Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Jeu 29 Déc - 18:50


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand on se perds dans une réalité
feat. Eamon + Megara
La nuit est tombée et, une fois de plus, tu es ce que tu es. Tu lâches prises…Petit à petit, tu laisses cette autre personnalité prendre le dessus, te plonger dans l’obscurité. Qui étais-tu ? Tu avais mené tes recherches. Ancien Néphilim, tu étais doué, très mais pas assez pour aimer ton existence. Tu n’étais pas connu pour être d’une grande douceur, tu n’avais pas beaucoup d’amis. Beaucoup estimaient que tu n’étais pas digne de confiance, que tu fricotais avec les Créatures Obscurs. Mais putain, c’est quoi cette blague ? Tu es tout le contraire…Tête sur le mur tu gronde, tu feules sous la rage qui t’envahie alors que la lumière du soleil commence à disparaitre à l’horizon. Eamon n’est pas là, ça te fou les boules. Il t’a transformé…pour mieux t’abandonner ? Tu as besoin de tes repères et, aussi étrange que cela puisse paraitre, tu as besoin de lui. Cette idée te tore l’estomac. Ton double te tire vers le bas, te susurre à l’oreille de te laisser aller, d’abandonner ton ancienne existence. La noirceur est de plus en plus attrayante. Oh oui. Tu n’as jamais ressenti pareille chose. C’est comme si tu avais toujours voulu devenir celui que tu es à l’heure actuelle…chose complètement fausse, au fond, tu le sais, mais ça devient de plus en plus difficile de faire la part des choses. Tu t’allonges sur ce lit vide, froid. Tu ne dors pas. Simple habitude que tu gardes en toi. Dans un coin, un corps inanimé git. La vie l’a quitté il y a plusieurs heures de ça, lorsqu’une fringale c’était emparée de toi, tu l’avais sans hésitations vidé de son sang. Tu l’observes, les cheveux en bataille. Tu n’éprouves pas de remords, ou si peu. Ce n’est pas toi, que te criait ton âme…Mais tu l’étouffes.

Voilà plusieurs jours que tu n’avais plus vu Megara. Tu avais tenté de la rejoindre, malheureusement, Eamonn avait fini par comprendre ce que tu avais fait. Tu t’étais nourri de ta fiancée, tu avais tenté de la retrouver et il t’avait inlassablement empêché de le faire. Au final, tu avais baissé les bras, te nourrissant de Terrestres que ton créateur t’offrait. Nouveau-né doué d’un sang-froid étonnant, tu étais ce qu’on peut nommer : une créature prometteuse. Joyaux que beaucoup voyaient, convoitaient. Tu n’appartenais pourtant qu’à un seul homme, homme dont tu te surprenais à regarder avec une certaine tendresse par instant, lorsque tu te laissais happer par cet autre toi. Se pourrait-il que vos doubles aient un quelconque lien ? Tu en doutes…quoi que, tu n’es plus sûr de rien. Où est-il ? Il t’avait dit de rester dans la demeure jusqu’à son retour. Où avait-il passer sa journée ? Tu grondes une nouvelle fois, comme si la flamme de la jalousie t’envahissait. Cette flamme, tu la connais pour la ressentir avec Megara. Tu as besoin de te détendre, de te défouler. Sortant de la chambre aux rideaux tirés, tu descends dans une petite salle d’entraînement. Tu enlèves ton haut d’époque. Tu te souviens. Oui, tu te souviens des enchaînements, des techniques. Tu te souviens de ton apprentissage que tu te mets à exercer dans cette pièce. Mouvements rapides, bien plus puissants que ceux de l’être angélique que tu étais, que tu es toujours au fond, bien au fond. La colère. Elle gronde, elle t’envahie et ton poing s’enfonce dans le mur. Canine serrée, un bruit retenti derrière toi, laissant présager une présence que tu n’avais pas remarqué, bien trop plongé dans ta propre noirceur. Tu te tournes, croisant son regard. Il est rentré, mais la colère est toujours là. « Tu daignes enfin revenir, c’est gentil de ta part ! »

Arrogance, noirceur. Tu n’es plus. Tu rages de l’intérieur, choppant une serviette pour t’éponger la nuque tout en déviant ton regard ailleurs. « J’ai faim. » Simple, net et précis.



© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOEamonn Butler
⚜️ The Ripper ⚜️




Pull a u with your sexy Sire. Got your black magic and your two dollar love.
Je suis à Chicago depuis le : 19/12/2016 et j'ai déjà payé : 120 factures et gagné : 643 gains. Il paraît que : Ben Barnes On m'appelle : Luciaena et pour mon profil je remercie : (a)Maze Runner & endlesslove & Amiante & nephilim & EXORDIUM. &Tumblr (gifs)

Je suis : célibataire mais c'est compliqué
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Jeu 29 Déc - 20:36


   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
"Quand on se perd dans une réalité"

   
I'm on some kind of drug. Can't explain all the ways you get me high - G-Eazy

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   

    Comment ce fameux Lord Howard était parvenu à vivre parmi les humains sans que personne ne remarque ses absences en journée ? C’était un mystère que ne parvenait pas à résoudre Eamonn qui passait le plus clair de son temps à étudier les notes de son double et notamment les affaires plutôt prospères qu’il entretenait. Cela faisait un point commun entre eux. Howard possédait des terres qu’il louait aux paysans du coin. Il avait également une place d’honneur auprès du conseil de la ville et même à la droite du maire. Il était parvenu à mettre toutes les réunions à la fin de journée pour pouvoir y assister et maintenir une certaine autorité à Salem. Pas mal. D’une certaine manière cela ne lui déplaisait pas, c’était un peu ce qu’il recherchait à Chicago mais c’était bien moins facile à mettre en place. Quand il s’était installé, il a même eu un Nephilim aux fesses, un certain Sebastian Nichols. Bref ça il s’en chargera quand il reviendra dans son monde. Pour le moment Eamonn devait continuer à faire semblant d’être ce qu’il n’était pas et cela durait déjà quelques jours. Il cherchait aussi avec la jeune Osborn une issue pour quitter ce monde, cette dernière connaissait apparemment un sorcier qui serait en mesure de leur venir en aide.

La veille, il avait découché pour rester auprès de son assujetti Marie ou plutôt Mariana. Elle était comme une drogue et se moquant bien de la famille de cette dernière, il avait pris un malin plaisir à se glisser dans ses draps pour satisfaire un plaisir, un fantasme. Oh, la belle ne s’était pas laissé faire, il avait dû user de son charme vampirique pour parvenir à ses fins. Egoïstement, il avait laissé Dimitri seul dans le manoir avec de quoi le nourrir pendant son absence. Il ne savait plus trop qu’il était, Eamonn ou bien Howard ? Il déraillait et se laissait sombrer dans une certaine folie. Eamonn laissait ses pulsions s’exprimer qu’importe demain, il était coincé ici autant en profiter. C’était sa récompense pour toutes les fois, où il contrait les tentatives de fuite de son protégé. Depuis qu’il avait su que ce dernier avait goûté au sang d’ange, il avait redoublé de vigilance. Non, il ne l’autorisait pas à faire comme lui, se laisser aller dans la folie. De toute façon, Dimitri lui appartenait, ce n’était pas cette femme qui allait changer la situation. Non seulement il était égoïste mais le vampire était un possessif. C’était presque maladif.

Au matin, Eamonn prit peur en voyant le soleil persuadé qu’il allait cramer mais le vampire eut la surprise de voir qu’il résistait aux rayons du soleil. Son double avait un don qu’il ne possédait pas mais quoi donc ? Il lui fallait le découvrir avant de retourner à Chicago. Evidemment, il ne pouvait pas deviner que le fait d’avoir bu le sang de Dimitri encore ange avait fait de lui un vampire diurne. Le jeune homme eut l’impression de renaître à nouveau, il avait passé sa journée au soleil s’émerveillant pour tout et n’importe quoi. Il en profita même pour aller voir les paysans sur son domaine avant de revenir à mon manoir à la nuit tombée. En entrant dans le hall, Eamonn trouva les lieux trop calmes. Il était sur ses gardes, avec un jeune vampire il devait s’attendre à n’importe quoi. Mais cela ne dura pas, il discerna des coups dans la pièce d’entrainement. Descendant rapidement pour voir ce dont il s’agissait, le créateur resta observer Dimitri qui semblait passer ses nerfs. A sa remarque, Eamonn ne put s’empêcher de sourire avant de le provoquer volontairement. « Quoi donc ? Je t’ai manqué ? »

Il fit quelques pas dans la pièce puis il se débarrassa de sa cravate qui lui serrait la gorge. Il la lança dans un coin de la pièce avant d’en faire de même avec sa veste et de son gilet pour être simplement en chemise et encore, Eamonn s’empressa de déboutonner les trois premiers boutons de cette dernière. « J’ai faim. » Merde. Il avait oublié de lui ramener un humain. C’était tellement plus facile à Chicago avec les poches de sang à profusion. Il ne pouvait pas aller chasser ici à proximité, les disparitions allaient se faire trop remarquer. Sans hésiter, il déboutonna aussi les boutons au niveau de ses poignets et remonta les manches avant de se placer devant Dimitri. Eamonn posa ses doigts sur la mâchoire du jeune homme pour le forcer à croiser son regard. « Bois mon sang. J’irai te chercher ce dont tu as besoin après. » Dimitri avait le choix, les poignets ou la gorge.

   
Code by Sleepy



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
'cause in a sky full of stars
"Les règles sont faites pour être brisées." ~ Je savais que si j’embrassais cette fille, je serais... à jamais lié à elle, à tout jamais. Alors j’ai freiné, j’ai décidé de freiner et d’attendre. J’ai attendu un instant encore. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.


Dernière édition par Eamonn Butler le Jeu 29 Déc - 23:15, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Jeu 29 Déc - 21:23


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand on se perds dans une réalité
feat. Eamon + Megara
Il sourit. Ça le fait rire de te voir ainsi, dans cet état d’énervement. Tu as envie de lui faire ravaler son sourire, alors que ton arrogance éteint entièrement le Néphilim en toi, ne laissant que cette saloperie de vampire te submerger entièrement. « Quoi donc ? Je t’ai manqué ? » Tu grognes légèrement ton mécontentement. Il te provoque, il te cherche, tu n’aimes pas ça, oh que non. « Non, je me suis juste fait chier ! » Non, tu mens. Il t’a manqué et pour ça, tu as envie de te mettre deux bonnes paires de gifles. Du coup, tu détournes les yeux, gardant un air neutre, boudeur et froid. Tu lui dis que tu as faim, chose réellement, même si tu n’es pas non plus affamé. Tu as envie de planter tes crocs dans la gorge de quelqu’un, de sentir ce putain de liquide rouge couler dans ta propre gorge. Rien que d’y penser, tu t’en sens tout émoustiller. Tu lui fais entendre tes mots, espérant qu’il ait également apporter de quoi bouffer. Sauf que, au final, tu n’entends aucun cœur qui bat, rien, kedalle…Et ça, ça va clairement te mettre de mauvaise humeur. Tu l’entends bouger, un bruit de tissus remonter et ses doigts glisse sur ton visage pour t’obliger à le regarder. « Bois mon sang. J’irai te chercher ce dont tu as besoin après. » Tu pousses un soupir de lassitude. Ce con avait oublié de te ramener de quoi manger, pourtant, un frisson t’envahi au contact de ses doigts sur ta peau froide et morte. Oh oui, si tu avais encore un cœur normal, celui-ci aurait clairement accéléré… Tu approches de lui, ton visage glisse vers son cou. Doucement, sournoisement. Ta langue glisse sur sa peau, y goutant t’en délectant avant de…

« Tu empestes son odeur ! » Et tu le repousses brusquement, jalousie qui enflamme tes iris sombres, tes mâchoires douloureusement serrées. « Je préfères encore mieux crever de soif que de te mordre dans cet état…va donc baiser ta chose et reviens me voir quand tu auras eu la décence de prendre une douche ! » Le volcan explose, te brutalise de l’intérieur alors que tu lui balance ta serviette dans la tronche. Arrogance, provocation, tu pues la noirceur à dix kilomètres, la violence à vingt…tu n’es rien d’autre qu’un homme jaloux, qu’un homme qui ne craint nullement la violence, les coups, les maux. Non, tu n’en as que faire. Ce que tu veux ce trouve devant toi, et il pue ! Oui, il pue cette intruse qui te l’a volé durant bien trop d’heures, alors que toi, délaissé, tu étais resté sagement dans ce manoir à l’entendre comme un gamin, un gentil toutou. Non, tu n’es pas un jouet, tu n’es pas un chien et créateur ou non, tu n’allais pas te laisser traiter comme une merde plus longtemps. Pourtant, cette affection malsaine elle est là, tu la sens, celle que Jasper éprouve pas Dimitri, non, Jasper. Ce mec qui prend possession de toi. Tu t’éloignes férocement, les poings serrés à une vitesse folle. Tu entres dans ta chambre, tu claques la porte comme un adolescent. Tu es irrité vraiment. Il oublie de te ramener à manger et maintenant, il te dit de te mordre alors qu’il pue la baise à dix kilomètres, bonjour le respect. Mais d’où te vient cette jalousie ? Cette possessivité ? Cette agressivité ? Tu grondes en balançant tes chaussures à travers la pièce, l’une de tes chaussures alla d’ailleurs se réfugier sur le cadavre. « Et faudrait faire le ménage ! A défaut de me nourrir tu pourrais au moins faire ça ! Créateur en paille. »

Tu joues avec le feu, tu en as conscience. Tu vas finir par t’en ramasser une. Il va rentrer dans ta chambre et il va t’apprendre à le respecter. Mais n’est-ce pas ce que tu cherches ? Au final, cette violence n’était-elle pas une évidence pour toi ? Une envie malsaine ? Tu te couches sur le dos, les jambes pliées alors que ça pue la mort dans cette pièce. Le cadavre n’est pas encore en décomposition, heureusement, mais ton flaire fin apprécie moyennement cette odeur… « Au pire, laisses-moi au moins aller boire le sang de la Néphilim, elle au moins, elle pue chouette. » Tu frappes où ça fait mal. Ricanement qui s’échappe d’entre tes lèvres, tu le sais, il va réagir.




© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOEamonn Butler
⚜️ The Ripper ⚜️




Pull a u with your sexy Sire. Got your black magic and your two dollar love.
Je suis à Chicago depuis le : 19/12/2016 et j'ai déjà payé : 120 factures et gagné : 643 gains. Il paraît que : Ben Barnes On m'appelle : Luciaena et pour mon profil je remercie : (a)Maze Runner & endlesslove & Amiante & nephilim & EXORDIUM. &Tumblr (gifs)

Je suis : célibataire mais c'est compliqué
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Jeu 29 Déc - 23:14


   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
"Quand on se perd dans une réalité"

   
I'm on some kind of drug. Can't explain all the ways you get me high - G-Eazy

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   

    Repousser à l’autre bout de la pièce, Eamonn posa sa main derrière contre le mur pour éviter de s’y fracasser, il regarda d’un air surprit le jeune homme face à lui. Il ne s’était pas du tout attendu à un tel comportement de sa part. Etre rejeté de la sorte le vexa bien plus qu’il n’oserait reconnaître. Son regard noir s’assombrit d’autant plus. Sur la défensive, il l’écouta donner ses explications et dû cacher son étonnement derrière le masque de la colère. Ce genre de remarque… Baptiste ? Il avait l’impression d’entendre son Infant derrière les paroles de Dimitri. Le temps d’un bref instant, Eamonn se revit à Chicago avec lui à subir ses crises de jalousie. Mais la serviette qu’il prit en pleine face le ramena à la réalité et toujours pas là où il désirait être. Pestant et maudissant le jeunot, il lança à son tour la serviette agacé par ce comportement puéril. « C’est quoi ton putain de problème ? » Qu’il l’insulte lui c’était une chose, il était habitué mais qu’il s’en prenne à Marie c’était une tout autre chose. Howard refaisait surface, il voulait défendre son assujetti et rappeler qui était le maître dans cette baraque. Mais Dimitri déjà le fuyait réagissant comme un gamin qui faisait sa petite crise parce qu’il n’avait pas eu son cadeau avec son papa. Il avait certes merdé en oubliant de rapporter du sang mais le fait de pouvoir bouger au soleil, de pouvoir agir comme n’importe quel humain sans à avoir à te cacher dans l’ombre lui avait fait perdre un peu la tête.

Eamonn le suivit jusque dans le hall puis le vit monter à grande vitesse avant de claquer la porte comme un forcené. « Si tu me casses la porte tu vas le payer petit con ! » Mais comme si cela n’était pas assez le voilà qui le provoquait cacher derrière sa porte en lui réclamant de faire le ménage une fois que monsieur s’était servi. Sa dernière remarque sur le Nephilim parvint à mettre hors de lui Eamonn qui monta bien rapidement à l’étage. D’un coup d’épaule, il poussa la porte puis entra dans la pièce. Trop, il allait trop loin. Le vampire se pencha, l’attrapa par les cheveux puis le plaqua contre lui en se redressant. « C’est ça que tu veux ? Bouffer ta rouquine ? » Il se mit à rire narquoisement, c’était le genre de rire qui ne présageait rien de bon. « Mais avec plaisir mon mignon. Je n’ai qu’une hâte, te voir pleurer quand elle finira de la même manière que celle-là. » Il balança Dimitri contre le cadavre puis s’approcha à nouveau de lui prenant la main du cadavre allant même jusqu’à caresser la joue de ce dernier. « Tu les aimes comme ça petit enfoiré ? Froides et frigides ? Tu la veux comme ça hein ? Réponds ! Tu veux qu’elle finisse comme elle ? Mais dis-moi, tu l’as prise ? T’a baisé avec son cadavre  pendant mon absence ? T’as aimé ? » Le revoilà qui riait de la situation. Il lâcha la main de cette pauvre fille qui s’était éteinte dans la fleur de l’âge puis se redressa dominant ainsi l’ancien chasseur d’ombre. « Laisse-moi le temps de te ramener son cadavre, je me ferai une joie de te voir la dévorer. Pour ce que ça me fait ! »

Eamonn avait perdu le contrôle, Howard avait entièrement l’emprise sur sa personne. Il devenait fou. Il se montra de l’index puis vociféra. « T’es à moi. Tu l’entends ?! A moi et personne d’autres! Ose me défier, je te promets de te mettre en pièce. Ose me parler encore une fois de ta catin et tu en subiras les conséquences ! »


   
Code by Sleepy



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
'cause in a sky full of stars
"Les règles sont faites pour être brisées." ~ Je savais que si j’embrassais cette fille, je serais... à jamais lié à elle, à tout jamais. Alors j’ai freiné, j’ai décidé de freiner et d’attendre. J’ai attendu un instant encore. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Jeu 29 Déc - 23:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand on se perds dans une réalité
feat. Eamon + Megara
« C’est quoi ton putain de problème ? » Ton putain de problème c’est lui, c’est son odeur, c’est l’emprise qu’il exerce sur toi. Ton problème, c’est le fait qu’il se ramène comme une fleur sans avoir pensé à te ramener à manger, alors que oui, c’est son rôle ! Oui, ton problème c’est que ce con arrive les mains vides et, qu’en plus, il a le malheur de puer l’odeur de sa pute de seconde main. Parce que, à tes yeux, elle n’est rien de plus qu’une pute qui donne son sang pour faire bande ton créateur. Voilà, elle n’est rien. Toi, il t’a transformé. Toi, il a fait de ta petite personne son Infant. Alors oui, toi, tu es plus importante qu’elle, tu devrais passer avant. Alors tu montes dans ta chambre, comme un adolescent repoussé, alors que tu venais de faire de même avec Eamonn. Tu l’avais éloigné de toi si brusquement, que ta force avait été incontrôlée, l’expédiant à l’autre bout de la pièce. Et tu aimes ça. Oh oui, tu aimes ça. Cette puissance qui coule dans tes veines lorsque tu es enragé, en colère. Il a moins fait le malin là, le grand créateur de merde. Il va vite déchanter, il va vite comprendre que tu n’es pas sa faible petite Terrestre. Non…toi, tu sais te défendre. Tu as eu l’apprentissage pour et maintenant, tu as la force qui va avec. « Si tu me casses la porte tu vas le payer petit con ! » « Va te faire enculer Eamonn. » Vulgarité incessante qui s’échappe de tes lèvres, tu n’es plus toi, ce n’est pas toi. Tu ricanes, tu cherches à faire gronder la bête en toi, la bête en lui. Oui, réveilles tes pulsions, c’est tout ce que tu sais faire.

Tu laisses alors ton ricanement t’échapper, tu laisses le sujet qui fâche exploser. Megara…Tu sais qu’elle va piquer à vif la possessivité de ton créateur, car déjà, tu entends la porte être ouverte et ton corps soulevé pour se coller au sien. Tu ricanes…oui, tu ricanes, un rictus mauvais sur le visage. C’est ce que tu attendais, qu’il réagisse, qu’il ressente ce que tu ressens. « C’est ça que tu veux ? Bouffer ta rouquine ? » « A défaut d’avoir autre chose ! » Mais il rit. Tu sais que ça ne présage rien de bon, que tu vas t’en ramasser plein la gueule. Mais qu’importe, tu n’es pas son animal de compagnie, on ne te dompte pas en un claquement de doigt. Non, ça serait bien trop facile. « Mais avec plaisir mon mignon. Je n’ai qu’une hâte, te voir pleurer quand elle finira de la même manière que celle-là. » Le truc, c’est que à l’heure actuelle, Jasper n’en a rien à foutre de Megara. Elle n’est pas là pour t’aider à ne pas sombrer, à ne pas plier. Non, elle n’est pas là pour t’aider à te raccrocher à tes souvenirs, à vos filles. Non, elle n’est pas là, il n’y a que lui. Ton corps décolle, s’écrase sur ce cadavre dans un bruit sourd. Tu ne grimace même pas, le cadavre ayant aisément amorti ta chute. Il s’amuse avec la main de la pauvre petite chose inerte et tu feules violemment, tu te crispes, tu grondes, ton regard d’une noirceur impitoyable se posant sur lui. « Tu les aimes comme ça petit enfoiré ? Froides et frigides ? Tu la veux comme ça hein ? Réponds ! Tu veux qu’elle finisse comme elle ? Mais dis-moi, tu l’as prise ? T’a baisé avec son cadavre pendant mon absence ? T’as aimé ? »

Tu serres les dents, les crocs. Tes muscles sont tendus, alors que tes ongles s’enfoncent dans la moquette, alors que tu n’as qu’une envie, lui envoyer quelque chose dans la gueule. Il veut une réponse ? « J’ai baisé avec, certes, mais elle n’était pas morte…et crois-moi, elle a pris son pied à en mourir. » Et tu ris méchamment, le provoquant de plus belle, voulant lui faire ravaler ses propres rires. « Laisse-moi le temps de te ramener son cadavre, je me ferai une joie de te voir la dévorer. Pour ce que ça me fait ! » « Va-y, je me ferais un plaisir de te ramener celui de ta chienne de compagnie ! » Donnant, donnant, tu n’as pas peur de lui, non. Il peut te soumettre à sa volonté, il ne te réduira pas au silence. La folie c’est emparé de tes iris alors qu’il pointe un doigt menaçant vers toi. « T’es à moi. Tu l’entends ?! A moi et personne d’autres! Ose me défier, je te promets de te mettre en pièce. Ose me parler encore une fois de ta pétasse et tu en subiras les conséquences ! » Et là tu fonces sur lui, tu l’attrapes par la gorge et tu le balance dans le lit. En une micro seconde, tu te retrouves à califourchon sur Eamonn, tes crocs plantés dans sa gorge. Et tu mords, fort, très fort. Tu te venges, tu bois, il va payer.




© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOEamonn Butler
⚜️ The Ripper ⚜️




Pull a u with your sexy Sire. Got your black magic and your two dollar love.
Je suis à Chicago depuis le : 19/12/2016 et j'ai déjà payé : 120 factures et gagné : 643 gains. Il paraît que : Ben Barnes On m'appelle : Luciaena et pour mon profil je remercie : (a)Maze Runner & endlesslove & Amiante & nephilim & EXORDIUM. &Tumblr (gifs)

Je suis : célibataire mais c'est compliqué
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Ven 30 Déc - 0:57


   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
"Quand on se perd dans une réalité"

   
I'm on some kind of drug. Can't explain all the ways you get me high - G-Eazy

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   

    C’était comme un duel verbal entre eux, il ne manquait plus que l’épée ou le pistolet pour régler ça comme à l’époque. Une époque si lointaine pour le vampire mais qui collait tellement à Howard. Cela allait trop loin, il le savait. Le souci c’était qu’il ne connaissait pas assez Dimitri pour connaître les limites. C’était plus facile avec son ex-compagne ou son Infant Baptiste. Jasper, Jasper. Bordel ce prénom revenait tout le temps dans ses pensées quand Eamonn voulait penser à Baptiste. Il n’en voulait même pas de ce vampire ! Pourtant il avait gueulé qu’il le possédait. Ferme-la, ta gueule !  Mais non, c’était plus fort que lui. Eamonn voulait le contrôler, faire de lui son homme, son bras droit. Il s’en foutait des rousses, des petites humaines ou n’importe qui de sexe féminin. Il le voulait. Non, tu as Baptiste. Jasper ! Pas le temps de prendre du recul sur la situation. Le jeune vampire attaque et le prit par surprise en lui prenant la gorge, il se sentit projeté contre le lit. Il n’eut même pas le temps de dire ouf ou bien de se défendre que le voilà à califourchon sur lui et ses crocs dans sa chair. Si au départ la sensation des crocs qui pénétraient dans sa chair lui firent mal, Eamonn ressentit une tout autre sensation peu après. Le désir, l’excitation, le plaisir tout cela mélangé. Il le sentait suçoter son sang. Si Howard le voulait ce n’était pas du tout le cas d’Eamonn qui se rebiffa immédiatement. Il le saisit à son tour par le cou puis puisa dans sa force pour l’écarter de lui.

Le désir faisait place à la colère à nouveau. Il feula et profita pour le plaquer sur le sol, le mordit au cou sauvagement avant de s’en prendre à l’un de ses bras qu’il prit un malin plaisir à mordre. Il pouvait rendre cela beaucoup plus agréable mais il ne lui ferait pas ce plaisir. Eamonn le frappa  en plein visage avec une telle hargne qu’il se surprit lui-même. C’était comme s’il était possédé. Ce con avait osé s’abreuver sans son consentement, c’était comme s’il l’avait violé. C’était impardonnable. Cela le remit de plus belles en colère, il le souleva puis le balança à travers la porte qui se brisa sous son poids. Le vampire âgé de trois cent ans prit alors un bout de bois venant de la porte suffisamment pointu puis l’enfonça dans l’abdomen du jeune homme en sachant bien qu’il ne risquerait pas de mourir puisqu’il ne l’avait pas fait en plein cœur. Il termina par un sale coup de pied dans le dos et passa sa main dans sa chevelure qui lui barrait le visage pour ramener ses mèches en arrière avant de s’éloigner pour se rendre dans sa propre chambre. Il le laissa là sans un regard bien que dans sa tête son prénom ne cessait de résonner.

Jasper. Bordel ! Eamonn déchira sa chemine tâchée de son propre sang et des éclaboussures de celui de Dimitri puis posa ses mains à plat sur un petit bureau pour tenter de se calmer mais ses nerfs étaient à vif. Non pas parce que Dimitri avait joué au con avec lui. Ce n’était pas du tout cela. Dimitri était juste parvenu à le rendre fou de désir en le mordant, il crevait d’envie de recommencer encore et encore. Il poussa un râle puis balança par terre tout ce qui se trouvait sur le bureau. Eamonn se refusait de céder à ces sombres désirs mais Howard l’y poussait. Jasper ! Il se prit la tête entre les mains ne voulant qu’une chose que cette voix se taise enfin. Il ne supportait plus non plus ce feu au bas de son ventre, cela en devenait insupportable. Le vampire revint dans le couloir puis s’écroula le long du mur pour s’asseoir non loin du plus jeune pour s’assurer qu’il allait pouvoir se relever parce que son connard de double ne semblait ne pas supporter l’idée de laisser tout seul dans son coin puni pour ses conneries. « Jasper… ? »



   
Code by Sleepy



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
'cause in a sky full of stars
"Les règles sont faites pour être brisées." ~ Je savais que si j’embrassais cette fille, je serais... à jamais lié à elle, à tout jamais. Alors j’ai freiné, j’ai décidé de freiner et d’attendre. J’ai attendu un instant encore. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Ven 30 Déc - 10:06


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand on se perds dans une réalité
feat. Eamon + Megara
Tes crocs s’enfoncent dans sa chaire avec une violence hors du commun. Tu le sais surpris, néanmoins, il ne réagit pas de suite. Oui, tu le sens, l’espace d’une seconde ou deux il a l’air d’apprécier. L’excitation monte en toi comme une bouffée de chaleur. Tu grondes contre sa peau, tu adores, tu aimes. Sensation enivrante qui te prend aux tripes, qui devient incontrôlable. Le sang glisse dans ta gorge, doucement, délicatement. Le gout est parfait, le gout est différent mais pas désagréable. C’est alors que tout bascule et que tu te sens repousser, plaqué contre le sol. Tu n’as pas le temps de réagir, tu sais que tu ne peux faire face à ton créateur qu’avec l’effet de surprise. Il est plus fort que toi, il le sera toujours, bien que tu gardes l’avantage d’avoir été entraîné pour être chasseur d’ombre. Ses crocs s’enfoncent dans ta gorge avec la même violence que la tienne. Tu serres les dents, tu tentes de te débattre sans grand succès. Tu es pris au piège. Partagé entre douleur et plaisir de cette morsure qui s’appliqua également à ton bras, tu sens un coup atterrir sur ton visage, te faisant tourner la tête. « espèce de… » Et là, tu n’as même pas le temps de finir que ton corps est soulevé et projeté à travers la pièce. Dans un fracas sourd, tu traverses la porte. Tu grondes, tu gémis. La douleur est vivace et voilà bien longtemps qu’elle n’avait plus été aussi présente. Du sang coule toujours de tes lèvres, se mélangeant au tien, à celui de ton créateur. Tu grimaces pour tenter de te lever, le regard à moitié fermé. Tu es surpris par tant de violence, pourtant, ça semble tellement évident également. Comme une ritournelle habituelle, malsaine, amusante…oui, bien trop amusante.

Tu veux te relever sauf qu’un objet vient se planter dans ta chair et tu pousses un hurlement étouffer. Ton regard lance des éclairs suite au coup dans ton dos. Tourné sur le côté, tu tousses, frôlant l’objet planté en toi du bout des doigts. Il s’éloigne, tu l’entends se défouler dans sa chambre. Toi, tu tentes de reprendre tes esprits…Doucement, tu enroules tes doigts autour du pieu improvisé que tu retires de ta chair en grondant, balançant celui-ci à travers le couloir. « Espèce d’enfoirer ! » Tu ‘respires’ difficilement, le corps meurtri, tes blessures commençant déjà à cicatriser. Heureusement, le bois n’était pas fait en chêne, ce qui t’arrangeait vachement. Couché sur le sol, le torse en sang, le visage également, tu serres les dents, tu attends que la douleur cesse. Tu l’entends alors revenir vers toi, tu ne le regardes pas. Tu es vexé. Oui, vexé qu’il t’inflige pareille chose alors qu’il baise sa connasse, toi, tu n’as droit qu’à ses élans de colères. Ton prénom résonne, non, SON prénom mais, à l’heure actuelle, tu ne fais pas la différence. Tu n’es plus Dimitri, tu es Jasper, son Infant. Un Infant cruellement instable, un Infant qui aimait son créateur, qui l’avait toujours avant même d’avoir été transformé. Tu ne daignes pas le regarder directement. « Quoi…tu daignes me parler maintenant ? Tu daignes me regarder ? Ais-je seulement de l’importance à tes yeux ? » Tu soupires te redressant douloureusement. Tu as perdu pas mal de sang et, cette fois-ci, tu allais devoir te nourrir pour être en forme. Le teint cadavérique, tu tournes ton regard vers lui. Tu es couvert de sang, de ton sang, de son sang également suite à cette morsure violente. « Tu sais qu’elle ne t’offrira jamais ce que je peux te donner, mais tu t’entête ! »

Tu avais pesté ses paroles, bien que ta voix soit pourvue de cette foutue détresse évidente…elle tremble, ton regard se détourne. C’est comme si tu étais un enfant rejeté par son père pour qui tu éprouves un amour bien trop déplacé. « Puis…tu m’avais dit de boire en bas, je l’ai fait…et tu m’enfonce un truc dans le bide. Tu as beau faire la gueule, je sais que tu m’aimes comme ça Howard. » Tu te perds. Reprends toi…reviens. Dimitri, Jasper, Jasper, Dimitri. Il est plus facile d’être le vampire que d’être le chasseur d’ombre, c’est évident, tu baisses les bras. Tu tentes de te lever, tu y parviens. La blessure est refermée. Tu plantes ton regard dans celui de ton créateur, blessé, repoussé. « Si tu ne voulais pas de moi, t’avais qu’à la transformer elle ! J’aurais trouvé quelqu’un d’autre pour me rendre ce service. » ça sonne faux putain…ça sonne tellement faux.


© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
53/77  (53/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOEamonn Butler
⚜️ The Ripper ⚜️




Pull a u with your sexy Sire. Got your black magic and your two dollar love.
Je suis à Chicago depuis le : 19/12/2016 et j'ai déjà payé : 120 factures et gagné : 643 gains. Il paraît que : Ben Barnes On m'appelle : Luciaena et pour mon profil je remercie : (a)Maze Runner & endlesslove & Amiante & nephilim & EXORDIUM. &Tumblr (gifs)

Je suis : célibataire mais c'est compliqué
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Ven 30 Déc - 19:26


   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
"Quand on se perd dans une réalité"

   
I'm on some kind of drug. Can't explain all the ways you get me high - G-Eazy

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   

    Le lien entre le créateur et l’Infant était aussi puissant que celui qui unissait des parabataï. Howard ne pouvait pas envisager une seule seconde sans son Jasper, il avait besoin de lui. Il voulait le voir, l’entendre, se battre et l’aimer. C’était sa moitié, celui qu’il avait choisi et contrairement à ce qu’il pouvait imaginer, Jasper avait certainement plus d’ascendant sur sa personne que Marie. Il pouvait faire n’importe quoi de lui mais ça, il l’ignorait encore. En règle générale c’était l’amour qui poussait un vampire à transformer un humain. Ca et peut-être d’autres raisons mais il sentait, c’était ce sentiment qui l’avait poussé à le faire principalement. Ce sentiment n’était peut-être pas réciproque mais ce n’était pas anodin pour un vampire, quand il se liait à quelqu’un s’était pour l’éternité. Les mots de Jasper furent des piques qui le blessèrent certainement plus que le bout de bois qu’il lui avait enfoncé dans le ventre. Il se contenta de lever la tête et accusa le coup en l’entendant parler de Marie de ses chimères et l’idée même qu’il aurait choisi n’importe qui d’autre que lui pour être un vampire. Howard le laissa faire, c’était son tour. C’était à lui d’assener ses coups. Donnant, donnant. D’une certaine manière, il l’avait bien mérité. Le vampire passa sa main dans sa chevelure puis tapota sa main sur son torse nu au niveau de son cœur alors mort. Quelle malédiction pour un vampire de vouloir à ce point ressembler à un humain alors qu’il lui était supérieur. Pourquoi vouloir s’entourer et se faire aimer si c’était pour souffrir encore et encore ? Pourquoi éprouver encore se sentiment alors que là dans sa poitrine plus rien ne battait.

Mariana et Jasper faisaient naître en lui différents sentiments, différentes façons de vivre. Etre au côté de la fille lui donnait un semblant de vie normale, humaine. C’était la facilité, le souvenir d’une vie de famille comme il l’avait probablement rêvé d’avoir avant d’être lui-même transformer. Un fantasme. Jasper lui, représentait la réalité, lui rappelait ce qu’était sa vie. Tous les deux avaient de foutus caractères mais Eamonn aimait ça aussi en touchant à tout mais surtout à Gabriel. D’ailleurs le vampire de Chicago n’était plus qu’une petite parcelle de l’individu qui était là par terre à regarder Jasper, Howard avait repris le contrôle. Il se leva à son tour puis passa sa main derrière la nuque avant d’avancer de quelques pas vers lui. « Tu connais déjà la réponse Jasper. Tu sais bien pourquoi toi plutôt qu’elle. Je suis dur avec toi, c’est vrai. Mais c’est mon rôle et tu me rends fou. Tu me rends complétement dingue. Je ne… Je ne sais pas comment faire, comment agir. J’ai l’impression de faire n’importe quoi. » Des aveux voilà. C’était tout ce qu’Howard avait de mieux à dire. Eamonn lui riait perturbant les pensées du vampire. Vengeance. Il baissa sa main et tenta de détendre ses mains en les agitant dans le vide avant de soupirer en regardant vers les débris de bois. Quel bordel. Howard finit par réduire la distance entre lui et son Infant et prit le visage de ce dernier entre ses mains. « Je te veux. » Sans crier gare, le voilà qui déposa un baiser sur les lèvres gourmandes de Jasper. Ah il en crevait d’envie, il voulait se laisser aller, écouter ses pulsions primaires et faire cesser ce feu qui embrassait son corps. Il le désirait tant. Jasper.

Eamonn refit surface un instant protestant face à la situation et se força à reculer. Mais tout ce qu’il parvint à faire s’était de séparer leurs lèvres d’à peine quelques centimètres. C’était chose vaine, il le savait pertinemment. Le désir était plus important que la raison surtout chez Howard. Il posa une main derrière la nuque de Jasper puis l’autre dans le bas de son dos. Il échangea un regard avec lui, une conversation sans qu’un mot fut prononcé et à nouveau il reposa ses lèvres contre les siennes. Dans le pire des cas, Jasper le repousserait, son orgueil serait touché à jamais mais en soit, rien de bien grave. Il l’accepterait malgré tout parce que son attachement pour lui allait au-delà de ça. Mais là pour le moment, le jeune homme avait besoin de le sentir tout contre lui. Tout en l’embrassant, il fit remonter sa main le long de son dos telle une caresse où il touchait à peine sa peau. C’était pour le détendre, le mettre en confiance. Il n’y avait pas de mauvais coup cette fois venant de sa part. Ses lèvres quittèrent les siennes pour se poser sur son cou, là du bout de sa langue il traça un chemin vers sa clavicule où il prit un malin plaisir à y faire un suçon. Howard ferma les yeux tandis qu’il ramenait son nez dans le creux du coup de son Infant et respira longuement son odeur. « Jasper ». Fit-il d’une voix rauque.



   
Code by Sleepy



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
'cause in a sky full of stars
"Les règles sont faites pour être brisées." ~ Je savais que si j’embrassais cette fille, je serais... à jamais lié à elle, à tout jamais. Alors j’ai freiné, j’ai décidé de freiner et d’attendre. J’ai attendu un instant encore. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]endlesslove.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
52/77  (52/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELODimitri C. Lightwood


Je suis à Chicago depuis le : 05/06/2016 et j'ai déjà payé : 384 factures et gagné : 1361 gains. Il paraît que : Matthew sexy Daddario est mon double. Schizo je joue aussi : Garett B-Herondale On m'appelle : Manon ou chikita et pour mon profil je remercie : Ante mortem -Megara - Tumblr et moi-même;

Je suis : marié à Megara Lightwood depuis peu, tu nages dans le bonheur, complètement comblé entre ta femme et tes filles.
Dimitri Caleb Lightwood.
Il est né à l'institut de Chicago, d'ailleurs, il est le premier à avoir vu le jour vu qu'il a une soeur jumelle, Demetria de quelques minutes sa cadette. ➺ Il possède du sang de Faerie dans les veines, néanmoins, il n'apprécie pas qu'on le lui rappel. ➺ N'apprécie pas du tout les créatures obscures, bien qu'il commence doucement à faire avec grâce à sa fiancée. ➺ Il dirige une équipe de cinq néphilims avec sa soeur jumelle. ➺ Il est l'un des meilleurs combattants de son âge. ➺ Son arme de prédilection est une arbalète automatique, il ne rate jamais sa cible. ➺ Beaucoup le voit comme un homme froid et distant qui ne sourit jamais, c'est l'image qu'il donne aux personnes qui ne sont pas proches de lui. ➺ Sa soeur jumelle, Démétria, est également sa parabatai. ➺ Papa de deux petites filles, Clarissa et Leandra ➺ Il a récemment demandé à Megara Nichols de l'épouser, étant éperdument amoureux d'elle.

The sun in the darkness.
Si il ne s’attendait pas à aimer, Megara fut la seule à le bouleverser. Relation inattendue et coup de foudre tardif, ils se connaissent depuis vingt ans et n’éprouvent des sentiments l’un envers l’autre que maintenant. Si au début leur relation devait rester secrète, la jeune femme tomba enceinte de jumelles ce qui fait le plus grand bonheur du futur papa. A présents fiancés, ils ont décidé de se marier avant l’accouchement pour former une réelle famille. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que l’homme de glace à fondu devant cette merveilleuse rouquine.

☯️Parabatai and twin.
Où que tu ailles, j'irai;Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré :Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   Lun 2 Jan - 18:42


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand on se perds dans une réalité
feat. Eamon + Megara
Tu es partagé entre le dégout, la jalousie, la colère et l’amertume. Oui, tu as bien trop d’émotions qui tourbillonnent en toi, telle une tempête qui va finir par te ravager. Puis, la douleur elle est toujours présente et ce, malgré le fait que tu cicatrices merveilleusement bien. Mais là, de suite, tu es touché dans ton égo. Tu te sens rejeté par celui qui a fait de toi ce que tu es, chose franchement pas agréable quand y on pense. Alors, tu te plains en te levant, le corps toujours couvert de ton propre sang. Il finit également par se lever pour approcher de quelques pas. Tu le regarde. La colère se lit dans tes yeux, bien que cette naïve douleur soit également palpable. Pas cette douleur physique, non, plutôt cette douleur psychologique. « Tu connais déjà la réponse Jasper. Tu sais bien pourquoi toi plutôt qu’elle. Je suis dur avec toi, c’est vrai. Mais c’est mon rôle et tu me rends fou. Tu me rends complètement dingue. Je ne… Je ne sais pas comment faire, comment agir. J’ai l’impression de faire n’importe quoi. » Oui, ça pour faire du n’importe quoi, il faisait du n’importe quoi. Tout comme toi tu ne faisais pas grand-chose pour l’aider. Tu en avais conscience, mais cette noirceur, elle te bouffe, elle t’enveloppe, elle te berce. C’est comme une caresse subtile qui te frôle l’âme du bout des doigts. Tu adores ça autant que tu le détestes. Deux parties de ton être qui sont en combat constant, qui s’entretues. Pourtant, tu sais que c’est la noirceur qui prime sur la lumière, du moins, pour l’instant. Alors, quand il approche tu le laisse venir à toi, comme un soulagement que tu dissimules à peine. Ses mains se posent sur ton visage et tu frisonnes à son contact, cette température si identique à la tienne.

« Je te veux. » Tu n’eu pas le temps de réagir que ses lèvres se posèrent sur les tiennes. Surprise, envie, appréciation… Le Chasseur d’Ombre en toi grondait furieusement, cet homme, ce père de famille qui était si amoureux de sa rouquine. Jasper, lui, effaça les grondements d’un revers de la main, mettant en sourdine la lumière qui restait. Tes lèvres bougent contre les siennes, répondant au baiser sans grandes hésitations. Il s’éloigne de quelques centimètres, tu grondes de mécontentement. Non, tu ne veux pas qu’il s’éloigne…Vos regards se croisent. Tu l’observe, il t’observe. Tu ne t’éloigne pas de lui, tu n’en as pas le courage, tu n’en as pas l’envie. Ton corps vient doucement se coller au sien alors que vos lèvres se retrouvent de nouveau, alors que ses doigts glissent dans ton dos te faisant soupirer de plaisir. Ta main, elle, vient se réfugier dans ses cheveux. Ses lèvres, c’est comme une drogue, un fruit interdit. Ses lèvres dévient dans ton cou et tu penches légèrement la tête sur le côté, lui offrant ta peau sans peur. Tu frisonnes, tu te mords la lèvre alors que tes paupières se ferment pour mieux profiter de ce marquage. Oh oui, qu’il te marque, tu lui appartiens de toute façon. Tu es son Infant, il est ton créateur. Il n’y a pas de liens plus puissants à l’heure actuelle. « Jasper » Ton cœur aurait pu battre dans ta poitrine qu’il en aurait été accéléré, brutalisé. Tes doigts se referment dans ses cheveux et tu reviens brusquement l’embrasser. Avec force, tu le pousses jusque dans le lit, usant de cette force vampirique qui est tienne. Tu le veux, tu en crèves d’envie et tu ne comptes pas te battre contre celle-ci. Oh non, autant céder à la tentation que d’y résister.

Tu le plaque contre le lit, le surplombant alors que ton regard se plante dans le siens. « Tu me veux ? Alors prends moi. » Inutile d’ajouter qu’il pouvait te prendre dans tous les sens du terme. Tu viens déposer tes lèvres dans son cou, y mordillant sa peau jusqu’à l’entailler pour laisser une traînée rouge y filtrer. Ta langue glisse sur celle-ci, ramassant ce sang que tu avais goûte quelques minutes plus tôt mais d’une façon moins…douce dirons-nous. Ta langue remonte jusqu’à l’entaille que tu embrasses calmement, doucement, alors que ton corps se collait au sien avec une envie non dissimulée. « J’ai envie de toi. » Murmure subtile au creux de son oreille.




© MADE BY SEAWOLF.


Teach me how to fight I'll show you how to win You're my mortal flaw And I'm your fatal sin Let me feel the sting The pain The burn Put me to the test I'll prove that I'm strong Won't let myself believe That what we feel is wrong I finally see what You knew was inside me All along Under my skin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)   

 
Quand on se perds dans une réalité (Eamonn + Megara à la fin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Quand on pédale dans le yaourt on fait son beurre [UC]
» Quand une femme est dans une cabine d'essayage, n'y entrez pas. [PV Selena/Allan]
» Quand le regard saigne, l'esprit renaît. [Lenka Xil'Naälhyr]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: City of Bones :: Les Intrigues :: Salem à Chicago-
Sauter vers: