Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   Mar 14 Juin - 12:56


“le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”
Nathan Martin & Maddison Halloway



Maddison jonglait entre sa vie à Idris et Chicago, elle avait parfois l’impression d’être deux personnes à la fois mais de n’avoir quand même que 24h pour tout réaliser. Les jeunes obscurs dont elles s’occupent étaient actuellement en formation intensive, ce qui lui laissait plus de temps pour sa vie en immersion dans le monde des terrestres. La jeune femme avait décidé de se rendre à la bibliothèque afin d’avancer un peu plus dans ses cours et ses recherches personnelles. Elle étudiait l’histoire depuis maintenant plusieurs années, s’étant spécialisé dans l’antiquité bien que la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide la passionne tout autant. Etrangement, plus Maddi se renseignait sur ses périodes, plus elle avait l’impression qu’un étrange parallèle se faisait dans son cerveau entre ces évènements et le conflit actuel qui régnait parmi le monde obscur, ce qui ne faisait que conforter la jeune obscure dans ses choix. C’était en étudiant l’histoire qu’on se rendait compte que la vie n’était qu’une étrange répétition d’événements, et que les Terrestres comme les Obscurs semblaient ne rien en retenir…

La bibliothèque était vide, ce qui laissait à Maddison la liberté de s’étaler avec plusieurs manuels en même temps, naviguant entre les différentes pages pour recouper toutes les informations qu’elle pouvait trouver. La petite brune n’avait jamais été fan de l’idée de regrouper des catégories de personnes pour quelques raisons que ce soit, et les lois des obscurs allaient clairement dans ce sens, plus Maddi étudiait, plus elle se rendait compte que c’était une mauvaise idée. Mais ce qui l’inquiétait le plus c’était son jumeau, Tim. Il semblait en accord avec tout, tout le temps, ne remettait jamais en question les ordres d’Andréa mais les plus absurdes qui soient, il était devenu le parfait petit soldat qui obéit aux ordres sans réfléchir, et Maddison craignait de perdre son frère.

Son esprit vagabondait et la jeune femme continuait de tourner les pages, sans vraiment lire quoi que ce soit. Elle se leva d’un bond et se dirigea vers de nouvelles étagères, en quêtes de nouveaux ouvrages qu’elle n’aurait pas déjà feuilletés. Elle arpentait les allées, avec déjà trois livres sous les bras quand elle en aperçu un sur la dernière étagère, totalement hors de portée. Du moins pour un terrestre, mais elle s’était interdit d’utiliser les runes et ses capacités d’obscurs dans ce monde en dehors des missions. Elle commença alors à escalader les étagères, prenant appuie comme elle le pouvait. Ses années à faire le mur pour quitter l’enceinte du palais lui aurait servi au final, du moins jusqu’à ce que son pied dérape et qu’elle finisse par terre, ses trois livres éparpillés à ses côtés.

« Super, un bleu de plus à ma collection » ironisa Maddison. C’est à ce moment-là qu’elle se rendit compte qu’elle n’était pas seule dans cette allée.
crackle bones



Post 1, 507 mots

HJ: Désolée c'est pas tip top, faut être indulgent j'ai pas rp depuis un moment




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.


Dernière édition par Maddison E. Halloway le Mar 21 Juin - 19:31, édité 9 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   Mar 14 Juin - 21:49

"Le savoir, c'est le pouvoir. Ainsi, celui qui choisit d'apprendre, choisit en réalité la puissance la plus pure, celle de intellect. De la sorte, toute école, en particulier les Universités sont des endroit où l'on forge les future puissance de notre monde..."

Je suis presque sur que c'est ce genre de résonnement qui était sensé motiver les gens à faire des étude basiquement. Puis sont arrivées les soirées étudiante et les jolies filles en cours de lettre... Et je pense que c'est relativement à ce moment que l'université a perdu une grande partie de sa superbe et de son côté sacré.

Moi, personnellement, je suis partagé entre cette vision moderne et agréable de l'un, et une vision plus pure de l'univers estudiantin.
Oui, je chérie tout particulièrement la connaissance et en tant que sorcier, je sais mieux que personne à quel point le savoir est effectivement le pouvoir. Sans oublier que j'ai forgé mon amour de l’intellect avec les Lumières, ce qui, vous me l'accorderez, n'est pas rien.
Mais d'un autre côté, avec tout ce que je connais déjà ; tout ce que j'ai déjà vu et vécu à travers les siècles. En ayant connu personnellement Baudelaire et Oscar Wilde... Est-ce que j'irais dans un cours universitaire de littérature ou d'histoire si ce n'est pour frimer et draguer ? La réponse est clairement non !

Cependant, ce n'est pas ce qui m'a amené à l'uni aujourd'hui. Non. Aujourd'hui, si je me suis habillé (x)et que je me suis rendu à bibliothèque, c'est pour une simple et bonne raison...
Je n'avais rien de mieux à faire. Du coup, plutôt que d'attendre patiemment qu'une fête débute quelque part, j'ai décidé de faire, comme j'aime à le faire parfois, quelques corrections dans les manuels d'histoires...
Qui de mieux placé que quelqu'un qui a vraiment vécu tous ces événements pour rectifier un peu les extravagances que certain historiens se sont permis de coucher sur papier ? Pas besoin de répondre, c'est une question rhétorique.

Bref, c'est donc avec la tête emplies de mes souvenirs incroyablement clairs et précis que je me suis rendu dans cette bibliothèque que je sais être vide à cette heure là.
Alors que j'arpente les étagères dans un silence de mort, d'un coup d'un seul, j'entends un fracas ahurissant. Surpris, je me dirige vers la source de ce bruit qui se trouve être juste à côté et je trouve un jeune femme, très jolie soit dit en passant, étalée sur le sol, avec quelques livres éparpillés autour d'elle. J'ai déjà vu cette fille... Bon, je me souviens l'avoir déjà croisé en cours d'histoire quand j'y assiste en auditeur libre, mais c'est plus que ça. J'ai l'impression de l'avoir déjà vu dans un cadre moins terrestre (ce qui ne m'aide pas vraiment puisque depuis toujours j'ai des liens avec tous les camps) et de surcroît, je mettrai ma main à couper que j'ai connu ou moins un de ces ancêtres...

Je l'entends dire  Super, un bleu de plus à ma collection, je m'approche d'elle souriant et alors que je lui tend une main amicale pour l'aider à se relever je réplique amusé :

Vous devriez essayer la philatélie... C'est moins dangereux comme comme collection...
Mais plus sérieusement, vous allez bien My Lady?


Comme toujours, j'ai un sourire franc, bienveillant et un accent purement britannique en prononçant les mots My Lady.

609

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: Re: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   Mer 15 Juin - 21:48


“le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”
Nathan Martin & Maddison Halloway


Non mais sérieusement, qui avait eu l’idée de placer des étagères à plus de deux mètres de hauteurs ? Comme si tous les étudiants faisaient 2m20 ou se promenait avec un escabeau sous le bras. Maddison avait fini par terre, parce qu’elle avait préféré ne pas utiliser ses capacités pour récupérer le livre qui l’intéressait. Résultat des courses, la fierté de Maddi en avait pris un coup, et elle n’avait toujours pas le livre qui l’intéressait. Sa chute avait dû faire suffisamment de bruit pour que quelqu’un vienne à sa rescousse alors qu’elle pestait contre elle-même « Super, un bleu de plus à ma collection » La jeune obscure se tourna et vit un jeune homme à la peau pâle et aux yeux sombres, habillé de manière beaucoup trop élégante pour simplement se rendre à la bibliothèque. Cela lui fit regretter son choix de vêtements, à savoir un débardeur ample,  un simple jean et une veste pour habiller ses épaules et couvrir en partie les runes qui décorent ses bras. La seule parfaitement visible était sa rune de Parabatai, gravé fièrement par son jumeau des années auparavant sur sa clavicule gauche.

Le jeune homme dont Maddison ignorait le nom lui tendit une main pour l’aider à se relever avant d’ajouter « Vous devriez essayer la philatélie... C'est moins dangereux comme collection...
Mais plus sérieusement, vous allez bien My Lady?
». Elle saisit la main qu’il lui tendait, épousseta son jean avant de répondre le plus naturellement du monde « Les timbres c’est pas trop mon truc, les cartes postales à la rigueur. Tout va bien merci, je suis plus solide que j’en ai l’air. » Elle gratifia le jeune homme d’un sourire tout en le détaillant, surement un peu trop longuement d’ailleurs. Le My Lady l’avait étonné, mais elle n’avait pas relevé, après tout un peu de galanterie était agréable. Elle se rappelait avoir aperçu le jeune homme à ses cours d’histoire, du moins certains mais n’avait jamais eu l’occasion de lui parler, du moins elle n’en avait jamais pris la peine. Quelque chose l’alertait chez lui, pas forcément quelque chose d’inquiétant mais elle avait cette petite voix qui lui disait qu’il y avait plus que ce qu’il n’y laissait paraître. Maddison voulait en savoir plus, elle était intriguée et n’aimait pas rester sans réponse.

« On s’est déjà croisé par vrai ? Moi c’est Maddison, enchantée. » Elle tendit la main vers l’inconnu. Une simple poignée de main, pas si innocente puisqu’elle lui permettrait de controler la présence ou non de rune sur le corps de l’étranger. Ce n’était pas un vampire puisqu’on était en pleine après midi, les rayons du soleil chauffait la pièce à travers les baies vitrées, un peu trop d’ailleurs, et contrairement aux sagas à la mode où les vampires se promène en plein jour avec pour seul signe distinctif une peau à paillette ou une bague magique dans la réalité un vampire au soleil ne fait pas long feu. Il ne ressemblait à aucun des types de faeries qu’elle avait pu croiser, ni même entendre parler, ce qui ne lui laissait plus que sorcier, loup-garou, nephilim, obscur ou encore simple terrestre et beaucoup trop de surmenage.
crackle bones


Post 3, 561 mots




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.


Dernière édition par Maddison E. Halloway le Mar 21 Juin - 19:19, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   Dim 19 Juin - 17:31

La demoiselle attrape ma main afin de se relever plus aisément. Tout en époussetant son jean et rebondie sur ma blague sur la philatélie. Puis la douce me rassure sur le fait qu'elle aille bien et qu'elle est bien plus solide qu'elle en a l'air.
C'est lorsque la jeune se redresse pour de bon, je remarque de suite une très jolie rune sur sa clavicule. Une rune de Parabatai si je ne m'abuse... Ce qui confirme sa résistance et que ce n'est pas une petite chute qui va lui faire mal.

Je me disais bien que je l'avais déjà entraperçue dans un cadre moins terrestre.
Alors qu'elle me regard, j'en profite pour faire de même. Je n'ai jamais fait que la croiser, sans jamais m'attarder à une réelle observation de ses traits.
Maintenant que cela est fait, je ne peux arriver qu'à une seule conclusion, cette jeune femme être vraiment belle. Que ce soit dans son regard, les traits de son visage ou même ses cheveux couleurs chocolat, tout en elle respire un certain charme je trouve, et ce même si ses vêtements décontractés ne la mettent pas vraiment en valeur.
De surcroît, et je peux me tromper, je trouve qu'elle a une certaine prestance, propre aux grandes familles... Une Lightwood ou une Halloway peut-être. Une chose est sûr, ce doute ne m'aide d'aucune façon à savoir dans quel camps la jeune femme est... si elle est dans un camp bien évidemment.

La ravissante jeune femme me tend la main et se présente... Maddison... Un très joli prénom, qui si je m'en souviens bien est celui d'une des fille Halloway, serait-ce la même ? Il y a bien des chances. Si mon souvenir et mon intuition est est bonne, j'ai un avantage sur elle et j'adore ça. Comme quoi, oui je suis le fils d'un démon moyen, mais quand on sait  il s'agit d'un Drevak et qu'on a hériter de ses capacités mémorielles, je me dis que je ne suis pas si mal lotie.

Je saisis délicatement sa main et au lieu de la lui serrer, je lui fais un baise-main en gentleman que je suis et avec un air charmeur je lui réponds :

C'est moi qui suis enchanté My Lady. Je m'appelle Nathan... Nathan Martin.
Et oui, on s'est déjà croisé bon nombre de fois que se soit en cours et dans d'autres lieux...


Je prends un ton un peu plus mystérieux pour énoncer cette dernière phrase.
Je me redresse et en indiquant sa rune nonchalamment, je lui dis amusé :

En effet, vous êtes plus solide que vous en avez l'air... Comme quoi, il ne faut pas se fier à sa première impression.


Je regarde ses livres au sol et sans inquiétude quant aux fait que je mette techniquement en position de faiblesse, je me dirige pour les ramasser et lui les donner.
Je tends donc les trois ouvrages à la demoiselle en lui disant avec mon inébranlable sourire charmeur et mon regard profond:

Je crois que ceci est à vous.

Oui, mon comportement peut paraître téméraire et emplie d'un certain culot, mais que voulez-vous ? C'est ce qui fait mon charme.

556

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOMaddison E. Halloway

#cc9999 - #9A5053

Je suis à Chicago depuis le : 20/01/2016 et j'ai déjà payé : 690 factures et gagné : 14 gains. Il paraît que : Willa Holland est mon double. Schizo je joue aussi : Circé Kholosis On m'appelle : Emilie et pour mon profil je remercie : Wiise & Tumblr & emi burton

Sujet: Re: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   Mer 22 Juin - 16:53


“le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”
Nathan Martin & Maddison Halloway


Alors que Maddison lui tendait la main en se présentant, le jeune homme la saisit et lui fit un baise main. Très old school. Définitivement des mœurs d’antan, ce qui amena la jeune femme à prendre les paris sur la race de la créature obscure face à elle. Car la petite brune était bien avec une créature obscure actuellement comme il venait de lui confirmer après s’être présenté. Il s’appelait donc Nathan Martin, et effectivement s’étaient déjà croisé en cours et en dehors, bien que l’obscure n’avait pas de souvenir de lui dans un cadre autre que les cours, mais elle partageait son temps entre les cours d’histoire et les entrainements qu’elle donnait à Idris et ne prêtait pas particulièrement attention à ce qui se passait autour.

Nathan fit une remarque par rapport à sa rune de parabatai, fièrement gravée sur sa peau. Il la voyait et semblait savoir parfaitement de quoi il s’agissait, l’hypothèse du simple mortel était donc définitivement tombé à l’eau et au vu de ses manières et de son style, Maddison était prête à parier qu’elle avait un sorcier ou un faerie en face d’elle, bien qu’elle n’arrive pas à voir clairement de signe particulier chez le brun qui semblait assez amusé par la situation.

« En effet, vous êtes plus solide que vous en avez l'air... Comme quoi, il ne faut pas se fier à sa première impression. »

Maddison se sentait piégée, elle ne savait pas quel camp il soutenait, s’il était seul ou non alors qu’elle était clairement démasquée. La jeune femme était tendue, réalisant qu’elle n’avait rien sur elle pour se défendre. Pas d’arc, ni son épée et se trouvant dans une bibliothèque universitaire elle ne risquait pas de trouver d’armes. Elle avait tout intérêt à se remémorer les leçons sur les armes improvisées qu’elle avait eu étant enfant lors de sa formation d’obscure, et lorsqu’elle était devenue entraineuse, car si les choses tournaient mal, elle n’avait à sa disposition que des livres et des étagères. La jeune femme avait tout intérêt à être créative comme à son habitude. Alors que Maddi commençait à réfléchir à toute vitesse, le supposé sorcier se rapprocha, se baissa et ramassa les trois livres qu’elle avait fait tombé en voulant atteindre un livre en hauteur, livre qu’elle n’avait toujours pas récupéré d’ailleurs.

Nathan tendit les livres à l’obscure « Je crois que ceci est à vous. » Maddi récupéra prudemment les livres, toujours sur ses gardes. Elle supposait qu’elle n’avait rien à craindre car il semblait plus charmeur que susceptible de l’attaquer sinon il l’aurait déjà fait, mais elle préférait se méfier, on ne savait jamais.  Elle avança prudemment le bras pour récupérer ses livres explorant des périodes totalement différentes et sans véritable liens apparents puisqu’elle étudiait actuellement la Rome antique et la guerre froide.

« Effectivement, merci. » Maddison continuait de fixer la créature obscure, surement même plus que ce que voudrait les règles de bienséance, elle n’arrivait définitivement pas à définir la race de l’homme face à elle. Et Maddi ne supportait pas de ne pas avoir de réponse. Elle décida donc de foncer dans le tas, sans y passer par quatre chemins.
« Alors, sorcier ou Faerie ? » La jeune obscure avait un air de défi en croisant les bras sur sa poitrine.
crackle bones


Post 5, 580 mots




sometimes the greatest act of love is no action at all
Just like fire, burning up the way, if I can light the world up for just one day, watch this madness, colorful charade, no one can be just like me any way. Just like magic, I'll be flying free.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   Mar 28 Juin - 21:30

Je peux sentir la jeune femme se tendre au fur et à mesure qu'elle comprend que je suis une créature obscure mais qu'elle ne sait rien de moi. Je suis forcé d'avouer que ça m'amuse beaucoup.
Oui, c'est un jeu dangereux, je risque ma vie à jouer au plus malin comme ça... Mais c'est tellement drôle.

Quand je récupère ses livre sur le sol, Maddison semble surprise, mais avant tout méfiante.
Son bras s'avance prudemment pour attraper les manuscrits que je lui tends... On dirait qu'elle a peur que je la morde. C'est chou.

Elle saisit finalement ses livres d'histoire et me remercie.
Je vois la demoiselle réfléchir un instant et visiblement et a choisie de laisser tomber la subtilité en me demandant de but en blanc si je suis un sorcier ou un Faerie.
Je lui souris, amusé, et je lui réponds d'un air faussement sérieux :

Je suis navré, mais je ne vois pas de quoi vous voulez parler... Je ne connais pas l’existence du monde obscure et je ne sais pas ce qu'est une rune.

J'ai un sourire malicieux, car en lui répondant avec un aussi gros mensonge, je viens de lui révéler que je ne suis pas un Faerie. Oui, même si la belle a décidé de foncer dans le tas, j'aime avoir recours à un peu plus de subtilité.

Mais malheureusement, je vois bien que la douce n'est pas rassurée du fait qu'elle ne sache pas si je suis un ennemie ou non. Avec mon sourire charmeur je m'annonce donc de façon plus officiel afin d'éviter les problèmes :

Bon, avant que vous n'essayez de me décapiter avec un manuel d'histoire, laissez moi me présenter:
Nathan Martin. Sorcier. Insipide, enfin, je préfère le terme de neutre. Et célibataire.
Et vous êtes ?


Ma question ne porte absolument sur son identité que je connais déjà, ou sur alignement dans la guerre. Non, ma question porte avant tout sur le fait qu'elle soit célibataire.
Oui, je sais, je suis un incorrigible charmeur mais que voulez vous... Quand on voit une si belle créature, il est dur de ne pas se poser la question. Et comme le disait mon vieille ami Oscar Wilde "Je peux résister à tout, sauf à la tentation."
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”   

 
[Nathison] “Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Sons of liberty V4
» Izayoi [Terminé, en attente d'une validation.]
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: