Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Megatria ⊰ In another life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Megatria ⊰ In another life   Sam 7 Jan - 12:28


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cecily Nichols & Kendra Lightwood
feat. Megatria
« Je m’en occupe. » Premier couloir, second couloir, salle d'armes, salle d'entraînements. Aujourd’hui, elle aura couru partout, se sera entraîné et vidé l’esprit seule, incapable de trouver Timothy. Son futur beau-frère et ami n’est jamais dans l’institut de Chicago lorsqu’elle en a besoin, Cecily. Voilà trois jours qu’elle a vu Jasper Lightwood pendant une ronde, Jasper devenu vampire, et elle se rappelle le haut-le-cœur qu’elle a eu en le voyant en train de s’envoyer en l’air avec un vampire de la ville, tueur de terrestres, suceur de sang. Ecœurée. De toutes manières, il a toujours été incontrôlable et agressif, Jasper, et elle ne l’a jamais aimé. Alors pourquoi est-ce qu’elle garde ce poids constant sur le cœur depuis quelques jours chaque fois qu’elle pense à cette rencontre, la rousse ? Ce n’est pas comme si elle avait quelque chose à faire du brun, pas comme sa jumelle. Dans un soupir, Cecily Nichols repose ses armes, tourne le dos au directeur de l’institut qui vient de lui demander d’aller dans les prisons de l’institut, et chasse de son esprit tourmenté les images encore nettes d’un Lightwood nu aux canines acérées. Elle ferme ses grands yeux verts, expire, et quitte la pièce, dévalant le large escalier en colimaçon qui mène jusqu’aux profondeurs du bâtiment. Son cœur se contracte à nouveau, mais cette sensation-là est plus familière : Chaque fois qu’elle descend pour nourrir et vérifier la porte de la prison de Kendra, elle ne peut s’empêcher de se demander comment diable elles ont pu en arriver là, à se vouer cette haine qui leur était étrangère tout au long de leur enfance. Les deux jeunes filles ont toujours été liées, amies et entraînées ensemble, jusqu’à ce qu’une morsure change tout. Oh elle ne réalise pas, Cecily, la différence entre ce monde qui est le sien, et l’autre monde dont les bribes sont enfouies dans l’esprit de Megara, enterrée sous une personnalité qui n’est pas la sienne, mais qui enterre également une douleur insupportable, celle d’un cœur brisé.

Dans le silence, la jeune femme observe en descendant les escaliers une fenêtre. La pleine lune est passée, mais pour autant, elle ne peut pas libérer Kendra, qu’elle sait incontrôlable depuis qu’elle est devenue louve. Rejetée par sa propre famille, son propre jumeau devenu vampire, le désir de vengeance était trop fort, trop ancré en elle, et Cecily ne pouvait pas la laisser blesser quiconque. Au bout de longues secondes de descente, à la lueur d’une pierre de rune, la rousse s’approche de la grille de l’unique captive de l’institut, enchaînée au fond d’une cage. Elle avait déjà failli tuer un chasseur d’ombres. Serait-elle capable de la tuer, elle ? « Vas-tu te décider à manger aujourd’hui, où est-ce que tu vas encore essayer de me mordre ? » Demande alors Cecily qui laisse apparaître sa silhouette dans la lueur blanche de la lumière angélique. « Kendra. » La salue-t-elle, impassible, gardant une distance raisonnable. Elle n’a pas peur, la jeune Nichols, elle n’a plus peur depuis longtemps. Mais elle veut éviter de se battre avec celle qui fut son amie, celle qui a combattu à ses côtés.



© MADE BY SEAWOLF.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Dim 8 Jan - 1:42


In another life

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Megara Nichols / Cecily
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D ans la vie il y a des jours avec, et des jours sans. Clairement, ces derniers jours entraient dans la catégorie sans pour Demetria. Tout avait commencé par une simple mission de routine avec l’équipe qu’elle et Dimitri dirigeaient, en compagnie de Megara et de Sebastian. Rien d’inhabituel, donc. Sauf que tout ne s’était pas passé comme prévu. Il fallait être honnête, c’était rarement le cas, mais là, ils atteignaient des sommets. Une seconde, elle arpentait Chicago, marquée de ses runes, armée de son fouet et de diverses lames, la seconde, elle se retrouvait ailleurs, désarmée, dérunée, et seule. Enfin seule… Il y avait bien des passants, arpentant la ville sans lui prêter la moindre attention, mais pas de Dimitri, de Megara, ni de Sebastian.

Elle pouvait reconnaître Chicago, mais il fut rapidement clair que quelque chose clochait, qu’il s’agisse de la ville, ou d’elle-même d’ailleurs. Elle avait l’allure de quelqu’un qui arpentait la ville depuis un moment déjà, et en grand besoin d’une bonne douche ou mieux, d’un bon bain chaud. Mais ça, ce n’était pas son souci principal, non. Son plus grand problème, et elle le réalisa quand un homme qui faisait deux fois son gabarit la bouscula sans même s’excuser, était ailleurs. Jamais elle n’avait ressenti une telle colère – une telle rage – que celle qui s’empara d’elle à cet instant, surtout pas face à quelque chose d’aussi insignifiant. Sans même qu’elle ne le réalise, un grognement lui échappa, des griffes vinrent remplacer ses ongles et si elle n’avait pas pris conscience de ce qu’il se passait, elle aurait certainement arraché la gorge de cet homme à coup de dents. Glissant ses mains dans ses poches, elle avait pris la fuite, cherchant la solitude pour retrouver son calme et mettre du clair dans tout cela, établir une stratégie pour retrouver les autres. A l’institut, peut être ? Cette ville semblait différente du Chicago auquel elle était accoutumée, mais il ne pouvait pas y avoir un million de sites sacrés assez grands pour accueillir un institut, si jamais il n’était pas au même endroit, elle en ferait vite le tour.

Sa petite visite touristique des lieux de culte de la Chicago fut cependant plus compliquée qu’elle ne l’aurait espéré, car le loup en elle n’était pas la seule chose qui tentait de prendre le contrôle, bien qu’elle ne le réalise pas totalement. Cette autre personnalité avec laquelle elle partageait un corps identique au sien tentait de reprendre le dessus, y parvenant parfois et laissant une Demetria totalement désorientée, les souvenirs des dernières heures flous dans son esprit, quand enfin elle parvenait à reprendre le contrôle du corps qu’elle habitait et qui n’était pas véritablement le sien. Lutter contre la louve et cette autre version d’elle-même était épuisant, d’autant que les buts de son double et de Demetria ne semblaient pas véritablement en accord, puisque chaque fois qu’elle arrivait à se rapprocher de l’Institut, elle finissait par s’en éloigner sous le contrôle de cette autre personnalité, quand la louve ne venait pas s’en mêler sous un coup d’émotion trop importante. La situation ne pouvait guère empirer, se disait-elle pour se rassurer. Evidemment, elle le pouvait.

Alors qu’elle parcourait, pour la énième fois, la route qui la mènerait à l’Institut, elle tomba sur une scène pour le moins inédite, tout du moins pour elle. Un bûcher, dans les règles de l’art, comme ceux utilisés pour brûler de prétendues sorcières. Les Terrestres étaient-ils devenus fous ?! Ce qui l’aurait en temps normal révoltée la mis dans une rage noire et c’est ainsi qu’elle se retrouva à faire un scandale sur la place. Son impulsivité fit le reste et elle commença à agresser les badauds regroupés sur la place, à demi-transformée en louve. Seule contre une foule de Terrestres la menaçant du bûcher, elle n’eut d’autre choix que de battre en retraite quand la situation se compliqua, trouvant refuge dans une cave désertée au fin fond d’une impasse. Lorsque des Nephilim passèrent le pas de la porte, armés de leurs pierres de rune, son soulagement fut de courte durée. Seulement, le loup en elle et son autre personnalité – Kendra, entendit-elle une Nephilim l’appeler – se chargèrent de compliquer la situation. La vue des Nephilim sembla enrager un peu plus encore Kendra, qui repris le contrôle de son corps, laissant l’animal en elle surgir pour se défendre face à ce nouvel ennemi.

Assise sur le sol froid de sa cellule, Demetria tentait de remettre du clair dans son esprit. Depuis combien de temps était-elle là ? Elle l’ignorait. Plusieurs jours, mais elle n’aurait su dire exactement combien. La suite de l’affrontement avec les Nephilim demeurait floue, et ce qu’elle en retenait surtout, c’était le sentiment d’une immense trahison. Sans avoir le détail de la situation, elle avait fini par rassembler quelques pièces de ce puzzle. Elle devait probablement se trouver dans une autre dimension, occupant le corps de son double, de Kendra Lightwood. Nephilim, devenue loup, abandonnée par l’Enclave qui lui avait tourné le dos. Elle ne pouvait que comprendre cette rancœur, bien qu’elle ne la partage pas vraiment, son esprit bien trop accaparé par d’autres soucis. Quand elle avait repris forme humaine, elle avait hurlé, appelé Dimitri, Megara, Sebastian, n’importe qui qui puisse la sortir de là. Des visages connus, elle en avait vu. Tous portaient ce masque de mépris qui n’ornait que trop souvent les visages des Shadowhunters face aux Créatures Obscures de toutes sortes. L’un d’entre eux lui avait balancé son assiette au visage, ce qui l’avait, une fois de plus mise dans une colère noire, mais pas autant que celui qui s’était amusé par remplacer ses couverts par de l’argenterie. C’est après qu’elle ait manqué de lui déchirer la gorge à coup de griffes après qu’elle s’en soit servi comme cible au lancer de fourchette qu’ils avaient pris la décision de l’enchaîner.

C’était un miracle qu’elle ne soit pas encore devenue folle. Elle avait essayé les négociations, la diplomatie, mais rien n’y faisait. Tout le monde voyait en elle Kendra Lightwood, Nephilim déchue, louve incontrôlable… Qui croirait à son histoire de voyage inter-dimensionnel ? Toutefois sa fierté l’empêchait de rester docile au moins autant que la louve qui l’habitait, alors quand elle entendit la porte s’ouvrir en haut de l’escalier en colimaçon, elle se redressa, un air de défi sur le visage, son dos droit contre le mur où elle était adossée. Elle ne leur ferait pas l’honneur de se lever en leur présence, mais elle ne leur donnerait pas non plus la satisfaction de la voir affaiblie, que ce soit par la fatigue, la faim, ou son désespoir face à la situation et son impossibilité de se sortir de là sans une stèle, qu’elle ne pourrait pas utiliser même si elle en avait une à portée de main.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle se retrouva face à Megara. Il n’y avait pas de mot pour décrire le soulagement qui l’envahi face au doux visage de la jolie rousse. Par l’Ange, Meg’ ! s’exclama-t-elle, bondissant sur ses pieds. Elle en oublia même qu’elle était attachée, se précipitant vers les barreaux de sa cage seulement pour être stoppée en route par la longueur de ses chaînes. Vas-tu te décider à manger aujourd’hui, où est-ce que tu vas encore essayer de me mordre ? Demetria fixa Megara, incrédule. Te mordre ? Pourquoi je te – commença-t-elle, fronçant les sourcils, avant d’être interrompue par un simple nom. Kendra.

Demetria observa son amie un instant en silence, le soulagement qui l’avait submergée à la vue de son amie commençant à s’évanouir. S’il te plait dis-moi que tu te moques de moi… C’est moi Meg’, Demetria. Pas Kendra. Demetria. elle tenta de faire un pas de plus, seulement pour être arrêtée à nouveau par ses chaînes. Par l’ange ! pesta-t-elle, tirant rageusement sur ses chaines, ne réussissant qu’à raviver la douleur de ses poignets qui ne s’étaient pas encore totalement remis de sa dernière explosion de colère. Meg’, où est Dimitri ? Ou est mon frère ? demanda-t-elle alors, priant intérieurement pour qu’il soit lui aussi à l’Institut. Elle ne pouvait pas être la seule à avoir été embarquée dans ce monde de cinglés.  
© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Ven 20 Jan - 23:15


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cecily Nichols & Kendra Lightwood
feat. Megatria
Par l’Ange, Meg’ ! Les mots l’effleurent, la percute. Ce nom qu’elle ignore, qu’elle rejette de tout son corps et son esprit, ce nom qui pulse dans ses veines et la ramène à la douleur. Non. Les deux esprits cohabitent, rejettent, Cecily reprend le dessus, laisse le prénom aux oubliettes. Enterré. Volontairement, elle ignore l’appellation que vient d’employer la louve, préfère rappeler que la dernière fois qu’elle a été enfermée, elle a essayé de la mordre. Tout comme elle a encore une fois été incontrôlable, gagnée par son désir de vengeance. Où était donc évaporée son amie ? Etait-elle définitivement partie comme son traître de frère jumeau ? Kendra regarde alors Cecily, incrédule, comme si elle reniait les faits. Et pourtant, dans l’esprit de la rousse, c’est clair comme de l’eau de roche, puisque ce n’était pas si vieux que ça. Te mordre ? Pourquoi je te – Mais elle suspend ses mots, coupée par Cecily qui l’interpelle, la salue avec une retenue volontaire et forcée. Elle a déjà tellement perdu, Cecily. Perdu son frère aîné, parti en territoire faerie, rejetant sa propre nature, ses runes, pour un unseelie, au détriment des Nichols. Perdu bon nombre d’amis à cause de la chasse aux sorcières de Salem. Alors maintenant, Kendra devenue louve ?

Et voilà qu’elle reprend la parole, s’approche de la jeune chasseuse d’ombres, dans un cliquetis net de chaînes qui la retiennent en arrière. S’il te plait dis-moi que tu te moques de moi… C’est moi Meg’, Demetria. Pas Kendra. Demetria. Par l’ange ! La rousse secoue la tête, détourne les yeux, mâchoire douloureusement contractée. Megara. Demetria. Un frisson la parcoure, des images d’elles, plus jeunes, affluent. Une jeune Nichols perdue, tout juste arrivée à l’institut de Chicago, déroutée, et accueillie par plusieurs enfants. Demetria. Emma. Lightwood. De Lornet. Elle secoue la tête, se masse la tempe. « Arrête. » Qu’elle marmonne, le souffle court, comme si elle pouvait faire un malaise d’une seconde à l’autre. Elle comprend pas, elle ne veut pas comprendre, rejette en bloc ces images superflues. « Tu perds la raison. » Qu’elle répète avec fermeté, se demandant même sur l’instant à qui elle peut bien parler. Qui perd la raison ? Kendra, ou Cecily, au final ? La rousse relève les yeux en entendant les prochaines paroles de la brune. Meg’, où est Dimitri ? Ou est mon frère ? Déchirure, elle ouvre la plaie encore ouverte. Dimitri. Elle baisse les yeux sur sa main, réflexe venu d’un autre monde, y cherchant une marque, une bague à son annulaire. Mais rien. Et encore une fois, elle s’enferme dans le rejet, émet un rire jaune. « Ton frère? Tu sais aussi bien que moi où est Jasper. » Cecy s’approche, enroule ses deux mains autour des barreaux, toise du regard la Lightwood alors qu’elle reprend, la voix tremblante : « Il nous a tous rejetés pour devenir un vampire. Il t’a repoussée dans la moindre honte, il a choisi de crever plutôt que de rester avec toi ! » Il a choisi un autre plutôt que moi. Elle fronce les sourcils, regarde encore une fois ailleurs, assaillie par cette douleur à nouveau. Mais non. Cecily n’a jamais porté Jasper dans son cœur. Ca n’a pas le moindre sens. « Si tu veux tout savoir, j’l’ai vu se taper son créateur au détour d’une patrouille. » Une patrouille. Elle sait plus ce qu’elle cherchait, mais elle est tombée sur eux. Et dans son fort intérieur, une voix lui murmure que dans sa quête, c’était lui qu’elle voulait trouver. Lui, désespérément. Une vague de désespoir et de tristesse lui tord le ventre, lui coupe le souffle. Mais elle regarde à nouveau Kendra. « C’est un monstre, et ça en a toujours été un. Mais toi... J’pensais pas qu’on en arriverait là. » Et d’un geste du regard, elle désigne ses chaînes comme une évidence. Elle ne veut pas la voir briser les accords, la voir incontrôlable, et devoir la tuer un jour. Parce que si elle continue sur cette voie, ce sera l’issue inévitable.

© MADE BY SEAWOLF.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Dim 22 Jan - 2:42


In another life

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Megara Nichols / Cecily
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A rrête. Tu perds la raison, marmonna Megara. Elle semblait confuse, si bien que Demetria ne savait pas trop si elle devait prendre ces mots pour son compte ou si son amie se mettait à parler toute seule. De son côté, en tout cas, il était certain qu’elle risquait de perdre la tête si elle restait trop enfermée ici, enchaînée comme une bête sauvage avec un room-service qui laissait à désirer. Elle ne faisait pas partie de ces Nephilim qui se pensaient au dessus de toutes les autres espèces, qui voyaient Terrestres comme créatures obscures comme de la vermine, et ce petit séjour dans les bottes d’une louve n’allait pas la faire changer d’avis sur le sujet, peu importe combien elle peut parfois sembler en marge de ses frères et sœurs d’armes aux idées plus extrêmes sur le sujet – y compris son frère. Son combat intérieur contre la louve et cette Kendra ne faisait rien pour aider. Elle était mentalement épuisée et aurait voulu que Megara refasse surface, sorte du trou dans lequel elle s’était laissée glissée, et l’aide à mettre du clair dans tout ce bazar et retrouver Dimitri. Coincée dans ce corps de lycanthrope, elle ne portait plus sa rune de parabataï et elle détestait cette sensation de vide que l’absence de lien qui procurait.  

Pour commencer toutefois, elle aurait apprécié que son amie la débarrasse de ces fichues chaines contre lesquelles elle s’était déjà tant acharnée que le métal avait entamé sa peau, qui n’avait guère le temps de guérir entre deux excès de colères et tentatives de libération. Il serait compliqué de l’en convaincre si elle demeurait persuadée que Demetria était en fait Kendra, et qu’elle risquait de l’attaquer dès qu’elle mettrait un pied dans sa cellule.

Ton frère? Tu sais aussi bien que moi où est Jasper. Il nous a tous rejetés pour devenir un vampire. Il t’a repoussée dans la moindre honte, il a choisi de crever plutôt que de rester avec toi ! Demetria regarda, interdite, Megara. Celle-ci s’était approchée, saisissant les barreaux de la cellule que Demetria ne pouvait atteindre. Dimitri, dans le corps d’un vampire ? Malgré la situation, elle éclata de rire à cette pensée. Oh je suis sûre qu’il doit être enchanté, murmura-t-elle, imaginant son frère, admirateur renommé des créatures obscures en tous genre, se réveiller dans le corps d’un Enfant de la Nuit. Il avait dû adorer cette petite plaisanterie. Cependant, Demetria commençait peu à peu à cerner la colère qu’elle sentait émaner de Kendra. Entre un frère qui avait choisi de tourner le dos à sa race, sa famille, sa mission, et d’anciens frères d’armes la considérant à présent comme une moins que rien, en tout cas pour la plupart, sa rancœur n’était pas infondée, même si son côté animal ne faisait que la renforcer. Si tu veux tout savoir, j’l’ai vu se taper son créateur au détour d’une patrouille, l’informa Megara, qui semblait plus perturbée par cette information qu’elle n’aurait dû l’être si elle n’avait été que son double, dont Demetria ignorait d’ailleurs toujours le nom.  Pas qu’il ait une quelconque importance.

Euh, trop d’information, ça j’avais pas vraiment besoin de le savoir. Je doute que tu aies envie d’imaginer ton frère en train de se taper un homme. Ou une femme, d’ailleurs. Vous avez peut être deux filles mais dans mon esprit, mon frère a une vie sexuelle aussi active que celle des Frères Silencieux. Demetria se moquait bien des préférences sexuelles de son frère, qu’il s’agisse de sexe ou de races. Par contre, qu’il ait couché avec quelqu’un d’autre que Megara, ça, c’était un problème. Même si elle aurait préféré ne pas avoir cette image en tête, elle savait au moins pourquoi Megara préférait se cacher derrière la personnalité de son double, lui laissant les commandes. Elle devinait aussi que son frère avait dû se laisser happer par son double vampire, ce fameux Jaspe. Si Dimitri avait des défauts, comme n’importe qui, il n’existait pas un monde où elle puisse l’imaginer tromper consciemment la mère de ses filles.

C’est un monstre, et ça en a toujours été un. Mais toi... J’pensais pas qu’on en arriverait là, dit finalement la rousse, désignant les chaines qui retenaient Demetria. Elle semblait perturbée, accablée même, presque désespérée. La jeune femme doutait cependant que ce soit sa captivité qui soit à l’origine d’une telle réaction. Vous en seriez peut être pas là si vous arrêtiez d’enfermer cette pauvre Kendra comme un animal enragé et commenciez à l’aider un peu plutôt que de lui tourner le dos. commenta Dem’, tirant violemment sur ses chaines, empirant encore un peu l’état de ses poignets, avant de laisser échapper un grognement qui n’avait rien d’humain.

Demetria se détourna, appuyant ses avant bras contre le mur, son front posé sur ses mains liées, et soupira, les yeux fermés. Elle devait rester calme, elle ne pouvait pas perdre les pédales, pas maintenant. Une chance qu’elle ne soit pas quelqu’un de nature colérique, cela lui permettait certainement de contrôler un peu mieux le loup que ne le faisait Kendra, qui elle, semblait sur les nerfs en permanence. Sa colère était contagieuse, si bien qu’elle devait être prudente si elle voulait garder son calme. On ne peut haïr que ceux qu’on aime. murmura-t-elle, se sentant soudainement comme épuisée. Elle ne pouvait qu’imaginer ce qu’elle ressentirait à la place de Kendra. Son frère lui tournerait-il le dos ? Qu’en serait-il de ses amis ? De ses collègues ? Elle l’ignorait, mais elle espérait au moins que ces explications permettraient de simplifier la vie de Kendra, une fois qu’elle-même aurait regagné sa propre vie.

Quelques secondes plus tard elle rouvrit les yeux et se retourna vers son amie, déposant son regard brun sur le visage de la rousse qui l’observait toujours. Mon frère n’est pas un monstre. Un crétin, sans le moindre doute, mais il n’est pas un montre. Mais son frère n’était pas Jasper, il n’était pas ce traître auquel la Nephilim faisait référence. Je sais que ça doit être difficile Meg’, mais tu peux pas… Te cacher comme ça. J’ai besoin que tu te battes, et que tu reprennes le dessus. Ce que tu as vu… Ca craint, ça fait mal, et je suis sûre que là, maintenant, tu le détestes. Mais ce n’était pas Dimitri. C’était ce Jasper. Et peut être que lui, c’est un monstre, mais on sait toutes les deux que Dimitri n’est pas comme ça. Il ne t’aurait jamais fait ça. Et j'ai besoin de lui. J'ai besoin de mon frère, de mon parabataï. Je ne le ressens plus, tout ce que je ressens c'est ce... vide, et je déteste ça... dit Demetria. La colère, l’humour qui avaient marqué sa voix un peu plus tôt avaient disparu, laissant place à une lassitude qui trahissait la fatigue qui s’abattait sur elle, contrecoup de cette semaine compliquée qu’elle venait de traverser. Si tu ne te bats pas pour Dimitri, si tu veux pas le faire pour moi, pense à tes filles. Il est hors de question que je laisse mes nièces grandir sans leurs parents, pas si je peux faire quelque chose pour l’éviter. Mais comme tu le vois, je peux pas nous sortir de là toute seule Comme pour prouver son argument, elle leva les bras, faisant cliqueter ses chaines à présent mises en évidence. En insistant un peu, peut être pourrait-elle s’en débarraser… Mais à quoi bon se torturer de la sorte, elle ne pourrait rien faire aux barreaux qui fermaient sa cellule. Et Megara, aussi profondément enfouie derrière les traits de son double puisse-t-elle être, était sa seule alliée potentielle dans cet institut.
© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Lun 23 Jan - 18:53


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cecily Nichols & Kendra Lightwood
feat. Megatria
Face à une Kendra enchaînée, immobilisée de force après une lutte contre d'autres néphilims, Cecily s'efforce de ne pas laisser ses émotions prendre le dessus, rejette avec violence l'affection profonde qu'elle a porté à la Lightwood depuis leur enfance. Elle rejette, aussi, ces pensées curieuses qui lui viennent, des souvenirs d'elles deux qui lui semblent différents. Des souvenirs qui incluent leurs frères respectifs, alors que les deux sont partis et les ont abandonnées. Chose que la rousse ne manque d'ailleurs pas de rappeler à Kendra, de manière acerbe, bien plus blessée qu'elle ne le voudrait, comme si cette information la touchait, elle qui n'a jamais su supporter Jasper. Oh je suis sûre qu’il doit être enchanté, que la brune réplique, après avoir éclaté de rire. Elle ne comprend pas, Cecily, elle ne comprend pas comment son amie peut rire de la situation elle qui a été furieuse en apprenant le "départ" de son jumeau. Son abandon. Elle décide de passer outre, de reprendre la parole, de mentionner même le fait qu'elle a trouvé Jasper en pleins ébats avec son créateur, dont elle ignore le nom. Nom qu'elle ne veut même pas connaître, d'ailleurs. Euh, trop d’information, ça j’avais pas vraiment besoin de le savoir. Je doute que tu aies envie d’imaginer ton frère en train de se taper un homme. Ou une femme, d’ailleurs. Vous avez peut être deux filles mais dans mon esprit, mon frère a une vie sexuelle aussi active que celle des Frères Silencieux. Elle se retrouve partagée entre des émotions diverses. Ayant des souvenirs de son frère - de celui qui a abandonné sa famille pour vivre en territoire faerie - plus âgé, toujours couverts de ses runes, se confiant à elle dans une chambre qu'elle ne reconnaît pas à propos d'un unseelie dont il s'est entiché. Elle se souvient de ses deux mains posées, à plat, contre son ventre arrondi. « Mais la lycanthropie t'a rendue dingue, ma parole ? » Les dents serrées, le coeur serré, elle reporte son attention sur la Lightwood, une énième fois. Rejette en bloc ce qui s'apparente à une illusion douloureuse.

Elle finit par conclure à propos de Jasper, le qualifiant simplement du monstre qu'il est, sanguinaire, violent, imbécile. Mais Kendra ? Elle n'a jamais été comme lui, jusqu'à ce qu'elle se fasse mordre. Comme si devenir louve lui avait fait perdre la raison. Et plus le temps passe au cours de leur tête à tête, plus Cecily, face aux propos incohérents de la brune, se conforte dans cette idée. Vous en seriez peut être pas là si vous arrêtiez d’enfermer cette pauvre Kendra comme un animal enragé et commenciez à l’aider un peu plutôt que de lui tourner le dos. La pression des doigts serrés de la rousse autour des barreaux se fait plus insistante. « Elle l'a cherché! Tu l'as cherché! Certains d'entre nous ne t'ont pas tourné le dos. » Qu'elle martèle, maintient jusqu'au bout. Pour elle, Cecily n'est pas en tort. Elle était prête à aider Kendra, même si la plupart des autres l'ont rejetée. Elle l'aurait aidée à se contrôler, mais elle a décidé de faire de son rejet une généralité. Si elle est attachée ici, elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même ... N'est ce pas? Kendra se détourna alors de la rousse, appuyée contre le mur. Cecily, elle, demeure immobile, sa conscience lui hurlant de prendre ses jambes à son cou. Lui hurlant que si elle reste ici, elle va finir par souffrir, par se souvenir. On ne peut haïr que ceux qu’on aime. Qu'elle entend finalement, faisant se redresser le regard vert de la chasseuse d'ombres dans la direction de celle qui n'en est plus une.

Finalement, alors que Cecily commençait déjà à reculer, prête à laisser la brune seule dans le sous sol de l'institut qui fut sa maison, Kendra pivote à nouveau. Affronte le regard, fixe, de la rousse qui ne montre aucun signe de faiblesse, alors que plus les minutes s'écoulent, plus elle est perdue, indécise. Partagée entre deux vies. Mon frère n’est pas un monstre. Un crétin, sans le moindre doute, mais il n’est pas un montre. L'affection qui perce dans la voix de Kendra, Cecily ne la reconnaît pas. Elle ne la reconnaît plus, du moins, car elle sait que cette affection, Jasper ne la mérite plus depuis qu'ils sont gamins. Je sais que ça doit être difficile Meg’, mais tu peux pas… Te cacher comme ça. J’ai besoin que tu te battes, et que tu reprennes le dessus. Ce que tu as vu… Ca craint, ça fait mal, et je suis sûre que là, maintenant, tu le détestes. Mais ce n’était pas Dimitri. C’était ce Jasper. Et peut être que lui, c’est un monstre, mais on sait toutes les deux que Dimitri n’est pas comme ça. Il ne t’aurait jamais fait ça. Et j'ai besoin de lui. J'ai besoin de mon frère, de mon parabatai. Je ne le ressens plus, tout ce que je ressens c'est ce... vide, et je déteste ça... La rousse, elle serre les barreaux de la prison si fort qu'elle s'en ferait presque saigner. Dimitri. Le vide qu'elle évoque sans son parabatai. Un prénom s'impose dans son esprit : Sebastian. Et la carapace se fissure, lui fait tellement, tellement mal. Elle baisse les yeux, passe une main sur son visage, murmure la voix tremblante: « Je ne .. Je sais pas de qui tu parles. » Elle ne sait pas, ne veut pas savoir, continue de renier la réalité que lui expose Kendra. Non. Demetria. Le ton las, elle reprend la parole: Si tu ne te bats pas pour Dimitri, si tu veux pas le faire pour moi, pense à tes filles. Il est hors de question que je laisse mes nièces grandir sans leurs parents, pas si je peux faire quelque chose pour l’éviter. Mais comme tu le vois, je peux pas nous sortir de là toute seule Et elle secoue la tête, frénétiquement, repousse les images qui lui viennent, les souvenirs qu'elle ne veut pas, et auxquels une part d'elle continue de s'accrocher : Ses bras tendrement serrés autour d'un bébé, le visage, en larmes, de Jasper qui l'embrasse, fou de joie, un autre enfant dans ses bras. Leurs enfants. Dimitri.

« ARRÊTE CA! » Dans un cliquetis sourd, elle ouvre la porte de la cellule, attrape la brune pour la coller au mur, les larmes perlant désormais le long de ses joues, larmes de rage, de tristesse, de désespoir. « Je. M'appelle. Cecily. » Qu'elle répète mot à mot, ses mains serrées autour des épaules de la jeune femme. Et pourtant, elle ne la frappe pas. C'est au dessus de ses forces. « Pourquoi tu me fais ça ? » Qu'elle demande dans un souffle, la gorge nouée par l'émotion qu'elle repousse, mais qu'elle ne peut plus nier. Megara refait surface, elle le sait.


© MADE BY SEAWOLF.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Ven 27 Jan - 1:02


In another life

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Megara Nichols / Cecily
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D emetria et Megara étaient amies depuis l’enfance. Depuis l’arrivée de la fratrie Nichols à l’Institut de Chicago, qui ébritait déjà d’autres enfants, donc les jumeaux Lightwood. Sociable, Demetria n’avait eu aucune mal à faire une place à tout ce petit monde dans sa vie et les deux demoiselles s’étaient toujours parfaitement entendues. Amies, collègues, et à présent belles-sœurs. Il serait mentir de dire qu’il n’y avait pas eu des hauts et des bas. Demetria avait fait passer un sale quart d’heure à la rouquine lorsqu’elle avait appris qu’elle et son frère s’étaient fréquentés dans son dos, et pire encore, que Megara était enceinte de Dimitri. La pilule avait été assez difficile à avaler, mais pas seulement à cause de la jalousie naturelle de Demetria dès qu’il s’agissait de son frère. Elle s’était toujours douté qu’aussi têtu, froid et renfermé qu’il puisse être, un jour une femme pourrait être assez folle pour tomber amoureuse de lui… Et il avait fallu que ce soit Megara. Ce n’était pas non plus tant leurs cachotteries, bien qu’elle ne les ait guère appréciées. Mais de savoir qu’une fois les deux petites jumelles du jeune couple seraient nées, elle traînerait avec elle en mission leurs deux parents, ça, ça avait été plus compliqué à gérer. Dimitri était son égal et hiérarchiquement parlant, il n’était pas sous sa responsabilité, cependant le reste de l’équipe l’était… Dont Megara. Le poids de cette responsabilité avait toujours été assez compliqué à gérer pour Demetria, qui redoutait de devoir un jour annoncer à l’un des proches des membres de son équipe la mort d’un être aimé, sous ses ordres. Quand il ne s’agissait que de sa vie, l’enjeu était moins important, elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle. C’était bien différent à gérer quand c’était la vie des autres qu’elle mettait en jeu, alors savoir qu’à chaque mission elle prenait le risque de revenir sans l’un des parents, voire les deux, de ses propres nièces… Les perdre serait déjà une déchirure, plus encore concernant Dimitri puisqu’il était son parabataï, mais y ajouter cette culpabilité, elle se demandait comment elle pourrait bien gérer cela.

Aucune surprise, donc, à ce qu’elle s’acharne à ramener Megara à la surface, à la forcer à lui revenir, pour qu’elle puisse la ramener à ses filles. Il était hors de question que, si elle trouvait un moyen de rentrer chez eux, elle le fasse sans Megara, sans Dimitri, sans Sebastian. Dimitri étant apparemment hors service pour le moment, lui aussi enfoui sous la personnalité de son double, il était de son ressort de ramener tout ce petit monde au bercail. Ses petits commentaires concernant la situation de Kendra n’étaient que secondaire, mais paraissait avoir le mérite d’avoir calmé cette seconde personnalité avec laquelle elle partageait son corps et qui bataillait à présent beaucoup moins. Demetria avait-elle percé à jour le secret de la colère de la jeune louve ? Il semblerait. Tant mieux, il était plus facile de réfléchir quand elle avait sa tête à peu près pour elle toute seule. Elle ne commenta pas davantage lorsque Megara lui répondit cependant, car sa priorité n’était pas de régler les histoires de Kendra – elle avait déjà bien assez à faire avec les siennes.

Je ne .. Je sais pas de qui tu parles, prétendit Megara, qui un peu plus tôt lui avait demandé si la lycanthropie ne l’avait pas rendue folle. Pourtant, son visage, son attitude, contredisait ses paroles. Demetria la connaissait assez pour remarquer la tension qui l’habitait, trahie par ses mains serrant les barreaux de la cage, la tristesse qu’elle s’entêtait à refouler alors que Demetria poursuivait son monologue.

ARRÊTE CA! s’exclama-t-elle quand Demetria en eut terminé. Telle une furie aux cheveux de feu, elle ouvrit la porte de la cellule qui retenait la jeune louve prisonnière et se précipita vers elle pour venir la pousser en arrière, la collant sans ménagement au mur. Sans qu’elle ne le veuille vraiment, un grognement s’échappa de la gorge de Demetria face à ce traitement brutal, ses yeux brun foncés prenant une teinte ambrée. Elle tenta de calmer sa respiration, le rythme des battements de son cœur qui cognait puissamment dans sa poitrine. Inconsciemment, elle serra les poings, ses griffes apparues sans lui demander son avis plongeaient dans les paumes de ses mains. D’une certaine manière, la douleur associée à ce geste l’aidait à ne pas perdre les pédales. Je. M'appelle. Cecily, martela Megara, les larmes ayant commencé à couler le long de ses joues, témoins du tourbillon d’émotion qui devait la ravager en cet instant. Demetria ne répondit rien, préférant se calmer d’abord. Elle ignorait ce qu’il se passerait si l’un d’entre eux venait à périr dans cette dimension, et elle n’avait pas vraiment envie de tenter l’expérience. Pourquoi tu me fais ça ? demanda alors la rousse, ses mains toujours serrées autour des épaules de Demetria qui ne bougeait pas d’un pouce, reprenant peu à peu son calme, ses yeux reprenant leur couleur naturelle.

Premièrement, parce que je suis ta supérieure hiérarchique et qu’avec mon frère hors jeu, c’est à moi qu’il revient de m’assurer que tu rentres saine et sauve chez nous, et que j’ai horreur de l’échec. Et puis, il me faut quelqu’un pour aller récupérer ton frère pendant que moi, je me charge d’aller raisonner le mien, commença-t-elle. Parce que tu es mon amie et qu’il est hors de question que je te laisse ici. Dans le fond c’est pas ce que tu veux, et tu le sais, poursuivit-elle, abordant des sujets plus personnels, loin de la chef d’équipe de chasseurs, laissant parler l’amie, la belle sœur, la personne qui se souciait de Megara pour des raisons autres que professionnelles. Parce que malgré ce qui a pu se passer ici entre vous, Dimitri t’aime et que s’il y a une personne dans cette foutue dimension qui le déteste plus que toi en cet instant, c’est certainement lui-même, quand bien même il n’a techniquement rien fait de mal. Il n’était après tout pas plus responsable de ses actes que Megara ne l’était de ceux effectués par Cecily. Parce que tu as deux superbes petites filles à la maison qui ne méritent pas de grandir sans leurs parents, et que c’est ma hantise d’un jour rentrer de mission sans toi, sans Dimitri, et de savoir qu’elles devront grandir sans vous.

Demetria desserra les poings, venant prendre les mains de Megara dans les siennes, encore couvertes de sang, pour les retirer de ses épaules. Et parce que je ne suis pas prête à perdre mon amie et mon frère le même jour parce qu’ils auront tous les deux décidé que fuir leurs problèmes plutôt que d’y faire face. T’es plus forte que ça Meg’. Je ne prétends pas savoir ce que ça fait, d’être témoins de ce que tu as vu. J'ai perdu le seul homme pour lequel j'ai un jour éprouvé ce genre de sentiments, et je donnerais n'importe quoi pour revenir en arrière... Toi et Dimitri avez la chance de vous être trouvés malgré la situation dans laquelle on est tous, vous avez vos deux petits anges, tout pour être heureux... Ne baisse pas les bras, ça en vaut la peine. Avec un léger sourire, à la fois encourageant et chargé de mélancolie, Demetria remis une mèche de cheveux derrière l’oreille de son amie. Heureusement qu’elle était moins renfermée que son jumeau ne l’était parce que sinon, elle aurait eu bien du mal à tenir ce genre de discours.

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Dim 5 Fév - 0:30


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cecily Nichols & Kendra Lightwood
feat. Megatria
Torturée, en pleine contradiction avec elle-même, elle ne sait plus comment faire, Cecily, comment sortir les allusions de Kendra hors de sa tête. Elle se tend, s’énerve, cherche vainement à repousser ces images, ces sensations qui la prennent au cœur et à l’esprit, lui rappellent ce qu’elle cherche vainement à repousser, à oublier. C’est trop douloureux, et elle ne veut plus de tout ça. Cecily, c’est une femme forte, une chasseuse d’ombres émérite combattant fièrement aux côtés de sa petite sœur, sa Parabatai, aidant à la protection des créatures obscures contre la folie des terrestres, protégeant aussi les terrestres des démons.. Beaucoup de responsabilités dans un si petit corps, et pourtant, la flamme des Nichols est là, elle brûle dans les iris verts de la jeune femme, qui franchit la porte de la prison de celle qui fut autrefois son amie pour venir la coller avec une violence incontrôlée contre la paroi de sa geôle. Elle ne supporte plus ce qu’elle dit, elle n’en peut plus, elle veut que ça cesse. Il faut que ça cesse, murmure une petite voix terrée dans un recoin de son esprit meurtri. Car elle sait que si elle continue de la sorte, elle va finir par éveiller ce qu’elle a pris soin d’enfouir en elle : Sa douleur. Ses souvenirs. Elle martèle alors devant Kendra qu’elle se nomme Cecily, elle insiste, dents serrées, larmes montées aux rebords de ses perles émeraudes, pour venir glisser contre ses joues. Elle ne se fie même pas à la dangerosité de la situation, au fait que sur un accès de colère, son amie pourrait l’envoyer à l’autre bout de la pièce, la déchirer en morceaux à coups de griffes. Elle veut juste qu’elle se taise. Ses yeux changèrent un bref instant, tandis qu’elle vient enfin demander, d’une voix étouffée, la question qu’elle se pose depuis qu’elle est descendue jusqu’ici, depuis qu’elles ont commencé à parler toutes les deux : Pourquoi ? Pourquoi tu me fais ça ? Et après un silence de mort entre les deux jeunes femmes, ce fut au tour de la Lightwood de prendre la parole, devant une Nichols devenue bien trop silencieuse, bien trop tiraillée par des images qu’elle voudrait perdre dans cette réalité. Premièrement, parce que je suis ta supérieure hiérarchique et qu’avec mon frère hors jeu, c’est à moi qu’il revient de m’assurer que tu rentres saine et sauve chez nous, et que j’ai horreur de l’échec. Et puis, il me faut quelqu’un pour aller récupérer ton frère pendant que moi, je me charge d’aller raisonner le mien La rousse se fige, l’image d’une discussion avec un jeune homme en terres faeries lui revient. L’image, nette, d’une étreinte, un mot qui lui vient, qui soulève son cœur. Sebastian. Parce que tu es mon amie et qu’il est hors de question que je te laisse ici. Dans le fond c’est pas ce que tu veux, et tu le sais, Gorge nouée, la jeune fille secoue la tête, desserre sa prise sur une des épaules de la brune pour balayer ses larmes d’un revers de la main. Mais elle n’a pas fini. Parce que malgré ce qui a pu se passer ici entre vous, Dimitri t’aime et que s’il y a une personne dans cette foutue dimension qui le déteste plus que toi en cet instant, c’est certainement lui-même, quand bien même il n’a techniquement rien fait de mal. Un hoquet douloureux échappe à Cecily. A Megara. Sa carapace, la barricade qu’elle s’est construite s’effrite peu à peu, comme un peu qui la consume lentement au fil des paroles de son amie. De Demetria. Parce que tu as deux superbes petites filles à la maison qui ne méritent pas de grandir sans leurs parents, et que c’est ma hantise d’un jour rentrer de mission sans toi, sans Dimitri, et de savoir qu’elles devront grandir sans vous.

La rousse secoue la tête, se rappelant les visages apaisés de deux petites endormies. Ses filles. Leurs filles. Un nouveau sanglot lui échappe, tandis que Demetria vient faire doucement glisser les mains de la jeune femme hors de ses épaules, pour venir les prendre dans les siennes. Et parce que je ne suis pas prête à perdre mon amie et mon frère le même jour parce qu’ils auront tous les deux décidé de fuir leurs problèmes plutôt que d’y faire face. T’es plus forte que ça Meg’. Je ne prétends pas savoir ce que ça fait, d’être témoin de ce que tu as vu. J'ai perdu le seul homme pour lequel j'ai un jour éprouvé ce genre de sentiments, et je donnerais n'importe quoi pour revenir en arrière... Toi et Dimitri avez la chance de vous être trouvés malgré la situation dans laquelle on est tous, vous avez vos deux petits anges, tout pour être heureux... Ne baisse pas les bras, ça en vaut la peine.

« Par l’ange.. » Qu'elle souffle d’abord en retour, battant des paupières pour chasser un nouveau voile de larmes, tandis que dans un geste rassurant, Demetria vint chasser une mèche rousse du visage de son amie. Et Megara, elle se laisse tomber dans les bras de la Lightwood, pour l’étreindre, les bras tremblants, les paroles de la jeune femme résonnant encore dans son esprit. Noah. Noah, que Demi a perdu, qu’ils ont tous perdus. Et Megara avait failli se perdre elle-même, par pure volonté. Elle se sentit alors… Terriblement égoïste face à la brune qui n’avait pas eu d’autre choix que de voir l’amour s’envoler devant elle. « Dem… Pardonnes-moi… » Le visage dans le creux de l’épaule de la jeune femme, elle fond en larmes, évacue toute la douleur qu’elle a refoulé en empruntant le visage – ou du moins, l’esprit – de Cecily Nichols. La tristesse qu’elle a éprouvée en voyant son fiancé dans les bras d’un autre homme. « Dimitri.. il.. » Megara recule alors en passant à nouveau une main sur son visage, et détache la louve de ses mains tremblantes. « Il n’est plus lui-même. Il a laisse le contrôle au vampire. » Elle inspire, cherche de l’air, tente en vain de remettre ses idées en place en massant nerveusement l’endroit où le Lightwood l’a mordue. « Il est .. Il est déboussolé. Il a tué des gens, Dem. Il s’en voulait .. tellement… » Elle se souvient des larmes, de la douleur de l’homme qu’elle aime. Elle se souvient de ses remords quand elle a fini par l’inciter à s’abreuver de son sang. « T’es la seule à pouvoir le faire revenir. » Elle recule pour s’appuyer contre les barreaux de la prison, le regard vide, perdu. Elle a failli rejeter tout pour un chagrin d'amour : Sa vie, son groupe, sa famille, ses propres filles... Fermant les yeux, lèvres pincées, elle finit par se reprendre, relevant son regard vers son amie: « Faut qu'on te fasse sortir de là sans que le reste de l'institut ne s'en aperçoive. »

© MADE BY SEAWOLF.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Dim 5 Fév - 2:31


In another life

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Megara Nichols / Cecily
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D emetria parlait peu de Noah. Le jeune Carstairs avait été une part importante de sa vie. Son meilleur ami, son confident, puis peu à peu, il était devenu plus que ça et si ces deux têtus avaient mis bien longtemps à se l’avouer, il était évident aux yeux de tout leur entourage qu’entre eux, il y avait plus que de l’amitié. Sa vie, Demetria l’avait dédiée au combat, à la Rebellion, à contribuer à la chute du Nouvel Ordre et dans le fond, elle ne s’était jamais vraiment autorisée à vouloir quoi que ce soit pour elle-même qui n’ait pas de lien direct avec cette incessante lutte que menaient les Nephilim depuis trop longtemps déjà. Noah avait été l’une des rares exceptions. Aujourd’hui encore, plusieurs mois après sa mort, la peine était toujours là, comme une plaie à peine refermée, menaçant de se rouvrir à tout moment, au moindre tiraillement. Quelque part, elle pouvait comprendre que Megara préfère s’oublier afin d’ignorer la peine causée par les actions de Dimitri. A sa manière, Demetria en avait fait autant, se plongeant dans le travail, dans ses incessantes recherches, prenant le temps de gérer son deuil comme elle l’entendait et non comme les gens auraient voulu qu’elle le fasse. Elle avait pleuré, bien sûr, mais elle s’était aussi efforcée de trouver un moyen de se servir de cette douleur pour devenir plus forte plutôt que de la laisser l’affaiblir. La vie de Chasseur d’Ombres était une vie faite de perte, de douleur, un incessant combat, et la mort planait au dessus de leur tête quotidiennement, et chacun d’entre eux le savait. C’était le cas bien avant que le Nouvel Ordre ne prenne l’ascendant sur les Nephilim, et ça serait le cas tant qu’ils continueraient d’exister et de lutter pour protéger le monde des démons et autres forces maléfiques. En choisissant cette vie, ils avaient tous accepté cette fatalité, cette éventualité d’une mort prématurée, cette certitude de perdre des proches au combat. Cela ne rendait pas pour autant les pertes moins douloureuses.  

Demetria ne jugeait pas la réaction de Megara. C’était humain de fuir la douleur, elle avait vu une échappatoire et avait sauté sur l’occasion. Tout le monde avait le droit à ses petits moments de faiblesse. Le plus important était de remonter la pente et doucement mais sûrement, les mots de Demetria semblaient faire le chemin dans l’esprit de la rouquine, tout dans son attitude, dans les larmes qui baignaient ses joues, dans les battements accélérés de son cœur, le rythme de sa respiration, témoignait de la lutte intérieur qui se jouait dans l’esprit de son amie.

Par l’ange.. souffla Meg’. Et finalement, elle se laissa tomber dans les bras de Demetria, qui l’étreignit dans un agaçant cliquetis métallique alors que la rouquine en faisait autant de ses bras tremblants. Dem… Pardonnes-moi… s’excusa-t-elle, sanglotant au creux de son épaule. Ce n’est rien… répondit Demetria, passant doucement ses doigts dans les boucles rousses de son amie dans un geste de réconfort. Silencieuse, elle la laissa pleurer dans ses bras, déverser ses larmes, jusqu’à ce que Megara, finalement, décide d’elle-même de reculer. Demetria était bien placée pour savoir qu’à un moment ou un autre, il fallait que ça sorte Dimitri.. il.. Il n’est plus lui-même. Il a laisse le contrôle au vampire, lui expliqua Megara tout en défaisant ses chaines de ses mains tremblantes. Soulagée d’en être débarrassée, Demetria massa ses poignets qu’elle avait tant maltraités en se débattant vainement contre ses liens. Ils portaient à présent chacun les cercles ensanglantés, traces des larges menottes qui avaient enserré ses poignets. Elle grimaça mais n’en dit rien, laissant Megara poursuivre. Il est .. Il est déboussolé. Il a tué des gens, Dem. Il s’en voulait.. tellement… Ca, elle voulait bien la croire. Se retrouver dans la peau d’un vampire ne serait pas au goût de son jumeau, elle le savait parfaitement. Elle se moquait bien d’habiter le corps d’une louve mais lui n’avait pas dû apprécier ce qu’il aurait considéré comme une mauvaise surprise. Alors tuer dans la peau d’un vampire, mordre un humain, boire leur sang jusqu’à plus soif pour assurer sa propre subsistance…  T’es la seule à pouvoir le faire revenir.

Je vais le retrouver. Une petite conversation entre une louve et un vampire, ça risque d’être… Intéressant, pour ainsi dire. Il était de notoriété publique dans le monde obscur que les vampires et les loups-garous étaient les meilleurs amis du monde, n’est-ce pas ? Quelle ironie, que les jumeaux Lightwood aient pris dans cette réalité des chemins si diamétralement opposés… Si ce Jasper est aussi désagréable que tu… Enfin, que ton autre toi me l’a dit, ça ne va pas être une partie de plaisir. Et entre la culpabilité de ce qu’il t’a fait, et celle d’avoir tué des gens, Dimitri risque d’être difficile à raisonner, dit Demetria, réfléchissant à haute voix alors qu’elle venait rejoindre Megara, qui s’était adossée aux barreaux de la cellule. Elle-même ignorait si, dans son accès de colère face au bûcher, elle avait fait ou non des dégâts parmi les terrestres qui se trouvaient là. Quelque part, c’était mieux ainsi. Elle avait déjà manqué de tuer l’un des Nephilim qui l’avaient capturée, ainsi que celui qui avait eu la bonne idée de lui sortir l’argenterie, elle n’avait pas besoin d’en savoir plus.

Faut qu'on te fasse sortir de là sans que le reste de l'institut ne s'en aperçoive. Demetria tourna le regard vers les escaliers, réfléchissant à une solution. Sortir par la grande porte leur garantirait quelques malheureuses rencontres, il valait donc mieux éviter. Chicago était une grande ville, son Institut était donc d’une taille conséquente et devait abriter nombre de chasseurs d’ombres. Pourquoi pas par le Sanctuaire ? Hormis un ou deux gardes, on ne devrait pas y croiser grand monde. proposa Demetria. A moins qu’une créature obscure s’y trouve, pour sa protection ou pour un interrogatoire par exemple, ce coin de l’Institut était généralement désert, et offrait un accès sur l’extérieur. Avec un peu de chance, je croiserai l’abruti qui m’a sorti les couverts en argent et je pourrais me faire un plaisir de lui botter les fesses, ajouta-t-elle d’un air à la fois pensif et malicieux, un petit sourire en coin étirant ses lèvres. Si tu pouvais me trouver des vêtements propres avant que j’aille où que ce soit par contre, ça serait gentil. Je risque d’attirer légèrement l’attention. Pour appuyer son propos, elle écarta légèrement les bras afin de dévoiler ses vêtements. Sales, tachés de sang par endroit, déchiré… Ajoutez à cela ses poignets qui commençaient lentement à guérir, la peau de ses avants bras maculée de sang séché et ses mains dans un état pitoyable, entre le sang qui avait suinté de ses poignet et celui qu’elle avait volontairement fait couler en plantant ses griffes dans ses paumes, et on obtenait une allure à mi-chemin entre la SDF n’ayant pas vu une douche depuis trois jours – ce qui était le cas – et une psychopathe revenant d’une série de meurtres sanglants.

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Sam 18 Fév - 9:35


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cecily Nichols & Kendra Lightwood
feat. Megatria
Entendre Demetria parler de son couple, de ses filles, de sa famille, c’était déjà beaucoup trop. Noah, ça a été un des coups de grâce, car sujet sensible pour les deux jeunes femmes, et surtout la brune, évidemment. Megara, elle avait encore Dimitri quelque part, dans ce monde, enterré derrière l’âme pervertie d’un Lightwood déchu, devenu vampire, et de ce qu’elle a pu voir, la rousse… Infect. Les souvenirs de Cecily qu’elle parvient à percevoir lui font bien comprendre que ce n’est pas sa nature de vampire qui a rendu Jasper Lightwood ainsi, et qu’il a toujours été un parfait connard. Son Dimitri n’est pas tout rose, bien sûr, mais il a des valeurs, et la jeune Nichols est parvenu à percer la carapace de son ami d’enfance. Quand elle fouine dans les souvenirs de Cecily, elle ne voit qu’un chasseur d’ombres méchant, sans compassion, usant de ses atouts pour son propre service et non pas au service des autres et de leur protection. Oui, son Dimitri est caché derrière ce monstre répugnant. Des mots que Cecily Nichols, toujours là, dans un coin de son esprit, souffle à l’oreille d’une Megara brisée, revenant à la réalité à l’évocation de son ami d’enfance et confident. Car Noah, il n’est pas là, il n’est plus là, et Demetria n’a pas le moindre moyen de le récupérer. Cet ami avec lequel ils ont grandi, celui qui avait fait naitre des sentiments chez son amie, sentiments que la rouquine s’est évertué à développer, à encourager, sincèrement convaincue que le Carstairs et la Lightwood étaient faits pour être ensemble. Et il y a quelques mois, ça a été la claque douloureuse. Les aléas de la guerre. L’idée qu’ils n’aient même pas retrouvé une trace, un corps à brûler dans la Cité Silencieuse, la rendait folle. Des jours durant, leur groupe entier avait passé Chicago au peigne fin, dans l’espoir de retrouver le blond. Megara, elle a eu espoir, elle se devait d’avoir espoir. Au fond, elle garde cet espoir : S’ils n’ont pas retrouvé le corps, peut-être s’est-il enfui. Ou peut-être l’ont-ils fait boire à la Coupe Mortelle. Cette pensée était plus douloureuse encore que de l’imaginer mort. Imaginer Noah le corps jonché de runes démoniaques lui a souvent soulevé le cœur. Elle a pleuré, aussi. Puis le sujet est devenu tabou, surtout avec Demetria. L’entendre mettre le sujet sur le tapis, ici, maintenant, a eu un effet d’électrochoc, et c’est ainsi qu’elle est tombée dans ses bras.

Elle l’étreint tendrement, sanglotant, se confondant en excuses, elle qui n’a jamais montré le moindre élan de violence envers sa belle-sœur en vingt années d’amitié. Et la caresse légère des doigts de la brune dans ses cheveux la rassura, un soupir lui échappant. Ce n’est rien… Elle contracte la mâchoire, mord sa lèvre inférieure, garde le silence. Si, pour elle, c’est beaucoup, c’est beaucoup trop. Elle s’en veut d’avoir laissé Cecily reprendre le contrôle, d’avoir manqué de force face à l’homme qu’elle aime. Dimitri. Reculant en balayant ses larmes d’un geste de la main, Megara entreprit alors de faire un résumé de la situation à son amie et supérieure, tout en la débarrassant de ses entraves. La vue des marques à ses poignets lui inspira le geste automatique de sortir sa stèle, prête à joncher sa peau d’iratzes. Puis elle se ravise, se rappelle : Ici, Demetria est une louve. Dans un nouveau soupir, triste cette fois, elle reprend la parole, et mentionne le pire : Dimitri a tué. Vampire nouveau-né, guidé par un autre, il a ôté la vie, comme ils le font tous à la sortie de terre. Sauf que tous n’étaient pas Dimitri Lightwood. La haine qu’il voue aux créatures obscures – et plus particulièrement à juste titre aux vampires, les plus cruels – était sans limites, et voilà qu’il en est devenu une. Puis, elle conclue son récit : Demetria est probablement la seule capable de réveiller son fiancé. Elle ne peut pas lui faire face, elle n’y arrivera pas. Et Demetria est sa sœur, sa jumelle, parabatai. Et de par son lien avec son aîné, elle sait particulièrement bien la force de ce lien, autre dimension ou non. Je vais le retrouver. Une petite conversation entre une louve et un vampire, ça risque d’être… Intéressant, pour ainsi dire. Automatiquement, Megara fronce le nez. L’idée ne l’enchante pas, à vraie dire, et elle redoute ce que pourrait donner ce face à face, quand elle y repense. Mais elle sait qu’il n’y a pas d’autre alternative. Si ce Jasper est aussi désagréable que tu… Enfin, que ton autre toi me l’a dit, ça ne va pas être une partie de plaisir. Et entre la culpabilité de ce qu’il t’a fait, et celle d’avoir tué des gens, Dimitri risque d’être difficile à raisonner, en silence, appuyée contre les barreaux de l’ancienne prison de Demetria, la rousse hoche la tête doucement. « De ce dont j’arrive à me souvenir.. Enfin, tu sais, ses souvenirs à elle… Elle le détestait, vraiment. Si je n’avais pas choisi la fuite, je crois qu’elle l’aurait tué. Il n’a rien à voir avec Dimitri, alors quand t’y seras .. Sois prudente. » Une part d’elle a envie de lui dire « je viens avec toi », et l’autre veut se sauver en courant. Et elle choisit l’option de facilité, laisse les Lightwood gérer leurs affaires entre eux. Après tout … Qui sait ce qui pourrait se passer à leur prochain face à face, vu la colère de Cecily, qui avait manqué de planter Jasper.

Puis elle commence à réfléchir à un moyen de la faire sortir de là, fait les cent pas devant l’escalier. Pourquoi pas par le Sanctuaire ? Hormis un ou deux gardes, on ne devrait pas y croiser grand monde. Tournant la tête vers Demetria, Megara, sourcils froncés, hocha la tête, pensive. « Je pense que c’est la meilleure option qu’on ait. » Murmure-t-elle presque, plongée dans ses pensées, jusqu’à ce que la brune se fasse entendre à nouveau : Avec un peu de chance, je croiserai l’abruti qui m’a sorti les couverts en argent et je pourrais me faire un plaisir de lui botter les fesses, Se mordant l’intérieur de la joue, pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité, Megara sourit. « Incorrigible. » Qu’elle commente sans une once de reproche dans la voix. Si tu pouvais me trouver des vêtements propres avant que j’aille où que ce soit par contre, ça serait gentil. Je risque d’attirer légèrement l’attention. Et en l’analysant, une grimace légère pris place sur les lèvres de Meg : De toute évidence, son amie avait pris cher depuis son arrivée, et un relooking ne serait pas du luxe. « Reste ici, je reviens. » Refermant la porte de sa geôle sans la verrouiller, au cas où quelqu’un redescendrait, la Nichols retourne dans l’institut d’un pas vif, se faufile jusque la chambre qui était, selon ses souvenirs, celle de Kendra Lightwood, et elle y récupéra rapidement une tenue de combat qu’elle enveloppe dans un manteau à capuche. Elle fait un détour par la salle d’armes, puis elle redescend retrouver Demetria, lui tendant la tenue et le manteau. « Tu seras plus discrete la dedans. » Pendant qu’elle la laisse se changer, elle croise les bras, et reprend la parole après de longues secondes de silence. « De mon côté, je vais tenter de retrouver le reste de ma famille. Je ne viens pas avec toi pour sortir d’ici. » Puis elle déchire une épaule de sa robe, sans un mot, sort de derrière sa ceinture une lame, qu’elle utilise pour couper son bras, mâchoire serrée. Devant l’expression de son amie, elle inspire, lâche la lame, reprend : « Il y a plusieurs chasseurs d’ombres dans le couloir qui mène au sanctuaire. Je vais tous les envoyer à ta recherche vers l’entrée principale. » Puis la rousse se tourne vers son amie, silencieuse, attendant sa réponse. Megara a toujours fonctionné comme ça : Elle annonce sa tactique, puis elle vérifie que Demetria ou Dimitri approuvent. Toujours.



© MADE BY SEAWOLF.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODemetria I. Lightwood


Lightwoods, they always have to have the last word

Je suis à Chicago depuis le : 30/12/2016 et j'ai déjà payé : 235 factures et gagné : 145 gains. Il paraît que : Emeraude Toubia est mon double. Schizo je joue aussi : ... Personne ! On m'appelle : Meg', ou Poupi et pour mon profil je remercie : moi-même (avatar).

Je suis : célibataire
PARABATAÏ
A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another … and how loyal they are to each other.

I can't come alive, I want the room to take me under 'cause I can't help but wonder what if I had one more night for goodbye? If you're not here to turn the lights off, I can't sleep. These four walls and me
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   Lun 20 Fév - 21:09


In another life

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Demetria I. Lightwood / Kendra & Megara Nichols / Cecily
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L a haine qui séparait les loups-garous et les vampires était ancestrale. Elle remonterait aux origines de ces deux espèces. Les démons étant responsables de leur apparition auraient eux-mêmes été des ennemis, et cette rivalité aurait été transmise à ces deux races, devenant instinctive plus que volontaire. Demetria aimait profondément son frère, mais n’ayant pas encore croisé le moindre vampire depuis son arrivée dans cette dimension, dans ce corps, elle ignorait comment elle réagirait face à lui. Malgré tout, elle ne voulait pas partir défaitiste. Ce n’était de toute façon pas tant leurs natures respectives dans ce monde que le tempérament de ce Jasper dont Dimitri habitait le corps qui était source de préoccupation. S’il était tel que le décrivait Megara, elle doutait d’être accueillie aimablement, et risquait d’avoir du fil à retordre, qu’elle soit dans la peau de sa jumelle ou non.

Je suis toujours prudente, tu me connais. Demetria adressa un sourire en coin à Megara, qui savait très bien que cette affirmation n’était qu’un pur mensonge. Sans être suicidaire, Demetria était un peu trop téméraire et n’hésitait jamais à prendre des risques et à se mettre en danger. Il ne me tuera pas, ne t’inquiète pas. Dimitri ne le laissera pas faire. Elle n’irait pas jusqu’à assurer que tout se passerait comme sur des roulettes mais elle ne craignait pas pour sa vie. Aussi violent et sanguinaire que puisse être Jasper, elle faisait confiance à Dimitri. Il ne demeurerait pas un témoin silencieux si Jasper essayait de la tuer. Et puis, peu importait la dimension, Demetria savait se défendre. Ce n’était pas un vampire, aussi tordu puisse-t-il être, qui allait la faire reculer.

Je pense que c’est la meilleure option qu’on ait, approuva Megara dans un murmure lorsque Demetria suggéra de s’échapper par le Sanctuaire. A moins qu’une créature ne s’y trouve, il ne devrait pas y avoir trop de passage dans les couloirs qui y menaient. Il lui faudrait quand même traverser d’autres corridors plus fréquentés pour y arriver mais ce serait toujours mieux que de tenter le diable en passant par la porte principale. Si Megara semblait partie ailleurs, la remarque de Demetria concernant l’abruti qui lui avait sorti l’argenterie eut le mérite de faire apparaître un sourire sur le visage de la rousse. Incorrigible. Demetria rit légèrement. Elle était rancunière, ce n’était un secret pour personne, et son amie n’en semblait ni étonnée, ni particulièrement choquée. Finalement, la Nichols s’éclipsa à la demande de Demetria, qui ne pouvait décemment pas quitter sa cellule pour aller tranquillement se changer dans l’une des chambres de l’Institut.

Elle demeura donc patiemment dans sa cellule, dont Megara avait repoussé la porte, massant machinalement ses poignets toujours endoloris tout en repassant pour la énième fois dans sa tête la dernière semaine écoulée. Ils devraient trouver un moyen de rentrer chez eux, c’était évident. Ils ne pouvaient pas rester ici. A qui s’adresser ? Dans sa dimension, elle aurait immédiatement su vers qui se tourner mais ici ? Magnus Bane avait-il sa place dans ce monde ? Si oui, où était-il ? Etait-il aussi puissant que le leur ? En toute logique, les sorciers pourraient être la solution, mais ils n’étaient pas les seuls à avoir le pouvoir d’ouvrir des portails.

Demetria fut extirpée de ses pensées par le retour de Megara, les bras chargés de vêtements qu’elle vint confier à Demetria, qui la remercia avant de commencer à se changer sans la moindre gêne, tandis que la rousse reprenait la parole. Tu seras plus discrète la dedans. Ca, c’était une évidence. De mon côté, je vais tenter de retrouver le reste de ma famille. Je ne viens pas avec toi pour sortir d’ici, lui expliqua Megara. Ce n’était pas elle qui allait la contrarier, il était inutile de rester ensemble, elles couvriraient plus de terrain en partant chacune de leur côté. Diviser pour mieux régner, comme on dit. Tu as croisé ton frère depuis qu’on est ici ? demanda Demetria, profitant que Meg’ aborde le sujet de sa famille pour se renseigner sur le sort du parabataï de celle-ci, également membre de leur équipe et qu’elle jugeait donc avoir la responsabilité de ramener chez eux, au même titre que tous les autres. Demetria, qui tournait le dos à Megara, senti alors une odeur de sang différente de la sienne, qui embaumait déjà l’air de la prison. Elle se retourna tout en fermant son pantalon pour découvrir Megara, occupée à s’entailler le bras. Elle s’apprêtait à lui demander ce qui lui prenait, mais elle n’en eu pas le temps que déjà, son amie répondait à la question muette qu’elle pouvait aisément lire sur le visage de la louve.

Il y a plusieurs chasseurs d’ombres dans le couloir qui mène au sanctuaire. Je vais tous les envoyer à ta recherche vers l’entrée principale. Voilà qui éclairait sa lanterne : une diversion. Bonne idée.  Mais sois prudente, il ne manquerait plus qu’ils te cassent les pieds pour avoir laissé filer un prisonnier. Demetria termina de se rhabiller et enfila le manteau apporté par Megara. Et ensuite il faudra qu’on trouve un moyen de rentrer chez nous. Les seuls à pouvoir nous aider sont les sorciers et le Petit Peuple, mais encore faut-il qu’ils soient disposés à nous filer un coup de main… Enfin, si déjà on arrive à récupérer tout le monde, ça sera un bon début.

Tendant l’oreille un instant, Demetria s’assura que personne n’était en train de descendre avant d’ouvrir en grand la porte de sa cellule. Finalement, elle se retourna vers Megara et la serra dans ses bras. Fais attention à toi, ok ?

© POUPI



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lightwoods

A brother and sister who disagree on everything except for how much they love one another and how loyal they are to each other.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Megatria ⊰ In another life   

 
Megatria ⊰ In another life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: City of Bones :: Les Intrigues :: Salem à Chicago-
Sauter vers: