Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 An evening between us (Mattesis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: An evening between us (Mattesis)   Mar 3 Mai - 21:18


An evening between us.
Genesis & Mattias



Vingt-deux heure quarante-six. Le soleil est couché depuis bien longtemps et moi et bien, j'enfilais mon jeans alors que Ruby était toujours couchée dans le lit. « Tu t'en vas déjà ? » Généralement il est vrai que je prenais le temps de reprendre mes esprits, de parler quelque peut avec elle. Mais pas ce soir, non, là j'avais autre chose à foutre que de faire la conversation à la magnifique vampire. « Ouai, j'ai affaire ailleurs. » Je passe une main dans mes cheveux en cherchant mon tee-shirt. Ah le voilà ! Choppant celui-ci, je l'enfile également et viens déposer un bref baiser sur le front de la jeune femme. Enfin, jeune physiquement en tout cas. Sans plus de cérémonie je sors de sa chambre et m'enfuis en courant. Putain, j'allais être en retard. Ta mère ! Autant je m'en foutais de faire attendre les autres, autant Mattias était l'exception. Je sors dans l'obscurité et attrape mon portable, envoyant un message à mon parabatai lui annonçant que je serais dix minutes en retard, mais que pour info j'avais une putain de bonne raison...qui se nommait Ruby. Ben ouai, cette fille a un corps de rêve, je ne peux pas lui résister. Soit. Je monte dans ma voiture rapidement et démarre en trombe, roulant comme un dingue dans les rues de Chicago. Bordel, les gens sont franchement lents ce soir... Je finis par arriver au point de rendez vous, sautant hors de mon véhicule et me dirigeant vers Mattias que je savais non loin de moi. C'était comme ça, notre lien m'aidait à pas mal de choses, surtout quand il s'agissait du jeune homme. Je vois enfin sa silhouette au loin et je souris avec amusement. « Putain, désolé mec mais j'sais pas ce qu'elle avait ce soir mais oula, j'ai eu du mal à la contenter. A croire qu'elle était sous pilule ou j'sais pas. Ça existe ça pour les vampires ? Un aphrodisiaque ? Merde...j'ai oublié mon Twix dans la bagnole... » Dis-je en palpant les poches de ma veste. Bon ben tant pis pour mon casse-croûte, j'allais devoir me payer un pti quelque chose dans la discothèque. Pas que je sois un fana de la mal bouffe hein, enfin, juste un obsédé des Twix... Sans plus.

Je souris d'un air complètement absent, essayant de redescendre sur terre. Ben quoi, prendre son pieds avec Rudy c'est carrément épuisant, heureusement j'ai de la ressource. Je repose mon attention sur Mattias. « Ce soir c'est la fête mec, on y va ? J'ai besoin de pisser en plus. » Moi et mon élégance légendaire. En même temps personne ne me demandais de l'élégance, je n'étais pas programmé pour ça. Non, moi mon trip c'est tuer, torturé et faire couler du sang. Point. Enfin, je peux faire preuve de douceur quand il s'agit de ma famille....et encore, non, ma douceur était franchement très limité par mon esprit de psychopathe. Mais ça, mon parabatai le savait, il me connaissait que trop bien et ce depuis bien des années. Nous n'étions pas différents, justement, il était ma moitié j'étais la sienne. Il était sournois et stratège mais sans cœur. J'étais dérangé, cinglé et d'une extrême violence. Deux hommes parfaits. Le monde tombait à nos pieds. Je suis Mattias dans la discothèque alors que, sans gêne, nous passons devant tout le monde. Le videur nous connaissant parfaitement bien n'hésita pas à nous laisser entrer, d'ailleurs, il n'avait pas le choix c'était ça ou il en ramassait une... Nous nous arrêtons au bar et j’attrape deux mecs par le col de leur chemise. « On dégage les mecs et plus vite que ça. » Ben quoi, nous fallait de place...


653 mots
Poste 1

© ACIDBRAIN


Dernière édition par Genesis Osborn le Ven 6 Mai - 20:36, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Mer 4 Mai - 3:45


AN EVENING BETWEEN US
Mattesis

Allongé dans mon lit comme un putain de looser, je m’amuse à lancer mon couteau de poche dans les airs et le rattraper. C’est carrément stupide, j’en ai conscience, mais j’aime vivre dangereusement et j’ai des réflexes graves aiguisés alors… que doit faire un mec pour passer le temps, mh? J’dois rejoindre Genesis tout à l’heure, on sort en boite. Pourtant, j’suis encore là comme une merde à rien foutre. J’devrais être en train de m’entrainer ou de prendre une douche, n’importe quoi. Mais nah. Ce n’est que lorsque mon couteau passe à deux doigts de se planter dans mon œil que je me décide à sortir de mon lit. J’enfile rapidement un jeans noir et un haut tout aussi sombre avant de passer mes bottines à mes pieds et d’attraper ma veste de cuir. Si ça se trouve, il sera en retard. Me demandez pas pourquoi, c’est juste un pressentiment. L’avantage d’être parabatai je suppose.

Finalement en route, il m’envoie un sms pour me dire qu’il sera en retard d’une dizaine de minutes. Qu’est-ce que j’disais? Je gares ma bagnole et l’attend à l’entrée du bar, une main dans les poches alors que de l’autre, je tiens la clope que je viens de m’allumer. C’est bon, vous avez l’image? Typique des badboy dans tous les films, pas vrai? Rien à foutre. Gen’ arrive finalement en s’excusant. « Putain, désolé mec mais j'sais pas ce qu'elle avait ce soir mais oula, j'ai eu du mal à la contenter. A croire qu'elle était sous pilule ou j'sais pas. Ça existe ça pour les vampires ? Un aphrodisiaque ? Merde...j'ai oublié mon Twix dans la bagnole... » Je secoue la tête et tire à nouveau sur ma cigarette. « T’aurais dû m’appeler, j’t’aurais filé un coup d’main gars. » J’déconne… à moitié. En vrai, j’m’en fou de partager des meufs avec lui. Ce serait pas possible de tenir une liste sinon. Puis je sais qu’il parle de Ruby. Qu’importe. Je le dévisage un moment, presque certain qu’il retournera à sa bagnole pour prendre sa foutu Twix, mais il s’abstient. C’est une première. Je lui demande presque s’il fait de la fièvre, mais me retient et profite plutôt du moment. Je jette ma clope d’un mouvement vif des doigts et recrache la fumée par les narines comme un dragon. Gen’ souris comme un imbécile qui plane.

« Ce soir c'est la fête mec, on y va ? J'ai besoin de pisser en plus. » Je ricane en secouant la tête et passe une main dans mes cheveux avant d’entrer dans la boite en passant devant toute la file. La plupart des gens dans cette dernière s’exclament, se plaignent, mais le doorman nous laisse passer sans sourciller. Il nous connait bien et puis, quand on sait qui on est, on n’fait pas chier de toute manière. À tous les coups, on risque de causer des ennuis ce soir, mais ils savent qu’il vaut mieux nettoyer nos conneries que de se les prendre en pleine face. Arrivé au bar, le jeune homme attrape deux gars par le col de leur chemise et les dégage rapidement : « On dégage les mecs et plus vite que ça. » Je n’y portai même pas attention, commandant déjà nos verres habituels en plus de quelques shoots pour bien démarrer. « Alors crétin, tu crois que tu vas te taper une meuf dans les toilettes ou défoncer le visage d’un connard d’abord? » Je m’appuis contre le bar, les coudes sur ce dernier, prêt à ouvrir les paris. Le plus drôle, c’est que je sais très bien que l’une ou l’autre de ces situations arrivera à coup sûr. N’est-ce pas la beauté de la chose?

n°2 - 24h - 616 words

HJ: j'ai mis Mattesis, c'est moins moche que Genettias qui sonne comme "genitals" Da ! Vodka !
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Mer 4 Mai - 14:05


An evening between us.
Genesis & Mattias



Je n'avais jamais compris ce que fumer pouvait bien apporter à Mattias. Bon, j'avais bien d'autres défauts, mais ça non. Ok, je buvais pas mal...ça compense non ? « T’aurais dû m’appeler, j’t’aurais filé un coup d’main gars. » Je ricane doucement face à ses paroles, loin d'être possessif envers les filles qui partageaient mes nuits. Il les voulait qu'il les prennes. Il baisait même ma sœur si c'est pour dire ! Après tout, je ne suis pas possessif, enfin, sauf avec une seule et unique personne. Et pas la moindre. Syrielle Lightwood, ma cruelle obsession. « J'y ai pensé mais bon, j'y suis arrivé comme un grand. ». Je ne me prenais que rarement aux sérieux, sauf quand je combattais et encore, j'arrivais à laisser ma cruauté malsaine prendre le dessus dans des paroles déplacées. Mattias et moi n'avions pas d'amis, enfin, ils étaient franchement rares. Je peux considéré que mon parabatai est réellement le seul mec qui compte à mes yeux en plus des membres de ma famille. Enfin, il fait partie de ma famille d'ailleurs. Même si il était né humain à présent c'était un Obscur, une machine de guerre comme je l'étais. Il était mon reflet en plus stratège. Nous nous dirigeons dans la boite de nuit et entrons à l'intérieur sans embrouilles. Plusieurs personnes semblèrent mécontentes de notre entrée si rapide, mais qu'importe, si ils me cassaient trop les couilles je me ferais un plaisir de les remettre à leur place. Je dégage rapidement les deux mecs qui attendaient leurs verres alors que Mattias, lui, commandait déjà nos boissons. Je viens le rejoindre rapidement en posant mes fesses sur un tabouret de libre. « Alors crétin, tu crois que tu vas te taper une meuf dans les toilettes ou défoncer le visage d’un connard d’abord? » Je souris avec un air malsain. Les deux solutions étaient forts tentantes... Sur le coup, je n'arrivais pas spécialement à me décider. Mon dos se posa contre le comptoir alors que j'observais les environs d'un air mauvais voir prédateur, cherchant une proie éventuelle. « Pourquoi pas les deux ? Autant faire les choses bien non... » J’attrape un des shoot et je l'avale rapidement, pris d'un léger frisson. L'alcool était une boisson que je consommais souvent, du coup, pour me soûler fallait vraiment y aller.

« Et toi andouille tu pense que...oh, oh, mec regarde deux imbéciles en vue. » Dis-je un sourire sadique sur les lèvres alors que mon regard c'était posé sur un petit groupe de quatre personnes. Deux Néphilims s'amusaient à draguer deux Terrestres. Ils n'ont franchement aucuns goûts...Elles ne sont même pas bonnes. Bon, elles sont baisables, mais sans plus. Déjà, je sens mes instincts s'allumer comme si on avait appuyé sur le bouton : on de ma douce et gentille personnalité. « Je pense que cette soirée va être franchement agréable. Ramènes-toi, il est temps de s'amuser... » Je sais qu'il va suivre le mouvement, il est comme moi, il ne rate pas une seule occasion pour se faire un néphilim. Puis, j'avais l'occasion de faire d'une pierre deux coups. Je choppe mon verre, me disant que la prochaine tournée sera pour moi, sautant sur mes pieds, buvant d'une traite celui-ci et reposant le verre vide sur le comptoir. Je me dirige vers les deux crétins angéliques qui se la jouaient dragueur à deux balles. Je m'arrête néanmoins après quelques pas, me tournant vers Mattias. « Tu y va en premier et je te suis ? Histoire de les faire pisser dans leur froc et de leur faire croire qu'ils ont une chance ? » Oui, parce que si ils ne voyaient qu'un seul d'entre nous ils pouvaient toujours croire qu'ils avaient une chance, aussi minime soit-elle...Quoi que, même sans moi Mattias aurait foutu une branlé phénoménale aux angéliques. Mais à deux...Nous en faisions trembler.


678 mots
Poste 3
-24h

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Ven 6 Mai - 1:01


AN EVENING BETWEEN US
Mattesis

Ces deux crétins dégagés du bar pour nous laisser de la place et nos verres commandés, je m’installai confortablement pour avoir une vue d’ensemble sur la pièce, analysant la situation, repérant des proies possibles tout en demandant à mon parabatai quels étaient ses plans pour la soirée. Il s’installa comme moi et un sourire malsain étira ses lèvres. J’adorais ce sourire. « Pourquoi pas les deux ? Autant faire les choses bien non... » J’hochai la tête, son sourire se reflétant carrément sur mon visage alors que j’attrapai un des shoot qui venait de faire son apparition derrière nous. Je tendis un billet au barman sans même regarder, rien à foutre de la monnaie, qu’il la garde. Je descendis le petit verre et le reposai d’un geste sec sur le comptoir.

« Et toi andouille tu penses que...oh, oh, mec regarde deux imbéciles en vue. » Tout de suite, mon regard suivit le sien jusqu’à ce poser sur deux Nephilims –reconnaissable entre tous- qui draguait deux meufs plutôt moyenne. Baisable certes, pas canon pour autant. Un air mauvais s’installe sur mon visage alors que je rêve déjà d’enfoncer le crane de ces deux imbéciles juste pour être ici ce soir. Wrong place wrong time guys. Je salive presque à l’idée de leur déboiter la mâchoire et me passe d’ailleurs un pouce sur les lèvres comme pour m’assurer que je ne bave pas. « Je pense que cette soirée va être franchement agréable. Ramènes-toi, il est temps de s'amuser... » J’hoche la tête, carrément d’accord avec lui. Je descends mon verre cul sec et le lance presque au barman avant de me diriger d’un pas sûr vers ces deux enflures.

Au bout de quelques pas, Genesis se retourne vers moi alors je m’arrête dans mon élan, l’écoutant le temps de fixer notre plan. « Tu y va en premier et je te suis ? Histoire de les faire pisser dans leur froc et de leur faire croire qu'ils ont une chance ? » Comme toujours, les plans les plus simples sont les meilleurs. « Copy that. » Je penche la tête légèrement vers l’avant, plissant les yeux alors que je fonce vers  eux. Ni un ni deux, je passé les bras autour des épaules des deux jeunes femmes qui, surprise, lâche un petit cri et se tourne vers moi, soudainement bien plus intéressées par ma présence que la leur. « Tient, tient, tient. Qu’est-ce qu’on a l’a, mh? » Je regarde tour à tour les demoiselles, ce sourire mauvais toujours accroché à mon visage –probablement un des seuls sourire que j’arrive à faire d’ailleurs.  « Allons les gars, vous n’croyiez tout de même pas que vous aviez une chance, pas vrai? » J’hausse un sourcil et, d’un mouvement imperceptible, remonte ma manche juste assez pour laisser voir une de mes runes démoniaques. S’ils n’ont pas compris maintenant, ils risquent de comprendre bien vite. Un simple sifflement s’échappe de mes lèvres et je sais que Genesis est tout près. À ton tour mec, qu’on s’amuse!


n°4 - 503 words
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Ven 6 Mai - 21:05


An evening between us.
Genesis & Mattias



Mes instincts de tueurs c'étaient enclenchés en une fraction de seconde quand mon regard c'était posé sur les runes angéliques des Néphilims. C'était comme appuyer sur un bouton ON de ma douce personnalité et, au fond, je savais que c'était pareil pour Mattias. Nous nous ressemblions assez pour que je sache ses envies. Je descend mon verre et il fait pareil, alors que déjà, nous nous élancions vers nos prochaines victimes. Cette soirée allait tournée merveilleusement bien. Si je pouvais butter du Néphilims je banderais jusqu'à la fin de la nuit, croyez-moi. Je m'arrête néanmoins me disant que ce n'était pas assez drôle, que j'avais envie de m'amuser et surtout de voir leur sales gueules de dépités après avoir eu l'espoir de pouvoir s'en sortir...« Copy that. » Je lève les yeux au ciel et contour les deux Néphilims avec une grande discrétion, restant à porté de voix pour entendre mon Parabatai faire son petit show. Il approche des deux demoiselles et pose ses bras autour de leurs épaules. Je souris, appuyé contre un poteau, le genoux plié, les bras contre mon torse. « Tient, tient, tient. Qu’est-ce qu’on a l’a, mh? » Malgré la musique je peux entendre leurs conversation grâce à l'une de mes runes. L'oreille tendue, le regard pétillant d'amusement, j'observe la scène avec une attention particulière alors que je voyais les jeunes filles pratiquement pisser dans leurs culottes face à l'attention que leur portait Mattias. Si seulement elles savaient. Elles ne sont rien, juste des objets sexuels et encore, elles étaient à peine potable et notre attention fut posée sur elles juste à cause des deux crétins. « Allons les gars, vous n’croyiez tout de même pas que vous aviez une chance, pas vrai? »

Je ricane doucement quand j'entends le sifflement de Mattias. Me redressant calmement, je me dirige vers les Néphilims et passe entre eux non sans les bousculer au passage. « Pardon, pardon je m'incruste. Oh mais qu'elles merveilleuses créatures que voilà. » Dis-je un sourire charmeur sur les lèvres face aux pauvres filles qui allaient vraiment finir pas s’évanouir. Quoi, deux beaux garçons n'avaient jamais prêtés attention à elles ? Sûrement, ou alors juste pour les baiser, ce qui était de toute façon notre cas. Je me tourne vers les garçons, un regard surpris, un sourire mauvais s'affichant dès lors sur mes lèvres. « Je parlais des filles bien sur...Hop, hop, hop...vous allez où comme ça. » Dis-je alors que je vois les Néphilims reculer d'un pas. Avec rapidité je me retrouve derrière eux. Ils avaient Mattias devant et moi derrière. Pas de chance pour eux, vu la foule, ils ne risquaient pas d'aller bien loin. Je pose mon regard sur mon parabatai, un air innocent sur le visage. « Ils essayaient de draguer ? En mode crétin en folie non ? » Je regarde l'une des jeunes filles. « Mademoiselle, vous êtes bien trop jolie pour eux...ils n'ont aucunes éducations, aucun style...puis ils sont franchement laids ! » Je vois l'un des Néphilims venir se placer juste en face de moi, son front pratiquement collé au mien. Apparemment il avait le sang chaud celui-là.


549 mots
Poste 5
-24h

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Sam 14 Mai - 18:08


AN EVENING BETWEEN US
Mattesis

Un simple sifflement et Genesis est à mes côtés, bousculant les Nephilims en passant entre eux, un sourire amusé sur les lèvres. « Pardon, pardon je m'incruste. Oh mais qu'elles merveilleuses créatures que voilà. » Les deux jeunes femmes que je tiens par les épaules ricanent à nouveau, charmé par mon pote qui n’a franchement pas grand-chose à faire pour y arriver. C’est ce qu’il dégage, allez savoir. Si ça se trouve, il portait une rune de beau gosse, j’en sais rien. Il fait mine d’enfin remarquer ces deux crétins, les regardant avec une surprise feinte et un air mauvais cette fois. S’ils sont moindrement brillant, ils foutront le camp rapidement. Malheureusement, je sais par expérience qu’ils n’iront non seulement nulle part, mais qu’en plus, ils risquent fortement de nous tenir tête. Mauvaise pioche. « Je parlais des filles bien sûr...Hop, hop, hop...vous allez où comme ça. » Ils reculent, mais ne partent tout de même pas. De toute manière, je n’vous fait pas un dessin, vous savez très bien qu’on ne les aurait pas laissé filer, pas vrai? « Ils essayaient de draguer ? En mode crétin en folie non ? » J’hoche lentement la tête en les dévisageant tour à tour, histoire de leur faire comprendre que leur fin est proche et qu’ils n’y peuvent absolument rien. « Mademoiselle, vous êtes bien trop jolie pour eux...ils n'ont aucune éducation, aucun style...puis ils sont franchement laids ! » Un semblant de sourire m’étire le coin des lèvres alors que je regarde d’abord la meuf à ma droite, puis celle à ma gauche. Elles ne savent plus où se mettre, commencent à comprendre ce qui attend les deux autres crétins pour la suite.  « Allez nous attendre au bar, on vous rejoindra dans quelques minutes. » susurrai-je à l’une d’elle en lui glissant quelques billets entre les seins, effleurant volontairement sa peau de mes doigts.

Une fois les deux meufs parties, je me retournai vers mon parabatai qui faisait maintenant face à un Nephilim qui se prenait pour Superman. Tant pis pour lui, il prendrait cher. « Il nous fait quoi le p’tit ange tombé du ciel? Il veut perdre toutes ses plumes? »  En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, je me retrouvai derrière l’autre mec. Rapidement, j’activai ma rune d’invisibilité pour les Mundanes et approchai mon visage de l’oreille du mec. « J’te conseille de disparaitre rapidement si tu n’veux pas alerter tous les gens d’la place quand je t’arracherai un membre. » Il fait volte-face, me dévisage un moment avant de me pousser. Il n’a absolument rien compris ou quoi? Je serre la mâchoire, combattant presque un sourire. « Je n’répéterai pas. » Ce n’est même pas un avertissement, c’est la pur et simple vérité. S’il décide de rester visible, je n’aurai aucun problème à le décapiter aux yeux de tous. La ville nous appartient et je me fiche de savoir si Andrea sera frustré d’apprendre que nous avons, une fois de plus, causé une scène Genesis et moi. Elle devrait avoir l’habitude depuis l’temps!


n°6 - 511 words
HJ: PARDON POUR L'ATTENTE T____T
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Sam 28 Mai - 20:37


An evening between us.
Genesis & Mattias



J'observe Mattias glisser quelques billets entre les siens. Mouai, j'aurais bien gardé ses billets pour nous, surtout que de base j'étais là pour me boire un coup. Quoi que, la soirée prenait un tournant des plus amusant, vu qu'une soirée réussie se finissait toujours avec du sang sur mes mains. « Allez nous attendre au bar, on vous rejoindra dans quelques minutes. » Et voilà qu'elles nous laisses seuls et que moi, je me retrouvais nez à nez avec un des deux imbéciles alors que je souriais avec un petit air amusé. C'est beau les anges qui se penses tellement grands, tellement fort qu'ils font nez à nez avec des Obscurs sans se demander qui ils sont réellement. Dommage pour eux, nos noms de familles étaient pourtant connus de nos ennemis. « Il nous fait quoi le p’tit ange tombé du ciel? Il veut perdre toutes ses plumes? » Je ricane froidement alors que mon regard laisse apparaître un soupçon de cette folie qui me qualifiait si bien. Je sentais la bagarre arriver, dès lors, l'excitation montait en moi comme une belle grosse dose d'adrénaline et j'étais impatient de voir la suite. « Je vais te déplumer comme je le ferais avec une poule. Je vais commencer par te briser le os, t'arracher la langue et finir avec les yeux. Alors un conseil vieux, recule. » Il ne bouge par, pourtant, comme Mattias j'avais activé ma rune d'invisibilité pour disparaître aux yeux des Terrestres. Inutile de provoquer un mouvement de foule quand le sang se mettrait à couler. Parce que du sang il allait y en avoir et pas qu'un peux nous connaissant. Je vois du coin de l'oeil le deuxième imbécile pousser Mattias et je sais déjà qu'il va le payer très cher. Reposant mon attention sur le Néphilim qui me faisait face, je dis entre mes dents. « Re-cu-le. » j'avais pris soin d'articuler clairement ma demande. Je déteste me répéter et il était rare que je renouvelle plus de deux fois une demande. D'ailleurs, sournoisement, j'avais poser le bout de mes doigts sur ma lame alors que l'imbécile semblait ne pas vouloir lâcher mon regard du sien en signe de provocation.

Comme il ne semble pas bouger, je finis par soupirer et pas hausser les épaules. « Tu l'auras voulu. » Ma phrase fut à peine terminée que j'envoyais mon front dans son visage, le faisant reculer de plusieurs pas et percuter son compagnon. J'avais pris soin de viser son nez, d'ailleurs, il pissait le sang ce con et ça avait tendance à me mettre dans tout mes états. Trait de famille dirons-bous. Dès qu'un Osborn a du sang en visuel il perd tout ses moyens et devient incontrôlable. Je ne faisais pas exception à la règle. Merci le sang vampirique qui coule dans mes veines. Je sors ma lame un petit sourire sadique sur les lèvres. Que l'on sois entouré ne me faisais ni chaud ni froid, je n'étais pas visible de toute façon et, sincèrement, j'en avais carrément rien à foutre ! « Matt', et si on s’amusait un petit peut ? ». Je me mords doucement la lèvre alors que le con qui pissait du sang par le nez activait sa rune d'invisibilité. Finalement il n'est peut-être pas aussi con que ça. Bon...si je devais lui arracher les membres j'allais devoir l'attirer dans la ruelle derrière la boite de nuit, je risquais d'être dérangé ici.


606 mots
Poste 6
hj ; Rha navré pour l'attente également -_-

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Mar 31 Mai - 20:07


AN EVENING BETWEEN US
Mattesis

Alors que Genesis semble perdre de plus en plus patience avec cet imbécile de Nephilim, j’avoue ne pas être un modèle de vertu de mon côté non plus. En même temps, on croirait qu’ils sont venus ici ce soir exprès pour se faire tuer. Après, si c’était leur intention, ils auraient pu le dire depuis le début. Mais en même temps, quel plaisir est-ce qu’on aurait eu que d’avoir deux crétins nous suppliant de les achever sans s’être d’abord amusé avec eux? « Matt', et si on s’amusait un petit peut ? » Eh voilà, qu’est-ce que j’disais? « Avec plaisir Gen. » lâchai-je sur un ton tellement bas et profond qu’on aurait pu croire que ma voix ne venait même pas de moi. J’avais depuis longtemps oublié mes manières ainsi que l’endroit même où on se trouvait et, dès qu’il avait vu le pif de son pote en sang, le petit ange devant moi avait enfin décidé d’activer sa rune d’invisibilité. Désormais tous impossible à repérer aux yeux des terrestres, je savais que la fête allait commencer.

Mon assaillant sortis sa lame séraphique qui commença à émettre cette lueur si terriblement fausse qu’elle me donna pratiquement un haut le cœur. C’était pathétique à voir et, en moins de temps qu’il ne lui en fallut pour cligner des yeux, je posais les mains directement sur la lame pour la lui arracher et la balançai plus loin pour qu’il n’y ait plus accès. Mon regard brillait toujours de cette lueur sombre et assoiffé de sang alors que j’attendais qu’il sorte sa deuxième arme. Les Nephilims avaient toujours deux lames sur eux, vous savez puisqu’ils sont incapable de ne pas en perdre une au combat. Si ce n’était pas le cas pour lui, alors ce ne serait que plus amusant et plus rapide. « C’est tout c’que t’as? » demandai-je en riant, ma main sanglante après avoir touché à son arme. Rien à foutre, c’était à coup sûr une des seules fois ce soir qu’il arriverait à me faire saigner –et encore, ce n’était même pas grâce à lui.

« Je sais que t’es carrément jaloux de ton pote et que tu rêves d’avoir le nez cassé, mais je préfères m’attaquer à des parties de ton anatomie qui risque de faire beaucoup plus mal.. » lui dis-je sans le quitter des yeux, analysant chacun de ses gestes plus rapidement qu’il ne pouvait les poser. L’avantage d’être un obscur : tous nos sens étaient surdéveloppés, comme les leurs… mais en mieux. Malgré son désavantage évident, ce connard trouvait le moyen de continuer de sourire, autant pour moi, qu’il en profite tandis qu’il avait encore toutes ses dents pour le faire. « Allez vas-y, essaie de me toucher, on verra bien qui qui rira le dernier. »

n°8 - 463 words
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Sam 11 Juin - 14:19


An evening between us.
Genesis & Mattias



J'attendais la réponse de mon parabatai avec hâte, celle-ci ne se fit pas attendre très longtemps. Il faut dire que Mattias et moi étions souvent sur la même longueur d'onde quand il s'agissait de foutre le bordel, de nous lancer tête baissée dans une belle bagarre qui allait faire couler pas mal de sang. Que du bonheur.  Je garde un oeil sur Mattias alors que l'autre sortait sa lame séraphique tout comme son congénère. Etant lié à l'obscur depuis plusieurs années, j'avais appris à le garder en visuel. Nous n'étions pas des Parabatai pour rien et lorsque nous nous battions ensemble, si l'un ou l'autre était en difficultés, le second venait sans se poser de questions. Puis, nous étions redoutables ensembles. Meurtrier. Nous vivions pour tuer. Là est toute la beauté de la chose. Je repose mon regard sur l'imbécile près de moi, alors qu'il semblait danser avec son arme d'un air menaçant. Enfin, c'est ce qu'il espérait me faire ressentir. Hors, je ne voyais pas en lui une quelconque menace. Il était juste un divertissement certain. "Tu me fais quoi là? Un remixe du lac des cygnes?" Dis-je un sourire amusé aux lèvres. Pathétique. Clairement. Il s'élance et je l'esquive rapidement, alors qu'il fonçait dans une poutre porteuse juste derrière moi. Les Obscurs sont plus forts, plus rapides que les Néphilims. Ce n'est pas nouveau. "T'es trop lent." Et sans attendre, je sors une lame qui va se planter dans sa cuisse comme je l'avais prévu. Inutile de précipiter les choses, j'aime faire durer le plaisir.

Il enlève ma lame et la jette plus loin, alors que je hausse les épaules, le voyant revenir à la charge. Bloquant son geste vif, j'envoie valser mon genoux dans son ventre, lui retournant le poignet dans un craquement qui résonna comme une douce mélodie. Déjà, je pouvais admirer l'os qui ressortait de sa peau, brillant sous le sang qui s'y échappait. La lame séraphique tomba sur le sol et je l'envoie valser plus loin repoussant le Néphilims qui se tenait le poignet en grimaçant. "Je commence par quoi? Je te couperais bien quelques doigts ou la langue...Parce que te trancher la gorge ne serait pas amusant, tu mourait trop vite, ça enlève tout son intérêt à l'acte en lui-même." J'ai tendance à beaucoup parler quand je me bas, savourant cette sombre partie qui prenait radicalement le dessus. Quand il revient vers moi je l'attrape par la gorge et lui explose le genoux, me plaçant derrière lui, serrant sa gorge assez pour l'empêcher de bouger, je l'oblige à faire face au combat entre Mattias et son partenaire de jeu. "Regardes, je suis gentil, je vais te laisser en vie assez longtemps pour voir ton ami mourir..." Il essaye de se débattre mais je referme ma prise assez pour qu'il commence à étouffer, un sourire sadique aux lèvres. "Chuuuut, du calmes...admire, savoure." Ma voix est cruelle, froide, mélodieuse.  J'adore ce que je suis en train de faire, cette lueur malsaine ne cesse de briller dans mes yeux.


535 mots
Poste 9

© ACIDBRAIN
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   Lun 13 Juin - 3:11


AN EVENING BETWEEN US
Mattesis

Après ma provocation et mon désarmement, ce crétin de Nephilim n’a toujours pas compris le message et se prend pour un super héros. Rapidement,  il sort sa deuxième lame séraphique. Malheureusement pour lui, elle n’est pas très menaçante pour moi, ni lui d’ailleurs. En fait, je suis gentil là, il n’est menaçant du tout et en aucun cas n’ai-je même pensé à avoir peur de lui. Si j’étais aussi bruyant que Genesis, je serais probablement en train de lui balancer à quel point il est pathétique et en train de rire de ses attaques pour le moins lentes et ma foi ô combien non originales. Mais non, je me contente de l’esquiver. Coup après coup, je bouge plus rapidement que lui, lui rendant son attaque en double. Il s’élance vers mon ventre et je lui déboite l’épaule. Il tente de m’attraper le bras et je lui transperce la cheville de ma lame bleutée. Il tente de rester droit et de montrer que je ne l’atteint pas alors que tout en lui pu la crainte.

De temps à autre, je jette même un regard à Genesis et au pote de l’autre, franchement, j’ai été gentil jusque-là si on voit ce que mon parabatai fait subir à ce crétin. Bientôt, j’en ai marre de jouer à chat avec ce pauvre gars et fait siffler ma lame près de son oreille, trop près peut-être? Apparemment, puisque cette dernière tombe au sol et qu’il se perd ensuite dans un cri tout droit sorti de ses entrailles –lesquelles reposeront bientôt sur le sol. « Oh j’t’en prie, pas la peine de te la jouer Van Gogh! »  Matez un peu la référence! Le cri, Van Gogh… bref. Assez plaisanté. J’entends Gen’ à côté et me retourne vers lui alors que l’autre se tord encore de douleur. "Regardes, je suis gentil, je vais te laisser en vie assez longtemps pour voir ton ami mourir... Chuuuut, du calmes...admire, savoure."  Me retournant vers mon œuvre d’art personnelle, je l’attrapai par les cheveux pour l’obliger à me suivre, m’arrêtant suffisamment près de son ami pour qu’il admire en première position ce qui les attendait tous les deux.

« Suffisamment joué, vous n’croyez pas? » D’un geste vif, je coupai les fringues du gars pour découvrir sa poitrine blanchâtre aux nombreuses runes angéliques. Ce soir, je leur réservais mon spécial. Ce n’est pas tous les jours que j’avais la chance de le mettre en pratique alors là, je me faisais carrément plaisir. Avec mon poignard, je fis une incision en forme d’Y sur son torse comme si je lui faisais un autopsie, lui arrachant de nouveaux cris et quelques mouvements de protestation. « Si j’étais toi, je resterais calme. Qui sait, je pourrais peut-être même être clément alors arrête de bouger si tu n’veux pas que je fasse le travail de travers. » Des larmes coulèrent sur ses joues, il savait que sa fin approchait. Malheureusement pour lui, elles ne m’émurent pas. À travers l’ouverture que je venais de performer, je plantai les doigts et attrapai son cœur. Mon regard dans le sien, je le regardai. « Je serai la dernière chose que tu ne verras jamais. » Je ressortis la main d’un geste tout aussi vif, l’organe vital entre les doigts.


n°10 - 542 words
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: An evening between us (Mattesis)   

 
An evening between us (Mattesis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» An evening in autumn [PV Hayden]
» The Detroit Evening Journal
» Following The Perfect Evening II PMG - SOA - Black Dynasty II
» ZAYN & JAYCEE ∞ A good evening between two..friends ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: