Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?   Lun 9 Mai - 17:30


The Lightwood Sisters • Is it a good day for confidences ?
Ta soeur sera toujours ta meilleure amie et ta pire ennemie. Chérie la, aime la, déteste la. Mais elle sera toujours là pour toi.

Elle fixait le lac, le regard perdu dans le vide. C'était son refuge, elle venait ici chaque fois qu'elle en ressentait le besoin, qu'elle avait l'impression d'étouffer, chaque fois qu'elle voulait profiter d'un moment de solitude. Habillée comme une Terrestre d'un short blanc, d'un débardeur sous une chemise en jean et de converses basses, elle s'était faufilée hors de l'Institut, et s'était réfugiée ici. Le soleil caressait sa peau, la brise la rafraîchissant agréablement derrière, les oiseaux chantaient, les yeux riaient, se promenaient, les vendeurs de glace revenaient, les enfants jouaient. Le printemps était bien installé et l'été s'en venait. Allongée sur l'herbe verte, Syrielle ferma les yeux et laissa le soleil lui redonner l'énergie dont elle avait besoin et qui lui manquait cruellement ces derniers temps.

Ca vie était un foutu bordel. Son meilleur ami était au bord du gouffre et elle était à peu près persuadée que seules les présences de Lux et elle le maintenait encore loin des Obscurs mais ça ne durerait qu'un temps. Un jour, son obscurité prendrait entièrement le dessus sur sa lumière et il partirait. Pendant ce temps là, son coeur battait pour un autre, pour un homme qui le lui briserait très certainement. Elle ne savait même pas comment elle pouvait aimer un homme comme Genesis Osborn. C'était comme ça. Ce n'était pas explicable. Dès qu'elle le voyait, son coeur battait plus vite et pas sous l'effet de la peur et dès qu'il était loin d'elle il lui manquait. Son corps, son coeur, son âme entière le réclamait, réclamait sa chaleur, ses caresses, ses baisers, sa peau contre la sienne. En gémissant Syrielle enfoui son visage dans ses mains. Elle ne voulait pas y penser. Elle ne voulait pas penser au fait qu'elle était amoureuse du pire psychopathe de la planète, de son pire ennemi, du bourreau de son meilleur ami.

- Ton esprit à l'air bien torturé jeune chasseuse, fit une voix douce près d'elle. Sissy se redressa aussitôt prête à attaquer si il le fallait mais elle se retrouva face à une fée aux yeux couleur d'améthyste. - Qui êtes vous ? demanda t-elle méfiante. - Je m'appelle Nixie. J'habite sous le lac. J'ai senti tes tourments. Tu veux en discuter ? proposa la fée en s'asseyant avec une grâce surnaturelle sur l'herbe. Syrielle aurait bien voulu l'envoyer paître mais elle n'y arriva pas. Elle avait besoin de parler et la douceur de Nixie l'attirait comme un aimant. Elle se rassit et sans réussir à se taire plus longtemps elle déballa tout de A à Z. La mort de sa mère, la disparition de sa soeur, leurs retrouvailles, Jasper, Lux, Genesis, la guerre, son père, tout. Nixie l'écouta patiemment sans parler. - Et bien, que d'aventures pour une seule personne, sourit-elle. Syrielle soupira. - Ouais hein ? Et j'ai l'impression que ce n'est pas encore terminé. Nixie pencha la tête sur le côté. - Tu l'aime ? Cet homme que tu traite de psychopathe, tu l'aime ? s'enquit-elle. Syrielle se mordit la lèvre inférieure puis hocha positivement la tête. - C'est plus fort que moi. Je sais qu'il est mauvais, que je devrais le haïr et une part de moi le déteste mais dès qu'il est près de moi, j'ai l'impression d'être ... elle hésita sur les mots. La fée termina pour elle. - D'être entière. Complète. Vivante. Syrielle hocha la tête et la regarda. - Vous avez déjà vécu ça ? Elle ne savait pas pourquoi elle la vouvoyait. Peut-être parce qu'elle avait l'impression de lire une sagesse infinie dans le regard de la fée et le poids des siècles passés. Elle sentait que Nixie était vieille. Très très vieille. Et qu'elle avait vu et vécu beaucoup de choses. - Oui. Quelques fois. Et je vais te dire ce que je me disais chaque fois ... Fonce. Ne réfléchis pas. L'amour ne souffre d'aucune barrière, d'aucune limite. Il est incontrôlable. Si tu l'aime alors fais en sorte de ne pas le perdre, ne te soucie pas du reste. Les autres comprendront. Et si ils ne le font pas c'est qu'ils ne t'aiment pas suffisamment. Syrielle resta silencieuse écoutant son conseil. La fée se redressa. - Quelqu'un te cherche.

La Néphilim se retourna un instant pour regarder autour d'elle et quand elle regarda de nouveau Nixie, celle ci avait disparue. Elle se redressa donc pour voir arriver sa petite soeur, Ellie. Syrielle sourit instinctivement. C'était un pur réflexe mais dès qu'elle voyait arriver sa soeur elle souriait. C'était ça depuis qu'elle était née et ça continuerait probablement toute leur vie. Ellie comptait plus que tout au monde à ses yeux. - Comment tu m'as trouvé ? demanda t-elle curieuse alors qu'Ellie s'asseyait à ses côtés. Elle posa un baiser sur sa joue avec tendresse. Ca va ?
copyright acidbrain


706 mots
Poste 1


Dernière édition par Syrielle Lightwood le Lun 30 Mai - 16:33, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?   Dim 15 Mai - 18:01

Is it a good day for confidences?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ellie bailla longuement, ses pattes s'allongeant devant elle. Son corps de canidé se crispa alors qu'elle s'étirait. Elle était sous sa forme de louve, tentant de s'y accommoder. Si elle devait vivre le restant de ses jours comme cela, elle se disait qu'elle devait au moins savoir les avantages qu'elle pourrait en tirer même si cela lui demandait un effort considérable. Non pas qu'elle se répugnait elle-même, elle avait toujours apprécié les loups-garous, mais en devenir un, c'était loin de faire partie de ses plans. Elle avait l'impression de n'avoir sa place dans aucun des deux mondes. Ancienne Chasseuse d'Ombre devenue louve, cela en devenait presque ironique.

Elle se redressa alors, sa patte passant sur son museau, sa queue balayant le sol. La petite louve s'élança vers les bois. L'odeur que dégageait la forêt lui éclaircissait les idées et avait un effet calmant sur elle. Ses pattes se mirent à fouler le sol, son corps se courbant et s'étirant au fur et à mesure qu'elle prenait de la vitesse. Elle finit par ralentir la cadence, trottant. Le gazouillement des oiseaux et le bruissement des feuilles se faisaient entendre dans toute la forêt. Le soleil réchauffait la douce fourrure d'Ellie. Cette dernière prit la direction de son rocher. Ce rocher était énorme et surplombait une petite clairière qui commençait à fleurir. La forêt se réveillait tranquillement de son long hiver. Les bourgeons apparaissaient pour consteller les branches des arbres de petites tâches vertes et les animaux commençaient à sortir de leur long sommeil, affamés, mais encore alourdis par leur hibernation. Ellie leva son regard ambré vers le ciel, observant les arbres tendre leurs branches vers les cieux semblant presque implorer le pardon. Une odeur vint titiller les narines de la louve qui dressa les oreilles. Syrielle? Que faisait-elle dans le coin? La jeune soeur avait remarqué que sa soeur s'éclipsait plutôt fréquemment et lorsqu'elle revenait, elle dégageait une odeur plutôt étrange, mélange d'excitation et de colère la plupart du temps. La curiosité de savoir ce que sa soeur faisait prit le dessus. Ellie se lança sur la piste, la remontant jusqu'à un petit lac. Elle s'arrêta à la lisière des bois, une seconde odeur venant perturber la jeune fille. Syrielle était venue rencontrer quelqu'un? Celle à la chevelure colorée dégagea une lumière alors qu'elle reprenait sa forme humaine. La seconde odeur qu'avait sentie Ellie s'était dissipée étonnamment vite. Cependant, quand sa grande soeur la vit, Ellie oublia rapidement la raison de son trouble. Le sourire de Syrielle apaisa l'esprit torturé de l'ancienne Chasseuse d'Ombre. Sa soeur avait toujours su la calmer d'un simple sourire, un simple regard. Ellie alla s'asseoir aux côtés de sa soeur, près du lac. « Comment tu m'as trouvé ? » Demanda Syrielle, curieuse. La jeune louve eut un sourire amusé alors qu'elle haussait les épaules. « J'ai suivi ta piste en fait. Il y a quelques avantages à être... Ça », commenta-t-elle en pointant son propre corps.  Il était impossible de tirer d'Ellie quelques mots positifs quant à sa nouvelle condition, elle faisait des efforts, mais lui demander d'être heureuse d'être devenue une louve était encore impossible. Syrielle posa un baiser sur sa joue auquel Ellie répondit d'un sourire chaleureux. « Ca va ? » Renchérit finalement la Chasseuse d'Ombre. « Comme à l'habitude. Et toi? Qu'y a-t-il? Tu empestes... L'inquiétude? Ou... La tristesse? » Répondit Ellie, son nez plissé alors qu'elle tentait de savoir l'émotion que dégageait sa soeur, cette dernière était une véritable boule d'émotions à la fois contradictoires et complexes. Ellie était encore en plein apprentissage alors il lui arrivait encore de se tromper. Nathanaël et Ashen étaient de bons mentors, mais la réticence d'Ellie ralentissait son apprentissage.
acidbrain


Dernière édition par Ellie T. Lightwood le Lun 30 Mai - 17:54, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?   Dim 15 Mai - 21:40


The Lightwood Sisters • Is it a good day for confidences ?
Ta soeur sera toujours ta meilleure amie et ta pire ennemie. Chérie la, aime la, déteste la. Mais elle sera toujours là pour toi.

Ellie venait probablement d'aller courir sous forme de loup, elle avait encore un peu de pigment doré dans les yeux et elle dégageait cette aura un peu sauvage, un peu animale que Sissy avait déjà senti chez Ciàran ou Ashen quand ils se transformaient. C'était bien. Ca signifiait qu'elle commençait à accepter ce qu'elle était devenue, qu'elle commençait à se familiariser avec sa moitié louve. Du moins c'était ce que Syrielle espérait. Elle avait vu sa soeur dans des états épouvantables ces derniers temps et l'avait imaginé dans des états encore pires pendant les six mois de fuite de sa jeune soeur. Elles avaient été si proches, Syrielle se sentait tellement coupable. A ses yeux, c'était entièrement sa faute ce qui s'était passé. Elle n'aurait jamais du provoquer Ellie, lui interdire de sortir. Elle aurait du l'apaiser au contraire, elle aurait du être de son côté, accepter qu'elle l'accompagne dans sa future chasse. Au lieu de ça elle lui avait hurlé dessus, lui avait interdit de sortir, l'avait poussé à faire le contraire de ce qu'il fallait. Elle le savait pourtant. Elle savait que Ellie avait un esprit de contradiction encore plus poussé que Jazz et Lux réunis. - J'ai suivi ta piste en fait. Il y a quelques avantages à être... Ça, rétorqua sa soeur en se désignant. Sissy soupire. - Taly ... tu es parfaite chérie. Quoique tu sois, qui que tu décide d'être, tu seras parfaite, répliqua la Chasseuse d'Ombres en posant un regard tendre sur sa benjamine. Elle en était encore à l'appeler Talhia, elle n'arrivait pas à l'appeler Ellie. Pour elle c'était Talhia puis c'est tout.  

Elle regarda Ellie s'asseoir près d'elle et déposa un baiser sur sa joue avant de lui demander comme elle allait. - Comme à l'habitude. Et toi? Qu'y a-t-il? Tu empestes... L'inquiétude? Ou... La tristesse. Syrielle fronça les sourcils. Merde. Elle avait oublié l'odorat si fin des loups-garous qu'ils pouvaient sentir les émotions fortes des personnes. Son esprit dériva vers Genesis et elle regarda le lac et son horizon. Tout semblait si calme, si paisible comparé à tout ce qu'elle pouvait ressentir par rapport à l'Osborn. - J'vais bien. Franchement y a rien pour t'inquiéter chérie. Métro, boulot, dodo, comme d'hab. Elle ne tourna pas la tête vers sa soeur, elle savait qu'elle pouvait repérer un mensonge et même si Sissy était bonne dans ce domaine, Ellie était sa soeur. Elles se connaissaient depuis toujours, avaient grandies ensemble, se ressemblaient trop pour qu'elle puisse lui mentir convenablement. Elle sentit la tension augmenter rapidement et soupira. - Ca va, ça va, rentre tes griffes ma petite louve, céda l'aînée des Lightwood en lançant un petit sourire espiègle à sa benjamine. Elle soupira. C'est à propos ... elle hésita un instant avant de reprendre la parole, c'est à propos d'une personne que je connais. Elle m'a confié un secret et je me demande si elle n'est pas en train de faire une grosse erreur. Elle regarda sa soeur. Est ce que tu crois à l'histoire des âmes soeurs Tal ? A l'histoire du Bachert ? s'enquit-elle.
copyright acidbrain


555 mots
Poste 3
-24h

PS: désolée c'est vraiment court j'me rattraperais


Dernière édition par Syrielle Lightwood le Lun 30 Mai - 16:34, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?   Ven 27 Mai - 7:01

Is it a good day for confidences?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le côté paisible du lac contrastait étonnamment avec la tempête d'émotions qui se déchaînait dans les âmes brisées des deux soeurs. Ellie se demandait parfois ce qu'il y avait de plus douloureux... Étais-ce ce sentiment d'absence au quotidien ou ces souvenirs qui refaisaient constamment surface pour lui rappeler douloureusement ce qu'elle avait perdu. Parfaite... Elle, parfaite? Elle savait très bien la réputation des Créatures Obscurs chez les Chasseurs d'Ombre et cela ne l’enchantait guère... Elle avait évité d'ailleurs son propre cousin connaissant l'avis de ce dernier sur son... espèce... Elle se sentait honteuse quand elle le croisait. Elle ne savait pas comment réagir alors elle le fuyait tout simplement comme une enfant. Elle avait honte de comment elle était devenue, mais aussi de ses propres actes...

Elle était impulsive et elle n'aimait pas l'autorité. Recevoir des ordres, ce n'était pas pour elle et elle s'arrangeait toujours pour contourner les ordres d'une quelconque façon en tirant alors une certaine satisfaction quand elle voyait le visage des adultes se tendre et se colorer de rouge sous la colère. Elle n'avait jamais regretté sa propre désobéissance sauf le soir fatidique... Elle aurait dû écouter sa soeur, elle aurait dû savoir qu'elle n'était pas prête et elle aurait dû savoir que c'était un piège. Depuis six longs mois, tout ce que faisait Ellie était de se répéter qu'elle aurait dû savoir, qu'elle aurait dû obéir, mais elle était une vraie tête brûlée et cela n'avait toujours pas changé et ce n'est pour dire empiré.

La voix de sa soeur la tira de ses pensées. Elle releva la tête, l'inclinant légèrement sur le côté alors qu'elle écoutait comme lorsqu'elle était enfant. C'était une sorte de tic qu'elle avait depuis toute jeune et jamais n'avait-elle réussi à se débarrasser de cette manie d'incliner la tête sur le côté quand elle écoutait quelque chose attentivement. En fait, c'était bien le seul moyen de savoir si elle portait vraiment à ce que l'on pouvait lui dire. « J'vais bien. Franchement y a rien pour t'inquiéter chérie. Métro, boulot, dodo, comme d'hab. » Répondit Syrielle évitant du regard Ellie ce qui l'alerta aussitôt. Elle n'eut pas besoins de tendre l'oreille pour savoir que les battements de son coeur avait accéléré signifiant qu'elle mentait. Simplement en évitant son regard, Ellie avait aussitôt deviné. Elle plissa les yeux tout en haussant un sourcil. « Ne joue pas à ce jeu avec moi Sissy sinon... » Commença la jeune louve en avertissement. Le soupir de la chasseuse tira un sourire victorieux aux lèvres d'Ellie. « Ça va, ça va, rentre tes griffes ma petite louve », céda l'aînée avec un sourire espiègle auquel lui répondit Ellie avec le même enthousiasme. Un nouveau soupir traversa les lèvres de Syrielle alors que le sourire de sa jeune soeur de ternit un peu. Étais-ce si pire que cela? « C'est à propos ... C'est à propos d'une personne que je connais. Elle m'a confié un secret et je me demande si elle n'est pas en train de faire une grosse erreur. » Commença lentement Syrielle. Ellie haussa de nouveau un sourcil. Elles allaient vraiment jouer à cela? Syrielle avait quelque chose qui la tracassait alors elle prétendait que c'était une autre? Pour le moment, la jeune louve ne savait trop quoi dire. Elle se contenta d'hocher vaguement la tête pour faire comprendre à Syrielle d'enchaîner. « Est ce que tu crois à l'histoire des âmes soeurs Tal ? A l'histoire du Bachert ? » S'enquit alors la chasseuse. Ellie resta perplexe un moment. Elle fronça les sourcils avant de baisser son regard sur ses mains. Bachert... Si elle se rappelait bien, c'était une histoire selon laquelle Dieu nous prédestinait à une personne dans ce monde et comme quoi on vivait pour la trouver. Ellie avait cessé de croire en Dieu et pourtant, elle y croyait auparavant et dur comme fer! Seulement, les événements des derniers mois ont remis en perspective tout ce en quoi elle croyait. La louve releva la tête finalement, posant son regard noisette dans celui de sa soeur. « J'aimerais bien te dire que j'y crois, car je sens que c'est ce que tu veux entendre... Mais... Je dois t'avouer que j'ai un peu de difficulté à y croire... On aime, on adore des tas de personnes dans notre vie et ce, d'un véritable amour et... Avec cette histoire, c'est comme si l'on ne pouvait vivre l'amour qu'une seule fois... Avec une seule personne... Je ne sais pas après... C'est mon point de vue après tout », termina-t-elle en se grattant la tête comme si elle-même était incertaine de ses propres conclusions. En fait, c'était sa simple ''séparation'' avec Dieu qui l'empêchait d'y croire, mais elle ne voulait pas encore l'admettre à voix haute, car elle devrait expliquer les raisons de cette laïcisation soudaine et elle n'avait pas envie d'expliquer que la mort de sa mère était derrière cela... Ellie soupira avant de prendre la main de sa soeur, la serrant délicatement entre les siennes. « Écoute, je ne suis plus une enfant, je sais bien que tu parles de toi... Je le vois que quelque chose te consterne depuis un moment d'ailleurs... Ce qui te trouble tant ne doit pas être si terrible... J'aimerais que tu me le dises, sincèrement. Je suis prête à tout pour t'aider tu le sais bien », souffla-t-elle avec un petit sourire se voulant rassurant. Ellie devait admettre qu'elle avait une petite idée de la source du problème. Chaque fois qu'elle rentrait en colère, Sissy portait sur elle l'odeur d'un homme, mais l'ancienne Chasseuse d'Ombre ne savait toujours pas qui était ce fameux inconnu.

Post 4
1018 mots
(désolé pour l'attente ma chérie♥)
acidbrain


Dernière édition par Ellie T. Lightwood le Lun 30 Mai - 17:56, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?   Lun 30 Mai - 17:11


The Lightwood Sisters • Is it a good day for confidences ?
Ta soeur sera toujours ta meilleure amie et ta pire ennemie. Chérie la, aime la, déteste la. Mais elle sera toujours là pour toi.

Syrielle soupira et laissa tomber. Il faudrait du temps à sa soeur pour accepter ce qu'elle était devenue, ça ne viendrait pas du jour au lendemain. Elle ne fit donc plus de commentaire sur ça, de toute manière, quoiqu'elle dise Ellie n'écouterait pas. Elle devait accepter ce qu'elle était devenue, tout simplement. Sa soeur s'assit près d'elle et essaya de lui tirer les vers du nez. Par tous les Anges, Syrielle avait complètement oublié cette histoire d'émotions et compagnie. Oublié que les loups pouvaient tout sentir et pas seulement les odeurs mais aussi ce qu'on pouvait ressentir. Syrielle tenta de résister un peu mais au vu du regard agacé de sa benjamine, elle céda plutôt facilement. Elle tenta alors de faire passer ce qu'elle ressentait pour l'histoire concernant une amie. C'était débile, elle avait l'impression d'être au primaire mais ... ouais ok elle n'assumait pas franchement ce qu'elle pouvait ressentir pour Genesis. C'était juste trop ... trop irréel ! Comment pouvait-elle ressentir tout ça pour un mec censé être son pire ennemi, un ennemi mortel ! - J'aimerais bien te dire que j'y crois, car je sens que c'est ce que tu veux entendre... Mais... Je dois t'avouer que j'ai un peu de difficulté à y croire... On aime, on adore des tas de personnes dans notre vie et ce, d'un véritable amour et... Avec cette histoire, c'est comme si l'on ne pouvait vivre l'amour qu'une seule fois... Avec une seule personne... Je ne sais pas après... C'est mon point de vue après tout. Syrielle sourit doucement. - Maman nous racontait toujours cette histoire quand on étaient petites tu te souviens ? Son regard se perdit vers le lac, elle resta un instant silencieuse avant de reprendre la parole. On aime. On aime un tas de personnes. Mais il n'y a qu'une seule personne qui est notre moitié la plus parfaite. Une seule personne qui peut vous montrer toute l'entièreté, toute la ... elle soupire. Je sais pas ... je ne trouve pas les mots pour décrire ce qu'on peut ressentir quand on rencontre son autre moitié. Plus rien ne compte si ce n'est d'être avec elle, de pouvoir partager tant de choses avec elle, de ... Ses yeux brillaient d'un éclat particulier, sa voix s'enflammait et elle semblait ailleurs. Elle se reprit rapidement. Enfin c'est ce que maman nous racontait. C'est ce que mon amie a décrit quand ...

Sa soeur l'interrompit en prenant sa main et en la serrant doucement dans la sienne. - Écoute, je ne suis plus une enfant, je sais bien que tu parles de toi... Je le vois que quelque chose te consterne depuis un moment d'ailleurs... Ce qui te trouble tant ne doit pas être si terrible... J'aimerais que tu me le dises, sincèrement. Je suis prête à tout pour t'aider tu le sais bien, fit Ellie d'une voix tendre. Syrielle lui fit un petit sourire mais tourna la tête. - Je ne peux rien te dire Tal' ... Elle regarda sa soeur d'un air triste. Ce n'est pas contre toi, vraiment, je voudrais tellement pouvoir tout te raconter, tout de dire mais je veux te protéger. Et le protéger lui aussi. Elle se rendit alors compte de ce qu'elle venait de dire et se mordit la lèvre inférieure. Merde. Ca c'était une jolie gaffe. Elle se leva en soupirant, de nouveau agitée et en proie à des interrogations perpétuelles. Elle fixa un instant le lac, tournant le dos à sa soeur, les bras croisés, puis elle se tourna de nouveau vers elle. - Est ce que tu es déjà tombée amoureuse Ellie ? Vraiment amoureuse je veux dire ? Elle plongea son regard dans le sien, le coeur serré. Elle voulait tellement que sa soeur lui réponde "oui", qu'elle lui dise qu'elle comprenait ce qu'elle ressentait, qu'elle ne la juge pas pour tout ce qu'elle pouvait ressentir pour Genesis. Quand elle était avec lui, elle avait juste l'impression d'être vivante, juste l'impression d'être enfin entière, enfin complète. Elle ne pouvait pas se passer de cette sensation, ne pouvait plus imaginer sa vie sans lui. Et elle avait peur de tout perdre à cause de ça. Un nouveau soupir traversa ses lèvres. - Ecoute laisse tomber j'suis désolée, marmonna t-elle en se tournant de nouveau vers le lac.
copyright acidbrain


755 mots
Poste 5
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?   

 
THE LIGHTWOOD SISTERS • Is it a good day for confidences ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Cypher's sisters of battle
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: