Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (Calara) Just i love you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: (Calara) Just i love you   Mer 22 Juin - 23:13


just i love you
feat. Calara
Deux jours que tu faisais du grand n'importe quoi. Deux jours que tu avais appris la nouvelle, telle une bombe nucléaire t'explosant brutalement dans la gueule. Megara est enceinte et pour en ajouter une couche, elle attendait des jumeaux. Comment allais-tu faire ? Comment pouvais-tu gérer une annonce pareil ? Tu reçois un coup violent dans le ventre. Le souffle coupé, Freya en profite pour t'en coller une autre droit dans la figure, te faisant valser à terre. - Bordel Caleb tu fous quoi ! Elle ne sait pas, personne ne sait... Tu n'avais plus vu Meg depuis deux jours, passant de ta chambre à la salle d'entraînement à une vitesse étonnamment rapide. Oui tu l'évitais, ce qui en soit n'était pas spécialement étonnant non plus. Tu flippais à mort. - Rien c'est bon lâche moi ! Tu es de très mauvaise humeur, logique, sauf que tout retombait sur ton entourage et surtout ta sœur jumelle. Tu te redresse en silence. - C'est bon j'en ai marre. Sur ses belles paroles tu attrape ton essuie sous les exclamations de ta sœur, quittant la salle d'entraînement sans te retourner. Tu dois absolument faire le point, remettre de l'ordre dans ton esprit. - Dim ! Tu sursaute légèrement, chose rare chez toi. Sebastian. Super. Ton meilleur ami te faisait face, un regard inquiet planté sur son visage. - Dis, tu sais ce qu'il se passe avec Megara ? Elle est vraiment pas bien et refuse de me dire quoi que ce soit..Je me disais que, peut-être, il c'était passé quelque chose lors d'une mission. Tu avales difficilement ta salive, cherchant rapidement une excuse à lui donner pour te faire la belle. - Non, je ne sais pas. Je vais passer la voir si tu veux. Il secoue affirmativement la tête et te remercie avant que tu ne le dépasses, revenant sur tes pas, te dirigeant à présent vers cette chambre que tu avais évité durant deux longs jours. Arrivé devant la porte d'entrée tu toques. Pas de réponse. Du coup, sans prévenir, tu ouvres la porte d'entrée et tu entres. Personne. La chambre est vide.

Super, elle est passée où ? Tu vas t'asseoir sur le lit, croisant les bras sur tes genoux durant quelques minutes. Le regard perdu dans le vide, tu te sens complètement paumé. Qu'allais-tu lui dire ? Qu'allais-tu faire ? Après tout, tu es aussi responsable qu'elle. Ben ouai, elle est pas tombée enceinte toute seule hein. Tu te lève calmement, te dirigeant vers la fenêtre. Ton regard dévie alors sur Lincoln park et tu souris légèrement. Bien sur...tu sais où elle est. Sans attendre tu te diriges vers cet endroit, refaisant le chemin de votre premier rapprochement, nuit à jamais gravée dans ta mémoire. Tu te souviens encore de l'eau froide caressant ta peau. De son regard planté dans le tiens et de ce baiser qui avait faillit arriver bien trop tôt...Ce jour-là, elle t'avait parlé d'un endroit où elle aimait se réfugier, s'isoler, le partageant avec toi. Le destin aurait-il prévu ce moment bien avant qu'il ne se déroule. Tu arrive en bas de la baptise, levant les yeux vers le toit, laissant un soupire nerveux s'échapper de tes lèvres. Ni une ni deux, tu commences ton ascension avec une précision naturelle, une aisance étonnante. Rapidement tu fus en haut, atteignant le sommet avec une discrétion hors du commun. Tu ne t'étais pas trompé, elle était belle et bien là, te tournant le dos. Ton cœur se serre. Tu reste muet, partagé entre l'envie de t'enfuir et l'envie de la prendre dans tes bras, de la rassurer. Tu avance d'un pas, puis d'un deuxième, toujours aussi silencieux. - Je savais que je te trouverais ici... Elle ne s'attendait pas à te voir ici, ça se lu sur son visage quand elle croisa enfin ton regard. Mains dans les poches, tu as laissé tombé le masque. Ton regard semble mystérieux mais vacillant, tes expressions sont assez nerveuses, déroutées. Ton monde allait radicalement changer. Doucement mais sûrement, tu approches d'elle, te posant à ses côtés comme lors de cette ultime soirée. Tu restes silencieux durant quelques instants, avant de dire sans la regarder. - Je...je suis désolé de t'avoir évité, j'avais besoin de faire le point.

Tu soupire doucement, passant une main sur ton visage, cherchant un point invisible à fixer. Bordel, t'es mal, vraiment mal. Ta main passe dans tes cheveux alors que le vent vient te caresser, douce sensation rassurante mais loin d'être suffisante pour calmer tes nerfs. - Il faut qu'on parle. Il faut qu'on parle de nous, de... de cette situation. On peut pas continuer à éviter cette conversation. Tu avais dit ça d'un ton assez déterminé alors qu'au final, tu ne l'étais absolument pas. Enfin, tu tournes les yeux vers elle, croisant son regard vert.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 1, 846 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 0:23


just i love you
feat. Calara
« Mais qu’est ce qui se passe, Meg ? T’es bizarre depuis deux jours. » La petite tête rousse se secoue, et repousse son frère. Son parabatai. Elle n’ose même pas le regarder dans les yeux, de peur qu’il comprenne. Or, Megara ne fuit jamais le regard de personne, et encore moins celui de Sebastian. « Rien, Seb… Je t’assure, j’ai juste besoin d’air. » Son frère tend la main pour entrelacer leurs doigts, un geste devenu banal entre les deux Nichols depuis leur plus tendre enfance. Pourtant, pour la première fois, la jeune sœur se concentre pour ne pas trembler. « Meggie… Tu sais que tu peux toujours te confier à moi, hein ? » Après avoir lancé un regard en biais vers le jeune homme, elle lui fit un sourire sincère, quoique teinté d’une mélancolie certaine. « Je sais... Ne t’en fais pas. » Elle le sait, mais n’est juste pas prête à lui parler, pas maintenant, c’est encore trop récent, trop bouleversant dans son esprit. Elle finit alors par relâcher la main de Sebastian, effleurant tendrement son bras avant de se dérober à son étreinte pour filer dans les couloirs. « Dis à papa et maman de ne pas s’inquiéter s’ils ne me voient pas ce soir. Je vais voir les faeries, apporter une liste d’herbes dont l’institut a besoin à Lehr. » Ca aussi, c’est une première. D’habitude, jamais elle ne ment à son frère. Et elle se doute, au fond d’elle, qu’il ne l’a pas crue un seul instant.

Les genoux regroupés contre sa poitrine, les paupières closes, elle sent l’air frais caresser son visage, tandis qu’elle respire doucement. Son menton appuyé sur ses genoux, Megara finit par rouvrir les yeux, observant la lune claire qui se reflétait sur le Lac Michigan. Même cette vue, Dimitri avait réussi inconsciemment à la changer dans l’esprit de la rousse. Désormais, elle ne pouvait plus admirer ces eaux sans penser à leur escapade nocturne, à la première fois qu'ils ont eu un contact outre leurs entraînements. Vingt années passées à développer une amitié cordiale, et il avait suffi d’un geste, d’un contact, d’une marque d’affection pour que doucement, ils succombent l’un à l’autre. Mais ils n’avaient pas prévu ça. Pas prévu l’annonce de Lehr d’il y a deux jours, ayant puisé dans ses dons d’immortel pour leur apprendre que de leur écart non protégé avait résulté une grossesse. Instinctivement, la jeune fille porta une main à son ventre. Elle n’arrivait toujours pas à réaliser. A se dire que finalement, elle n’était pas seule sur ce toit, quand on y réfléchit bien. - Je savais que je te trouverais ici...

Une voix qui fend l’air, qui fend le silence, et Megara se tourne doucement, écarquillant les yeux de surprise. Définitivement, elle n’est pas seule. Elle était tellement absorbée dans ses pensées qu’elle ne l’avait pas entendu venir, elle qui d’ordinaire est attentive au moindre petit bruit. Elle reste pourtant silencieuse, la mâchoire contractée, le cœur serré. Elle ne s’attendait pas à le voir ici. Elle ne s’attendait pas à le voir du tout à vraie dire, voilà deux jours qu’elle restait enfermée dans sa chambre, prétextant être malade, et elle savait de toutes manières qu’il l’évitait sûrement. Il fallait s’en douter. Avec une précaution certaine, il vint prendre place aux côtés de la jeune femme. - Je...je suis désolé de t'avoir évité, j'avais besoin de faire le point. Elle ne le regarde même pas, pinçant les lèvres avant de dire en soupirant presque en même temps que lui : « Ne t’en fais pas, je comprends. » Et elle comprend, sincèrement. Dans un sens, elle en a eu besoin aussi, bien qu’elle soit toujours aussi perdue. - Il faut qu'on parle. Il faut qu'on parle de nous, de... de cette situation. On peut pas continuer à éviter cette conversation. Doucement, la jeune femme contracte la mâchoire, en hochant la tête, serrant le poing pour contrôler ses tremblements sans même savoir s’il s’agissait du vent frais ou de la peur qu’insufflait la pensée de cette conversation. « Je sais. A quoi bon repousser l’échéance. » Elle ferme les yeux, laissant une nouvelle fois la brise effleurer ses boucles rousses, avant qu’elle ne tourne la tête vers Dimitri, plongeant son regard vert dans le sien, comme elle avait pu le faire la première fois qu’elle l’avait emmené sur ce toit. « Je retourne le sujet dans tous les sens depuis deux jours. » Commence-t-elle alors doucement, inspirant en baissant un peu les yeux avant de revenir capter le regard du brun. « J’ai osé n’en parler à personne, pas même à Seb… » Et pourtant, il sait combien elle se confie à son aîné. Car s’il est sa famille et son parabatai, c’est également le meilleur ami du Lightwood. « Je sais juste pas quoi faire, Dimitri.. » Sa gorge se serre, et elle détourne son visage, laissant ses boucles rousses masquer son regard brillant. D’abord, elle avait pensé à avorter. Mais malgré la surprise de la situation… Elle ne s’en sentait pas capable.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 2, 857 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 11:08


just i love you
feat. Calara
Tu l'observe calmement alors que tes pieds foulaient le toit. T es silencieux, bien trop. D'ailleurs, Megara ne t'entends pas arriver et tu prends quelques secondes pour laisser ton regard glisser dans son dos. Ses cheveux roux se balancent légèrement au grès du vent, t'offrant une vision que tu appréciais beaucoup. Néanmoins, il est temps pour toi de faire sentir ta présence. Ta voix se fit entendre et elle se tourne vers toi, surprise par ta simple présence. Tu approches calmement, venant poser tes fesses près d'elle, comme autrefois. Tu soupires et elle fait de même alors que tu venais de t'excuser de l'avoir évité. Tu te sentais con, vraiment. Un gamin. Oui, tu t'étais comporté comme un vrai gamin. Ton comportement avait été franchement puérile. « Ne t’en fais pas, je comprends. » Elle comprend... Elle ne devrait pas. Pour toi tu n'avais pas agis de la meilleure façon qui soit. Tu avais réagis comme un enfant de dix ans. Tu avais vingt-cinq ans après tout, tu dirigeais une équipe, tu menais des batailles. Et face à une grossesse et bien, tu prends tes jambes à ton cou et tu te casses en courant, la queue entre les jambes. Bravo Dimitri. Tu finis par dire à Megara qu'il était temps que cette discussion aille lieu. Oui, il était temps de mettre les choses au clair. « Je sais. A quoi bon repousser l’échéance. » Tu passes une main dans tes cheveux, nerveux avant d'enfin tourner les yeux vers elle. Vos regards se croisent et tu te plonges dans celui-ci, comme tu aimais tant le faire. Oui, repousser l'échéance n'était pas une bonne idée. Plus vous alliez attendre et plus les options seront moins nombreuses... Bien sur que tu avais pensé à l'avortement, c'était une option comme une autre. Néanmoins, tu n'étais pas là pour lui forcer la main. « Je retourne le sujet dans tous les sens depuis deux jours. » - Moi aussi. Oui, ça t’obsède, tu en rêves également. Voilà longtemps que tu n'avais plus fais autant de cauchemars en si peux de temps, te laissant submerger par tes émotions.

Elle baisse les yeux durant un instant, venant ensuite replacer son regard dans le tiens. Tu as la gorge serrée, les mains moites. Tu as peur de la finalité de cette discussion. Toi qui aime tout contrôler tu étais perdu dans l'inconnu, plongeant tête baissée dans une aventure dont tu ne connaîtras pas la finalité. Si elle décidait de garder les bébés, qu'allais-tu faire ? Bien sur que tu resteras à ses côtés, tu n'es pas le genre d'homme à ne pas assumer ses responsabilités. Mais es-tu seulement capable d'élever deux enfants ? Un c'était déjà beaucoup, mais deux... « J’ai osé n’en parler à personne, pas même à Seb… » Tu soupire doucement. Oui, si Seb avait été mit au courant tu t'en serais sûrement ramassé une tout à l'heure. - J'en ai parlé à personne non plus. Bon, pour ta part c'est assez logique, tu n'es pas du genre à te confier, même pas à Freya. Tu aimes garder tes émotions pour toi, sauf que là, tu aurais bien eu besoin d'une épaule pour pleurer si vous voulez mon avis. « Je sais juste pas quoi faire, Dimitri.. » Elle détourne les yeux et ses cheveux cache son visage. Tu imagines ce qui est en train de se passer dans ta tête. Tu essaye de paraître calme, réfléchis. Tu dois absolument prendre les choses en main pour avancer dans une direction ou dans une autre. Tu te mords l'intérieur de la joue, passant une main sur ton visage. - Tu as pris une décision pour ce qui est des bébés ? Écoutes, je ne vais pas te mentir, ce n'était pas prévu au programme, mais c'est arrivé. Meg, regardes-moi. Tu viens glisser ta main sous ses cheveux, déplaçant ceux-ci pour pouvoir avoir accès à son visage. Doucement, tu presses ta main sur sa joue, guidant son regard vers le tient. - Je suis là d'accord. Il faut prendre une décision. Maintenant, je vais te paraître brutale dans mes paroles, cru peut-être mais j'ai besoin de savoir. J'espère juste que tu comprendras ma question et que tu ne vas pas le prendre mal.

Oui, tu n'allais pas dire ça méchamment et tu voulais juste être sur. Tu avais le droit de te poser des questions, après tout, Megara n'avait pas été inactive sexuellement avant toi... - Tu es sur que les enfants sont de moi ? Encore une fois je ne te jette pas la première pierre, j'ai juste besoin d'être sur. Oui, tu as besoin d'être certains, de ne pas douter au cas ou elle déciderait de garder les bébés. - et... surtout Meg, est-ce que tu vas les garder ? Sans connaître cette réponse on ne peux pas avancer. Oui, sans savoir si elle comptait garder les bébés ou non, vous ne pourriez pas aller bien loin. Tu as besoin de savoir ou tu vas, ou tu t'engage. Pas que le fait qu'elle garde les enfants ou non change quelque chose à ce que tu ressens pour elle, mais disons que actuellement là n'était pas le soucis. Tes sentiments étaient bels et bien réels...sauf que sur le coup, si jamais tu venais à lui dire maintenant tu étais sur qu'elle penserait que c'est dû à cette grossesse.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 3, 938 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 12:38


just i love you
feat. Calara
Comment pouvait-elle ne pas comprendre ? Tout allait pour le mieux entre eux, quand Lehr a lâché la bombe. Une grossesse. Jamais Megara ne s’était préparée à ça, elle qui avait toujours pris soin de prendre ses précautions en matière de contraception. Sauf deux fois. Deux fois, avec une même personne. Assis sur le toit du Musée de Lincoln Park, ils avaient d’avantage l’air d’un jeune couple en pleine échappée romantique que de jeunes potentiels parents. Que devait-elle faire ? Depuis deux jours, Megara retournait sans cesse les choses dans sa tête sans parvenir à trouver de réponse précise. - Moi aussi. Bon, pour ce que ça vaut, au moins ils sont deux, ça peut faire une maigre consolation. Parce que ça ne change pas les faits, quand bien même Meg le voudrait. Elle s’était toujours préparée à devenir maman un jour, oui, elle avait imaginé cette possibilité, mais un jour ou elle le déciderait, d’un commun accord, le jour où elle serait sûre de pouvoir fonder une famille. Et aujourd’hui, elle vivait sans même être sûre de survivre au lendemain. Elever un enfant, et pire, deux… Ca la terrifie, tout simplement. Relevant son regard clair vers celui de Dimitri, elle lui avoua n’en avoir parlé à personne. Elle n’en avait pas encore eu la force. - J'en ai parlé à personne non plus. Même lui n’a pas le contrôle sur la situation, lui qui d’ordinaire a réponse à tout. Megara finit par détourner le regard, observant le lac Michigan dont les eaux devenaient troubles à cause du voile de larmes qu’elle retenait. La voix du brun lui paraissait comme à la fois lointaine et proche. - Tu as pris une décision pour ce qui est des bébés ? Écoutes, je ne vais pas te mentir, ce n'était pas prévu au programme, mais c'est arrivé. Meg, regardes-moi. Sa main vient chercher son visage, dégage ses cheveux roux, puis finit par se placer contre sa joue pour la forcer à tourner les yeux à nouveau vers lui. Elle contracte la mâchoire, lèvres pincées, et le fixe sans rien dire. Elle a beau savoir qu’il faut qu’ils aient cette discussion, ça n’en reste pas moins dur. - Je suis là d'accord. Il faut prendre une décision. Maintenant, je vais te paraître brutale dans mes paroles, cru peut-être mais j'ai besoin de savoir. J'espère juste que tu comprendras ma question et que tu ne vas pas le prendre mal.

Elle savait déjà ce qu’il allait demander. C’est triste à dire, mais c’est un classique dans les films où ce genre de scénario se produit. - Tu es sur que les enfants sont de moi ? Encore une fois je ne te jette pas la première pierre, j'ai juste besoin d'être sur. Sa gorge est sèche, et les mots peinent à sortir, si bien qu’il enchaîne sur la pire des questions. Celle qui l’effraie le plus. - et... surtout Meg, est-ce que tu vas les garder ? Sans connaître cette réponse on ne peux pas avancer. Doucement, de sa main tremblante, elle va chercher la main de Dimitri sur sa joue, la tenant entre ses deux paumes. Après un bref regard posé sur leurs mains, elle relève les yeux vers lui, la gorge encore serrée par les larmes qu’elle refusait de laisser venir. « Je voudrais pouvoir te dire qu’ils ne sont pas de toi, Dim… Je suis désolée, mais j’ai toujours… J’ai toujours fait attention. Sauf... » Pas besoin de dire quand, il le sait. Deux fois. Deux fois ils s’étaient laissé emporter par la passion du moment, et ça avait suffi. Doucement, ses doigts glissèrent de la peau de la main du jeune homme, pour que ses mains reviennent tomber sur ses propres genoux. « Et la solution la plus logique, ça serait que j’avorte, mais chaque fois que j’y pense... » Et là elle craque. Megara n’a jamais été douée pour masquer ses émotions. Trop expressive, même si elle est forte psychologiquement, là c’est juste trop. Et voilà qu’elle tourne à nouveau la tête pour cacher son visage, mais les sanglots qui se font entendre, elle ne peut pas les dissimuler. « Je peux pas prendre cette décision seule. Je suis désolée Dimitri… Je voulais qu’on prenne notre temps, je ... » Les mots veulent sortir sans y parvenir. Ca serait de trop si elle devait lui ajouter ça sur les épaules. Elle passe une main sur son visage, avant de dire en essuyant ses larmes d’un revers de la main : « Je voulais faire les choses bien, et j’ai l’impression d’avoir tout perdu… » Instinctivement, elle porte sa paume à son ventre. Un geste devenu machinal depuis qu’elle sait. Oui, le plus logique serait qu’elle se débarrasse des bébés, sans en parler à personne. Mais elle ne peut pas s'empêcher de penser que ce sont ses enfants. A elle, et à lui.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 4, 826 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 14:03


just i love you
feat. Calara
Sa main se dépose sur la tienne alors que tu sens toute la tension du monde exercer un poids énorme sur tes épaules. Tu as peur, tellement peur. Dans un sens tu aimerais entendre que ces enfants sont les tiens, que ce ne sont pas le fruit d'une simple partie de jambes en l'air qu'elle aurait eu avec un quelconque Néphilim. Sincèrement, tu ne sais pas si tu aurais réussis à accepter ça. Que ce soit tes enfants c'est une chose, mais celui d'un autre... Tu as beau éprouver des sentiments pour elle, ça, ça aurait eu du mal à passer. Clairement. « Je voudrais pouvoir te dire qu’ils ne sont pas de toi, Dim… Je suis désolée, mais j’ai toujours… J’ai toujours fait attention. Sauf... » Tu ne retiens même pas un foutu soupire de soulagement. Tu ne contrôle plus rien pour dire la vérité. Elle n'a pas besoin d'en dire d'avantage pour que tu comprennes qu'ils sont bien de toi. C'est étrange, franchement étrange que tu penses à ça. Deux fois avaient suffit pour qu'elle tombe enceinte, pour que tu marque le but le plus remarquable de ton existence. Elle laisse glisser ses doigts le long de ton bras pour reporter ses mains sur ses genoux, doucement tu fais de même. - Tu n'as pas à t'excuser Meg, tu n'es pas la seule fautive dans l'histoire. Tu as beau avoir énormément de défauts, de dysfonctionnements, tu n'es pas un lâche et encore moins un menteur. Tu sais admettre quand tu es fautif, même si au final, ça t'arrachait la gueule de le dire. Parce que oui, tu aurais dû penser aux éventualités, aux conséquences de tes actes en couchant avec elle sans prendre de précautions. Certes, tu y avais pensé, mais bien trop tard. Le mal était déjà fait. Maintenant, tu devais savoir ce qui allait se passer par la suite. Tu devais savoir si elle comptait avorter, ce qui en soit, serait la solution la plus raisonnable. « Et la solution la plus logique, ça serait que j’avorte, mais chaque fois que j’y pense... » Tu sens ta gorge se serrer alors qu'elle craque. Elle détourne une fois de plus la tête, mais cette fois, les sanglots sont bels et bien présents et tu te sens mal. Pourtant, tu restes calme, en tout qu'à tu essayes.

Tu détourne légèrement les yeux, comprenant parfaitement où elle voulait en venir avant même qu'elle ne dise quoi que ce soit. « Je peux pas prendre cette décision seule. Je suis désolée Dimitri… Je voulais qu’on prenne notre temps, je ... » Pour prendre votre temps c'est carrément raté sur le coup. Certes, vous aviez commencés à vous fréquenter, formant pratiquement un couple en passant la majorité de votre temps ensemble. La relation entre vous c'était éclaircie, devenue moins compliquée. Mais là, vous étiez en train de faire les choses à l'envers. « Je voulais faire les choses bien, et j’ai l’impression d’avoir tout perdu… » Tu tournes doucement les yeux vers elle alors qu'elle porte une main à son ventre. Tu as du mal à réaliser que deux petits êtres grandissaient en elle. D'ailleurs, c'est bien connu les hommes ne réalisent qu'ils sont papa qu'une fois l'enfant dans leurs bras, sinon, pour eux ça reste assez irréel... - Ne dis pas ça Megara, tu n'as rien perdu. Tu te tourne délicatement vers elle, l'attirant contre toi sans lui laisser l'occasion de te repousser ou d'opposer une quelconque résistance face à ton geste. Elle en avait besoin, tu en avais également besoin. D'une certaine façon ce simple contact te rassurais. Tu pose un baiser sur le haut de son crâne, restant durant quelques instants silencieux, cherchant les mots juste pour donner un tournant décisif à votre relation. Tu t'éloignes légèrement d'elle, posant tes mains sur ses joues, essuyant les quelques larmes qui y roulaient avec lenteur. Ton visage est calme, pourtant, ton regard semble troublé et totalement perdu. - Tu m'as moi d'accord, je ne vais nul part Meg. Je n'ai plus envie d'aller où que ce soit. Je ne suis pas doué pour les grands discourt, Freya est plus douée, mais bon soit. Tu te perds dans ce que tu es en train de dire. C'est difficile pour toi, tu n'en as absolument plus l'habitude. Tu relâches le visage de Megara, te redressant d'un bond pour faire les cents pas. Tu as besoin de bouger, ça t'aide dans tes démarches.

Tu marches durant quelques secondes, te retournant de nouveau vers la jeune rouquine. - Je...je ne sais pas comment expliquer ça et surtout j'ai peur que tu penses que ça vient à cause de la situation actuelle, alors que non, j'attendais juste le bon moment tu sais...je suis pas un grand romantique, puis, niveau sentiments je suis un handicapé de la vie et... Et tu parles beaucoup trop... Tu soupires, passant une main dans tes cheveux, une fois de plus, signe de nervosité chez toi. - Megara, tu ne m'as pas perdu, je n'irais nul part pour une seule et bonne raison. C'est parce que je suis amoureux de toi. Pas à cause de la grossesse, ça n'a rien à voir, mais je t'aime d'accord. Qu'il y aille des enfants ou pas dans l'histoire ben je t'aime quand même et c'est comme ça et... Tu gigote dans tout les sens, tu perds pieds, tu n'arrives même plus à faire une phrase correct. La peur se lit sur ton visage. Cette peur du rejet qui semble avoir dirigé ta vie depuis Kaleb. - Et si tu veux garder les bébés et bien je serais là et si tu décides de ne pas les garder, je serais là aussi... Je suis pas le meilleur petit ami du monde, je risque de pas être le plus romantique, ni même le plus expressif et... Et tu fermes ta gueule parce qu'au final, t'es juste en train de t'enfoncer.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 5, 1045 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 15:11


just i love you
feat. Calara
Elle ne s’attendait pas à ce que Dimitri soupire de soulagement en l’entendant avouer qu’il est bien le père des enfants qu’elle porte. Et dans un sens, elle se serait étonnée de le voir se réjouir de se décharger de ce poids pour le laisser seul sur les épaules de Megara. Parce que le brun est loin d’être un sale con, qu’on se l’avoue. Il a son caractère, mais être un connard, non. Ce n’est pas lui, elle le connaît suffisamment pour ça. D’ailleurs, il lui prouve une fois de plus lorsqu’elle s’excuse, lui rétorquant. - Tu n'as pas à t'excuser Meg, tu n'es pas la seule fautive dans l'histoire. Elle ne dit rien. Que dire de toute manière ? Détournée du jeune homme, sa paume contre son ventre pas encore arrondit, elle se rend à l’évidence : Elle a tout perdu, tout gâché entre eux, une nuit sans se protéger, et voilà qu’ils se retrouvaient précipités dans un potentiel rôle de parents que ni l’un ni l’autre n’avait prévu. - Ne dis pas ça Megara, tu n'as rien perdu. Une main devant son visage, alors qu’elle pleurait en tentant de rester silencieuse, elle se tendit en sentant Dimitri l’attirer dans ses bras, dans un premier temps. Puis rapidement, elle se détendit, se laissant aller contre lui, se laissant aller à son désarroi et sa peur, tout simplement. Au contact de ses lèvres dans ses cheveux, au sommet de son crâne, elle ferme les yeux, soupirant. Il ne la déteste pas, c’est toujours ça. Elle ne veut pas le perdre. Jamais. Il finit par reculer son visage, balayant du bout des doigts les larmes qui affluaient toujours sur les joues pâles de Meg. Une expression étrange trônait sur son visage, sans que la rouquine ne sache mettre un mot dessus. - Tu m'as moi d'accord, je ne vais nul part Meg. Je n'ai plus envie d'aller où que ce soit. Je ne suis pas doué pour les grands discourt, Freya est plus douée, mais bon soit. Son souffle se coupe, tandis que finalement, il se redresse, relâchant le visage de la jeune femme. Attendez, quoi ? Figée, elle le regarde sans saisir. Qu’est-ce que Freya fait dans tout ça ?

Il commença à faire les cent pas, arpentant le toit sous le regard perdu de Megara. - Je...je ne sais pas comment expliquer ça et surtout j'ai peur que tu penses que ça vient à cause de la situation actuelle, alors que non, j'attendais juste le bon moment tu sais...je suis pas un grand romantique, puis, niveau sentiments je suis un handicapé de la vie et... Son regard oscille, de gauche, à droite, suivant le cheminement du brun avec une expression ahurie, perdue. Elle n'ose pas piper mot, à vraie dire, trop déroutée et intriguée par ce qu’il semble avoir tant de mal à dire. Au fond d’elle, à mesure qu’il parle, elle a une idée de ce qu’il va dire. Mais elle garde la pensée enterrée profondément. Non, impossible. Et pourtant… - Megara, tu ne m'as pas perdu, je n'irais nulle part pour une seule et bonne raison. C'est parce que je suis amoureux de toi. Pas à cause de la grossesse, ça n'a rien à voir, mais je t'aime d'accord. Qu'il y aille des enfants ou pas dans l'histoire ben je t'aime quand même et c'est comme ça et... Les mains de la rousses tremblent, et ses sanglots se sont arrêtés. Tournée entièrement vers Dimitri, elle s’est figée, son cœur cognant dans sa poitrine à tout rompre. Est-ce qu’il … Vient de dire… Qu’il l’aime ? Qu’il est amoureux d’elle ? Chaque fois qu’il se détourne, qu’il passe près d’elle, et lorsqu’il finit par cesser de marcher, bien que toujours agité, elle voit son visage, et elle lit une expression qu’elle n’a jamais vu chez lui à part depuis qu’ils ont appris que Megara est enceinte : De la peur. Il a peur de lui dire ce qu’il ressent, et elle n’en est que d’avantage touchée. Elle ne doute pas, ne se dit pas qu’il lui parle de ça par rapport à sa grossesse. Qu’aurait-il à y gagner, après tout ? Elle se redresse, doucement, les poings serrés, et fait un pas vers lui. C’est comme s’il ne la remarquait même pas, le flot de paroles continuant de franchir ses lèvres. - Et si tu veux garder les bébés et bien je serais là et si tu décides de ne pas les garder, je serais là aussi... Je suis pas le meilleur petit ami du monde, je risque de pas être le plus romantique, ni même le plus expressif et... Il suspend ses mots, et c’est le moment qu’elle choisit pour enrouler ses bras autour de lui, l’immobilisant pour le serrer contre elle, son visage enfoui dans son torse. Elle se retient de pleurer à nouveau. Mais cette fois, pour des raisons différentes. Son corps cogne si fort qu’elle se demande s’il ne doit pas le sentir également. Elle ne l’a jamais dit. Et voilà que… « Je t’aime, Dimitri. » Elle ne l’a jamais dit, et pourtant, elle n’a jamais été aussi sûre de la véracité de ses mots. Elle les ressent jusqu’au plus profond de son être. Elle est amoureuse, et il n’y a rien qu’elle puisse faire pour y changer quoi que ce soit. Doucement, elle recule son visage, encadrant celui du brun de ses mains pour capter son visage. « Je t’aime, et je t’aime comme tu es. Pas autrement. C’est avec toi que je veux être, et personne d’autre. » Habitude acquise au cours des dernières semaines, elle dégage son visage de ses cheveux bruns elle-même, comme répétant son tic nerveux de passer une main dans ses cheveux pour s’en charger elle-même. « Pour les bébés… Je veux que tu me dises, honnêtement… Est-ce que tu veux que j’avorte ? » Elle effleure sa joue du bout du pouce, son regard plongé dans le sien. « Je suis pas préparée pour ça, j’ai grandi pour me battre, pas pour être maman. Mais je peux pas m’empêcher de penser que ce sont… nos enfants. » Elle mord sa lèvre inférieure, pesant ses mots. Oui, elle n’est pas prête. Mais elle n’est pas prête non plus à décider de les tuer. Parce que c’est ce qu’elle fait si elle avorte : Elle abrège deux vies à venir. « Je ne pourrais pas le faire, à moins que tu me dise que tu ne peux pas être père. » Elle ferme les yeux, et inspire, profondément, avant de reprendre : « Sois sincère. Ça ne change rien au fait que je suis amoureuse de toi. C’était juste… Un imprévu. Et je refuse que tu te forces. » Elle dit sa dernière phrase avec détermination. Elle ne pouvait pas prendre cette décision seule, mais elle comprendrait qu’il ne soit pas prêt à devenir père. Qu’il veuille attendre, faire les choses dans l’ordre… Megara elle-même l’aurait voulu.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 6, 1185 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 17:05


just i love you
feat. Calara
Tu déballes un flot de paroles incontrôlable. Tu ne sais pas comment dire ça, encore moins si ça aura de l'impact sur ce que vous étiez en train de vivre. Néanmoins, tu avais attendus assez longtemps pour laisser la vérité explose. Oui, voilà quelques temps que tu t'en doutais déjà, mais tu n'avais jamais trouvé le moment pour lui exposer ce que tu ressentais pour elle. Megara était celle qui réussissait à reconstruire ce cœur brisé. Tu ne sais pas comment elle y parvenait, d'ailleurs, tu ne sais même plus exactement où tout ça a commencé, ou votre histoire à débuté. Non, tu ne sais rien de tout ça, pourtant, tu sais une chose. Tu l'aimes. Pas comme tu avais aimé Kaleb, pas comme tu aimeras sûrement toujours l'Obscur, non, d'une façon différente, d'une façon plus saine, plus naturelle. Parce que oui, tu ne dois pas te voiler la face, tu éprouves toujours des sentiments pour Kaleb. Mais là où les doutes s'installaient autrefois, à présent tu n'en éprouves plus aucun. Tu aimes également Megara et avec elle, oui, avec elle tu avais un avenir. Avenir qui sembla arrivé plus tôt que prévu, certes, mais il était bel et bien là. Du coup, tu avais décidé de toute balancer en une seule fois. Maladroitement. Tu as peur et c'est évident, c'est même flagrant. Tu bouges dans tous les sens, déferlant un flot de paroles que tu as du mal à contenir voir à mettre dans l'ordre. Tu ne la voit pas se lever, bien trop concentré à ne pas te buter, te renfermer brusquement. Parce que c'est ta façon de fonctionner. Quand tu te dévoile de trop, en général, tu te braque et tu fuis. Puis, il y a cette peur...cette peur de l'abandon comme il l'avait fait. Tu n'allais pas t'en débarrasser si facilement, loin de là. Tu es quelqu'un d'entier. Quand tu aimes et bien, tu aimes à fond, à en devenir sûrement trop protecteur, trop étouffant. Sauf que suite à cette ancienne relation, tu allais sûrement également être paranoïaque, méfiant, jaloux. Séquelles malheureuses d'un cœur anciennement brisé en pleine reconstruction.

Tu finis par lui dire que quoi qu'elle décide tu l'aimeras encore, suspendant tes paroles, t'enfonçant d'avantage dans ta crise de panique. Au moment ou enfin, tu te décide à lever les yeux vers elle, tu sens deux bras t'entourer et Megara se blottir contre toi. Tu restes figé sur le coup, ne t'attendant pas vraiment à une telle réaction. « Je t’aime, Dimitri. » Bam, dans ta face ! Tu écarquille les yeux d'un air assez surpris, heureusement, Megara ne peut pas le voir vu que son visage est posé contre ton torse. Tu sens comme un poids s'évaporer de tes épaules, te rendant plus léger, moins nerveux. Elle t'aime aussi. Tu as simplement du mal à savoir pourquoi. Pourquoi toi ? Elle pouvait avoir tellement de mecs à ses pieds. Pourquoi t'aimer toi qui avait certes beaucoup à donner, mais tellement de mal à l'exprimer d'une manière naturelle, normal. Là où d'autres lui offrirait des soirées romantiques, toi, tu lui offrirais plutôt une soirée d'entraînement.. Là où d'autres lui feraient des déclarations d'amour, toi, tu te contenterais de lui offrir un simple sourire, un simple regard. Elle a toujours été plus expressive que toi, ça te mettait un sacré coup de pression sur le coup. Tu sens les mains de la jeune femme encadrer ton visage alors qu'elle c'était légèrement éloigné. Tu laisse glisser ton regard sur elle, le cœur battant la chamade, les mots te manquant. « Je t’aime, et je t’aime comme tu es. Pas autrement. C’est avec toi que je veux être, et personne d’autre. » Si ça te rassurais ? Bien sur. Mais pas assez pour que ton voile de peur disparaisse totalement. Tu gardes encore le silence, la laissant dégager tes cheveux, manie qu'elle avait souvent avec toi. « Pour les bébés… Je veux que tu me dises, honnêtement… Est-ce que tu veux que j’avorte ? » Question existentielle... Tu ouvres la bouche mais la referme aussitôt, sentant son pouce effleuré la peau de ta joue. « Je suis pas préparée pour ça, j’ai grandi pour me battre, pas pour être maman. Mais je peux pas m’empêcher de penser que ce sont… nos enfants. »

Toi non plus tu n'as pas été préparé à être père, d'ailleurs, tu ne t'es jamais imaginé avoir des enfants. Déjà, la seule personne que tu avais aimé était Kaleb, un homme. Du coup, en plus d'être un Obscur il y avait quelques dysfonctionnements à ce niveau-là. Ensuite, tu t'étais toujours enlevé ça de la tête. Tu n'as jamais eu le temps de penser à fonder une famille, vivre une fille autre que celle d'un combattant prêt à donner sa vie sur un champ de bataille. « Je ne pourrais pas le faire, à moins que tu me dise que tu ne peux pas être père. » Là est toute la question. As-tu envie d'être père ? Te sens-tu l'âme d'un père ? Tu ne sais même pas changer des couches bordel ! Puis, t'es franchement parano avec les gosses, du coup, même à l'institut t'as tendance à surprotéger les plus jeunes. « Sois sincère. Ça ne change rien au fait que je suis amoureuse de toi. C’était juste… Un imprévu. Et je refuse que tu te forces. » Tu soupires baissant doucement la tête, laissant ton regard vaciller vers les pieds de Megara. Tu réfléchis, tu en as besoin. Ce n'est pas une réponse à la légère que tu dois lui offrir, non, cette réponse allait changer toute ta foutue vie. Tu viens doucement attraper ses mains avec les tiennes, les détachant de ton visage pour entrelacer vos doigts. Tu laisses le silence s'abattre entre vous avant de plonger ton regard dans le sien. - Honnêtement Meg, je n'ai pas été entraîné pour devenir père, comme toi pour devenir mère. Je ne pense pas qu'il existe un quelconque entraînement pour ça, pour ce genre de choses. C'est sur que c'est un imprévu, qu'on a pas vraiment programmé l'arrivé de deux bébés...mais...je suis pas sur d'avoir envie que tu avortes. Tu es bien conscient de la portée de tes paroles, de l'impactes que celles-ci allaient avoir sur votre avenir. Pourtant, tu étais aussi conscient que la savoir avorter ne te plairait pas. - On peux s'en sortir non ? Je veux dire... c'est pas comme si... c'est pas comme si on s’aimait pas. Maintenant, c'est sur que ça va changer beaucoup de choses dans nos vies. Tu prends une petite pose, laissant un soupire s'échapper de tes lèvres. - Non Meg, j'ai pas envie que tu avortes. Ça serait tuer deux personnes qui n'ont rien demandés. A nous d'en assumer les conséquences.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 7, 1198 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Jeu 23 Juin - 18:07


just i love you
feat. Calara
Depuis qu’ils sont enfants, Dimitri n’a jamais été des plus expressifs. Comme il l’a dit, la diplomatie a toujours été d’avantage le domaine de prédilection de sa jumelle, et Megara se souvenait encore de cet enfant silencieux lors des entraînements, son regard vert et sombre dégageant une maturité venue bien avant l’âge. La maturité d’un Lightwood. Et voilà pourtant qu’il est là, lui faisant face, lui exposant, de façon maladroite mais attendrissante, l’étendue de ses sentiments pour elle. « Je n'irais nulle part pour une seule et bonne raison. C'est parce que je suis amoureux de toi. » Lui, l'inexpressif, et elle, la boule d'émotion. Au final, peut-être est-ce de cela dont elle a besoin. De quelqu'un en mesure de la canaliser, de l'apaiser, de la faire se sentir aimée d'un simple regard. Parce que s'il n'est pas un professionnel des étalages d'amour, ce que Dimitri lui apporte est plus intense encore. D'un regard, d'une caresse, il parvient à troubler Megara. Il communique bien plus en une étreinte qu'un autre pourrait le faire en toute une poésie. Et elle n'a pas besoin de grands poèmes enflammés, non. Elle a juste besoin de quelqu'un qui sache l'aimer. Alors, finalement, elle fait le grand saut, se jette à l'eau, et c'est logée entre ses bras qu'elle lui dit. Elle l'aime aussi. Et ces mots ont d'autant plus de valeur qu'elle ne les dit jamais aux hommes qu'elle fréquente. Jusqu'à lui. Puis finalement, elle encadre son visage de ses mains, et le fixe dans les yeux en lui disant qu'elle l'aime, et qu'elle l'aime tel qu'il est. Elle ne veut pas qu'il change, jamais. Elle est tombée amoureuse de Caleb Dimitri Lightwood, dans toute sa perfection et ses imperfections.

Finalement, elle lui pose la question fatidique. Elle doit savoir s’il se sent prêt. Elle ne saurait garder les bébés si jamais il devait se refuser à cette idée. Et elle avait besoin qu’il lui réponde sincèrement. Elle pose alors sa question, et le silence s’impose, à la fois pesant et bénéfique, parce que Meg aussi, elle a besoin de réfléchir, de faire le point. Sa grossesse veut dire qu’elle va devoir se ménager, faire attention lors des missions. Puis à partir d’un certain point, elle ne sera plus en mesure de se battre jusqu’à l’accouchement. Electron libre comme elle est, elle savait déjà que si elle gardait les bébés, ça allait s’avérer compliqué pour elle de rester calme à partir du moment où elle serait ronde comme un ballon de baudruche. Elle sort de sa rêverie au moment où Dimitri attrape doucement ses mains pour entrelacer leurs doigts. Instinctivement, elle relève ses yeux verts vers les siens, dans l’attente de sa réponse : - Honnêtement Meg, je n'ai pas été entraîné pour devenir père, comme toi pour devenir mère. Je ne pense pas qu'il existe un quelconque entraînement pour ça, pour ce genre de choses. C'est sûr que c'est un imprévu, qu'on a pas vraiment programmé l'arrivée de deux bébés...mais...je suis pas sûr d'avoir envie que tu avortes. Haussant les sourcils sous la surprise, elle le regarde un instant, à la fois surprise et … Soulagée de l’entendre dire ça. Car même si oui, elle respecterait son désir de ne pas être père tout de suite, elle aurait eu mal à l’idée d’avorter. Elle ne le quittait pas du regard, toujours muette, alors qu’il continuait : - On peut s'en sortir non ? Je veux dire... c'est pas comme si... c'est pas comme si on s’aimait pas. Maintenant, c'est sûr que ça va changer beaucoup de choses dans nos vies. Ah ça, pour changer beaucoup de choses, ça va en changer. Ils font partie des Néphilims les plus souvent sur le terrain, ceux qu’on envisage le moins finir en couple si jeunes, et plus encore, parents. Et pourtant, voilà qu’ils en arrivent là. Il lui accorde un petit sourire, et elle lui retourne un sourire léger. - Non Meg, j'ai pas envie que tu avortes. Ça serait tuer deux personnes qui n'ont rien demandés. A nous d'en assumer les conséquences. Doucement, la rouquine hoche la tête. Il a raison. Décider d’avorter, c’est tuer deux personnes qui n’ont rien demandé. Doucement, elle serre les mains de Dimitri dans les siennes. « Alors on les garde… C’est décidé. » Elle se hausse sur la pointe des pieds, pour venir, délicatement, effleurer les lèvres du brun du bout des siennes, dans un baiser chaste, bien qu’empreint de tendresse. Elle recule légèrement, caressant son nez avec le sien avant d’ajouter en haussant une épaule : « Puis … On a été entraînés par les Blackthorn-Herondale, on a appris à manier les armes, à battre des démons, à tuer des obscurs… Apprendre à devenir parents ne doit pas être bien plus dur. » Elle laisse échapper un léger rire, hoquetant, se remettant doucement des sanglots qui l’avaient secouée quelques instants plus tôt. Et elle revient l’embrasser, exerçant cette fois une pression un peu plus insistante sur ses lèvres, bien que demeurant douce. Elle réalise, doucement, que la peur qui l’a étreinte ces derniers jours était vaine. « Ce qui me faisait le plus peur, ce n’était pas de devenir mère… Mais de te perdre. » Qu’elle avoue finalement après avoir détaché ses lèvres des siennes, timidement. Elle n’a pas l’habitude de ce sentiment lancinant, de cette peur de perdre un homme. Alors, c’est ça, être amoureuse ? Vivre aux dépends d’une personne ? Meg a toujours aimé de façon intense, tout son entourage, ses proches. Mais avec Dimitri, c’est différent. Il ne fait pas juste partie de sa vie. En quelques temps à peine, il en est devenu le noyau.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 8, 994 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Ven 24 Juin - 1:03


just i love you
feat. Calara
Comment allais-tu annoncer ça à tes parents, à ton entourage. Tu es si jeune, loin d'être préparé à être père. Toi qui avais toujours fuis les responsabilités de ce genre, toi qui avais toujours cru que ta vie s’arrêtait aux combats et aux entraînements. Tu aurais peut-être dû dire à Megara qu'elle n'était pas la seule dans ton cœur, qu'au final, elle ne cessera jamais de te partager lui. Mais a quoi bon ? Oui, a quoi bon lui dire de telles choses alors que tu n'avais plus revu Kaleb depuis cette nuit passée ensemble. Tu ne le reverrais sûrement plus jamais, après tout, il était un Obscur et t'avais déjà abandonné une fois...il avait sûrement recommencé. Sauf que cette fois-ci tu avais eu Megara à tes côtés, tu avais mieux digéré cette éventualité d'abandon, te raccrochant à la jeune rousse pour ne pas sombrer. Et tu avais réussis. Pas que tu n'en souffrais pas. Non. Au fond de toi tu te savais meurtri, mais elle était ton pansement. Pas une roue de secoure, loin de là, mais justement elle t'aidait dans ta délivrance, dans ce décrochage du blondinet. Même si, au final, tu te savais faible une fois près de lui. A toi de garder tes distances, ce qui n'était pas difficile vu qu'une fois de plus il ne donnait plus de nouvelles. Tu déballes tes sentiments devant la jeune femme, laissant tes mots exprimer tes pensées, alors que vos doigts s'entre mêles. Tu sais que cette situation ne va pas être facile à vire, surtout pour elle. Généralement elle était du style à aimer être libre de ses mouvements, laissant l'air la guider, ses instincts la pousser vers l'avant. Sauf qu'à présent elle ne devait plus penser que pour elle seule, non, elle portait deux vies et ce n'était pas rien. Rien que pour ça tu allais devenir sacrément paranoïaque. Tu allais faire en sorte que les missions se fassent de plus en plus rare pour elle. Tu allais te la jouer finement, histoire qu'elle ne prenne pas la mouche, mais au final, tu devais penser à sa sécurité mais également à la sécurité de tes enfants. Les Obscurs rôdent partout dans Chicago, un coup dans le ventre est vite arrivé.

Elle serre doucement tes mains alors que tu as cessé de parler, la laissant assimiler toutes les choses que tu viens de dire. Notamment celle que tu ne souhaitais pas la voir avorter. « Alors on les garde… C’est décidé. » Elle se hausse sur la pointe des pieds pour effleurer tes lèvres. Un baiser chaste, un baiser léger mais tellement tendre. Tu y répond légèrement, la laissant caresser ton nez avec le sien, un acte qu'elle fait assez régulièrement. « Puis … On a été entraînés par les Blackthorn-Herondale, on a appris à manier les armes, à battre des démons, à tuer des obscurs… Apprendre à devenir parents ne doit pas être bien plus dur. » Elle rit et tu souris très légèrement. - Je ne pense pas que ce soit la même chose, mais bon, on devrais pouvoir y arriver...j'espère, sinon on est pas dans la merde avec deux. Oui, deux enfants c'est deux fois plus de travaille, deux fois plus de pleures, de réveil la nuit. Bref, vous aviez intérêt à assurer. Heureusement, tu es du genre extrêmement patient et tu ne risquais pas de perdre le contrôle et de t'énerver dès que la fatigue se ferait trop grande. Non, toi ce qui te faisait vraiment peur c'était de concilier ta vie de chasseur d'ombre, de combattant avec celle d'un père de famille. Tu sens ses lèvres se poser avec plus d’insistance sur les tiennes et sans demander ton reste, tu réponds à celui-ci. Tu laisses tes lèvres glisser sur les siennes, doucement, calmement, sans cette fougue et cette passion que tu aurais pu avoir en d'autres circonstances. Non, un simple baiser tendre qui en dit beaucoup. Elle détache une fois de plus ses lèvres des tiennes, alors que déjà, ce baiser semblait te manquer. « Ce qui me faisait le plus peur, ce n’était pas de devenir mère… Mais de te perdre. » Tu recules légèrement le visage, passant une main dans ses cheveux, venant arrêter celle-ci dans sa nuque. - Tu ne me perdras pas. Es-tu seulement sur de ça ? Tu ne peux pas prévoir l'avenir, tu ne peux pas savoir de quoi sera fait demain. Tu peux très bien mourir durant l'une de tes missions, tu peux très bien succomber à une blessure grave...

Tu déposes un baiser contre son front, la prenant quelques instants dans tes bras, ta joue appuyée sur le haut de son crâne. Tu la relâche en soupirant. - Tu es consciente que tu ne vas plus pouvoir aller en mission aussi régulièrement ? D'ailleurs, tu vas me faire le plaisir de ne plus bouger de l'institut seule...Inutile de tenter le diable. Il y a pleins d'Obscurs dehors qui ne demande qu'à avoir notre peau. Et ne me sors pas qu'être enceinte n'est pas une maladie, ça n'a rien à voir, c'est une question de prudence. Tu étais complètement sérieux et ça se voyait sur ton visage. - D'ailleurs il va falloir rentrer. Ton frère doit se demander où tu es passé, il est venu me trouver. Il s'inquiète vraiment. Va falloir qu'on annonce la nouvelle, ça peut pas rester secret éternellement. Oui, votre histoire ne pouvait pas être éternellement secrète, puis, quand elle allait commencer à s'arrondir nous ne pourrions plus nier les faits. Autant en finir une bonne fois pour toute et préparer vos familles à la venue de vos enfants. Bordel, t’allait devoir faire pas mal d'achats, puis, y avait tellement de choses à mettre en place. Déjà, inutile de dire que dormir dans une chambre séparée n'était plus envisageable, pas avec des enfants en route.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 9, 1013 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Ven 24 Juin - 2:31


just i love you
feat. Calara
Elle va devenir maman. Ils vont devenir parents. Un concept bien difficile à avaler pour deux chasseurs d’ombres qui ont voué leur enfance et leur adolescence à leur apprentissage pour manier les armes, manier leurs stèles, les lames séraphiques, véritables machines de guerre formées pour tuer et un jour être tués. Voilà que maintenant, ils allaient aussi devoir apprendre à donner des biberons et gérer les nuits de deux bébés, et non pas un seul. Ca allait être dur, assurément. Mais tant qu’elle aurait Dimitri à ses côtés, Megara se sentait invincible. Elle fera peut-être moins la maline dans huit mois. Doucement, enfin, elle se décide à venir effleurer les lèvres de Dimitri du bout des siennes, et le sentir répondre à son baiser la rassure dans le fait que finalement, elle n’est pas si seule que ça. Non, il est bien là, elle ne rêve pas. A voix haute, comme pour confirmer les choses, la jeune femme confirme qu’ils vont bel et bien garder les bébés, puis, comme pour détendre l’atmosphère, elle plaça que vu l’entraînement intensif dont ils avaient fait preuve pour devenir d’excellents chasseurs d’ombres, apprendre à changer des couches n’allait pas s’avérer si difficile que ça. Tandis que Megara riait, Dimitri, lui, fit un sourire. Ce qui version Dimitri est l’équivalent d’un rire de Megara. Ce n’est pas si mal. - Je ne pense pas que ce soit la même chose, mais bon, on devrait pouvoir y arriver...j'espère, sinon on est pas dans la merde avec deux. Elle émet un rire bref, hochant la tête avec un peu plus de vivacité. Bien sûr que ce n’est pas la même chose. Apprendre à se battre, ce n’est pas comme apprendre à être parent. « Je demanderais des cours à ma mère, si elle a réussi à élever un bébé comme Pandora ou Jonathan, je pense qu’elle a l’équivalent d’un bachelor en la matière. » Elle est dure, mais c’est vrai : L’aîné de la famille a toujours été un enfant turbulent, et sa petite sœur eh bien… C’est Pandora, quoi. Puis, plus tendre, elle lui avoue doucement qu’elle a craint de le perdre. Craint que cette grossesse ne gâche tout entre eux. Elle ferme les yeux au contact de la main de Dimitri dans ses cheveux, tandis qu’il recule son visage pour mieux la regarder. - Tu ne me perdras pas. En retour, elle ne lui accorde qu’un sourire léger. Ils ne sont jamais sûrs de rien. Ils sont des néphilims, leur famille leur ont appris à tout deux à envisager la mort comme une partie intégrante de leur existence. A tout moment, ils peuvent se perdre l’un l’autre, finir tués au combat. Mais maintenant, plus que jamais, Megara avait une bonne raison de rester sur pied. Une raison de plus que la guerre, que son espoir pour la Rébellion. Et cette raison elle porte son nom.

A nouveau, elle se laisse aller dans ses bras, soulagée de sa simple présence, de ses étreintes dont elle avait cru qu’elle ne pourrait plus profiter. Tandis qu’il embrasse son front, elle caresse doucement son dos du plat de sa paume, jusqu’à ce qu’il finisse par la relâcher au bout d’un certain temps. Si près de lui tout en lui faisant face, elle paraît minuscule. - Tu es consciente que tu ne vas plus pouvoir aller en mission aussi régulièrement ? D'ailleurs, tu vas me faire le plaisir de ne plus bouger de l'institut seule...Inutile de tenter le diable. Il y a pleins d'Obscurs dehors qui ne demande qu'à avoir notre peau. Et ne me sors pas qu'être enceinte n'est pas une maladie, ça n'a rien à voir, c'est une question de prudence. Oups. Megara a eu tendance à oublier qu’être en couple avec Dimitri, c’est un peu comme se jeter en pleine dictature. Mais elle sait qu’il a raison, alors elle se contente d’entrouvrir les lèvres comme pour parler, avant de se raviser. Ouais non, elle n’a rien à dire en fait. Et sa mine sérieuse l’empêchait de dire quoique ce soit. Elle se contente alors de dire quand même : « Je serais prudente, ne t’inquiète pas. » - D'ailleurs il va falloir rentrer. Ton frère doit se demander où tu es passé, il est venu me trouver. Il s'inquiète vraiment. Va falloir qu'on annonce la nouvelle, ça peut pas rester secret éternellement. Putain, Sebastian. Meg esquisse une grimace, passant ses doigts dans ses cheveux roux et ondulés qui flottaient toujours face au vent sur le toit. « Seb… Ouais, il a essayé de me tirer les vers du nez avant que je ne vienne ici. C’est principalement pour ça d’ailleurs que j’ai pris la poudre d’escampette. » Elle ne s’était pas senti le courage de lui faire face, de lui dire « oh, je suis enceinte, en fait. De ton meilleur ami. Et y en a deux. » Mais quoi qu’il en soit, elle va devoir lui dire. La différence est que maintenant, elle se sait soutenue. Elle baisse brièvement les yeux sur son ventre, avant de dire d’une petite voix. « Alors finie la discrétion, on peut … Se considérer comme un couple ? » Un mot qu’elle n’a jamais réussi à poser sur leur relation, quand bien même agissent-ils de la sorte depuis quelques semaines. Doucement, elle reprend sa main dans la sienne, lui adressant un nouveau regard. « Je t’avouerais que celle qui me fait le plus peur, c’est ta sœur. Et Seb. » Le reste de sa famille, ça devrait passer. Ses parents vont être surpris, mais ils ont toujours été ouverts d’esprits. Leur séjour chez les Faeries peut-être. Mais ils connaissaient le sérieux de leur fille, et ils connaissaient Dimitri, ayant une grande estime pour les Lightwood. Après tout, leurs deux familles siègent au Consul, ce n’est pas comme si elle était tombé enceinte du premier venu dans la rue. Bon, dans la rue... Une cabane dans un parc, ce n’est pas très glorieux, mais ce détail, on s’en passera. Elle soupire, et finit par adresser un sourire au brun qui lui fait face. « Bon… Allons-y, alors. Avant que Seb ne finisse par utiliser une rune de localisation pour me retrouver. » Doucement, elle recule de quelques pas vers le rebord du toit, pour commencer à descendre avec une précaution nouvelle. Maintenant qu’elle sait qu’elle va garder les bébés, elle se surprend à y penser beaucoup plus, à faire d’avantage attention. Parce que même si pour l’instant, son ventre est impeccablement plat, il ne va pas le rester longtemps.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 10, 1110 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Sam 25 Juin - 19:10


just i love you
feat. Calara
« Je demanderais des cours à ma mère, si elle a réussi à élever un bébé comme Pandora ou Jonathan, je pense qu’elle a l’équivalent d’un bachelor en la matière. » Une légère grimace s'affiche sur tes lèvres. Pandora. Cette gamine te donne de l'urticaire, clairement. Tu ne t'entendais bien qu'avec deux Nichols, Sebastian et bien sur Megara avec qui tu t'entendais plus que bien. Tessa et toi ce n'était pas l'amour fou, mais vous ne vous preniez pas le choux. Non, tu te contentais de l'ignorer et elle faisait de même bien sur. Après tout, elle était proche de Zack et de ce fait, tu ne pouvais apprécier la jeune rouquine. Ensuite, il y avait Pandora. Trop sauvage, trop arrogante, trop dans l'optique de la solitude, de ses propres profits. Donc, bien sur, tu ne pouvais pas la supporter. La preuve en avait été durant la mission que vous aviez menez en commun. Le début avait tourné en tragédie alors que, objectivement, l'idée de la jeter aux Obscurs t'avait traversé. Mais bon, tu n'es pas con au point de laisser cette imbécile mourir sous tes yeux, encore moins quand il s'agit de la sœur de la femme que tu aimes. « Élever une gamine comme Pandora est quelque chose d'effectivement plus qu’honorablement, sans vouloir te vexer. » Oui, tu n'es pas du genre à mentir et de toute façon elle te connaissait assez pour savoir que tu ne portes pas sa sœur dans ton cœur. Mais voilà, l'aimer elle est une chose, fricoter avec sa famille en est une autre. Tu allais devoir faire des efforts, mais tu n'allais pas non plus plier devant l'arrogance de Pandora et la connerie de Tessa. C'était hors de question. Ton meilleur ami l'avait toujours su et ne t'en avait jamais tenu rigueur. Tu n'es pas homme à te faire des amis...ça n'allait pas changer maintenant que l'aînée était enceinte. Tu laisses néanmoins ces pensées pour toi, pour l'instant en tout cas, préférant rassurer la jeune femme en lui disant qu'elle n'allait pas te perdre. Pas dans l'immédiat en tout cas.

Tu décides également de mettre les choses au clair avec Megara, lui expliquant franchement ce qui l'attendait en étant enceinte. Certes, un homme qui n'en aurait rien à foutre ne lui aurait pas dit toutes ses choses, mais ce n'était pas ton cas. Si elle devait garder ces enfants et bien, elle allait devoir faire attention et pas qu'un peux. « Je serais prudente, ne t’inquiète pas. » Si tu t'inquiétais, il était là tout le soucis. Tu allais t'inquiéter durant bien des mois, bien des années, voir toute ta foutue existence pour tes deux enfants, pour elle. C'était comme ça que sa fonctionnais.« Seb… Ouais, il a essayé de me tirer les vers du nez avant que je ne vienne ici. C’est principalement pour ça d’ailleurs que j’ai pris la poudre d’escampette. » Tu ricanes légèrement. Ça ne t'étonnais pas de ton meilleur ami, aussi têtu que toi quoi que, légèrement moins associable c'est clair. Au final, vous étiez bien différents mais comme quoi, tu avais également tendance à être attiré par tes contraires. Sebastian, Megara...Tu te demandais si au final, tu n'avais pas un soucis avec les Nichols. « ça ne m'étonne pas de ton frère. Tu sais bien comment il est, mieux que n'importe qui. Il se fait de soucis pour sa petite sœur, sa parabatai et c'est pire que n'importe quoi. Je le sais bien, je suis dans le même cas avec Freya. » Oui, pour ça tu pouvais clairement la comprendre et te mettre à la place d'un ou de l'autre. Si elle avait son grand frère comme parabatai, toi, tu avais ta sœur jumelle ce qui pouvait être jugé comme un lien plus fusionnel que jamais. Tu observes la jeune femme baisser les yeux vers son ventre actuellement plat. Rapidement il allait s'arrondir plus que nécessaire vu les deux vies qu'elle portait en elle...« Alors finie la discrétion, on peut … Se considérer comme un couple ? » Tu soupires légèrement te mordant la lèvre. Le savoir est une chose, l'avouer en est une autre. « Je pense que nous sommes le sommes déjà depuis quelques temps, sans même nous en rendre compte...mais oui, fini la discrétion mademoiselle Nichols. Toi et moi nous sommes belle et bien en couple. » Tu souris légèrement, tendrement, même si la peur semble t'envahir doucement. Pourtant, cette crainte semble douce...vraiment douce.

Tu sens sa main venir rechercher la sienne et tu la serres doucement, reposant ton regard dans le sien. « Je t’avouerais que celle qui me fait le plus peur, c’est ta sœur. Et Seb. » Tu ne peux t'empêcher de pouffer de rire face à ses paroles. « C'est bon Freya peut pas te bouffer sans mon accord et bon, Seb me connaît assez...Moi ce qui me fait le plus peur c'est mes parents. Je suis censé être le plus sérieux de la famille, alors imagine leur tronche quand ils sauront qu'au final, c'est pas Freya qui va offrir des héritier avant l'heure mais bien le fils prodige. » Tu lui souris calmement en sachant que, de toute façon, ce qui était fait est fait. Tes parents allaient devoir accepter l'évidence. Ils allaient être grands-parents, point barre. Tu allais être papa et surtout, tu allais essayer d'assurer dans ton nouveau rôle. « Bon… Allons-y, alors. Avant que Seb ne finisse par utiliser une rune de localisation pour me retrouver. » Tu secoues doucement la tête en la voyant s'en aller. Tu restes quelques secondes de plus sur le toit, fermant les yeux un bref instant. Ta vie venait de te propulser en avant sans que tu ne puisses rien y faire. Tu finis par descendre également du toit, plus rapidement que Megara d'ailleurs, sautant sur le sol avec aisance. Comme la rouquine semblait déjà vouloir marcher, tu attrapes sa main et la tire vers toi, venant plaquer tes lèvres contre les siennes pour un baiser que tu souhaitais doux et tendre, expressif sans que tu n'ailles à dire les mots. Tu l'aimes.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 11, 1074 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Sam 25 Juin - 23:42


just i love you
feat. Calara
« Élever une gamine comme Pandora est quelque chose d'effectivement plus qu’honorable, sans vouloir te vexer. » Un rire bref s’échappe des lèvres de la rousse, alors qu’elle entend Dimitri parler de Pandora. Elle ne se formalisait plus de ce genre de réaction de la part de l’un ou de l’autre, habituée au fait que leurs deux caractères à la con les rendaient parfaitement incompatibles. Tant pis, ce n’est pas l’un avec l’autre qu’ils sortent, aux dernières nouvelles, et tant qu’ils ne s’entretuaient pas, ça lui convenait bien. « Tu me vexe pas. Pandora se charge déjà bien assez de te le rendre. » Qu’elle observe avec un demi sourire, avec une simplicité déroutante. Meg, elle a appris à ne plus se fier aux disputes autour d’elle. Elle aime sa sœur, et elle aime Dimitri. Qu’ils ne s’aiment pas, elle ne peut rien y changer. Les choses auraient peut-être été plus délicates si il n’avait pas su apprécier Sebastian, cependant. Si Meg aime ses sœurs de tout son être, son frère est son parabatai, sa moitié, son âme sœur, et il ne se passait pas une seule journée sans qu’elle ne voie son frère. Alors l’imaginer ne pas s’entendre avec Dimitri aurait provoqué une réelle déchirure en la rouquine, fort heureusement… Elle s’est entichée de son meilleur ami. A ses risques et périls. Néanmoins, elle savait déjà que passée la surprise de la nouvelle, il finirait par comprendre. Complémentaires, comme de réels jumeaux, ils n’ont jamais été en mesure de s’ignorer plus de quelques heures. Si elle était rentrée seule ce soir, probablement aurait-elle d’ailleurs été en premier chercher son aîné pour s’excuser, voir même lui expliquer la situation délicate dans laquelle elle se trouve. Elle l’avait laissé de façon assez brutale, et se doutait bien qu’actuellement, il devait se poser mille questions. Meg glissa d’ailleurs cette brève altercation avec son frère à Dimitri, qui ne tarda pas à laisser échapper un léger ricanement qui fit froncer le nez de la belle. « ça ne m'étonne pas de ton frère. Tu sais bien comment il est, mieux que n'importe qui. Il se fait de soucis pour sa petite sœur, sa parabatai et c'est pire que n'importe quoi. Je le sais bien, je suis dans le même cas avec Freya. » Penchant la tête, Meg haussa une épaule. Elle sait bien cet instinct protecteur que le brun possède envers sa jumelle, elle l’a déjà vu à l’œuvre, et jusque récemment, elle ne l’avait vu aussi protecteur et tendre qu’envers elle. Si on ne compte pas les enfants de l’institut. Parce qu’en plus d’être jumeaux, ils sont parabatai, et ce lien, évidemment, Megara le comprend. « Je sais bien, vous êtes tous les deux de parfaits emmerdeurs avec nous. Et on vous le rend bien. » Etre bataille, c’est plus qu’une synchronisation parfaite en combat, c’est une alchimie sans équivoque, deux cœurs qui battent à l’unisson, une compréhension qui vient en un regard. Dimitri comme Megara avaient tous deux eu la chance de trouver leur parabatai. Tout le monde n’avait pas cette opportunité, surtout de nos jours.

Puis finalement, timidement, Meg ose poser la question au Lightwood : Doivent-ils admettre leur relation au grand jour, se considérer tous les deux en couple ? Son soupir la fit froncer légèrement les sourcils, soucieuse. « Je pense que nous sommes le sommes déjà depuis quelques temps, sans même nous en rendre compte...mais oui, fini la discrétion mademoiselle Nichols. Toi et moi nous sommes belle et bien en couple. » Il n’a pas tort, et automatiquement, elle lui retourne son sourire, venant prendre sa main. Elle n’a jamais été en couple, c’est une notion qui jusque maintenant, lui échappait, et voilà qu’elle se jetait à corps perdu dans cette histoire. A vraie dire, depuis quelques semaines, déjà, il a raison, ils se comportent comme un couple. La tendresse évidente qu’ils partagent ne conviendrait pas à des amants. Et maintenant que leurs sentiments sont au grand jour, tout prend un sens. Par ailleurs, qui dit couple officiel dit annonce aux familles. Et à vraie dire, Meg ne redoute pas tellement ses parents, mais d’avantage son aîné. Et surtout, surtout, Freya. Seb, elle saura le contenir, et qui plus est, c’est le meilleur ami de Dimitri, il connaît l’intégrité et la sagesse du brun. Sa jumelle ? Elle craignait qu’elle ne voie la rousse d’un mauvais œil après cette annonce. La remarque de la rouquine arracha un nouveau rire franc à Dimitri. « C'est bon Freya peut pas te bouffer sans mon accord et bon, Seb me connaît assez...Moi ce qui me fait le plus peur c'est mes parents. Je suis censé être le plus sérieux de la famille, alors imagine leur tronche quand ils sauront qu'au final, c'est pas Freya qui va offrir des héritier avant l'heure mais bien le fils prodige. » Automatiquement, elle grimace, et serre plus fort sa main dans la sienne en retour. « Tu es le plus sérieux de la famille. Dimitri, je te confierais ma vie sans hésiter sur le terrain. Et je l’ai déjà fait maintes fois. Si tes parents remettent ça en question à cause de nous… » Elle pince les lèvres, songeant à la triste réputation des Nichols quand elle n’était qu’une petite fille arrivant à l’institut. Avec le temps, ils avaient su imposer le respect, mais même avec les Lightwood, ça n’avait pas été chose aisée. Avec une détermination farouche, elle plonge son regard dans celui du brun avant de dire : « Tes parents connaissent les miens, nos familles siègent toutes les deux au Conseil… S’il faut que tes parents s’enferment avec moi pendant des heures pour s’assurer que mes sentiments sont sincères, je le ferais. » Quand elle aime, elle ne fait pas les choses à moitié déjà avec ses proches, alors avec lui… C’est pire encore.

Puis finalement, d’un commun accord, ils décident de commencer à rentrer, et elle commence doucement sa descente du toit avec la grâce qui la caractérise si bien. Dimitri, lui, était plus rapide, et atteint le sol avant elle bien que parti après elle de leur perchoir. Une fois qu’elle l’eut rejoint, elle commença à marcher vers la sortie de Lincoln Park, avant de sentir la main du néphilim la retenir, l’attirant vers lui pour mieux venir joindre leurs lèvres. C’est comme une bouffée d’air nouvelle, comme un avant-goût du paradis. Doucement, elle se laisse aller contre lui, répondant avec la même douceur, la même tendresse qu’il mettait dans son baiser. Elle ferme les yeux, sentant son cœur s’emballer. Il n’y a que lui qui puisse lui faire ressentir ça. Elle l’aime, et à chaque seconde elle le réalise d’avantage. Ses mains viennent s’accrocher à ses épaules pour qu’elle reste hissée sur la pointe des pieds quand elle quitte ses lèvres, puis porte délicatement une main à sa joue qu’elle caresse du bout du pouce. « Quand tu m’embrasse comme ça, je pourrais oublier mon prénom je crois. » Pire encore que la nourriture des faeries, que les meilleurs sorts des sorciers, il la charme et chacun de ses gestes rejoint les mots qu’elle lui a dit sur ce toit. « Je t’aime.. » Répète-t-elle avec moins de passion que sur le toit, mais tant de tendresse et de sérieux que c’en était déroutant venant de cette même Megara qui avait adoré prendre la tête de Dimitri Lightwood durant toute leur adolescence. « Je t’aime et je ferais tout pour que tout… Pour que nous deux.. ça marche. » Ses doigts glissent de sa joue à sa nuque, et elle revient chercher ses lèvres, y mettant toute la tendresse, tout l'amour qu'elle lui porte.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 12, 1304 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Dim 26 Juin - 22:57


just i love you
feat. Calara
« Tu me vexe pas. Pandora se charge déjà bien assez de te le rendre. » Tu souris légèrement. C'est vrai que entre vous deux ce n'était pas simple. Pandora te rendait bien ta rancoeur envers elle. Vous êtes deux têtes fortes, sauf que quelques fois, la jeune femme oubliait à qui elle parlait et tu la remettais à sa place. Autant avec d'autres tu pouvais avoir une foutue patience, autant avec la jeune Nichols tu n'en avais aucune. Pourquoi ? Bonne question. Elle éveillait en toi cette animosité étrange, cette envie de lui en coller une. La blondinette se prenait bien trop au sérieux, se pensant au dessus des autres, au dessus de Megara. Parce que oui, les deux sœurs ne s'entendaient pas forcément et c'était peut-être pour ça que tu ne l'appréciais pas. Qui sait. Tous ceux qui n'appréciait pas Megara et bien, tu ne pouvais pas forcément les aimer. Pas que Pandora n'aimait pas sa sœur, oh non, tu es sur que au fond elle l'aime réellement. Sauf que bon, elle le montrait vachement mal et rendait la rouquine folle très régulièrement. Et ça, tu ne pouvais pas l'accepter, pas l'admettre et tu rendais fois dix la colère de la rousse à la gueule de la blonde. Un donné pour un rendu, ça, tu savais faire à la perfection. - Jusqu'au jour ou je vais lui en coller une et, ce jour-là, tu ne pourras pas dire que je n'ai pas fais preuve d'assez de patience envers ta jeune sœur. Parce que oui, un jour, tu allais radicalement lui en coller une histoire qu'elle redescende sur terre. Tu es loin de toujours te mettre en valeur, d'exprimer le fait que tu es l'un des meilleurs combattants, que tu as fais tes preuves plus que nécessaire. Voir une gamine tenter de te marcher sur les pieds n'est pas rare, ils sont nombreux à vouloir s'imposer à l'institut. Sauf que la blonde, elle, avait juste le don de faire ça d'une façon plus que déplaisante. Si elle se croit capable du meilleur et bien, qu'elle le prouve en s'entraînant avec les autres et non pas en solitaire. En même temps, as-tu seulement essayé de connaître la jeune femme ? Non, tu n'es pas du genre à forcer les relations, les amitiés. Avec toi ça passe ou ça casse. Point.

Votre conversation tourne vers son frère mais également ta jumelle, laissant vos parabatai prendre possession de vos pensées. « Je sais bien, vous êtes tous les deux de parfaits emmerdeurs avec nous. Et on vous le rend bien. » Tu souris avec amusement, faisant une légère moue boudeuse face à ses paroles. - Nous sommes des anges, c'est vous qui êtes des emmerdeuses...c'est bien connu, les femmes sont programmées pour êtres chiantes.  Oui, d'accord, c'est une réflexion franchement matcho mais tu disais ça pour rire. Quoi que. Freya est une emmerdeuse de première et Megara ce n'était pas mieux quand elle s'y mettait. C'est alors que la question qui tue tomba. Étiez vous enfin en couple ? Bien sur et ce depuis quelques temps déjà. Après un léger soupire tu lui annonce que oui, vous pouviez cesser de prendre vos précautions auprès des autres, de vos familles. Vous êtes ensemble officiellement, que cela plaise ou non. Quoi que, tu ne serais pas surpris que tes parents pensent que tu te sois mis en couple avec elle à cause de la grossesse...Ce qui était totalement faux. Elle serre un peux plus ta main face à tes paroles alors que oui, tu expliquais que tes parents allaient être assez surpris et surtout, qu'ils allaient tomber de haut. « Tu es le plus sérieux de la famille. Dimitri, je te confierais ma vie sans hésiter sur le terrain. Et je l’ai déjà fait maintes fois. Si tes parents remettent ça en question à cause de nous… » Tu soupires légèrement. Oui, ils risquaient de se dire que c'était une mauvaise idée. Megara fait partie de ton équipe et ça, oui ça sa allait poser un sérieux soucis. Tes sentiments risquaient de prendre le dessus sur ta raison, encore plus maintenant qu'elle était enceinte. Tu risquais de te jeter sur elle pour la protéger, renonçant aux autres....tu en étais conscient et c'était également pour ça que tu ne voulais plus qu'elle parte en mission tant qu'elle était enceinte. « Tes parents connaissent les miens, nos familles siègent toutes les deux au Conseil… S’il faut que tes parents s’enferment avec moi pendant des heures pour s’assurer que mes sentiments sont sincères, je le ferais. » Tu serres légèrement les dents. Tu ne crains pas une confrontation avec tes parents, non, mais bien autre chose.

- Uhm...ce qui me fais vraiment flipper, Megara...c'est...je veux pas te faire flipper mais bon autant que tu le saches...ils risquent de réclamer un mariage.  Oui, c'est ça qui te faisait vraiment flipper en vrai. Tes parents étaient capable de t'imposer un mariage pour que tu fasse les choses en règles. - Pas que je ne veux pas me marier, je t'aime hein, mais là je pense que ça serait franchement trop pour moi...entre les bébés, notre couple, nos vies en général...  Oui, puis, tu ne voulais pas l'épouser. Pas par obligation, non, si un jour tu devais la demander en mariage ça viendrait de toi. Vous descendez du toit et tu l'embrasse, la tirant vers toi sans lui laisser le temps. Pourquoi ? Par simple envie. Juste pour lui démontrer que tu l'aimes, que ce qui c'était passé là haut était réel. Aussi bien pour toi que pour elle. Elle répond à ton baiser et tu entoures tes bras autour de sa taille, la serrant un peux plus contre toi. Vos lèvres se sépares et tu gardes quelques instants tes yeux fermés, finissant par les ouvrir, déposant ton regard sur son visage. « Quand tu m’embrasse comme ça, je pourrais oublier mon prénom je crois. » - C'est le charme Lightwood ça. Tu souris avec un air faussement suffisant, oui, parce que tu n'es pas ce genre de mec, loin de là. « Je t’aime.. » Tu souris très légèrement sans pour autant lui répondre. Pas que tu ne l'aimes pas, non, mais elle ne doit pas s'attendre à ce que tu te répète encore et encore. Elle te connaît assez pour lire dans ton regard, dans tes attentions, tes sourires... « Je t’aime et je ferais tout pour que tout… Pour que nous deux.. ça marche. » Elle laisse sa main glisser contre toi et tu frissonnes, lui rendant son baiser avec tendresse, la pressant un peux plus contre toi. Tu finis par la relâcher, un léger baiser furtif contre ses lèvres avant de prononcer en murmurant doucement. - Et si on y allais ? Tu dors avec moi ce soir ou tu rentres dans ta chambre ? 

© MADE BY SEAWOLF.

Post 13, 1193 mots.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Lun 27 Juin - 11:14


just i love you
feat. Calara
« Tu me vexe pas. Pandora se charge déjà bien assez de te le rendre. » - Jusqu'au jour ou je vais lui en coller une et, ce jour-là, tu ne pourras pas dire que je n'ai pas fais preuve d'assez de patience envers ta jeune sœur. Là, directement, la rousse grimace, mécontente. Quand bien même sait-elle le caractère pourri qu’a sa petite sœur, elle ne mérite pas forcément de s’en prendre une par Caleb Lightwood. Surtout que la connaissant, elle serait capable de déclencher une vraie guerre. « Le jour où tu perds patience, fais-moi plaisir, et laisse-moi m’occuper du cas. » Dit-elle avec douceur, pour mieux le convaincre de ne pas en venir aux mains avec Panda. Sa sœur est dure, mais la dernière chose dont elle a besoin, c’est ce genre de chose. Puis ça va, c’est juste une forte tête, il pourrait y avoir pire… Non ? Heureusement, le sujet finit finalement par dévier sur leurs parabatais respectifs, et, esprit de contradiction oblige, la jeune fille se sentit obligée de défendre sa place avec celle de Freya. Dur dur d’être la femme dans leurs duos. D’ailleurs, Dimitri ne manqua pas de glisser une remarque bien macho : - Nous sommes des anges, c'est vous qui êtes des emmerdeuses...c'est bien connu, les femmes sont programmées pour être chiantes. Petit coup dans l’épaule du brun de la part de la rousse. « Les femmes seraient peut-être moins chiantes si elles n’avaient pas affaire à de telles fortes têtes ! » Et comme pour justifier sa phrase bien mature, elle tire la langue avant d’éclater de rire. Ne pas se prendre au sérieux de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Surtout quand le sujet de leur mise en couple et de leurs parents vient sur le tapis. Certes, ils ont tout fait dans le désordre, mais ce n’est pas comme si les sentiments n’étaient pas là, pas comme s’ils avaient décidé d’entretenir une relation purement charnelle, dont avait découlé une grossesse. Non, depuis le début, il y a bien plus, les sentiments sont là, et la sincérité de leur relation devrait convaincre leurs familles. Du moins, Megara l’espère. Après tout, elle connaît les Lightwood depuis vingt ans, et vice versa, les parents de Meg connaissent les Lightwood depuis bien des années. Comment remettre en question le sérieux de Dimitri ? Il a toujours été un des plus consciencieux du groupe, avec Freya évidemment. Megara aussi faisait preuve d’un grand sérieux à l’exception de ses relations, et elle espérait que sa famille voient avant tout sa maturité sur le terrain avant de songer au fait qu’avant Dimitri, elle n’a jamais été amoureuse.

Ce dernier soupire, et doucement, elle effleure son bras du bout du pouce, s’efforçant de le rassurer. Et quand elle va jusqu’à dire qu’elle est prête à aller parler à ses parents, elle voit bien à son expression que quelque chose ne tourne pas rond. - Uhm...ce qui me fais vraiment flipper, Megara...c'est...je veux pas te faire flipper mais bon autant que tu le saches...ils risquent de réclamer un mariage. Sur le coup, elle reste bouche bée, comme une conne, à le fixer la bouche en coeur. C’est un paramètre qu’elle n’avait pas pris en compte, à vraie dire, et pourtant, maintenant qu’il met le sujet sur le tapis, ça ne l’étonne pas. Tout comme ça ne l’étonnerait pas que ses propres parents mettent le sujet sur le tapis, old school, quoi. Et pourtant, tout ce qu’elle parvient à sortir sur le coup, c’est une foutue monosyllabe. « Oh. » - - Pas que je ne veux pas me marier, je t'aime hein, mais là je pense que ça serait franchement trop pour moi...entre les bébés, notre couple, nos vies en général... Elle secoue la tête frénétiquement, comme pour l’interrompre, et serre ses mains doucement comme pour lui indiquer qu’il peut se rassurer. « Et je suis dans le même cas. Se marier, c’est quelque chose que.. Qu’aucun d’entre nous ne prend à la légère. » Et quand bien même elle l’aime, c’est encore bien trop nouveau, bien trop récent pour elle pour en venir à porter son nom, à tracer les runes éternelles du mariage sur leurs mains et sur leurs cœurs. Elles sont bien trop douloureuses à faire ôter par les sœurs de fer en cas de divorce pour être faites à la légère. Un bébé – enfin deux – ce n’est pas non plus affaire délicate, mais au moins, si jamais les deux jeunes venaient hélas à être séparés, ils pourraient toujours s’occuper de leurs enfants de façon séparée. Reste juste à espérer qu’ils n’en viennent jamais jusque-là.
Mais ils en sont encore loin, d’une potentielle séparation, surtout lorsque Dimitri attrape Megara avec une telle vitesse, l’attirant contre lui en bas du bâtiment pour mieux joindre ses lèvres avec les siennes. Oui, quand il l’embrasse, elle perd la notion du temps, elle pourrait passer des heures logée contre lui, dans l’ombre du parc. Après tout, elle a déjà prouvé maintes fois qu’elle était capable de le suivre n’importe où, n’importe quand. Ses mains derrière sa nuque, celles de Dimitri autour de sa taille, elle répondit à son baiser tendrement, avant d’enfin reculer, à peine, le temps de souffler quelques mots. - C'est le charme Lightwood ça. Et comme à chaque fois, il sourit, et son sourire communicatif se répercute sur la rousse. Comme pour confirmer ce qu’elle a dit sur ce toit, une fois l’émotion du moment retombée, elle lui répète finalement qu’elle l’aime. Pas parce qu’elle a besoin qu’il le redise, non, une fois lui a largement suffit. Son sourire léger, et sa prise qui se resserre autour de son corps fin lui suffisent, finalement, alors qu’elle promet doucement qu’elle allait tout faire pour que les choses marchent entre eux. Lorsqu’il relâche doucement son étreinte, un dernier baiser et il murmure à l’intention de la Nichols. - Et si on y allais ? Tu dors avec moi ce soir ou tu rentres dans ta chambre ? Doucement, elle prend sa main, commençant à avancer à reculons dans le parc vers ce qu’elle savait être la sortie : « On y va, oui. Et je choisis la première option. J’ai l’impression de ne pas avoir pu dormir dans tes bras depuis une éternité… » Et l’éternité, c’est bien trop long. Meg elle veut profiter de tout, et maintenant.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 14, 1085 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   Lun 27 Juin - 16:20


just i love you
feat. Calara
« Le jour où tu perds patience, fais-moi plaisir, et laisse-moi m’occuper du cas. » Mouai, c'était peut-être une meilleure solution, quoi que, si elle s'acharnait sur toi quand Megara n'était pas dans les parages, tu ne répondrais de rien. Il suffirait d'une mauvaise journée, d'un stress bien trop présent et tu risquerais bien de te laisser emporter par tes émotions. Tu vois bien que cela ne lui fait pas plaisir, mais sincèrement, ce n'est pas ça qui va t'arrêter. Des disputes vous en aurez, tu préférais juste être franc et ce directement. Parce que la franchise est une chose importante dans un couple et ça, tu en étais parfaitement conscient. Sauf que, oui, ça ne t'empêchais pas d'avoir des secrets pour elle... mais au fond, c'était pour son bien, pour ne pas la faire souffrir. « On verra si t'es dans les parages ce jour-là. » Tu hausses les épaules d'un air normal, monotone et tu finis par lâcher une réflexion des plus matcho. Bon d'accord, tu aurais pu t'abstenir parce que clairement, tu es loin d'être un ange. Tu en as fais des erreurs dans ta vie, tu en faisais toujours. Elle te donne un coup dans l'épaule et tu ris légèrement. « Les femmes seraient peut-être moins chiantes si elles n’avaient pas affaire à de telles fortes têtes ! » Tu as le réflexe de lever les yeux au ciel. Ben oui, c'est toujours de la faute des hommes hein, les femmes sont parfaitement parfaites. Tes fesses oui ! Elles sont aussi chiantes que les hommes, elles n'ont d'ailleurs pas besoin de vous pour l'être et ce, même entre elles. Combien de fois n'as-tu pas vu des filles se prendre la tête pour un mec, ou encore, juste parce qu'elles aimaient pas la gueule de l'autre. Le pire, c'est que les femmes sont sournoises, manipulatrices et entraînent facilement les autres avec elles et ce, même inconsciemment. La preuve avec ton pétage de plomb dans le couloir. Sans le vouloir Megara t'avait entraîné dans ses conneries, te faisant perdre pieds, te plongeant dans ses relations variées. « Sans nos fortes têtes vous feriez du grand n'importe quoi. » Elle te tire la langue et rit alors que tu laisses tes lèvres s'étendre dans un doux sourire. Vous aviez le don pour passer d'une conversation sérieuse aux rires, en tout qu'à aux siens. Mais c'est ça que tu aimes chez elle.

Tu la sais sérieuse, mais elle est ta facette expressive, alors que toi, tu es cette froideur dont parfois, elle devrait faire preuve. Et puis, la conversation dévie sur un sujet plus sensible. Vos parents. Quelque chose te tracasse d'avantage quand elle te dit être capable de passer des heures dans une pièce avec tes parents. Bien sur, tu sais qu'elle en est capable, mais ce n'était pas ça qui te faisait peur. Non, c'était quelque chose de plus profond, de plus cérémonial. Un mariage. « Oh. » Oui, sur le coup tu avais réussis à lui enlever les mots de la bouche, à la faire taire. Tu pensais pourtant qu'elle avait prit en compte ce paramètre, après tout, vos familles se ressemblent énormément et un arrangement de ce genre serait envisageable des deux côtés... Tu t'empresse d'ajouter que tu l'aimes, que là n'est pas le soucis mais que tu n'étais pas prêt à te marier. Pas par obligation. Elle secoue alors frénétiquement la tête, serrant tes mains dans les siennes comme pour te rassurer. Tu es franchement mal à l'aise sur le coup... « Et je suis dans le même cas. Se marier, c’est quelque chose que.. Qu’aucun d’entre nous ne prend à la légère. » Tu soupires de soulagement. Au moins vous êtes sur la même longueur d'onde. Tu ne souhaites pas marquer ta peau de cette rune qui signifie tellement dans votre univers, une rune douloureuse à enlever en cas de séparation. Non, tu n'imagines pas le faire, pas dans l'immédiat. Déjà que tu mettre en couple est une nouveauté, être papa encore plus mais te marier. Non, c'est bon rien que d'y penser t'es en flippe total. Mais très vite cette peur s'échappe lorsque tes lèvres touchent les siennes, laissant tes craintes derrière toi, la serrant contre toi face à ses paroles. Tu n'as pas besoin de lui dire que tu l'aimes, non, elle le sait et peut certainement le voir dans ton regard. Tu souhaites juste qu'elle reste à tes côtés le plus longtemps possible. Fonder une relation sur des bases saines, solides et avancer à ses côtés comme je le peux. Panser mes blessures grâce à elle, évoluer avec elle. Elle attrape doucement tes mains et commence à reculer en direction de la sortie. Tu te laisse entraîner, l'observant avec un sourire tendre et calme. « On y va, oui. Et je choisis la première option. J’ai l’impression de ne pas avoir pu dormir dans tes bras depuis une éternité… »

Tu presse doucement sa main en l'observant calmement. Elle est belle, réellement. Ton regard glisse légèrement sur son ventre encore plat alors que tu tente de l'imaginer avec un ventre rond. « On va arranger ça alors. » Tu lui offre un petit clin d'oeil tout en continuant ta marche alors qu'ensemble, vous vous dirigiez vers ce destin qui promettait de nombreux rebondissements.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 15, 938 mots


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (Calara) Just i love you   

 
(Calara) Just i love you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: