Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 home sweet home (nathan&micah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: home sweet home (nathan&micah)   Mar 21 Juin - 4:07


home sweet home ??

aujourd’hui était un jour morose. cela n’avait absolument rien à voir puisque le soleil était bleu et sans la moindre trace de nuages. dans ton cœur cependant c’était l’orage. on t’avait appris quelques jours plus tôt que tu allais devoir habiter avec un chaperon et malgré toutes tes oppositions, elles avaient été peu nombreuses il faut l’avouer puisqu’on avait été très clair sur le fait que c’était non négociable, c’était aujourd’hui que tu emménageais dans ta nouvelle prison. l’idée t’avais semblée idiote au premier abord. il faut dire que tu avais réussir à survivre 5 ans toute seule en évitant à la fois le nouvel ordre et la rébellion. il te semblait que c’était une preuve assez convaincante que tu n’avais certainement pas besoin de protection. ce n’est qu’en y accordant un peu plus d’attention que ta petite lumière s’est finalement allumée ; ce n’était pas pour te protéger qu’on t’avait collé quelqu’un sur le dos mais bien pour te surveiller, pour te contrôler. on ne t’avait pas affublé d’un garde du corps, mais bien d’un geôlier. si tu savais qu’on ne te faisait pas bien confiance dans les échelons inférieurs du nouvel ordre, tu avais cru que ceux supérieurs sauraient faire la différence. tu jugeais t’être prouvée suffisamment lorsque tu avais bu à la coupe. laisser ta vie, tes anciens amis, jeter tout ce que tu avais jamais connu pour une deuxième chance à la vie, ce n’était pas assez pour eux? voir les épisodes importants de ta vie défiler sous tes yeux alors que ton corps brûlait au nom du nouvel ordre, n’étais-ce pas une preuve de loyauté suffisante? tu avais parfois l’impression qu’on t’avait proposé cet ultimatum uniquement pour pouvoir se moquer de toi. pathétique néphilim qui s’accrochait à la vie plutôt que de mourir dignement… ruminer toutes ces pensées de si bon matin n’avait pas été bon pour ton humeur. en effet, tu aurais pu casser le bras de quelqu’un s’il avait osé te regarder de travers tellement ton humeur était exécrable. c’était peut-être puéril et totalement inutile, tu allais peut-être rendre la colocation difficile pour absolument rien, mais tu avais décidé d’être la plus désagréable possible avec la pauvre âme qui s’était vue attribuée ta charge. Dieu seul savait à quel point tu pouvais être une plaie quand tu décidais de t’y mettre.

tu attends donc ton nouveau chaperon sur le bord de la rue, les bras croisés sur ta poitrine pour imager toute ta mauvaise foi. à tes pieds trône ton maigre bagage, il faut dire qu’à toujours être sur la défensive et prête à fuir tu as appris à n’emmener que le stricte minimum. si ce n’était tes traits fins, ta peau douce et tes cheveux d’ébène volant au vent, tu aurais presque eu l’air menaçante avec tes lunettes de soleils cachant la moitié de ton visage et ton aura meurtrier. il faut dire que ton nouveau chaperon n’aide pas en étant en retard. cela fait déjà un petit moment que tu attends. tu contemples l’idée de partir, mais tu vois du coin de l’œil une voiture beaucoup trop tape-à-l’œil à ton gout venir dans ta direction à toute vitesse pour finalement s’arrêter devant toi. tu ne t’attendais pas à ça et ton humeur grognon est remplacé un instant par de la surprise. tu ne t’attendais certainement pas à ça. tu t’étais imaginée que ton geôlier allait être vieux et aigri, une sorte de copie maléfique de ton père en d’autres mots. la fenêtre s’abaisse et tu aperçois enfin celui qui va être ton colocataire forcé pour les temps à venir. il est jeune, agréable à l’œil ; il n’y a que son sens du style qui prouve qu’il est beaucoup plus vieux qu’il n’en a l’air. tu peux facilement l’identifier comme un sorcier. « si j’avais su que le babysitting payait si bien, j’aurais changé de carrière depuis longtemps. » tu t’exprimes finalement en ouvrant la porte arrière pour y mettre ta voiture. tu étouffes un petit cri de surprise devant la façon futuristique grâce à laquelle les portes s’ouvrent. tu balances rapidement ton sac à l’intérieur avant de la refermé. tu finis par t’installer dans le siège à l’avant et tu t’enfonces dans un mutisme têtu. ce n’était pas la surprise qui allait réussir à t’enlever ton envie d’ête de mauvaise foi. ce n’était pas totalement de sa faute à lui, mais ça tu n’avais pas envie de le voir pour le moment.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Mar 21 Juin - 10:56

Quand vous m'avez contactez en me disant que vous vouliez louer mes services pour quelque chose d'inhabituel, je ne m'attendais vraiment pas à ça...

En face de moi, le responsable du nouvel ordre qui veux m'engager reste silencieux... Non pas énigmatique, juste silencieux. Me montrant ainsi qu'il ne fait que suivre les directives de ses supérieurs et qu'il ne sait pas quoi me répondre.
Fort heureusement pour lui, ledit, enfin ladite pour être précis supérieure entre justement dans la pièce à ce moment là.
Je me tourne vers elle et j'énonce les faits d'une voix calme mais ferme :

Je suis un sorcier. Je ne suis ni baby-sitter, ni chambre d'hôte... Je me demande ce qui a bien pu vous faire croire que j'allais accepter ce « contrat » .

D'une voix mielleuse elle me rétorque :

Écoutez Nathan. Vous savez bien tout le respect que j'ai pour vous... Vous vous doutez bien que si nous pouvions faire autrement, nous ne vous demanderions pas ça. Cette jeune femme est différente de nos autres recrus et on a besoin de temps pour trouver où la placer... et comment la gérer...
Cela nous aiderait infiniment si vous pouviez nous rendre ce service.


Différente ? Je dois avouez que cela m'intrigue quelque peu. Je dois avouer que l'idée me tente au final, mais je ne peux bien évidemment pas le formuler de la sorte.
Je prends donc un ton agacé :

Je ne suis pas le genre de sorcier à rendre service.

Je pousse un soupir résigné :

Ça va vous coûter une fortune, j'espère que vous vous en rendez compte...


Oh, merci, vous nous ôtez une belle épine du pied et...

Je l’interromps et je me dirige vers la porte pour partir, alors que je pose ma main sur la pogné j'ajoute :

Par contre, en plus du payement, vous me devrez un « service »... Bonne journée.


Voilà, en gros comment je me suis retrouvé obliger de prendre une colocataire pour une période courte, mais non moins indéterminée.
Je suis donc dans ma belle Tesla bleue et je me dirige à toute vitesse vers le point de rendez-vous où je suis sensé passer la prendre... Et je suis légèrement en retard. Je n'aurai probablement pas dû aller à cette fête qui s'est finie vers les cinq heures du matin, mais honnêtement, je ne regrette pas le moins du monde.

De toute façon, la chasseuse que je dois chercher doit déjà faire la gueule à cause de son déménagement... Donc un peu plus, un peu moins.
Mais il n’empêche que je roule très vite histoire d'éviter d'accumuler plus de retard au près de la demoiselle.
D'ailleurs, en arrivant, je la remarque tout te suite. Je ne connais aucune créature partiellement humaine qui laisse émaner une aura meurtrière aussi forte que celle des chasseurs...
Je m’arrête devant elle, je baisse la vitre et je lui dis souriant :

Excusez moi pour le retard My Lady, je ne me suis malheureusement pas réveillé à temps.

Elle se dirige vers l'arrière de la voiture pour y déposer sa valise et la demoiselle en profite pour faire une blague sur mon salaire de baby-sitter. Je ne peux me retenir de dire pour moi-même :

Tu n'as pas même idée...

Je l'entends pousser un petit cris de surprise quand mon coffre s'ouvre, ce qui, je l'avoue me fait doucement sourire.
Elle s'installe finalement à côté de moi à l'avant et la jeune femme semble bien décidée à rester muette. Mais, je compte bien la faire parler, voir même la faire rire. Avec mon habituel sourire je lui dis donc :

Enchanté de vous rencontrer. Je m'appelle Nathan et vous êtes Micah c'est ça?

Bien entendu, je n'ai pas de réponse, ce qui était prévisible, mais au moins j'aurai tenté.

Je démarre la voiture et je commence à me diriger vers les quartier les plus rire du North Side, là où se trouve mon chez moi. Sauf que malheureusement, vu l'heure il y a plein d’embouteillage. En me retrouvant bloqué dans une file de voiture presque immobile, je regarde la jeune femme asiatique juste à côté de moi et toujours souriant je lui annonce d'une voix amusée et bienveillante :

Faut voir le bon côté des choses... Ça nous laissera plus de temps pour discuter... Enfin, ça me laissera plus de temps pour discuter et ça vous donnera plus de temps pour vous murer dans un mutisme profond...
Vous savez, si vous ne dites rien, je vais être obligé de parler pour nous deux... Et vous ne voulez certainement pas que je mette à parle tout seul.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Mer 22 Juin - 0:37


home sweet home ??

il sourit. on t’a foutu avec un sorcier à la grande gueule et à la bonne humeur contagieuse. il n’y a pas de match plus incompatible avec toi… quoi qu’en y repensant bien, tu remercies le ciel et les supérieurs du nouvel ordre de ne pas t’avoir envoyé chez Evan et Amber. tu ne crois pas que tu aurais réussi à rester saine d’esprit là-bas. tu ne sais pas exactement ce qui clochait avec eux, mais il y avait définitivement quelque chose, surtout chez Evan. tuer ton père ne lui avait en aucun cas donné le droit de le remplacer. tu ne voulais rien savoir de devoir cohabiter avec lui. enfin, si ça n’en tenait qu’à toi, tu n’aurais pas eu à cohabiter avec qui que ce soit. tu aimais ta solitude et tes affaires. partager n’avait jamais fait partie de tes habitudes. si tu essaies pourtant de l’ignorer, ça ne l’arrête pas de parler. il se présente… Nathan. tu aurais imaginé quelque chose de plus ancien considérant la façon qu’il avait de parler, de se conduire et surtout de s’habiller. si le style dandy ne lui allait pas si bien, tu aurais surement rit de voir quelqu’un avec ce style à l’époque où vous viviez tous les deux. tu vois rapidement le bouchon de circulation approché et tu hésites entre cogner ta tête contre le tableau de bord jusqu’à ce que mort s’ensuive et simplement ouvrir ta porte et marcher jusqu’à… peu importe, tu sais que tu ne feras ni l’un ni l’autre. un long soupire de désespoir t’échappe alors que tu t’estimes vaincue par les coïncidences de la vie. loin d’être vaincu par ton mutisme et ta mauvaise humeur, le dénommé Nathan reprends la parole, essayant de te faire voir le bon côté des choses. cela fait longtemps que tu as abandonné le positivisme. tu t’es habituée à toujours attendre le pire et à être prête à l’affronter lorsqu’il pointera le bout de son nez. « tu parles déjà tout seul depuis tout à l’heure » tu marmonnes, mais c’est déjà ça. c’est le premier pas pour te forcer à parler, enfin, peut-être. si tu essaies vraiment de lui faire la gueule, il rend le tout extrêmement difficile. « si j’apprends que tu as conjuré ce bouchon de circulation avec ton vodoo de sorcier, je détruis ta voiture. » évidement, tu savais que ce n’était pas comme ça que la magie marchait, mais il fallait bien que tu trouves une façon d’être aussi désagréable que possible.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Mer 22 Juin - 11:08

La demoiselle me lance une petite pic en marmonnant. Ça peut paraître ne pas être grand chose, mais mine de rien et parle. Mon habituelle sourire prend un accent de satisfaction.
Puis, elle m'annonce franchement qu'elle a le projet de détruire ma voiture si j'ai utilisé ma magie pour créer cette embouteillage. Une chose est certaine, la jeune femme est drôle... Honnêtement, si quelqu'un avait le pouvoir de contrôler les bouchons, je pense qu'en moins d'un mois cette personne serait érigée au nom de Dieu.
Je prends un air dramatique exagéré pour lui répondre en mode dramaking :

Oh ! Ciel ! Tu m'as percé à jour ! Comment as-tu su que j'avais utilisé la terrible magie de...


Je marque une pose avant de terminer ma phrase avec une intonation parfaitement normale, presque  blasée, le tout en montrant du doit l'horloge intégrée du tableau de bord :

La terrible magie de l'heure de pointe...

Je marque un nouveau temps d'arrêt dans mon bavardage afin d'observer sa réaction. Honnêtement, j'espère que mon petit jeu d'acteur absurde et exagéré aura pu lui arracher un sourire à se visage fermé.
Enfin, sur un ton amusé, mais non-moins sincère je réponds à la dernière partie de sa menace :

Et pour ce qui est de détruire ma voiture... Si ça peut d'aider à te détendre et à trouver le sourire, je veux bien faire ce petit sacrifice...

Même si je garde mon intarissable sourire sur le visage, je ne peux m’empêcher de me demander dans quoi je me suis fourré en acceptant d’héberger cette demoiselle dont je ne sais relativement rien. Le nouvel ordre est parfois très doué pour la rétention d'information malheureusement...
Intérieurement, je me commence à me dire qu'il n'y a vraiment rien de mieux que d'être bloqué dans les embouteillages avec une obscure qui fait la gueule, je suis vraiment un chanceux sur ce coup là.
Mince, si je commence a être sarcastique même das mes pensées, je ne vais pas m'en sortir... Je vais mettre ça sur le léger restant de gueule de bois qui hante encore vaguement mon esprit.

Pendant un instant, j'envisage de lui proposer de mettre de la musique, mais je renonce vite à cette idée. Mettre de la musique reviendrai à accepter son mutisme et malheureusement pour la douce, je ne m'avoue pas vaincu si vite.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Mer 22 Juin - 16:39


home sweet home ??

ça a le don de t’énerver sa façon de prendre chaque mot qui sort de tes lèvres comme une petite victoire, peu importe ce que tu dis. tu pourrais lui crier toutes les insultes que tu connais qu’il serait sans doute heureux d’avoir entendu ta voix. tu réalises rapidement ton erreur quand il se met à s’exclamer comme un acteur de tragédie grecque. s’il y avait un sort qui pouvoir lui fermer le clapet, tu l’aurais appris volontiers. tu ne fais que rouler les yeux lorsqu’il affirme n’avoir rien fait et que le tout était la cause d’un phénomène complètement naturel autrement connu sous le nom d’heure de pointe. la seule raison qui te laissait garder un visage impassible était le fait que tu aies décidé que ce serait ainsi. si tu n’avais pas été d’aussi mauvaise humeur dès le début, si tous les éléments n’avaient pas été contre lui depuis que tu avais appris son existence, tu crois que tu aurais pu l’apprécier. il n’y avait que très peu de choses que tu aimais d’amour profond dans ce bas monde ; faire chier le peuple et le sarcasme entre autre. tu ressentais immédiatement une sorte d’attachement aux personnes qui démontraient des compétences dans l’un ou l’autre. alors que tu fixes intensément le bouchon de circulation, comme si avec ton seul regard tu pouvais le faire disparaître… ou exploser, ton colocataire imposé continue de parler. tu tournes la tête vers lui avec un sourcil haussé. il n’y avait vraiment que les riches qui pouvaient se foutre de leur bien matériel à ce point. « si c’est comme ça, tu me la donnes? » tu es sérieuse. s’il te laisserais la détruire pour ton plaisir, pourquoi est-ce qu’il ne te l’offrirait pas? tu es certaines qu’une belle tesla cobalt ferait du bien à ton humeur. avoir une voiture pour toi te semblait être une bonne façon de faire disparaitre tous tes maux. si il n’y a toujours pas d’expression sur ton visage, tu es bien intriguée par sa réponse. elle pourrait changer complètement l’ambiance dans la voiture et probablement de votre colocation à venir.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Mar 28 Juin - 20:54

Je la vois qui s'exaspère de plus en plus. D'un côté, je trouve que c'est dommage, car la colocation ne sera que plus complexe de se fait, mais en même temps je retire un certain amusement à la voir s’énerver et rouler des yeux... Une pointe de sadisme ? Peut-être.

Malgré tout, je suis bien forcé d'avouer que son mutisme m'agace un peu. J'espère que ça va rapidement aller mieux et que la demoiselle arrêtera vite de bouder comme une petite fille qui refuse de déménager pour ne pas laisser ses amis derrière elle.
Si seulement la jeune femme pouvais essayer de voir le bon côté des choses... Mais bon, la douce ne semble pas très portée sur l'optimisme.

Alors qu'elle fixe les bouchons, probablement pour tenter vainement de les faire disparaître par la force de son esprit. Je lui annonce que je pourrai parfaitement la laisser démolir ma voiture pour se passer les nerfs. Ce n'est pas vraiment vrai, mais ça a le mérite de la faire réagir.
Je vois son sourcil s'arquer et elle me demande si je pourrais lui donner ma voiture. Je lui souris et je lui réponds :

Alors... Non.
Déjà, parce que cette Tesla est beaucoup trop tape à l’œil pour une jeune femme aussi taciturne que toi.
Et ensuite, parce que si je te donne cette voiture, la belle Corvette Chevrolet noire, que j'avais prévu de te prêter le temps de notre cohabitation, va tomber dans l'oublie et franchement, ça serait dommage.


Oui, je suis parfaitement sérieux quand je dis ça. J'ai belle et bien une super corvette dont je pense lui laisser les clefs tant qu'elle vivra chez moi.
Attention, n'aller pas penser que c'est de la gentillesse ou un quelconque altruisme. Non, c'est juste que je n'ai pour objectif de la garder prisonnière dans mon appartement (qui serait d'ailleurs la prison la plus cool de monde) et surtout que j'ai autre chose à faire que de jouer les chauffeurs pour une obscure apparemment « spéciale et ingérable ».
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Mer 29 Juin - 20:32


home sweet home ??

le problème avec faire la gueule, c’est que ce n’est pas ton choix à cent pour cent. oui, tu peux y mettre tous tes efforts et être la plus grande plaie du monde, il y aura toujours des gens qui décideront de ne pas aller dans ton sens. des gens positifs ou à l’enthousiasme maladif. ces gens, c’était un peu ta kryptonite. même si tu voulais être aussi chiante et aussi désagréable que possible, tu n’arrivais pas à les atteindre et à les énerver. tu n’avais pas une énorme patience et te rendre compte que ça ne marchait, eh bien tu avais tendance à abandonner et à choisir une autre approche. en effet, tu es loin d’être butée, enfin, sur les choses autre que ton point de vue sur l’Enclave et l’Institut. Nathan commence bel et bien à effriter ton envie d’être une plaie. il faut dire qu’il est très difficile de continuer à énerver quelqu’un qui vous offre une voiture, même si ce n’est que temporairement. tu es d’ailleurs tellement surprise par la réponse que tu tournes la tête vers lui, posant tes yeux sur son visage pour la première fois depuis que tu t’es installée sur le siège avant. te rendant probablement compte de l’expression de surprise que tu as affiché, tu reportes ton attention sur la route en rougissant. tu te maudis mentalement d’avoir réagi aussi fortement. tu blâme ton sang d’humain, tellement facilement influençable. enfin, maintenant tu sais que c’est fini, que ton acte de boudeuse est finalement terminé. il n’y avait absolument aucune chance pour que le sorcier prenne ton air désagréable au sérieux maintenant. «  j’avoue qu’une corvette chevrolet noire m’ira beaucoup mieux que la tesla. beaucoup trop tape à l’œil. » et puis, tu as toujours préféré le noir à toutes les autres couleurs. il n’est donc pas surprenant que ton garde-robe soit presque monochrome. tu soupires, laissant finalement aller toute ta colère accumulée jusqu’à maintenant contre la direction du nouvel ordre. leurs décisions, ce n’était pas la faute de Nathan. «  tu crois qu’on va rester coincé dans la circulation pendant encore longtemps? » parce qu’il n’y avait rien que tu détestais plus que d’être coincée sur place, sans aucune action.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   Ven 22 Juil - 15:39

À ma révélation, je vois du coin de l’œil la jeune femme tourner la tête vers moi avec des yeux écarquillés. Tu de suite après, elle reporte son regard sur la route comme si de rien n'était.
Après un cours instant que je suppose dédié à sa réflexion je l'entends approuver l'idée selon laquelle un voiture noire lui irai mieux.

Je tourne ma tête vers la demoiselle, souriant, et j'acquiesce. Je remarque maintenant que sa tenu est à peu de choses près entièrement noire... Comme quoi, mon instant m'a bien servis.
Je l'entends à présent soupirer, un long soupire de relâchement. Puis, la belle me demande si je pense que les embouteillages vont être encore longs.
Avec mon habituel sourire et en voix se voulant enthousiaste je lui rétorque donc :

Normalement ça ne devrait pas durer excessivement, on a la chance d'être au tout début de l'heure de pointe, donc ça devrait pas nous ralentir de plus de cinq ou dix minutes.

Après un courte pause je reprends :

Si je puis me permettre, je voudrais quand même te demander, d'après toi, pourquoi le nouvel ordre t'as confiée à moi ?
Parce qu’honnêtement, on a rien voulu me dire à ton sujet... Ton dossier est visiblement classé « Secret défense » ou alors c'est un tabou. Mais n’empêche que puisqu'on va vivre un temps ensemble j'aimerai bien en savoir un peu plus sur toi. Apprendre à connaître un peu la personne que se cache derrière l'Obscure froide et sans pitiez que certain voudraient que tu sois.


Je la regarde avec un sourire des plus sincère. Même si cette jeune femme à tout fait pour se rendre détestable, je sais bien que c'est une personne avec sa vie, ses envies, ses rêves et ses problèmes. C'est justement cette personne que je veux rencontrer, pas la tueuse que la plupart des gens voient en elle. Je sais bien, que ce n'est absolument pas ce qu'on demander de faire, mais en même temps, en faisant appelle à moi, ils savaient parfaitement à quoi s'en tenir. Après tout, je suis réputé pour ma neutralité... Dans cette guerre je ne vois pas des soldats ou d’ennemies, je ne vois que des gens qui ont fait leur choix, même si l'idée même du choix m'est absurde.

Désolé:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: home sweet home (nathan&micah)   

 
home sweet home (nathan&micah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: