Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Say you'll remember me • Lightwood Twins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Sam 14 Jan - 1:55


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D emetria commençait sérieusement à en avoir assez de ce monde à la fois similaire, mais aussi tellement différent à celui auquel elle était habituée. Elle se trouvait dans la même ville, entourée de visages qu’elle connaissait… Mais malgré cela, tout était différent. Les terrestres étaient devenus fous, ses amis qui se retrouvaient coincés ici n’étaient plus vraiment eux-mêmes. Elle aussi était différente et ça, elle avait bien du mal à s’y faire. Elle aussi devait lutter pour ne pas se laisser happer par cette autre version d’elle avec qui elle partageait ce corps, mais elle devait aussi combattre autre chose de tout aussi dangereux : l’animal, en elle, qui menaçait de faire surface à chaque fois qu’elle se laissait déborder par ses émotions. Cette semaine passée dans cette autre dimension avait été pour le moins compliquée, et certains passages demeuraient assez flous dans sa mémoire. Toutefois, elle avait bien d’autres choses à faire que de penser à apprendre à contrôler cette part plus sauvage d’elle-même. La réprimer suffirait pour le moment, autant pour la louve que pour cette Kendra avec qui elle partageait son corps. Elle avait d’autres chats – ou plutôt, d’autres vampires – à fouetter.

En effet, c’était à la recherche de son frère, jeune vampire dans cette dimension, qu’elle s’était lancée dès que Megara l’avait enfin  libérée de la prison dans laquelle elle pourrissait depuis quelques jours déjà. Ca n’avait pas été une mince affaire, et la même galère l’attendrait sûrement avec Dimitri. Pour cela, elle devait commencer par lui mettre la main dessus. Elle espérait seulement qu’il ait trouvé refuge sur le territoire des vampires, ce qui était paradoxal car elle savait qu’elle n’y serait pas la bienvenue, même si ce n’était pas ça qui l’arrêterait.

Elle avait donc, se faisant aussi discrète que possible, quitté l’Institut et s’était éloignée de la ville, direction la forêt sur laquelle s’étendait le territoire des vampires, et le manoir qu’ils occupaient. La nuit commençait à tomber et elle savait qu’elle devrait être prudente sur la route qui la conduirait jusqu’au manoir. Une chance que les loups aient des sens plus développés que la moyenne, lui offrant ainsi la possibilité d’y voir clairement malgré l’obscurité qui tombait, et d’entendre ce qu’il se passait dans chaque recoins de la forêt.

C’est après une bonne demi-heure de marche qu’elle vit enfin se profiler le manoir à travers les arbres. Elle n’avait pas croisé un seul vampire en chemin, ce qu’elle trouvait pour le moins étrange. Cela l’arrangeait autant que ça l’inquiétait et elle prit le temps de vérifier les environs avant de s’avancer dans la clairière qui abritait le manoir. DIMITRI ! s’exclama-t-elle, avant de se rappeler que si Dimitri n’était plus vraiment Dimitri - ce qu’elle soupçonnait, sinon il aurait été avec Meg’ et non occupé à fricoter avec un autre vampire – elle n’était pas prête d’obtenir une réponse. JASPER ?! tenta-t-elle alors. Hey Lightwood ! C’est moi, Dem… Kendra ! A present à mi-chemin entre le manoir et la lisière des bois, elle regardait autour d’elle, observant l’obscurité à la recherche de la moindre trace de son jumeau. Dimitri, un vampire… Il avait dû être ravi en s’en apercevant, lui qui était un fan invétéré des créatures obscures.

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Sam 14 Jan - 14:57

[center]
Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
T es crocs s’enfoncent doucement dans la chaire de cette pauvre victime que Howard t’avait laissée, étant une fois de plus parti tu ne sais trop où. Ce con n’arrêtait pas de filer pour revenir, sauf que la dernière fois, ça avait mal fini. Effectivement, tu avais sombré dans une folie totale, finissant dans le même lit que lui. Chose que tu n’avais absolu pas prévu, c’était que Megara te tombe dessus dans une position des plus déplaisante. En gros, elle t’avait surpris en pleine partie de jambe en l’air avec le vampire…Le pire, c’est qu’au départ, ça ne t’avait fait ni chaud ni froid, bien trop pris dans ton extase personnelle pour réaliser la situation. Puis, après quelques secondes, tu avais pigé ce qu’il se passait…c’était trop tard, la connerie était faite. Depuis, tu t’étais laissé sombrer dans cette double personnalité, refusant de ressentir cette émotion trop violente qu’est la peine ou encore la culpabilité de cet acte. Tu avais laissé Jasper s’emparer de toi, étouffant le Chasseur d’Ombre qui se terrait au fin fond de tes entrailles. Oui, c’était mieux ainsi. Tu pouvais te nourrir sans éprouver quoi que ce soit, à part du plaisir et de l’excitation. Le liquide rouge glisse dans ta gorge, caressant tes parois pour te réchauffer de l’intérieur. Il gémit, cet homme au regard enfantin et innocent. Bientôt, il ne sera plus. Bientôt, la vie le quittera et il sera étendu sur le sol, mort, vidé de son sang. Oui, une fois de plus, tu auras tué, mais une fois de plus, tu n’en auras que faire…

Tu bois, encore et encore et encore jusqu’à ce qu’une voix retentisse à l’extérieur. « DIMITRI ! » Tu grognes, n’appréciant plus ce prénom, comme un écho du passé. Une vibration s’empare de toi, comme une alerte qui résonne. Tu te figes, lâchant le jeune homme à moitié mort. « JASPER ?! » Nouveau grognement qui résonne au fond de ta gorge. Tu te lèves lentement, te dirigeant vers la fenêtre pour que ton regard puisse percer l’obscurité et glisser sur une silhouette que tu connais que trop bien. Ta sœur jumelle, que ce soit ici ou ailleurs, sauf que votre identité est bien différente. « Hey Lightwood ! C’est moi, Dem… Kendra ! » Tu hésites quelques instants, restant là, devant cette fenêtre à l’observer. Enfin, tu te décides à bouger. Rapidement, furtivement, ton corps bouge à une vitesse étonnante pour sortir dans la fraicheur de la nuit. Le ventre caresse ta peau pâle et froide, ton corps mort approche, ralenti et fini par se stoppe face à elle. Une distance raisonnable vous sépare. Elle pue. Son odeur de louve t’es carrément désagréable et un sourire froid aux lèvres rougies par la sang prend place sur ton visage. « Kendra, Kendra, kendra…que viens-tu donc faire en territoire ennemi ? Tu viens réclamer un os à mâcher ? » Tu es vicieux dans tes paroles. C’est bien connu, les loups et les vampires ne s’entendent pas et, dans cette réalité, Jasper est loin d’être d’une grande douceur.

La paume de ta main glisse sur tes lèvres, enlevant la fine couche de sang s’y étant installée. « Tu tombes mal, j’étais en train de manger. » Tu tends l’oreille et, à travers les murs du Manoir, tu peux entendre le faible cœur de ton repas résonner dans sa poitrine. Bon, pour une fois tu n’avais pas tué quelqu’un, Howard sera fier de toi…quoi que, non, pas forcément. Surtout si tu laisses Kendra sortir d’ici indemne. « Tu n’as pas envie de revenir d’ici une demi-heure ? Histoire que je finisse ce que j’ai commencé ? Tu serais un gentil toutou. »


© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Dim 15 Jan - 3:24


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D ans le duo qu’elle formait avec son frère jumeau, Demetria avait toujours été la plus ouverte au sujet des créatures obscures. Là où son frère les méprisait, elle les respectait, et revendiquait même avec fierté le sang de faerie qui coulait dans les veines des Lightwood. Sur le principe, se retrouver transformée en louve le temps d’une escapade dans une autre dimension ne la dérangeait pas outre mesure, quoiqu’elle aimerait quand même se débarrasser de cette envie constante de sauter sur quiconque la contrariait un peu trop. Elle n’avait encore tué personne depuis qu’elle occupait le corps de son double, mais elle n’en était pas passée loin. A vrai dire, Demetria s’accommodait plus aisément de la louve en elle que de cette seconde personnalité qui luttait sans cesse pour reprendre les commandes. Et puis, à choisir elle préférait tout de même trouver un moyen de rentrer chez eux, dans leur dimension, de retrouver son corps et surtout, de l’occuper toute seule car être plusieurs dans une seule tête n’était pas aussi amusant qu’on pouvait le prétendre quand on le disait en plaisantant.

Elle était certaine que son frère avait dû prendre avec beaucoup moins de philosophie sa soudaine transformation en vampire, d’autant qu’à ce que lui avait expliqué Meg – après que Demetria lui a fait reprendre ses esprits – il était du genre vampire fraîchement sorti de terre, et avait bien du mal à contrôler sa soif de sang. De ce côté-là, elle pouvait le comprendre. Kendra n’avait pas dû être transformée il y a bien longtemps et même quand elle avait réussi à reprendre le dessus sur Demetria, elle avait eu bien du mal à contrôler le loup… Surtout en présence des Nephilim, d’ailleurs, ce qui laissait penser à Demetria que la louve en voulait à ses anciens frères et sœurs d’armes de lui avoir tourné le dos, ce qu’elle pouvait tout à fait comprendre. Son côté loup ne faisait qu’exacerber cette rancœur et la colère qui l’accompagnait, et la rendait assez incontrôlable… Demetria devrait donc s’assurer qu’elle reste terrée quelque part au fond de son esprit pendant qu’elle parlait à son frère. Elle ignorait bien ce qu’il adviendrait d’elle, de Dimitri, et de tous ceux coincés dans une dimension qui n’était pas la leur si ils venaient à mourir ici. Retrouveraient-ils leur dimension d’origine, ou en serait-il définitivement fini d’eux ? Elle préférait ne pas le découvrir et donc, éviter un potentiel conflit avec son frère. Bien entendu, leurs natures respectives n’allait pas faciliter les choses.

Il ne fallu pas bien longtemps pour que Dimitri, ou plutôt Jasper, se présente devant elle dans la clairière qui faisait office de jardin au manoir des vampires. Il se matérialisa devant elle à une vitesse vertigineuse, quoiqu’elle n’en perdit pas une miette, puisque les loups n’étaient pas non plus réputés pour leur lenteur. Ce double de son frère ressemblait en tout point à Dimitri, tout en paraissant totalement différent. Sa peau pâle contrastait avec ses cheveux de jais, faisant ressortir le rouge du sang qui tâchait ses lèvres, et ses runes n’étaient plus qu’un souvenir. Si elle tendait l’oreille, elle savait qu’elle n’entendrait qu’un silence assourdissant en provenance de sa poitrine, là où jadis son cœur avait battu. C’était étrange de le voir ainsi, surtout en sachant à quel point son frère – son vrai frère – détesterait devoir faire face à une situation. Demetria, elle, s’adapterait. Ne plus être Nephilim lui déplairait, elle aimait sa vie et elle était née pour cela, mais elle se ferait certainement plus à une transformation en louve ou en vampire qu’à se retrouver contrainte de vivre en Terrestre. Autre changement notable, qu’elle n’aurait pas remarqué si elle n’avait pas elle-même habité le corps d’une autre, il émanait de lui une odeur pour le moins désagréable : il sentait le sang, la mort… Dans tout cela, ce qui la dérangeait plus devait toutefois être l’expression de son visage, qu’elle n’avait jamais vue sur le visage de son jumeau jusque là. Dimitri n’était pas l’homme le plus chaleureux qu’il soit, mais une lueur froide, vicieuse même, qui ne lui était pas habituelle brillait dans son regard.

Kendra, Kendra, kendra…que viens-tu donc faire en territoire ennemi ? Tu viens réclamer un os à mâcher ? Les mains dans les poches de sa veste, Demetria se contenta d’arquer un sourcil. Elle pouvait sentir la louve rugir en elle, Kendra se débattre furieusement, mais elle savait que céder à cette rivalité naturelle qui opposait leurs deux races, bondir et tenter de lui arracher la gorge à coup de dent ne serait pas vraiment la stratégie la plus efficace. Le calme devait être de mise, d’autant qu’elle n’avait aucune envie de se battre avec son frère. Ou peut être seulement pour lui taper sur la caboche à plusieurs reprises en lui disant qu’il n’était qu’un sombre idiot. Tu tombes mal, j’étais en train de manger. annonça-t-il, ce qu’elle pouvait deviner toute seule puisqu’il venait d’essuyer le sang qui marquait ses lèvres. Si elle tendait l’oreille, elle pouvait entendre les battements du cœur de sa victime, qui luttait pour sa vie. Il n’y avait rien qu’elle puisse faire pour lui, même en tant que Nephilim elle ne pouvait s’opposer au sort d’un Terrestre se trouvant en territoire vampire si elle ne pouvait pas prouver qu’il n’était pas aventuré là de son plein gré. Tu n’as pas envie de revenir d’ici une demi-heure ? Histoire que je finisse ce que j’ai commencé ? Tu serais un gentil toutou, Un léger rire échappa à Kendra qui observait son frère, la tête légèrement penchée sur le côté. Si elle s’efforçait de paraître le plus détendue possible, elle demeurait malgré tout sur ses gardes. Il était difficile pour elle de ne pas céder à ses instincts et à la rivalité qu’ils impliquaient vis-à-vis des vampires, et son combat intérieur n’aidait en rien, mais elle n’en laissait rien paraître.

Des blagues sur les chiens, hm ? lança-t-elle, haussant les sourcils. On va en faire le tour maintenant, comme ça on gagnera du temps. Oui, j’ai marqué mon territoire le long du chemin jusqu’ici. J’ai même fait pipi dans le buisson juste là, vous m’excuserez. Par contre, je n’ai pas levé la patte sur le portail, je suis une dame. commença-t-elle, prenant un air faussement pensif. Hmm, quoi d’autre ? Ah, les puces ! J’en ai plein, partout, je lutte contre l’envie de me gratter là, mais avec les chaussures c’est pas évident et mon jean n’est pas assez extensible. Par contre si tu me lances un nonos, t’attends pas à ce que je te le ramène, je suis du genre chienne de salon, j’aime pas trop me salir les pattes et sincèrement, j'ai la flemme. Faut que je fasse le tour des blagues sur les vampires aussi, ou on peut passer directement aux choses importantes ? Personne ne m’a donné le manuel des relations vampires/lycanthropes, alors j’improvise. Peu importe la dimension dans laquelle ils se trouvaient, si son jumeau voulait jouer au jeu du plus con cela pouvait durer longtemps.

Ton petit déjeuner attendra. D’ailleurs, tu devrais laisser partir ce pauvre homme, ou tu ne feras qu’ajouter sa mort à la liste des choses que tu regretteras quand tu reprendras tes esprits. Liste qui semblait s’allonger à mesure que le temps passait. Elle resta silencieuse, observant son frère avant de faire un pas en avant. Est-ce que le nom Demetria te dit quelque chose, Dimitri ? commença-t-elle, utilisant volontairement le prénom de son propre jumeau. Elle devait retrouver son frère, enfoui quelque part derrière ce vampire froid et pour le moins détestable. Elle avait plusieurs stratégies en tête, mais jugeait que jouer sur leur lien de parabataï, l’importance qu’ils avaient l’un pour l’autre serait la plus douce. Evoquer Megara ou leurs filles, en l’état, risquait d’être un retour à la réalité assez brutal, pire encore avec sa nature de vampire qui ne ferait qu’amplifier ses émotions… Si leur relation de jumeaux et parabataï n’était pas toujours idéale, elle n’entraînement pas le même déferlement de culpabilité et de douleur que ses récentes erreurs, évoquées un peu plus tôt par Megara.  

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Mer 18 Jan - 14:17

[center]
Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
T Tu l’observes, froidement, comme si devant toi se trouvait une étrangère. Ton venin n’est rien que de simples mots, de simples paroles. Perdu. Tu es perdu. Le vampire en toi gronde, te lacère les entrailles alors que le Chasseur d’Ombre, doucement, s’éteint. Douce lumière qui vacille, qui n’est plus. Sauve-moi. Voilà ce qu’il murmure en silence. Tais-toi. Voilà ce qu’il réplique dans l’ombre, un sourire mauvais sur les lèvres. Devant toi ce n’est pas Demetria que tu vois. Et pourtant, oui, pourtant, même dans cette réalité elle reste ta sœur, ton double, ta jumelle. Ce lien de parabatai manque à ton âme comme si tu suffoquais en silence, comme si tu crevais en secret. Tu as cessé d’être. Le visage de Megara lors de cette mise à nu, ses cheveux flamboyant quittant la pièce alors que ton âme se brisait. Comment avais-tu pu te laisser aller à ce point ? Comment as-tu pu flancher de la sorte ? Tu t’en veux. Quoi de mieux que les remords pour t’aider à sombrer ? Quoi de mieux que la peine pour t’enfoncer ? Rien…plus rien. Tu ne voulais plus souffrir, tu ne voulais plus lutter. Tu avais laissé Jasper prendre le contrôle. Pour la première fois de ta vie, tu avais baissé les bras, épuisé, anéanti. Tu laisses donc le venin s’écouler, le sang couler. Ce petit gout amer, parfaitement délicieux envahir ta gorge encore et encore. Tu tues sans éprouver de quelconques remords, tu fermes les yeux face à cette petite voix qui hurlent dans tes entrailles. Oui, c’est plus facile ainsi. « Des blagues sur les chiens, hm ? On va en faire le tour maintenant, comme ça on gagnera du temps. Oui, j’ai marqué mon territoire le long du chemin jusqu’ici. J’ai même fait pipi dans le buisson juste là, vous m’excuserez. Par contre, je n’ai pas levé la patte sur le portail, je suis une dame. Hmm, quoi d’autre ? Ah, les puces ! J’en ai plein, partout, je lutte contre l’envie de me gratter là, mais avec les chaussures c’est pas évident et mon jean n’est pas assez extensible. Par contre si tu me lances un nonos, t’attends pas à ce que je te le ramène, je suis du genre chienne de salon, j’aime pas trop me salir les pattes et sincèrement, j'ai la flemme. Faut que je fasse le tour des blagues sur les vampires aussi, ou on peut passer directement aux choses importantes ? Personne ne m’a donné le manuel des relations vampires/lycanthropes, alors j’improvise. »

Tu ricanes en continuant de pencher la tête sur le côté. Doucement, tes mains se soulevèrent se rapprochent, se claques lentement dans un « clap, clap » répétitif. Tu te fous littéralement de sa gueule, comme une évidence trompeuse, une évidence cruelle. Tu n’en as rien à foutre de ses belles paroles, de ses phrases, de son petit jeu. Non, tu es aussi froid que la glace, aussi sombre que la nuit. Tu te contentes de vouloir la faire faire souffrir, de l’éloigner de ton existence. « Ton petit déjeuner attendra. D’ailleurs, tu devrais laisser partir ce pauvre homme, ou tu ne feras qu’ajouter sa mort à la liste des choses que tu regretteras quand tu reprendras tes esprits. » « Un de plus ou un de moins, tu sais, ça ne fera pas grande différence. Puis, au pire, je peux le laisser vivre et m’en servir autrement… » Tu te balances sur tes pieds un sourire salace sur les lèvres. Bien sûr, tu pensais mal, radicalement. Dans l’esprit de Jasper, le sexe est sûrement la deuxième chose la plus agréable après boire du sang. C’est comme un état d’esprit, une obsession, une habitude qui lui colle à la peau. Contradiction nouvelle avec Dimitri…Mais voilà, les choses ne sont jamais comme elles devraient l’être. Ton regard plonge dans celui de ta sœur, ne te défaisant pas de ce sourire mauvais et provocateur. Tu n’attendais qu’une chose, qu’elle fasse un pas de travers pour lui sauter à la gorge… « Est-ce que le nom Demetria te dit quelque chose, Dimitri ? » L’espace d’une seconde, ton corps cessa tout mouvement de balancier alors que ça résonnait dans ta tête comme un échos sadique et lointain. Dimitri…Demetria…souviens-toi…laisses la peur de côté et souviens-toi…Tes sourcils se froncent légèrement, comme si tu cherchais à réfléchir, à analyser diverses informations. « Demetria… »

Souvenirs en écho à ce prénom qui réveille une vague de chaleur que tu repousses brutalement. Une gamine qui courre à tes côtés alors que tu cherches à sauter sur cet enfant qui avait osé voler la peluche de ta sœur chérie. Sa main glissant sur ta joue, alors qu’une peine quelconque venait de te tomber dessus. Les secondes s’écoulent, tu cherches, tu comprends, tu refoules, tu refuses. Non, te souvenir serait bien trop douloureux. Te souvenir serait faire face à elle, à son regard accusateur, à la dure réalité de cette putain d’existence merdique dans laquelle tu t’embourbais encore et encore. « Jamais entendu parler…De futurs casse-croutes ? » Ton corps c’était remis en mouvement, balancelle énervante, tu pars en avant et en arrière sans jamais la quitter des yeux. Tu ne te souviens pas, pas vraiment du moins. C’est comme un murmure lointain qui résonne, qui gronde, qui caresse ton âme. Il n’en faudrait pas peu pour que tout te pète de nouveau à la gueule, mais cela serait-il raisonnable ? Te souvenir t’apporterait quoi ? Rien, rien du tout…tu avais tout foiré, tu avais tout perdu. « Bon, tu fous quoi ici soeurette ? Sérieusement, tu n’as rien à faire ici et ta présence n’est nullement souhaitée…alors, tu crois que si je te lance une balle tu iras la chercher ? » Tu te sens pris au piège, comme pousser dans tes retranchements, tu n’aimes pas ça.

HJ: désolé du poste et de la réponse, mais j'ai de moins en moins de temps ces derniers temps :'(


© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Sam 21 Jan - 1:16


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
S i le visage de Demetria demeurait calme et détendu, intérieurement elle gérait une véritable tempête. Outre sa lutte contre la louve et Kendra, qui durait depuis qu’elle avait débarqué dans cette dimension, son esprit tournait à toute allure. Quelqu’un qui la connaissait bien aurait pu sans mal reconnaître le visage qu’elle affichait lorsqu’elle abandonnait son rôle de guerrière et revêtait celui de diplomate. A mesure qu’elle parlait, qu’elle écoutait, son cerveau analysait chaque expression, chaque réaction,  tentant de mettre en place la meilleure stratégie, de juger ce qui fonctionnerait le mieux pour obtenir ce qu’elle voulait sans en venir aux armes.

Demetria ne voulait pas se battre contre son frère, que ses traits s’accompagnent de la personnalité de Dimitri ou de Jasper. Elle préférait y aller plus en douceur, ce qui lui permettrait aussi d’en apprendre davantage sur ce Jasper, car si ces traits étaient en tous points semblables à ceux de son jumeau, sa personnalité lui était diamétralement opposé. Elle l’avait compris rien qu’en entendant Mégara – ou plutôt Cecily – en parler, le dépeignant comme un traitre qui avait choisi de devenir vampire et de renier son sang, sa mission, sa famille. Il y avait peu de risque que Dimitri prenne un jour une décision aussi drastique et pour cause : contrairement à elle, il avait toujours eu en horreur les créatures obscures. Cette seule décision de Jasper attestait donc de ses différences avec le jeune homme qui se terrait quelque part, dissimulé sous la tête à claques de vampire qui se tenait face à elle.

Aborder leur lien était la méthode la plus douce à laquelle elle pouvait penser, quoiqu’elle n’était pas totalement opposée à des mesures plus radicales si la méthode douce ne portait pas ses fruits. S’ils étaient sujets à se disputer parfois et ne tombaient d’accord sur rien ou presque, l’amour que les jumeaux éprouvaient l’un pour l’autre était inconditionnel. Ils n’auraient pas fait le choix de devenir parabataï si ça n’avait pas été le cas. Ce lien manquait d’ailleurs à Demetria, cette sensation constante d’être reliée à lui, de leurs deux âmes reliées l’une à l’autre. Ce vide elle le ressentait, et ce même si en tant que louve, la magie des runes n’avait plus aucun effet, et même si elle ignorait si Kendra et Jasper avaient eux aussi été parabataï. De ce qu’elle arrivait à reconstituer de la relation des jumeaux Lightwood de cette dimension, un lien pareil aurait certainement été compliqué… Toujours est-il que son frère lui manquait, et qu’elle voulait plus que tout le ramener à elle et s’assurer que si elle parvenait à trouver un moyen de retourner vers leur dimension, ils le fassent tous les deux. Si pour cela elle devait faire face au jumeau maléfique de son frère, qu’il en soit ainsi.

Un de plus ou un de moins, tu sais, ça ne fera pas grande différence. Puis, au pire, je peux le laisser vivre et m’en servir autrement… lança Dimitri, un air malsain sur le visage, lorsqu’elle suggéra qu’il laisse la vie sauve à sa proie. Si entendre de telles choses suggérées par quelqu’un portant le visage de son frère lui faisait froid dans le dos, elle n’en laissa rien paraître. Elle espérait seulement que leur petite entrevue porterait ses fruits et qu’elle parviendrait à ramener son frère à la raison, ainsi elle n’aurait pas à se soucier qu’il ajoute un nom de plus à la liste des personnes qu’il avait irrémédiablement blessées durant leur voyage imprévu.

La mention de son prénom, du véritable prénom de sa sœur, sembla le pousser à réfléchir. Il arrêta ses incessants balancements, un masque pensif venant prendre la place de l’expression provocatrice du vampire. Cela ne dura pas bien longtemps, mais c’était malgré tout un signe encourageant pour Demetria. S’il réagissait de la sorte à son prénom, c’est que son frère était toujours là. Jamais entendu parler…De futurs casse-croutes ? interrogea-t-il finalement, reprenant son balancier. Demetria ne s’était pas fait d’illusions, elle se doutait parfaitement que la partie ne serait pas aussi facile. Elle avait déjà dû batailler avec Megara, et savait que faire revenir son frère du trou où il s’était terré ne serait pas plus aisé. Pas vraiment non, fut tout ce qu’elle répondit, remuant doucement la tête de gauche à droite.

Bon, tu fous quoi ici soeurette ? Sérieusement, tu n’as rien à faire ici et ta présence n’est nullement souhaitée…alors, tu crois que si je te lance une balle tu iras la chercher ? Demetria haussa un sourcil ? Etait-il pressé de se débarrasser d’elle ? Et si oui, pour quelle raison ? Parce qu’une louve en territoire vampire lui déplaisait, ou parce que cette conversation le mettait mal-à-l’aise, faisait ressortir l’autre Lightwood avec qui il partageait son corps et qu’il s’efforçait d’écraser comme elle-même le faisait avec Kendra en ce moment-même ? Je te l’ai déjà dit, m’envoyer une baballe ne fonctionnera pas, je suis une louve de salon, lui rappela-t-elle. Après un bref instant de silence, elle réduisait la distance qui la séparait de Jasper, s’approchant dangereusement du vampire tout en gardant ses mains dans ses poches. La louve en elle bondit mais elle s’efforça de ne rien en montrer, quoiqu’en y prêtant attention d’un peu plus près, on pourrait remarquer la tension dans ses muscles. Les loups et les vampires se détestaient, et si Demetria n’était pas louve comme l’était Kendra, les instincts de la lycanthrope étaient bel et bien présents. Pourquoi es-tu si pressé de me voir partir, hum ? Ma présence gêne qui ? Le vampire, ou l’homme qui se terre quelque part derrière cette façade de vampire sadique et un brin pervers ? demanda-t-elle, penchant légèrement sa tête sur le côté d’un air ouvertement curieux. Je suis venue chercher mon frère – mon vrai frère – et je ne repartirai pas sans lui. Mes nièces ne grandiront pas sans leur père, pas si je peux faire quelque chose pour éviter ça. Alors si tu veux que je parte, il va falloir me mettre dehors de force, Jasper. Vas-y, je serais curieuse de savoir ce que mon frère penserait de ça… La mention de ses nièces n’était qu’une manière de plus d’utiliser la famille de Dimitri à reprendre le contrôle. Le reste… C’était un coup de poker. La provocation était après tout une stratégie de manipulation comme une autre, et elle n’avait rien contre l’utiliser, si elle avait des chances de porter ses fruits.

© POUPI

HJ:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Mar 24 Jan - 8:46


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
T Tu l’observes, cette inconnue qui n’en est pas vraiment une. Oui, tu étouffes cette petite voix qui ne cesse de te hurler de revenir à la surface. Tu ne souhaites pas souffrir davantage. Sait-elle seulement ce que tu endures depuis que Megara t’a surpris ? Depuis que tu as fait cette action que tu ne pourras jamais te pardonner ? Parce que c’est exactement ça…tu l’avais trompé, tu avais été infidèle. Non, ce n’était pas toi, c’était Jasper et Howard. Oui, ce n’était pas Dimitri et Eamonn. Et pourtant, tu avais beau le savoir, la douleur dans son regard, son visage quand elle avait surpris cette scène des plus intimes. Tu ne pourras jamais vivre avec, non, jamais. Tu avais donc préféré succomber complètement à Jasper, je laisser prendre possession de toi, le laisser prendre le dessus de Dimitri. Il est différent, il est plus cruel. Lui, il s’en fou des sentiments des autres, seul son plaisir l’intéresse, oui, seul sa petite personne semble l’intéresser. Il n’a simplement pas de cœur. Peut-être en avait-il eu un à l’époque…Peut-être qu’un évènement tragique avait fait en sorte de le rendre aussi brutal, aussi sadique. Tu n’en sais rien, tu ne veux pas le savoir. Ton cœur est meurtri, ton âme est en vrac. Tu ne peux pas supporter davantage de souffrances, d’avantages de sensations, d’émotions. Ta condition de vampire fait en sorte que tu ressentes ça bien plus fort et ça, ça c’était un foutu problème. La peine, la rage, la colère. Tout s’embrouille, tout se mélange. Tu n’as pas été préparé à gérer pareille enveloppe, pareille situation. Non, tu n’as pas été préparé à devenir un vampire…Cette idée ne t’avait jamais traversé l’esprit contrairement à ton double. Toi, tu te voyais vivre comme un Chasseur d’Ombre, mourir comme tel et surtout, aux côtés des tiens, de ta fiancée, de tes filles.

Alors oui, quand elle parla de Dimitri, de Demetria, tu sentis ce petit vibrement en toi. Tu as eu l’impression, l’espace d’une seconde, qu’une flamme s’allumait au fin fond de tes entrailles pour aussi vite retourner au silence. Reprenant tes balancements agaçants, tu demandes si c’est des futurs casse-croutes, ignorant parfaitement la réalité, l’évidence. Ton esprit tente de reprendre le dessus, de te faire revenir à ton état « normal ». « Pas vraiment non, » Soupire certain, tu cherches à te débarrasser d’elle comme tu le peux. Oui, c’est comme si une part de toi souhaites l’éloigner de ce lieu, de toi, de cette tentation, de tes propres souvenirs. C’est comme si Jasper se sentait en danger et ce, de diverses façons. « Je te l’ai déjà dit, m’envoyer une baballe ne fonctionnera pas, je suis une louve de salon, » « Dommage…ça aurait pu être fun. » Tu penches ta tête sur le côté, détournant les yeux. Elle est tenace cette chienne, tu vas avoir du mal à te débarrasser d’elle. Mais là, elle fait quelque chose de plus surprenant encore, elle approche…Oui, elle approche. Mains dans les poches, tu sens son odeur combler ton espace vital, faisant en sorte que le vampire en toi bondisse, déchire tes entrailles. Ton regard tourne très doucement vers elle, alors que ton corps lui, ne bougeait pas. Iris dilatées, mâchoires serrées, il est évident que tu te contiens pour ne pas lui lacérer la gorge…Mais oui, tu te retiens. Tu te contiens pour une raison qui t’es inconnue. Parce que c’est ta sœur, parce qu’autrefois, vous étiez du même sang, elle a partagé beaucoup de choses avec toi. Mais là n’est pas le souci, non, tu ne peux risquer de la blesser, si tu le fais, autant te donner la mort directement et tu le sais…ça serait bien trop à gérer.

« Pourquoi es-tu si pressé de me voir partir, hum ? Ma présence gêne qui ? Le vampire, ou l’homme qui se terre quelque part derrière cette façade de vampire sadique et un brin pervers ? » Tu grondes légèrement, un vibrement parcourant ta gorge avec une intensité évidente. Une menace voilée, un avertissement qui signifiait : ne joue pas les plus intelligentes avec moi. Oui, c’est exactement ça. Tu ne comprends pas ce qu’elle te dit, pourtant, c’est comme si une part de toi savait exactement de quoi elle parlait. Etrange sensation, étrange combat qui se mène en toi. « Je suis venue chercher mon frère – mon vrai frère – et je ne repartirai pas sans lui. Mes nièces ne grandiront pas sans leur père, pas si je peux faire quelque chose pour éviter ça. Alors si tu veux que je parte, il va falloir me mettre dehors de force, Jasper. Vas-y, je serais curieuse de savoir ce que mon frère penserait de ça… » A vitesse grand V, tu te retrouves en face d’elle, doigts enroulés autour de sa gorge. Pourtant, au moment où tu t’apprête à serrer, une voix retentie en toi comme un stop brutal, comme un signal d’alerte et des images frappes ton esprit. Des noms distincts, des visages en vracs, des cris d’enfants, des larmes : tu seras le meilleurs des papa….tu seras la meilleures des mères….Clarissa…Leandra… C’est brutal au point que tu la relâche presque immédiatement, reculant d’un pas. « Non ! Je ne veux pas me souvenir ! » Tu portes une main à ton crâne, cherchant désespérément à faire taire tout ça, à éteindre définitivement les images, cette télévision dont le programme ne t’enchante absolument pas. « Je refuses de me souvenir ! » Tu feules contre la louve. Colérique, enragé, tu as néanmoins reculé, évitent tout contact avec elle. Malheureusement, tu ne contrôle rien. L’évocation de tes filles a fait mouche. Membres tremblants, tu tombes à genoux. Haletant, tu sembles chercher ton air alors que tu n’en as pas besoin. Réflexe irrémédiable d’un être humain en pleine panique, sauf que, humain, tu ne l’es décemment plus ou pas du moins… « Va t’en…laisses-moi tranquille… » Tu la supplies presque tout en regardant le sol, tout en laissant tes putain de souvenirs prendre le dessus. Trop de morts, trop de conneries. Ça allait trop loin.


© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Sam 28 Jan - 1:59


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C ecily, le double de Megara, n’avait guère été très différent de l’amie avec laquelle avait grandit Demetria. Lui faire face avait donc été beaucoup moins déconcertant que de faire face à ce Jasper. Dimitri n’avait jamais été quelqu’un de très ouvert ni de très chaleureux mais malgré cela, il était quelqu’un de bien, loin d’être un égoïste, quelqu’un sur qui elle avait toujours su qu’elle pourrait compter. En discutant avec Megara – ou plutôt Cecily – Demetria avait déjà pu comprendre sans mal que Jasper était loin de coller à cette image, et elle en avait la confirmation. Rien ne semblait l’intéresser, sinon lui-même. Il restait son jumeau, mais elle avait du mal à s’imaginer devenir sa parabataï dans un monde tel que celui-ci La situation n’était pas simple à gérer pour Demetria et comme toujours, elle devait lutter contre son impulsivité, empirée par la lycanthropie qu’elle devait gérer ici, pour faire parler ses talents de diplomates. Garder son calme, choisir la bonne stratégie, les bons mots pour mener son interlocuteur sur le chemin qu’elle avait tracé pour lui et obtenir le résultat escompté. D’une certaine manière, la diplomatie et la manipulation étaient deux domaines très proches, car il fallait un peu de l’une pour obtenir l’autre. Demetria avait toutefois rarement eu à user de ces talents sur son frère…

Elle pouvait le pousser à refaire surface. Elle le devait. Si Dimitri restait enfoui sous la personnalité de Jasper et que le sort qui les avait emmenés dans cette dimension était levé, qu’adviendrait-il de lui ? Elle l’ignorait, mais elle ne voulait pas prendre le risque de laisser derrière elle son frère, son parabataï, et ce même s’il ne semblait pas disposé à reprendre les commandes du corps qu’il habitait pour le moment. Que cherchait-il à faire, en se laissant ainsi dominer par le vampire ? Se protéger de sa peine ? Se punir de ses erreurs ? Fuir la culpabilité, après ce qu’il avait fait à Megara ? Peut être un peu de tout cela mais quoi qu’il en soit, ce n’était pas en fuyant, en disparaissant qu’il règlerait ses problèmes. Demetria espérait seulement que son coup de poker, ses petites provocations, suffiraient à réveiller quelque chose en Dimitri. Cependant, elle ignorait si le grondement qui lui parvint alors qu’elle poursuivait son monologue était une réaction de Jasper, de Dimitri, ou des deux. En tout cas, c’était toujours plus encourageant que son incessant balancement, qui aurait certainement fini par lui donner le mal de mer.

Quand enfin Jasper se décida à bouger, il fallu que Demetria rassemble toute sa volonté et tout son self control pour ne pas réagir. Le but n’était pas qu’elle se défende elle-même, non. Ce qu’elle cherchait avec ses petites provocations, c’était à faire réagir Dimitri. Il ne laisserait pas Jasper lui faire de mal, elle en était convaincue. Il était son frère, son jumeau, son parabataï. Qu’importe la douleur, la peine ou la culpabilité qu’il pouvait ressentir, Demetria avait une confiance aveugle en son frère, et elle était prête à mettre à mettre sa propre vie dans la balance. Et si elle devait encaisser quelques coups et se faire malmener pour pousser son frère à réagir, elle le ferait. L’avantage d’être une louve, c’est qu’elle guérirait rapidement de ses blessures. Dans tous les cas, entre cela et l’évocation de ses filles, elle devait être sur la bonne voie.

La réaction ne se fit cependant pas attendre. Elle eu à peine le temps de sentir la main de Jasper se refermer sur sa gorge que déjà, la pression disparaissait et le vampire reculait d’un pas. Demetria ne bougea pas d’un pouce, ses poings serrés dans les poches de sa veste afin de contrôler ses nerfs à fleur de peau. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et elle était certaine que Jasper, ou son frère, pourraient l’entendre, mais elle ne bougea pas pour autant. Non ! Je ne veux pas me souvenir ! s’exclama le vampire, portant une main à sa tête, comme si ce geste pouvait bloquer le flot de souvenir que Demetria avait réveillé en lui. Je refuses de me souvenir ! Demetria ne prenait aucun plaisir face à ce spectacle. Si Jasper lui avait donné envie de lui mettre des claques juste pour le plaisir, elle n’avait envie que d’une chose à présent : aller prendre son frère dans ses bras, lui dire qu’elle était là pour lui, quoi qu’il arrive, que tout allait s’arranger, que Megara le pardonnerait, qu’il reverrait ses filles… Des tonnes de promesses qu’elle s’acharnerait à tenir. Mais c’était trop tôt. Elle prit donc son mal en patience, le regardant haleter à genoux sur le sol, réflexe tout ce qu’il y a de plus humain, signe que son frère refaisait peu à peu surface, bien malgré lui et en dépit du vampire qui devait batailler contre lui pour garder le contrôle. Va t’en…laisses-moi tranquille… dit-il, l’implorant presque, le regard rivé sur l’herbe, quelque part dans la distance qu’il avait rétabli entre eux dans son combat intérieur.

Demetria se décida enfin à bouger, sortant ses mains de ses poches alors qu’elle s’approchait calmement de son frère, s’agenouillant à côté de lui. Jamais… Que l'Ange me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi… récita-t-elle d’une voix calme, citant les paroles du serment qu’ils avaient tous les deux récitées durant la cérémonie qui les avait unis à vie. Elle se risqua à aller prendre la main gelée de son frère dans la sienne. J’ai parlé avec… Avec Meg’. Je sais pourquoi tu te caches ici, et je comprends que tu t’en veuilles. C’était pas ta faute Dim’, pour le moment elle est encore blessée mais elle finira par le réaliser. Et si pour cela, Demetria devait le répéter un million de fois à Megara, elle le ferait. Tu ne peux pas continuer à te cacher derrière ce… Ce crétin de vampire. Clarissa et Leandra ont besoin de toi et toi aussi, tu as besoin d’elles. continua-t-elle, espérant que Dimitri déciderait de se battre plutôt que de laisser les souvenirs, la douleur et la culpabilité l’assaillir malgré lui. Il devait les accepter, c’était le seul moyen d’arriver par la suite à les surmonter. Et moi aussi j’ai besoin de toi. Ne m’abandonne pas… Je peux encaisser beaucoup de choses, mais je supporterais pas de te perdre, conclu-t-elle en serrant légèrement sa main dans la sienne, sa voix toujours aussi douce mais cette fois légèrement tremblante, chargée d’émotions. Elle avait passé des jours à se demander où était Dimitri, s'il était vivant, s'il allait bien, leur lien de parabataï inexistant ne lui permettant pas d'en avoir la certitude... Et elle avait détesté cela.

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Mer 1 Fév - 18:34


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu aurais aimé être aussi fort qu’elle, du moins, dans cette réalité. Oui. Tu aurais aimé tenir bon, avoir la force de ne pas sombrer dans une certaine folie. Et pourtant. Pour une fois, tu t’étais dit que tu en avais le droit. Egoïstement, tu t’étais dit qu’au final, toi aussi tu avais le droit de baisser les bras, de ne plus vouloir te battre. Car toute la chose est là. Toute ta vie tu t’es battu, encore et encore. Que ce soit pour honorer ton nom de famille, aider les autres, soutenir tes amis, protéger les terrestres, ou encore, pour tomber amoureux. L’amour est un combat perpétuel, malheureusement, ce combat ne se termine jamais. Car oui, tu devais lutter jour et nuit pour préserver l’amour que Megara avait envers toi. Parfois, tu te réveillais le soir, te demandant si demain, elle n’allait pas réaliser que vous étiez bien trop différents pour vivre ensemble, vous marier et fonder cette famille que vous aviez commencez à bâtir. Elle est si différente de toi. Tu en as conscience. Tu es la glace et elle le feu, tu es le froid et elle la douceur. Vingt ans pour vous trouver, une nuit pour changer vos vies donnant naissance à deux enfants, une foutue nuit également pour tout foutre en l’air. Et maintenant ? Et maintenant, n’avais-tu pas le droit de rendre les armes alors que tu l’avais perdue elle. Tu n’es même pas sûr de revoir un jour tes filles, de pouvoir poser tes lèvres sur leur front une fois de plus, de les bercer dans tes bras en les observant s’endormir. Oui, tu n’avais aucune certitude et ça te bouffait, ça te dévorait. Cette famille aussi inattendue eu-t-elle été était désormais tellement importante pour toi. Tu t’en voyais privé, emprisonné dans l’éternité d’une créature qui te répugne.

Alors oui. Oui tu luttes pour ne pas revenir, incapable de supporter cette douleur cuisante, brûlante en toi. Tu t’y refuses, pourtant, ta sœur ne l’entends pas de cet oreille. Oh que non. Elle te malmène mentalement, te rappelant des prénoms, cherchant à faire remonter le Chasseur d’Ombre en toi. Elle y parvient, malheureusement, la souffrance remonte également. Cette peine décuplée face à tes sens de nouveau-né, bien trop forte, bien trop puissante pour que tu daignes l’affronter. Tu t’effondre sur le sol, la suppliant de te laisser tranquille, de s’en aller. Tu ne veux pas, ça fait trop mal. Tu veux juste que tous s’éteignent. Tu ne la sens pas approché, perdu dans tes émotions, dans tes souvenirs. Les visages défilent, les voix s’entremêles. Tu aimerais avoir un bouton off, mettre tout ça en sourdine, ça serait tellement plus facile. « Jamais… Que l'Ange me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi… » Ces paroles tu les connais que trop bien, ayant récité celles-ci lors de ce rituel si important. Demetria est ton double, ta jumelle, ton parabatai. Comme si le fait d’être jumeaux n’avait pas suffis, vous vous étiez choisi pour vous lier de la sorte. Tu n’avais jamais pu imaginer quelqu’un d’autre à sa place, c’était une évidence depuis ta plus tendre enfance. Pourtant, tu secoues la tête, te refusant d’y songer, de revoir ce souvenir de peur d’en attirer d’autres. Sa main glisse sur la tienne, tu serres les dents, luttant contre deux personnalités totalement différentes. Oui, tu lutte contre le vampire, mais tu lutte également contre le chasseur d’ombre. Au final, que te reste-t-il ? Qui es-tu ? Un vampire ? Non. Un Chasseur d’Ombre ? Non, pas ici. Qui es-tu alors ?

« J’ai parlé avec… Avec Meg’. Je sais pourquoi tu te caches ici, et je comprends que tu t’en veuilles. C’était pas ta faute Dim’, pour le moment elle est encore blessée mais elle finira par le réaliser. » Tu gémis légèrement, comme un gosse, parce que là, c’est ce que tu es, un gosse. « Elle ne pourra jamais…comment le pourrait-elle…Je voulais pas… » Le pire dans tout ça, c’est que tu avais aimé. Ta bisexualité n’était un secret pour personne, bien que tu ne le cries pas sur tous les toits. Néanmoins, il y avait des limites entre coucher avec un homme, ou encore, coucher avec un vampire. Tu as tes convictions, tes idées bien placées. T’attacher à un vampire n’était même pas envisageable, tu avais déjà du mal à supporter les Faeries, tu ne les acceptais que pour Megara et encore… « Tu ne peux pas continuer à te cacher derrière ce… Ce crétin de vampire. Clarissa et Leandra ont besoin de toi et toi aussi, tu as besoin d’elles. » Tu détournes la tête, cherchant à éviter son regard, bien que ta main soit toujours dans la sienne. Comment pourrais-tu faire quoi que ce soit dans cet état. Tu en viens même à douter de ta paternité. Et si tu n’étais pas un bon père ? Tes filles auraient tellement honte de toi, à vraie dire, tous les Lightwood auraient hontes de toi ! « Et moi aussi j’ai besoin de toi. Ne m’abandonne pas… Je peux encaisser beaucoup de choses, mais je supporterais pas de te perdre, » Sa main serre la tienne et tu ne la regardes toujours pas, te balançant encore et toujours d’avant en arrière alors que tes yeux laissent échapper des larmes. Une fois de plus, ce ne fut pas des larmes salées, non, mais rouge typiquement vampire.

« J’ai tout foutu en l’air…elle ne me pardonneras jamais…j’ai…Demetria, je l’ai trompé avec… » ça reste coincé dans ta gorge comme une boule douloureuse, tu as l’impression d’étouffer alors que tu ne respires même plus. « Clarissa et Leandra seront beaucoup mieux sans moi, j’en ai marre de me battre, j’en peux plus…je fais que ça. Lui il…c’est si facile de le laisser prendre le contrôle. » Murmure vague et lointain, tu tournes ton regard rougit sur ta sœur. Tu es de nouveau en train de le laisser remonter, comme une douce caresse démoniaque qui envahi ton âme.

© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Jeu 2 Fév - 1:36


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L ’amour n’avait jamais été une priorité pour Demetria. Le simple fait de porter le nom de Lightwood impliquait un lourd passé et de nombreuses responsabilités. Ses ancêtres avaient combattu alors que le Nouvel Ordre n’était encore qu’une idée. Ils avaient perdu la vie sous les armes des obscurs, laissant tous leur descendant porter ce fardeau. Cette histoire familiale, Demetria en était fière et ce même si elle était parfois lourde à porter. Toute sa vie, sa priorité avait été la Rébellion. Elle souhaitait apporter sa pierre à l’édifice et se battre, comme ses ancêtres et comme tant d’autres Nephilim avant elle. Elle s’était entraînée, cultivée, avait passé d’innombrables heures à la bibliothèque, dans la salle d’entraînement et parfait ses talents naturels pour la diplomatie. Elle ne s’était contentée au départ que d’histoires sans importance, ou d’user de ses charmes pour aider leur cause. Après tout, à quoi bon se compliquer la vie en s’accrochant à quelqu’un qui pourrait vous être enlevé à tout moment ? C’était stupide, masochiste même. Mais les sentiments ça ne se contrôle pas, et il suffit d’une seule personne pour que vos bonnes résolutions tombent en miettes et malgré ses réticences à accepter cet état de fait, elle avait fini par craquer. Et elle avait fini le cœur brisé, comme nombre de chasseurs d’ombres ayant vu l’être aimé périr au combat.

Quand elle avait perdu Noah, Dimitri avait été là pour elle et ce même lorsqu’elle n’était pas franchement disposée à se laisser approcher par qui que ce soit, s’enfermant dans le travail pour éviter de sombrer, se reconstruisant peu à peu, à son rythme, car la vie continuait, et la guerre aussi. C’était maintenant à son tour d’être là pour Dimitri. Parabataï ou non, le voir ainsi lui fendait le cœur, et elle détestait le fait de devoir être celle à faire remonter toute cette peine à la surface. Cependant, c’était le seul moyen de le récupérer. Il devait faire face à la douleur, l’accepter, et avancer. Elle avait déjà entrepris le même travail avec Megara avant de se rendre ici, et elle se doutait que le chemin serait encore long, pour l’un comme pour l’autre. Elle savait aussi qu’il était nécessaire d’en passer par là.

A la plainte qu’émit son frère lorsqu’elle évoqua Megara, Demetria dû se retenir de le serrer contre elle. Il restait un vampire nouveau né et elle, bien qu’elle soit sa sœur, était une louve. Rien ne garantirait que ses instincts, ou même Jasper, ne reprenne le dessus pour venir lui déchirer la carotide et la vider de son sang. Elle se contenta de caresser machinalement le dos de sa main de son pouce. Elle ne pourra jamais…comment le pourrait-elle…Je voulais pas… dit-il, se bornant à regarder le sol. Je sais… murmura doucement Demetria en retour.

Bien sûr qu’il ne le voulait pas. Si elle n’avait au départ pas été la plus fervente supportrice du couple de son frère, elle ne pouvait nier qu’ils s’aimaient. Et elle le connaissait, jamais il n’aurait consciemment blessé Megara de la sorte. Il suffisait de voir l’état dans lequel cette erreur de parcours le mettait pour le comprendre. Dimitri n’était pas du genre à se laisser submerger par ses émotions, il était bien trop renfermé pour cela. D’eux deux, c’était elle la lunatique qui pouvait passer du rire à la colère en un quart de seconde pour presque rien. Lorsqu’il s’agissait de problèmes plus sérieux, elle était la copie conforme de son frère et préférait tout garder pour elle, revêtant sa plus belle carapace pour se protéger de sentiments qu’elle préférait gérer seule, quand et comme elle l’entendait et non parce que quelqu’un décidait qu’il était temps qu’elle s’ouvre et vide son sac.

J’ai tout foutu en l’air…elle ne me pardonneras jamais…j’ai…Demetria, je l’ai trompé avec… Demetria n’avait pas le souvenir d’avoir déjà vu un vampire chercher à reprendre son souffle. Ils n’en avaient pas besoin, leur corps mort seulement préservé et animé par des énergies démoniaques. C’est pourtant ce que semblait faire Dimitri, qui se balançait d’avant en arrière comme l’avait fait Jasper un peu plus tôt – même s’il était clair que leurs raisons étaient bien différentes. Elle n’était même pas certaine que Dimitri s’en rende véritablement compte. Clarissa et Leandra seront beaucoup mieux sans moi, j’en ai marre de me battre, j’en peux plus…je fais que ça. Lui il…c’est si facile de le laisser prendre le contrôle, ajouta-t-il, se décidant enfin à relever son regard vers elle. Si une odeur de sang lui était parvenue, elle en connaissait à présent l’origine : il pleurait. Des rivières de sang tachaient ses joues et le cœur de la jeune femme se brisa un peu plus. Pas parce qu’il était un vampire, qu’il pleurait des larmes de sang, non. Cela n’avait aucune espèce d’importance. Demetria aimerait son frère peu importe ce qu’il était. Elle l’aimerait assez, elle l’espérait, pour compenser le dégoût que sa situation lui inspirerait s’il venait un jour à devenir un vampire, ou même un loup-garou.

Cette vision suffit à faire s’envoler toutes ses bonnes résolutions, sa prudence face au vampire nouveau né, face aux instincts qui poussaient leurs deux races à se haïr. Lâchant sa main, elle prit avec douceur le visage de son  frère entre ses mains et essuya du pouce les larmes qui tâchaient ses jours. Megara t’aime. Tu l’aimes. Comme je lui ai dit tout à l’heure, ce que vous avez tous les deux, tous les quatre, c’est précieux et ça vaut la peine de se battre, même si c’est difficile. Bien sûr qu’être Jasper est plus facile, il ne pense qu’à sa petite personne. Si tu restes ici, tout ce que tes filles penseront de leur père c’est qu’il n’était qu’un lâche qui a abandonné leur mère alors qu’elles étaient encore bébé… C’est ça que tu veux ? Ses paroles étaient peut être dures, mais il fallait qu’il voit la vérité en face. Voulait-il que ses filles le voient comme un lâche, ou comme un homme qui, quand les choses se compliquent, se relève et se bat ? C’était là le choix qu’il avait à faire. Sa voix se radoucit lorsqu’elle reprit la parole. Rien dans nos vies n’est facile, Dimitri. Crois-moi, je le sais. Nos vies entières ne sont qu’une grande bataille. C'est difficile, c'est éprouvant et ça serait tellement plus facile de fuir tout cela. Tu n’as pas idée du nombre de fois où j’étais épuisé, où j’aurais voulu ne plus rien ressentir après… Après Noah. Mais toi et moi, on est des Lightwood. Ce nom ne signifie pas juste qu’on a une histoire tragique à porter. Ca signifie aussi qu’on a la force d’assumer nos erreurs, de les réparer, d’en accepter les conséquences. Mais tu n’as pas à le faire seul, jamais. Ne pouvant s’en empêcher cette fois, elle attira son frère dans ses bras, comme pour appuyer sa promesse. Ce geste était sûrement bien futile face à la peine, la culpabilité qu’il devait ressentir, amplifiée par sa nature de vampire nouveau-né, mais si elle pouvait l’apaiser ne serait-ce qu’un peu, alors cela en valait la peine. Elle la porterait toute entière à sa place, si elle le pouvait. Elle avait beau avoir l'air bien peu robuste à côté de lui, elle le protégerait contre vents et marées si elle le devait, et savait qu'il en ferait autant en retour.

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Mer 8 Fév - 20:28


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle ne sait pas. Non, elle ne sait pas ce que tu éprouves à l’heure actuelle. Déchirures, souffrances, tu as l’impression d’être partagé entre deux univers bien distincts. C’est désagréable, c’est violent. Comment pourrais-tu ne pas te perdre ? Comment pourrais-tu ne pas baisser les bras ? Tu en es incapable. Tu as besoin de lâcher prise, de te laisser sombrer. Pour une fois, rien qu’une fois. Oui, tu ne veux pas voir la lumière au bout du tunnel, tu ne veux pas nager vers la surface. Tu as peur de ce que tu vas y trouver. Terreurs enfantines, tu n’es qu’un gamin plongé dans un océan d’incertitudes. Des « mais », des « et si », ou encore, des « peut-être ». Tu n’as jamais été dans un tel état. Le plus froid des deux, Demetria était sûrement la plus expressive de votre duo de choc. Elle, c’était la diplomate en plein, alors que toi, tu étais le guerrier, celui qui faisait passer ses sentiments au second rang. Pourtant, cette fois-ci, des deux, tu n’étais pas le plus fort. Oh non. A genoux sur le sol, tu tentais de respirer alors que tu n’en avais pas besoin, cherchant un rejet de cette humanité enlevée. Tu tentais de retenir tes larmes, qui malheureusement, semblèrent plus fortes que ta volonté. Alors ouai, tu es pathétique, et alors ? Qui pourrait t’en vouloir ? Tu avais déjà fait tellement de mal autour de toi. Tuer, détruire, tromper. Ça ne te ressemble pas. Tu sais que ce n’est pas toi, mais cela t’aide-t-il pour autant à l’accepter ? Non, bien sûr que non. Qui accepterait de telles choses, alors que depuis gamin, tu t’étais juré de protéger l’humanité. Tu la sens, cette noirceur qui remplit ton âme, son âme. Peut-être que ça a toujours été là ? Qui sait.

Tu la sens approcher, ses mains glissant de part et d’autre de ton visage. Tu aurais aimé t’éloigner d’elle, la rejeter, lui dire de te laisser. Ici, elle n’est pas ta parabatai, elle est une sœur comme une autre, elle n’est rien d’autre qu’une louve et toi un vampire. Deux contradictions parfaites. Elle essuie tes larmes, laissant des traces rouges à son passage. Tu n’es que sang. « Megara t’aime. Tu l’aimes. Comme je lui ai dit tout à l’heure, ce que vous avez tous les deux, tous les quatre, c’est précieux et ça vaut la peine de se battre, même si c’est difficile. Bien sûr qu’être Jasper est plus facile, il ne pense qu’à sa petite personne. Si tu restes ici, tout ce que tes filles penseront de leur père c’est qu’il n’était qu’un lâche qui a abandonné leur mère alors qu’elles étaient encore bébé… C’est ça que tu veux ? » Ta gorge se serre davantage. Non, bien sûr que non. Tu ne voulais pas qu’elles pensent ça et pourtant, dans un sens, c’était peut-être mieux ainsi ? Qu’elles te voient comme un lâche ou pas, ça ne changerait rien si tu n’étais pas dans leur réalité. « A quoi bon ? Si ça se trouve je ne les verrais plus…si ça se trouve, elles ne se souviendront même pas de moi, de Meg, de toi…Ici, Demetria, elles n’existent pas. » Oui, ici, tu n’auras jamais d’enfants, ici, tu n’étais plus capable de donner la vie et à cette idée, tu eu l’impression que ton cœur mort se déchirait. Si les jumelles n’avaient pas été prévues dans ton existence, elles avaient changé ton monde, ta vision des choses. Oui, elles t’avaient faites grandir, tellement grandir. Sans elles, tu ne serais pas l’homme que tu étais depuis cette douce annonce.

« Rien dans nos vies n’est facile, Dimitri. Crois-moi, je le sais. Nos vies entières ne sont qu’une grande bataille. C'est difficile, c'est éprouvant et ça serait tellement plus facile de fuir tout cela. Tu n’as pas idée du nombre de fois où j’étais épuisé, où j’aurais voulu ne plus rien ressentir après… Après Noah. Mais toi et moi, on est des Lightwood. Ce nom ne signifie pas juste qu’on a une histoire tragique à porter. Ca signifie aussi qu’on a la force d’assumer nos erreurs, de les réparer, d’en accepter les conséquences. Mais tu n’as pas à le faire seul, jamais. » Lightwood. Malédiction de toujours, nom de famille en voix d’extinction que tu avais pourtant donné à tes enfants. Tu n’as jamais été gêné de porter ce nom de famille non et ce, même si il était lourd en tragédies. Le pire dans tout ça, c’est que Demetria et toi ressembliez comme deux gouttes d’eau à vos ancêtres, ce qui n’aidait pas vraiment. Tu détestais quand un sorcier ou un faerie faisait allusion à Alexander, te disant que la ressemblance était des plus énigmatique. Oui, tu détestais ça, parce que tu n’es pas lui, elle n’est pas elle. Tu as ta propre identité et ta rage des Créatures Obscurs venaient sûrement de là. Doucement, elle t’attire contre elle et, par instinct, tes bras viennent s’enrouler autour d’elle, ta joue reposant contre son crâne. Elle est plus petite que toi, néanmoins, à l’heure actuelle, elle est sûrement la plus grande des deux… « Ici, le nom Lightwood n’a pas la même signification et tu le sais, regardes-nous. » Tu t’éloignes doucement d’elle, poussant un soupire désemparé. « Tu es une louve je suis…un vampire, on a jamais été aussi différents, je n’ai plus aucuns repères. »

Certes, niveau caractère vous aviez toujours été très différents, mais là, c’était franchement flagrant. Elle était une louve, tu étais un vampire. Ennemis de par votre nature, comment pourrais-tu passer outre ? « Et si ont rentrais jamais chez nous Dem ? Et si…et si tout ça était définitif ? Je…il faut que tu saches, j’ai donné un mois à Megara, si dans un mois on est pas rentré, je lui ai demandé de me tuer… » Tu prends un air des plus sérieux. « Et tu ne devras pas empêcher ça. »

© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Jeu 9 Fév - 2:56


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C urieuse de tout et prompte à se poser des millions de questions, Demetria s’était plus d’une fois demandé quelle créature obscure elle aurait préféré être si elle n’était pas née Nephilim. A chaque fois, elle en venait à la même conclusion : une louve. Elle avait beau avoir dans les veines de lointains restes de sang de faerie, ce n’était pas vers le petit peuple qu’irait sa préférence, et ce pour une simple et bonne raison. L’éternité l’effrayait. Le Petit Peuple, les Enfants de la Nuit et ceux de Lilith étaient tous des immortels, et si sa curiosité faisait qu’elle adorerait voir ce que le monde deviendrait après sa mort, connaître l’issue de cette guerre qu’ils menaient sans relâche, la simple idée de rester jeune, de voir vieillir ses proches, de les voir mourir un à un pendant que sa vie continuerait indéfiniment lui était insupportable. Elle préférait vivre quelques années lourdes de sens et d’accomplissements qu’une éternité gâchée et inutile. Cet attachement à la mortalité ne lui laissait donc que l’option de la lycanthropie. Il était donc assez ironique de découvrir que son double, dans cette dimension, était devenue une louve. Le serait-elle aussi devenue si les circonstances de sa vie avaient été différentes ? Si  le Nouvel Ordre n’avait pas pris le dessus ? Bonne question.

Il était cependant inutile de s’évertuer à refaire le monde avec des si. Sa vie était ce qu’elle était et elle était déterminée à la retrouver, à trouver un moyen de les ramener elle, son frère, Megara, Sebastian et tous les autres chez eux, coûte que coûte. Dimitri, toujours atterré par ce qu’il avait fait, ne semblait cependant pas partager sa détermination. Se retrouver dans le corps d’une créature qu’il méprisait, détestait, ne devait pas beaucoup l’aider, d’autant qu’en tant que jeune vampire, toutes ses émotions étaient multipliées, les rendant encore plus compliquées à gérer. Demetria avait elle aussi eu quelques problèmes avec ça, le plus petit agacement se transformant en une colère noire et compliquée à gérer.

A quoi bon ? Si ça se trouve je ne les verrais plus…si ça se trouve, elles ne se souviendront même pas de moi, de Meg, de toi…Ici, Demetria, elles n’existent pas. Son frère, le grand optimiste. A croire qu’elle devrait l’être pour eux deux. Jamais elle ne l’avait connu aussi défaitiste. Généralement, il enfouissant ses émotions derrière son masque d’homme froid, de guerrier, ne se laissant jamais submerger et si Demetria savait le faire également au besoin, elle demeurait beaucoup moins renfermée que son frère.

Quand elle le prit dans ses bras, Demetria craignit un instant qu’il la repousse. Il n’en fit rien, l’enlaçant à son tour, apposant sa joue contre son crane. Demetria ferma les yeux. La partie n’était pas encore gagnée mais il était là. Son frère, son parabataï était là. Après cette semaine passée d’abord à errer à la recherche d’un visage connu, puis enfermée dans les geôles de l’Institut, elle l’avait enfin retrouvé… Et elle n’était pas prête à le lâcher, à le laisser baisser les bras, à l’abandonner à son sort. Elle se battrait, pour lui, pour eux deux, pour ses nièces, sa famille. Dimitri avait été là pour elle quand elle en avait eu besoin, c’était à son tour de lui renvoyer l’ascenseur.

Ici, le nom Lightwood n’a pas la même signification et tu le sais, regardes-nous. Il s’éloigna, rompant leur étreinte, avant de soupirer. Tu es une louve je suis…un vampire, on a jamais été aussi différents, je n’ai plus aucuns repères. Demetria repris la main de son frère et la serra dans la sienne. Tu m’as moi. J’irai nulle part Dim, peu importe dans quelle dimension on se trouve, peu importe que tu sois Nephilim, vampire, qu’il te pousse une queue ou une paire de cornes sur la tête. Elle lui sourit avec douceur. Ils avaient toujours été différents. Tout le monde savait que les jumeaux Lightwood n’étaient jamais d’accord sur rien. Mais tout le monde savait aussi que cela ne les avait jamais terni l’amour fraternel qui les unissait. Dans leur différence, ils se complétaient finalement à merveille.

Et si on rentrait jamais chez nous Dem ? Et si…et si tout ça était définitif ? Je…il faut que tu saches, j’ai donné un mois à Megara, si dans un mois on est pas rentré, je lui ai demandé de me tuer… A ces mots, le sourire qui étirait les lèvres de Demetria disparu, tout comme la douceur qui marquait ses traits. Dimitri, lui aussi, avait pris une expression plus sérieuse. Et tu ne devras pas empêcher ça.

Mais bien sûr, lança-t-elle, relâchant sa main avant de s’écarter de lui et de se relever. Si c’est vraiment ce que tu veux va falloir que tu me tues d’abord. Tu ne devras pas empêcher ça. La connaissait-il si peu pour penser qu’elle se contenterait de le regarder se faire tuer, par nulle autre que celle qu’il avait promis d’épouser, celle qui l’aimait, la mère de ses enfants et qui ne s’en remettrait certainement jamais ? Qu’elle ne s’opposerait pas à ce plan foireux ? Demetria s’éloigna de quelques pas avant de faire volte face, visiblement furieuse… La colère était une émotion difficile à gérer dans la peau d’une louve. En tant que Nephilim, elle aurait déjà eu envie de l’étriper alors en tant que loup-garou… Si on a pu faire le voyage dans un sens, il y a forcément un moyen de le faire dans l’autre. T’as merdé ? Moi aussi. J’ai pas pris le temps de vérifier mais j’ai très certainement tué deux ou trois terrestres, et j’ai failli buter quelques Nephilim aussi. J’en suis pas fière mais je fais avec. Alors arrête de t’apitoyer sur ton sort cinq minutes ! Par l’Ange, tu te rends compte de ce que tu lui demandes, Dimitri ?! Tu demandes à ta fiancée, une femme qui t’aime, que tu aimes, la mère de tes filles, de te tuer. Tu lui demandes de s’autodétruire parce que tu es incapable d'accepter ce que tu es assez longtemps pour qu'on trouve une solution à ce merdier ! Cette petite révélation l’avait mise hors d’elle. Mais dans le fond, cette colère, bien que naturelle, était aussi plus facile à gérer que l’alternative. Perdre son frère la détruirait. Dans leur monde, dans celui-ci, peu importait les circonstances. Demetria avait remonté la pente après la mort de Noah, mais perdre Dimitri, ce serait perdre une partie d’elle-même, perdre la personne la plus importante à ses yeux et cela, elle ne s’en remettrait pas. Alors elle préférait la colère, qui la pousserait à se battre, plutôt que le désespoir que la perspective de perdre son frère entraînerait et qui la mettrait plus bas que terre.

Demetria marqua un temps de silence, observant son frère les machoires serrées, ses griffes qui avaient fait leur apparition enfoncées dans les paumes de ses mains serrées, la douleur lui permettant de ne pas perdre les pédales. Tu sais quoi ? Si t'as décidé de jouer les crétins et de baisser les bras, très bien. Soit aussi égoïste que cet abruti de Jasper, vous vous êtes bien trouvés tous les deux finalement. Je trouverais bien une solution sans ton aide, tu me remercieras quand on sera rentré. Elle tourna à nouveau les talons, commençant à s'éloigner. Dans le fond, bien entendu, elle espérait que son frère réagirait. Qu'il la retiendrait, ou même qu'il s'énerverait. N'importe quelle réaction vaudrait mieux que de le voir ainsi refuser de se battre parce qu'il considérait cette bataille perdue d'avance.

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Mer 15 Fév - 23:16


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ESon odeur, sa chaleur. Tu aimerais tout retrouver comme autrefois, ne plus jamais te séparer de cette sensation lointaine, de ce doux souvenir qui ne cesse de te revenir. Oui, tu ne veux pas l’oublier elle, elle qui avait partagé tant de choses à tes côtés. Vous étiez jumeaux, parabatai et ce, même si ici, votre lien n’existe pas. Parce que oui, ça aussi ça te pèse. Ce lien qui te reliait à ta jumelle, celle qui faisait en sorte que tu puisses la ressentir au plus profond de ton être, savoir qu’elle allait bien. Ce lien qui ne faisait que renforcer cette union naturelle que les jumeaux partagent. Parce que, certes, vous aviez toujours été différents, mais les liens du sang avaient sans cessent pris le dessus face à vos querelles. Alors oui, ça te manque. Cruellement, furieusement. Tu aurais aimé gardé cette union ici aussi, malheureusement, dans un sens, tu étais mort. Le pire dans tout ça, c’est que tu sais que Jasper voulait mourir, voulait devenir cette chose abominable qu’est un Enfant de la nuit. Comment peut-on désirer un destin pareil ? Tu ne comprends pas…Toi, tu n’aurais jamais choisi cette voix, préférant de loin un cœur qui bat à la pâleur d’une peau blanche. Alors oui, clairement, tu baisses les bras, tu étouffes, tu sombres. Tu te laisses aller, tu refuses de nager vers la surface. C’est trop dur, tu n’as plus d’espoirs. Abandonner ? Pourquoi pas…après tout, qui pourrait t’en vouloir ? Tu étais en plein cauchemar ! Tu vivais dans un univers qui n’est pas le tien, un monde loin de tes filles, qui elles, n’ont jamais vus le jour. Ici, tu n’es pas père. Ici, tu n’es pas un Chasseur d’Ombre. Oui, ici, tu n’es qu’un vampire cruel et inconscient ! Rien de plus, rien de moins.

« Tu m’as moi. J’irai nulle part Dim, peu importe dans quelle dimension on se trouve, peu importe que tu sois Nephilim, vampire, qu’il te pousse une queue ou une paire de cornes sur la tête. » Tu soupires, secouant doucement la tête. Tu sais qu’elle n’ira nulle part, que d’une certaine façon, vous êtes toujours liés que ce soit ici ou ailleurs. Malheureusement, ce n’était pas suffisant, ça ne l’était plus. Tes filles te manquaient tellement. Tu venais de perdre la femme que tu aimais. Toi qui n’avait jamais cru devenir père, à présent, tu regrettais l’époque, aussi courte soit-elle, où tu tenais tes deux merveilles dans tes bras. Oui, c’était surtout ça qui te manquait. Ta famille. Putain, comment peux-tu concevoir un univers sans Clarissa et Leandra, alors qu’elles avaient illuminés ta vie d’une façon brutale et merveilleuse. Oh, bien sûr, tu aimais tes proches, plus que tout, mais rien ne peux être comparé à l’amour ‘un père envers ses enfants. Elles sont une partie de toi, elles sont ton héritage. Du moins, elles l’étaient. Tu te décides à faire part e ta demande à Demetria, préférant la mettre en garde sur ce qui pouvait l’attendre. Comme tu t’en doutais, le sourire de ta sœur disparu et tu sentis la tension éclater entre vos deux corps. Bien sûr, cette nouvelle n’allait pas l’enchanter et tu étais même sûr et certain qu’elle allait tenter d’empêcher cet accord que Megara, elle avait accepté. « Mais bien sûr. Si c’est vraiment ce que tu veux va falloir que tu me tues d’abord. » Tu soupires face à sa réaction, passant une main dans tes cheveux. A vrai dire, tu aurais eu la même réaction qu’elle, néanmoins, tu préférais plutôt crever que de te l’avouer…Bon, mauvais jeu de mot, vu qu’au final, tu es déjà mort.

« Si on a pu faire le voyage dans un sens, il y a forcément un moyen de le faire dans l’autre. T’as merdé ? Moi aussi. J’ai pas pris le temps de vérifier mais j’ai très certainement tué deux ou trois terrestres, et j’ai failli buter quelques Nephilim aussi. J’en suis pas fière mais je fais avec. Alors arrête de t’apitoyer sur ton sort cinq minutes ! Par l’Ange, tu te rends compte de ce que tu lui demandes, Dimitri ?! Tu demandes à ta fiancée, une femme qui t’aime, que tu aimes, la mère de tes filles, de te tuer. Tu lui demandes de s’autodétruire parce que tu es incapable d'accepter ce que tu es assez longtemps pour qu'on trouve une solution à ce merdier ! » Tu te redresses, le visage fermer, les traits tirés. « Elle a accepté parce qu’elle sait ! Oui, elle sait que je ne vais pas vivre comme ça Demetria ! Elle sait que j’en suis incapable. Ce n’est pas toi qui suce le sang des autres, qui a manqué de tuer Megara. MERDE ! J’ai même bu le sang de ma propre fiancé Dem ! Tu te rends compte ? J’ai planté mes crocs dans sa peau, j’ai bu son sang et j’ai adoré ça. Alors tes leçons de morales merdiques tu te les gardes ma grande, parce que t’es pas à ma place. Toi, tu vas pouvoir gérer tes émotions, vivre au grand jour, alors que moi, j’suis condamné à vivre la nuit comme une grosse merde. Moi, je vais voir les gens que j’aime mourir, parce que j’suis pas capable de vieillir d’accord ! » Tu t’étais mis à gueuler, laissant tes émotions prendre le dessus sur ta raison. Oui, la guerre allait éclater entre vous, tu en étais conscient et, au final, le Jasper en jubilait d’avance.

« Tu sais quoi ? Si t'as décidé de jouer les crétins et de baisser les bras, très bien. Soit aussi égoïste que cet abruti de Jasper, vous vous êtes bien trouvés tous les deux finalement. Je trouverais bien une solution sans ton aide, tu me remercieras quand on sera rentré. » Tu grondes une nouvelle fois, furieux, sanguin. « Va chier Demetria ! T’es bien mieux lotie que moi dans ta peau de cabot merdique ! Toi au moins, tu vas avoir un semblant de vie. Alors, gardes tes réflexions pour d’autres et t’as bien raison, casses-toi avant que je perdre patience et que je t’en colle une dont tu te souviendras durant des années. » Le pire, c’est que tu étais sérieux. Tu restes planté sur place, tu ne cherches pas à la retenir. Parce que oui, tu sais que si elle reste, tu vas finir par l’attaquer…


© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Sam 18 Fév - 1:40


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D emetria était sans conteste une personne beaucoup plus chaleureuse que son frère, si tant est qu’on fasse l’effort de passer outre le cette allure assez froide qu’elle peut parfois avoir lorsqu’on ne la connait pas. Cependant, elle était lunatique, changeante. Elle pouvait passer du rire aux larmes en un clin d’œil. De la douceur à la colère en un battement de paupières. Et c’est exactement ce qu’il se passa lorsque son frère lui annonça la demande qu’il avait faite à Megara. Que son frère ne veuille pas vivre dans la peau d’un vampire ne l’étonnait pas outre mesure. Qu’il ait l’audace de demander à sa fiancée de le tuer, ça par contre…  Dans tous les cas, elle se serait mise en colère, il aurait été inutile de prétendre le contraire. L’idée de perdre son frère lui était inacceptable, insupportable. Elle était capable d’encaisser beaucoup de choses, la vie de Chasseur d’Ombre n’était pas de tout repos et elle le savait pertinemment. Mais perdre Dimitri, c’était au dessus de ses forces. Il faisait partie d’elle, c’était déjà le cas avant que le rituel des parabataï ne lie irrémédiablement leurs âmes. Peu importe combien ils se disputaient, combien ils étaient différents, il avait toujours été là. Elle n’avait jamais été totalement seule, jamais, et elle n’était pas prête à s’imaginer le devenir de sitôt.

Alors au revoir la douceur. Au revoir les mots rassurants. Si c’était de se faire secouer les puces dont il avait besoin, cela aussi elle savait le faire. Et si lui n’en avait pas besoin, ça aurait au moins le mérite de lui faire du bien à elle, car elle ne pouvait demeurer calme et silencieuse face à une telle révélation.

Elle a accepté parce qu’elle sait ! Oui, elle sait que je ne vais pas vivre comme ça Demetria ! Elle sait que j’en suis incapable. Ce n’est pas toi qui suce le sang des autres, qui a manqué de tuer Megara. MERDE ! J’ai même bu le sang de ma propre fiancé Dem ! Tu te rends compte ? J’ai planté mes crocs dans sa peau, j’ai bu son sang et j’ai adoré ça. Alors tes leçons de morales merdiques tu te les gardes ma grande, parce que t’es pas à ma place. Toi, tu vas pouvoir gérer tes émotions, vivre au grand jour, alors que moi, j’suis condamné à vivre la nuit comme une grosse merde. Moi, je vais voir les gens que j’aime mourir, parce que j’suis pas capable de vieillir d’accord ! Dimitri avait lui aussi changé d’attitude. Il était déjà parti loin l’homme qui pleurait dans ses bras il y a quelques instants à peine. A ses mots, Demetria remua la tête de gauche à droite, la mâchoire serrée. Pourquoi devait-il être ainsi défaitiste ? Pas une fois Demetria n’avait parlé de vivre dans cette dimension. Pas une fois elle avait mentionné la possibilité de vivre ici, de rester prisonniers de ce monde qui n’était pas le leur. Ce qu’elle prévoyait, c’était de trouver un moyen de rentrer chez eux, de retrouver leur monde, avec tout ce qu’il avait de magnifique et de terrifiant. De retrouver leur famille. Dimitri, lui, se bornait à s’imaginer coincé à jamais ici, dans ce corps de vampire qu’il détestait, alors que sa sœur, elle, ne considérait même pas cette possibilité.

Demetria ne répondit pas, lui tournant toujours le dos, s’éloignant de lui. Elle fulminait, se bornant à transpercer ses paumes de ses griffes pour éviter de bondir sur lui tous crocs dehors, de laisser la colère prendre le dessus. Son cœur cognait puissamment contre ses côtes, son souffle se faisait plus rapide et malgré ses poings fermement serrés, elle tremblait. De fureur, de rage. De terreur face à l’idée de perdre son frère. Dans le fond, elle craignait plus la mort de Dimitri que la sienne.

Va chier Demetria ! T’es bien mieux lotie que moi dans ta peau de cabot merdique ! Toi au moins, tu vas avoir un semblant de vie. Alors, gardes tes réflexions pour d’autres et t’as bien raison, casses-toi avant que je perdre patience et que je t’en colle une dont tu te souviendras durant des années, lui hurla Dimitri.

Demetria se stoppa net. Des menaces ? Lentement, elle se retourna vers lui, son regard lançant des éclairs. Tu vas m’en coller une ? Un rire froid et sans la moindre trace d’humour lui échappa. Elle écarta les bras, desserrant les poings. Vas-y. Fais-toi plaisir. Frappe-moi. Mords-moi. Ca m’est totalement égal, je m’en remettrai. Les loups guérissaient rapidement, elle ne s’inquiétait pas outre mesure. D’eux deux, Dimitri serait certainement celui qui aurait le plus de mal à se remettre d’un tel affrontement, et il n’était pas question de séquelles physiques. Demetria avait la rancune tenace, mais ce n’était pas elle qu’une bagarre finirait pas tenir éveillée la nuit. Je ne vais pas avoir « un semblant de vie ». Parce que je vais trouver un moyen pour rentrer chez nous. Tu n’es pas un vampire. Pas plus que je ne suis une louve. Et notre place n’est pas ici. Alors arrête cinq minutes ton numéro de Caliméro, lui dit-elle d’une voix froide. Elle ouvrit les mains, lui présentant ses paumes portant les traces de ses quatre griffes. T’es pas le seul à avoir du mal à te contrôler. J’en suis à me lacérer les paumes pour ne pas te sauter au visage. Et j’ai dû en faire autant face à Meg’ tout à l’heure, parce que me faire du mal est le seul moyen que j’ai trouvé pour ne pas blesser des gens. Je ne me plains pas. Je préfèrerais cent fois devenir une louve qu’un vampire, mais le problème ne se pose pas parce que je ne vais pas baisser les bras et rester à pourrir ici. Tant qu’elle avait un objectif, une raison de se battre, elle avait une chance de ne pas disparaître sous la personnalité de Kendra.

Demetria s’approcha un peu plus, dangereusement près de son frère, ses yeux presque noirs ayant pris la teinte ambrée caractéristique de sa forme animale. Alors tu veux me frapper ? Si ça peut t’aider à arrêter de t’apitoyer sur ton sort comme un gamin de cinq ans, fais-toi plaisir. Mais si c’est pas le cas, ne me fais pas perdre mon temps.  

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   Lun 27 Fév - 14:39


Say you'll remember me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Dimitri Lightwood / Jasper
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sens la colère monter, comme une bouffée d’air empoisonné. Tu vas perdre le contrôle, tes émotions sont trop bouleversantes, trop mélangées. Alors oui, tu préfères sombrer seul qu’accompagner. Ici, tu n’as pas la foi de te battre, tu es fatigué de te battre. C’est comme un murmure lointain qui te susurre d’abandonner la partie, que tu es perdant d’avance. Comment ne pas l’écouter ? Comment ne pas flancher lorsque tu as l’impression que ton monde s’écroule ? Que t’accrocher fait plus de mal que de bien ? Tu n’y arrive décemment plus et ça, ta sœur ne semble pas le comprendre. Elle, elle n’est pas condamné à l’obscurité, à se nourrir directement à la jugulaire de quelqu’un d’autre. Il est là le souci, elle ne peut pas comprendre ce qu’est actuellement ta vie. Ce tourbillon de dégout, de rage, d’énervement, de peine. Elle s’éloigne et tu te laisses emporter dans un élan colérique. Ça aussi ça ne te ressemble pas. Dans l’autre réalité tu aurais laissé couler, tu aurais haussé les épaules et tourné les talons. Tu serais resté calme, en proie à une simple froideur. Mais pas ici. Non, ici, tu avais l’impression que tu devais provoquer, te battre, frapper, démolir. Oui, tu avais le sang chaud, alors qu’ailleurs, tu étais plutôt froid. Qu’elle contradiction merveilleuse que voilà…Ici, tu n’es pas Dimitri, non, tu es Jasper. Un vampire arrogant, furieux, qui déteste la race humaine et qu’il adore tuer, massacrer. Elle se retourne et tes crocs ne sont nullement cachés… « Tu vas m’en coller une ? Vas-y. Fais-toi plaisir. Frappe-moi. Mords-moi. Ca m’est totalement égal, je m’en remettrai. » Elle te provoque ? Si oui, elle devrait cesser ce petit jeu rapidement…Tu luttes intérieurement pour ne pas commettre l’irréparable. Tu luttes secrètement pour ne pas foncer tête baissée dans un combat que tu regretteras.

« Je ne vais pas avoir « un semblant de vie ». Parce que je vais trouver un moyen pour rentrer chez nous. Tu n’es pas un vampire. Pas plus que je ne suis une louve. Et notre place n’est pas ici. Alors arrête cinq minutes ton numéro de Caliméro, » « Ne me cherches pas, c’est un conseil que je te donne la louve ! » Tu feules comme un animal en cage, un animal prêt à bondir sur sa proie. Dimitri n’est plus, il a préféré s’enfuir, fermer les yeux. Oui, il a préféré se taire, faire taire ses émotions, ce qui le rendait encore un peu humain. Là, Demetria faisait face au vampire, au vrai et ça se voyait clairement dans tes iris assombries par la soif, la colère, l’arrogance également. « T’es pas le seul à avoir du mal à te contrôler. J’en suis à me lacérer les paumes pour ne pas te sauter au visage. Et j’ai dû en faire autant face à Meg’ tout à l’heure, parce que me faire du mal est le seul moyen que j’ai trouvé pour ne pas blesser des gens. Je ne me plains pas. Je préfèrerais cent fois devenir une louve qu’un vampire, mais le problème ne se pose pas parce que je ne vais pas baisser les bras et rester à pourrir ici. » Tu ricanes furieusement, un sourire mauvais sur les lèvres. Oui, déjà, tu te balances sur tes jambes, comme impatient, comme sur le point d’achever cette discussion pour faire couler le sang. « Bhouuuuuuu, pauvre petite Megara, pauvre petite louve. Je suis censé faire quoi ? Te dire que je m’en veux ? Nop, sorry, c’est amusant de te voir te battre pour une cause perdue d’avance tu sais. »

Elle approche dangereusement de toi, son regard ayant changé de couleur alors que tu passes ta langue sur tes crocs. « Alors tu veux me frapper ? Si ça peut t’aider à arrêter de t’apitoyer sur ton sort comme un gamin de cinq ans, fais-toi plaisir. Mais si c’est pas le cas, ne me fais pas perdre mon temps. » « Et bien, ne te faisons pas perdre ton temps… » Et là, tu bondis en avant, lui envoyant le dos de ta main en pleine face pour l’envoyer valser contre un arbre. « Ouuuuuuuuuuh, j’espère que l’arbre n’a rien de cassé, ça serait dommage d’abimer mère nature… » Tu observes tes doigts en disant ces paroles, comme si de rien était, soupirant d’un air lacé. « C’est bon ? Tu te résous à te barrer mon louveteau ? J’ai des choses à faire… » Et surtout, le soleil n’allait pas tarder à se lever et rester dehors n’était pas envisageable sauf si tu souhaitais cramer avant l’heure. Hors, si Dimitri était prêt à crever, Jasper, lui, aimait trop sa condition pour mourir si « jeune ».



© POUPI


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Say you'll remember me • Lightwood Twins   

 
Say you'll remember me • Lightwood Twins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: City of Bones :: Les Intrigues :: Salem à Chicago-
Sauter vers: