais attention, ça risquerait bien de changer si je m'attelais à faire ce que mon père m'avait demandé.« Toi. T'imagines même pas comment tu m'as déchiré de l'intérieur, j'imagine. C'est pas très gentil, pas gentil du tout. Mais j'adore ça, parce que quand ça sera à mon tour de jouer, je vais te faire dix fois pire. Cent fois pire. Et tu me supplieras de te tuer pour arrêter de souffrir. Et ça, ça sera marrant. » Je ricane. Ses menaces à deux balles ne m'atteignent pas. Je n'ai pas peur, je sais me défendre et en plus il ne tient absolument pas debout, alors inutile de dire qu'il ne risquait pas de me faire énormément de mal. Enfin, je l'imaginais bien tenter de m'en coller une et de viser juste à côté. « Oh oui Jasper, fais moi du mal, j'adorais ça. » Provocations en plein ? Bien sur ! Je ne suis pas du genre à la fermer, non, je dis ce que je pense et ce clairement, sans vraiment tourner autour du pot. Puis, le but était d'éveiller en lui sa noirceur et de la laisser prendre le dessus H24. Hors, il était bourré, certes, mais je voulais que cette noirceur reste en lui même si il en venait à être sobre. Pour ça, j'allais devoir le pousser à bout mentalement, le faire aimer la brutalité mais également faire en sorte qu'elle reste en lui.

« Frappe-moi, encore. J'attends que ça. » Je ne le fais pourtant pas, un simple sourire s'affichant sur mes lèvres. Il veut que je le frappe ? Je ne fais ça que quand j'en ai envie, vraiment, hors je souhaitais le faire un peux patienter. Sa main placée sur mon torse remonte doucement vers mon cou, et, sans que je ne le comprenne, un frisson s'empare de moi comme réagissant à ses doigts frôlant ma peau. Anh le con ! « J'ai retenu ce que tu m'as dis la dernière fois. Alors j'fais te refaire gentiment quelque chose que t'adores. Et t'as bien raison, je kiffe ça de faire couler ton sang et d'en sentir le goût contre ma langue, c'est presque jouissif. » J'aurais pu anticiper vous voyez, sauf que je savais parfaitement où il voulait en venir et qu'au fond, je me disais que c'était une bonne chose. Après tout, ça allait le faire plonger d'avantage vers le bas. Alors, quand il me pousse brutalement contre le mur et que je sens ses dents s'enfoncer dans mon cou je me contente de serrer les dents en souriant. La douleur est intense et je serre l'une de mes mains alors que l'autre vient se poser dans ses cheveux, agrippant ceux-ci avec une force surprenant. Je ne tente pas de l'éloigner, sauf si je sens que ma peau commence à se retirer de ma gorge, là, j'allais lui trancher la gorge directement. Il finit enfin par reculer et je pose une main dans mon coup, le regard mauvais, un regard brutal et sadique se posant sur le pauvre Jasper qui fonçait tête baissée dans mon piège. « C'est tellement bon, hein ? Vas-y Osborn, fais toi plaisir, fais moi mal. » Je regarde calmement mes doigts pleins de sang et viens sang gêne lécher ceux-ci, goûtant une fois de plus à mon sang. Quel breuvage délicieux, qu'elle jouissance divine. Je ris de plus belle, avançant d'un pas alors que je sens ce liquide rouge couler le long de mon cou, tâchant mes vêtements. « Hou putain ! La dose d'adrénaline chéri ! T'sais même pas le pied que je viens de prendre. Merde ! »

J'avais dis ça d'une voix enjouée sautant presque sur place comme un gamin excité une nuit de noël. « Fais moi devenir comme ton père le veut. Je me chargerais après de vous détruire tous un par un avec le monstre que vous aurez crée. Et j'en serais tellement fier, t'en fais pas pour ça. » Je fais mine de trembler et d'avoir peur, reculant d'un pas le regard écarquillée. « Seigneur, Jasper...tu me fais peur...ou pas. » Et a ses mots je fonce dessus, l'attrapant par la gorge pour lui exploser le dos contre le mur. J'approche mon visage du sien, un sourire mauvais sur le visage. Je ne suis cas quelques centimètres de lui et je murmure un air mauvais dans la voix. « Tu veux ressentir à quel point j'ai pris mon pied. » Et avant qu'il ne puisse répondre je lui rends l'appareil en enfonçant mes dents dans son cou, me disant que c'était un bon entraînement pour ma futur condition de vampire. Je colle mon corps au sien, resserrant mon emprise autour de son cou alors que son sang atteri dans ma bouche. J'adore ça. Mon dieu je prends littéralement mon pieds, clairement. Je le relâche, du sang coulant le long de mes lèvres. Deux foutus psychopathes moi je vous le dis. « T'en veux encore ? Je peux faire ça toute la nuit bébé. »

1471 MOTS - POST 4 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 7 Mai - 22:53


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

Un sourire s'ancre sur ses lèvres lorsqu'il recule. Il sait qu'il ne lui a pas fait peur réellement, l'Osborn n'était pas vraiment doué pour le théâtre décidément. Et pourtant, ça lui plaît. Il savait qu'il n'avait aucun contrôle sur la situation à cet instant, c'était même plutôt l'inverse. Et ça aussi il le savait, mais il adorait ça. C'était comme si l'Osborn était le seul qu'il ne pouvait réellement dominer, parce qu'il était un peu celui qui créait le monstre qu'il devenait. Celui qui avait toujours chassé sa propre peur d'être celui que son père voulait qu'il soit, qui embrassait enfin la personne qu'il était au fond de lui. Il sent le mur brutalement contre son dos, c'était comme si sa chair venait d'être réduite en bouillie sous le coup mais son gémissement de douleur n'était pas vraiment sorti comme tel. C'était presque une douleur qui lui faisait du bien, une douleur douce et agréable dont il avait foutrement envie. Sa voix lui donnait presque envie de s'approcher encore de lui, qu'il lui fasse encore plus de mal pour en ressentir encore plus de bien. Encore plus, toujours plus.

En sentant ses dents s'enfoncer dans sa peau, il penche à peine sa tête sur le côté pour lui laissait plus d'espace. Il avait l'habitude de sentir des canines vampiriques s'enfoncer à cet endroit-là dans son cou, les canines d'une douce femme qui lui faisait toujours plus d'effet de cette façon. Parce que même si c'était avec des morsures brutales et purement animales, le point réellement sensible de Kai était son cou. Il n'avait pas pu retenir un gémissement qui traduisait clairement du plaisir lorsqu'il resserrait son cou. Quand il s'était éloigné, il avait relâché un soupir de soulagement, passant ses doigts au niveau de la morsure avant de regarder le sang qui se trouvait sur sa main. Évidemment qu'il en voulait encore, et encore. Et même encore après. Il carburait à ça, à cette douce douleur qui lui faisait ce bien fou, qui lui donnait envie de plus.

Il craquait déjà. Décidément, Genesis savait vraiment bien faire pour faire craquer Kai. Il trouvait facilement la façon de libérer son obscurité, la façon de la maintenir à la surface et la façon de lui en faire vouloir plus, et encore plus. Et toujours plus. Regardant le sang qui coulait sur les lèvres de l'Obscur, le Néphilim n'eut qu'un geste qui fut de l'attraper par les vêtements assez brutalement pour l'attirer un peu plus contre lui encore. Il laissait sa brutalité parler, le côté mauvais de sa personne se libérer et faire ce qu'il souhaitait. Et finalement, il avait approché ses lèvres des siennes pour lui lécher doucement, léchant le sang qui s'y trouvait comme si c'était la seule chose dont il avait envie. Appuyant un de ses doigts contre la bouche de l'Osborn finalement, il se décidait à mettre son index et son majeur dans celle-ci pour attirer celui-ci plus proche encore. « J'en voudrais toujours plus, Osborn. » Et là, il parlait d'en vouloir plus mais ce n'était pas par rapport à la douleur ou par rapport à la morsure. C'était par rapport au plaisir intense qu'il lui avait fait ressentir en quelques secondes seulement.

Cette fois, Kai regardait Genesis droit dans les yeux. Ses yeux n'étaient plus aussi sombres qu'avant, ils brillaient au contraire d'une lueur cruelle, et c'était un pas en plus que faisait Jasper vers le point de non-retour avec ça. Posant sa seconde main au niveau de la joue de l'Osborn, le jeune homme lui tapait doucement dessus, comme s'il cherchait à le provoquer. Et c'était évidemment ce qu'il cherchait à faire. Il voulait que Genesis se sente provoqué et sorte enfin les griffes, et il allait pousser jusqu'à ce que ça arrive. « Nourris mon envie, Osborn. Je suis peut-être beaucoup plus sombre que mon père, mais je carbure au plaisir que me donne la douleur. Fais moi du mal, et essaye de me faire du bien en même temps. J'attends que ça, et je suis entièrement à toi. Des pieds à la tête. » Autrement dit, il cherchait à lui faire comprendre que son corps n'attendait là que lui. Il était physiquement déjà en train de brûler de désir, ce qui ne se voyait certainement pas dans ses yeux, ce qui se ressentirait un peu plus à la chaleur de sa peau. Parce que sa peau le brûlait, il mourrait de chaud à cet instant sans véritablement savoir pourquoi. Parce qu'il était tard et que l'air restait frais tout de même, même avec la saison. Mais lui, à cet instant, il brûlait. Genesis savait décidément bien comment faire brûler la flamme qu'était Jasper.

841 MOTS - POST 5 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 7 Mai - 23:58


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat Jasper

J'avais laissé mes dents s'enfoncer dans sa peau. Plus je sentais celle-ci s’ouvrir, plus la pression de ma mâchoire s'accentuait. Je voulais mordre encore et encore, comme si c'était une foutue évidence. Jeu cruel entre deux hommes totalement dérangés alors que notre folie se mélangeait sournoisement, laissant naître une complicité malsaine. Il me détestais, je la haïssais assez pour le faire tomber dans cette tension cruelle et dérangeante. Mon père m'avait dit de m'y prendre comme je le souhaitais, voilà comment j'avais décidé de le faire chavirer. Je sens Jasper m'offrir son cou et je peux dès lors comprendre que cet homme carbure à la douleur, comme moi je pouvais carburer devant la souffrance des autres.Il était le torturé, j'étais le bourreau. Deux rôles qui nous allais à merveille. Pour ça nous nous étions bien trouvés. Je finis par le relâcher, ma mâchoire se retirant de sa peau, laissant des traces de dents bien distinctes, alors que son sang coulait dans ma gorge. Un goût métallique que je trouvais pourtant agréable, sûrement à cause de mon sang vampirique instauré en moi dès ma naissance. Ma famille est bien connue pour adorer les souffrances, pour adorer la simple vue du sang. Nous étions des sanguinaires, nous étions des cinglés de par notre sang impure, notre sang se mélangeant aux créatures de la nuit. Nous étions ceux qui faisaient les boulots les plus sales, les plus repoussants. Mais nous, nous nous en foutions. Nous étions le mal et ce mal, je le retrouvais en Jasper, je l’insufflait à travers ma forte personnalité. Je me recule légèrement lui demandant si il en veut encore plus. Par simple provocation, oui, mais il y avait bien plus que ça. Il répondait positivement à mes envies de tortures, c'était la première fois que ça arrivait. Il semblait aimer ça, il éveillait en moi cette envie de le frapper, de le saigner sans avoir le sentiment de faire souffrir. Ça changeait de toutes mes autres victimes. Il attrape mes vêtements pour me rapprocher de nouveau de lui, son visage dangereusement proche de mien. En temps normal je l'aurais remis à sa place. Pas ce soir. Non, j'étais bien décidé à expérimenté une toute autre méthode. Une méthode plus radicale, plus douce, plus sournoise également. Éveiller en lui ce manque, lui imposer ma propre volonté. Et lui, il plongeait tête baissée, un sourire aux lèvres. Qu'elle douce vision.

Je sang sa langue sur mes lèvres, léchant son propre sang. Il plonge, il se noie et moi je souris alors qu'une certaine excitation malsaine naît en moi. « J'en voudrais toujours plus, Osborn. » Je sens sa main se poser sur ma joue et tapoter celle-ci. Mon regard s’assombrit. Qu'il ne joue pas avec moi ainsi, si il y a bien une chose que je ne supporte pas c'est qu'on me cherche de trop. « Nourris mon envie, Osborn. Je suis peut-être beaucoup plus sombre que mon père, mais je carbure au plaisir que me donne la douleur. Fais moi du mal, et essaye de me faire du bien en même temps. J'attends que ça, et je suis entièrement à toi. Des pieds à la tête. » Un sourire mauvais s'affiche sur mon visage alors que je lui attrape la main et lui retourne celle-ci avec brutalité, plaçant mon autre main sous sa gorge, mes lèvres de nouveau proche des siennes, mon corps collé contre le sien. Je serre sa gorge, encore et encore, assez pour qu'il manque d'air sans pour autant étouffer. « Tu veux souffrir Kairis, je vais me faire un plaisir de répondre positivement à ta demande. » Oui, j'avais bien compris ce qu'il attendait et, franchement, disons que là sur le coup je n'étais pas contre. Je n'avais jamais expérimenté ce genres de choses avec un homme, du coup, n'étant pas fermé d'esprit je me dis que ça serait franchement une bonne chose. Pourquoi ? Imaginez la gueule de Jasper en dessoûlant et en se disant qu'il c'était fait baiser par...moi. J'aurais aimé être une petite souris pour voir ce moment précis. Rien de mieux pour le faire tomber dans une folie, pour lui faire perdre pieds. Mon père m'avait demandé de le travailler au corps...C'est exactement ce que j'allais faire. Je laisse mes lèvres glisser dans son cou, frôlant sa peau sans pour autant dé serrer ma main autour de sa gorge. Je fais genre de le mordre de nouveau sauf que je m'arrête avant de lui faire mal, sachant que ça allait le rendre cinglé. Je recule d'un pas et le fait valser contre la benne, un air mauvais sur le visage.

Non, ça serait bien trop facile...Je sors ma lame d'en dessous de ma veste et, en moins d'une seconde pour le dire elle est placée en dessous de sa gorge, appuyant doucement d'un côté alors que de l'autre je venais de nouveau y enfoncer mes dents. Deux pressions totalement identiques, sauf que contenais la lame pour ne pas l'égorger non plus. Un asile ? Ouai, faudrait peut-être que je pense à me faire interner...Clairement. Je n'ai plus vraiment l'esprit claire. Je ne pense plus à rien. Je relâche la pression et recule de plusieurs pas en riant. « Viens chercher le reste Jasper...sinon c'est moins drôle. Montre moi que t'en veux plus et je t'en donnerais d'avantage. »

934 MOTS - POST 6 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 8 Mai - 12:41


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

Il lui avait retourné la main, il lui avait presque broyé avec ce même geste et pourtant l'air de Jasper n'en était que plus ravi. Il en voulait plus. Et il en eu plus lorsqu'il sentit sa main contre sa gorge, le faisant manquer d'air alors qu'il l'observait. Il adorait ça, et ça le rendait probablement encore plus cinglé qu'il en avait l'air. Il lèche ses propres lèvres en sentant celles de l'Osborn glisser dans son cou, ça commençait à peine à le rendre fou. Il lui en fallait très peu quand on savait où viser. Et c'était d'ailleurs pour ça que Maya s'attaquait toujours à son cou, peut-être que la vampire lui avait passé le mot, à l'Osborn, non ? Le contact des dents de Genesis firent remonter un frisson à Jasper qui lui venait du bas de son dos. En réalité, il ne s'était jamais vraiment senti comme ça en face d'un homme. Certes il acceptait de coucher avec quand il trouvait pas Maya, mais il n'avait jamais ressentit ce genre de plaisir-là. Ses yeux se rouvraient correctement quand il le sentit reculer, lâchant un léger grognement de frustration avant de s'attraper à la benne quand il se sentit poussé contre par l'Obscur. Il était peut-être bourré, mais ça il s'en rappellerait et il allait le faire regretter à Genesis.

Le contact de la lame contre sa gorge le fit légèrement sourire. Sourire même qui disparu une seconde lorsqu'il sentit les dents de Genesis dans son cou, la douleur en étant clairement la cause. Sur le coup, Kai commençait à se dire qu'il avait bien fait de sortir. Peut-être pas de se déchirer à ce point par contre, mais s'il ne l'avait pas été il aurait certainement tenté de tuer l'Osborn et ne lui aurait pas laissé une seule chance. Il relâche la pression et s'éloigne, finalement. Et ça, c'était très loin de plaire à Jasper qui commençait un peu à s'habituer à voir triple, même si le triple s'était changé en double. S'appuyant contre la benne pour se redresser correctement, il regardait l'Osborn et passait de nouveau sa main dans son cou. Il y avait peut-être un peu trop de sang à son goût à ce moment-là par contre. Il n'était pas contre le fait de se faire mordre, mais uniquement si on faisait un minimum attention. « C'est adorable d'autant faire couler mon sang, j'désaoule un peu plus vite. » Il avait dit ça sérieusement, parce que son état s'était un minimum amélioré depuis l'instant où il avait croisé Genesis. Moins de sang donc moins d'alcool dans le sang par la même occasion, c'était pas mal.

Attrapant sa stèle qu'il avait dans la poche arrière de son pantalon, Jasper avait attrapé son haut avec ses dents et s'était appuyé contre le mur, se marquant assez rapidement d'une rune de guérison pour refermer les plaies que l'Osborn lui avait fait avec ses dents. Il avait regardé le jeune homme par la suite, penchant la tête sur le côté en léchant ses propres lèvres. « Dis-moi, les Obscurs ont des runes d'invisibilité eux aussi ? Ce serait idiot que quelqu'un se mette à avoir peur en nous croisant par ici. » Il était sérieux dans ses mots, il pensait réellement qu'ils effrayeraient quiconque s'approcherait de cet endroit avec ce qu'ils étaient en train de faire. Mais finalement, il s'était approché de lui, il l'avait plaqué contre le mur, posant sa main qui tenait sa stèle immédiatement contre la peau de l'Obscur. Et il savait pourtant que ça le brûlerait, les stèles des néphilims étant fait d'adamas pur et les Obscurs y étant sensibles. Mais il s'en foutait, ils étaient après tout sans une période de torture mutuelle, non ?

Regardant l'Osborn droit dans les yeux, Kai restait appuyé contre lui, il ne le lâcherait pas à cet instant et il comptait bien lui faire comprendre. « J'en veux plus, évidemment. Tu crois que je vais te laisser me lâcher comme ça ? » Il se trompait bien s'il y pensait. Jasper s'était mit en tête qu'il irait plutôt loin avec Genesis, alors il n'allait pas le laisser partir tant qu'ils ne l'avaient pas été. Détachant finalement sa stèle de la peau de l'Obscur, il la remettait doucement dans sa poche arrière et passait sa main sous le visage du garçon, lui maintenant la mâchoire mais plutôt faiblement. Parce qu'évidemment, déchiré il était faible. « Et tu vas m'en donner plus. T'as absolument pas le choix. » Il avait réellement sombré maintenant. Au plus profond certainement, et il n'en ressortirait pas très rapidement cette fois-ci. Glissant ses lèvres contre sa mâchoire, Kai avait finit par les remonter contre celles de Genesis, attrapant sa lèvre inférieure entre ses dents dans le but plutôt clair de le mordre au sang.

864 MOTS - POST 7 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 8 Mai - 15:38

ça devient glauque alors attention:
 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 8 Mai - 16:44


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

Le temps que l'Obscur active sa rune d'invisibilité, Jasper avait fait de même en passant sa stèle au dessus de celle-ci, qui se situait du côté gauche au niveau de ses côtes. C'était beaucoup plus plaisant de savoir que quelques privilégiés pourraient voir la scène, si quelqu'un se retrouvait à se balader en pleine nuit derrière un bar. Ce qui, en soit, devait certainement ne pas être possible. Et puis en moins de temps qu'il le fallait, il s'était retrouvé avec ses lèvres contre celles d'un de ses plus grands ennemis, à lui mordre la lèvre au sang comme si c'était la seule chose qui l'avait motivé. Et quand enfin il pu sentir le goût métallique de son sang, il put également ressentir une douleur brutale au niveau de son tibias. Il s'était attendu à un retournement de situation, c'était évident. Il le cherchait, et il le cherchait bien, alors c'était évident que l'Obscur n'allait pas se laisser faire, et qu'il n'allait pas se laisser dominer. Pourtant, le contact de ses lèvres contre les siennes fut le dernier auquel il s'attendait. C'était loin d'être doux, et c'est ce qui plaisait à Kai dans ce moment-là. Il pouvait laisser sa pure haine et sa bestialité aller avec l'Osborn, il savait qu'il lui rendrait ses coups. Et comment il le savait ? Il le voulait sombre. Alors il l'aurait sombre.

Finissant brutalement plaqué contre le mur, Jasper posait ses mains contre celui-ci pour essayer de s'en détacher avant de poser sa main sur le poignet de Genesis, de la main qui le tenait au niveau de la nuque. « Sauvage ? » Il avait sourit à cet instant, imitant immédiatement le bruit d'un grognement. « J'adore ça. » Il était sincère dans ses mots, et c'était probablement là le problème. L'ordre de Genesis avait fait sourire Jasper qui n'en avait strictement rien à faire de ses mots. Pas patient, il s'en rendait bien compte et pourtant il ne comptait pas lui obéir. Un sourire apparut plus grand sur ses lèvres, et il finit par rire. « On dit s'il te plaît, Osborn. » Il était plutôt doué pour s'amuser à chercher les autres. Très doué même. Posant sa main sur le manche de son poignard séraphique tout en gardant son autre main sur le poignet de l'Obscur, Kai chuchotait seulement le nom de Nakir, nom de son poignard d'ailleurs, avant de retirer celui-ci de sa ceinture pour l'enfoncer assez brutalement dans le bras de l'Osborn.

Attrapant ce dernier par la suite, il le replaquait contre le mur en retirant son poignard, lui mettant sous la gorge en le regardant droit dans les yeux, un sourire malsain apparaissant sur ses lèvres. « Reste sur tes gardes Osborn. Je suis peut-être bourré, j'ai peut-être envie de plus mais je reste un monstre. » Il l'avait dit lui même pour une fois, approchant son visage de celui du jeune homme calmement, penchant la tête. « Je reste imprévisible. » Posant sa main libre contre la joue de l'Osborn, il passa son pouce contre les lèvres de celui-ci et gardait son arme dans la main, prévoyant bien le fait qu'il allait finir par rendre le coup. « Tu vas devoir apprendre à être patient alors. J'te demande pas de me défoncer, je te demande juste de me faire carburer. C'est deux notions différentes, mais tu devrais les connaître. » Il avait finit par baisser son arme, l'accrochant de nouveau à sa ceinture en approchant son corps de celui de l'Obscur, glissant ses deux mains contre son torse en diminuant l'espace entre son visage et le sien. « Et je suis désolé pour toi, mais je suis de nature très patient et j'ai l'esprit de contradiction. Si tu me donnes un ordre, je m'arrangerais toujours pour faire le contraire. » Et là, l'Osborn ne pouvait pas dire qu'il ne l'avait pas prévenu.

Léchant calmement les lèvres de l'Obscur, Kai avait finit par monter ses mains sur ses épaules pour se tenir. Il prenait son temps, lui, il recherchait en particulier les coups et la violence du psychopathe qui se trouvait devant lui. « Et là c'est le moment où tu dois patienter avec gentillesse, mon ange. » Mon ange, voilà qui était bien ironique sur le coup. Il avait d'ailleurs sourit, juste pour lui montrer qu'il se foutait encore de sa gueule. C'était ce sourire qu'il avait eu pendant tout le temps où Genesis l'avait torturé, et qu'il gardait encore à cet instant. Ce sourire qui était presque égoïste, qui montrait très bien sa mentalité à cet instant : il était d'humeur provocatrice, et ce sourire était provocateur. Il avait vraiment gagné maintenant, Genesis Osborn. Le corps de Kai acceptait parfaitement sa noirceur, et il la montrait dans les moindres détails.

854 MOTS - POST 9 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 8 Mai - 18:14

ça devient glauque alors attention:
 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 8 Mai - 21:53


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

!\ ce RP devient chaud bouillant:
 

817 MOTS - POST 11 - 24H
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 8 Mai - 23:19

ça devient glauque alors attention:
 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Mer 11 Mai - 19:52


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

!\ ce RP devient chaud bouillant:
 

800 MOTS - POST 13
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Ven 13 Mai - 11:29

ça devient glauque alors attention:
 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Sam 14 Mai - 16:43


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

!\ ce RP devient chaud bouillant:
 

833 MOTS - POST 15
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Dim 15 Mai - 23:08

ça devient glauque alors attention:
 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   Lun 13 Juin - 17:52


SEVEN KINDS OF NAUGHTY
feat genesis

!\ ce RP devient chaud bouillant:
 

713 MOTS - POST 15
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (genesis+jasper) seven kinds of naughty   

 
(genesis+jasper) seven kinds of naughty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Jasper & Alice Forever
» Bella Jasper... Fille de Antonio Jasper
» genesis-hockey.forumactif.com
» Marine VS Révolutionnaires: Genesis [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: