Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 janesis ◊ american psycho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: janesis ◊ american psycho   Mar 3 Mai - 21:22

(n°1) american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Mon portable semble être le diable en personne étant donné la manière dont je le fixe. En voyant son nom apparaître, j’aurais presque pu le lâcher, comme s’il m’avait brûlé. A la place j’ai grimacé en oubliant totalement l’endroit où je me trouve. Par chance, aucun de mes collègues ne m’a vu même si, à vrai dire, qu’ils m’aient vu ou non n’aurait pas changé grand chose. La première chose que j’ai pensé fut ‘qu’est-ce qu’il me veut encore ?’. J’ai beau prier sans cesse pour ne plus avoir aucune connexion avec lui, c’est à croire que le monde entier se ligue pour que j’obtienne toujours l’inverse de ce que je souhaite. Parfois je me dis qu’il est mon pire cauchemar … un cauchemar qui arrive tout de même à m’attirer dans son lit. Dieu que tu peux être faible Jazz ! Il n’empêche que je reste une longue minute à regarder son message. Il a besoin de moi. Pourquoi je ne sais pas, mais je ne peux pas l’envoyer balader - même si j’en meurs d’envie. Je me dois d’entretenir de bonnes relations avec tous les Obscurs. Ce n’est pas que je tiens à être dans leurs petits papiers, mais si je veux préserver ma meute je n’ai pas trop le choix. Maintenant que j’ai le statut d’alpha, je me dois de penser à eux avant tout et je m’y attèle du mieux que je le peux. L’écran de mon iPhone verrouillé, je quitte mon bureau et vais rejoindre celui de mon supérieur. Je frappe contre l’encadrement de la porte ouverte et il quitte son rapport des yeux pour me regarder. « J’ai besoin de m’absenter quelques heures, j’ai une affaire urgente à régler. » Je lui explique en m’efforçant d’avoir l’air le mois agacée possible. Jimmy c’est un peu comme un père. Je ne suis pas dans son unité depuis longtemps, mais il n’empêche qu’il me protège beaucoup, peut-être parce que je suis la seule fille ? Je ne sais pas trop, mais il sait tout de même être intransigeant lorsqu’il le veut vraiment. « Promis, j’essaye d’écourter … ça me prendra pas plus de deux heures. » J’affirme même si je ne suis pas certaine de ce que j’avance. Il reste silencieux quelques secondes de plus - des secondes qui me donnent l’impression d’être des heures - avant d’acquiescer. « Très bien, mais si jamais je t’appelle tu te ramènes illico ! » J’opine et le remercie avant de filer attraper ma veste sur le dossier de ma chaise. Je prends mon arme et mon badge puis je quitte les locaux de notre unité sous le regard curieux de mes collègues. En revanche, je ne prête même pas attention à Elias, ça vaut mieux. Officiellement, je suis toujours en service, raison pour laquelle mon arme ne me quitte pas tandis que je rejoins le logement de Genesis. J’aurais préféré ne plus jamais avoir de nouvelles de l’Obscur mais il semblerait que ce dernier se plaise à me mettre dans tous mes états. Sur place, je reste un instant dans ma voiture et je finis par soupirer alors que j’en sors. Pas plus de deux heures. J’espère que ça ne durera pas plus de dix minutes pour être franche. La propriété des Osborn est impressionnante mais je ne m’y perdrais pas. J’ai mon sens de l’orientation infaillible pour m’aider mais aussi le fait que je sois déjà venue par ici. Je gagne donc la maison de l’agacement brun et entre à l’intérieur. « J’espère que tu as une bonne raison de me faire venir Osborn, sinon je vais te le faire regretter. » Je dis tandis que j’entrer dans le salon où je le trouve. Je suis furieuse parce que je sais qu’il m’a fait venir pour rien, furieuse parce que je suis venue malgré tout, furieuse qu’il me fasse céder aussi facilement, qu’il me tienne ne laisse - sans mauvais jeux de mots.


Dernière édition par Jazz McCoy le Mer 4 Mai - 21:17, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Mar 3 Mai - 22:46

american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Ma sœur avait une fois de plus tenté de venir me parler cette nuit, alors que le soleil c'était couché pour laisser place à l'obscurité. Bien sur je n'avais pas souhaité lui ouvrir, laissant la porte fermée à double tour. Généralement elle habitait avec moi, mais ça, c'était avant qu'elle ne se transforme en vampire et me laisse comme un pauvre con trahi. Ben ouai, l'une des rares personnes que j'aime de tout mon cœur m'avait lâchement abandonné, pas étonnante que je sois de mauvaise humeur ses derniers temps. Du coup, soit je passais mes journées à m'entraîner avec Mattias, soit je prenais des affaires – parce que l'air de rien je suis avocats s'vous plait -, soit j'allais tuer du Néphilim et torturer mes victimes comme je savais si bien le faire. Mais aujourd'hui j'avais une toute autre envie. M'étant levé d'humeur taquine, j'avais fais quelques petites choses avec ma famille avant d'envoyer un message à la belle louve qu'était Jazz. Nous étions partis en mission une fois ensemble et j'avais sauvé les fesses d'un de ses loups. Pas parce que je tenais à eux, franchement, j'en avais rien à battre...mais ça m'avait donné l'occasion de défoncer le crâne d'un de nos ennemis. Que demander de plus. J'avais d'ailleurs été bien récompensé puisque depuis je mettais régulièrement la jeune femme dans mon lit...ça me changeais des Obscurs et des Vampires comme Ruby. Je n'avais jamais expérimenté les loups auparavant et je n'étais absolument pas déçu de la découverte. Soit. J'avais donc envoyé un message à la nouvelle alpha pour qu'elle rapplique, lui annonçant simplement que j'avais besoin d'elle. Ce qui au passage était totalement faux. Une fois fait je savais qu'elle allait venir, après tout, elle venait toujours c'était ce qui était le plus drôle. Je me pose dans mon canapé et allume la télévision, observant les images sans grands intérêt. Mattias devait sûrement être avec l'une de ses prétendantes, sinon, il bossait ou il aurait été chez moi. Parce que ouai, mon parabatai et moi étions rarement séparés et ce depuis de longues années. J'entends ma porte d'entrée s'ouvrir. Je ne ferme que rarement à clées quand je suis seul, sachant me défendre et en plus, sincèrement, qui oserait venir chercher misère aux Osborn sur leur propre terrain...personne n'est assez fou pour ça. « J’espère que tu as une bonne raison de me faire venir Osborn, sinon je vais te le faire regretter. » Un sourire se dessine sur mon visage alors que je tourne les yeux vers elle, ne bougeant pas d'un centimètre, les pieds sur ma table basse. Ouuuuu, elle a l'air en colère la petite louve, j'adore ça. Ne me demandez pas d'avoir peur, ce mot je n'en connais pas la signification. Un gros défaut parmi d'autres... « Le simple fait de vouloir te voir est une bonne raison McCoy non ? » Ma tête se penche légèrement sur le côté alors que je saute sur mes deux pieds. Mes bras dévoilaient des runes démoniaques, alors que je portais un tee-shirt noir sans manches. Je m'approche calmement de la jeune femme, plantant mon regard dans le sien. « Ne fais pas cette tête là beauté. Tu veux un verre ? » Je ne pouvais nier cette envie de lui sauter dessus. Faut dire qu'elle est foutrement jolie et puis que sans ses vêtements elle est bien mieux. Oui, je ne l'avais pas faite venir pour rien et encore moins pour seulement la contemplée. Je ne suis pas un homme doux et sensible, encore moins un romantique dans l'âme. Mon caractère a été forgé dans la haine, la corruption et ce sang vampirique qui coule dans mes veines n'arrange absolument rien. Je m'arrête à quelques pas d'elle, les bras croisés, un air innocent sur le visage. Enfin, pas si innocent que ça. « Tu vas me passer les menottes ou me tirer dessus Jazz ? » Dis-je en ayant remarqué son arme...Pour les menottes je dis oui, même si je préfère dominer, mais pour l'arme...c'est moins drôle quand même.

728 mots
- 24h
2 poste
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Mer 4 Mai - 21:17

(n°3) american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Je suis une débutante ou, du moins, j’agis comme tel. J’ai su au moment où j’ai lu son message qu’il mentait, que ce n’était qu’une piètre excuse pour me faire venir chez lui et, comme une idiote, j’ai foncé droit dans la gueule du loup - même si ça devrait être l’inverse mais passons. Je ne suis pas sous ses ordres, mais c’est presque pareil. Dire que c’est uniquement parce qu’il a sauvé la vie d’un de mes loups durant une mission ! Il faut que je me souvienne la prochaine fois d’engueuler cette personne et également de lui faire passer toute envie de mettre sa vie bêtement en danger. En attendant je suis obligée de répondre présente lorsque Genesis m’appelle. Ce qu’il peut me tarder de me défaire de cette dette que je lui dois. Et puis, pourquoi ai-je accepté le poste d’alpha de toute façon ? Ah oui ! Parce que je n’ai pas franchement eu le choix une fois le précédent tué par mes soins. J’essaye d’y penser le moins possible. Nouvel Ordre ou pas, je n’ai jamais été une meurtrière et pourtant j’ai tué cet homme. Certes, il l’avait un peu trop cherché et aurait tué Eowyn si je n’étais pas intervenue, toutefois ça ne change pas le fait que je l’ai tué. J’ai du mal à l’accepter bien que je sois beaucoup trop fière pour l’avouer. Du coup, je m’assure que les membres de ma meute sont en sécurité, c’est la moindre des choses que je puisse faire et c’est comme tenter de me racheter. Et pour que ça soit le cas, il faut que je continue d’entretenir de bonnes relations avec tous les Obscurs, Genesis compris. « Le simple fait de vouloir te voir est une bonne raison McCoy non ? » Je ne bouge pas d’un pouce tandis qu’il me rejoint. Je sais que les Osborn ont cette tendance à effrayer leurs congénères à cause de leurs tendances sanguinaires, mais ils ne m’effraient pas … peut-être ai-je des tendances suicidaires qui sait ? « Ne fais pas cette tête là beauté. Tu veux un verre ? » Je soupire tout en levant les yeux au ciel. Boire est la dernière chose dont j’ai envie. Je me dois d’écourter, je l’ai promis à mon supérieur et je n’ai pas la moindre envie de me prendre un savon de la part de Jimmy. « Non, merci. » Je réponds alors que le brun prend conscience de la présence de mon badge et de mon arme. Disons que je n’ai même pas cherché à les cacher. Il sait ce que je fais pour vivre. « Tu vas me passer les menottes ou me tirer dessus Jazz ? » C’est plus fort que moi. Un sourire vient étirer mes lèvres. Je suis amusée par une telle réplique mais aussi par l’image que je viens d’avoir en tête. « Ne me tente pas trop, je serais trop partagée entre les deux pour être capable de faire un choix. » Au point que j’opterai pour les deux. Le menotter et lui tirer dessus. Deux perspectives que je trouverais fortement intéressantes même si la première est plus excitante mais je ne dois surtout pas glisser sur cette voie. Pas une nouvelle fois. « Qu’est-ce que tu me veux ? » Je finis par lui demander tandis que mon regard ne quitte plus le sien, à croire qu’il est subitement aimanté par les iris sombres de Genesis.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Jeu 5 Mai - 11:53

american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
J'adore profiter des faiblesses des autres, du fait qu'ils m'en doivent une. Hors, la nouvelle alpha m'en devait une et une belle. En profitais-je ? Bien sur ! Comment ne pas faire autrement. Puis, Jazz a un corps de rêve et malgré ses réticences qu'elle souhaite laisser paraître, j'arrive à la mettre dans mon lit. Bien sur ce n'est par comme ça qu'elle va payer sa dette, non...Faut pas abuser. Coucher avec moi n'était pas un emploi et je comptais bien l'utiliser d'une manière ou d'une autre le moment venu. Pour me décharger d'une sale besogne que je ne souhaite pas faire – ce qui est rare surtout quand on me demande de tuer - , mais quelques fois j'aime bien rester tranquille et puis, quand mes victimes ne sont pas intéressantes je ne vais pas m'emmerder avec elles. Je peux sentir l'exaspération chez elle, le fait qu'elle soit ici ne l'enchante guère et...je n'en ai rien à foutre. Elle est ici parce que je l'ai appelé, parce que je lui ai dit de venir, point. Elle, elle a accouru jusqu'à moi tête baissée. A présent, elle ne pouvait plus vraiment faire marche arrière. Pauvre d'elle. Je lui propose un verre par politesse...non, par simple envie de lui faire comprendre qu'elle est ici pour rien. Qu'il n'y a rien d'alarmant, d'urgent, mais ça, elle le sait déjà. « Non, merci. » Un sourire malsain s'affiche sur mon visage quand je peux admirer son badge et ses menottes. Je sais qu'elle est flic et ça ne me posais aucun soucis, c'était même un avantage pour nous, les Obscurs. Entre un flic et un avocat véreux que j'étais – parce que oui je ne défend que les criminels et gagne toutes mes affaires plus que sournoisement – nous étions servit... Sincèrement. Je bossais pour m'occuper parce que entre les missions, les entraînements, mes obligations familiales et mon boulot. Et bien, j'avais une vie assez mouvementées. Un sourire s'affiche sur ses lèvres, amusée par ma réflexion précédente. « Ne me tente pas trop, je serais trop partagée entre les deux pour être capable de faire un choix. » Un petit sourire en coin s'affiche sur mon visage alors que cette douce image s'impose à mon esprit. Jazz menottée, essayant de me braquer avec son arme. Excitant non...Bon, d'accord, c'est surtout excitant pour ma cervelle totalement tordue ! « Qu’est-ce que tu me veux ? » Je hausse les épaules d'un air totalement banale. Avançant d'un pas sans quitter le regard de Jazz, je m'arrête assez près de son visage. « J'aimerais beaucoup de choses venant de toi petite louve. » J'étais un peux plus grand qu'elle malgré le fait qu'elle soit mon aînée de deux ans, mais ça, une fois de plus ça ne m'intéressais pas. Moi, ce qui m'intéressais était ce qu'elle pouvait m'apporter...Je lève doucement la main et frôle son bras du bout des doigts. « Certaines choses plus que d'autres je dois bien avouer... » Oui, je ne suis pas homme à tourner autour du pot, je n'aime pas perdre mon temps. Puis, de plus, je ne suis pas spécialement de bonne humeur.

574 mots
- 24h
4 poste
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Jeu 5 Mai - 17:21

(n°5) american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Pourquoi faut-il que je sois incapable de partir ? Pourquoi faut-il que je fasse preuve d’autant de faiblesses et ce surtout avec lui ? Il devrait être tout ce que je déteste et pourtant c’est ce qui m’attire inlassablement vers lui. La stabilité n’a jamais été ma tasse de thé, trop de peur de souffrir par la suite. J’ai vu Elias souffrir en perdant Eleonor. J’ai souffert en perdant mon petit frère puis en m’éloignant d’Elias lorsque je me suis transformée, je ne veux plus jamais avoir à ressentir ce genre d’émotions. Avec Genesis je n’ai pas de risques à courir. Il n’y a rien entre lui et moi, ce n’est qu’une attirance sexuelle, qu’un besoin de satisfaire un désir animal et naturel. Ca doit être la raison pour laquelle je n’ai pas immédiatement fais demi-tour lorsque j’ai eu la preuve qu’il m’a fait venir ici pour rien. Une part de moi désir obtenir ce qu’il m’a déjà offert plusieurs fois et aussi malsain que ça soit, ça me fait presque perdre tous mes moyens. Je refuse néanmoins le verre qu’il m’offre ne serait-ce que pour me donner l’impression de résister un tant soit peu, mon ego en a bien besoin. Seulement, je sens déjà cette excitation si caractéristique naître au creux de mon estomac. Il n’y a qu’à voir ce pouvoir qu’il exerce sur moi et qui m’empêche de détourner mon regard. Je me plonge volontiers dans le sien, m’y noie sans même chercher à me battre, de toute manière le simple fait que je sois là a signé sa victoire. Je parviens néanmoins à lui demander clairement ce qu’il veut de moi même si ma voix est moins sèche que lorsque je suis arrivée. « J'aimerais beaucoup de choses venant de toi petite louve. » Des paroles qui manquent de me faire trembler, mais je tiens bon et je garde la tête droite et haute. J’aurais pu tenir plus longtemps si un frisson n’avait pas fini par me trahir alors que du bout des doigts il caresse la peau de mon bras. « Certaines choses plus que d'autres je dois bien avouer... » J’attrape sa main et la dégage de sur ma peau sans jamais regarder ailleurs, un sourire plutôt satisfait au coin de mes lèvres. Je ne peux pas le nier, le fait de savoir qu’il attend des choses de moi est plaisant. « Je trouve que pour une fois tu tournes beaucoup autour du pot. » J’affirme en m’éloignant pour aller m’asseoir sur l’accoudoir du canapé que le brun a quitté tout juste quelques instants plus tôt. « Serais-tu en train de ramollir ? Si c’est le cas, tu risques de retomber dans mon estime, c’est dommage. » J’ai ce petit rictus amusé qui n’arrive pas à disparaître de sur mes lippes. Mon côté taquin semble se réveillé doucement mais sûrement.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Ven 6 Mai - 19:16

american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Je pouvais sentir cette attraction entre nous. Cette tension monter en flèche sans même avoir à faire grand chose. C'était ainsi. Pas de stabilité, rien de bien concret, juste cette attirance sexuelle histoire d’assouvir mes envies et sûrement les siennes. Je ne cherchais pas plus que ça. De toute façon, franchement, c'était hors de question de m'accrocher à quelqu'un. Enfin, il y avait bien Syrielle mais avec elle c'était une autre histoire, bien plus compliquée. En attendant, je me contentais de coucher avec de nombreuses demoiselles, y comprit la jeune louve en face de moi. Je sens son corps la trahir quand je frôle son bras du bout de mes doigts. Un frisson la parcourra et un sourire mauvais s'afficha sur mon visage. Je le savais, j'en étais sur, j'avais déjà gagné la partie et elle, elle était mon trophée du jour. Elle attrapa ma main et la repoussa, un sourire aux lèvres. Elle voulait jouer les farouche ? Bien sur, ce n'était pas une louve pour rien. « Je trouve que pour une fois tu tournes beaucoup autour du pot. » Je lève les yeux au ciel alors qu'elle s'éloigne de moi pour aller poser ses fesses sur le bords du canapé. Bon, moi qui voulais être sympathique pour une fois, me voilà convaincu que la sympathie n'est absolument pas une chose intelligente. « Serais-tu en train de ramollir ? Si c’est le cas, tu risques de retomber dans mon estime, c’est dommage. » Je me retrouve face à elle, levant les bras au ciel les laissant retomber brutalement le long de mon corps en poussant un soupire franchement bruyant. « Ok, ok. Tu veux te la jouer ainsi, adieu les bonnes manières. » Sans prévenir, je m'avance vers elle et anéanti cette distance en moins de deux secondes. Je plaque ma main dans sa nuque et la fait tomber en arrière sans ménagement. Heureusement, étant un Obscur je possédais une force assez présente et mon sang vampirique n'arrangeait pas les choses. Elle voulait se la jouer rapide, elle ne voulait pas que je tourne autour du pot. Et bien soit, qu'elle ne vienne pas se plaindre par la suite, parce que je n'allais pas faire dans la dentelles. Tant pis pour elle. Mes lèvres rencontres les siennes avec une certaine animosité, alors qu'agilement, je me retrouvais dès lors au dessus d'elle. Elle était censé bosser ? Et bien, c'est ce qu'elle fait non ? Elle travaille un meurtrier au corps à corps...Nouvelle façon de procéder plutôt agréable hein ! Je viens mordre sa lèvre assez fort sans pour autant faire couleur son sang. Pour ça, je devais m'abstenir connaissant mes réactions dès que ce liquide rouge atteignait ma vue. Je perdais les pédales, déclenchant ma noirceur multipliée par dix. Du coup, je mords mais pas assez pour entailler sa lèvre.

493 mots
- 24h
6 poste
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Lun 9 Mai - 20:59

(n°5) american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Plus le temps passe et plus mon coeur devient de glace. Je n’ai que très peu aimé dans ma vie. J’ai toujours eu peur de me poser, peur des choses et des relations sérieuses au point d’être libre comme le vent durant des années. Ca a toujours été le grand damne de ma mère, non pas parce qu’elle aurait souhaité me voir heureuse avec un homme mais bien parce qu’elle craignait que mes relations d’une nuit finissent pas nuire à sa réputation. Ma mère et sa carrière … une grande histoire d’amour qui semble plus solide que le mariage avec mon père. Ma transformation, mon statut de louve n’a en rien changé ça. J’ai trop perdu pour prendre le risque de m’attacher. J’ai perdu le seul homme que j’aurais pu véritablement aimer le soir où l’ancienne Jazz est morte, mordue par un loup et laisser inconsciente non loin du corps sans vie de son petit frère. Résultat, je suis presque une catin aujourd’hui. Je n’ai pas de partenaire fixe et je couche lorsque j’en ai envie ou besoin. Sans doute est-ce la raison pour laquelle je reviens sans cesse vers Genesis ? Il y a ce manque d’attachement total qui fait que je n’ai pas avoir peur de ce dans quoi je me lance. Je n’attends rien de lui et il n’attend rien de moi ce qui me donne une sensation de sécurité quant au contrôle que je peux avoir sur ma vie. C’est probablement aussi pour ça que je ne fais pas demi-tour et que je vais même plus loin. L’animal en moi a du mal à rester calme lorsqu’on le titille comme l’Obscur vient de le faire. Il réveille ce désir au creux de mon estomac qui veut être satisfait tout de suite car trop impatient. A quoi bon faire durer un moment que l’on attend tous les deux ? Parce que je ne connais Genesis maintenant et je sais parfaitement ce qu’il a derrière la tête. Je finis par le lui faire comprendre, par lui dire clairement qu’il se fait que trop attendre allant jusqu’à le taquiner ce qui fonctionne parfaitement. « Ok, ok. Tu veux te la jouer ainsi, adieu les bonnes manières. » Un rictus victorieux vient illuminer tout mon visage tandis qu’il brise la distance qui nous séparait jusque-là pour m’attraper et m’embrasser avec une telle férocité que je m’agrippe à ses cheveux, l’animal en moi étant bien trop heureux de la tournure que prennent les évènements. Je le laisse prendre le contrôle, prendre littéralement le dessus et grogne lorsque ses dents mordent ma lèvre inférieure. Ca n’a rien d’un grondement humain, mais plus rien ne me surprend désormais. Sans cesser de l’embrasser avidement, je le débarrasse de son haut, manquement de le déchirer dans la précipitation. L’absence de ce tissu fait que je sens d’autant plus la chaleur que dégage son corps. Je passe une main dans son dos, mes ongles caressant sa peau sans griffer. « C’est beaucoup plus intéressant comme ça. » Je souffle en remontant ma main jusqu’à sa nuque mais en enfonçant un peu plus mes ongles cette fois-ci. « Une fois de plus tu peux faire de moi ce que tu veux. » L’alpha en moi a besoin de se soumettre. C’est une sensation étrange que je ressens que très rarement mais lorsque c’est le cas, c’est un besoin qui se doit d’être assouvi aussi frustrant que ça puisse être pour une personne fière comme je peux l’être.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Ven 13 Mai - 10:20

american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
Qui a dit que les loups et les vampires ne pouvaient pas s'entendre. Enfin, je ne suis pas encore un vampire, certes, mais néanmoins j'en avais quelques propriétés sanguines. Mes ancêtres se transformaient en vampires comme bon leur semble, j'allais suivre le même chemin une fois ma mission accomplie. Celle de fournir des héritiers aux Osborn. Joshua avait fait le con en se transformant pour échapper à cette demande familiale, Léa avait fait pareil, du coup, je me retrouvais être l'aîné encore capable de procréer. Charmant hein. J'étais condamné à épouser Mina qui avait le rôle de machine à bébés...Une Halloway. Mes parents auraient quand même pu trouver mieux hein. Déjà que je ne m'entends absolument pas avec Calypso, Mina est une amie depuis trois ans – quand j'entends le mot amie c'est bien sur une amie améliorée -, mais de là à me marier avec elle. Bon, ma famille n'a pas spécialement une bonne réputation. Loin de là. Les autres Obscurs ne se mêles pas à nous. Trop sanguinaires, trop imprévisibles, trop tout quoi. Si nous en étions affectés ? Bien sur que non ! Comme si nous avions besoin d'eux pour exister. Nous avions juste besoin de cette alliance pour continuer la descendance vu que, pour le plus grand malheur des miens, je n'étais pas capable d'avoir une relation sérieuse avec une attache solide. Bof, en même temps je préfère largement coucher avec n'importe qui et prendre mon pieds, que de rester attacher à une seule et unique personne. Quoi que, ça dépend de qui il s'agit quand même. Aujourd'hui en est encore la preuve vu que Jazz se retrouvait chez moi, prête à passer une nouvelle fois à la casserole. Ce qui est bien avec cette femme c'est qu'il n'y a rien de plus qu'une histoire de fesses. Pas de sentiments, pas de menottes, rien, juste une histoire d'attirance physique et basta. Elle n'est rien pour moi et je ne suis rien pour elle. Ça pourrait être vexant pour certaines personnes, mais pas pour nous, non, ça semblait justement être le pilier de cette « relation. » Je n'avais pas besoin de faire semblant et elle faisait de même. Pas de prises de tête, pas de jalousie, elle se faisait qui elle voulait et vice versa. La relation parfaite hein ! Je fonce sur la jeune femme qui affichait déjà un sourire victorieux. Mouai, sur le coup elle pouvait sourire parce que je n'allais pas jouer et y aller par trente-six milles chemins. Mes lèvres rencontrèrent les siennes alors qu'un grondement animal s'échappa de ses lèvres, tandis que je pouvais sentir sa main dans mes cheveux. Le fait qu'elle soit une louve ne me faisait absolument pas peur. Quand on côtoie des vampires durant toute son enfance et bien, c'est pas un loup-garou qui nous fait trembler. Alpha ou pas. Elle m'arrache pratiquement mon haut et je me laisse faire, un sourire aux lèvres alors que ses ongles vagabondaient sur la peau de mon dos. « C’est beaucoup plus intéressant comme ça. » Je souris avec amusement, un regard sombre posé sur mon visage. Je frissonne quand elle enfonce ses ongles un peux plus profondément alors qu'elle remontait vers ma nuque. « Une fois de plus tu peux faire de moi ce que tu veux. » Un sourire amusé étire mes lèvres face à ses paroles. Cette soumission c'était tout bonnement jouissif, surtout quand on sait qu'elle est la position de Jazz. « Je n'en attendais pas moi de ta part. » Dis-je simplement. Je lui en enlève rapidement son haut, histoire que ce soit équitable hein. Enfin, de toute façon pour ce qu'on allais faire elle n'en avait pas besoin. Mes lèvres glissent dans son cou que je viens mordiller légèrement, alors que l'une de mes mains glissait déjà vers son pantalon pour le lui détacher. Je viens murmurer à son oreille tout en faisant sauter son bouton. « Gardes tes griffes rétractées, la dernière fois j'ai été marqué durant des jours. » Je souris avec amusement face à mes propres paroles.

712 mots
8 poste
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   Jeu 19 Mai - 21:44

(n°6) american psycho
Genesis Osborn & Jazz McCoy
J’ai toujours été indomptable et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Je suis sans doute encore aujourd’hui le pire cauchemar de ma mère - même s’il faudrait pour cela qu’elle sache que je suis toujours en vie. Je n’ai jamais voulu entrer dans le moule, encore moins après le divorce de mes parents. Si je pouvais faire de sa vie un véritable enfer sur terre, je le faisais. Ca ne s’est pas amélioré lorsque j’ai commencé à m’intéresser d’un peu trop près à des garçons et ce fut pire encore lorsque je suis tombée enceinte. Pour autant, l’adoption de ma fille alors que je n’avais que quinze ans ne m’a pas calmé. J’ai continué de m’intéresser aux hommes, à sortir à droite et à gauche pour finalement coucher avec le premier venu. C’est sa carrière qui l’a inquiété, ce que j’aurais pu brisé avec ces relations loin d’être sérieuses. Si le but à l’époque était de lui en faire voir de toutes les couleurs, après ma disparition c’est devenu une habitude, une manière parfaite pour l’oublier lui. J’avais touché du doigt une proximité dont je rêvais secrètement. J’avais laissé mes sentiments envers lui se développer pour au final tout foutre en l’air. De toute manière je suis très douée pour ça, c’est presque un don inné. Résultat, ce n’est pas seulement le fait que Genesis me tienne en laisse - drôle de métaphore étant donné ma condition - qui fait que je reviens sans cesse vers lui sans jamais fuir mais bel et bien ce besoin d’oublier et de laisser parler mon côté indomptable. Pourtant en sa présence je suis la dominée, une chose dont je n’ai clairement pas l’habitude et ce surtout depuis mon changement de statut au sein du Nouvel Ordre. Je suis devenue Alpha, la logique voudrait que je le domine mais non. Allongée sous l’Obscur, je griffe légèrement son dos tandis que ma main remonte le long de sa colonne vertébrale. Soumise mais pas trop non plus. Je tiens à lui rappeler ce dont je suis capable si vraiment je le veux. « Je n'en attendais pas moi de ta part. » Finit-il par me dire. Malgré moi, je souris. Débarrassée de mon haut et ainsi mise sur le même pied d’égalité que le brun, je frissonne alors que ses lèvres parcours ma peau et la mordille dans mon cou. C’est encore pire lorsque je sens sa main glisser le long de mon ventre et s’arrêter au niveau de mon pantalon. Incapable de réprimer le frisson qui me secoue, je lâche un soupire alors que les lèvres de Genesis remonte jusqu’à mon oreille. « Gardes tes griffes rétractées, la dernière fois j'ai été marqué durant des jours. » Un rire m’échappe et je croise son regard, un petit rictus toujours au coin de mes lèvres. « Et moi qui pensais que tu aimais avoir des preuves de ce que ta virilité force les femmes à te faire … » Je le taquine alors que ma main glisse désormais le long de son torse sans appuyer mes ongles dans sa peau. Elle s’arrête au niveau de son pantalon que je finis par ouvrir tout en l’embrassant quelques instants. « Si on arrêtait de parler un peu. » Parce que ce n’est pas que je suis supposer retourner travailler rapidement mais un peu.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: janesis ◊ american psycho   

 
janesis ◊ american psycho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Et toi ! Tu lis quoi ?
» american beauty/american psycho ◇ margo
» National Congress and Convention of Haitian-American
» Episode 1 - American Beauty
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: