Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (Megara) - Well, let the games begin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: (Megara) - Well, let the games begin   Mar 7 Juin - 23:41

Well, let the games begin



   
Tu observes la salle avec attention, comme si tu cherchais une quelconque menace, une quelconque porte de sortie. Un essuie posé sur ton épaule, des habits légers recouvraient ton corps. Tu revenais de mission, mission qui avait tourné radicalement mal. Comme souvent, Freya avait du employer un plan B que tu n'avais pas apprécié, mais comme toujours, tu laissas ta soeur diriger les imprévus. Poussant un léger soupire, celui-ci résonna dans la pièce comme un écho lointain. La salle d'entraînement était vide, te laissant ainsi tout le loisir de profiter de ce calme certain. Posant ton essuie sur l'un des bancs, tu enlèves ton haut, découvrant un torse parsemé de nombreuses runes aux significations différentes. Notamment la rune des Parabatai, celle que tu partageais depuis bien longtemps avec ton double, ta jumelle. Attrapant un bâton d'entraînement, tu t'approche doucement du sac de sable trônant dans un coin de la pièce. Sans attendre, tu te mets à enchaîner les coups précis, calculés, te perdant dans une frénésie de sentiments, d'émotions, de pensées. Le monde autour de toi semblait avoir disparu, ne laissant qu'un fond silencieux. Tu étais dans ta bulle, alors que tes muscles se tendaient sous les efforts que tu procurais. Tu en avais l'habitude. Ta vie n'était qu'un enchaînement d'entraînements, de missions, d'évènements physiques. Tu as été drillé pour vivre ainsi, entraîné dès ta plus tendre enfance par ton cousin, Jules Lightwood. A présent tu n'avais pas honte de le dire, tu étais l'un des meilleurs avec ta soeur. Vous étiez redoutables séparés, mais mortels une fois unis dans la bataille. Et le fait est que tu te devais d'être redoutable, surtout face à cette époque tragiquement sombre. Les tiens étaient de moins en moins nombreux, alors que les Obscurs, eux, étaient de plus en plus nombreux.  Tu étais conscient de cette cruelle évidence, de cette menace qui ne cessait de planer au dessus de vos têtes. Si ça continuait ainsi, vous seriez bientôt qu'un souvenir inscrit dans les pages de livres poussiéreux. Non, ça ne pouvait pas se passer ainsi, tu t'y refusais, tu ferais tout pour que cette fatalité ne prenne jamais vie!

Une haine étrange s'empara de toi alors que tes coups se firent plus violent. La transpiration fit son apparition alors que tu ne cessais tes enchaînements, passant d'un exercice à un autre. Tu le sais, l'expérience ne s'acquière pas naturellement, il te faut travailler dur pour rester au top, pour pouvoir protéger les tiens, ta famille. La respiration haletante face à l'effort que tu transmettais depuis plus d'une heure trente fini par te faire t'arrêter, cherchant à calmer les tiraillements que tu pouvais ressentir le long de ton corps, alors que tu semblais complètement en sueur. Sautant la marche du "podium" tu alla chercher ton essuie et ta bouteille d'eau, te posant quelques minutes le banc. Tu bois quelques gorgées d'eau, laissant celle-ci t'hydrater. Tu passes l'essuie sur ton visage et dans ta nuque, alors que ton regard se posait une fois de plus sur ce pauvre sac de sable qui avait l'habitude de te croiser depuis bien des années. C'est alors que tu remarques une présence sur ta gauche, présence que tu n'avais pas remarqué auparavant. Tournant les yeux, tu croises le regard de Megara, alors que ses longs cheveux roux ornaient son visage. Tu avais appris à apprécier cette couleur qui semblait te plaire. Peut-être parce qu'elle était différente des couleurs banales telle que le brun, le blond ou encore le noir. Tu l'observe durant quelques secondes, le visage impassible, sans émotions, comme toujours. - Meg'. Un simple mot, même pas une phrase complète. Depuis quand était-elle là à t'observer? Venait-elle d'arriver? Où était-elle là depuis bien plus longtemps? Tu avais tendance à t'isoler une fois à l'institut, surtout lors de tes entraînements, relâchant une certaine pression qui tendait chaque parcelle de ton corps. Buvant une nouvelle gorgée de ta bouteille d'eau, tu détourne les yeux de la jeune femme avec qui tu entretenais une relation assez compliquée sans pour autant tomber dans le dramatique. Les relations et toi ce n'est jamais facile de toute façon. Tu es déjà un phénomène à toi tout seul, une vraie tombe à sentiments et aux expressions démonstratives.

Elle avait tendance à t'envoyer des piques et tu lui rendait l'appareil, alors qu'elle était bien plus démonstrative, toi, tu gardais ton visage neutre et impassible. Un jeu du chat et de la souris en quelque sorte, puis, avouons-le, elle te collait aux fesses quand elle le voulait. Tu avances et attrape une arme fictive qui servait aux entraînements, tournant le dos à la jolie rouquine. Tu n'es pas doué quand il s'agit de parler, comme un blocage que tu t'étais imposé depuis bien des années. T'attacher aux autres n'est pas ton fort, a tes yeux, c'était même ce qui avait de plus dangereux. Ta famille c'est une chose, les autres s'en est une autre.


   

   
   

868 mots
Post'1
made by pandora.

   
   

   


   


Dernière édition par Caleb D. Lightwood le Jeu 9 Juin - 13:49, édité 2 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 1:40


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Avec le temps, c’est presque devenu une habitude, une coutume pour elle que d’arpenter les couloirs de l’Institut seule. Sans sa tenue de chasseuse d’ombres, Megara pouvait apparaître comme parfaitement inoffensive, l’incarnation même de la douceur, de la pureté et du calme. Et pourtant, les multiples runes qui ornaient son corps comme divers trophées prouvaient le long trajet parcouru par la jeune fille depuis ses premières années de combat. Elle est bien loin, l’enfant Nichols qui dansait avec les fées, dans un endroit inconnu de Chicago, celle qui voyait chez les immortels une famille, et ne se préoccupait pas du reste, coupée de la cruauté du monde par sa famille jusqu’à ce qu’elle soit en âge de comprendre. Et cet âge est venu si tôt, trop tôt diront certains, mais aujourd’hui encore, la jeune fille savait que son père avait fait le nécessaire pour la préparer, comme tout le reste de la famille. La préparer à une guerre inévitable, alors que les Nichols ne peuvent faire partie que d’un camp : Ceux qui se battent pour les Accords. Et aujourd’hui, c’est ce qu’elle fait, elle se bat. Plusieurs iratzes parcouraient son corps frêle, signes distinctifs d’un retour de bataille tout récent, une bataille houleuse. La veille, en compagnie de son frère aîné et Parabatai, Sebastian, ils étaient partis ensemble traquer un démon Eidolon qui avait fait plusieurs victimes terrestres au cœur de la ville. Comme souvent lorsqu’ils étaient demandés pour ce genre de mission, ils ont été rapides, efficaces. Mais blessés, également. L’ichor qui maculait ses vêtements avait fini par brûler sa peau pâle, mais elle ne présentait presque plus de traces grâce aux runes de guérisons appliquées par Sebastian à leur retour de l’institut. L’important, c’est qu’ils avaient triomphé, sans être grièvement blessés.

La rouquine avait troqué ses vêtements de combat contre une tenue on ne peut plus terrestre, un bustier noir accompagnant un jean qui soulignait ses courbes de jeune femme. Elle hésitait encore avec la perspective d’aller se promener en ville, comme n’importe quel mundane. Jusqu’à ce qu’elle s’arrête en face de la salle d’entraînement, où elle vit du mouvement. Où elle reconnut la silhouette, immédiatement. Grandir dans un lieu comme l’institut, où les Chasseurs d’Ombres se font de plus en plus rares, force à connaître tout le monde, et s’il y a bien une famille qu’elle connaît, ce sont les Lightwood. Dimitri lui tournait le dos, mais Megara reconnut ses cheveux noirs sans mal, tandis qu’il se mouvait avec fluidité et férocité pour enchaîner les exercices. La cadence de la rousse ralentit, pour venir s’arrêter, se faufiler à l’intérieur de la salle en toute discrétion. Et si elle aimait particulièrement le taquiner, elle respectait aussi bien ce genre de moment où il s’entraînait. Un chasseur d’ombre respecte un autre, et elle voyait bien à la violence de ses gestes que quelque chose ne tournait pas rond. Lui qui d’ordinaire affichait toujours un contrôle parfait, elle lisait dans ses traits toutes les failles de Caleb Dimitri Lightwood. Lorsqu’il cessa de s’entraîner, et la remarqua enfin, terrée dans un recoin de la pièce, son visage se ferma à nouveau, alors qu’elle se contentait de lui adresser un sourire. Ca a toujours été ainsi, entre eux. Elle est l’expressive, et lui, le roc. Mais elle n’abandonne rien.- Meg'. Après tout, fut un temps où il ne l’appelait que par son nom. Puis, ce fut « Megara ». Meg, c’est un progrès considérable, bien qu’elle se garde de le dire à voix haute. Le dos de la jeune femme se détacha du mur, pour s’approcher du brun qui la dominait de deux bonnes têtes du haut de son mètre quatre-vingt-dix. « Dim. » Dit-elle simplement en retour, alors qu’il se détournait d’elle pour boire à nouveau. De son côté, Meg s’approcha des diverses armes disposées dans la salle, effleurant des kindjal avant de jouer avec une dague incurvée qui ressemblait beaucoup à celles qu’elle utilisait pour combattre. Elle laissa le silence s’installer d’abord, sachant pertinemment que jamais Dimitri ne reprendrait la parole de son côté, puis elle se tourna à nouveau vers lui. « Vous revenez de mission, avec Frey. » Ce n’était pas tellement une question, mais d’avantage une affirmation. Observatrice, elle avait appris à analyser les comportements de ses frères d’armes depuis des années. « Tu semblais… Préoccupé. » Son ton s’est adouci sur cette phrase. Pas de pic, pas d’attaque, juste une certaine préoccupation elle-même venant de Megara. Tous étaient tendus, évidemment. Mais si Megara pouvait se confier sans mal lorsqu’elle ne supportait plus la pression, elle savait que pour le jumeau Lightwood, c’était tout autre.

© MADE BY SEAWOLF.

785 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Roxanne Nichols le Mer 8 Juin - 23:47, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 9:29

Well, let the games begin



   
La jeune fille t'offre un sourire en te voyant porter son attention sur elle. C'est net, c'est simple, pas besoin de plus pour toi. Tu es ainsi fait. Enigmatique, froid, dur comme de la roche qui ne semblait pas vouloir se fissurer ne serait-ce que l'espace d'un instant. Même Freya tentait de t'ouvrir à elle, cherchant à ce que tu t'exprime d'avantage. Vos ancêtres étaient proches, réellement, hors, vous deux sembliez plus différents. Elle était plus charmeuse, plus envoutante que toi tu ne l'étais, enfin, sûrement l'étais-tu à ta façon. Tu ne saurais le dire, n'étant pas un dragueur invétéré, que du contraire. Tu t'éloignais de toutes relations humaines qui dépasseraient l'entendement, ne comprenant pas que certains puisse aimer plus que de raison dans ces jours si sombres. Bon, peut-être étais-ce parce que tu n'avais jamais vraiment aimé, en tout cas c'est ce que tu aimais te dire. Tu n'avais pas encore eu cette faiblesse, outre les membres de ta famille, surtout avec ta jumelle. Elle se détache du mur, faisant quelques pas. Elle est plus petite que toi, ce qui n'est pas difficile vu ta hauteur. Tu approchais dangereusement des deux mètres, mais ta taille ne t'avait jamais causée le moindre soucis. Bien sur certains pourraient penser que tu sois désavantagé par celle-ci, tu avais appris à en faire une arme. -Dim. Tu ne relèves pas l'abréviation. Elle le sait, comme beaucoup de tes semblables, tu aimes être nommé par ton deuxième prénom, ne supportant pas celui qu'on t'avait octroyé à ta naissance. Caleb. D'ailleurs, Freya s'en amusait beaucoup pour te taquiner, surtout quand elle avait des choses à te reprocher. Se faisant ainsi un malin plaisir de t'appeler Caleb au lieu de Dimitri. Ce qui en soit te mettait hors de toi. Tu ne sais pas trop d'où te vient cette aversion pour ton prénom de naissance. C'est juste que tu préfères de loin Dimitri, c'est tout, ça a toujours été ainsi. Megara approcha des armes alors qu'elle te tournait le dos. Tu pus dès lors remarquer sa tenue s'approchant dangereusement de celle des Terrestres. Un bustier noir, un jeans, avait-elle prévue de sortir? Peut-être.

Tu t'étais relevé pour reprendre ton entraînement, ayant assez chômé durant ta pause. Tu ne prête plus trop attention à elle, cherchant à l'oublier, à l'effacer de cette pièce ou tu étais seul il y a encore quelques minutes. « Vous revenez de mission, avec Frey. » Tu ne stoppe pas tes gestes pour autant, néanmoins, tu l'écoutes. Répondant par un léger grognement affirmatif. Elle ne t'avait pas posé une question, elle t'avait exposé les faits. Oui, tu revenais de mission, comme très régulièrement ces derniers temps. Vous aviez du travaille par dessus la tête avec les Obscurs qui avaient pris le contrôle de la ville. La rébellion grouillait de nouvelles recrues, de créatures Obscurs nombreuses...Tu n'aimais pas celles-ci. Oh que non, tu n'avais aucune confiance en elles. Pourtant, dans tes veines coule le sang féérique apporté par ton ancêtre Méliorn. Mais cela ne voulait rien dire à tes yeux, tu étais juste un descendant Lightwood, un chasseur d'Ombre et cela ne t'adoucissait pas face aux créatures obscurs. « Tu semblais… Préoccupé. » Tu frappes légèrement plus fort, alors que ta jambe vient porter un coup dans le pauvre instrument d'entraînement. Tu te stoppes durant quelques instants, gardant cet air neutre qui ne cessait d'en dérouter plus d'un. Tu n'es pas un homme sans coeur, loin de là, c'est juste que tu avais grandis avec des principes notamment cette phrase qui avait fait de toi ce que tu es aujourd'hui : Un shadowhunter n’est jamais régi par ses émotions. Les émotions sont sources de faiblesses. Cette phrase était on ne peut plus vrai. Tu te tourne légèrement vers Megara. La prochaine fois, tu allais devoir faire attention à tes émotions et ce en toutes circonstances, ainsi, ça t'évitera ce genre de fâcheuses situations. - Comment ne pas l'être quand on voit ce qu'il se passe en dehors de ses murs. Meg' n'est pas une débutante, elle sait ce qu'il se passe dehors, ce qui les attends à chaque fois qu'ils posent un pied hors de l'institut. Et oui ça t'inquiète. Vous êtes de moins en moins nombreux, bien que la Rébellion soit diversifiées par de nombreuses races, une fois de plus tu ne faisais aucunement confiance aux créatures Obscurs.

Tu passes une main dans tes cheveux, abandonnant l'idée de continuer à t'entraîner pour l'instant. Frappant une dernière fois, tu va déposer ton arme fictive à sa place. Sans la regarder, tu dis d'un ton assez monotone. - Comment ça c'est passé hier? De un tu es observateurs et tu avais pu remarquer les marques pratiquement effacées face à la rune de guérison. Ensuite, étant l'un des plus ancrés dans l'institut, tu étais au courant pour ce démon et le fait que la jeune femme avait été sur ses traces avec son frère. Vous aviez ça en commun. Son parabatai était son frère, le tiens était ta soeur jumelle. Vous partagiez ce lien avec un membre de votre famille, ce qui n'était pas rare quand on choisissait un parabatai chez les chasseurs d'ombres. Tu finis par lui faire de nouveau face durant un instant, avant de te diriger vers ton haut pour l'enfiler. Tu avais besoin d'une bonne douche, comme souvent d'ailleurs. Tu n'aimes pas te sentir poisseux. L'une des premières choses que tu fais en revenant de mission, c'est de prendre une douche ou encore d'aller t'entraîner d'avantage, ça dépendait du déroulement de la journée.


   

   
   

992 mots
Post'3
made by pandora.

   
   

   


   

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 11:51


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Ils sont loins, les enfants qui avaient coutume de s'entraîner ici avec de fausses armes, dans l'attente de véritables missions, dans la presque crainte du jour où ils se retrouveraient face à leur premier ennemi, face à leur premier démon, ou pire, démon supérieur. Aujourd'hui, aller à la salle d'entraînement ne signifiait que s'entretenir en vue du prochain danger. Ne pas relâcher sa vigilance, toujours se montrer prêt, et en forme. Et visiblement, c'est ce que Caleb faisait. Ce dernier n'a jamais aimé être appelé par son premier prénom, et, docile, Megara s'y était pliée sans même chercher à comprendre le pourquoi du comment. Ses raisons lui sont propres, et pour elle, peu lui importait la façon dont il voulait être nommé. Tant qu'il la laissait s'approcher. Elle a toujours été comme ça, attirée par les personnes complexes comme un moustique s'approche trop près de la lumière. Bon, se comparer à un moustique n'a rien de flatteur, et pourtant, c'était véridique. Dimitri dégageait une aura telle qu'elle ne savait pas passer devant lui sans s'arrêter, sans chercher, ne serait-ce qu'un bref instant, à le faire parler, à sonder son esprit impénétrable. Parce qu'à trop se fermer au monde, on finit par se perdre, et elle ne voulait pas ça. Pas pour lui.

Entrée dans la pièce, elle se contentait d'arpenter les murs en silence, le laissant reprendre son entraînement. Le regard vert de la rousse oscillait entre les armes et le chasseur d'ombres, qui frappait à nouveau sans relâche, tous muscles tendus apparents sur sa peau marquée de runes. Réalisant qu'elle le détaillait probablement trop du regard, même s'il ne le voyait pas, la jeune femme tiqua et baissa les yeux en préférant reprendre la parole, supposant qu'ils revenaient de mission avec sa soeur. Un simple grognement venant de la part du brun confirma ses dires. On arrête pas le progrès.

Quand finalement, elle se permis de remarquer son air préoccupé, son coup se fit plus violent encore, et l'espace d'un instant, Megara suspendit ses mots, comme dans la crainte d'avoir généré un accès de rage chez le Lightwood. Au lieu de quoi, il cessa de se mouvoir, se tournant à nouveau vers la rousse qui s'était appuyée contre une table sans le quitter du regard. - Comment ne pas l'être quand on voit ce qu'il se passe en dehors de ses murs. Silencieuse, la jeune femme soutint son regard en penchant la tête, comme pour confirmer ses dires. Comment ne pas avoir l'esprit constamment pris par tout ce qui se passe en dehors de l'institut? « C'est vrai. » Avoua-t-elle en pinçant à nouveau ses lèvres rouges, décroisant ses bras pour prendre appui sur la table et s'y rehausser, assise. Après un dernier coup, le brun, quant à lui, sembla décider d'arrêter l'entraînement. Elle le suivit du regard jusqu'à ce qu'il ait déposé son arme. - Comment ça c'est passé hier? Elle ne le quittait pas du regard, tandis qu'il allait pour s'habiller, puis à nouveau, elle baissa les yeux pour regarder ses bras dénudés, encore couverts de runes de guérison qui s'estompaient. « On est revenus entiers, déjà. » Ce n'est plus tellement rare, de nos jours, de voir des chasseurs d'ombres partir en mission pour ne jamais revenir. Leur nombre diminuait de jour en jour, dangereusement, et ils risquaient l'extinction. Mais Megara avait confiance en elle-même et en son parabatai. Les liens du sang ajoutés à cette rune qui orne son buste faisaient qu'avec Sebastian, elle se sentait en parfaite osmose en combat, et la chose s'était une fois de plus prouvée en mission. « C'était un eidolon seul, j'ai juste été brulée par l'ichor. Ma tenue de combat en a fait les frais. » Doucement, elle passa une main sur son bras qui avait été brûlé, sans faire attention si Caleb l'observait ou pas. Puis elle ajouta, plus pour elle-même qu'autre chose : « Sebastian m'a empêché d'aller plus loin dans les tunnels désaffectés du métro. Mais je suis pratiquement sûre qu'il y a d'autres démons là dedans. » Et quoi qu'il arrive, j'y retournerais. Avec ou sans mon Parabatai.

Retrouvant ses esprits, la belle sauta de la table pour attraper des Chakrams disposés parmi les armes. Elle a toujours mieux fonctionné avec des armes par paire, et troquait souvent ses dagues jumelles pour ces disques de métal aiguisés. Avec grâce et aisance, elle fit quelques mètres avant de tourner sur elle-même, prenant un élan léger pour viser une cible, une fois, puis deux fois. Les Chakrams atterrirent en plein coeur de la cible. Megara se redressa, satisfaite. Même en tenue terrestre, elle savait se battre sans mal. « Et vous alors, votre mission? » Demanda-t-elle finalement après avoir lancer un regard vers Dimitri, retournant récupérer les Chakrams plantés dans la cible.  

© MADE BY SEAWOLF.

870 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Roxanne Nichols le Mer 8 Juin - 23:48, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 13:33

Well, let the games begin



   
Tu sens son regard sur toi. Tu n'as pas besoin de la voir pour le deviner, tu as appris à détecter cette sensation que provoquait un regard se posant sur ta personne. Tu tentes de ne pas le faire remarquer, de ne pas y prêter attention. Pourtant, ce n'est pas désagréable. Mais après tout, tu restes Caleb Lightwood. L'amour avait autrefois fait tomber ta famille, menant à leur perte les Lightwood. Trop de bêtises, trop d'ignorances. Ils avaient laissés le coeur dicter leurs actes, finissant ainsi six pieds sous terre. Entre Alec qui s'était éprit d'un sourcier, Isabelle d'un elfe, tu étais bien décidé à ne pas refaire les mêmes erreurs. Sans l'enfant de ton ancêtre, ta famille se serait sans nuls doutes éteintes. Vous ne seriez plus qu'un simple souvenir, une ancienne famille qui aurait fait preuve de trop de sentiments. Depuis, vous ne cessiez de combattre cette partie de vous, surtout toi. Tu ne voulais pas tomber par amour, c'était hors de question. Les sentiments engendres l'anxiété, l'anxiété l'imprudence et l'imprudence les bêtises...ensuite, c'est une mort certaine qui attend à la fin de cette chaîne malsaine. Alors, tu t'isole et tu travaille dur pour effacer une quelconque distraction de ta vie. Qu'importe ce que les autres pouvaient penser de toi, ton nom de famille avait de nouveau un sens dans cette société, cela devait rester ainsi. Mais alors que d'autres te laissaient vivre ainsi, certaines personnes comme Freya ou Megara, elles, semblaient bien décidées à te coller à la peau. Cherchant quelques paroles, quelques sourires, une ouverture que tu te refusais d'ouvrir. Tu préférais finir seul et ainsi faire passer les tiens avant toute chose, que d'aimer et devoir sans cesse faire la part des choses. Tu n'étais pas prêt pour ça, tu avais vus trop de monde tomber pour espérer un jour aimer. Mais après tout, l'amour te tombe souvent dessus quand tu ne t'y attends pas. Mais si cela devait se produire, tu t'étais jurer de ne jamais y succomber, préférant de loin te voiler la face que d'affronter une pareille éventualité.

Tu frappes plus fort, avec une certaine animosité, avant de t'arrêter pour faire de nouveau face à Meg. Ton regard se plonge dans le sien et elle, elle le soutient sans peine. Penchant légèrement la tête sur le côté, alors que tu ne la quittais pas des yeux. Pas par provocation, non, mais c'était surtout un certain signe de respect, voir d'attention venant de toi. Si tu n'apprécies pas quelqu'un tu ne l'observera que très peux souvent dans les yeux, estimant qu'il ou elle n'en vaux pas la peine. « C'est vrai. » Tu hausses légèrement les épaules, finissant par stopper ton entraînement. Tu reprendras peut-être ce soir, ou pas. Tu avais également besoin de sommeil, malheureusement. Au fond, tu semblais oublier tes besoins primaires assez régulièrement. Manger, dormir...Tu étais bien trop occupé et c'était presque devenu secondaire. Tu enfiles ton haut alors, qu'une fois de plus, tu peux sentir qu'elle ne te lâche pas des yeux. Ca te rend assez nerveux sur le coup, peut-être mal à l'aise. Tu n'en sais rien. Tu aimes être discret, tu aimes observer et non pas être observé. « On est revenus entiers, déjà. » Tu la vois regarder son bras nu, portant les séquelles de cette rencontre. Ce n'est pas rare qu'un Néphilim revienne gravement blessé, parfois moins. Tu y es habitué et surtout, tu as appris à faire la part des choses. La seule personne qui pourrait te faire paniquer en revenant dans un état lamentable serait Freya. Mais cela t'étonnerait...Généralement, en mission vous ne vous quittiez que très rarement. D'ailleurs, quand elle partait en mission seule tu avais tendance à faire la gueule, n'aimant pas la savoir loin de toi. Vous n'êtes pas des parabatai pour rien. « C'était un eidolon seul, j'ai juste été brulée par l'ichor. Ma tenue de combat en a fait les frais. » Elle caresse son bras nu et tu ne bouges pas, restant totalement de marbre, écoutant simplement. « Sebastian m'a empêché d'aller plus loin dans les tunnels désaffectés du métro. Mais je suis pratiquement sûre qu'il y a d'autres démons là dedans. »

Tu soupires légèrement. Il avait eu raison de l'empêcher d'aller plus loin, si il y avait effectivement d'autres démons, ils n'auraient pas été assez pour les affronter. Ils avaient beau être d'excellents combattants, risquer sa vie pour rien n'était pas une option de nos jours. - Il a eu raison. A deux vous n'auriez rien pu faire, vous auriez pu être submerger par le nombre de démons et vous faire tuer. Pas besoin de deux morts en plus dans nos troupes. J'en ai marre d'assister à des enterrements. Tu avais dit ça avec une certaine pointe d'amertume, ne quittant pas des yeux la jeune fille alors qu'elle sautait de la table pour planter les Charkrams en plein dans le coeur de la cible. Tu n'es pas spécialement impressionné, tu en as vu d'autres et c'était devenu la routine pour toi. Tu es plutôt doué avec ton arbalète, voir très doué. Connu pour ne jamais rater ta cible, tes tires sont généralement mortels. « Et vous alors, votre mission? » Tu laisses ton regard glisser sur elle l'espace de quelques secondes, avant de détourner les yeux et de te diriger vers une arbalète que tu armes. Venant te positionner en face d'une cible, tu vises tout en parlant. - Comme toujours. Mission réussie. Un loup-garou qui prenait Chicago pour terrain de chasse. Et tu tire, alors que la flèche s'enfonça au centre de la cible. Posant ton regard sur la jolie rousse, tu avais pris soin d'appuyer sur le mot loup-garou. Certains loups c'étaient ralliés aux Obscurs, faisant de nombreuses victimes, transformant également des innocents. Ta cousine en avait fait les frais...

   

   
   

1038 mots
Post'5
made by pandora.

   
   

   


   

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 20:15


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
De façon globale, Megara a toujours été expressive, comme femme, et pourtant, elle n'était pas sentimentale. Ou trop, peut-être. Quiconque croiserait sa route avait l'impression que la jeune femme aimait tout le monde avec démesure, pleinement. Assez ironique venant d'une femme qui n'a jamais été amoureuse. Ses parents se plaisent à expliquer que sa sensibilité exacerbée lui vient de Lehr, le Faerie qui a partagé son enfance et l'a vue grandir. Peut-être n'ont-ils pas tort, mais ce n'est pas pour autant que la jeune Nichols changerait. Au contraire, elle puisait dans ses émotions dans ses combats, en faisait sa force.

De façon brève, elle évoqua au Lightwood leur mission avec Sebastian, et le fait qu'elle ait voulu aller plus loin dans le métro après avoir tué l'eidolon, redoutant la présence d'autres démons. Possiblement des Dragonidaes. Le regard de Dimitri vint se planter sur Megara, qui le regardait en silence. - Il a eu raison. A deux vous n'auriez rien pu faire, vous auriez pu être submerger par le nombre de démons et vous faire tuer. Pas besoin de deux morts en plus dans nos troupes. J'en ai marre d'assister à des enterrements. L'amertume qui perçait dans sa voix lui serra le coeur. C'est dans ces moments là qu'elle n'était que d'avantage convaincue du fait que Caleb n'est pas l'insensible qu'il laisse apparaître. Que comme les autres, il ne supporte plus ces pertes. A la différence de Megara, qui se laisse aller à son chagrin à chaque décès, le brun lui avait appris à rester impassible. D'une voix douce mais déterminée, elle murmura, proche de lui: « Je n'avais pas l'intention de foncer dans le tas, Dimitri... Tu me connais. » Sur ce côté, au moins, ils étaient particulièrement similaires: Méticuleux, patients, préférant procéder avec soin plutôt que brusquerie et improvisation. Elle ajouta, s'expliquant tout en passant un doigt sur la rune de vision nocturne qu'elle avait sur le bras. « Je voulais seulement avancer avec une rune d'invisibilité et de vision nocturne, voir même de précision, pour m'assurer que le démon n'était pas seul, essayer d'établir un chiffre plus ou moins précis. Et pouvoir avertir l'Enclave. » Ce n'est que mission repoussée, après tout. La jeune femme oubliait rarement un objectif, et était déterminée, patiente. Le temps de se préparer, et elle y retournerait assurément, avec, ou sans l'accord du Consul.

Plutôt que de rester stoïque, elle décida de s'entraîner au passage au lancer de Chakrams, bien que n'étant pas en tenue de combat. Être chasseur d'ombres, c'est également savoir se battre même lorsque ce n'est pas prévu. Au passage, elle glissa un mot au brun à propos de sa mission de la veille, curieuse qu'elle est et a toujours été. Il ne tarda pas à lui répondre, après avoir été chercher une arbalète pendant que Roxanne se préparait déjà à un second lancer. Comme toujours. Mission réussie. Un loup-garou qui prenait Chicago pour terrain de chasse. Megara suspendit son geste, se redressant, chakrams en mains. Du regard, elle suivit le tracé de la flèche de Caleb qui vint se planter en plein coeur de la cible, sans grand étonnement pour la rousse. Étant membres du même groupe, bon nombre de fois ils s'étaient vus combattre, connaissaient leurs techniques, leur précision. Faire partie du groupe des meilleurs chasseurs d'ombres de l'institut ne se faisait pas de façon instantanée : C'est quelque chose qui requiert du temps, et de l'entraînement. La tension avec laquelle Dimitri venait de prononcer le mot était palpable, distincte. « Loup Garou ». Elle savait pertinemment l’animosité du jeune homme envers les créatures obscures, quand bien même il était descendant lui-même d’un faerie. Qu’importe, de toute évidence, il préférait s’appuyer sur le fait qu’il était un descendant d’Isabelle Lightwood, oubliant Meliorn, le chevalier mi-elfe, mi-humain. La rousse soupira, reprenant son geste pour lancer un seul chakram sur la cible la plus éloignée, vérifiant au passage ses capacités à viser en biais. « Tous les loups ne sont pas fiables comme la meute d’Ashen, hélas. » Admit-elle non sans se permettre de mentionner les loups de la Rébellion, en lesquels Meg avait pleinement confiance. Et pour cause : Meira, l’une des loupes de la meute de Quantum, était une de ses meilleures amies. Bien des fois, les deux femmes se sont mutuellement sauvé la vie. Mais à côté ... Elle savait pertinemment que la cousine de Dimitri était devenue une louve par la faute d'un loup rallié aux obscurs. Mais Megara ne se laissait pas aveugler par ces mauvaises créatures obscures. S'il peut y avoir des Néphilims et des Obscurs, pourquoi ne pouvait-il y avoir de bons et de mauvais Downworlders ? « Il agissait seul ou il était rallié aux obscurs ? » Demanda-t-elle naturellement, en allant récupérer le disque planté dans la cible pour aller le reposer avec son jumeau.

Elle poussa un nouveau soupir. Trop de tension dans un seul espace, elle posa ses armes, et se tourna vers le brun. « Bon, j'avais l'intention d'aller dans Chicago prendre l'air. Ça fait combien de temps que tu t'entraînes ? » Le dévisageant, elle haussa un sourcil. A vue d'oeil, ça faisait déjà plus d'une heure qu'il s'énervait tout seul dans cette pièce, à taper contre des sacs de sable. Sans laisser place à une éventuelle réponse négative, elle avança vers lui, déterminée. « Viens avec moi. » Le fixant de ses iris enflammés, quelques teintes de roux présentes dans ses iris verts, elle reprit d'une voix nettement plus douce: « Tu vas t'épuiser, ici, Dimitri. T'as besoin d'air. Ce soir, il n'y a pas de mission, prends un peu de temps pour toi. S'il te plait. » Elle ne lui demandait pas d'aller faire la fête jusqu'au bout de la nuit, elle savait que ce serait demander la lune. Non, elle voulait simplement qu'il prenne de l'air, et qu'il la laisse l'emmener avec elle.

© MADE BY SEAWOLF.

1063 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Roxanne Nichols le Mer 8 Juin - 23:48, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 21:11


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
« Je n'avais pas l'intention de foncer dans le tas, Dimitri... Tu me connais. » Tu ne la regarde pas quand tu entends ses paroles. Oui, tu le sais, elle n'est pas du style à foncer dans le tas. Pour ça vous vous ressemblez beaucoup. Vous êtes généralement réfléchis et attentifs, préférant mesurer le danger et agir en conséquence. Néanmoins, tu maintenais tes pensées, son frère avait bien fait de ne pas la laisser y aller. Les risques sont souvent élevés et malgré sa rune d'invisibilité, certains démons sont capables de sentir nos odeurs, d'entendre le moindre froissement. Même toi tu n'étais pas à l'abris devant eux, tu devais te confronter directement à ceux-ci. D'ailleurs, tu avais appris depuis longtemps à distinguer les différentes espèces de démons. En-même temps, c'était les bases rudimentaires de votre instruction en plus du combat. « Je voulais seulement avancer avec une rune d'invisibilité et de vision nocturne, voir même de précision, pour m'assurer que le démon n'était pas seul, essayer d'établir un chiffre plus ou moins précis. Et pouvoir avertir l'Enclave. » Tu ne réponds toujours pas, la laissant s'expliquer. Poussant un léger soupire, tu te dis qu'au final, t'allais peut-être devoir réunir l'équipe pour aller t'occuper de ce trou pourri pour y éradiquer les démons. Tu nota dans ta mémoire d'en parler à Freya dès que tu allais la croiser, peut-être tout à l'heure ou demain. Après tout, tu ne restais jamais loin de ta jumelle. Malgré vos nombreuses disputes, vos nombreux désaccords, vous n'en restiez pas moins proches d'une façon ou d'une autre. Tu vas rejoindre la jeune femme avec une arbalète, tirant dans ta cible, lui expliquant en très bref ta mission. Tu n'as pas besoin de t'étaler sur le sujet, elle n'a pas besoin de savoir tout en détails. Tu n'es pas là pour lui faire un rapport. Tu prends soin d'appuyer sur le fait que tu avais chassé un loup-garou et elle suspendit son geste, te faisant ainsi comprendre que tu avais tapé dans le mille. Pour toi les créatures obscurs étaient toutes les mêmes, indignes de ta confiance.

« Tous les loups ne sont pas fiables comme la meute d’Ashen, hélas. » Tu ricanes froidement face à sa réflexion sur la meute de la rébellion. Ashen. Tu connais sa réputation, il saute sur tout ce qui bouge, plus un animal qu'un être humain si ils voulaient ton avis. - Laisses-moi rire. A part sauter ses loups, je ne vois pas trop ce qu'ils font. Ah si, ils tiennent un bar. T'es peut-être trop dur avec l'alpha, même avec les loups de la rébellion. Malheureusement, c'est ta façon de penser et tu n'as absolument pas honte de le dire. Quand tu devais travailler avec eux tu ne faisais que les tolérer, point. Pas de grandes embrassades, pas de belles paroles. Tu reste aussi froid que la glace, aussi rigide qu'un roc. Tu détestais d'ailleurs partager une mission avec eux, dès que tu pouvais l'éviter et bien, tu le faisais. Tu vas rechercher ta flèche en silence. Ce sujet est assez problématique quand il venait sur le tapis et que tu étais concerné. Il valait mieux pas t'embarquer sur ce terrain, c'était dangereux. Tu arrache la flèche de ta cible et reviens sur tes pas, alors que Megara relance une arme sur la cible la plus loin. « Il agissait seul ou il était rallié aux obscurs ? » Tu arme de nouveau l'arbalète et tu tire, visant la même cible que Meg, enfin, celle d'a côté vu qu'elle partait rechercher son arme planté dans celle-ci. Inutile de la blesser. - Je lui ai pas demandé en lui plantant une flèche entre les deux yeux...Il tuait les Terrestres, c'est tout ce qui comptait. Une mission est une mission. Pas besoin de savoir d'où il vient. Tu baisses ton arbalète et va toi-même rechercher ta flèche à grandes enjambées, alors que la jeune rouquine allait reposer son arme. Se tournant vers toi, tu posas ton regard sur elle en silence, alors que tu t'apprêtais à armer de nouveau l'arbalète. Bien que tu tires très bien, tu aimais t'entraîner ainsi, ça te détendais en quelque sorte. « Bon, j'avais l'intention d'aller dans Chicago prendre l'air. Ça fait combien de temps que tu t'entraînes ? »

Tu fronce les sourcils d'un air interrogateur, laissant l'arbalète prend appuis sur ton épaule. Ca faisait un bon moment que tu t'entraînais, pas loin de deux bonnes heures maintenant, vu la tension que tu pouvais dès lors ressentir. - Je ne sais pas...mais inu... Mais elle ne te laisse pas finir ta phrase, fonçant vers toi d'un pas déterminé alors que tu sais déjà où elle veut en venir. Elle est proche de toi, vos regards son plongés l'un dans l'autre alors que tu peux admirer le sien. Elle a de beaux yeux, tu ne peux pas dire le contraire. Non, enfaite, Megara est une belle fille tout simplement. Sa chevelure rousse lui donnait cet air enflammé, son regard tinté lui offrait un air envoutant. Puis, elle avait un corps à faire tourner les têtes. Mais pas la tienne, enfin, pas directement, pas tant que tu pensais à autre chose, te détournant de telles pensées. « Viens avec moi. » Tu soupire assez fort. T'en étais sûr. « Tu vas t'épuiser, ici, Dimitri. T'as besoin d'air. Ce soir, il n'y a pas de mission, prends un peu de temps pour toi. S'il te plait. » Elle est têtue, tu en as conscience et si tu refuses elle était bien capable de te traîner dehors. D'ailleurs, tu préférais ne pas la savoir seule en ville, surtout avec tous les Obscurs qui trainent dans le coin. Ce n'était pas une bonne idée. Gardant ton regard plongé dans le sien, alors qu'une distance assez limite vous séparais, tu prends quelques secondes de réflexions, ne laissant rien paraître. - Je vais prendre une douche avant et enfiler des vêtements. Prends des armes avec toi et viens. Oui, tu venais bien de lui dire de venir avec toi. Tu ne l'invitais pas à coucher avec toi, non, juste de l'attendre. Sans attendre sa réponse tu te mets en marche vers ta chambre que tu ouvres, laissant la porte ouverte pour laisser y entrer Meg. D'instinct et pas habitude, tu enlèves déjà ton haut que tu jettes dans ta manne à linge, préparant des vêtements propres.- J'en ai pour quelques minutes, ne touches à rien.

Post'7
1149 mots

© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Mer 8 Juin - 23:46


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Megara a toujours été méticuleuse, et patiente lorsqu’il s’agit d’attaquer, le contraire de son frère qui a toujours été un peu plus impulsif qu’elle. Et pourtant, cette fois, c’est lui qui avait dû faire figure de protecteur, lui qui lui avait rappelé qu’ils devaient retourner à l’institut une fois l’eidolon éliminé, alors qu’elle était obnubilée par cette sensation lancinante qu’il y avait bien plus qu’un simple démon changeforme dans ces tunnels. Et pourtant, elle avait plié face à son parabatai, tout simplement parce qu’elle n’aimait pas lui tenir tête en pleine mission. Ça ne l’empêcherait pas d’y retourner en éclaireur, un soir, prochainement. Mais pas ce soir, de toute évidence, elle n’avait ni l’envie ni le courage d’aller s’aventurer seule de nuit là-bas alors qu’elle rentrait de mission. Encore plus maintenant qu’elle faisait face à Dimitri. Elle savait bien que quoi qu’il arrive, il resterait de l’avis de Sebastian. Les hommes, toujours aux idées fixes. C’est probablement pour ça qu’elle les aime, ceci étant. Ils restent son point d’ancrage, sa stabilité. Sans Sebastian, bon nombre de fois, elle aurait pu flancher, et de ce fait, il était aussi sa faiblesse : Elle s’appuyait trop sur lui, mais ensemble, ils étaient le tandem parfait. Dilemme. Après avoir parlé de sa propre mission, le Lightwood évoqua la sienne, sans manquer de parler avec une agressivité non dissimulée du loup garou. Quand bien même elle l’aurait voulu, Megara n’aurait pas pu rester impassible. Pour elle, toute vie a une valeur, créature obscure ou néphilim. Mais si ce loup a bafoué les règles de la bienséance, s’il s’en est pris à des terrestres, il n’a eu que ce qu’il mérite. C’est toute l’ambivalence de Megara Nichols : D’une tendresse déstabilisante, mais intransigeante et cruelle envers ceux qui ne suivent pas ses principes. Une mort pour une mort, il a tué, il devait mourir. Dura lex, sed lex. La loi est dure, mais c’est la loi.  

Néanmoins, elle se sentit obligée de défendre, ne serait-ce qu’un bref instant, les loups de la meute d’Ashen. Le ricanement de Caleb la fit rouler des yeux, comme chaque fois qu’ils abordaient le sujet. - Laisses-moi rire. A part sauter ses loups, je ne vois pas trop ce qu'ils font. Ah si, ils tiennent un bar. Aussi sec, la rousse rétorqua : « Je sais bien qu’Ashen est pas un exemple, mais sans une de ses louves, je serais peut-être morte, à vraie dire. » Ça restera peut-être un dialogue de sourds, entre eux. Mais le fait est que la jeune femme a grandi avec des fées, elle est amie avec une louve, et sa famille cotoie les créatures obscures, c’est comme ça. Pour elle, ils sont des alliés. Pour Caleb, ils sont dérangeants. Préférant couper court à ce sujet de débat, elle demanda simplement s’il s’agissait d’un neutre sanguinaire ou d’un obscur. La flèche tirée par le jeune homme passa près d’elle, mais elle ne s’en formalisa pas. Depuis bien longtemps, elle ne tressaillait plus sous ses tirs. - Je lui ai pas demandé en lui plantant une flèche entre les deux yeux...Il tuait les Terrestres, c'est tout ce qui comptait. Une mission est une mission. Pas besoin de savoir d'où il vient. Meg soupire, et part ranger ses chakrams. « Les loups obscurs fonctionnent en meute. S’il avait été l’un d’eux, vous auriez au moins atteint les obscurs d’une façon, ça aurait été une victoire supplémentaire. » Elle n’allait pas lui taper sur les doigts pour avoir tué un loup. Elle ne le ferait jamais, et c’est là la différence entre eux : Elle fait la part des choses, et ne les met pas tous dans le même lot.

Tandis que Dimitri s’apprêtait à armer de nouveau son arbalète, la jeune Nichols décida d’aller droit au but, lui demandant depuis combien de temps il s’entrainait. Longtemps, assurément. Comme chaque fois. Il sembla dérouta par sa question. - Je ne sais pas...mais inu... Elle commença à s’approcher, et, observatrice qu’elle est, elle reconnut à la transformation de ses traits à mesure qu’elle avançait qu’il comprit où elle voulait en venir. Avec conviction, son regard émeraude plongé dans le sien, elle lui demanda de l’accompagner dans les rues de Chicago. Par pour patrouiller, pas pour chercher des démons. Juste, sortir, prendre l’air, comme deux terrestres le feraient. A son soupir, elle sentit qu’elle avait besoin d’en ajouter une couche, appuyant sur le fait que ce soir, personne n’avait besoin d’eux. Elle aurait pu partir seule, c’est vrai, Meg n’a jamais eu besoin d’escorte pour sortir, et sait très bien se défendre seule en cas de rencontre mal opportune. Mais maintenant qu’elle est tombée sur Dimitri, elle veut qu’il vienne, et ne lâchera pas le morceau. Il la dominait de deux tête, ainsi proche d’elle, et pourtant, elle gardait le nez levé, infaillible. S’il voulait jouer les murs, elle savait lui rendre l’appareil. - Je vais prendre une douche avant et enfiler des vêtements. Prends des armes avec toi et viens. Pour toute réponse, elle fronça les sourcils, clairement déroutée. Il a plié ? Pas le temps de remettre en question sa réponse. Déterminée, elle hocha la tête, et le suivit alors qu’il traçait déjà dans le couloir après avoir récupéré des armes en vitesse. Le temps de le rattraper, il avait déjà ouvert la porte de sa chambre ou elle entra. La Megara qui d’ordinaire avançait toujours avec assurance, entra à pas de loups. Le temps de pivoter, qu’elle faisait face à un Caleb torse nu, qui jetait son haut dans la panière à linge.

La jeune femme serra la mâchoire pour rester volontairement de marbre devant un geste aussi banal. Des chasseurs d’ombres torse nu, elle en voit à la pelle, voyons. - J'en ai pour quelques minutes, ne touches à rien. Elle lève les paumes en l’air, innocente, et hoche la tête. « Je le jure sur l'Ange. » Confirma-t-elle solennellement alors qu’il disparaissait jusque sa salle de bain. A peine la porte refermée, incapable de tenir en place, la petite rousse commença à arpenter la pièce, ramassant au passage une des lames séraphiques qu’elle avait récupérées pour l’accrocher à sa ceinture, avec les chakrams qu’elle avait utilisés plus tôt. Pas le temps de monter jusque sa chambre récupérer ses dagues. Comme promis, elle ne toucha à rien dans sa chambre. Mais ça ne l'empêchait pas d'observer avec minutie, de découvrir cette pièce propre à Dimitri. Des livres, des objets, quelques armes également. L'expression bien sérieuse, elle regardait juste les objets de cette chambre avant de venir s'asseoir au pied de son lit, sortant sa stèle de sa poche. Elle joua un instant avec elle, avant de soulever un pan de son bustier pour découvrir la peau de sa hanche, et ainsi activer sa rune de visibilité. Ce soir, elle n'avait pas besoin de se cacher aux terrestres.




© MADE BY SEAWOLF.

1163 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 12:08


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
« Je sais bien qu’Ashen est pas un exemple, mais sans une de ses louves, je serais peut-être morte, à vraie dire. » Sa voix est aussi froide que la tienne, alors qu'elle défend cette meute que tu ne porte pas dans ton coeur. La seule créature que tu vois d'une façon différente est Ellie, ta cousine. Elle reste de ta famille, de ton sang et pour cette raison qu'importe ce qu'elle est. Tu dois bien avouer que quand tu avais appris sa nouvelle nature tu avais été assez choqué, voir complètement sur le cul. Toi qui n'aime pas les créatures obscurs, tu te retrouvais confronté à un sacré dilemme. Au départ tu avais été assez distant, voyant en elle ce que tu n'aimais pas, ce qui te répugnais. Puis, le sang avait reprit le dessus et tu avais recommencé à l'aimer. C'était Ellie, ta petite Ellie, même si encore aujourd'hui tu devais faire un gros travaille sur toi même. Tu serre les dents face à cette conversation qui pouvait rapidement mal tourner avec toi. - une exception au milieu d'autres. Ça ne changera pas ma façon de les voir. Oui. Pour toi cette louve lui avait sauvé la vie pour un quelconque profit, un intérêt certain, sauf que tu ne savais pas encore quoi. Mais qu'importe. Vous aviez tous votre vision des choses sur les Créatures Obscurs, tu avais la tienne et le pire, c'est que tu étais un très grand borné. Du coup, tu ne feras pas machine arrière. Peut-être que tu étais dans le faux. Peut-être qu'ils n'étaient pas tous pareils, mais te dire ça n'était simplement pas permit. Tu vivais avec cette idée depuis bien trop longtemps et ce, à cause du passé de ta famille. Les Lightwood étaient tombés par amour pour les créatures obscurs, alors que ton ancêtre avait portée en elle le fruit d'une union dont tu étais l'un des fruits. Ca faisait de toi un être différent, un mélange dont tu te serais bien passé pour tout avouer. Mais soit. Tu devais faire avec et pour toi, tu étais un néphilim, un chasseur d'ombre, point final. Ni plus, ni moins.

« Les loups obscurs fonctionnent en meute. S’il avait été l’un d’eux, vous auriez au moins atteint les obscurs d’une façon, ça aurait été une victoire supplémentaire. » Tu tourne les yeux vers elle. Tu n'as pas besoin qu'elle te le dise, tu le sais. Néanmoins, ça n'avait pas été le cas. Comme elle le dit, ils fonctionnent en meute et un loup solitaire dans les rues de Chicago est plus fréquent. Les loups Obscurs ne fonctionnent pas avant tant d'imbécilité, ils sont plus organisés et ont un certain contrôle sur eux-mêmes. Hors, celui que tu avais achevé n'en avait pas. Il était jeune, pas plus de trente ans et tu aurais mis ta main à coupé qu'il n'était pas né ainsi. Sûrement un mordu et ce récemment. - Tu es vraiment en train de me dire ce que je sais déjà Meg'? Ta voix est froide mais pas agressive. Une simple question, une simple affirmation. Tu connais ton domaine mieux que n'importe qui,  seule Freya pouvait encore t’aiguillè sur certains sujets que tu ignorais ou comprenais certainement mal. Et encore. Ayant grandis ensembles, vous aviez reçus la même éducation. Elle se rapproche alors de toi, levant son nez vers le haut, alors que toi, tu dû baisser le visage légèrement pour plonger ton regard dans le sien. Cette vision aurait pu en amuser plus d'un, faut dire que la différence de taille est assez conséquente. Tu sais que c'est une têtue dans l'âme, mais ce n'est pas ça qui te fit accepter. Non, c'était le fait qu'avec ou sans toi elle allait aller se balader et tu préférais éviter un drame. Certes, Megara savait se défendre, mais vu les jours sombres, vous ne seriez pas trop à deux. Du coup, tu acceptes sans broncher plus que nécessaire. Un peux d'air frais te fera du bien. Lui disant qu'elle devait prendre des armes avec elle, sortez couverts, tu te dirigeais déjà vers ta chambre alors qu'elle te rattrapait au moment ou tu ouvrais la porte.  Te voilà en train de préparer des affaires propres, te débarrassant de ton haut. Tu n'as pas vraiment honte de te montrer torse nu, après tout, ce n'est pas la première fois et les Shadowhunters se dénudaient facilement en salle d'entraînement ou pour placer une quelconque rune.

« Je le jure sur l'Ange. » Tu la regarde durant un bref instant alors qu'elle a les mains en l'air. Disparaissant dans la salle de bain, tu fermes la porte à clée et enlève rapidement tes habits pour filer sous la douche. L'eau est bouillante mais tu adores ça, ça a le don de détendre tes muscles. Ta peau prit vite une couleur rouge, alors que tu laves tes cheveux par la même occasion. Tu ne t'éternise pas, pas très enclin à laisser Megara seule dans ta chambre. Pas que tu n'avais pas confiance, non, mais ta chambre c'est ton espace et tu y conserves pas mal de choses intimes. Une fois lavé, tu sors de la douche et t'essuie pour enfiler tes habits. Tu avais choisis des vêtements assez simple pour te fondre dans la foule. Un jeans légèrement délavé, un tee-shirt noir sans manche et une veste assez banale. Rien de bien extravagant mais ça t'allait plutôt pas mal. En tout cas, ça changeait de tes habits de tous les jours quand tu te promenais dans l'institut. Tes cheveux sont légèrement humides à présent, mais t'avais quand même pris la peine de les sécher légèrement histoire de ressembler à quelque chose. Une fois prêt, tu sors de la salle de bain, la peau encore rougeâtre sous le coup de l'eau chaude qui avait attaqué celle-ci. Tu trouve rapidement Megara des yeux et tu te diriges vers tes lames que tu places à divers endroits stratégiques sur toi. - On fais juste un tour puis on reviens. Inutile de s'éterniser dehors. Tu attrape ta stèle et soulève légèrement ton haut, activant ta rune de visibilité également, histoire de paraître "normal". La fourrant dans ta ceinture, tu étais fin prêt à partir. - C'est bon, je suis prêt. Cette douche t'avait fait un bien fou et tu semblais plus détendu, moins crispé sur le coup.


Post'9
1111 mots

© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 13:36


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Peut-être ne comprendrait-il jamais, après tout. Comme quoi, avoir du sang de créature obscure ne fait pas tout, puisque Megara les aimait profondément sans être des leurs, et Caleb, lui, les méprisait tout en étant fils lointain de Meliorn. Dans ces moment-là, la jeune chasseuse d’ombres se surprend à vouloir qu’il soit capable de comprendre son monde. S’il avait grandi avec elle et les autres Nichols, peut-être qu’il aurait été plus doux, différent, moins aigre avec la vie. Meira lui a déjà sauvé la vie, parce qu’elles étaient amies, rien de plus. Une néphilim, et une louve. Qu’avait-il donc besoin de plus comme preuve ? - une exception au milieu d'autres. Ça ne changera pas ma façon de les voir. Le regard vert de la rousse dévia vers les armes, et une de ses mains se crispa sur la table tandis qu’elle disait à voix basse : « Combien d’exceptions te faudra-t-il pour saisir qu’ils ne sont pas tous pareil .. ? » Dans le fond, si toutes les créatures obscures sont mauvaises, Meg n’est-elle pas comme eux, après avoir été élevée au sein d’une communauté de Faeries ? S’il les méprise autant, pourquoi ne la regarde-t-il pas avec dégoût ? Le sang ne fait pas tout, être Nephilim ne veut rien dire. Avoir le sang de l’ange ne leur permet que d’être des Chasseurs d’ombres, ça ne forge pas leur caractère. Il ne faut pas oublier les origines de Valentin Morgenstern.

- Tu es vraiment en train de me dire ce que je sais déjà Meg'? Qu’il rétorque lorsque Megara lui rappelle que les loups obscurs fonctionnent en meute. Elle ne le regarde pas, ferme les yeux, habituée à son ton froid et dénué d’agressivité. Quelqu’un ne le connaissant pas aurait l’impression d’avoir affaire à un robot. Meg, savait juste qu’il s’agissait de Dimitri Lightwood. « C’était simplement à titre de rappel, connaissant ton amour fou pour les Downworlders. » Un sarcasme prononcé avec une douceur telle qu’on aurait pu croire qu’elle était sincère. Elle n’a jamais eu peur de tenir tête à Caleb. Elle n’a jamais eu peur de tenir tête à aucun homme, à vraie dire. Que ce soit dans l’institut ou en dehors. Elle connaissait Caleb depuis l’âge de six ans, avec le temps, c’est presque devenu une habitude que de lui répondre d’un ton égal. « Mais si tu le savais déjà, c’est le principal je suppose. » Sa façon de clore le sujet. Elle n’a pas envie de se disputer avec lui, ils savent l’un comme l’autre qu’ainsi, le débat peut durer longtemps, si ce n’est ad vitam aeternam. Heureusement pour eux deux, elle se décide à lui proposer d’aller dehors, et il accepte. Un miracle, en soit, et alors qu’elle le suit jusque sa chambre où il allait se préparer, la jeune femme se repasse en boucle ses mots en se demandant quoi diable a pu le convaincre. Un mystère. Alors, plutôt que de tout analyser, elle va se laisser porter par la chose. Pour une fois, il ne lui tourne pas le dos.
Une fois qu’il est parti sous la douche, Megara, observatrice, détailla la chambre du regard, constatant malgré elle qu’il ne s’agit pas de la chambre d’un robot, mais bien d’un homme comme un autre. Cette pensée bête lui arracha un sourire. Elle jouait encore avec sa stèle lorsqu’il sortit de la salle de bain, les cheveux légèrement en bataille, en tenue de terrestre. Même comme ça, il reste séduisant. Parce qu’évidemment, Meg le trouve séduisant, comme probablement beaucoup d’autres néphilims de l’institut. Grand, musclé, les cheveux sombres et le regard bleu tirant sur le vert, scintillant. Les rares fois où elle l’avait vu sourire, elle s’était surprise à le trouver sincèrement beau. Et même lorsqu’il ne souriait pas, à vraie dire, puisqu’au moment même où il quitta la salle de bain, elle retint un sourire léger. - On fais juste un tour puis on reviens. Inutile de s'éterniser dehors. Il s’arme, sort sa stèle, active sa rune de visibilité à l’égal de la jeune femme quelques minutes auparavant. - C'est bon, je suis prêt. Doucement, elle hoche la tête, et se redresse en attrapant sa veste en cuir qu’elle enfile, recouvrant les runes sur ses bras. Doucement, elle tire ses cheveux longs et roux hors de son col et se dirige vers la porte avant de se tourner vers lui… Et simplement lui sourire. « Allons-y, alors. » Elle rayonne, Megara. C’est bien la première fois qu’il vient avec elle un soir sans but meurtrier. Envers des démons, bien sûr, pas elle.

Rapidement, ils terminent dehors, dans les rues de Chicago. Le vent frais et nocturne effleure le visage de Meg, qui ferme les yeux un bref instant... Avant de bifurquer dans une rue, en direction du Nord de la ville. S'il pensait qu'elle voulait juste faire le tour du pâté de maison, il se détrompait lourdement. De son habituelle démarche gracieuse, elle se dirigea vers Lincoln Park en attendant que Caleb la suive. « Promis, on traîne pas trop longtemps, j'ai juste un endroit précis ou j'aime aller à cette heure ci, et je me suis dit ... Que c'était l'occasion de te le montrer. » Elle pinça les lèvres, et pivota à nouveau pour cesser de le regarder, arpentant les rues jusqu'aux abords du grillage du Lincoln Park, fermé au beau milieu de la nuit. Sur le trajet, elle regardait les passants, les terrestres qui la regardaient avec Dimitri comme s'ils étaient parfaitement normaux. Elle fit même un sourire amusé en sentant le regard d'une bande de garçons peser sur elle. Elle ne se sentait pas normale, mais presque. Arrivée au grillage, elle regarda autour d'elle pour vérifier qu'il n'y avait personne et sortit sa stèle avant de tirer sur sa veste puis le bas de son bustier à nouveau, pour annuler sa rune de visibilité. « C'est par là. » Dit-elle simplement pour l'intimer à faire de même, s'agrippant aux barreaux protégeant le parc pour soulever son corps comme s'il ne s'agissait que d'une poupée, sautant avec agilité de l'autre côté, dans l'herbe. Sans même attendre le Lightwood, elle escalada le mur du bâtiment qui se trouvait à quelques mètres: Bâtiment pas des moindres puisqu'il s'agissait du Chicago History Museum. Une fenêtre, puis une autre, et rapidement, Megara se retrouvait au niveau du toit, où enfin... Elle s'arrêta.

Le bâtiment était disposé derrière des arbres, de sorte que la ville semblait presque effacée derrière eux. Les seuls lumières visibles se reflétaient sur le Lac Michigan, qui s'étendait devant elle, devant eux, dans un silence des plus agréables. La jeune fille s'avança jusqu'au bord du toit, pour aller s'y asseoir. « Quand j'ai besoin de calme, après une mission... Je viens souvent ici. » Expliqua-t-elle simplement, se risquant enfin à jeter un regard vers le brun qui l'avait suivie.



© MADE BY SEAWOLF.

1190 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 15:05


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
« Combien d’exceptions te faudra-t-il pour saisir qu’ils ne sont pas tous pareil .. ? » Tu ne prends pas la peine de répondre à cette question tout bonnement stupide. Elle sait qu'il n'y aura jamais assez d'exceptions pour te faire changer d'avis. Tu es comme ça, tu n'allais pas changer pour ses beaux yeux, ni pour personne. Même ta jumelle tentait de te résonner, de faire en sorte que ton esprit soit plus ouvert, moins bridé. En vain pour l'instant. Tu te contente juste de soupirer, serrant la mâchoire pour éviter d'alimenter ce feu brûlant qui s'éveille en toi. « C’était simplement à titre de rappel, connaissant ton amour fou pour les Downworlders. » Là sur le coup tu as envie de lui en mettre une, de lui foutre la tête dans un frigo et de lui refroidir les idées. Mais bien sur, tu t'abstiens et tu te tais, encore. Ce qui ma foie, est assez rare chez toi. Mais pour une fois tu n'as pas envie de te disputer, sachant quand stopper un débat pour que ça ne tourne pas au vinaigre après peux de temps. Tu tique légèrement en ne lâchant pas du regard ta cible, cherchant un point d'ancrage pour ne pas imploser et l'envoyer sur les roses. Tu es assez tendu comme ça, inutile de t'énerver d'avantage pour une conversation qui allait droit dans le mur. Vous êtes têtus autant l'un que l'autre, aucun des deux n'avaient jamais le derniers mots quand ce sujet était placé sur le tapis. « Mais si tu le savais déjà, c’est le principal je suppose. » Nouveau soupire qui s'échappe de tes lèvres et une nouvelle phrase sans réponse. Tu n'as pas besoin d'ajouter quoi que ce soit, pas maintenant. Puis, tu n'en as aucune envie et quand tu n'as pas envie de parler et bien, tu ne parles pas. Megara doit y être habituée après tant d'années passées à tes côtés. Elle sait que tu n'es pas un tendre, que beaucoup te croient sans coeur. Ils se trompaient, tu savais juste faire la part des choses. Enfin, dans certains cas.

Après quelques paroles échangées, tu te retrouve sous la douche, laissant la jolie rousse seule dans ta chambre. Chose qui n'allait pas arriver tout les jours, vu qu'en général, tu invitais rarement les gens dans ton repère. Une fois douché, tu reviens dans la pièce principale et annonce que tu es prêt, activant ta rune de visibilité pour ne pas passer inaperçus auprès des Terrestres. Elle se lève et attrape sa veste en cuire, remettant ses longs cheveux en place. Tu détourne quelques secondes les yeux face à cette image, ta manière à toi de ne pas être distrait en quelque sorte. Elle t'offre un simple sourire. Sourire que tu ne lui rends pas, gardant cet air impénétrable et froid. « Allons-y, alors. » Tu affirme en hochant la tête, rajustant ta veste avant de la suivre de près, te plaçant à ses côtés. Vous sortez de l'institut et tu te contentes de la suivre, restant à une distance raisonnable de son corps, tout en restant proche également. Mains hors de tes poches, tu préfère les avoirs libres au cas où vous seriez attaqués. Ton regard reste vigilant alors que tu observes les environs. Déformation professionnel. Elle bifurque dans une rue et tu fais de même, alors que déjà, tu sais que vous alliez dans le nord de la ville. Où allait-elle? Tu n'aimais pas trop l'idée de t'éloigner autant de l'institut à cette heure, surtout en étant pas réellement équipé. Certes, vous étiez armés, mais ton arbalète était restée à l'institut. En-même temps, te promener avec une arme pareil dans les rues, visible aux yeux de tous, ça n'aurait pas été une très bonne idée. « Promis, on traîne pas trop longtemps, j'ai juste un endroit précis ou j'aime aller à cette heure ci, et je me suis dit ... Que c'était l'occasion de te le montrer. » Tu fronce les sourcils en l'observant, alors que ta curiosité semble avoir été piquée à vif. Tu l'observes se détourner une seconde fois de toi, se remettant en marche alors que tu soupires, la suivant de plus belle. Vous arrivez à Lincoln Park et tu observes prudemment les environs, encore.

Tu remarque une bande de gamins observer Megara avec un peux trop d'attention à ton gout. Sans gêne, tu plantas tes yeux dans celui d'un des garçons, lui offrant un air froid et menaçant. Il détourna les yeux et tu en fus rapidement satisfait. Arrivés au grillage, tu vis la jeune femme sortir sa stèle et activer sa rune d'invisibilité. Sans qu'elle n'aille à te le dire, tu fis de même avec rapidité après un coup d'oeil aux alentours. Inutile de faire faire une crise cardiaque à un passant ou à un autre. Tu imite la jeune femme en soulevant ton corps, t'agrippant au barreau, passant outre ceux-ci avec une agilité certaine. Tu as l'habitude de ce genres de manœuvres, ça fait partie de ton quotidien et de celui de la jeune femme. Ainsi, vos mouvements étaient assurés, précis et tu n'avais aucunes craintes, aucune hésitation. Rapidement, Megara se mit à escalader une bâtisse et tu soupires. - Je pensais en avoir fini avec mon entraînement. Nouveau soupire qui s'échappe de tes lèvres alors que tu commence également à grimper, laissant ton assurance mener tes gestes. Une fenêtre, puis une autre et tu sautes sur le toit, te retrouvant accroupi en haut du bâtiment. Faisant quelques pas en avant, tu essuies tes mains sur ton jeans, laissant l'air frais de cette soirée caresser ton visage. L'air de rien c'est agréable et tu prends quelques secondes pour profiter de cette sensation. Tu laisses ensuite ton regard balayer l'environnement et observer cette vaste vision qui s'offrait à toi. Le paysage y est envoutant, calme et la vue magnifique. Tu rejoins la jeune femme au bord du toit, te posant à ses côtés, peut-être un peux trop près d'ailleurs. « Quand j'ai besoin de calme, après une mission... Je viens souvent ici. » Tu tournes ton regard vers elle, croisant le sien, t'y plongeant durant quelques instants avant de le détourner hâtivement. - On a tous un coin de calme que l'on aime fréquenter quand ça ne va pas.

Enfin, toi c'était plutôt la salle d'entraînement que tu fréquentais, surtout pour y évacuer ta frustration et ta rage quand celle-ci se faisait trop oppressante. Tu appuyas tes bras contre tes genoux, te penchant en avant sans craindre une éventuelle chute. Tu n'as pas peur du vide, après tout, le vertige n'est pas chose fréquente chez les Néphilims. - Pourquoi tu m'as amené ici? Généralement, on préfère garder nos endroits pour nous. Oui, tu es assez curieux de ta venue ici. Tournant ton visage vers Megara, tu ne la quitta pas des yeux, cherchant une éventuelle réponse que tu ne trouvas pas dans ses traits. Le vent vient de nouveau caresser ton visage, faisant bouger tes cheveux, mais également ceux de la jeune femme. Image assez agréable sur le coup.



© MADE BY SEAWOLF.

1241 mots
post'11

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 15:55


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Ce sujet restera probablement une éternelle source de débat entre eux : Les créatures obscures. Depuis leur enfance, Megara n’étais jamais parvenue à faire entendre raison à Dimitri, et elle avait commencé à se faire à l’idée que peut-être n’y arriverait-elle jamais. Elle savait bien que sa propre jumelle était impuissante face au caractère borné du Lightwood. Parait-il que sur ce point, il ressemble autant moralement que physiquement à Alec Lightwood, des histoires qu’on raconte sur le chasseur d’ombres. C’est lorsqu’elle pense à ses ancêtres qu’elle comprend un tant soit peu les appréhensions de Caleb. Et pourtant, elle gardait à l’esprit qu’à ses propres yeux, aimer des créatures obscures n’est pas ce qui a condamné Isabelle et Alexander. Ils étaient juste bien trop jeunes lorsque précipités dans une guerre impitoyable. Néanmoins, ce sujet restait tabou, et après la salle d’entraînement, les deux jeunes partirent se préparer à sortir.

En quittant la chambre de Caleb, perdue dans ses pensées, Megara avait pris la direction de la sortie de l’institut en silence, sans un mot, réfléchissant déjà à l’endroit où elle allait l’emmener. Elle ne mit pas longtemps à avoir une idée, espérant simplement qu’il accepterait de la suivre. Chose qu’il fit. A mesure que sa silhouette fine se mouvait à travers les rues de Chicago, slalomant avec légèreté entre les terrestres, entre les passants absorbés par leurs discussions, la jeune fille rejoint sans mal les abords du Lincoln Park, suivie de près par le brun, qui gardait une distance raisonnable avec elle. Elle ne s’en formalisa pas, avec le temps, elle était devenue habituée de la distance constante imposée par Caleb. Habituée des regards avertis qu’il lançait autour d’eux, au cas où un démon surgirait de nulle part. Bien sûr, Megara était vigilante. Seulement, elle était moins aux aguets que le Lightwood, habituée de ce trajet qui se déroulait en principe, sans encombres. Comme chaque fois, elle passa par-dessus le grillage sans un bruit, et sans surprise, Dimitri l’imita à la perfection, atterrissant dans l’herbe fraîche alors que Megara avait déjà parcouru les quelques mètres qui la séparaient du bâtiment caché derrière les immenses platanes. Le soupir du jeune homme parvint à la rousse, qui laissa échapper un sourire. - Je pensais en avoir fini avec mon entraînement. Perchée sur une fenêtre, elle penche la tête pour le regarder avec un sourire enfantin : « Vois ça comme un petit test d’agilité si tu veux. » Après tout, ils ont des murs d’escalades dans l’institut, mais pas aussi réalistes, ni aussi hauts, n’est-ce pas ? Arrivée en haut, elle se dirige d’une démarche assurée vers le rebord du toit ou elle s’assoit dans se formaliser de la hauteur, du vide sous ses jambes fines. Meg s’est toujours sentie d’avantage en sécurité en hauteur que sur la terre ferme. Plus au calme, sereine. Elle tourna les yeux vers le brun qui venait de venir s’installer à ses côtés. Etonnamment proche pour une fois, mais encore une fois, elle choisit de ne pas relever, et de simplement soutenir son regard impénétrable. Elle donnerait cher pour savoir ce qu’il pense, parfois. - On a tous un coin de calme que l'on aime fréquenter quand ça ne va pas. Dit-il en détournant les yeux. Passant rapidement sa langue entre ses lèvres, elle détourna la tête à son tour, pour balayer de son regard brillant le Lac Michigan. « Depuis toute petite, j’ai toujours été plus à l’aise perchée que sur la terre ferme, au milieu des gens. » Avoua-t-elle, parlant à la fois pour elle-même, et pour lui. Comme pour justifier qu’elle ai été chercher un endroit aussi haut. « Je chassais un démon avec Sebastian quand j’ai remarqué la vue depuis le toit du musée. Il ne l’a pas remarquée, mais moi si. »

Megara ferma les yeux un bref instant, profitant de la caresse de la brise sur ses joues rafraichies, dans ses cheveux dont les teintes rousses demeuraient visibles sous la lune pour seule luminosité dans ce recoin de la ville, en pleine nuit. - Pourquoi tu m'as amené ici? Généralement, on préfère garder nos endroits pour nous. Ses prunelles vertes s’ouvrent à nouveau, lorsqu’elle tourne son visage vers Caleb, laissant apparaître, pour la première fois depuis leur départ de l’institut, autre chose que son calme habituel. Un bref instant, elle parut déstabilisée, parce qu’elle ne savait pas elle-même quoi répondre sur le coup. Ou du moins, elle ne s’était pas clairement posé la question. Elle pivota d’avantage face au brun, haussant une épaule. Rapidement, son expression redevint douce, calme, sérieuse. « Tu l’as dit, on a tous un endroit de calme où aller quand ça ne va pas.. Et pourtant, à chaque retour de mission, je sais où te trouver : Dans la salle d’entraînement, à vider ton énergie au fil des coups. » Elle ne disait pas ça comme un reproche, mais comme une simple constatation. Un bref moment, elle redevint silencieuse, observant son visage et ses cheveux noirs secoués par le vent. Elle secoua la tête pour ordonner sa propre crinière, détachant brièvement son regard de celui de Dimitri avant d’y replonger, comme aimantée malgré elle. « Je te dis pas de changer tes habitudes, ni même de venir ici chaque fois. Je me suis juste dit que peut-être cet endroit t’inspirerait autant que moi. » Elle pinça les lèvres, suspendant ses mots en voyant une mèche devant son visage. Par simple réflexe, elle tendit une main furtivement pour l’écarter. Un réflexe qu’elle n’a jamais avec lui, pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont jamais été seuls et proches comme sur ce toit. Elle rabaissa sa main … Gênée. Megara l’invulnérable, se retrouvait soudain intimidée. Elle passa une main sur sa propre nuque avant de se dissimuler à nouveau derrière un sourire en regardant le lac. S’il se cachait derrière son expression impassible, Meg, elle, avait appris à cacher son désarroi derrière une jovialité exacerbée. « Une fois, j’ai même été me baigner dans le lac, là bas. Quand il n’y a pas de terrestres partout, c’est agréable. »



© MADE BY SEAWOLF.


1030


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 17:21


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Tu avais sûrement besoin de cette balade. Pourtant, ton corps ainsi que ton esprit ne cessaient d'être focalisés sur un danger éventuel. Tu étais sans cesse en alerte et même lorsque tu dormais, tu pouvais te réveiller brutalement, agrippant une lame que tu cachais sous ton coussin.  Tu étais devenu paranoïaque, mes ton époque y était pour beaucoup de choses. Tu ne pouvais pas vivre paisiblement, ça t'était interdit, pas avec les Obscurs qui traînaient dans les rues, menant d'une main de fer un régime dictatoriale dangereux et brutale. A l'institut tu te savais en sécurité, pourtant, un infime partie de toi restait sans cesse aux aguets, t'empêchant de vivre correctement. Tu regardes Megara commencer à monter sur le bâtiment, t'arrachant ainsi un soupire. Ton regard croisa le sien alors qu'elle t'observait d'en haut, souriante. « Vois ça comme un petit test d’agilité si tu veux. » Tu roules des yeux d'un air franchement puérile. Parfois, tu avais des attitudes assez contradictoires avec cette facette que tu laissais perpétuellement ancrée sur ton visage. Oui, les rares proches que tu avais, les vraiment très proches avaient déjà eu affaire à un Caleb boudeur, chieur et parfois même enfantin et blagueur. Mais c'était assez rare pour les deux derniers. Pourtant, ça t'arrivait. Tu arrivas rapidement à destination, sautant sur le toit avec agilité, venant prendre place auprès de Megara. T'es proche, trop proche et cela te rend mal à l'aise. Mais bon, sur le coup tu n'y avais pas prêté attention en posant tes grosses fesses sur le rebord du toit. Tu n'étais pas un connard au point de te déplacer, elle aurait pu prendre ça pour une marque de dégout. Puis, Freya n'arrêtait pas de te dire de faire des efforts, de t'ouvrir un peux plus aux gens qui t'entourent, mais également au groupe de néphilim que tu mène d'une main de fer avec ta jumelle. Tu décides donc de prendre sur toi et de rester sur place, les muscles légèrement crispés par cette proximité. Tu n'as jamais été un homme qui cherche un quelconque contact physique, enfin, tu en avais déjà eu. Disons le clairement t'es plus puceaux, mais tes relations physiques se comptaient à deux. Un garçon et une fille. Point. T'es loin d'être un Donjuan.

« Depuis toute petite, j’ai toujours été plus à l’aise perchée que sur la terre ferme, au milieu des gens. » Tu souris très légèrement, constatant un autre point en commun. Pas le fait que tu aimes être perché, non, mais tu n'apprécie pas être compressé au milieu des autres. Etant plus solitaire que sociale. D'ailleurs, tu es plutôt du style à éviter les foules, sauf si tu y es vraiment obligé comme lors d'une mission quelconque qui te demande le fait d'entrer dans un bar ou une boite de nuit. « Je chassais un démon avec Sebastian quand j’ai remarqué la vue depuis le toit du musée. Il ne l’a pas remarquée, mais moi si. » Tu pouvais comprendre son frère, tu aurais fais pareil. Toi non plus tu n'aurais pas remarqué le paysage, étant trop absorbé par les alentours, la menace qui planait au dessus de ta tête. Tu te serais focalisé sur la mission et rien d'autre. A cause de ça, tu étais capable de louper pas mal de paysage, mais au moins, tu rentrais vivant auprès des tiens. - J'aurais fais comme lui. C'est simple, mais c'est sincère. Tu n'en a pas honte. Tu n'es pas l'un des meilleurs de l'institut pour rien. Tu fais preuve d'une vigilance à toutes épreuves. Tu lui poses une question assez étrange, lui demandant pourquoi elle t'avait amené ici. Tu es curieux, puis, c'est une façon comme une autre pour la connaître d'avantage. Elle t'observe comme déroutée par ce que tu venais de lui demander, se tournant un peux plus vers toi. Tu te redresse légèrement, ne la quittant pas des yeux, tournant également le haut de ton corps vers elle, alors que tes jambes pendaient encore et toujours dans le vide. « Tu l’as dit, on a tous un endroit de calme où aller quand ça ne va pas.. Et pourtant, à chaque retour de mission, je sais où te trouver : Dans la salle d’entraînement, à vider ton énergie au fil des coups. » Tu penches la tête sur le côté. Oui, il est vrai que sur ce point elle avait raison. Mais étais-ce un défaut? Tu voyais en cette salle un défouloir certain...

Elle secoue la tête, alors que ses cheveux reprennent place, encadrant son visage d'une manière assez plaisante. Mais tu ne laisses rien paraître, tu préfère rester neutre en toutes situations. Que tu la trouve jolie est une chose, que tu le lui montre en est une autre. « Je te dis pas de changer tes habitudes, ni même de venir ici chaque fois. Je me suis juste dit que peut-être cet endroit t’inspirerait autant que moi. » Tu soupire légèrement, passant une main dans ta nuque, laissant tes cheveux faire du grand n'importe quoi sur ta tignasse. T'allais devoir demander à Freya de les couper légèrement, histoire de ne plus être emmerdé comme ce soir. Puis, tu n'as jamais aimé avoir les cheveux longs, tu préfères les garder court et ainsi avec un champ de vision plus vaste. - La salle d'entraînement est un endroit comme un autre. Je m'y sens bien et elle sert de plusieurs façons. Je m'y entraîne, je m'y calme et j'y réfléchis...Puis, je n'ai pas le temps de me promener sur les toits. Tu ne disais pas ça méchamment. Le temps, tu aimerais le trouver, sincèrement, mais tu en manques. C'est déjà un miracle que tu sois avec elle. Mais dès lors, tu sais qu'en revenant à l'institut on allait sûrement te passer une savonnette en demandant où tu étais et qu'ils t'avaient cherchés. D'ailleurs, tu avais mis ton téléphone sur silencieux durant ta mission, tu n'avais pas enlevé ce mode de sonnerie depuis. Grave erreur. Tu vois alors la main de Megara approcher de ton visage. Par réflexe tu te crispe d'avantage et tu veux reculer de quelques centimètres. Néanmoins, sur le coup elle fut plus rapide et dégagea une mèche de ton visage, avant de rabaisser sa main rapidement. T'es...sur le cul. Oui, clairement. Immobile, crispé, la mâchoire serrée, tu n'as pas l'habitude qu'on te touche hors d'une mission. Tu as ta petite réputation. Un peux comme une bête sauvage que les filles  ne parviennent pas à dompter. Tu préfères avoir cette réputation, ainsi, tu étais sur que personne ne viendrait te prendre dans ses bras, outre ta famille.

Elle détourna les yeux et toi tu restas en mode beug total, ne parvenant pas à bouger. T'étais complètement immobile, le buste tourné vers elle, les lèvres serrées. Un vrai coincé du cul. « Une fois, j’ai même été me baigner dans le lac, là bas. Quand il n’y a pas de terrestres partout, c’est agréable. » Tu réussis enfin à réagir, sortant de ta stupeur pour détourner les yeux vers le lac. Passant une main sur ton visage, tu restes quelques instants silencieux. - J'ai une fois été dans ce lac...mais pas pour m'y baigner, plutôt parce qu'un démon m'y avait jeté...l'eau était franchement froide et j'ai pué durant des jours. Très glamour. Pourtant, tu prends appuis sur tes bras et tu te lèves d'un seul bond, avec une certaine brutalité d'ailleurs. - Viens. Sans attendre sa réponse, tu te remets à descendre rapidement et saute une fois que tu es à trois mètres du sol. Ton côté Néphilim t'empêcha de te casser quoi que ce soit et tu retombas en souplesse. Tu attendis Megara et une fois près de toi, tu tournes les yeux vers elle. - Suis moi. Oui, cette fois-ci c'était à elle de te suivre. Tu ne marches pas, non, tu coures de cette vitesse dont les Néphilims étaient dotés. Tu atteins ton but après quelques temps. Le lac. Vu l'heure qui commence à avancer il n'y a actuellement personne, du coup, sans prendre la peine de lui donner des explications tu enlèves tes chaussures. Faut bien motiver les troupes non? Après avoir enlevé ton haut, tu plongeas tête la première avant de changer d'avis...




© MADE BY SEAWOLF.

1447 mots
post'13

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 18:21


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
En arrivant sur ce toit, Sebastian et Megara couraient après un démon Drevak, et l’avaient abattu sur ce toit. L’ironie dans cette histoire reste que les terrestres n’ont pas la moindre idée de ce qui se passe dans leur ville. Chicago grouille de démons, d’obscurs et d’autres créatures nourrissant de terribles desseins. Et sans les quelques néphilims comme Meg ou Caleb qui sont là pour les défendre, il y aurait probablement beaucoup plus de morts. Le soir de leur mission avec son parabatai, la jeune femme ne s’était pas attardée, mais elle était revenue le lendemain. Et les jours suivants, souvent. Aujourd’hui, c’était au tour de Caleb de découvrir les lieux,  et il ne sembla pas particulièrement hostile, ce qui est déjà un bon point. Mieux encore, il vint s’installer à ses côtés, observant avec attention le lac Michigan dont les eaux brillaient sous la lumière nocturne. Dans ces brefs moments, Megara se surprenait à être calme, apaisée. Ce qui en soit est plutôt rare, bien qu’elle ne le laisse pas paraître comme Dimitri peut le faire. Lui est constamment tendu, sur ses gardes, et elle ne serait pas étonnée d’apprendre qu’il se douche avec une lame séraphique entre deux shampooings. Meg, de son côté, se contentait de toujours s’entraîner, et d’être calme, observatrice. C’est en regardant bien qu’on repère les détails les plus infimes. Les paysages comme celui-ci, certes, mais aussi des démons, comme par exemple, ceux qu’elle redoutait dans les vieux tunnels du métro. Son frère n’avait pas remarqué que toutes les victimes étaient couvertes de bijoux, or, Meg l’a vu immédiatement, et a rapidement songé à un potentiel groupe de Dragonidaes. Tout dans le calme, dans la prévention.
Calmement, elle expliqua au brun les conditions dans lesquelles elle avait trouvé cet endroit, ce toit précisément. Elle ne fut pas étonnée de l’entendre répondre - J'aurais fais comme lui. , et elle fit même un rire en secouant légèrement la tête, amusée. « Je n’en ai pas douté une seconde. » C’est vrai, jamais elle n’aurait imaginé Dim capable de s’arrêter pour observer le paysage, s’assoir un peu, respirer. Ce n’est pas son genre, il préfère canaliser sa colère, ses coups, en frappant dans les sacs d’entraînement à l’institut. C’est par ailleurs ce qu’elle lui fit remarquer lorsqu’il lui demanda pourquoi elle l’avait emmené ici. Il pencha la tête, comme s’il cherchait à comprendre le but de ses paroles, et en dégageant son visage de ses mèches rousses en bataille, elle précisa simplement que peut-être, si un jour l’envie lui prendrait, il préfèrerait venir ici plutôt que de s’enfermer au milieu des armes. Il garde cette expression impénétrable, insondable, terriblement frustrante, même pour Megara. Il poussa simplement u soupir en passant une main sur sa nuque. - La salle d'entraînement est un endroit comme un autre. Je m'y sens bien et elle sert de plusieurs façons. Je m'y entraîne, je m'y calme et j'y réfléchis...Puis, je n'ai pas le temps de me promener sur les toits. Un véritable homme d’affaires. Les Lightwood se sont toujours imposés plus de pression que les autres familles à son sens. Megara avait beau faire partie d’une grande famille de Nephilims, elle avait appris à prendre parfois du temps pour elle. Et pourtant, Dieu sait qu’elle a lutté avec acharnement, qu’elle s’est battue pour sa place, pour devenir une des meilleures Chasseuses d’Ombres de sa génération. Elle n’était qu’une petite fille de six ans, en arrivant à l’institut. Mais en plus de ça, elle portait le nom Nichols, le nom des lâches, le nom de ceux qui rejoignaient seulement la bataille. Et pourtant, aujourd’hui, elle avait gagné l’estime de ses pairs, au prix de nombreux sacrifices. Elle n’avait pas eu l’enfance d’une terrestre, elle avait passé son temps en entraînement. Et ce temps avait payé, aujourd’hui. « Moi non plus je n’ai pas forcément de temps, je ne viens pas passer la nuit ici tous les soirs. Une demi-heure, une fois de temps en temps, ça m’aide, voilà tout. » Elle hausse une épaule, l’air désintéressée. Elle fait ça, s’il veut faire autrement, c’est son soucis, elle avait juste envie de lui montrer cet endroit, au cas où. Puis allez savoir pourquoi, elle a tendu une main vers son visage, furtivement, dégageant une mèche rebelle qui cachait son regard vert. Immédiatement, il s’est tendu, et aussi vite, elle a rebaissé la main, inspirant brusquement, détournant les yeux. Idiote. Elle-même était perturbée par son geste, d’une tendresse qu’elle n’avait pas l’habitude d’attribuer à Dimitri. Si elle faisait toujours preuve d’une grande douceur avec lui, c’était dans ses paroles – outre leurs nombreux débats sur les créatures obscures – et surtout pas dans ses gestes.

Rapidement, elle se ressaisit, détournant la conversation sur le lac. Elle sentait qu’il ne bougeait plus, ne parlait plus, et rien que pour ça, elle se surprenait à vouloir se lever, et courir jusqu’à l’institut. Au lieu de quoi… - J'ai une fois été dans ce lac...mais pas pour m'y baigner, plutôt parce qu'un démon m'y avait jeté...l'eau était franchement froide et j'ai pué durant des jours. Un hoquet de surprise mêlé à un rire échappa de ses lèvres, visualisant la scène. « Sexy. Dit-elle en riant, mais elle suspendit son rire en le voyant se lever, brusquement. - Viens.- « Quoi ? »  Sauf qu’il avait déjà commencé à descendre sans demander son reste. A son tour, Megara roula des yeux avant de descendre pour le suivre, surprise, et … Curieuse. Dans un dernier bond, féline, elle atterrit sur le sol et se redresse face au brun. - Suis moi. Et déjà, il commence à courir, de cette vitesse propre aux nephilims, impossible à suivre pour un terrestre. Alors elle s’élance à sa suite, slalome entre les arbres, jusqu’aux abords du Lac où déjà, Dimitri commence à retirer ses chaussures. Puis son haut. Et il finit dans l’eau. C’est au tour de Megara de se figer, bouche bée. C’est typiquement le genre de chose qu’elle aurait pu faire. Au lieu de quoi, c’est lui qu’elle regarde nager dans le lac. Lorsqu'elle se ressaisit, elle retire sa veste qui tombe sur le sol, détache avec agilité sa ceinture qui la rejoint, avec ses talons. Une main dans son dos, et elle dézippe son bustier, et quelques secondes plus tard, elle plonge à son tour dans le lac, en sous vêtements. L'eau est froide. Rien d'insurmontable, mais on est loin des chaleurs tropicales. Quand elle ressort de l'eau, elle secoue la tête par réflexe en passant ses mains dans ses cheveux qu'elle tire en arrière, et elle cherche Dimitri du regard. « Verdict, c'est peut-être un peu plus agréable que de s'y faire jeter par un démon.. Non ? » Mordillant sa lèvre inférieure, elle lui adressa un nouveau sourire en coin.




© MADE BY SEAWOLF.

1165 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 20:36


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
« Je n’en ai pas douté une seconde. » Elle rit légèrement en te disant ces paroles, te faisant tourner les yeux vers elle. Tu hausses légèrement les épaules. Oui, c'était dans ton tempérament. Puis, c'est connu, les filles sont plus observatrices à ce niveau-là que les mecs. Elles ont tendances à repérer les belles choses, ce que toi, tu ne fais pas spécialement. T'es un mec qui se focalise sur des idées bien précises, au point de ne pas voir quand quelqu'un te drague. Oui, ça va jusque là. Bon, tu n'es pas stupide non plus, mais généralement tu te fermes à ce raisonnement. Tu n'es pas laid, tu le sais, mais tu préfères ne pas t'embarquer dans une quelconque relation. Tu n'as pas grand chose à offrir, puis, tu n'es pas l'homme le plus délicat du monde. Loin de là. Peut-être que tu préfères simplement ignorer les avances des autres. Ta bisexualité n'est un secret pour personne, tu n'en as jamais eu honte. A ce niveau-là tu es plutôt un mec libéré, bien que tes relations soient franchement inexistantes. Puis, tu n'as pas le temps de te préoccuper de ça, bien trop occupé entre la rébellion et l'institut. « Moi non plus je n’ai pas forcément de temps, je ne viens pas passer la nuit ici tous les soirs. Une demi-heure, une fois de temps en temps, ça m’aide, voilà tout. » Tu hausses de nouveau les épaules, ne cherchant pas la raisonnement plus loin. Après tout, tant qu'elle ne se faisait pas tuer toi ça t'allait. Elle faisait ce qu'elle voulait de sa vie en dehors des missions, tant qu'elle ne compromettait pas sa sécurité ni même la sécurité de l'institut. Megara fait partie d'une des grandes familles de Néphilims ayant une certaine influence dans ce monde. Comme les Lightwood, les Nichols sont membres du consule et, rien que de ce fait, vous vous fréquentiez depuis pas mal de temps. Bien que ce soit Freya la plus douée dans ce domaine. Toi, tu étais plus dans l'action du combat qu'autre chose, préférant de loin l'adrénaline et l'action plutôt que les paroles et les réunions.

Puis, vient le moment du contact. Contact dont tu ne t'y attendais vraiment pas. Il fut bref, mais ce fut assez pour te planter sur place, te bloquant dans tes mouvements. Si il y a bien une chose qui peut te perturber c'est ça. Un contact physique que tu n'avais pas programmé. Durant quelques secondes tu restes immobile, l'observant, alors qu'elle avait retourné son regard vers l'horizon. Ton cerveau fini par se remettre en marche et tu te détourne, expliquant une anecdote sur un plongeons improvisé dans ce même lac. « Sexy. Elle laisse échappé un rire et tu souris brièvement. Oui, il faut dire que ce jour-là tu l'avais franchement eu mauvaise. Dire que ta soeur c'était bien foutu de ta gueule serait un euphémisme. Tu aurais ris de ta tête également si tu avais pu te voir à ce moment-là. Tu te lève brusquement, lui disant de venir. Tu entends à peine ses paroles car déjà, tu es en train de descendre de l'immeuble avec rapidité et aisance. Tu avais une idée derrière la tête. Une idée qui généralement ne te ressemblait pas. Pourtant, tu avais conscience qu'il fallait de temps en temps relâcher la pression de tes troupes, faire en sorte qu'ils se changent les idées et sur le coup, tu n'avais que ça en tête. Rester sur ce toit sans bouger ce n'était pas ton tripe, tu préférais bouger, faire quelque chose. Tu avais la bougeotte. Puis, tu voulais surtout oublier le contact entre vous. Du coup, une fois qu'elle fut descendue aussi tu te mis à courir, la sachant derrière toi. Elle est rapide, comme toi et tu pouvais entendre ses pas derrière toi. Tu arrives devant le lac et commence à enlever tes baskets, ne posant pas ton regard sur la jeune femme. Tu n'as pas envie de faire marche arrière, pour ça, tu devais rapidement atteindre ton but. Ton haut valse sur le sol, mais tu gardes néanmoins ton pantalon...Bon, tu n'avais pas un boxer ridicule, mais deux lames y étaient attachées et tu préférais les garder avec toi. Une, deux, trois. Te voilà immergé dans l'eau froide, t'arrachant ainsi un frisson.

Tu nages quelques instants sous la surface avant de remonter, secouant tes cheveux pour écarter ceux-ci de devant tes yeux. Passant une main sur ton visage, tu te tourne vers la rive au moment ou...Meg était en train d'enlever son pantalon. Pardon? Ni une, ni deux, tu te retourne sans vraiment comprendre pourquoi. Ben, en-même temps elle était légèrement en train de se mettre en sous vêtements. Tu replonges sous l'eau, cherchant une porte de secours pour ne pas être tenté de l'observer. Tu nages encore quelques secondes, les yeux grands ouverts dans l'eau. Revenant chercher de l'air, tu entends la voix de Megara résonner. « Verdict, c'est peut-être un peu plus agréable que de s'y faire jeter par un démon.. Non ? » Tu étais juste derrière elle et, dans un sourire amusé, tu plonges silencieusement pour te diriger vers ses jambes. Sans prévenir tu attrapes celles-ci et tire vers le bas, la faisant ainsi plonger avec toi. Revenant vivement à l'air frais, un sourire satisfait sur les lèvres, tu ricanes tout en battant des jambes pour garder la tête hors de l'eau. - L'eau est toujours aussi puante et froide que dans mes souvenirs, mais au moins je ne serais pas le seul à puer. Dis-tu en voyant la jolie rousse revenir à la surface. Ton pantalon est gonflé par l'eau mais surtout assez lourd, ce qui ne t'arrange absolument pas. Tes mouvements sont lents et pas très agréables. Déjà, tu regrettais de l'avoir laissé. Tes bras bougent doucement dans l'eau et tu regardes vivement autour de toi, hésitant durant quelques instants. Après deux trois secondes, tu t'immerge de nouveau mais cette fois-ci pour détacher ton pantalon et l'enlever. Déjà, tu te sentais plus léger. Nageant vers la rive, tu balance celui-ci près de ton haut et tu reviens vers Megara. Une fois près d'elle, te dis simplement. - Si tu en parles, je te tue. Oui bon, façon de parler, tu n'allais pas la tuer mais inutile qu'elle aille raconter partout que tu avais enlevé ton pantalon pour nager dans un lac...






© MADE BY SEAWOLF.

1122 mots
post'15

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 21:18


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Clairement, elle ne sait pas ce qui lui a pris. Peut-être que la proximité a joué, le silence, ou elle n’a pas anticipé, pas réfléchi. Toujours est-il que, à peine eut-elle effleuré le visage de Caleb du bout des doigts, que la main de Megara était retombée le long de son corps, immobile. Son regard quitta celui du brun, comme si elle venait de se brûler, comme si elle venait de commettre l’irréparable. L’espace d’un instant, elle craint qu’il ne se lève, qui ne parte, comme si elle venait de le gifler. Parce qu’en ce qui concerne le contact proche, trop proche, il est imprévisible. Au lieu de quoi, il resta immobile, et le sujet dévia sur le lac Michigan qui s’étalait devant eux. Quand il se redressa, d’un coup, descendant le long du musée pour retrouver le sol, elle demeura ahurie pendant un bref instant, avant de se décider à le suivre, sans trop savoir où il allait l’emmener. Mais après tout, pourquoi pas, elle l’avait bien traîné jusque ici. C’est juste que … Justement, c’était son truc à elle, de le tirer n’importe où, lui, son frère, ou n’importe qui d’autre de son entourage. Que ce soit Dimitri qui l’emmène et lui dise de la suivre, c’était surprenant. Et loin d’être désagréable.

Ils s’élancèrent alors à travers le parc, jusqu’à atteindre la bordure du lac. Et voilà qu’en pantalon, il se retrouve dans le lac, à nager. Passée la surprise des premiers instants, Meg retira sa veste, puis sa ceinture, son poids s’allégeant déjà du vêtement et de ses armes. En quelques secondes, elle termine en sous-vêtements, dans la pénombre, et ne remarque même pas Caleb qui se détourne d’un coup. Elle n’a jamais été particulièrement pudique, comme femme, c’est vrai, et une fois débarrassée du poids de ses vêtements, elle plonge à son tour, pour rejoindre le Lightwood, et lui demander si l’eau est plus agréable que dans ses souvenirs. Bon, évidemment, c’est pas un lac cristallin, hein, on est dans le lac Michigan, mais au moins, il n’y avait pas de sacs plastiques flottant à la surface. Sans répondre, Caleb disparut sous l’eau, et Megara tourna sur elle-même un bref instant avant de se sentir happée sous l’eau. Un hoquet de surprise échappa de ses lèvres, juste avant d’être immergée. Heureusement, le temps de s’habituer à voir sous l’eau, elle remarque la silhouette du brun qui remonte à la surface, et l’imite en remontant à la surface, toussant un peu en riant. - L'eau est toujours aussi puante et froide que dans mes souvenirs, mais au moins je ne serais pas le seul à puer. Elle l’arrosa de loin en riant toujours. « Merci de penser à moi, je suis flattée ! » Le temps qu’elle reprenne son souffle, et elle battait des jambes pour rester à la surface, observant avec curiosité Dimitri repartait sous l’eau.

L’espace d’un instant, elle redouta qu’il revienne la tirer sous l’eau, mais il n’en fit rien. Non, au lieu de ça, il sortit de l’eau pour rejoindre la rive, et … Y jeter son pantalon. What. Boh, elle est bien en sous-vêtements, hein, elle devrait pas s’affoler, non ? Alors pourquoi est-ce qu’elle sent son cœur louper un battement, et pourquoi est-ce qu’elle détourne les yeux ? Quand il revient dans sa direction, elle se mord la lèvre inférieure et nage en rond, faisant comme si elle ne le regardait pas. - Si tu en parles, je te tue. Son regard vert se relève vers lui, et elle hausse les sourcils, incapable de contenir un sourire. « A qui veux-tu que j’aille dire ça ? » Elle peut agir comme une enfant, parfois, mais elle a ses limites. Elle n’est absolument pas du genre à courir dans les couloirs dans l’institut en disant « CALEB IL A RETIRE SON PANTALON POUR NAGER DANS LE LAC MICHIGAN AVEC MOI. » Ouais non, vraiment pas. « Je suis quand même plus mature que ça... » Qu'elle dit très sérieusement. Tellement sérieusement, que ça contraste parfaitement avec le fait qu'elle s'approche de lui, innocemment, qu'elle prenne appui sur ses épaules pour le pousser sous l'eau et le couler. Non, c'est absolument pas son genre, à Megara, loin de là. Le temps qu'il remonte à la surface, elle s'éloignait déjà à la nage, et plongeait pour disparaître sous l'eau. Y a cinq minutes, elle aurait pas osé le couler de la sorte, mais en la tirant sous l'eau, il avait lancé les hostilités, d'une certaine façon.. Non ?



© MADE BY SEAWOLF.


780 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 22:12


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Tu avais plongé pour la couler, lui attrapant les jambes au passage, te laissant aller à une certaine ambiance enfantine. Puis, tu n'allais pas juste nager, l'observer et...nager. Non, fallait quand même que le fait que tu sois dans l'eau aille un sens. Tu reviens à la surface avant la jeune femme, néanmoins, celle-ci ne prit pas longtemps avant de te rejoindre, laissant un rire s'élever dans les airs. Tu ne ris pas, mais tu souris, c'est déjà pas mal. « Merci de penser à moi, je suis flattée ! » Tu laisses de nouveau un sourire en coin s'échapper, s'étalant sur ton visage généralement si dur, si froid. - Ce fut un plaisir. Ce qui était en soit relativement vrai. Tu t'abandonnais à cet air enfantin, gardant néanmoins une attention particulière à ce qui t'entoure. Après tout, tu ne sais pas ce qui peut surgir de l'ombre oui même du lac tout court. C'est dangereux, mais pour une fois tu aimerais juste croire que tu pouvais passer un moment agréable. Mais voilà, ton pantalon est assez lourd et nager avec n'était pas d'une grande facilité. Sans trop tarder, tu l'enlèves, faisant quelques acrobaties sous-marine avant d'aller mettre ton vêtement trempé sur la rive, près de ton haut. Tu espérais secrètement que personne ne passe par ici et que cette même personne aille la brillante idée de voler vos habits. Tu aurais eu l'air très con en rentrant à l'institut. Déjà que ton pantalon sera trempé, du coup, les questions allaient fuser si un membre de ta famille te voyait ainsi. Mais soit, tu allais faire en sorte de ne croiser personne et d'aller te planquer dans ta chambre. Ni vu, ni connu. Pas vu, pas pris. Revenant vers la rouquine, tu remarqua qu'elle nageait en rond comme un poisson rouge et cette pensée te donne envie de rire. Les poissons rouges ont une mémoire merdique...ils savent tenir un souvenir de deux minutes puis ils oublient...D'où le fait qu'ils nagent souvent en rond. D'accord, comparaison merdique. Tu arrivas rapidement près d'elle, lui annonçant que si elle en parlait à quelqu'un et bien, tu la tuerais.

« A qui veux-tu que j’aille dire ça ? » Elle sourit de plus belle et tu lèves les yeux au ciel. Megara souriait autant qu'elle parlait, contrairement à toi qui parlais généralement peux et qui ne souriais jamais. Vous aviez des points en communs, mais également beaucoup de différences. Deux opposés en quelque sorte. C'était assez étrange que vous vous entendiez quand même bien. « Je suis quand même plus mature que ça... » Tu ouvres la bouche pour répondre mais tu l'as vois nager vers toi, sérieusement, doucement, angéliquement. Tu ne bouges pas, bougeant doucement tes bras, comme stupidement immobile. Tes battements cardiaques s'accélères quand elle vient déposer ses mains sur tes épaules. Tu fonces les sourcils, pourtant, tu ne bouges toujours pas et...tu te retrouve la tête sous l'eau. Tu remontes vite à la surface, secouant la tête en passant une main sur ton visage. Tu la vois juste à temps plonger sous l'eau. Sans hésitations, tu plonges également pour nager vers elle, alors que tu suivais sa trace de près. Tu l'as rattrape et entoure tes bras autour de sa taille, remontant à la surface, serrant son dos contre ton torse. Une fois à la surface, tu respires un bon coup. Oui, tu avais commencés à manquer d'air en la poursuivant sous l'eau. Mais elle allait te le payer cher. Tu es collés à elle et c'est la première fois en plusieurs années que cela se produisait. Enfin, vous vous étiez déjà battus ensemble, aidez mutuellement, mais jamais ainsi. Vous n'aviez jamais entretenu de relation "intime", au point d'avoir ce genre de gestes, d'amusement tout les deux. Tu avais croisé tes mains sur son ventre, la maintenant contre toi, alors que tu étais légèrement penché en arrière pour ne pas couler, battant des jambes. - Tu as cru que tu pouvais me noyer impudemment? Et sans attendre sa réponse, tu l'entraîne avec toi sous l'eau, y restant quelques secondes avant de remonter une nouvelle fois. C'était assez puérile sur le coup, mais tu n'en avais que faire. La serrant toujours contre toi, tu en avais oublié cette distance que tu t'étais toujours imposé.

Vu qu'elle battait un peux trop des jambes à ton gout, tu détaches l'un de tes bras pour passer celui-ci sous ses genoux et la soulever. La tenant un peux comme une princesse dirons-nous. Tu as un petit sourire aux lèvres, pourtant, quand tu réalise ce que tu fais je me sens...con. Non, pire que ça. Tes jambes bougent assez automatiquement, alors que tu étais encore dans un mode de beug totale. Une fois de plus tu n'étais pas habitué à un tel contact, néanmoins, sur le coup, ça avait été assez naturel et c'était même assez intime. Chose encore pire.


© MADE BY SEAWOLF.

859 mots
post'17

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 22:55


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
- Ce fut un plaisir. Et il souriait. En un laps de temps aussi court, jamais Megara n’avait vu Dimitri autant sourire, bien qu’il ne s’agisse pas de sourires aussi prononcés que ceux de la rousse. C’est facile de faire la différence entre son visage impassible et ses quelques sourires. Et plus il souriait, plus elle souriait en retour. C’était maladif, mais quand on passe autant de temps que Megara à essayer de percer un homme comme lui à jour, ce genre de petit moment, aussi infime soit-il, elle le vivait comme la plus belle des victoires. Assurément, quand bien même elle n’irait pas en parler dans l’institut comme elle venait de lui dire, elle n’oublierait pas cette soirée où ils ont nagé ensemble dans le lac Michigan. Alors, quitte à s’en souvenir, autant en profiter, non ? Peut-être que c’est la première et la dernière fois qu’elle le verra aussi enjoué. Bon, enjoué, c’est un grand mot. Aussi joueur ? Alors, elle s’approche de lui, et il reste immobile… Jusqu’à ce qu’elle le coule, pour mieux s’enfuir à la nage, s’éloignant dans les eaux sombres du lac. Elle a beau nager vite, elle sait qu’il excelle également, et rapidement, elle s’attend à ce qu’il la rattrape d’un moment à un autre. Par contre, ce à quoi elle ne s’était pas attendu, c’était à ce qu’il passe ses bras autour de son corps, ses mains placées contre son ventre, la serrant ainsi contre lui. En remontant à la surface, elle prit une profonde inspiration, restée en apnée trop longtemps. Heureusement, il était dans son dos, et ne voyait pas son visage: Ainsi, il ne verrait pas l’expression stupéfaite sur son visage. C’est rare de surprendre Megara, mais dans l’immédiat, c’était difficile de la surprendre d’avantage.

- Tu as cru que tu pouvais me noyer impudemment? Elle allait pour répondre, mais eut le souffle coupé, retenant sa respiration en sentant le brun l’entraîner sous l’eau, la serrant toujours contre lui. Son cœur battait la chamade malgré elle, et malgré l’euphorie du moment, elle ne pouvait pas s’empêcher de réaliser qu’elle ne l’avait jamais vu aussi naturel, aussi joueur. Battant des jambes en essayant de se débattre, elle restait coincée, sous son emprise. Caleb représentait l’exacte faiblesse de Megara au combat : Si elle était fine et agile, rapide, une fois enfermée dans les bras de quelqu’un bien plus grand et fort qu’elle, elle devenait incroyablement vulnérable. Et là, impossible de bouger. Elle était paralysée, et la vérité, c’est qu’elle ne se débattait peut-être pas autant qu’elle le pouvait. Du moins, pas autant que si elle avait dû faire face à un démon. Et heell, Dimitri en est loin, d’un démon. Reprenant son souffle sans arrêter de bouger les jambes pour rester à la surface, elle dit à voix basse en souriant, tournant un peu son visage vers le sien: « Impudemment, peut-être pas, mais au moins, je t’ai noyé. » Elle a noyé Caleb Lightwood les gars. Il lui aura fallu près de vingt ans pour y arriver, mais elle a fini par le faire. Lorsqu’elle sentit la prise de Dimitri relâcher son abdomen, elle crut un court instant qu’il allait la relâcher, et pourtant… Un frisson la parcourut lorsqu’elle sentit sa paume effleurer l’intérieur de ses genoux pour la soulever contre lui. Automatiquement, elle glissa ses mains derrière sa nuque, et alors qu’il se figeait, elle fit de même, plongeant son regard vert dans le sien, brillant sous le clair de lune qui éclairait son visage. Elle sent son cœur battre contre sa poitrine, tellement fort que ça semble au-delà du naturel. A moins qu’il n’y ai pas que le sien ?

Megara entrouvrit les lèvres comme pour parler, mais aucun son ne sortit. Réflexion faite, peut-être y avait-il moyen de la surprendre d’avantage. Jamais, ô grand jamais, elle n’avait vu les détails du visage de Dimitri d’aussi près. Elle pouvait nettement percevoir son souffle contre sa peau, et elle frissonna, caressant sa nuque du bout des doigts. Si ça n'avait pas été Caleb, si elle s'était juste laissée guidée par ses pulsions, elle aurait déjà effleuré ses lèvres des siennes, elle en était parfaitement consciente. Elle sentait son propre regard glisser sur sa bouche, et elle rassembla tous les efforts du monde pour le regarder dans les yeux. Dis quelque chose, Meg. N'importe quoi. « Heur.. Heureusement que le Lac Michigan n'a pas les mêmes propriétés que le Lac Lynn, à Idris... Vu la quantité d'eau qu'on vient de manquer d'avaler, on serait terriblement mal.. » C'est clairement une phrase placée pour ne rien dire. Une phrase placée pour casser le malaise. Une phrase pour... Qu'elle se retienne de l'embrasser, là, tout de suite. Jamais elle n'avait eu envie d'embrasser Dimitri. Peut-être que le Lac a des propriétés quand même, propres aux Néphilims. Ou peut-être qu'elle se dit simplement ça pour se rassurer.


© MADE BY SEAWOLF.

843 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Jeu 9 Juin - 23:37


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Tu ne sais pas trop comment tu en es arrivé à ce stade. Nageant après Megara, enroulant tes bras autour de sa taille pour coller son dos à ton torse. Tu ne sais pas trop comment tu en es arrivé à sourire légèrement, ni même à relâcher la pression durant quelques minutes, quelques instants précieux où tu avais juste l'impression d'être toi-même. Non, c'était étrange. Généralement tu te comportais ainsi avec Freya ou encore avec Syrielle et Emma. Mais jamais avec elle. Les personnes étaient rares, celles qui te voyait dans un état pareil. C'était comme voir devant soit une personne autre que le Caleb Lightwood qui arpentait les couloirs, qui menait son équipe sur le terrain sans hésitations. Mais tu savais dès lors qu'une fois sorti de l'eau, tu redeviendras l'homme qu'elle avait si longtemps connu. Laissant cette sensation derrière, cet instant dans un creux de ta mémoire, y repensant peut-être de temps en temps mais rarement. Tu es comme ça. Tu ne souhaites pas te laisser divertir. Mais la réalité des choses est que tu es belle et bien collé à la jeune néphilim, replongeant une seconde fois dans l'eau, la maintenant contre toi pour l'empêcher de s'enfuir. Tu es plus fort qu'elle, tu en as conscience et tu t'en sers. Autant elle était plus rapide et sûrement plus agile, tu n'en restais pas moins plus fort et plus stratège. Puis, avec une arbalète tu restais le meilleur. Bien sur, tu avais tes faiblesses, comme tout le monde. Mais en général, Freya compensait les tiennes, tu compensais les siennes. Vous vous équilibriez bien. Sauf qu'elle n'était pas là actuellement. Tu étais seul avec la jeune rouquine, te laissais aller à un jeu dangereux que logiquement, tu aurais dû éloigner le plus rapidement possible. Tu l'entends reprendre sa respiration en riant, alors qu'elle tourne son visage vers toi. Vous êtes proches, trop proches. Assez pou que tu sentes son souffle contre ta peau, assez pour craindre de tourner toi-même le visage, de peur de frôler ses lèvres avec les tiennes si tu le faisais. Ce n'est pas envisageable, ce n'est pas pensable tout simplement et ce pour diverses raisons.

« Impudemment, peut-être pas, mais au moins, je t’ai noyé. » Tu lèves les yeux au ciel face à ses paroles. Oui, elle t'avait noyé. - J'étais distrais, tu as eu de la chance. Oh mauvais joueur. Quoi que, oui, tu avais été distrait sur le coup, ne t'y attendant pas spécialement. Puis, quand elle avait approché de toi elle semblait inoffensive, tu la connaissais assez pour savoir que les apparences sont souvent trompeuses. Vu qu'elle se débattait encore, tu décides de la porter d'une autre façon, histoire de raffermir ta prise sur elle. Sauf que voilà, cette position était intime, vraiment intime et tu t'en rendis compte rapidement. Tu étais une nouvelle fois figé, alors que ton regard plonge dans le sien. Tu ne sais pas quoi faire, t'as l'air d'un con. Mais tu vois autant d'étrangeté dans le regard de Megara que dans le tiens, comme si vous luttiez tout les deux contre cette envie primitive d'aller plus loin. Tu es un Lightwood, certes, mais tu restes également un jeune homme avec des hormones et des envies. La jeune femme que tu tiens contre toi est ravissante, attirante et tu ne vas pas le nier. Ses mains agrippent ta nuque, t'offrant quelques caresses subtiles qui déclenchèrent quelques frissons de part et d'autre de ton corps. Tu aurais aimé mettre ça sur le dos du froid ou encore du vent, mais tu n'es pas de mauvaise foie à ce point-là. Tu sais que c'est ton corps qui réagit positivement au sien. Sincèrement, tu as envie de te mettre une gifle mentale. Vous êtes là. Immobiles, vous observant attentivement. Sur le coup tu es tiraillé entre l'envie de la jeter loin et l'envie de l'embrasser, juste pour voir ce que ça aurait déclenché en toi. Mais tu n'es pas con, tu ne le feras pas. Pas pour te retrouver dans une merde royal. Non, en vrai tu n'en avais simplement pas le courage, n'étant pas doué pour faire le premier pas. Tu es un garçon, certes, mais tu es l'un de ses garçons qu'il faut pousser en avant.

« Heur.. Heureusement que le Lac Michigan n'a pas les mêmes propriétés que le Lac Lynn, à Idris... Vu la quantité d'eau qu'on vient de manquer d'avaler, on serait terriblement mal.. » Il te faut un moment avant que ses paroles n'arrivent à ton cerveau mit en pause, avant que tu ne réalises qu'elle venait de te parler. - Qu..quoi? D'accord, tu n'avais absolument pas suivis ce qu'elle t'avait dit. Du coups, tu essayes de reprendre tes esprits et finis par te souvenir de ses paroles, clignant quelques fois des yeux, n'arrivant pourtant pas à détacher ton regard d'elle, ne parvenant pas à la lâcher. Foutu corps. Il se rebellait! - ça ne me rassure pas...j'aime mieux pas imaginer ce qu'il y a dans cette eau. Tu avais murmuré ses paroles, comme si tu lui offrais un simple secret. Il allait falloir que tu la lâches avant de faire une connerie, parce que tu y songeais sérieusement. Mais entre y songer et le faire, chez toi c'est toute une épreuve de moralité. T'es un accro au boulot, un paranoïaque et surtout un coincé des relations. Du coup, tu sembles la relâcher légèrement, assez pour la laisser partir si elle le souhaite sans pour autant la foutre hors de tes bras. Libre choix s'il vous plait!


© MADE BY SEAWOLF.

983 mots
post'19

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   Ven 10 Juin - 0:21


Well, let the game begin
feat. Caleb D. Lightwood
Ils étaient bien loin des échanges froids et courtois qu’ils avaient eu dans la salle d’entraînement de l’institut, une heure plus tôt. Et jamais Megara ne se serait attendue à en arriver là, à demie nue dans le Lac Michigan, à clairement … Jouer avec Caleb. Parce que c’est ce qu’ils faisaient, pour la première fois depuis l’enfance. Matures avant l’âge, forcés à apprendre à manier les armes plutôt qu’à apprendre à jouer comme des terrestres, ils avaient été précipités dans le bain de la guerre dès qu’ils furent en âge d’apprendre les runes, les charmes, les armes et différents démons qui peuplent le monde. Non, les jeux, ce n’était pas pour eux quand ils étaient petits, et voilà qu’à vingt-cinq ans, ils chahutent au beau milieu de la nuit. Leurs corps s’emmêlent dans les eaux sombres du lac, et pendant que Caleb la serre contre lui, Meg retient son souffle, réalisant peu à peu que son cœur bat fort, et qu’elle a un sourire bête sur le visage. Pas ceux qu’elle sort à tout le monde par automatisme, non. Un vrai sourire sincère, qui fait écho aux battements frénétiques de son cœur. Une sensation à laquelle elle est loin d’être habituée, et qui, si elle y pensait plus calmement, lui ferait peur. Sauf qu’elle n’est pas calme, dans l’immédiat. Elle s’agite, se débat, et tourne son visage vers celui du brun pour dire, triomphante, qu’au moins elle l’a noyé. - J'étais distrais, tu as eu de la chance. Un rire franc franchit les lèvres de la rousse, qui se mord l’intérieur de la joue. « Tu es un mauvais joueur, Dimitri Lightwood. » Qu’elle dit sur le ton de la plaisanterie, un sourire malin éclairant son visage. Puis, passée l’euphorie de leur duel maritime, il la soulève autrement, la serre contre lui, une main dans son dos, l’autre sous ses jambes. Elle s’accroche à son cou, et de ce fait, son buste se rapproche du sien, réduisant considérablement l’espace entre eux deux. Le temps semble s’être arrêté, pendant ce court laps de temps. Tout ce qu’elle voit, c’est le regard dérouté de Caleb, aussi perdu que l’était Megara.

Pour  briser le silence, elle murmura quelques mots, comparant le lac Michigan au lac Lynn d’Idris. Un lac dont elle avait seulement entendu parler, sans jamais pouvoir s’y rendre. Elle rêvait parfois de voir Alicante et ses tours de verre, qui jadis avait été le foyer des chasseurs d’ombres. Aujourd’hui, il ne s’agissait plus que les ruines d’un pays autrefois prospère, dominé par les obscurs. - Qu..quoi? Clairement, il n’avait pas suivi ce qu’elle venait de dire. A vraie dire, elle-même avait eu du mal à se suivre, et ses mots étaient sortis automatiquement, pour meubler le silence. Pour se retenir de commettre l’irréparable. Heureusement, Dimitri finit par réagir. - ça ne me rassure pas...j'aime mieux pas imaginer ce qu'il y a dans cette eau. Il l’étreignait moins dans ses bras, et elle aurait facilement pu prendre la fuite, là, si elle l’avait voulu. Mais le fait est qu’elle restait paralysée contre lui, sa main toujours logée contre la peau humide de sa nuque, son regard toujours plongé dans le sien, perdu dans ses iris clairs. « Rien de bien magique, quoi qu’il en soit.. » Qu’elle murmure, en retour. Elle aurait pu rire, mais elle n’en avait plus le cœur. A vraie dire, elle ne lui souriait même plus, et il ne souriait pas d’avantage. Tous deux semblaient absorbés par la contemplation de l’autre comme s’ils se découvraient pour la première fois. Il ne l’avait pas encore repoussée. Se pourrait-il qu’il pense comme elle, qu’il puisse, même l’espace d’une seconde, la voir autrement qu’une simple chasseuse d’ombre qui partage sa vie à l’institut ? « Dim.. » La voix de Meg est si faible qu’elle ressemble à un courant d’air, alors que sa main quitte sa nuque pour venir se réfugier sur sa joue. Elle n’entendait même plus le clapotis de l’eau alors qu’il nageait pour faire du sur place avec elle dans ses bras. Tout ce qu’elle entendait, c’était son cœur qui cognait jusqu’à ses tempes, et le souffle de Dimitri qui caressait son visage, aussi court que le sien.

Imperceptiblement, elle approche son visage du sien. Elle en est sûre, elle a envie de l'embrasser, terriblement. Et maintenant qu'elle mesure la chose, elle réalise qu'elle n'a jamais voulu l'embrasser à un point comme maintenant. Bien sur, elle l'a déjà trouvé beau, séduisant, elle sait reconnaître un bel homme, mais jamais elle ne l'a regardé comme ce soir, et ça la terrifie. Son pouce caresse sa joue, et elle frissonne elle-même de ce geste qu'elle s'autorise à faire, poussant même le vice jusqu'à descendre sa paume au niveau de son menton, son pouce effleurant sa lèvre inférieure. Il suffisait de quelques centimètres, d'avancer à peine son visage, pour qu'elle l'embrasse. Puis elle déglutit, et recule son visage, à contre coeur. Elle ne peut pas, elle est faible. N'importe quel autre homme, elle se serait risqué à l'attraper, à l'embrasser jusque perdre haleine, mais Caleb? Et s'il la repoussait ? Qu'adviendrait-il d'eux ? Non... Elle tenait trop à lui pour risquer ça. N'importe qui, cela lui importerait peu, mais pas lui. En contradiction de son visage qui s'écarte à peine, sa main descend de ses lèvres à son épaule, qu'elle serre doucement. Quand bien même elle a trouvé la force de ne pas l'embrasser, elle ne parvient pas à quitter ses bras. Faible, elle souffle alors: « On.. devrait peut-être sortir de l'eau, le temps de sécher .. » Piètre excuse. Piètres paroles, pour une diplomate, elle a déjà été capable de mieux. "Sortons d'ici avant que je ne commette l'irréparable." qu'elle aurait pu dire "Sortons de l'eau, je meurs d'envie d'y rester avec toi et c'est mal." Mais non. Il faut sécher. Bien sur. Pour une fois, elle n'aura pas été égoïste, elle n'aura pas laissé libre court à sa pulsion. Parce qu'il vaut tellement mieux que ça. Parce qu'elle refuse de le voir lui, la rejeter.


© MADE BY SEAWOLF.

1060 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (Megara) - Well, let the games begin   

 
(Megara) - Well, let the games begin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Kim Dae Hyun ▬ let the games begin
» Maelstrom Games
» Mon Games Day...
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Maelstrom games..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: