Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Emmack ▲ Nobody can save me now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Emmack ▲ Nobody can save me now   Jeu 5 Jan - 14:20



nobody can save me now
Zack B-Herondale & Emma B-Herondale
Le ciel sombre est parsemé de petites lumières blanches. Je crois n’avoir jamais aussi bien distingué le ciel de toute ma vie à tel point que je suis captivée. J’admire les constellations en essayant de me remémorer leurs noms. Je me souviens des rares fois où mon père prenait le temps de monter sur le toit avec moi pour m’apprendre l’art de l’astronomie. Il m’avait raconté tellement d’histoires que j’avais découvert une certaine fascination pour les étoiles qui, avec le temps, a fini par disparaître. J’ai perdu l’occasion d’aller admirer le ciel de Chicago et lui a perdu sa flamme. J’ai toujours su que le fait qu’il soit enfermé dans son bureau était sa manière à lui de se protéger, d’oublier la perte d’être chers. Que j’aimerais l’avoir à mes côtés ce soir. J’aimerais qu’il soit à côté de moi à me raconter comment telle ou telle constellation a fini dans le ciel. Je voudrais pouvoir le serrer dans mes bras pour ravaler ma peur. La cellule dans laquelle je me trouve est froide et humide. Allongée sur un banc de bois loin d’être confortable, je n’ai pas le courage de fermer les yeux, pas si ça signifie faire passer les heures trop rapidement. J’ai perdu la notion du temps. Je ne me souviens plus de quelle manière Zack et moi avons été séparés. Je me souviens seulement du moment où ils me sont tombés dessus et m’ont enfermé ici. Leur haine envers moi a été comme un coup de poing dans mon estomac. Je n’ai jamais lu autant de dégoût et de peur dans le regard d’une personne, encore moins envers moi. Mais encore une fois je me répète que celle qu’ils craignent ce n’est pas moi, c’est elle.

Elle qui a essayé de refaire surface mais qui maintenant semble se cacher dans un coin de ma tête sans doute aussi terrorisée que je le suis. J’ai lu bien assez d’ouvrages pour savoir ce qui nous attend dans quelques heures … nous, un psychiatre, médecin terrestre, aurait eu bien de choses à dire de l’utilisation de ce pronom. Un rire nerveux m’échappe. Ici je suis terrestre et je préférerais mille fois être enfermée dans un hôpital psychiatrique plutôt que de finir brûler comme ça va être le cas. Je n’aurais même pas eu l’occasion de serrer une dernière fois Nathanaël dans mes bras. Cette pensée me fait trembler et je pleure. C’est sans doute mieux ainsi. Avoir son petit corps fragile contre moi m’aurait fait perdre tout mon courage et je veux partir la tête haute. Je rabats mes jambes contre ma poitrine et garde une position fœtus alors que les larmes me brûlent les yeux et m’échappent. Exténuée par ma peur et d’avoir pleuré, je finis par m’endormir jusqu’à me réveiller en sursaut. Des coups sont donnés contre les barreaux qui me retiennent prisonnière. Je me redresse d’un coup. Devant moi ce tient un homme dont le regard sombre me donne froid dans le dos. « C’est l’heure sorcière ! » Crache-t-il en ouvrant ma geôle. Ces mots me donnent presque la nausée. Il suffit d’une phrase pour comprendre la frustration que les créatures obscures ont toujours dû ressentir. Moi qui les ai souvent considérés au même niveau que moi, j’ai toujours détesté la manière dont ils étaient et sont parfois encore traités. Personne, hormis les démons, ne nait mauvais, c’est une assurance qui ne m’a jamais quitté et ce soir je comprends que mieux ce qu’ils doivent ressentir depuis des années.

Silencieuse, les mains et les pieds attachés, je suis l’homme qui me traîne dehors. Il fait sombre mais des torches brûlent un peu partout ce qui m’évite de tomber à plusieurs reprises. Une foule se trouve face à une estrade et immédiatement mon estomac se noue. Ils sont venus voir le spectacle … c’est ce que je suis pour eux ce soir : un spectacle, une assurance que le mal est doucement éradiqué de leur vie. La tête haute, je monte les quelques marches tant bien que mal tandis que les villageois hurlent leur dégoût. Avec le corps que j’ai actuellement chercher à me sauver serait peine perdue, je finirais avec une balle dans le dos. Je n’essaye donc pas de me défendre et je laisse mon geôlier m’attacher au poteau. Sous mes pieds se trouvent du bois pour le feu, une perspective qui m’enchante peu. « Mesdames et messieurs ! » Commence à crier un homme que je n’ai vu arriver de nulle part. Il se place en avant sur l’estrade de sorte que je ne vois que son dos. « Nous sommes réunis ce soir pour mettre fin à l’hérésie. » De nouveaux cris s’élèvent de la foule et j’en ai froid dans le dos. « Ce soir, une sorcière de plus périra dans les flammes ! » Brusquement il se retourne vers moi et j’ignore si son regard perverse me fait plus peur que le sourire sadique qu’il a aux lèvres. « Phoebe Lovelace, vous avez été reconnue coupable de sorcellerie … » Je manque de lever les yeux au ciel. Je n’ai eu le droit à aucun procès et en plus de ça je ne suis pas Phoebe Lovelace, un aveu qui risque d’aggraver mon cas si tant est que ça soit possible. « … et ce soir vous allez rejoindre votre créateur. »

Pas certaine que nous parlons du même. Un frisson d’effroi parcourt toute mon échine et je m’agite alors qu’une torche s’approche dangereusement de moi. Non, non, non … je n’ai vraiment pas envie mourir. Ayez pitié de moi Ange Raziel et sauvez-moi. Je supplie en silence alors qu’un cri me déchire le cœur. Je relève la tête. C’est mon nom que j’ai entendu, mon véritable nom. La foule s’agite et laisse passer Zack. Mon cœur manque un battement. Les larmes que j’ai été capable de retenir jusqu’à présent ont raison de moi. Je ne veux pas qu’il voit ça. Deux hommes le saisissent par les bras et l’empêchent d’aller plus loin. La torche s’approche et met le feu au bois sous mes pieds. Les flemmes commencent à me mordre les pieds et un premier cri de douleur tente de m’échapper. Je garde le regard rivé sur Zack et sans le prononcer à voix haute j’articule que je l’aime au moment où une plus grosse flamme me lèche le visage. Cette fois je hurle et l’obscurité m’engloutit. « NON ! » Je hurle en me redressant brutalement. Je chasse d’un mouvement de la main les flammes qui pourtant semblent être absentes. Prise de court il me faut un moment pour comprendre que je ne suis plus sur le bûcher. Qu’est-ce que … Je baisse les yeux et reconnais la tenue que j’avais lorsque je suis partie en patrouille la dernière fois que j’ai réellement quitté l’Institut. Je passe la main sur tout mon corps pour vérifier que je suis entière et je me mets à pleurer, assise en plein milieu d’une ruelle. La pluie s’abat sur moi, froide et est plus que jamais la bienvenue. Je suis vivante … je suis vivante et de nouveau moi un fait qui me frappe comme une gifle.

« Zack ! Nate ! » Je réalise enfin que je peux les retrouver tous les deux. Je me relève et attrape mon arc que je trouve par terre à côté de moi. Je grimpe sur la première benne qui croise ma route et j’emprunte la voie des airs pour aller plus vite. C’est trempée de la tête aux pieds que je pousse la grande porte sous le regard surpris de quelques néphilim. Je n’y prête pas plus attention que ça et je cours dans les couloirs en laissant derrière moi une traînée d’eau à cause de mes cheveux trempés. A bout de souffle après cette course et mon cœur tambourinant toujours à cause de la peur que j’ai ressenti lorsque j’ai failli brûler, je m’arrête au moment où ma grand-mère sort d’une pièce, le visage grave. « Zack ? Où est Zack ? » Je lui demande persuadée que je dois cette tête au pire le concernant. Elle hausse les épaules et ne sait quoi me répondre. C’est une première la concernant. Ma grand-mère est une vraie pipelette et là elle manque de mots, ce n’est pas normal, quelque chose ne va pas. « Emma chérie … » Commence-t-elle en posant ses mains sur mes épaules mouillées. « J’ignore où est Zack mais ce n’est pas le plus important. » Affirme-t-elle. Je fronce les sourcils. Qu’est-ce qu’elle entend par là ? Et puis je comprends. Le coup est si fort que je manque de tomber par terre. « Nate … » Dis-je dans un souffle. « Où est-il ? » Je demande la voix tremblante. Son silence me rend folle. « Grand-mère où est mon fils ? » Je hurle cette fois en dégageant ses mains de mes épaules. Il ne peut pas … non c’est impossible, je le saurais si le pire lui était arrivé. Bon dieu mais qu’est-ce qui se passe ? Où mon petit garçon ? Où est Zack ? Qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter un tel acharnement ?


© MADE BY SEAWOLF.» POST 1 ; 1 531 MOTS @Zack B-Herondale


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: Emmack ▲ Nobody can save me now   Mer 25 Jan - 21:00



nobody can save me now
Zack B-Herondale & Emma B-Herondale
Son absence m’inquiétait. Je ne l’avais pas revu depuis ce fameux moment à la Cabane. On avait fait l’amour comme si nous nous étions pas vu depuis des jours, et voilà qu’à peine sortie, à cause de la foule, et de circonstances probablement malchanceuses, on s’était perdu de vue. Un moment sa main était dans la mienne, la seconde d’après, je l’avais plus à côté de moi. Je l’avais cherché pendant plusieurs grosses minutes, sans qu’elle réapparaisse. En cherchant, j’étais simplement tombé sur Garett, mon frère, papa. Ce coup-là je ne l’avais pas vu venir, et je me remettais encore de cette nouvelle. On avait tenté ensemble de trouver des réponses à toutes ses questions, mais rien n’avait fini par se dessiner. On était comme au départ, sans réponses. Et puis, j’avais revu cette femme. La femme de la maison, à mon réveil, qui m’avait de nouveau giflé devant tout le monde, rejoint par deux hommes. A partir de ce moment, tout semblait un peu flou. J’étais redevenu lucide, allongé sur ce qui ressemblait à un canapé, dans une grande demeure. « Vous êtes enfin réveiller Monsieur Blackthorn. » Archibald Blackthorn. C’était comme même dur à réaliser que dans cette dimension, je n’étais qu’un Blackthorn…avec un prénom tout aussi moche. « Qu’est-ce que… ? » Je me relevais, la tête en vrac. « Oh, vous avez simplement reçu un mauvais coup sur la tête. Vous vous débattiez tellement que c’était la simple manière de vous calmer. » Je regardais l’homme en face de moi, vêtu de vêtement plus haute gamme que les habitants. Ca semblait être le chef du village, ou du moins ce qui s’apparentait comme un responsable. « J’ai ouïe dire de votre infidélité, Monsieur Blackthorn. Il me semble que nous avions un accord. » Je fronçais les sourcils. A vrai dire, je ne savais pas de quoi il s’agissait, alors finalement, je décidais d’agir comme tel, comme si j’avais vécu dans cette dimension. « Cet accord, oui. » « Oui. L’accord qui vous stipulait de rester fidèle à ma fille, tant que Mademoiselle Lovelace restait en vie. » Mais de quoi il me parlait exactement ? « On était d’accord, Néphilim. Vous vous occupez des démons, mais il fallait que quelqu’un paye pour vos actes barbares. Les sorciers sont nos bouc-émissaires. » C’était de la démence. De la pure démence. Dans ce monde, le monde obscur existait encore, mais les lois, n’étaient pas les mêmes. L’Enclave n’avait sans doute jamais existé, ou du moins pas autant important. Je me demandais soudain alors comment on était formé ? Naissons-nous simplement sans entraînement ? Pourtant, les Runes qui parsemaient mon corps signifiaient des compétences acquises. « Vous avez violé notre accord. Nous avions eu du mal à dissimuler les traces laissées par Phoebe Lovelace auparavant. Il me semble désormais difficile de la laisser en vie » Je me relevais outré : [color=#339999]« QUOI ?! Vous ne pouvez pas faire ça, ce n’est qu’une humaine.» « Ce n’est pas l’avis du peuple.» « Donc, vous laissez brûler des pauvres humains, sorcier ou non. » « C’est exact, et le Conseil a décidé. Elle mourra le 31 Décembre, au bucher. » A l’annonce de cette terrible nouvelle, je m’étais avancé vers l’homme en question pour lui arracher les tripes, mais deux gardes m’en empêchèrent avant même que j’ai pu commencer.

***

« Réveillez-vous donc, Monsieur Herondale. Vous allez louper tout le spectacle. » Sa botte humide sur mon flan gauche me fit sursauté alors que mon oreille captait une foule en délire. Par terre, recroquevillé comme un chien, j’émergeais sur la grande place du village, menotté à un mur pas très loin. La femme se tenait près de loin, le sourire aux lèvres. « Qu’est ce qui se passe ? » « Oh, ce n’est rien mon amour…ta punition arrive bien plus vite que tu ne le penses. » Le vendre nauséeux, la vision trouble, je soupçonnais ce vieux de m’avoir drogué pendant des jours pour éviter tous scandales.  Parce qu’il savait sans doute que j’aurai jamais arrêté de lutter, qu’un Néphilim ne s’arrêterait jamais tant que sa proie ne soit pas libérée. Tentant de me remettre sur les pieds, tanguant à droite, puis à gauche, cette même femme m’aida à me stabiliser, sans doute pour mieux que j’arrive à apprécier le spectacle. Un homme, la voix du même homme, résonnait sur la place, comme l’annonceur d’une bonne action. « Mesdames, et messieurs ! Nous sommes réunis ce soir pour mettre fin à l’hérésie. Ce soir, une sorcière de plus périra dans les flemmes ! » Mon cœur s’accéléra, encore un peu plus lorsque je vis Emma enchainée à une potence, un bucher, qui allait bientôt être mis à feu. « Ne fais pas ça… » Implorais-je à la femme, à l’homme pas trop loin de moi. Je regardais Emma, les larmes aux yeux, tentant de me débattre pour me libérer. « Je resterai avec toi. Je…Je te serai fidèle. Mais par pitié, ne faites pas ça » Ma voix tremblait, incertaine, en détresse. Je voyais la femme de ma vie proche de sa mort, proche de sa fin, et je savais que quoi qu’il arrive, j’allais finir par la rejoindre un jour, même si je devais moi-même me donner la mort. Je le lui avais confié, et si ce jour était arrivé, j’étais prêt à faire le grand saut, le saut vers l’Ange. « Le fait que tu te débattes prouve le contraire, Archibald. Regarde-là, regarde ta bien-aimée. Parce que c’est la dernière fois que tu vois son visage angélique. » « Phoebe Lovelace, vous avez été reconnue coupable de sorcellerie…et ce soir vous allez rejoindre votre créateur. » La foule applaudit, alors que je tentais de crier son nom. Une torche s’alluma et vint s’échouer sur le bucher qui s’embrasa automatiquement. Je me débattis encore et encore, impuissant face à cette scène. « EMMA ! » criais-je de toutes mes forces, de toutes mes larmes, de toute ma rage. Son regard se tourna alors vers moi, et je su que malgré la distance, j’étais près d’elle. Tirant encore plus sur mes forces, la chaîne se brisa, et je me mis à courir vers elle, la foule se séparant juste devant mon passage. J’allais arriver à son bûcher, alors que ses cris horribles perçaient la nuit, mais un des gardes me frappa au visage. Le choc si puissant, j’entendis ma mâchoire se fracturer, et le goût métallique du sang se rependre alors que tout mon corps partait à la renverse, s’écrasant sur le sol humide et froid.

***

Un corps était là, en plein Millenium Park. Habillé tout en noir, c’était à peine si il semblait visible par la nuit noire. Il respirait sereinement, comme endormi sans que personne ne s’en aperçoive. Le vent et la pluie lui congelait son visage, ses doigts, et des cristaux s’étaient formées sur certaines parties de ses vêtements en cuir. Profondément endormi, il resta là plusieurs heures, sans vraiment reprendre conscience, le visage profondément meurtri. En réalité, seul un homme, SDF, osa s’approcher de lui, avec son clébard. Simplement pour vérifier qu’il était toujours en vie, parce qu’avec ce vent glacial il allait finir par mourir de froid s’il décidait de rester là toute la nuit.


© MADE BY SEAWOLF.» POST 2 ; 1211 MOTS


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: Emmack ▲ Nobody can save me now   Dim 5 Fév - 16:45



nobody can save me now
Zack B-Herondale & Emma B-Herondale
C’est comme avoir l’impression que le sol s’ouvre sous mes pieds et de ne rien pouvoir faire pour empêcher ma chute. Tout autour de moi, mon monde, mon univers s’écroule. J’ai le cœur au bord des lèvres, une nausée secouant tout mon corps alors que la panique fait bouillir mon sang dans mes veines. J’ai pensé avoir vécu le pire dans ce qui était sans doute un autre univers ou le cauchemar le plus réel qui soit mais je sais à présent que c’est faux. Il me suffit de voir le regard de ma grand-mère pour comprendre. Cette femme a toujours été un mystère pour moi comme pour n’importe qui d’autre. Déballer ses sentiments ne lui a jamais ressemblé. Depuis toujours je la connais comme cette néphilim forte et fermée que rien ni personne ne saurait briser. L’amour sans condition qu’elle a toujours donné à son mari et à ses enfants semble souvent sorti de nulle part mais tellement touchant. Pour autant, ce qui a toujours été pour elle un signe de faiblesse, elle l’a toujours caché. Si je sais qu’elle aime sa famille, qu’elle m’aime, son amour je ne l’ai que très rarement vu. Même si elle n’a jamais été froide, je n’ai jamais su ce qu’elle pensait réellement et là … là c’est comme si on me dévoilait le plus grand secret du monde au point que s’en est déroutant. Là, je devine avec trop d’aisance ce qu’elle ressent. Je lis cette peur mélangée à une certaine tristesse qui manque de me faire tomber.

Subitement, j’ai l’impression que mes jambes vont se dérober sous moi, qu’elles vont refuser de me porter plus longtemps, comme si cet acharnement les fatiguait trop pour qu’elles acceptent d’être un soutien. Je déglutis. Je lui demande où se trouve Zack avant de saisir que ce n’est pas de lui dont elle parle, mais de Nathanaël. J’avais eu raison lorsque j’avais dit à mon mari que notre enfant était en sécurité à l’Institut. J’avais senti jusqu’au plus profond de mon être qu’il n’était pas avec nous, qu’il était en sécurité mais j’avais eu en parti tort. Il était certes en sécurité mais il n’allait pas bien. C’est le cas depuis sa naissance et à l’inquiétude que je devine dans le regard de ma grand-mère, je sais que son état ne s’est pas amélioré, bien au contraire. Immédiatement, une vague de culpabilité m’assaille. J’aurais dû être avec lui, être près de lui, le savoir plus tôt, mais non, j’avais été transportée dans ce cauchemar parce que ma vie n’est pas assez chaotique comme ça, je ne souffre pas assez. Sentant que je perds pieds et alors que mes paroles sont des cris, je me raccroche à ma grand-mère ne sachant pas quoi faire d’autre. Le claquement de talons sur le sol me ramène à la réalité bien moins vite que les mains ferment qui se posent sur mes épaules. Doucement, on me force à tourner sur moi-même et je me retrouve face à une tenue des plus excentriques. Timidement, la vision brouillée par les larmes, je lève la tête et croise le regard de chat de Magnus. Je fonds d’autant plus en larmes et me laisse aller dans les bras de celui qui sera à jamais mon grand-père. Ses bras se referment autour de moi et me serrent aussi fort que possible tout en évitant de me faire du mal.

« Ca va aller, biscuit. » Souffle-t-il contre mon oreille. Je sais qu’il tente de me rassurer et qu’il ne pense pas réellement ce qu’il dit, mais qu’importe je me sens un peu mieux. « Où est-il ? » Je demande en me dégageant doucement de ses bras. Inutile de préciser le prénom, il sait que je parle de mon fils. Sa main cherche la mienne et la trouve rapidement. Je le laisse m’entraîner en silence jusque dans l’infirmerie où je m’attends à découvrir mon petit garçon dans un lit et seul, mais non. Près de lui, mon père est assis et semble surveiller de très près son petit-fils. Cette image me fait trembler de la tête aux pieds et la main de Magnus se resserre autour de la mienne. « Emma. » M’interpelle mon père lorsqu’il prend conscience de ma présence. Il se lève et s’empresse de venir me prendre dans ses bras mais, aussi proche que je puisse être de mon paternel, je me dégage et m’empresse de rejoindre Nate. Dans son lit, il parait si petit, si fragile, que j’en pleure d’autant plus. Il me parait plus maigre que la dernière fois que j’ai posé mon regard sur lui et je sais que son état est encore pire que ce que je pouvais imaginer. « Où est Zack ? » Ose demander mon père après m’avoir rejoint. Je ne quitte pas mon fils du regard, je me contente de hausser les épaules. Je n’en ai pas la moindre idée. La dernière fois que je l’ai vu j’étais en train de prendre feu – littéralement – et je n’ai pas vraiment envie de m’en souvenir.

« Magnus, fais demander à Juliette de le chercher. » Entendre un ordre sortir de la bouche de Léon De Lornet devrait me surprendre, mais je ne suis déjà plus là. Je regarde mon petit garçon endormi, pleurant à chaudes larmes. Ma main agrippe la sienne, toute petite, et je caresse sa peau avec tendresse en faisant abstraction des deux autres hommes présents dans la pièce. J’ignore combien de temps je reste ainsi, au-dessus de Nate, à le regarder remuer quelques rares fois, mais je reviens à moi en sentant une nouvelle main sur mon épaule. « On va trouver une solution. », « Vraiment ? » Je rétorque froidement en faisant face à mon père. « On en cherche une depuis qu’il est né papa, on a rien trouvé, absolument rien. N’essaye pas de me réconforter par des mensonges, ça ne sert à rien. » Mon ton cassant et ma froideur auraient pu le choquer, mais il n’en est rien. C’est un père lui aussi, un père qui a perdu l’un de ses enfants il n’y a pas si longtemps. Il comprend que trop bien ce que je ressens. Il comprend ma colère et ne me juge pas, bien au contraire. Ses lèvres se posent sur le sommet de ma tête et il me garde contre lui alors qu’une fois de plus je me torture, m’accuse d’être responsable de l’état de mon fils. Je sens la peur me retourner l’estomac, accélérer les battements de mon cœur tandis que je fixe la grande porte de l’infirmerie dans l’espoir dévorant de la voir s’ouvrir sur Zack dans les bras de qui je veux être.


© MADE BY SEAWOLF.» POST 3 ; 1 121 MOTS


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: Emmack ▲ Nobody can save me now   Mar 7 Fév - 22:27



nobody can save me now
Zack B-Herondale & Emma B-Herondale
La drôle de musique, tournant en boucle, me réveilla progressivement, s'insinuant dans mon rêve étrange où le feu se consumait encore. J'avais étrangement chaud, dans ce lit douillet qui se présentait à moi. J'ouvris les yeux et un violent meau de tête me les fit refermer aussitôt. Je me sentais nauséeux, comme si je venais de faire un grand 8, sans pour autant en avoir le souvenir. Gémissant légèrement, je finis par tenter de les ouvrir de nouveau et contrôla ce haut-les-coeur. J'étais dans une chambre, certes peu chaleureuse, mais j'étais au chaud. Où étais-je ? Qu'est ce qui m'étais arrivé vraiment ? J'eu un flashback rapide qui me remémora de mes cris déchénés, de coup violent. Je me souvenais de ce feu virevoltant dans l'air alors qu'elle se faisait consumer. Je me souvenais des gardes qui m'avaient regarder avec un sourire espiègle. Je me souvenais de cette foule joyeuse et contente de voir quelqu'un bruler. Sorcière, disaient-ils, brûle en enfer. Rejoins tes confrères, et laisse notre terre en paix. Ils hurlaient, exclamant leur joie d'offrir au Ciel une âme des enfers. Je me souviens du désespoirs que je ressentais, et de mon coeur s'éteignant un peu plus que je ne m'approchais d'elle. Je me souviens de ces lèvres au loin : Je t'aime Zack. Mes membres tremblaient. Ma tête tourna. Un mauvais coup. Et j'avais finis par terre. M'accrochant le ventre comme douloureux, je me pencha au-dessus du lit, vomissant mes tripes sous l'odeur du charbon encore dans le nez. Mes larmes se mêlèrent à mes cris de souffrance. Elle était morte. Mon âme-soeur était morte. Elle était...« Doucement gamin ! » Je regardais l'Homme à l'encolure de la porte. « Tu devrais te reposer, tu as eu un méchant coup sur la tête. » Il était habillé normalement, un jean et une chemise, et clignant des yeux comme quelqu'un qui venait de se réveiller, je regarda autour de moi, l'air apeuré. Tout semblait moderne. Tout semblait normal. Etais-je de retour dans notre dimension ? dans ma dimension ? Je n'y comprenais plus rien. « Qui...? » « Qui suis-je ? » dit-l'homme en s'approchant, un verre d'eau à la main. « Je ne suis qu'un infirmier qui t'a trouvé par terre, néphilim. » « Vous...? » « Je ne suis qu'un Terrestre, oui. Mais je connais votre monde. Je t'ai trouvé dans le parc, alors qu'un SDF te faisait les poches, pensant que tu étais mort. Je l'ai chassé, mais je savais que tu ne l'étais pas. Je ne savais pas où t'ammener, alors je t'ai ramené chez moi. » J'écoutais cet homme me parler de ce qu'ici j'avais vécu...mais je ne m'en souvenais pas. Etait-ce pendant que j'étais parti ? Etait-ce juste mon enveloppe corporelle, mon corps sans vie qu'il avait ramasser ? « Tu respirais normalement, tu n'avais aucune blessure...alors j'ai attendu. Ca fait 10 jours que j'attends ton réveil. » « Je...» A vrai dire, j'étais incapable de lui donner une explication à cela. Comment j'avais traversé les dimensions, comment j'étais revenu...? On avait beau cherché, on avait eu aucune réponse. « Emma...» soufflais-je alors en comprenant soudain qu'elle avait peut être échappé à ce bucher. Que sa mort n'était plus dans ce monde, que...mon dieu. Je repoussais mes couvertures, et commença à me lever difficilement. « Je dois y aller... » « Tu devrais faire attention, petit. Je ne sais pas ce qui c'est passé, mais ton corps a besoin de repos. » Je me levais cependant, retrouvant mes affaires sur la chaise, mon poignard, ma stèle...tout était là. « Je n'y ai pas touché » dit l'homme en désignant mes affaires. Je m'habilla rapidement, et en quelques minutes, je me sentis déjà mieux. Il se leva et me demanda alors: « Je te laisse partir, mais prends au moins de quoi manger. Tu ne marches pas droit. » « Quel est votre nom ? » « Charlie. » « Je vous remercie, Charlie. Pour tout ce que vous avez fait vraiment, mais je vais devoir y aller. Ma femme m'attends...Je...Une pomme suffira pour le chemin. » Il me guida vers l'entrée et passa prendre une pomme dans la cuisine. Il me l'envoya, et au moment où j'allais sortir de son appartement, je me retourna et lui souris: « Je ferai en sorte que ton geste soit récompensé Charlie. Merci encore. » Qu'importe si je devais taper dans mes économies, ou celle de l'Institut, j'allais trouver comment aider ce pauvre homme.

***

J'avais couru pendant plusieurs grosses minutes pour arriver à l'Institut. J'avais activé ma rune d'invisibilité pour aller plus vite. Je courrais comme si j'avais le diable à mes trousses, comme si ma vie en dépendait. J'avais besoin de savoir ; besoin de savoir si elle était encore en vie, si elle était morte sous mes yeux. Ma vie. Mon amour. Mon futur. Le coeur serré, le souffle haletant, j'arriva enfin au pied de l'Institut, et n'attendis pas plus d'une seconde pour passer les grandes portes. Dans le hall, tout le monde s'affaira, tous en panique, probablement avaient-ils tous eu la même idée de revenir à l'Institut suite à cette mésaventure. Je me glissais parmis les troupes, alors que j'entendis un « ZACK ! » Tout le monde s'était arrêté de discuter regardant Magnus en haut des escaliers. « Juliette te cherche partout. On t'a cherché partout ! » Totalement désorienté, je finis par monter les marches quatre par quatre, et le rejoint. Il me dévisagea un instant et soupira: « Je suis désolé de vous avoir imposer ce sortilège. » « C'était toi ? » « Nous, mon blondinet. Une bande de sorciers qui se sont foiré...» « Vous vous êtes royalement planté ouai ! » commençais-je énervé. Mais il me coupa en me prenant par le bras et se mit à marcher. « Qu'importe, ce n'est pas le plus important. » « Emma...» soufflais-je alors que je reconnaissais le chemin de l'infirmerie. « Nathanaël. » dit-il d'un ton grave. Je me stoppais net, comprenant ma faute. J'étais tellement omnibulé par elle, par ma femme, par sa "mort" que j'en avais oublié mon propre fils. Mon fils malade. Mon petit Nate. « Je...» « T'as le droit d'être inquiet. Mais marche en même temps. Ils nous attendent. » Perdu dans mes pensées, dans ma peur, mon inquiétude, je me laissais guider par Magnus vers l'infirmerie.  

© MADE BY SEAWOLF.» POST 4 ; 1160 MOTS


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOEmma B-Herondale

TO THE MOON AND BACK

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1310 factures et gagné : 579 gains. Il paraît que : Adelaide -cutie- Kane est mon double. Schizo je joue aussi : Cameron super sexy Drake-Osborn. On m'appelle : Amélie ◊ .sassenach et pour mon profil je remercie : killer from a gang (avatar) ◊ tumblr&.sassenach (gifs) ◊ .sassenach (signature)

Je suis : mariée à Zack, l'homme le plus parfait & maman d'un adorable petit garçon.

EMMA BLACKTHORN-HERONDALE
blabla


HEART AND SOUL
Zack … l'homme de sa vie. Ils se connaissent depuis des années, ont grandi ensemble et ont longtemps été les seuls à ne pas voir l'évidence : ils sont fait l'un pour l'autre. Ensemble et plus proches que jamais, leur histoire a manqué de se terminer lorsqu'elle a rompu trop en colère contre lui pour voir les choses correctement. Leur amour plus fort que tout, ils se sont remis ensemble, on finit secrètement fiancés et futurs parents. Mariés depuis peu, ils sont les heureux parents d'un petit garçon. Sa vie sans lui, Emma ne l'imagine pas et ne le supporterait pas.


BLOOD OF MY BLOOD
Nathanaël, son petit garçon, la prunelle de ses yeux. A peine âgé de quelques jours qu'elle l'aime déjà de tout son être. Effrayée à l'idée de devenir mère, elle s'est rendue compte que son amour sans limite pour cet enfant a rendu les choses simples et naturelles. Elsa est sa sœur aînée. Pendant des années elle a été son modèle et sa confidente avant qu'elle ne retourne sa veste. Perdue lorsqu'elle son fiancé est mort, elle est devenue Obscure ce qu'Emma a eu beaucoup de mal à accepter. Pourtant, depuis leur dernière rencontre la jeune femme à l'espoir que sa sœur peut être sauvée. Enola est sa petite sœur, celle qu'elle a toujours protégé et qu'elle protégera à tout jamais. C'est son petit bébé, la personne à laquelle il ne faut pas faire de mal à moins de vouloir réveiller la colère de la brune. Proches depuis toutes jeunes, Enola et celle à qui elle n'a jamais été capable de cacher quoi que ce soit.


CHOSEN FAMILY
Dimitri c'est son meilleur ami, du moins ça l'était puisque aujourd'hui elle ne sait pas vraiment ce qu'il en est. Ils se connaissent depuis qu'ils sont tous petits, ils ont grandi ensemble et ont appris à s'aimer comme un frère et une sœur. Naturellement, ils sont devenus meilleurs amis au point qu'elle a toujours eu une confiance aveugle en lui. Malgré son côté introverti, elle a toujours su qu'il tenait à elle mais tout s'est brisé lorsqu'elle a commencé à s'éloigner suite à sa neutralité. Ça a explosé entre eux alors que durant une mission ils se sont fait attaquer et qu'elle lui a avoué être enceinte de Zack. Depuis leur relation n'est plus ce qu'elle était mais elle tient toujours à lui comme à un frère. A bien y réfléchir, elle a été l'une des premières à accueillir Megara à bras ouverts lors de son arrivée à l'Institut. Elles se sont immédiatement appréciées et liées d'une amitié encore infaillible aujourd'hui. Réellement très proches, s'il n'y avait pas eu Sebastian et James nul doute que la brune et la rousse auraient fini par se lier comme parabatai. Toujours aussi soudées, elles luttent contre le monde coude à coude. Lehr … c'est son protecteur et son professeur. Passionnée par la médecine autant terrestre que celle du monde obscur, il est celui qui lui inculque toutes les petites choses à savoir sur les herbes médicinales. C'est de cette manière qu'ils sont devenus proches et qu'elle a vu en lui un mentor. Mais, du temps où Magnus était en exil, il était également celui supposé la surveiller comme le lui avait demandé son vieil ami sorcier. Bien qu'elle prend moins de temps pour la médecine, les heures passées à apprendre avec le faerie lui manque beaucoup.


HATERS GONNA HATE
James … la plus grande trahison qu'elle n'ait jamais connu. Recueilli par sa famille alors qu'ils avaient 11 ans, ils se sont liés étrangement vite. Dès leur première rencontre c'était à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours si bien que les voir devenir parabatai n'a surpris personne. Seulement, James était un espion du Nouvel Ordre depuis le début et lorsqu'il bu dans la coupe mortelle, il brisa à tout jamais le lien les unissant. Désormais, elle le hait de tout son être ou, du moins, c'est ce qu'elle dit. La vérité est autre. Elle lui en veut mais son absence a créé une sorte de vide en elle qu'elle ne sait combler. Mais le pire dans toute cette histoire c'est qu'il est le jumeau qu'elle a perdu une vingtaine d'années plus tôt et dont les souvenirs lui ont été arrachés. Elle ne sait jamais vraiment entendu avec Garett. En réalité elle le supportait uniquement parce qu'il est le frère de Zack et que la famille compte pour lui. Elle a toujours su qu'il ne comprenait pas l'attachement que son frère et elle avaient et elle l'a encore plus haït lorsqu'il a tué le parabatai de Zack. Elle le considère comme coupable et lâche, tout autant que l'a été sa sœur même si elle ne peut s'empêcher d'espérer que lui aussi pourra revenir du bon côté, optimiste qu'elle est.
THIS IS THE HUNT
ZACK (TG)DIMITRI, ZACK & MEGARAWEDDINGMEGARA (#2)DIMITRI (#2)SEBASTIAN
Sujet: Re: Emmack ▲ Nobody can save me now   Dim 19 Fév - 13:15



nobody can save me now
Zack B-Herondale & Emma B-Herondale
J’ignore s’il s’en rend compte, mais mon père me berce dans ses bras comme lorsque j’étais enfant. Petite, l’obscurité m’effrayait parce que je savais qu’un monstre pouvait s’y tapir. J’étais alors incapable de m’endormir et je filais toujours dans la chambre de mes parents dormir aux pieds de leur lit, par terre, pour ne pas les déranger. Chaque matin je me réveillais dans mon lit et un jour ils ont fini par en avoir assez. Tous les soirs mon père restait avec moi dans ma chambre. Je me calais dans ses bras et il me berçait jusqu’à ce que je m’endorme. Que ça dure des heures ne l’a jamais dérangé du moment que je parvenais à trouver un sommeil calme et réparateur. Aussi introverti que puisse être Léon De Lornet, il a toujours été un père excellent, aimant et protecteur. Le fait qu’il me berce pour tenter de faire disparaitre mes peurs – ou du moins de les atténuer – éveille une certaine culpabilité en moi. Je m’en veux de lui avoir parlé sèchement alors que tout ce qu’il souhaite c’est m’aider à traverser cette situation difficile à laquelle personne ne semble trouver de solution. Je resserre mes bras autour de lui et je niche mon visage dans son cou. Il me pose sa joue contre le sommet de ma tête et passe une main dans mes cheveux. J’y glane autant de force que je le peux et j’essaye de calmer les battements affoler de mon myocarde. Doucement je me calme et j’essaye de penser le moins possible au pire, ce n’est pas simple mais j’y arrive. Il n’y a plus que mon père et moi, une bulle protectrice nous entourant tous les deux avant d’exploser lorsque la porte de l’infirmerie s’ouvre dans un grincement. Je relève la tête et vois Magnus entrer suivi de près par Zack. Mes jambes se mettent à trembler tandis que je parviens à croiser le regard de mon mari. Il est là. Il est vraiment là ! Mon père me lâche délicatement et je cours me jeter dans les bras de l’homme de ma vie.

Sentir son corps contre le mien me rassure. Je sais qu’il est vraiment là, que c’est bien lui, que c’est mon Zack et non pas cette copie à laquelle j’ai eu affaire dans ce monde auquel je ne veux pas penser. Je le serre sans doute un peu trop fort dans mes bras seulement je veux m’assurer que tout ceci est bien réel, qu’il est bien là, près de moi. Lorsque j’en suis persuadée, je me détache de lui et mon regard se voile de larmes. Je cherche sa main qui une fois trouvée se retrouve dans la mienne et je la serre fort. J’ose enfin me tourner vers Magnus et mon père qui nous regardent en se sentant sans doute de trop. « Est-ce que … vous avez trouvé d’autres potentielles solutions ? » Je demande aux deux hommes. Mon père baisse les yeux. Je sais qu’il aimerait trouver un remède lui qui passe son temps à inventer des choses mais il n’est arrivé à rien. Magnus secoue la tête de gauche à droite. « Je peux atténuer ses douleurs mais non. Il va falloir être courageux mes enfants, courageux et espérer. » J’ai un poids qui tombe dans mon estomac. Courageuse et espérer … comment vais-je être capable de ça alors que rien ne semble être capable de sauver notre petit garçon ? Je me sens défaillir une nouvelle fois. On aurait dû être près de lui et non pas de cet autre univers immonde ! On aurait dû rester à ses côtés lorsque sa santé s’est dégradée et je me déteste de ne pas avoir été près de mon fils. Ma main lâche celle de Zack et je m’approche une nouvelle fois du lit dans lequel se trouve Nate. « Je ne suis pas certaine d’en être capable. » J’avoue en chuchotant presque. Je passe mon index sur sa joue, sur son petit nez et j’attrape sa main toute petite. Les larmes déferlent le long de mes joues et je ne cherche pas à les arrêter. Par les Anges … pourquoi lui ?


© MADE BY SEAWOLF.» POST 5 ; 698 MOTS


EMMA BLACKTHORN-HERONDALE ☽ sing to me the song of the stars of your galaxy dancing and laughing and laughing again. when it feels like my dreams are so far, sing to me of the plans that you have for me over again.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Emmack ▲ Nobody can save me now   

 
Emmack ▲ Nobody can save me now
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Rez de chaussée-
Sauter vers: