Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   Ven 24 Juin - 0:17


I'm headed straight for the castle.
feat. Lehr & Tessa
Tessa, elle sentait qu'elle arrivait aux limites de sa potion, que petit à petit, elle devait réduire ses doses pour pouvoir garder le plus longtemps possible. Mais à force de recouper à chaque fois, elle ne pouvait juste pas tenir le rythme, ce n'était pas possible. Pourtant, elle se plaignait pas la rouquine, elle attendait qu'on lui livre son nouveau stock de poudre, elle attendait que Lehr revienne à l'institut, pour la voir elle ou les autres membres de la famille Nichols. Ou plus généralement de l'institut, après tous la famille de nephilim n'étaient pas les seuls contacts de la créature obscure. Ca serait bien triste dans le cas contraire. Voilà, je commence à parler pour rien dire c'est bien terrible la fatigue à l'heure là. Je reprends donc. Au cours de ces derniers mois, le temps imparti pour son stock en quelques sortes, Tessa s'était plus entraînée qu'avant, elle avait fait plus de missions que la moyenne dont une qui ne s'tait pas forcément déroulée comme prévu et qui lui avait pris son énergie. Forcément qu'elle avait du coup épuisé ses réserves bien plus rapidement. C'état dangereux comme façon de faire, elle risquait un malaise bien sévère voire même de mourir. Ses soeurs la tueraient si elles apprenaient ça. Ses frères aussi vous m'direz. Elle était insouciante la Nichols par moment. On pouvait la croire réfléchie mais étant donné qu'elle détestait se plaindre, en particulier auprès de sa famille qui la prenait déjà pour une jeune femme assez faible, elle faisait des choses vraiment bêtes par moment.

Aujourd'hui était le grand jour. Lehr était censé venir à l'institut. Enfin, normalement. Il pouvait très bien arrivé un problème sur son chemin, quelque chose de bien plus important à faire autre part. Tessa se doutait qu'il allait sûrement voir d'autres personnes auparavant, elle ne s'en formalisait pas. Ca lui permettait de perdre un peu de temps dans les manuels, pour pouvoir lire un peu plus ces histoires sur les anciens héros des instituts, il y a de cela des dizaines d'années. Ils avaient dû être exceptionnels quand même. Est-ce que la génération actuelle de néphilims était capable de rivaliser contre les obscurs ? La réponse était résolument oui dans la tête de Tessa mais est-ce que c'était objectif ? Elle tentait de l'être. Il faudrait qu'elle en parle à son ami. Il pourrait avoir un regard un peu plus avisé sur la situation. La jeune femme se mettait dans le rez de chaussée, discutant avec un autre nephilim passant par là. Elle était avenante la rouquine et souriante. Personne ne pouvait vraiment la détester et autant dire que c'était un sacré avantage, surtout quand vous venez d'une famille pas forcément très appréciée. Et elle en jouait Tessa. Elle savait qu'elle arrivait à se mettre les gens dans la poche. Mais là, c'tait un vrai ami, un honnête. Alors la discussion était plaisante, suffisamment pour le temps passe vite en attendant l'elfe.


© MADE BY SEAWOLF.

@Lehr O'Siodhachain

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
50/77  (50/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSLehr O'Siodhachain
Je suis à Chicago depuis le : 25/01/2016 et j'ai déjà payé : 1447 factures et gagné : 347 gains. Il paraît que : Jamie Campbell Bower On m'appelle : Luiyna et pour mon profil je remercie : Wiise pour l'avatar, Tumblr pour les gifs.

Je suis : fiancé à Thyia, même si aucun de nous ne l'a vraiment choisi
Sujet: Re: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   Jeu 14 Juil - 2:22


❝ My, my. ❞
- Tessa & Lehr -
What beautiful blossoms we have this year. But look, this one's late. But I'll bet that when it blooms, it will be the most beautiful of all.
Depuis plusieurs décennies maintenant, Lehr était devenu le protecteur de la famille Nichols, et surtout envers les enfants qu'il protégeait telle une mère ourse avec ses petits. Il n'y avait aucun lien du sang pour les unir et pourtant il considérait chacun d'eux comme sa famille. Même la jeune Tessa qui n'était pourtant pas née en royaume faerie et qu'il avait regardé grandir à l'Institut, un peu de loin comme ce membre de la famille, un peu éloigné, dont on entend beaucoup parlé mais qu'on ne voit qu'en de rares occasions. Ou du moins ce fut le cas jusqu'à l'incident. Il n'y a que la famille proche des Nichols et quelques personnes de confiances qui sont au courant pour la condition de Tessa, et Lehr en fait parti. Lorsque la famille se sont rendu compte que la jeune fille avait besoin d'une drogue démoniaque pour continuer à vivre, c'est naturellement qu'ils se sont tourné vers leur ami de toujours pour quérir de l'aide. Le faerie n'a pas hésité une seconde, faisant marché ses liens et les faveurs qu'on lui devait pour obtenir cette drogue. Ou en tout cas l'ingrédient principal, puisqu'il préférait généralement la préparer lui-même, il ne faisait confiance à personne d'autre pour ça. Aujourd'hui encore il continuait à concoter et apporter régulièrement les doses nécessaires à la benjamine.

Mais cela devenait de plus en plus difficile, il y avait des périodes où c'était même impossible d'en trouver... Raison pour laquelle lorsqu'il en trouvait l'Irlandais faisait des stocks. Il était arrivé que certains essayent de l'arnaquer, en faisant monter les prix une histoire d'offres et de demandes, mais il n'est jamais très recommandé d'essayer d'entuber un faerie... C'est même vivement déconseillé, la plupart ne sont plus là pour en parler cela dit... Lehr ne recourrait que rarement à la violence, mais certains cas exigent parfois la manière forte. Et quand on se met en travers du chemin de ses protégés c'est souvent un cas qui requiert l'emploi de la violence ! Car si l'Irlandais semble parfois presque trop gentil même pour un Seelie, il peut se montrer parfois aussi impitoyable que le pire des Unseelies si on s'en prend à un quelqu'un de son entourage. Et le faerie, lui, considère même les Nichols comme des membres à part entière de sa famille.

Cette fois cependant, il n'avait rencontré qu'assez peu de contre-temps et de difficultés, aussi put-il préparer en temps en heure la drogue de la jeune femme. Il en avait profité pour refaire des stocks pour l'infirmerie de l'Institut, de nombreux remèdes faeries pouvaient être efficaces aussi bien sur les Créatures Obscures que sur les Nephilims. Le blond avait préféré passer d'abord voir Juliette pour avoir tout son temps et son attention à consacrer à Tessa. Il la trouva dans un couloir du rez-de-chaussée en grande discussion avec un autre Chasseur d'Ombres. Il salua ce dernier, qui, s'il répondit poliment à Lehr, ne demanda pas son reste avant de s'excuser auprès de la jeune Nichols et de s’éclipser. L'Irlandais avait l'habitude de ce genre de comportement, nombreux étaient les enfants de Raziel à se méfier du Petit Peuple. Lui ne s'en préoccupait même plus.

Le blond vint serrer la jeune femme dans ses bras, en profitant pour l'observer un peu. Elle semblait plus pâle et un peu plus faible qu'habituellement. « Est-ce que tu vas bien Tessa ? Tu sembles très fatiguée... » souffla-t-il doucement, une pointe d'inquiétude sincère perçant dans sa voix. Comme peu de monde était au courant pour la maladie de la rousse, il veillait toujours à ce que leurs conversations ne révèlent rien aux oreilles indiscrètes qui pourraient traîner. Evidemment qu'il se doutait que ce n'était pas la grande forme, ça l'était rarement quand les réserves de la benjamine s'épuisaient, mais là... il la soupçonnait d'avoir utilisé un peu trop vite son stock... « Tu aurais dû me dire si tu avais besoin que je vienne plus tôt. » soupira-t-il doucement avec un sourire bienveillant. « Tu sais que ça ne me dérange jamais de venir te voir toi ou tes frères et sœurs. » ajoute-t-il en déposant un baiser sur son front. Il sait qu'elle a toujours la crainte de le déranger, sans doute est-ce parce qu'elle n'a pas vécu avec lui pendant sa petite enfance comme la plupart de ses aînés, elle a sans doute moins conscience de l'affection qu'il leur porte. Ce n'est pourtant pas faute de lui répéter.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 806 MOTS.




avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   Lun 22 Aoû - 15:27

Si par moments, Tessa avait du mal avec sa condition de nephilim, elle ne pourrait jamais partir de l'Institut. C'était l'endroit où elle avait grandi, où elle avait appris à se battre, où elle était devenue la personne qu'elle était désormais. C'était sa famille, sa maison et définitivement, toutes les personnes qui demeuraient ici, qu'elle les apprécie ou non, étaient des membres de son entourage, de ses proches voilà tout. Bon, honnêtement, savoir que par exemple, Dimitri était du coup un proche ça l'embêtait un peu ou même juste d'autres personnes.. mais voilà, on fait avec. Elle savait que tout le monde ferait tout pour protéger les autres en face. Suffisait de voir ce que le membre de l'équipe de Meg avait fait pour Tessa lors de leur mission la dernière fois dans l'Eglise. Dimitri avait protégé tout le monde, tout en râlant certes, mais il l'avait fait. On ne laisse personne derrière. C'était un esprit d'équipe et de cohésion ça. Et Dieu seul savait à quel point la rouquine avait besoin de cela. Avec sa potion à prendre, elle restait une guerrière assez instable et une crise était toujours au dessus d'elle telle une épée de Damoclès. Cela pouvait frapper à tout instant et il fallait qu'elle soit certaine que quelqu'un pouvait la protéger dans les environs. Surtout ces derniers temps, où elle avait bien poussé tous ces entraînements justement, où elle avait presque même cherché à s'épuiser tellement elle ressentait le besoin d'être meilleure.

Alors qu'elle discutait, Lehr faisait enfin son apparition et Tessa ne tardait pas à être seule avec lui, un grand sourire aux lèvres, tandis qu'elle saluait tout de même l'autre chasseur d'ombres qui s'en allait. « Est-ce que tu vas bien Tessa ? Tu sembles très fatiguée... » Un sourire forcé sur les lèvres, la Nichols se doutait que ça ne servait à rien de détourner la vérité car l'elfe allait très rapidement se rendre compte du subterfuge. Disons que j'ai quasiment plus rien.. fit-elle doucement, veillant à ce que personne ne les entende. Elle ne tenait pas à ce que tout l'institut soit au courant de sa maladie. « Tu aurais dû me dire si tu avais besoin que je vienne plus tôt. Tu sais que ça ne me dérange jamais de venir te voir toi ou tes frères et sœurs. » La jeune femme ferma les yeux quand son grand frère de coeur déposa un baiser sur son front, même si sa remarque ne lui plaisait pas tant que ça. Oui mais t'es pas mon commis ou quoi. J'dois apprendre à gérer ce que j'ai c'est tout. Oui, elle était un peu butée la Nichols, mais c'était un trait de famille certainement. Tu vas bien toi ? J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vus. Si ça se trouve, il allait pouvait raconter à Tessa tout un tas de trucs bien intéressants.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
50/77  (50/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSLehr O'Siodhachain
Je suis à Chicago depuis le : 25/01/2016 et j'ai déjà payé : 1447 factures et gagné : 347 gains. Il paraît que : Jamie Campbell Bower On m'appelle : Luiyna et pour mon profil je remercie : Wiise pour l'avatar, Tumblr pour les gifs.

Je suis : fiancé à Thyia, même si aucun de nous ne l'a vraiment choisi
Sujet: Re: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   Mer 24 Aoû - 22:45


❝ My, my. ❞
- Tessa & Lehr -
What beautiful blossoms we have this year. But look, this one's late. But I'll bet that when it blooms, it will be the most beautiful of all.
Le faerie avait toujours été quelqu’un qui se souciait des autres, même pour un Seelie il se préoccupait énormément des autres. Mais c’était d’autant plus flagrant avec les Nichols, il pouvait tout lâcher pour eux s’ils en avaient besoin, il n’hésitait jamais. Ils avaient depuis bien longtemps intégré le cercle restreint des gens pour qui l’immortel serait prêt à donner sa vie. Ils étaient sa famille au même titre que l’était son petite frère de sang, sa jumelle ou ses parents.

Ça lui était presque douloureux de voir Tessa aussi mal. Comme il le soupçonnait, elle avait dilapidé ses réserves bien plus rapidement que prévu. L’Irlandais lui rappela qu’il pouvait l’appeler à tout moment. « Oui mais t'es pas mon commis ou quoi. J'dois apprendre à gérer ce que j'ai c'est tout. » répondit-elle avait entêtement, s’attirant un froncement de sourcils mécontent du blond. « Tu vas bien toi ? J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vus. » poursuivit-elle, l’air de rien. Si elle pensait s’en tirer à bon compte, elle faisait fausse route. « Je vais bien Tessa, je suis un immortel. » lui rappelle-t-il avec un sourire. « Mais si tu penses pouvoir détourner la conversation aussi facilement tu te trompes ! » ajouta-t-il d’un ton dur en se rapprochant légèrement de la jeune femme pour éviter les oreilles indiscrètes. « Il s’agit de ta santé, tu ne peux pas prendre de risque. » soupira-t-il en baissant la voix au maximum pour s’assurer qu’elle ne soit la seule à l’entendre. « Je vais arrêter là mon sermon, mais s’il te plait, la prochaine fois, appelle-moi plus tôt. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoique ce soit. » soupire le blond, l’inquiétude perçant dans sa voix. « Viens, marchons ensemble, je pourrais te raconter les dernières nouvelles dans ma si fabuleuse vie. »  plaisante-t-il en lui tendant son bras comme un parfait gentleman qu’on aurait sorti de son siècle.

Tout en marchant Lehr reprit la parole, lui parlant de la brigade d’aide aux nouvelles créatures obscures qu’il avait aidé à monter et organiser il y a plusieurs années, quelques décennies même. Il lui raconta notamment comment, il y a quelques jours, ils avaient pu sauver un jeune adolescent qui venait tout juste de vivre sa première pleine lune. Le passage à l’âge adulte était déjà suffisamment difficile, ajoute à ça la transformation en loup, le garçon avait complètement pété les plombs, devenant littéralement une bête sauvage. Pourtant ils avaient réussi à le ramener, à le calmer, et le faire se retransformer. Le chemin serait long et semé d’embuches pour ce pauvre garçon mais le faerie avait bon espoir qu’il s’en sorte à merveille. L’Irlandais aimait parler de cette brigade avec les Nichols, il savait qu’ils avaient l’esprit ouvert, et que, contrairement à bon nombre de leur pair, ils appréciaient d’entendre qu’une créature obscure avait pu être sauvée. Leur groupe d’aide se heurtait d’ailleurs souvent à des Chasseurs d’Ombres qui préféraient abréger les souffrances de cette pauvre créature avant qu’il ne blesse plus de monde. Une excuse qui avait souvent le don de faire sortir le faerie de ses gonds, et pourtant il avait une patience hors du commun.

Pourtant, même s’il adorait parler des êtres qu’il avait sauvé, il était tout de même curieux de savoir ce qu’il s’était passé dans la vie de la benjamine de la famille pour qu’elle en soit si mal en ce moment. « Et toi alors ? Comment se fait-il que tu sois tombée si vite à cours ? Tu as encore forcée sur les entrainements, n’est-ce pas ? » lui demanda-t-il avec douceur et bienveillance, il ne la jugeait pas, il savait qu’elle voulait se montrer à la hauteur des autres, ne semblant pas vouloir comprendre qu’elle compensait son manque de force et d’endurance physique par son merveilleux intellect. La jeune Nichols était intelligente, très intelligente, et il savait qu’elle pourrait faire une stratège hors norme, sans doute une des meilleures de toute l’histoire des Chasseurs d’Ombres. « Tu sais pourtant que tu n’as rien à leur prouver ? » s’enquit-il en se penchant doucement à sa hauteur et passant son index sous le menton de la jeune femme pour l’empêcher de détourner les yeux. « Tu n’es peut-être pas aussi forte qu’eux physiquement, mais tu compenses par une intelligence hors du commun, tu le sais, n’est-ce pas ? » ne put-il s’empêcher d’ajouter. Il ne supportait de savoir qu’elle s’était affaiblie autant pour pouvoir suivre le rythme des autres.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 813 MOTS.




avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   Lun 5 Sep - 17:26

Je savais que Lehr allait m'en vouloir. J'le savais. Parce que je ne prenais pas grand soin de ma santé. Et si moi j'm'en fichais, alors que c'était de mon corps qu'on parlait, j'avais l'impression que tous mes proches prenaient cela comme un sujet d'une extrême importante m'voyez. Mais bon, j'avais toujours été la plus jeune, celle à qui il fallait faire attention, je n'allais pas leur en vouloir, au contraire. Ils étaient ma famille, je les comprenais et je les aimais ainsi. Même si des fois j'me faisais réprimander et que mes tentatives de changements de sujet n'étaient pas toujours très discrètes ahaha. « Je vais bien Tessa, je suis un immortel. » Ah oui c'est vrai. C'est un détail que j'avais tendance à oublier par moment ahem. « Mais si tu penses pouvoir détourner la conversation aussi facilement tu te trompes ! » Je soupirais, regardant mes pieds avant de retourner me perdre dans le regard de la seelie. Je savais que j'avais merdé, mais j'avais voulu être au top de ma forme, sans que les gens comprennent que j'avais triché. « Il s’agit de ta santé, tu ne peux pas prendre de risque. » Sa voix était désormais bien basse, comme à chaque fois qu'on évoquait le sujet de ma maladie et de mon besoin de cette poudre démoniaque. Très peu de personnes étaient au courant de mon histoire et on ne tenait pas à ce que ça s'ébruite. « Je vais arrêter là mon sermon, mais s’il te plait, la prochaine fois, appelle-moi plus tôt. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoique ce soit. » Lehr, c'était ma famille. Au même titre que Meg, Pandora et les autres. C'était un grand frère et je l'aimais. Je n'aimais pas sentir cette inquiétude dans sa voix. Il fallait pas qu'il s'en fasse, il allait avoir encore plus de cheveux blancs. « Viens, marchons ensemble, je pourrais te raconter les dernières nouvelles dans ma si fabuleuse vie. »  

J'aimais entendre Lehr me parler de ses histoires, de ses aventures et de son travail auprès des bébés créatures obscures. Je trouvais ça fascinant et j'aimerai tellement apporter ma pierre à cet édifice incroyable, qui était inhérent au monde dans lequel nous vivions selon moi. J'étais admirative de ce qu'ils étaient capables de faire avec un peu de patience et des techniques élaborées au cours des siècles. « Et toi alors ? Comment se fait-il que tu sois tombée si vite à cours ? Tu as encore forcée sur les entraînements, n’est-ce pas ? » Arf. Fallait vraiment qu'on revienne sur ça ? Disons que j'suis partie en mission.. avec des personnes expérimentées. Et que j'avais merdé et voilà. « Tu sais pourtant que tu n’as rien à leur prouver ? » Je détournais cette fois-ci vraiment le regard, car c'était un réel complexe ce sujet. Je ne savais pas quoi penser. Je suis pas quelqu'un de très fort, j'ai pas de vraies qualités physiques, j'suis rapidement essoufflée.. je veux pas qu'on m'prenne pour un boulet Lehr. J'étais dans une famille où tous les chasseurs d'ombres sont excellents. J'fais comment moi ? « Tu n’es peut-être pas aussi forte qu’eux physiquement, mais tu compenses par une intelligence hors du commun, tu le sais, n’est-ce pas ? » Mais est-ce que ça servait vraiment ça ? Si j'essaie d'aller dans ton sens.. ça m'servirait même pas ça. Les places de stratèges ou je ne sais quoi sont toutes occupées par des personnes plus aguerries qui ont pu aller au combat vraiment tu vois.. j'aurai aucune légitimité. J'me mordais la lèvre, jouant avec mon élastique avant d'attacher mes cheveux. J'suis certaine que t'as tout de suite trouver ta place toi, que t'as pas eu ce soucis là.. Tout le monde aimait Lehr, c'était même évident qu'il avait dû s'intégrer en deux deux. Des fois j'me dis que j'suis pas digne d'être une chasseuse d'ombres, car j'pense pas forcément toujours comme eux. Comme par exemple, quand tu aides les créatures obscures et que tu m'racontes ces histoires, j'me dis que j'voudrais bien aider.. Et ça, mes pairs, jamais ils accepteront.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
50/77  (50/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSLehr O'Siodhachain
Je suis à Chicago depuis le : 25/01/2016 et j'ai déjà payé : 1447 factures et gagné : 347 gains. Il paraît que : Jamie Campbell Bower On m'appelle : Luiyna et pour mon profil je remercie : Wiise pour l'avatar, Tumblr pour les gifs.

Je suis : fiancé à Thyia, même si aucun de nous ne l'a vraiment choisi
Sujet: Re: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   Dim 25 Sep - 0:56


❝ My, my. ❞
- Tessa & Lehr -
What beautiful blossoms we have this year. But look, this one's late. But I'll bet that when it blooms, it will be the most beautiful of all.
Le faerie avait énormément d’affection pour la benjamine des Nichols, il était presque plus protecteur envers elle. Pas spécialement à cause de sa maladie, il l’était déjà avant, mais c’est comme s’il voulait compenser le fait que, contrairement à ses frères et sœurs, elle n’avait pas passé son enfance au royaume du Petit Peuple. Elle était la seule à ne pas y avoir passé plusieurs années, les deux extrémités de la fratrie étaient les deux à ne pas être né en faerie, mais Jonathan, lui, y avait grandi quelques années tout de même.
Cela dit, même s’il se faisait toujours un sang d’encre pour la jeune rousse depuis l’incident, l’Irlandais rechignait à la sermonner, ce n’était pas son rôle, il était un peu le grand frère, l’oncle, le cool de la famille. Celui qu’on venait voir quand on avait besoin de quelqu’un à qui parler en dehors du cercle familial direct, bien qu’il faisait depuis longtemps parti des Nichols aux yeux des enfants.

Il ne put s’empêcher cela dit de chercher à savoir la raison pour laquelle elle était arrivée au bout de ses réserves plus vite que prévu. Comme il s’en doutait, elle n’avait pas pu s’empêcher de vouloir suivre les autres, de forcer sur les doses pour pouvoir être au même niveau qu’eux sur le plan physique. L’Irlandais trouvait cela injuste pour la jeune femme qu’on ne prenne pas plus en compte les capacités dans lesquelles elle excellait même si sa forme physique était en deçà du Nephilim lambda. « Je suis pas quelqu'un de très fort, j'ai pas de vraies qualités physiques, j'suis rapidement essoufflée.. je veux pas qu'on m'prenne pour un boulet Lehr. » s’expliqua-t-elle après avoir détourné le regard. Il soupira avant d’essayer de lui faire comprendre que, justement, elle avait d’autres qualités en dehors de cela. « Les places de stratèges ou je ne sais quoi sont toutes occupées par des personnes plus aguerries qui ont pu aller au combat vraiment tu vois.. j'aurai aucune légitimité. » contra-t-elle pourtant. Il comprenait son point de vue, mais il était persuadé qu’elle pourrait parfaitement occuper un poste de stratège, il pourrait sans doute en toucher deux mots à Juliette, ou en parler à Magnus pour qu’il suggère l’idée sa petite fille. « Je suis certain pourtant que tu pourrais les étonner. » Le blond était persuadé de ce qu’il avançait, si on lui laissait une chance, la jeune femme leur en mettrait plein la vue. « J'suis certaine que t'as tout de suite trouver ta place toi, que t'as pas eu ce soucis là.. » avait-elle poursuivi, et ce fut plus fort que lui, il ne put retenir l’éclat de rire qui s’échappa de ses lèvres. Si elle savait… Il lui en avait fallu du temps avant de se trouver une place après la mort de Tara et son arrivé par conséquent à Chicago. « Oh non, tu te trompes. Je pense que c’est le lot de tous, pour nous autres immortels c’est peut-être encore plus difficile car il nous arrive de changer de vie plusieurs fois, et devoir retrouver une place à chaque fois. » lui sourit-il après avoir repris son sérieux. « Mais ce sera pour une autre fois, cette histoire serait trop longue. » conclut-il pour la laisser poursuivre sur sa lancée. « Des fois j'me dis que j'suis pas digne d'être une chasseuse d'ombres, car j'pense pas forcément toujours comme eux. Comme par exemple, quand tu aides les créatures obscures et que tu m'racontes ces histoires, j'me dis que j'voudrais bien aider.. » Il s’arrêta en plein couloir attrapant la main de la jeune femme pour la faire se tourner face à lui. « Ne dis plus jamais cela Tessa, tu m’as bien compris ? » dit-il d’un ton neutre et sérieux. « Tu ES une chasseuse d’Ombres, Tessa, une enfant de l’Ange, une Nephilim. Personne ne peut te retirer ça, personne. » poursuit-il plus doucement. « Penser différemment n’est pas une tare, au contraire, si tous les Chasseurs d’Ombres étaient identiques, votre espèce se serait sans doute éteinte depuis des siècles. » lui explique-t-il en plongeant son regard dans le sien. « Et si ce que tu veux, c’est apporter ton aide à la Shadow Squad, comme je l’appelle, personne ne devrait pouvoir t’en empêcher. Tu es la seule maîtresse de ton avenir Tessa, ne laisse pas qui que ce soit décider pour toi. » lui conseille-t-il solennellement. Il sait que la présence d’une Nephilim parmi toutes les Créatures Obscures serait une première et donc, forcément mal vu au départ, par tout le monde Obscur. Mais le faerie sait aussi que ça pourrait être une force, et peut-être la lueur d’un espoir pour un meilleur avenir.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 839 MOTS.




Contenu sponsorisé
Sujet: Re: You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa   

 
You gonna hear me roar someday ♡ Lehr & Tessa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» You're Gonna Hear Me Roar
» 04. You're gonna hear us roar
» Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]
» Hear me roar ! [Voie du tigre I PV Opalyne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: