Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Mer 15 Juin - 23:08


[Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do.
Timothy & Maddison Halloway

Cela faisait bientôt deux semaines que Maddison ne faisait que croiser son jumeau, elle en venait même à croire qu’il l’évitait et en était presque vexée si elle ne le connaissait pas aussi bien. Elle sentait que quelque chose n’allait pas, et comme à son habitude de vraie petite fouine, elle était déterminée à savoir ce que c’était. Elle lui avait donné rendez-vous en salle d’entrainement, où elle passait déjà le plus clair de son temps à entrainer de jeunes obscurs au combat en corps à corps. Les jumeaux Halloway s’étaient toujours entrainer ensemble et leur lien de parabatai n’avait rien arrangé. Les voir s’entrainer était toujours drôle, car ils anticipent toujours les mouvements de l’autre ce qui bien souvent mène à des combats où aucun des deux ne se touchent.

« Aller Timmy ça fait une éternité qu’on s’est pas entrainé ensemble ! Ca nous fera du bien à tous les deux de pouvoir rigoler. »  Voilà comment Maddison avait réussi à convaincre son frère en le coinçant entre deux couloirs. Ils s’étaient donc retrouvés au palais à Idris, dans la salle d’entrainement avec de simple bâton en bois comme arme. Maddison avait bien souvent l’avantage en corps à corps, car étant plus petite que Timothy elle pouvait se faufiler, mais Tim était un combattant redoutable, parfois bien meilleur qu’elle-même si elle ne lui dirait jamais en face, de risque de gonfler un peu plus son égo déjà surdimensionné. A eux deux, leur lien de parabatai renforçant encore leur capacité, bon courage si vous étiez la personne face à eux en combat…

Maddi avait ébouriffé les cheveux de Timothy à peine avait-il passé le pas de la porte, elle l’avait toujours fait, et continuerait à le faire même à son 92ème anniversaire et elle se moquait bien de savoir si cela l’énervait ou non. « Près pour ta raclé Timmy ? »  Timothy avait horreur de ce surnom, mais Maddison était la seule à avoir le droit, ou tout du moins à s’accorder le droit de l’appeler ainsi, en grande partie car elle considérait comme son devoir de jumelle de l’exaspérer au plus haut point.

L’entrainement avait commencé comme toujours, mais très vite Maddison avait pu remarquer que Tim n’était pas concentré, du moins pas autant que d’habitude. Elle le sentait et le voyait. D’habitude c’était elle qui observait la décoration de la pièce, les moulures du plafond, le papier qui se décolle dans le coin inférieur droit de la pièce suite à une fuite d’un radiateur des années avant, et c’était bien souvent ce qui faisait qu’elle sortait d’entrainement avec de nombreuses marques sur les bras et les jambes. Elle se laissait distraire en entrainement, presque par ennuie, mais n’espérez pas la même chose sur le champ de bataille. Maddison était tellement déterminée que rien ne pouvait la détourner de son but. Et son but aujourd’hui était de savoir ce qui clochait chez son jumeau.

Elle s’arrêta en plein mouvement après lui avoir asséné un coup sur les côtes. « Tu comptes me dire ce qui ne va pas ou tu vas continuer de m’ignorer et faire comme si tout allait bien ? »  La diplomatie était généralement un des points forts de Maddison, mais lorsque cela concernait son frère elle n’y allait jamais par quatre chemins et n’hésitait pas à mettre les pieds dans le plat et appuyer là où ça fait mal pour avoir des réponses.
crackle bones


Post 1, 598




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.


Dernière édition par Maddison E. Halloway le Dim 19 Juin - 2:53, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Jeu 16 Juin - 21:53


Family above all
feat. Maddison
Me retrouver à Idris, après ce qui s'était passé à Chicago, c'était comme un retour aux sources. Mais je devais bien me douter que Maddison ne me laisserait pas vivre comme bon me semble. Toujours à vouloir tout savoir, elle ne me lâchait plus, prétextant vouloir s'entrainer avec moi. Oui, bien sûr. C'était normal, nous étions toujours collés l'un à l'autre depuis qu'on était tout petit, un lien si fort que nous sommes devenus des Parabatai et maintenant... maintenant, je ne me sentais pas de l'affronter. Ma tête était bien trop ailleurs, à cause de cette Nephilim. Mais je tentais de le cacher à Maddy, préférant ne pas parler et me battre. Sauf que là encore, ça restait compliqué. Comment me battre quand tout ce à quoi je pensais, c'était cette tête blonde aux yeux bleus. Ouais, c'était difficile de se concentrer et la jeune femme ne rendait rien facile. “Ouais, ouais, si tu veux” Pas vraiment convaincu l'obscur. Mais bon, je la suivais jusqu'à la salle d'entrainement, où elle passait le plus clair de son temps. En réalité, j'y passais énormément de temps aussi, quand j'avais besoin de me vider l'esprit. Pas forcément à Idris, mais dans une salle où je pouvais me défouler comme bon me semblait. Là, ça allait être un peu compliqué. Elle commençait déjà à m'ébouriffer les cheveux et m'appeler par ce surnom dégueulasse qui me collait à la peau depuis qu'on était en âge de parler. Ugh, ça me donnait envie de vomir. “Arrête de m'appeler comme ça Maddy” disais-je en soupirant, me positionnant au milieu de la salle, pour commencer le duel qui m'opposait à ma soeur. Elle avait le don de m'agacer plus que n'importe qui au final, et c'était épuisant. Peut-être fallait-il que je retourne au plus vite à Chicago pour qu'elle arrête de m'irriter de cette façon. Et puis voilà que notre face à face commençait. Si j'étais concentré au début, très rapidement, mon esprit divaguait dans les différents souvenirs que j'avais emmené avec moi jusqu'ici, ceux qui impliquaient une certaine Pandora. Putain, elle va pas me lâcher celle là ? Me suivant jusqu'ici, me déconcentrant en plein entrainement avec Maddison, c'était vraiment agaçant. Et pourtant, j'y pouvais rien. Malheureusement, ça se ressentait dans mon jeu de jambes, dans mon jeu de combat. Et là, un coup assené sur les côtes et ma soeur se stoppait d'un coup sec. “Tout va bien, je suis un Halloway. Comment ça pourrait aller autrement que bien ?!” confiais-je à Maddison, un faux sourire sur les lèvres. Ouais bon, j'exagérais un peu trop pour le coup, mais elle savait très bien que parler n'était pas mon point fort. Les ressentiments ou quoi ? Très peu pour moi. Je préférais alors me remettre en position, prêt pour la suite de l'entrainement. “Alors, tu enchaines ou quoi ? Je m'impatiente” Ouais, faire comme si. Et puis, peut-être qu'avec un peu de chance, ça passerait. Ouais, je me faisais un peu trop d'illusions en fait. C'était de Maddison qu'on parlait. Pas n'importe qui.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 2, 548 mots.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Ven 17 Juin - 0:20


[Timison]
Timothy & Maddison Halloway


Les jumeaux Halloway étaient un peu comme le soleil et la lune, indéniablement lié et à la fois diamétralement opposé. Maddison était une véritable boule d’énergie, sans cesse en train de parler d’où ses talents pour la diplomatie alors que Timothy était beaucoup plus calme, presque réservé. C’était une représentation parfaite du Ying et du Yang par leur complémentarité. Le principal trait de caractère qu’ils partagent ? Ils sont aussi chiant l’un que l’autre et lorsqu’ils sont déterminés à quelque chose, rien ne peut les détourner de leur but. Maddi avait atteint un premier but, retrouver son jumeau et le forcer à venir s’entrainer avec elle, en même temps elle n’avait pas eu à insister beaucoup comme toujours avec Tim. Il cédait en règle générale assez rapidement à ses caprices et c’était réciproque.

Timothy avait horreur que Maddison l’appelle Timmy. Il venait de lui confirmer une fois de plus, raison principale qui faisait qu’elle continuait de le faire car énerver son frère était depuis toujours son activité favorite et elle allait visiblement pouvoir s’en donner à cœur joie aujourd’hui puisqu’en plus de ça elle lui ébouriffait les cheveux. Tim se positionna au centre de la salle de combat, étrangement vide. Ils étaient les deux seuls présents contrairement à d’habitude. Les déplacements de Maddison étaient fluides comme à chaque fois, prenant garde à toujours avoir de bons appuies pour ne pas perdre pied et se laisser déséquilibrer par son adversaire, qu’il fasse 50kg ou 120kg. Elle était beaucoup moins impressionnante que son frère de par sa corpulence, mais ce serait une erreur de la juger sur cela car vous pouviez être sûr que vous seriez en train de la sous-estimer. Un pied mal placé, première erreur de son frère qui avait permis à Maddison de le frapper à plat sur les côtes, elle ne serait peut-être pas la seule à sortir avec des marques sur le corps pour une fois.

La jeune obscure avait décidé de crever l’abcès et ne comptait pas prendre de gants avec son frère. « Tu comptes me dire ce qui ne va pas ou tu vas continuer de m’ignorer et faire comme si tout allait bien ? » La réponse de l’intéressé ? « Tout va bien, je suis un Halloway. Comment ça pourrait aller autrement que bien ?! » Maddison ne s’attendait pas à une réponse directe, loin de là, elle connaissait son frère par cœur et savait parfaitement qu’il ne dirait rien, mais le couplet sur les Halloway ? Quelque chose clochait définitivement. Maddison s’était arrêté pour le fixer, essayant de décrypter le moindre début d’expression sur le visage de son jumeau, mais elle avait parfois l’impression de s’adresser à un mur comme c’était le cas aujourd’hui. Elle n’avait toujours pas bougé quand il s’impatienta « Alors, tu enchaines ou quoi ? »

Maddison se remis en position et attaqua tout en continuant de parler « Très bien, tu ne m’ignores pas mais tu fais quand même comme si tout allait bien. C’est pas grave, j’ai tout mon temps Timmy. » Elle usait et abusait de ce surnom, afin de bien lui signifier qu'elle ne lâcherait pas le morceaux avant d'avoir des réponses. La jeune femme enchaînait les mouvements, changeant régulièrement de rythme pour déstabiliser son frère. S’il y avait une chose qu’il détestait plus que parler, c’était bien de perdre un combat. Et elle continuait de parler, cherchant ce qui pouvait le tracasser. Des soucis avec la famille ? Aucune chance, elle l’aurait su et aurait soutenu Tim même s’il s’était comporté comme le dernier des abrutis et ça il le savait. Ça n’avait surement aucun rapport avec Idris, et Maddison préférait de toute façon éviter tant que possible le sujet d’Andréa Belson avec son frère. « Alors ta dernière mission à Chicago ? » La jeune femme pouvait être aussi bien la meilleure confidente que la pire des plaies quand elle s’y mettait, et aujourd’hui c’était la deuxième option puisque son frère l’obligeait à lui tirer les vers du nez.
crackle bones



Post 3, 699 mots




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.


Dernière édition par Maddison E. Halloway le Dim 19 Juin - 2:52, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Sam 18 Juin - 17:15


Family above all
feat. Maddison
J'étais différent de Maddison, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser. Si nous étions tous les deux du Nouvel Ordre - encore heureux si on voulait pas se faire renier de la famille -, elle était bien différente de moi. Son caractère était bien plus diplomate et posé que le mien, impulsif et parfois bien trop violent. Oui, Maddison avait même la patience d'apprendre aux jeunes Obscurs l'art de se battre. Alors tant mieux pour elle mais moi, je préférais être sur le terrain. Tuer des Nephilims directement et voir leur sang couler sur le sol. C'était presque jouissif. Certains m'appelle psychopathe. Moi, je pense juste être la représentation parfaite d'une Obscur. Le sang de démon en moi était bien plus fort que le sang d'ange. Ce qui faisait de moi l'homme que j'étais. Mais ça ne m'empêchait pas d'avoir des points faibles : Maddison. Même si j'avais confiance en elle plus que de raison, elle me faisait des frayeurs parfois. Et puis aussi, j'avais cette incapacité à lui tenir tête assez longtemps. Le fait est qu'être Parabatai a renforcé notre lien déjà puissant à la base. Donc ouais, elle était mon point fort et mon point faible. C'était bien pour ça que j'avais accepté de faire un entrainement avec elle, tout simplement parce que je ne pouvais rien lui refuser. Sauf qu'elle, elle voyait ça plutôt comme un espèce d'interrogatoire. Non pas que c'était oppressant mais un peu quand même. C'était assez bizarre. Et perturbant. Parce que du coup, un mouvement mal fait, une position mal gérée et je me prenais un coup dans les côtes, sans crier gare. Elle m'énervait, quand elle faisait ça. Mais ça prouvait qu'elle restait une bonne combattante. Et puis quand elle commençait à trop questionner, je lui donnais une réponse directe mais assez ironique pour le coup. J'étais un Halloway, j'allais forcément bien. Il fallait que tout le monde continue de redouter notre famille et ce, ça n'était possible que si nous allions tous bien, que nous avions aucune faiblesse. Forcément, je m'impatientais quand elle ne reprenait pas les coups et je lui faisais bien comprendre. “Arrête de m'appeler Timmy, j'ai plus douze ans” Elle m'énervait quand elle faisait ça, et forcément que ça me mettait encore plus en rogne que d'habitude. Mais elle s'en amusait et c'était le pire dans tout ça. Si je tentais de rester le plus concentré possible quand elle me parlait, mentionner Chicago revenait à me faire penser à la Nephilim qui avait failli me tuer. Et qui avait réussi à m'échapper. Et là, je loupais le coup que je voulais faire et elle prenait l'avantage, me faisant alors tomber et se positionnant au dessus de moi. “Quoi Chicago ?!” J'avais rien à dire à propos de ça et forcément que le fait d'avoir perdu un duel avec une Nephilim me renfermait comme une huître assez rapidement. Non mais en plus, c'était Maddison, je pouvais pas lui dire ça, elle qui m'estimait quand même assez haut.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 4, 536 mots.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Dim 19 Juin - 2:47


[Timison]
Timothy & Maddison Halloway

Maddison n’avait jamais eu cette rage de tuer qu’ont beaucoup d’obscurs. Oh ça ne veut pas dire qu’elle ne tue pas, ni qu’elle ne prend pas de plaisir à le faire bien au contraire, il valait mieux ne pas se trouver face à elle lors de ses crises meurtrières. Simplement elle n’avait pas besoin de tuer en permanence, à toute occasion et surtout elle ne tuait pas sans raison et se refusait à prendre la vie d’innocents. Elle étudiait chacune de ses victimes si elle le pouvait avant de passer à l’acte afin de connaitre son environnement, ses vices, tout ce qui pouvait rendre sa proie un peu plus monstrueux et l’aidant à se convaincre qu’elle faisait ce qu’il fallait. C’était en partie ce qui la dérangeait dans les décisions de la leader du Nouvel Ordre, elle cherchait à transformer tous les Chasseurs d’ombre en Obscurs et au moindre signe de résistance ils devaient être abattu. Ces ordres n’avaient aucun sens, pour Maddi il y avait plus, et ça la rendait folle de ne pas savoir ce que c’était, c’était aussi pour ça qu’elle avait décidé d’aider à son niveau les rebelles de différentes façons en les informant pour les éviter de se trouver au moment endroit au mauvais moment ou bien même en s’arrangeant pour faire échouer les missions dans la mesure du possible, si c’était sans risque pour elle et surtout que ça n’entrainait pas non plus de perte chez les Obscurs.

Alors que Maddi reprenait le combat et sa discussion qui était pour le moment quasi à sens unique, Timothy répondit de plus en plus agacé « Arrête de m'appeler Timmy, j'ai plus douze ans » Le jeune homme était irritable, il avait certes horreur de ce surnom mais ça avait toujours été un jeu entre les jumeaux, se lancer des piques jusqu’à ce qu’un d’eux craquent ou ici des surnoms débiles. « T’as raison, t’as plus douze ans. Tu étais beaucoup plus drôle à l’époque. » Répliqua la jeune femme, la mine boudeuse et baissant sa garde. Il venait de s’acheter quelques minutes de répits en vexant ainsi sa jumelle. Les mouvements et les coups s’enchainaient avant qu’elle ne reprenne son interrogatoire. Il ne voulait pas parler ? Grand bien lui fasse mais Maddison ne le laisserait pas avant d’avoir eu ses réponses. La jeune obscure réfléchissait à différent stratagème pour arriver à ses fins, il était hors de question qu’elle laisser tomber mais son frère était aussi borné qu’elle et refusait catégoriquement de lui dire ce qui n’allait pas. Car si elle avait un doute avant d’entrer dans la pièce, elle était maintenant belle et bien sûre que quelque chose clochait dans le comportement de son parabatai qui était de plus en plus tendu.

La danse entre les jumeaux continuait, entre esquives et échange de coups. Maddi arrivait parfois à passer derrière son frère et en profitait pour lui taper à l’arrière du genou pour le faire plier, mais son frère semblait avoir retrouvé sa concentration et les occasions se faisaient de plus en plus rare. « Alors ta dernière mission à Chicago ? » Un changement de sujet afin de détendre l’atmosphère qui n’eut pas l’effet escompté. En temps normal, son frère s’amusait à compter le nombre de victime qu’il avait fait lors de mission. Elle avait cru comprendre qu’une espèce de compétition avait lieu entre Matthias Starkweather et lui, mais il n’était visiblement pas d’humeur à se vanter, bien au contraire puisqu’il fût déstabilisé laissant à Maddison l’avantage pour le faire tomber. La jeune femme se positionna au-dessus de lui, prête à lui tendre une main pour l’aider à se relever lorsqu’il répondit d’une manière qu’elle jugea trop agressive « Quoi Chicago ?! »

Maddison empoigna son arme d’entrainement et frappa à quelques centimètres de la tête de Tim toujours au sol. « Joue pas à ça avec moi comme si j’étais n’importe qui Timothy ! » Le ton commençait à monter du côté de la brune, elle détestait se sentir coupée de son jumeau comme c’était le cas à cet instant précis. « Tu ne veux pas me dire ce qui cloche, je l’ai compris. Je trouverais bien la réponse avec ou sans ton aide, tu sais que je finis toujours par avoir et savoir ce que je veux, ça me prendra juste un peu plus de temps. Maintenant arrête un peu de te comporter comme un abruti avec moi. » Il y avait toujours eu une énorme complicité entre les jumeaux Halloway, c’était eux contre le monde entier à se soutenir envers et contre tous sans demander de justification pour quoi que ce soit. Malheureusement à ce moment-là cette complicité semblait avoir disparue.
crackle bones



Post 5, 826




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Lun 20 Juin - 12:27


Family above all
feat. Maddison
Tuer, c'était dans ma nature, dans mon sang. Je ne pouvais pas m'en empêcher, dès que je voyais un humain susceptible d'assouvir ma soif de meurtre, je le tuais, sans aucune hésitation. Et quand je voyais un Nephilim, c'était la même chose. De bien des façons, j'étais l'opposé de ma jumelle, de ma Parabatai. Seulement, c'était ma jumelle et elle restait ma plus grande force, mon plus grand pilier dans ce monde. Alors ouais, je ne pouvais rien lui refuser, pas même cette séance d'entrainement qui était la nôtre là. Elle passait son temps dans cette salle, avec les plus jeunes de l'institut, afin de les former au combat et devenir de meilleurs Obscurs. Nous avions toujours été forts, elle et moi. Et si j'étais bien trop impulsif, elle était bien trop réfléchie. C'était sûrement pour cette raison que nous faisions un si bon duo ensemble. Quand c'était nous à la place de ces jeunes, on était inbattable. Toujours en duo ensemble quand fallait faire équipe, on les laminait tous et c'était sans aucun regret. Enfin, agacé, je venais remettre à l'ordre ma soeur, qui aimait bien trop me parler comme si j'étais un gamin. Je lui faisais alors une grimace bien acerbe, préférant me concentrer sur le face à face que nous avions plutôt que de répondre de manière encore plus froide. Après tout, j'étais pas d'humeur pour rigoler et elle l'avait compris. Elle avait poussé, elle m'avait trouvé. C'était de sa faute si elle était vexée à présent. Mais au moins, j'avais réussi à la faire taire, ce qui était un bon point. Les coups partaient mais on ne se blessait pas vraiment. Esquives, contre-attaque. C'était toujours comme ça, on arrivait tous les deux à anticiper. Sauf que là, elle mentionnait Chicago. Et l'image de Pandora Nichols apparaissait dans mon esprit, et totalement déconnecté de ce que je faisais de base, je me retrouvais assené de coups, et elle en profitait pour me foutre à terre, comme si j'étais un piètre combattant - chose complètement fausse. L'agressant, je cherchais à savoir ce qu'elle voulait avoir comme détails à propos de Chicago et le ton employé était loin de plaire à ma Parabatai. Forcément qu'elle n'aimait pas mon ton. Et au lieu de m'aider à me relever, elle restait à sa place, et l'arme qu'elle avait en main finissait sa course à quelques centimètres de ma tête. Mais en aucun cas la peur n'avait fait apparition sur mon visage, ni même dans mon esprit. Elle, par contre, était submergée de colère, ça se voyait, ça se sentait. “Je sais que t'es pas n'importe qui, putain” Je soupirais, restant au sol puisque madame était toujours à sa position initiale. Elle me fit un sermon, le genre de chose que je détestais par dessus tout. Mais elle avait raison d'insister. Elle était mon meilleur support, celle qui me comprenait mieux que personne. Et peut-être qu'elle aurait des réponses pour moi. Plutôt que me renfermer, je devrais lui en parler. C'était peut-être le mieux à faire en effet. “Tu veux vraiment savoir ce qui s'est passé ?” Je me redressais, sans son aide, et je me trouvais alors face à elle, quelques centimètres nous séparant. La colère était encore présente sur mon visage, mais mettre des mots sur ce qui m'était arrivé était probablement la meilleure chose que je puisse faire à l'heure actuelle. “J'ai failli mourir Maddi. J'ai failli mourir alors que ça ne m'arrive jamais. Je comprends pas ce qui s'est passé, je comprends pas pourquoi je suis encore en vie alors que j'étais loin d'avoir l'avantage. Elle m'a assomé et elle s'est barrée. Et je suis encore en vie et je cherche des putains de réponses à mes questions. Il faut que je la retrouve tu sais, faut que je la retrouve, qu'elle me dise pourquoi et que je la tue pour de bon.” Je m'étais éloigné en lui expliquant, finissant par faire volte face et je la fixais, attendant alors une simple réaction de sa part. Peut-être me comprenait-elle ? Peut-être avait-elle ressenti la peur qui s'était emparée de moi quand Pandora avait sa dague sous ma gorge, prête à me la trancher. Ou alors peut-être pas et tout ce que je lui racontais n'avait tout simplement aucun sens. “Ca me bouffe, tu te rends pas compte. Je suis le meilleur, j'anticipe tous les mouvements. Et elle... elle a réussi à me mettre au sol, elle a réussi à prendre l'avantage et me dominer. Je comprends pas, je comprends rien de ce qui s'est passé” Et forcément que ressasser ce combat ne faisait qu'attiser la colère que je pouvais avoir contre la Nephilim.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 6, 832 mots.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Mar 21 Juin - 10:55


[Timison]
Timothy & Maddison Halloway


L’obscure se prenait quelques coups, mais elle en rendait tout autant à son jumeau. Il était désagréable au possible et les chances qu’il se mette à parler commençaient sérieusement à se réduire, poussant presque la cadette des Halloway à abandonner son interrogatoire. Une question qui lui semblait anodine avait renversé le jeu, Tim se retrouvait à terre, plus agressif encore. S’en était trop pour la brune qui frappa son arme à côté de la tête de son Parabatai. Dieu qu’elle avait envie de le frapper à cet instant précis, mais jamais elle ne prendrait le risque de réellement le blesser. Il le savait parfaitement car il n’avait même pas cligné des yeux lorsqu’elle avait abattu son arme. Evidemment qu’elle ne lui ferait jamais de mal et son impassibilité l’énervait encore plus.

Timothy se releva sans l’aide de Maddison. Il pouvait toujours rêver pour ça, pas après la façon dont il lui avait parlé. Seuls quelques centimètres les séparaient lorsqu’il se décida à parler, toujours agacé. “Tu veux vraiment savoir ce qui s'est passé ?” Comme si la réponse à cette question n’était pas évidente. Comme si elle avait passé son temps à le harceler pour avoir des réponses juste pour l’emmerder, non pas qu’elle n’en aurait pas été capable mais si ça avait été le cas elle n’aurait pas insisté autant surtout en voyant la tension de son frère à ce sujet. « Bien sûr que je veux savoir ! » Maddison avait parfois l’impression que son Parabatai oubliait que les gens pouvaient avoir des sentiments et s’inquiéter pour lui. Certes il était un excellent combattant, tout lui réussissait, mais ça ne le rendait pas invincible ni immortel et la jeune femme s’inquiéterait toujours pour lui, probablement de manière excessive sans raison valable, mais elle continuerait de le faire et de vouloir le protéger à tout prix même s’il pense ne pas en avoir besoin. Surtout s’il pense ne pas en avoir besoin.

J'ai failli mourir Maddi. J'ai failli mourir alors que ça ne m'arrive jamais.” Ces mots ont eu l’effet d’un électrochoc chez la jeune femme. L’agacement et la colère qu’elle ressentait quelques secondes auparavant s’étaient envolés d’un seul coup, laissant place à énormément d’inquiétude. Son jumeau continuait de parler, de se justifier presque. Il semblait vraiment chamboulé et Maddi se sentait mal pour lui, elle détestait voir son frère comme ça. Il avait toujours été son ancre, sa bouée quand rien n’allait, c’était elle qui craquait, pas lui. Son frère s’était éloigné au fur et à mesure de son récit. D’après ce qu’avait compris la petite brune, c’était une Nephilim qui avait eu l’avantage sur lui, qui aurait pu le tuer et ne l’avait pas fait. Maddi ne comprenait pas ce qui avait pu se passer, mais elle comprenait une chose. Elle avait failli perdre son frère ce jour-là, son Parabatai, et elle ne s’en serait probablement jamais remise. Le visage de la jeune femme restait impassible, alors qu’elle sentait une boule venir se nouer dans sa gorge. Elle avait senti quelques jours auparavant, l’espace d’un très court instant que quelque chose n’allait pas, mais elle n’avait pas compris et avait presque pensé avoir rêvé.

Ça me bouffe, tu te rends pas compte. Je suis le meilleur, j'anticipe tous les mouvements. Et elle... elle a réussi à me mettre au sol, elle a réussi à prendre l'avantage et me dominer. Je comprends pas, je comprends rien de ce qui s'est passé” Oh que si elle s’en rendait compte, maintenant qu’elle en savait plus cela se lisait sur son visage
Maddison s’était rapprochée de son frère alors qu’il continuait de répéter en boucle qu’il ne comprenait pas ce qui s’était passé, il semblait obsédé par ce souvenir et elle ne le comprenait que trop bien. Malgré leur différence, les jumeaux Halloway s’accordaient sur au moins un point, ils ne supportaient pas de ne pas avoir de réponse. Cette Nephilim qui se contente d’assommer un obscur et s’enfuit ? C’était totalement illogique, les obscurs massacraient les leurs, et ils ne manquaient pas de nous rendre la pareille. Son frère n’aurait pas dû être en vie, et pourtant il était face à elle. Elle n’avait aucune idée de quoi dire, et c’était extrêmement rare que Maddison se taise mais elle ne se sentait pas de faire la moindre blague. Oh elle aurait pu plaisanter sur l’égo de son frère d’avoir été battu par une fille, ou encore qu’il n’était pas réellement le meilleur mais elle ne s’en sentait pas capable. Elle se contenta de se diriger vers son frère et de le prendre dans ses bras, sans vraiment savoir si elle le faisait parce qu’il en avait besoin, ou si c’était elle qui en avait besoin. Même si la réponse était assez évidente.

Timothy semblait déterminé à retrouver la responsable, à prendre sa revanche. La jeune brune desserra son étreinte et leva la tête vers son jumeau. « Tu as une idée de qui s’était ? » Elle était prête à aider son frère, bien qu’elle ait parfaitement conscience qu’il ne la laisserait pas s’impliquer, elle en aurait fait de même à sa place.
crackle bones


Post 7, 914 mots




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Mar 21 Juin - 20:45


Family above all
feat. Maddison
On se comprenait, elle et moi, et c'était quand même assez pratique dans certains moments, comme quand nous étions en combat à plusieurs. Mais là, on se touchait pas, on anticipait tous nos mouvements et au final, ça ressemblait plus à une danse qu'autre chose. Mais bon, on avait l'habitude donc c'était pas si grave au fond. Seulement voilà, les choses ont directement changé quand elle s'est mise à mentionner Chicago, ce qui se référait forcément à mon tête à tête avec la Nephilim. Et j'étais déstabilisé, ce qui fit qu'elle prit l'avantage et j'étais au sol, son arme venant s'abattre à côté de ma tête. Non, je ne sourcillais pas, sachant pertinemment qu'elle n'était pas du genre à vouloir réellement me blesser. Mais du coup, je me redressais, me retrouvant face à elle, prêt à tout lui déballer. Il n'y avait pas grand monde et c'était préférable ainsi, je ne voulais pas que la Garde sache qu'une Nephilim avait pu prendre le dessus sur moi. Ouais, une fille. C'était fou quand même et j'avais beau me ressasser la scène dans la tête, je n'arrivais pas à comprendre ce qui s'était passé. Maddison voulait savoir, c'était pas vraiment une surprise. Ma sœur était toujours à l'affut de la moindre information me concernant. Elle l'avait bien compris de toute façon qu'un truc se passait, vu comment elle était chiante depuis tout à l'heure. Mais elle devait aussi comprendre que c'était pas forcément facile pour moi d'admettre ces choses là. Et quand je commençais à lui raconter.. ouais, son comportement avait changé. L'inquiétude se lisait sur son visage. C'était pas comme d'habitude quand je lui disais que j'avais été blessé mais que je m'en étais sorti. Non, c'était pire, parce que j'avais failli mourir. Et là, son inquiétude montait forcément avec la gravité de mes paroles. J'avais failli perdre la vie, failli l'obliger à supporter cette douleur que les Parabatai ont quand ils ont perdu leur moitié. Naturellement, elle s'était rapprochée de moi, me prenant alors dans ses bras et c'était avec réflexe que je faisais de même. Mes bras venaient prendre place autour de son corps, mon visage s'enfouissant dans son cou. C'était le réconfort dont j'avais besoin au final, celui de ma jumelle, celui de mon double, de ma vie. Elle était tout pour moi Maddison, mine de rien. Quant bien même je pouvais être un connard, un mec sans coeur. Elle, elle me comprenait. Elle me soutenait envers et contre tous. C'était elle et moi contre le monde entier. Elle n'acceptait pas forcément certains de mes actes brutaux et sadiques, mais elle était là. Elle était toujours là. Rien de plus à dire, rien de moi. On se contentait simplement d'être dans les bras l'un de l'autre. D'ailleurs, Maddison qui ne disait rien, c'était quand même assez étrange, elle qui était un vrai moulin à paroles, mais bon. Finalement, elle se reculait, me regardant l'air interrogatif. “Une Nichols. Pandora il me semble” Rien que de repenser à sa tête, j'avais envie de la massacrer, de la tuer. Ouais, elle allait payer pour ce qu'elle m'avait fait subir. Quant bien même elle m'avait épargné, ce n'était rien. Ça ne changeait rien surtout. J'allais la tuer et je m'en porterai bien mieux par la suite. “Je sais que sa famille est puissante dans la Rebellion mais il est évident qu'elle ne vaut pas ma puissance. Je la traquerai et je l'anéantirai sans aucun soucis. Plus question de me faire avoir par cette Nephilim qui se croit au dessus de moi” C'était en tout cas le message qui était passé de par le fait qu'elle m'ait épargné, m'assommant d'une pierre sur la tête pour s'échapper, prenant alors pas le risque que je l'attaque et que je la tue par la suite.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 8, 693 mots.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   Dim 24 Juil - 23:41


[Timison]
Timothy & Maddison Halloway


Les jumeaux avaient arrêté de se battre, la salle était encore déserte et cela valait mieux au vu de ce que Timothy était en train d’annoncer à Maddison. Il avait failli mourir à cause d’une Nephilim. Maddi avait du mal à comprendre comment une Nephilim avait pu avoir le dessus sur son frère, c’était un des meilleurs soldats de la Garde, tout comme elle bien qu’elle ait choisi d’enseigner et ne participe qu’aux missions importantes avec son parabatai. La jeune femme comprenait pourquoi il avait mis autant de temps à s’ouvrir, bien que cela soit habituel chez lui. Il devait avoir du mal à accepter cet échec, car c’était très probablement comme ça qu’il le voyait. Il n’avait pas réussi à tuer la Chasseuse d’ombre, pire encore elle avait réussi à prendre le dessus pour l’assommer et s’échapper. Pas étonnant que son jumeau  soit resté aussi secret. L’obscure n’avait pas pu s’empêcher d’aller chercher du réconfort dans les bras de son frère, Timothy avait beau être parfois le parfait imbécile dans son comportement, il n’en restait pas moins son jumeau et Parabatai. Elle le soutenait quoi qu’il arrive et le ferait toujours. Même lorsqu’elle était en désaccord avec lui, elle se contentait alors de ne rien dire et juste être présente à ses côtés. Leur étreinte dura quelques minutes, durant lesquels Timothy avait enfoui son visage dans le cou de sa jumelle. Cette dernière se décida à briser le silence presque religieux qui régnait dans la pièce en posant une simple question alors qu’elle relevait la tête vers son frère. « Tu as une idée de qui s’était ? » Elle se doutait de la réponse. Bien évidemment qu’il avait dû chercher qui était cette fille. C’était un traqueur hors pair. Lorsqu’il avait décidé de vous trouver, fuir à l’autre bout de la terre n’était même pas encore suffisant. S’il était déterminé à le faire, quel qu’en soit la raison, vous n’aviez aucune chance d’y échapper. Et s’en était de même pour cette fille. La réponse de Tim ne se fit pas attendre. « Une Nichols. Pandora il me semble » Ce nom était familier à Maddison, et elle avait vaguement une idée de la raison. Pandora était le nom d’une des jeunes femmes qui se trouvaient dans l’église des quartiers nord le soir de la descente des obscurs. La petite brune ne savait d’ailleurs toujours pas pourquoi ils s’étaient retrouvés là, malgré ses informations. Et ce n’était très probablement pas le moment d’en parler à son jumeau, premièrement parce que ce serait avouer à son frère qu’elle aide indirectement les rebelles, même si elle le fait en grande partie par intérêt pour protéger sa famille. Deuxièmement parce qu’admettre qu’au lieu d’éliminer une famille entière ou presque de Nephilims - famille importante au sein de la rébellion qui plus est comme lui apprenait son parabatai - elle les avait aidé à s’enfuir. Non, vu la colère qu’éprouvait Tim à propos de la jeune femme, le moment n’était définitivement pas propice à ce genre de révélations bien qu’elle doute qu’il y en ait un. Timothy était un membre de la Garde haut placé, qui aimait ce qu’il faisait pour le Nouvel Ordre et Andrea Belson. Maddison avait la sorcière en horreur, en partie à cause de ses idées, et en partie parce que son frère soutenait ces idées. La voix de son frère fit revenir la jeune femme à la réalité « … Je la traquerai et je l'anéantirai sans aucun soucis. Plus question de me faire avoir par cette Nephilim qui se croit au dessus de moi » La chasseuse d’ombre qui avait semblé sympathique à l’obscure n’avait plus aucune chance de s’en sortir. « Tu y arriveras Timmy, je n’ai aucun doute la dessus. » La prochaine fois que sa route croiserait celle de Timothy, la Chasseuse d’ombre n’en sortirait pas vivante, Maddison en était convaincue…
crackle bones



Post 9, 690 mots




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do   

 
[Timison] There’s nothing in this world I wouldn’t do
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: