Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I must've called a thousand times (caleb ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: I must've called a thousand times (caleb ♥)   Dim 12 Juin - 16:49




I must've called a thousand times
Caleb & Athénaïs



« Athénaïs, tu peux rentrer chez toi, ton dernier rendez-vous vient tout juste d’être annulé ». La jeune blonde releva la tête quand elle entendit la voix de son patron. Depuis environ vingt minutes, Athénaïs était assise à l’accueil à attendre ce dernier rendez-vous qui n’allait finalement jamais venir. Ça commence bien, dis donc. « Est-ce qu’il annule définitivement ou bien, il a prévu un autre rendez-vous ? » L’homme d’une quarantaine d’années haussa les épaules tout en disant : « On verra bien s’il rappelle, de toute façon ». Athénaïs soupira également tout en se levant du tabouret. « A demain, alors ». Il lui fallut à peine quelques minutes pour rassembler ses affaires et claquer la porte du salon. Elle était légèrement énervée. Son patron avait l’habitude puisqu’il ne lui disait rien à chaque fois. Et puis, c’était un bon élément dans l’équipe et il n’avait probablement pas envie de se débarrasser d’elle. Elle n’allait pas s’en plaindre. Comme Athénaïs n’avait pas envie de passer son permis de conduire et que Caleb était en train de travailler, elle emprunta les transports en commun. Chose qu’elle ne faisait pas dans l’autre réalité. C’est marrant de voir comment les habitudes peuvent changer. Afin d’être légèrement isolée du monde extérieur, Athénaïs avait mis ses écouteurs et avait monté le son presqu’au maximum, histoire de ne pas devenir sourde un peu trop vite. Au moins, de cette façon, le grand-père qu’elle croise souvent n’aura pas la possibilité de lui raconter sa vie depuis mille huit cent deux. Enfin, il pouvait mais ne devait pas s’attendre à avoir une réponse de sa part.

Une fois arrivée dans la maison qu’elle occupait avec Caleb, Athénaïs se laissa tomber sur le canapé. Elle n’était tellement pas habituée à rentrer plus tôt, qu’elle ne savait pas quoi faire. D’habitude, Caleb était toujours là quand elle arrivait. Et comme elle était toute seule, elle commençait à s’ennuyer. Elle prit son téléphone afin d’envoyer un sms à son mari pour être sûre de l’heure à laquelle il allait rentrer. Elle avait mis le téléphone sur la table en verre juste devant elle. Elle n’aimait jamais mettre son téléphone sur vibreur parce que selon elle, on pouvait toujours rater un message ou un appel comme ça. Elle préférait largement une sonnerie pas très discrète. Elle sauta presque sur son téléphone quand elle reçut sa réponse. Une sortie entre potes après le boulot. Hm, d’accord. Elle avait confiance en Caleb mais pas en ses amis qui pouvaient avoir une mauvaise influence par moments. Malgré la déception qu’elle ressentait, Athénaïs lui répondit qu’il s’amuse bien et qu’il n’essaye de ne pas trop traîner.

Quand son hypothétique heure d’arrivée commença à approcher, Athénaïs s’était retrouvée à fixer l’horloge. Ça commençait vraiment à faire long. Elle bouillonnait déjà à l’intérieur. C’était pas bon signe. Après une attente qui fut longue, Athénaïs entendit la porte. Par exemple, elle tourna la tête pour voir son mari enfin rentrer. Elle ne lui adressa pas la parole et fixait son téléphone portable. Elle faisait tout bonnement semblant de traîner sur le net. Elle l’avait appelé plusieurs fois d’affilé, avait tenté les messages mais non, lui, il avait choisi le silence.
© ACIDBRAIN


Dernière édition par Athénaïs Blackburn le Dim 12 Juin - 18:46, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: I must've called a thousand times (caleb ♥)   Dim 12 Juin - 17:33


Tu passes une longue journée. Tu es depuis peux assistant sociale dans un centre pour jeunes en difficultés, ayant finis tes études sans approfondir dans une quelconque spécialisation. Etant un jeune ma marié, tu avais décidé qu'il fallait travailler pour gagner ta vie, prend soin de ta femme et non continuer dans tes études et dépendre de l'argent de tes parents. - Caleb, tu viens boire un verre avec nous après le boulot? Tu croise le regard de ta collègue qui attends une réponse de ta part. Tu ne sors pas souvent, surtout depuis que tu es marié avec Athénaïs. Pas que tu ne le souhaites pas, non, mais disons que tu préfères ta vie de mari. Néanmoins, tu te dis que pour cette fois ça n'allait pas te tuer. Après tout, un verre ce n'était pas grave. Si? - Ouep, sans soucis. Je finis un rapport rapidement et je viens avec vous. Tu souris simplement et replonge dans tes papiers alors que tu reçois un message de ta femme. Rapidement, tu lui écris que tu vas boire un verre avec des amis après le boulot, néanmoins, tu n'allais pas rentrer tard. Sa réponse ne se fit pas attendre, te disant de bien t'amuser mais effectivement, de ne pas rentrer à des heures abominables. Tu connais ta femme, tu n'as pas intérêt à ramener tes fesses à la maison à des heures avancées. Finissant ton boulot, tu remballes tes affaires et rejoins tes collègues direction le bar le plus proche. Vous êtres six, quatre garçons et deux filles. Vous riez beaucoup, buvez pas mal. Tu tiens bien l'alcool, heureusement, parce que les verres s'enchaînent. Heureusement, tu sais t'arrêter à temps. Malgré les railleries de tes collègues tu tiens bon, estimant que tu préférais rentrer vivant et surtout, tu ne voulais pas te faire tuer par ta femme. - Cal, tu devais pas rentrer tôt? Dit ta collègue. Tu fronce les sourcils et observe ta montre. - Oh bordel de merde, ma femme va me tuer!

Tu te lèves rapidement buvant ton verre d'une traite, saluant tes amis et collègues en sortant du bar en courant. Tu n'avais pas vu l'heure passer et tu attrape ton portable dans ta poche. Plus de batterie...Depuis quand était-il coupé? Tu n'en avais pas la moindre idée, mais ça puait pour toi. Tu montes dans ton véhicule et démarre bien trop vite, brûlant plusieurs feux rouges, dépassant clairement les limites de vitesse. Bon, tu as de la chance, tu arrives entier devant ta maison et sans te faire arrêter par les flics. Tu sors de la voiture, manquant de tomber, pour finalement ouvrir la porte d'entrée. Tu es crispé comme pas deux. Ta femme est là, assise dans le canapé, t'observant pour ensuite regarder son portable sur la table en verre. - Coucou chérie... Tu es loin d'être assuré. Tu vois à son visage qu'elle fait la gueule, que tu vas passer un mauvais quart d'heure. Tu décides donc de prendre les devant, déposant ta veste au porte manteau. - Je suis désolé mon amour, mon téléphone n'avait plus de batterie et je n'ai pas vu l'heure passer... Tu approches d'elle en silence, passant une main dans tes cheveux. Elle ne décolle pas son regard de l'écran de son ordinateur et ça a le don de te titiller les nerfs. Tu n'aimes pas quand elle réagit ainsi. Parfois, la différence d'âge était assez marquante entre elle et toi, mais tu l'aimais ainsi. - Mon amour, arrêtes de râler. Regardes-moi et arrête de faire genre que tu es sur internet... Tu sais pas que généralement je te préviens toujours.

Tu viens t'asseoir sur la table en verre en face d'elle et directement, tu rabaisses l'écran de son ordinateur vu qu'elle ne comptait pas t'écouter. Ta femme est têtue, caractérielle et surtout très jalouse. Tu en as déjà fait les frais plus d'une fois. Clapant l'ordinateur pour le refermer, tu hausses un sourcil. - Tu vas faire la gueule toute la soirée? Parce que tu sais bien que t'es sexy quand tu rales...


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: I must've called a thousand times (caleb ♥)   Dim 12 Juin - 20:39




I must've called a thousand times
Caleb & Athénaïs



Athénaïs n’était pas quelqu’un de violent. Elle pouvait se montrer envieuse envers certaines personnes, mais pas au point de frapper quelqu’un. Elle était normalement beaucoup plus subtile que cela. Mais voilà exceptionnellement, Athénaïs avait légèrement envie de prendre une chaise et puis d’aller la fracasser sur Caleb. Tout cela dans le simple but de lui remettre les idées en place. La jeune américaine faisait de son mieux pour vite chasser cette idée de sa tête rapidement. Pour cela, elle ferma les yeux et tâcha concentrer son esprit sur quelque chose d’autre. Une fois finit, elle soupira et ouvrit les yeux à nouveau. Voilà, débarrasser. Enfin... pour le moment. Toujours les yeux rivés sur l’écran lumineux dont la luminosité commençait à lui faire mal, Athénaïs avait presque ignorée Caleb. Il peut être rassuré, elle va bien finir par parler à nouveau. Elle attend simplement de le faire culpabiliser juste un peu. Plus de batterie? Bien, trouve un chargeur et puis voilà, problème réglé. Tout le monde serait content s’il avait fait ça et peut être qu’Athénaïs serait plus clémente. « Tu te fous de moi ? » dit-elle, cette fois-ci en le regardant droit dans les yeux. Qu’est-ce qui pouvait, dans le monde, lui faire oublier le temps qui passe? Apparemment, Caleb avait trouvé un moyen qui lui avait fait oublier sa propre femme en plus du temps. Encore une fois, Athénaïs avait gardé ses pensées pour elle-même. « Tu risques d’avoir une bonne surprise quand tu vas mettre en charge ton téléphone ». Son portable risque même de mal fonctionner en recevoir les différentes notifications en même temps.

Elle aimerait bien arrêter de râler mais encore faut-il qu’elle ait une bonne raison pour cela. Enfin que Caleb essaye de la convaincre d’aller dans ce sens. « J’y suis vraiment. Je cherche une nouvelle robe ». Athénaïs, elle était comme ça, elle n’arrivait pas à mentir. Et quand elle essayait, ne serait-ce qu’une seule fois, elle arrivait à sortir quelque chose de complètement débile ou de très peu crédible. « Oui ? ». Voilà, maintenant, elle le regardait. Et? « D’habitude, oui… ». Elle n’avait pas pris la peine de finir sa phrase, commençant à avoir du mal à trouver des trucs à lui reprocher. La jeune blonde le regarda fermer son ordinateur sans rien dire et même sans intervenir, ce qui était un fait plutôt étonnant depuis le début de la soirée. « Je ne sais pas trop, faut voir » dit-elle d’une petite voix tout en baissant la tête. Elle le releva rapidement la tête dès qu’elle entendit le mot ‘sexy’. Les joues d’Athénaïs vinrent légèrement se teinter de rouge. Le con, il avait définitivement réussit à la faire changer d’avis. Elle prit un coussin qu’elle avait trouvé à sa droite pour le balancer sur Caleb. « Tu commences à m’énerver... Avec toi, je n’arrive pas à rester sérieuse » lui rétorqua-t-elle en éclatant de rire quand elle avait vu à quoi il se ressemblait avoir reçu l’oreiller.
© ACIDBRAIN

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: I must've called a thousand times (caleb ♥)   Dim 12 Juin - 21:47


Tu observes ta femme avec un petit regard rieur, amoureux. Tu es fou d'elle, c'est le cas de le dire. Tu la trouve merveilleusement belle, caractérielle comme il le faut. Malgré votre différence d'âge, tu avais rapidement compris qu'elle était celle qu'il te fallait. Tu te souviens encore de ce jour, ou en plein centre commercial, tu avais posé un genoux à terre réclamant sa main. Tu te souviens de son sourire, de son oui, du bonheur que tu avais dès lors éprouvé. Tu te souviens de l'approbation de ses parents, du regard de son père quand tu avais demandé à celui-ci son consentement. Il avait hésité mais il avait accepté, t'annonçant que si tu faisais du mal à sa fille il t'arracherait les yeux... Tu te souviens de cette femme en blanc qui c'était avancée dans l'église. De ton coeur tambourinant dans ta poitrine face à cette vision merveilleuse. - J'imagines que mon téléphone risque de surcharger te connaissant. Oh bébé, je suis désolé, je ne savais pas qu'il était éteint. Tu t'étais approché d'elle, te posant en face d'elle, alors qu'elle te dit qu'elle cherche une robe. Les femmes et les vêtements. Mais tu ne l'as crois pas et cela te fait sourire. - Menteuse....vilaine menteuse. Dis-tu un petit sourire aux lèvres alors qu'elle daigne enfin te regarder. Tu fermes son ordinateur, bien décidé à ne pas abandonner, bien décidé à capter son attention. Tu es un homme têtu, autant qu'elle. Elle ne sait pas trop si elle va râler? Pourtant, elle te regarde de nouveau, les joues rougies par ton compliment. Oui, ta femme est sexy en toutes circonstances, même quand elle râle, même quand elle a des cernes sous les yeux après une longue nuit. Tu souris en coin en croisant son regard et...tu te choppe un coussin dans la figure.

Clignant plusieurs fois des yeux sous le choc, tu l'entends rire et tu fais de même. - Attends toi, tu vas voir. Tu attrape son ordinateur et le dépose sur la table, sautant sur la jolie blonde, l'obligeant à se coucher sur le canapé alors que tu te mets à la chatouiller, l'écran sous ton poids. Tu enfouis ton visage dans son cou, y enfonçant tes dents sans pour autant lui faire mal. Après quelques secondes, tu te calmes enfin, positionnant tes bras de part et d'autre de son visage, te décollant d'elle pour cesser de l'écraser, mais ne bougeant pas de sur elle pour autant. - Puis, tu m'aimes trop pour rester sérieuse avec moi. Je te rappelle que tu m'as épousé ma chère, ce n'est pas pour rien. Tu viens déposer un baiser sur le bout de son nez puis sur ses lèvres. Un baiser tendre, doux. Tu te redresse calmement et saute sur tes pieds, allant chercher ton chargeur dans un tiroir pour brancher ton téléphone. A peine allumé tu l'entendis vibrer toutes les trente secondes et tu tournes ton regard vers ton épouse. - Et ben dis donc, chérie, tu t'es lâchée hein. J'ai peur de lire les messages ou de les écouter... Tu dépose ton gsm sur le tiroir et ne prends pas la peine de lire les messages, tu le feras plus tard. Puis, ça n'était pas utile vu que tu étais rentré... Revenant vers ta femme, tu t'assois dans le canapé, la tirant vers toi avec une certaine force. - Viens ici ma râleuse. Tu fais en sorte de la tirer sur tes genoux pour qu'elle se mette à califourchon sur toi, alors que tes mains se placèrent sur ses hanches.

- Tu sais que tu m'as manqué toi? Tu as eu fini plus tôt? Tu laisses glisser ton regard sur elle. Vous voyez, le soucis avec de jeunes mariés c'est que les hormones sont sans cesses en ébullition. Puis, effectivement, quand ta femme râle elle est plus sexy que d'habitude. Quoi que, non, elle est toujours sexy pour dire la vérité. Tu reviens capturer son regard avec le tiens et d'un air complètement sérieux tu dis dit. - Bonjour vous. Vous êtes libre ce soir? Ou durant les cinquante prochaines années? Un sourire léger s'afficha sur tes lèvres.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: I must've called a thousand times (caleb ♥)   Dim 19 Juin - 11:22




I must've called a thousand times
Caleb & Athénaïs



« J'imagines que mon téléphone risque de surcharger te connaissant. Oh bébé, je suis désolé, je ne savais pas qu'il était éteint. » Elle ne pouvait pas dire qu’il avait tort sur ce coup. Son téléphone ne risque pas seulement de surcharger, mais également de rendre l'âme. Tout simplement. Après tant pis, en ne faisant pas attention, il avait pris délibérément ce risque. En somme, qui pisse au vent, se rince les dents, comme elle avait l’habitude de dire assez souvent. Tant pis. Enfin, avec un peu de chance, il aurait juste un peu de mal à se rallumer et à répondre pendant un moment. Elle utilisait le touchpad pour faire comme si elle changeait de page web mais en vrai, elle cliquait dans le vide. La jeune blonde essayait tout simplement de rester un minimum crédible aux yeux de son mari. « Menteuse....vilaine menteuse ». Apparemment, cela n’avait pas du tout marché. Hm, elle n’était pas du genre à avouer et préférait continuer de nier. « Attends quelques jours et tu verras bien quand elle arrivera ». Comme elle était, Athénaïs serait tout à fait capable d’aller demain en vitesse au centre commerciale ou toute autre boutique pour aller chercher aller chercher cette foutue robe. Quitte à choisir par dépits. Peut-être une rouge, parce que normalement, tout le monde aime le rouge. « J’espère que j’ai bien validé le paiement ou sinon, tu ne pourras pas la voir » dit-elle en le regardant fermer son ordinateur portable. Puis elle rajouta: « Moi je dis ça mais en même temps je m’avance pas trop ». En plus, d’être jalouse comme pas deux, Athénaïs avait également le don de ne pas savoir ce qu’elle voulait réellement.

« Attends toi, tu vas voir ». C’est bon, elle lui avait juste balancé un coussin. Cela n’avait rien de bien méchant comparé à ce qu’elle avait prévu de lui faire quand il était rentré. Il devrait s’estimer heureux. « J’ai même pas… » Elle allait dire qu’elle n’avait même pas peur, mais Caleb ne lui laissa pas le temps de finir la fin de sa phrase. Elle était, à présente, contrainte de s’allonger sur le canapé avec Caleb qui la chatouillait. Il faisait encore exprès parce qu’il savait pertinemment qu’elle ne résistait presque jamais à cela. Elle essayait de gigoter pour éviter au maximum, mais rien n’y faisait. Plus il la chatouillait, plus elle rigolait. « Puis, tu m'aimes trop pour rester sérieuse avec moi. Je te rappelle que tu m'as épousé ma chère, ce n'est pas pour rien ». Et oui, elle se souvenait encore de ce moment comme si c’était hier. Elle se souvient parfaitement d’avoir eu peur de la réaction de son père et de sa mère quand elle était venue avec Caleb pour lui annoncer la grande nouvelle. Sa mère fut plus facilement convaincue en lui disant qui si elle était heureuse et que c’était ce qu’elle voulait, elle n’y voyait aucune objection. Son père, quant à lui, s’était montré plus mitigé mais s’était finalement fait à l’idée. Et puis, il y avait eu après, le grand jour. Le fameux grand jour où elle avait fait une crise panique, quand elle n’arrivait pas à trouver les boucles d’oreilles choisies auparavant, alors qu’elle les portait déjà. Ce même jour, une amie qu’elle connaissait depuis une paire d’années avait menacé de l’assommer si elle ne se calmait pas immédiatement. « En effet. Et j’ai fait le bon choix ». Elle recommençait à sourire. Mais quand Caleb arrêta de l’embrasser pour aller mettre en charge son téléphone, Athénaïs fut triste et elle ne se gêna pas pour le montrer. « Et ben dis donc, chérie, tu t'es lâchée hein. J'ai peur de lire les messages ou de les écouter... » « Il ne vaut mieux pas que tu les écoutes tout de suite », ouais parce que ça pourrait complétement gâcher le moment. Il aura tout le temps demain pour cela. « Viens ici ma râleuse. ». Elle n’allait pas se mentir mais ce sentiment d’appartenance la rassurer quand même pas mal. « Moi ? Râleuse ? Arrête de dire des bêtises » prit-elle sur le ton de l’ironie. « Tu sais que tu m'as manqué toi ? Tu as eu fini plus tôt ? ». Elle haussa légèrement les épaules tout en souriant. « Oui, mais bon, c’est toujours bien de te l’entendre dire. Ouais, j’ai finis plus tôt, un client avait annulé à la dernière minute. Je te passe l’histoire de toute façon ». Au tant ne pas commencer à l’ennuyer. « Bonjour vous. Vous êtes libre ce soir? Ou durant les cinquante prochaines années ? »  A ce moment précis, Athénaïs aurait pu très bien jouer avec lui en disant qu’elle devrait aller voir dans son agenda pour vérifier ses disponibilités mais non. « Hm, laissez réfléchir deux secondes ». Si elle n’avait pas envie de jouer avec lui, cela ne voulait pas dire qu’elle n’allait pas le faire mariner un court instant. « Oh que oui, avec plaisir même » dit-elle avant de venir l’embrasser à nouveau.
© ACIDBRAIN
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: I must've called a thousand times (caleb ♥)   

 
I must've called a thousand times (caleb ♥)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» A thousand times I tempted fate - William & Skye.
» Thousand Sons
» Au supermarché ils vendent des cerveaux ~ Caleb's Relation Ship ♥
» Caleb montre une vidéo plus que X à Cane (pv Cane)
» Caleb le sorcier au pouvoirs mysterieux [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciennes Intrigues :: Réalité Augmentée-
Sauter vers: