Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (Megara) - Well, let the games begin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Ven 10 Juin - 9:20


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
« Tu es un mauvais joueur, Dimitri Lightwood. » Oui, sur le coup elle avait également raison. Tu es un mauvais joueur et tu ne supportes pas l'échec. C'est comme ça. D'ailleurs, c'est sûrement de famille. Une fois de plus tu lèves les yeux au ciel, cherchant à nier ses paroles d'une façon ou d'une autre. Tu as été élevé dans l'optique de toujours réussir ce que tu entreprends, d'aller jusqu'au bout et d'en assumer les conséquences. Tu étais un grand têtu borné comme pas deux. Même un âne, aussi borné soit-il, ne t'arrivait pas à la cheville. Oui bon, te comparer à un âne n'est pas forcément une très bonne idée, mais ce fut la seule comparaison qui te traversa l'esprit sur le moment. - Et toi une bien piètre joueuse, Megara Nichols. Tu avais aussi cette manie de vouloir avoir le dernier mot. La preuve en était maintenant. Tu aurais pu te taire, lui laisser le dernier mot. Mais non, tu en avais rajouté comme une couche. Mais bon, on ne change pas un garçon comme toi qui depuis trop longtemps, vit avec ses habitudes, ses défauts. Parce que des défauts tu en as et pas qu'un peux, tu en es même bourré et ceux-ci se voient plus facilement que certaines de tes qualités. Tu tenais toujours la jeune femme contre toi, alors que durant un instant, vous sembliez complètement perdu. Elle parle et tu suis à peine ses paroles, revenant sur la terre ferme, cherchant une quelconque réponse qui ne serait pas stupide. Sauf que bon, dans ces moment-là tu es juste un homme très, mais très stupide et cet air d'homme sur de toi s'évaporait dans les airs. Tu ne savais pas trop quoi dire, du coup, tu parlas de ce qui pourrait éventuellement se trouver dans l'eau...Charmant. Tu aurais pu faire un effort quand même. Tu veux pas lui parler du soleil et de la lune non plus? Non, il faut dire que tu n'es pas un garçon très romantique dans l'âme. Les bras de Megara sont toujours autour de ton cou, alors que tu peux sentir ses doigts sur ta peau. En règle général tu te serais déjà enfuis comme un enfant.

« Rien de bien magique, quoi qu’il en soit.. » Tu ne réponds pas. Tu as l'air absent alors que ton regard est plongé dans le sien sans grande gêne. Elle avait murmuré ses paroles, comme tu avais murmuré les tiennes. C'était comme si vous aviez peurs de vous faire prendre. Comme si vous faisiez une bêtise, ou prévoyez de le faire. « Dim.. » Tu te crispe quand tu sens sa main glisser sur ta joue. Pur réflexe qui déclenche un nouveau frisson. Tu ne détourne pas les yeux, tu cherches à comprendre la suite des évènements. Toi qui aime tout anticiper, tout contrôler, là ce n'était absolument pas le cas. Tu n'avais pas le contrôle des évènements. La main de la néphilim vient se réfugier sur ta joue et tu ne bouges pas, tu te contente de battre légèrement des jambes pour rester à la surface. Tu ne ressens pas la fatigue, juste un certain bien-être étrange que tu apprécie tout en le détestant. Tu refuses d'y penser, tu ne veux pas penser à la suite. Non, tu aimerais juste la lâcher, la jeter loin et nager jusqu'à la rive pour t'éloigner d'elle et de cette foutue tentation. Tu as le souffle court, te retenant par instant de respirer, comme en apnée devant elle. Elle approche le son visage, aussi léger soit le mouvement, tu as appris à reconnaître les détails. Tu le vois, pourtant, tu ne bouges pas. Tu n'avances pas le tiens, tu ne le recule pas non plus. Sa main glisse, son pouce effleure ta lèvre et la tension de ton corps s'accentue d'avantage. Ton corps réagit assez étrangement. Alors qu'il semblait refuser cette éventualité, il refusait néanmoins de s'éloigner d'elle. Parfois, tu te demandais si ce n'était pas quelqu'un d'autre qui contrôlait tes gestes dans ces moments-là. Il aurait suffit de quelques centimètres. Rien de plus, pour que vos lèvres se touchent et que la limite soit franchie. Il ça aurait pu arriver, sauf qu'elle fini par faire marche arrière, reculant son visage du tiens. Partagé entre le soulagement et la déception, tu ne laissas rien paraître pour autant.

« On.. devrait peut-être sortir de l'eau, le temps de sécher .. » Tu clignes de nouveau les yeux. Tu lui avais laissé la possibilité de quitter tes bras, pourtant, elle ne semblait pas décidé à le faire. Sauf que toi, tu reprenais petit à petit tes esprit ce qui en soit n'était peut-être pas une si mauvaise chose. - Oui, on a assez traîné dehors. Ils vont se demander où nous sommes passés. Cette fois-ci tu la relâche, enlevant ton bras de sous ses jambes, gardant durant quelques instants ta main dans son dos avant de l'enlever elle-aussi, rompant tout contact physique entre vous. Tu devais fuir et maintenant avant de toi-même faire une bêtise. Il en aurait suffit de peux pour tout faire exploser, pour briser cette limite que tu t'étais imposer. Peut-être que c'était à cause du paysage, peut-être que c'était à cause de ce moment euphorique que vous aviez passés ensemble. Tu n'en sais rien. Tout ce que tu sais c'est que l'envie est belle et bien présente, mais que tu ne feras jamais le premier pas. Ce n'est pas dans tes habitudes, tu es trop borné pour ça et bien trop planté sur tes positions. Oui, de tes deux relations passées tu n'avais pas été celui qui les avait commencé. C'est sûrement à cause de ça que tu restais seul aussi souvent. - Viens on y va. Tu dis ça calmement commençant à t'éloigner vers la rive un peux trop rapidement, atteignant celle-ci assez vite. Posant tes mains sur la terre ferme pour te hisser hors de l'eau, tu hésites quelques instants, le regard plongé dans le vide. Tu arrêtes ton geste, comme perturbé par quelque chose. Une guerre mentale que tu tentes de gagner. Secouant la tête rapidement, tu te hisses enfin et sors de l'eau, laissant le froid t'entourer comme une cruelle couverture invisible.



© MADE BY SEAWOLF.

1087 mots
post'21

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Ven 10 Juin - 11:32


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
- Et toi une bien piètre joueuse, Megara Nichols. Un nouveau rictus vint prendre place sur ses lèvres, amusée de voir Dimitri aussi déterminé à l'idée d'avoir le dernier mot. Elle aurait pu continuer à le défier un sacré moment, comme ça. Elle a toujours été particulièrement résistante face aux jeux de pouvoir. C'est ça d'être la troisième née d'une fratrie où les deux aînés sont des garçons. Il fallait s'imposer constamment. Au lieu de quoi, elle haussa juste une épaule avant de dire, maline: « A titre personnel, je trouve que je m'en sors plutôt bien au conrraire. » Et elle saisit elle-même toute la dualité de sa phrase. Elle ne parlait pas seulement de ce jeu qui s'était lancé entre eux, mais aussi d'eux, tout simplement. Jamais elle n'avait vu Caleb aussi familier avec qui que ce soit, à l'exception peut-être de sa famille. Alors même si ce n'était que le temps d'une soirée, elle s'estimait chanceuse, gagnante. D'avoir pu le voir sourire, s'amuser, décharger le lourd poids du chasseur d'ombres qui pèse constamment sur ses larges épaules. Et lorsqu'elle finit dans ses bras, tout contre lui, sa pensée se renforça d'avantage, à mesure que leurs deux regards verts se plongeaient l'un dans l'autre.

Leurs paroles deviennent plus basses, à la limite du chuchotis, comme s'ils se confiaient un secret que personne d'autre ne devait pouvoir entendre. Plus ils s'approchaient l'un de l'autre, et plus leur ton se faisait léger, alors qu'ils se dévoraient du regard avec un calme mêlé à une curiosité nouvelle. Et doucement, la dualité s'installa. L'embrasser, ou ne pas l'embrasser. Tiraillée, Megara dévisageait le brun, ses lèvres, son souffle, son regard, jusqu'à la prise autour de son corps léger l'appelaient. Sa main quitte sa nuque, explorant les détails de son visage pour la première fois, et elle constata avec surprise qu'il demeurait immobile, la laissant faire. Encouragée par son immobilité, son pouce glissa jusque sa lèvre inférieure, et elle tressaillit en sentant ses muscles se tendre. Pourtant, cette fois encore, il ne la repoussa pas, et tout, absolument tout, lui donnait envie de réduire cette distance ridicule les séparant pour l'enlacer, plaquer ses lèvres contre les siennes, et tout oublier jusqu'aux aux du lac Michigan. Mais c'était sans compter sur sa foutue conscience. Jamais elle n'a refusé d'embrasser un homme. Megara est une femme de pulsions, pas de sentiments, elle aime tout le monde, mais n'Aime pas avec le grand A. Un corps reste un corps, une tentation en reste une. Alors pourquoi? Pourquoi faisait-elle marche arrière alors qu'elle aurait pu si facilement embrasser Caleb ?

Frustrée par sa propre réaction, elle sortit quelques mots des plus ridicules. La magie se brise, bien qu'il n'y ai rien eu de magique là dedans, juste quelque chose qui a changé en un laps de temps bien court. Quelque chose qu'elle ne saurait pas expliquer. Et cette fois, Dimitri émerge, cligne des yeux, reprend ses esprits alors que Meg lui suggère qu'ils sortent de l'eau. - Oui, on a assez traîné dehors. Ils vont se demander où nous sommes passés. Elle baissa les yeux, pinçant les lèvres en hochant la tête, à contre coeur. Un frisson la parcourut alors qu'il relâchait son étreinte. Étrangement, elle n'appréciait pas cette séparation, et ferma même brièvement les yeux au contact de sa main dans son dos, qui se détacha doucement. Alors, finalement, elle laissa glisser sa main de l'épaule du brun, la faisant glisser un court moment sur son torse avant de le relâcher entièrement pour nager à nouveau de façon autonome. - Viens on y va. Un pas en avant, trois pas en arrière. Cette fois, il s'éloigna en vitesse en direction de la rive, et Megara le suivit à la nage, s'immergeant pour se rafraichir l'esprit. Assurément, elle allait prendre une douche bouillante une fois retournée à l'institut. Remontée à la surface, elle perçut un mouvement d'arrêt lorsque Dimitri atteint la berge, et elle ralentit sa nage avant de le voir finalement sortir. Ca y est, c'était fini. Une partie d'elle était déçue, déçue par elle-même, d'être passée à côté de cette possibilité. L'autre, était totalement déroutée, et cherchait à mettre des mots justement, sur ce qui venait de se passer.

A son tour, elle se hissa hors de l'eau, frissonnant au contact de l'air qui vint caresser sa peau mouillée, la faisant frissonner. Son regard dévia encore vers lui. Comme aimantée, systématiquement, comme dans la salle d'entraînement. Chaque fois qu'il était dans un rayon de quelques mètres autour d'elle, il fallait qu'elle le regarde. Enfin, elle baissa les yeux sur ses vêtements, et passa ses mains dans ses cheveux roux pour les essorer rapidement. Elle tenta de briser à nouveau le silence: « Dommage qu'ils n'aient pas créé une rune de séchage instantané.. » Dit-elle en secouant son corps, quelques gouttes d'eau s'écartant d'elle pour aller au sol.



© MADE BY SEAWOLF.

894 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Ven 10 Juin - 12:48


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
« A titre personnel, je trouve que je m'en sors plutôt bien au contraire. » Tu souris en coin face à ses paroles. Oui, elle s'en sortait bien. Elle s'en était toujours bien sortie avec toi pour dire la vérité. Malgré vos quelques différents, vos piques diverses lancées. Vous n'aviez jamais été aussi proches que ce soir. Mais voilà, toutes choses à une fin, malheureusement. Tu venais d'affirmer qu'il était temps de partir, alors que la magie c'était brisé, ne laissant qu'une légère senteur embrumée par les évènements. Nageant vers la rive, tu tentais d'oublier ce qu'il venait de se passer, mais surtout, ce qui ne c'était pas passé du tout. Vous aviez failli vous embrasser, tu en avais conscience et tu en avais surtout eu envie. T'étais juste un gros con perturbé. Néanmoins, au final, tu tentais de te convaincre que c'était une bonne chose, que cela n'aurait fait que vous foutre dans une merde royale. Sortant de l'eau après une légère hésitation, tu te redresse, passant une main dans tes cheveux, tournant le dos au lac. Tu es en boxer, mais tu sais également que ton pantalon n'est absolument pas sec. Megara te suivit hors de l'eau, tu l'entends sortir et surtout, tu sens son regard sur toi. Tu ne l'observe pas, ne lui offrant aucun regard, reprenant cette distance que tu avais généralement avec elle. Tu joues à la girouette. Ce n'est pas étonnant venant de toi. « Dommage qu'ils n'aient pas créé une rune de séchage instantané.. » Tu ne souris pas, tu ne réponds pas. Te penchant en avant pour attraper ton haut, tu l'enfile rapidement alors que le froid mordant de cette fin de journée frappait ta peau de plein fouet. Tu te souviens encore de la sensation de ses doigts sur ta nuque, de sa main glissant faiblement sur ton torse quand tu avais décidé de la lâcher. Tu lui tourne un peux plus le dos, cherchant à éviter un quelconque contact visuel. Tu prends ton pantalon mouillé et le secoue légèrement, le tordant également pour en évacuer le plus d'eau possible. - Plus vite on sera rentrés, plus vite on pourra être au sec.

Oui, tu es bien décidé à ne pas traîner ici plus que nécessaire. Tu enfiles ton pantalon et c'est une sensation désagréable qui t'envahi. Faut dire qu'un jeans mouillé ce n'est absolument pas sensationnel comme sensation. Tu finis enfin par rattacher ta ceinture et replacer tes lames convenablement, tournant la tête vers Megara pour enfin lui offrir un regard. - On y va. N'active pas ta rune de visibilité, il vaut mieux rester dans l'ombre vu notre état. Oui, inutile que les terrestres vous voient dans cet état. Tu n'attends pas sa réponse et, déjà, tu te mets en route sans pour autant user de ta rapidité de néphilim. Tu marches juste rapidement, cherchant à t'éloigner le plus possible de ce lac de malheur que tu n'allais pas oublier de si tôt. Tu gardes le silence durant tout le trajet, n'accordant pas un seul regard à la jeune rouquine, jouant nerveusement avec l'une de tes fines lames qui avait prit place dans ta main gauche. Tu essaies de ne pas y penser, tu essaye juste d'oublier, mais tu sais que c'est totalement impossible. Vous arrivez à l'institut après plus d'une demi-heure, évitant quelques passants alors que vous étiez invisibles aux yeux des autres. Tes cheveux avaient commencés à sécher, ton pantalon aussi, quoi qu'il te semblait toujours aussi mouillé. Une fois près de votre refuge tu te stoppes durant quelques secondes, te demandant si tu devais dire quelque chose de bien précis, faire quelque chose pour briser ce silence qui était assez étouffant, pesant. Tu te mords l'intérieur de la joue avant de soupire, une main glissant dans ta nuque, les muscles tendus. - Reposes-toi, demain on aura du travaille..Très romantique Dimitri, t'es un parfait gentleman. Tu fais quelques pas en avant et tu lèves les yeux au ciel, te tournant pour revenir vers Megara. En silence, rapidement, furtivement, tu dépose un simple baiser dans ses cheveux. - Merci pour cette soirée. Ce fut tout ce que tu avais à dire, c'était déjà pas mal, un vrai miracle.

Tu avais murmuré ses paroles avant de repartir vers la grande porte, pénétrant dans l'institut juste à temps pour entendre ta soeur gueuler ton prénom en te voyant entrer. Putain, pour la discrétion c'était râté...




© MADE BY SEAWOLF.

780 mots
post'23

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Ven 10 Juin - 13:16


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Elle savait très bien comment allaient se passer les choses. Dès qu'ils quitteraient les eaux, il redeviendrait le Caleb que tout le monde s'est habitué à voir. Distant, froid, impassible, l'homme qu'elle n'arrivait pas à déchiffrer. Quoique, même dans l'eau, elle n'était pas parvenue à sonder ses pensées, à comprendre ce qu’il pensait. Mais au moins, une fois sorti, il sortit quelques mots qui ne répondaient en rien à la tentative de Megara de casser le silence: - Plus vite on sera rentrés, plus vite on pourra être au sec. Sec ou pas, il commence à s’habiller, et c’est révélateur de la situation. Il est pressé d’en finir, pressé de s’écarter d’elle, et malgré elle, elle baissa les yeux en se mordant la lèvre à cette pensée. Lorsqu’il risqua un regard vers elle, elle avait déjà remis son jean et son bustier, attachant sa ceinture tout en terminant de s’habiller. - On y va. N'active pas ta rune de visibilité, il vaut mieux rester dans l'ombre vu notre état. De toutes manières, ce n’était pas son intention. Elle hocha simplement la tête, redevenue courtoise, son humour et ses douces paroles disparues, évaporées, diluées dans le lac. « Je te suit. » Dit-elle simplement alors qu’il partait déjà, rapidement, sans pour autant courir. Sur tout le trajet de retour, Megara demeura à une distance raisonnable. Elle n’est pas folle, elle sait que quand bien même elle s’est retenue de l’embrasser, elle a, ils ont déclenché quelque chose d’autre. Quelque chose d’inconnu et de bien dangereux, bien que différent de tous les dangers qu’ils ont pu affronter.

En une demi-heure à peine, ils atteignaient les abords de l’institut, et Megara ralentit son pas, tournant ses yeux verts vers Caleb. Elle avait l’impression de ne pas l’avoir entendu depuis une éternité lorsqu'il lui dit : - Reposes-toi, demain on aura du travail.. C’est déjà plus que ce qu’elle aurait attendu de sa part, étant donné la froideur de leur trajet. Elle pensait le voir disparaître dans l’institut, et basta. Au lieu de quoi, elle lui adressa un maigre sourire, à peine perceptible. « Je me débarrasse de cette odeur de .. lac, et je vais me coucher, de toutes façons. » Elle croise les bras, le regardant en silence s’écarter d’elle et repartir. Et pourtant… Il pivote à nouveau, revient vers elle, qui se fige, lève les yeux vers lui à mesure qu’il s’approche, lui coupant le souffle à nouveau. Elle devient immobile lorsqu’il vient déposer ses lèvres sur le sommet de sa tête, dans ses cheveux. Instantanément, elle ferme les yeux, cherchant à s’assurer qu’elle ne vient pas d’imaginer ce geste qu’il vient d’avoir envers elle sans qu’elle n’y fasse rien pour le tenter. - Merci pour cette soirée. Son murmure est bref, et pourtant, associé à son geste, son cœur explose. Lorsqu’il s’écarte pour disparaître à l’intérieur de l’institut, elle reprend son souffle comme dans le Lac Michigan, comme si elle était restée en apnée trop longtemps. Ses doigts se place au niveau de son cœur, et elle sent ses battements cogner contre son index et son majeur de façon nette. Elle n’a pas halluciné ce qui vient de se passer. Elle n’a pas été la seule à être tentée. « Merci à toi… » Qu’elle murmure enfin, bien qu’il soit déjà loin et incapable de l’entendre derrière la porte de l’institut. Finalement, elle se décide à entrer à son tour, et, furtivement, elle prend la route de la salle d’entraînements, ou elle range les chakrams, les lames séraphiques, pour fuir ensuite jusque sa chambre pour aller s’y cacher, et surtout, prendre une bonne douche… Se rafraîchir les idées.




© MADE BY SEAWOLF.

630 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   

 
(Megara) - Well, let the games begin
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Kim Dae Hyun ▬ let the games begin
» Maelstrom Games
» Mon Games Day...
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Maelstrom games..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: