Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy   Jeu 21 Avr - 12:50


The Duo • Light Up The World
Parfois, le Destin a un drôle d'humour !

Calme et sérénité. Elle expire doucement, son coeur ralenti la cadence, son regard se fait plus perçant, ses muscles se contractent. Elle repère sa cible. Et soudain tout se détend et elle lâche la corde. Dans un sifflement presque inaudible la flèche fuse à toute vitesse et va se ficher en plein coeur de la cible, à quelques millimètres à peine des quatre autres qu'elle a lancé. Avec un sourire satisfait, Syrielle baisse son arc et sursaute en entendant les applaudissements derrière elle. Se retournant elle aperçoit une une dizaine de gamins et fronce les sourcils. - Mais qu'est ce que vous faites là vous ? demanda t-elle d'un ton plus amusé qu'agacé. Vous n'êtes pas censés être en cours de runes avec Lux ? Elle regarda l'heure et remarqua que non, en fait ils sont censés avoir cours avec elle maintenant. Ah pardon je n'avais pas fait attention. Bon et bien alignez-vous par trois lignes, je vais chercher les arcs. Elle ébouriffe les cheveux du gamin le plus proche d'elle et sort de la salle d'entraînement jusqu'à l'armurerie pour prendre trois petits arcs d'entraînement et des flèches. Elle sourit aux gardes à l'entrée. Elle va mieux. Son affrontement avec Ciàran a porté ses fruits et depuis qu'elle a enfin craqué, elle semble avoir retrouvé une certaine stabilité. Bon ce n'est pas encore gagné, elle n'a pas encore retrouvé sa patience d'origine, elle est toujours dure et froide mais c'est aussi une sorte de protection. Elle en a bavé ces derniers temps et elle ne veut pas sombrer. Il lui faut encore trouver un équilibre et le fait de ne pas avoir encore retrouvé Talhia n'aide pas. Elle s'inquiète et se sent encore coupable ce qui n'aide en rien.

- Bon allez les champions, vous avez des affiches représentant des silhouettes maintenant. Alors essayez de tirer partout où vous êtes sûrs de tuer ou de blesser gravement votre adversaire parce que parfois, l'archer est le seul à pouvoir sauver la vie de ses coéquipiers. Plus en hauteur, avec plus de recul il peut voir des obstacles avant les autres et les protéger. C'est son rôle. Elle a prit une voix neutre pour leur expliquer. Elle sait qu'elle est parfois dure avec ces gamins mais ce n'est pas contre eux, ce n'est pas qu'elle ne les aime pas au contraire. Elle n'a pas été assez dure avec Talhia justement parce que c'était sa petite soeur et le résultat en a été catastrophique. Elle ne comptait pas laisser tout ça se reproduire. Alors elle était dure, exigeante avec ces gosses et en même temps elle était d'une patience inouïe, leur montrant quand ils ne savaient pas faire, leur apprenant tout ce qu'elle savait, répétant encore et encore jusqu'à ce que tout soit bien ancré dans leur tête et dans leur corps. Jusqu'à ce que tout ne soit plus qu'un réflexe, qu'ils ne réfléchissent même plus avant d'agir. Un réflexe qui pourrait leur sauver la vie. Une heure passe, les enfants ont bien travaillés. Syrielle est plutôt fière, ils s'améliorent de cours en cours et bientôt ils seront d'excellents chasseurs. Elle a les plus "moyens" pour le moment. Ceux qui vont bientôt recevoir leur marque mais qui ne l'ont pas encore eu. Vers la fin du cours, elle remarque que plusieurs Chasseurs d'Ombres assiste à son cours. La plupart sont des parents, très fiers de leurs enfants. Elle croise aussi le regard d'Annabelle et se rappelle qu'il faut qu'elle lui parle. Mais pour le moment elle fini son cours.

- Allez c'est bon pour aujourd'hui, tout le monde pose son arc, allez ramasser les flèches et vous pourrez y aller. Les enfants se précipitent pour tout ramasser puis ils la saluent gaiement et repartent. Syrielle termine de tout ranger, ramène les armes à l'armurerie puis réfléchit entre aller se balader en ville, se fondre parmi les Terrestres pour se changer les idées, s'entraîner encore un peu ou ... un gargouillement de son estomac lui rappelle qu'elle n'a rien mangé depuis un moment. Elle se rendit donc dans la cuisine et commença à se préparer un sandwich et prit une bouteille d'eau dans le frigo. Alors qu'elle finissait sa préparation, quelqu'un entra dans la cuisine et elle leva brièvement les yeux sur Annabelle. Tiens, le Destin pouvait avoir un drôle d'humour. - Salut, lança Syrielle en lui souriant. Tu veux manger quelque chose ? J'suis en train de préparer des sandwichs, proposa t-elle. Elle avait discuté avec Emma il n'y a pas très longtemps et avait pensé à quelque chose. Elle comptait bien en parler avec Annabelle. Relevant les yeux elle croisa les prunelles caramel de la jeune femme et se rendit compte que la petite fille qu'elle avait connu avait bien grandi. Elles ne s'étaient pas tant vues que ça ces derniers temps, se croisant sans réellement se parler énormément. Sissy savait qu'elle était la Parabatai d'Emma ce qui suffisait à la faire rentrer dans la catégorie "personnes importantes" aux yeux de Sissy. D'où la proposition qu'elle voulait lui faire. - Alors comment vas-tu ? lui demanda t-elle tout en mordant dans le pain de mie. Autant y aller en douceur.  
copyright acidbrain


914 mots
poste 1


Dernière édition par Syrielle Lightwood le Lun 2 Mai - 16:39, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy   Sam 23 Avr - 0:50



❝Light Up The World❞
Syrielle Lightewood & Annabelle Whitehall
Les jours à l'institut se ressemblaient, mais ils n'étaient jamais les mêmes. C'était ce qui plaisait le plus à Anna, le fait de ne pas savoir de quoi sera fait demain, de ne pas savoir ce qui l'attendait, de ne pas répéter la même rengaine routinière chaque jour, même si elle avait ses petites habitudes, son rituel quotidien. Matinale, elle figurait parmi les premiers levés de l'institut, la première étape du rituel constituait à prendre une douche, chaude, presque brûlante, avant de terminer sur une note froide, pour se réveiller pleinement. Emmenant sa stèle avec elle, elle profitait ensuite du fait d'être nue pour retracer les runes qui avaient besoin de l'être en serrant les dents. Au fil des années, elle s'y était habituée, à cette sensation de brûlure froide, comme une congère que l'on vous plaquerait à même la peau, mais même avec l'habitude, cela restait douloureux, une douleur amoindrie par l'habitude, mais une douleur quand même. C'était ensuite le moment qu'elle se gardait pour s'entraîner. À une heure matinale comme celle-ci, la plupart des autres chasseurs étaient encore à la douche, ou bien prenaient leur déjeuner, Anna, elle, préférait prendre son déjeuner après, elle était ainsi seule pendant sa séance d'entraînement, ce qui lui permettait de se lâcher, d’extérioriser ses émotions, sans craindre d'attirer l'attention.

L'entraînement constituait une partie intégrante de la vie d'un chasseur, ils se devaient tous d'être au meilleur de leur forme, de pousser chacune de leur capacités physiques au maximum. Ainsi, Annabelle commençait par un footing, puis elle enchaînait avec une séance de musculation, là où elle péchait le plus, peut-être, son petit gabarit allait en adéquation avec sa force, mais elle restait indéniablement plus forte physiquement que n'importe quel terrestre. Par ailleurs, les runes lui permettaient de combler cette lacune. Mais Annabelle était plus dans la vitesse, l'agilité, la précision, l'exploitation des points faibles, c'était comme cela qu'elle triomphait. Elle enchaînait ensuite par du corps-à-corps, parce qu'il était important de pouvoir se défendre, même une fois désarmé. Après quoi elle s'entraînait au combat armé, d'abord avec ses dagues jumelles chinoises, ses armes fétiches, puis avec son poignard séraphique. La dernière étape de son rituel était le tir à l'arc, peut-être ce qu'elle préférait, ce qui expliquait de facto pourquoi elle terminait par cela. Précise, adroite, Annabelle ne manquait que rarement, sinon jamais, sa cible et ce, même lorsqu'elle n'utilisait aucunes runes pour accroître son adresse au tir.

Les cours avaient commencés et les jeunes chasseurs allaient et venaient sur le terrain d'entraînement, d'un chasseur aguerri à l'autre. Annabelle connaissait la plupart d'entre eux, elle vivait ici depuis l'enfance, ou presque, depuis la mort de ses parents, quelques mois après sa naissance... Même si elle n'était pas suffisamment vieille à l'époque, dès qu'elle fut en âge, elle se marqua de la rune du deuil, une rune permanente, afin de ne jamais oublier, parce que, même après toutes ses années, même si elle ne les avaient pas connus, la mort de ces parents restaient douloureuses, parce que c'était une forme de respect qu'elle pouvait, qu'elle voulait leur rendre, à eux. Alors qu'elle se préparait à quitter le terrain d'entraînement, rangeant son arc et son carquois, le regard d'Annabelle croisa celui de l'instructrice : Syrielle Lightwood. La peau couleur caramel, les yeux noisettes, le sourire charmeur, les cheveux impeccables, Syrielle était la première femme par laquelle Annabelle avait été attirée, il y avait de cela plusieurs années déjà, sans jamais ne lui avoir dit. Pourtant, cette attirance qu'elle ressentait pour son aînée n'avait jamais réellement disparue, Annabelle se contentait de l'ignore, de l’intérioriser, comme elle le faisait toujours. Quittant le terrain d'entraînement Annabelle salua d'un hochement de tête Syrielle, lui adressant un sourire poli, puis, alors qu'elle s'éloignait, ébouriffa les cheveux d'une jeune chasseuse, âgée tout au plus d'une quinzaine d'années.
"Ne tire pas sur l'instructrice, elle risque de ne pas apprécier..." Déclara Anna en souriant, avant de faire un clin d’œil à la jeune chasseuse, quittant définitivement le terrain d'entraînement. Encore moite après l'entraînement, Anna retourna prendre une douche, plutôt que de se diriger directement vers le réfectoire pour y prendre son petit déjeuner.

Finalement lorsqu'elle arriva au réfectoire, Syrielle était déjà là, se préparant un sandwich. Visiblement, son cours était déjà terminé. Annabelle s'arrêta sur le pallier en la voyant là et déglutit avec difficulté, elle ne s'était pas retrouvée en tête à tête avec la jeune femme depuis longtemps, plusieurs mois, si ce n'était guère plus. Puis finalement, elle entra malgré tout dans le réfectoire. Ces pensées commencèrent à dévier, comme elles le faisaient chaque fois lorsqu'elle était seule avec Sissy. La jeune femme lui proposa alors de se joindre à elle et Annabelle répondit à son sourire, plus impersonnellement peut-être qu'elle ne l'aurait voulu, avant de lui répondre. "Merci, mais si ça ne te dérange pas, je vais plutôt opter pour un bol de céréales, je n'ai encore rien avalée de la journée..." Annabelle fouilla les placards, se dégotant un bol, une bouteille de lait, une grande cuillère ainsi que des flocons d'avoine aux fruits des bois. Préparant son bol, elle s'adossa contre le plan de travail en enfournant la première cuillerée dans sa bouche, un peu gênée, intimidée de manger avec Syrielle. Quand celle-ci lui demanda comment elle allait, Anna haussa une épaule, terminant sa bouchée avant de lui répondre, relevant son regard noisette sur elle. "Ca va, comme toujours. Et toi ?" Ce n'était bien sûr pas la vérité, depuis qu'Emma avait quittée l'institut, ce n'était pas facile pour Annabelle, elle souffrait beaucoup de l'absence de sa parabatai, elle se rappelait encore l'époque où Emma et elle étaient les premières levées, pour profiter de la tranquillité de l'institut pour s'entraîner juste elles deux. Cette époque était révolue, désormais, mais pourtant, Anna continuait de se lever aux aurores, de s'entraîner, comme elle le faisait avant, sauf que désormais, elle était seule. "Ton cours s'est bien passé ? Il y avait des archers prometteurs dans le lot ?" Ajouta-t'elle, davantage pour faire la conversation que par réel intérêt, pour meubler, pour éviter qu'il n'y est un blanc. Elle enfourna une nouvelle bouchée de céréales dans sa bouche, guettant la réponse de Sissy du regard.

© Pando
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy   Sam 23 Avr - 15:36


The Duo • Light Up The World
Parfois, le Destin a un drôle d'humour !

Syrielle admira Annabelle quand elle entra dans la cuisine. Elle ne l'avait pas vu depuis très longtemps et si elle se souvenait d'elle comme d'une jolie jeune fille un peu effacée, elle se rendait maintenant compte que la jolie jeune fille s'était transformée en une magnifique femme. Des formes juste où il fallait, une belle crinière brune et légèrement ondulée, une peau de pêche, oui Annabelle n'était décidément plus l'enfant qu'elle avait connu. Ca l'a perturba tellement qu'elle en rata son pain de mie pour étaler le beurre de cacahuète sur son doigt. Elle retint un juron et lécha la pâte avant d'en étaler pour de bon dans son sandwich et d'y ajouter de la banane et même des pépites de chocolat. Okay, pas très light mais elle s'était entraînée toute la matinée et elle avait besoin de sucre sinon elle allait tomber dans les pommes. Tout en finissant sa préparation elle regarda Annabelle qui attaquait ses céréales avec une sensualité dont elle était sûre qu'elle n'était même pas conscience. Elle lança donc la conversation pour se redonner contenance et arqua un sourcil sceptique à la réponse de la Chasseuse d'Ombres. Okay, ou elle était une très mauvaise menteuse ou bien elle était dans le même état que Sissy précédemment. Elle hésita à lui dire qu'elle mentait très mal puis renonça et attaqua d'un autre angle. - Et sans faux semblant, comment vas-tu vraiment Anna ? demanda t-elle sincèrement impliquée sans qu'elle même ne réponde à la question. Elle savait ce que c'était que de dire des "ça va" à tout bout de champ parce qu'on savait très bien que c'était ce que voulait entendre les autres et qu'on avait pas envie de s'imposer. Mais elle savait aussi que parfois, on avait vraiment besoin de parler et de se confier. Elle mordit dans son sandwich avant de reprendre la parole. - J'ai vu Emma il y a quelques jours. Elle ne chasse plus vraiment de ce que j'ai compris. Ca ne doit pas être facile pour toi. Elle ne voulait pas être méchante, elle s'inquiétait réellement pour la jeune femme.

- Ton cours s'est bien passé ? Il y avait des archers prometteurs dans le lot ? s'enquit Anna changeant royalement de sujet. Syrielle arqua de nouveau un sourcil - c'était sa marque de fabrique - mais ne fit pas de commentaire supplémentaire. - Quelques uns. J'en ai deux qui sont vraiment très bons pour leur âge et d'autres qui sont bons mais probablement meilleurs en corps à corps ou à l'épée. Elle but une gorgée d'eau avant de s'asseoir sur le comptoir de la cuisine avec grâce, balançant doucement ses jambes dans le vide. Elle fixait Annabelle en train de manger en silence, se perdant dans ses pensées. Elle se demandait ce que ça faisait de perdre sa parabatai sans qu'elle soit décédée. Emma était toujours là mais elle ne se battait plus vraiment, elle ne participait plus à leurs missions, leur guerre, elle était présente mais à part comme un électron libre tournoyant autour du noyau central mais sans jamais faire parti du cercle. Elle se demandait comment elle même aurait réagi si c'était Lux et non pas Emma qui avait fait le choix de quitter la Rébellion. Et elle se demandait surtout comme Lux, elle, aurait réagi si ça avait été elle. Parce que Syrielle savait qu'elle aurait pu être à la place de Emma. La mort et la perte faisaient parties de la vie des Shadowhunters mais certains ne les acceptaient pas pour autant. Quand sa mère était morte et que sa soeur avait disparue, elle aurait pu déclarer forfait, s'avouer vaincue et sortir du système. Mais Syrielle était moins douce qu'Emma et surtout plus coriace. Et plus dure aussi. Elle avait plutôt fait le choix de taire ses émotions et de se battre deux fois plus quitte à en crever aussi. Jusqu'à ce que Ciàran ne la sorte de ce cercle infernal. Et puis Sissy se dit qu'elle n'aurait jamais pu abandonner Lux, la laisser se battre seule. En pensant à ça ... - Avec quelle équipe chasse tu ? s'enquit-elle en revenant brusquement à la réalité.    
copyright acidbrain


726 mots
poste 3


Dernière édition par Syrielle Lightwood le Lun 2 Mai - 16:40, édité 1 fois
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy   Mar 26 Avr - 18:20



❝Light Up The World❞
Syrielle Lightewood & Annabelle Whitehall
Après avoir avalé la première bouchée de mes céréales, je poussai un bref soupir, Sissy voyait clair dans mon manège. Non, les choses n'allaient pas bien, non, tout n'était pas blanc... De toute façon, je n'avais jamais fais partie de ces gens qui voient tout en noir ou en blanc, je suis plutôt du genre à percevoir les nuances de gris, plus claires, plus sombres, selon les événements. Mais en ce moment, je devais reconnaître que, bien malgré moi, les nuances étaient plus sombres qu'elles n'étaient claires. J'haussai une épaule en venant planter mon regard dans celui de la chasseuse. "Que puis-je te répondre ? Que ça ne va pas ? Qu'Emma me manque affreusement ? Que je me sens perdue et abandonnée sans elle ? C'est le cas, et après ?" Lâchai-je simplement en gardant mon regard dans celui de Syrielle. Avouer cela humidifia mes yeux et, avant qu'elle ne puisse surprendre les larmes qui menaçaient de couler, je détournai le regard, fermant les yeux un bref moment pour reprendre contenance en secouant la tête, puis, après être parvenue à me ressaisir, je revins planter mon regard dans celui de la brune au teint halé, répondant à nouveau lorsqu'elle m'interrogea sur Emma "Oui, c'est dur, ça me fait du mal, mais je fais avec, ce n'est pas ça qui va m'abattre et Emma reviendra à la raison, tôt ou tard." Même si j'insufflai toute ma conviction dans cette affirmation, qu'Emma reviendrait tôt ou tard à l'institut, qu'elle reprendrait sa place parmi nous, j'étais consciente que c'était de la poudre aux yeux, que j'étais loin d'être aussi certaine de cela que je ne le laissait paraître. Au mieux, je n'avais qu'un espoir incertain qu'elle reviendrait, que mes suppliques répétées finiraient par avoir raison de sa volonté, que tout un tas d'autres facteurs feraient qu'elle reviendrait, mais au fond, je ne pouvais pas l'y forcer et c'était dur d'accepter que, peut-être, nous ne serions plus jamais une équipe, elle et moi.

Puis j'interrogeai à mon tour Syrielle sur le déroulement de son cour, avalant une nouvelle bouchée de céréales, alors que je continuai de m'appuyer contre le plan de travail du réfectoire. C'était loin d'être subtil, comme changement de sujet, mais je n'avais pas envie de m’épancher sur mes problèmes, ce n'était pas mon genre et, de toute façon, en parler ne permettaient pas de les résoudre, au mieux, c'était un soulagement temporaire, comme une pommade apaisante sur une brûlure au troisième degré. J'hochai doucement de la tête à la réponse de Syrielle. Beaucoup de chasseurs choisissaient ou privilégiaient le combat au corps à corps, que ce soit désarmé ou à l'arme blanche, mais ils en oubliaient vite que sans archers pour soutenir la première ligne, ils n'étaient que de la chair à canon et que l'on avait un panel d'actions bien plus conséquents que ce que l'on pourrait croire à distance. C'était dans cette optique que je me suis spécialisée dans l'archerie, d'une position reculée ou sur-élevée, je disposai d'une maîtrise totale du champ de bataille, je pouvais évaluer les risques, prévoir les actions adverses, protéger les points les plus sensibles, sans prendre le risque d'être aussi exposée que ceux qui combattaient en première ligne. Syrielle était assise sur le comptoir, balançant ses jambes d'avant en arrière, comme une enfant. Malgré moi, cette vision de Syrielle m'arracha un sourire et je m'empressai de détourner la tête, enfournant une nouvelle bouchée de céréales entre mes lèvres. C'était perturbant de penser à Syrielle en ces termes. Elle était mignonne, attendrissante, mais pourtant, elle était loin d'être une enfant, sa poitrine généreuse, ses lèvres pulpeuses, sa grâce féline et séductrice, ses formes rebondies, tout dans son apparence, autant que dans son attitude, la différenciait d'une enfant. Elle était terriblement séduisante et je m'en voulue d'éprouver ces pensées. Je ne pouvais pas, je ne devais pas penser à Syrielle de cette manière, quand bien même j'avais toujours éprouvé une certaine attirance pour elle, elle était une chasseuse d'ombres, elle aussi, je ne pouvais pas me permettre de trahir ma couverture... J'avais un devoir envers l'Enclave : celui d'engendrer une descendance et d'aider à la survie de notre espèce. Je relevai la tête en entendant la voix de Syrielle, qui m'interrogeait sur l'équipe avec laquelle je chassais désormais, replaçant une mèche de cheveux derrière mon oreille, je détournai le regard, je savais que la réponse n'allait pas plaire à mon aînée.
"Pour être franche... Je n'en aie pas, je chasse seule... Je ne me sens pas encore prête à intégrer une nouvelle équipe.." C'était la réalité. Depuis toujours, Emma avait été ma partenaire, celle avec qui j'avais toujours chassé et j'avais du mal à me dire qu'il fallait que j'intègre une nouvelle équipe, parce que c'était bien trop risqué de chasser seule... J'avais toujours l'espoir qu'elle allait revenir.

© Pando
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy   Jeu 28 Avr - 17:56


The Duo • Light Up The World
Parfois, le Destin a un drôle d'humour !

Syrielle ancra son regard dans celui d'Annabelle. Bien sûr qu'elle n'allait pas bien. Bien sûr qu'elle était perdue, qu'elle se sentait trahie et abandonnée, c'était tout à fait normal comme sentiments, Emma était sa parabatai son autre moitié, et elle était parfaitement bien placée pour savoir le lien qui les unissaient. Elle même se sentirait probablement comme ça si c'était Lux qui lui avait fait défaut. Elle et Lux étaient comme des jumelles, elles étaient les deux moitiés d'un tout et étaient malheureuses quand elles étaient séparées alors elle ne voulait même pas imaginer ce que pouvait ressentir Annabelle. Pour autant elle devait extérioriser ne pas tout garder pour elle. Okay c'était l'hôpital qui se foutait de la charité vu comment elle même gardait tout pour elle mais c'était justement parce qu'elle savait la torture que c'était qu'elle ne voulait pas de ça pour la jeune femme. - C'est déjà une bonne chose de le dire, commenta t-elle d'une voix neutre. Elle savait qu'elle avait tendance à pousser les gens à bout avec une neutralité et une froideur qui faisait bondir et lui valait parfois le surnom de "Reine des Glaces" mais au final, les gens se sentaient toujours mieux. Elle arqua pourtant un sourcil quand Anna lui affirma que Emma reviendrait. Elle même n'était pas convaincue et pourtant elle n'était pas totalement sans espoir non plus. - Peut-être que oui ... rétorqua t-elle sans s'avancer plus que ça. Si il y avait bien une chose à dire sur Syrielle c'était qu'elle ne parlait jamais pour ne rien dire et plutôt pas assez que trop.

La conversation dériva sur son cours et sur ses élèves. La plupart choisirait le corps à corps, ils pensaient tous qu'être un archer s'était être en retrait, que c'était moins important sans se rendre compte que tous les Chasseurs d'Ombres devait leur vie, un jour ou l'autre, à un archer. Tous sans exception. Les archers étaient la base, le pilier d'une équipe. Sans eux certains se trouveraient déjà dans la cité des os. Sissy en profita pour grimper sur le plan de travail pour manger son sandwich. Elle faisait toujours ça. C'était une habitude qu'elle avait prit enfant quand sa mère la prenait avec elle et la mettait à cet endroit pour cuisiner. C'était devenu sa place et rien n'avait changé au fil des années. Tout le monde le savait, quand Sissy était dans la cuisine, elle s'asseyait toujours ici. Attrapant in extremis un morceau de banane qui tombait, Sissy le mangea et se lécha le doigt sans remarquer le regard d'Annabelle sur elle. Quand on la voyait ainsi, parfois si enfantine, l'air si doux, si délicat personne ne pouvait se douter qu'elle était l'une des plus féroces guerrières du monde obscur. Finalement, se tournant vers Annabelle elle lui demanda avec qui elle chassait en ce moment. Sa réponse lui fit froncer les sourcils, assombrissant ses jolies prunelles caramel. - C'est dangereux de chasser seul et totalement interdit aussi, rétorqua t-elle durement. Ce n'était pas contre Anna, elle s'inquiétait juste. Sissy avait tendance a être très protectrice et encore plus depuis que sa mère était décédée et sa soeur disparue. Elle admira longuement la jeune femme, elle savait qu'elle était une guerrière farouche et déterminée mais seule, elle ne tiendrait pas longtemps. Il y a une place libre dans mon équipe. Tu n'a qu'à la prendre. Elle ne lui laissait pas vraiment le choix en fait mais elle ne le lui dit pas. En attendant le retour de Emma, précisa t-elle pour la faire plier à sa guise. Quand elle le voulait, Sissy pouvait être une fichue manipulatrice. Elle savait très bien cerner les gens, connaissait leur motivation, cherchait encore et toujours jusqu'à ce qu'elle arrive à ses fins. Sautant gracieusement sur le sol, elle nettoya rapidement son assiette et attrapa sa bouteille d'eau. - On va se faire un entraînement ? proposa t-elle à la jeune femme d'un ton plus doux.  
copyright acidbrain


704 mots
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy   

 
THE DUO • Light Up The World feat Anna & Sissy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» tanya ♛ we light up the world
» This is a mad world (feat Hannibal Lecter)
» You're the light Inside my eyes feat Shido Rioko
» Clothes and shoes, the perfect world ~ Feat Rebekab Mikealson et Caroline Forbes
» It's a mad world [Feat Evan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: