Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Here we are again- Corrin&Jesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 3:05

C'est sur un coup de tête que j'ai décidé de passer la soirée au Quantum ce soir. Je n'ai jamais été vraiment du genre a sortir seul dans les bars juste comme ça, mais ce soir étais plus barbant que n'importe quel autre soir pour une raison qui m'échappe. De plus, j'ai toujours apprécié la présence des loups-garous. Je n'ai jamais rencontré un lycanthrope dans un contexte autre que l'entraînement, et j'aimerais bien en apprendre plus sur leur vision du monde. J'adore la façon dont-ils fonctionnent; le plus fort règne, et la seule façon de le détrôner est de l'anéantir. Ainsi, seul les forts peuvent accéder au pouvoir. D'ailleurs, leur Alpha actuel est resté invaincu depuis des années et je dois avouer que je ressens une certaine admiration envers lui.

J'arrive au bar en question, en effet ce dernier est précédé par sa réputation. Considéré comme étant l'un des bars les plus branchés de Chicago, je ne suis pas déçu en voyant la façade du bâtiment. Bien sûr, on me demande mes cartes à l'entrée. J'ai à peine 21 ans et mon physique donne souvent l'impression au gens que je suis plus jeune. Le portier me poses quelques questions et je souris en coin sachant que la plupart du staff est soit lycanthrope, soit chasseur d'ombre. Il est inutile de s'attarder plus longtemps, j'approche ma bouche de l'oreille du grand gaillard et je lui glisses quelques mots sur les loups-garous et la Rébellion. Il me regarde surpris et me laisse entrer. Enfin!

La clientèle du bar est variée, quoi que plusieurs jeunes apprécient grandement l'endroit. Tous semblent passer un bon moment, la musique et bonne et les boissons colorées que j'aperçois ici et là dans les mains des fêtards semblent assez bonnes elles aussi... Je ne suis pas du genre à boire jusqu'à ne plus me souvenir de ma soirée, mais boire de temps en temps ne m'a jamais dérangé. Je préfère tout de même faire attention, il faut toujours être prêt à toute éventualité, et une personne bourrée n'est pas prête à grand chose... Je décide tout de même de prendre un verre histoire de contribuer à encourager le bar et le bar man sera probablement lycanthrope...

Je cherches du regard le bar quelques instants puisque l'endroit ne m'est pas familier. Mais quand je le trouves, c'est plutôt le barman qui attire mon attention. Il me fallut quelques secondes avant de reconnaître le jeune homme. Jesse. Jesse Starkweather. Ça devait faire au moins 1 ans que je ne l'avais pas vu! Auparavant, Jesse, moi et son parabatai Jordan formions autrefois une équipe. Le lien qui unissait mes deux co-équipiers était indescriptible, ils avaient une relation fusionnelle. Il paraît que c'est ainsi pour tout les parabatai, mais Jesse et Jordan sont les seuls avec qui j'ai eu la chance de travailler. Je me sentais presque comme si je combattais auprès d'une seule personne, leurs mouvements étaient synchronisés à un point tel ou il était impossible de prédire leurs actions. Il agissaient en parfaite harmonie. On aurait presque dit que chaque bagarre était une chorégraphie qu'ils avaient répétée des millions de fois auparavant et qu'ils éxécutaient sans la moindre erreur. Je me surprenais parfois à envier Jordan d'être aussi proche de Jesse... Il faut avouer que c'est un jeune homme tout simplement magnifique! J'aurais payé cher pour passer une nuit avec lui... Parfois je m'adonnais également à envier la forces dont-ils faisaient preuve tout les deux, mais au moins je pouvais me consoler en me disant que cette force est aussi la mienne car je suis leur co-équipier. Enfin j'étais... Un jour les deux jeunes hommes sont sortis pour je ne sais quelle raison, et seul l'un d'eux est revenu à l'institut... Enfin, revenu est un grand mot... On a retrouvé Jordan à moitié mort devant l'institut et il n'a pas survécu. Je n'ai eu aucune nouvelle de Jesse depuis. J'étais bien au courant qu'il s'était battu avec Jordan pour sa survie, quoi que les motifs du combat m'étaient inconnus. Je n'en voulais pas a mon ami d'avoir tuer notre compagnon, l'un ou l'autre devrais l'emporter ce soir là et le plus fort en est sorti vainqueur. Ainsi sont les lois qui régissent notre monde.

Je m'approche du comptoir d'un pas décidé, Le beau brun et moi ne nous sommes pas laissés dans de mauvaises circonstances et il n'a aucune raison de ne pas me parler, donc autant lui faire la discussion! De plus le fait qu'il travail ici fait passer un carrousel de question dans mon esprit, questions auxquelles seul lui peut répondre!

"Hey Jesse! Ça va!!! Ça fait un bail!! T'étais passé ou?"
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 11:22


HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Une soirée de plus à contrôler un bar qu'il n'arrivait pas à supporter. Avec le temps, Jesse s'était presque mis à suivre les mots de Jordan. Ce qui n'était pas pur n'était pas bon, soit. Mais il savait bien maintenant que ce n'était pas vraiment vrai. La meute de loup-garous avait réussi à le lui prouver, et, même s'il ne s'y sentait pas à sa place, il ne pouvait pas les considérer comme ce que Jordan faisait, avant. Il était donc là, à ce bar, à servir qui le lui demandait en affichant par moment des sourires pour faire plaisir aux clients. Faux sourires, mais depuis le temps il s'était habitué à le faire. Il s'était habitué à faire croire aux autres qu'il se sentait bien, qu'il était même bien ici, avec eux, alors qu'au fond il ressentait que son corps, que son cœur étaient à moitié morts. Il était à moitié mort, surtout depuis qu'il l'avait perdu. Lui, Jordan.
Ce fut pourquoi ça fit un choc à Jesse lorsqu'il vu le visage du garçon avec qui il était en équipe, auparavant. Ils étaient trois : Jordan, Jesse, et... Lui. Lui, c'était Corrin. Et il ne lui avait pas adressé la parole depuis le soir où il avait laissé Jordan mourir, il ne lui avait pas adressé la parole parce qu'il ne voulait plus avoir ce genre de contact, parce que cette vie n'était clairement pas pour lui. Il ne lui avait plus adressé la parole également parce que sa vision lui rappelait Jordan, lui rappelait les missions et les soirs où ils partaient chasser du démon, tout les trois. Et ça lui rappelait encore plus sa douleur, profonde douleur. C'était également sa vision qui lui faisait penser au fait que les runes qui parcouraient avant son corps avaient disparues le soir où il s'était transformé, se changeant en une coloration jaune pour ses yeux, et rien de plus, rien de moins.
Il avait seulement posé son regard sur lui à ses mots, finissant de remplir le verre d'une des personnes qui était au bar avant de reporter son attention sur elle, qui lui parlait et qui avait visiblement besoin d'écoute. Mais il n'avait pas spécialement envie de l'écouter, alors il lui avait dit qu'il reviendrait juste après avoir fini de servir tout le monde. Il n'avait personne à servir à cet instant, pourtant. Une excuse pour se rapprocher de Corrin. Une excuse également pour pouvoir lui répondre, même s'il n'allait rien dire d'important. Il trouvait ça plus qu'idiot qu'il vienne lui parler après un an alors qu'il n'avait pas donné de nouvelles, son manque de paroles ne lui avait alors pas montré son intention ?
« Si je venais plus te parler c'est seulement parce que j'en avais pas l'envie, Corrin. C'est assez clair comme réponse pour toi ? » La sincérité la plus intense venant de Jesse. C'était une chose qui n'avait jamais changé, il était franc et ne faisait jamais dans la douceur. Même s'il tentait toujours de protéger les autres, il avait remarqué depuis un an qu'il était clairement impossible de toujours protéger les personnes auxquelles on tient. « Et si je suis pas revenu, c'est pour exactement la même raison. » Menteur. Et son corps le faisait comprendre également, qu'il mentait. Son corps n'était plus couvert de runes, pas même celles qui marquaient le plus comme la rune angélique, et ça pouvait ça aussi montrer qu'il n'était plus l'un de ces néphilims. Son corps avait presque immédiatement changé quand il avait prononcé ces mots-là, étant donné qu'il n'avait pas pu le contrôler, ses yeux avaient viré au plus brillant des jaunes durant une fraction de secondes. Loup-garou.
À voir Corrin, ça remontait à Jesse les souvenirs de Jordan, quand ils se battaient à trois, ou même le fameux soir de sa transformation. Jordan avait demandé à prendre Corrin avec eux et Jesse avait refusé. Quel con il avait été, Jordan n'aurait peut-être pas été mort s'il avait accepté que leur partenaire vienne avec eux. Secouant cependant la tête, le jeune loup avait finit par poser ses mains sur le bar. « Tu comptes demander quelque chose à boire ou absolument pas ? Si ta réponse est de la deuxième solution, tu peux t'en aller, ça serait plus qu'aimable. » Ton froid, presque distant. Et ça ce n'était pas dans les habitudes de l'ancien Jesse, qui parlait toujours aux autres comme s'il les connaissait depuis toujours. Là, ce n'était pas le cas. Jesse était presque impossible à reconnaître, ou du moins si on oubliait son apparence.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 17:22

-Si je venais plus te parler c'est seulement parce que j'en avais pas l'envie, Corrin. C'est assez clair comme réponse pour toi ?

Le jeune homme aux yeux bleu perçant prends une pause.

-Et si je suis pas revenu, c'est pour exactement la même raison.

Il faut dire que je ne devais pas m'attendre à des retrouvailles dans la joie et la dentelle. Je souris en coin sachant pertinemment qu'il y a une raison derrière la froideur du jeune homme. Quelqu'un ne disparaît pas du jour au lendemain pour le plaisir... Et je doutes qu'il ait quitté la rébellion juste parce qu'il ne voulait plus me parler... La réponse la plus logique pour le moment serait que Jesse ait quitté la rébellion parce qu'il se sentait trop mal d'avoir tué son parabatai. Par contre, pourquoi avoir choisis ce bar? Il aurait pu partir n'importe où, au Canada, en Chine, au pôle nord si ça lui chante, mais il aurait très bien pu aller le plus loin possible d'ici! Alors pourquoi travail-t-il dans un bar qui est en étroit contact avec la Rébellion si c'est ce qu'il tente d'éviter? La voie du barman me sort de mes pensée.

-Tu comptes demander quelque chose à boire ou absolument pas ?

Evidemment son "différent" avec moi ne lui permet pas de refuser de faire son travail. Je profites de sa question pour passer plus de temps avec lui.

-Un sex on the beach mon cher Jesse.

Quoi que peut enchanté par ma demande, le jeune homme n'a d'autre choix que de s'exécuter. Alors qu'il prépare mon breuvage, je l'observe plus en profondeur. Il est toujours aussi canon, oui... Mais quelque chose cloche. Alors qu'il tends le bras pour attraper je ne sais quel ingrédient nécessaire à la concoction de ma commande, ça me frappe. Il n'a plus de rune sur le bras!!! Je pose mon regard sur son cou, là ou il devrait aussi en avoir une, et elle n'est pas au rendez-vous non plus! Tout fait du sens maintenant, et je me rends compte que Jesse ne travail pas dans un bar géré par des loups-garous sans raison... Ça expliquerait bien pourquoi il à décidé de travailler dans CE bar en particulier. Je ne saute pas au conclusions, mais je tentes tout de même de taper le terrain au cas ou... Je m'assure que personne ne nous écoutes puis je lance au jeune homme:

- Tu sais Jesse, j'ai toujours été fasciné par les loups-garous. C'est d'ailleurs pourquoi je suis venu ici ce soir. Je dois t'avouer que je ne m'attendais pas à te retrouver ici.

Certes, je n'ai pas du tout pris en compte le fait que Jesse a clairement dit ne plus vouloir me parler. Mais sa réaction face à mes dernières affirmations devrait être... Plus qu'intéressante.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 18:23


HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Il répond à sa question par le nom d'une boisson. Réponse à l'affirmative, donc. Soupir. Jesse aurait, dans le fond, préféré qu'il ne soit là que pour discuter, qu'il ai une raison pour le foutre dehors et ne plus le revoir. Mais il n'avait aucune raison de le faire, alors il se taisait et il se mit à lui préparer son verre, bien heureux que Corrin ne lui adresse pas la parole également. Il faisait mieux de le faire, Jesse n'était pas de bonne humeur et ce n'était certainement pas une bonne idée de l'énerver un peu plus. Finalement il avait posé le verre plein devant le jeune homme et avait récupéré les verres à nettoyer sur le bar. Lavant assez rapidement l'un d'eux, il avait finit par réentendre le son de sa voix s'adresser à lui. Est-ce qu'il se foutait de lui, là ?
Jesse n'avait que relevé les yeux en l'entendant, un soupir s'échappant de ses lèvres alors qu'il s'approchait de lui. « Je crois t'avoir dit plutôt clairement que j'avais plus envie de te parler, Corrin. Et encore moins de ça. » Serrant un peu trop fort le verre dans sa main, sa force qui avait augmenté depuis sa transformation lui fit un retour de flamme assez brutal lorsque celui-ci se brisait. Lâchant un grognement à cause de l'agacement et de la douleur, Jesse reculait en desserrant sa main au dessus de la poubelle pour y faire tomber les bouts de verres. S'appuyant sur le bar vers Corrin pour que personne ne voit ce qui allait se passer, Jesse finit par retirer celui qui s'était ancré dans sa peau, sa main cicatrisant presque immédiatement. Blessure superficielle.
Restant à ses côtés, Jesse regardait Corrin avant de lancer le bout de verre dans la poubelle. S'approchant du néphilim, il se décidait finalement à le regarder droit dans les yeux. « Que ce soit clair Corrin, à partir du moment où Jordan est mort, vous êtes tous morts à mes yeux. Que ce soit toi, mes parents ou le reste du monde. Pour moi, vous êtes morts. » Il avait prononcé ces mots avec un calme impressionnant, qui n'était pas de sa nature. Beaucoup savaient que la mort comptait beaucoup aux yeux de Jesse. Donc ces mots voulaient clairement dire qu'il les bannissait de sa vie, et que ça ne changerait pas.
Observant le visage du jeune homme, il finit par volontairement changer la couleur de ses yeux bleus en une couleur jaune éclatante, faisant pourtant bien attention à ce que personne ne le voit, si ce n'était lui. « Et vous devriez vous mettre à accepter, tous autant que vous êtes, que Jesse Starkweather est mort en même temps que Jordan Rosachols. Parce que je suis plus la personne que t'as pu connaître, et je le serais plus jamais. » Ses yeux reprenant une couleur normale, il avait finit par s'éloigner de lui, frottant ses mains l'une contre l'autre en se remettant à débarrasser le bar de verres sales. Ils n'avaient pas à être sur le bar, vu qu'il n'y avait là dedans plus rien à boire.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 19:06

Aaaah Jesse. Voilà exactement le genre de réaction que j'attendais! La main du jeune homme réduit un verre un morceaux, morceaux qui sont maintenant ancrés dans sa main. Alors qu'il s'approchait de moi, les entailles sur sa main disparurent comme par magie. Bingo! J'ai maintenant la preuve qu'il était un loup-garou! Ou du moins, qu'il n'était plus néphilim... mon charmant interlocuteur plongea son regard dans le mien et me dit sèchement:

-Que ce soit clair Corrin, à partir du moment où Jordan est mort, vous êtes tous morts à mes yeux. Que ce soit toi, mes parents ou le reste du monde. Pour moi, vous êtes morts.

Je tentes de retenir mon rire suite à cette phrase. Est-il dans le déni à ce point là? Ses yeux tournèrent au doré, augmentant par la même occasion ma satisfaction.

-Et vous devriez vous mettre à accepter, tous autant que vous êtes, que Jesse Starkweather est mort en même temps que Jordan Rosachols. Parce que je suis plus la personne que t'as pu connaître, et je le serais plus jamais.

Jesse savait très bien ce que la mort représente pour moi et c'est pourquoi il ne cessait d'y faire allusion. Quand quelqu'un est mort, il est inutile d'y penser ou simplement d'y allouer ne serais-ce qu'une seconde de mon temps. La mort ne peut-être changée, et les gens qui sont morts le sont simplement car il n'ont pas su resté en vie ou qu'ils sont tombés malade. Je ris doucement et je regarde Jesse dans les yeux avec le calme d'un lion qui surveille sa proie.

-Tu sais Jesse, les loups-garous vivent plus longtemps que les terrestres ou les chasseurs d'ombre. Beaucoup plus longtemps. Tu es tout jeune Jesse. Tu va passer le reste de ta looongue vie a faire comme si tout ceux que tu avais rencontré avant n'existaient plus? C'est long un siècle dans le déni. Enfin, je dis un siècle mais ce sera peut-être plus...

Je pris une légère pause pour être certain qu'il avale mes mots.

- Jesse, je ne compte pas te dire comment vivre ta vie, mais la vérité restera toujours la même. Tu as beau faire semblant, tout ce qui s'est passé est bien réel et tu ne peux rien y changer. Je suis ici en chair et en os. Tout comme les autres membres de la rébellion que tu connaissais. Et toutes nos batailles, tous nos moments passés ensembles et tous nos malheurs ont bel et bien eu lieu aussi. Je me fous complètement que tu ne veuille plus faire partie de la Rébellion, si tel est don désir qu'il en soit ainsi. Mais jamais je n'aurais pensé que le Jesse que je connaissais, le combattant, protecteur, le gars intelligent et super canon qui faisait craquer tout le monde aurait quitté la Rébellion parce qu'il a peur de qu'il est devenu.

Je pris une gorgée de mon cocktail avant de continuer.

- Tu as bien raison, le Jesse que j'ai connu est mort. Et c'est toi qui l'a laissé mourir.

Certes, la mort de Jordan à jouer un rôle important dans sa décision de tout laisser derrière, mais je préfère ne pas la mentionner directement. Le beau jeune homme n'a probablement pas besoin que je lui remette ça sur le nez, et je ne considère pas qu'il ait besoin de se sentir coupable dans cette histoire.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 21:08

HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Jesse avait écouté Corrin tout le long de ses mots, ramassant chacun de ses verres avant de les mettre dans cet évier. Plus il parlait, et plus sa rage lui remontait dans la gorge. Il fallait qu'il se calme pour ne pas se transformer là, maintenant, pour ne pas se transformer ici et ne pas lui sauter à la gorge comme un chien enragé. Quand finalement il avait finit de parler, Jesse s'était tourné vers lui d'un air lassé. Un air qui, dans le langage corporel de Jesse, disait clairement qu'il allait prendre cher. « D'un, Corrin, tu n'as pas le droit de me juger. Surtout pas toi. » Il s'était approché de lui, passant sa main derrière sa tête avant de lui frapper violemment contre le bar. Sa force étant décuplée, c'était bien plus puissant que les coups qu'il avait pu lui mettre avant, en étant un chasseur d'ombres. « De deux, j'ai pas laissé la personne que tu connaissais mourir. C'est la mort de Jordan qui a fait s'éteindre cette personne-là. Et tu veux voir si j'ai peur de ce que je suis ? » Un sourire apparaissait sur ses lèvres avant qu'il finisse par lui envoyer son poing dans la joue, ses yeux s'illuminant encoure une fois d'une couleur jaune avant qu'il ne secoue la tête, faisant disparaître cette même couleur.
Finissant par le regarder attentivement, le barman se mit à ranger les verres qu'il avait nettoyé précédemment. Il ne comptait pas le laisser lui faire une seule remarque de plus, pas étant donné des circonstances. Il y avait un an que Corrin et lui ne s'étaient pas adressé la parole, il n'avait strictement pas le droit de revenir comme ça et de se mettre à le critiquer comme s'ils ne s'étaient jamais quitté. Attrapant finalement le verre qu'il avait servi à Corrin, il finit par observer le garçon un moment. « T'as pas le droit de revenir après une année entière pour me critiquer. T'as pas le droit de te prendre pour un dieu que tu n'es pas. Et je fais parti de la Rébellion, alors ferme ta gueule quand tu sais pas. » Il avait dit ça sur un ton tellement froid que c'en était presque incroyable que ça pouvait sortir de la bouche de Jesse, ou du moins de l'ancien Jesse. Un grognement finit par sortir de sa bouche. S'approchant de l'évier, il posait le verre à côté avant de se retourner vers le chasseur d'ombres.
Il comptait lui faire comprendre de cette façon-là qu'il lui demandait de partir, et c'était encore plutôt gentil comment il le faisait. S'il n'essayait pas de se contrôler, il l'aurait foutu dehors à coup de pied au cul. Seulement en ne voyant aucune réaction, le loup-garou s'approchait de son ancien partenaire, posant ses mains contre le bar. « Maintenant tu lèves ton cul et tu jartes de mon bar. » Et au moins ça avait le mérite d'être clair. Il était évident qu'il ne fallait pas énerver un Starkweather, peut-être que Corrin comprendrait enfin ça. Parlant une dernière fois sur un ton encore plus froid, Jesse défiait en même temps le jeune homme du regard « À moins que tu préfères que j'appelle mon alpha pour ça ? ».
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Dim 17 Avr - 23:04

La réponse de Jesse fut si violente, si sauvage, empreinte de rage et de mépris... J'adore! Il me cogne la tête sur le bar avec force, puis m'assène un coup de poing au visage pour continuer à me raconter à quel point je n'ai pas le droit de le critiquer tout en me dénigrant. Je ressens évidemment une douleur au visage, mais je n'y porte pas attention. La douleur et une faiblesse, et je ne me suis jamais autorisé a souffrir. Je dois même avouer qu'avec le temps, je commence à apprécier la douleur.

Le but du jeune lycanthrope n'était probablement pas de m'impressionner, du moins pas dans ce sens-ci... Sa démonstration brute de force, presque sauvage, m'a comblée! J'ai beau avoir essayé pendant des années de me défaire de ce lien particulier qui me lie à la force, de cette fascination que j'oserais qualifier de malsaine, je n'y suis jamais arrivé. J'embrasse maintenant cette partie de moi que je chéri en mon fort intérieur, quoi que je tentes de ne pas la laisser transparaître en temps normal. À l'extérieur, je me contente de sourire en coin, mais intérieurement, je suis comblé. Que dis-je. Je jubile face à cette réaction enflammée de la part du jeune lycanthrope!

Je lèche une goûte de sang sur ma joue puis, je parles pour ce qui semble être la dernière fois de ma vie au jeune loup.

- Désolé Jesse. dis-je d'un ton calme, presque mielleux. Mon but n'étais pas de te provoquer. Et comme je t'ai dit je ne veux nullement te dire comment vivre ta vie. Si tout recommencer à zéro est vraiment la solution que tu souhaites prendre, sache que je ne m'y oppose nullement.

Je me lève lâchement de mon siège et je regarde le jeune homme de la tête aux pieds. J'imprime son image dans mon esprit. Bon sang qu'il est sexy! Cette gueule, ces yeux perçants, l'expression de rage sur son visage...

-Ce fut un plaisir de te revoir Jesse! Même si tu ne semblais pas enchanté de me voir ça fait du bien de savoir que tu es toujours dans les parages. Si le nouveau toi veux toujours du bon vieux Corrin, tu sais ou me trouver!


Je me tourne dos au bar et je lance par dessus mon épaule:

-Il est pas mal le nouveau Jesse. Même emballage appétissant avec une nouvelle garniture épicée!

Je ris un peu trop de ma propre blague, puis marche nonchalamment vers la sortie, histoire de lui laisser le temps de me retenir s'il le désire... Quoi que je doutes que ce soit son intention! Et s'il ne le fait pas, au moins j'aurais eu un sex on the beach gratuit! Il faut voir le bon côté des choses dans la vie.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Lun 18 Avr - 21:52


HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Sans regrets d'avoir rejeté Corrin comme une vieille merde, Jesse l'observait lorsqu'il prononçait ces mots-là. Il n'avait aucun regret dans les mots qu'il avait prononcé, et il le haïssait pour avoir réussi à le blesser mentalement, même si ce n'était probablement pas ce qu'il avait essayé de faire. Il le haïssait pour l'avoir fait tout de même. Sa simple présence l'avait, elle, blessé comme s'il ressentait de nouveau chacune de blessures qu'il avait eu le soir où son statut de chasseur d'ombres s'était volatilisé. Comme si la morsure qu'il avait reçu s'était remise à lui brûler, comme s'il ressentait de nouveau une lame transpercer son abdomen de part en part, comme il l'avait ressentit lorsque cette épée avait perforé le corps de Jordan.
Quoi ? Oui ça suffit, c'est la seule chose à laquelle il ne veut plus penser, la seule chose à laquelle il pense pourtant toujours. Au regard que Jordan lui avait lancé, ou du moins le dernier. Et Corrin venait là, comme si rien ne s'était passé. Il venait lui parler, comme s'il n'avait pas assassiné leur partenaire. Il venait lui parler comme s'il n'avait pas agit comme un monstre, comme s'il n'avait pas été la pire des bêtes, comme s'il n'avait pas été qu'un connard de meurtrier. Mais Jesse savait l'avis de Corrin sur la mort. Et il se sentait d'autant plus mal pour ce côté-là. Il savait que si ce soir-là n'était jamais arrivé, Jordan aurait su rester en vie. Et ça, Jesse savait que Corrin le savait. Entre eux, Jordan avait toujours été le plus prudent, celui qui ne se mettait pas en danger, celui qui avait constamment besoin d'accord pour agir. Le plus réfléchi, probablement.
Finalement, il sort de son propre bar. C'est la pensée de Jordan qui le fait agir. Cette simple pensée de la question qu'il lui avait posé, quelques heures avant la morsure, quelques heures avant sa mort. S'il était sûr qu'ils devaient partir sans Corrin, que ça aurait été plus prudent avec lui. Il avait répondu qu'il était sûr ce soir-là. Mais cette fois, il n'était pas sûr de devoir laisser Corrin partir sans lui, il sentait bien que c'était une autre idée qui n'était pas prudente, et il n'avait pas envie d'abandonner les deux personnes qui avaient été ses partenaires, plus maintenant. Posant sa main sur l'épaule de Corrin en le rattrapant, Jesse avait finit par le tirer en arrière pour le tourner vers lui, lâchant un soupir assez calmement. Pour une fois, et ça allait lui arracher la gueule, il comptait lui dire qu'il était désolé. Et il le fit d'ailleurs assez simplement, ne prononçant que quelques mots. « Désolé. Si j'ai réagis comme ça c'est parce que.. » Parce que quoi, exactement ?
Il finit par soupirer, enlevant sa main. Il a une raison de mal réagir, il a une raison à tout ça. Une seule raison qui restait dans son crâne, des mots qui résonnaient dans sa tête. Attrapant le bras de Corrin, il avait finit par le tirer jusqu'à l'autre bout du bar, l'attirant dans une autre pièce avec lui où il serait certain que personne n'entendrait ce qu'il avait à lui dire. « Je veux pas te blesser, Corrin, je t'aime bien. Mais j'ai vraiment une bonne raison pour fuir. Et sur ça tu peux me croire, tu sais que je suis pas du genre à mentir. » Et c'était effectivement le cas. Jesse Starkweather n'était pas réputé pour être un menteur, au contraire même. S'appuyant contre la porte qu'il avait refermé derrière lui, le jeune homme croisait les bras. « T'as raison ouais, j'ai peur. J'ai peur de ce que j'suis devenu, pour la simple raison que je sais pas me contrôler. Une seule émotion trop forte me fait me transformer, et t'as eu de la chance de pas voir un loup brun te sauter à la gueule juste avant. » Bon, peut-être pas à ce point-là. Mais même s'il se contrôlait assez bien, la rage était la seule émotion qui pouvait lui faire perdre pied.
« J'imagine que tu sais ce que Jordan a eu. Ou du moins ce qu'ils en disent à l'institut, j'me trompe ? » Il n'avait jamais essayé de donner d'explications sur ce qu'il s'était passé, et c'était peut-être le moment. Là, maintenant, devant une personne qui ne le jugerait pas, devant quelqu'un qui n'en avait rien à faire de la mort. « Mais tu sais autant que moi que Jordan était pas le genre de personne qui aurait pas su rester en vie dans des situations normales. Il a ressentit quand je me suis fais mordre. Il a voulu me tuer, et je l'ai convaincu de pas le faire. Au début. Parce que je me mettais dans la tête qu'en me transformant en une putain de bête, je resterais comme j'étais avant. Mais ouais, totalement. » Il comptait pas le laisser en placer une à ce moment-là. C'était rare, très rare que Jesse se confie à quelqu'un. La seule personne au courant de la réalité, c'était sa meilleure amie, c'était Meira. Il fallait bien maintenant que quelqu'un d'autre soit également au courant.
« Alors il est resté avec moi en attendant que je me transforme. J'ai faillis le tuer quand je l'ai fais, parce que je lui ai juste lâchement sauté dessus. Sa douleur, et ma douleur, m'ont ramené à ce qu'il se passait réellement et j'ai réussi à reprendre le contrôle sur moi-même. Mais il en faut.. Fallait très peu pour perdre sa confiance. » Un soupir sort de sa bouche. Involontaire. Il essaye de tout lui dire, le plus rapidement possible, mais pour la deuxième fois il avait oublié à quel point c'était compliqué. « Il a essayé de me tuer, j'ai fais que me brûler avec l'arme séraphique pour le faire arrêter. Et quand il a recommencé j'ai finis par le transpercer avec la lame. Il s'est vidé de son sang quand j'ai essayé de le ramener à l'institut. Et je voulais pas le tuer. » Qui l'aurait voulu, dans tout les cas ?
Le contrôle de son côté loup faisait qu'il réussissait également à contrôler les émotions qui commençaient à le submerger, comme si toutes ces émotions d'un coup essayaient de lui maintenir la tête sous l'eau et de le noyer. « La chose que personne ne sait, c'est qu'il m'avait demandé une chose avant qu'on sorte ce soir-là. Il voulait que tu viennes avec nous, parce qu'il savait que c'était pas sûr. Mais j'avais envie d'être seul avec lui, alors je l'ai convaincu du contraire. Si je l'avais laissé venir te chercher, il serait probablement encore vivant. Je serais certainement quand même un loup-garou, mais il serait vivant. » Ces mots-là montraient bien le problème. Non, son problème n'était pas d'être une créature obscure avec une force décuplée. Son réel problème, c'était d'être un monstre avec une force décuplée, et un regret quintuplé.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Lun 18 Avr - 22:44

Une main m'agrippe par derrière et je souris légèrement en sachant exactement de qui il s'agit. Le beau Jesse s'excuse de sa réaction explosive puis il me traîne vers une pièce à l'abris des regards indiscrets. Et c'est là qu'il m'explique tout. Il m'explique exactement comment tout s'est passé, a quoi il pensait ce soir là et à quel point il regrette de ne pas m'avoir demandé de les accompagner. Je lui laisse le temps de tout expliquer, je tiens a savoir tous les détails avant de me prononcer. Si je comprends bien il souhaitais être seul avec Jordan ce soir la car il occupait une place spéciale dans son coeur. Je n'ai jamais ressentit quelque chose de comparable à "l'amour", comme on l'appelle, mais j'en sais assez sur le sujet pour savoir que les parabatais sont presque toujours liés par un sentiment semblable et qu'il est important pour les gens de passer du temps avec les gens qu'ils aiment.

Après avoir appris toute la vérité, je crois être en meilleure position pour me prononcer sur la situation de Jesse. Je regarde le jeune homme dans les yeux et je lui dit calmement:

-Je tiens a m'excuser aussi Jesse. Je n'aurais pas dû me prononcer sans savoir toute la vérité.

Je dois avouer que je n'ai jamais été très doué pour prendre les émotions des autres en considération. Même si j'essaie de mon mieux de ne pas causer de problèmes, parfois je n'y arrive tout simplement pas. J'ai un esprit trop logique et je prends rarement en compte le facteur émotionnel dans mes réflexions, ce qui dans le cas présent m'a empêché d'avoir un verdict optimal. Je prends une grande inspiration puis je continue.

-Il est inutile de te tenir responsable pour ce qui est arrivé Jesse. Tous ce qui s'est passé ce soir là était totalement hors de ton contrôle et il n'y avait aucun moyen de prévoir ce qui arriverait. Les circonstances ont faite en sorte qu'une série d'événements ont eu un impact important dans ta vie, et même avec toute la volonté et la force du monde il est impossible de changer ce qui est arrivé. Plus rien ne sera comme avant, mais je suis sûr que tu pourra t'en sortir. Prends le temps qu'il te faudra. Un garçon fort, intelligent et charmant comme toi, ça serait dommage que tu passes ta vie à broyer du noir non? lui dis-je en lui adressant un clin d'oeil. À toujours regarder en arrière ça devient plus difficile d'avancer...

Je poses la main sur l'épaule de mon interlocuteur puis je termine en lui disant:

- Pour ce qui est de tes problèmes de... contrôle, je crois que tu ne pourrais pas trouver mieux comme endroit pour apprendre comment maîtriser ton côté bestial! Il doit bien y avoir quelqu'un ici qui sera prêt à t'aider. Je suis sûr que tu y arrivera.

Après tout ce temps passé a combattre aux côtés de Jesse, je savais qu'il saura trouver la force de maîtriser sa lycanthropie. Il ne le sait tout simplement pas encore.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Mar 19 Avr - 22:21

HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Il avait dit tout ce qu'il avait sur le cœur, tout ce qu'il avait pensé, tout ce dont il se souvenait. Presque un soulagement. Presque, parce qu'il avait omit un détail. Il avait omit de dire ce que Jordan lui avait dit, ce qui faisait qu'encore aujourd'hui il ressentait comme une lame qui transperçait son cœur quand il y pensait, même s'il ressentait toujours la lame qui transperçait son ventre à chaque pas, comme si cette lame séraphique y était resté bloquée, sans l'assassiner. Il avait omit également le détail qui lui gâchait la vie maintenant. Même s'il avait tout ses sens qui s'étaient nettement améliorés, il restait beaucoup plus faible qu'avant. Son corps avait été lié à celui de Jordan, et son corps y était toujours lié. Il ne ressentait que plus de douleur à chaque fois qu'il se prenait un coup, plus de douleur qu'avant, plus de douleur qu'à l'instant où elle était partagée, scindée entre lui et son ancien parabatai.
Regardant Corrin, il penchait la tête aux compliments qu'il lui avait fait et se permit de le couper dans ses mots pour poser une seule question. « Je rêve ou c'est une tentative de drague, Moonriver ? » Il avait prononcé ces mots sur un ton ironique. C'était une première pour lui, depuis un an. Il n'avait plus essayé une seule fois de parler calmement à qui que ce soit, et encore moins aux personnes de son passé. Corrin faisait parti de son passé, mais le peu de paroles qu'il venait de lui donner à ce moment-là se voulaient être claires : il voulait qu'il fasse également parti de son présent. Et il allait lui faire comprendre plus clairement, plus tard.
« Je vais pas passer ma vie à broyer du noir, Corrin. Je suis pas ce genre de mec, et tu le sais très bien. C'est juste que depuis la mort de Jordan... J'pense que tu sais ce qu'il s'est passé avec le sorcier, qui avait lié son corps et ses douleurs aux miens. On ressentait la même douleur qu'avant, mais on ressentait celle de l'autre aussi. Et maintenant ça me semble tellement doux, les douleurs humaines qu'on peut ressentir. » Il secouait la tête calmement, décroisant ses bras avant de relever son haut pour lui montrer le milieu de son abdomen. « J'ai l'impression qu'une lame me transperce juste là, depuis un an. Chaque douleur que j'ai, je la ressent pour moi, pour lui aussi. Et comme nos corps étaient liés, j'ai la sensation d'être à moitié mort. Et la lycanthropie renforce pas que les bons côtés, comme la force, la vitesse ou l'endurance. J'ai aussi la douleur de décuplé, l'incontrôle, le manque de patience, la vitesse à laquelle ma rage monte. J'ai l'impression qu'il y a plus de mauvais côtés qu'autre chose. »
Haussant finalement les épaules, Jesse soupirait. Il avait toujours su que Corrin avait des fascinations pour des choses étranges. Et il lui avait affirmé quelques instants plus tôt en avoir une pour les loups-garous. Il avait presque envie de lui montrer qu'il ne fallait pas être fasciné sur ça, surtout pas. « Mais je suppose que t'as raison. Dans un sens. Je peux pas faire comme si vous aviez jamais existé, et c'est probablement vous tous, les chasseurs d'ombres, qui seraient capables de m'aider à me contrôler. Alors si jamais t'as quand même envie, après avoir fait parti de mon passé, de faire parti de mon présent... J'te propose qu'on redevienne comme avant, mais sans Jordan cette fois. » Réfléchissant quelques instant à ses propres mots, Jesse avait finit par tendre sa main à Corrin, le regardant droit dans les yeux quand ses yeux se mirent à briller d'une couleur jaune. « Partenaires ? »
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Mer 20 Avr - 19:57

Mon nouveau-ancien ami me rappelle la liaison magique qu'il avait avec Jordan, l'un ressentait toute les douleurs de l'autre à cause du sort d'un puissant sorcier. Ce détail m'étais complètement sortit de la tête. Quand il monte son haut pour me montrer ou il ressent sa douleur, je m'attarde plutôt a regarder la partie maintenant découverte de son corps plutôt que l'endroit en particulier qu'il me désigne... Il clarifie un peu plus profondément la façon dont sa lycanthropie l'affecte, et je comprends encore mieux sa situation. Je dois également avouer que je suis fier d'entendre de sa propre bouche qu'il croit lui aussi qu'il ne peut pas faire comme si son passé n'avait jamais existé.

Je n'hésite pas une seconde à confirmer sa demande en lui serrant la main lorsqu'il me questionne à savoir si je veux faire parti de son avenir.

- Partenaire!... Je dois t'avouer que j'avais complètement oublier à propos du sort... Si par hasard je trouves quoi que ce soit ou qui que ce soit qui pourrait t'aider, je t'en parlerai. J'avais bien une certaine sorcière en tête, je ne crois pas qu'elle accepterais mais je ne perds rien a essayer... Je suis sur que relevé Jesse de cette malédiction pourrais l'aider a passer à autre chose et à devenir plus fort.

Je prends un moment avant de lâcher sa main puis un silence plus ou moins malaisant règne dans la salle. Nous sommes seuls. Je m'approche légèrement de Jesse puis je lui dit sur un ton plus doux:

-Alors... Le nouveau Jesse il a quelqu'un en vue?

Biensûr, mes intentions ne sont pas de lui faire la court et de conquérir son coeur. Il y a bien quelque chose que sur quoi j'aimerais mettre la main chez le jeune Jesse, mais il ne s'agit pas là de son amour et le ton de ma voix laisse bien sous entendre cette pensée. Et bon s'il fait le Sainte Nitouche j'aurais au moins essayé... Après tout on a qu'une vie a vivre hm?
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Mer 20 Avr - 21:59


HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Corrin avait incroyablement manqué à Jesse, bien qu'il ai essayé de se convaincre du contraire. Ils avaient passé une bonne partie de leur vie à travailler ensemble, et ce n'était pas en un an qu'il avait pu supprimé ces souvenirs de son crâne, très loin de là même. Sa vision lui avait manqué, sa voix lui avait manqué, sa façon de parler, sa façon de voir les choses, et les choses étranges qu'il mentionnait également. C'était toutes ces choses qui lui avaient manqué, la façon d'être qu'il avait, qui faisait qu'il était si différent de Jesse et de son innocence.
Ce fut d'ailleurs cette innocence qui fit qu'il ne comprit pas immédiatement le but de la question de Corrin. Penchant la tête, il pensait un instant à son alpha qu'il trouvait plutôt canon, sentant ses joues chauffer et rougir avant de secouer la tête. « Quelqu'un en vue ? Non pas vr.. » Pensant au ton qu'il avait prit en parlant, Jesse finit par comprendre le but de sa question. Ses joues le chauffant beaucoup plus d'un seul coup, il comprit qu'il avait certainement viré au rouge et secouait la tête en se reculant en arrière. « Attends, 'ttends, 'ttends.. Quoi ? Corrin ! » Ce n'avait jamais été un secret pour personne : Jesse n'aimait pas trop parler de ça.
Depuis toujours d'ailleurs, il était le seul de leur équipe à ne pas être trop porté sur le sujet, et surtout le seul à être autant gêné quand ils en parlaient. Il se souvenait très bien que Jordan était toujours le premier à faire des gestes plutôt obscènes et il savait que Corrin était assez souvent porté sur ce genre de plaisir également. Jesse, lui, avait toujours été porté sur le combat, et rien de plus. « Tu sais très bien que je suis pas du genre à penser ça. Même si en soit y'a quelqu'un qui.. » Qui ? Qui a un beau cul, vrai. Qui a un beau corps, vrai. Qui l'attire ? Vrai, effectivement. Mais qui quoi ? Bon, en réalité, Jesse n'était pas vraiment du genre à toujours finir ses phrases. Il ne les finissait d'ailleurs que très rarement. « Qui arrive à attirer mon attention et à attirer mon envie et.. Et qu'il faut surtout pas qu'il le sache. » En effet ouais. Arrête donc de fantasmer sur le chef de ta meute, ça ira mieux après.
Ses yeux étaient redevenus bleus, la peau de ses joues commençant à se refroidir et à reprendre une couleur normale. Se calmer. Il fallait qu'il le fasse un peu plus souvent, encore. « Et toi, t'as quelqu'un en vue, aussi ? » Dans son esprit, il se mettait presque à prier qu'il ne réponde pas la personne qui l'attirait lui. Il était tellement jaloux, tellement possessif qu'il savait qu'il aurait été prêt à lui mettre un poing dans la gueule si jamais il prononçait son nom à ce moment-là. Mais à quoi bon penser à des choses qui tourneraient forcément mal ? Jesse se plaisait presque à croire qu'il ne donnerait pas le nom de l'alpha de Chicago, ah non, certainement pas.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Mer 20 Avr - 22:19

La réaction de Jesse était exactement celle que j'attendais de lui, réservé, peu à l'aise par rapport au sexe, tout à fait craquant. Si ce n'étais que de moi je... Bon reprenons nous en mains. Malgré sa réponse maladroite, Jesse continue en m'avouant éprouver de l'intérêt pour une personne. Le malaise sur son visage et lisible et ça le rends deux fois plus attirant. Dit-il cela simplement par peur que je lui saute dessus ou parce que quelqu'un a réellement attiré l'attention du beau jeune homme?

-Et toi, t'as quelqu'un en vue, aussi ?

Je ne peux m'empêcher de rire doucement suite à cette question. C'est le moment de voir si Jesse a son mec mystère bien profond dans l'oeil ou si je peux lui faire oublier... Pour une soirée au moins! Je fais le tour du jeune homme comme une rapace dévorant des yeux sa future proie et en parlant tout bas je lui dit:

-Oooh Jesse. Je suis plutôt du genre à avoir plusieurs personnes en vue tu vois le genre?
Je fais une légère pause histoire de bien me faire comprendre. Il y a un mois j'avais un oeil sur ce mec que j'ai rencontré au bar. Ensuite il y a eu le nouveau vendeur au magasin d'électronique non loin d'ici. Tu l'as rencontré? Charmant, vraiment! Il y a a peine quelques jour un certain loup m'a clairement fait savoir qu'il désirait me rencontrer en privé...

Je m'arrête derrière lui et je lui murmure à l'oreille:

-Et maintenant je dois t'avouer qu'il y a un jeune barman que j'ai connu auparavant qui ne me laisse pas de glace.

avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Sam 23 Avr - 0:22


HERE WE ARE AGAIN
jerrin

Jesse l'avait suivit du regard quelques secondes, et finalement son regard s'était baissé. Il faisait quoi, là, Corrin ? Il cherchait quoi ? Pourquoi ? Comment ? Et où, même ? Il trouverait certainement pas ce qu'il cherchait chez lui, encore moins dans cette situation-là. Quand il s'arrête derrière lui, quand il entend sa voix murmurer, Jesse finit par fermer les yeux. Merde, double merde, triple merde. Attendez, quoi ? Lui ? Il garde ses yeux fermés. Heureusement qu'il entend pas ses pensées, il se sent horriblement mal de l'entendre dire ça, horriblement mal parce que Corrin continuait de lui faire penser à Jordan. Et parce qu'il ne pouvait pas parler de ce genre de choses en pensant à lui, et en pensant à ses mots.
Il secoue doucement la tête, plus faiblement qu'on pouvait le croire. Pauvre abruti de faible. C'est les mots qui résonnent dans son crâne. Il est né, il vivra et il crèvera comme il a toujours vécu, comme une sombre merde d'une merdique famille, à cause de laquelle il a pas de bonne place et à cause de laquelle il vit un enfer. Il se plaît à croire à cet instant qu'il y a sa place, en enfer. Juste à cause de sa faiblesse. Abruti, on t'a pas apprit à vivre comme ça. « Corrin s'il te plaît.. » Faible, sa voix. Il se tourne vers lui et il le regarde droit dans les yeux. Cours, Corrin, ça sent mauvais, ça sent très mauvais.
Il secoue la tête de droite à gauche, de gauche à droite, et encore, et encore. Et encore. Il peut pas, il finit par reculer. Il sait qu'il arriverait même pas à lui dire que c'est réciproque, ça, il le sait. Dans ses pensées, il n'y a qu'une place à ce moment, une place déjà prise. Doublement prise. « Je.. Je peux pas entendre ça. Je te dis pas là que c'est à sens unique, c'est pas.. C'est juste que.. » Que quoi ? Dis-le, Jesse. Il sait qu'il n'y arrivera pas. Il risque de se mettre à fondre en larmes, et Corrin comprendrait pas. La mort est une faiblesse, c'est ça ? Il est l'être le plus faible qu'il puisse exister, dans ce cas-là.
Il recule une fois encore, il serre doucement ses mains avant de baisser son regard. Non, c'est plus de la gêne, non. C'est de la peine, surtout, qui s'affiche sur son visage. Il veut pas blesser Corrin, mais il ne veut pas se blesser lui-même. « Tu.. Tu me fais trop penser à Jordan pour que je puisse te dire des choses comme ça. » Continue, poursuit encore. « Il était amoureux de moi. » Faiblesse, ça s'entend encore dans sa voix. Il le regarde une seconde. Est-ce qu'il comprendra au moins pourquoi il ne peut pas ? Pourquoi ça le rend si faible ? Non, franchement ça ça l'étonnerait, Jesse.
Corrin n'était pas assez réfléchit pour ça. « Même si j'essaye depuis un an d'oublier ça, c'est pas facile. » Et ça, c'était la première fois qu'il le disait à voix haute. Il faisait comme s'il avait tout oublié, mais c'était entièrement faux. « J'suis amoureux de lui.. » Et ça sonnait encore plus vrai à voix haute que quand ça résonnait dans sa tête. Mais il n'avait jamais été capable de le dire au concerné. « Je peux pas.. J'suis désolé. » Il avait levé ses mains, sa gêne s'était soulevée presque immédiatement. Triste histoire pourtant.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   Sam 23 Avr - 0:58

Décidément Jesse n'a pas finit de me surprendre. Il réagit assez étrangement à mes propos, puis il prononces des mots qui tentent tant bien que mal de faire du sens (un cuisant échec d'ailleurs) avant de prendre du recul. Il se reprit et cette fois il réussit à prononcer des paroles qui faisaient du sens. Apparemment le fait que Jordan soit amoureux de lui jouait un rôle dans le fait qu'il ne veule pas coucher avec moi... Je souris un peu, sourire pouvant être considéré comme étant de compassion alors qu'en mon fort intérieur je sais très bien qu'il est moqueur. Puis il prononce un mot qui est totalement vide de sens pour moi: amoureux. Je dois avouer que l'amour est un sujet sur lequel je ne peux pas vraiment me poser puisque je n'en ai aucune expérience. Jamais je n'ai éprouvé ne serais-ce qu'un once d'affection envers quelqu'un. Est-ce que j'admirais des gens? Oui. Est-ce que j'appréciais la compagnie? Si on réussit à me divertir, pourquoi pas. Mais de la à faire passer quelqu'un avant moi ou de ressentir de la peine si cette personne quitte ma vie? Ça m'est difficilement concevable. Être amoureux de quelqu'un de mort par contre là ça dépasse tout ce qui fait partie des choses que je peux comprendre. Je préfère ne pas me prononcer sur tout ce qui a trait à l'amour, donc je laisse tomber l'idée d'un quelconque contact charnel avec Jesse.

-Ça va Jesse ne t'inquiète pas. Je ne suis pas ici pour t'obliger à quoi que ce soit. lui dis-je en souriant. Bon... Je crois que tu as un bar à tenir n'est-ce pas?

Je plonge ma main dans ma poche et j'en ressors quelques billets verts que je lance par dessus mon épaule en quittant la pièce:

-Ça c'est pour le cocktail. Garde la monnaie! Je sais que je me répète mais ce fut un plaisir de se revoir! Je risques de repasser dans le coin donc ce n'est qu'une question de temps avant qu'on se revoit! Et si je te manques tu sais où j'habite!.. Partenaire!

J'avais prononcer ce dernier mot sur un ton jovial, histoire d'ajouter l'emphase sur le lien qui nous définit désormais. Rien de plus rien de moins. Je sors du bar, je reste quelques instant devant la porte à réfléchir... décidément si je ne me tapes pas Jesse ce soir ce sera quelqu'un d'autre! Je marche donc en direction d'un autre bar un peu moins propre que je connais au bas de la rue.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Here we are again- Corrin&Jesse   

 
Here we are again- Corrin&Jesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Contrat d'engagement de Jesse Plant
» (M) Enry Heartwell ft Jesse Williams[LIBRE]
» Derek I. PRESCOTT ► Jesse Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: