Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 You're a sociopathe + Genesis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: You're a sociopathe + Genesis   Jeu 5 Mai - 9:27


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Cela fait des jours que tu n'as pas revu Balthazar depuis l'Edge Comb. Pourtant, tu as essayé, encore et encore. Mais en vain. Il était devenu, à nouveau, cet homme qui ne cessait de te fuir. Mais cette fois, tu savais pourquoi. Il t'en voulait, horriblement, d'avoir agit ainsi pour l'aider à cicatriser. Il s'en veut d'avoir sucer ton sang. Et toi, tu devrais culpabiliser, t'insulter mais au fond, t'y arrives pas. Parce que t'as fais le bon choix et tu continueras d'avoir cette pensée, peu importe les conséquences. Tu te dis que d'ici quelques temps, le jeune homme aura passé l'affaire et vous pourriez vous retrouver. Profiter ensemble, et voir à quel point sa présence est importante pour le bon fonctionnement de ta vie d'Obscur. Alors tu patientes, sagement. Mais dès que tu retrouves ton lit pour dormir, une boule de tristesse se crée dans ta gorge. Tu redoutes le lendemain, en te disant qu'il sera certainement comme la veille. Tu implores les cieux d'accélérer la réconciliation...T'es perdue sans lui. Littéralement et complètement paumée...Surtout depuis votre rapprochement intense durant cette soirée. Ses paroles restent ancrées et ils se placardent dans tes rêves quand tu rejoins les bras de Morphée. "Elle est à moi"...Quatre mots avec une importance désirable. En tout cas à tes yeux. Tes pupilles s'illuminent de bonheur quand tu te mets à y repenser. Puis la réalité refait surface et te fracasse à coup de poing en pleine figure...

T'as essayé de trouver tous les moyens possible pour cesser de penser à lui. Cesser de l'attendre sans bouger. Tu t'es mise à courir, à faire du sport. Chaque seconde de ta vie est occupée. Ton esprit est ailleurs et ça te fait du bien. Ton entaille au niveau de ton cou s'est refermée. Une simple cicatrice, fine et presque invisible, demeure à la place. Personne, excepté Balthazar, n'est au courant de cet acte. Vous avez préféré garder le secret, c'est mieux ainsi. Du moins, tu le l'espères...Tes écouteurs dans les oreilles, la musique en mode play, t'as commencé ton petit footing. Il est tard et la nuit commence à tomber mais cela ne t'effraie pas. Tu préfères, au moins il y a moins de monde...Tu t'arrêtes quelques minutes pour prendre une gorgée d'eau et retires tes écouteurs pour écouter le calme de la forêt qui t'entoure. Tu fermes les yeux et te laisses voyager par ce silence reposant...Un craquement et tes sourcils se froncent. Tu te retournes rapidement et ton pouls s'accélère sans que tu ne fasses d'exercices. Genesis. Ce psychopathe complètement taré que tu essaies d'éviter. Cet enfoiré qui est, pour ton plus grand regret, fiancé à Mina, ta grande soeur. Ta mâchoire se contracte, tes poings se serrent. « Qu'est que tu fous ici ? Tu m'as suivi ? » Il en était capable. Tu le connais et tout le monde sait l'étiquette qui se colle à lui. Ce n'est pas pour rien que personne ne lui cherche d'ennuis. Il peut vriller à tout moment et tu sais bien qu'en sa présence, ta sécurité est compromise.


554 mots
Post 1

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Jeu 5 Mai - 15:33


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




« Genesis ! » J’esquive le coup de Mattias de justesse alors que je sautais sur le côté brandissant mon arme. J'étais en sueur, comme toujours quand je m'entraînais avec mon parabatai. Nous ne faisons pas dans les détails, nous frappions pour faire mal. Mon petit frère venait d'apparaître dans la salle, hurlant mon prénom comme un cochon qu'on égorge. « Quoi enco... » Coup violent dans le ventre. Putain le traître quoi ! Je recule d'un pas et lui envoie mon poing dans les cotes. « Je suis un peux occupé là ! » Mais Adam n'en avait absolument pas terminé. Il vient se positionner entre nous et je dois le pousser sur le côté pour que le prochain coup de Mattias n’atterrisse pas dans son dos. « C'est Balthazar. T'as entendu les bruits de couloirs ? Parait qu'il a faillit y laisser la vie à cause de Calypso et de sa connerie légendaire ! ». Je fais signe à mon parabatai de se stopper alors que je me tournais vers Adam, le regard sévère. Pardon ? Si il y a bien une chose que je n'acceptais pas c'est qu'on mette en danger les miens, ma famille...Puis, cette Halloway commençait à me taper sur le système. Elle avait beau être la sœur de ma fiancée, elle n'en restait pas moins qu'une simple Obscur que j'allais finir par étrangler. « Je t'accompagne ? » Je regarde Mattias et secoue simplement la tête. « Je m'en occupe, elle a du caractère mais elle est loin de pouvoir me faire peur...elle est où ? » Adam m’annonce qu'il l'a vu partir faire son sport, qu'elle ne cessait de courir un peux partout. Soit, j'allais aller lui rendre une petite visite. Je salue Mattias et pose une tape sur l'épaule de mon petit frère. Il sourit. Il est heureux à l'idée que je m'énerve, que je me serve de ses informations pour laisser ma colère exploser. C'est mon digne petit frère. Enfin, j'avais quand même deux frères et quatre sœurs...Grande famille les Osborn. Je vais rapidement enfiler un tee-shirt et j'attrape mes armes. Envoyant un message à Syrielle, elle est sûrement la seule à pouvoir me faire tomber. Elle me manquait, terriblement, surtout depuis cette nuit où nous avions couchés ensemble.

Je n'ai pas trop de difficultés à retrouver sa trace, ayant mit mon frère sur le coup. C'était un excellent traqueur et donc, je su où la trouver. Je la suis durant quelques instants, la laissant dans son monde. Je prenais un malin plaisir à l'observer, la chasser comme la proie qu'elle était. Pourtant, quand elle s'arrêta pour boire un coup, je fais craquer une branche non accidentellement. Je suis sadique, j'aime faire monter la tension... « Qu'est que tu fous ici ? Tu m'as suivi ? » Déjà, je peux voir dans son regard qu'elle n'est absolument pas rassurée et c'est...des plus excitant. J'adore faire ce petit effet. Je souris froidement, un air malsain sur le visage. « Bien sur...tu ne croyais pas t'en tirer si facilement après les tores que tu as causés à Balthazar. » Je penche doucement la tête sur le côté et approche d'un pas, puis d'un deuxième. « Tu ne sais pas te défendre seule Calypso ? Il faut que tu mettes en danger ma famille ? La mienne ? C'est comme si je jetais Mina dans la gueule du loup tu vois...si tu veux je peux le faire, ça sera un juste retour des choses. » Clairement, mes fiançailles avec la jeune femme n'étaient qu'une vaste plaisanterie à nos yeux. Sans crier gare, je me retrouve en face d'elle ma main autour de sa gorge, serrant assez pour qu'elle le sente passée. Elle pourrait me frapper, certes, mais j'avais une tolérance à la douleur étonnante et lâchais rarement ma prise. « J'en ai marre de te voir rôder autour de lui... »


669 mots
Post 2

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Ven 6 Mai - 9:12


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Toi qui espérais être tranquille, tu n'avais vraiment pas besoin de tout ça. Encore moins en sachant que Balthazar ne t'accordait plus vraiment d'attention. Le voir, lui, Genesis, à tes cotés ne t'enchantais réellement pas. Il avait ce don de te taper sur le système, même sans prononcer un mot ou sans agir. Il te suffisait de le voir pour sentir une colère t'envahir. Peut être était-ce à cause de sa place au sein de ta famille. Le fiancé de ta grande soeur. Tu n'y crois pas, et jamais tu ne l'acceptera. Plutôt mourir que de le faire. D'ailleurs, tu ne t'es pas gênée pour en parler avec Mina. Mais tes paroles entraient et sortaient aussi vite de sa tête. Elle n'avait pas le choix. Une réponse que tu n'arrivais pas à comprendre. A tes yeux, on peut toujours avoir le choix à part si on te menaçait avec un couteau sous la gorge ou que l'on torturait quelqu'un que tu aimes. Mais elle esquivait la conversation, alors au bout d'un moment, tu as abandonné. Puis, avec tous ces changements dans ta vie, tu ne peux plus lui faire la moral. Après tout, toi aussi tu t'es entichée d'un Osborn alors que tu connais parfaitement leur réputation. T'es mal placée pour juger et pourtant...Tu ne peux t'empêcher de continuer à râler et trouver cette union stupide et sans intérêt...

Tu le regardes, non loin de toi et tu soupires d'exaspération en entendant sa réponse. Sur un point, il n'avait pas tort. Tu avais causé un grave danger pour Balthazar, mais t'avais tout fait pour lui éviter le pire. Jamais tu ne lui avais demandé de te protéger ainsi...Et puis à entendre ses dires, t'avais vite compris qu'il ne savait pas tout de la situation. Tu le vois s'approcher alors que toi tu recules. T'as pas envie d'une confrontation mais il t'oblige. Tes poins se serrent davantage en l'écoutant parler sur ta grande soeur. Il vient de toucher LE point sensible. Il n'aurait pas du. Mais sans que tu n'es pu faire quoi que ce soit, tu te retrouves avec la main de Genesis autour de ton cou. Ta marque violacée causée par un vampire s'est à peine dissipée et voilà que tu vas en avoir une nouvelle. Sans attendre, tu attrapes l'une de tes dagues dans ton dos et la positionne sous la gorge du jeune homme. « Et moi j'en ai marre de te savoir fiancé à ma grande soeur...On est dans la même situation j'ai l'impression..» Tu ne lâches pas ta position, maintenant avec fermeté ta dague. La lame bien aiguisée fait pression sur la gorge de Genesis. Il suffit d'un mouvement, et tu n'hésiteras pas à l'entailler. Tes yeux le foudroient. « Tu ne t'es pas posé la question du pourquoi je rôdais autour de lui ? Peut être qu'il apprécie ma présence. Il ne serait pas très content de savoir que tu m'attaques comme ça...» T'espères ne pas te tromper parce que tu sais à quel point la famille, c'est sacré chez les Osborn. Comme pour toi envers Mina. Vous êtes tous les deux dans une position vraiment délicate. Mais tu remarques qu'il ne va pas te laisser t'en sortir comme ça. La pression autour de ton cou s'accentue et dans la même seconde, tu appuies davantage avec ta lame, laissant apercevoir un filet de sang couler.


607 mots
Post 3
-24h

© ACIDBRAIN


Dernière édition par Calypso Halloway le Mar 17 Mai - 3:29, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Ven 6 Mai - 21:41


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




L'amour familiale est quelque chose de sacré chez nous, les Osborn. Nous avions ça dans le sang et notre éducation tournait autour de deux chose. Notre sang et la torture. Je ne faisais pas exception à la règle, loin de là. Pour moi, faire du mal à un membre de ma famille c'était inacceptable, que cela soit fait exprès ou pas, j'en avais tués pour moins que ça...croyez-moi. Hors, déjà que je n'avais jamais apprécié Calypso, surtout qu'elle traînait souvent avec mon prabatai. Mais soit, Mattias fait ce qu'il veut, se tape qui il veut et il nous étais déjà arrivé de partager nos conquêtes, voir de faire des plans à trois. Ouai, c'est glauque et alors. Personne n'a jamais affirmé que nous étions seins d'esprits. Mais en plus elle mettait en danger la vie de Balthazar, elle avait failli lui ôter la vie avec ses conneries, sa simple présence. Rien à foutre de l'histoire au complet, les faits étaient là, elle avait poussé le bouchon bien trop loin. Belle contradiction vu que je me tapais Syrielle dont j'étais simplement et purement amoureux. Ouai, cherchez pas, je suis masochiste et elle, elle est suicidaire. « Et moi j'en ai marre de te savoir fiancé à ma grande soeur...On est dans la même situation j'ai l'impression..» Ah, sur ce point nous étions d'accord. Moi aussi j'en avais marre d'être fiancé à Mina, mais je n'avais simplement pas le choix. Les ordres sont les ordres et les miens attendaient un mariage mais également une descendance. Charmant hein ? Durant quelques jours j'avais pensé à me transformer en vampire histoire d'annuler cette alliance. Sans espoirs de descendance les fiançailles ne rimaient à rien. Joshua l'avait fait...mais j'avais fini par abandonné cette idée, parce que l'air de rien, je souhaitais avec des gosses moi. Ouai, j'étais un bel enfoiré psychopathe et franchement dérangé, mais avec les miens j'étais un homme totalement différent. Attentif, loyale, presque d'une grande douceur. Deux facettes totalement différentes. Je ne prends pas la peine de répondre et, déjà, je l’attrape par la gorge pour serrer celle-ci avec une certaine force. Je sens sa lame s'enfuir sous ma gorge et un sourire cruel s'affiche sur mes lèvres. Pensait-elle me faire mal ? Peur ? Douter ?

« Tu ne t'es pas posé la question du pourquoi je rôdais autour de lui ? Peut être qu'il apprécie ma présence. Il ne serait pas très content de savoir que tu m'attaques comme ça...» Je ricane quand je sens un filet de sang couler d'une petite entaille sous ma gorge. De ma main libre, rapidement, j'attrape la mienne et lui plante le bout dans le ventre, sans ménagement. Je n'ai pas peur de mourir, je n'ai pas peur d'être blessé et cette folie ce lit sur mon visage. J'ai même tendance à apprécier la douleur... « Chérie, tu crois quoi...que si tu me tue il ne va pas te tuer ? Si lui ne le fait pas ma famille s'en chargera et si il s'y oppose ils le tueront également...Tu veux mettre sa vie en danger, sans compter celle de ta famille...Parce que oui Calypso, si tu me tue ils vont se charger de tout les Halloway et ce jusqu'au dernier... » Je ne mentais pas, elle devait le savoir. La plus grande partie des Osborn sont des vampires, inutile de dire que ça risquait de faire mal. « Va y..tue moi et tu vas voir les tiens décimé en quelques jours...Balthazar t'en voudra tellement que tu crèveras la dernière, assistant à la torture des tiens. Parce que bon, ils ne vont pas se contenter de les tuer...oh non,non,non...ils vont les torturer pendant des jours et des jours.. » Nous sommes connus pour ça...j'avais murmuré ses paroles tout en appuyant mon cou sur sa lame avec provocation. « Fais ton choix petite Halloway. Ton égaux...ou les gens que tu aimes. »


689 mots
Post 4
-24h

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Dim 8 Mai - 16:43


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Tu connais le lien qui uni la famille Osborn. Si t'en touches un, les autres te tomberont dessus en quelques secondes. Tu le sais mais tu ne pensais pas que cette fois-ci ça arriverait. Et pourtant...Tu n'es pas étonnée que ce soit Genesis qui vienne te trouver. Tu savais que ça allait être lui si quelque chose devait t'arriver. Vous n'avez jamais pu vous aimer. C'était même tout l'inverse. Plutôt horrible au vu de votre situation. Genesis fiancé à Mina qui est ta grande soeur. Et toi, sous le charme de Balthazar qui n'est autre qu'un Osborn, sa famille. Si t'avais pu choisir, jamais tu ne te serais tournée vers lui. Non pas que tu as peur, mais disons qu'il ne vaut mieux pas se les mettre à dos. Vous voyez le topo ? Un vrai fiasco qui vire tout droit au chaos. Et t'en es la première actrice puisque c'est bien toi, Calypso Halloway, qui te retrouve avec la main de Genesis Osborn entourant ton cou avec une certaine force. T'as pas envie de jouer au con, et encore moins de faire la discussion avec lui. Tu sais comment vont finir les choses. Tu vas terminer dans un sale état, pire que lui, mais tu ne comptes pas te laisser faire. C'est pour cette raison, quelques secondes après, la lame de ta dague vint se trouver tout près de sa jugulaire. Tu comptes pas te laisser faire sans rien dire. T'es pas une faible, loin de là. T'es pas ce genre de petit mouton ou agneau qui se donne en pâturage sans se battre avant. Il le sait. Ce combat risque d'être royal.

Tu vois son sang couler le long de son cou mais tes yeux font un rapide aller-retour ne voulant pas le perdre de vue. Il suffit d'une seule inattention et tout peut foirer. Pour preuve, tu l'as vu bouger sa main libre et t'as vite compris qu'il allait tenter quelque chose. Mais son action fut bien trop rapide. En peu de temps, tu sens une lame venir se planter dans ton ventre. Sous le coup de la douleur, tu incises davantage sa jugulaire, l'entaillant en profondeur. Son sang saigne, mais le tien aussi. Dans un mouvement presque miraculeux, t'arrives à te retirer de son emprise et fais quelques pas en arrière, l'une de tes mains sur ta nouvelle blessure. L'adrénaline monte en puissance se joignant à ta colère, ta rage. Ils forment un couple parfait qui arrivent à te maintenir debout sans ressentir une quelconque souffrance. « Inverse pas les rôles connard. C'est pas moi la tueuse ici...Mais si tu me pousses, crois moi que tu vas prendre aussi. » T'as pas peur de mourir. T'as jamais eu ce sentiment face à cette fin. Plusieurs fois, sur le champ de bataille, tu te disais que peut être cet évènement allait t'arriver. Et tu t'en fichais. Tu n'avais pas réellement d'attaches, disons que tu faisais juste ton boulot. Alors si tu mourais en guerrière ayant représentée ta famille avec honneur, t'en étais que plus fière. Maintenant, c'est différent mais la donne n'a pas changé. T'es davantage prête à te sacrifier, à mourir face à une situation pareille. Tes oreilles bourdonnent avec ses paroles. Toi aussi il ne faut pas toucher ta famille. Surtout pas Mina. Alors tu te rapproches, ta lame appuyant de nouveau sur son cou. Ta main de libre, ensanglanté par ton propre sang, empoigne avec force ses cheveux pour faire pencher sa tête en arrière. « La ferme Osborn. Je croyais que tu étais là pour me faire payer pas pour causer comme un concierge. Alors montres tes couilles et tires toi ! » Tu le cherches, tu veux qu'il bouillonne comme toi tu commences à l'être. Tu retires ta lame avant d'envoyer ton poing dans son visage puis ton pied dans son ventre. Fort heureusement pour toi, tu t'es rétablie de tes anciennes blessures et ta force surhumaine est de nouveau présente à son maximum. Le combat peut commencer.


706 mots
Post 5

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Dim 8 Mai - 22:39


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Quand ma lame s'enfonce dans son ventre, pas assez pour la tuer, mais assez pour qu'elle soit blessée, la sienne entaille un peux plus ma jugulaire. Je ne bouge pas d'un cil, un sourire mauvais sur les lèvres. Plus la vue du sang s'impose à mon regard et plus je perds mon sang froid, plus cette folie s'empare de moi comme un volcan sur le point d'exploser. Calypso joue avec sa vie. Si elle n'a pas peur de la mort moi non plus, sauf qu'elle devrait franchement avoir peur de mes réactions. Elle arrive à se défaire de mon emprise et recule de quelques pas. Je ricane en posant une main sur ma gorge, laissant le sang tâcher mes doigts. En silence, l'observant en biais, je laisse ma langue glisser le long de ceux-ci. Cette folie émane de moi comme un doux cauchemars. Le goût métallique envahi ma bouche. Ni bon, ni mauvais. Le sang vampirique dans mes veines fait en sorte que j'aime ce liquide rouge, qu'il réveille en moi bien trop de noirceur. « Inverse pas les rôles connard. C'est pas moi la tueuse ici...Mais si tu me pousses, crois moi que tu vas prendre aussi. » Je ricane de plus belle. Elle me menace encore et encore et ça m'amuse tellement. Car malgré son assurance je peux voir dans son regard qu'elle n'est pas rassurée. Elle n'a pas peur, non, mais elle sait ce qui l'attend, elle sait que cette bataille allait être épique. Néanmoins, je sais déjà qu'elle n'aurait pas le dessus non. Je devais juste la laisser approcher, la laisser croire qu'elle me tenait, qu'elle pouvait me combattre sans en payer les conséquences. Alors je la provoque, menaçant ses proches, sa famille, les gens qu'elle aime. Elle revient à la charge, sa lame de nouveau positionnée sous ma gorge, une main dans mes cheveux. Oh oui petite Halloway, fais moi mal, éveille cet esprit meurtrier qui sommeil en mon âme. Fais donc en sorte que plus rien ne puisse m'arrêter... « La ferme Osborn. Je croyais que tu étais là pour me faire payer pas pour causer comme un concierge. Alors montres tes couilles et tires toi ! » Je sens son poing s'enfoncer dans ma joue, son pied dans mon ventre. Je recule d'un pas en riant comme un hystérique, crachant du sang sur le sol alors que ma lève est entaillée.

Calypso venait de signer son arrêt de mort...Je suis plié en deux, les mains sur mes genoux, riant comme un con. « Wouhou, putain, ça fait du bien. » Avec lenteur je redresse mon visage et seulement mon visage. Mon regard à changé, il n'est plus noir, non, il est meurtrier. C'est celui d'un tueur en série, d'un psychopathe prêt à s'engager dans la bataille. On ne m'attaque pas sans en payer les conséquences. Balthazar ou pas il en allait de mon honneur, de l'honneur de notre famille. Elle allait, en peut de temps, regretter d'avoir intégré la vie des Osborn. Je souris cruellement. « Et si on commençais la partie... » Et rapidement, je fonce dessus lui envoyant à mon tour mon poing dans la figure, attrapant ensuite son poignet, je tore celui-ci pour lui faire lâcher sa lame. Un craquement retenti. Je n'avais pas cassé celui-ci, mais elle ne pourra plus s'en servir avant quelques temps, même en se servant de sa rune de guérison. Mon genoux atterri dans son ventre, encore et encore, avant que ça ne soit son visage. Je recule de plusieurs pas en sautillant sur place, un air ravi sur le visage. « Putain chérie, t'as pas bonne mine. » Mon pied valse dans sa jambe et à mon tour je sors ma lame, choppant la sienne au passage, jouant avec les deux avec amusement. « Tu vas laisser mon frère en paix, sinon je te tuerais à petit feu petit Calypso...là, je suis encore gentil avec toi. » Ma voix était froide, alimentée par cette cruauté sans limites. Je m'avance et, avec sa propre lame , je lui troue le pied en laçant celle-ci. Je suis un excellent viseur, je ne rate jamais ma cible. Elle avait voulu jouer et bien...la partie ne faisait que commencer. Si elle osait revenir à la charge je lui ferais bien pire que ça, réellement. J'avais tué des plus jeunes qu'elle, des plus vieux. Je ne comptais plus le nombre de mes victimes. Balthazar pouvait en témoigner. Il n'était pas mon frère, c'était plus un coin éloigné, mais depuis ma naissance nous nous considérions comme tels. Deux frères, deux inséparables et je ne laisserais rien lui arriver.

« Va y Calypso, relèves-toi...fais moi ce plaisir. » Si elle me frappait elle attiserait la brutalité, l'obscurité en moi. J'avais tendance à adorer souffrir, autant que j'adorais faire souffrir. Oui, décidément j'étais né avec une case en moins...


852 mots
Post 6
-24h

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Lun 9 Mai - 15:57


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Le combat va commencer. L'affrontement est sur le point de débuter. T'en as eu rapidement marre de l'entendre parler. Tu voulais en finir même si tu savais pertinemment que t'en sortirais vraiment amochée. Pire que lui. T'as beau être forte, savoir te battre, très bien même, face à lui tu ne fais pas le poids. Mais tu ne te déclares pas perdante. S'il veut s'en prendre à toi, tu feras tout ton possible pour qu'il s'en souvienne. Tu vas te débattre, te défendre. Après tout, t'as ça dans le sang, toi aussi. L'envie de tuer, de faire saigner, de voir souffrir. Des flashs te reviennent à l'esprit. Tu te souviens. De toi, quand tu étais encore une machine de guerre n'ayant aucun scrupule. Aucune compassion, aucune culpabilité. Pas comme maintenant. Mais aussi surprenant que cela puisse te paraitre, tu redeviens, l'espace de quelques instants, cette jeune Halloway qui a goût pour le sang et la douleur. Tes yeux changent d'expression, ton visage se ferme. T'es de nouveau cette sanguinaire violente d'il y a quelques mois. Et bon sang, cette adrénaline qui pulse dans tes veines, dans ton coeur, dans tes muscles, ça te donne le courage de l'affronter. Peu importe les conséquences...

Ton ventre saigne, mais la douleur n'est pas présente. Tu continues à l'énerver, le pousser à bout. Qu'il en finisse ou se tire. Tu veux pas l'entendre parler. Soit il est venu pour te faire la peau, soit il peut partir et aller taper la causette ailleurs. Tu ne te fais pas prier pour le lui dire. Et ce que tu attends depuis tout à l'heure arrive. Malgré tes coups bien placés, son sang qui continue de couler, au niveau de son cou puis maintenant de sa lèvre, tu le vois arriver à la charge. Ton heure approche et pourtant, tu ne tressailles pas d'un centimètre. Genesis enchaine les coups. Visage, poignet, ventre...Tout y passe. Mais tu prends sur toi. Aucune grimace, aucune expression ne trahit ce que tu es en train de vivre. Tu restes stoïque, de marbre. Même si à présent, tu es à la limite de retrouver le sol. Seule ta colère noire peut être admirée. Puis tu sens une décharge électrique provenir de ton pied. La lame d'une des dagues vient de s'y planter en quelques secondes. Tu laisses échapper un petit étouffement puis tu la retires. Agrippant de toutes tes forces le manche, t'essaies de garder une respiration stable. Tu fermes les yeux et tu commences à te donner assez de force pour te relever. Tu penses à Mina, ta grande soeur que tu aimes. Tu ne peux pas la laisser être fiancée à un monstre pareil. Tu te dois de continuer à la protéger, comme depuis toujours. L'aider à retrouver la raison, redevenir cette jolie blonde sans nuance de noirceur dans son âme...Pour elle. Et juste pour elle, tu dois te relever. Prenant appui sur ta cuisse, tu te redresses et plantes ton regard haineux dans celui de Genesis. « C'est tout ce que t'as ? Moi qui croyais que tu étais un véritable meurtrier sanguinaire, je suis déçue...» Tu ne devrais peut être pas le chercher autant, mais tu l'attires. Le manipule pour pouvoir prendre le dessus. Et ton petit scénario fonctionne. Tu le vois rugir sur toi. Alors, toujours muni de ta dague, tu reçois le corps entier de Genesis dans ta poitrine. Cela te coupe le souffle mais tu en profites pour lui planter la lame dans le dos. Et tu n'hésites pas, tu l'empoignes avec force et violence. Tu fais plusieurs mouvements pour faire bouger la dague à l'intérieur de lui. Puis tu la retires avant d'être expulsée au sol alors qu'il venait à nouveau de t'envoyer un coup dans l'estomac.

Étalée sur le sol humide de la forêt, tu cherches à reprendre ton souffle. T'as l'impression de revivre la même scène que lorsque le vampire de l'Edge Comb t'a étranglé. Mais tu te rétablis plus rapidement et te voilà de nouveau sur pieds. T'essaies de ne pas réellement appuyer sur celui blessé, mais t'as pas vraiment le choix. De toute façon, t'es bien trop colérique pour ressentir quoi que ce soit. Tes émotions prennent le dessus, et tu sais que ça a toujours été le cas dans ce genre de situation. Évident qu'on te prend souvent pour une folle qui n'a peur de rien. Tu te tiens droite comme un piquet face à Genesis. Tu as toujours eu ce petit plus au sein de ta famille. Un mental d'acier qui te permet de te relever, une force psychique qui t'empêche de chuter. Et tu le prouves une nouvelle fois malgré toutes les blessures que tu possèdes...Un bruit. Une branche qui craque. Tu te retournes dans tous les sens en même temps que Genesis, avant d'apercevoir ses yeux lumineux. Vous n'êtes pas seuls. Non. Et cette chose qui est présente avec vous n'est en aucun cas votre allié. Tu l'as compris, pour la première, et tu espères la dernière, tu vas devoir collaborer avec Genesis.


890 mots
Post 7
-24h

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Ven 13 Mai - 9:24


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Je suis en colère mais pas encore hors de moi...enfin, si j'étais hors de moi et bien, là, disons que la jeune femme aurait finie la gorge tranchée après quelques membres arrachées. Qui a dit qu'il fallait traiter les femmes comme des princesses ? Un con romantique à mon avis. Je suis loin de l'être. Les seules femmes qui ont droit à un traitement de faveur sont Syrielle et mes sœurs, le reste, ce n'est que de la viande qu'il faut frapper pour attendrir. Calypso est connue pour être une très bonne combattante. Tant mieux, parce que sinon ça aurait été bien trop facile. J'aime bien me recevoir quelques coups de temps en temps, histoire de me sentir « vivant ». Néanmoins, la jeune femme a beau être très douée, elle n'en reste pas moins plus rationnelle que moi et donc, plus prévisible. J'enchaîne les coups sans me gêner une seule seconde. Son ventre, son poignet, son visage – j'aurais dû frapper plus fort sa petite gueule histoire qu'elle s'en souvienne – avant d'en finir avec son pieds. Elle étouffe un grondement de douleur quand la lame s'enfonce dans sa chaire et dès lors, je sais qu'elle va répliquer. Tant mieux, ça serait trop chiant sinon. « C'est tout ce que t'as ? Moi qui croyais que tu étais un véritable meurtrier sanguinaire, je suis déçue...» Je pousse un soupire en levant les yeux au ciel. Elle veut voir le meurtrier sanguinaire ? Et bien, soit, qu'elle ne vienne pas se plaindre par la suite. Sur le coup j'aurais quand même du y réfléchir à deux fois avant de foncer dessus, tête baissée, pour la percuter de tout mon poids. Je sens une vive douleur dans mon dos et pousse un grondement étouffé, alors que sournoisement, elle manipule la lame dans mon dos. La salope ! Je lui envoie mon poing dans l'estomac à trois reprises pour qu'elle s'écroule sur le sol, alors que je me redressais le regard noir. Ça fait mal, vraiment, mais comme elle je ne laisse rien paraître et me contente de sentir mon sang rouler le long de cette plaie profonde qu'elle venait de m'infliger. Je pose ma main dans mon dos, celle-ci fut rapidement couverte de sang. « C'est tout ce que tu as Calypso ? Sérieusement ? » Dis-je un sourire mauvais aux lèvres alors qu'elle se redressait sur ses pieds. J'allais finir par l'achever. La douleur animait cette folie cruelle et déplacée.

Je fais un pas en avant, ma lame en main quand un bruit se fit entendre. Un craquement, une présence dont je me serais bien passé...Tournant la tête vers les buissons en même temps que Calypso, je remarque deux yeux briller entre les feuilles et je pousse un soupire lasse. « Sérieusement ? On peux pas s'amuser en paix ? » Je laisse ma lame tapoter ma cuisse en ne quittant pas le démon des yeux, alors que sournoisement, il sortait de l'ombre. Bon ben, j'allais devoir collaborer avec la jeune Halloway, mais attention, je n'en avais pas fini avec elle. Je tourne mon regard vers Calypso, croisant celui-ci durant une fraction seconde, comprenant qu'elle avait la même idée que moi. Nous allions nous battre ensemble, alors que deux secondes plus tôt, je plantais une lame dans son pieds et elle dans mon dos...charmant hein. « Tu le prends sur le flanc droit et moi le gauche...et n'essaye pas de me le faire à l'envers sinon je te tue en même temps... » Dis-je en pointant la jeune femme du doigt juste au moment ou le démon bondit en avant. Je serre les dents et l'évite, faisant en sorte de me positionné sur son flanc gauche, laissant Calypso le prendre à droite. Je tenais fermement ma lame alors que la douleur dans mon dos me lançait assez fort, pourtant, je me tenais droit les pieds ancrés dans le sol. « Petit, petit, petit...si tu pouvais éviter de la tuer ça m'arrangerais j'aimerais m'en charger moi-même... » Je siffle vers lui pour attirer son attention, un sourire de connard sur les lèvres. Cette montée d'adrénaline c'est carrément ce à quoi je carbure. Je n'ai pas peur, je ne crains pas ce démon et c'est sûrement ce qui allait un jour me perdre. J'ai appris à n'avoir peur de rien. Ni de la douleur, ni de la peine, ni des démons ou des obscurs...Non, mes parents avaient faits en sortes d'élever une machine à tuée. Enfin, jusqu'à ce que je rencontre Syrielle, parce que sur le coup je m'étais cassé les dents sur ce qu'on appelle « les sentiments ». Comme quoi, même les Osborn sont capables d'aimés. Mais soit, il y a aimer et mettre en danger...

Je suis les pas de Calypso, me fiant à son rythme alors qu'on encerclais le démon en question. Il allait attaquer, je pouvais voir ses muscles se tendre, prêt à bondir sur l'un ou sur l'autre. Quand je le vois tourner ses yeux vers la jeune femme, au moment de bondir, je lui envoie ma lame dans le flanc pour l'empêcher de garder son équilibre et faire ainsi en sorte que la jeune Obscur puisse se servir de ses aptitudes au combat plus facilement.


923 mots
Post 8

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Sam 14 Mai - 10:27


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Vous êtes tous les deux bien amochés, toi plus que lui cela est évident mais tu as su lui montrer que tu ne comptais pas te laisser faire. Ce n'est pas pour rien que la lame de ta dague est venue se planter violemment dans son dos. D'ailleurs, tu ne t'es pas gênée pour t'amuser avec, tourner, appuyer. T'as eu l'impression de la planter dans un animal et de devoir assouplir les muscles. Sauf que là, c'est Genesis ta bête. En même temps, cette comparaison lui va à ravir.Il n'est qu'un monstre sanguinaire qui n'hésitera pas à tuer. Toi y compris au vu de la situation. Les Osborn sont connus pour cette réputation. Pourtant avec Balthazar, c'est différent. Tu ne le représentes pas ainsi. Jamais. Mais la fatalité te ramène rapidement à la réalité. Ils sont des vampires démoniaques. Ce n'est pas toi, Calypso Halloway, qui va le changer cet Osborn. Peut être qu'avec toi, il veut simplement prendre son temps...Du moins tu doutes. Avec lui, Balth', c'est toujours ainsi. Aucunes réponses et des doutes t'envahissant de part et d'autres. Une vraie situation merdique...

Mais à cet instant précis, tu n'en avais aucun. Tu faisais face à Genesis, un psychopathe bien connu au sein des familles Obscures. Pourtant, il ne t'a jamais effrayé. Bien au contraire. Tu sais de quoi il est capable et tu sais qu'au fond, pour ta part, tu n'as pas peur de mourir. Ce gêne, cette émotion a dû être enlevé quand tu étais jeune. Une vraie folle suicidaire si on ne te connait pas. Mais toi aussi ta réputation te précède. Peut être pas aussi puissante que la sienne, mais elle est bien là. Et tu sais qu'il s'extase de se battre contre toi. Avoir sa proie aussi facilement l'aurait écœuré. Là, il a du fil à retordre et il aime ça. Tout comme toi. Un adversaire de taille même si tu connais le résultat final du combat...Te voilà à nouveau au sol suite à une répétition de coups de poings dans ton estomac. Comparé au reste, c'est comme si tu n'as rien senti. Ces coups sont minimes, t'as reçu bien pire tout à l'heure. Une toute petite décharge laissant place à un fourmillement qui t'as chatouillé le ventre. Rien de plus. Même au sol, tu continues de maintenir avec fermeté ta dague. Tu le vois se rapprocher avec la sienne et tu sais que la suite ne va s'en doute pas être rose. Mais t'es prête...Pourtant, un autre bruit se fait entendre. Vous n'êtes plus seuls. Instinctivement, tu te redresses pour être sur la défensive afin d'être prête à attaquer. Sans même vous parlez, vous avez rapidement compris qu'une alliance allait se faire. T'en as mal au coeur, mais c'est le mieux. Tu écoutes ses instructions et fais un simple oui de la tête pour confirmer que tu es d'accord. Tu ne veux pas trop parler, tu te dois de te tenir prête...

Le démon bondit sur vous deux mais avec rapidité et agilité vous vous écartez pour vous positionner comme dit tout à l'heure. Tu toises du regard la bête avant de déporter ton regard sur Genesis. Il peut pas se taire à la fin. Espèce de sanguinaire lourd. Tu soupires mais n'oublies pas ton objectif pour autant. Tu suis chaque mouvement de l'intrus et te conditionne. Tes pas se confondent avec les siens. On t'a toujours appris à te fondre dans l'attaque de l'ennemi pour comprendre ses pensées et savoir ce qu'il est sur le point de faire. T'as souvent réussi à faire fonctionner cet état d'esprit. Surtout quand tes émotions ne s'en mêlent pas. Alors tu comprends avec facilité qu'il est sur le point de bondir sur toi quand tu croises son regard. T'es la plus amochée et à son sens, la plus faible. Mais il se trompe. Tu le vois prendre appuis sur ses pattes, ses muscles se contractant de tout leur long. Genesis plante rapidement sa lame dans son flanc ce qui lui fait perdre l'équilibre. En un rien de temps, tu esquives la carcasse et te jette sur la bête pour lui trancher la gorge sans aucune pitié. Ta dague est salit par son sang, alors tu l’essuie sur ton jean sans aucune once de culpabilité. Tu n'en as pas pour les démons. Osborn se rapproche de toi pour admirer le trophée. Tu croises les bras, n'oubliant pas la situation d'il y a quelques minutes. « Si jamais tu veux le ramener en trophée, je t'en prie...Après tout, ça augmentera ta côte de popularité sanguinaire. » Cette attaque n'est pas méchante, enfin peut être un peu, mais tu le penses vraiment. C'est toujours plaisant de ramener la carcasse du démon, bête que l'on a tué à ses semblables. Ca prouve encore une fois la réputation bien installée. Surtout pour un Osborn...

Mais ton objectif est toujours ancré pour toi. Non ce n'était pas celui de tuer cette bête mais bien de t'en sortir et d'en finir avec Genesis. Alors, tout doucement tu t'accroupis, prétextant vouloir vérifier qu'elle ne respire plus. Mais au fond, ce n'est qu'un leurre. Sans qu'il ne t'aperçoive, tu attrapes avec ta main libre une pierre tranchante se trouvant sous l'animal mort. Tu l'as maintient de toutes tes forces avant de te relever et...de frapper en pleine tête Genesis qui tombe inconscient sous le coup violent. Il n'a rien vu arriver. En même temps, tu l'as fais comme une lâche mais n'a-t-il pas agis de la même sorte une fois dans sa vie ? Tu ne l'as jamais fais auparavant. Mais aujourd'hui, c'est différent. C'est une question de survie...


1009 ots
Psot n°9

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   Dim 15 Mai - 23:49


You're a sociopathe !
Genesis & Calypso




Ça va être facile...Il s'apprête à bondir sur Calypso. Durant une fraction de seconde je suis tenté de lancer ma lame non pas sur le démon mais bien sur elle, pourtant, quand il bondit, ma lame ne rate pas sa cible et vient se loger dans le flanc de celui-ci. Je souris victorieux. Oui, la tuer de cette façon n'aurait pas été digne de moi, puis, ça n'aurait pas été des plus amusant. J'aime faire face à mes adversaires, voir la mort envahir leur corps et surtout entendre ce dernier soupire quand leur âme quitte leur regard. C'est jouissif et franchement agréable, en tout cas pour un homme comme moi. Je vois la chose perdre l'équilibre et tomber à la renverse alors que Calypso l'achève sans ménagement, lui tranchant la gorge avec facilité. Je plonge alors mes mains dans mes poches, observant ce sang qui se rependait sur le sol. Le démon tremble et cherche à reprendre son souffle, alors cas chaque « goulée » du sang s'échappe de cette entaille profondément ancrée dans sa peau. Je reste durant quelques secondes immobile, me mordant la lèvre devant ce merveilleux spectacle. Puis vient enfin le moment ou ses yeux s’éteigne pour laisser envisager une mort douloureuse et pas spécialement rapide. Merveilleux... Je cligne des paupières pour me ramener à la réalité, alors que déjà, mon esprit se tournait vers ma prochaine proie. La jeune Obscur. Je n'en avais pas terminé avec elle et notre petit jeu avait dû être mit en pause à cause de cet imprévu. Je m'approche sans me méfier du cadavre alors que la jeune femme essuyait son couteau sur son jeans, laissant une tracée rouge sur celui-ci. « Si jamais tu veux le ramener en trophée, je t'en prie...Après tout, ça augmentera ta côte de popularité sanguinaire. » Je ricane en observant le démon d'un air septique. Non mais elle est sérieuse ? Ce trophée est indigne de moi...puis, franchement, je me serais amusé à couper moins profondément pour qu'il se vide moins rapidement. Ça se voyait que ce n'était pas du signé « Osborn ». Non, c'était bâclée, rapide, trop net. « Non, laissons-le pourrir ici, ce n'est pas mon boulot ça. T'as été trop gentille avec ce démon, moi je m'amuse à prolonger l'agonie...c'est plus drôle. » J'avais dis ça d'une voix franchement dérangée, alors que le plaisir s'entendait dans la vibration de mes cordes vocales.

Elle se penche alors prétextant vouloir voir si notre proie respirait encore ou pas. Elle semblait aveugle, mais soit, je la laisse faire en levant les yeux au ciel... J'aurais clairement dû éviter de détourner les yeux pour observer les alentours...j'ai été stupide sur ce coup-là. Je sens quelque chose me heurter avec violence au niveau du crâne et je m'écroule dans l'herbe, inconscient sous le coup...Je ne sais pas combien de temps il me fallut pour me réveiller, pour reprendre conscience. J'ouvre doucement les yeux en grognant de mécontentement. Ma main se porte instinctivement à la blessure me laçant au niveau du front. Doucement mais sûrement je rassemble mes esprits et j'observe les environs. Le démon est toujours là mais cette salope a prit la fuite. Putain la lâche quoi ! Je me redresse en vacillant alors que la douleur dans mon dos me fait grogner de plus belle. J'ai du sang plein les vêtements, mais également sur mon visage. J'active ma rune d'invisibilité, pas besoin que les terrestres me voient dans cet état. « Putain je vais la tuer cette salope ! » Dis-je entre mes dents alors que je me remis en marche pour rentrer chez moi. La douleur était cuisante et je pris pas mal de temps avant d'atteindre enfin le manoir des Osborn. Mon père, sentant l'odeur du sang, le soleil étant couché, arriva à vitesse grand V pour me soutenir alors que je tombais vers l'avant. « Genesis, que c'est-il passé ! » Il c'était exclamé ses paroles avec rage alors que je grimaçais quand ses doigts effleurèrent mon dos. Prenant ma stèle, j'active la rune de guérison, ce que j'aurais dû faire bien avant...mais vu la bosse sur ma tronche je n'avais pas vraiment les esprits clairs. « Rien, une connasse qui m'a pris en traître...mais ne te tracasse pas papa, je vais lui arracher la gorge avec mes propres dents dès que j'en aurais l'occasion...puis, elle a ramassé et elle a tellement flippé qu'elle c'est barré lâchement en prenant la fuite. » Dis-je un air mauvais sur le visage. Léa apparue dans mon champ de vision. Elle voulu approcher mais mon regard sombre la stoppa dans son élan. « Je vais rentrer, dis bonsoir à maman et à la famille. Envoie-moi Adam j'ai des choses à lui demander. » Face à ces dernières paroles je me rendis chez moi pour nettoyer le sang et laisser la rune de guérison s'occuper de mes divers blessures, me jurant d'avoir la peau de Calypso.


868 mots
Post 10

© ACIDBRAIN
[
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: You're a sociopathe + Genesis   

 
You're a sociopathe + Genesis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Alptraum, Sorcier sociopathe et meurtrier
» genesis-hockey.forumactif.com
» Nelias, le sociopathe [John Dan]
» Marine VS Révolutionnaires: Genesis [Terminé]
» Genesis Rhapsodos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: