Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Read between the lines. (Megara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Read between the lines. (Megara)   Mar 14 Juin - 23:28


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
Tu marches aux côtés de ta soeur, vous revenez d'une mission assez banale. Un démon faisant quelques dégâts auprès des terrestres, rien de bien extraordinaires. Celle-ci c'était bien passée et vous aviez effectuées cette mission à deux, pas besoin de plus. Tu dois aller faire ton rapport, elle également. Néanmoins, Freya a quelque chose à faire avant, du coup, vous vous séparés à l'angle d'un couloir, tournant dans des directions différentes. Ta veste en cuire sur le dos, tes mitaines cachant la moitié de tes mains, un jeans noir. Tu étais en tenue de combat, simplement. Au loin, deux Shadowhunters riaient assez forts, parlant bruyamment. - Sérieux? Une vrai tigresse cette fille, j'ai jamais vu ça. J'avais déjà entendu sa réputation, mais la Nichols m'a bien surpris. Tu t'arrête doucement, fronçant les sourcils, piqué à vif. L'autre enchaîna tout en riant. - Ouai, je te l'avais dis, Megara est un bon coup. J'ai eu du mal à m'en remettre aussi... Coup de poing dans l'estomac. Tu te fige en plein milieu du couloir alors qu'ils se marrent comme deux grosses baleines. Ils sont sérieux là? Tu ne sais pas pourquoi mais la rage monte aussi rapidement qu'un feu de forêt balayant tout sur son passage. - Ben la prochaine fois on fera un coup à trois, elle sera pas contraire à mon avis celle-là.  S'en est trop. Tu fonce vers le mec et lui plaque ton bras sous la gorge alors que tu lis la surprise sur son visage. Il ne réalise pas trop ce qu'il se passe et son pote non plus. Tu serres un peux plus sur sa pomme d'adan. - Espèce d'enfoirer, tu parles d'un membre de mon équipe là! Son ami vient attraper ton bras pour tenter de te calmer mais ta main libre vient agripper sa gorge. Tu es littéralement fou de rage. Profitant de ton inattention, tu reçois un coup de genoux dans le ventre et tu lâches tes deux prises, reculant d'un pas sous la surprise. Ouai...t'avais oublié que c'était également des Néphilims. Tu bloques un premier coup puis un deuxième, les rendant avec une grande facilité. Ils ne sont pas très bons combattants, tu le vois bien.

- Non mais t'es malade mec! Ca va pas dans ta tête, c'est bon quoi on rigolais. Dit le premier en se tenant le nez. Tu réalise qu'il saigne abondamment, tu lui as surement cassé sur le coup. - Vous rigoliez! Sérieusement! Megara fait partie de mon équipe et c'est à peine si vous ne la traitez pas de pute. Ta voix tremble dangereusement et plusieurs Néphilims arrivèrent alertés par nos cris, mais également les bruits de bagarre. Tu vas te faire passer un savon phénoménale. - Mais merde, on en peux rien si cette meuf baise avec toute l'institut. Tu lèves ton bras pour le frapper mais deux de tes acolytes sautes sur toi pour te bloquer, te criant de te calmer alors que tu tente de te débattre. Tu es loin d'être un maigre bout de viande, d'ailleurs ils durent s'y mettre à trois pour réussir à te plaquer contre le mur mais tu ne parvenais pas à te calmer. - Va y viens ici je vais te faire ravaler tes paroles espèce d'enflure! Y a pas que ton nez que je vais casser. Cette fois-ci tu avais hurlé comme un ogre . - Merde lâchez moi vous tous! Tu vois un de tes amis venir se planter devant toi, bloquant tes jambes que t'agites comme un débile mentale pour frapper quiconque serait dans les environs. Tu es à bout de nerfs et tu semblais enfin craquer... - Caleb! Caleb calmes toi. Bordel, combien de fois allait-il falloir que tu le répètes, toi c'est Dimitri pas Caleb. Tu ne sais pas trop ce qu'il se passe sur le coup...Tu semblais devenir fou, retenu par plusieurs Néphilims alors que d'autres observaient la scène avec incompréhension. Tu es généralement très calme, froid, distant et là tu te retrouvais en plein coeur d'une bagarre. Les traits déformés par la rage tu réussis vaguement à te dégager fonçant vers les deux abrutis qui reculèrent très vite mais de nouveau, tu fus bloqué dans tes mouvement.  Tu es têtu et quand t'as quelqu'un dans le viseur...tu ne le lâche pas facilement. - Mais il est devenu fou, on a juste parlé d'une fille avec qui on a couché! Expliqua le premier à un autre.

La respiration saccadée, tu es immobiles contre le mur, un bras s'enfonçant sous ta propre gorge . Tu vois rouges, tu es immobilisés par des congénères et ils semblent tous se demander ce qu'il se passe dans ta petite tête. Toi-même tu l'ignores à vraie dire. C'est alors que tu entends sa voix, elle se rapproche, tu ne sais pas depuis quand elle est là mais t'as du mal à cerner ce qu'il se passe autour de toi. Tu sembles avoir l'opportunité de te libérer sauf que quand tu y parviens...tu fus bloqué, mais pas par n'importe qui.




882 mots
Post 1

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Mer 15 Juin - 0:14


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
Soigneusement, Megara agita ses boucles rousses, de façon à ce qu'elles encadrent parfaitement son visage de poupée, ses grands yeux verts maquillés avec soin. Perchée sur des talons hauts, moulée dans une robe verte mettant parfaitement en valeur ses courbes féminines, ses lèvres rouges écarlate, elle se prépare à sortir, comme de plus en plus fréquemment ces derniers temps. C'est le seul moyen qu'elle a trouvé, pour exorciser ce vide, combler le manque lancinant qui lui prend les entrailles chaque fois qu'elle rentre de mission, chaque fois même qu'on évoque son prénom. L'un ou l'autre, à vraie dire, Caleb, comme Dimitri. Elle s'est promis de garder des distances, de ne le voir plus que pour les missions, et elle l'a fait. A contrecoeur, elle l'a fait, et croiser son regard indifférent, fuyant, au détour des couloirs, c'est comme un coup de poignard prodigué avec une lenteur mesurée, dangereuse. Alors elle a commencé à fuir l'institut, à fuir les couloirs, à sortir, avec ou sans d'autres chasseurs d'ombres, pour mieux noyer ses pensées dans des soupirs et des étreintes qui ne lui prodiguaient pas un tiers de la chaleur et de la douceur du corps de Dimitri contre le sien. Et malgré tout, elle continuait, dans l'espoir vain qu'un jour, elle finisse par s'en contenter. Comme un fumeur qui se met au chewing gum pour mieux arrêter la nicotine. Les deux n'ont rien à voir, mais on essaie de remplacer une addiction par une autre addiction. De toutes manières, sa réputation n'est plus à faire, et elle s'en moque. Elle n'a pas de coeur, pas d'amour propre, Megara. N'est ce pas ?

Alors qu'elle sortait de sa chambre, descendant les escaliers pour rejoindre le hall de l'institut, elle entendit des cris, qui lui firent accélérer le pas, portant presque instantanément sa main à la lame séraphique accrochée dans son dos, derrière sa robe. Elle arpenta les couloirs, quand soudain: - Merde lâchez moi vous tous! Son pas ralentit, pour finalement se figer, le cœur battant, à l’angle d’un couloir. Elle reconnaîtrait sa voix parmi des dizaines, des centaines, même. Mais le timbre qui y perçait était méconnaissable, tel qu’elle ne l’avait jamais entendu. La rage, la colère, le mépris. Il doit y avoir une erreur, et pourtant… Une autre voix résonne, inconnue, cette fois ci, ou du moins, une voix que la rousse ne saurait clairement identifier, puisqu’elle connaît tout le monde à l’institut. - Caleb! Caleb calmes toi. Alors, la jeune femme fait un pas en avant, franchissant l’angle du couloir, se tournant pour observer la scène. Dimitri, de dos, se débattait comme un beau diable, encerclé d’autres Néphilims qui le maintenaient. Un type se tenait le nez, ensanglanté, et elle ne tarda pas à le reconnaître, tout comme le second type à ses côtés. Un accès de panique gagne alors Megara. Est-ce qu'il s'est blessé ? Pourquoi diable Dimitri, d'ordinaire impassible en toute circonstance, venait-il de déclencher une bagarre ? La réponse sortit comme par magie sur un plateau des lèvres d'un des deux gars. - Mais il est devenu fou, on a juste parlé d'une fille avec qui on a couché! Évidemment.

« La ferme, Dean. » Elle hausse le ton en disant ces mots, avançant d'une démarche assurée dans le couloir, faisant claquer ses talons hauts pour s'assurer de capter l'attention. La plupart des regards se tournent vers elle, hébétés. Tous, sauf lui. Le type qui venait de parler repris la parole, laissant échapper un feulement. - Non moi c'est Jeff. Et le second qui se tient le nez, se manifeste. - C'est moi, Dean. Roulant des yeux, impassible, Meg balaya leurs paroles d'un geste de la main, comme si elles n'avaient pas la moindre importance. Parce qu'elles n'ont pas la moindre importance. Le coeur battant, elle a déjà le regard rivé sur le brun. Glaciale, elle relève les yeux vers les deux idiots: « Dégagez de là, allez chercher vos stèles pour vous faire des iratzes, ou un paquet de glace si vous aimez endurer les bleus, peu m'importe. » Ils allaient pour protester, mais deux autres mecs les convainquaient étrangement d'écouter Megara, non sans au préalable lancer des regards en biais à la rousse. Elle n'y prêta pas attention, car déjà, Dimitri venait de se libérer de la prise des autres hommes, pour se redresser, et faire face à la Nichols qui lui bloquait le passage, l'attrapant par la veste. « Toi, tu viens avec moi. » Et sans lui laisser le temps de protester, elle le tire avec elle, regardant les autres. « Allez vous en! Je m'en occupe. » Le timbre menaçant qui perçait dans la voix de la jeune femme sembla les convaincre. De toutes manières, elle s'était déjà retournée, tirant le Lightwood avec elle jusque l'étage, ouvrant sa chambre d'un coup de pied pour le traîner dedans, à l'abri des regards. « A quoi tu joues, Dimitri? » Qu'elle demande finalement en se mettant dos contre la porte, histoire de lui couper l'envie de potentiellement prendre ses jambes à son cou. « C'était quoi, ça ? » D'un geste, elle désigne l'extérieur, l'institut, le couloir, sa colère. Passée la panique, elle était maintenant... Déroutée. Et elle avait besoin de réponses.




929 mots
Post 2

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Mer 15 Juin - 0:54


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
Tu ne fais attention à rien, aveuglé par cette colère qui émanait de toi. Tu ne sais pas trop ce qui te pousse à agir ainsi. Néanmoins, ta vie partait un peux en cacahuète. Entre Kaleb et la rouquine, tu ne savais plus où donner de la tête et ça te foutait dans des situations merdiques. Même Freya avait remarqué ton changement. Tu tentes de foncer de plus belle dans le tas, te dégager sous des cris quand elle te bloqua. « Toi, tu viens avec moi. » Putain, tu l'avais à peine remarqué pour dire la vérité et ce fut au moment ou elle te choppa par la veste que tu réalisas ce qu'il se passait. Oui, c'était bien Megara qui te tenait fermement, te tirant avec elle. « Allez vous en! Je m'en occupe. » Tu grognes légèrement, la mine renfrognée. Ta frustration devait clairement sortir et elle l'avait fait, en quelque sorte. Elle t'entraîne avec elle et tu te laisses faire docilement, ce qui en soit est étrange vu que quelques minutes auparavant t'étais sur le point de tuer deux néphilims. Bon, tuer était un grand mot, tu aurais juste démolis leur jolie gueule et castré les deux...Elle monte à l'étage et ouvre sa porte. Tu rentre dans sa chambre, mais cette fois tu te dégages furieusement de son emprise, le souffle saccadé par la colère. « A quoi tu joues, Dimitri? » Tu ne réponds pas, lui tournant le dos, une main posée sur ta hanche. Tu tremble de colère, consumé par ce que tu as sur le coeur. Tu as envie de lui gueuler dessus alors que les paroles de ces deux cons résonnent dans tes oreilles. Tu te sens con. Vraiment. Tu as l'impression d'avoir été un homme parmi d'autres, ce qui était probablement le cas d'ailleurs. Tu te tourne enfin vers elle et ton regard n'annonce absolument rien de bon, oh que non. Généralement tes yeux sont juste assez inexpressifs, froid. Sauf que là, cette petite lueur de colère y vacillait dangereusement. « C'était quoi, ça ? » Elle fait un signe vers l'extérieur et te plonge ton regard dans le sien alors que des paroles cinglantes finissent par traverser tes lèvres.

- A quoi je joues? T'es sérieuse là? Tu comptes baiser toute l'institut? Parce que faut me le dire hein, histoire que j'aille faire un teste pour le sida. Tu avais parlé en bougeant ton bras vers la porte. Voilà, il est là le soucis. Le soucis c'est d'avoir appris qu'elle avait couché avec d'autres personnes et ce très récemment, voir, plus que récemment. Toi aussi, avec Kaleb, mais c'était encore différent. Il n'y avait que deux personnes, tu n'osais même pas imaginer le nombre de mecs qui passaient dans son lit. Tu fais un pas en avant, pointant un doigt vers elle. - Je rentre de mission et j'entends en tournant dans un couloir que tu te fais baiser par l'institut tout entière. Il est là mon soucis Nichols! Je ne sais pas si tu te rends compte, mais ils parlaient de se faire un coup à trois avec toi! Putain Megara c'est quoi ton soucis! Tu avais gueulé cette fois-ci. Inutile de dire que quand tu t'énerve tu es un gros connard, mais surtout, quelqu'un qui laisse exploser sa rage sans se soucier des conséquences. Hors, tu avais besoin de te défouler et ce depuis pas mal de temps. Depuis ce jour dans la cabane, depuis cette mission, depuis que tu l'évitais et qu'elle faisait clairement de même. Oui, toute cette frustration, cette ambigüité te rendait foutrement nerveux. Tu respires bruyamment, lui tournant le dos, passant une main dans tes cheveux alors que tu entames les cents pas. Tu aimerais partir, vraiment, mais elle bloque le passage. - Tu comptes rester devant cette putain de porte longtemps? Tu vois j'ai des choses à faire et toi des mecs à baiser alors dégages de là et laisse moi passer. Il faudrait que tu te calmes mais tu n'y parviens pas. A chaque fois que tu ouvres la bouche c'est pour dire une saloperie... Avec le recule tu allais t'en vouloir. Quoi que...Non, au final tu n'allais pas t'en vouloir pour tout. Oui, elle baise avec pas mal de personnes et c'est loin d'attiser ta sympathie ou encore ton respect.

Tu viens te planter devant elle en attendant qu'elle bouge son cul de devant la porte, restant à une distance raisonnable. La colère est toujours présente, pourtant, cela ne t'empêche pas de ressentir ces mêmes sensations qui t'envahissent quand elle est dans les parages. Cette petite flamme s'anime au fond de toi alors que tu as l'impression de sentir son corps contre le tiens, ses lèvres contre les tiennes. Sauf que là, sur le coup, tu fais un blocage en l'imaginant avec un autre, puis un autre...puis un autre... Tu serres les dents. Caleb...la ferme...ferme ta grande gueule...Tu serres également les poings alors que l'amertume envahi tout ton être. - Dégages Megara avant que je ne devienne vraiment méchant. Tu ne parlais pas de la frapper, oh non, mais bien de lui balancer des horreurs à la gueule. Tu es doué pour ça, surtout quand t'es dans cet état.


916 mots
Post 3[/center]

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Mer 15 Juin - 1:23


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
La colère suinte par tous ses pores, elle le sait, elle le sent, et elle le voit. C’est d’ailleurs bien pour ça que la jeune femme traîne le Lightwood à l’abri des regards, alors qu’à mesure qu’elle se dirige vers sa chambre sans le lâcher, elle sent les regards peser sur eux. Difficile de faire autrement vu le foutoir qu’il venait de déclencher au rez de chaussée de l’institut. Au fond d’elle, elle sait bien c’est quoi le problème, Megara. Sauf qu’elle est dans le déni, dans l’incompréhension, surtout. Il lui a dit qu’il n’avait rien à lui offrir, rien qu’il ne puisse lui apporter. Elle aurait voulu lui faire comprendre le contraire, mais au fond, que savait-elle ? Rien. Elle vit au jour le jour, et enchaîne les conquêtes, le voilà, son train de vie. Sauf qu’avant lui, c’était occasionnel, sous l’impulsion du désir. Depuis leur nuit passée ensemble ? C’était devenu bien trop fréquent pour être naturel, c’était recherché, volontaire. - A quoi je joues? T'es sérieuse là? Tu comptes baiser toute l'institut? Parce que faut me le dire hein, histoire que j'aille faire un test pour le sida. Les hostilités sont lancées. Bras croisés, dos appuyé contre sa porte, elle le regarde et s’efforce de demeurer de marbre tandis qu’il lui crache ces mots. Elle serait tentée de répondre « s’il n’y avait que l’institut », mais elle se tient. Elle n’est pas Pandora, qui prend plaisir à provoquer la colère, mais malgré tout, elle ne se laisse pas faire. « Je t’en prie, si ça peut te rassurer. » Dit-elle d’un ton égal, neutre, avant de contracter la mâchoire. Elle n’est pas calme, loin de là. Le bras du brun, lui pointait vers la porte, comme si les deux imbéciles qu’il avait cogné se trouvaient de l’autre côté du mur. Il haussa le ton lorsqu’il dit - Je rentre de mission et j'entends en tournant dans un couloir que tu te fais baiser par l'institut tout entier. Il est là mon souci Nichols! Je ne sais pas si tu te rends compte, mais ils parlaient de se faire un coup à trois avec toi! Putain Megara c'est quoi ton soucis! Elle retroussa les lèvres un bref instant en l’entendant évoquer les paroles des deux autres gars, puis pinça finalement les lèvres, s’efforçant de rester de marbre. Quand bien même, elle note qu’elle leur pourrira l’existence à ces deux-là, à l’occasion. « Je savais pas que l’institut tout entier se résumait à deux pauvres types. Puis qu’est-ce que ça peut te faire au fond, hm ? Aux dernières nouvelles, ça ne porte pas atteinte à nos missions, ce genre de détail. » Parce que voilà ce que c’est pour elle, ce n’est qu’un détail. Les mecs qui lui passent dessus ne sont que des détails insignifiants, tout comme le respect qu’elle s’accorde elle-même est inexistant. Elle a toujours été comme ça, et elle n’avait aucune raison d’agir autrement.

Lorsqu’il lui tourna le dos, elle expira, prenant sur elle pour rester impassible chaque fois qu’il la regardait. La vérité, c’est qu’ils n’avaient pas été seul à seul depuis bien longtemps, et de ce fait, les souvenirs affluent, mêlés à ses accusations et ses cris de rage. - Tu comptes rester devant cette putain de porte longtemps? Tu vois j'ai des choses à faire et toi des mecs à baiser alors dégages de là et laisse-moi passer. Alors c’est comme ça, maintenant, pour lui aussi elle n’est qu’une machine à baiser ? Cassante, la rousse répond du tac au tac : « Depuis quand tu décides de mon emploi du temps ? Puis je suis bien, là, j’ai pas forcément envie de bouger. » Il revint se planter devant elle, à une distance raisonnable, et elle leva le nez pour le regarder, immobile. Une part d’elle voulait se pendre à ses bras, et l’autre, le gifler. Cruel dilemme que voilà. - Dégages Megara avant que je ne devienne vraiment méchant. Mais encore une fois, elle ne bouge pas. Elle le regarde, prenant même le risque extrême de faire un sourire. Un sourire blessé, un sourire sans saveur. « Devenir méchant ? Tu vas faire quoi ? Me traiter de pute ? Parce que c’est déjà un peu ce que tu fais alors bon… » Elle contracta la mâchoire à nouveau, laissant filtrer sa langue entre ses lèvres brièvement pour les humidifier, la gorge sèche. « Non moi je propose plutôt qu’on crève l’abcès, ça m’évitera de te voir casser des nez dans les couloirs. Concrètement, tu me reproche quoi, Dimitri ? Je suis toute ouïe. » Elle lève un pouce, plongeant son regard dans le sien, l’expression dure, impénétrable. Quoique dans son regard vert, on peut lire clairement la flamme d’une passion qu’elle ne parvient à éteindre, pas même à faire vaciller. « Ces types sont dégueulasses et parlent mal de moi, de toute évidence. J’ai couché avec eux, c’est un fait. Mais franchement, ce qu’ils pensent de moi, je m’en fout royalement. » Son index vient suivre son pouce, indiquant qu’elle énumère une liste de choses. . « Si c’est par rapport au groupe, ne t’en fais pas, je louperais aucune mission au profit d’une partie de jambe en l’air. Crois-le ou non, j’ai un sens de l’honneur. » Sa phrase est acerbe malgré elle. Tout rapporter aux missions, encore et encore. Elle tient la promesse qu’elle lui a faite dans le parc, celle de ne plus rien à voir avec lui en dehors des missions, quand bien même ça la ronge de l’intérieur. Et surtout, sa fin de phrase est ironique. Elle se moque de l’avis des autres, oui. Mais pas du sien, et clairement, là, il la voit comme un monstre. Et bordel, ça fait mal.




997 mots
Post 4[/center]

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Mer 15 Juin - 22:29


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
T'en crève. Oui, de l'intérieur t'en crève vraiment. Ton cœur ne cesse de battre de plus en plus fort, alors que ton imagination ne cessait de t'envoyer des images de Megara et d'autres mecs. Tu ne sais pas trop ce que cela peut signifier, ni même en quoi cette jalousie pouvait influer sur ton comportement. Tout ce que tu sais, c'est qu'elle est belle et bien là. Douloureuse, violente. Tu te retrouve dans sa chambre, faisant face à cette colère qui voilait ton regard. T aurais aimé lui taper la triste vérité dans la gueule. Oui, tu aurais aimé lui dire que le soucis était là, que le soucis était qu'elle aille couché avec tout ses hommes. « Je t’en prie, si ça peut te rassurer. » Tu sens la colère augmenter d'un cran. Se foutait-elle de ta gueule ? Peut-être, sûrement. Pour l'instant tu étais totalement incapable de résonner comme il se doit. Ton cœur semblait trembler de l'intérieur, ta mâchoire se contractait encore et encore au point de te faire mal. Tu ne cesses de lui balancer des saloperies sans pour autant aller dans le vif du sujet. La cause ? Tu n'avais pas le courage de lui dire la vérité. Le fait est que depuis cette nuit dans la cabane, tu pensais encore et toujours à elle. Que quand tu voyais virevolter sa crinière rousse dans un couloir, ton cœur s'emballait et tu faisais demi tour comme un con. En peux de temps elle t'avait touché d'une manière qu'elle ne pouvait pas imaginer, non, elle ne le pouvait pas, vu que tu ne laissais rien paraître. Tu préférais clairement fermer les yeux et détourner la tête. Mais pas cette fois. Non. Cette fois tu en avais entendus de trop, tu en savais trop. Entre supposer qu'elle couchait avec plus d'un homme et l'entendre clairement, il y avait une net différence pour toi. C'est sûrement la cause de ton explosion. « Je savais pas que l’institut tout entier se résumait à deux pauvres types. Puis qu’est-ce que ça peut te faire au fond, hm ? Aux dernières nouvelles, ça ne porte pas atteinte à nos missions, ce genre de détail. »

Ce que ça peut te faire ? Et bien, ça peut te faire beaucoup de choses apparemment. Tu te sentais trahis, mis de côté, abandonné presque. Tu avais l'impression de revivre cette époque ou Kaleb t'avait laissé tomber, ce qui à tes yeux, était sincèrement incroyable. Non, ça ne portait pas atteinte à vos missions, ça portait atteinte à ta propre personne. Et là était toute la « beauté » des choses. - Mais tu ne comprends vraiment rien Megara et si ça porte atteinte à la réputation de l'équipe en elle-même ! Tu t'énervais de plus belle, cherchant à contourner tes réelles motivations, tes réelles excuses. Tu veux sortir d'ici, fuir loin d'elle et cesser de te prendre la tête pour une femme. Tu lui dis de dégager de là, qu'elle avait des hommes à baiser et toi des choses à faire, ne mâchant pas tes mots. Tu n'en as rien à foutre de la blesser, de le regretter par la suite. Non, en vrai tu es tellement en colère, perdu, aveuglé que ta raison marche à l'envers voir au ralenti. « Depuis quand tu décides de mon emploi du temps ? Puis je suis bien, là, j’ai pas forcément envie de bouger. » Tu grognes légèrement devant ses paroles. Elle n'était pas décidée à bouger et ça te mettait hors de toi. Tu fais quelques pas en arrière, passant une main sur ton visage. Tu reviens vers elle lui intimant de dégager avant de ne devenir vraiment méchant. Elle te sourit. Pas ce genre de sourire que tu avais tant aimé voir sur son, visage... « Devenir méchant ? Tu vas faire quoi ? Me traiter de pute ? Parce que c’est déjà un peu ce que tu fais alors bon… » Tu ricanes froidement, méchamment. Tu veux lui montrer que plus rien ne te touche venant d'elle. C'est méchant, c'est un mensonge car au final, d'elle, tout te touche. Oui, tout. Que ce soit ses paroles, ses caresses, ses regardes et encore plus ses actes...Car ce soir, ce fut ses actes qui te mirent dans cet état.

« Non moi je propose plutôt qu’on crève l’abcès, ça m’évitera de te voir casser des nez dans les couloirs. Concrètement, tu me reproche quoi, Dimitri ? Je suis toute ouïe. » Tu pince les lèvres, essayant de ne pas dire de saloperies, une fois de plus. Plongeant ton regard dans le sien, tu lui tiens tête comme tu l'as toujours fait, comme l'a toujours fait. Tu aurais aimé frôler sa peau de tes doigts, glisser tes lèvres sur les siennes. Mais c'était impossible, pas avec ce goût amère que tu gardais en travers de la gorge. « Ces types sont dégueulasses et parlent mal de moi, de toute évidence. J’ai couché avec eux, c’est un fait. Mais franchement, ce qu’ils pensent de moi, je m’en fout royalement. Si c’est par rapport au groupe, ne t’en fais pas, je louperais aucune mission au profit d’une partie de jambe en l’air. Crois-le ou non, j’ai un sens de l’honneur. » Et là tu fais une foutue grimace. « un sens de l'honneur ? Tu ne te respectes même pas...Comment pourrais-tu avoir un sens quelconque de l’honneur alors que tu enlèves tes vêtements pour le premier venu. » Et là, tu sens l'envie de lui balancer tout sur la gueule. -  Tu parles de missions, encore et toujours. Mais en vrai t'es juste trop conne. Tu ne vois pas qu'il y a plus que ça ? Tu ne vois pas que t'as juste tout foutu en l'air ?  T'avais crié une fois de plus. Tu fais quelques pas en arrière, t'éloignant d'elle pour lui tourner le dos durant quelques instants. Tu trembles. Pourtant, tu ne vas pas t'arrêter là. Brutalement, tu donnes un coup de pied dans un meuble non loin, le brisant au passage. - Je pensais que t'aurais compris....  Tu te retourne en beuglant comme un con... -  Je pensais que tu aurais compris ce qu'il se passait, mais non. Tu me plais, vraiment espèce de conne, mais tu sais aussi que je suis pas le genre de mec à me précipiter dans une relation ! Et toi, tu t'en fou, tu continues tes conneries, tu continues à te vendre comme un simple morceau de viande !  Tu étais resté à une certaine distance d'elle, mais ta voix tremblait sous diverses émotions, mais surtout sous la colère. - Et après tu t'étonne que je te dise que je n'ai rien à t'offrir ? Peut-être parce que tu offres trop aux autres... 


1182 mots
Post 5[/center]

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Mer 15 Juin - 23:21


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
Elle joue les fières, sort la carte de l’assurance, du sourire sarcastique et innocent qu’elle a tant l’habitude de sortir à tous les autres. Tous les autres sauf lui. Et pourtant là elle se fissure intérieurement, à mesure qu’il débite ses paroles. Elle se réfugie derrière sa promesse, appuie sur les missions, comme s’il n’y avait plus que ça entre eux, alors qu’il y a tellement, tellement plus. Elle le sent à chacun de leurs regards, et pourtant, elle s’enfonce dans un déni douloureux, comme si le seul moyen d’exorciser cette passion destructrice résidait dans l’oubli. Sauf qu’elle n’arrive pas à oublier. Elle essaie de toutes ses forces, passe de bras en bras, mais aucun d’eux n’ont sa chaleur, aucun ne parvient à soulever sa peau avec de simples caresses comme il a pu le faire. Quoi qu’il ait déclenché, elle en est devenue dépendante, elle qui n’a jamais dépendu de rien d’autre que son parabatai. Et cette douleur qu’elle ressent dans l’estomac alors qu’il la regarde, glacial, c’est pire que de la torture. - Mais tu ne comprends vraiment rien Megara et si ça porte atteinte à la réputation de l'équipe en elle-même ! Elle secoue la tête, partagée entre l’incompréhension et la consternation. « N’importe quoi, la vie privée d’un néphilim n’a jamais influé sur ses qualités de combattant ! » Proteste la rousse, secouant la tête en serrant les dents. Il demande à sortir. Elle refuse. S’il a la tête dure, elle n’est pas mieux. C’est peut-être pour ça qu’il lui plait autant, finalement. Elle se cache derrière ses sourires, et insinue clairement qu’être méchant, il l’est déjà, insinuant d’elle qu’elle n’est qu’une traînée. Des autres, ça ne la touche pas. De lui, c’est comme une lame qui pénètre doucement dans sa peau, la blessant lentement, sans pour autant la tuer. Son rire amer et froid la transperce d’avantage, et Megara dut serrer les poings discrètement pour contenir se frisson qui la secoue. Prenant son courage à deux mains, elle maintient qu’il faut qu’ils parlent, et qu’elle ne le laissera pas filer. Elle lui a toujours tenu tête, Meg, et aujourd’hui plus que jamais, elle le fait. Quitte à tout briser une bonne fois pour toutes, autant faire ça dans les règles de l’art. Et elle revient sur les missions, comme si elle n’avait que ça aux lèvres. A vraie dire, elle se cache plutôt derrière. Quand finalement, l’assaut commence.
- Un sens de l'honneur ? Tu ne te respectes même pas...Comment pourrais-tu avoir un sens quelconque de l’honneur alors que tu enlèves tes vêtements pour le premier venu.  Elle se fige finalement, pour le regarder, clairement blessée. Elle ne s’est jamais respectée, c’est un fait. Mais il remet en question son sens de l’honneur en tant que chasseuse d’ombres, et ce genre d’attaque, c’est pire qu’une insulte. Pourtant, il ne lui laisse pas le temps de piper mot. Elle entrouvre ses lèvres tremblantes, mais il enchaîne inlassablement : -  Tu parles de missions, encore et toujours. Mais en vrai t'es juste trop conne. Tu ne vois pas qu'il y a plus que ça ? Tu ne vois pas que t'as juste tout foutu en l'air ? Les mots lui manquent. L’air, aussi. « De quoi tu parles ? » Qu’elle souffle, comme si elle n’avait pas compris. S’enfonçant, une fois de plus, dans le déni. Lui, avait haussé le ton, lui tournant le dos, alors que Megara, elle, avait décroisé ses bras. Il shoote dans un meuble, et le brise. Un cri franchit les lèvres de la rousse, plus proche d’un cri étouffé ou d’un couinement sous la surprise. - Je pensais que t'aurais compris.... Et la revoilà, cette sensation, son cœur qui bat à tout rompre dans sa poitrine, tandis qu’il pivote vers elle. -  Je pensais que tu aurais compris ce qu'il se passait, mais non. Tu me plais, vraiment espèce de conne, mais tu sais aussi que je suis pas le genre de mec à me précipiter dans une relation ! Et toi, tu t'en fou, tu continues tes conneries, tu continues à te vendre comme un simple morceau de viande ! Et après tu t'étonnes que je te dise que je n'ai rien à t'offrir ? Peut-être parce que tu offres trop aux autres... Restée en apnée trop longtemps, Megara expire, vacille, et heureusement pour elle, elle est appuyée contre la porte. Elle lève une main, paume en l’air, comme pour l’interrompre dans le flot de ses paroles. « Tu dis que je n’ai rien compris, mais toi non plus, tu ne comprends rien ! » Son regard s’accroche à celui du brun. Elle voudrait se précipiter devant lui, mais elle a trop peur qu’il profite qu’elle s’éloigne de la porte pour mieux s’enfuir. Elle ne veut pas qu’il s’en aille. Elle ne voudrait jamais qu’il s’en aille.

« Dans le parc, tu m’as dit que… Que tout ça était impossible, que tu n’avais rien à m’offrir, oui. Et est-ce que tu m’as écoutée quand je t’ai dit que je ne savais pas mettre de mots sur ce que je ressens ? Bordel Dimitri, tu me connais depuis qu’on est des gamins, je n’ai jamais ressenti ce que je ressens pour toi ! Jamais ! » Elle a craché ce flot de mots comme si sa conscience avait pris le dessus sur le reste de son corps. Elle réalise ce qu’elle dit, et détourne les yeux, reprenant d’un ton plus bas, bien que toujours haussé : « Je t’interdis de me dire que je m’en fous, alors que tu n’as pas la moindre idée de la torture mentale que j’endure depuis qu’on a quitté cette cabane, depuis que je m’efforce de m’en tenir à la promesse que je t’ai fait dans le parc. Et tu m’accuse de ne parler que de nos missions ? Est-ce que j’ai le choix ?! » Sa voix se brise, se baisse à la fin de sa phrase, alors qu’à son tour, elle pivote, se tourne contre sa porte dans laquelle elle frappe du poing, songeant à la rage avec laquelle elle a fait face à sa sœur, pour exorciser ses pensées. Dimitri est passé comme une tornade dans son existence, et en une nuit, il avait démolies toutes ses convictions. « Ce vide, ce manque que tu as laissé.. J’ai trouvé aucun autre moyen d’essayer de le remplir. D’essayer de t’oublier. » Sa main placée à plat contre le mur se serre pour ne former qu’un poing alors qu’elle dit à voix basse : « Et même ça, ça ne suffit pas… »


1106 mots
Post 6

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Mer 15 Juin - 23:55


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
« N’importe quoi, la vie privée d’un néphilim n’a jamais influé sur ses qualités de combattant ! » Là par contre elle est complètement dans le faux. Quand un Néphilim a un soucis dans sa vie de tout les jours, certains se laissent submergés et font de plus en plus mal leur job. Ce qui n'était pas son cas, ni le tiens d'ailleurs. Néanmoins, tu n'en as strictement rien à foutre de ça. Non, tu as besoin de reporter la faute sur quelque chose. Oui, tu as besoin de lui trouver un défaut, une excuse qui n'irait pas de paire avec le fait qu'elle écarte les cuisses bien trop facilement à ton goût. Tu ne parlais pas de toi là, oh que non. Qu'elle couche avec toi ne t'aurais pas mit dans cet état, c'était plutôt qu'elle couche avec les autres qui te mettait hors de toi. Tu continues à gueuler. Tu ne mâches plus tes mots. Ça avait clairement besoin de sortir et l'incident dans le couloir avait fait en sorte que tu ne puisses plus te retenir plus longtemps. Ce n'était pas vivable, plus pour toi, pas comme ça. Tu ne pouvais plus la croiser dans les couloirs et détourner les yeux, alors que ton corps était envahi de cette envie malsaine de la toucher. Tu ne pouvais plus avancer à ses côtés sans oser l'approcher, ayant même peur de la frôler. Tu la croyais plus intelligente que ça. Oui, tu pensais qu'elle aurait patienté, qu'elle aurait fait le rapprochement. Tu ne couches pas avec tout le monde, tu ne couches avec personne en général. Trois conquêtes en vingt cinq ans, toutes avec un lendemain. Hope, Kaleb et maintenant elle. Certes, elle n'était pas au courant pour Kaleb, mais bien Hope. Ce qui en plus aurait dû l'alerter en se disant que tu n'étais sorti qu'avec une seule femme en vingt cinq années. Mais non, elle avait juste préférée regarder ailleurs, ignorer celui que tu étais pour se perdre dans les bras des autre. Ça te décevais. « De quoi tu parles ? »

Tu frappes dans un meuble, l’explosant au passage, ne mesurant pas la force de ta rage. Elle pousse un petit cri étouffé, ne s'attendant sûrement pas à une telle réaction de ta part. Tu n'es pas du style impulsif en général. Non, mais encore une fois avec elle c'était différent, tu étais différent. Tu ressentais ce besoin de laisser libre court à ta colère, à tes paroles, alors que tu lui expliquais vaguement ce qu'il se passait en toi. Tu veux continuer à parler, tu veux continuer à lui lâcher des saloperies, ce que tu as sur le cœur. Elle lève pourtant la paume de sa main, souhaitant te faire taire. « Tu dis que je n’ai rien compris, mais toi non plus, tu ne comprends rien ! » Tu fronçe les sourcils. Que n'avais-tu pas compris ? Elle couchait à gauche et à droite, elle ne se respectait pas. Non, tu avais bien compris. Pour toi, elle avait dépassé beaucoup de limites que tu n'acceptais pas forcément. D'ailleurs, c'était totalement égoïste de ta part, après tout, vous n'êtes pas ensemble. « Dans le parc, tu m’as dit que… Que tout ça était impossible, que tu n’avais rien à m’offrir, oui. Et est-ce que tu m’as écoutée quand je t’ai dit que je ne savais pas mettre de mots sur ce que je ressens ? Bordel Dimitri, tu me connais depuis qu’on est des gamins, je n’ai jamais ressenti ce que je ressens pour toi ! Jamais ! » Tu serres les dents pourtant, tu siffles d'une façon sèche et froide. - Et c'est comme ça que tu le prouves ? Oui, parce que tu avais bien dis ses paroles, mais ce n'était pas pour autant que tu couchais à droite et à gauche. Non. Certes, tu étais perdus entre deux personnes, mais tu ne te tapais pas toutes les minettes qui passaient à ta portée. Pourtant, dieux sait que tu aurais pu le faire sans grand soucis ! « Je t’interdis de me dire que je m’en fous, alors que tu n’as pas la moindre idée de la torture mentale que j’endure depuis qu’on a quitté cette cabane, depuis que je m’efforce de m’en tenir à la promesse que je t’ai fait dans le parc. Et tu m’accuse de ne parler que de nos missions ? Est-ce que j’ai le choix ?! »

Sa voix se brise et tu te crispe. Pense-t-elle être la seule à subir cette torture mentale ? Non, bien sur que non, tu es dans le même pétrin. Elle se tourne et frappe dans la porte, tu ne réagis pas, ne sursautant même pas. Immobile, ta gorge se serre et tu as l'impression que le monde s'écroule sous tes pieds. « Ce vide, ce manque que tu as laissé.. J’ai trouvé aucun autre moyen d’essayer de le remplir. D’essayer de t’oublier. Et même ça, ça ne suffit pas… » Tu passes une main sur ton visage, essayant de te calmer. Pourtant, sans savoir te retenir tu réplique assez froidement. - Et tu crois qu'en agissant ainsi ça allait me donner envie de revenir vers toi ? C'est tout le contraire. J'ai juste l'impression d'avoir été un homme comme un autre. Oui, certes, elle t'avait dit qu'elle n'avait jamais ressenti ça pour quelqu'un d'autre que toi, mais tu avais eu ce besoin de lui dire ce que toi tu avais ressentis, ce que tu ressentais actuellement. Soupirant, tu poses tes mains sur tes hanches, fermant les yeux durant quelques secondes. - Quand je t'ai dis que je n'avais rien à t'offrir...tu aurais dû comprendre par la suite, quand on a couchés ensemble, que ce n'était pas vrai Megara. Je ne couche pas avec n'importe qui, tu es bien placée pour savoir que j'ai peux de conquêtes. Tu soupires, ouvrant de nouveau les yeux, regardant le sol. - Tu n'es pas la seule à ressentir tout ça. Si ça ne semble pas te combler, si ça ne suffit pas pourquoi tu continues ? Je... Tu passes une main dans tes cheveux, tirant légèrement dessus en te mordant la lèvre assez fort. - Tu aurais dû venir me voir directement...Je pense qu'au final...j'attendais juste que tu reviennes. Tu avais murmuré tes dernières paroles.


1102 mots
Post 7

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 0:36


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
Cette nuit passée ensemble, elle l’avait vécue comme des adieux, comme une unique fois où ils céderaient l’un à l’autre, sans lendemain. Leurs réactions mutuelles les jours qui ont suivis l’ont confrontée dans cette optique, - Et c'est comme ça que tu le prouves ? Oui, parce que tu avais bien dis ses paroles, mais ce n'était pas pour autant que tu couchais à droite et à gauche. « Je pensais ne rien avoir à prouver.. » Elle pensait juste à elle, et au besoin qu’elle avait de ne plus souffrir chaque fois qu’elle croisait son regard en biais au détour d’un couloir, au cours d’une mission. Par tous les moyens, elle cherchait à penser à autre chose… Et plus elle essayait, plus elle échouait lamentablement. Plus elle se convainquait de l’oublier, plus il hantait ses pensées, comme un poison qui vous brûle lentement. Ou une drogue dont on ne saurait se défaire. Dimitri, c’est son addiction. Une addiction qu’elle voyait comme impossible.

Le flot de ses paroles s’enchaîne, tout comme il a pu enchaîner plus tôt. Au final, elle a bien fait de le coincer dans sa chambre, elle parlait de crever l’abcès, et ne pensais pas avoir autant à apprendre. Ni autant à lui dire, à lui confier. Il restait froid, lorsqu’il lui répondit : . - Et tu crois qu'en agissant ainsi ça allait me donner envie de revenir vers toi ? C'est tout le contraire. Sans même se détourner du mur, elle pivota seulement la tête, légèrement, le temps de répondre sans le regarder pour autant : « Il n’a jamais s’agit de revenir vers toi, ou de te donner envie de revenir… je croyais être dans une voie sans issue. Et toi et moi avons toujours fonctionné différemment au niveau sentimental. » Brisant les clichés de l’homme tombeur et de la femme romantique. Il limitait ses relations, et elle les enchaînait comme si elles n’avaient pas la moindre importance. Pour elle, ces hommes ne représentaient qu’une activité, et non pas un réel acte ayant une signification. Elle clos ses paupières un court moment, sans même deviner que dans son dos, mains sur ses hanches, le brun faisait de même. - Quand je t'ai dis que je n'avais rien à t'offrir...tu aurais dû comprendre par la suite, quand on a couché ensemble, que ce n'était pas vrai Megara. Je ne couche pas avec n'importe qui, tu es bien placée pour savoir que j'ai peux de conquêtes. Ses iris verts apparaissent à nouveau, et elle se tourne finalement, faisant face à Dimitri avec une lueur confuse dans le regard. Avait-elle bien compris … ? Et il reprenait, fixant le sol après un soupire : - Tu n'es pas la seule à ressentir tout ça. Si ça ne semble pas te combler, si ça ne suffit pas pourquoi tu continues ? Je... Son cœur tambourine dans sa poitrine, bat jusque ses oreilles, et le sang afflue jusque ses joues si fort qu’elle en est étourdie. - Tu aurais dû venir me voir directement...Je pense qu'au final...j'attendais juste que tu reviennes. Inspire, expire, Megara. Elle était restée figée, le regard brillant de larmes qu’elle ne voulait pas laisser venir, gagnée par une émotion qu’elle ne comprenait même pas. Mordant sa lèvre à son tour, elle tira ses cheveux roux en arrière, regardant ailleurs, avant de fixer à nouveau le brun en faisant un pas en avant dans sa direction.

« Ecoutes, Dimitri je … Je suis peut-être une chasseuse d’ombres plutôt bonne, je n’en suis pas moins une femme maladroite en ce qui concerne les émotions, les sentiments … » Elle n’a jamais été amoureuse, n’a jamais eu que pour exemple la flamme qui anime ses parents, sans pour autant la retrouver pour elle. Jusqu’à cette nuit … « … Cette nuit qu’on a passée ensemble, je l’ai vécue comme un oubli unique de ta part, comme un au revoir. Je voulais ne jamais quitter cette fichue cabane. » Elle inspire en évoquant ce moment douloureux où elle a franchi le pas de la porte. Où ils sont redevenus froids jusqu’à leur retour à l’institut. A ce moment-là, elle était convaincue de l’avoir perdu sans même avoir pu le convaincre de tenter quelque chose. Et si elle avait eu tort ? « Je t’avais dit que je n’essaierais plus de t’embrasser, que je .. Que je m’en tiendrais aux missions entre nous. Alors c’est ce que j’ai fait. Quand bien même chaque fois que tu me regarde, les souvenirs affluent. Alors j’ai voulu les effacer. » Elle suspend ses mots comme si une stèle venait de brûler sa gorge. Un rire amer franchit ses lèvres alors qu’elle secouait la tête, ses boucles enflammées dansant en encadrant son visage fin. « Tu as raison sur un point, je n’ai pas de grande estime de moi. Je me fiche de la façon dont les gens me voient, et enchaîner ces conquêtes n’a aucune signification à mes yeux. Je n’avais plus rien à perdre, alors autant me perdre moi-même. » Elle se mordit la lèvre inférieure à ses paroles, fermant à nouveau les yeux en serrant les poings. « Je voulais.. Non, je veux venir te voir. Constamment. Inlassablement. J’y pense du matin jusqu’au soir, sans même te croiser, et pourtant, j’étais convaincue que si jamais je faiblissais… Si jamais je manquais à ma parole… » Elle rouvrit les yeux, plongeant son regard dans celui de Dimitri pour avouer à son tour, le cœur serré à ces mots : « Je perdrais plus encore que ce que j’avais déjà perdu sans même avoir eu l’occasion d’y goûter. »

Elle se risqua à un pas de plus, réduisant l'espace entre eux. Elle voulait tendre un bras, effleurer sa joue du bout des doigts, s'enivrer de son parfum, lui demander de la prendre dans ses bras, et de l'étreindre si fort qu'elle ne verrait plus le monde qu'à travers le prisme de ses yeux. Au lieu de quoi, le coeur battant, elle demanda, tel une supplique: « Tu m'as demandé de t'aider à comprendre, ce soir là, dans le parc... Alors à mon tour, je te demande... Non, je te supplie de m'aider. Je sais pas ce que tu attends de moi, je .. Je sais pas si je dois m'effacer ou au contraire.. » Ou au contraire lutter pour eux deux. Elle réprima à nouveau des larmes lorsqu'elle dit, la gorge serrée : « Est-ce que j'ai tout gâché ...? »

1104 mots
Post 8

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 1:20


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
« Je pensais ne rien avoir à prouver.. » Tu ne le pensais pas non plus. Mais voilà, tu vacilles entre deux eaux, ne sachant pas vraiment ce que tu veux. Elle t'attire plus que de raison, éveillant cette flamme qu'est la passion sans que tu ne puisses y faire grand chose. Tu ne sais pas encore quels sentiments t'animes envers elle, si il y a plus que cette foutue complication ou pas. Mais en tout cas, ce que tu savais, c'est qu'il y avait clairement quelque chose de plus. Oui, il y avait cette petite chose qui ne demandait cas être nourrie, embrasée. Oui, comme un feu dormant qui attends plus de bois, plus de vent pour pouvoir grandir en hauteur et en chaleur. Pour l'instant il n'y a que de légères flammes, presque des cendres, qui pourraient bien vite devenir aussi ardent qu'un feu de forêt dévorant tout sur son passage. Tu restes silencieux, n'ajoutant rien, ne souhaitant pas ajouter quelque chose. De toute façon, les mots seraient bien trop compliqués pour être prononcés. Tu te contente donc de soupirer légèrement. « Il n’a jamais s’agit de revenir vers toi, ou de te donner envie de revenir… je croyais être dans une voie sans issue. Et toi et moi avons toujours fonctionné différemment au niveau sentimental. » Tu soupire bruyamment. Oui, vous êtes totalement différents à ce niveau-là. Elle est la tombeuse, tu es le mystérieux distant. Elle est l'expressive, tu es le mur impénétrable. Bous êtes deux opposés qui, au fond, avaient beaucoup de choses en commun, aussi infimes soient-ils. - Il y a toujours une issue...tu devrais le savoir. On vous apprenais ça et ce dès votre plus jeune âge. Il y a toujours une solution, il suffit juste de trouver celle-ci, d'y réfléchir. Elle peut-être bien cachée, elle peut-être dur à trouver, mais une situation n'est jamais sans issue. Certes, on vous apprends également que souvent, les sacrifices sont de rigueurs pour trouver des réponses et solutions convenables. Mais quels sacrifices seraient nécessaires pour vous deux ?

Elle te tourne toujours le dos et pourtant, tu continues à parler. Soupirant, tirant tes cheveux en arrières. Tu ne pouvais pas imaginer que cette conversation allait tourner ainsi, tu n'étais pas près à assumer de telles paroles venant de ta part. Non, tu n'es pas prêt à gérer tout ça, à te plonger corps et âme dans tes propres émotions. Pourtant, c'est ce que tu es actuellement en train de faire, lui avouant que tu aurais préféré qu'elle vienne te voir, qu'au final, tu avais juste attendu qu'elle revienne vers toi. Tu lèves les yeux vers elle. Ce regard, tu sais ce qu'il représente, tu le vois vaciller dangereusement vers une émotion trop forte pour elle. Elle détourne les yeux, te regardant de nouveau ensuite, faisant un pas vers toi. Tu restes immobile, tes yeux bloqués dans les siens. « Ecoutes, Dimitri je … Je suis peut-être une chasseuse d’ombres plutôt bonne, je n’en suis pas moins une femme maladroite en ce qui concerne les émotions, les sentiments … » Et toi ? Que devais-tu dire ! Tu es loin d'être un grand doué niveaux sentiments. Tu ne sais toujours pas ce que tu éprouves réellement pour elle, tu n'arrives pas à mettre un mot dessus, sûrement plus par crainte que par savoir. Car au final, si tu prenais la peine d'y réfléchir, et bien, tu comprendrais. Sauf que non, cette peur te bouffant de l'intérieur t'empêche d'y voir clair. « … Cette nuit qu’on a passée ensemble, je l’ai vécue comme un oubli unique de ta part, comme un au revoir. Je voulais ne jamais quitter cette fichue cabane. » Tu te souviens encore de cette nuit passé à contempler son corps nu, ne formant plus qu'un avec elle, laissant tes envies prendre le dessus. Ça n'avait pas été le déclencheur de votre attraction non, mais cela avait fait en sorte de déclencher tout autre chose. Un rapprochement féroce, une attirance violente. « Tu as raison sur un point, je n’ai pas de grande estime de moi. Je me fiche de la façon dont les gens me voient, et enchaîner ces conquêtes n’a aucune signification à mes yeux. Je n’avais plus rien à perdre, alors autant me perdre moi-même. »

Tu détournes les yeux face à ses paroles. Tu n'arrivais pas à t'enlever cette image de la tête. Celle de Megara se laissant aller dans les bras d'un autre, passant la nuit sous les draps d'un quelconque Néphilim. Cette idée te donna la nausée, littéralement. « Je voulais.. Non, je veux venir te voir. Constamment. Inlassablement. J’y pense du matin jusqu’au soir, sans même te croiser, et pourtant, j’étais convaincue que si jamais je faiblissais… Si jamais je manquais à ma parole… Je perdrais plus encore que ce que j’avais déjà perdu sans même avoir eu l’occasion d’y goûter. » Tu tourne les yeux vers elle, croisant son regard. Tu sembles garder le silence jusqu'au bout alors qu'elle approche d'un nouveau pas. Ton regard reste inflexible alors qu'un flot de sensations se débattes en toi. C'est devenu une habitude de rester impassible, un moyen de défense que tu t'étais imposé. « Tu m'as demandé de t'aider à comprendre, ce soir là, dans le parc... Alors à mon tour, je te demande... Non, je te supplie de m'aider. Je sais pas ce que tu attends de moi, je .. Je sais pas si je dois m'effacer ou au contraire.. » Ta gorge se serre devant sa voix suppliante. Tu aimerais lui donner des réponses claires, tu aimerais lui dire tellement de choses. « Est-ce que j'ai tout gâché ...? » Tu n'as rien dis depuis qu'elle c'était mise à parler, la laissant totalement maître de la conversation. De base tu n'es pas un grand bavard et quand les sentiments se mêles au sujet...et bien, tu l'es encore moins. Tu ne la quittes pas des yeux, silencieux, laissant la pièce dans le calme le plus total durant quelques secondes. - Je ne veux pas que tu t'efface, mais c'est tellement égoïste de ma part...parce que je ne peux pas te promettre de m’enrôler dans une relation toute belle toute rose. Tu avais dis cela comme si on te foutais un coup de poing dans le ventre. - Je... je sais que j'ai pas envie que t'aille coucher à gauche et à droite, je sais que rien que cette image me donne envie de...de taper toute l’institut si il le faut. Mais je sais aussi que je n'ai pas envie de te faire souffrir. Tu me connais assez pour savoir comment je fonctionne, je sais comment tu fonctionne. Je n'ai pas envie de te priver de ta liberté.

Tu avance d'un pas vers elle, détruisant l'espace qu'il restait entre vous. Ta main vient se poser sur sa joue, alors que ton regard ne cesse de dévorer le sien. - Je ne sais pas ce que j'éprouve pour toi Megara, mais je sais que ça n'a rien d'innocent. J'aimerais juste que tu arrêtes tes conneries...pas seulement pour moi, mais pour toi aussi. Tu mérites bien mieux que cette réputation. Tes doigts glissaient le long de sa peau alors que tu crève d'envie de l'embrasser. - J'ai envie d'être avec toi, mais je ne peux pas me permettre d'être exposé pour l'instant, pas tant que ma vie ne semble pas moins...compliqué. Tu n'as pas tout gâché, mais en ayant fait ça, tu n'as pas tout arrangé non plus.


1315 mots
Post 9

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 2:08


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
- Il y a toujours une issue...tu devrais le savoir. Un point qu’on leur inculque dès les premières leçons de chasseurs d’ombres. Quand bien même la situation peut sembler sans issue, il faut toujours croire à une issue possible. Innover, réfléchir, confronter les différentes options. Et ça, d’une certaine façon, à vraie dire, Megara l’a fait. Elle a confronté, et elle a fini par être effrayée. « Sauf qu’on nous a aussi appris que certaines solutions demandent des sacrifices, et aboutissent à une issue désagréable. » Elle disait ces mots sans une once d’agressivité, s’agissant là uniquement d’une constatation, rapprochant leurs enseignements d’un terrain tout autre, celui des sentiments. « Je suppose que j’étais dans le déni… A refuser la potentialité d’une issue qui me ferait du mal. A savoir celle où tu déciderais de ne plus avoir affaire à moi. » Parce que c’est une des issues disponibles. Pour ne plus avoir mal, couper les ponts, jusqu’à ce que la douleur s’estompe. « Il ne m’est jamais venu à l’esprit la potentialité même que … que tu puisses penser à moi. Ca me paraissait absurde. » Lui, le Lightwood toujours si sage, si droit, impénétrable. Pourquoi voudrait-il lutter pour une Nichols, famille en pleine reconstruction, qui plus est, leur fille volage, instable sentimentalement ? Elle savait ce qu’elle, elle ressentait. Cette envie constante de contact, de lui parler, de juste être dans ses bras et oublier le monde cruel qui les entoure. Mais elle n’a jamais pensé que, peut-être, il pourrait vouloir s’abandonner à ce quelque chose qui existe entre eux, sans savoir exactement ce que c’est. Amour, passion, attirance certaine. Jusque maintenant, Megara n’a jamais porté d’autre homme dans son cœur que son propre frère, son parabatai. Et aujourd’hui, elle se surprenait à se dire que peut-être, peut-être… un autre homme aurait pu être sous ses yeux toutes ces années sans qu’elle le voie.

Le flot de ses paroles se déballe, continu, jusqu’à ce qu’enfin elle se plonge dans le silence, laissant les mots venir à Dimitri. Elle ne saurait dire comment leur bagarre était partie sur une conversation à cœur ouvert. Mais plus elle parlait, plus elle avait le cœur léger, bien que demeurant déroutée. Pour cette partie-là, de toutes manières, les miracles n’existent pas. Après un moment qui semble durer une éternité, le jeune homme parla enfin : - Je ne veux pas que tu t'efface, mais c'est tellement égoïste de ma part...parce que je ne peux pas te promettre de m’enrôler dans une relation toute belle toute rose. Elle secoue la tête, comme si ses mots étaient absurdes. « Les relations toutes belles toutes roses n’existent pratiquement plus, de nos jours. » Objecta la rousse avec calme. D’abord, parce que le contexte de la guerre rend toute relation amoureuse dangereuse, mais aussi parce que les histoires d’amour, aujourd’hui, sont toujours chaotiques. Mais pour autant, faut-il leur tourner le dos… ? Elle ne quittait pas le brun du regard tandis que sa voix résonnait à nouveau dans sa chambre : - Je... je sais que j'ai pas envie que t'aille coucher à gauche et à droite, je sais que rien que cette image me donne envie de...de taper toute l’institut si il le faut. Mais je sais aussi que je n'ai pas envie de te faire souffrir. Tu me connais assez pour savoir comment je fonctionne, je sais comment tu fonctionne. Je n'ai pas envie de te priver de ta liberté.

Il avança dans la direction de la jeune femme, qui demeurait immobile, réduisant ainsi l’espace entre leurs deux corps au néant. Elle luttait contre l’envie de se jeter dans ses bras. - Je ne sais pas ce que j'éprouve pour toi Megara, mais je sais que ça n'a rien d'innocent. J'aimerais juste que tu arrêtes tes conneries...pas seulement pour moi, mais pour toi aussi. Tu mérites bien mieux que cette réputation. Elle ferma les yeux au contact de ses doigts qui frôlaient sa peau, lui faisant l’effet d’un pur électrochoc après tant de temps passé sans pouvoir ne serait-ce que le toucher. . - J'ai envie d'être avec toi, mais je ne peux pas me permettre d'être exposé pour l'instant, pas tant que ma vie ne semble pas moins...compliqué. Tu n'as pas tout gâché, mais en ayant fait ça, tu n'as pas tout arrangé non plus. Fébrile, Megara lève une main pour la poser par-dessus celle du jeune homme, pressant sa paume contre sa joue avant d’y dévier ses lèvres, déposant un rapide baiser à la naissance de son poignet. « Ils ne représentent rien, ne représenteront jamais rien… Aucun d’entre eux n’a eu l’impact que tu as sur moi, Dimitri… Tu ne te rends pas compte… » A voix basse, elle murmurait ces mots. Il ne se rend pas compte de l’impact qu’il a sur son être tout entier, les réactions en chaîne qu’il provoque en elle, mental comme physique, rien qu’en entrant dans une pièce. Doucement, elle décrocha sa main de sa joue pour venir la poser au niveau de son cœur affolé dans sa poitrine, dont les battements frénétiques pouvaient être discernés à travers sa cage thoracique. « Je t’en supplie, ne te bat plus comme je t’ai vu le faire dans le couloir. Je n’irais plus vers d’autres hommes, ma liberté ne se résume pas à ça. » Elle a bien d’autres manières d’affirmer son indépendance. « Je veux juste… Tout ce que je te demande, c’est de nous accorder une chance. Qu’on puisse finir par mettre des mots concrets sur ce qui se passe entre nous. Je te demande pas de t’exposer, de nous promener main dans la main dans les couloirs de l’institut, juste … De croire que notre issue à nous peut être positive. » Sa main posée à plat par-dessus celle de Dimitri contre son cœur remonta doucement le long du bras du brun, jusqu’à aller se loger sur sa joue, pour l’effleurer à son tour du bout du pouce en venant échouer son pouce le long de sa lèvre inférieure. Elle meurt d’envie de l’embrasser, et plus elle regarde le détail des traits de son visage, plus elle se rend compte de combien la passion ne s’est pas amoindrie depuis la dernière fois, et ce malgré ses efforts. « Je suis juste épuisée de te fuir alors que mon être tout entier t’appelle constamment… » Finit-elle par dire, nouvelle supplique avant de se plonger dans le silence, en baissant les yeux.

1109 mots
Post 10

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 9:05


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
« Sauf qu’on nous a aussi appris que certaines solutions demandent des sacrifices, et aboutissent à une issue désagréable. » C'est vrai, elle n'est pas dans le faux. Tu as appris que parfois, le sacrifice d'une personne peut en sauver des centaines. Qu'un jour peut-être, tu serais amené à te sacrifier pour ceux que tu aimes, qu'un jour ça sera ton tour. Tu en es conscient, tu es prêt pour ça. « Je suppose que j’étais dans le déni… A refuser la potentialité d’une issue qui me ferait du mal. A savoir celle où tu déciderais de ne plus avoir affaire à moi. » Ne plus avoir affaire à elle ? Non, ce n'était pas envisageable, pas maintenant, pas pour l'instant et peut-être que ça ne sera jamais le cas. Tu n'en sais rien. Tu n'es pas devin, tu n'as pas le don de lire dans l'avenir et de toute façon, tu n'aurais pas spécialement souhaité le connaître. Tu aimes vivre au jour le jour, te voir avancer sans connaître les malheurs divers qui s'imposeront à toi un jour ou l'autre. « Il ne m’est jamais venu à l’esprit la potentialité même que … que tu puisses penser à moi. Ca me paraissait absurde. » Pourquoi ? Pourquoi cela lui semblait-il si absurde que tu puisse penser à elle ? Tu sais bien que ta réputation n'est pas très glorieuse à ce niveau-là. Tu sais que beaucoup considère que tu n'as pas le cœur potentiel pour aimer, ou encore, que tu ne cherche pas à aimer. Tu es un Lightwood, tu n'apprécies pas la présence des créatures Obscurs, tu es assez froid avec tout le monde et même ta propre jumelle. Tu n'aimes pas exposer tes sentiments au grand jour c'est une certitude, mais de là à ne pas penser à quelqu'un. Tu te rends compte que ton comportement distant et impénétrable peut porter à confusion. Autant dans une autre situation cela ne t'aurait pas dérangé, autant là ça t'avait clairement porté préjudice.

« Les relations toutes belles toutes roses n’existent pratiquement plus, de nos jours. » Oui c'est certain, mais tu savais bien ce que tu disais. Tu n'es pas le genre de mec qui va sans cesse aller vers elle pour réclamer son attention, tu vas faire la part des choses. Parfois, voir souvent, tu seras de mauvaise humeur et ta frustration se reportera sur la première venue et ça sera sûrement elle. Puis, vous étiez en temps de guerre, il n'y avait pas de place pour les sentiments. Pourtant, certains Néphilims trouvaient le temps de s'aimer, de se marier, de fonder une famille. Tu avais toujours trouvé ça franchement ridicule. Pourquoi aimer alors qu'on peux mourir du jour au lendemain ? Pourquoi s'unir alors qu'on peut perdre la personne cher à nos yeux après peux de temps... Mais au final n'avais-tu pas tore ? Tu t'étais toujours dit ça surtout à cause de la relation avec Kaleb, une relation bien compliquée, conflictuelle mais réelle. Tout autant que celle avec Megara. Tu casse la distance qui vous sépares, posant ta main sur sa joue alors que tu peux sentir ton corps réagir positivement à ce simple contact. Tu as juste besoin qu'elle comprenne totalement ce qu'il se passait. Comment en étiez-vous arrivés là ? Il y a quelques minutes tu lui balançais des saloperies en pleine face et là, c'était devenu le moment révélateur de votre relation. Ses lèvres viennent se poser sur le haut de ton poignet et tu frissonne, comme toujours quand ses lèvres touchent une partie de ton corps, animant cette passion dormante. « Ils ne représentent rien, ne représenteront jamais rien… Aucun d’entre eux n’a eu l’impact que tu as sur moi, Dimitri… Tu ne te rends pas compte… » ça te rassure tout comme ça te fou une culpabilité monstre sur les épaules. Comment peux-tu oser lui demander une chose pareil alors que toi-même tu avais couché avec Kaleb ? Pour elle, ses conquêtes ne représentes rien, pour toi c'est tout le contraire. Tu es amoureux de l'Obscur, il a ce contrôle évident sur toi que tu aimerais balayer pour retrouver tes esprits. Pour l'instant tu n'y parviens pas, peut-être que justement, Megara est la solution à ça ou encore, ne l'est-elle pas.

Ta main fut décrochée, déposée au niveau de son cœur que tu sens palpité aussi vite que le tiens. Tu ne la quitte pas des yeux, tu écoutes sans l'interrompre. « Je t’en supplie, ne te bat plus comme je t’ai vu le faire dans le couloir. Je n’irais plus vers d’autres hommes, ma liberté ne se résume pas à ça. Je veux juste… Tout ce que je te demande, c’est de nous accorder une chance. Qu’on puisse finir par mettre des mots concrets sur ce qui se passe entre nous. Je te demande pas de t’exposer, de nous promener main dans la main dans les couloirs de l’institut, juste … De croire que notre issue à nous peut être positive. » Et voilà, vous y êtes. Tu restes encore et toujours silencieux, ne sachant quoi faire, quoi dire. Sa main remonte le long de ton bras, glissant sur ton propre visage, alors que la tienne était restée instinctivement au niveau de son cœur. Vous accorder une chance...une issue positive. Après tout, tu te souviens de Hope, de cette histoire qui n'avait pas durée. Tu avais accepté de laisser une chance à votre relation pour t’apercevoir plus tard que tu n'éprouvais absolument rien pour elle. Dans un sens ça t'avait aidé d'y voir plus clair, sauf que tu ne ressentais pas l'attirance que tu éprouvais pour la jolie rousse. Loin de là. « Je suis juste épuisée de te fuir alors que mon être tout entier t’appelle constamment… » Et elle baisse les yeux et tu peux enfin laisser le tiens glisser le longtemps de son corps. Pas avec perversité non, mais plutôt avec inquiétude, réflexion. Ta main remonte vers sa joue, glissant dans sa nuque sous ses cheveux longs ou elle disparue, s'y logeant doucement. Tu la tire vers elle, faisant en sorte que ton corps prenne possession du sien, enroulant un bras autour du sien. - Je ne peux pas te promettre de ne plus me batte si j'entends encore un de ses crétins parler de toi ainsi... Tu n'es pas du genre à laisser passer ce genre de choses. En vrai, sentimentalement, tu es un foutu jaloux et tu exploses vite, même si ça contraste assez fortement avec ta personnalité de base. Tu viens enfuir ton visage dans ses cheveux, alors que tu continues doucement de parler sans plus élever la voix.

-Je ne peux pas te promettre une issue favorable à ce qui nous attends non plus. Ta main dans sa nuque glissa le long de son dos, alors que calmement, tu recules ton visage pour l'approcher du sien. Tes lèvres frôlent les siennes, ne faisant que les frôler sans pour autant les toucher. Ton souffle retrouve le sien avec une joie étrange. - Mais je peux te promettre d'essayer. Tu viens déposer un baiser sur la commissure de ses lèvres alors que, toi même, tu frissonnes d'avantage. Tu es toujours autant attiré par elle, ton corps semble déjà vouloir se coller au sien, retrouver ses courbes pour les détailler d'avantages. - Il est juste temps d'arrêter de lutter constamment. Que ce soit toi...ou encore moi. Et doucement, tu viens déposer enfin tes lèvres sur les siennes alors que tes bras se ressers autour d'elle avec une certaine possessivité. Tu aimes toujours autant ça, tu ne peux pas le nier. Sauf qu'on final, tu te mets dans une bien étrange situation. Mais tu avais été clair, tu ne connais pas la finalité des choses, tu acceptes juste d'essayer de comprendre ce qu'il se passe. Ton baiser fut au départ assez doux, mais très vite, tu fis en sorte de coller ton corps au sien. Ta langue vient chercher la sienne pour un baiser plus intime, plus passionné. Tu ressens ce besoin d'effacer une quelconque trace de passage d'un autre et ce définitivement. Tu la pousse en arrière sans détacher tes lèvres des siennes, l'obligeant à reculer jusqu'à ce que son dos heurte la porte d'entrée. Ton corps se colle d'avantage au sien. Ton souffle se mélange à celui de cette jeune femme qui avait réussit là ou beaucoup avaient échoués. Tu rompt finalement le baiser, cherchant ton souffle durant quelques instants avant de dire simplement. - Et si tu me montrais a quel point les autres n'ont pas d'effets sur toi ? Et un sourire taquin vient s'afficher sur ton visage, alors que tu viens déposer un bref baiser sur son menton. Oui, bon, tu te montre clairement possessif sur le coup. Tu as juste ce besoin de crétin de marquer ton territoire et de faire en sorte qu'elle en oublie les autres.


Tu glisses tes lèvres sur les siennes, toujours ce sourire aux lèvres. Oui, autant tu peux te montrer froid et impassible, autant, quelques fois, tu peux également te montrer taquin comme cette nuit au lac passé avec elle. Ta main glissa sous son haut, frôlant la peau de son ventre du bout des doigts. Si tu as envie d'elle ? Clairement. Tu brûlais de cette passion qui te consumait.

1614 mots
Post 11

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 10:31


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
Leur vie est une gigantesque partie de pile ou face, sans jamais savoir sur quoi ils vont pouvoir tomber. Peut-être que demain, l’un des deux mourra sans avoir le choix, sans rien pouvoir y changer. C’est le triste quotidien qu’ils ont accepté depuis l’enfance : Entrer dans la lutte, faire partie des chasseurs d’ombres mais aussi de la rébellion, c’est accepter le risque de pouvoir mourir à tout moment. Alors oui, ils ont appris à toujours chercher des issues, mais c’était en gardant à l’esprit le fait que n’importe quand, ils pouvaient se retrouver face à un dilemme qui leur demanderait de faire un sacrifice conséquent. Le sacrifice de leur propre personne. Dans leur cas à eux, Megara avait redouté que l’issue de sa relation avec Dimitri ne soit pas celle qu’elle espérait. Elle a redouté de devoir tirer définitivement une croix sur le brun, sans jamais pouvoir ne serait-ce que le croiser, lui parler, et elle se refusait à cette idée même. Alors elle avait choisi la solution de secours. Le problème quand on ne sait pas ce que pense l’autre c’est qu’on peut facilement être induit en erreur, et dans leur cas… Megara n’avait pas eu la moindre idée de ce que pouvait penser Dimitri au moment où ils étaient entrés dans l’institut, à l’aube, quand bien même il avait fait preuve d’un dernier geste de tendresse à son égard avant qu’elle ne doive filer devant les hurlements de sa mère. Elle se souvenait encore, les jours suivants, du contact de ses doigts qui frôlaient ceux de Meg, alors qu’il lui disait doucement d’aller se reposer… A cette pensée, la rouquine frissonna. Pourquoi fallait-il toujours qu’il s’imagine qu’elle recherchait une relation toute rose ? Elle-même n’est pas forcément une fervente romantique, n’a jamais eu de ces grandes histoires dont toutes les jeunes filles rêvent dès l’enfance. Non, tout ce qu’elle veut, c’est quelqu’un qui la supporte, et qui la regarde de cette même façon qu’il a de l’observer. Quand Dimitri la regarde, elle rayonne, elle irradie, et elle voudrait que tout le reste du monde s’éclipse pour qu’il ne voie plus qu’elle. Leur vie sera probablement courte, alors oui, dans un sens, pourquoi perdre son temps à se lancer dans une relation ? Meg n’a jamais franchement été de cet avis. Elle a toujours voulu vivre à cent à l’heure, sans regrets, et si jamais elle doit un jour tomber amoureuse, elle préfère se laisser consumer par une relation jusqu’à sa mort, plutôt que de mourir dans le regret.

Il réduisit l’espace entre eux à néant, venant enfin générer ce contact qu’elle a tant espéré depuis l’instant même où il était entré dans sa chambre, bien qu’elle l’y ait tiré de force et coincé. Maintenant, il n’a plus tellement l’air décidé de sortir de la pièce, au contraire. Doucement, la rouquine effleure sa paume de ses lèvres, et commence à lui parler, à lui demander, alors qu’elle pose sa main doucement sur son cœur, de leur donner une chance de comprendre ce qui se passe entre eux. Peut-être que ce n’est rien, peut-être que bientôt, la passion retombera, pour disparaître, mais pour l’instant, elle est bien présente, et Megara a envie d’y croire, peu importe ce que c’est. Elle veut croire en cette flamme grandissante que Dimitri Lightwood a allumé en elle, l’attisant sans même le vouloir depuis l’instant même où elle avait nagé avec lui dans le Lac Michigan. Toute leur tension était partie de là, comme si elle était restée endormie des années durant avant d’être réveillée au contact de l’eau, au contact de leur étreinte, lorsqu’il l’avait saisie contre lui. Elle est perdue, Meg, mais elle sait que ce n’est pas en fuyant Dimitri qu’elle parviendra à comprendre ce qu’il y a entre eux, au contraire. Elle est fatiguée, lasse de devoir toujours le regarder et détourner les yeux, le cœur battant, fatiguée de voir ses états d’âmes changer constamment parce qu’elle est gagnée par cette rancœur, cette colère, cette tristesse. Ce sentiment de vide qui s’évapore chaque fois qu’il la prend dans ses bras, comme il le fait à l’instant même où elle a fini de parler. Une main glissée dans la nuque de la jeune fille, et sa peau se soulève, elle penche même la tête pour laisser le brun glisser ses doigts dans ses cheveux roux qu’elle avait pris grand soin de boucler, prête à sortir à l’origine. Et bordel, elle n’a jamais autant eu envie de rester dans sa chambre, d’un coup.

Alors que la jeune fille avait baissé les yeux pour fixer le sol, avouant à demi-mot combien elle était fatiguée de le fuir, Dimitri l’attira enfin dans ses bras, enroulant ses bras forts autour de son corps si frêle. Elle pourrait disparaître contre lui, et elle le ferait. Le cœur battant, elle cache son nez dans son cou, s’agrippe d’une main à son tee shirt, s’enivre de son parfum et de la chaleur qui émane de son corps. Elle a l’impression de ne pas avoir ressenti ces détails depuis des années. Alors, sa voix se fit entendre : - Je ne peux pas te promettre de ne plus me batte si j'entends encore un de ses crétins parler de toi ainsi... Elle soupire. Elle sait qu’il y en aura probablement d’autres. Ces deux types n’étaient pas les deux seuls qu’elle avait pu se faire sur l’institut, à vraie dire. Elle ne s’est pas fait tout le monde, ce n’est pas non plus un monstre, mais à vraie dire, elle avait répondu aux avances de tous ceux qui voyaient en elle une simple fille facile. Peut-être un peu pour se convaincre elle-même qu’elle en est peut-être une, et qu’elle ne devrait pas se croire capable de tomber amoureuse. Alors que finalement… Peut-être bien est-elle en train de le faire. -Je ne peux pas te promettre une issue favorable à ce qui nous attends non plus. Sa main glisse doucement le long de son dos, à demi dénudé par la robe verte fine qu’elle avait enfilée pour sortir. Sa peau se souleva, et elle croisa le regard profond de Dimitri, manquant d’air alors qu’il approchait son visage du sien pour frôler ses lèvres. Elle faisait un effort considérable pour ne pas briser cette infime distance pour l’embrasser jusqu’à manquer de souffle. Et pourtant, ce simple contact, c’est comme une bouffée d’air pour la rousse. Comme une décharge d’adrénaline, alors qu’enfin, il dit : - Mais je peux te promettre d'essayer. A l’aveuglette, son regard capté par le sien, elle cherche sa main libre pour entrelacer leurs doigts, tandis que le Lightwood vient effleurer ses lèvres chastement à la commissure de ses lèvres. Ses doigts se resserrent autour des siens, et elle réalise alors qu’elle tremble un peu. - Il est juste temps d'arrêter de lutter constamment. Que ce soit toi...ou encore moi. Et enfin, il brise l’espace mince qui les sépare, et ce fut comme retrouver de l’air après une éternité en apnée. Peu importe ce qui se passe entre eux, une chose est sûre : C’est intense, c’est un ouragan, une tornade, et chaque fois qu’il l’embrasse, il ne reste plus rien d’autre que lui. Meg relâcha la main de Dimitri pour nouer ses bras derrière sa nuque, prolongeant son baiser avec une tendresse débordante, une tendresse qu’elle n’a pas et qu’elle n’aura jamais avec un autre. Puis rapidement, les éléments s’enchaînent, son corps s’embrase alors qu’il la serre contre lui, comme s’il ne voulait jamais la laisser partir. Et jamais elle ne le voudrait. Elle recule son visage un bref instant, le temps de murmurer, à bout de souffle : « Alors arrêtons cette lutte ridicule.. » Avant de se jeter sur ses lèvres à nouveau :

Sa langue danse langoureusement avec celle du brun lorsqu’il la pousse légèrement en arrière, la faisant reculer sans quitter son visage pour qu’elle s’adosse au mur. Doucement, elle tire sur ses vêtements pour qu’il colle son corps au sien, pour qu’elle ne sente rien de plus que ses courbes qui épousent les siennes, l’écrasant contre le mur de sa chambre. Elle est à sa merci, elle lui appartient toute entière, et à chacun de ses baisers, elle se rappelle combien aucun autre n’a pu la toucher comme il le fait, aussi bien physiquement que mentalement. Lorsque leurs lèvres se séparent, elle est à bout de souffle, pantelante, mais garde une main derrière sa nuque pour l’empêcher de partir, bien qu’il n’en ai pas l’air motivé. - Et si tu me montrais a quel point les autres n'ont pas d'effets sur toi ? Dimitri le taquin, cette facette de sa personnalité qu’elle ne le voit que rarement utiliser. Et curieusement, il l’emploie de plus en plus souvent avec elle, entre le Lincoln Park, et ce soir. Ses lèvres effleurent la peau de son menton, et elle penche doucement la tête en souriant, ses doigts caressant lentement sa nuque. « Avec plaisir… » Son ventre se contracta au contact de la main du jeune homme contre sa peau dénudée, passée avec aisance sous sa robe courte tandis qu’il cherchait encore ses lèvres, éveillant en la jeune Nichols une envie qu’elle avait mise en sommeil depuis des semaines. Doucement, elle tire sur les pans de la veste du brun pour la faire tomber au sol, et dans la foulée, elle lui retire son haut. Elle ne l’a jamais vu d’aussi près, et aussi clairement, la pénombre de la cabane remplacée par la lumière tamisée de la chambre de la rousse. Elle le regarde comme si elle faisait la plus belle découverte du monde, puis doucement, ses lèvres vinrent embrasser une rune placée sur son torse, alors qu’elle attrapait ses mains pour les faire glisser le long de ses courbes, doucement. « Par contre, si tu pouvais m’aider à retirer cette robe…» Elle pivote, face contre le mur, dévoilant la fermeture éclair de sa robe de façon sensuelle, tirant doucement sur sa crinière rousse pour la rabattre sur le côté. D’un regard en coin vers le brun, elle ajouta : « Parce que je meurs d’envie que tu fasses connaissance avec mon lit, qui n’a jamais connu que moi. » Bon, et le reste de sa famille, les fois ou ses sœurs ou son frère dormaient avec elle. Mais les hommes qui ont partagé ses nuits ? Jamais elle ne les a laissé venir dans sa chambre. C’est son jardin secret, ici. Doucement, elle recule son corps fin pour venir le coller à celui de Dimitri, manifester l’envie qu’elle a de lui qui la tiraille. Ce soir, après des semaines sans être elle-même... Elle revit.

1786 mots
Post 12

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 12:18


Read between the lines.
feat. Megara Nichols
Vos doigts s'entremêle alors que vos lèvres se trouvent une fois de plus. Tu avais l'impression de pouvoir te détendre, alors que contrairement à d'habitude, tu ne cherchas pas à dégager ta main de la sienne. Non, tu y laissa tes doigts apprécier ce moment. Un simple geste qui en disait long. Elle lâche néanmoins ta main pour entourer ton cou de ses bras, serrant vos corps comme autrefois, cherchant à combler ce manque qui avait durer quelques temps déjà. Tu la sens se reculer légèrement, désirant déjà retrouver ses lèvres sans les quitter une seule seconde de plus. « Alors arrêtons cette lutte ridicule.. » Oui, il était peut-être temps de juste laisser faire les choses, de voir où cela allait te mener. Kaleb – Megara, Meraga -Kaleb. Tu allais devoir faire un choix un jour ou l'autre, mais pour l'heure, tu voulais juste profiter de cette décision, de vos retrouvailles. Tu sais où tu vas avec elle, alors qu'avec L'Obscur, tu n'en as pas la moindre idée. Elle revient à l'assaut de tes lèvres pour ton plus grand plaisir, un baiser plus langoureux alors que tu la pousse vers le mur pour pouvoir ainsi coller d'avantage ton corps au sien. Elle semble sur la même longueur d'onde que toi, alors que tu sens ses mains agripper ta veste pour te tirer de plus belle contre elle. Tu ne te fais pas prier, laissant sa main sur ta nuque, ton corps épousant le sien avec une perfection étonnante. Tu es à bout de souffle, tu dois reprendre de l'air sinon tu risquais évanouissement, ce qui dès lors, serait franchement con. Tu la taquine avec des mots remplit de sous-entendus qui n'en sont pourtant pas vraiment, enfin, c'est loin d'être subtile. Ses caresses dans ta nuque t'arrache quelques frissons alors que tu sens son baiser sur ton menton. Elle sourit, penchant sa tête sur le côté et à ce moment précis tu la trouve magnifique, envoûtante. Tu peux comprendre que les autres garçons ne sachent pas lui résister, toi-même n'y parvenais. Mais ce n'était pas une raison, c'était la dernière fois qu'elle touchait à un autre, pas sans conséquences de ta part. « Avec plaisir… » Tu la sens se contracter sous tes doigts et ça te fait sourire. Ta veste glisse le long de tes bras, très vite suivit par ton haut qui tomba sur le sol. Tu n'opposes aucunes résistances, tu n'en ressens pas l'envie. Plus vite tu seras débarrassé de tes vêtements et elle des siens, plus vite tu seras aux anges.

Elle embrasse une rune ayant prit place sur ton torse depuis de nombreuses années, réveillant d'avantage cette envie montante en flèche. Tes mains se firent guider sur ses courbes et tu laisses ton regards glisser sur elle. Il est loin de le moment ou dans la nuit, vous vous laissiez aller à votre désir. Non, là tu avais tout le loisir de pouvoir l'observer, l'admirer. « Par contre, si tu pouvais m’aider à retirer cette robe…» Elle se retourne et dégage sa nuque. Tu pinces les lèvres avec envie. Il faut dire que bon elle est franchement attirante et que sur le coup, après quelques temps à vouloir lui sauter dessus sans la toucher...« Parce que je meurs d’envie que tu fasses connaissance avec mon lit, qui n’a jamais connu que moi. ». ça te rassure d'entendre ça. Le fait que son lit n'aille jamais vu personne d'autre, pas une seule de ses conquêtes. Tu serais le premier et ça, ce n'était pas rien à tes yeux. - Oh et bien, ne te faisons pas attendre. Tu fais doucement glisser sa fermeture éclaire, laissant par la même occasion tes lèvres glisser dans son cou. Une fois ouverture, tes mains glissent sous sa robe, la faisant tomber le long de ses bras jusqu'à retrouver le sol. Mais tu n'en avais pas fini, tu vas doucement murmurer à ses oreilles. - Sauf que...la patience est une vertus. Elle est en sous-vêtements et en talon, alors que toi, tu as toujours ton pantalon. Mais là n'est pas le soucis, pas avec ce que tu comptais faire. Autant profiter de cette chambre, de cette luminosité pour faire les choses bien cette fois-ci. Pas que dans la cabane ça avait été mal fait, soyons clairs, mais tu avais juste envie de marquer le coup. Tu viens mordiller son épaule glissant tes doigts le long de son bras. Tu fais en sorte de te plaquer contre elle, l'empêchant ainsi de se retourner si elle s'y tentait. Une fois tes doigts à sa taille, tu laisses ceux-ci revenir sur son ventre, frôlant son sous-vêtement. Tu souris contre sa peau, remontant dans son cou, mordillant le lobe de son oreille. - C'est con mais je sais que tu n'es pas d'une grande patience. Tu avais murmuré ses paroles un petit sourire sur les lèvres, alors que tu glissais ta main entre ses jambes sans passer sous son vêtement. Un simple geste tactile, fiévreux qui décrivait bien tes intentions du moment. Mais voilà, si elle n'était pas patiente et bien toi non plus.

Tu remontes ta main et la retourne assez rapidement pour venir rechercher ses lèvres, posant tes mains sous ses cuisses, tu viens l'embrasser avec une passion non dissimulé. Automatiquement, tu te dirige vers son lit, l'y déposant avec douceur. Tu t'écarte légèrement pour plonger ton regard dans le sien. - D'accord, je ne suis pas patient non plus... En général tu l'étais d'avantage, mais pas cette fois. Tu déposes un baiser sur la commissure de ses lèvres descendant le long de son cou jusqu'à la naissance de sa poitrine. Tes mains viennent chercher les siennes, entremêlant de nouveau vos doigts. Ton cœur s'emballe de plus belle, battant rapidement dans ta poitrine. Tu commences à avoir réellement chaud et ton pantalon recommence à être assez étroit sur le coup.

1024mots
Post 13

© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 12:55


Read between the lines.
feat. Caleb Lightwood
Peut-être est-ce lié à leurs tempéraments opposés, cette ambiance lunatique. Ils sont entrés dans cette chambre, gagnés par une rage et une fureur sans égal. Puis, progressivement, la tension s’était apaisée pour laisser place à une tension toute autre, bien différente, et entre nous… Bien plus plaisante. Leurs corps se pressaient l’un contre l’autre avec une ferveur non dissimulée, d’un côté comme de l’autre. Et cette fois, Megara gardait les yeux grands ouverts, profitant de la clarté de sa chambre tandis qu’elle déshabillait déjà partiellement Dimitri. La veste tombe, rapidement suivie par son haut, et il la laisse faire comme s’il n’avait jamais attendu que ça. Fébriles, leurs mains entrent à nouveau en contact avec la peau de l’autre, comme une addiction nécessaire à leur survie, comme une drogue dont ils ont du se passer bien trop longtemps. Finalement, ils ont un trait principal, en commun. Leurs caractères enflammés. Lightwood n’est-il pas un nom rappelant aux flammes, flammes qui brillent dans le regard et dans les cheveux des Nichols ? C’est comme si leurs noms les avaient prédestinés à en venir un jour à cet extrême, après des années sans savoir mettre un mot sur leur lien. Amitié, compagnons de bataille, amants. Aucun de ces termes n’apparaît comme suffisant aux yeux de Megara, dans l’immédiat. En fait, elle manque tout simplement de mots, et finalement, elle pivote, dégageant sa nuque en demandant explicitement au brun de l’aider à virer cette robe qui serre bien trop son corps. Le couvre trop, également. - Oh et bien, ne te faisons pas attendre. Elle mordille sa lèvre inférieure, réprimant un sourire en coin qu’elle ne parvient pas à suspendre bien longtemps, lorsqu’elle sent, doucement, la fermeture de sa robe descendre dans le bas de son dos, au gré des baisers du Lightwood dans son cou. Le front appuyé contre la porte, elle soupire. Beaucoup doivent passer dans ce couloir en imaginant Megara et Caleb se disputer comme jamais. S’ils savaient.

Le contact de ses mains sous sa robe soulève la peau de la rousse, un frisson délicieux remontant le long de son échine jusque sa nuque. Quand enfin, la robe trouve le chemin du sol, la dévoilant en simple dessous et talons, elle allait pour faire face à Dimitri lorsque celui-ci murmura près de son oreille : - Sauf que...la patience est une vertus. Elle allait pour se tourner et le regarder, intriguée, lorsqu’elle sentit ses dents contre son épaule, ses doigts glissant sur la peau de son bras, et son corps qui doucement, se retrouve bloqué contre la porte. Surprise, son souffle se coupe. Elle expira bruyamment lorsque la main du jeune homme parcourut sa taille, pour s’échouer en bas de son ventre, près, bien trop près de son sous vêtement. Elle essaya de se retourner, ne tenant pas en place, à sa merci, mais évidemment, il était bien plus fort qu’elle, l’immobilisant entièrement. Prenant d’assaut le lobe de son oreille du bout des lèvres, il ajoute. - C'est con mais je sais que tu n'es pas d'une grande patience. Elle secoua la tête, la gorge sèche, confirmant silencieusement ses paroles jusqu’à ce que sa main passe sur son entre jambe, par-delà son sous vêtement. Cette fois, elle gémit, et murmure. « Zéro patience.. S’il te plait, laisse-moi te voir… » Ses mots sonnèrent comme une supplique, alors qu’elle sentait sa gorge sèche, son corps tremblant. Et finalement, cédant à sa prière, il la retourne pour écraser ses lèvres sur les siennes.

Leurs lèvres se retrouvent avec fièvre, tandis qu’elle se hisse dans ses bras comme si ce geste avait été dans leurs habitudes depuis des années. Ne voyant plus que lui, elle le laisse la guider jusqu’à son lit, ou délicatement, il dépose la jeune femme qui se hisse jusqu’à ses oreilles sans le quitter du regard. - D'accord, je ne suis pas patient non plus... Doucement, elle l’attire finalement jusqu’à elle, glissant ses paumes contre ses omoplates pour plaquer son torse contre son buste, alors que les lèvres de Dimitri, elles, s’aventurent sur elle. Leurs doigts s’entremêlent à nouveau, et elle se cambre, captant son regard sans honte. Elle veut que lui, Dimitri Lightwood, la voie elle, Megara Nichols, dans son aspect le plus brut. Elle veut qu’il la voie entièrement, sans crainte, sans honte, sans empressement comme dans la pénombre de cette cabane. Doucement, elle cherche ses lèvres, serrant ses mains en passant ses jambes de chaque côté de celles du jeune homme, pressant son bassin contre le sien avec envie. Puis doucement, elle le repousse, le fait basculer, son dos rencontrant le matelas tandis qu’elle le surplombe, à califourchon sur lui. Doucement, elle embrasse son cou, mordille sa peau, tandis qu’elle déboutonne son pantalon, détachant ses lèvres de son cou le temps de lentement glisser sur son corps en reculant, tirant sur le vêtement pour le lui retirer. « Je crois qu’on a suffisamment été patients.. » Finit-elle par dire, le cœur battant, alors qu’elle jette le pantalon au sol, revenant s’asseoir sur ses genoux pour l’embrasser, une main placée par delà son sous vêtements pour venir y taquiner fiévreusement son anatomie masculine déjà bien imposée. Elle recule ses lèvres, pose son front contre le sien, et l’observe avec douceur. « Je veux prendre mon temps, mais je ne veux plus en perdre... » Murmure-t-elle, tel un aveu silencieux.

912mots
Post 14

© MADE BY SEAWOLF.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 13:46

Attention ça déménage:
 


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 18:59

Attention ça déménage:
 


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 20:11

Attention ça déménage:
 


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 21:31

Attention ça déménage:
 


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Jeu 16 Juin - 23:17

Attention ça déménage:
 


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   Ven 17 Juin - 0:29

Attention ça déménage:
 


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Read between the lines. (Megara)   

 
Read between the lines. (Megara)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» Lysia Megara (g)
» (F) ÉMILIE J. BOUSQUET ● i hate these blurred lines
» Une apparition au milieu des eaux [Megara]
» Deirdre of the Sorrows : These lines the last endeavour to find the missing lifeline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: