Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 18:07


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Une patrouille de courtoisie au niveau des docks de Chicago, voilà ce que c’était censé être, à l’origine. Récemment, les chasseurs d’ombres avaient nettoyé le port de la ville d’un groupe de démons, mais dans le doute, Megara avait préféré y retourner en éclaireur la semaine suivante, prenant la décision d’y aller seule. Il y avait probablement d’autres missions bien plus importantes que celle d’aller vérifier les abords du Lac Michigan, surtout qu’au niveau du port, l’odeur de poisson n’est pas du meilleur goût. Il était vingt-trois heures passée lorsque la jeune femme, après avoir parcouru une bonne partie de la zone, décida de rebrousser chemin, rangeant sa lame séraphique à sa ceinture. Il n’y avait pas un seul terrestre dans la zone, et elle n’en était pas tellement étonnée : Non seulement la zone n’est pas forcément fréquentable, mais en plus, traîner ici au beau milieu de la nuit était de la pure folie. Et pourtant… Alors qu’elle approchait d’entrepôts, elle entendit un bruit sourd. En une seconde à peine, la jeune chasseuse d’ombres avait sorti ses dagues jumelées, et courait jusqu’à l’entrée de la bâtisse pour se faufiler par la légère ouverture présence. Sa pierre de rune en main, elle éclaira les lieux, pour voir un corps inerte. Un terrestre, un jeune garçon, peut-être dix-sept ans, qui a tous les coups était venu ici pour se faire une belle frayeur. Un gémissement sourd sortit Meg de sa torpeur, alors qu’elle vérifiait le pouls du pauvre adolescent qui ne pourrait être sauvé. Rapidement, la jeune femme se déplaça jusqu’au bout de l’entrepôt pour y voir un second adolescent, probablement ami du premier, grièvement blessé. A contrecœur, la rouquine remarqua une blessure au niveau du cou du jeune homme. Du poison. Il était condamné. Il énumérait plusieurs prénoms, et aussitôt, la jeune femme sortit sa stèle pour activer sa rune de visibilité. Elle se pencha au-dessus du jeune homme, qui respirait faiblement. « Je vous en prie… Sauvez les.. Jay .. Noah, vite… » Serrant le poing, Megara passa doucement une main sur la joue de l’adolescent. Elle se voulait rassurante, apaisante. Mais la vérité, c’est qu’il allait bientôt mourir, et elle ne pouvait rien y changer. En revanche… « Vos amis… Où sont-ils allés ? »

Une heure plus tard. D’un mouvement rageur de la main, elle essuie l’ichor qui macule sa tenue de combat, lui brûlant une partie de la peau. Mais elle n’a pas le temps d’appliquer une iratze, à vraie dire, elle n’a même pas le temps de chercher une de ses dagues qu’un nouveau coup la frappe au ventre, la faisant reculer sur plusieurs mètres. Elle avait voulu sauver les adolescents, et s’était frotté à deux démons Ravener qui avaient pris l’apparence des pauvres gamins. Les vrais étaient probablement aussi morts que leurs deux autres amis. Se redressant rapidement, Megara s'élança, et sauta pour venir trancher d'un geste sec le bras d'un des Raveners. Le second, passé derrière elle, tenta de l'empoisonner, mais elle roula sur le côté à temps. Elle n'avait pas le temps de contacter les autres, à vraie dire, elle n'avait le temps de rien si ce n'est de lutter pour sa vie. Elle sauta de la poutre où elle s'était perchée, hurlant: « HEY! Vous savez pas faire la différence entre un poteau et un chasseur d'ombres ? Je suis presque vexée. » Et elle lance un de ses poignards séraphiques, qui vient se planter dans le premier Ravener, disparaissant dans une pluie d'ichor pour retourner dans sa dimension. Mais le problème quand on se retrouve en sous nombre, c'est que la situation peut rapidement tourner à ton désavantage. Le second démon s'élança, et donna un violent coup à Megara, qui voltigea jusqu'à l'extérieur du bâtiment, sur le bord du port, en gémissant. Elle s'appuya sur ses coudes en crachant du sang, avant de pivoter, cherchant ses dagues à sa ceinture. Sa lame séraphique était restée à l'intérieur, et le Ravener fonçait droit vers elle. Finalement, peut-être que ce n'était pas tellement de tout repos, cette visite de courtoisie sur les docks. Rampant en arrière, Megara allait pour se relever, au moment ou elle réalisa seulement qu'un morceau de verre traversait sa jambe, probablement un débris qui trainait sur le port. Et pourtant, malgré la douleur, elle se préparait à se battre, à se défendre. Il suffirait d'une seule piqure du Ravener, pour que le poison agisse. Et personne ne la trouverait ici à temps, pour la ramener à l'institut et la faire soigner. Elle était seule, et cette fois, elle n'avait pas été assez prudente. D'ordinaire, son frère était le premier à commettre cette erreur. Comment en était-elle venue à faire de même ?


© MADE BY SEAWOLF.

821 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 19:37


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
- Frey! Tu avance en courant vers ta soeur, la rattrapant alors qu'elle disparaissait dans le couloir. Se tournant vers toi, elle t'observa d'un air interrogateur. - Tu as vu Megara? Je devais lui parler de la prochaine mission, elle est introuvable dans l'institut. Ta jumelle secoue négativement la tête, t'affirmant effectivement qu'elle n'avait pas vue la jeune rouquine. Tu soupires mécontent et sans attendre, tu te diriges vers la salle central où plusieurs ordinateurs et autres machines y étaient en fonction. - Toi! Prends ce numéro et trouves moi sa position. Maintenant. Ta voix est froide et sec, au point que le jeune homme secoue activement la tête et commence sa recherche. Tu n'attends pas des lustres avant que la réponse ne tombe. La jeune Shadowhunters est dans le West side, dans le port. Tu grince des dents. Que faisait-elle là? Tu n'en avais aucune idée. Pourtant, tu sentais que ce n'était pas forcément une bonne chose. Vous aviez nettoyés le port il y a une semaine, mais une activité suspecte y avait de nouveau été déclarée. Les démons sont de plus en plus nombreux et le port est un endroit prisé par ce genre de créature. Tu te diriges vers les armes et attrape ton arbalète, ainsi que ton épée séraphique. Enfilant tes mitaines, accrochant une lame à ta ceinture, tu active ta rune d'invisibilité. Ni une, ni deux, te voilà en route pour le port, bien décidé à remonter les bretelles de la rouquine au passage. Elle n'était pas censée être dans ce secteur, pas seule en tout cas. Il y a des endroits comme ça qui sont bien trop vastes, bien trop dangereux pour patrouiller en solitaire. Même toi tu ne t'y risquerais pas sans Freya. Mais soit, tu n'avais pas pris la peine de prévenir ta jumelle, la sachant en route pour une mission dont tu ne faisais pas partie. Vous êtes en sous-effectifs, les missions sont nombreuses, vous étiez donc quelques fois amenés à travailler de votre côté. Tu arrives dans le port et directement, un bruit de bagarre te parvient distinctement. - Megara. Tu avais murmuré ses paroles avec une certaine angoisse. Depuis l'épisode du lac tu avais pensé à elle plus que nécessaire, chose dont tu te serais bien passé.

Silencieusement, mais rapidement, tu te dirige vers le bruit de lutte et tu finis par apercevoir la scène. Elle est couchée sur le sol, un débris de verre dans la jambe, alors qu'un démon approchait d'elle dangereusement. Un Ravener à ne pas douter. Tu attrape ton arbalète, la décrochant de ton épaule et tu vise. En quelques secondes une flèche siffle et vient s'enfoncer dans l'épaule du Ravener. - Et t'as pas envie de t'attaquer à quelqu'un de moins amoché. Les filles ça n'a pas bon gout, surtout quand elles ont pas spécialement de bon sens. Sous-entendu évident, reproche loin d'être subtile. Mais au moins, tu as attiré l'attention du démon. Tu vises et tu attends qu'il approche, ce qu'il fait rapidement et avant qu'il ne te touche avec l'une de ses piques empoisonnées, tu lui enfonces une flèche entre les deux yeux. Celui-ci disparait, quittant notre monde pour retrouver sa propre dimension. Tu baisses ton arme et approche rapidement de Megara qui semblait amochée. Glissant à ses côtés, tu te retrouve à genoux près d'elle. - Mais bordel t'es pas possible toi! Tu sais bien que tu n'as rien à foutre ici toute seule Meg. Tu regarde sa blessure et, alors que tu t'apprêtais à l'aider, tu sentis un coup t'envoyer valser quelques mètres plus loin. - Outch, je m'y attendais pas à celle-là. C'est pas cool de prendre les gens en traitre! Tu te redresse en attrapant ton épée séraphique, ton arbalète ayant glissée plus loin, hors de ta portée. - Je pensais qu'on avais nettoyé la zone. Pire que des rats! Un dernier démon avait ramené ses fesses, sûrement alarmé par la bagarre qu'avait déclenché la jolie rousse. Tu saute sur le côté en voyant les piques empoisonnées volées vers toi, sentant une frôler dangereusement ton bras. Sans attendre une seconde, tu fonce vers ta cible bondissant sur celle-ci, alors que ton épée achevait le travaille pour toi, coupant le démon en deux. Une main sur le sol, les genoux pliés, tu levas la tête vers la jeune femme en revenant vers elle, déposant ta lame séraphique à ses côtés.

- Il c'est passé quoi? Je vais devoir enlever le débris de ver. Meg, tu as été touchée par une pique? Dans ta voix un soupçon d'inquiétude transperce tes cordes vocales. Ta main c'était posée instinctivement sur sa joue, alors que ton regard, lui, c'était planté dans ses yeux. Tu étais partagés entre l'envie de lui en coller une, de lui crier dessus, ou encore de la serrer dans tes bras. Trois manières forts différentes. Tu soupires légèrement, attendant une réponse de la jeune femme. Un bruissement se fait entendre et tu redresses la tête hâtivement. Un chat...Tu es sur tes gardes et ton regard balaye les environs. Néanmoins, pour l'instant vous ne sembliez plus menacés. Enfin, pour l'instant en tout cas. De toute façon, tu étais bien décidé à ramener la chasseuse d'ombre à l'institut et ce le plus rapidement possible!



© MADE BY SEAWOLF.

921 mots
Post 2

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 20:49


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Si elle n’avait pas remarqué la douleur au niveau de sa jambe, probablement trop obnubilée par les Raveners qui lui faisaient face, elle réalisait maintenant qu’elle essayait de se redresser que ça allait s’avérer compliqué. Meg ne quittait pas le démon du regard, pourtant. Digne, fière, une vraie chasseuse d’ombres, si elle devait mourir, ce serait en défiant le démon jusqu’au bout. Son souffle était court, ses muscles étaient tendus et douloureux, effet secondaire de la bataille qu’elle livrait déjà depuis une bonne heure. Elle n’aurait pas cru être capable de tenir face à un groupe de Raveners si longtemps, du moins, pas seule. Et alors qu’elle sentit que le dernier démon était sur le point d’attaquer, elle leva sa dague avant de voir une flèche fendre l’air et se planter dans son épaule. Et une voix. - Et t'as pas envie de t'attaquer à quelqu'un de moins amoché. Les filles ça n'a pas bon gout, surtout quand elles ont pas spécialement de bon sens. Ce sarcasme évident, cette sécheresse et cette provocation. « Dimitri… » Qu’elle murmure, incapable de sourire même face à la remarque indirecte qu’il venait de lui faire. Non, elle était bien trop concentrée à essayer de se relever pour l’aider, alors que le Ravener se rapprochait du brun, pour finalement… Disparaître, pulvérisé par la flèche que le jeune homme venait de décocher. Avec un soupir de soulagement, elle abandonne ses maigres forces, laisse retomber sa tête en arrière dans un léger gémissement. Et dans la seconde, une grande silhouette s’agenouille auprès d’elle. - Mais bordel t'es pas possible toi! Tu sais bien que tu n'as rien à foutre ici toute seule Meg. Elle releva les yeux pour le regarder, le cœur battant. Depuis l’épisode du lac, elle ne l’avait que peu croisé, et à vraie dire, elle l’avait un peu fait exprès, réalisant qu’elle pensait beaucoup trop à leur étreinte et au fait qu’elle ait pensé à l’embrasser. Pourtant, là, elle ne pouvait pas être plus heureuse de voir qu’il était là. N’importe quel chasseur d’ombre… mais surtout lui. « Je ne pensais pas que… » Commença-t-elle difficilement, avant de distinguer une silhouette par-dessus son épaule. « Attention ! » Qu’elle crie, mais trop tard, le brun se retrouve projeté sur plusieurs mètres loin d’elle. Serrant le poing, elle se redresse sur un coude en attrapant à nouveau ses dagues. - Outch, je m'y attendais pas à celle-là. C'est pas cool de prendre les gens en traitre ! Je pensais qu'on avais nettoyé la zone. Pire que des rats! Un autre démon, probablement alerté par le bruit aux alentours. Megara s’apprêtait à lancer une de ses dagues en direction du démon, qui tentait de viser le Lightwood avec ses pics empoisonnés, mais Caleb se ruait déjà sur lui, épée séraphique en main, pour agilement trancher l’ennemi en deux et ainsi, le renvoyer avec ses congénères.

La rouquine relâche alors ses dagues, qui tombe avec fracas sur le sol, tandis que le reste de son corps s’affaisse de même. Néanmoins, elle reste appuyée sur un bras en voyant Dimitri se précipiter auprès d’elle, déposant son épée aux côtés de Meg. - Il s'est passé quoi? Je vais devoir enlever le débris de ver. Meg, tu as été touchée par une pique? Elle n’arrive pas à déterminer s’il est juste furieux, ou réellement inquiet. Mordant sa lèvre inférieure, elle secoua la tête à la négative. « Je pensais qu’il n’y avait plus de démons, je faisais juste un tour, et des enfants.. Des terrestres… » Elle suspendit ses mots, se rappelant que le groupe n’avait pas survécu. En fin de phrase, sa voix se brisa, et elle leva sa main pour la poser par-dessus celle du brun, effleurant son avant-bras avant de venir s’accrocher à son épaule doucement. « Ils ne m’ont pas touché avec leur poison.. Vas-y, retire-le. » Elle souffle un coup, baissant les yeux vers le morceau de verre. Puis, instinctivement, sa main glisse des épaules de Caleb, pour examiner son visage, puis ses bras, qu'elle parcoure de ses deux mains tremblantes, à la recherche d'une quelconque blessure, d'un pic empoisonné du démon. Elle l'avait vu attaquer, elle avait vu combien il était passé près de lui. Meg bougea difficilement, cherchant sa stèle, prête à le recouvrir d'iratze s'il le fallait. « Dis-moi qu’ils ne t’ont pas touché.. » Elle s’en fout, dans l’immédiat, de la distance qu’il peut imposer. D’ordinaire, Megara fait attention aux autres, et là, c’est pire encore. Son regard vert s'accroche à celui du jeune homme malgré l'obscurité dans le port, et sa main termine sur sa joue, doucement, alors qu'elle examinait son visage plus en détail.


© MADE BY SEAWOLF.

812 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 21:27


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
« Je ne pensais pas que… » Tu secoues la tête avec un certain énervement. Elle ne pensait pas que quoi! Qu'il y aurait des démons. Mais bordel, des démons grouillaient dans Chicago depuis que les Obscurs avaient pris le dessus. Depuis qu'ils hantaient les rues, cet univers. Elle n'aurait jamais dû venir ici seule, elle aurait au moins dû demander des renforts, une aide quelconque. Si ce n'était pas toi, quelqu'un de ton équipe ou même extérieur. Elle avait été stupide sur le coup et tu avais envie de lui mettre un claque. Vous aviez à peine eu le temps de vous parler depuis l'épisode du lac, prenant tout les deux un malin plaisir à vous éviter. Bien sur, vous aviez encore travaillés ensembles, néanmoins, tu ne lui avais pas prêté plus d'attention que ça et se fut vice-versa. Comme si il ne c'était jamais rien passé... « Attention ! » Trop tard. Tu as déjà volé à plusieurs mètres, roulant durant quelques secondes, le choc te coupa le souffle et tu sentis une vive douleur s'emparer de ton épaule gauche. La chute avait été brutale, mais il en fallait plus pour te foutre KO. Des coups tu savais en recevoir, tu avais appris à gérer la douleur et à combattre même avec un membre cassé. Tu es comme ça. Parfois trop inconscient, capable de te vider de ton sang tout en combattant jusqu'à ton dernier souffle. Ce qui n'était pas le cas ici, vu que déjà, tu bondissais vers ton adversaire pour le couper en deux sans trop de difficultés. Ce n'est pas un démon qui allait avoir raison de toi. Oh non, tu as été entraîné par Jules Lightwood, tu es l'un des meilleurs chasseurs d'ombres de ton institut. Ce n'était pas aujourd'hui que tu allais rendre l'âme et rejoindre tes ancêtres. Revenant vers la jeune femme rapidement, tu déposes ta lame près d'elle, la gardant assez proche au cas où. Tu demande rapidement si elle a été touché par un pic, t'inquiétant de son état physique. Si jamais elle a été empoisonnée, tu allais devoir trouver un sorcier et vite, voir très vite. La rune de guérison n'aurait pas suffit, pas avec ce genre de poison.

Tu la vois secouer négativement la tête et tu soupire de soulagement malgré toi. « Je pensais qu’il n’y avait plus de démons, je faisais juste un tour, et des enfants.. Des terrestres… » La voix de Meg se brisa légèrement et tu détournes les yeux vers l'entrée, te doutant que ceux-ci étaient morts. Vous aviez pour devoir de tuer les démons, de protéger les plus faibles et ce n'était jamais facile de voir une quelconque personne mourir devant vos yeux. Même pour toi. Sauf que tu avais appris à te blinder et grâce à ça, tu ne laissas paraitre aucunes émotions. La main de la jeune femme vient se poser sur la tienne, glissant sur ton avant-bras, se posant ensuite sur ton épaule. Ce contact t'arracha un frisson, alors que tu tentais de rester concentrer sur ce que tu devais faire. Tu n'avais rien dis par rapport aux terrestres. Ils sont morts, tu ne pouvais rien faire pour eux. La vie est ainsi faite. « Ils ne m’ont pas touché avec leur poison.. Vas-y, retire-le. » Tu secoues affirmativement la tête. - D'accord. Tu allais poser ta main sur le morceau de verre quand tu sentis la main de Megara explorer ton visage, ton bras, bref, toute partie qui aurait pu être potentiellement visée ou encore touchée par le poison. Elle bouge alors difficilement et tu tentes de la maintenir en place, alors que ta main avait été se loger dans sa nuque. « Dis-moi qu’ils ne t’ont pas touché.. » Elle examine plus en détail ton visage, alors que vos regards se croisent à nouveau. - C'est bon Megara, je vais bien, je n'ai pas été touché...Arrêtes de bouger, tu vas empirer ton état. Ta main de libre vient se poser sur la mienne, la serrant légèrement avant de faire en sorte qu'elle la replace près d'elle et non plus sur ta joue. Pas que ce contact te dérangeait, mais il valait mieux qu'elle ne s'agrippe pas à ton visage lorsque tu allais retirer le débris de verre. Tu n'as simplement pas envie d'avoir des ongles enfoncés dans ta peau ou une gifle réflexe.

Tu souris légèrement et sans prévenir, alors qu'elle ne devait clairement pas s'y attendre, tu attrape le débris et tu tire dessus avec force, l'enlevant de la jambe de la rouquine. Tout aussi vite, tu prends ta stèle et sans lui demander son avis tu dessines une rune de guérison. Inutile de perdre du temps, la plaie devait se refermer et ce très vite. Une fois fait, tu range ta stèle et la regarde de nouveau. - Ne me refais jamais ça Megara, c'est clair! Quand tu dois faire ce genre de choses, tu le fais avec du renfort! Si j'avais pas tracé ton portable tu serais morte à l'heure qu'il est. Ta voix est assez froide et autoritaire, néanmoins, elle n'est pas non plus agressive. Non, tu laisses apercevoir le fait que tu t'inquiétais réellement pour elle, qu'elle avait eu le don de te foutre les nerfs à bloc. Tu soupire et passe une main sur ton visage puis dans tes cheveux, revenant la regarder et d'une voix plus calme tu ajoutes. - Pour les Terrestres, dis-toi que tu ne pouvais rien y faire. D'accord? Ça fait partie de notre travail. On ne peut pas sauver tout le monde.



© MADE BY SEAWOLF.

971 mots
Post 4


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 22:04


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Evidemment, il est agacé, le contraire l’aurait étonnée. Mais elle n’a pas le temps de se justifier auprès de Caleb qu’un démon l’attaque en traitre, l’envoyant valser sur plusieurs mètres. S’il devait lui arriver quelque chose par sa faute, elle ne se le pardonnerait jamais. Heureusement, c’est Caleb. Elle n’a jamais douté de sa capacité à se défendre seul, et en quelques secondes seulement, il terrasse le démon, qui se dématérialise, ne laissant qu’une traînée d’ichor derrière lui. C’est fini… pour l’instant. Lorsque le brun revint auprès d’elle, elle commença d’abord par s’expliquer, puis, par parler des terrestres… Le temps qu’elle ne trouve les deux derniers potentiels survivants, ils étaient déjà morts, et les Raveners s’étaient attaqué à elle, la conduisant, au fil du combat, jusqu’ici. Et il était arrivé, la tirant de sa situation délicate. Et pourtant, plutôt que de penser à elle-même, Meg inspecte le jeune homme, vérifie qu’il n’a pas d’entaille dangereuse, susceptible d’être empoisonnée. Puis elle croise son regard.. Le regard qu’elle a cherché à éviter depuis la dernière fois, depuis cette proximité inédite entre eux, à laquelle elle ne s’était pas attendue. Toutes les barrières qu’elle s’était construites depuis qu’elle avait reculé dans le lac Michigan s’étaient détruites alors que, la voix tremblante, elle lui demandait s’il n’avait pas été touché. - C'est bon Megara, je vais bien, je n'ai pas été touché...Arrêtes de bouger, tu vas empirer ton état. Sa main vint chercher la sienne, pour y exercer une légère pression, la détachant de sa joue. Elle se laissa faire, docile, ne quittant pas son regard en hochant la tête tandis que sa main retombait le long de son corps. Il lui souriait légèrement, quand soudain, elle cria. Un cri léger, étouffé rapidement lorsqu’elle serra les dents, le temps que Dimitri trace avec agilité une rune de guérison du bout de sa stèle. Elle avait appris avec le temps à prendre sur elle et limiter ses cris de douleur. Lorsqu’elle sentit le léger picotement de la stèle cesser, elle expira bruyamment, retrouvant son souffle. « Merci. »

Mais rapidement, sa stèle rangée, le brun revint près de Megara, les traits durs et .. Et autre chose. - Ne me refais jamais ça Megara, c'est clair! Quand tu dois faire ce genre de choses, tu le fais avec du renfort! Si j'avais pas tracé ton portable tu serais morte à l'heure qu'il est. Il avait tracé son portable ? Elle releva la tête vers le visage de Dimitri, et sut enfin mettre des mots sur son expression : Ses traits étaient durs, et teintés d’inquiétude. « Pardonnes moi… » Qu’elle marmonne, visiblement touchée par sa réaction, et encore patraque après la bagarre. Pour la première fois depuis longtemps, elle avait eu peur, elle n’avait pas été confiante. Elle s’était trouvée vulnérable, et détestait cette sensation. Elle en tremblait encore. La voix de Dimitri se fit plus douce lorsqu’il reprit la parole : - Pour les Terrestres, dis-toi que tu ne pouvais rien y faire. D'accord? Ça fait partie de notre travail. On ne peut pas sauver tout le monde. - « Je sais… Quand je suis arrivée, deux d’entre eux étaient déjà morts, et le temps que je trouve les Raveners… » Ses mots moururent à nouveau, et elle soulevait son corps, pour venir se blottir contre le jeune chasseur d’ombres, le visage dans le creux de son cou. Peu lui importait qu’il la repousse aussitôt, peu lui importait tout. Ce soir, elle avait frôlé la mort, et sans lui… Comme il l’a dit, s’il n’avait pas tracé son téléphone… Elle lève ses bras pour les enrouler autour du buste de Dimitri, se serrant doucement contre lui. « Je serais plus prudente, je te le promet. » Souffle-t-elle finalement, avant de redresser son visage pour le regarder, réprimant une grimace alors qu’elle sentait sa jambe cicatriser lentement. Avec précaution, elle remonta doucement sa jambe endolorie, avant de détacher brièvement son regard de celui du jeune homme pour regarder autour d’eux. « Il ne faut pas s’attarder ici... Si d’autres Raveners débarquent… » Elle n’était pas en pleine mesure de se défendre.



© MADE BY SEAWOLF.

705 mots
Post 5


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 22:39


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
Tu avais été rapide dans ton geste pour enlever le débris, confiant également. Ce n'est pas la première fois que tu dois faire ce genre de chose, tu sais comment t'y prendre et surtout comment agir face à une telle situation. Malheureusement, tu avais vu plus d'un néphilim tomber en combattant. Plusieurs fois tu avais été tenté de revenir en arrière pour sauver le défunt, mais plusieurs fois tu ne l'avais pas fais, préférant sauver les vivants...C'était souvent une décision cruelle, difficile, mais tu avais appris à barricader ton coeur sans pour autant te refuser de souffrir. Car oui, il t'était déjà arrivé de souffrir plus que nécessaire. T'enfermant dans ta chambre, fermant la porte à clef et te laissant aller silencieusement contre le mur, la mâchoire serrée, le coeur en lambeaux. Tu ne montrais néanmoins rien devant les autres, préférant passer pour un homme froid et sans coeur, voir cruel et sans émotions pour certains. Ce n'était pourtant pas le cas. Tes émotions tu les ressentais vivement, pleinement, cruellement. C'était ça le plus douloureux. Tu l'entends pousser un cri étouffer et retenu, alors que tu trace rapidement une rune de guérison pour l'aider dans la démarche à suivre. « Merci. » Elle n'a pas besoin de te remercier, après tout, tu l'aurais fais avec tout le monde. Oui bon, tu l'aurais fais avec un peux moins d'enthousiasme et d'inquiétude surement, mais bref. Tu tentais de ne pas trop y songer. Et te voilà en train de lui remonter les bretelles, lui disant que c'était la dernière fois qu'elle te faisait ce coup là. Tu aurais pu attendre qu'elle soit légèrement mieux pour t'en prendre à elle, mais tu n'en avais pas eu le courage. Elle avait été inconsciente sur ce coup, puérile, enfantine. La preuve, elle avait failli y laisser sa vie. Comment aurais-tu annoncé à son frère et également son parabatai qu'elle était morte. Dans un sens, Megara était sous ta responsabilité, mais également celle de Freya. Elle faisait partie de votre équipe, elle faisait partie de vos vies, de ta vie. C'était ainsi et pas autrement. C'était sûrement plus compliqué que tu ne voulais te l'admettre.

« Pardonnes moi… » Elle avec marmonnée ses paroles et tu finis par soupirer, essayant de la rassurer sur le sort des Terrestres. La vie est parfois bien cruelle, mais cette cruauté faisait partie de notre quotidien. Nous tombions plus que nécessaire pour protéger les êtres humains. C'était notre mission, nous avions étés crées pour ça, nous les néphilims. « Je sais… Quand je suis arrivée, deux d’entre eux étaient déjà morts, et le temps que je trouve les Raveners… » Tu serres légèrement les dents. Tu vois bien que c'est difficile pour elle. Megara avait toujours été plus empathique que toi, puis, au final, tu n'avais pas été là pour voir la scène. Ce n'était jamais facile. Même pour toi. Tu sens le corps de la jeune femme se soulever, alors qu'elle vient se blottir contre ton corps. Ton premier réflexe fut de te crisper, puis, tu sentis son souffle dans ton cou et tu te calma, passant une main dans ses cheveux longs, essayant de lui apporter un quelconque soutiens. Elle a besoin de ce contact, tu le sens bien et pour la première fois depuis bien longtemps, tu la laissa en profiter. Tu gardes le silence, alors que les bras de la jeune rousse t'entoure. Tu laisses ta main glisser dans ses cheveux, s'arrêtant au niveau de sa nuque, alors que la seconde vient exercer une légère pression au creux de ses reins. C'était beaucoup de contact en une fois, mais tu commençais à t'y faire et voir apprécier celui-ci. Regardant droit devant toi, tu essayes de ne pas penser aux conséquences que ce rapprochement engendrait, ce qu'il pourrait finalement engendrer dans le futur. Non, tu préfère faire l'aveugle et lui offrir un moment de réconfort, de tendresse après ce qu'elle avait vécu. Pourtant, elle méritait plus une grosse engueulade, mais elle semblait assez touchée et déstabilisée. Elle avait frôlée la mort, ce n'était pas chose aisé, surtout pour des chasseurs d'ombres aussi entraînés que vous. « Je serais plus prudente, je te le promet. » Tu l'espères, tu n'avais pas envie d'apprendre sa mort plus rapidement que nécessaire. - Tu as intérêt.

Elle retire son visage de ton cou pour t'observer, alors que tu aperçois sa légère grimace. La cicatrisation ne devait pas être très agréable, mais dans un sens c'était bien fait pour elle! Tu avais toujours une main posée dans sa nuque et l'autre dans son dos, la soutenant d'une certaine manière pour éviter qu'elle se fatigue le temps d'une guérison plus rapide. Ton regard se plonge dans le siens, alors que tu te rends compte qu'au final, tu aimes bien t'y perdre. Mais une fois de plus, tu reste froid, impassible, reprenant ton masque pour éviter qu'une quelconque émotion ne vienne s'y creuser un chemin. Déjà que l'inquiétude avait percé ton masque, inutile d'en rajouter une couche. « Il ne faut pas s’attarder ici... Si d’autres Raveners débarquent… » Tu secoue affirmativement la tête, la lâchant calmement et te redressant. En silence, tu te diriges vers ton arbalète que tu replaces sur ton épaule. Revenant vers la jeune femme, tu n'attends pas une seconde avant de la soulever du sol, passant un bras sous ses jambes et l'autre dans son dos, comme dans le lac. - Le temps que tu cicatrice, il faut éviter de t'appuyer dessus...tu étais plus légère dans le lac. Ooooooh, lightwood qui fait une blague minable. Bravo merci, à noter dans le calendrier et il faudra bien sur l'encadrer.




© MADE BY SEAWOLF.

997 mots
Post 6


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Ven 10 Juin - 23:26


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
La douleur avait été brutale, mais sèche. Meg s’était empressée de retenir un cri de douleur pour mieux endurer le tracé fin et délicat de la rune de guérison que Caleb lui faisait. A peine eut-il fini, que déjà elle sentait la plaie cicatriser. Si jamais Sebastian apprenait ce qu’elle avait fait… Et il allait l’apprendre assurément, elle allait passer un sacré quart d’heure. Ce soir, il était en mission, et avec un peu de chance, malgré leur lien de Parabatai, il ne sentirait pas sa détresse. De toutes manières, il n’était pas en ville. Elle se sentit obligée de s’excuser auprès de Dimitri, et à son soupir, elle comprit qu’elle n’avait pas besoin d’en dire d’avantage. Son corps tremblait encore, et alors qu’il tentait de la rassurer à propos des terrestres, quand bien même elle savait qu’elle ne pouvait pas toujours sauver tout le monde, elle craqua, venant se réfugier dans les bras du brun. Elle s’attendait à ce qu’il la détache de lui, même doucement, de la même façon qu’il avait retiré sa main de sa joue avant d’arracher le débris de verre de sa jambe. Au lieu de quoi, elle sentit son corps se tendre, avant qu’une de ses mains ne vienne effleurer sa chevelure rousse en bataille, venant s’arrêter au creux de sa nuque. Elle frissonna de façon imperceptible, se serrant contre lui quand sa seconde main vint se loger dans le bas de son dos. Megara soupira alors, fermant les yeux, lui promettant simplement qu’elle ferait plus attention. C’est tout ce qu’elle pouvait faire, une promesse, et vu la frayeur qu’elle venait d’avoir, il devait la croire sur parole. Inutile de jurer sur l’ange, sa voix tremblante parlait d’elle-même. Alors, tout simplement, il lui répondit : - Tu as intérêt.

Finalement, alors qu’elle réalisait sa promesse de prudence, elle détacha son visage du creux du cou de Dimitri pour le regarder, longuement. Elle avait l’impression de revoir le jeune homme qui avait nagé l’espace d’un court moment avec elle dans le Lac Michigan, aux abords de Lincoln Park. L’insouciance n’était pas là, mais derrière son expression impassible, elle le voyait, lui, Dimitri Lightwood, dans toute sa vulnérabilité, masquée derrière un immense masque d’assurance. Ce fut Megara qui se décida à quitter son regard, regardant autour d’eux. Elle avait déjà risqué sa vie, inutile de risquer celle du brun, qui hocha la tête lorsqu’elle conseilla de retourner vers l’institut avant que d’autres démons ne fassent leur apparition pour le plaisir de piétiner du Néphilim. Doucement, elle reprit appui sur ses mains tandis que Dimitri se redressait pour aller chercher son arbalète, qu’il avait échappée pendant son combat contre les démons. De son côté, la rouquine commençait à s’appuyer sur sa jambe la plus valide pour se redresser, sauf qu’elle fut stoppée en plein élan par un grand brun d’un mètre quatre-vingt-dix qui la soulevait de terre, une main dans son dos, l’autre sous ses genoux. Un petit hoquet de stupeur lui échappa, et elle reprit ce même réflexe que dans le lac, passant ses bras derrière sa nuque. - Le temps que tu cicatrice, il faut éviter de t'appuyer dessus...tu étais plus légère dans le lac.

Elle recula un peu son buste pour bien le regarder, haussant un sourcil en retenant un rire. Est-ce qu'il venait sérieusement de dire ça ? « Le poids des vêtements et des armes ... Ça fait une grande différence. Tu l'as pas senti, quand tu as retiré ton pantalon dans le lac...? » Murmure alors Megara avec un rictus amusé sur ses lèvres rouges, se tortillant légèrement pour bien se caler dans les bras de Dimitri, et ainsi, le déranger le moins possible pendant qu'il marchait. Alors qu'il commençait à s'éloigner du port, elle regarda une derrnière fois vers l'entrepôt, songeant aux quatre adolescents donc on retrouverait bientôt le corps, sans pouvoir expliquer les causes de décès. Les terrestres en savent bien trop peu, et parlent bien vite de tueurs en série. Peut-être est-ce mieux ainsi. Finalement, elle reporta son attention sur le jeune homme, prenant soin de ne pas trop bouger dans ses bras. C'était étrange, de se retrouver à nouveau dans cette posture alors qu'elle avait tout fait pour oublier leur bref moment passé dans cette exacte position dans le lac. Ce soir là, elle avait été tentée de l'embrasser, tentée à un point tel qu'elle s'en était donné mal au ventre, et maintenant qu'elle regardait du coin de l'oeil le visage de Dimitri, elle réalisait malgré elle que non, ce désir qui la tenaillait n'était pas resté dans les eaux du lac tandis qu'ils s'en étaient échappés. Une question lui brûlait les lèvres: Est-ce qu'il regrette ? Qu'est ce qu'il avait en tête, est-ce que lui aussi avait eu envie de l'embrasser, est-ce qu'il l'aurait laissée faire ? En fait, beaucoup de questions, mais la seule qui franchit ses lèvres fut d'une simplicité affreuse: « Pourquoi tu as fait tracer mon téléphone, d'ailleurs ? Tu me cherchais..? » Elle ne disait pas ça méchamment, ni d'un air suspicieux. En réalité, une réelle curiosité perçait dans sa voix.




© MADE BY SEAWOLF.

894 mots
Post 7


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 0:13


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
Tu essaye de ne pas trop pensé à son corps contre le tiens, alors que tu peux sentir son souffle contre la peau de ton cou. Tu n'as pas l'habitude de ce genre de contact, enfin, tu n'en as plus réellement l'habitude, avouons-le. Tu es généralement un homme distant, qui ne supporte pas qu'on le touche trop souvent ou encore sans ta permission. Mais là c'est différent, tu te laisses faire, tu en rajoutes même une couche. Tu laisses ta main vagabonder dans ses cheveux, alors que l'autre se pose dans son dos. Tu sens qu'elle s'accroche un peux plus à toi et, une fois de plus, tu te surprend à profiter de ce moment. Tu aurais aimé laisser tes souvenirs, cette sensation dans le lac, dans les eaux brumeuses et peut claires. Malheureusement, tu ne choisis pas, ce n'est pas toi qui décide malgré le fait que tu ne laisses rien paraître. Finalement, tu la relâche pour aller chercher ton arme qui t'avait échappé lors de ton combat. Ton arbalète était ton arme de prédilection, tu ne ratais jamais ta cible, tu étais bien connu pour sa. En silence, tu reviens vers la jeune rousse, la soulevant du sol alors que déjà, elle tentait de se lever d'elle-même. Elle n'a décidément rien dans le crâne... Elle semble surprise de ta réaction, alors qu'elle enroule ses bras autour de ta nuque, comme autrefois. « Le poids des vêtements et des armes ... Ça fait une grande différence. Tu l'as pas senti, quand tu as retiré ton pantalon dans le lac...? » Tu souris en coin, un sourire léger et très discret. - Je ne vois absolument pas de quoi tu parles. J'avais toujours mon pantalon, mes chaussures, mes chaussettes... Tu baisses les yeux vers elle. Une fois de plus ton visage est très proche du sien, alors que tu la sens se positionner le mieux possible contre toi. Elle n'est pas lourde, loin de là, tu avais déjà eu bien pire à porter. Tu restes quelques instants à l'observer, avant de te remettre en route, regardant droit devant toi. Bien sur que tu te souvenais.

Oui, tu te souvenais parfaitement de cette soirée ou vous aviez échangés quelques enfantillages. Tu l'avais coulé et elle avait fait de même. Vous vous étiez observés, elle c'était approchée pour mieux reculer par la suite. Tu avais alors repris le contrôle de la situation et vous étiez rentrez à l'institut, comme si de rien était. Pourtant, tu n'avais rien oublié, tu n'aurais pas pu. Te mettant donc à marcher en silence, tu reprends la route de l'institut, une fois de plus, la portant en attendant qu'elle puisse marcher d'elle-même lorsque sa cicatrisation serait terminée. « Pourquoi tu as fait tracer mon téléphone, d'ailleurs ? Tu me cherchais..? » Tu tournes les yeux vers elle, alors que tu avais entendu cette pointe de curiosité qui avait percé dans sa voix. Tu te sens brusquement assez mal à l'aise, regardant de nouveau devant toi. - Je ne te trouvais pas à l'institut. Je devais te parler d'une mission et du coup, comme tu étais introuvable, j'ai demandé à faire localiser ton portable...Les joies de la technologies. Tu avais dis ça avec un ton assez neutre. Tournant à gauche puis à droite, tu finis par entrer dans un parc, décidant de couper par celui-ci, évitant ainsi de croiser un quelconque danger dans une rue ou une ruelle. Tu finis par t'arrêter, posant Megara sur un banc. - Je vais regarder ta jambe, histoire de m'assurer que ça cicatrice bien et ne pas avoir de mauvaises surprises. Sans attendre son autorisation, tu soulèves le tissus qui avait été entaillé pour observer la blessure déjà bien avancée dans la guérison. Cela semblait se dérouler sans accros et tu en étais bien heureux. Il n'était pas rare qu'une blessure guérisse mal, surtout quand elle avait été faite par un démon comme un Raveners. - Super, c'est bon. A notre arrivé à l'institut tu seras sur tes deux jambes...Enfin, sauf si ton frère te tue. Ton téléphone vibre et tu le sors, lisant un message de Freya. - Ou si la mienne me tue avant...Ce qui, là de suite, ne me tente absolument pas. Tu pousse un long soupire en venant poser tes fesses près de Megara, loin de vouloir retourner à l'institut de suite.

Tenir tête à Freya dans un moment de colère n'était absolument pas une bonne idée, tu n'étais pas suicidaire...Laissant ta tête valser vers l'arrière, tu fermes quelques instants les yeux avant de les ouvrir et tourner ton visage vers Megara. - Demain on a une mission, tu seras en état de participer? Ton regards se plonge une fois de plus dans le sien et tu serres les dents. Tu t'y noie, tu n'aimes pas ça. Pourtant, tu n'arrives pas à détourner tes yeux des siens. Tu sens ta gorge se serrer. Tu aimerais te coller une baffe mentale, histoire de te réveiller, de réagir. Mais ce n'est pas spécialement possible sur le coup. Tu es proche d'elle, assez pour sentir son coude frôler le sien. Bon, le banc n'est pas très grand, mais assez pour occuper deux personnes, tu aurais pu reculer. Mais non. Tu restais là, comme un con, en train de l'observer.





© MADE BY SEAWOLF.

926 mots
Post 8


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 1:14


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Aussitôt qu’il l’eut portée dans ses bras, les souvenirs affluaient comme une claque, comme si elle avait tiré sur un élastique depuis ce soir-là, indéfiniment, pour finalement le relâcher. Ses sourires, alors qu’il l’avait entraînée jusqu’au lac, l’attrapant sous l’eau, avant qu’elle ne le coule, et qu’elle finisse dans ses bras. Dans l’exacte même position que celle dans laquelle ils se trouvent maintenant. Malgré elle, elle le regarde. Elle n’arrive pas à faire autrement. A une distance raisonnable, elle avait réussi, même pendant les entraînements, à se focaliser sur ses combats, et non pas sur lui. Pour une fois, ce n’est pas elle qui casse le silence avec un pic, mais lui, faisant référence à son poids. Peut-être était-elle plus légère dans l’eau, mais même en dehors, Megara était un poids plume, au vu de sa finesse et de sa petite taille. Elle rétorqua alors, faisant clairement référence au fait qu’il se soit baigné en pantalon… Avant de le retirer. Chose qu’il lui avait bien dit de garder pour elle, et c’était ce qu’elle avait fait. Un sourire léger, à peine perceptible, naquit sur ses lèvres, et automatiquement, Megara l’imita, quoique plus prononcé de son côté. - Je ne vois absolument pas de quoi tu parles. J'avais toujours mon pantalon, mes chaussures, mes chaussettes... - « Naturellemeeent. » Qu’elle dit de façon exagérée volontairement, jusqu’à ce qu’il baisse les yeux sur elle, lui faisant réaliser à nouveau la proximité de leurs visages, de leurs lèvres. Il suffirait qu’elle se redresse un peu pour retrouver ce dilemme qu’elle avait eu dans le lac. Dilemme qui la tiraillait toujours. Heureusement, il se mit à marcher, et Meg, de son côté, appuya doucement sa tête contre son torse, logée dans ses bras.
Puis finalement, le silence s’installe, un court moment, le temps qu’ils s’éloignent du port et du théâtre d’horreur dans lequel Megara s’était retrouvée. Soupirant de soulagement lorsqu’elle n’entendit plus le bruit des vagues du lac, ni même son odeur. Elle risquait de ne plus s’en approcher avant un petit moment. Finalement, elle se permit de lui demander pourquoi il avait traqué son téléphone, assez surprise par la chose. Qu’il la recherche, déjà, en soit, c’est un exploit. Un moment, il parut surpris, voir même gêné, avant de reprendre : - Je ne te trouvais pas à l'institut. Je devais te parler d'une mission et du coup, comme tu étais introuvable, j'ai demandé à faire localiser ton portable...Les joies de la technologies. Se mordant la lèvre inférieure, elle hocha la tête. Dans le fond, heureusement qu’il avait eu besoin de lui parler de cette mission, autrement … Dieu sait dans quel état elle serait à l’heure actuelle. Peut-être même serait-elle morte, comme il l’a si bien soulevé plus tôt. « Je retiens de ne jamais oublier mon téléphone à l’institut. » Doucement, elle fait un petit sourire, se moquant un peu d’elle-même. Sauvée par son téléphone, d’une certaine façon. Les joies de la technologie. Finalement, Caleb entra dans un parc, pour mieux la déposer sur un banc. Avec précaution, elle s’appuya sur ses mains pour se caler correctement. - Je vais regarder ta jambe, histoire de m'assurer que ça cicatrice bien et ne pas avoir de mauvaises surprises. Elle n’a même pas le temps de lui donner son approbation, que déjà il soulève le tissu de son pantalon de combat, déchiré lors de sa chute sur les docks. Elle se pencha un peu plus pour regarder l’état de la blessure de sa jambe. Déjà, l’entaille profonde avait commencé à se refermer grâce à l’iratze. - Super, c'est bon. A  notre arrivé à l'institut tu seras sur tes deux jambes...Enfin, sauf si ton frère te tue. Ou si la mienne me tue avant...Ce qui, là de suite, ne me tente absolument pas. Son téléphone venait de sonner. Elle fronça le nez à l’idée que sa sœur ou son frère ne puisse les tuer. « Tout est de ma faute, ta sœur n’aura pas besoin de te tuer, s’il le faut j’irais lui dire moi-même que tu t’es barré de l’institut parce que j’ai joué les imprudentes. » Il était venu s’installer à ses côtés, et soupirant à son tour, Meg passa une main dans ses cheveux roux pour les tirer en arrière de son visage qui avait retrouvé des couleurs depuis que le brun l’avait trouvée sur le port. « Quant à mon frère… Je m’occuperais de lui aussi. Nul doute qu’il sait déjà que j’ai eu des problèmes. » Elle porta une main à son épaule dénudée, où se trouvait sa rune de parabatai. Ouais, aucun doute que Sebastian allait lui arracher les yeux en comprenant qu’elle s’était aventuré seule dehors, d’habitude, c’est son truc, ça.

Elle jouait avec une de ses mèches rousses, l’entourant nerveusement autour de son index, lorsque Caleb tourna à nouveau son visage vers Meg. - Demain on a une mission, tu seras en état de participer? Son regard brillant se plonge dans celui de la jeune Nichols, qui s’y perd, s’y noie, comme à chaque fois. L’espace d’un court moment, elle en garde le souffle coupé, puis reprend : « Oui.. Je sens déjà que je peux mieux bouger ma jambe, un peu de repos et.. et demain ça sera comme si je n’avais rien eu. » Elle tente de lui offrir un sourire rassurant. Des blessures, elle en a déjà eu, plus d’une, et ce dès l’adolescence. C’est le quotidien des chasseurs d’ombres. Elle se penche à peine pour effleurer sa propre blessure, puis se redresse, croisant à nouveau le regard de Dimitri, qui n’avait pas cessé de l’observer. Elle qui était toujours en train de le dévisager à son insu, elle n’avait pas l’habitude qu’il la regarde. Qu’il la regarde comme ça. Une part d'elle voulait l'avertir. « Dimitri? » Préviens le, Meg. Parles lui. "Ne me regarde pas comme ça." Elle relève un peu plus son visage, et pourtant, aucun mot ne sort, au contraire, elle est captivée par ses traits, par son expression, comme fascinée, en pleine découverte. "Ne reste pas si près." Avertissement pour elle, pour lui, qui ne franchit pas ses lèvres. Elle ne recule pas, au contraire. "Je craque." ... Elle craque. Doucement, elle redresse son visage, porte sa main à sa joue, comme elle a pu le faire lorsqu'elle était allongée sur les quais. Sauf que cette fois, elle ne lui laisse pas le temps de lui retirer sa main, et elle approche doucement son visage du sien, jusqu'à effleurer ses lèvres, d'un baiser tellement chaste, aérien, qu'on aurait pu croire qu'elle avait juste survolé ses lèvres. Et pourtant, son coeur s'emballait dans sa poitrine, si fort qu'elle l'entendait cogner jusqu'à ses oreilles, tellement fort qu'elle en avait presque mal. C'est aussi douloureux que bon. Aussi excitant ... Que terrifiant. Elle vient d'embrasser Dimitri.




© MADE BY SEAWOLF.

Post 9
1170 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 16:28


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
« Naturellemeeent. » Tu es totalement innocent sur ce coup...Bon, d'accord, c'est faux. Mais elle aurait pu éviter d'aborder le sujet, ainsi, tu n'aurais pas eu à repenser une fois de plus à cette soirée dans le lac. Tu sens sa tête s'appuyer contre toi et tu la laisses faire, appréciant ce moment de calme, de simplicité en quelque sorte alors que tu avançais dans la rue. Elle te demande alors pourquoi tu avais fais tracer son portable et tu semble légèrement gêné, alors qu'au final, tu n'avais pas à l'être. C'était assez courant ce genre de pratique chez vous. Vous vous en serviez pas mal de temps, comme certaines technologies capables de repérer les démons. Tu lui expliques néanmoins les raisons évidentes de ton acte. Tu l'avais cherché et ne l'ayant pas trouvé et bien, tu avais pris les mesures nécessaires. Point. Enfin, c'est surtout l'une des grandes lignes. Tu t'étais inquiétés en la sachant en dehors de l'institut, même si évidement, ça, tu éviteras de lui dire. Ta vie était assez compliquée ainsi pour que tu n'en rajoute une couche. Enfin, c'est surtout des choses qui ne se contrôles pas. « Je retiens de ne jamais oublier mon téléphone à l’institut. » Tu ricanes doucement. Oui, toi tu le gardais toujours avec toi, ayant néanmoins sécurisé celui-ci au cas où. Mais ton portable c'est l'un de tes nombreux instruments de travailles. Puis, si il fallait te contacter tu aimais être joignable à tout moment, même en mission. - ça peut te sauver la vie. Ah non, ça vient de te sauver la vie. Evites juste de laisser traîner ton portable aux mains d'inconnus, gardes le toujours sur toi ou à porté de main...c'est un bon moyen pour savoir ou tu es si nécessaire. Tu n'avais pas dis ça comme un reproche ou autre, mais plus comme un conseil voir un ordre. Les Néphilims possédant des Parabatai pouvaient être localisé par ceux-ci, mais tu te voyais mal demander à Séba de localiser sa soeur sous peine qu'il pète un plomb sous le stresse. Tu tournes plusieurs fois avant d'entrer dans un parc pour y déposer Megara sur un banc trônant sous les branches d'un arbre.

Tu vérifie sa blessure avant de lire un message assez expressif de ta soeur jumelle. Tu es dans la merde. Elle voulait savoir pourquoi tu ne l'avais pas prise avec toi, que tu étais un gros imbécile et que dès qu'elle allait te voir ça allait franchement chauffé. « Tout est de ma faute, ta sœur n’aura pas besoin de te tuer, s’il le faut j’irais lui dire moi-même que tu t’es barré de l’institut parce que j’ai joué les imprudentes. » Tu secoues négativement la tête. Elle ne semble pas réaliser qu'elle fait partie de notre équipe et donc, elle est en quelque sorte sous votre responsabilités et que ses propres conneries touchaient toute l'équipe en elle-même. Vous aviez une réputation à tenir, quoi que, celle-ci était déjà bien ancrée. « Quant à mon frère… Je m’occuperais de lui aussi. Nul doute qu’il sait déjà que j’ai eu des problèmes. » Tu hausses les sourcils posant ton regard sur elle alors qu'elle touche sa rune de Parabatai. - Le soucis c'est que quand tu fais une connerie, ça touche toute l'équipe Megara. Tu es sous notre direction. J'espère juste que cette soirée t'a servie de leçon. Je m'occuperais de ma soeur, je lui expliquerais et ça passera. Je connais Freya, j'ai l'habitude. Pour ce qui est de Seba...et bien, c'est ton parabatai, il ne peut pas t'en vouloir des jours...et c'est ton frère. Tu sais de quoi tu parles. Combien de fois ne fais-tu pas la gueule à Freya? Ou encore le contraire...Mais en plus d'être ta jumelle vous partagiez ce lien si unique, vous unissant dans les batailles, faisant en sorte que vos coeurs battent rapidement à l'unisson. Oui, ce lien tu ne l'aurais partagés avec personne d'autre. Elle est en quelque sorte ton âme-soeur, ton double. Tu lui demandes alors si elle sera capable d'assumer une mission, suite aux récents évènements. Tu étais prêt à lui trouver une excuse quelconque pour lui éviter de venir, bien que tu doutais du fait qu'elle refuse de venir. « Oui.. Je sens déjà que je peux mieux bouger ma jambe, un peu de repos et.. et demain ça sera comme si je n’avais rien eu. »

Tu secoue la tête pour faire remarquer que tu as compris ses paroles, espérant qu'effectivement demain sa jambe sera complètement rétablie. Tu la regarde de nouveau, ne la quittant pas des yeux, comme figé sur place l'espace de plusieurs secondes. Tu aimerais te détourner, sauf que quand elle est là ton cerveau il est en mode :off. Vous vous observez et tu sais déjà que c'est une très mauvaise chose. Tu as envies de prendre tes jambes à ton cou, courir à l'autre bout de parc et la laisser planter là. Elle et ses yeux. « Dimitri? » Tu fronce les sourcils, tu attends qu'elle continue sa phrase pourtant, tu sens que ce n'est pas ça qu'elle va faire. Tes yeux se tournent instinctivement vers la main qu'elle soulève, la sentant se poser sur ta joue. Une fois de plus tu te crispe comme une corde à linge. Elle approche son visage et au final, tu te dis qu'elle va faire marche arrière comme l'autre soir. Sauf que...non. Avant que tu puisses réagir, tu sens ses lèvres effleurer les tiennes. Limites franchies. T'es dans la merde. Pourtant, tu sens ta gorge se serrer et ton coeur rater un battement. Tes lèvres avaient étés chercher les siennes l'espace d'une seconde, sans que tu ne puisse le contrôler. Tu ne laisses pas le baiser durer, tu ne peux pas te le permettre, même si l'air de rien tu en as quand même envie. - Meg...vu les circonstances actuelles je ne peux pas me lancer dans ce genre de relation. Non, en vrai tu avais juste la trouille. Puis, elle fait partie de ton équipe et rien que pour ça, tu dois être franc avec elle. - Je ne vais pas nier qu'il se passe quelque chose, mais...déjà je ne sais pas ce que c'est puis, on travaille ensemble pour la plupart du temps. Je ne peux pas me permettre de m'inquiéter pour toi d'une façon plus investie que pour les autres.

Tu avais murmuré ses paroles. Tu viens poser une main sur sa joue, plantant ton regard dans le sien. - Je suis désolé, puis sincèrement, j'ai pas grand chose à t'offrir. L'envie de l'embrasser te démange, alors, du coup, tu pose un simple baiser sur ses lèvres. ça sera surement le dernier avant longtemps, voir éternellement. T'en as aucunes idées. Mais là, tu n'avais pas envie de perdre pieds. Rompant rapidement le baiser, tu te redresse en silence, passant une main dans tes cheveux. - Il vaut mieux y aller.



© MADE BY SEAWOLF.

1221 mots
Post 10


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 21:04


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
- ça peut te sauver la vie. Ah non, ça vient de te sauver la vie. Evites juste de laisser traîner ton portable aux mains d'inconnus, gardes le toujours sur toi ou à porté de main...c'est un bon moyen pour savoir ou tu es si nécessaire. Toujours accrochée aux bras de Caleb, elle avait simplement hoché la tête en guise de réponse, baissant les yeux sur sa propre poche ou elle pouvait discerner son téléphone. « Personne d'autre que moi ne touche à mon téléphone. Pas même Sebastian. » Elle ne dit pas ça avec agressivité, mais c'est réaliste. Son téléphone, c'est son jardin secret, et elle n'aime pas que d'autre qu'elles y aient accès. Pas même son Parabatai. Une fois installés dans le parc, Megara tenta de convaincre Caleb qu'elle allait s'expliquer et porter le chapeau pour tout concernant son erreur, que ce soit auprès de Seb ou de Freya. Il secoua la tête, la laissant néanmoins terminer de parler avant de reprendre: - Le soucis c'est que quand tu fais une connerie, ça touche toute l'équipe Megara. Tu es sous notre direction. J'espère juste que cette soirée t'a servie de leçon. Je m'occuperais de ma soeur, je lui expliquerais et ça passera. Je connais Freya, j'ai l'habitude. Pour ce qui est de Seba...et bien, c'est ton parabatai, il ne peut pas t'en vouloir des jours...et c'est ton frère. Elle baissa les yeux en l'entendant préciser que son erreur portait atteinte au groupe entier. Jamais elle n'avait commis ce genre d'imprudence auparavant. Elle ne savait pas elle-même comment elle en était arrivée là, d'ordinaire, elle était toujours organisée de façon méticuleuse, et de façon à n'avoir aucun soucis. « Ouais, justement... C'est mon frère. » Son grand frère, même. Le genre de frère qui te crève les yeux quand tu fais une erreur qui peut te couter la vie, et ça, Meg le sait. Quand Seb l'apprendra, il va demander à leurs parents de la séquestrer. Sauf qu'elle s'en sortirait, et il la pardonnerait. Comme toujours.

C'est ensuite que les choses se sont gâtées. Ils parlaient d'une potentielle mission pour le lendemain, et elle lui assurait être en mesure de se battre. Elle ferait toujours en sorte de pouvoir se battre, et ne supportait pas d'être laissée derrière. Puis elle a croisé son regard, et les choses sont parties toutes seules, cette fois. Elle sait qu’elle ne devrait pas aller jusque-là, une première fois, déjà, elle avait fait marche arrière. Seulement, les circonstances étaient différentes. Sans blâmer son combat, sa blessure, sa peur sur les quais, elle était plus faible, ce soir, moins résistante, et elle avait décidé de rendre les armes, s’abandonnant à un baiser furtif, léger. D’un instant à l’autre, il pourrait la pousser, lui demander ce qu’elle faisait, l’envoyer sur les roses en lui jurant qu’elle s’est fait des idées… Qu’elle ne représente rien et ne représentera jamais rien. Au lieu de quoi, l’espace d’un instant bref, elle crut jurer qu’il répondait à son baiser… Jusqu’à y mettre fin, rapidement. Le souffle court, ahurie, elle détourna les yeux, hébétée par son propre geste. Sa main quitta sa joue pour venir serrer son poing contre son ventre, comme si elle se retenait elle-même de recommencer ce genre de geste. - Meg...vu les circonstances actuelles je ne peux pas me lancer dans ce genre de relation. Ses yeux verts se ferment, et sa lèvre inférieure passe entre ses dents, nerveusement. Mais pourquoi, Meg ? Pourquoi t’as fait ça ? - Je ne vais pas nier qu'il se passe quelque chose, mais...déjà je ne sais pas ce que c'est puis, on travaille ensemble pour la plupart du temps. Je ne peux pas me permettre de m'inquiéter pour toi d'une façon plus investie que pour les autres. Le coup de poing dans le ventre. Pourtant, elle ne laisse rien paraître, tout simplement parce qu’elle ne sait pas elle-même pourquoi elle devrait s’en formaliser. Ce n’est pas comme si Meg avait l’habitude de se mettre en couple. A vraie dire, ce n’était même jamais arrivé. Batifoler, elle sait faire, mais tomber amoureuse ? Alors pourquoi est-ce que ça fait aussi mal de l’entendre dire ça ? Sa voix est un murmure, un souffle qui caresse son visage, et elle ne s’était pas attendue à ce qu’il soit aussi doux avec elle. Elle rouvre alors les yeux, relâchant sa lèvre qu’elle aurait pu mordre jusqu’au sang. « Bien sûr… Je ... Je ne sais pas à quoi je pensais. » La vérité, c’est qu’elle a toujours eu l’habitude de céder à ses envies, et c’était déjà un miracle qu’elle se soit tenue dans le lac. La seule raison qu’elle a eu de tenir, c’était son respect envers Dimitri. Et encore une fois, c’était ce même respect qui la poussait à encaisser en silence ses paroles. Du respect.. Ou des sentiments refoulés, qu’elle ne voudrait s’avouer elle-même.

La main de Dimitri vint se poser sur sa joue, et automatiquement, son regard revint vers le sien, prise en otage par le vert des yeux du Lightwood. - Je suis désolé, puis sincèrement, j'ai pas grand chose à t'offrir. La jeune femme allait pour réagir, voir même... Le contredire ? mais à son tour, il se pencha pour lui offrir un baiser chaste, simple. Et pourtant, son cœur s’emballe, ses sens s’animent sous la surprise. Elle voudrait juste s’accrocher à lui et oublier la tristesse de leur réalité. Sauf qu’ils sont des chasseurs d’ombres. Ils sont des Lightwood et Nichols. Ils ne peuvent pas se permettre d’oublier. Et d’aimer ? Malgré elle, elle répond à son baiser un court instant, puis elle porte sa main à sa propre joue, pour saisir délicatement la main du brun, la détacher de son visage tandis qu’il se redresse déjà. L’instant a été si bref qu’il aurait pu s’apparenter à une illusion. Elle lâcha sa main alors qu’il se redressait, et son regard se baissa lorsqu’elle dit dans un murmure : « C’est moi qui suis désolée… Je n’avais pas à t’infliger ça. » Envahie par une frustration qu’elle ne comprenait pas, elle croisa les bras, baissant les yeux sur sa jambe. - Il vaut mieux y aller. Doucement, elle prit appui sur ses mains pour se redresser et s’appuyer sur ses deux jambes, la blessée étant moins endolorie. Pour une fois, ce fut la première à se mettre en marche devant lui. « Il vaut mieux, oui. » L'iratze continuait d'agir, elle avait encore mal, mais bien moins que sur le Port. Le visage de Megara est rouge, empourpré par le désarroi et l'envie. Elle a répondu à sa pulsion, mais ne s'en permettra plus. Et cette simple pensée lui serre le coeur. D'un pas chancelant, mais déterminé, elle reprend la traversée du parc vers l'institut. « Je peux marche, ça ira. » Elle est bien plus lente que d'habitude, mais qu'importe. Les bras croisés, elle masquait ses traits derrière ses épais cheveux roux, levant les yeux vers le ciel nocturne en avançant à nouveau.



© MADE BY SEAWOLF.

1223 mots
Post 11


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 22:08


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
Tu aurais dû ne jamais te lever ce jour-là. Rester dans ton lit, sous les couvertures et ne pas sortir de ta chambre. Oui, ça t'aurait évité ce genre de situation. Tu ne pouvais nier que Megara t'attirait réellement, qu'il y avait ce petit quelque chose dans ses yeux qui faisait vibrer cette facette plus empathique, plus sentimentale chez toi. Pourtant, tu savais aussi que tu ne pouvais te permettre ce genre de chose. Tu as été élevé dans l'optique ou les sentiments sont une faiblesse. Tu avais oublié une fois cette devise, une seule fois, tu en avais payé le prix. Pourtant, personne n'avait été mit au courant. Tu avais gardé le secret. Simplement parce que tu avais aimé un Obscur. Toi, Caleb Lightwood. Ce n'était même pas envisageable et tu l'avais amèrement regretté. A présent tu te refusais ce genre de sentiments, ce genre de relation. C'était bien trop compliqué pour toi. Même un infime baiser pouvait engendré bien des choses, bien des conséquences et tu le savais pertinemment bien. Même si elle était une Néphilim, même si elle faisait partie d'une "bonne famille" cela ne changeait rien à ce fait. Un Shadowhunters n'était pas régit pas ses sentiments. Tu ne pouvais pas mettre un nom sur ce qui se passait là de suite, c'était beaucoup trop tôt, tu étais bien trop effrayé et ce n'était qu'un commencement. Une infime seconde, un fragment de ta vie. Elle vient t'embrasser et tes limites voles en éclats, ne laissant qu'une peur étrange, qu'un sentiment malsain t'envahir. Tu y répond avec une légèreté infime avant de rompre ce baiser, de t'expliquer, alors que tu la vois fermer les yeux. Tu te sens franchement coupable. Tu t'en veux de lui faire ça. Tu ne veux pas lui faire du mal, tu aimerais juste qu'elle comprenne ta position actuelle. Tu ne peux pas lui dire toute la vérité. Tu ne peux pas lui dire que tu avais déjà été amoureux une fois, que ça c'était mal terminé et que depuis, tu te refusais à toutes relations poussées. Non, tu devais juste te contenter de lui balancer des excuses toutes faites, des raisons banales mais qui pourtant sont réelles. Tu n'as pas le choix.

Tu lui explique que c'est pour le bien du groupe, que vous travaillez ensemble, que ça ne serait pas forcément intelligent. Tu essayes de te justifier, essayant par la même occasion de te convaincre toi-même. Elle fini par ouvrir de nouveau les yeux, relâchant sa lèvre alors que tu avais eu l'impression qu'elle allait se mordre à sang. « Bien sûr… Je ... Je ne sais pas à quoi je pensais. » Elle évite ton regard et tu pose ta main sur sa joue. Directement, comme tu l'avais prévus, elle revient s'accrocher à tes yeux et tu ne fuis pas les siens. Oui, tu n'as rien à lui offrir, pas actuellement, pas tant que tu ne comprends pas spécialement la situation. Le fait est que tu n'es pas un tombeur, tu n'as couchés qu'avec deux personnes en vingt-cinq ans, tu n'as aimés réellement qu'une seule et unique fois même si tu as toujours essayé de te dire le contraire. Et quand l'amour vous brise, il est difficile de revenir de cette fissure, de remonter à la surface sans se noyer ou encore, sans boire la tasse à plusieurs reprises. Tu aurais dû laisser tomber. Au lieu de ça, tu l'embrasses aussi chastement qu'elle l'avait fait, essayant de lui montrer qu'au final, tu réfléchissais avec ta tête et non avec tes envies. Car si tu avais écoutés tes envies et bien, tu l'aurais embrassé bien plus farouchement que ça. Peut-être que tu aurais même cédé en lui disant qu'il y aurait un lendemain à ce baiser, un renouvellement. Mais non, ce n'était pas possible. Sa main rencontre la tienne et elle l'enlève de son visage, alors que déjà, tu te redresse. « C’est moi qui suis désolée… Je n’avais pas à t’infliger ça. » Tu soupires. Elle n'est pas la seule fautive dans cette histoire, tu l'étais autant qu'elle, tu avais ta part de responsabilité. - Ne dis pas ça...tu ne m'infliges rien du tout. Tu finis par annoncer qu'il fait mieux y aller. Oui, la situation est assez déroutante ainsi pour rester immobile tout les deux. Tu en avais conscience, rien ne serait plus jamais pareil.

« Il vaut mieux, oui. » Tu détournes légèrement les yeux en passant une main sur ton visage. Quand tu repose ton regard sur elle, tu la vois en train de marcher et tu te crispes. Non mais elle se fou de toi? « Je peux marche, ça ira. » Elle te tourne le dos et, derrière elle, tu lèves les mains exaspéré en poussant un long soupire. Les femmes sont franchement têtues...Pourtant, sans attendre, tu la rejoins en plusieurs enjambées et tu la soulève du sol au passage. Elle marche trop lentement et difficilement, tu n'allais pas la laisser jouer les têtues. Tu t'arrêtes néanmoins de marcher, tournant la tête vers elle. - Arrêtes...tu veux que je te dise quoi Megara? Je...je sais pas quoi faire, alors oriente-moi s'il te plait. Aides-moi, parce que là je suis perdu. Je ne voulais pas te blesser, ni te vexer. C'est juste que je ne suis pas doué là dedans. Tu soupires en détournant les yeux, tenant toujours la jeune femme dans tes bras. Tu laissas le silence s'imposer durant quelques secondes avant de reprendre. - Je n'ai pas dis que je n'éprouvais rien en te regardant. Ni même que je n'ai pas apprécié ce baiser Meg. Mais tu me connais depuis assez longtemps pour savoir ce qu'il en est. Je suis toujours sur le terrain, je risque ma vie à chaque instant. J'ai appris à me fermer aux autres pour cesser de les pleurer. Même si je décidais de me rapprocher de toi je te ferais plus de mal que de bien. Crois-moi. Tu avais légèrement tourné les yeux vers elle en disant ses mots, mots que tu pensais. Oui, tu lui feras plus de mal que de bien. La preuve en était actuellement. Tu l'avais blessé sans pour autant la rejetée. Tu te sentais juste condamné à finir seul.



© MADE BY SEAWOLF.

1093 mots
Post 12


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 22:49


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Le seul exemple irréprochable de sentiments qu’elle ait eu dans sa vie, ce sont ses parents. Dylan Nichols et Flora Lovelace ce sont toujours aimé sans demie-mesure, formant un couple et un duo diplomatique redoutable. Depuis plus de trente ans, ils s’aiment comme au premier jour et pourtant, en grandissant, Megara n’a jamais réussi à ressentir ce frisson qu’elle a lorsqu’elle voit sa mère dire « je t’aime » à son père. D’ailleurs, ces mots, elle ne les a jamais dit elle-même, en dehors de sa famille. C’est un concept qui lui échappe, la perturbe, et pourtant, voilà qu’elle se surprend à être déroutée par Caleb. Qu’elle développe des espérances brisées en plein vol, des espérances qu’elle n’a jamais eues. D'abord, parce qu’elle n’a jamais eu de relation sérieuse, se contentant de brefs moments de plaisir en compagnie d’hommes, surtout des créatures obscures ou des néphilims dont elle n’était pas proche. Dimitri, elle le connaît depuis qu’ils sont enfants, elle a appris à le déchiffrer, l’analyser, le comprendre sous ses aspects les plus bruts. Ses silences, ses manques d’émotion, elle les voyait comme un mur, et non pas un manque de cœur. Mais c’est toujours plus facile quand on voit un homme comme un ami, que d’observer son caractère. Quand on en devient la victime, c’est autre chose. Une victime ? Et puis quoi encore ? Non, elle le comprend, le respecte. Lorsqu’il lui dit que peu importe ce qu’il se passe entre eux, ça ne peut arriver, elle se ferme, et encaisse, accepte, sans même laisser voir sa douleur, si ce n’est en fermant les yeux brièvement. S’il sait ne rien montrer, elle sait se montrer imperméable également, même si ce n’est pas aussi réaliste que lui. Alors, quand il l’embrasse à son tour, évidemment, elle se laisse prendre à la chose, lui répond même un court instant. Avant la prise de distance, brutale, lui se redressant, elle, croisant les bras en s’excusant sincèrement. Un frisson la parcourut, comme si la température venait brutalement de chuter de dix degrés, alors que le brun soupirait.

- Ne dis pas ça...tu ne m'infliges rien du tout. Elle préféra ne rien répondre, s’écartant du banc où il l’avait déposée pour s’avancer en s’appuyant sur sa jambe blessée, tâtonnant le terrain. Elle pouvait s’appuyer dessus, avec précaution. Elle ne pouvait juste pas garder ce rythme rapide qu’elle prend d’habitude lorsqu’elle avance. Elle avait presque atteint un arbre lorsqu’elle se sentit à nouveau soulevée, couinant de protestation en battant des jambes. « Si tu n’as pas la foi de m’attendre, vas, Dimitri, mais je peux marcher ! » Pas besoin qu’il se force à la porter jusque l’institut, l’iratze faisait son travail, et bientôt, elle pourrait marcher complètement. Pourtant, le brun n’avance pas, tourne son visage vers elle, et comme à chaque fois, le cœur de Megara s’arrête. - Arrêtes...tu veux que je te dise quoi Megara? Je...je sais pas quoi faire, alors oriente-moi s'il te plait. Aide-moi, parce que là je suis perdu. Je ne voulais pas te blesser, ni te vexer. C'est juste que je ne suis pas doué là-dedans. Ses protestations avaient cessées, à vraie dire, elle ne bougeait même plus du tout, gardant son regard rivé sur Caleb qui avait détourné les yeux, avec la bouche entrouverte, comme si les mots voulaient sortir sans le pouvoir. Sauf qu’elle ne savait pas quoi dire, du moins elle ne savait pas comment le dire. - Je n'ai pas dis que je n'éprouvais rien en te regardant. Ni même que je n'ai pas apprécié ce baiser Meg. Mais tu me connais depuis assez longtemps pour savoir ce qu'il en est. Je suis toujours sur le terrain, je risque ma vie à chaque instant. J'ai appris à me fermer aux autres pour cesser de les pleurer. Même si je décidais de me rapprocher de toi je te ferais plus de mal que de bien. Crois-moi. Le silence s'est installé dans le parc, et seul le vent soufflant contre les arbres manifestait une quelconque présence, comme si les deux chasseurs d'ombres se fondaient dans la nature. Jusqu'à ce que Megara se redresse dans les bras de Caleb, cherche son regard, le coeur battant si fort que c'en était douloureux. « Non, je ne suis pas d'accord. Tu peux bien dire que tu TE fera plus de mal que de bien, mais tu peux pas juger les choses pour moi, Dimitri. » Sa main s'agrippa à son épaule pour qu'elle lui fasse mieux face, le fixant, perdue. « Tu ne m'as pas vexé, j'ai encaissé ton avis parce que t'es plus important que ce que je peux ressentir, quand bien même je ne sais même pas ce que c'est ! » Elle ferme les yeux un bref instant, cherchant ses mots en serrant les dents. C'est vrai. Elle ne sait pas ce qu'elle ressent. « Tu risques ta vie tous les jours, je le fais aussi. On le fait, c'est notre vie qui est comme ça, et ça a toujours été la vie des chasseurs d'ombres, même avant la guerre, depuis que Raziel nous a accordé nos dons. Nous donnons nos vies pour protéger les terrestres. Nous sommes d'ombres et de poussière. » Qu'elle énonce, principe qu'on lui inculque depuis son enfance. Pulvis et umbra sumus. Elle a rouvert les yeux pour le fixer alors qu'elle disait : « Je ne peux pas te dire quoi faire, parce que tu t'es rajouté des barrières tout seul, des barrières que les autres chasseurs d'ombres n'ont pas. Je le sais depuis bien longtemps, je m'y suis habituée. Et c'est pour ça que je n'ai rien dit. Parce que j'ai beaucoup trop d'estime envers toi pour me montrer égoïste. » Elle arrête finalement de parler, à bout de souffle, le coeur au bord des lèvres, et elle relâche sa pression de son épaule, restant dans ses bras, la main tremblante. Il l'a lancée, elle qui voulait encaisser en silence. C'est raté.



© MADE BY SEAWOLF.


1044 mots
Post 13


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Sam 11 Juin - 23:57


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
Tu n'aimes pas cette situation. Non, tu la redoutais et tu aurais préféré l'éviter. A présent, tu ne savais plus quoi faire, tu ne savais plus quoi dire. Tu étais bloqué entre deux envies, deux pensées. Tu ne sais plus comment avancer et reculer t'était impossible. Voilà pourquoi tu t'étais posé des limites, justement pour éviter ça. Ce silence, cette sensation redoutable, cet effleurement de vos lèvres. Oui, c'était exactement ça que tu aurais préféré évité. Vous vous connaissiez depuis vingt ans, vingt longues années et jamais, au grand jamais tu aurais pu imaginer ce qui allait se passer entre vous. Pourtant, c'était arrivé et maintenant tu devais faire face aux conséquences. Tu l'observe avancer lentement, alors que la rune n'a pas fini d'agir complètement. Les femmes sont têtues, Megara ne fait absolument pas exception à la règle. Malgré le fait qu'elle t'annonce qu'elle sait marcher, tu ne l'écoutes pas et la soulève du sol. « Si tu n’as pas la foi de m’attendre, vas, Dimitri, mais je peux marcher ! » Tu lèves les yeux au ciel alors qu'elle bat des jambes, protestant comme une enfant. Ce n'était pas le fait qu'elle marche lentement qui te préoccupait, non, c'était le fait qu'elle marche tout court. Tu ne veux pas qu'elle se blesse plus que nécessaire et tu ne comptais pas changer de comportement à cause de ce qui venait de se passer. Tu n'es pas un crétin, tu n'es pas un salopard, tu es juste toi et ça elle doit absolument le comprendre. Tu te mets alors à parler, essayant de trouver une solution pour lui faire comprendre les choses, pour t'expliquer face aux circonstances actuelles. Oui, tu aimerais juste qu'elle comprenne, tu aimerais juste qu'elle ne te fasse pas la gueule, qu'elle ne soit pas blessée ou autre chose. Non, ce n'est pas ton souhait. C'est bien plus compliqué qu'elle ne peut le croire. Une blessure profonde, invisible. Tu lui demande son aide, tu lui donnes des explications assez incertaines, assez floues également. Tu vas jusqu'à lui dire que tu lui ferais du mal, car oui, c'est ce que tu pensais au final.

Le silence fini par tomber entre vous, imposant, menaçant. Tu la regarde à peine, attendant une quelconque réaction de sa part. Pourtant, au début rien ne vient et tu te dis que tu devrais peut-être continuer à avancer et cesser de faire du sur place. Pourtant, au moment ou tu veux faire un pas en avant, tu sens la jolie rousse bouger dans tes bras pour se redresser et ainsi chercher à te faire face. Tu te crispe de nouveau, alors que ton regard accroche le sien. « Non, je ne suis pas d'accord. Tu peux bien dire que tu TE fera plus de mal que de bien, mais tu peux pas juger les choses pour moi, Dimitri. » Tu soupires secouant négativement la tête alors que sa main vient accrocher ton épaule. Ton rythme cardiaque augmente rapidement, laissant ton coeur tambouriner dans ta poitrine sous ce contact pourtant léger. Tu détourne ton regard durant quelques secondes avant de venir le rechercher, comme si c'était devenu une sale habitude. « Tu ne m'as pas vexé, j'ai encaissé ton avis parce que t'es plus important que ce que je peux ressentir, quand bien même je ne sais même pas ce que c'est ! » Tu sens ta gorge se serrer alors qu'elle ferme les yeux. Ses mots ne t'aident absolument pas, ça t'embrouille, sa te fou un stresse abominable, mais tu la laisse parler. Elle semble avoir déjà assez de mal à déballer ce qu'elle a sur le coeur, tu n'aurais pas pu en faire autant. Ta respiration semble irrégulière, coupée également. Tu te rends compte que la situation est compliquée des deux côtés. Chez toi comme chez elle. « Tu risques ta vie tous les jours, je le fais aussi. On le fait, c'est notre vie qui est comme ça, et ça a toujours été la vie des chasseurs d'ombres, même avant la guerre, depuis que Raziel nous a accordé nos dons. Nous donnons nos vies pour protéger les terrestres. Nous sommes d'ombres et de poussière. » Oui, elle a raison. Nous nous battions tous les deux, nous risquions nos vie tout les deux. Mais justement, cela n'était-il pas suicidaire d'aimer alors que notre vie ne tient cas un fil?

« Je ne peux pas te dire quoi faire, parce que tu t'es rajouté des barrières tout seul, des barrières que les autres chasseurs d'ombres n'ont pas. Je le sais depuis bien longtemps, je m'y suis habituée. Et c'est pour ça que je n'ai rien dit. Parce que j'ai beaucoup trop d'estime envers toi pour me montrer égoïste. » Elle relâche la pression de ton épaule et tu ne la quittes pas des yeux. Doucement, tu l'as dépose sur le sol, faisant en sorte qu'elle te fasse face. Tu baisses légèrement la tête pour pouvoir mieux la regarder. - Je suis d'accord, je ne peux pas juger pour toi. Mais je me connais Megara. Je ne suis pas un homme romantique, je ne suis pas un homme souriant. Je l'ai été, je le suis rarement...mais j'ai beaucoup de mal. Toi tu es tellement expressive, c'est une chose que je ne pourrais pas t'offrir. Tu dégages une mèche de ses cheveux qui c'était déposée devant son regard, frôlant du bout des doigts sa peau, avant de ramener ta main vers toi. - Justement, là est le soucis. Nous risquons nos vies tous les jours, frôlant la mort constamment. Je ne vois pas comment nous pourrions entretenir une quelconque relation en sachant ça, surtout pour le moment. Regardes encore ce soir, tu as faillis mourir durant une simple patrouille Megara. Oui je me suis construis des barrières, des murs, des barricades. Nommes ça comme tu veux, mais c'est pour une bonne raison. imagine...Tu suspend tes paroles, passant une main dans tes cheveux en soupirant bruyamment. Fermant les yeux quelques secondes, tu finis par les ouvrir de nouveau pour regarder la jeune femme. - imagines que tu viendrais à être en danger durant une mission et que nous sommes ensemble. Instinctivement je vais vouloir te sauver toi, quitte a mettre en danger les autres. C'est instinctif et ça ne sera pas de ta faute, mais c'est comme ça. Je risque de foutre tout en l'air a cause de mes sentiments, je peux pas me le permettre, pas avec ma position au sein du groupe.

Tu avales difficilement ta salive, positionnant tes mains sur ses joues, tu la fixes intensément. - Si ma vie aurait été différente, si notre existence n'était pas constamment en danger, on aurais clairement pu avancer tout les deux. Mais là, maintenant, c'est impossible. Je peux pas risquer de te faire du mal, de faire le con également. Je veux juste que tu comprennes Megara. Oui, quand je te vois j'ai envie de t'embrasser. C'est évident, là de suite j'en ai envie mais je me retiens. Parce que je sais que c'est la chose à faire. Parce que céder amènerait à d'autres conséquences...j'ai pas envie de tout gâcher. Pourtant, tu as envie de l'embrasser, là de suite, c'est franchement tentant il faut bien l'avouer. Tu aurais aimé vous offrir une soirée, une seule ou vous auriez tout oublié et seulement profiter. Ce n'était pas possible.




© MADE BY SEAWOLF.

1299 mots
Post 13


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Dim 12 Juin - 0:39


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
La bombe est lancée, les mots sont partis comme une flèche invisible, lancée vers Caleb à toute allure, des mots retenus quelques instants plus tôt, mais le fait qu’il la mette dos au mur la contraignait à tout lâcher. Elle ne sait pas ce qu’elle ressent pour lui, elle sait juste que les choses sont différentes, effrayantes, et que s’il est dérouté, elle n’en mène pas large. La différence, c’est que lui recule à vive allure. Elle, s’est juste arrêtée. Lorsqu’elle suspendit enfin ses mots, Megara relâcha la prise qu’elle avait sur l’épaule du brun, qui la fixait avec une intensité déroutante. Elle ne saurait dire si elle l’avait choqué dans le bon, ou le mauvais sens du terme. S’il allait lui répondre, ou juste lui tourner le dos. Lorsqu’il commença à la déposer sur le sol, elle crut que la seconde option allait être celle prise. Au lieu de quoi, il s’arrangea pour lui faire face et la regarder à nouveau, alors qu’elle s’appuyait sur l’arbre le plus proche pour maintenir son poids sur sa jambe valide. - Je suis d'accord, je ne peux pas juger pour toi. Mais je me connais Megara. Je ne suis pas un homme romantique, je ne suis pas un homme souriant. Je l'ai été, je le suis rarement...mais j'ai beaucoup de mal. Toi tu es tellement expressive, c'est une chose que je ne pourrais pas t'offrir. Elle roule des yeux, mais suspend son expression lorsque ses doigts viennent effleurer la peau de son visage, dégageant une de ses épaisses mèches rousses de devant son regard de jade. Pourquoi ne voulait-il pas comprendre qu’elle n’a jamais cherché de romantisme ou d’expressions exacerbées ? Qu’elle sait comment il est, et qu’elle l’a toujours accepté comme ça ? - Justement, là est le soucis. Nous risquons nos vies tous les jours, frôlant la mort constamment. Je ne vois pas comment nous pourrions entretenir une quelconque relation en sachant ça, surtout pour le moment. Regardes encore ce soir, tu as faillis mourir durant une simple patrouille Megara. Oui je me suis construis des barrières, des murs, des barricades. Nommes ça comme tu veux, mais c'est pour une bonne raison. imagine... Elle sait déjà ce qu’il va dire. Et aussitôt, elle ferme les yeux, se préparant mentalement à encaisser le coup. - imagines que tu viendrais à être en danger durant une mission et que nous sommes ensemble. Instinctivement je vais vouloir te sauver toi, quitte à mettre en danger les autres. C'est instinctif et ça ne sera pas de ta faute, mais c'est comme ça. Je risque de foutre tout en l'air à cause de mes sentiments, je peux pas me le permettre, pas avec ma position au sein du groupe. La bombe est lâchée. Elle inspire, humecte ses lèvres pour retrouver l’usage de la parole. « Je sais déjà tout ça … Tu ne m’apprends rien pour tout.. Je sais que tu n’es pas un romantique, et n’ai jamais énoncé que tu puisses être différent. C’est comme ça que je t’ai connu, avec tes brefs élans de folie, mais surtout ton sérieux et ta sagesse. Et malgré tout, j’ai toujours été là. » Elle appuya volontairement sur ses derniers mots. Elle a toujours été là, elle a intégré le groupe de combat des jumeaux pour une bonne raison : Elle les connaît, et leur fait confiance, elle leur fera toujours confiance. « Et je sais aussi que le groupe passera toujours avant le reste. » Elle refoule l’amertume, demeurant neutre dans ses paroles. Parce qu’il a raison, et elle aurait pensé de même à sa place. Surtout dans sa position.

Sa peau se souleva lorsque les mains de Dimitri vinrent se placer sur ses joues, plongeant son regard dans celui de Megara avec une intensité telle qu’elle crut chavirer et devoir se raccrocher plus fort à son appui. - Si ma vie aurait été différente, si notre existence n'était pas constamment en danger, on aurait clairement pu avancer tous les deux. Mais là, maintenant, c'est impossible. Je peux pas risquer de te faire du mal, de faire le con également. Je veux juste que tu comprennes Megara. Oui, quand je te vois j'ai envie de t'embrasser. C'est évident, là de suite j'en ai envie mais je me retiens. Parce que je sais que c'est la chose à faire. Parce que céder amènerait à d'autres conséquences...je n’ai pas envie de tout gâcher. - « Tais toi. » Elle a balancé ces mots à une vitesse affolante, lui coupant presque la parole. Et aussi vite, elle se retrouve accrochée à son cou, plaquant ses lèvres sur celles de Dimitri avec une pression féroce, une détermination farouche, sans prendre le temps de le déconcerter. Et aussi vite, elle recule ses lèvres, ses mains encadrant à leur tour le visage du beau brun. « Je comprends, Dimitri… » Qu’elle murmure finalement, la voix tremblante, ses lèvres encore proches, si proches des siennes. « Je comprends mais je n’ai pas ta résistance. » A bout de souffle, elle redescend, s’étant hissée sur la pointe des pieds en ignorant la douleur de sa jambe pour mieux atteindre son visage. Elle ferme les yeux quelques secondes, pinçant les lèvres, et se laisse doucement glisser contre l’arbre, jusqu’à finir assise dans l’herbe. « Je ne te parlerais plus de ça. Je n’essaierais plus de t’embrasser. S’il le faut je.. Je ne te verrais que pour les missions, si ça peut aider. » Même si elle a envie de crever à dire ça à voix haute. Elle sait, elle aussi. Elle sait que c’est la chose à faire. « Je vais attendre que ma jambe finisse de guérir, je le jure sur l'Ange. Maintenant vas-t-en avant que je ne refasse une énième connerie. » Sa voix se brise en fin de phrase. Parce que voilà ce que c’est devenu, tout ça, voilà ce que ça doit rester : Une erreur, quand bien même elle ne l’entend pas de la même façon.


© MADE BY SEAWOLF.

1021 mots
Post 14


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Dim 12 Juin - 1:25


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
Tu déballes un tas de conneries. Tu te croyais quand même plus diplomate que ça. Quoi que, Freya excellait dans cette matière, toi, t'étais plutôt moyen face à elle. Ta jumelle aurait trouvé les mots qui fallait, alors que toi, tu pataugeais comme un débutant. « Je sais déjà tout ça … Tu ne m’apprends rien pour tout.. Je sais que tu n’es pas un romantique, et n’ai jamais énoncé que tu puisses être différent. C’est comme ça que je t’ai connu, avec tes brefs élans de folie, mais surtout ton sérieux et ta sagesse. Et malgré tout, j’ai toujours été là. » Elle appuie bien sur le fait qu'elle a toujours été là et ça tu le sais également. Oui, Megara avait toujours été présente à tes côtés, traversant diverses épreuves avec toi et Freya, mais également avec ta famille. La mort de ta tante notamment, la disparition d'Ellie, le fait qu'elle avait été transformée en louve. Toutes ses attentions qui t'avait énormément touchées. Tu la savais loyal, sincère, présente et investie dans ce qu'elle faisait. « Et je sais aussi que le groupe passera toujours avant le reste. » Oui, mais tu souhaitais quand même le dire, pour que ce soit clair. Ton groupe c'est ta vie en quelque sorte. Tu te dois de les protéger tous autant qu'ils sont. Elle ne devait pas passer en priorité. La seule qui pouvait éventuellement passer avant les autres était ta soeur, ta parabatai, car avec elle tu partageais non seulement le même sens, mais également ce lien que Megara pouvait comprendre. Tu aurais peut-être du t'arrêter là, mais tu n'en avais pas terminé. Un flot de parole ne cessa de traverser tes lèvres, encore et encore, faisant en sorte de t'enfoncer naturellement. Tu t'embourbe dans tes propres paroles, ton propre discourt. Tu en as vaguement conscience, mais tu le fais quand même.

« Tais toi. » Et là, ce fut le choc, enfin, un de plus dirons-nous. Tu ouvre la bouche pour répliquer, pourtant, a une vitesse grand V tu sens les bras de la rousse s'enrouler autour de toi et ses lèvres se poser contre les tiennes. Il fut loin le baiser chaste de tantôt. Oh oui, vraiment loin. Ce baiser là fut plus farouche, plus présent et tu y réponds sans grandes hésitations. Il ne dura pas longtemps, non, mais assez pour te faire perdre pieds. Tu reste un homme et quand une fille t'embrasse de cette façon, inutile de dire que ça chauffe niveau température corporelle... Elle rompt le baiser et encadre ton visage avec ses mains, comme tu l'avais fais quelques secondes auparavant. Sous le choc, tu reste complètement muet, le regard planté dans le sien. « Je comprends, Dimitri… » Ses lèvres sont proches des tiennes. Tu peux sentir vos souffles se mélanger, tes lèvres frôler les siennes. Douce torture qu'est cette posture, car déjà, tu souhaites recommencer votre baiser bien trop court sur le coup. « Je comprends mais je n’ai pas ta résistance. » Oui bon, ça tu aurais pu le dire tout seul. Tu clignes plusieurs fois des yeux alors qu'elle fini par redescendre, éloignant son visage du tiens. Tu es également à bout de souffle, la gorge serrée. Tu n'arrives pas à dire quoi que ce soit. Elle finit par se laisser glisser contre l'arbre, se mettant assise dans l'herbe alors que toi tu es toujours debout, regardant un point fixe devant toi. Un duel mentale faisait actuellement rage dans ta petite tête. « Je ne te parlerais plus de ça. Je n’essaierais plus de t’embrasser. S’il le faut je.. Je ne te verrais que pour les missions, si ça peut aider. »

Ton coeur se serre en entendant ses paroles, te faisant ainsi réagir. Tu baisses les yeux vers elle, le souffle coupé. « Je vais attendre que ma jambe finisse de guérir, je le jure sur l'Ange. Maintenant vas-t-en avant que je ne refasse une énième connerie. » Tu serres le poing. Tu vas faire une connerie. Une grosse, grosse, grosse connerie. Approchant d'un pas, te mettant à genoux en face d'elle tu dis simplement. - Je n'ai pas envie de partir. Bon, au diable la résistance pour ce soir, tu allais regretter tes conneries demain, c'est sur, tu allais devoir lui parler demain...c'est certain. Mais pour l'heure, sa en était fini de toi. Et sans lui laisser le temps de répliquer, tu viens l'embrasser, aussi farouchement qu'elle l'avait fait quelques minutes auparavant. Posant une main dans son dos, tu la tires vers toi, collant ton corps au sien. Sur ce coup là tu n'assures absolument pas. Mais une fois encore, tu es un homme et elle avait éveillé ce petit quelque chose qui rend les hommes terriblement con.




© MADE BY SEAWOLF.

821 mots
Post 15


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Dim 12 Juin - 8:33


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Elle comprend, et elle ne lui a pas dit pour lui faire plaisir, c'est une vérité. Elle est bien consciente de la cruauté immense et sans fin de la guerre qu'ils livrent, et que leurs ancêtres ont livrés. Elle comprend aussi le poids de la culpabilité qui pèserait sur ses épaules s'il devait venir à la choisir elle, au détriment de la sécurité du reste de leur groupe. Et jamais, ô grand jamais elle ne pourrait lui demander ça. Elle était impulsive par moment, certes, mais surtout diplomate, réfléchie, douce. Et jamais Megara ne ferait passer son propre bien avant celui des autres, tout comme Dimitri. Sur ce point, ils étaient sensiblement identiques, et c'était, tristement, ce qui causait leur perte. Et pourtant, le flot de ses paroles l'envoûte, ses barrières craquent. Après l'avoir intimé, ordonné même de se taire, elle s'accroche à lui, colle son corps au sien le temps d'un baiser, bien loin de celui hésitant qu'elle lui avait offert sur le banc situé pas bien loin derrière eux. Non, celui ci est d'une intensité, d'une profondeur nouvelle. Comme s'il s'agissait du dernier. Parce que c'est probablement le dernier. Dimitri y répondit, et ce fut encore plus dur de ce fait de séparer leurs visages, pour mettre fin à l'échange. Surtout sachant ce qu'elle s'apprêtait à lui dire. Il l'écoute parler, immobile, le regard rivé sur elle. En douceur, elle commence par énoncer une vérité évidente: Elle n'est pas aussi forte que lui. Sur tous les fronts, pas que physique. La preuve en était même qu'elle venait de l'embrasser alors que lui même parlait de se retenir. Elle ne voulait pas se retenir. Si elle ne pouvait être égoïste pour tout le reste, elle le serait au moins l'espace de quelques secondes, mais la Megara consciencieuse intervint rapidement. Son corps se mouva jusqu'à rencontrer le sol, alors qu'elle dit, la gorge serrée, l'estomac contracté, que s'il le fallait, elle ne le verrait plus que pour les missions. Ils s'étaient rapprochés en passant du temps tous les deux. Elle avait voulu percer sa carapace, elle l'avait fissurée, en effet. Maintenant, c'est le travail inverse qu'elle allait devoir faire, et l'éloigner à nouveau.

Puis finalement, elle le supplie de partir, fermant les yeux, jurant d'attendre que sa jambe soit remise pour rentrer à l'institut. Et elle s'attendait sincèrement à ce qu'il s'en aille, mais lorsqu'elle rouvrit les yeux, il s'était agenouillé auprès d'elle. - Je n'ai pas envie de partir. Elle fronce les sourcils, et s'appuie sur ses mains, allant pour se redresser. « Tu dev... » Tu devrais, qu'elle allait dire. Sauf que cette fois, c'est Dimitri qui l'attrape, une main dans son dos, et qui l'embrasse avec une ferveur non dissimulée. Les yeux de Megara s'ouvrirent sous la surprise, et elle aurait pu flancher si la main du brun posée dans le creux de son dos n'était pas venue l'attirer contre lui pour entrechoquer leurs corps. Il n'en aura pas fallu plus pour elle. Ses deux mains rejoignent la nuque de Dimitri pour répondre à son baiser, alors que ses deux jambes se placent de part et d'autre de son corps pour s'asseoir sur ses genoux, lovée contre lui. Elle ignore littéralement le picotement persistant dans sa jambe, elle ne voit plus que lui, et plus rien ne compte autour. Une de ses mains quitta la nuque de Caleb pour se réfugier dans le bas de son dos, pour se rapprocher de lui d'avantage encore, le collant ainsi entièrement à elle. Son autre main, quant à elle, remontait dans les cheveux bruns du néphilim pour passer ses doigts dans ses mèches avec une douceur qui contrastait parfaitement avec leur baiser. Meg recula ses lèvres, un très court instant, le temps de capter son regard, de desseller un quelconque rejet. Mais il n'en faisait rien, alors, elle se pencha à nouveau pour l'embrasser tendrement, sa main dans son dos se risquant même à se placer contre la peau dénudée, sous son haut, chastement. Il était brûlant. Il irradiait, tout comme elle, alors qu'elle n'arrivait pas à cesser de l'embrasser, de l'étreindre, de sentir sa présence. Quitte à merder, autant profiter de chaque geste, de chaque regard. Demain, elle savait qu'il lui dirait que c'était une erreur, et c'est là que s'installe l'égoïsme de Megara : Elle le sait, mais elle ne l'arrête pas.  




© MADE BY SEAWOLF.

801 mots
Post 17


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Megara R. Nichols le Mar 14 Juin - 21:50, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Dim 12 Juin - 14:30


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
TTu ne sais pas trop ce qu'il se passe, ce qu'il va se passer. Tu as mis ton cerveau en mode repos, et ce, dès qu'elle t'avait embrasser avec plus de fougue, laissant tes lèvres avec un gout d'inachevés. Tu sais juste que ce soir, tu as dépassés des limites que tu t'étais imposées, laissant le garçon parler au lieu du chasseur d'ombre. Ce qui en soit n'était ni une mauvaise chose, ni une mauvaise. Elle se laisse glisser sur le sol et tu te bas mentalement. Tu es le choix. Tu peux partir. Oui, tu peux fuir dans la nuit et la laisser là, guérir pour ensuite revenir à l'institut par ses propres moyens. Mais la fuite en soit, l'abandon d'un des tiens n'est pas dans ton tempérament. Sauf que tu es vraiment tenté de partir en courant, de prendre tes jambes à ton cou et de la laisser seule dans ce parc. Ca, c'est ce que le chasseur d'ombre aurait sûrement fait, si la logique, si la raison avait prit le dessus sur tes instincts primaires, tes instincts primitifs. A la place, tu te positionne en face d'elle, genoux contre terre à sa hauteur. Tu ne veux aller nulle part. Dans un sens c'est vrai, dans l'autre c'est un mensonge. « Tu dev... » Tu ne la laisses pas finir, posant à ton tour tes lèvres sur les siennes. Au diable ses paroles, c'est ça ou tu feras marche arrière, l'abandonnant ici. Tu es autant surpris qu'elle par ta propre réaction. Cette fois-ci, ton cerveau n'est pas en mode pause, mais bien en mode off le plus total. Tu le rallumeras une fois le moment venu, pas de suite. Ta main dans son dos, tu l'attire contre toi alors que tu sens ses mains s'agripper à ta nuque, ses jambes t'entourant pour qu'elle prenne place sur tes genoux. Tu la laisse faire, laissant tes lèvres sur les siennes, profitant de ce baiser loin d'être chaste. La main de la rousse se place dans ton dos, exerçant une pression, t'insufflant à te rapprocher d'avantage d'elle. Ce que tu fis sans te faire prier, laissant un frisson t'envahir.

Tu t'emballe peut-être trop, alors qu'une de tes mains glissent dans ses cheveux. Ta respiration semble plus rapide, laissant paraître une envie bien présente. Tu sens sa main dans tes cheveux, des caresses plus tendres que votre baiser échangé. Elle recule son visage, rompant le contact de vos lèvres. Tu as les yeux fermés, mais sur le coup, tu les ouvres de nouveaux. Ton regard se plonge dans le sien, tu ne la repousse pas, tu n'en as pas envie... Vos lèvres se retrouvent une nouvelle fois, mais cette fois-ci plus tendrement alors que tu frissonnes de plus belle en sentant sa main sur ta peau nue, brûlante. T'es lèvres finissent par quitter les siennes, glissant dans son cou, alors que ton coeur tambourine bien trop fort dans ta poitrine. Ta main glisse dans sa nuque, serrant légèrement celle-ci, alors que cette main logée dans son dos glissa sur ses hanches, explorant ce corps que tu n'avais autrefois jamais touché de cette manière. Tu reviens capturer ses lèvres avec envie. Tu trembles légèrement. Tu n'as pas peur non, tu peine juste à ne pas aller plus loin, à ne pas l'allonger sur l'allonger sur le sol. Parce que oui, il faut dire que sur le coup la température ambiante semble monter rapidement et tes baisers se font bien plus dévorants. Tu étais toujours à genoux. Evitant les crampes, tu te laisse légèrement aller en arrière tout en gardant Megara contre toi, te mettant cette fois-ci en position assise. Vous êtes stupides, inconscients. Vous êtes dans un parc, un démon pourrait sans nul doute vous prendre par surprise. L'air de rien, tu restes en alerte.





© MADE BY SEAWOLF.

672 mots
Post 17


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Dim 12 Juin - 19:43


We are dust and shadows
feat. Caleb D. Lightwood
Sans grandes convictions, elle a essayé de l’arrêter. Ou du moins, de le convaincre de partir tant qu’elle avait la force de le laisser. La dualité tenaillait Megara de plus en plus fort. D’un côté, il y avait celle qui voulait le contredire, comme elle le fait si souvent, lui tenir tête, l’embrasser jusqu’à ce qu’il comprenne qu’en se donnant du temps, peu importe ce qui se passe entre eux, peut-être trouveraient-ils un certain équilibre, comme ont pu le faire leurs prédécesseurs, et de l’autre, il y a la Meg qui sait qu’elle doit le laisser, respecter son choix, parce qu’elle ne supporterait pas que par sa faute, les choses au sein de leur groupe puissent mal tourner. Puis au final, ces deux aspects de sa personnalité étaient entrées brutalement en collision : Tandis qu’elle le suppliait de partir, jurant d’attendre que sa jambe soit guérie pour repartir, il s’était agenouillé auprès d’elle, pour l’embrasser jusqu’à finir à bout de souffle, hébétée. A ce moment-là, elle a rendu les armes, elle a su que quoi qui soit en train de se produire entre eux, ce simple baiser sur le banc l’avait enclenché comme un mécanisme difficile à retenir. Et pourtant, il va falloir le retenir. Mais pas ce soir.
Ce soir, il ne veut pas partir, et elle ne veut plus qu’il parte. Doucement, Megara vint se serrer contre Dimitri, tandis qu’elle sentait sa main glisser dans ses longueurs rousses, pour finir dans son dos. De son côté, la jeune chasseuse d’ombres effleurait sa nuque, son dos, ses cheveux, elle découvrait chaque parcelle de son corps avec une minutie et une patience qui contrastaient parfaitement avec la frénésie de leurs lèvres collées ensemble. Timidement, la main de Meg glissa à même la peau du dos du brun, et elle laissa échapper un soupir en penchant la tête sur le côté aussitôt qu’elle eut senti les lèvres de Dimitri s’y glisser. Un frisson lui parcoure l’échine, frisson qui s’accentue lorsqu’elle sent sa prise sur sa nuque, sa main qui glisse de son dos à ses hanches, hanches qui se mouvent automatiquement à cette caresse pour épouser la paume de sa main. Elle est faible, et elle le sait. Sa raison lui crie de l’arrêter, lui rappelle que le lendemain serait terrible si jamais elle ne s’arrêtait pas, et une autre petite voix lui soufflait que de toutes façons, le mal était fait. Un mal qui n’en est tellement pas un dans l’immédiat. Ses lèvres déposèrent un sillon de baisers le long de l’épaule de Dimitri, remontant lentement jusqu’à son cou, avant qu’il ne revienne capturer ses lèvres avec une envie qu’il ne masque plus non plus. Elle n’est pas idiote, elle sent la tension qui émane d’eux deux, et ils s’accordent dans chacun de leur geste alors même qu’ils se découvrent. Quand il se redresse pour s’asseoir, elle se laisse emporter contre lui, silhouette frêle plaquée contre ses épaules larges. Doucement, elle vint chercher la lèvre inférieure de Dimitri avec ses lèvres, l’attrapant délicatement en remontant sa main restée dans son dos, contre sa peau, parcourant sa colonne vertébrale avec une douceur sans mesure. Elle en oublie presque le fait qu’ils soient au beau milieu de la nature, dans l’herbe, à la vue d’un potentiel danger.

De sa main libre, elle parcourt alors son torse par dessus le tissu de ses vêtements, remonte contre le creux de son épaule, pour venir effleurer sa joue, reculant ses lèvres un bref instant. A bout de souffle, le coeur battant à tout rompre, elle en vacille, mais s'accroche à son dos pour ne pas perdre l'équilibre. Elle est partagée entre l'envie violente de lui dire de partir, vraiment, et l'autre, qui veut juste lui demander d'arracher ses vêtements. Au lieu de quoi, elle choisit l'entre deux, redresse son visage pour embrasser son front, puis son cou, sensuellement, le souffle court. Elle n'est pas bien plus calme, non. Elle est juste encore en proie à ce duel intérieur, de peur que si elle dépasse une limite, il ne la repousse avec violence.


© MADE BY SEAWOLF.


701 mots
Post 18


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   Dim 12 Juin - 20:35


We are dust and shadows
feat. Megara R.Nichols
Vos lèvres ne cessent de se chercher sans retenues, alors que ton corps surchauffe littéralement. Tu as du mal à te retenir, à retenir ce souffle bien trop rapide. Tu t'es déclaré une guerre mentale, tu t'es déclaré une guerre tu vas perdre sans pouvoir y faire grand chose. Sa main contre ta peau t'arrache un frisson parfait, alors que tes mains exploraient ses courbes parfaites. Tu te sens perdu, tu te sens d'une faiblesse irrémédiable. Tu n'es pas ce genre de garçon à sauter sur les autres, ayant bien trop souffert par le passé. Pourtant, te voilà assis dans l'herbe, la gorge serrée par ce flot d'émotions diverses qui te submerge. Elle est aussi légère qu'une plume, alors que ton corps battit pour la guerre, pour encaisser des coups violents contraste totalement avec le sien. Tu aurais pu la briser sans trop de difficultés, néanmoins, ce n'était pas ton souhait. Tes gestes, tes caresses se faisaient doux, lents, mesurés. Sa main remontant contre ton dos t'arracha un léger soupire. Il aurait pu faire moins dix degrés que tu aurais eu tout aussi chaud. La pluie aurait pu tomber à ce moment précis, tu ne l'aurais absolument pas senti. Tu étais focalisé sur cette peau glissant sur la tienne, remontant le long de ta colonne vertébrale, alors que ta lèvre inférieur se faisait prendre d'assaut. Tu ressers ton emprise sur sa hanche, alors que ton autre main glissa le long de son épaule, frôlant celle-ci du bout des doigts. Votre envie est loin d'être chaste, voir même invisible, discrète. Non, votre souffle ne manque pas de parler pour vous. Inutile de vous le dire, de mettre des mots sur ce que vous souhaitiez là de suite. Vos corps parlaient d'eux même. Partagés entre frissons, tension, rapprochements, explorations. Tout les signes sont là. Ton torse fut à son tour prit d'assaut par la main de la jeune rousse, alors que la tienne glissa sur sa taille, enroulant celle-ci d'un bras sur et imposant. La serrant un peux plus contre toi. Ton regard se ferme par instant, laissant ton incapacité à réagir prendre le dessus.

Tu pinces les lèvres sous la sensation de ses lèvres ton cou, venant agripper sa nuque. Tu es finis. Littéralement finis. Mais l'endroit ne te convient absolument pas...Vous êtes trop exposés, en danger. - Attends....attends deux secondes, enfin, deux minutes. Dis-tu le souffles court alors que d'une force étonnante tu te soulèves, la soulevant avec toi. Tes mains sous ses cuisses pour la maintenir contre toi, tu regardes autour de toi. Tu sais qu'il y a une petite cabane de rangement non loin, qui sert ben, de rangement pour les divers jardiniers travaillant pour Chicago. Sans rien ajouter, tu fais en sorte qu'elle déroule ses jambes de ta taille, pour qu'elle prenne position dans tes bras, comme tout à l'heure. De cette vitesse qui vous est propre, tu parviens à la cabane très vite. Déposant Megara, tu traces une rune sur la porte qui déverrouille automatiquement celle-ci. Une fois fait, tu la refermes quand vous êtes à l'intérieur. Ni une, ni deux, tu laisses ton arbalète tomber sur le sol de cette cabane pas si petite que ça au final. Tes mains viennent se poser sur les joues de Megara, alors que tes lèvres se sont dès lors de nouveaux emparées des siennes. La gauche glissa pour la soulever et la déstabiliser alors que tu glisses un genoux à terre, la renversant sur le dos au passage, la surplombant sans lâcher ses lèvres pour autant. Ta main droite se plaque contre le sol pour supporter ton poids et ainsi éviter de l'écraser. Ton corps se colle au sien automatiquement alors que tu avais fais en sorte de te positionner entre ses jambes. Tu étais sur le point de faire une connerie monumentale, mais de toute façon, la bêtise était déjà faite et bien avancée. Puis, tu ne pouvais plus cacher tes envies. Que ce soit de part ton souffle saccadée, ou encore, par ton physique de mec qui ne laissait pas échapper ce que tu éprouvais actuellement. Le désagrément d'être un homme quoi. Chez les filles ça peut passer inaperçu, chez toi pas vraiment. Tu aurais pu demander à Megara si elle voulait arrêter. Oui, tu aurais pu. Mais au final, tu n'es pas stupide. Tu sens son corps répondre à tes baisers, tes caresses, tu sais que comme toi elle n'a plus la volonté de se stopper.

Tes lèvres glissent dans son cou, y exerçant une pression plus imposante que tout à l'heure. Tu ne faisais plus attention à la retenue, ce stade était révolu. Ta main posée dans son dos reviens vers ses hanches, glissant sur cuisse pour la soulever légèrement, serrant un peux plus ta prise. Tu reviens chercher ses lèvres, prenant bien soin de mordiller sa lèvre inférieur alors que, d'instinct, ton bassin se colla au sien, exerçant une pression subtile mais belle et bien présente.



© MADE BY SEAWOLF.

852 mots
Post 19


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus   

 
(caleb) ⊰ Pulvis et umbra sumus
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Éon Umbra
» Au supermarché ils vendent des cerveaux ~ Caleb's Relation Ship ♥
» Caleb montre une vidéo plus que X à Cane (pv Cane)
» Caleb le sorcier au pouvoirs mysterieux [validée]
» LoL c'est bien mais en rp, c'est mieux ! [Caleb, Juliet, Sammy, Alexandre, Sphinx, Andrew, Vara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: