Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Zarett ∞ warm shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Zarett ∞ warm shadow   Dim 1 Mai - 15:27

High notes, eyes closed, holding on and I don't want another day to break, take our, steal our night away ∞ Zarett
L’odeur pourrie de la ruelle me remontait dans les narines depuis que j’étais arrivé sur place. Je ne craignais ni l’obscurité qui m’enveloppait, ni le silence pesant qui y régnait. Je savais qu’il était là, tapi quelque part dans cette noirceur. Décrivant un arc-de-cercle avec Anaël, je m’avançais d’un pas décidé à débusquer ce scélérat, le dernier du groupe qui m’avait attaqué en sortant du bar. Il avait signé son arrêt de mort à la seconde où sa gueule béante s’était ouverte pour tenter de m’embrocher vivant. J’entendais au loin les terrestres marchant dans la rue principale qui discutait à haute voix. Si parfois je les enviais, parce que jamais leur vie ne serait détruite comme la mienne, que jamais ils n’auront de soucis à se faire hormis les soucis d’argent ou d’amour, je ne pouvais le nier : le combat est ce qui me ramène trop souvent à la vie. J’ai été élevé pour ça, pour la sueur perlant sur le front à mesure que l’épée tranche l’air. J’adore la sensation d’invisibilité qu’Anaël me procure lorsque je perce les défenses de mon adversaire. J’ai cette rage, cet acharnement de ne jamais abandonner tant que je ne suis pas à terre. Et quand bien même j’ose être mis en difficulté, je ne renonce jamais. Mon patronyme me définit comme tel. Alors je serai ainsi. Le danger, c’était ma vocation. Et ce n’était pas pour rien que j’étais devenu instructeur, parce que je savais pertinemment quoi faire dans ce genre de situation. Je n’étais pas parfait, loin de là. Je n’étais pas le meilleur, loin de là. Mais je faisais partie d’une élite de néphilims qui rendrait fier  l’Ange Raziel, et c’était tout ce qui m’importait le plus. Parce que je le savais, mes parents me regardaient des cieux, et souriaient sans doute de la dévotion que je donnais en leur nom.

C’est alors qu’il surgit de nulle part, m’obligeant à faire un tour sur moi-même pour l’éviter de justesse. Il se retrouva rapidement sur la poubelle, et s’élança de nouveau alors que j’arquais Anaël pour lui trancher l’une de ses tentacules. Du sang noir m’éclaboussa aussitôt le visage, tandis que la créature poussa une cri de douleur aigu. Je poussai un soupire, lorsqu’elle recula une seconde, hésitante à continuer le  combat. Où était-ce une stratégie pour gagner du temps. Finalement, la tentacule que j’avais coupée finit par émettre un bruit avant de bouger sur place. Dans son mouvement, une tête apparue, puis d’autres tentacules poussèrent. « Et merde » soufflais-je entre les dents. Je comprenais mieux pourquoi il était resté en retrait lorsque j’avais décimé les autres. Il n’était pas pareil, il avait voulu garder cette carte secrète. Très bien. « ALLEZ, APPROCHEZ ! » hurlai-je de rage en les incitant à venir m’attaquer, me tuer, m’étriper. Ils sautèrent tous les deux sur place, avant de pousser un cri aigue et d’attaquer. La lumière d’Anaël m’enveloppa et je me mis en mouvement, avec la ferme intention de les éliminer coûte que coûte. Avec rage, je combattais. Avec détermination, je tranchais. Et en quelques minutes plus tard, les deux créatures eurent leur crâne tranché.

Le souffle court, les vêtements noirs d’Ichor, je relevais la tête lorsque je sentis les premières gouttes d’eau sur mon visage. Le ciel pleurait et me fit frissonner rapidement. Les membres écartés des démons finirent par se détruire, prenant feu instantanément, ne laissant aucune trace dans ce monde. C’est alors que je l’entendis, ces applaudissements derrière mon dos. Absorbé par ce combat, je n’avais prêté attention à ce qui m’entourait. Aveuglé par cette rage, j’avais perdu pied. Seulement, comme à chaque fois que je revenais à la réalité, c’était toujours compliqué. Je me tournais aussitôt, brandissant Anaël en direction de la silhouette qui se dessinait dans l’ombre. Continuant d’applaudir, elle laissa échapper un rire impressionné. Je me figeai. Cette voix-là, je l’aurai reconnue parmi ces milliards d’âmes qui peuplent la Terre. Ce rire-là, je n’avais pas besoin de voir son visage pour savoir qui j’avais en face. « Garett » soufflais-je en serrant des dents.



@Garett B-Herondale


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Zarett ∞ warm shadow   Lun 2 Mai - 20:05

High notes, eyes closed, holding on and I don't want another day to break, take our, steal our night away ∞ Zarett
Ton cancer en bâton à la bouche, tu marchais dans les ruelles de la ville. Calme et serein, tu n'avais pas de destination précise, or, tes pas furent sans conteste, certain ; confiant. Toujours aussi présomptueux sans doute, tu étais de ces gens que rien n'ébranler, que rien ne pouvait atteindre comme si ta réalité n'était pas la même de celle des autres. Alors, que faisais-tu par ici ? Seul, bien à l'écart des gens comme un fantôme entre deux mondes ? Pour tout dire, errer dans la ville n'était pas anodin chez toi. C'était même devenu sans vraiment t'en rendre compte, une habitude depuis ce fameux jour où tu embrassas cette maudite coupe. Le chasseur d'ombres est mort, renaissant alors sous les traits d'un monstre, tu t'es isolé. De tout, de tout le monde. Oh, tu n'avais pas honte, non. La fatalité, tu l'avais accepté. Et puis, tu étais devenu encore plus fort. Alors pourquoi revenir en arrière ? Néanmoins, quelque chose te gênait dans ta nouvelle condition. Outre les questions perpétuelles que tu te posais, tu ressentais un certain mal être. Quelque chose te chagrinait, mais tu n'arrivais pas à mettre la main dessus. Tu ne te sentais plus chasseur d'ombres, mais tu ne te sentais pas encore Obscur. Du moins, pas totalement. Alors, qu'est-ce que tu étais finalement ? Tu ne le savais pas, tu n'avais aucune réponse. Par contre, tu savais ceci : tu es devenu laid, au point que tu n'arrivais plus à te regarder dans le miroir. Méconnaissable. Monstrueux. Machiavélique. Le blanc s'est empourpré de rouge ; les ténèbres dévorant la lumière. Oui, l’héritier Herondale n'était plus. Définitivement.

Recrachant avec douceur la fumée de ta cigarette, tu continuas ton avancée. Tu aimais marcher seul. Tu pouvais ainsi penser, réfléchir et surtout … Divaguer. Un homme, « lui » en l’occurrence, chassant une bête à tentacule. L'as-tu réellement vu ou est-ce cette fâcheuse et nouvelle tendance à picoler tous les soirs qui te faisait délirer ? Oui, tes yeux ne t'ont pas trompé. Avec chance. Esquissant alors un sourire soudain qui illumina ce visage d'ordinaire si froid, tu le suivis en toute discrétion. Tu « le » savais tête brûlée, et quand il était en action, il ne faisait jamais attention à ce qui l'entourait vraiment. Jadis, combien de fois le lui avais-tu signalé ? Sauf que là, ça t'arrangeait. Tapis dans l'ombre, tu observais le combat sans t'en mêler. Tu aurais dû passer ton chemin normalement. Faire comme si tu n'avais rien vu ; faire comme si tu ne le connaissais pas. Ou mieux, le tuer pendant qu'il était occupait, tout simplement. Pourtant, une pulsion a fait bouger tes jambes d'elles-mêmes pour le suivre, et un étrange pincement au cœur t'empêcha de commettre l'irréparable. Le même qui t'avait stoppé la première fois, tuant ainsi son parabatai pour le sauver lui. Tu ne voulais pas l'admettre, mais quelque chose te rattachait encore à ta vie ancienne. Des souvenirs, de l'amour, des émotions … Tant de choses que tu n'avais toujours pas annihilées de ton esprit. Et Zack ; ton petit frère, en faisait partie.

Et lui, t'avait-il oublié ? Tu allais bientôt le savoir, lui vouant après le coup final un tonnerre d'applaudissements pour sa victoire. Tu lui accordas même un rire impressionné, accentuant ton entrée. « Garett » Les deux syllabes de ton prénom grincèrent entres ses dents, signe d'une rancune amère. Oui effectivement, il ne t'avait pas oublié, mais pas de la manière dont tu le voulais … Peut-être par naïveté avais-tu cru qu'il aurait passé l'éponge sur ce qu'il s'était passé ? Qu'il ne ressentirait aucune haine à ton égard après ce que tu avais fait ? Non. Ce n'était pas de la naïveté. Tu as toujours su à quoi t'en tenir depuis le jour où tu as poignardé son meilleur ami en plein cœur. Alors quoi ? C'était de l'espoir. Stupide et inutile espoir. « Zack. » Sortant alors de l'ombre, tu regardas ton cadet. De tes souvenirs, il n'avait nullement changé. Les cheveux en bataille comme les tiens. Peut-être était-il un peu plus grand ? Esquissant un autre petit sourire, tes yeux plongèrent dans ce regard si similaire au tien. « Tu t'es amélioré, bien que des choses n'ont pas changés ... » Tu faisais allusion au fait qu'il ne t'avait pas remarqué, alors que tu étais là depuis un bon moment déjà. Que vas-tu faire, petit frère ?


Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: Zarett ∞ warm shadow   Ven 6 Mai - 14:07

High notes, eyes closed, holding on and I don't want another day to break, take our, steal our night away ∞ Zarett
Le voir là me semblait comme dans un rêve. Un rêve éveillé que je devais affronter alors que je n’en étais pas capable. Oh j’avais souvent espérer le retrouver, avec toutes mes recherches, ça en était devenue presque une obsession. Mais même si cette démence m’avait emmené nulle part, au fond, j’espérais ne jamais le croiser, parce que je devrais faire alors ce que je redoutais le plus : le capturer, le blesser ou même le tuer. Je me l’étais promis, je serai bien assez fort pour ça. Je me le devais. Je devais penser à beaucoup plus qu’à moi-même désormais. Et pourtant, même dans mes songes les plus horribles, alors qu’il était à ma merci, sous Anaël, prêt à avoir la gorge tranchée, je ne le faisais pas. Je me le refusais. Parce qu’il était mon frère, putain. Parce qu’il m’avait élevé lorsque nous avions perdu nos deux parents. Parce qu’il était la seule famille proche qu’il me restait. Oh j’avais bien Juliette, mais avec elle, c’était compliqué. En vrai, Garett était l’un de mes repères. Etais-je prêt à le perdre définitivement… ? Non. Mais ne l’avais-je pas déjà perdu… ? Juliette De Lornet me l’avait dit : lorsqu’un néphilim est transformé, son âme pure n’est plus. Alors pourquoi espérais-je encore que pour lui, c’était différent… ? Que mon frère était encore plus fort que cette putain de coupe mortelle ? Il l’avait toujours été. Il était le plus fort de nous deux.

Je n’avais entendu que son rire pour savoir que c’était lui. Alors, lorsqu’il émergea de l’ombre, ses cheveux en bataille, son corps élancé, peut être encore plus musclé qu’avant, je fis un pas de recul, par réflexe. Oh je n’avais pas peur de lui – mais sa proximité me désarçonnait plus que je ne l’espérais. J’entendais encore les cris de Nate qui se faisait transpercé par l’épée de mon propre frère. Je l’entendais encore lui dire que même s’il mourrait aujourd’hui, il n’avait pas perdu la bataille, qu’un jour j’arriverai à faire ce qu’il n’avait pas réussis à faire. Et qu’un jour, il sourira dans le ciel, parce que je serai devenu plus fort que lui. Cette scène résonnait encore en moi lorsque mon frangin ouvrit la bouche : « Tu t’es amélioré, bien que des choses n’ont pas changés… » Je serrai un peu plus le pommeau d’Anaël dans mes bras, en la brandissant devant moi. Mon regard avait changé, passant d’une lueur effrayée à une rage frénétique. « Tout a changé » lui répondis-je d’une voix clair et insistante. « Tout a changé depuis que tu as tué Nate. » Non, lui pardonner son acte, je n’en serai jamais capable. Il avait prit ma seconde moitié, mon parabatai, et avec ça une partie de moi-même. La rune de parabatai qui était sur mon épaule ne cesserait jamais de continuer à me faire mal. A chaque pensée envers lui, à chaque souvenir il réagissait par ce manque. C’était écrit dans notre dogme : « Où que tu ailles, j’irais ; où tu mourrais, puissé-je y mourir, qu’à tes côté je sois enterré : que l’Ange m’inflige son courroux et plus encore, si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort. » J’avais prêté serment. Je serai enterré avec lui. Mais avant de le rejoindre, que les Anges me pardonnent pour mes futurs actes, je comptais bien le venger de sa destinée injuste.

« Tu n’aurais jamais du te montrer, Garett » dis-je finalement en avançant d’un pas assuré vers lui, mon épée toujours en travers de son chemin. C’était un avertissement. Il n’aurait jamais du se montrer, il n’aurait jamais du m'interpeller. Parce que j’allais devoir trouver le courage pour accomplir ce que j’avais promis. Trouver la force de faire la chose la plus juste et trouver justice en cet acte : non pas héroïque mais égoïste. Mon cœur en avait besoin. J’en avais besoin. Et pourtant, lorsque mon regard croisa le sien, il saigna encore un peu plus, parce que je percevais encore le frère qui m’avait toujours protégé, le frère que j’avais sincèrement toujours aimé, mais qui n’était plus.


Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Zarett ∞ warm shadow   Lun 9 Mai - 19:52

High notes, eyes closed, holding on and I don't want another day to break, take our, steal our night away ∞ Zarett
Tu avais l'air assuré, plus sûr que tu ne l'as jamais été. Pourtant, la réalité était tout autre. Sous ton air suffisant, le chaos se déchaînait ; littéralement, malmenant ta poitrine et surtout ton cœur déjà bien meurtrit. Car bien qu'on t'ait ordonné de lui extirper son dernier souffle, le « petit » n'était pas un ennemi. Pas pour toi. Petit frère de sang, il n'y avait pas que l'ADN qui vous reliait. Les agréables souvenirs venant d'un passé que tu ne pouvais pas oublier ; ou l'amour que tu ressentais encore pour lui étaient toujours bien là, encrée dans ta mémoire, et tatoué dans ta chair. Ce « petit », tu l'as élevé, tu l'as vu grandir sous ton regard protecteur. La destinée était une vraie traînée. Elle a fait de toi quelqu'un de mauvais, t'obligeant à t'éloigner, et à briser les personnes chères à ton cœur. Un fratricide. Était-ce écrit ? Putain, tu ne l'as pas vu venir. « Tout a changé. Tout a changé depuis que tu as tué Nate. » Aux yeux de Zack, tu avais pourtant porté les habits d'un héros. Jadis … Il y a fort longtemps. Aujourd'hui, tu n'étais plus qu'un tueur, condamné à crever pour ce qu'il a fait. Saloperie de destinée, elle t'avait bien arnaqué !

En colère contre le monde entier, ton regard changea subitement. Brillant d'une lueur noire, tu trouvais ton frère bien injuste. N'avait-il pas compris ? N'avait-il pas compris ce jour-là que c'était lui ou Nate ? Ça t'emmerdait bien de l'avouer, mais si Zack avait le courage de te planter sa dague dans la poitrine, toi, tu ne l'avais pas. C'était bien le problème d'ailleurs. Tu avais beau te voiler la face, te persuadant du contraire ; jamais, tu ne tuerais ton frère. « Tu n’aurais jamais dû te montrer, Garett. » Ajouta-t-il. Reprenant contenance, tu ne voulais pas qu'il voie tes failles. Tu n'avais jamais laissé entrevoir tes faiblesses à quiconque, même pas à ta famille. Néanmoins, il fallait que ça sorte, jouant cartes sur table, tu le regardas s'avancer, et lui dit : « Tu aurais peut-être préféré que je te tue à sa place ? » Tu ne pris même pas la peine de sortir ta dague, préférant extirper de ta poche ton paquet de clopes pour en prendre une. Tu n'avais pas peur ; tu ne te sentais pas menacé par ce 'petit garçon' que tu avais toi-même forgé. L'allumant donc, tu recrachas doucement la fumée, continuant ensuite sur ta lancée : « J'sais pas pour toi, mais moi, ça ne me bottait pas tant que ça d'avoir un fratricide sur les mains … J'ai passé trop de temps à t'élever, j'aurais eu l'impression de l'avoir gaspillé. » Les mots dépassaient ta pensée. Ce n'est pas ça que tu aurais voulu lui dire. Pas du tout. « C'était toi ou lui, j'ai dû faire un choix. »

Néanmoins, tu préférais qu'il te voie comme une belle ordure, que ce soit plus facile pour lui d'accepter l'évidence : que vous soyez ennemi à présent. De toute manière, Zack était déjà sur la voie de la haine, et tu aurais eu beau faire tous les efforts du monde, jamais, il n'allait te pardonner ce que tu as fait comme jamais Nate ne reviendrait. Terrible fatalité. Tu n'étais plus maître de ton destin. Andréa t'avait tout pris. La belle garce. « A tous vous entendre, j'ai l'impression d'avoir choisi de boire dans cette putain de coupe … Et bien soit, jouons au méchant jusqu'au bout. » Clope au bec, tu t'avanças vers lui d'un pas certain ; décidé à en finir une bonne fois pour toute. Ajoutant également : « Pose ça, tu vas te faire mal. » Qu'il te tue ; privé de ta liberté, il valait peut-être mieux mourir.


Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
45/77  (45/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOZack B-Herondale
I'D COME FOR YOU

Je suis à Chicago depuis le : 04/01/2016 et j'ai déjà payé : 1356 factures et gagné : 73 gains. Il paraît que : Chris Wood est mon double. Schizo je joue aussi : Oliana - sexy - Osborn On m'appelle : Exotic (sarah) et pour mon profil je remercie : * { Lux.

Je suis : Marié à Emma De Lornet, papa d'un petit garçon (15 Decembre)
SOME INFINITIES ARE BIGGER
THANKS OTHER INFINITIES

+ EMMA
+ NATHANAËL





FIND YOUR TRIBE.
LOVE THEM HARD


+ MEG
+ SEB
+ ENOLA
+ TESSA
+ LEHR




MEMORIES WARM YOU UP FROM THE INSIDE. BUT THEY ALSO TEAR YOU APART


+ GARETT
+ ELSA




EMMA & LEHR (x) EMMA & MEG & DIM (x) ENOLA (x) GARETT (x)
WEDDING (x) EMMA TG SALEM (x) EMMA (x) DIMITRI (x)

Sujet: Re: Zarett ∞ warm shadow   Jeu 19 Mai - 15:40

High notes, eyes closed, holding on and I don't want another day to break, take our, steal our night away ∞ Zarett
« Encore ! » me cria-t-il, le regard enflammé par la lueur que tout Chasseur d’Ombres possède à l’appel du combat. Celle de Garett était constante ; il l’avait quotidiennement, ce regard prêt à tout pour la protection d’autrui, pour la mienne. Il a toujours été l’un des meilleurs d’entre-nous, et je supposais que si il avait continué son entraînement avec notre père, il aurait encore progressé. Il m’avait pris sous son ail, parce qu’il supposait que c’était le rôle d’un grand frère. Et le rôle d’un Herondale : veillez sur notre famille. En m’apprenant sa façon de faire, il savait qu’il prenait soin de moi. On avait donc investi chaque soir la salle d’entrainement pendant plus de deux heures par jour. Et à chaque fois qu’il réussissait à me faire mordre la poussière, je me relevais, pas parce que c’était une obligation ou un devoir, mais plus parce que j’avais le sentiment que c’était pour mon bien.

Depuis son départ, malgré la rancœur et la peine dont j’avais fait preuve, après tout ce qu’il m’avait fait subir depuis, je continuais à venir dans cette vaste salle d’entraînement. Pas pour me rappeler ce que j’avais perdu, mais pour continuer à me prouver à moi-même que j’étais plus fort, que je pouvais surmonter cette perte. C’était dans mes gènes non ? Dans les gènes de tous les néphilims… ? Tout ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort, pas vrai ? Aujourd’hui, je savais que j’étais plus fort. J’avais tout fait pour, mais me retrouver devant lui, à nouveau, c’était comme se replonger il y a quelques années, moi encore enfant. L’étais-je vraiment ? Pouvais-je le surpasser ? Je n’en étais pas certains – Peut être bien. Seul un combat pouvait nous le confirmer, mais avais-je vraiment envie de le découvrir, « Tu aurais peut être préféré que je te tue à sa place ? J’sais pas pour toi mais moi ça me bottait pas tant que ça d’avoir un fratricide sur les mains… J’ai passé trop de temps à t’élever, j’aurais eu l’impression de l’avoir gaspillé » « OUI ! » criais-je par désespoir. J’y avais pensé, longtemps pensé, depuis la mort de Nate. Lorsqu’Emma avait finit par s’éloigner elle aussi de moi, j’avais finit par toucher le fond. J’avais été longtemps une merde qui ne méritait pas de vivre. Rejetés par toutes les personnes que j’aimais, pourquoi continuer à faire semblant de vouloir vivre, hein ? « Oui, putain ! C’était mon Parabatai que tu as éventré Garett ! J’aurai préféré la mort à devoir vivre sans lui » Tout comme de vivre comme toi. Parce que, c’était impensable que je surmonte sa mort. Même si il était passé du côté obscur, il était encore en vie, et au fond, mon cœur arrivait à survivre à ça. Mais vivre sans Nate, c’était…insurmontable. « T’aurai eu l’impression d’avoir gaspiller TON PUTAIN DE TEMPS ? » Je resserrai un peu plus la pression que j’avais sur Anaël, mes doigts devenant couleur rouge. Ce n’était pas mon frère que j’avais devant moi, juste une pale copie qui lui ressemblait énormément. Il n’avait plus son grand cœur, sa générosité, son sens de loyauté. Il n’était qu’une coquille vide. Non, ce n’était pas mon frère. Lui, il était mort le jour il avait été kidnappé, le jour où je n’avais pas pu le sauver. « A tous vous entendre, j’ai l’impression d’avoir choisi de boire dans cette putain de coupe…Et bien soit jouons au méchant jusqu’au bout. » Je secouais sauvagement la tête, comme perturbé par ses paroles. Choisi de boire cette coupe ? Bien sur que non mais… « Il fut un temps où tu aurais préféré mourir que d’y boire. » Ma voix était presque éteinte. Je me demandais pourquoi j’étais sorti ce soir, si je ne l’avais pas fait, je ne l’aurai pas croisé, je n’aurai pas du affronter ces paroles, son regard sans vie…Et bon sang, le nombre de fois où j’avais rêvé le retrouver…Qu’attendais-je exactement ? Qu’il n’avait pas changé ? Qu’il était toujours le même, mon grand frère qui avait l’habitude de prendre soin de moi ? Des illusions. Voilà ce que c’était, et ce soir, maintenant je tombais juste de très haut. « Pose ça, tu vas te faire mal. » Je ne le faisais pas. Je le contemplais toujours, avec ce regard haineux. « Pourquoi… ? » demandais-je finalement. « Pourquoi n’es-tu pas revenu ? » Pour la première fois depuis qu’il était apparu, ma voix ne tremblait pas. Elle était claire, perceptible, portée par le besoin de connaître enfin la vérité.



Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux.
Emma était ma différence
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Zarett ∞ warm shadow   

 
Zarett ∞ warm shadow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: