Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 and i know you tend to always overthink. #ever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: and i know you tend to always overthink. #ever   Jeu 23 Juin - 3:04




and i know you tend to always overthink


Votre quotidien n'a rien de très extraordinaire, contrairement à ce que le voudrait les histoires sur les gens de votre race. Martha se balade dans le salon de ton condo de son pas lent habituel tandis que tu gardes les yeux rivés sur l'écran de la télévision. La technologie moderne aura toujours ce petit côté intriguant pour toi qui ne comprend pas comment tout ça peut bien fonctionner. Tu préfères ne pas trop te poser de questions, regardant inutilement une émission de cuisine dont les astuces ne te servent à rien, si ce n'est que de nouvelles idées pour faire à manger à Micah lorsque le cœur t'en dit. Les bruits de chaussures contre le plancher à l'extérieur, aussi silencieux soient-ils, te suffisent à reconnaitre Amber qui rentre de son travail, bien avant que le bruit de la clef dans la serrure retentisse. Par habitude, tu tournes la tête en direction de l'entrée principale avant de te lever du divan pour aller accueillir ta femme à l'entrée. « Comment va la plus ravissante des femmes ? » Affichant un sourire, tu te charges de la libérer de son sac à main que tu poses sur la petite table prévu à cet effet face au garde-robe. En bon couple marié depuis près de cent cinquante ans, tu déposes un baiser sur ses lèvres, puis la conduit vers le salon en lui prenant la main. « Toast n'a pas cessé d'essayer de renverser ma coupe. Toute la nuit. C'est pour ce genre de raison que je préfère Martha. » T'installant à ta place habituelle sur le divan, tu désignes la tortue en plein milieu de la pièce avec presque une étincelle de tendresse dans les yeux. Il y a deux femmes dans ta vie : Amber et Martha. Par contre, la colonie de chats, tu pourrais bien t'en passer. C'est en constatant l'état de ton verre à moitié plein que tu réalises ne pas lui avoir laissé la chance d'aller s'en verser un, alors tu te charges de passer au frigo en vitesse récupérer une poche et une grosse coupe dans laquelle tu transvides le concentré de globules rouges. « Une coupe pour la demoiselle. » Pouvant te réinstaller, tu en profites pour te glisser près d'elle en lui offrant un verre bien mérité.


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Jeu 23 Juin - 4:00




and i know you tend to always overthink


Si les cernes pouvaient maculer ton visage, elles s’allongeraient très certainement jusqu’à tes pommettes. En temps normal, tu ne ressens jamais la fatigue, mais ce soir, elle semble omniprésente. Tu retires méticuleusement tes gants, les balançant dans la poubelle non loin, rapatries tes effets personnels et quitte la banque de sang, s’assurant que ton lieu de travail est bien en ordre. Une seule chose déplacée te ferait sortir de tes gonds le lendemain, tes collègues de travail le savaient parfaitement. Sac à main sous le bras, veste sur les épaules, tu éteins la lumière et file vers le stationnement. Contrairement à l’être qui partage ta vie depuis maintenant 150 ans, tu t’adaptes bien plus facilement à la technologie. C’est pourquoi, tous les matins, tu te rends au travail à bord de ta voiture, comme toute personne normale. Tu fredonnes même les paroles de la chanson qui joue à la radio, un léger sourire ornant tes lèvres carmines. Tes talons résonnent sur le bitume lorsque tu t’engages dans l’entrée et, dès lors, tu sais que ton partenaire t’a repérée. C’est pourquoi tu ne prends plus la peine de sortir tes clés, parce que même avant d’avoir posé la main sur la poignée, la porte s’ouvre sur le ravissant faciès de ton conjoint. « Elle va très bien. Comment va le plus bel homme que cette terre ait porté? » Tes doigts anguleux se glissent dans sa chevelure, à la hauteur de sa nuque, lorsqu’il t’embrasse. Tu te dis qu’une coupe de cheveux ne lui ferait pas de tort, mais qu’il est parfait tel qu’il est. Dès que tu en as l’occasion, tu te défais de tes chaussures, gonflant les joues au commentaire d’Evan, trottinant jusqu’à la fenêtre pour attraper l’animal concerné, le gratouillant derrière les oreilles. « Tu sais bien qu’il est curieux. Un enfant serait dix fois pire, tu le sais. » Tu laisses l’animal vaquer à ses occupations, prenant place sur le canapé. En un instant, le vampire revient avec une coupe, se posant tout près, un nouveau sourire ornant ton visage. D’une main, tu viens cogner ta coupe contre la sienne, la portant ensuite à tes lèvres pour en déguster son contenu. Ta main libre, elle, se glisse plutôt contre la cuisse de ton époux tandis que tu poses ta tête contre son épaule, te blottissant confortablement. « Qu’as-tu fait aujourd’hui? Outre courir après Toast. » Du bout de l’index, tu appuies plusieurs fois contre son pantalon, relevant les yeux vers lui. « Tu ne voudrais pas qu’on parte en vacances? »


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Mer 29 Juin - 2:55




and i know you tend to always overthink


« Il se porte comme un charme. » Ta main se presse dans le bas de son dos quelques instants avant de t'occuper de ses effets personnels, puis la diriger vers l'aire commune où vous attendent Martha et l'incarnation poilue de Satan. Tu ne peux empêcher tes yeux de rouler dans leurs orbites, croisant les bras en signe de désapprobation soutenue par un hochement négatif de la tête. « Cette chose est une terreur. Un enfant c'est adorable, tu peux communiquer un minimum avec. Toast est la réincarnation du mal à l'état pur. » Exagérant juste un peu, tu laisses ensuite ta femme seule avec le plus horrible des chats afin de lui préparer une coupe de sang frais puisque tu sais que ses nuits peuvent être longues. Revenant au salon, tu enjambes Martha naturellement et vient te poser aux côtés d'Amber. Lui donnant son verre, tu trouves le tiens pour venir cogner la paroi cristalline des deux coupes et prends une gorgée avant de la déposer sur la table basse. Sa main trouve confort au niveau de ta cuisse, posant la tête contre ton épaule, et tu glisses un bras autour de ses épaules en retournant ton regard vers l'écran de la télévision qui continue de jouer. « Oh, je ne cours pas après. Je l'empêche de produire de rite satanique dans le salon. Tu as tellement de chats que si je n'étais pas convaincu à cent pourcent que tu es bien une vampire, je pourrais croire que tu es une sorcière en réalité. » Tu ne peux que fixer Nia, une chatte rousse, bondir sur le meuble télé et bloquer une partie de l'image, un peu comme si le destin cherchait à donner du poids à tes propos. « Sinon, je me suis levé assez tard, j'ai lu mon journal et j'ai regardé où en étaient mes placements. Le quotidien d'homme au foyer. J'ai même passé le balais. Je suis bon à marier. » Rien de mal à te jeter quelques fleurs tout seul, tu bouges doucement la main pour caresser son épaule. L'évocation de partir en vacances te séduit aussitôt et ta main libre vient s'emparer de celle qui trotte au niveau de ta cuisse pour enlacer vos doigts. « Ça dépend. Je peux kidnapper un enfant pendant le séjour ? » Être subtile avec ton désir d'avoir des enfants n'a jamais été dans tes caractéristiques, bien au contraire car tu ne rates que peu d'occasion de mettre ton envie sur table. Le passé de ce sujet restera douloureux jusqu'à la fin de ta vie de non-mort, mais tu trouves idiot de se priver suite à une mauvaise expérience. Il ne te reste qu'à trouver un moyen de convaincre Amber qu'il s'agit d'une bonne idée.


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Lun 4 Juil - 1:47




and i know you tend to always overthink


« Tu exagères, voyons. » Tu roules des yeux un moment, ne pouvant réprimer un léger rire. Evan a le don de toujours tout dramatiser. C’est peut-être la solitude qui le rend ainsi. Il faut dire que tu passes beaucoup de ton temps à l’hôpital à sauver des vies, tandis que lui reste à la maison toute la journée. Il vit avec les chats, sait exactement ce qu’ils font et à quelle heure. Tu sais très bien que, s’il le voulait vraiment, il pourrait te faire le journal complet des activités de tes compagnons à quatre pattes. À ce moment précis, Toast décide de monter sur tes cuisses et tu laisses la paume de ta main glisser le long de son dos, le gratouillant un moment derrière les oreilles avant que ce dernier ne se roule en boule sur l’accoudoir du canapé. « Bon à marier, en effet. Je ne laisserais personne d’autre mettre la main sur toi. » Tu susurres ces mots, la tête encore posée contre l’épaule de ton conjoint un doux sourire se glissant sur ton visage lorsque ses doigts viennent chercher les tiens. Ce sourire quitte toutefois tes traits en un temps record et tu t’empresses de terminer ce que contenait ta coupe, la reposant sur la table basse. « Tu sais très bien ce que je pense de cette idée, Evan. » Ton ton est sec et direct, mais la caresse que tu prodigues contre la main du vampire laisse à croire que son commentaire ne te dérange aucunement. Tu gardes toutefois en tête le souvenir de votre « enfant », Anthony. Ce jeune garçon si pur et innocent qui fut enlevé alors qu’il n’avait rien demandé. Certes, c’était chose du passé, une erreur que tu ne pouvais corriger. « Je ne veux pas que tu kidnappes qui que ce soit. Que ce soit bien clair. » Tu te retournes légèrement pour lui faire face, esquissant un sourire se voulant tendre, ce rictus cachant toutefois une certaine insécurité. « Par contre… » De ta mais libre, tu glisses tes longs doigts dans la chevelure de ton époux, marquant un temps de silence avant d’oser lui dire ce que tu avais en tête. « Je ne serais pas contre l’adoption… » Et voilà, la bombe était larguée. Tu savais très bien que ton homme sauterait de joie à l’idée, ou du moins, tu l’espérais. Tu trouverais bien dommage d’avoir envisagé la situation pendant plusieurs mois et de te faire dire que toutes ces demandes n’étaient que fantaisies.


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Mar 5 Juil - 2:30




and i know you tend to always overthink


Tu n'as pas l'impression de faire dans l'abus lorsque tu critiques les félins de ta femme. Certains sont agréables à vivre puisque tu ne les vois presque jamais - un bon exemple serait le mâle écaille de tortue nommé Arachide qui vit derrière la sécheuse - sauf que d'autres sont de véritables monstres. Ton regard perçant se pose sur Toast que tu fixes avec haine alors que celui-ci se fait cajoler par Amber et tu retiens l'envie de le pousser par terre du revers de la main. « Je me verrais assez mal divorcer après ces quelques années de mariage heureux. » Tu souris finement, amusé d'euphémiser le temps que vous avez passé ensemble jusqu'à maintenant. Tel qu'attendu, ton évocation a de quoi la refroidir en un claquement de doigt tandis qu'elle termine sa coupe et te répond sur un ton sec. Tu trouves un peu ironique qu'Amber ne veuille pas te laisser t'adonner au kidnapping alors qu'elle récolte bien tout ce qu'elle voit et qui a quatre pattes et qui ronronne. Tu témoignes ta déception par un soupire, l'écoutant toutefois émettre une solution à votre soi-disant problème et tu ne peux que hocher la tête de gauche à droite. « L'adoption est déjà compliqué pour les gens ordinaires, imagine pour nous. Tout ce fait de jour et j'ai souvenir que ta peau supporte assez mal le soleil. » C'est à ton tour de terminer ta coupe d'une dernière gorgée et la déposer sur la surface de la table basse avant de te lever. Tu te diriges vers la grosse Martha et t’accroupis devant celle-ci pour caresser sa carapace. « Si on trouve dans un autre pays, il faudra prendre l'avion et ils ont tous des hublots. Puis, il y aura forcément quelqu'un quelque part pour venir se mêler de tout ça. » Tu fais allusions à ces foutus Chasseur d'ombre tandis que tu lèves les yeux vers ta femme avec amertume. Toujours en train de foutre leur nez partout ceux-là et tu attends avec impatience que leur race tire son dernier souffle afin de vivre en paix ta petite vie d'être immortel.


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Jeu 7 Juil - 17:56




and i know you tend to always overthink


Tu avais finalement raison d’avoir des doutes quant à la situation. Evan hoche la tête de gauche à droite et tes mois de planification s’envolent en fumée suite à un simple non. Bien sûr, tu as pris en compte les difficultés, mais lui te les ramène en pleine face, te forçant à affronter la réalité telle qu’elle est. « On peut toujours dire qu’on a une rare maladie qui nous empêche de sortir au soleil… Un cancer de la peau trop avancé, un truc comme ça. Je suis certaine qu’ils pourraient nous arranger un truc. » Contourner son pessimisme pour lui montrer que plusieurs solutions existaient et étaient envisageables. Tu caresses aussi le rêve d’avoir un enfant, bien que jamais tu ne seras capable d’en porte un. C’est pourquoi toutes les portes, ou presque, sont ouvertes. Tu regardes ton époux se relever et donner de l’affection à Martha. Tu pinces légèrement les lèvres, te redressant, Toast vocalisant son mécontentement et filant rejoindre Nyx, perchée sur le rebord de la fenêtre. « Rien ne nous empêche de trouver un enfant ici. Tu sais combien de parents abandonne leurs enfants chaque année? » Beaucoup trop à ton avis. C’est pourquoi tu avais songé à l’adoption avant tout. Tu t’approches lentement de ton conjoint, glissant une nouvelle fois tes doigts dans sa fine chevelure. « Je te promets que ça n’arrivera pas une seconde fois… » Tu n’oses pas mentionner le prénom de votre premier « fils » puisque tu sais que la plaie est encore bien ouverte dans la mémoire d’Evan. Tu sais très bien qu’il comprendra de quoi tu parles, également. « Mais… » Le bout de ton nez se retrousse, comme si tu regrettais déjà ce que tu allais dire. « Si c’est vraiment la seule solution, je te laisserai faire. » Tu espérais trouver une autre façon avant d’en arriver là. Tu étais un être immortel, mais ça ne voulait pas dire que tu n’avais aucune compassion pour les parents qui, du jour au lendemain, se retrouverait sans enfant.


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Ven 15 Juil - 0:48




and i know you tend to always overthink


Oh, tu aimerais voir la situation aussi simplement que ta femme, croire qu'il ne suffit que de fabriquer quelques petits mensonges pour parvenir à votre but. Or, tu n'es pas un cas désespéré qui veut croire aux miracles. « Tu crois qu'ils confieraient un enfant à des gens malades ? Amber, je t'aime, mais parfois tu n'utilises pas assez ton intelligence. C'est mort de s'en tirer d'une façon légale. » Ton rêve d'élever un enfant avec Amber est classée comme étant un monde utopique dans ta tête depuis bien des années. Tu ne vois pas comment cela pourrait être réalisable sans avoir recours à des procédés illégaux. L'adoption est déjà assez complexe pour les humains, elle doit être un cauchemar ambulant pour des vampires. Tu jettes plutôt ton affection sur Martha, celle qui endosse le rôle de ta fille depuis les années 1910 sans se plaindre et ton regard se lève sur Amber qui est debout. « Si tu trouves un enfant abandonné sur le bord de la rue comme tes chats, tu me le diras. En attendant, je ne dois pas trainer dans les bons quartiers puisque les itinérants que je vois, moi, ils ont la barbe blanche et des cernes plus profond qu'un abysse. » Tu soupires longuement par le nez lorsque ses doigts passent dans tes cheveux, reposant ton attention sur la vieille carapace de ta tortue. Ta mâchoire se crispe sans que tu n'aies à y songer, réprimant la colère qui se taille un chemin dans tes veines par la simple allusion à votre enfant d'autrefois. « Je ne m'en fait pas avec ça. Si ça devait se reproduire, je peux te jurer que j'ouvre la chasse moi aussi. » Au final, la décision de ta femme ne te plait pas, même s'il s'agit de ta première idée. Tu prends sa main dans la sienne, serrant doucement ses doigts en hochant la tête négativement avant de plonger tes yeux dans son regard. « Tu sais bien que je ne ferais pas une chose contre laquelle tu t'opposes, même si tes mots peuvent prétendre le contraire. Ça ne te rendrait pas heureuse. »


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Ven 15 Juil - 18:12




and i know you tend to always overthink


Si la vie de vampire était si simple, tu l’aurais embrassée depuis belle lurette. Mais même après autant d’années, tu as parfois du mal à te faire à ta condition. Un monde totalement à part, une condition qui vous empêches de faire bien des choses. Le rêve de fonder une famille n’était que fumée au bout de tes doigts et tu ne croyais pas être en mesure d’y avoir accès, bien que toi et ton mari soyez assez inventifs. Tu regardes Evan caresser la carapace de Martha, fidèle compagne depuis si longtemps. Tu pinces une nouvelle fois les lèvres, l’idée de kidnapper un enfant perdu ne t’enchantant pas vraiment, même si ce serait la voie facile. « Tu ne sais pas, je ne ramènerai peut-être pas un chat de ruelle la prochaine fois. » Tu ne parlais absolument pas des sans-abris, au contraire. Ton mari se crispe et tu le sens sous tes doigts, baissant les yeux pour rencontrer son regard. Tu ne prends pas ses mots à la légère, parfaitement consciente qu’il passerait à l’action si s’était nécessaire. Lorsque ses doigts se noues aux tiens, tu baisses la tête, un semblant de tristesse flottant sur ton visage. « Ma priorité, c’est que toi, tu sois heureux. » Tu murmures, comme si ces paroles soufflées se devaient de rester secrètes. Dès que tu en avais l’occasion, tu faisais passer ton homme avant tout, peu importe la raison. Bien sûr, tu avais des réticences face à certains sujets, mais peu d’entre eux arrivaient à te faire changer d’avis. Délicatement, tu t’avances pour poser tes lèvres contre le front de ton époux, puis sur son nez ainsi que ses lèvres. « Donc si tu veux kidnapper un bambin, peu importe où, peu importe quand, tu sais que je me rangerai toujours derrière toi. » Tu esquisses un sourire sincère, tirant sur la main d’Evan pour le forcer à se relever, en profitant pour te blottir dans ses bras. « Si ça te fait plaisir, moi, ça me comble et me rends heureuse. » Pour le meilleur et pour le pire, n’est-ce pas? Tu avais fait d’Evan un être immortel parce que tu ne voulais absolument pas le perdre. Il fallait parfois faire des sacrifices pour qu’un couple fonctionne à merveille et tu étais prête à tout faire pour que ton homme retrouve sa joie d’antan.


(c) chaotic evil
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   Mer 20 Juil - 2:50




and i know you tend to always overthink


Parfois, il t'arrive de croire que ta vie serait plus simple si Amber ne t'avait pas ramené. Certes, tu aurais connu une mort pénible à un très jeune âge, mais tu n'aurais pas eu à fuir complètement ta famille. Tu n'aurais pas eu à vivre uniquement la nuit, te nourrissant exclusivement de sang - bien que cette partie t'amuses grandement. Les divers tracas liés à ta condition de vampire auraient été inexistants puisque les cadavres non pas de problèmes. Sauf que c'est à chaque fois que ton regard se pose sur le doux visage de celle que tu as épousé, que tu comprends la véritable valeur de la chance que tu possèdes. Les avantages surpassent les inconvenants et vous parvenez toujours à dénicher une solution. En trouver une pour fonder votre vie de famille n'est qu'une question de temps, bien qu'elle traine de la patte depuis des décennies. Le tableau sur le sujet est sombre, mais tu ne te vois pas baisser les bras. Tu ne pourras pas paterner Micah encore bien longtemps, surtout que ton attitude ne lui plait pas des masses. Si seulement cela pouvait être aussi simple que de laisser Amber ramener un enfant plutôt qu'un chat la prochaine fois qu'elle se sent d'humeur généreuse. Au point où tu en es, tu serais prêt à tout pour protéger l'enfant que tu trouverais le moyen d'obtenir. On peut te faire le coup une fois, mais pas une deuxième fois. Tu as vieilli, tu as appris à aiguiser tes sens et en tirer profit afin de ne plus te faire berner aussi aisément qu'à l'époque. Ce souvenir précis est suffisant pour tendre les muscles de ton corps, cherchant le réconfort d'un contact avec ta femme pour calmer cette pulsion qui fait bouillir ton sang avec tant de facilité. « Quand je t'ai épousé, j'ai accepté que ce soit pour le meilleur tout comme le pire. Je ne vais pas faire de mon meilleur ton pire, mon égoïsme à une limite. » Malgré le fait que tu trouves ton plan le plus aisé, tu ne considères pas qu'il vaille la peine si c'est pour que ta femme vive avec la moindre once de remord ou de regret. Tu ne feras rien qui ne vous conviennent pas entièrement à tous les deux. Te laissant entrainer dans son affection, tu termines debout à la serrer délicatement contre toi en passant les doigts dans le bout de ses cheveux qui caressent son dos. « Mh. » Un soupire t'échappe, incapable de prendre une décision sur le vif du moment. La vie à deux est bien. Vous avez trouvé une belle routine qui fonctionne entre son emploi et vos nombreux animaux de compagnie. Le désir d'avoir un enfant n'est qu'un énorme caprice de ta part, tu en es conscient, et tu es prêt à céder aux propositions de ta femme avant de passer au plan B. « Allons-y avec ton idée d'abord. Essayons de trouver un moyen avec l'adoption et, si on voit que ça ne fonctionne pas, on pensera à un autre plan. » Un miaulement à vos pieds vient ruiner le moment, te faisant rouler des yeux tout en relâchant ton étreinte sur Amber pour plonger ton regard dans le sien. « Tu voudrais les prendre où tes vacances, finalement ? » Tout pour t'éloigner de ces nombreuses boules de poils.


(c) chaotic evil
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: and i know you tend to always overthink. #ever   

 
and i know you tend to always overthink. #ever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» L'eau, ça détend. 21/06 - 1h45
» Fauve Shiring | «La lâcheté tend à projeter sur les autres la responsabilité qu'on refuse»
» Un jeune pere de famille de Cite Soleil tend la main !
» Un gouvernement provisoire dirigé par Mirlande Manigat
» Lavilliers grandit, il s'étend comme le cèdre du Liban...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: