Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 when the past and present collide (megara&micah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: when the past and present collide (megara&micah)   Sam 18 Juin - 20:20


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

ça te fait bizarre d’être revenue. Chigaco est à la fois le même que lorsque tu es partie et totalement nouveau. tu vois de nouvelles boutiques là où il n’y avait rien. certains de tes endroits favoris n’existent plus, comme la boutique de vêtement vintage où tu avais acheté tes items les plus précieux. c’était toujours ton Chicago, mais tout comme toi, la ville avait grandi, avait évoluée pour ne laisser qu’une image rémanente de tes souvenirs. tout était étrange et familier à la fois. c’est sans doute pour cette simple et unique raison que tu adorais passer ton temps libre à arpenter les rues de ta municipalité. tu n’avais rien à craindre des shadowhunters ou des obscurs, enfin, presque. avec les années, tu étais devenue une experte de la dissimulation parmi les mundanes. tu leur ressemblais, tu faisais comme eux, tu devenais une copie conforme impossible à dissocier à la réalité.

tes marques, tu n’arrives toujours pas à te faire à l’idée qu’elles sont désormais rouges, sont dissimulées comme à ton habitude. tes écouteurs dans les oreilles, tu profites du temps clément de la soirée, laissant la brise te porter là où elle t’emmènera. c’est au lincoln park que tu atteris finalement après un moment. tu ne sais pas quelle heure il est exactement, mais ça ne te dérange pas, personne ne t’attends à la maison avec un petit plat préparé. la liberté est bien, tu l’apprécie, l’accueille à bras ouvert même, mais il y a quelque chose de triste et solitaire, un petit pincement au cœur que tu ne peux tout simplement pas oublier. tu lèves les yeux au ciel, et les étoiles te regardent en retour. le vent soulève tes cheveux et tu fermes les paupières en prenant une grande inspiration. en ce moment, le ciel mimique tes émotions : calme et solitaire. lorsque tu abaisses les yeux pour revenir au moment présent, ils se posent immédiatement sur une chevelure rousse et tu t’arrêtes subitement. de toutes les personnes que tu aurais pu croiser dans la ville de Chigaco, c’est sur quelqu’un de ton passé que tu devais tomber? tu étouffes un jurement entre tes dents, mais tu sais qu’elle t’a entendu puisqu’elle se retourne vers toi. c’est comme si le temps s’est arrêté. ni l’une ni l’autre ne parlent. vous faites seulement vous regardez, incertaines de l’attitude à prendre. tu sais que vous êtes désormais ennemies, elle l’ignore… pour le moment. Megara a toujours été intelligente, ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle ne réalise les changements qui se sont opérés chez toi lors de votre temps à part.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Jeu 23 Juin - 4:10


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

Avec un calme apparent, la rousse fixait avec un intérêt non feint le Lac Michigan, perchée sur le toit du musée situé au Coeur de Lincoln Park, toit ou elle a toujours eu l’habitude d’aller se poser lors de ses rares moments de calme, lors de ses soirées ou elle n’est pas surmenée par ses missions avec le reste de son groupe. Elle ne se plaint pas de son quotidien, loin de là. Elle a choisi de suivre son entraînement de chasseuse d’ombre alors qu’elle n’était qu’une enfant, a demandé même à être entraînée par les Blackthorn-Herondale, et a été de son propre chef trouver les jumeaux Lightwood pour intégrer le groupe des meilleurs néphilims de l’Institut de Chicago. Néanmoins, lorsque son regard se perd sur la ville de Chicago, avec une telle prise de distance, Megara soupire, et se surprend à désirer silencieusement qu’un jour, cette guerre prenne enfin fin, pour lui permette de laisser cette ville, prendre le large vers de nouveaux horizons. Découvrir Idris, ce pays qui autrefois fut le berceau des néphilims, et aujourd’hui, tristement aux mains des obscurs. Un jour, oui, avec un peu de chance, si ce n’est pas elle, peut-être que ses enfants ne vivront pas avec le poids d’une guerre qu’ils n’ont pas demandé. Ses enfants. Elle se surprend à poser une main sur son ventre, à penser à l’annonce de Lehr qui lui avait appris, à elle et à Caleb, qu’elle portait non pas un mais deux enfants. Double annonce à la fois surprenante et terrifiante, qu’elle s’efforçait malgré tout de digérer.

Après un temps certain, la jeune fille décide alors de descendre de son perchoir, traversant les allées vertes plongées dans le noir du parc, jusqu’à ce qu’elle entende une voix féminine étouffée. Il n’en faut pas plus pour que Meg soit aux aguets, pivotant sur elle-même et c’est là que, dans l’ombre d’un réverbère, elle distingue une silhouette qu’elle a tristement connue. Qu’elle a cru morte. Une chevelure brune, un regard en amande, et la voix tremblante, la Nichols demande alors : « Micah ? » Incertaine, ce n’est que lorsqu’elle croise son regard qu’elle devient sûre de faire face à la bonne personne. Mais l’émotion de la savoir en vie se remplace vite par la surprise, lorsqu’elle voit les runes rouges et différentes des siennes qui ornent ses bras, son cou. Elle se fige de stupeur, place une main sur ses lèvres. « Micah ... Que t'ont-ils fait... » Sa voix est empreinte d'une immense tristesse, et pourtant, bien qu'elle ait compris que la jeune femme est devenue une obscure, elle ne sort pas ses armes. Elle n'en a tout simplement pas la force.



AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Ven 24 Juin - 6:03


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

la jeune femme se retourne vers toi et tu laisses aller le souffle que tu retenais sans t’en rendre compte. tu es soulagée de voir que le regard qui croise le tien est celui d’une des sœurs Nichols. malgré le temps qui a passé, tu ne crois pas être prête à la revoir, elle. tu te souviens de sa tête rousse, de son visage doux, et ton cœur se sert. tu peux à peine prononcer son nom sans te sentir coupable d’être partie sans le moindre au revoir. tu ne sais pas comment réagir quand tu te retrouveras face à elle, mais tu sais que c’est inévitable. ta petite rencontre improvisée avec Megara te le prouve à nouveau ; la ville de chicago est grande, mais pas assez pour que tu arrives à fuir ton passé pour toujours.

entendre sa voix prononcer ton nom te semble étrange. c’est à la fois un écho de tes souvenir et quelque chose de différent. il n’y a rien de surprenant à cela, en cinq ans, vous avez toutes les deux eu le temps de changer drastiquement, toi la première. tes lèvres s’étirent en un mince sourire alors que tu vois son regarder glisser sur les runes rouges dans ton cou et sur tes bras. « Hey Meg’. Ça fait longtemps… » c’est un euphémisme de ta part. cinq ans… à l’âge où vous aviez, cinq ans c’était long, c’était une éternité presque. ton regard se durcit lorsque tu entends sa question. qu’est-ce qu’ils t’ont fait? les obscurs? l’enclave? le monde obscur en général? tu pourrais blâmer tout et tout le monde, tu pourrais blâmer le monde. et pourtant, tu es lasse. au final, ce n’est pas la faute de personne, enfin, c’est ce que tu voudrais pouvoir dire, mais tu es encore loin d’être assez mature pour contrôler tes émotions. « oh ça? » tu lèves le bras, montrant bien une de tes marques rouges à la lumière du lampadaire. « je dois t’avouer que ça a fait un mal de chien. j’ai vraiment cru que j’allais y laisser la vie. » tu laisses retomber ton bras avant d’hausser les épaules, brisant ton air jusqu’alors dramatique. « mais ce n’était rien comparé à ce que j’ai ressenti lors de mes derniers jours à l’institut… » tu te souviens de ton désespoir, de ta rancœur et de ta tristesse. de ce sentiment que tu n’étais pas assez bien et que tout n’était qu’hypocrisie. les visages souriants de tes amis remplacé par des rictus moqueurs dans ton dos alors que les mots qu’avaient prononcé ton père passait en rond dans ta tête. si la transformation avait été douloureuse physiquement, ce n’était rien comparé aux 16 ans de tortures mentales que tu avais dû subir à l’Institut. on t’avait forcé à y être élevée parce que ton père était néphilim… on ne t’y voulait pas vraiment, ta présence n’était que nécessité. « tu sais, je ne regrette rien. le nouvel ordre me donne plus de liberté que je n’en aurais jamais eu avec l’enclave. » vrai et faux à la fois. tu n’as pas oublié le fait qu’ils t’aient collé un chaperon au dos, mais au moins, ce dernier est plutôt plaisant et loin d’être aussi abusif que ton père, néphilim de l’institut. tu fais alors quelque chose que tu n’aurais jamais fait 5 ans plus tôt ; ta main vient placer tes cheveux derrière ton oreille gauche, dévoilant avec une petite fierté le bout pointu qui trahissait tes origines faeries. « qu’est-ce que tu vas faire Meg’? Est-ce que tu vas me ramener de force? » tu demandes soudainement. c’est bien beau de reprendre contact, vous êtes néanmoins dans des groupes ennemis. tes yeux brillent avec un air de défiance afin qu’elle sache que tu ne reviendras pas de ton plein gré. si elle veut te ramener à l’institut, elle devra utiliser la force.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Lun 27 Juin - 0:46


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

Tristesse, incompréhension, désolation. Un trop plein d’émotions traverse Megara alors qu’elle réalise doucement à qui elle est en train de faire face. La dernière fois qu’elle avait vue Micah, elle n’était encore qu’une adolescente, alors que Megara était devenue une jeune femme. Leur dernière conversation était restée gravée dans l’esprit de la rousse, voyant la jeune mi-néphilim, mi-faerie partir vexée par des paroles que Megara avait voulues douces. Les semaines suivant sa disparition, Meg avait regretté ses paroles, parce qu’elle avait regretté de la laisser partir sur une note aussi désagréable. Et voilà, qu’à nouveau, elles se font face, alors que tout est devenu si différent. Les runes noires qui ornaient ses bras avaient disparu, au profit de runes rouges, démoniaques. « Hey Meg’. Ça fait longtemps… » Le regard de la rousse glisse du sourire de la brune à ses marques, alors qu’elle laisse entendre, malgré elle, que rien de tout ça n’est bon, rien de tout ça n’est normal. Voir un néphilim passé du côté obscur, c’est comme perdre un être cher à la bataille. C’est comme pleurer un mort, parce que dans les deux cas, on sait qu’on ne le récupèrera pas. « oh ça? » Elle lève un bras, éclairant ses runes démoniaques à la lueur vive du lampadaire le plus proche. Megara frissonna malgré elle, mais resta fixe, ne reculant pas. « je dois t’avouer que ça a fait un mal de chien. j’ai vraiment cru que j’allais y laisser la vie. » Elle contracte la mâchoire, et serre ses poings. Ça lui fait mal. Mal de voir ou en est la douce adolescente qu’elle a connu jadis, voir combien elle a souffert, combien elle a changé. Elle est transformée. Dans tous les sens du terme, hélas. « mais ce n’était rien comparé à ce que j’ai ressenti lors de mes derniers jours à l’institut… » Le sang de la jeune femme se glace, alors qu’elle secoue la tête. Elle ne comprend pas. Elle ne peut pas comprendre. La dévotion de la rousse envers l’Enclave et l’institut est sans failles. Et quand bien même Micah avait certes souffert… « Tu avais des amis, Micah… Des alliés.. » Des gens qui l’aimaient. Et elle ne parlait pas seulement d’elle, elle pensait à une autre rousse éplorée à la disparition de celle qui allait devenir sa parabatai : Athénaïs.

« tu sais, je ne regrette rien. le nouvel ordre me donne plus de liberté que je n’en aurais jamais eu avec l’enclave. » Doucement, Megara ferma ses grands yeux verts pour prendre une bouffée d’air. Encore une fois, le désaccord la prend. « Faire de toi leur pantin, c’est ce que tu appelles la liberté ? » Demande-t-elle avec douceur, ne montrant pas une once d’agressivité envers la brune. Elle n’en avait tout simplement pas la force. Lorsqu’elle la vit dégager ses oreilles légèrement pointues de ses mèches, Megara n’exprima qu’une profonde tristesse. Elle qui avait grandi avec des Faeries avant d’arriver à l’institut, elle aurait préféré que la jeune fille embrasse ce sang de faerie d’une autre manière. « qu’est-ce que tu vas faire Meg’? Est-ce que tu vas me ramener de force? » Megara baisse les yeux vers ses dagues, la jeune femme ayant placé ses mains sur leurs manches en voyant les runes. Doucement, elle relâcha ses prises, manifestant clairement son manque d'envie de se battre. « A quoi bon ? Te ramener de force ne te ferait pas redevenir néphilim. Je pourrais me battre avec toi, Micah. C’est la logique de cette guerre que ton nouveau clan a imposé. Qu’on s’entretue, grossièrement. » Malgré elle, Megara pointe du doigt le Nouvel Ordre, oui. Pour elle, ce sont les monstres de l’histoire. A juste titre. Elle fit un pas en avant, en direction de la jeune femme. « Quand bien même l’Enclave a ses nombreux défauts, nous ne luttons pas par plaisir ni par sadisme. Je ne me battrais pas contre toi. » Et sur ces mots, elle est formelle.



AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Mar 28 Juin - 20:02


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

il y a quelque chose de satisfaisant à voir la rousse frissonner lorsque tu lui montre la nouvelle couleur des runes qui ornent ta peau. tu comprends un peu sa peur, mais surtout l’impression que ça ne devrait pas être ainsi. tu t’étais sentie comme ça les premiers jours ; comme si on avait pris ton âme, tout ce que tu étais et qu’on avait transféré le tout dans un corps presque identique et pourtant tellement différent. tu étais plus forte, tes sens étaient plus aiguisés. tracer de nouvelles runes sur ta beau te tirait toujours de geignement de douleur, mais elle disparaissait beaucoup plus rapidement. tu continues de parler, attaquant finalement l’enclave directement. s’il y a une chose qui est presque universelle chez les chasseurs d’ombre, c’était leur foi immuable dans leur gouvernement. toi l’étrangère, l’être faisant à la fois parti du groupe, et à la fois exclue, tu avais toujours vu les choses différemment, c’était sans doute grâce à cette vue externe que tu étais encore en vie aujourd’hui. à voir Megara, tu ne peux t’empêcher de penser qu’elle serait morte pour les idéaux de l’Institut. avoir été à ta place, la rousse se serait sacrifiée pour l’enclave. l’idée te tire un petit sourire alors que tu réalises une fois de plus à quel point tu as changé ces dernières années. sa voix te tire néanmoins de tes pensées alors qu’elle tente de trouver des contre arguments. certes, tu avais des amis… enfin, est-ce qu’on pouvait réellement les appeler ainsi? « des amis… » un visage t’apparait alors que tu sais avec certitude que tu avais au moins une vraie amie à l’institut. tu éloignes néanmoins l’image de ta tête alors que tu continues. « des hypocrites plutôt. tu sais aussi bien que moi ce que les chasseurs d’ombre pensent des créatures obscures. est-ce que je peux réellement considéré des gens qui sont dégoutés par une moitié de moi-même comme des amis? » comparé à cinq ans plus tôt quand tu étais partie, tu n’as plus du tout envie de te leurrer. tu vois la réalité comme elle est, aussi laide qu’elle puisse l’être. si la nouvelle de ton héritage avait été dévoilé, tu sais que tu n’aurais jamais eu de réels amis à l’Institut. encore une fois, son image te nargue au fond de ton esprit. et tu es bien heureuse que vous soyez passé à un autre point sur lequel vous ne voyez pas égal. lorsque Meg’ te traite de pantin, tu ne peux retenir un rire franc de t’échapper. « larbin pour l’Institut ou larbin pour le nouvel ordre, est-ce qu’il y a vraiment une différence au niveau de la liberté? » soyons honnête ici. même si tu t’étais prouvée encore et encore, l’Institut ne t’aurait jamais donné de mission importante. ils n’auraient jamais eu confiance en toi dû à leurs préjugés sur les créatures obscures. c’était la même chose dans le nouvel ordre, on ne te faisait pas confiance dû à tes origines néphilim. au final, tout se valait. voyant que la rousse éloigne ses mains de ses armes, tu te diriges vers un banc et t’y installes confortablement. si vous n’allez pas vous battre, alors autant profiter de cette réunion. tu prends le temps de profiter de la petite brise qui s’est levée alors que ton ainée se tient debout. « tu n’as vraiment pas changé Megara. » si cela peut sembler être un compliment, tes paroles suivantes prouvent que ça ne l’est pas. « toujours aussi naïve. avant Valentine et le cercle, il y avait des guerres. entre les néphilim et les créatures obscures, entre les vampires et les loups-garou… » tu pourrais continuer ainsi longtemps, mais tu estimes qu’elle a compris ton point. « si le nouvel ordre ne s’était pas montré, les néphilims auraient trouvé un autre ennemi à attaquer. combattre, c’est dans notre sang. What is the Peace thereof but a fleeting dream? (qu’est-ce que la paix sinon une utopie?) » il faut croire que le paysage nocturne avait fait ressortir ton côté intellectuel alors que les paroles de Roger Williams quittent tes lèvres.  

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Ven 1 Juil - 1:08


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

« des amis… » Micah commence sa phrase, et à son ton, Meg savait déjà que la suite n'allait pas lui plaire, suite qui ne tarda pas à arriver. « des hypocrites plutôt. tu sais aussi bien que moi ce que les chasseurs d’ombre pensent des créatures obscures. est-ce que je peux réellement considéré des gens qui sont dégoutés par une moitié de moi-même comme des amis? » Sa langue claque contre son palais avec un mécontentement évident, tandis que la jeune femme proteste directement: « Arrête de faire une généralité, Micah. Bien sur que je sais que beaucoup de néphilims ont une dent contre les downworlders, mais tu penses un peu à ceux qui comme moi, ont grandi avec eux ? A ceux qui comme Athénaïs, étaient prêts à prêter le serment du parabatai à tes côtés ? » La jeune fille avait été anéantie par la disparition de son amie, de celle aux côtés de laquelle elle voulait combattre. Et Micah n'avait pas le droit de tourner le dos à ça, pas le droit de mettre des filles comme Meg ou Athé dans le même sac que les néphilims qui, hélas, ne sont pas fichus d'ouvrir les yeux face aux créatures obscures. Elle a changé, définitivement, et ça brise le coeur de Megara de voir ça. Une jeune fille brisée, voilà ce qu'elle avait laissé. Mais maintenant, elle faisait face à une énième marionnette d'Andrea Belson.

« larbin pour l’Institut ou larbin pour le nouvel ordre, est-ce qu’il y a vraiment une différence au niveau de la liberté? » Impassible, la rouquine redresse à peine la tête, sans quitter du regard la jeune femme aux traits asiatiques et aux oreilles légèrement pointues, signe de son sang à demi faerie. « Au moins je sais que je suis restée la même que depuis ma naissance. Peux-tu dire de même avec certitude ? » Elle le sait, tous ceux qui ont été convertis ont laissé une part d’eux même. Micah a abandonné son sang d’ange pour celui de démon. Et ce genre de transition vous change une personne, hélas. Elle le voyait à sa façon d’agir, de parler, de se mouvoir même. Elle transpire la différence, et cela attriste profondément la néphilim. Pourtant, non, elle ne se battra pas contre celle qui fut son amie, sa protégée même à un moment. Quand elle voit Megara baisser les armes, Micah se dirige vers un banc où elle choisit de s’installer. Meg s’approche, sans pour autant prendre place, encore bien trop méfiante, bien trop sur la défensive. C’est triste à dire, mais si elle avait confiance en cette femme, la confiance s’en est allée avec ses runes. « tu n’as vraiment pas changé Megara. Toujours aussi naïve. Avant Valentine et le cercle, il y avait des guerres. entre les néphilim et les créatures obscures, entre les vampires et les loups-garou… » Megara secouait la tête, tandis que Micah ajoutait : « si le nouvel ordre ne s’était pas montré, les néphilims auraient trouvé un autre ennemi à attaquer. combattre, c’est dans notre sang. What is the Peace thereof but a fleeting dream? (qu’est-ce que la paix sinon une utopie?) » La hargne transparaissant derrière les paroles pourtant si sages de Micah blessait Megara. La voir mettre tous les néphilims dans le même lot, alors qu’elle avait toujours été la première à la défendre, lui montrait bien combien elle avait changé. Elle reprit la parole en citant, à son tour, cette fois Albert Einstein. « Peace cannot be kept by force; it can only be achieved by understanding. » Avantage de la rune de mémoire eidétique, la jeune femme retenait tout ce qu'elle voyait ou lisait. « Valentin n'a fait qu'alimenter un conflit pour donner naissance à une guerre. Si dans un premier lieu les néphilims avaient appris à comprendre les créatures obscures et leurs besoins les choses auraient été mieux, je suis d'accord. Mais en venir à de tels extrêmes n'était clairement pas la solution! » Son ton était monté dans les aigus en fin de phrase, tandis qu'elle inspirait profondément, avançant d'un nouveau pas vers Micah. « Est-ce que ça te rend heureuse, Micah ? De tuer ceux qui, peut-être, auraient pu t'accepter comme je l'ai fait ? Comme Athénaïs l'avait fait? » Elle sait qu'elle vise un point sensible en mentionnant l'autre rouquine. Consternée, elle secoue la tête, passant une main dans ses cheveux. « En devenant obscure, tu n'as pas seulement tourné le dos à ton sang de néphilim, mais aussi à celui de faerie. S'ils ne prennent pas part au conflit, c'est pour une bonne raison. » Elle le sait bien, étant amie avec bon nombre d'entre eux.



AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Jeu 21 Juil - 16:41


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

Megara la juste, Megara l’amie des créatures obscures… tu connaissais évidemment les surnoms moqueurs que certains de l’Institut lui avait donné dans son dos. Elle avait toujours été quelqu’un de bien. C’était sans doute pour cette raison que votre rencontre ne s’était pas déjà transférée en combat mortel. Dans le monde utopique auquel elle aspirait, vous pourriez être réellement amie. Ça tu n’en doutes pas. Ce dont tu doutes, c’est de la faisabilité de son rêve. Tu es pessimiste, blasée, tu as abandonné l’idée de changer le monde, tu as cessé depuis longtemps à vouloir jouer les héros. Entendre son nom à elle sortir des lèvres de la rousse, tu ne peux t’empêcher de serrer les poings. Tu sais que tu généralises, mais à quelque part, les gens comme Megara et Athénaïs ne sont qu’une minorité. Leur voix se perd dans les commentaires haineux de la majorité. Plus jeune, tu avais voulu y croire. Croire que l’amour d’une minorité serait assez pour te donner la force de vivre dans ce monde qui te regardait de haut, qui te méprisait pour le sang qui coulait dans tes veines. Tu ne sais pas quoi lui répondre, il est évident que vous ne verrez jamais la même chose peu importe ce que tu pourrais dire. Alors tu passes à autre chose.

Un sourire amusé s’installe sur tes lèvres lorsque Megara commence à parler de naissance. Tu t’autorises même à rire à haute voix une fois qu’elle a terminé sa phrase. Il ne s’agit pas d’un rire d’amusement, mais plutôt d’un petit rire condescendant. Un de ces rires que l’on fait lorsque l’autre dit quelque chose que l’on trouve complètement idiot. « J’ai changé bien avant la… transition. Je n’ai jamais été la même depuis cette journée, il y a cinq ans. » Évidemment, elle doit comprendre assez rapidement que tu parles de cette journée où tu as appris la vérité sur qui tu étais. Tu ne t’es jamais étendue sur ce que tu avais appris, ainsi la rousse doit certainement penser que tout a changé quand tu appris tes origines faeries. Tu sais que ce n’était que la pointe de l’iceberg qui avais détruit ta vie. Cet iceberg, tu le vois à chaque fois que tu poses les yeux sur un chasseur d’ombre. Leur présence miroite un futur auquel tu avais aspiré il y a longtemps, un idéal qui avait été martelé dans ton être si profondément que cela te faisait un pincement au cœur. C’était complètement idiot, mais tu avais l’impression que l’enclave te narguait à chaque fois. Megara était tout ce que ton père avait voulu que tu sois : une parfaite néphilim, complètement dédiée à la cause. Tu secoues légèrement la tête pour dissiper ces souvenirs douloureux, te concentrant plutôt sur les paroles de la rousse. Entendre sa voix monter dans les aigües fait apparaître un maigre sourire sur tes lèvres. Voir Megara R. Nichols perdre patience, c’était quelque chose dont tu pouvais être fière. Ton sourire tombe rapidement cependant lorsqu’elle continue. Ton regard qui était posé sur le sol vient se planter dans le sien alors que tu dissimules à peine la colère qu’elle a réveillé en toi. Elle a à peine le temps de finir que tu te lèves soudainement. « Est-ce que tu t’entends ? Je n’ai jamais aimé tué tu le sais. Et tu crois vraiment que les obscurs sont cléments ? Tu crois qu’ils m’ont demandés mon avis ? Tu crois qu’ils ont fait miroités un poste avec des responsabilités sous mon nez et que j’ai sauté sur l’occasion comme une hyène ?! Si j’avais réellement eu un choix, toi, comme tout le reste de l’Institut de Chicago, vous me penseriez encore morte. » Tu as brisé, tu t’es laissée aller à tes émotions, criant tout ce que tu avais gardés pour toi depuis la nuit où ils avaient envahi ton appartement et abattu ton père. Ton cœur bat à toute vitesse dans ta poitrine alors que la colère t’a quitté. Tu tournes le dos à Megara et fait quelques pas rapides. Tu devrais partir, qui sait si tu n’as pas signé ton arrêt de mort en prononçant haut et fort que tu ne croyais pas réellement dans le nouvel ordre. Tes yeux fouillent l’obscurité à la recherche du moindre témoin. 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   Jeu 21 Juil - 17:17


WHEN THE PAST AND
PRESENT COLLIDE

C’est douloureux, que de voir son amie si changée. Des années se sont écoulées depuis la disparition de Micah, et voilà qu’elles se font à nouveau face. Un face à face douloureux sans même qu’il y ait combat. Parce que si Megara se souvenait de la petite fille qui rêvait de partir en mission un jour avec la Nichols, aujourd’hui, un océan les séparait. « J’ai changé bien avant la… transition. Je n’ai jamais été la même depuis cette journée, il y a cinq ans. » Le jour où elle a appris ses origines. Fermant les yeux, Megara serra les poings. Elle en voulait terriblement au père de Micah, pour lui avoir fait croire qu’elle était indigne des chasseurs d’ombres. La rousse aime tendrement les faeries, et pour elle, avoir de telles origines n’a jamais été une honte. Puis son père avait été tué. La colère s’est muée en une rancune qu’elle a tu, bien que se disant que s’il avait accepté sa fille, les choses auraient été différentes. « Les Lightwood descendent d’Isabelle mais aussi de Meliorn, un chevalier faerie. Ils ont fait de leur différence une force, Micah, tu aurais pu faire de même. » Son ton ne somme pas avec du reproche dans sa voix. Elle sait que Dimitri rejette son sang de faerie, mais Demetria, elle, s’accepte comme elle est. Si elle s’était donné plus de temps, peut-être la brune aurait-elle pu faire de même. Malheureusement, ce jour-là, tout avait changé, et elle en avait tristement conscience. « Je sais que tout a changé ce jour-là pour toi, et je ne dis pas que ça aurait été facile, mais.. J’aurais voulu pouvoir te convaincre. J’aurais voulu pouvoir t’aider. » Le regret, les remords percent dans sa voix à ces mots. Lorsque Megara avait fait un pas vers Micah ce jour-là, tentant de la rassurer pour lui dire qu’être moitié faerie n’était pas une fatalité, la jeune fille avait brutalement rejeté la Nichols, qui s’était simplement dit qu’elle devait lui laisser du temps. Après sa supposée « mort », la culpabilité l’avait saisie durant des semaines.

Au fil de leur discussion, le ton montait, Megara perdant patience. Elle lui rappelait tous les principes qu’elle avait bafoués en rejoignant l’ennemi. Que désormais, elle tuait ceux qui, potentiellement, auraient pu l’accepter. Et c’est là que Micah explose, qu’elle se redresse avec rage. « Est-ce que tu t’entends ? Je n’ai jamais aimé tuer tu le sais. Et tu crois vraiment que les obscurs sont cléments ? Tu crois qu’ils m’ont demandés mon avis ? Tu crois qu’ils ont fait miroités un poste avec des responsabilités sous mon nez et que j’ai sauté sur l’occasion comme une hyène ?! Si j’avais réellement eu un choix, toi, comme tout le reste de l’Institut de Chicago, vous me penseriez encore morte. » Figée, stupéfaite, la rousse observe la jeune femme qui, redressée, s’écarte de quelques pas rapidement, lui tournant désormais le dos. De sa vitesse propre aux néphilims, la Nichols la rattrape, attrape sa main en silence. Elle se fout qu’elle soit une obscure. Avant tout, elle reste la petite fille qu’elle a connu enfant, celle qui, fièrement, était venue exhiber ses premières runes à Megara à l’âge de douze ans. Sa transition ne change rien, et elle le réalise, maintenant qu’elle réalise son erreur : Elle n’a pas eu le choix. Elle est devenue obscure comme bien des néphilims, contraints de boire à la coupe mortelle, devenue démoniaque. « Ne pars pas. Excuse-moi, Micah. Je suis désolée. » Son ton sonne comme une supplique, alors qu’elle resserre doucement sa prise sur la main de la jeune femme. N’importe quand, elle pourrait se dégager et s’enfuir. « Peu m’importent les runes que tu portes, peu m’importe ce qu’ils t’ont fait, tu … Tu restes ma petite Micah. » Son ton s’était adouci en employant ce surnom qu’elle utilisait avec elle lorsqu’elle était enfant, et Megara adolescente, jeune femme, même. A l’instant même, c’était bien sa Micah qu’elle venait d’apercevoir, et Megara voulait se raccrocher à cet espoir. « Je te l’ai dit, je sais que je ne peux pas te demander de revenir. Je sais que ce qu’ils t’ont fait … C’est irrémédiable. » Et sa tristesse sonne dans sa voix à ces mots, palpable. Parce que ce qu’ils lui ont fait, ce n’est pas seulement la changer de néphilim à obscure, non. Ils en ont fait son ennemie. Et pourtant… « Mais je ne veux pas perdre mon amie. Pas maintenant que je sais que tu es en vie. » S’il te plait Micah, ne pars pas. Elle sait que tout les oppose, qu’elles devraient se déchirer comme le font chasseurs d’ombres et obscurs depuis le siècle dernier. Mais pour Micah, c’était au-delà des forces de Megara.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: when the past and present collide (megara&micah)   

 
when the past and present collide (megara&micah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» when the past and present collide (megara&micah)
» ft Owen & Miccah ɤ Ghosts of Christmas Past & Present.
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Lysia Megara (g)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: