Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia   Mar 7 Juin - 0:43

❝ Best friend
Meili & Delia


Je laisse mes pensées vagabonder alors que mon œuvre prend vie sur papier. Crayon à la main, capuche de mon sweat à capuche sur la tête et écouteurs sur les oreilles, je dessine. Ainsi coupée du monde, je me sens bien. Il ne faut pas se méprendre, je ne suis pas asociale, seulement d’une extrême timidité. J’adore passer inaperçue, observer les gens autour de moi et essayer de voir au-delà. Assise ainsi au sol, le dos appuyé contre un arbre, je peux voir qui entre et qui sort de l’Université. I’m not running away. I’m not running away. I will feel the pain and stay. I’m not running again. I’m not running again. Even through I’m scared, baby. And I won’t freeze you out like I have been. I won’t freeze you out. I’m gonna let you in. And I won’t freeze you out… My heart is melting. Je fredonne les paroles de Sia tout en me concentrant sur les détails les plus subtils de la louve que je suis en train de dessiner dans mon cahier. Puis, j’entends un groupe de personne s’amuser non loin, retire un écouteur et regarde. Un léger sourire s’installe sur mes lèvres lorsque je pose les yeux sur lui. Il étudie en sport et moi en danse. Je le vois régulièrement, mais je n’ai jamais eu -et n’aurai probablement jamais- l’audace d’aller lui parler. Il est si beau… Je sursaute en entendant quelqu’un m’adresser la parole et me retourne pour lui faire face. Heureusement, ce n’est que Meili, ma meilleure amie.


Post 1| 257 mots

© MADE BY LOYALS.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia   Ven 10 Juin - 19:16

Les étudiants autour de toi se levaient rapidement, se dirigeant vers la porte en parlant de tout et de rien, et ce, beaucoup trop fort à ton goût. Tu déglutis, te levas et te dirigeas vers le professeur qui avait demandé ta présence à la fin du cours.

-Professeur Cooper, vous vouliez me voir?

Celui-ci dévia son regard de ses papiers pour t'observer, un peu trop longuement, comme s'il essayait de se souvenir de ton nom. Cela faisait 5 ans que vous vous connaissiez, qu'il acclamait haut et fort tes exploits en classe, te présentant comme modèle pour tes résultats aux examens et dissertations.

-Oh, mademoiselle Song.
-Madame. Le corrigeas-tu.
-Oui, oui, madame, excusez-moi.


Il bafouilla, puis cherchas un papier sur son bureau.

-Le voici, le voici.

Mr Cooper était un vieil homme un peu excentrique sur les bords, mais il était brillant, et tu n'auras pu espérer un meilleur professeur. Il parlait toujours un peu dans sa barbe, comme s'il se parlait à lui-même, mais son regard était si perçant que tu ne pouvais que répondre à ses questions.

-Un ami recherche un interne. Oui, oui, c'est ça. Vous n'avez pas encore d'internat? Oh, bien sûr que vous en avez. Vous avez toujours des pistes. Mais oui, oui, celui-ci serait excellent. Oui, j'ai déjà envoyé ma lettre de recommandation. Si vous voulez, vous n'avez qu'à postuler et le stage est pour vous.
-Professeur, je ne sais quoi d...
Il balaya le vent de sa main, un geste qui à la fois coupait court à tes remerciements et te congédiait. Merci beaucoup.

Tu baissas ta tête, pris la feuille avec les informations de la boîte et sortit de la salle le sourire aux lèvres. Tu te dirigeais vers la sortie de l'université tout en lisant la page avidement. C'était un des meilleurs cabinets d'avocat de la ville. Et, alors que tu rangeais la feuille dans ton sac, tu aperçus du coin de l’œil Delia.

Delia, c'était la jeune fille calme et timide. Tu aurais pu marcher sur ce genre de personne, les détruire. Pourtant, elle te rappelait ton passé. Lorsque tu es arrivée aux États-Unis, on se moquait de ton inhabilité à parler anglais. Même après, lorsque tu étais devenue bilingue, on trouvait toujours un moyen de se rire de toi. Tu avais été aussi calme et timide qu'elle, autrefois, mais tu as appris à t'endurcir. Peut-être voulais-tu la protéger des autres, ou alors souhaitais-tu qu'elle apprenne à se défendre elle-même, mais tu n'avais pu t'empêcher de l'admettre dans ton cercle d'amis proches. Très proches, à vrai dire, tu aurais même osé dire qu'elle était ta meilleure amie.


-Attention, si tu le dévores du regard encore plus intensément il finira par brûler.

Tu ris en t'asseyant près d'elle. Tu avais trouvé l'amour, te mariant avec la plus sublime des jeunes femmes, alors tu aimais embêter ton amie, la poussant à trouver son âme sœur, comme tu l'avais fait.

-Il est pas mal, Del. J'approuve. C'est pour ça que j'ai laissé un de tes strings dans son sac de sport avec une note « de toi ». De rien.

Tu lui fis un clin d'oeil en rigolant.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia   Sam 11 Juin - 19:34

❝ Best friend
Meili & Delia


Mon cœur rate un battement lorsque j’entends Meili m’adresser la parole. En réalité, mon sursaut est tellement violent que ma tête rencontre violemment le tronc d’arbre sur lequel mon dos est appuyé. Je pousse une plainte silencieuse tout en portant ma main gauche vers le derrière de ma tête. «Mei! Il ne faut pas surprendre les gens comme ça! J’aurais pu mourir. Une crise cardiaque, c’est si vite arrivé.», dis-je d’une voix anormalement aigüe. Je lâche un soupire et repose ma tête sur le tronc d’arbre avant de constater que la douleur est toujours présente. Grommelant des injures tout bas, je jette un nouveau coup d’œil au beau brun, toujours cachée sous ma capuche. «C’est vrai que ce serait dommage qu’il  brûle. Il est tellement… parfait.» Je sens mon cœur faillir lorsqu’il regarde dans notre direction et sourit. Je souris à mon tour, emplit d’espoir, et passe une mèche de mes cheveux en arrière de mon oreille droite. Malheureusement, je constate quelques secondes plus tard que ce sourire ne m’était pas adressé. En effet, une jolie blonde au corps parfait passe à côté de nous pour aller les rejoindre. Voilà, j’ai encore fait une folle de moi. Je regarde ma meilleure amie et lui fait un sourire que je veux rassurant, mais je suis affreusement déçue. À quoi je pensais après tout. Les garçons comme lui ne verront jamais les filles comme moi. Je suis invisible. Puis, Meili m’annonce son dernier plan diabolique. Je reste muette, lui lançant un regard absolument horrifié. «Tu as fais QUOI? Qu’est-ce que je suis censée faire? Oh mon Dieu, je croyais qu’on était amies!» Ça y est, je panique. Depuis le temps que je cherche mon string rouge en dentelle. C’est bien la seule folie que je me permets, les strings. En plus, c’est ma sœur qui me l’a offert. Encore heureuse qu’elle n’ait pas choisit dans le lot de petite culottes affreuses que j’ai! Même si j’essayais de me faire plus petite que je ne le suis déjà, cela ne fonctionnerait pas. Je dois impérativement aller chercher ce string! Il ne doit pas voir ça! LA HONTE! «On doit partir d’ici. Tout de suite!» Sur ces paroles, je me lève rapidement et je fais les cent pas, tournant en rond comme un lion en cage. Trop tard, je le vois ouvrir son sac. Je me cache le plus subtilement possible en arrière de l’arbre et observe la scène, mortifiée. Il le sort, en profite pour le montrer à tous ses amis et… ils se marrent tous de moi. Une boule se forme dans la gorge et je sens les larmes me monter aux yeux. «Merci Meili.», lui dis-je faiblement.
Post 3| 446 mots

© MADE BY LOYALS.


Dernière édition par Delia Ioannis le Jeu 23 Juin - 20:03, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia   Sam 11 Juin - 20:19

Comme à son habitude, Delia exagéra. Tu levas les yeux au ciel lorsqu'elle te raconta qu'elle était passée à deux doigts de l'arrêt cardiaque par ta faute, sous-entendant que tu étais irresponsable et devais faire attention. Tu ne rajoutas rien, attendant qu'elle réponde, et rigolas lorsqu'elle avoua qu'il était « parfait. » Rien qu'en le regardant, tu pouvais lui donner quatre défauts, de là où tu étais – un nez un poil trop gros, un sourire pas exactement symétrique, entre autre. Mais bon, il était indéniable qu'il était vraiment attrayant. Peut-être était-ce le fait que tu étais en couple, mariée et heureuse que tu trouvais les autres personnes moins belles qu'elles ne l'étaient, te concentrant plus – ou les trouvant plus facilement – sur les défauts.

Tu explosas de rire lorsqu'elle fut paniquée par ce que tu avais fait. Tu avais fait semblant d'avoir laissé un mot en plus du string, mais en vérité, tu avais juste mit le sous-vêtement. Lorsque ton amie te supplia de partir, tu restas immobile, curieuse à voir la réaction du jeune homme. Delia était à moitié cachée derrière un arbre, et tu aurais été pliée de rire si tu n'avais pas été déçue par le jeune homme en face de toi. Après avoir ouvert son sac, il avait montré le string à ses amis qui devaient se marrer en se demandant quelle bimbo avait laissé le sous-vêtement là-dedans. Fronçant les sourcils, tu retins un grognement et te dirigeas vers lui. Arborant un faux sourire, tu t'approchas et d'une voix douce, bien qu'étrangement autoritaire, tu lui dis, en prenant le string avec deux doigts :


-Oh, le voici, Delia le cherchait partout. Dis, tu ne serais pas allé fouiller dans son casier, si?

Puis, de ta main libre, tu attrapas son menton et tournas le visage vers toi. D'un ton plus dur, tu lui dis :

-C'est pas parce qu'elle oublie parfois de le fermer que tu peux te servir dedans. Mais bon, je peux comprendre que tu aies un faible pour elle.

Puis, en baissant ta main, tu te poussas pour lui laisser le chemin, et levas le bras qui tenait toujours l'objet rouge pour pointer un doigt vers ton amie, en suppliant qu'elle ne soit pas dans une position ridicule. Tu murmuras à son oreille :

-Maintenant, vas t'excuser si tu ne veux pas que j'aille porter plainte au bureau du service aux étudiants.

S'il ne te connaissait pas personnellement, il connaissait ta réputation. Il savait que tu étais dans ta dernière année en droit, que tu avais fait un internat dans un grand cabinet, et que le personnel de l'université avaient foi en ton comportement « exemplaire », de ce qu'ils savaient. Il ne tiendrait pas un instant en cour, surtout pas si tes professeurs étaient là pour t'aider. Et puis, il suffisait de la moindre plainte, fondée ou non, pour lui enlever sa bourse. Tu pouvais être horrible, certes, mais s'il faisait exactement ce que tu voulais qu'il fasse, rien ne lui arrivera. Tant que tu était maître de ton jeu, tout se passera bien. Car tout est si facile, n'est-ce pas?

En tout cas, il avait l'air vaincu, et après avoir pesté contre toi, il se dirigea vers ton amie, toi sur ses talons.


-Je suis désolé, je crois que c'est tombé dans mon sac.

Il désigna maladroitement le string, et tu te plaças à côté de Delia. Écartant le vêtement et le plaçant juste en face d'elle, tu demandas au jeune homme :

-Tu trouves pas qu'elle aurait l'air sexy dans son vêtement?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia   Mar 14 Juin - 4:09

❝ Best friend
Meili & Delia


Fronçant les sourcils d’incompréhension, je jette un coup d’œil aux alentours en m’apercevant que la jolie asiatique me gratifie de son absence. Passant le bout de la manche de mon sweat à capuche sous mes yeux, je sèche ce qui aurait bien pu devenir les chutes du Niagara quelques secondes plus tôt. Étant une personne à la fois timide et sensible de nature, cette situation des plus humiliantes m’est allée droit au cœur. Usant du tronc d’arbre comme d’une bouée de sauvetage, j’observe la scène qui se déroule sous mes yeux. Meili, qui un peu plus tôt rigolait, s’est levée et se dirige tout droit vers le beau brun et sa bande d’amis. Mes oreilles bioniques de fonctionnant pas aujourd’hui -comment ça, je n’en ai jamais eues ? - je ne peux malheureusement pas entendre ce qu’elle dit. Par contre, l’expression faciale de l’athlète est plus qu’éloquente. Tenant d’une main le menton du jeune homme, Meili semble prendre les choses en main. Lâchant un soupir de soulagement et enlevant mes mains de l’arbre, je constate qu’elle est bel et bien en train de me défendre. D’ailleurs, je n’aurais jamais dû en douter. Malgré sa prédisposition à me mettre dans des situations plus qu’embarrassantes, mon amie ne laisserait jamais quelqu’un d’autre se moquer de moi. C’est dans ces moments que je me rappelle pourquoi je l’apprécie autant. Ayant laissée mes pensées vagabonder, je sursaute légèrement en voyant la brunette et l’étudiant en question se diriger dans ma direction. Enlevant finalement ma capuche, je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille tout en regardant mes pieds, gênée. Je suis désolé, je crois que c’est tombé dans mon sac. Tombé dans son sac? Alors, il n’y avait que le sous-vêtement? Si ce n’était pas le cas, il m’aurait demandé des explications, non? Rougissant de plus bel et évitant son regard, je balbutie des remerciements. Je… hum… oui… je crois. C’est… à moi. Hum… merci? Timidement, je m’apprête à reprendre possession de mon string, mais Meili n’en a pas fini. J’écarquille les yeux, suppliant silencieusement mon amie d’arrêter ce fiasco, mais elle écarte le string d’un rouge écarlate et le positionne devant moi. Tu trouves pas qu’elle aurait l’air sexy dans son vêtement? Si j’avais un miroir, je suis certaine que je ne saurais différencier mon visage d’une tomate. Me tortillant sur place, embarrassée, je regarde toujours le sol en priant pour que cette situation gênante prenne fin. Hum… je… tu… n’es pas obligé de répondre. Viens… Meili… on s’en va. Je prononce la dernière phrase d’une voix un peu plus basse et d’un ton suppliant. Je ne tiens pas à ce qu’il me dise en pleine figure ce que je sais déjà : je ne suis pas son type. Je n’ai pas assez de ceci et beaucoup trop de cela, bla bla bla. Toutes ces choses, je les remarque devant le miroir. Prenant délicatement le bras de mon amie, j’essaie de l’entraîner vers la direction opposée. Je savais depuis le début qu’avoir un crush sur ce garçon n’allait m’apporter que de la déception. Il faut croire que j’ai une tendance pour le masochisme… Meili… s’il te plaît.
Post 5| 525 mots

© MADE BY LOYALS.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia   

 
You're the shyest girl I've ever seen. - Meilia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl
» Sienna 'Party Girl' Fowler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciennes Intrigues :: Réalité Augmentée-
Sauter vers: