Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (sebastian) ⊰ Don't let me down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Jeu 30 Juin - 17:44


Don't let me down
feat. Megastian
Elle frappa à la porte, d'abord une première fois. Le savoir confiné dans cette petite chambre ne lui plaisait guère. Le savoir loin d'elle, distant et froid, la rendait folle. Jamais Megara n'a été en froid avec son frère aussi longtemps. Oui, ça ne fait que quelques jours, mais depuis leurs naissances, leurs disputes ne tenaient que quelques heures. Elle se souvenait encore clairement de la déception dans son regard, lorsqu'il a compris qu'avec Caleb, ils avaient caché leur relation naissante à son frère et Parabatai. Ils n'ont jamais voulu le blesser, seulement prendre leur temps, annoncer les choses en temps et en heure, et voilà que sa grossesse avait précipité les choses. Et il se mure dans un silence lourd, pesant, douloureux pour la rousse qui ne s'est jamais sentie aussi seule. Certes, elle a Dimitri, mais ce dernier refuse obstinément qu'elle le suive quand il part en mission maintenant, prétextant qu'elle peut leur être utile depuis l'institut. Foutaises, elle sait que son petit ami est surtout très protecteur envers les bébés et envers elle-même. Et il n'a peut-être pas tort lorsqu'elle songe à cette filature de Pandora qui avait mal tourné. Elle a cru voir sa soeur fricoter avec un homme, oui, mais un Obscur ? La force de la poigne de Timothy Halloway sur sa gorge, sa peur pour elle, et pour ses enfants, restaient marqués au fer rouge dans son esprit. Elle n'en a parlé à personne, et la seule personne à laquelle elle avait besoin de parler, c'était son frère. Sebastian.

Elle patiente, adossée contre le mur juste en face de la porte, et n’obtient pas de réponse dans un premier temps. Ses yeux verts disparaissent derrière ses paupières closes, inspirant profondément, écoutant les moindres bruits dans l’espoir d’entendre un simple bruit de pas, de percevoir une présence à l’approche. Le silence plane toujours lorsqu’elle ouvre les yeux pour se redresser à nouveau. Mais elle est coriace, la jeune néphilim, et elle s'approche à nouveau, tape encore une fois à la porte. Elle pourra rester ici durant des heures s’il le faut. « Seb... S'il te plait, je sais que tu es là. » Doucement, elle pose une main à plat sur la porte, puis son front. Sa seconde main est posée contre son ventre, un réflexe qu'elle a acquit progressivement depuis que Lehr lui avait appris sa grossesse. Évidemment, pour l'instant, elle ne sentait, ne voyait rien. Elle n'est même pas enceinte de deux mois. Si elle pouvait tout recommencer, elle ferait les choses autrement. Aurait parlé de ses sentiments envers Caleb à son frère dès le début, elle lui aurait parlé dès qu'elle aurait appris pour les bébés, elle aurait, elle aurait ... Mais elle ne peut pas, ce qui est fait est fait. Elle tape encore une fois, une dernière, elle ne tient plus, ne supporte pas ce vide qui la déchire de l'intérieur sans son parabatai. « Sebastian ! Est-ce que tu comptes me haïr éternellement ?! » Elle hausse le ton volontairement, et voit quelques regard se tourner vers elle dans les couloirs. Elle fusille du regard un néphilim, qui accélère le pas en baissant les yeux. La rouquine contracte sa mâchoire et soupire, fermant à nouveau les yeux en tapant son front contre la porte doucement. Est-ce là le destin de Megara ? Se retrouver avec tous ceux qu'elle aime à dos ? Pandora d'abord, maintenant Sebastian... Elle n'a jamais particulièrement été proche de Jonathan. Et Tessa, va-t-elle finir par lui en vouloir pour une raison quelconque, comme tout le monde ? Chaque fois qu'elle pense faire quelque chose dans l'intérêt de sa famille, tout part en vrille. Peut-être n'a-t-elle rien de la diplomatie qu'on prête aux Nichols, finalement. Elle mord doucement sa lèvre inférieure, contenant sa tristesse comme elle le peut. Du duo, Meg a toujours été la plus sensible, et elle sait, elle sait que cette fois, Sebastian est aussi touché qu'elle. Et ça la déchire encore plus. « J'ai besoin de toi. » Qu'elle dit en soupirant, n'étant même pas sûre qu'il l'entende. « J'ai besoin de toi Seb, je veux pas que tu me déteste, je t'en supplie. » Ils ont toujours tout traversé ensemble, ont toujours bravé les obstacles main dans la main. Quand, enfants, leurs parents cherchaient à les séparer, jugeant que la petite soeur représenterait un handicap dans l'entraînement de l'aîné, leur lien ne s'était qu'enhardi. Envers et contre tout, ils se sont promis de rester l'un avec l'autre, déjà avant leur serment de Parabatai. Et maintenant ? Que va-t-il advenir d'eux si jamais il refuse de lui pardonner ? Est-ce qu’elle va devoir traverser les couloirs en ignorant celui qui a représenté son seul repère depuis sa naissance ? Elle se souvenait encore de la force, la hargne avec laquelle elle s’était accrochée à son aîné en arrivant à l’institut de Chicago. Perdue, au milieu de tous ces néphilims, alors que pour eux, leur normalité se trouvait au sein des faeries. Qu’il le veuille ou non, Sebastian restait l’homme de sa vie. Finalement, elle se recule de la porte, prête à tourner les talons. Quand soudain…



© MADE BY SEAWOLF.

Post 1, 855 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Jeu 30 Juin - 21:54




She laughs like God, her minds are like a diamond.cMegara & Sebastian
<3
«You haven't seen him. He's got the fire and he walks with fame. He's got the fire and he talks with fame. »Ses doigts caressèrent une photo. Sebastian n’avait rien d’un nostalgique, il ne faisait pas partie de ces gens qui extirpent leurs souvenirs d’une vieille boîte en carton et ressentent le besoin de pleurer sur leur passé perdu durant toute la soirée. Pourtant, le chasseur d’ombre était complètement perdu. C’était la première fois que sa parabatai le trahissait, la première fois qu’il se retrouvait complètement seul pour affronter une épreuve. Jusqu’alors, ça avait toujours été Megara et Sebastian contre le reste du monde. Quand l’un souffrait physiquement, l’autre le ressentait. Quand l’un endurait des peines de cœur ou des troubles de la vie, ils en parlaient et partageaient cette souffrance. Cette fois, Meg ne pourrait la partager puisqu’elle en était l’instigatrice. Souffrir lui était désagréable mais savoir que cette douleur était un cadeau de la part de sa sœur, était pire que tout.

Seb avait ressenti le besoin de s’isoler. S’éloigner des autres et surtout de Meg et de Dimitri. Ils n’avaient sans doute pas voulu lui faire mal, cela n’arrangeait en rien la situation. Ils n’avaient pas songé une seconde à ce qu’il ressentirait, lui qui les aimait pourtant tous les deux. Sebastian avait été mis de côté et ce sentiment de rejet le rendait dingue. Plus tôt dans la journée, le shadowhunter avait enfoncé ses poings dans des cibles d’entraînement. Cela lui avait permis d’exorciser une partie de ses démons intérieurs. La partie qu’il lui restait, Seb ne parvenait à s’en défaire. Il imaginait le visage souriant de Megara entre les paumes de Caleb. Leurs rires joyeux, leurs étreintes tendres. Le pire, c’est qu’en soi, ça ne le dérangeait pas. Sebastian aimait sa parabatai plus que tout et il aimait Dimitri comme il aurait pu aimer un frère. Que deux personnes qu’il aimait si profondément se rejoignent, ne le dérangeaient absolument pas. Qu’ils le poussent d’un large coup de pied vers la sortie et lui claque la porte au nez, ça, oui.

On frappa. Ce n’était pas juste quelqu’un. C’était elle. Elle qui le rendait dingue à jouer avec son amour et sa colère comme personne n’y avait été autorisé auparavant. Il ne lui ouvrira pas. La rancune l’étrangle, Seb préfère se murer dans le silence, ignorer les appels de sa sœur. Se sentir rejetée et invisible lui fera peut-être comprendre le poids de ses actions. La légendaire ténacité de Megara ne rendait pas les choses faciles. A chaque fois que la paume de la demoiselle entrait en contact avec la porte, Sebastian avait envie de se lever, d’aller ouvrir et de la prendre dans ses bras. Parce qu’elle était sa sœur, sa parabatai. Parce qu’elle était Megara et qu’il l’aimait comme un dingue. Qu’elle, il l’autoriserait presque à le détruire et à le rendre malheureux comme il l’était en ce moment. Qu’il était incapable de lui en vouloir, ni maintenant ni jamais.

Seb l’entendit lui poser une question absurde. Allait-il la haïr éternellement. Le jeune homme pouffa de rire dans son lit sur lequel il était allongé. La haïr ? Comme s’il en aurait été capable. Comme si Megara ne savait pas à quel point il l’aimait et combien cet attachement rendait la haine impossible. Sebastian secoua la tête et croisa les bras sur le torse. Meg était têtue mais lui, était une vraie plaie quand il s’agissait de courber l’échine et de s’avouer vaincu. Le shadowhunter détestait perdre la face et n’offrait ce luxe à personne.

Le murmure de sa sœur lui parvint. Transperçant le silence et le malaise qui l’entourait. Elle avait besoin de lui. Besoin de lui pourquoi ? Sebastian se redressa sur son lit. Meg répéta cette phrase. L’entêté se leva alors et se dirigea vers la porte. Au moment d’en tourner la poignée, les flammes brulèrent dans son abdomen. Des étincelles vengeresses, des gerbes de colère. Seb ouvrit soudainement la porte, son regard froid et dur se posant sur Megara. Ils en avaient eu des disputes mais jamais à ce point, jamais à en arriver à ce stade où ils ne se parlaient plus depuis des jours. Quelques heures leur paraissaient déjà un gouffre alors des journées entières ...

- Arrête de dire des conneries. Je ne te détesterais jamais et tu le sais très bien. C’est plutôt toi qui devrait vérifier si ton serment de parabatai compte toujours à tes yeux ...

Seb la regardait comme il ne l’avait jamais fixée. D’un regard froid, dur et distant. De ce regard qu’il réservait aux occasions où il ne voulait pas qu’on l’analyse. Sa poker face à lui, en quelques sortes. Le chasseur d’ombre s’avança dans le couloir, avoir Megara en face de lui le perturbait. Elle souffrait, elle aussi. Et il n’y avait rien qu’il détestait plus que de la voir souffrir. Sebastian poussa un profond soupir et secoua la tête négativement.

- J’aurais juste voulu que tu aies assez confiance en moi pour me parler de tout ça.

Lui, il avait confiance en elle. Plus que ça même, Seb lui confiait quotidiennement sa vie lorsqu’ils planifiaient des attaques. Pourtant, il interprétait le silence de sa sœur sur les évènements récents comme un manque flagrant de confiance en lui. Sinon pourquoi lui aurait-elle caché des choses si importantes ?

- Tu devrais partir maintenant. Je ne pensais pas dire ça un jour mais ... je n’ai pas envie de parler avec toi.

© 2981 12289 0

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Jeu 30 Juin - 23:57


Don't let me down
feat. Megastian
Elle souffre. De l'avoir laissé s'éloigner d'elle, de s'être éloigné de lui dans un premier temps. Bien qu'inconsciemment, elle lui avait fait du mal, et se détestait cent fois pour ça. Son grand frère. Son repère, sa lumière dans l'obscurité depuis qu'elle est en âge de tenir sur ses jambes et même avant. Le lien qui l'unie à son frère est plus fort que tout le reste de sa famille, quand bien même Megara les aime profondément. Et ce avant même qu'ils ne traversent les cercles de feu qui ont scellé leur destin. Parabatai. Même ce mot n'est pas susceptible de décrire l'affection de Megara envers Sebastian. Elle mourrait pour lui, et là, elle meurt de savoir son frère si distancé d'elle. Le coeur lourd, les paupières closes, elle attend devant la porte avec obstination, mais rien ne vient. Elle sait qu'il est là, elle en est certaine. Elle le sent. Avec les années, elle a appris à deviner les moindres réactions, les moindres agissements de son frère. Il est probablement assis sur son lit, fixant avec une obstination farouche cette porte qu'il refuse d'ouvrir, même s'il le veut. Têtu, autant que sa soeur, peut-être plus encore. Oui, la rouquine avait appris à connaître son aîné sur le bout des doigts. Alors pourquoi? Comment a-t-elle fait pour ne pas s'arrêter avant d'atteindre l'inévitable, avant qu'il ne lui tourne le dos?

Doucement, la main de la jeune néphilim glisse contre le bois de la porte, alors qu'elle recule d'un pas, la gorge nouée. Alors, elle commence à s'éloigner doucement dans le couloir, et la porte s'ouvre avec fracas, faisant vivement pivoter la jeune femme. Sebastian se tenait sur le seuil de sa chambre, face à une Megara désemparée. - Arrête de dire des conneries. Je ne te détesterais jamais et tu le sais très bien. C’est plutôt toi qui devrait vérifier si ton serment de parabatai compte toujours à tes yeux ... Son regard comme ses mots étaient tranchants comme des lames de rasoir. Jamais il n'avait parlé ainsi à sa petite soeur, si bien qu'elle vacilla presque, contractant la mâchoire. Elle se contraint à tenir droite alors qu'il avançait dans le couloir jusqu'à se retrouver en face de Megara. « Il compte! Il compte et il comptera toujours, Seb, t'as pas le droit de me dire ça... » Remettre en doute ce serment qu'ils ont scellé à l'adolescence, c'est remettre en doute la promesse qu'ils se sont faite tous les deux. Celle de se protéger mutuellement, mais aussi de ne plus jamais être impuissants face à l'adversité, face à l'ennemi.

- J’aurais juste voulu que tu aies assez confiance en moi pour me parler de tout ça. Il secoue la tête, et presque automatiquement, elle en fait tout autant, cherchant la main de son aîné pour la prendre dans la sienne, la serrer contre son cœur comme on serre un objet précieux. « Parce que tu crois ça? Que je n'ai pas eu confiance en toi ? Non! On savait même pas ce qu'il y avait entre nous, Sebastian.. » Elle serre sa main plus fort, comme si elle s'accrochait vainement à lui dans la crainte qu'il ne s'échappe. Et il s'échappe, finalement, annonçant : - Tu devrais partir maintenant. Je ne pensais pas dire ça un jour mais ... je n’ai pas envie de parler avec toi. Nouveau coup de poignard. La douleur s'accentue. Et la tristesse se retrouve rejointe par la peur. Secouant la tête vigoureusement, elle s'écrie « Non! Non je n'irais nulle part. Pas tant que tu ne m'auras pas écouté une bonne fois pour toutes. » Petite silhouette face au grand gabarit de son frère, elle le fixe, la flamme des Nichols brillant dans son regard voilé de larmes qu'elle refuse de faire couler. « Je ne savais même pas ce que j'allais faire. Garder les bébés, ou pas, je ne savais même pas ce que je ressentais pour Dimitri, pour ton meilleur ami! Et tu sais, mieux que quiconque, que je n'ai jamais été amoureuse. » Voir des hommes passer dans le lit de sa soeur, il en a probablement vu, oui, il a d'ailleurs pris soin d'en éloigner des tas, par pur instinct de protection, tout comme Megara passait au peigne fin chaque demoiselle approchant de trop près de son frère.

Doucement, les doigts de la jeune femme relâchent leur étreinte autour de la main de Sebastian, sans qu'elle ne lâche son parabatai du regard. Elle inspire profondément, et bat des paupières pour chasser ce voile de larmes qui obscurcit sa vue. « Ça n'a jamais été une question de confiance, tu sais que je te confierais ma vie sans hésiter, mille fois, que je donnerais la mienne pour toi sans cligner des yeux! Est-ce qu'au cours de ces vingt cinq dernières années je t'ai déjà laissé penser autrement ? » Sa détermination brûle dans son regard émeraude, alors qu'elle serre les poings le long de son corps tremblant.



© MADE BY SEAWOLF.

Post 3, 890 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Ven 1 Juil - 13:40




She laughs like God, her minds are like a diamond.cMegara & Sebastian
<3
«You haven't seen him. He's got the fire and he walks with fame. He's got the fire and he talks with fame. »La voir là, sous ses yeux, profondément désolée. Ressentir sa douleur, sa peine et son désarroi. Seb détestait ça. Sa rancune l’empêchait de passer au-dessus de ce qu’ils lui avaient fait, son amour lui interdisait de leur en vouloir. Sebastian n’avait jamais vécu une situation aussi inconfortable. Il en venait à remettre tout ce qu’ils avaient vécu en question. Jusqu’à leur serment de parabatai, leur promesse. Celle qu’il avait toujours respectée, celle qu’il ressentait comme bafouée par Megara. Seb sentit bien qu’il blessait sa sœur en lui remettant cette parole en doute. Ce serment était le lien physique de leur attachement l’un à l’autre. Le shadowhunter ne l’aurait jamais remis en question s’il ne s’était pas senti rejeté.

Ce manque de confiance dont avait fait preuve Meg à son égard, c’était ça le plus douloureux. Sebastian aurait voulu qu’elle lui parle de ses sentiments pour Dimitri, de sa simple attirance ou qu’importe ce qu’elle avait pu ressentir envers son meilleur ami. De même, Seb était furieux que celui qu’il avait considéré comme son meilleur ami ne daigne même pas lui parler de son attirance pour Megara. Cette parabatai dont il ne cessait de parler, qui faisait partie intégrante d’une vie dont elle était l’épicentre même. Dimitri n’était pas l’ami que Sebastian avait cru qu’il était.

- Et c’est censé expliquer quoi que ce soit ? Moi, je te raconte tout Meg. Je ne te mettrais jamais de côté comme tu l’as fait ... surtout s’il s’agissait de ta meilleure amie.

Seb savait que cette discussion était stérile. Qu’importe, ils ne seraient jamais d’accord. Megara avait eu ses raisons de garder le secret mais le chasseur d’ombre ne les accepterait jamais. À ses yeux, ce n’étaient que des excuses pour justifier un silence maintenu. La rouquine avait beau tenir sa main et la presser tendrement, le jeune homme ne ressentait plus ce lien si fort qui les unissait. Sebastian était un vrai golem de pierre en apparence mais pour les quelques personnes aptes à le blesser profondément, les plaies étaient lentes à se refermer.

Parler ne résoudrait rien. La diplomatie des Nichols ne servirait pas entre deux membres de leur propre famille. Sebastian voulait simplement s’éloigner, ériger un mur entre lui et ses proches. Mais Megara ne le laisserait pas se faufiler aussi facilement hors de sa portée. Elle voulait qu’il l’écoute, qu’il ouvre enfin un peu son esprit à la situation. Outrepasser ses sentiments bafoués ne serait pas une tâche aisée. Seb la fixait d’un regard toujours froid, constatant les yeux étincelants de larme de sa sœur.

Elle tenta alors d’argumenter, de lui expliquer quel chaos avait régné dans son esprit avant de lui révéler la vérité. Seb soutenait son regard, la moue tirée. Il tiqua quand elle prononça le mot « meilleur ami », ce terme venait de prendre un sacré coup en plein nez. L’amitié, la famille, l’amour. Des notions qu’il semblait bien mal maîtriser. Sebastian se contenta de répliquer, sur un ton frôlant l’ironie :

- En gros, tu ne savais pas quoi faire. Et au lieu de venir m’en parler pour qu’on y réfléchisse ensemble, tu as préféré t’en sortir toute seule.

Il pencha légèrement la tête sur le côté. Megara tentait de lui expliquer la situation mais Sebastian refusait d’entendre. Elle libéra sa main, paume qu’il récupéra presque aussitôt pour croiser les bras sur le torse. Meg parvint tout de même à trouver un argument, un seul, qui l’atteignit. Ils avaient toujours été l’un aux côtés de l’autre. Tout ce temps, ils s’étaient fait confiance, s’était écouté aveuglément. Seb ne mettait évidemment pas tout ça en doute, il n’était qu’un frère blessé par le manque d’implication de sa sœur. Il secoua la tête.

- Non, pas une seule fois. C’est bien pour ça que c’est si douloureux aujourd’hui ...

Sebastian ne voulait plus se disputer avec sa parabatai. Ce n’était pas de gaieté de cœur qu’il l’évitait et qu’il prenait ses distances. Il en avait simplement ressenti le besoin, comble de l’ironie, Seb avait dû se créer une carapace pour ne pas être atteint par Dimitri et Meg. Les deux seules personnes avec qui il se montrait tel qu’il était réellement.

- Je n’essaie pas de te faire mal pour rien. Je veux juste que tu comprennes que tu n’as pris en compte que tes sentiments et ceux de Dimitri. Vous avez été égoïstes. Pas seulement envers moi mais aussi envers Freya.

Désormais, le mal était fait et ne pouvait être occulté. Sebastian finit par décroiser les bras, laissant une brève ouverture dans son attitude corporelle. Le chasseur d’ombre était incapable de tenir tête encore et encore à Megara. Il ne le voulait même pas. Après un instant de silence, il reprit plus faiblement.

- Je ne pourrais pas t’en vouloir très longtemps, tu le sais. Mais tu sais aussi que ma confiance est perdue. C’est une chose que je ne contrôle pas, maintenant que je sais que tu es capable de me cacher des choses, je ne pourrais plus te croire sur parole.

Meg avait été capable de lui dissimuler une relation avec son meilleur ami et un début de grossesse durant plusieurs semaines. Deux secrets lourds de sens et d’importance. Deux secrets immenses à propos desquels il n’avait eu aucun soupçon. Si sa parabatai avait pu lui mentir sur ça, elle pourrait le faire sur tout un tas d’autres choses.

© 2981 12289 0

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Ven 1 Juil - 16:07


Don't let me down
feat. Megastian
Désemparée, au bout du rouleau, Megara mettait tout en oeuvre pour ouvrir les yeux de son frère sur la situation délicate dans laquelle elle s'était trouvée. Jamais elle n'a voulu dissimuler quoique ce soit aux yeux de Sebastian. Elle a juste jugé qu'elle devait attendre, savoir quels mots poser sur ce qu'elle ressent envers Dimitri avant d'en parler à son frère. - Et c’est censé expliquer quoi que ce soit ? Moi, je te raconte tout Meg. Je ne te mettrais jamais de côté comme tu l’as fait ... surtout s’il s’agissait de ta meilleure amie. Secouant la tête frénétiquement, elle contracta la mâchoire, pesant ses mots. Elle ne savait pas comment lui faire comprendre qu'elle n'a jamais remis en question sa confiance envers son parabatai. « Et je t'en aurais parlé Seb, dès que j'aurais su comment qualifier notre relation, et c'est ce qu'on a fait! La première chose qu'on a dit quand on a décidé de se mettre en couple, c'est qu'il fallait t'en parler. Pas papa ou maman, pas Pandora, Tessa, Jonathan. Toi. » Il était également celui dont elle avait le plus redouté la réaction avec Freya. Et elle n'avait pas eu tort concernant son frère. Si elle s'était attendu à de la surprise et de l'appréhension de sa part, elle n'avait pas attendu sa déception, et luttait corps et âme pour qu'il laisse de côté ce sentiment d'abandon qu'ils avaient pu lui faire ressentir avec Dimitri.

Elle essaie de le raisonner, de lui faire comprendre sa situation et son point de vue, mais c'est comme s'escrimer avec du vent. Quand Sebastian a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs, elle l'a appris au cours de leurs nombreuses disputes, et celle ci est de loin la pire de toutes au cours des vingt cinq dernières années. - En gros, tu ne savais pas quoi faire. Et au lieu de venir m’en parler pour qu’on y réfléchisse ensemble, tu as préféré t’en sortir toute seule. Voilà ce qu'il ne supporte pas : Qu'elle veuille agir sans avoir besoin de lui. « Quand il s'agit de garçons, les filles peuvent être bêtes, tu sais. Et parler à mon grand frère de mon attirance envers son meilleur ami ? Ca aurait été franchement bizarre. » C'est le genre de discours qu'on tient avec une soeur, une amie, mais un frère ? Megara n'aurait pas su comment aborder le sujet avec Sebastian, et ce même s'il leur arrive d'entretenir des conversations entières en quelques regards. Il y a des sujets qui restent tabous, même après toutes ces années, et l'amour en fait partie.

Alors, elle sort sa dernière carte, mettant sur le tapis sa confiance en lui. Dans toutes leurs missions, Megara avait toujours pris des risques considérables, sachant pertinemment que son frère était derrière elle. Et vice versa. Elle libère sa main, et il croise les bras. Si elle pouvait fusionner avec un mur pour disparaître, elle le ferait sans hésiter. Mais non, elle doit faire face, elle doit être forte. - Non, pas une seule fois. C’est bien pour ça que c’est si douloureux aujourd’hui ... Abattue, elle baisse la tête, passe ses doigts fins dans ses cheveux roux pour les tirer en arrière, et se redresse pour souffler, brisée: « Tu sais que je n'ai jamais voulu te blesser de quelque manière que ce soit... » Jamais elle n'aurait voulu le blesser, et jamais elle ne le voudra. Si elle pouvait changer les choses, sans doutes le ferait-elle, mais il est trop tard pour ça. - Je n’essaie pas de te faire mal pour rien. Je veux juste que tu comprennes que tu n’as pris en compte que tes sentiments et ceux de Dimitri. Vous avez été égoïstes. Pas seulement envers moi mais aussi envers Freya. Evidemment, pour le coup, il était la victime du lot avec la jumelle et parabatai de Dimitri. Mordant nerveusement sa lèvre inférieure, Megara ferme les yeux et inspire profondément. « Mais je le sais déjà, tu crois que je ne regrette pas? Je regrette, Sebastian ! Je regrette et si je pouvais faire machine arrière, je t'aurais prévenu directement. Mais je peux pas remonter le temps. Tout ce que je peux faire, c'est implorer ton pardon. » Et Dieu c'est que c'est rare que Megara plie de la sorte devant son aîné. Elle sait reconnaître ses torts, et là, en l’occurrence, elle est en tort.

Sebastian décroisa les bras, et la rouquine se redressa légèrement, un mince espoir brillant dans ses yeux. Elle voulait se jeter dans ses bras, s'accrocher à lui comme elle le faisait étant petite. Mais elle ne voulait pas prendre le risque de le faire se fermer à nouveau. - Je ne pourrais pas t’en vouloir très longtemps, tu le sais. Mais tu sais aussi que ma confiance est perdue. C’est une chose que je ne contrôle pas, maintenant que je sais que tu es capable de me cacher des choses, je ne pourrais plus te croire sur parole. Elle baisse les yeux, soupirant, secouant doucement la tête de gauche à droite. Elle ne sait plus quoi faire. C'est trop dur à gérer. Finalement, digne, elle se redresse à nouveau pour fixer son parabatai droit dans les yeux:  « Je comprends, et je retrouverais cette confiance. Je te montrerais que tes craintes sont injustifiées. Et c'est justement pour ça aussi que je venais te voir, il faut que... je te parle. » Son ton se baisse en fin de phrase, puis nerveusement, la jeune femme regarde autour d'eux avant d'ajouter à l'adresse de son frère: « Seb.. C'est à propos de Pandora. Est-ce qu'on peut continuer cette conversation à l'intérieur de ta chambre ? » Elle penche doucement la tête, lui adressant un regard qui montrait clairement l'inquiétude de Megara, une inquiétude que Sebastian ne tarderait pas à partager.



© MADE BY SEAWOLF.

Post 5, 1027 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Sam 2 Juil - 10:46




She laughs like God, her minds are like a diamond.cMegara & Sebastian
<3
«You haven't seen him. He's got the fire and he walks with fame. He's got the fire and he talks with fame. »Seb écoutait mais n’entendait pas. Tout ce qu’il retenait des dires de sa sœur, c’était qu’elle avait voulu lui en parler mais qu’elle ne l’avait pas fait. Qu’importe s’il avait été la première personne à qui elle aurait hypothétiquement pu en parler. La vérité, c’est qu’en pratique, Meg avait tout gardé pour elle. Elle et Dimitri. Sebastian ne voulait cependant plus se disputer avec elle, ça le rendait dingue de se faire du mal et de lui faire du mal comme ça. Autant arrêter les frais. C’était sans compter sur la ténacité de sa parabatai qui luttait bec et ongle pour lui faire comprendre une réalité qu’il était incapable de discerner au travers du voile obscur de sa tristesse.

Son ultime argument acheva de le heurter. Megara baissa la tête, aussi abattue que lui. Ils avaient la possibilité d’être forts ensemble, de se compléter et d’être la force de l’autre. Mais ils avaient aussi, plus que n’importe qui d’autre, la capacité de s’entredéchirer et de se détruire involontairement. Bien sûr qu’elle n’avait jamais voulu le blesser, Sebastian en était conscient. Sa petite sœur ne lui ferait jamais de mal, il n’en douterait pas. Seule la situation l’exigeait. La peine et la déception semblaient entremêlées, inséparables. Elles s’enlisaient dans leur amour fraternel, la pervertissant sournoisement.

Megara était sincèrement désolée, elle le lui avait répété plusieurs fois, trop de fois. Trop pour que ses excuses aient encore du poids, de la signification. Seb acquiesça d’un simple hochement de tête. Comme elle disait, le mal était fait. Aucun moyen de revenir en arrière. Le shadowhunter soupira et haussa les épaules. Qu’importe. Il en avait marre. Il ne voulait même plus en parler. Cette histoire l’atteignait trop et Sebastian n’était pas habitué à devoir gérer des sentiments aussi puissants et néfastes. Le jeune homme aurait aimé avoir quelqu’un de proche à qui en parler mais il refusait d’impliquer Pandora ou Tessa dans leurs querelles. De même, Lehr et sa sagesse ancestrale ne pouvait rien pour lui dans ce cas précis. Seb devait avaler la pilule, tout seul comme l’homme qu’il était devenu.

- Laisse tomber.

Il avait soufflé ça comme une déclaration d’abandon. Comme l’ultime combattant, encerclé par les troupes ennemies, jette son arme au sol et lève les mains en l’air. Sebastian décroisa les bras, son esprit s’étant apaisé. La colère était toujours vrombissante, faisant bouillir ses entrailles et portant son sang à ébullition. Pourtant, son visage se détendait.

Enfin, Megara abandonna à son tour. Cette lutte les avait épuisé tous les deux. Elle patienterait, elle attendrait le retour des sentiments et de la confiance. Sebastian acquiesça. Le temps serait le seul remède à leurs maux. Sa sœur capta son attention. Elle venait le voir pour autre chose que s’excuser, donc. Seb arqua un sourcil. Qu’est-ce qui pouvait amener sa parabatai à venir le voir ? Ils ne quittaient plus l’institut ensemble depuis l’annonce de sa grossesse. Ils ne faisaient plus grand-chose ensemble, à vrai dire. Alors, de quoi pouvait-il s’agir ?

Aussitôt que Meg eut prononcé le prénom de leur petite sœur Pandora, le visage de Seb trahit son inquiétude. Elle savait si bien manier l’autodestruction, cette fille Nichols. Comme si son destin était de finir en lambeaux, détruite par sa propre main. Sebastian et Megara tentaient de veiller sur elle, de la protéger de sa propre impulsivité. Autant vouloir empêcher un sorcier d’utiliser ses dons. Pandora était au moins aussi entêtée qu’eux et s’obstinait à agir comme auparavant, fidèle à son tempérament sanguin. Seb prit la main de sa sœur, presque par simple réflexe, et l’emmena avec lui puis referma soigneusement la porte derrière lui pour s’assurer qu’aucune oreille indiscrète ne traînerait au milieu de leur conversation.

- Qu’est-ce qu’elle a encore fait ?

Si Megara voulait lui parler en privé de cette histoire, il devait soit s’agir de quelque chose de particulièrement important soit de quelque chose de controversé. Sebastian s’inquiétait beaucoup. Leur famille avait déjà pris de gros uppercuts du destin dans la tronche. Au bout de combien de coups finiraient-ils par tomber ? Leur union dans la fratrie survivrait-elle à tant d’épreuves, de mensonges et de non-dits ? Seb en doutait fortement.

- Elle est en danger, c’est ça ?

Venant de Pandora, il ne pouvait s’agir que de ça. Sebastian poussa un soupire. Comme il aurait aimé qu’elle soit moins ... elle-même.


© 2981 12289 0

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Sam 2 Juil - 21:46


Don't let me down
feat. Megastian
C’est un éternel dialogue de sourd qui se déroule entre le frère et la sœur, tel que les choses se déroulent toujours entre eux. D’abord, ils se tiennent tête pendant une durée indéterminée, puis, d’une façon ou d’une autre, ils finissent toujours par s’accorder, incapables de rester éloignés l’un de l’autre trop longtemps. Peu importent les obstacles qu’elle traversera dans sa vie, Megara aura toujours besoin de Sebastian plus que n’importe qui d’autre. Rien ni personne ne saurait changer la place primale qu’occupe son aîné à ses yeux, et le perdre, au-delà de la douleur engendrée par leur rune de parabatai, équivaudrait à lui arracher une véritable part d’elle-même. Leurs parents ont toujours dit que leur première fille vivait trop aux dépends de son plus jeune frère. Elle, considère qu’il est sa faiblesse, oui, mais surtout sa plus grande source de force. Et pourtant, voilà qu’ils se disputent, se déchirent, mais lorsqu’elle le voit ouvrir les bras, même s’il continue de rester fermé au dialogue, la jeune femme vit ce geste comme une petite victoire. - Laisse tomber. Lasse de leur dispute, mais surtout, déterminée à regagner sa confiance, la jeune fille décida d’obtempérer, hochant simplement la tête en silence avant de mettre un tout autre sujet sur le tapis, un sujet aussi délicat que douloureux. Pandora.

Comme souvent chez Megara elle-même, les traits de Sebastian changèrent subitement, laissant place à une expression mêlant crainte et suspicion. Elle n’eut pas besoin de lui dire bien longtemps qu’elle avait besoin de lui en parler discrètement. Par pur automatisme, le brun tira la chasseuse d’ombres rousse par la main jusque sa chambre, et au contact de la paume de son frère enlacée à la sienne, même brièvement, même automatiquement, Megara éprouva une vague de réconfort. Rapidement, ils furent dans la chambre de Seb, porte fermée avec soin après une vérification du grand frère au cas où ils aient pu être entendus.- Qu’est-ce qu’elle a encore fait ? Encore. Au cours de leur enfance, Sebastian et Megara ont appris à connaître le caractère rebelle, désobéissant de leur jeune sœur, bien qu’incapable de la dompter pour autant. Pire encore, passé l’accident avec Tessa, non seulement les deux jeunes chasseurs d’ombres avaient gagné la colère de Pandora, mais en plus, le poids de leurs conseils et de leurs réprimandes ne semblait plus avoir la moindre valeur. Et pourtant. Megara continuait de se battre bec et ongles avec Pandora pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même. Parce que c’est sa sœur, qu’elle l’aime, et ce même malgré son sale caractère. Et la rousse sait qu’il en est de même pour leur grand frère. Megara soupira en premier lieu, et le néphilim reprit : - Elle est en danger, c’est ça ? Megara porta une main à sa nuque, à sa gorge, qu’elle massa nerveusement. Comment aborder un sujet aussi délicat ? A vraie dire, il n’y a pas vraiment de manière propre à le faire…  « Oui. Et d’une manière dont tu n’as pas la moindre idée … » Commence alors la jeune femme, qui pesait ses mots avec soin, ne sachant même pas par où commencer. Elle s’agitait presque nerveusement, comme chaque fois qu’elle repensait à cette soirée. Elle n’avait pas pu en parler à Sebastian, qui l’ignorait. Pas à Dimitri, car elle savait déjà sa réaction : Il s’en serait pris à Pandora. Au final, elle s’était retrouvée seule, sans savoir comment agir, et c’est dans ces moments là qu’elle réalisait combien elle avait besoin de son frère. De but en blanc, elle dit alors : « Elle est tombée amoureuse d’un obscur, Sebastian. De Timothy Halloway. »

La voix de Megara trembla automatiquement à l’évocation du nom de l’obscur, que Sebastian reconnaîtrait probablement. Oh ça oui, comme Meg l’avait reconnu en suivant sa sœur dans les rues de Chicago, la découvrant tendrement enlacée à l’ennemi, ses runes démoniaques rouges parcourant son corps, si bien que, si proches des belles runes angéliques de sa sœur, la rousse avait réprimé un frisson de dégoût. Sans doute se souviendrait-il de ce jour où un groupe de néphilim parti en mission n’était jamais revenu à l’exception d’un seul, grièvement blessé, qui s’était échoué dans les bras tremblants de Megara en ne tenant qu’un nom à ses lèvres meurtries : Timothy Halloway. Sans pitié, sanguinaire, un des meilleurs guerriers obscurs du Nouvel Ordre puisque impitoyable. Et Pandora en était tombée amoureuse. Rapidement, elle commença à faire les cent pas dans la chambre de Sebastian, déballant son récit :  « Il y a une semaine, le .. Le lendemain de notre dispute à tous les deux, Tessa m’a alerté du comportement suspect de Pandora, alors je l’ai suivie, par simple curiosité… Et je suis tombée sur lui. Sur eux deux. Elle l’aime, Seb. Elle l’aime tellement qu’elle s’est interposée entre lui et moi quand j’ai voulu la faire revenir à la raison. Mais ce n’était pas moi qu’elle protégeait de lui. C’était l’inverse. » Elle frissonna, imperceptiblement, et s’arrêta de marcher, paume contre son ventre, le dos vouté, perdue dans ses souvenirs de cette nuit qu’elle voudrait profondément oublier. « J’ai essayé… J’ai essayé de lui faire comprendre son erreur, mais elle n’a rien voulu entendre. Il n’y a que lui que j’ai poussé à bout. Alors nous nous sommes battus. » Ses paupières closes, elle se revoit, se mouvant avec finesse et légèreté autour de l’obscur, dague et lame séraphique en main, jusqu’à ce qu’il l’attrape à la gorge. Sa seconde paume libre remonte jusqu’à son cou. « J’ai perdu… Il allait me tuer. Devant notre propre soeur, celle qu’il prétend aimer! Si elle ne l’avait pas blessé… Si elle n’était pas intervenue… » Ses mots restèrent suspendus dans les airs, la jeune femme se murant dans le silence. Les larmes étaient venues. D’eux deux, elle a toujours été la plus sensible, et la douleur est là, la peur qu’elle avait ressenti pour elle-même, pour ses bébés, mais aussi la peur qu’elle ressent pour sa sœur. Elle est terrifiée. « J’ai peur qu’elle n’essaie à nouveau de le voir… J’ai peur qu’il ne nous la prenne, et qu’encore une fois, nous soyons impuissants… » Puis sa voix se brise à nouveau, une dernière fois. C’en est trop. Une larme roule sur sa joue pâle, alors qu’elle ferme ses grands yeux verts. Devant tous, elle fait les femmes fortes, mais dans le fond, elle ne l’est pas, et cette faiblesse, elle ne la laisse transparaître entièrement que devant Sebastian.



© MADE BY SEAWOLF.

Post 7, 1079 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Dim 3 Juil - 11:17




She laughs like God, her minds are like a diamond.cMegara & Sebastian
<3
«You haven't seen him. He's got the fire and he walks with fame. He's got the fire and he talks with fame. »Ils capitulaient, rendaient les armes. Et au final, c’était tellement mieux comme ça. Sebastian se sentait soulagé de ne plus devoir faire de mal à sa sœur en la repoussant à chaque fois qu’elle tentait de se rapprocher. C’était dur pour lui, d’agir de la sorte. Megara concéda de lui laisser ce temps et cet espace dont il avait besoin pour retrouver sa sérénité. C’était sans compter sur le tempérament de feu de leur cadette Pandora. Elle avait hérité du même gêne impulsif et explosif que Seb et parvenait encore plus que lui, à se mettre dans des situations rocambolesques. Pour que sa parabatai vienne lui parler de leur sœur en privé, loin de toute attention extérieure, la situation devait être plutôt sérieuse.

Seb lui prit la main et l’emmena, refermant la porte et portant toute son attention sur sa petite sœur. Celle-ci paraissait sincèrement inquiète, de cette crainte qui ne pouvait qu’alarmer le shadowhunter quand il l’écoutait. Il supposa que Pandora s’était mise en danger, une intuition lui venant par la force de l’habitude. Meg sembla gênée, elle se passa la main dans la nuque, sur le cou. Ses doigts exprimaient son malaise. Sebastian fit un pas vers sa parabatai, c’était donc si sérieux que ça ? Son regard se fit plus inquiet et il chercha les iris de Megara pour y lire une réponse.

Enfin, sa réponse tomba. Laissant le jeune homme dans le flou et assez paniqué face à l’état de stress de sa sœur. Enfin, la vérité jaillit. Tel le couperet s’abattant sur la nuque docile. Sebastian ferma les yeux un instant et baissa la tête en poussant un long soupir. Ce qu’il craignait venait d’arriver. Pandora avait atteint le stade supérieur dans sa rébellion contre toute sa famille. Pactiser avec l’ennemi, une idée vraiment stupide. Mais Megara avait employé des termes qui le perturbaient énormément. Tomber amoureuse. Pandora était-elle naïve au point de croire que l’Obscur pouvait entretenir un quelconque intérêt pour elle ? Au mieux, il voulait s’amuser avec son corps et son cœur. Au pire, il recherchait des informations ou des failles dans leur système. La jeune Nichols mettait non seulement sa famille mais tout l’institut en danger.

- C’est pire que ce que je croyais ...

Il se massa les tempes avec deux doigts, tentant de réfléchir. La voix de Megara trahissait son inquiétude et pour cause, Seb aussi se souvenait des dégâts causés par Timothy. Un adversaire redoutable, un Obscur parmi les meilleurs. Une tête à abattre. Le shadowhunter serra les poings, une envie furieuse de le traquer et de le trucider. Mais seul, il n’y arriverait pas et Meg n’était pas en état de l’accompagner. Le récit ne s’arrêtait pas là toutefois car Megara se mit à faire les cent pas dans la chambre pour ensuite se libérer du poids de toutes ces informations qu’elle avait sur le cœur.

Sebastian secoua la tête négativement en entendant le compte-rendu de sa filature. Il redressa la tête quand Megara lui confessa avoir eu une altercation avec Tim. Il remarqua ses paumes venant se poser contre son ventre et fronça automatiquement les sourcils. Si cet Obscur avait fait le moindre mal à sa parabatai alors qu’importe les risques, Seb irait l’étriper de ses propres mains. Le Nichols peinait à imaginer Pandora s’interposer entre eux, pire, protéger l’ennemi. Pour la première fois depuis toujours, la plus rebelle de ses sœurs lui faisait honte.

- Vous vous êtes battus ?

Seb répétait incrédule les mots de Megara alors qu’elle tentait de lui expliquer la situation. Le jeune homme serra fortement les poings, ses mâchoires se contractèrent. Foutu Obscur. Il lui ferait payer ce qu’il avait fait à sa parabatai et à Pandora ! Un long frisson le parcourut de la tête au pied lorsqu’il s’imagina pouvoir perdre Megara. Une vague de culpabilité l’assaillit, il avait ignoré et repoussé sa petite sœur au moment où elle avait le plus besoin de lui. Les larmes coulaient sur les joues de la rouquine désormais, profondément affectée par ce récit qu’elle devait revivre mentalement.

- Elle va vouloir retourner vers lui. Tu la connais, tu sais qu’elle s’empressera de faire ce qu’on lui déconseillera de faire. Mais il ne nous l’enlèvera pas ! On trouvera un moyen de la protéger ...

Sebastian ne pouvait observer Megara aussi mal, il ne le supportait pas. Passant outre sa rancœur, le jeune homme s’approcha et tendit les bras, prenant sa sœur contre lui. Il la serra dans ses bras et caressa tendrement quelques mèches rousses de ses cheveux. Après un instant d’étreinte silencieuse, chacun se réconfortant de ce contact doux et tendre, Seb acheva tristement.

- ... S’il le faut, contre sa volonté.

Le jeune homme savait qu’il s’attirerait la haine de Pandora s’il agissait de la sorte. Mais il était capable de l’emprisonner s’il fallait en arriver là. Sebastian préférait amplement subir sa colère et sa rage, perdre son amour définitivement, que de la savoir abandonnée aux mains machiavéliques d’un monstre. Pandora n’était qu’une petite fille, au final. Une fillette qui croyait naïvement en un amour impossible mais Seb et Meg se devaient de veiller sur elle. Car eux, ils savaient comment finirait cette sombre histoire.

Le chasseur d’ombres se recula et prit le visage de Meg entre ses paumes pour la fixer droit dans les yeux. Il détestait la voir pleurer et ne voulait même pas l’imaginer en plein combat avec ce fou furieux de Timothy.

- Il ne t’a pas fait de mal ? Les bébés vont bien ?

C’était impératif pour lui de le savoir. Tout son corps tremblait de colère et d’angoisse, Megara avait risqué sa vie de la faute de Pandora. Sebastian en voulait à sa sœur d’avoir mis sa parabatai en danger de mort mais il l’aimait trop pour l’abandonner. Aux mains de Tim, elle ne serait plus qu’un vulgaire jouet. Cet Obscur était profondément incapable d’amour, les bêtes enragées ne peuvent ressentir de telles émotions, si pures et si profondes. Seb savait qu’il devait faire quelque chose, n’importe quoi. Megara ne pouvait l’accompagner au-dehors mais peut-être que réunis, ils trouveraient une solution. Ils avaient toujours fonctionné de cette manière, unissant leurs forces pour faire face à n’importe quel ennemi.

- Qu’est-ce qu’on fait ? Si on en parle, Pandora subira le courroux de tout l’institut. Si on le garde pour nous et qu’elle met nos proches en danger ... ça sera entièrement de notre faute. En même temps, on ne peut pas la laisser avec lui ! C’est un monstre. Et un monstre balaise en plus, trop pour que je puisse l’éliminer seul.

Sebastian partageait ses pensées avec Megara, comme il l’avait toujours fait. Car c’était de cette façon qu’ils pouvaient travailler le mieux, en se concertant et ne mélangeant leurs opinions. Seb finit par relever les yeux sur sa sœur. Il s’en voulait déjà de proposer cette solution mais il ne voyait rien d’autre, dans l’immédiat, pour empêcher Pandora de retrouver Timothy à nouveau.

- Tu crois qu’on doit l’enfermer ? C’est horrible de proposer ça et je le sais ... c’est notre sœur et tu sais comme moi qu’elle nous haïra si on lui faisait ça. Mais si elle retourne le voir, il risque encore de lui retourner le cerveau. Si on la maintenait à l’institut, on veillerait au moins à ce qu’elle ne le retrouve pas.

Le Nichols se sentait honteux et monstrueux de proposer une telle solution. Pandora aimait tellement sa liberté, elle ne faisait qu’agir dans ce sens et l’en priver suffirait probablement à achever de briser leurs liens fraternels.

- On la maintiendrait de force ici. Ensuite, on élimine Tim. Et Pandora nous détestera pour le reste de sa vie. Dans tous les cas, on la perd.

Désabusé, Seb se laissa tomber sur son lit. Pourquoi les choses ne pouvaient-elles pas être simples dans cette foutue famille ?

© 2981 12289 0

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   Dim 3 Juil - 22:59


Don't let me down
feat. Megastian
Trouver les mots juste pour expliquer à son frère la situation semblait d'une complexité digne du pire casse-tête. Comment dire avec douceur que leur propre sang a pactisé avec l'ennemi. On est loin de Jonathan et des frayeurs qu'il a pu faire à leurs parents, se foutant littéralement de son rôle d'aîné familial, et de chasseur d'ombres. S'il a toujours été relativement neutre et détaché du conflit, lui, au moins, ne s'était jamais entiché d'une obscure au point d'en mettre leur famille en danger. Pandora, hélas, l'avait fait. Megara a vu briller dans son regard la passion amoureuse, celle dont il est bien difficile de se défaire. Si la rouquine n'avait que peu d'expérience en la matière, elle avait vu cependant bien des couples éperdus l'un de l'autre, à commencer par ses parents. Pas une fois la flamme n'a vacillé entre Flora et Dylan. Et jamais elle ne vacillerait, songeait la jeune fille. Or, Pandora avait eu ce regard pour Timothy que leur mère portait à leur père, que Megara elle-même portait probablement à Dimitri. Et cet attachement avait obstrué ses idées, lui faisant probablement oublier - ou passer outre - la cruauté de Timothy Halloway. - C’est pire que ce que je croyais ... Dit finalement Sebastian, tirant sa jeune soeur de sa rêverie. Silencieuse, elle hocha simplement la tête de prime abord, avant de reprendre son récit. Il sembla surtout interloqué lorsqu'elle avoua s'être battu avec l'obscur. - Vous vous êtes battus ? Encore une fois, elle fut obligée d'approuver, expliquant sa mise en danger sauvée in extremis par Pandora. Elle lisait la colère de son parabatai à son expression changeante. Ses poings qui se serrent, sa mâchoire serrée, ses muscles contractés. Il irradie de colère, et Megara aurait sans doute réagi de l'exacte même façon dans le cas inversé. Là, pour l'instant, les seuls sentiments qui prenaient la jeune femme au ventre étaient la douleur, la tristesse, la peur. La peur de perdre Pandora, puis le sentiment encore vif d'avoir mis en danger malgré elle sa propre vie et surtout, celle de ses bébés.

Elle finit par redevenir silencieuse, incapable de parler d'avantage après avoir confié ses appréhensions à Sebastian. Il est le seul à qui elle montre ses faiblesses aussi facilement. Elle n'a pas peur de pleurer devant lui, ne redoute pas ses réactions lorsqu'elle lui avoue être tétanisée. Elle garde ses paupières closes tout en l'écoutant dire : - Elle va vouloir retourner vers lui. Tu la connais, tu sais qu’elle s’empressera de faire ce qu’on lui déconseillera de faire. Mais il ne nous l’enlèvera pas ! On trouvera un moyen de la protéger ... Quand elle ouvre les yeux à nouveau pour regarder Seb, ce dernier a ouvert les bras, s'approchant de sa jeune soeur pour l'attirer contre lui. Immédiatement, elle se blottit contre le grand brun, incapable de contenir de nouvelles larmes venues rejoindre les premières. A la fois apeurée, et soulagée de trouver du réconfort auprès de son parabatai, son sang, sa famille. - ... S’il le faut, contre sa volonté. A ses mots, Meg resserre doucement son étreinte autour de Sebastian, nichant son visage contre le tee shirt de son frère, les traits déformés par l'inquiétude et la souffrance. Car elle sait déjà. « Elle nous détestera... » Souffle-t-elle finalement. Ce n'est pas une supposition, mais une affirmation. Et elle a mal, à l'idée d'imaginer la haine de Pandora à son égard, probablement pire encore que cette colère qu'elle endure depuis dix ans et plus encore. Elle l'aime de tout son coeur, ses deux petites soeurs sont les cadeaux les plus précieux qu'on ai pu lui amener sur cette Terre, et pourtant, si Tessa n'était qu'amour et douceur, Pandora est une bombe à retardement.

Lovée contre son aîné, la jeune femme profita quelques instants de la simple caresse des doigts de son parabatai dans ses boucles rousses. Jusqu'à ce qu'il recule pour saisir son visage entre ses mains, captant son regard, réflexe qu'il a toujours eu lorsqu'il devait s'assurer qu'elle allait bien. Non pas un simple devoir, mais un besoin vital, comme Megara l'a toujours eu envers Seb lorsqu'elle redoutait une quelconque blessure. - Il ne t’a pas fait de mal ? Les bébés vont bien ? Amenant ses propres mains tremblantes contre les avants bras de son frère, la jeune fille hoche doucement la tête en baissant les yeux sur son ventre. « Les bébés n'ont rien eu, il n'en a pas eu le temps... Moi, je vais bien. Un peu secouée, ma gorge seule a prit, rien que des iratzes ne puissent guérir. » Elle tente un sourire bienveillant, comme pour le rassurer. Mais elle sait que ça ne sera pas suffisant. Tout comme Megara serait furieuse en apprenant qu'on ai pu attenter à la vie de son parabatai. Mais avant Timothy, il fallait d'abord parler du sujet Pandora, que l'aîné ne tarda pas à remettre sur le tapis.


- Qu’est-ce qu’on fait ? Si on en parle, Pandora subira le courroux de tout l’institut. Si on le garde pour nous et qu’elle met nos proches en danger ... ça sera entièrement de notre faute. En même temps, on ne peut pas la laisser avec lui ! C’est un monstre. Et un monstre balaise en plus, trop pour que je puisse l’éliminer seul. Catégorique à la fin de sa phrase, Megara secoue la tête, et sa prise autour des poignets de Sebastian se renforce. « Il est hors de question que tu l'affronte seul. Jamais. » Elle est autoritaire, intransigeante. Le genre de réaction qu'elle n'a que lorsqu'elle veut s'assurer que son frère ne fera rien de stupide. Elle s'est elle-même battu contre Timothy, et malgré sa finesse et son entraînement avisé, elle n'avait pas pu lui porter de coup. Bien qu'elle ne soit pas au top de sa forme, ça ne change rien. Sebastian est peut-être fort, bien plus fort que Megara, mais il n'a pas sa fluidité dans ses gestes. A deux, peut-être auraient-ils eu une chance. Seuls, ils étaient plus faibles, l'un comme l'autre, et Megara n'était pas prête de remettre le nez dehors. « Il faut trouver un moyen de le maitriser avant que Pandora ne le revoie. C'est la seule solution. » Son ton s'est baissé, alors qu'elle soupire, ses mains relâchant doucement les bras de Sebastian pour passer sur son visage, soupirant. Elle a la désagréable impression d'établir un plan de bataille avec son aîné, et dans le fond, c'est probablement un peu ça. Ils échangent leurs idées, s'apportent mutuellement, et si souvent c'est Megara qui apporte le plan concis pour apaiser l'impulsivité de son frère, cette fois, c'est lui qui apporte une ébauche de solution. - Tu crois qu’on doit l’enfermer ? C’est horrible de proposer ça et je le sais ... c’est notre sœur et tu sais comme moi qu’elle nous haïra si on lui faisait ça. Mais si elle retourne le voir, il risque encore de lui retourner le cerveau. Si on la maintenait à l’institut, on veillerait au moins à ce qu’elle ne le retrouve pas.


Meg recula de quelques pas, commençant à arpenter la chambre. C'est la seule et unique solution. Contenir Pandora contre son gré, le temps d'éliminer l'Obscur. Elle allait souffrir, oui. Les haïr, au delà de tout mot, et probablement allait-elle le faire pour le restant de ses jours. Oui, Pandora est une bombe à retardement. Et à défaut de pouvoir la désamorcer, Seb et Meg allaient devoir contenir l'explosion, et limiter les dégâts à eux et eux seuls. C'est un risque qu'ils sont prêts à prendre l'un comme l'autre par amour pour Pandora. Elle le sait sans même avoir besoin de le demander à son parabatai. Choisir entre perdre la jeune fille définitivement, ou la perdre d'une autre façon et la voir toujours arpenter les couloirs de l'institut, le sang battant dans ses veines, le rouge affluant à ses joues lorsqu'elle se met en colère. Oui. Pandora valait mille fois ce sacrifice, quand bien même les rendait-elle fous l'un comme l'autre jour après jour. - On la maintiendrait de force ici. Ensuite, on élimine Tim. Et Pandora nous détestera pour le reste de sa vie. Dans tous les cas, on la perd. - « C'est un sacrifice que je suis prête à prendre...» Répondit-elle automatiquement en tournant la tête vers son frère qui s'était laissé tomber sur son lit, alors qu'elle, s'affaissait dans un fauteuil, le visage entre ses mains. Elle a beau retourner la situation cent fois dans sa tête, elle ne voit pas d'autre issue. « Elle va nous mépriser, Sebastian. Au delà de tout ce qu'on a jamais pu vivre à travers ses yeux. J'ai besoin que tu me dise que tu t'y engage. » Même si elle sait qu'il va l'approuver, elle a ce besoin viscéral de l'entendre de sa bouche. Peut-être lui insufflerait-il les dernières forces qu'il lui manque, le courage dont elle a besoin pour se lancer dans ce plan insensé.

Finalement, intenable, la petite rousse se redresse, croisant ses bras, arpentant la chambre de son frère alors que celui-ci était toujours dans son lit. « Ca ne règle pas le soucis de savoir comment abattre Halloway. Seul, tu n'es pas assez fort. Avant d'agir, il faut qu'on trouve une équipe assez forte. Toi comme moi savons ce dont il est capable, et maintenant que je l'ai vu en action... Crois moi, c'est un excellent combattant. » Ça ajouté aux forces décuplées d'un Obscur, procurées par le sang de démon... Les néphilims transformés via la coupe infernale sont puissants déjà. Ceux de naissance ? Ils sont pires encore.



© MADE BY SEAWOLF.

Post 9, 1706


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Don't let me down   

 
(sebastian) ⊰ Don't let me down
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Sebastian Lacrymosa
» Clasica San Sebastian (PT) =====> Wegmann (Colnago)
» [Big Ben] Une mission compromise [PV: Sebastian Michaelis & Eleanor Livingston]
» Clasica San Sebastian !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: