Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 emmack ∞ I can't go on without you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: emmack ∞ I can't go on without you.   Dim 5 Fév - 17:42


I keep it all inside, all the thought that cross my mind. I do all the things I regret and we don't want that. I can't go on without you.
Emmack
« Encore la gueule de bois ? » La tête dans mes mains, j'entendais la voix de Garett proche qui m'agressait les oreilles. « Je te signal que tu as cours dans quinze minutes. » Je grognais en guise de réponse. J'avais beau être encore qu'un adolescent, je finissais comme la plupart avec une gueule de bois quand ça n'allait pas. On s'était disputé avec Emma, pour des broutilles, et j'avais pas supporté ça. Alors, j'avais finis par noyer ça dans l'alcool, avec Nate. On avait écumé les bars comme deux adolescents en quête de fun. Manque de pot, je ne saurai comment j'avais finis par rentrer à l'Institut. J'avais finis par faire un blockout total, vers la fin de soirée. « Tu pourrais dire merci, je t'ai gentiment bordé hier soir. » Je relevais la tête, et regarda mon frère, les yeux intrigués. « Oui, Nate m'avait appelé. T'étais totalement mort, Zack. Quand va-tu comprendre que l'alcool ne résout pas tes soucis ? »
***

Les yeux clos, je ressentais cette lumière pourtant agressive. J'avais mal à la tête, et me retournant dans mon lit, je constatai que j'étais bel et bien dans ma propre chambre à l'Institut. Du moins, celle qu'on occupait avec Emma. En simple boxer, je plaçais mon oreiller sur la tête avec la ferme intention de mourir sur place. J'avais la nausée, la tête en vrac, et j'étais frigorifié, malgré la couette. Le lit était vide, la chambre était vide, et je pouvais pourtant entendre les paroles de Garett. Ces paroles qui me disaient que l'alcool ne résolvait rien. Absolument rien. Il avait sans doute raison, mais encore hier soir, je n'avais vu que cette bouteille de rhum comme un réconfort ; un moyen de surmonter ça. C'était finalement Dimitri qui m'avait délogé de ma cachette, avec la ferme intention de me ramener dans mon lit. Lassé, j'envoya valser l'oreiller, alors que mon bras par réflexe tata le lit froid et désert. Elle n'était pas là, pourtant je supposais qu'elle n'avait même pas daigner dormir là. Savait-elle au moins que j'étais rentré ? J'allais devoir l'affronter, mais je redoutais ce moment, parce que je la connaissais. Elle était plus forte qu'elle ne le prétendais, et sans doute beaucoup trop en colère contre moi. J'eu envie de me rendormir pour éviter de me lever, mais je su que ce ne fût pas une bonne idée. Alors, me redressant péniblement, je mis plusieurs secondes à décider à me lever totalement. Mes vêtements de la veille, encore humide, était posé sur une chaise au loin, et ne me rappelant plus trop comment j'avais atterri là, je supposais que c'était Dimitri qui m'avait couché. Je déglutis et soupira en passant dans la salle de bain. Quelques secondes plus tard, l'eau chaude me fis frisonner, et j'éternua rapidement. J'allais être malade, j'en étais persuadé, à cause de ses nombreuses nuits à errer dans le froid, à cause d'hier, à rester par terre je ne sais plus combien d'heure sous la pluie. Je restais là sous l'eau chaude, comme pour éviter d'éclaircir mes idées, ou simplement vider ma tête, et ma gueule de bois. Finalement, je sortis de la douche, trop embuée, me sécha rapidement, enfila un boxer, et ouvrit la porte de la salle de bain, sans savoir que de l'autre côté, elle m'attendait.


© MADE BY SEAWOLF.» POST 1 ; 600 MOTS; @Emma B-Herondale


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: emmack ∞ I can't go on without you.   Lun 6 Fév - 13:33


I can't go on without you.
Emmack
« Tu devrais rentrer à l’Institut, dormir. » Des yeux de chats se posent sur moi. Je secoue la tête de gauche à droite. Je n’ai aucune envie de rentrer découvrir une chambre encore tristement vide. Je ne le supporte plus. J’ai déjà du mal à dormir depuis notre retour de cet autre monde, l’absence de Zack près de moi m’empêche de me sentir en sécurité, même dans cette chambre que je connais depuis toujours. « Je préfère rester ici. » J’affirme même si Magnus l’avait déjà compris à ma première réponse silencieuse. Je regarde Nate qui dort dans le berceau que le sorcier a sorti de je ne sais où. Il est plus paisible qu’il ne l’a été dans la journée et ce uniquement grâce à la magie de Magnus. Si celle-ci ne peut pas le guérir, elle parvient tout de même à atténuer sa douleur qui est de plus en plus présente au fur et à mesure que les jours passent. A cette pensée, un frisson me secoue. Je suis toujours aussi impuissante face à la situation. Je me sens toujours aussi coupable d’être incapable de faire quoi que ce soit pour mon fils, mais j’ai passé tellement de nuits à pleurer que je n’ai plus aucune larme à verser. J’agis comme un automate les trois quarts du temps. Mes habitudes sont les mêmes depuis plusieurs semaines si bien que j’en suis venue à agir sans réfléchir. Les seuls moments un peu différents se passent lorsque je me trouve ici, chez le sorcier.

Il essaye de me changer les idées du mieux qu’il le peut et même si ça ne marche pas toujours je lui en suis extrêmement reconnaissante. Il n’est pas comme les autres membres de ma famille qui me jettent sans cesse un regard plein de pitié qui me donne envie de tous les frapper tour à tour. Je n’ai pas besoin de leur pitié et je n’en veux pas. Je suis devenue de plus en plus exécrable au point de me réfugier dans ce loft, d’y passer quasiment toutes mes nuits plutôt qu’à l’Institut où je me rends que pour mes entraînements. Cette nuit, je la passe encore chez le sorcier, le sommeil bien trop léger pour le considérer comme réparateur. J’ai toujours aussi peur de fermer les yeux, peur de revoir ma mise à mort, celle de Phoebe. Le fait de dormir seule ne m’aide pas non plus si bien que je passe quasiment toute ma nuit à bercer Nathanaël contre moi, faisant les cents pas devant la baie vitre du salon qui donne sur les bâtiments quasiment tous éclairés de Chicago. Je finis tout de même par m’endormir quelques heures, deux tout au plus, mon fils dans les bras bien qu’une fois de nouveau réveillée il n’y ai plus. En silence, j’observe Magnus le bercer, un léger sourire aux lèvres. Ça devrait être aussi simple. Nous devrions seulement nous réjouir de son existence, nous chamailler pour savoir qui va lui donner à manger et le bercer. C’était ce que j’avais imaginé durant ma grossesse, ça et pas la douleur qui me déchire le cœur chaque jour. Je me lève du canapé sur lequel j’ai passé la nuit et attire ainsi l’attention du sorcier.

« Je vais passer à l’Institut récupérer quelques vêtements propres et me changer. Ça ne te dérange pas de le garder ? » Il pose sur moi ce regard lourd de sens, celui qui me donne l’impression de poser une question des plus idiotes. C’est le cas. Evidemment que ça ne le dérange pas de garder Nathanaël, bien au contraire. Je m’étire, fais craquer mon dos par la même occasion et je quitte le loft non sans avoir embrassé le front de mon petit garçon avant. Je profite du portail ouvert par Magnus pour arriver directement à l’Institut et ainsi éviter les transports en commun qui m’auraient probablement rendu folle. Je rase les murs pour ne pas avoir à parler à qui que ce soit et je gagne rapidement ma chambre, soulagée de n’avoir croisé personne. Appuyée contre la porte, je soupire, les yeux fermés et je me redresse brusquement lorsque le bruit de la douche me parvient. Je regarde autour de moi et vois les vêtements de Zack sur une chaise. En temps normal j’aurais été toute excitée à l’idée de le voir, là je sens surtout ma colère se réveiller. Je m’approche des habits, humides. Où a-t-il bien pu passer la nuit ? Et pourquoi être rentré cette fois ? Je m’éloigne de la chaise et gagne plutôt la porte de la salle de bain qui s’ouvre avant même que je n’ai pu l’atteindre. Mon regard sombre se pose sur Zack vêtu d’un simple boxer ce qui ne suffit pas à faire redescendre ma colère. Je croise les bras contre ma poitrine, le regard toujours aussi sévère.

« Je vois que monsieur daigne enfin faire acte de présence. » Je rétorque, cassante et froide. A sa tête, je devine une gueule de bois mais qu’il ne s’imagine pas que ça va m’empêcher de m’énerver contre lui, en réalité je me réjouis de la douleur que ma voix va lui procurer. « T’étais où Zack ? Et je ne te parle pas seulement de cette nuit ! T’étais où toutes les autres fois ? T’as fini d’être un connard d’égoïste ça y est ? Tu penses enfin à ta famille ? Parce que je ne suis pas certaine qu’elle, elle ait envie de penser à toi. » Je gronde en faisant un pas en avant. C’est vrai, j’ai pensé ces derniers jours à partir, à lui laisser l’immense joie de découvrir qu’il est désormais tout seul, que j’en ai eu assez de l’attendre, de souffrir comme une pauvre idiote sans pouvoir compter sur lui, mais je ne l’ai pas fait. « T’as oublié nos vœux de mariage ? Pour le meilleur et pour le pire ? Parce que crois-moi qu’actuellement ce mariage bat sérieusement de l’aile et que je suis mais alors au moins mille crans au-dessus de la simple colère là ! » Et sans crier gare ma main se plaque violemment contre sa joue. Je ne l’ai pas vu venir moi-même mais je suppose que toutes ces nuits à m’imaginer le pire le concernant, à la détester, ont eu raison de moi. La paume de ma main me brûle mais j’éprouve un tel soulagement à l’avoir fait que je pourrais presque lui en donner une autre … ça me prouverait également qu’il est bien là, que je n’hallucine pas.


© MADE BY SEAWOLF.» POST 2 ; 1098 MOTS


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: emmack ∞ I can't go on without you.   Lun 13 Fév - 20:35


I keep it all inside, all the thought that cross my mind. I do all the things I regret and we don't want that. I can't go on without you.
Emmack
Minable. C’est le mot qui qualifie parfaitement l’état dans lequel je me sens à présent. Sous la douche, je tentais de vider ces quelques jours de flou et de désespoir. Je ne me souvenais plus forcément de tout. Lorsque je n’étais pas assez bourré pour ne pas l’oublier, j’avais des bribes de discussion avec les downworlders qui auraient pu m’aider. Mais non, rien ni personne n’avait la solution. J’avais été dans un état second, comme oubliant les valeurs et mes promesses, et je n’en étais pas fier. A vrai dire, c’était la seconde fois de ma vie que je vivais des jours aussi sombres. J’avais déjà été cette épave, juste après notre rupture, qui avait été la goutte d’eau renversant le vase. Je n’avais pas supporté ces évènements à la suite, et j’avais finis par tomber dans abysse d’oubli et de dépravation totale. Je n’étais pas fier de retrouver cette vieille amie, et j’espérais vraiment que c’était la dernière fois qu’elle venait me rendre visite. La douche me faisait du bien, elle éclaircissait mes idées, et les paroles brutales et véridiques de Dimitri d’hier soir. Je me sentais encore plus minable en sachant que c’était lui qui avait du venir me chercher. De toutes les personnes pour qui je comptais, c’était lui qui était venu me soutenir, m’écouter, me secouer. Après cette grande discussion, j’avais finis par accepter de rentrer et enfin accepter de faire face à la situation, à ce que j’avais fait. Et pourtant, même si je ne lui avais pas dit merci, je supposais que j’allais devoir le faire tôt ou tard. Pour le moment, ma gueule de bois ne m’était pas vraiment.

Sortant de douche, et m’habillant d’un boxer, j’essayais de deviner quelle attitude j’allais devoir opter…envers ceux que j’avais pu décevoir. Mais ça, c’était encore une grande question lorsque j’ouvris la porte de la salle de bain et la découvrit là devant moi, les bras croisés, le regard sévère. C’était sans doute la première personne que j’avais déçue, et la plus grande. Elle était en colère, elle était furieuse, et elle avait tous les droits de l’être. Mais…comment lui dire ? Comment lui avouer que l’homme qu’elle avait épousé n’était pas assez fort pour ça ? Je ne pensais simplement pas à devoir l’affronter aussi tôt. « Je vois que monsieur daigne enfin faire acte de présence. » Si le calme de la chambre avait été bénéfique à mon mal de crâne, le fait qu’elle parle déferla en moi comme une onde de douleur fâcheuse. Je grimaçai comme un idiot, et rien que ça lui suffit pour qu’elle augmente le son comme si elle avait deviné mon mal. « T’étais où Zack ? Et je ne te parle pas de cette nuit ! T’étais où toutes les autres fois ? T’as fini d’être un connard d’égoïste ça y est ? Tu penses enfin à ta famille ? Parce que je ne suis pas certaine qu’elle, elle ait envie de penser à toi. » Ça c’était mérité, et je l’avais vu venir. « Emma… » Murmurais-je comme un chiot qui se faisait gronder. J’étais sincèrement minable et désolé. Je n’avais aucune excuse valable. J’avais été lamentable, et c’était bien ça le problème. « T’as oublié nos vœux de mariage ? Pour le meilleur et pour le pire ? Parce que crois-moi qu’actuellement ce mariage bat sérieusement de l’aile et que je suis mais alors au moins mille crans au-dessus de la colère là ! » Sa main fit siffler l’air et vint s’écraser sur ma joue avec une telle violence que j’en reculais d’un pas. Ouch. Celle-là, je ne l’avais pas vu venir. Mon mal de crâne non plus. Me tenant aussitôt la joue comme pour masquer cette marque rouge, et cette douleur méritée. Je l’avais vu en colère, je l’avais vu furieuse, mais là…c’était bien pire. Et toute cette haine me rappela l’état dans laquelle j’avais été quelques heures auparavant, celle d’un homme blessé, et incapable de se relever. Comment défendre face à ça ? Il n’y en avait pas. J’étais fautif, voilà tout. Mon regard revint vers elle, et révélai les larmes qui montaient aussitôt. Me mordant la lèvre tremblante, je finis par avouer : « Je suis désolé Emma…J’étais incapable d’endurer ça. » Ne sachant pas si c’était vraiment encore l’alcool dans le sang, sa claque si violente qui me faisait perdre mes moyens, ou simplement mon peu d’énergie qui me restait – depuis quand avais-je mangé d’ailleurs ? – Je me laissais glisser contre la porte de la salle de bain, les jambes trop faibles. Pourtant je relevais la tête envers vers elle et finit par dire : « J’ai cherché partout…j’ai cherché une solution jour et nuit…j’ai cherché un remède pour notre petit gars…je pouvais vendre mon âme. » Baissant les yeux, peu fier de cette révélation, les larmes coulant sur ma joue, je ne pouvais continuer à la regarder. Elle m’avait sans doute bien vu dans des moments de faiblesses, mais là, c’était bien pire. «…J’ai rien trouvé, Emma….J’ai rien trouvé… »

© MADE BY SEAWOLF.» POST 2 ; 840 MOTS; @Emma B-Herondale


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: emmack ∞ I can't go on without you.   Dim 19 Fév - 17:03


I can't go on without you.
Emmack
J’ai envie de l’attraper par les épaules et de le secouer, peut-être même de lui coller une nouvelle claque. Je veux qu’il comprenne ma colère, qu’il la ressente au plus profond de lui. Je veux qu’il sache combien il m’a blessé et à quel point je me suis sentie abandonnée depuis notre retour. Je veux qu’il soit capable de percevoir la douleur dans mon cœur, celle qui m’a meurtri un peu plus chaque jour et qui m’a presque fait perdre pieds. J’ai tenu uniquement pour notre garçon, refusant d’être égoïste alors qu’il souffre, alors qu’il s’éteint un peu plus chaque jour. Mais je le hais. Oui, à cet instant et depuis plusieurs jours je le hais de tout mon être et jusqu’au plus profond de mon âme. Parce que cet homme je l’aime à en crever et que son absence m’a fait souffrir doublement. Je voudrais qu’il sache tout ça, qu’il ressente tout ça et la seule façon que j’ai eu de le lui faire comprendre c’est en lui collant une gifle. Une douleur cuisante s’est propagée dans la paume de ma main mais elle n’a pas suffi à me calmer. Je suis encore trop en colère et, je l’avoue, j’apprécie de le voir souffrir à cause de ma voix et de sa gueule de bois. C’est sadique mais pour le moment c’est tout ce qu’il m’inspire. Je suis incapable de comprendre qu’il ait pu m’abandonner comme ça. Est-ce qu’il pense que je ne souffre pas de tout ça ? Que je ne suis pas aussi atteinte et détruite que lui par cette torture qu’on nous impose ? Je me réveille tous les jours avec la peur au ventre, celle de découvrir que durant la nuit notre fils a poussé son dernier soupire. Tous les jours j’ai peur de le perdre et alors que j’avais besoin de lui pour ne pas sombrer, il n’était pas là.

« Emma… » Sa supplique ne m’arrête pas. Je continue de hausser le ton, de crier me moquant totalement qu’on puisse m’entendre à l’autre bout de l’Institut. Si c’est le cas tant pis, je me contrefous que tout le monde sache que je suis en train de m’énerver contre l’homme qui a promis devant tout le monde de rester auprès de moi pour le meilleur et pour le pire sans respecter ses promesses. Je lui balance tout ce que je ressens en plein visage et je ponctue le tout avec ma gifle. Furieuse, je le fixe en me demandant si je vais m’écouter et le frapper une nouvelle fois. Je me calme légèrement en voyant son regard se brouiller. Zack, je ne l’ai vu pleurer qu’à de très rares occasions et à chaque fois ça fait tomber toute ma volonté. Pas là. « Je suis désolé Emma…J’étais incapable d’endurer ça. » Ma mâchoire se crispe alors que lui s’écroule au sol, le dos contre la porte de la salle de bain. « Parce que moi oui ? Tu te fous de moi ? Je l’ai mis au monde Zack, j’ai failli mourir en le faisant et tu crois que moi je peux endurer ça ? Je passe tout mon temps à le voir faiblir. Je passe mon temps à supporter la pitié de nos proches et à mon impuissance mais moi je n’ai pas lâchement fui ! » Je suis dure, j’en ai bien conscience, mais je suis tellement en colère et ce depuis plusieurs jours que j’explose, aussi simplement que ça. « J’ai cherché partout…j’ai cherché une solution jour et nuit…j’ai cherché un remède pour notre petit gars…je pouvais vendre mon âme. » Son aveu me fait l’effet d’une claque et multiplie ma colère. Il n’aurait pas osé faire ça quand même ? J’oublie le fait qu’il a cherché pendant des jours une solution et je me concentre sur la fin de sa confession.

« Ton âme ? T’es encore plus égoïste que ce que je pensais ! Que tu vendes ton âme c’est la dernière chose dont il a besoin, il a besoin de son père ! » Ma vision se brouille. Voilà que je me mets aussi à pleurer. « Est-ce que t’as pensé à moi au moins ? Est-ce que t’as imaginé un seul instant ce que j’aurais pu ressentir en te perdant toi aussi ? » Ma voix tremble et je sens mes jambes me lâcher. Je ne vais pas tenir debout très longtemps encore et je vise juste puisqu’à peine quelques secondes plus tard, je me laisse tomber par terre, les larmes roulant avec abondance sur mon visage. « …J’ai rien trouvé, Emma….J’ai rien trouvé… » Je relève la tête vers lui. Je reste quelques instants sans bouger puis je me traine dans sa direction. J’entoure son visage de mes mains et je le force à relever la tête vers moi. Il pleure sans doute plus que je ne pleure. « Si tu n’avais pas été aussi borné à passer tes nuits loin de nous, j’aurais pu te dire qu’il y a peut-être encore une chance du côté maternel de ma famille … avec les Nichols. » J’ancre mon regard dans le sien. Je ne sais pas où va nous mener ce brin d’espoir mais Magnus a fini par confirmer ce que j’avais découvert dans l’autre monde et que ma mère et moi étions apparentées aux Lovelace. Avec un peu de chance un des Nichols allait se révéler compatible. « T’es vraiment un abruti. » Je souffle sans plus aucune trace de colère. Je caresse ses joues, fais disparaitre ses larmes par la même occasion. Oui c’est un abruti et un égoïste, mais il est mien et le voir comme ça finira toujours par me toucher et me calmer.


© MADE BY SEAWOLF.» POST 4 ; 960 MOTS


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: emmack ∞ I can't go on without you.   

 
emmack ∞ I can't go on without you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Deuxième étage-
Sauter vers: