Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bottage de fesses intensif + (Lux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Sam 23 Avr - 14:11

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.Aujourd'hui j'avais rendez-vous avec Lux pour une petite séance d'entraînement. Voilà plusieurs jours que je n'avais pas eu de temps à lui consacré, étant soit au Quantum ou encore à l'hôpital. Puis, je m'étais fais choppé par des obscurs dans le cimetière, une belle dose d'aconit tue loup dans les fesses. Heureusement, une inconnue m'avait soigné avant que je n'y laisse la vie. Mauvais endroit au mauvais moment, j'étais juste venu rendre visite à Lorcàn, enfin, à sa tombe plutôt. Tombe qui avait explosée durant la bataille...Ce qui avait eu le don de me foutre hors de moi. Puis, il y avait eu la rencontre avec Corrin aussi. Ce jeune homme bien plus jeune que moi qui avait réussit à attirer mon attention, là ou beaucoup avaient échoués, lui avait réussit en un seul regard. Bref, aujourd'hui je ne travaillais pas, ayant pour une fois un jour de congé. J'en avais profité pour envoyer un message à Lux lui annonçant que si elle le souhaitait j'étais libre. J'avais contacté également son frère, Priam, que j’entraînais depuis peux. Malgré sa fierté il m'avait demandé de le faire évoluer, bien sur, je n'avais pas refusé étant toujours heureux d'aider les autres. Bref. Avec les années j'avais quelques lieux de prédilections. Notamment un coin de Lincoln park connu de très peux de gens, un endroit ou beaucoup de loups venaient pour s'entraîner en paix. J'avais donc dit à Lux de me rejoindre là-bas, préférant m'éloigner de l'institut, mais également des territoires diverses. J'aurais pu l'amener au Quantum, mais je préférais faire ça à l'air libre.

J'avais apporté pas mal de choses dans mon sac, néanmoins, aucune armes. Pour moi, Lux devait apprendre à utiliser son corps comme son arme la plus fatale. C'est bien d'utiliser des runes, des armes diverses de chasseurs d'ombre, néanmoins, une arme c'est vite oublié et il est facile de nous désarmer. Dans ce cas, notre corps reste notre seule et unique arme. Je dépose mon sac de sport contre un arbre et enlève ma veste, observant l'heure à ma montre. Elle n'était pas en retard j'étais en avance, comme toujours, préférant de loin être là avant les autres. Un bruit de pas retenti non loin de moi et l'odeur de la jeune femme vient me taquiner le nez. Je n'ai pas besoin de me retourner pour savoir qu'elle est là, qu'elle approche. « Te voilà Lux, j'ai failli attendre. » Je souris en coin me retournant, étant en train d'enfiler un bandage autour de mes mains et poignets, alors que mon regard avait viré au jaune intense. Elle était seule, son frère n'était pas là et je me dis qu'il devait sûrement être occupé ailleurs. Il était rare que Priam rate un entraînement, c'était d'ailleurs moi qui devait lui dire d'aller dormir, sinon, il s'entraînerait jusqu'à l'épuisement ! Un vrai phénomène.

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Jeu 28 Avr - 21:23

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.Talons aiguilles et tenue en cuir pour s’entraîner ? Oh que non c’était pas le style de la jeune Lux qui préférait largement un bon vieux short noir et un top assez large histoire de caler deux Lux à l’intérieur, bon pas si large que ça non plus mais décidément Lux devait avoir pris quelques habitudes de grossir la vérité au contact de Lolita, un truc de français ça. Enfin c’était les stéréotypes qu’elle connaissait en bonne américaine, Lux n’avait jamais voyagé en dehors de la belle Amérique. La semaine avait commencé sur les chapeaux de roues après une mission qui avait encore envoyé la jeune brune à l’infirmerie, l’aînée des Blackthorn commençait à se demander si elle ne devait pas demander une carte de fidélité à ce rythme. Lux savait se battre c’était surtout son caractère impulsif qui faisait qu’elle se jetait tête baissée dans n’importe quelle situation sans une bonne analyse. Pour sa défense, la brunette n’avait jamais eu des bons modèles étant donné que ses parents procèdent de la même manière depuis toujours. La jeune femme avait appris à dompter la mort enfin surtout de plus en avoir peur malgré tout, il y avait toujours cette question pertinente qui lui trottait dans la tête : est-ce que je manquerais à quelqu’un ? Sa famille et Syrielle seraient forcément touchés mais en dehors de ce cercle ? Elle n’était vitale pour personne. Lux se surprenait même à dire qu’elle n’avait pas vraiment connu le grand amour, celui qui lier encore son cousin Zack à la belle de Lornet. Elle les enviait beaucoup. Un message vient s’ajouter à la liste de notifications qui l’attendait à sa sortie de cours. Du moins la fin du cours de rune que la brunette donnait au plus jeune.

Entraînement avec Ciàran, aujourd’hui. Super. Ce n’était pas ce soir qu’elle se coucherait sans hématomes sur le corps, déjà que le début de la semaine lui avait laissé quelques marques sur les genoux et les bras, la jeune femme allait en redemander avec le loup-garou. Tout ceci était nécessaire, Lux avait terriblement besoin d’améliorer sa technique de combat au corps-à-corps, sans utiliser ses armes et encore moins sa stèle, histoire d’être au point au cas où elle serait privée de ses armes les plus précieuses. Elle avait vu Priam en chemin, ce dernier venant lui dire de l’excuser auprès de Ciàran, un problème entre leur père et lui. Quand papa Blackthorn les convoquait dans son bureau, ce n’était jamais bon présage. Jamais. Lux n’avait jamais besoin d’aller dans le bureau de son père, non l’infirmerie était désormais le lieu de choix de ses parents pour lui faire des remontrances assez corsé sur son incapacité à éviter ses nuits à l’infirmerie. Comme si c’était un choix personnel. Lux n’était pas fan de la manière presque sadique qu’avaient les soigneurs de l’Institut de lui brûler la peau à chaque fois qu’ils activaient sa rune ou lui faisaient boire une potion ou un truc du genre. En arrivant au lieu de rendez-vous, un sourire charmeur vient faire irruption sur les lèvres roses de la jeune femme comme pour essayer de le faire aller en douceur cette fois. C’était pas humain d’avoir autant de bleus après les entraînements avec Ciàran. Que disait sa mère déjà quand Lux sortait cette phrase ? Ma chérie, on n’est pas totalement humain. « Toujours là à l’appel enfin au message dans ce cas-là. Je donnais cours de rune pour les gosses alors excuse l’heure. Priam a un empêchement, père l’a convoqué pour parler. Je suppose que je pose ma stèle avec mon sac de sport ? » Lux n’avait jamais aimé se séparer de sa stèle depuis le moment où on lui avait donné mais bon elle connaissait bien les méthodes de Ciàran depuis le temps.

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Ven 29 Avr - 14:11

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.L'avantage d'être un loup c'est qu'on peux entendre venir les gens, les sentir, avant même qu'eux ne puisse nous voir. Enfin dans certains cas, parce que avec un vampire c'est moins facile vouons-le. C'est des crevards cette espèce là. Des suceurs de sang. Bon, nous ne sommes pas spécialement mieux. Nous chassons nos proies, tuons lorsque nous ne pouvons pas nous contrôler. C'est d'ailleurs pour ça que je gardais sans cesse un œil sur les nouvelles recrues...Chicago n'est pas un endroit pour chasser, surtout pas ces derniers temps ou une guerre semble vouloir éclater. J'avais donc senti arriver la chasseuse d'ombre, écoutant ses bruits de pas, son sac frotter contre elle. Continuant de bander mes mains ainsi que mes poignets, je me tourne délicatement vers mon élève. Elle savait se battre Lux, néanmoins, à l'institut ils ont tendances à oublier que les armes ne font pas tout et que leurs runes ne peuvent pas les protéger de n'importe quoi. Certes, c'est cool quand il s'agit de s'infliger une guérison rapide, un passe muraille ou que sais-je, mais une fois la stèle loin d'eux...la plupart étaient franchement perdu et de mauvais combattants. Comme des robots quoi. Ils avaient tous le même entraînement, ils savaient donc se juger l'un et l'autre. Moi, je faisais en sorte d'inculquer à ceux qui le demandaient d'autres bases, plus rigoureuses, je ne prenais généralement pas de gants. Je l'observe m'offrir un petit sourire charmeur. Instinctivement j'y répond amusé. Si elle pensait pouvoir m'avoir de cette façon, et bien, elle se foutait royalement le doigt dans l'oeil. Pas que je ne sois pas réceptif à la beauté de la jeune demoiselle, parce que oui, elle est belle. Néanmoins, je ne suis pas là pour ça et je sais faire la part des choses. Puis, je ne suis pas réputé pour être un grand dragueur dans l'âme. J'aime séduire, plaire, mais ça ne va pratiquement jamais plus loin. Pas depuis la mort de Lorcan. Je me tourne complètement vers elle, bougeant légèrement les poignets de gauche à droite, faisant également des demi-cercles avec ceux-ci.

Je n'avais pas spécialement besoin d'échauffement, mes capacités lupines m'en dispensaient clairement. Puis, je m'entraînais assez régulièrement en solitaire pour ne pas me fouler un muscle. D'ailleurs, les loups ne savent pas se fouler grand chose avec les capacités régénératrices qu'ils ont, que nous avons. J'écoute la jeune femme m'expliquer qu'elle était en cours de runes, que Priam avait eu un empêchement familiale également. Je ne connaissais pas plus que ça la vie de mes deux combattants, faut dire que nous n'en parlions pas spécialement entre deux entraînements. Pourtant, je savais que Priam cachait énormément de choses en lui. Fougue, colère, rancœur. Je ne savais pas d'où ça lui venait mais c'était là. « Il c'est attiré des ennuies ? Oui, pose ça à terre, tu n'en auras pas besoin avec moi...sauf pour réparer tes jolies fesses quand j'aurais botté celles-ci. » Je souris amusé. Bien sûr je n'allais pas lui faire de mal, loin de là, il ne faut pas abuser. Je suis là pour lui apprendre et non pas pour la martyriser...J'enlève mon haut préférant être libre de mes mouvements. Il ne fait pas super chaud mais pas non plus vraiment froid, un juste milieu que j'appréciais. Jetant mon tee-shirt vers mon propre sac, j'enlève également mes chaussures préférant être en chaussettes. Ne cherchez pas, j'ai souvent des habitudes assez étranges. Puis, il n'était pas rare de perdre une chaussure en plein combat. Moi, c'était mes vêtements à chaque transformations ! Parce que ouai, me métamorphosé en loup ça déchire mes habits et je me retrouve alors à poile comme une crevette ! Ce n'est absolument pas pratique avouons-le...C'est même assez contraignant parce que, sur le coup, je devais avoir des vêtements de rechanges planqués dans toute la ville...et bien sur une garde robe bien fournie. Heureusement, mon travaille payait bien et je pouvais sans soucis me refaire une garde robe toutes les deux semaines. « Toi t'as encore été faire des bêtises vu tes genoux. » Oui, les hématomes ne m'avaient pas échappés, ainsi que les quelques égratignures présentes. Ah, les chasseurs d'ombres ont tendances à se mettre dans de vilaines situations. Une fois préparé, une j'approche d'elle et pose un simple baiser dans ses cheveux en signe de bonjour, étant plus grand qu'elle d'au moins deux têtes. Reculant de quelques pas, je croise doucement les bras. « Alors on y va...Promis, je vais essayer d'être sage... »En gros, ça voulait dire que non, je n'allais pas l'être, je ne l'étais jamais ! Je disais beaucoup de conneries, faisais énormément de bêtises mais je n'étais jamais sage...

Poste 3
841 mots
- 24h

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Sam 30 Avr - 16:07

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.Lux se demandait comment était la vie quand on était une créature obscure, avoir des sens décuplés ou bien des pouvoirs cela pouvait être génial, non ? Lux se posait souvent la question de pourquoi Raziel ne les avait pas doté de capacités surnaturels aussi tel que la vitesse des vampires ou encore la magie des sorciers ? Leur faiblesse par rapport aux obscurs était également une des plus grandes interrogations de la jeune femme. Pourquoi ? Lux ne se sentait absolument pas prête à les affronter, leurs batailles étaient bien trop éprouvantes et les séjours à l’infirmerie qui suivaient se multipliaient. Etonnement, la brunette était encore bien vivante ce qui était surprenant quand on connaissait son impulsivité à se lancer sur le champ de bataille. L’Institut était un lieu de protection génial surtout grâce aux sorts de Magnus Bane, cette légende vivante, ou pas vivante d’ailleurs vu que personne ne savait vraiment où il était à présent. Lux aurait souhaité naître sorcière afin de vivre éternellement, sentir la puissance émanée d’elle à chaque fois qu’elle jetait un sort. Pouvoir guérir son prochain, le protéger sans forcément nuire à sa vie, une vie parfaite non ? Lux en avait presque marre de l’irrégularité qu’était sa propre vie, ne pas savoir si demain elle se réveillerait, grandir dans la peur de perdre sa famille durant une mission, devoir honorer sa famille en faisant un bon mariage. La Chasseuse d’ombre avait appris le maniement des armes très tôt et comme toute sa famille, Lux avait mis un point d’honneur à les maîtriser pour perpétuer l’honneur que c’était de naître en Blackthorn-Hérondale. Deux familles réunis en une seule, deux familles prestigieuses dans le monde des Néphilims, une pression énorme pour réussir dans le milieu. Réussir ou mourir. Il n’y avait pas vraiment d’autres alternatives lors des missions de la Rébellion. Sans ses runes et ses armes, Lux était bien plus faible, bien trop faible même comme les autres Néphilims qui avaient appris malheureusement à dépendre de leurs armes et leur stèle. La réponse amusée de Ciàran laissa un grand sourire sur le visage de la brunette, un visage habitué à être couvert de peinture de guerre comme l’appelait si bien la jeune femme. Commander Raccoon, un surnom que des jeunes de sa classe lui avaient donné après sa première mission et qui s’était transmis bien trop vite à travers l’Institut de Chicago. Quand on lui ordonnait un mode full commando pour une mission, on lui disait du mode commander raccoon. Heureusement qu’elle n’était pas susceptible pour ça vu que ça ne s’était pas arrêté après, des peluches de râton-laveur pour son anniversaire ou même un déguisement le tout suivi d’une bonne raclée de la jeune femme.

L’échauffement ? Elle avait commencé à l’institut ainsi que sur le chemin du moins le début de celui-ci. De la musique dans les oreilles pour aller jusqu’au point de rendez-vous, les paroles encore en tête, Lux pouvait facilement chanter houhouuuu it’s just me, myself and I, solo ride until I die. Elle utilisait son téléphone quasiment que pour ça, écouter de la musique et aussi obtenir des informations sur les rendez-vous où elle devait aller. La pire technophile de l’institut presque. C’était plutôt étonnant que Priam n’avait pas pu venir, Lux ne pouvait être que piquée dans sa curiosité, que lui voulait leur père ? La brunette préférait largement être présente aux côtés de son frère plutôt que de le laisser seul. « Aucune idée à vrai dire. Mais bon ça sent pas bon pour ses fesses quand papa le convoque. T’as de la chance Monsieur le Loup d’avoir des capacités régénératrices du tonnerre, nous autres on subit les bleu que tu nous infliges pendant la semaine après. » Comme si elle allait se plaindre ?! Depuis toute petite, Lux avait le chic d’être couverte de bleu, ses parents avaient eu peur qu’elle ait une maladie quelconque mais après qu’un sorcier les rassura sur le fait que la petite brune était juste trop casse-cou pour son propre bien, Lux avait continué sa petite vie. Son corps marquée était presque une habitude, la brunette ne se souvenait pas bien de la dernière fois où elle avait vu sa peau pâle sans aucune marque. Enfin si elle s’en rappelait parfaitement vu que c’était la semaine dernière quand elle avait couvert toutes ses marques pour aller s’amuser avec un Terrestre. La première fois que Lux avait fait cela, la jeune femme s’était sentie tellement repoussante sans ses runes puis l’habitude avait pris le pas. « Je peux facilement justifier l’état de mes genoux mister. Une mission lundi où j’ai dû glisser tel une rock star sur le sol. Résultat des courses, pleins d’ecchymose. Promis d’être gentil ? Tu parles c’est comme promettre à un Néphilim qu’il peut gagner les doigts dans le nez contre un Obscur. Attends j’ai même mieux ! C’est promettre à un gosse que tu partageras ton kinder bueno avec lui. » Bon d’accord, Lux avouait facilement qu’au niveau des expressions, elle était complètement nulle mais elle essayait de s’améliorer malgré tout.  


Poste 4
845 mots
- 48h

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Sam 30 Avr - 18:18

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Aucune idée à vrai dire. Mais bon ça sent pas bon pour ses fesses quand papa le convoque. T’as de la chance Monsieur le Loup d’avoir des capacités régénératrices du tonnerre, nous autres on subit les bleu que tu nous infliges pendant la semaine après. » Je ris légèrement en l'observant, levant les yeux au ciel en pensant que, finalement, elle n'avait pas vraiment tore. Moi, ma peau restait toujours assez banale, basanée et sans défauts. Enfin, j'avais quelques cicatrices ici et là dû à des bagarres entres loups. Des blessures de guerre comme nous aimions les appeler. Néanmoins, je connaissais des loups beaucoup plus marqués que moi par les années. Mais bon, faut dire que je suis encore assez jeune. J'ai certes dépassé la trentaine de quatre ans, mais je n'ai pas encore quarante ans, alors, pour moi je suis encore jeune. Certaines loups comme Ashen ne font absolument pas leur âge, moi par contre, je faisais la trente ans sans pour autant paraître un vieux croûton. Merci la génétique. « Oh ça va mademoiselle petite nature à la peau pâle. Puis, ce n'est pas de ma faute si t'es vite marquée hein...la prochaine fois je ferais en sorte de frapper ou tu peux cacher tes coups bleus...puis, tu sais ce qu'on dit ? C'est le métier qui rentre hein. » Ben oui, si elle n'attrapait pas de marques ça voudrait dire que je faisais vachement mal mon travaille. Je n'étais pas là pour la ménager, pour la laisser en paix et évoluer super lentement. Non. De nos jours il fallait apprendre le plus vite possible pour ainsi être préparés en cas de danger, mais aussi pouvoir sauver sa peau le moment voulu. Je ne voulais pas qu'il arrive quoi que ce soit à Lux. C'était hors de question. Une fois que je me rapprochais de quelqu'un c'était généralement définitif et dans tout les sens du termes, faisant ainsi en sorte de protéger cette personne, de lui venir en aide si nécessaire. C'était tout ou rien avec moi, il n'y avait pas de juste mesure. Elle était mon élève, mais également mon amie. C'était ainsi et pas autrement. Je bouge légèrement mes épaules et fait craquer ma nuque.

Malgré le fait que mon épaule aille été deux fois déboîtée sur la semaine, je n'en ressentais plus aucune douleurs ni même aucune gêne. Tant mieux, sinon j'aurais été vachement emmerdé pour lui donner cour. « Je peux facilement justifier l’état de mes genoux mister. Une mission lundi où j’ai dû glisser tel une rock star sur le sol. Résultat des courses, pleins d’ecchymose. Promis d’être gentil ? Tu parles c’est comme promettre à un Néphilim qu’il peut gagner les doigts dans le nez contre un Obscur. Attends j’ai même mieux ! C’est promettre à un gosse que tu partageras ton kinder bueno avec lui. » J'explose de rire face à ses paroles et surtout face à ses comparaisons. Déjà je ne partage effectivement pas mon Kinder Bueno, c'est carrément criminel de partager ce genre de choses ! Non, c'est mon kinder à moi et à personne d'autre. Je me recule légèrement et fais signe à Lux d'essayer de m'attaquer histoire de voir si elle s'y prend toujours aussi mal que la dernière fois. Je lui avais dit de ne jamais cesser de légèrement plier les jambes, ainsi, elle garderait un équilibre certain. Elle ne devait pas tendre les muscles, elle serait beaucoup moins stable sur ses pieds... « Déjà, je tuerais pour un Kinder Bueno Lux... » Elle m'attaque et au dernier moment je l'évite en riant. « Pas assez rapide. » Je lui envoie mon pieds aux fesses d'un air complètement taquin. Pas assez fort pour lui faire mal, mais assez pour qu'elle le sente passé. « Ensuite, je suis toujours sage, un ange tombé du ciel avec une queue et des oreilles...et ne pense pas mal jeune fille je parle de la queue du loup ! » Je part un de ses coups et évite de justesse un autre. Ben voilà, elle va finir par me toucher si ça continue ainsi. Tant mieux, c'était le but dans un sens. Je lui envoie mon pied dans le tibias. « Jambes légèrement pliées Lux, combien de fois vais-je devoir te le dire ! » Lorsque j'entraînais Lux ou Priam je me sentais moi-même, libre mais également utile. C'était une sensation franchement agréable, puis, ça me changeais des loups de la meute. Certains étaient franchement lourds. Parce qu'ils étaient des loups ils se croyaient sur-puissants, alors que bon, sur le terrain ils étaient minables. De vrais clébards.
Poste 5
802 mots
- 24h

HJ; Désolé c'est franchement nul -_-
© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Sam 30 Avr - 23:20

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Oh ça va mademoiselle petite nature à la peau pâle. Puis, ce n'est pas de ma faute si t'es vite marquée hein...la prochaine fois je ferais en sorte de frapper ou tu peux cacher tes coups bleus...puis, tu sais ce qu'on dit ? C'est le métier qui rentre hein. » Lux avait la peau bien trop pâle ce qui était plutôt embêtant pour s’entraîner à l’extérieur, le soleil venant la brûler par ses rayons destructeurs. Le soleil qui pourtant était tellement agréable, une pure contradiction pour les gens ayant la peau pâle. Les premières années de sa vie, Lux avait rougi comme une tomate. La lumière de la vie des Blackthorn qui devait faire gaffe au soleil quand il brillait trop fort sur sa peau blanchâtre. Heureusement au fil des années, la jeune femme gagna en pigmentation n’étant pas non plus basanée mais sur la bonne voie. « Comme si c’était la mienne aussi ? J’ai rien demandé moi enfin si théoriquement j’en demande quand je viens m’entraîner avec toi mais voilà. Ouais mais le métier fait mal enfin comme on dit, pour un Chasseur d’Ombre, la descente aux enfers est plus rapide. » Une réplique qu’elle avait volé des livres d’histoire ainsi que des expressions que sortaient les adultes en latin. Le latin, une langue que la jeune femme avait dû apprendre rapidement à cause de sa condition de Néphilim ainsi que son rang de Blackthorn. Une pression familiale qui la poussait à se dépasser, de plus, elle était l’aînée de sa fratrie, une pression qu’elle se mettait tout de seule pour faire tout à la perfection même si c’était carrément impossible. Diplomate mais pas excellente, tacticienne seulement quand son impulsivité ne prenait pas le meilleur d’elle sur une situation, des lacunes dans le tir à l’arc. Avoir mal était synonyme de progrès du moins c’était toujours ce qu’elle avait appris à l’Académie. Malgré tout, Lux n’abandonnait jamais, on l’avait élevait pour ne jamais abandonner à vrai dire donc c’était contre ses principes fondamentaux. Elle s’étira les bras avant de se mettre en position pour être plus confortable sur ses deux jambes.

« Déjà, je tuerais pour un Kinder Bueno Lux... » Oh boy, la brunette serait également capable de tuer pour des Kinder Bueno, rien que d’y penser ça lui donner faim heureusement que la chasseuse d’ombre avait une armada de bonbons et chocolats dans son sac de sport après tout ça creuser de se faire botter le derrière gentiment par Ciàran. Peut-être que si la séance était pas trop douloureuse, elle pourrait se poser la question de lui dire ou non qu’elle en avait dans son sac. Garder les jambes légèrement pliée alors qu’elle avait appris à les garder tendues pour le maniement de son épée à double lame. La jeune femme essayait d’écouter ce que Ciàran lui disait mais corriger des années de pratique était d’un compliqué. Penser à ses jambes ainsi que la tactique a adopté pour le toucher au moins une fois. En sentant son pied sur ses fesses, la brunette fronça des sourcils pour se reconcentrer un peu plus sur la tâche d’aujourd’hui. « Ensuite, je suis toujours sage, un ange tombé du ciel avec une queue et des oreilles...et ne pense pas mal jeune fille je parle de la queue du loup ! » « Attends rappelle moi qui est le demi-ange ici ? J’avais pensé à la queue du loup, c’est toi qui a l’esprit dérangé. Je suis un modèle d’innocence et de candeur même. » Bon d’accord les derniers mots n’étaient pas totalement vrai mais bon il était pas non plus obligé de connaître toute sa vie personnelle, sa mère disait toujours que c’était mieux de cultiver un jardin secret, secret même pour sa parabatai après tout Lux pouvait également avoir quelques secrets bien à elle, il n’y avait pas de raison qu’elle partage tout. « Jambes légèrement pliées Lux, combien de fois vais-je devoir te le dire ! » Un petit sourire malicieux apparut sur ses lèvres. « Autant de fois que possible pour que ça rentre. Tu sais avec tous les passages à l’infirmerie que je me récolte, faut bien qu’un truc soit touché à la fin. » Son pied dans le tibias ? Pas franchement agréable mais Lux était pas du style à se plaindre vraiment de la douleur, elle vivait avec depuis petite. N’empêche que ça aurait quand même génial d’avoir les mêmes capacités régénératrices que les clébards, ça lui aurait permis de sortir plus vite de cette fichue infirmerie qu’elle connaissait par cœur vu le nombre de temps qu’elle y passait depuis sa première mission. Comme disait sa mère, on ne peut pas tout avoir dans la vie ma petite Lux, tu es née pour être la lumière de nos vies mais aussi pour nous faire de grosses frayeurs apparemment. Sa mère était son modèle après tous les parents de Lux incarnait l’esprit parfait d’un Chasseur d’Ombre, comment Lux n’avait-elle pas pu les prendre comme modèle alors qu’elle était haute comme trois pommes ?
 


Poste 6
840 mots
- 24h

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Dim 1 Mai - 11:33

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Comme si c’était la mienne aussi ? J’ai rien demandé moi enfin si théoriquement j’en demande quand je viens m’entraîner avec toi mais voilà. Ouais mais le métier fait mal enfin comme on dit, pour un Chasseur d’Ombre, la descente aux enfers est plus rapide. » Je lève de nouveau les yeux au ciel, un petit sourire sur le visage. Oui bon, c'est vrai que les Chasseurs d'Ombres ont tendances à se mettre sans cesse en danger, combattant les êtres obscurs ainsi que les démons, voir des créatures comme moi. Les loups-garous ne sont pas tous des êtres charitables, loin de là. Certains sont même avec les Obscurs, tuant les Néphilims, recherchant une gloire malsaine, une indépendance plutôt sombre et cruelle. Je n'avais jamais compris leurs motivations. Pourquoi priver de liberté tout être existante, se faisant ainsi manipuler d'une façon flagrante et même ironique. Je ne suis pas un loup domestique. Certes, comme beaucoup je suis soumis à Ashen à cause de sa position d'Alpha, néanmoins, si un jour il me prenait l'envie de quitter la meute et bien, je le ferais sans aucunes hésitations. C'était ma vie, c'était mes choix. Point. Personne ne pouvait diriger celle-ci, personne ne pouvait me dire comment penser, quoi ressentir. Même pas mon Alpha. Heureusement, j'étais toujours tombé sur des Alpha plutôt sympathique, des loups avec des principes et des idéaux que je partageais sans peine. Je n'avais pas hésité en rejoignant mon ami lors de mon arrivé à Chicago, me battant à ses côtés, défendant ceux qui faisaient parties de cette grande famille. Mais attention, n'allez pas croire que je suis d'accord avec tout ce qu'il fait. Non. Nous avons nos différents, nos conflits, mais jamais rien de bien grave. « Ne remet pas tout sur ta condition de chasseur d'ombre petite fille. Sincèrement, je plains le jour ou quelqu'un te fera un suçon, ça se verra comme le nez au milieu de la figure. » Je ricane avec amusement, imaginant bien Lux avec un gros suçon dans le cou, essayant de le cacher d'une manière ou d'une autre. Oui bon j'ai l'esprit vraiment mal tourné ces temps-ci, il ne faut pas m'en vouloir. D'ailleurs, j'ai tout le temps l'esprit mal tourné, je suis un vrai pervers dans l'âme, mais juste en pensé...les actes chez moi sont franchement rares et je garde ma fierté !

« Attends rappelle moi qui est le demi-ange ici ? J’avais pensé à la queue du loup, c’est toi qui a l’esprit dérangé. Je suis un modèle d’innocence et de candeur même. » Je pouffe de rire. Oui c'est elle le demi-ange mais en attendant j'avais du mal à imaginer Lux comme étant totalement innocente. Ça elle n'allait pas m'avoir avec ses belles paroles, ses faux semblants. Nous avons tous une petite part de perversité dans l'âme, elle y comprit. Bon, je ne connais pas sa vie en détail et sincèrement je ne voulais pas savoir qui lui grimpait dessus pour un rodéo endiablé...Non, décidément cette image me refroidissait plus que de raison. Je lui refait la réflexion sur ses jambes. Bordel, elle n'a pas d'arme à tenir, elle doit répartir son poids au niveau de son corps, sinon, elle allait gentiment finir son nez dans l'herbe et allait encore se plaindre. « Autant de fois que possible pour que ça rentre. Tu sais avec tous les passages à l’infirmerie que je me récolte, faut bien qu’un truc soit touché à la fin. » Je lui envoie mon pied dans le tibias en guise de protestation. Elle voulait que ça rentre ? Et bien, j'allais faire en sorte que ça rentre. « Et bien, je vais finir par en avoir marre de me répéter... » Dis-je un sourire aux lèvres alors que d'un coup je lui attrape le bras et lui fait un croche pied assez brusque, l'envoyant ainsi au tapis. Au dernier moment, avant qu'elle ne touche le sol, je lui retourne le bras et fait en sorte qu'elle se retrouve ventre sur le sol, le bras calé dans son dos. « Tu est trop rigide quand tu te bas Lux, j'ai l'impression que tu as un balais dans le cul. » Je la lâche et me recule de quelques pas, un regard pétillant et amusé. Si elle voulait jouer à celle qui n'écoute pas et bien soit, j'allais me faire un plaisir de lui faire rentrer les choses en force. « Tu n'as pas d'arme. Il faut que tu te dise que ton arme c'est ton corps et pas le contraire. Il faut que tu oublie un peux des enseignements de l'institut. C'est beau d'apprendre aux jeunes à se battre avec une arme...mais vous êtes franchement nuls quand il s'agit du corps à corps. » Non, ils n'étaient pas si nuls mais fallait bien que je la taquine un peux non ?

Poste 7
856 mots
- 24h

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Dim 1 Mai - 20:36

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Ne remet pas tout sur ta condition de chasseur d'ombre petite fille. Sincèrement, je plains le jour ou quelqu'un te fera un suçon, ça se verra comme le nez au milieu de la figure. » La brunette laissa échapper un gloussement, oui un gloussement mais il était temps d’avoir le dessus du moins verbalement parlant. Lux avait toujours eu un petit don pour délivrer des pick-up lines comme personne, toujours plein de confiance résonnant dans ses mots et un sourire malicieux. Comme si ça allait vraiment lui servir contre un Obscur mais bon, il fallait bien essayer avec Ciàran puis depuis le temps, le lupin devait en avoir l’habitude, si ça l’énervait, il fallait juste le dire. Lux en sortait à tout le monde, même Emma la dernière fois qu’elle l’avait vu, d’ailleurs c’était une pick-up line du tonnerre. « Déjà fait et vécu, je me rappelle encore de la réaction de mon père par rapport à ça. Hey dis Ciàran. Aside from being sexy, what do you do for a living ? Je gère tellement. » Nailed it. A la perfection même. Après tout, il n’y avait pas de raison de s’amuser simplement parce qu’elle était en plus entraînement pour améliorer sa technique dans le combat au corps-à-corps. Lux était un phénomène à elle toute seule après tout qui accepterait aussi facilement comme surnom Commander Raccoon ? Too precious for this world. Une Néphilim bien trop malicieuse et arrogante pour son propre bien, les passages à l’infirmerie était surement pour lui montrer que sa partie humaine était encore bien là. Les brûlures de ses runes pour lui reposer les pieds sur terre. Lux n’était pas la meilleure dans ce qu’elle faisait, elle était bonne mais pas la meilleure, la brunette n’avait jamais eu assez d’arrogance pour le dire. Tellement de défauts qui la retenaient de s’exprimer réellement, un cœur torturé par l’ennemi, les trahisons et toutes ces morts. Un cœur n’étant pas à l’épreuve des balles ni des lames démoniaques, elle était en souffrance perpétuelle de devoir supporter chaque jour de pouvoir perdre ne serait-ce qu’un de ses proches. Sa fierté par contre l’empêcher de l’exprimer haut et fort, Lux préférait se cacher de tout ça en stipulant qu’elle n’avait pas peur de la mort. Est-ce que quelqu’un viendrait à la pleurer ce jour-là ? Comment réagirait Priam ? Son petit-frère était toute sa vie, elle s’était pris les foudres d’un démon rien que pour le protéger dès la première mission de celui-ci. La jeune femme ne lui en voulait pas mais quelque chose lui disait que Priam n’était pas encore en accord avec ça.

« Et bien, je vais finir par en avoir marre de me répéter... » Lux n’eut même pas le temps de répondre qu’elle se retrouva au tapis, sur le ventre, une position qu’elle utilise généralement pour dormir et non pour se prendre une pâtée. Il fallait se dire que c’était un bien pour un mal après tout, meilleure elle devenait, moins ses proches restaient en danger en cas d’attaque soudaine. C’était dans ces moment-là que Lux se rappelait la douleur qu’elle ressentait le lendemain d’un entraînement avec Ciàran, elle était toute courbaturée sans avoir la moindre dose de plaisir, tellement injuste. « Tu est trop rigide quand tu te bas Lux, j'ai l'impression que tu as un balais dans le cul. » « Tu vas voir oui si j’ai un balais dans le cul. T’es bien le seul à dire que je suis rigide, je crois que je l’avais pas entendu depuis mes sept ans quand on a commencé l’entraînement pratique. » La brunette se releva, un regard déterminé dans les yeux. Elle allait y arriver. I won’t apologize for the fire in my eyes. Let me show you my true colors. Une chanson qui tournait dans son téléphone et qui semblait tellement bien indiqué ce qu’elle voulait faire à présent, montrer qu’elle était une vraie Blackthorn, rien ne pouvait l’arrêter d’obtenir la maîtrise du corps-à-corps. Lux pouvait y arriver, réussir à pouvoir envoyer au tapis des obscurs moyens. La détermination, un concept de puissance qui pouvait animer la rage de vaincre chez la jeune femme. Finit les plaisanteries, elle n’avait plus peur de devenir qui elle voulait être à présent. Une battante et non la petite-fille qui rigolait à chaque fois qu’elle était envoyée à l’infirmerie.  « Tu n'as pas d'arme. Il faut que tu te dise que ton arme c'est ton corps et pas le contraire. Il faut que tu oublie un peux des enseignements de l'institut. C'est beau d'apprendre aux jeunes à se battre avec une arme...mais vous êtes franchement nuls quand il s'agit du corps à corps. » Elle cligna des yeux montrant qu’elle avait compris et qu’elle essayerait mieux à présent. Elle n’était pas n’importe qui, Lux devait faire honneur à sa famille et si elle devait se faire mal pour ça, ainsi était-il. Passant la main dans ses cheveux attachés, ses boucles brunes, la Néphilim se concentra réellement. « Je vais peut-être sembler stupide à dire ça, peut-on considérer le corps-à-corps comme une danse ? » Lux avait pris pas mal de cours de danse plus jeunes, peut-être qu’elle avait une mauvaise vision du corps-à-corps faisant que sa compréhension était nulle. Si elle avait à calquer les mouvements du loup sur un rythme particulier, la brune pourrait peut-être réussi à le toucher.

Poste 8
894 mots
- 24h

© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Mar 3 Mai - 10:56

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener. « Déjà fait et vécu, je me rappelle encore de la réaction de mon père par rapport à ça. Hey dis Ciàran. Aside from being sexy, what do you do for a living ? Je gère tellement. » Je lève doucement les yeux au ciel avec un petit sourire en coin. Bordel, j'imaginais trop son père devant le suçon, même si je ne l'avais jamais rencontré. En faite, je m'imaginais ses parents couverts de peintures de guerre, hurlant à la mort des phrases incompréhensibles en brandissant des armes, dansant autour d'un feu sacré. Mon dieu...Voilà que je partais dans des délires franchement étranges. En même temps, quand on voit le phénomène qu'est Lux, je ne pouvais que me faire des films. D'ailleurs, je n'avais absolument pas envie de me faire des films vis-à-vis de la jeune demoiselle ni maintenant, ni jamais. Elle et son suçon...mon dieu, ça y est, j'ai des images plein la tête vous voyez. En mode cauchemars. Good. Cet entraînement commençait bien. « Je ne veux rien savoir, pitié, maintenant j'ai des images pleins les yeux tu vois...Mon dieu, je vais finir en enfer. Enfin, c'était déjà prévu mais quand même. » Oui, parce que l'enfer m'attendait j'en étais persuadé. Déjà rien que le fait de coucher avec des hommes n'était pas spécialement catholique, mais de plus j'avais, dans ma jeunesse et bien sur encore maintenant, tué pas mal de personnes. Mais en général c'était de la légitime défense ou encore de la protection rapproché pour les Néphilims. Enfin, pas dans ma jeunesse, là, c'était simplement par instinct de loup...Mais j'avais fais pas mal de bonnes actions entre temps non ? Protégé les autres, les aider, les réconforter...N'avais-je pas mérité une place là haut plutôt qu'en bas ? Bon, si l'enfer c'est baiser à tout va je dis oui et re oui, surtout ses derniers temps. Mais soit, nous ne sommes pas là pour parler de ma vie sexuelle non active. « Et puis tu gère quoi ? Les paillettes et la peinture?Contres-toi au lieu de dire des bêtises. » Dis-je en souriant en levant une fois de plus les yeux au ciel. J'aime bien taquiner Lux, c'est devenu une habitude. Autant je garde un sérieux étonnant avec Priam, autant avec sa sœur c'était une toute autre histoire. Ils étaient différents et pourtant semblables. Bref, des frères et sœurs quoi.

Je la fais donc tomber sur le sol pour qu'elle se retrouve allongée dessus, le ventre contre l'herbe du parc. Lui annonçant également qu'elle était trop rigide, qu'elle avait un balais dans le cul. Ben quoi, faut bien provoquer la tempête pour que celle-ci explose et se remette en question. Ça, je savais faire. « Tu vas voir oui si j’ai un balais dans le cul. T’es bien le seul à dire que je suis rigide, je crois que je l’avais pas entendu depuis mes sept ans quand on a commencé l’entraînement pratique. » Oui, c'est vrai que les Chasseurs d'Ombres ont un entraînement conséquents et ce depuis leur plus jeune âge. Mais encore une fois nous n'avions pas la même vision des choses, du mot « corps à corps ». Certains étaient très doués de natures, se battant férocement et me donnant pas mal de fil à retordre. Je n'ai pas la démesure de dire que je suis un as en combat, que je tue tout mes adversaires comme pour rire...Non, loin de là. Je me débrouille pas mal, certes, je suis un loup redoutable quand je laisse parler mes instincts de survies...mais je peux me prendre une raclée phénoménale quand j'ai quelqu'un de plus puissant que moi. Ashen par exemple. Bon, faut dire que c'est mon alpha et de par cette nature je lui suis soumis et donc, moins enclin à prendre le dessus. Mais quand même, il est plus fort que moi et c'est aussi dû à son âge. J'en ai trente-quatre il en a quarante-cinq, ne cherchons pas plus loin. J'ai beau avoir été transformé à douze ans je n'en reste pas moins un homme. Ok, un homme loup si vous voulez, mais ça ne change pas grand chose. « Je vais peut-être sembler stupide à dire ça, peut-on considérer le corps-à-corps comme une danse ? » Elle c'était relevée et semblait plus concentrée que jamais, ce que j'appréciais sur le moment. Je me détend durant quelques secondes, passant une main dans ma nuque, faisant craquer celle-ci au passage.  « Tu n'es pas stupide, c'est une bonne question. » Je m'approche de quelques pas réduisant la distance qui nous sépares. Non pas pour l'attaquer, mais bien pour répondre à sa question pertinente qui pourrait peut-être l'aidée.

« Effectivement, ça peut ressembler à une danse. Mais une danse assez particulière...Tu dois anticiper le mouvement de l'autre avant qu'il n'aie eu le temps de t'envoyer le coup. Pour ça, tu dois te repérer à ses mouvements, aussi infimes soient-ils. Inconsciemment, tu ne dois faire qu'un avec ton adversaire et surtout te battre tout en réfléchissant...Si tu sait te battre tout en analysant la situation tu pars déjà avec un coup d'avance, alors que si tu fonce tête baissée et bien..tu pars perdante. »
Je tentais de lui expliquer le plus clairement possible les choses, cherchant des mots simples, pas qu'elle soit stupide, mais je ne souhaitais pas commencer à utiliser des phrases trop « bouquins de combats ».

Poste 9
947 mots


© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Mar 3 Mai - 15:43

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener. Les parents de Lux étaient géniaux, la chasseuse d’ombre pouvait s’estimer heureuse de les avoir, une famille unie dans l’adversité ainsi que derrière le champ de bataille. Sa mère avait l’apparence d’une princesse bien qu’elle était assez caractérielle d’après les histoires qu’elle entendait entre deux batailles, Lux avait appris que ses parents ne se supportaient pas plus jeunes, toujours à se prendre la tête de façon admirable, deux têtes brulées jamais d’accord qui faisaient tout pour se pourrir la vie. Qu’avait-il changé depuis ? Oh ils se prenaient toujours la tête depuis leur rencontre dès qu’ils n’étaient pas d’accord. Lydia Blackthorn n’avait pas changé pour ça bien que dans sa vie quotidienne, la femme s’était adoucie au contact de ses enfants de bas-âges. Elias Blackthorn quant à lui avait pu voir son épouse sous un nouveau jour, irradiant de bonheur. Lux. La lumière de leur vie, l’aînée, ramenant le calme après les tempêtes, porteuse d’espoir pour cette nouvelle génération de Nephilim. Il était temps que le bien terrasse une bonne fois pour toute dans ce monde. La brunette avait pris ce rôle au sérieux en apprenant la signification de son prénom qui avait entraîné une certaine arrogance chez la demoiselle du moins une arrogance ne se montrant pas quand elle souhaitait être sérieuse. « Je ne veux rien savoir, pitié, maintenant j'ai des images pleins les yeux tu vois...Mon dieu, je vais finir en enfer. Enfin, c'était déjà prévu mais quand même. » Un petit rire sortit de ses lèvres pleines, des lèvres ayant reçu de nombreux coups mais également des baisers bien que surtout des coups, Lux s’en fichait complètement de ce genre de choses, la brunette n’était pas une princesse pour elle les blessures de guerre faisaient tout leur charme, d’après la Néphilim un corps sans cicatrices étaient moins appréciables qu’autre chose mais c’était l’avis d’une jeune femme ayant grandi en appréciant la beauté des runes cicatrisant sur sa peau pâle, toujours un hématome sur le corps. « Et puis tu gère quoi ? Les paillettes et la peinture? Concentres-toi au lieu de dire des bêtises. » « Je suis plutôt douée en peinture, avoue que la peinture que je me mets sur les visages avant une mission est très réussie. Si tu étais quelqu’un d’autre, je t’aurais bien proposé de comparer ces images avec la réalité mais bon, je sens que je vais plutôt me recevoir un coup pour dire ça plutôt qu’autre chose. » Une personnalité angélique la Lux, non ? Elle ne le savait que trop bien après tout elle n’avait pas forcément de filtre, la brunette avait bien sortie à l’âme-sœur de son cousin une belle pick-up line dont elle ne se vanterait pour le moins du monde devant Zack. Il la tuerait sinon.

« Effectivement, ça peut ressembler à une danse. Mais une danse assez particulière...Tu dois anticiper le mouvement de l'autre avant qu'il n'aie eu le temps de t'envoyer le coup. Pour ça, tu dois te repérer à ses mouvements, aussi infimes soient-ils. Inconsciemment, tu ne dois faire qu'un avec ton adversaire et surtout te battre tout en réfléchissant...Si tu sait te battre tout en analysant la situation tu pars déjà avec un coup d'avance, alors que si tu fonce tête baissée et bien..tu pars perdante. » Anticiper le mouvement de l’adversaire, se mettre à sa place, danser violemment pour réussir à le mettre à terre. Lux ne se faisait pas d’illusion, elle n’arriverait jamais à mettre Ciàran au tapis, l’homme faisait une bonne tête de plus qu’elle et la brunette était trop légère pour ça encore. Si elle pouvait au moins réussir à porter un bon coup, tout deviendrait déjà plus facile, réussir à le déstabiliser en l’atteignant une seule fois. Pas la chance du débutant, la brune ne l’était plus depuis un bon moment déjà. Lux devait faire appel à l’esprit de tactique que les Blackthorn possédaient depuis des générations. Ses jambes légèrement pliées, Lux avait une sensation contradictoire, la brunette se sentait légère dans ses mouvements bien que son corps était bien ancré dans la pelouse. Trouver un rythme pour caler les mouvements du loup-garou sur des temps forts et regarder le moment particulier où sa farde se baissait. Contre-attaquer pour mieux attaquer, encaisser pour riposter. Une stratégie qui marchait généralement bien sauf que bon Ciàran était un bon professeur. Lux attaqua de nouveau, réussissant à s’approcher de l’homme qui lui servait d’adversaire. Son erreur fatale ? Sauter pour éviter un coup qui allait être bien placé dans ses jambes. La chasseuse d’ombre finit encore au sol et cette fois-ci grâce à elle-même rien qu’en trébuchant à la réception de son saut. Note finale : 6.5, 6points pour l’effort d’atteindre l’homme devant elle et le demi point pour s’être ramassée monumentalement, finissant sur le cul. Ses dents étaient serrées, pas franchement ravie d’être tombée sans aucune aide extérieure. C’était Lux messieurs, dames. Prochaine gamelle, n’hésitez pas à continuer de nous regarder pour la voir. « Dis Ciàran, tu diras rien de ce que tu viens de voir à l’Institut hein ? Confidentialité patient-docteur ? »


Poste 10
852 mots


© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Mer 4 Mai - 12:02

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Je suis plutôt douée en peinture, avoue que la peinture que je me mets sur les visages avant une mission est très réussie. Si tu étais quelqu’un d’autre, je t’aurais bien proposé de comparer ces images avec la réalité mais bon, je sens que je vais plutôt me recevoir un coup pour dire ça plutôt qu’autre chose. » Je frissonne devant cette simple idée. Non mais elle va se calmer la petite demoiselle oui avec ses provocations. Pas que cela m'ennuie hein, mais Lux c'est Lux et j'adore son petit caractère. Néanmoins, nous n'étions pas là pour rire, comparer nos peintures de guerres...quoi que, je n'en ai pas spécialement. Moi, je porte de la fourrure, des crocs. Oserais-je le dire ? Une queue. Ouai...double emploie mes amis. « Effectivement.. » Et d'un coup je lui assène un coup dans l'épaule pour répondre à ses paroles, un coup assez puissant pour lui offrir un beau petit bleu le lendemain. Ben quoi, elle avait dit qu'elle allait s'en recevoir une, voilà chose faite. Puis, elle n'avait cas se concentrer non d'un chien. Nous étions là pour un entraînement pas pour bavarder. D'accord, je suis un homme également assez bavard, je l'avoue mais j'essayais de me retenir. Ce qui, en sois, était une chose assez compliquée vu que je répliquais à toutes ses paroles aussi stupides soient-elles. Je ne pouvais m'en empêcher. Je ne suis pas un homme très sérieux, sauf quand je me jette dans une bataille. Là, faut pas me casser les pieds... Néanmoins, je reste un phénomène à moi tout seul. J'aime bien faire mon show quand je me bats, en mode paroles et conneries me voilà. Ça m'avait posé pas mal de soucis dans le temps. Tête en l'air, je me recevais beaucoup de coups mais les rendaient facilement et d'une façon bien plus puissante. Je tente donc de lui faire comprendre la signification de « danser au corps à corps » avec des mots simples et assez calmes. Si elle veut danser et bien autant qu'elle le fasse bien hein. Parce qu'un mauvais danseur ça te marche sur les pieds, un mauvais combattant, lui, crève rapidement et je ne voulais pas cette fin dramatique pour la jeune femme. Ça me ferais royalement chier...Voir de la peine. Oui, oui. Je suis un vrai sentimental moi.

Après mes quelques explications je vois la jeune chasseuse d'ombre se remettre en position et je l'observe en souriant. Allait-elle enfin me toucher ? Peut-être, peut-être pas. J'aurais bien voulu, j'étais là pour ça après tout. Je vois qu'elle tente une attaque et sans grand ménagement j'arrive à l'anticiper. Elle n'avait absolument rien pigé. Je veux l'atteindre une seconde fois aux jambes mais elle saute pour esquiver. Ben voilà ! Sauf que...elle se retrouve une seconde fois les fesses à terre et ce sans mon aide. Je suis surpris sur le coup. Les yeux assez rond, les lèvres pincées je me retiens d'exploser de rire. « Dis Ciàran, tu diras rien de ce que tu viens de voir à l’Institut hein ? Confidentialité patient-docteur ? » Là elle me donne le coup de grâce et j'explose littéralement de rire. Plié en deux, accroupi dans l'herbe, j'en ai les larmes qui coules doucement sur mes joues. Non mais si c'était pas pathétique quand même. Une Chasseuse d'Ombre qui s’étale toute seule dans l'herbe... « Lux...je jure que je ne dirais rien de ce que je viens de voir...ça serait franchement gênant pour toi. Tu as essayé de chasser les mouches en mode Ninja c'est ça ? » Ben quoi, je peux me montrer assez chieur dans mes paroles, je n'allais pas faire d'exception avec la jeune femme. Je l’attrape par la main et la tire d'un coup sec pour la relever, calmant mon hilarité devant cette scène que je venais de voir. « Tu sais où tu as foiré sur le coup ? » Je lâche sa main et tape de nouveau dans ses jambes pour la faire tomber...autant qu'elle reste à terre la pauvre, faut qu'elle apprenne de ses erreurs. « Tu n'anticipe pas. Là tu as anticipé mon mouvement mais pas ton atterrissage...Tu dois te concentrer sur les deux. Tu es fine et rapide, sers toi de ça. » Je me laisse aller sur le sol, m'asseyant en tailleur. « On va prendre une petite pause, t'as assez vu le sol pour l'instant...Dis-moi, toi ça va ? » Dis-je doucement en passant une main dans mes cheveux. Je ne transpirais pas, mes muscles étaient détendus et c'était loin d'être l'un de mes entraînements quotidiens et rigoureux. Quand je m'entraînais avec les loups c'était beaucoup plus violent. Pas de quartiers, on frappais pour faire mal !
Poste 11
835 mots
-24h


© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Jeu 5 Mai - 11:57

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener. « Effectivement.. » Argh l’épaule, pile là où elle avait reçu une lame démoniaque la semaine dernière, Lux se rappelait que le sorcier de l’institut avait bien été embêté pour la soigner avec un sort. Décidément ses adversaires devaient avoir une certaine affinité à la frapper à cet endroit précis. Lux était un vrai phénomène et ça depuis enfant à vrai dire, la première à contredire les professeurs de l’Académie quand elle était sûre d’avoir raison et eux tort, la première à parler un peu trop dans les combats d’entraînement. I won’t apologize for in my eyes, let me show you my true colors Des paroles qui correspondent à l’esprit combatif de la jeune femme, un esprit qui était contradictoire avec tout ce qu’on lui avait enseigné pendant toutes ces années. La brunette avait peur de la mort, peur de perdre ses proches sauf qu’on lui avait appris à devenir bonne amie avec cette dernière, considérer sa mort comme le renouveau, une nouvelle étape de sa vie. Lux se demandait si vivre en tant que Terrestre ne serait pas plus facile que de vivre une vie de danger, Lux aurait pu devenir avocate avec sa tendance à trop parler ou même commerciale ça pourrait être parfait pour la jeune femme mais on ne le saurait jamais car elle était née Néphilim, demi-humaine. Seul perdre ses runes viendraient à l’obliger à vivre une vie plus normale et encore pas vraiment car elle était aussi subjecte à l’isolement dans un coin paumée. Sa bague d’épines pendait à son cours en effet Lux avait pris l’habitude de la mettre en tant que collier plutôt qu’une bague surtout pendant ses missions et ses entraînements afin de ne pas se détruire le doigt en se l’enfonçant dans la chair. Cette bague montrant son appartenance à cette famille si prestigieuse, si respectée, les guerriers de la Rébellion d’après leur réputation, les premiers décimés par le Nouvel Ordre, une famille brisée par la mort, une famille dévouée à la Rébellion malgré tout, une famille traditionnelle qui ne souhaitait que vivre avec sa famille.

« Lux...je jure que je ne dirais rien de ce que je viens de voir...ça serait franchement gênant pour toi. Tu as essayé de chasser les mouches en mode Ninja c'est ça ? » Un regard noir, des yeux émeraudes qui se voulaient froid en entendant ce que venait de dire Ciàran. La jeune femme prend la main de Ciàran afin de retourner sur ses pieds. « Tu sais où tu as foiré sur le coup ? » « Non mais je sens que tu vas me dire où j’ai foiré puis je cherchais pas à faire la ninja pour les mouches, ça arrive à tout le monde de tomber une fois. » Lux se retrouva de nouveau à terre à son plus grand désespoir encore heureux que Ciàran la rejoigne pour s’asseoir en tailleur, la brunette se mit sur les fesses correctement afin d’être mieux installé. « Tu n'anticipe pas. Là tu as anticipé mon mouvement mais pas ton atterrissage...Tu dois te concentrer sur les deux. Tu es fine et rapide, sers toi de ça. On va prendre une petite pause, t'as assez vu le sol pour l'instant...Dis-moi, toi ça va ? » Un rire moqueur venait sortir de la bouche de la jeune femme, Lux relâcha ses boucles brunes afin de laisser la brise venir les caresser ainsi que les boucles puissent venir lui chatouiller les joues. « Une pause c’est une excellente idée après tout, je crois que ma sueur doit imbiber la pelouse en ce moment-même. Tout va bien, juste des petites insomnies en ce moment mais ça passera rapidement sinon toi ça va ? Tout va bien au boulot, ta vie, tes amours et tes emmerdes ? Surtout des emmerdes parce que bon l’amour est bien une emmerde. » Dit la fille qui cherche à trouver son étoile du nord depuis petite, Lux savait très bien que c’était pas parmi les chasseurs de la Rébellion qu’elle le trouvera. La brunette était une romantique dans l’âme, sa mère lui avait toujours dit qu’on avait plusieurs âme-sœurs mais qu’une seule étoile du nord, la personne nous faisant sentir comme chez nous dans ses bras, ouvrir son cœur rien qu’avec un baiser. Lux avait été élévée avec les leçons de sa mère sur l’amour, sa mère qui connaissait son étoile du nord depuis tout petit. Une relation remplie de chamailleries mais qui semblait si idyllique du point de vue de Lux. Son petit-frère et sa petite-sœur étaient les soleils de sa vie mais la brunette souhaitait trouver la lune de sa vie, comme Khal Drogo dans Game of Thrones, une série que regarder souvent la jeune femme. Lux qui en était presque arrivée à se renommer Khaleesi quand elle était plus jeune en commençant cette saga.

Post 12
800 mots
-24h


© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Ven 6 Mai - 16:47

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Non mais je sens que tu vas me dire où j’ai foiré puis je cherchais pas à faire la ninja pour les mouches, ça arrive à tout le monde de tomber une fois. » Je ricane devant le regard sombre qu'elle tente de me lancer. En attendant ce n'était pas moi qui venait de me planter royalement et ce, sans aucune aide de la part de mon adversaire..Faut le faire quand même hein. Je lève les yeux au ciel en l'observant sur le sol, venant la rejoindre en me laissant aller lourdement dans l'herbe. « Mouai...c'est bon assume ta maladresse hein. A falloir travailler sur tes atterrissages Lux, ça laisse franchement à désirer. » Si elle avait son petit caractère et bien j'avais également le mien. Était ce de famille ? Sûrement. Enfin, je n'avais pas énormément de souvenirs de mes grands-parents. Je me souviens du rire de celle qui était à l'époque ma mère. Un son cristallin et mélodieux qui explosait dans les airs quand je faisais une bêtise peut dérangeante. Puis, il y avait l'odeur de celui qui était mon « père » un air sauvage, une odeur de terre alors qu'il travaillait dans les champs, dans le jardin pour nous offrir de quoi vivre convenablement. Je me souviens également des regards qu'ils posaient sur moi...mais des crics qui avaient raisonnés cette nuit là dans mes oreilles. Ce regard de peur qui était figé sur leur visage alors que, doucement, j'émergeais de cette phase lupine après avoir détruit ceux que j'aimais. J'avais anéanti moi-même ma propre famille et, encore aujourd'hui, je m'en voulais cruellement et je devais vivre avec ça. « Une pause c’est une excellente idée après tout, je crois que ma sueur doit imbiber la pelouse en ce moment-même. Tout va bien, juste des petites insomnies en ce moment mais ça passera rapidement sinon toi ça va ? Tout va bien au boulot, ta vie, tes amours et tes emmerdes ? Surtout des emmerdes parce que bon l’amour est bien une emmerde. » Je souris légèrement face à ses paroles. Oui, les amours c'est des emmerdes à la pelle. Sauf que bon, ma vie sentimentale était à zéro, genre vraiment plus bas que terre. Je ne m'en plaignais pas, sauf que oui, parfois l'envie de recommencer une histoire avec quelqu'un me manquais.

« Mon boulot me fatigue, je fais des heures abominables. Pour l'instant on manque de personnels, donc, du coup, même avec les internes nous sommes obligés de travailler plus souvent. Puis, ma vie sentimental n'a pas changé, toujours le néant le plus profond. Enfin, je ne cherche pas non plus...Syrielle a voulu m'inscrire sur un site de rencontre je l'ai supplié d'arrêter ses conneries...Comme si me mettre avec un Terrestre était une bonne idée ! » dis-je en poussant un long soupire en me laissant aller dans l'herbe. Couché sur le dos, je passe mes mains derrière ma nuque. Depuis mon mari mort il y a trois ans je n'avais plus souhaité aimé, sauf il y a peut ou je pensais doucement à recommencer une existence normal. Sauf que c'était plus facile à dire cas faire, malheureusement pour moi.

post 13
553 mots


© 2981 12289 0
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   Sam 7 Mai - 15:55

Lux ▲ CiàranLa vie est un combat que tu dois mener jour et nuit. Je suis là pour t'aider à le mener.« Mouai...c'est bon assume ta maladresse hein. A falloir travailler sur tes atterrissages Lux, ça laisse franchement à désirer. » Lux avait un petit sourire sur le visage en entendant ce que Ciàran venait de lui dire, un petit rire sortant de sa bouche contente de la séance et de la journée. Venant étaler ses jambes devant elle, la brune s’allongea sur celle-ci, histoire de s’étendre correctement et s’étirer par la même manière. Lux faisant craquer ses pieds pour relâcher la pression existante. Ses boucles brunes venant s’étaler contre le gazon frais de la journée, Lux réfléchit un peu avant de répondre à son ami qui l’entraînait depuis un moment. La chasseuse d’ombre sentait déjà où les hématomes allaient sévir le lendemain voir le soir même. « Tu veux travailler comment ? En me balançant d’un arbre pour atterrir sur mes deux jambes ? J’suis pas contre mais bon y a intérêt de faire gaffe parce que je ne suis pas un petit oiseau qui peut s’envoler après. Mes parents m’auraient appelé Birdy sinon. » C’était un beau prénom mais Lux avait toujours été fier du sien et de sa signification plutôt importante pour sa famille. Toute sa fratrie avait un prénom important aux yeux de ses parents, la lumière d’une nouvelle génération, la lumière contre l’obscurité. « Mon boulot me fatigue, je fais des heures abominables. Pour l'instant on manque de personnels, donc, du coup, même avec les internes nous sommes obligés de travailler plus souvent. Puis, ma vie sentimental n'a pas changé, toujours le néant le plus profond. Enfin, je ne cherche pas non plus...Syrielle a voulu m'inscrire sur un site de rencontre je l'ai supplié d'arrêter ses conneries...Comme si me mettre avec un Terrestre était une bonne idée ! » Un fou rire sortit de la bouche de Lux en entendant ce qu’il venait de dire, ça m’étonnait même pas de Syrielle, la brunette se releva pour récupérer son téléphone lui montrait les applications que les filles de l’Institut lui avait installé sur son smartphone. « Je me suis toujours demandé si j’aurais pu évoluer dans le milieu médical si j’avais pas été une néphilim. C’est marrant ça, les filles m’ont installé des applications de rencontres sur mon téléphone et regarde pour moi les profils. Regarde, elles sont toutes sur mon compte Tinder à venir ‘’matcher’’ avec des garçons ou des nanas terrestres et n’importe qui fait l’affaire d’après eux. Tu sais quelle image elles ont mis comme photo de profil ? Ma tête entrain de manger une fraise. J’ai cru que j’allais les tuer. » Lux cliqua sur l’application de rencontres si célèbre afin de montrer à Ciàran les conversations les plus épiques que ses amies ont eu avoir des personnes, des conversations dignes d’un gros fail ou des plus beaux moments épiques de l’application. « Sans déconner, ma réputation chez les Terrestres est foutue avant même que je puisse m’en faire une. Imagine, je tombe sur l’un d’eux quand je vais en soirée, tellement embarrassant. Je ne serais même pas quoi répondre en face à face. » Un sourire moqueur installé sur ses lèvres, s’allongeant aux côtés de Ciàran, regarder les nuages était une activité relaxante lui permettant de se détendre après une semaine plutôt compliqué à vrai dire. Lux souriait, essayant de déterminer à quoi les nuages ressemblaient, trouvant même des comparaisons assez marrantes. Une notification vient la rattraper dans ses rêveries, lui rappelant qu'elle devait être à l'institut dans une heure et demi pour un rendez-vous déterminant les participants d'une mission.

post 14
-24h


© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Bottage de fesses intensif + (Lux)   

 
Bottage de fesses intensif + (Lux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Un entrainement intensif
» Les fesses à l'air par le toit ouvrant d'une voiture...
» EU3 - MOD MEIOU - Partie officielle ouvert à tous (comme les fesses de Koratos)
» Gestion du personnel minier en zone de creusement intensif
» Karlsson et Zajac a un camp d'entrainement intensif .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: