Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (sebastian) ⊰ Never let you down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: (sebastian) ⊰ Never let you down   Lun 19 Sep - 18:47


I have many things to say
feat. Megastian
Tu as besoin de repos, Megara. Elle ne répond pas, porte un nouveau lancer vers sa cible. La dague s'enfonce en plein centre, nette, précise, et la rousse expire, comme si cette simple vue l'apaisait. Elle n'a pas besoin de télévision et de comédies romantiques, Meg. Elle a juste besoin de se rappeler qui elle est. Pourtant, une gerbe d'étincelles bleues font disparaître sa seconde dague, qui se retrouve dans les mains de Magnus Bane, toujours présent dans la pièce. Ça fait une demie heure, qu'il est planté là, dans un coin. Une demie heure que la jeune Nichols s'efforce de l'ignorer pour se concentrer sur son entraînement. Néanmoins, privée de ses armes, la jeune femme pivote face au sorcier aux yeux de chat, lui disant d'un air las: « Magnus, mon arme. » Il saute de la table où il est assis depuis tout à l'heure, venant doucement dans la direction de la néphilim. Rien ne laisse deviner que cet homme en apparence plus jeune encore que Megara, possède en réalité plusieurs siècles à son actif. Mais c'est un paramètre auquel elle est habituée, Meg, ayant grandi en territoire faerie. Je ne sais pas si tu m'as entendu, mais tu as besoin de repos. La dague dans sa main disparaît, et Megara tourne la tête, pour constater sans la moindre surprise qu'il a remis la dague en place avec la seconde, au sein des autres lames à disposition dans la salle.  « J'ai surtout besoin de ne pas oublier comment me battre. » Malgré son ton las, aucune animosité ne perce dans sa voix à l'encontre de l'arrière grand père de sa meilleure amie. Elle a toujours profondément respecté le sorcier, comme la plupart des autres chasseurs d'ombres. Dimitri Lightwood sait-il que tu es ici? Qu'il dit alors simplement, détournant la conversation vers un point sensible. « Il est en mission. » Depuis le retour de Magnus Bane par ici, Megara a senti l'attention du sorcier envers elle et sa grossesse. Si elle sait que Lehr lui a probablement demandé de veiller sur les enfants Nichols, les deux hommes étant amis de -très- longue date, elle ne peut s'empêcher de penser que l'affection du sorcier puisse également venir du fait qu'elle porte les enfants d'un Lightwood. Qui plus est, Dimitri, lequel ressemblant à s'y méprendre à Alexander. Et bien sûr, tout le monde connaît l'histoire de Magnus et Alec.

Je ne connais pas bien ce Lightwood, mais je suis à peu près sûr qu'il n'aimerait pas te voir te tuer à la tâche ici. Finalement, devant le regard insistant de l'immortel, la belle rend les armes, cette fois au sens figuré. Elle prend une serviette, éponge son front, passe une main sur son ventre aux formes désormais plus qu'affirmées. « J'arrête, je vais aller voir Sebastian. » Pour toute réponse, elle obtient un hochement de tête de la part de Magnus, esquissant un sourire satisfait devant l'abandon de la rousse. « Tu pourras saluer Lehr pour moi à l'occasion? Dis lui qu'on pense à lui, avec Seb. » Et sur ces mots, après le nouveau hochement de tête silencieux du sorcier qui semblait songeur, elle s’éclipse, pour aller prendre une douche. Ca fait un moment maintenant qu'elle reste exclusivement dans la chambre de Dimitri, mais pour une fois, c'est dans la sienne qu'elle passe, le temps de se rafraichir, mais aussi d'envoyer un message à son frère pour savoir s'il était rentré à l'institut. Contrairement à elle, lui est toujours bien libre de ses mouvements et sorties. Ce n'est qu'une heure plus tard, alors qu'il est bien tard et que les couloirs sont vides, que Meg va jusque la chambre de son parabatai, qu'elle ouvre sans même prendre la peine de toquer, se doutant qu'il l'attend. « Hey.. » Qu'elle souffle en refermant la porte derrière elle, pour finalement venir vers son frère, installé sur son lit. « T'as une grande place pour moi? » Qu'elle demande avec un léger sourire en coin. Fut un temps où elle demandait une petite place. Sauf que maintenant, si son corps reste mince et fragile, son ventre, à lui seul, prend une place à laquelle elle a encore du mal à s'habituer. Un genou contre le matelas, et la jeune fille prend place, allant automatiquement dans les bras de son aîné. « Je suis à peu près sûre que Lehr a demandé à Magnus Bane de me surveiller. A défaut d'être toujours à l'institut, il a réussi à se trouver un espion. » Qu'elle marmonne en soupirant, passant une main sur son ventre arrondi. Et c'est finalement qu'elle se décide à relever ses grands yeux verts vers ceux, limpides, de Sebastian. « Les missions, ça donne quoi? » T'as trouvé Timothy? Pandora ? Des questions qu'elle passe sous silence, et pourtant, elle sait qu'il devine, Seb. Avant même leur rituel de parabatai, liant leurs âmes à jamais, il la comprenait sans user de mots.



© MADE BY SEAWOLF.

Post 1, 861 mots.


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Megara R. Nichols le Mar 20 Sep - 18:41, édité 2 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Lun 19 Sep - 20:38


Sebastian ne se sentait pas franchement au mieux de sa forme ces derniers temps. Il avait trop de choses à penser, trop de sujets de contrariété qu’il ne parvenait pas à ignorer ne serait-ce que durant quelques instants. Parfois, il se demandait à quel moment sa vie était devenue si compliquée, mais au final, sans doute qu’elle l’avait toujours été. Il avait été préservé par ses parents durant son enfance, mais le monde avait toujours été bourré des complications en tout genre auquel il se frottait désormais. Pour autant, Sebastian ne se plaignait jamais, en partie car il savait qu’il n’aimerait pas sa vie comme il l’aimait actuellement si elle était différente. Il aurait été bien incapable de se satisfaire d’une vie passée à ne rien faire et à se tourner les pouces. Il avait besoin d’aventure. Il avait été élevé en guerrier et se battre, c’était ce qui lui apportait la paix. Une paix toujours remise en cause par les différents évènements qui survenaient dans sa vie, mais une paix malgré tout.

Ces derniers temps, Sebastian allait beaucoup au combat, enchaînant les missions sans démontrer le moindre signe de faiblesse. Il était pourtant fatigué, d’autant plus qu’il avait tendance à mal dormir depuis que Pandora était partie, mais il n’en montrait rien, se battant sans relâche avec l’énergie et la force que quiconque l’ayant vu se battre lui connaissait. Le problème, parmi bien d’autres, était que, du fait de son état, Meg ne pouvait plus en faire autant. Elle était enceinte, elle portait un petit garçon ou une petite fille et de ce fait, elle ne pouvait plus se permettre de combattre à ses côtés comme ils l’avaient toujours fait. Si, une fois la surprise passée, il n’avait pas manqué de se réjouir sincèrement pour sa petite sœur, il demeurait tout de même indéniablement affecté par le fait de se retrouver ainsi « privé d’elle » sur le champ de bataille. Il se sentait comme amputé d’une part de lui-même lorsqu’il combattait sans sentir sa présence familière à son côté. Plus important et contraignant, au delà de se sentir seul, il se sentait aussi plus faible. Leur lien de parabatai jouait là-dessus. Grâce à la cérémonie qui les avait définitivement lié l’un à l’autre il y a de cela quelques années, ils n’en étaient que plus forts ensemble, mais ce sentiment était à double tranchant comme il le découvrait maintenant. Leur « séparation forcée » le laissait voir ce qu’il éprouvait désormais à se retrouver ainsi privé de sa moitié et l’idée n’avait rien de rassurant, encore moins avec la situation actuelle peu enviable. Il ne pouvait pas se permettre de perdre pied. Il ne se l’autoriserait jamais.

Sebastian rentrait à peine d’une mission qui s’était soldée par la mort de quelques démons lorsque son portable se mit à vibrer dans la poche intérieure de son vêtement de combat très ajusté. Megara. Un petit sourire naquit sur les lèvres du fils Nichols alors qu’il lisait le texto de sa sœur et il pressa le pas pour rejoindre sa chambre histoire de se débarrasser un peu de sa tenue de combat souillée de ci de là avec de l’ichor. Il rejoignit sa chambre et fila directement dans la salle de bain attenante. Il avait envie de se mettre un peu à l’aise et se réjouissait sincèrement de retrouver un peu sa sœur. Elle lui avait manqué. Seb se débarrassa de sa tenue de combats qu'il laissa en un tas informe sur le carrelage foncé de la petite salle de bain attenante et s'engouffra sous la douche sans plus de cérémonie. Une fois propre comme un sous neuf, il retourna dans sa chambre pour enfiler une tenue plus confortable à savoir un jean foncé qui commençait à se faire un peu vieux et un pull d'un bleu pale rappelant la couleur de ses yeux. Une fois changé, il alla se laisser tomber sur son lit et attrapa au passage son ordinateur portable. Il l'alluma sans réel but autre que de passer le temps et au final, il finit par éplucher son contenu. Il commença à ouvrir des dossiers regorgeant de photos et son coeur se serra un peu à la vue de clichés pris à une époque vaguement plus paisible. Une époque où Pandora était encore avec eux. Seb s'était figé dans une triste contemplation du visage de sa soeur disparue lorsque la porte de sa chambre s'ouvrit sur Meg. Il releva la tête vers elle tout en fermant le portable d'un de ses gestes rendus vifs par son entrainement de chasseurs d'ombres. « Hey.. » « Hey » répondit-il du tac au tac, l'ébauche d'un sourire accrochée à ses lèvres. « T'as une grande place pour moi? » Durant un instant, Sebastian lorgna le ventre de sa soeur. Il grossissait de plus en plus, renfermant un petit être innocent et qui ne le resterait sans doute pas longtemps. Les enfants de l'ange ne sont pas taillés pour l'innocence. Seb acquiesça en invitant d'un signe de tête sa soeur à le rejoindre. « J'en aurais toujours, disons juste qu'on inverse les rôles. Pour la première fois de notre vie, c'est toi qui prends le plus de place » la taquina-t'il avec un sourire espiègle. Dans un automatisme, Megara vint se caler contre lui et Seb l'entoura de ses bras, effleurant au passage son ventre bien rond. Il avait encore du mal à croire que sa soeur allait devenir maman, mais c'était peut-être lui qui était à la ramasse. « Je suis à peu près sûre que Lehr a demandé à Magnus Bane de me surveiller. A défaut d'être toujours à l'institut, il a réussi à se trouver un espion. » Sebastian se sentit brièvement submergé d'un élan d'affection pour leur ami qui ne manquait jamais de veiller sur eux et ce depuis leur petite enfance. « Ca ne m'étonnerait vraiment pas » Lehr restait très protecteur envers eux cee qui était normal sans doute quand on est proche de quelqu'un tout au long de sa vie. Sebastian lui-même était capable de tout pour ses proches. Il n'aspirait qu'à les protéger et à son plus grand désarroi, il était loin d'y parvenir. « Les missions, ça donne quoi? » Ces derniers temps, cette question lui faisait l'effet d'une baffe. Il savait sans qu'elle ait à le formuler qu'elle attendait des nouvelles à propos de Pandora et de Timothy. Des nouvelles réjouissantes et il n'en avait pas pour elle. Il poussa un soupire éloquent avant de reprendre la parole. « Elle reste introuvable et lui avec. Ca me rend fou, je ne le supporte pas. J'ai envie d'en découdre, c'est infernal de rester comme ça » il ne lui apprenait là rien. Meg elle même était en train de devenir folle à force d'être privée de combats. Ils avaient la bagarre dans le sang, le besoin de lutter, d'agir.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Lun 19 Sep - 22:27


I have many things to say
feat. Megastian
Le plus difficile, dans cette grossesse, ce n'est pas tellement de ne plus être sur le terrain, à affronter des démons en plein coeur de Chicago, combien même ce paramètre rend Megara folle. Non, ce qui lui arrache véritablement le coeur et lui donne envie de trouver un sort susceptible d'accélérer la grossesse - y en a pas, elle a demandé à Magnus - ... C'est d'être séparée de Sebastian. Aussi loin que vont ses souvenirs, la rouquine a toujours tout partagé avec son aîné, jusqu'à sa passion pour les jambes de Lehr, auxquelles les deux petits restaient constamment accrochés alors qu'ils venaient à peine d'apprendre à tenir sur leurs deux jambes. Les entraînements, ils les vivaient ensemble, les premières missions, ils les ont vécu à deux. Le rituel de Parabatai n'a fait qu'enhardir l'importance de leur lien déjà si fort, les rendant encore plus dépendants l'un de l'autre. Si Dimitri est devenu un élément indispensable du quotidien de Megara, Sebastian, lui, est son oxygène. Et le savoir dehors, sans elle, à lutter sans qu'elle puisse l'épauler, le protéger, le compléter, ça la bouffe constamment. Chaque fois qu'elle le voit passer les portes de l'institut, elle se met à tourner en rond, agitée, apeurée à l'idée qu'il ne revienne pas. Qu'il disparaisse, lui aussi, comme Pandora. Voir Tessa fuir l'institut pendant tout l'été lui a suffit amplement, alors perdre Sebastian ? Très honnêtement, ça la tuerait probablement. Ils se sont entraînés dès l'enfance dans la possibilité du fait qu'un jour ou l'autre, peut-être jeunes encore, ils perdront la vie. Peut-être les deux, peut-être un seul. Mais jamais Megara ne pourrait supporter le poids de la culpabilité si Sebastian devait mourir par sa faute. Car, qu'on se le dise, s'il est seul sur le terrain aujourd'hui, c'est de sa faute à elle, une culpabilité qu'elle garde sous silence parce qu'elle sait comment est son frère, elle sait qu'il la rassurera, qu'il lui dira que tout va bien, et ce même si elle remarque son visage cerné par la fatigue, ses muscles endoloris par des entraînements trop intenses. Mais que peut-elle y faire ? Encore une fois, elle se retrouve impuissante. Une habitude bien désagréable avec laquelle elle cohabite depuis quelques mois maintenant.

A son retour de mission, elle avait presque senti que son parabatai était de retour à l'institut. Chacun de ses combats, elle les vivait par son intermédiaire, devinant ses luttes à ses propres muscles qui se contractaient parfois sans raison. Phénomène propre au lien qui les unis, quand l'un souffre, l'autre le pressent, la moindre difficulté, ils la partagent. Mais le soulagement, aussi, et c'est bien plus détendue plus tard que la rouquine entre dans la chambre de son aîné, qui lui retourne un sourire léger, un sourire fatigué. « Hey » répond-il aussitôt, arrachant un sourire plus marqué à la jeune femme qui lui demande une grande place. Elle pince les lèvres en voyant le regard de Seb descendre sur son ventre arrondi, ventre abritant deux petites têtes, deux petites filles, un paramètre découvert tout récemment par Meg et Dimitri, et qu'elle allait par ailleurs devoir lui annoncer. « J'en aurais toujours, disons juste qu'on inverse les rôles. Pour la première fois de notre vie, c'est toi qui prends le plus de place » Il n'a pas tort, et c'est en riant et en fronçant le nez qu'elle se hisse sur le lit de son aîné pour aller le rejoindre, ne manquant pas au passage de donner un coup léger dans son épaule. « Je t'autorise à me vanner là dessus tant que tu le peux, parce que dès que j'accouche, je reprends l'entraînement intensif. » Elle se garde de lui dire que même en ce moment, elle continue de s'entraîner, car elle sait que même Magnus Bane ne sera qu'un apéritif à côté des réprimandes de Sebastian Nichols. Furtivement, la néphilim se place dans les bras du grand brun, unique brun de la famille, ressemblant plus à leur mère que n'importe qui d'autre dans la fratrie. A l'inverse, Meg était celle lui ressemblant le moins, seule membre de la famille n'ayant pas même le regard bleuté de Flora Lovelace. De sa mère, elle n'aura hérité que du sourire, même si moralement parlant, elle lui ressemble déjà nettement plus que Sebastian, qui de son côté se rapproche plus de leur père.

Elle ne parvient à contenir un sourire en voyant la main de Seb brièvement effleurer son ventre recouvert d'un pull ample qu'elle a piqué à Dimitri y a déjà de cela quelques mois. Elle va probablement lui déformer, sur le long terme. Qu'importe, même lui semble devenir gâteux chaque fois que ses prunelles vertes se posent sur le ventre abritant ses futurs enfants. Seb, lui, fait preuve d'une précaution et d'une hésitation folle chaque fois qu'il touche Megara, comme si son ventre était fait de sucre. Cette idée l'attendri profondément, voir son frère si hésitant, si dépassé par sa grossesse. Elle aussi, au départ, avait eu du mal à s'y habituer. Au départ, jamais elle ne se serait imaginée maman. Et pourtant, avec le temps, l'idée commençait à faire son chemin plus nettement.  « Ca ne m'étonnerait vraiment pas » Observe alors le brun lorsque Meg mentionne Lehr, et Magnus Bane. Tous deux le connaissent particulièrement bien, même si, à l'échelle de la vie du faerie, les deux Nichols ne représentaient qu'une infime part de son existence. Que sont une vingtaine d'années, sur cinq-cent ans ? Pour toute réponse, la rousse sourit, et aborde finalement un sujet bien plus délicat. Son soupir suffit à répondre à sa question, néanmoins, comme souvent, il prit la parole pour expliquer : « Elle reste introuvable et lui avec. Ca me rend fou, je ne le supporte pas. J'ai envie d'en découdre, c'est infernal de rester comme ça » Ah, trouver des obscurs, c'est facile, mais quand on en cherche un en particulier... Megara soupire, et attrape doucement la main de Sebastian dans la sienne pour entrelacer ses doigts à ceux de son frère, comme si ce simple geste pouvait lui insuffler le réconfort suffisant pour l'apaiser. « On les retrouvera, Seb. Peu importe le temps que ça prendra... On les trouvera. » Et ce jour là, elle ne donne pas cher de la peau de Timothy Halloway, pour tout ce qu'il a pu leur faire. Chaque nuit suivant la convalescence de Dimitri, la fuite de Pandora, elle a enragé, Megara. Chaque cicatrice sur le corps de son petit ami qu'elle a vu progressivement s'effacer au gré des iratzes ont renforcé sa colère, son besoin urgent de savoir cet obscur mort. Elle ferme les yeux, soupire. Elle n'aurait pas du aborder ce sujet, au final. Le jour où il la trouvera, elle le saura. Elle le sentira. Elle serre sa main plus fort. « Ce sont des filles, Seb. » Qu'elle balance tout à trac, se redressant mieux pour regarder son grand frère, dont elle appuie la main franchement contre son ventre rond. « J'attends deux petites filles. »

© MADE BY SEAWOLF.

Post 3, 1228 mots, -24h


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Megara R. Nichols le Sam 24 Sep - 18:22, édité 2 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mar 20 Sep - 12:31


Megara, c’était le familier pour lui. Il avait le sentiment d’être chez lui, à sa place, quand elle se trouvait dans les parages. Il en avait toujours été ainsi, aussi loin qu’il fut capable de s’en souvenir. Ils avaient toujours été scotchés l’un à l’autre, formant à eux deux un véritable tout. Sans elle, Seb se sentait vulnérable, comme amputé d’une part de lui-même. Naturellement, le lien de parabatai jouait un rôle là-dedans, mais quelque part ce sentiment de dépendance était d’ores et déjà là avant la cérémonie qui les avait unit pour la vie. Elle avait toujours fait partie intégrante de sa personne et sans elle, rien n’était pareil. La simple pensée d’une existence vécue loin d’elle avait le don de lui filer la nausée. Parfois, il avait des pensées morbides (ce qui n’avait rien d’étonnant, après tout il passait tout le temps qui lui était accordé sur cette terre à risquer sa vie et donc à frôler encore et encore une mort qui semblait lui tendre les bras) à propos du fait qu’un beau jour, sa sœur et lui allaient fatalement être séparés. Ils avaient beau se croire invincibles parfois, alors qu’ils combattaient comme de beaux diables, ils n’en restaient pas moins des êtres mortels. Ils allaient vieillir puis partir, à moins que la vie ne leur laisse guère ce loisir en les fauchant avant. Sebastian n’avait pas peur de mourir, mais il était en revanche terrifiée à l’idée que Meg parte en premier. Il avait déjà rencontré des personnes dont le parabatai était décédé et il s’était senti envahi d’une infinie tristesse à leur contact. Ils lui avaient fait l’effet de personnes prisonnières d’un état particulier entre la vie et la mort car amputé d’une partie d’eux-mêmes, la partie qu’ils avaient placés en leur parabatai disparu.  Il était terrifié à l’idée d’être un jour à leur place. Néanmoins, il ne s’autorisait pas à penser trop souvent à cela. Cette idée était trop déchirante pour qu’il s’en berce sans arrêt. Meg lui fila un coup d’épaule en se hissant sur le lit pour venir se placer contre lui. « Je t'autorise à me vanner là dessus tant que tu le peux, parce que dès que j'accouche, je reprends l'entraînement intensif. » Il se contenta d'acquiescer légèrement de la tête sans émettre de commentaire. Une partie de lui n'attendait que cela, son retour sur le champ de bataille, mais une autre adorait à la savoir en sécurité. Il avait beau se sentir comme désarmé au combat du fait de l'absence de sa soeur, il n'en éprouvait pas moins un soulagement certain à la savoir coincée à l'institut. Il savait qu'elle n'appréciait pas cela et il était bien placé pour le comprendre, mais c'était une bonne chose. Il s'inquiétait pour tant de choses ces derniers temps que c'était une excellente chose de ne pas avoir à s'inquiéter pour elle aussi.

La conversation dévia ensuite sans surprise sur le sujet tabou du moment, à savoir Pandora et Timothy. Sebastian ne pris guère la peine d'enjoliver la situation. Il aurait pu s'y essayer, mais il savait toute tentative du genre vouée à l'échec avec Meg. Elle avait le don de s'insinuer dans sa tête pour y lire ses pensées, de même qu'elle connaissait suffisamment bien les traits de son visage pour déceler la moindre contraction au niveau de ce dernier, le moindre détail qui lui permettait de distinguer les mensonges de la vérité. Essayer de lui cacher quelque chose, c'était du temps perdu et puis elle avait le droit de savoir. Meg attrapa sa main et y entrelaça ses doigts, comme pour lui insuffler un peu de réconfort. Ca ne marchait pas tellement, mais le contact de Meg l'apaisait malgré tout, comme toujours. « On les retrouvera, Seb. Peu importe le temps que ça prendra... On les trouvera. » A nouveau, Sebastian acquiesça en silence. Il n'était pas homme à baisser les bras et il n'avait guère l'intention de changer cela. Il les retrouverait même si cela devait être la dernière chose qu'il ferait de toute son existence. Alors qu'il songeait à tout cela, Meg rouvrit la bouche pour lui délivrer une information qui allait le laisser muet comme une carpe (un véritable miracle en soit). « Ce sont des filles, Seb. » Il en resta comme deux ronds de flans, les sourcils froncés, l'air foncièrement désarçonné. Alors qu'il demeurait bouche-bée, Meg se redressa  de sorte à lui faire face et plaça sa main sur son ventre. « J'attends deux petites filles. » Il resta muet encore quelques instants, son regard bleu, le regard des Lovelace, passant de sa main maintenue sur le ventre rond de sa soeur au visage de cette dernière. Il lui fallu quelques instants pour se défaire de son expression stupéfaite. Lorsque ce fut chose faite, il darda sur elle un regard ennuyé. « Tu es vraiment trop chiante Meg. » Ronchonna-t'il. « On était déjà en minorité numérique avec papa et Jonathan et voilà que tu nous achèves définitivement » plaisanta-t'il avant de retrouver son sérieux. Son regard se fit plus doux et un grand sourire naquit sur ses lèvres. « C'est merveilleux, Meg » il le pensait sincèrement. Deux petites filles. Un peu de lumière dans un monde tendant vers les ténèbres. Il dirigea ensuite à nouveau son attention sur le ventre de sa soeur qu'il touchait encore de ses doigts. Il le couva du regard, comme s'il pouvait déjà voir ses deux futures petites nièces. « Vous ne faites définitivement pas les choses à moitié toi et Dimitri. » Ajouta-t'il. Sa voix ne décelait ni colère ni reproche, sa rancune émoussée.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mar 20 Sep - 18:40


I have many things to say
feat. Megastian
Si elle le pouvait, elle serait dehors, Meg. A arpenter les rues nuit et jour dans l’espoir de croiser la route de sa petite sœur, ne serait-ce qu’une seule fois. Même coincée ici, à l’Institut, ses pensées vagabondent souvent dans la direction de la blonde, se demandant où elle se trouve, ce qu’elle fait, qui elle est. Car s’il y a bien une chose qui leur est enseignée dès l’enfance, ce sont les effets de la coupe mortelle, rendue démoniaque par les méfaits de Valentin, sur les néphilims. Dans un premier temps, ils s’en trouvent déshumanisés, gagnés par une colère, une rage telle qu’ils n’ont jamais éprouvée auparavant. Une soif de sang démesurée, aussi, et bien des fois, la rouquine s’était trouvée nauséeuse à l’idée que sa petite sœur puisse arracher la vie et y éprouver un quelconque plaisir. L’idée même de perdre des proches la rendait malade. Elle n’est pas méchante, Pandora, juste difficile à suivre, elle l’était encore plus après la perte de sa meilleure amie, Laetitia De Lornet. Ce sont des choses qui se pardonnent, se comprennent même, mais est-ce que Megara pourra tolérer de voir un jour Pandora tuer ses semblables sans devoir lui porter un coup fatal ? Tout ce qu’elle espère, c’est qu’il reste un peu de sa petite sœur dans cet obscur. Autrement, tout serait définitivement perdu. Au fond, elle ne sait pas tellement ce qui est le pire : La retrouver, ou ne plus jamais croiser sa route. Mais son instinct de grande sœur lui souffle que peu importe la situation, elle aura toujours besoin de la savoir en vie. Même si désormais, les deux femmes sont ennemies. C’est pour cette raison précise qu’elle est pressée d’en finir avec sa grossesse. D’abord, pour pouvoir tenir au plus vite ses filles dans ses bras, mais aussi pour pouvoir revenir au plus vite où était sa place : Dehors, lame séraphique en main, arpentant les rues aux côtés de Sebastian, de Dimitri, de leur groupe. Si beaucoup rêveraient de ce « repos forcé », Meg, elle, le vivait comme une véritable pénalité, comme une prison dorée dont elle ne pouvait se sortir. Et en plus de cas, elle grossit de plus en plus, paramètre auquel la belle est loin d’être habituée, ayant toujours été svelte grâce à son entraînement de chasseuse d’ombres.

Elle n’est pas bête, Meg, elle sent la tension de son frère lorsqu’elle parle de leurs missions, parce qu’il n’est pas idiot. Leur mission, depuis deux mois, elle porte le prénom Pandora, et elle sent combien ça le bouffe de rien avoir à lui apporter de nouveau, ça le ronge de pas savoir où est leur sœur, et elle ressent son mal-être comme s’il était sien. Parce qu’en fait, cette peine, ils la partagent au fond, ils se sentent tous deux coupables, comme pour l’incident avec Tessa. Alors tout ce qu’elle peut faire pour apaiser la douleur de son parabatai, c’est tenter de le réconforter, quand bien même sait-elle que ce ne sera jamais assez.  Il acquiesça simplement, ce qui n’étonna guère la rouquine, qui décida d’employer la manière forte pour changer les pensées de Sebastian, à savoir lui parler des bébés. D’abord, y a eu blocage. Genre vraiment, comme si il avait du mal à comprendre de quoi Meg parle. Elle précise alors sa phrase en lui faisant d’avantage face, son regard émeraude posé avec insistance sur Sebastian, dans l’attente d’une quelconque réaction. Passée la surprise, il afficha une moue lasse. « Tu es vraiment trop chiante Meg. » Haussement de sourcils de la rousse. What ? « On était déjà en minorité numérique avec papa et Jonathan et voilà que tu nous achèves définitivement » Immédiatement, la jeune femme fait un sourire, qui termine sur un rire. « Faut que tu t’y fasses mon grand, les femmes dominent dans la famille. » Qu’elle observe en riant, sans être sérieuse le moins du monde. Les Lovelace-Nichols sont les meilleurs, tous genres confondus. « C'est merveilleux, Meg » Le sourire devient plus sincère, plus doux, des deux côtés. Un bref moment de joie dans leurs  vies tempétueuses. Meg écarta d’avantage les bras en voyant son frère se concentrer sur les détails de son ventre rond. « Vous ne faites définitivement pas les choses à moitié toi et Dimitri. » Mordant sa lèvre inférieure, elle esquisse un sourire amusé. Fut un temps où sa relation avec le Lightwood était devenue un tabou entre eux, non pas pour le fait qu’elle soit tombée amoureuse de son meilleur ami, mais plutôt par le fait qu’ils aient caché l’histoire le temps de mettre un mot dessus. Aujourd’hui, c’est plus que fait, mais elle y viendra plus tard, la rousse. « On a même choisi les prénoms. » Ajoute-t-elle timidement, passant elle-même le bout de ses doigts le long de son ventre avec affection, déjà éperdue d’amour envers ses filles. « On a choisi Clarissa pour la première … Clary. » Pour des raisons plus qu’évidentes, tous les néphilims connaissant l’histoire de Clary Fairchild. Dimitri et Meg avaient décidé d’honorer le nom de la jeune femme qui n’aura, hélas, jamais eu de descendance à cause de son propre père. Plus douce, elle reprend, en relevant les yeux vers son frère : « Puis… On a choisi d’appeler la seconde Leandra. » Elle marque un premier temps de pause, explique ce choix qui n’est pas même venu de Megara, mais bien de Dimitri. « Dimitri a pris l’initiative de … Mélanger les prénoms de Lehr et de Pandora. Celui a qui nous devons notre survie hors de l’institut.. Et … » La soeur que nous avons perdue. Mais ces mots là ne viennent pas, bloquent dans la gorge de la jeune femme. Alors, pour toute suite de phrase, elle accorde un sourire triste à Sebastian. Elle se doute qu’encore une fois, il comprendra.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 5, 1011 mots, -24h


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Megara R. Nichols le Sam 24 Sep - 18:21, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mer 21 Sep - 9:00


Il ne s'en était pas caché le moins du monde : Sebastian avait été blessé en décourant les cachoteries de Meg et Dimitri. Soit, ça ne semblait pas personnel le moins du monde (la soeur de jumelle et parabatai de Dimitri n'étant guère davantage au courant), mais il n'avait tout de même pas pu s'empêcher de se sentir trahi quelque part. En dépit du caractère particulièrement fusionnel de sa relation avec sa petite soeur, il estimait avoir toujours respecter les frontières de son jardin privé tout en attendant d'elle qu'elle en fasse de même. Cela avait toujours marché plutôt bien, le frère et la soeur Nichols parvenant à se poser des limites. Seb était loin d'avoir communiqué tous les détails de sa vie amoureuse à sa soeur et trouvait normal qu'elle en fasse de même. Néanmoins, c'était une chose d'avoir des petits secrets parfaitement "sains" et une autre de dissimuler à Seb qu'elle sortait avec son meilleur ami et que, cerise sur le gâteau, il l'avait engrossé. Sebastian n'avait pas compris qu'on puisse lui taire de telles informations d'autant plus qu'il s'estimait suffisamment mature et intelligent pour gérer ce genre d'histoires d'amour dans un premier temps désarmante. Meg et lui s'étaient relativement vite "réconciliés" pour la bonne raison que Seb était purement et simplement incapable de rester trop longtemps en conflit avec elle. Pour Dim, cela avait été une autre paire de manche, mais les choses étaient désormais en bonne voie. A ce jour, Sebastian percevait la grossesse de sa soeur, aussi contraignante qu'elle puisse être sur d'autres aspects, comme une bénédiction particulièrement bienvenue en des temps aussi sombres. Lorsqu'il rouvrit la bouche pour la taquiner, Meg se fendit d'une moue surprise avant de laisser éclater un petit rire en comprenant vers où il allait. « Faut que tu t’y fasses mon grand, les femmes dominent dans la famille. » Seb secoua la tête de gauche à droite, un sourire accroché à ses lèvres. « C'est cela » lâcha-t'il, toujours blagueur. Sur ce, il retrouva son sérieux, son regard comme aimanté par le ventre de sa soeur. Deux petites filles grandissaient en elle. C'était de la folie. « On a même choisi les prénoms. » Au vent de cette information, Seb revint croiser le regard de sa soeur. « Ah ? » Lâcha-t'il, sa curiosité soudain piquée à vif. « On a choisi Clarissa pour la première … Clary. » D'un mouvement de tête quasi imperceptible pour quiconque ne le connaissait pas comme sa soeur le connaissait, Sebastian approuva ce choix. C'était un joli hommage à Clary Fray et un prénom sans nul doute plus facile à porter que le sien qui rappelait à tout un chacun la descendance démoniaque de Valentin. « Puis… On a choisi d’appeler la seconde Leandra. Dimitri a pris l’initiative de … Mélanger les prénoms de Lehr et de Pandora. Celui a qui nous devons notre survie hors de l’institut.. Et … » Elle s'interrompit, les mots refusant visiblement de franchir la frontière de ses lèvres. Seb ne pouvait guère le lui reprocher, lui-même se faisait l'effet d'avoir pris à l'instant un coup en pleine figure. Sans qu'il puisse l'expliquer, cet hommage avait presque des allures morbides pour lui, comme si tous les bons moments passés avec leur soeur n'appartiendrait désormais plus qu'au passé et qu'il était de ce fait approprié de célébrer sa mémoire. Comme si, dans bien des aspects, elle était déjà morte. Cette idée à elle seule terrassa la sensation de joie qu'éprouvait alors Seb et il laissa retomber doucement sa main sur son couvre-lit. « J'imagine que ça la toucherait beaucoup si elle était encore capable de ressentir quoi que ce soit. » Répondit-il d'une voix comme blanche, atone. Ils savaient tous les deux comment cela se passait. Sans doute qu'un bout de leur petite soeur persistait encore à se débattre et à vivre, mais en cet instant, elle était sans nul doute déchaînée et en train de commettre des atrocités pour qui Meg et lui l'auraient éliminée sans sourciller dans d'autres circonstances. Seb repensa aux photos stockées sur son ordinateur, à sa petite soeur rebelle, mais aimante et aimée des siens. Cette pensée lui fit l'effet d'un coup de poignard perforant son coeur. Il fit un effort surhumain pour s'arracher tant bien que mal à la pensée de Pandora et réussit à se fendre d'un sourire douloureux quoi que parfaitement sincère. Il posa une main bienveillante sur le genoux de sa soeur avant de s'adresser de nouveau à elle. « On a besoin de moments de joie, nous tous. Tes petites puces tombent à pic, j'ai hâte de les rencontrer » dit-il pour changer tant bien que mal de sujet. Il s'approcha de sa soeur et lui planta une bise sur la joue avant de se reculer à nouveau. Il se faisait l'effet d'être épuisé tout à coup.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mer 21 Sep - 15:46


I have many things to say
feat. Megastian
Pour ne plus parler des missions, elle évoque simplement les jumelles, et rapidement, le ton familial devient plus blagueur entre les deux. Il y a toujours eu plus de femmes de leur côté familial. Alors, elle enchaîne en abordant le sujet des prénoms, histoire de tout balancer à son frère, se décharger du poids de tout ce qu’elle a besoin de lui dire. Habituellement, ce n’est pas compliqué, ils sont toujours toujours fourrés ensemble. Mais depuis que Megara se retrouvait assignée à l’institut, elle était obligée de regarder son frère partir seul, ou accompagné de son groupe. Mais sans elle, sans sa parabatai, sans sa moitié. « Ah ? » Curiosité piquée à vif, elle commence par le prénom le plus simple à donner, Clary, honneur à la jeune fille – rousse également, notons-le – qui a perdu la vie pour protéger une race qu’elle venait à peine de découvrir. Elle sait que Sebastian a toujours eu des difficultés à défendre l’honneur de son prénom, assimilé au fils de Valentin Morgenstern, alors qu’au final, il ne s’agissait bien que du prénom de Sebastian Verlac, jeune néphilim français tué par Jonathan Morgenstern. Megara s’était toujours appliquée à défendre bec et ongles ceux qui pouvaient penser que le prénom de son frère était une malédiction. Il pouvait le porter fièrement, comme Jonathan, leur aîné, d’ailleurs. Mais lui, c’est toute une autre histoire. Puis vient le second prénom sur le tapis. Le plus complexe. La main de Seb quitte alors le ventre arrondi de sa sœur, cette dernière demeurant silencieuse. Leurs pensées se partagent sans même avoir besoin de mots, comme bien souvent. Ceci étant, la rousse préfère lorsque ce sont des plaisanteries qu’ils échangent en silence, et non pas des souvenirs douloureux. Comme s’ils étaient condamnés à penser à leur petite sœur chaque fois qu’ils se retrouvent seuls. « J'imagine que ça la toucherait beaucoup si elle était encore capable de ressentir quoi que ce soit. » Elle n’a pas pensé à ce paramètre en commençant à parler des noms des bébés. Tout la ramène irrémédiablement à Pandora, comme une plaie béante qu’elle ne parvient pas à guérir. « J’espère ... » Murmure-t-elle pour toute réponse en soupirant. Elle se doute du fait que porter ce nom évoquant sa petite sœur « partie » serait compliqué, mais elle savait également que c’était un bel hommage à la néphilim qu’elle était. Car si elle n’est pas morte, le sang de l’ange ne coule hélas plus dans ses veines, à Pandora, souillé par le sang démoniaque apporté par la coupe. « On a besoin de moments de joie, nous tous. Tes petites puces tombent à pic, j'ai hâte de les rencontrer » Megara se détendit, devinant que son frère tentait de revenir sur un sujet plus doux, plus agréable. Elle lui rendit sa bise sur sa joue dans un geste furtif, hochant la tête avec un demi sourire. « J’ai hâte aussi … Même si j’ai peur de ce que peut donner un mélange Nichols/Lightwood » Elle achève sa phrase d’un nouveau rire. Les deux familles sont certes connues comme étant diplomatiques, mais Dimitri est loin d’être le diplomate de la famille de son côté, et si Megara fait preuve de bien plus de douceur que Sebastian, il est connu qu’il ne faut pas énerver un Nichols. En somme, les jumelles risquaient d’être relativement volcaniques. Du bout de l’index, discrètement, la jeune femme caresse sur son annulaire la bague de la famille de Dimitri, qu’elle porte depuis quelques temps désormais, sans jamais avoir eu le temps pour en parler à son parabatai. « D’ailleurs, à ce propos… » Comment amorcer la chose ? Allez, Meg, c’est le dernier truc dont tu dois lui parler. Elle est à la fois fière et terrifiée d’annoncer ce genre de chose à Seb. Et pourtant, elle se jette à l’eau, sortant sa main jusqu’alors dissimulée sous les draps. « Je sais pas si Dimitri t’en a parlé, mais … Après ce que Timothy lui a fait... Il m’a demandé de l’épouser. » Mettant alors en évidence l’anneau Lightwood, elle fait un sourire bref, intimidé. Megara ne s’est jamais préparée à cet engagement, contrairement à beaucoup de néphilim à son âge. Les chasseurs d’ombres ne vivent pas comme les terrestres, à attendre des années de vie commune pour se marier. Lorsqu’ils tombent amoureux, c’est un engagement qui se fait vite, car chaque soir, ils risquent leur vie et risquent de ne pas revenir. Elle sait que chaque fois que Dimitri va dehors, elle peut le perdre, elle a déjà failli le perdre. Et l’un comme l’autre ne voulaient pas gâcher le temps qui leur était accordé. « On veut que les jumelles aient une vraie famille. » Explique-t-elle comme une évidence. Et pour ça, mais aussi par amour pour le brun qu’ils connaissent tous deux depuis vingt ans, elle portera donc son nom. Ils en auront parcouru, du chemin, depuis l’époque où Megara se contentait de taquiner constamment le meilleur ami de son frère sur son aversion envers les créatures obscures. « Et cette fois, t’es le premier au courant ! » Qu’elle ajoute, comme si c’était nécessaire qu’elle précise ce détail. Se disputer avec son frère aussi longtemps que la dernière fois lui avait amplement suffit, alors cette fois, elle ne referait pas la même erreur.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 7, 916 mots, -24h


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Megara R. Nichols le Sam 24 Sep - 18:22, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mer 21 Sep - 21:50


Parfois il lui arrivait de se dire que leur famille devait être maudite. Du fait de la propre incapacité de Meg et Seb à la protéger, ils avaient bien faillis perdre Tessa qui en avait gardé des séquelles telles que Sebastian n'avait jamais cessé de s'en vouloir pour cela et voilà qu'ils avaient maintenant perdus Pandora. Or, Sebastian avait totalement embrassé la dure réalité de son existence. En tant que chasseurs d'ombres, sa vie comme celle de ses proches tenait au bout d'un fil. Ils suffisaient d'un mauvais choix, d'une sale aventure ou encore d'un mauvais concours de circonstances pour que tout s'arrête d'un coup. Tessa n'avait disparu que quelques heures et il avait suffit à Pandora à la coupe infernale pour se muer en une femme non reconnaissable de ceux qui la côtoyaient pourtant depuis sa venue au monde. Seb gardait en permanence les dents serrées, s'efforçant de se focaliser sur le positif dans sa vie sans pouvoir pour autant se défaire complêtement de toute la douleur, la colère et la rancune dirigée envers sa propre personne qu'il sentait refluer en lui. « J’espère ... » La question Pandora demeurait toujours un sujet trop sensible et au prix d'un effort, Seb se hâta de changer de sujets, rebondissant sur une perspective plus joyeuse, à savoir la grossesse de sa petite soeur. Pandora était partie mais ils accueilleraient bientôt les bébés de Megara et Dimitri et c'était là sans nul doute un évènement qui mettrait du baume au coeur de tout le monde. Cesser de se focaliser sur les décès et les équivalents à ces derniers, pour se figer un peu dans la contemplation du miracle de la naissance. Seb planta une bise sur la joue de sa cadette, geste affectueux que cette dernière ne manqua pas de lui rendre directement. Au moins Meg, elle, est toujours là se souffla-t'il à lui-même, le coeur gorgé d'amour pour celle sans qui son existence ne faisait pas sens. « J’ai hâte aussi … Même si j’ai peur de ce que peut donner un mélange Nichols/Lightwood » Seb fit écho à son rire à cette pensée avant de se fendre d'un petit haussement d'épaules. « Bah, t'as été à bonne école avec moi, tu sauras faire face » répondit-il. Il n'éprouvait aucune gêne à assumer son caractère difficile. Il avait conscience d'être une véritable tête brûlée, un foutu âne qui ne concédait à avancer qu'à condition de l'avoir lui-même décidé. Bien que possédant elle aussi son petit caractère, Meg avait toujours été plus soft et c'était sans conteste et entre bien d'autres choses pour cela qu'ils se complétaient tous les deux. En confrontant leurs caractères opposés dans certains aspects ils parvenaient à s'équilibrer l'un l'autre. « D’ailleurs, à ce propos… » Sebastian fronça les sourcils. Elle avait prononcé les mêmes mots à peu de choses prêt le jour où elle avait largué une bombe atomique en lui expliquant qu'elle et son meilleur ami formaient un couple et il se retrouva malgré lui sur la défensive. « Je sais pas si Dimitri t’en a parlé, mais … Après ce que Timothy lui a fait... Il m’a demandé de l’épouser. » Ca aurait put paraitre soudain, voir carrément trop rapide, mais de un, Seb était effectivement au courant des intentions de son meilleur ami et de deux, ils n'étaient pas comme les terrestres qui pouvaient se permettre de prendre leur temps pour se laisser aller à ce genre d'engagements. Leurs vies étaient trop dangereuses pour qu'ils s'offrent le luxe d'esquiver l'amour quand ce dernier se présentait à eux dans sa forme la plus pure. « On veut que les jumelles aient une vraie famille. » Ce qui lui paraissait largement compréhensible. « Et cette fois, t’es le premier au courant ! » Il sourit face à cette intervention significative de la part de sa soeur, ce détail sur lequel elle prenait la peine de mettre l'accent. « Je sais, à vrai dire j'étais même au courant avant toi, il m'en avait parlé il y a quelques jours. » Lui révéla-t'il avant de se parer l'un de ses plus beaux sourires. « Félicitations, future madame Lightwood ! » Lança-t'il, avant d'enrouler ses bras autour d'elle pour l'étreindre doucement, tâchant de faire preuve de délicatesse avec son ventre. Il se montrait très doux, très délicat vis-à-vis des bébés, peut-être trop, après tout sa soeur ne risquait pas non plus de briser en mille morceaux au moindre mouvement un peu trop brusque, mais Seb ne se sentait guère l'humeur de prendre des risques. « Vous avez bien raison de sauter le pas. Vous vous aimez, alors à quoi bon attendre ? J'imagine que quand on en viens à l'amour, faut pas se poser de questions » ses mots le laissèrent pensif alors que ses pensées déviaient sur sa propre vie sentimentale. Une demande saugrenue lui avait été formulée il y a de cela quelques jours, une demande qu'il avait refusé. « Faut que je te parle de quelque chose » lâcha-t'il brusquement.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Jeu 22 Sep - 3:48


I have many things to say
feat. Megastian
Il fallait qu’ils cessent de rester hantés par le passé et par leurs actions, pour mieux s’axer sur un avenir leur tendant les bras. C’est difficile, pour l’un comme pour l’autre, mais ce soir, Megara n’a plus envie de pleurer la disparition de leur sœur. Elle a passé bien trop de nuits après sa disparition à pleurer dans l’obscurité de la chambre de son frère, logée dans ses bras, tandis qu’il ne savait pas comment la réconforter, lui-même anéanti sous le poids du chagrin et de la culpabilité. Ca a duré des jours, et aujourd’hui, quand la tristesse passe par vagues, la rousse la chasse, et se focalise sur un des rares bonheurs que la vie lui apporte en ce moment : Ses filles. Futures Nichols-Lightwood, futures tornades, en somme. Lorsque la jeune femme confie à son parabatai ses inquiétudes quant au caractères de ses filles, c’est avec humour que Sebastian observe : « Bah, t'as été à bonne école avec moi, tu sauras faire face » Ah ça… Il marque un point, et Megara rit en hochant la tête. « Quoique étant enfants, j’avais plus tendance à te suivre par curiosité, ce sont les parents et Lehr que tu rendais dingue ! » Elle ne compte plus le nombre de fois où le faerie a hurlé en gaelique, parce que les deux enfants – et parfois même Jonathan avec eux – faisaient leur possible pour faire l’exact contraire de ce qui leur était enseigné, au sein du Petit Peuple. Malgré ça, aujourd’hui encore il veille sur eux, preuve de la patience à toute épreuve du faerie, mais également de son amour inconditionnel envers la famille Nichols.

Le sujet bébés venus sur le tapis avec Seb, maintenant, reste à lui avouer pour la bague Lightwood qui trône à son doigt, fait plus délicat à annoncer. Quoique, ça en reste la finalité logique pour un néphilim. Normalement, ils auraient dû d’abord se marier, et ensuite envisager les enfants. A croire que Dimitri et Megara ont une relation si volcanique qu’ils font tout dans le désordre. Timidement, elle aborde alors le sujet, ne s’attendant pas le moins du monde à ce que Seb dise : « Je sais, à vrai dire j'étais même au courant avant toi, il m'en avait parlé il y a quelques jours. » Elle hausse alors les sourcils, surprise, avant de sourire, le rouge montant à ses joues. Elle ne savait pas que Dimitri allait en parler à Sebastian. A vraie dire, elle a du mal à imaginer les deux meilleurs amis parler de la rousse. « Le cachottier ne m’en a pas parlé, il a juste dit que vous avez comment dire… Enterré la hache de guerre. » Et il était temps, parce que cette tension, avec Seb comme avec Demi, ça la rendait folle, la jeune Nichols. « Félicitations, future madame Lightwood ! » Elle s’empourpre à l’entente de ce nom, auquel elle est encore loin de s’habituer. Pour elle, c’est mademoiselle Nichols, et elle s’attendait à rester ainsi ad vitam aeternam, n’ayant vraiment pas été le genre de femme à avoir une relation « sérieuse » avant Dimitri. A vraie dire, elle n’avait même jamais été en couple, préférant de loin la compagnie des hommes comme étant éphémère, incapable de ressentir ce petit truc qui changerait tout. Et il avait suffi d’une soirée en tête à tête avec Dimitri pour l’ébranler, pour marquer un tournant décisif dans vingt années d’amitié. Et avec du recul, il n’y a rien qu’elle veuille changer dans sa relation avec le jeune homme. « Merci, Seb.. » Qu’elle murmure, émue, avant d’aller se pelotonner doucement dans les bras de son grand frère, de son repère sur cette Terre. Lovée ainsi contre lui, elle se sent traitée comme une poupée de porcelaine, elle qui parfois s’élançais dans les bras de son aîné pour qu’il la serre contre lui jusqu’à la soulever du sol. Elle ne va pas se casser, mais elle comprend sa précaution, elle-même est impressionnée par ce petit ventre tout tendu. « Vous avez bien raison de sauter le pas. Vous vous aimez, alors à quoi bon attendre ? J'imagine que quand on en vient à l'amour, faut pas se poser de questions » Le genre de propos qu’on entendrait jamais de la bouche d’un grand frère terrestre, et c’est dans ces moments-là qu’elle réalise combien elle est chanceuse d’avoir Sebastian à ses côtés. Leurs moments de discorde ne durent jamais. Il est toujours à ses côtés, peu importent ses décisions. « J’ai jamais ressenti ce que je ressens pour lui, tu sais… Pour personne. C’est unique, c’est intense, c’est … En fait j’ai pas de mots. Je l’aime, vraiment. » Elle est amoureuse avec un grand A, et n’a pas le moindre doute sur ce fait, malgré tout ce qui les oppose. Peut-être bien que c’est ce qui fait leur force. Plongée dans ses pensées, Seb finit par l’en tirer, par une phrase énigmatique. « Faut que je te parle de quelque chose » Prenant appui sur le grand brun, la belle se redresse, fronce les sourcils. Il semble tendu tout à coup, et pour une fois, elle n’arrive pas à lire dans son comportement ce qui peut le tracasser. « Dis-moi. » Qu’elle balance sans la moindre hésitation en reprenant la main de son frère, attentive et silencieuse.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 9, 918 mots, -24h


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?


Dernière édition par Megara R. Nichols le Sam 24 Sep - 18:21, édité 1 fois

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Sam 24 Sep - 11:13


« Quoique étant enfants, j’avais plus tendance à te suivre par curiosité, ce sont les parents et Lehr que tu rendais dingue ! » Seb obtempéra en souriant. C'est vrai qu'il leur en avait fait voir de belles et il semblait bien qu'il continuait. Il aimait à croire qu'il avait pris un peu de plomb dans la tête en grandissant, mais il restait tout de même celui qu'il avait toujours été, ce garçon au tempérament de feu, imprévisible et de ce fait parfois dangereux. Il avait toujours été difficile à canaliser bien qu'il s'apaisait au contact de Meg, sans doute la raison pour laquelle leurs parents et Lehr n'avaient jamais eut l'idée de les éloigner. « J'imagine qu'il faudrait leur filer des médailles » commenta-t'il. Quand bien même comme n'importe quel enfant il lui arrivait d'être en désaccord avec ses géniteurs, il ne les portait pas moins en très haute estime et aspirait à les rendre fiers. Comme eux tous, ils devaient vivre l'enfer à cause de ce qui était arrivé à Pandora, mais aussi à Tessa quelques années plus tôt. Seb, qui se sentait déjà redevable envers eux, avait l'impression qu'il y avait là bien des dettes qu'il ne pourrait jamais payer. Des dettes dont personne attendait sérieusement qu'il ne les rembourse.

Seb ne fut pas fâché de rebondir sur un sujet aussi joyeux que la venue au monde des enfants de Meg. L'arrivée de ses deux filles tombait à pic. Les Nichols avaient besoin de se rappeler que leurs vies n'avaient pas à être aussi infiniment sombres. Leur ciel était nuageux depuis si longtemps que Seb songeait parfois qu'ils en avaient même oubliés les biens faits du soleil. Il était vrai qu'il n'avait pas très bien réagit en prenant connaissance de tout ce qui se passait entre son meilleur ami et sa soeur, essentiellement car il s'était senti trahi d'une telle façon qu'il avait éludé tout le reste, mais aujourd'hui, sa colère était retombée et sa rancune écartée, il se retrouvait à même d'accueillir les bonnes nouvelles à ce sujet. Quand Dimitri lui avait parlé de son désir de demander la main de sa soeur, il n'avait rien eut à redire, se réjouissant purement et simplement de voir celui qu'il avait toujours considéré comme un frère au même titre que son aîné Jonathan le devenir officiellement. « Le cachottier ne m’en a pas parlé, il a juste dit que vous avez comment dire… Enterré la hache de guerre. » Sebastian acquiesça. C'était effectivement le cas. « Ca ne pouvait pas continuer comme ça entre lui et moi » répondit-il. Il n'avait pas franchement envie d'en parler à qui que ce soit et était simplement soulagé de ne plus avoir à éviter dans la mesure du possible son meilleur ami. Ils avaient l'un comme l'autre des vies beaucoup trop entachées et noircies de toutes parts pour en rajouter. Seb n'avait pas le courage de se battre contre Dimitri, pas plus qu'il n'en avait l'envie. Il tenait trop à lui pour prendre le risque de le perdre définitivement. De plus, leur famille était suffisamment déchirée sans qu'il ne s'obstine à déplorer l'union de sa soeur avec lui. Il ne leur souhaitait aujourd'hui que du bonheur et ne manqua pas de féliciter Meg qui rosit à l'entente du nom de son époux, son futur nom. « Merci, Seb.. » Visiblement touchée, elle vint se blottir contre Seb qui lui rendit son étreinte en douceur, regorgeant de tendresse et de prudence. C'était plus fort que lui. Il savait mieux que personne combien sa soeur était forte et courageuse. A son instar, Meg était une guerrière, une combattante à la vie forgée par les armes et le sang, mais elle restait quoi qu'il en soit sa petite soeur et elle était enceinte. Il répugnait à faire quoi que ce soit qui puisse l'affecter, même d'une façon très minime et dépourvue de conséquences. « J’ai jamais ressenti ce que je ressens pour lui, tu sais… Pour personne. C’est unique, c’est intense, c’est … En fait j’ai pas de mots. Je l’aime, vraiment. » Cette vérité autrefois foncièrement dérangeante et aujourd'hui toujours un peu déroutante fit sourire Seb. Un doux sourire emplit d'affection. Il songea aux paroles qu'il avait entendu quelques jours plus tôt de la bouche de son ami et futur beau frère. Elle a chamboulé ma vie Sebastian, réellement. Ces deux-là s'étaient trouvés, tout bêtement. Ils avaient trouvés en l'autre ce qu'ils avaient de toute évidence toujours cherchés et de par l'affection intense qu'il leur portait à tous les deux, Seb ne pouvait que se réjouir. Le bonheur de sa soeur lui réchauffait le coeur. Il ne souhaitait rien de plus que de connaître la même chose, ce sentiment de plénitude qui avait le don de conférer à une vie un tout nouveau sens. Penser à tout cela amenait naturellement ses pensées à se tourner vers Beau. Seb se mordit la lèvre, alors qu'il revoyait avec une netteté aussi saisissante que si'l s'était tenu devant lui le regard bicolore du génie avec lequel il entretenait une relation depuis déjà des années. Une relation qui n'avait rien de bien semblable à celle de Dimitri et Meg, si ce n'est la passion qui en résultait. « Dis-moi. » Le poussa Meg en attrapant sa main. Seb ne s'était jamais confié plus que de raison sur sa relation avec Beau et ce avec qui que ce soit pour la simple et bonne raison qu'il devinait aisément que cette dernière ne serait pas bien accueillit. Si les Nichols étaient des plus tolérants envers les créatures obscures et notamment le petit peuple, Beau était un unseelie. La vermine du peuple féerique en quelque sorte, des gens peu fréquentables. Des gens dont ses proches souhaiteraient sans nul doute qu'il se tienne à l'écart, mais pouvait-il attendre de sa soeur qu'elle soit honnête avec lui vis-à-vis de ses sentiments pour Dimitri tout en gardant dans l'ombre ceux qu'il éprouvait de son côté ? Sans doute que non. De plus, il avait besoin d'en parler. « Est-ce que tu te souviens de Beau ? Ce génie que j'ai rencontré par hasard quand on était petits ? » Demanda-t'il en s'aventurant délicatement sur une pente qu'il suspectait d'être particulièrement glissante. « Un grand blond, dont les cheveux virent parfois au rose » précisa-t'il pour aider sa soeur à remettre le doigt sur la personne à laquelle il faisait allusion.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Sam 24 Sep - 18:21


I have many things to say
feat. Megastian
Vivre en terre faerie a aidé les enfants Nichols a s’épanouir loin du chaos de la guerre, même s’ils en ont eu conscience très tôt grâce – ou à cause, au choix – des escapades de leur père dès qu’ils furent en âge de comprendre la réalité de ce qui les attendait au dehors, lorsqu’ils remonteraient loin du royaume Faerie. Ce dernier était devenu la bulle, le cocon de bonheur de Megara et Sebastian, qui plus d’une fois avaient mis la patience de Dylan et Flora à rude épreuve. Leur amour pour leurs enfants allait de paire avec leur consternation chaque fois qu’ils retrouvaient leur ami Faerie portant à bout de bras un brun ou une rousse, en leur rappelant avec calme les règles de savoir vivre, les règles pour rester en vie. Le monde est aujourd’hui un gigantesque piège à néphilims, et Lehr avait toujours eu la patience, si ce n’est parfois même plus que les parents Nichols, nécessaire à leur éducation. Un paramètre que beaucoup de néphilims méprisant les créatures obscures ont tendance à oublier, c’est qu’on a bien plus à gagner en apprenant d’eux qu’en les rejetant. Les enseignements de l’irlandais avaient sauvé la vie de Megara plus d’une fois, que ce soit durant son enfance, ou au cours de sa vie de jeune chasseuse d’ombres. « J'imagine qu'il faudrait leur filer des médailles » Observe d’ailleurs Sebastian auprès de Megara, laquelle se retrouve tirée loin de sa rêverie. Elle esquisse un sourire en coin, hochant doucement la tête dans un geste à peine perceptible, un geste qu’elle sait qu’il verra. « Ou un de ces diplomes qu’on voit dans les boutiques terrestres. Tu crois qu’ils ont des mugs « best faerie ever » ? » Elle marque un temps de pause, la jeune femme, jaugeant la réaction de son parabatai avant de finir sa phrase d’un rire : « Ouais… probablement pas. » Voir pas du tout. Parfois, elle les envierait presque d’ignorer tout du monde obscur, de vivre si paisiblement sans savoir la menace de mort qui les guette à chaque coin de rue. Puis elle se rappelle qu’elle contribue à leur survie, et sait qu’au fond, elle ne voudrait rien changer à sa vie actuelle, si ce n’est le contexte bien triste dans lequel les néphilims grandissent. Dans lequel ses enfants grandiront. Tout ce qu’elle peut leur apporter avec certitude, c’est l’amour et la chaleur d’un foyer, d’une famille que Dimitri et elle ont choisi d’apporter à leurs filles, notamment en choisissant d’officialiser leur union. Après avoir cru apprendre la nouvelle à son frère, elle fut ravie d’apprendre non seulement qu’il le savait déjà, mais surtout, qu’il le savait de la bouche de Dimitri. « Ca ne pouvait pas continuer comme ça entre lui et moi . » Hochant la tête, son sourire devient plus franc. La rouquine n’a jamais trop supporté de voir Sebastian et Dimitri en froid, encore moins en se sachant en partie responsable de cette dispute entre les deux meilleurs amis. « Je suis sincèrement heureuse que les choses se soient arrangées. Je sais combien tu tiens à lui, et combien il tient à toi. » S’il y a bien UNE personne devant laquelle Dimitri a tendance à se montrer calme et étrangement silencieux face aux remarques, c’est Sebastian. Dès que Meg se permet une observation, depuis leur enfance, le brun et la rousse partent en cohue la plus complète. Seb avait toujours eu ce don pour respecter l’avis de Dimitri, mais également lui faire comprendre son point de vue de façon posée. Ce sont les rares fois où la diplomatie de son aîné ressort, par ailleurs, laissant ce pan de personnalité de leur famille d’avantage à Megara en général, qui a toujours été plus sage que son parabatai.

« Est-ce que tu te souviens de Beau ? Ce génie que j'ai rencontré par hasard quand on était petits ? » Ce prénom fait rapidement appel aux souvenirs d’enfance de Megara, à la jeune adolescente, mais également l’enfant qu’elle a été, gambadant en terre faerie et jouant avec le reste de sa fratrie. Un visage lui vient rapidement à l’esprit, tandis que Sebastian jugea nécessaire de faire un rappel à sa petite sœur :  « Un grand blond, dont les cheveux virent parfois au rose » - « Je me souviens... » Elle s’efforce de garder une expression neutre, un timbre de voix sans hostilité. Mais un mot s’affiche en lettres rouges clignotantes dans l’esprit de la jeune femme : unseelie. Et s’il y a bien une chose qu’elle a retenu à propos des faeries, c’est que s’il faut se méfier des seelies, les unseelies, il faut presque les fuir. « Je vois qui c’est, oui. Le génie, n’est-ce pas ? Ses yeux n’avaient pas la même couleur, aussi. » Dit-elle d’un ton qu’elle voulait égal, ne trahissant pas son inquiétude vis-à-vis de ce que son frère avait à lui apprendre.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 11, 853 mots, -24h


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Dim 25 Sep - 14:42


Seb avait parfaitement conscience d'avoir été un gamin relativement difficile et qu'encore aujourd'hui son tempérament fougueux avait le don de causer stress et angoisse à ses proches. Il ne le faisait pas exprès, pas plus à présent qu'à l'époque. « Ou un de ces diplomes qu’on voit dans les boutiques terrestres. Tu crois qu’ils ont des mugs « best faerie ever » ? » Seb rit en secouant la tête de gauche à droite. Non, il ne le pensait pas même si à coup sûr ça n'aurait pas été du luxe que d'en offrir un à Lehr pour le remercier de veiller inlassablement sur eux depuis leur venue au monde. « Ouais… probablement pas. » La conversation dévia ensuite sur l'annonce des fiançailles de Meg et Dimitri, annonce qui n'avait rien d'une surprise pour Seb. Dimitri lui en avait parlé lors de leur dernière conversation, conversation à l'importance non négligeable car ayant permis aux deux amis de passer enfin au delà du froid qui s'était installé depuis que Sebastian avait appris beaucoup trop tardivement à son goût que son meilleur ami s'était mis en couple avec sa petite soeur. Cela avait été une conversation somme toute franchement difficile au cours de laquelle les deux chasseurs d'ombres avaient dut mettre leur égo de côté pour éviter que leur amitié ne sombre définitivement. Au final, quand Dimitri avait quitté la pièce, Seb avait éprouvé une vive sensation de soulagement, comme si quelqu'un venait de lui arracher un poids qui faisait jusqu'à alors pression sur son coeur. « Je suis sincèrement heureuse que les choses se soient arrangées. Je sais combien tu tiens à lui, et combien il tient à toi. » Seb acquiesça. Dimitri n'était pas du genre à s'épancher sur ses sentiments, pas du genre doué avec les mots en fait et les deux garçons n'avaient de ce fait guère pour habitude de se laisser aller à des déclarations passionnées à propos de l'importance de leur amitié dans leurs vies respectives. Mais dans le fond, à quoi pouvaient bien servir les mots quand il suffit d'un regard pour se comprendre ? Il y a d'autre moyen de se témoigner son affection et on devinait l'intensité de l'amitié de Dim et Seb rien qu'à leurs façons de s'adresser l'un à l'autre, de composer avec leurs défauts respectifs et tout bonnement de s'accepter l'un l'autre, sans conditions. Avoir retrouvé Dimitri, c'était un véritablement soulagement. Le perdre, Seb ne s'en sentait pas le moins du monde capable et le temps écoulé à ne pas lui parler l'avait définitivement guéri de toute envie de voir une telle situation se reproduire. Bon, ils allaient sûrement en avoir d'autres des disputes (il y en avait toujours entre frères), mais Seb avait confiance en lui et Dim pour les surmonter et c'était là au final tout ce qui comptait vraiment.

Dans un élan de courage, Sebastian se résolut ensuite à parler avec sa soeur d'une relation qu'il avait jusque-là gardé sous silence. Beau était un sujet qu'il tâchait de ne jamais aborder, sachant pertinemment que cette relation n'allait pas être approuvée par le clan Nichols. Ce dernier avait beau avoir passé des années sur les terres des faeries, les enfants n'en avaient pas moins été sensibilisés par leurs parents au caractère sournois du petit peuple, leur conseillant de ce fait de s'armer de vigilance. Si les Seelies étaient dangereux à leur manière, ils n'arrivaient pas à la cheville des Unseelies sur ce point et Sebastian n'avait pas besoin de se confier à qui que ce soit sur sa relation avec un génie de la cour Unseelie pour savoir que cette relation ne pouvait pas être acceptée pour ce qu'elle était aux yeux de Seb. Ses proches allaient forcément se faire du soucis pour eux et tâcher de le décourager quant à l'avenir de cette relation compliquée et au potentiel dévastateur. Néanmoins, Seb avait à coeur de parler de tout cela à Meg et pas seulement car il lui avait reproché d'avoir tut sa propre relation avec Dimitri. Il avait besoin d'en parler et quand il avait besoin de communiquer quelque chose à quelqu'un, dans 99% des cas, il se tournait vers Megara. Il en avait toujours été ainsi. « Je me souviens... » Une certaine tension lisible dans sa posture, Sebastian gardait son attention fixée sur l'expression de sa soeur, tâchant d'y décrypter le ressenti de cette dernière qui prenait de son côté sur elle pour conserver un ton neutre. « Je vois qui c’est, oui. Le génie, n’est-ce pas ? Ses yeux n’avaient pas la même couleur, aussi. » Seb obtempéra. « Oui, c'est bien ça » il craignait la réaction de sa soeur, mais il était déjà allé trop loin pour changer de sujet. « Et bien, lui et moi, on s'est beaucoup rapproché ces derniers temps, on est plus ou moins en couple en fait » il observait toujours sa soeur, mais plus du coin de l'oeil à présent. Il la suspectait de ne pas se réjouir davantage de cette nouvelle qu'il l'avait été lui-même lorsque la vérité avait éclaté à propos d'elle et Dimitri.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Lun 26 Sep - 19:35


I have many things to say
feat. Megastian
Tout est bien qui finit bien. Megara n'avait plus rien à cacher à son frère, et se sentait libérée de ce poids sur les épaules, que de devoir aborder le sujet d'un mariage avec Dimitri. Tant qu'elle avait le soutient de son aîné, la jeune femme se sentait prête à affronter la Terre entière. Même son impossible fiancé, oui. Leur relation est électrique, surtout avec la grossesse de la rousse qui a tendance à jouer avec ses nerfs, mais ça ne change rien à leurs sentiments mutuels, bien au contraire, et c'est lorsqu'elle voit le Lightwood endurer ses nuits agitées et ses crises hystériques sans l'incendier qu'elle réalise combien elle l'aime, et combien c'est réciproque. Néanmoins, assez parlé d'elle, et lorsque Sebastian affirma devoir parler d'une chose à Megara, les sens de la jeune femme furent en alerte. S'il se confie naturellement à elle depuis qu'ils sont tout petits, il y a toujours eu malgré tout un domaine plus difficile à aborder pour le brun : Celui des sentiments. Et quand il parle de Beau, "jeune" génie unseelie et accessoirement prince de la cour des ténèbres du petit peuple, la belle se raidit, demandant malgré tout confirmation à son frère pour être sûre de ne pas se tromper de personne. « Oui, c'est bien ça » Finit-il par confirmer, validant ainsi au passage les craintes de la jeune femme. « Et bien, lui et moi, on s'est beaucoup rapproché ces derniers temps, on est plus ou moins en couple en fait. » "Plus ou moins en couple". La belle inspire, tente de masquer sa nervosité. Evidemment. Sebastian a toujours entretenu un lien spécial avec l'unseelie, même lorsque Lehr venait fréquemment leur déconseiller de nouer des liens avec la Cour des Ténèbres. Mais visiblement, les avertissements de l'irlandais n'avaient pas suffit à tenir le jeune homme à l'écart du génie. « Seb... » Elle cherche ses mots, se redresse pour mieux s'asseoir à nouveau en face de son frère, plus correctement calée et ainsi, plus à même de parler avec son frère pour lui dire ce qu'elle pense de tout ça. Doucement, Megara tendit une main vers celle de Seb pour la poser à plat dessus, soupirant. Elle n'aime pas être en désaccord avec lui, mais elle déteste encore plus manquer d'honnêteté, alors, elle va droit au but: « Je ne fais pas confiance aux unseelies. On nous a maintes fois rappelé combien ils aiment manipuler la vérité à défaut de pouvoir mentir. » C'est probablement une des choses qu'ils ont le plus entendu au cours de leur enfance, à vraie dire, un des traits de leur éducation liée à leurs jeunes années passées en terre faerie. Avec le temps, les Nichols avaient appris à se promener là bas plus aisément que d'autres néphilims. Néanmoins, même eux devaient rester méfiants et éviter de jouer avec le feu, car si bon nombre des êtres du Petit Peuple étaient amis de la famille de Dylan et Flora, d'autres, ne voient en eux qu'une énième famille de mortels aisément manipulables. Du bout du pouce, elle caresse le dos de la main de son parabatai en relevant les yeux vers lui, et reprend doucement la parole: « Tu es bien sûr qu'il est honnête avec toi? » Et elle ne demande pas ça méchamment, la rousse, elle est sincèrement inquiète du sort de son grand frère, qu'elle ne veut pas voir souffrir. Comme elle, il n'est pas du genre sentimental, ou du moins, pas du genre à tomber amoureux. Si Megara sait que Dimitri est un homme honnête bien qu'ayant ses défauts, Sebastian peut-il en dire de même de Beau ? « Quoi qu'il advienne, tout ce que je veux, c'est ton bonheur. » Acheva-t-elle finalement, tout en soulevant la main du brun pour venir en embrasser le dos furtivement.


© MADE BY SEAWOLF.



AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mar 27 Sep - 10:51


Sans doute que c'était un peu hypocrite de sa part compte tenu du tapage qu'il avait fait en découvrant son couple avec Dimitri, mais en dépit de leur complicité, Seb ne s'était jamais beaucoup étalé sur le sujet de sa vie amoureuse avec Meg. Cela n'avait rien à voir avec une crainte quelconque qu'elle ne sache garder pour elle ses confidences. Il avait plus confiance en elle qu'en n'importe qui en ce monde. Non, ça n'avait strictement de rien personnel, c'était juste que de façon générale il n'appréciait pas de parler de ce genre de choses. Il n'avait jamais présenté qui que ce soit à ses parents, préférant garder ses histoires pour lui seul. Ce qu'il partageait avec Beau avait tenu du secret durant près de vingt ans et s'il se décidait à en parler à sa soeur aujourd'hui, c'était non seulement pour lui rendre à la pareille quant à ses propres confidences sur son histoire d'amour avec Dimitri, mais aussi car il était arrivé à un point où il était à son sens préférable qu'une personne au moins soit au courant de la partie qu'il avait commencé à jouer il y de cela des années. « Seb... » En dépit des efforts de cette dernière pour le dissimuler, Sebastian voyait bien que sa soeur ne se réjouissait pas le moins du monde d'une telle nouvelle. Pas qu'il attende une autre réaction de sa part. Il s'attendait à cela, l'avait toujours prédit et il ne lui en voulait pas. Il ne lui reprochait pas ses doutes et son inquiétude vis-à-vis d'une telle relation. Ils avaient l'un comme l'autre passés leurs petites enfances respectives sur les terres faeries. Ils avaient maintes fois été invités à être mis sur leur garde à propos du petit peuple et son habileté perverse à manipuler les mots. En tout point, la relation de Seb avec un génie laissait à penser qu'il venait de se jeter dans la gueule du loup. Meg poussa un soupire tout en refermant l'une de ses mains sur celle de Seb. Ce dernier baissa les yeux sur leurs deux mains. « Je ne fais pas confiance aux unseelies. On nous a maintes fois rappelé combien ils aiment manipuler la vérité à défaut de pouvoir mentir. » Il avait presque l'impression d'entendre leurs parents et ne pu s'empêcher de se sentir irrité par cette énième mise en garde. « Ce n'est pas une caractéristique propre aux unseelies. C'est vrai pour tout le petit peuple, Lehr compris, Lehr entre les mains duquel on pourrait tous les deux placer notre vie. On l'a déjà fait d'ailleurs. » Rétorqua-t'il, bien incapable de se taire. C'était plus fort que lui. Il poussa à son tour un petit soupire en s'efforçant de ne pas prendre la mouche. Meg ne lui voulait aucun mal, elle avait simplement à coeur d'éviter qu'il souffre d'une manière ou d'une autre. Du dos de son pouce, elle caressait sa main et Seb tâcha de s'abandonner à ce contact apaisant, fermant brièvement les yeux comme pour se retirer dans une obscurité rassurante, mais cette perspective se solda par un échec, la vision du visage de Beau s'imposant brusquement à lui. « Tu es bien sûr qu'il est honnête avec toi? » « Il m'aime » lâcha brusquement Sebastian, du tac au tac. Dieu sait qu'il n'était pas certain de grands choses et encore moins dans des temps aussi plongés dans l'incertitude, mais ça, il le savait. Beau avait une façon de le regarder telle qu'il ne pouvait pas avoir le moindre doute à ce sujet. « Quoi qu'il advienne, tout ce que je veux, c'est ton bonheur. » Sur ce, elle déposa un baiser sur sa main et Sebastian se détendit légèrement bien que demeurant toujours malgré lui sur la défensive. « Je sais. » Lâcha-t'il. Il laissa retomber sa main sur son couvre lit. « Et je sais que je peux pas vraiment me fier à Beau. Je ne suis pas stupide. C'est juste que... Je ne peux pas imaginer qu'il me veuile d mal. Il a une façon de me regarder... Comme si j'étais la personne la plus importante du monde à ses yeux, comme s'il était prêt à tout pour m'avoir. Parfois, ça en devient même effrayant, mais je le veux aussi » il le voulait lui. Il le désirait.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mer 28 Sep - 10:56


I have many things to say
feat. Megastian
C’est sur une pente délicate que s’aventurait finalement Sebastian en venant parler à Megara de sa relation avec un unseelie, mais elle s’efforçait de lui répondre avec douceur, délicate, lui rappelant néanmoins comme il l’aurait probablement fait avec elle si les cas avaient été inversés, combien on leur a dit que les unseelies sont dangereux. Les faeries en général, quoi qu’il en soit. Et au regard de son frère, la rouquine devine rapidement que même s’il l’écoute, il n’entend pas forcément, répondant un poil irrité : « Ce n'est pas une caractéristique propre aux unseelies. C'est vrai pour tout le petit peuple, Lehr compris, Lehr entre les mains duquel on pourrait tous les deux placer notre vie. On l'a déjà fait d'ailleurs. » A ces mots, Megara inspire, demeure dans un premier temps silencieuse. Récemment, si elle a bien appris une chose, c’est qu’il faut se méfier de tous les faeries, oui. Y compris Lehr, et ça lui brise le cœur de penser ainsi. Le regard vert de la jeune femme s’assombrit, et elle se garda bien de révéler à Sebastian qu’à vraie dire, lors de la nuit où Megara était partie se réfugier chez Lehr, il lui avait fait peur pour la première fois de sa vie, si atterré par le chagrin et la perte de Meira, qu’il en avait lancé une bouteille contre un mur sous ses yeux, haussant le ton envers elle, lui qui n’avait jamais agi qu’avec douceur envers la jeune Nichols. Non, elle ne voulait pas ressasser cette nuit durant laquelle Sebastian était, de son côté, à l’extérieur en train de se battre aux côtés de Dimitri et d’autres néphilims, nuit cauchemardesque durant laquelle Andrea autorise tous les meurtres au sein du Nouvel Ordre. Alors, c’est le cœur lourd qu’elle se contente de hocher la tête, en murmurant un : « Tu as raison » Lasse et incapable de lui tenir tête. Elle n’en veut pas à Lehr, elle sait elle-même qu’elle a hurlé ce soir-là, qu’elle a même été la première à jeter un verre. Mais oui, les faeries dans leur globalité sont imprévisibles. Mais elle a besoin de savoir, Meg, d’être sûr qu’il est honnête avec son frère, ce génie, et c’est presque aussi sec qu’elle a posé sa question que son parabatai lui répond : « Il m'aime » Si bien qu’un bref instant, elle cessa même de respirer. Il l’aime. Des mots lourds de sens, lourds de valeur, et pourtant, Sebastian les emploie envers Beau. Alors, elle hoche la tête, sans lâcher la main de son aîné. Jamais elle ne voudrait qu’il croie qu’elle ne le soutient pas, quand bien même est-elle inquiète. Jamais elle ne tiendra tête à Sebastian, et surtout sur le sujet de l’amour envers une créature obscure. Même s’il s’agit d’un unseelie. « D’accord. » Que pouvait-elle dire de plus ? Si ce n’est qu’elle ne veut que son bonheur, détail qu’elle ajoute, ses lèvres effleurant le dos de la main du grand brun qui se détendit à peine, visiblement toujours en difficulté à aborder ce sujet. « Je sais. » Il laissa retomber sa main, et Meg, de son côté, se contenta alors de croiser les bras. « Et je sais que je peux pas vraiment me fier à Beau. Je ne suis pas stupide. C'est juste que... Je ne peux pas imaginer qu'il me veuille du mal. Il a une façon de me regarder... Comme si j'étais la personne la plus importante du monde à ses yeux, comme s'il était prêt à tout pour m'avoir. Parfois, ça en devient même effrayant, mais je le veux aussi » Entendre son frère de la sorte ne l’inquiétait pas, à vraie dire. Pour la première fois, Sebastian employait des mots forts à l’encontre de quelqu’un, créature obscure ou non, et à cette pensée, le cœur de Megara devint plus léger. La jeune néphilim se redresse finalement pour revenir s’allonger dans le lit de son frère, se calant de manière à ne pas être dérangée par son ventre. « Je sais que tu n’es pas idiot, et je sais que tu sauras agir comme il faut en toute situation, Seb. Je te fais confiance. Tu le sais, n’est-ce pas? » Question plutôt rhétorique, à vraie dire. Elle sait qu’il lui fait confiance, et il le sait en retour. La main de la rouquine se porte simplement à son avant-bras, où est située sa rune de parabatai. Leur rune. C’est un serment qui ne se rompt jamais, et qui va bien au-delà de la confiance. « Je peux dormir ici ? » Qu’elle demande finalement en relevant son regard vers les yeux clairs de Sebastian, comme si elle passait d’un coup du coq à l’âne.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 15, 830 mots


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Mer 28 Sep - 18:12


Sebastian savait pertinemment qu’il avait une réputation d’imprudent. Combien de fois s’était-il fait réprimandé par ses parents ou encore par Lehr pour avoir commis un acte qualifiable d’imprudent ou de dangereux ? Plus qu’il n’aurait pu les compter. Il ne s’agissait guère là d’une question d’immaturité ou d’un manque de réflexion. Seb n’était pas plus bête qu’un autre et ses proches le savaient bien. La vérité c’est qu’il aimait à se laisser guider par ses pulsions. Il se faisait confiance, obéissant à son corps et à son instinct. Parfois, il s’y faisait avoir, bien sûr, mais il avait tendance à croire que ça lui réussissait tout de même. L’appréhension de Meg quant à l’annonce de sa relation avec Beau était à la fois logique et compréhensible. Pour avoir entendu ce discours des dizaines de fois, il avait bien conscience que le petit peuple n’était pas fiable. Ses années passées en terres faeries l’avaient rendu largement plus tolérant envers ces derniers que bon nombre de chasseurs d’ombres, mais il était bien loin néanmoins de se laisser endormir par sa petite enfance aux côtés du petit peuple. Rien n’était sûr avec eux, ce qui était un comble vu qu’ils n’étaient pas capables de mentir. Le danger à leur propos demeurait dans les trésors d’imagination et de perversité qu’ils savaient déployer pour palier à ce petit « soucis technique ». Ils avaient tous développés cette habileté à se jouer des mots pour parvenir à leurs fins en prenant de discrètes libertés à propos de la vérité vraie. Mais les membres d’un peuple lavé de toute forme d’innocence n’étaient pas forcément malhonnêtes. Lehr en était un bon exemple. Il avait toujours été là pour eux, se montrant aussi furieusement protecteur envers eux que leurs parents eux-mêmes. « Tu as raison » il ne fit guère de commentaires, se suffisant des mots prononcés par sa soeur. Et il pouvait lire l'appréhension sur le visage de sa petite soeur. Ce besoin de le savoir heureux et en sécurité. Et il l'aimait tellement. En dépit de son irritation momentanée, il comprenait son ressenti et il l'aimait pour cela. Il m'aime avait-il lâché sur un ton qui ne souffrirait pas la moindre contestation. Beau l'aimait. C'était là une vérité que l'Unseelie était bien incapable de lui dissimuler. Il n'avait jamais eut besoin de prononcer ces mots quand bien même il l'avait tout de même fait à plusieurs reprises. Seb le savait sans qu'il daigne ouvrir sa bouche. Il le savait à la vue de ce regard empli d'un désir si intense qu'il en semblait presque chargé de danger et de ses cheveux blonds qui rosissaient d'émotion à son approche. Beau était peut-être doué pour user des mots et défigurer les vérités de ses longs doigts, mais il n'avait jamais sut dissimuler son amour à Seb. Et le ton de ce dernier alors qu'il étalait cette vérité incontestable sous les yeux de sa soeur avait été si chargé d'assurance et d'aplomb qu'elle n'y trouva rien à redire. « D’accord. » Il sentait qu'elle prenait sur elle en dépit de ses appréhensions. Elle se refusait à faire front contre lui, mais elle n'en demeurait pas moins inquiète, il le voyait bien. Elle voulait son bonheur, évidemment, mais ils avaient déjà perdus une soeur. Le souvenir de Pandora était encore si vif que Seb s'attendait presque parfois à la voir dans les couloirs de l'institut, sa chevelure blonde volant derrière elle. Elle n'était plus là et leurs vie, leur existence de chasseurs d'ombres, n'avait jamais parue plus sombre et douloureuse qu'à présent. Sebastian se retrouvant coincé entre les griffes effilées d'un Unseelie épris d'amour pour lui, personne n'avait besoin de cela. Conscient de cette vérité et désireux d'apaiser les craintes de sa soeur, mais aussi inconsciemment les siennes, Seb repris la parole.

Il lui expliqua combien les regards de Beau étaient éloquents et chargés en émotion. Combien ces derniers ne laissaient guère place au doute imposé par sa nature de génie. Il lui expliqua qu'il n'en était guère aveuglé pour autant, qu'il n'oubliait pas les avertissements quant à la nature manipulatrice des faeries, mais qu'il ne pouvait se résoudre à croire que Beau lui veuille du mal. On ne peut aimer quelqu'un si fort et être capable de le blesser. Cela ne faisait pas sens. Il avait tendance à oublier qu'un surplus d'amour peut se révéler tout aussi dangereux qu'une haine telle qu'elle en aveugle celui qui la ressent. Que l'amour et la cruauté pourront toujours cohabiter dans un même corps. « Je sais que tu n’es pas idiot, et je sais que tu sauras agir comme il faut en toute situation, Seb. Je te fais confiance. Tu le sais, n’est-ce pas? » De ses doigts, elle effleura la rune de Parabatai, symbole permanent de leur lien, de leur promesse. Cette rune dont la simple suffisait à déclencher en lui un déluge d'émotions tel qu'il en bouleversait momentanément tous ses sens. Sebastian plongea son regard bleu dans le regard vert de Meg. « Bien sûr que oui et tu es la personne en laquelle j'ai le plus foi en ce monde, Meg. Je ne douterais jamais de toi. » Sur ce, il lui adressa un beau sourire dans lequel se débattait tout l'amour qu'il lui portait, toute son affection et son dévouement éternel envers elle. « Je peux dormir ici ? » Bien qu'il n'y ait là rien de franchement amusant, cette question soudaine arracha à Sebastian un petit rire. L'interrogation de Meg l'amusait de par sa quasi-inutilité. Elle avait tant de fois dormi dans sa chambre et vice-versa d'ailleurs que c'était presque la sienne également. De même qu'elle avait passé le pas de la porte sans s'embêter à frapper avant, elle n'avait pas besoin de lui demander la permission pour s'inviter pour la nuit. Il y aurait toujours de la place pour elle. « T'as même pas besoin de le demander » répondit-il simplement avant de se pencher pour lui planter un baiser sur le front. Lorsqu'il se recula, son regard demeurait planté dans le sien et il croyait presque les paroles qu'il prononça lorsqu'il rouvrit la bouche. « Ca va aller, toi et moi. Nous tous. On va s'en sortir. » Et il faisait allusion à leurs existences dans leur globalité. Pandora. Son histoire à elle avec Dimitri. Son histoire à lui avec Beau. Tout. Ils se devaient d'y croire, car qui d'autre allait le faire ? Ils devaient croire que rien ne pouvait leur résister tant qu'ils demeuraient ensemble, soudés comme au premier jour. Il attendit un signe d'approbation quelconque de la part de Megara avant de se lever de son lit, se mettant debout. « Tu veux que je te prête un truc pour dormir ? » Parmi ses tenues de combat mêlées dans un foutoir organisé à ses vêtements civils, il devait pouvoir trouver sans mal des sweat-shirts à lui suffisamment larges et confortables pour que sa soeur parvienne à s'y sentir bien.


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Jeu 29 Sep - 15:50


I have many things to say
feat. Megastian
Comment pouvait-elle décemment faire la morale à son grand frère, elle qui a toujours été la première à défendre la cause du Petit Peuple ? Megara aurait pu se retrouver dans cette même situation si elle n’était pas tombée amoureuse de Dimitri. Son attachement envers les faeries aurait largement pu la pousser, un jour, s’amouracher d’un immortel du Petit Peuple. Elle a bien été capable de s’attacher à Lehr avec autant de sincérité qu’elle aime Sebastian ou même Dimitri. Son attachement envers le petit frère de l’irlandais, par ailleurs, avait maintes fois frôlé l’ambiguïté, sans jamais se confirmer, et pourtant, Dieu sait qu’il est loin d’être aussi doux que son aîné, voire parfois même assez dur dans ses mots envers les mortels.  Alors, tout ce qu’elle fut capable de dire à Sebastian était qu’il avait raison. Parce que jamais elle ne pourrait le contredire sur le fait que Lehr lui-même leur avait conseillé de ne pas lui faire confiance, de ne faire confiance à personne dans le Petit Peuple. Avec lui, elle a de toute évidence lamentablement échoué. Sebastian sembla se contenter de cette réponse de la part de la rouquine. Puis il ajouta que Beau l’aimait, et la certitude avec laquelle le jeune homme imposait cette affirmation finit par convaincre Megara, bien que celle-ci demeure méfiante sans pour autant le dire à son frère. Elle ne se méfie pas des sentiments du génie, évidemment, mais plutôt de la façon qu’il peut avoir d’aimer son frère aîné. Le petit peuple n’a pas toujours la même manière de voir les choses que les mortels, tout simplement parce qu’ils ne vivent pas  de la même façon. Elle pourrait aussi bien lui dire qu’il faut qu’il se fasse à l’idée de vieillir sans que Beau ne prenne jamais la moindre ride, un des inconvénients de ce type de relation, mais elle se doute que Sebastian a déjà largement conscience de ce paramètre, et qu’il serait cruel de la part de la jeune femme de lui rappeler ce détail. Elle préférait simplement clore le sujet, lui ayant déjà largement fait part de son appréhension. Perdre Pandora l’avait déjà déchirée, mais perdre Sebastian équivaudrait littéralement à détruire Megara. Sans son grand frère, son parabatai, la jeune femme n’était qu’une coquille vide, voilà pourquoi elle ne manque pas de lui rappeler combien elle a confiance en lui, et surtout, qu’il peut lui faire confiance à elle. A ces mots, Sebastian vint capter le regard vert de Meg, répondant le plus sérieusement du monde « Bien sûr que oui et tu es la personne en laquelle j'ai le plus foi en ce monde, Meg. Je ne douterais jamais de toi. » A ces mots, dont elle a pourtant bien conscience depuis sa plus tendre enfance, la jeune fille soupire, comme allégée d’un poids qui s’était brièvement appuyé sur ses frêles épaules. Elle lui retourna alors simplement son sourire en hochant la tête, venant s’allonger dans le lit de son frère en demandant la permission de rester avec lui ce soir. Question stupide, quand on y réfléchit bien. C’est juste que depuis qu’elle est enceinte, elle a l’impression de ne pas s’imposer seulement elle, mais également les deux petites qui font qu’elle est si … Enorme, il faut l’avouer. Dire qu’elle n’en est qu’à la moitié. Néanmoins, comme elle s’y attendait, Seb répondit immédiatement « T'as même pas besoin de le demander » , venant effleurer son front du bout des lèvres, ce qui arracha un sourire à la rouquine. Dans ces moment-là, elle a l’impression d’être à nouveau une enfant, réconfortée et couvée par son grand frère, son modèle. Reculant son visage, à nouveau, leurs regards s’accrochaient, le bleu dans le vert, le vert buvant l’expression rassurante de son aîné ainsi que ses mots lorsqu’il dit : « Ca va aller, toi et moi. Nous tous. On va s'en sortir. » Malgré elle, un soupir lui échappe, lèvres pincées. Pourquoi faut-il que leur vie soit si compliquée ? Parce qu’ils sont des néphilims, parce que rien n’est fait pour être simple pour eux, parce que le sang de l’ange court dans leurs veines, et pour ça, jamais Megara ne voudrait changer de vie pour devenir terrestre. Parce que malgré toutes les difficultés, elle sait que tout ça vaut la peine d’être vécu. Son sourire devint plus  affirmé, alors qu’en retour au baiser qu’il a posé sur son front, elle embrasse la joue de son frère. « Tant qu’on sera là l’un pour l’autre, tout ira bien. » Tant qu’ils veilleront l’un sur l’autre, et cette promesse est éternelle, allant bien au-delà du serment qu’ils ont fait dans les cercles de feu à l’adolescence. Sebastian se redressa, et en s’appuyant sur une main, Meg elle s’installa assise sur le lit. « Tu veux que je te prête un truc pour dormir ? » Baissant les yeux sur son haut, elle grimaça en constatant l’énormité de son ventre. « Tu penses avoir assez large ? »  Qu’elle demande avec un petit rire tout en passant ses mains sur l’espèce de ballon qu’elle a en guise de bidou. Au passage, elle attrape son téléphone, envoie un message à Dimitri pour qu’il ne s’affole pas en voyant leur chambre vide à son retour de mission. Avec le temps, il avait pris l’habitude de la voir disparaître dans la chambre de Seb, surtout après le départ de Pandora, mais elle voulait lui épargner une inquiétude inutile. « Tessa est rentrée, au fait. » Qu’elle annonce en s’allongeant à nouveau en attendant que son frère lui trouve des vêtements. Leur sœur avait disparu pendant tout l’été, et venait seulement de se manifester. « Il faudra que tu fasses attention à elle… J’ai peur que sa rage envers Halloway la pousse à s’aventurer en terrain dangereux seule. » Et comme elle ne pouvait pas s’occuper de veiller sur la plus jeune Nichols elle-même à l’extérieur …


© MADE BY SEAWOLF.

Post 17, 1039 words


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Ven 30 Sep - 9:16


S'il n'avait pu s'empêcher de se trouver légèrement irrité par tous propos pourtant justifiés sous entendant que Beau puisse avoir des intentions néfastes à l'égard de sa personne, Seb n'aurait jamais pu en vouloir à Meg d'avoir des doutes. Comment faire autrement ? Il en avait lui-même, bien qu'il s'efforçait généralement de les refouler dans un coin de son esprit. Il était dans leur nature de se méfier. Ils en savaient beaucoup trop sur le petit peuple pour faire preuve d'une naïveté aussi enfantine que foncièrement dangereuse à leur propos. Seb acceptait les doutes et appréhensions de sa soeur, n'y voyant là rien d'autre que la manifestation de son affection envers lui. Elle ne lui faisait pas la leçon à la manière de leurs parents, pas plus qu'elle ne sous entendait qu'il était forcément en train de se faire à voir. Elle tâchait juste de s'assurer qu'il ne perde pas trop de plumes dans cette histoire et comment aurait-il pu lui en vouloir pour cela ? C'était ce qu'ils faisaient tous les deux. Ils se battaient ensemble, mais ils se protégeaient aussi l'un l'autre. Toujours. Et ce fut d'ailleurs ce qu'il lui dit avant de se lever de son lit. Qu'il avait foi en elle, en lui, en eux. Qu'en dépit de tous les évènements difficiles passés et à venir, il avait confiance en leur duo pour traverser tout cela et en ressortir plus forts qu'ils ne l'étaient d'ores et déjà. Il avait besoin de croire qu'ils sauraient faire la différence et qu'un jour, ils se rappelleraient de cette période le coeur plus léger. Il avait besoin de croire qu'il y avait un après tout ça et que si, leur vie ne serait jamais exemptée de tout danger, ils vieilliraient ensemble, ils verraient grandir les filles de Meg et peut-être qu'il aurait des enfants lui-même... Seb ne laissa pas le fantasme aller plus loin, se raccrochant à sa réalité, à son présent. Il planta un baiser sur le front de sa soeur et en guise de réponse à ce geste d'affection, elle lui en fit un sur la joue. « Tant qu’on sera là l’un pour l’autre, tout ira bien. » Seb acquiesça de la tête, son regard bleu brulant d'une détermination confiante mêlée à une large dose d'affection à l'égard de sa petite soeur. « Exactement » dit-il avant de s'éloigner de sa soeur en se levant du lit. Dans un réflexe, il commença à esquisser un pas vers sa penderie. S'il n'avait plus besoin de prendre une douche, il devait se changer pour dormir et demanda par la même occasion à sa soeur si elle voulait qu'il lui file quelque chose. « Tu penses avoir assez large ? » Seb se mordit la lèvre en allant se planter devant son armoire. « Peut-être » lança-t'il en commençant à farfouiller dans ses affaires, déplaçant les piles de vêtements soigneusement pliés, chiffonnants les étoffes, mettant le bordel. Il n'avait jamais été très ordonné comme garçon en témoigne la pagaille ambiante. Il attrapa au passage un tee-shirt en coton et un pantalon de survêtement pour lui et inspecta le fond de sa penderie à la recherche de vieilles affaires. Durant un temps, il avait pris l'habitude de dormir dans des sweat-shirts assez larges qu'il enfilait par dessus un caleçon et s'il avait des vêtements susceptibles de couvrir le ventre de sa soeur, c'était de ce côté là qu'il lui faudrait chercher. « Tessa est rentrée, au fait. » Seb se figea brusquement, ses doigts se refermant davantage sur les vêtements qu'il tenait dans sa main. Il avait passé l'essentiel de sa journée dehors à écarteler du démon comme bien souvent, ce qui expliquait son ignorance vis-à-vis de ce fait franchement important. Sebastian dut se retenir de ne pas quitter la pièce pour foncer voir la plus jeune de ses soeurs. Il était partagé entre joie, soulagement et colère. Savoir Tess à la maison l'apaisait considérablement, mais il n'avait pas encore totalement décoléré de son départ. « Il faudra que tu fasses attention à elle… J’ai peur que sa rage envers Halloway la pousse à s’aventurer en terrain dangereux seule. » Seb poussa un gros soupire alors qu'il mettait enfin la main sur les sweat-shirts qu'il recherchait. Il comprenait totalement la colère dévorante de sa soeur pour ce foutu Holloway. Il la partageait même, c'est tout juste s'il ne faisait pas des rêves aussi sanglants que jouissifs dans lesquels il lui arrachait le coeur de la poitrine. Sebastian attrapa un pull délavé et un pantalon de pyjama en soie bleu nuit qu'il cala sous son bras avant de faire volte face. « T'inquiètes, je ne la lâcherais pas d'une semelle » et il exagérait à peine. Sur ces mots, Sebastian réduisit en quelques pas l'espace entre son lit et sa penderie et tendit à sa soeur le sweat-shirt et le pantalon. « Tiens, je crois que ça devrait aller. »


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
49/77  (49/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOMegara N-Lightwood

Je suis à Chicago depuis le : 17/04/2016 et j'ai déjà payé : 1024 factures et gagné : 1615 gains. Il paraît que : Holland Roden est mon double. Schizo je joue aussi : Thyia Zacharias. On m'appelle : Dreamy/Mélanie et pour mon profil je remercie : balaclava (ava) + moi-même (sign).

Je suis : mariée à Dimitri Lightwood, éperdument amoureuse de lui, après s'être tournés autour pendant bien trop longtemps. La rousse a la bague au doigt.

“I won't apologize for the
FIRE IN MY EYES
Megara, 3ème née de la grande lignée des Nichols, lignée de chasseurs d'ombres longtemps dénigrés parce qu'ils ont rejoint la Résistance très tard, en 1996. Certains les disent lâches, Meg pense que tout vient à point et qu'il était temps pour la famille de faire ses preuves. ⊰ Entre 1990 et 1996, elle a vécu avec sa famille au sein d'un groupe de Faeries, et se sent de ce fait particulièrement proche des créatures obscures et des immortels. Ce phénomène l'a rendue mature très jeune ⊰ De toute sa famille, celui dont elle est le plus proche est son frère aîné Sebastian, d'un an de plus qu'elle. Ils ont toujours été absolument inséparables, et il est devenu son parabatai à l'âge de 16 et 17 ans. ⊰ Se bat avec des dagues jumelles légèrement incurvées outre les lames séraphiques ⊰ Grande acrobate, dans ses combats il est difficile de l'attraper. ⊰ Insaisissable, elle a eu de nombreuses conquêtes mais n'a jamais été amoureuse, jusqu'à Dimitri Lightwood ⊰ Elle ne supporte pas qu'on insulte une créature obscure devant elle, et ne se gêne pas pour recaler la personne assez sèchement. ⊰ C'est une grande sensible à tout ce qui l'entoure, et ses parents pensent que c'est lié au fait qu'elle ai grandi avec les Faeries.

OU QUE TU AILLES, J'IRAIS.
“Où tu mourras, puissé-je y mourir, qu'à tes côtés je sois enterré.
Que l'Ange m'inflige son courroux, et plus encore,
Si toi et moi étions séparé par quelque raison sinon la mort“ Parabatai.



I'M A KING AND YOU'RE A QUEEN
and we will stumble through heaven“
Elle connaît DIMITRI depuis près de vingt ans, l'a toujours côtoyé, apprécié malgré leurs différences. Le mur qu'il s'est construit constituait un challenge pour Megara, qui s'est juré de le briser, tout comme elle voulait briser ses convictions en lesquelles les créatures obscures seraient toutes mauvaises et indigne de confiance. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à ce qu'inconsciemment, il suscite aussi quelque chose chez Meg : Des sentiments. La rouquine vive et souriante est tombée amoureuse du brun froid dont la famille possède une histoire lourde. Coup de foudre à retardement, 20 ans pour développer un amour aussi tardif que puissant. Ils sont fiancés depuis juillet, et elle a accouché de leurs jumelles, Clarissa et Leandra, le 22 novembre.


THE FAMILY
si vis pacem, para bellum.“
La famille Nichols, chaotique, à la fois unie et détruite. SEBASTIAN est non seulement son frère aîné, mais également son parabatai. Depuis la naissance, leur proximité est telle qu'ils sont assimilés à des jumeaux, malgré leur année de différence. C'est son âme sœur, sa moitié, son essentiel, l'être le plus important de son existence.+ TESSA c'est la plus jeune, la prunelle de ses yeux. A quinze ans, elle a échoué avec son frère pour la protéger d'un démon. Depuis, sa vie est liée à un poison. Depuis, elle veille sur elle plus que sur sa propre vie.+ Sa seconde soeur, PANDORA, son opposé. Leurs avis divergent constamment. La blonde, la rousse. La rebelle, et l'obéissante. La rancune demeure venant de Pandora, depuis l'échec de Megara et Sebastian pour protéger Tessa. Leur lien s'est détruit quand la plus jeune est tombée amoureuse d'un obscur. Quand elle a passé chez l'ennemi. Et pourtant, Megara ne cessera jamais de lutter pour la récupérer. Et l'aîné, le détaché, TERRENCE, celui qui refuse de prendre part à une guerre alors que sa famille a besoin de lui. Malgré tout, Meg l'aime profondément. + CORDELIA, la jumelle d'une autre mère, le même nom, pas le même sang, la faerie dont les parents ont lutté aux côtés de la Rébellion et en ont péri. Sa sœur, envers et contre tout.


LES REBELLES
pulvis et umbra sumus“
EMMA, c'est sa meilleure amie depuis l'enfance, dès son arrivée à l'institut, la jeune de Lornet l'a accueillie à bras grands ouverts, quand tous les autres lui tournaient le dos à cause de son nom. S'il n'y avait pas eu Sebastian, elle aurait probablement demandé à la jeune fille de devenir sa parabatai. + DEMETRIA, une de ses meilleures amies avec Emma, et la jumelle de Dimitri. Elles se connaissent depuis toutes petites, et ont toujours combattu côte à côte. Un froid subsiste cependant depuis que Meg est en couple avec son frère, comme elle ne le lui a pas dit avant. +


LES INSIPIDES
Dura lex, sed lex.“
De sa naissance à ses six ans, Megara a grandi au sein de Faeries. LEHR est l'un d'entre eux, et il est ce qui s'apparente le plus à sa famille en dehors des Nichols, son protecteur, et son ami. +


LES OBSCURS
Ave atque vale“
Elle méprise TIMOTHY et n'aspire qu'à sa destruction. Il a voulu la tuer, lui a pris sa soeur, a torturé son petit ami... S'octroyant la place de choix de "tête à abattre" aux yeux de la rouquine.
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Ven 30 Sep - 23:10


I have many things to say
feat. Megastian
« Exactement » Sebastian semblait croire en cette vérité tout autant que sa soeur, ou tout du moins l'un comme l'autre y croient dur comme le fer. Tout ira bien, au final. Ils arriveront à trouver un semblant de vie paisible, de stabilité dans leurs vies. La seule chose qu'ils peuvent faire, pour l'instant, c'est vivre. Avec acharnement, profiter de chaque seconde que la vie leur apporte et leur laisse sans la perdre auprès d'obscurs, de créatures du Nouvel Ordre, ou de démons. Ils laissent alors ces histoires derrière eux, les enfants Nichols, et la rouquine demande finalement à son frère s'il a des vêtements assez larges pour qu'elle puisse dormir dedans. « Peut-être » Qu'il dit tout en fouinant dans son armoire déjà, s'étant levé pour rejoindre l'autre bout de sa chambre aussitôt. Megara l'a suivi du regard, silencieuse, jusqu'à ce qu'elle mentionne le retour de Tessa à l'institut depuis peu.  Elle devine en le voyant se figer, elle sait déjà ce qu'il pense. L'été a été un véritable enfer pour les deux Nichols. Non seulement avaient-ils perdu leur petite soeur, mais ils avaient également réussi à se mettre le reste de leur fratrie à dos, leurs parents seuls ayant compris qu'ils avaient agi pour protéger Pandora. Si Jonathan, égal à lui-même, s'était contenté de se tenir à l'écart du chaos, Tessa, elle, avait pris la fuite. Leur Tessa, leur petite lumière, celle qu'ils se sont promis de protéger plus que quiconque, ils ont été contraints de la laisser partir, impuissants, faisant face aux conséquences de leurs erreurs, comme ils l'avaient déjà fait avec la cadette à l'adolescence, lorsque celle-ci s'était retrouvée entre les griffes d'un démon supérieur. Au silence de Sebastian, Megara ne répondit que d'un soupir discret, se doutant ainsi du ressenti de son parabatai comme s'il était sien. Puis, la rousse crut judicieux de préciser sa pensée, de révéler ses craintes quant à la colère de la jeune fille face à Timothy Halloway. Tous les Nichols étaient furieux, l'institut entier pleurait le départ d'une néphilim, mais Tessa a toujours été la plus proche de Pandora, la plus à même de la canaliser. La rouquine fixait le plafond d'un air las au moment où le brun se tourna à nouveau vers elle, s'attirant ainsi son regard vert. « T'inquiètes, je ne la lâcherais pas d'une semelle » Et elle sait combien il peut pister Tess lorsqu'il s'y met. La mine bien sérieuse, elle hoche doucement la tête de haut en bas. « Je sais. » Elle ne s'inquiète pas. Pas pour lui en tout cas, mais d'avantage pour Tess et son désir d'indépendance et de vengeance. Seule, elle est bien trop vulnérable, et même si Megara sait qu'elle déteste être vue comme malade, il faut se rendre à l'évidence: Elle l'est. La jeune femme s'appuya d'avantage sur ses mains pour se redresser lorsque Seb lui tendit des vêtements amples pour dormir « Tiens, je crois que ça devrait aller. » Se redressant pour se lever, elle examine le contenu de la tenue tout en allant se cacher dans la salle de bain. « Ça ira, oui, je suis pas encore assez grosse pour remplir tes sweats. » Dit-elle en se changeant, constatant rapidement qu'elle a même de la marge encore, peut-être deux mois avant de commencer à se sentir à l'étroit même dans les vêtements de son frère qui est pourtant bien plus grand et bien plus large qu'elle. Le colosse et la crevette, ça a participé à faire d'eux un tandem de choc. Rapidement, Meg sort de sa cachette, faisant un petit tour sur elle-même en riant, comme si elle se présentait dans sa robe de mariée. En quelques pas déjà, elle avait rejoint son frère, changé également, et elle escaladait son lit pour retourner s'allonger sous les draps, pelotonnée contre son aîné de façon à ne pas le déranger avec ses futures nièces. « Y a encore cinq ans, jamais j'aurais cru qu'on en serait tous là. » Qu'elle dit en fermant les yeux, soupirant devant cette profonde vérité. Aussi bien pour le positif comme le négatif, rien n'allait dans le sens que Meg l'imaginait. Trouver l'amour auprès de son ami d'enfance, perdre sa petite soeur, avoir des enfants, Sebastian aimé d'un Prince Unseelie... La vie réserve son lot de surprises pour les petits chasseurs d'ombres qu'ils sont. « Tu me réveille si je prends trop de place? » Elle ouvre un oeil, sourit à son frère, la mine déjà toute endormie, et referme les yeux. Elle ne bouge pas de l'institut, Meg, mais la grossesse l'épuise assez pour lui donner l'impression d'avoir passé la nuit dehors. Mais elle dort apaisée, ce soir. Comme chaque fois qu'elle dort auprès de l'autre moitié de son âme.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 19, 845 words


AND I DON'T WANNA LIVE FOREVER
MEGARA ⊰ Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me?

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
51/77  (51/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MANET ULTIMA CAELO
MANET ULTIMA CAELOSebastian R. Nichols


THERE'S JUST NO POINT IN
HATING SOMEONE YOU LOVE

Je suis à Chicago depuis le : 18/09/2016 et j'ai déjà payé : 274 factures et gagné : 835 gains. Il paraît que : aaron est mon double. Schizo je joue aussi : Sirius, le mâle alpha axé nouvel ordre. On m'appelle : MONTCLAIRE (leslie) et pour mon profil je remercie : timeless., tumblr, astra.

Je suis : pansexuel


SEBASTIAN RAPHAEL
NICHOLS LOVELACE

fils (second enfant) de DYLAN et FLORA (née Lovelace) Nichols. • il a passé sa petite enfance (jusqu'à l'âge de sept ans) en terres faeries où ses parents s'étaient retirés, conférant à leur lignée une réputation de lâches. Seb, lui, n'a jamais vu les choses ainsi. • sa famille a fait son retour au sein de la rébellion en 1996 lorsqu'ils ont quittés les terres des fées pour s'installer au sein de l'institut de Chicago, repère des rebelles. • Seb a toujours été un garçon impulsif et turbulent, brave et intuitif. Il semble émaner de lui un feu intérieur bien incapable de s'éteindre. • dès qu'il a été en âge de le faire, il s'est jeté à corps perdu dans l'entrainement, bien décidé à devenir un bon chasseur d'ombres, un guerrier émérite. • il a intégré par la suite un groupe de combat dirigé par son meilleur ami et futur beau-frère, DIMITRI. • il est le parabatai de sa soeur cadette MEGARA depuis que celle-ci a atteins l'âge de procéder à la cérémonie. Elle est la seconde partie de lui, ils forment un tout. • Seb est un garçon farouchement fidèle et protecteur, en amour comme en amitié. Il est foncièrement entier. Quand il aime, il ne change pas d'avis. • il se conçoit comme un guerrier, un roc, un être de confiance à même de vous épauler. S'il aime rassurer les autres, il aime moins être lui-même rassuré. Il est très fier et tiens à toujours faire preuve de force et d'assurance. • il est plongé dans la guerre jusqu'au cou et bien décidé à en découdre même s'il doit y laisser sa vie. • il est pansexuel et fait de façon générale preuve d'ouverture d'esprit. Il n'est pas homme à verser de jugement. • pour avoir été élevé parmi eux, il accepte totalement les créatures d'obscures et se montre très tolérant à leur égard. • tolérant, il l'est tellement qu'il est tombé éperdument amoureux d'une fée de la cour unseelie, un génie du nom de BEAU.



THERE'S NOTHING MORE IMPORTANT
THAN THE BOND OF FAMILY NICHOLS

FLORA (maman) DYLAN (papa) MEGARA (sa soeur, son binôme, sa parabatai, il ne peut imaginer sa vie sans elle) PANDORA (sa petite soeur, devenue obscur qu'il aime malgré tous les conflits qui subsistent depuis toujours entre eux) TESSA (la petite dernière, le bébé, c'est sa princesse, son bijou, il n'aspire qu'à la protéger) CORDELIA (sa soeur adoptive) JONATHAN (son frère aîné)



IT'S SO HARD TO BREAK
SOMEBODY'S HEART

BEAU est un génie de la cour unseelie qu'il connait depuis son enfance. Seb en est éperdument amoureux, mais leur relation est compliquée. Ils étaient ensemble, vivant une idylle gardée secrète, mais Seb a finit par rompre à cause de différents d'apparence insurmontable. Il n'a pas pris cette décision de gaieté de coeur, il est toujours très amoureux et chaque nouvelle journée passée en tant que célibataire à un gout d'épreuve.



FRIENDS

DIMITRI (son meilleur ami, le père de ses petites nièces adorées et son beau-frère en devenir, rien que ça) DEMETRIA (sa bonne copine et partenaire de mission) EMMA (une bonne copine, ex flirt, avec qui il a la confidence relativement facile) PERLE (un autre membre de leur petit groupe en qui Seb voit une autre soeur)

HATE

DIMITRI (l'obscur qui a perverti l'esprit de sa soeur, l'arrachant aux siens, dans ses rêves, Seb le tue à chaque fois) JAMES (entre eux, ça n'a jamais vraiment collé, une mésentente presque physique, inexplicable et ne cherchant guère à être élucidée. aujourd'hui qu'il a révélé son vrai visage, Seb l'exècre plus que jamais et n'aurait pas de scrupule à l'éliminer au combat si l'occasion se présente)
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   Sam 1 Oct - 17:02


Seb ne s'arrêtait jamais de culpabiliser pour tout, comme s'il ressortait de ce sentiment de flagellation perpétuelle une forme de soulagement. Comme s'il aimait à se punir encore et encore, sans arrêt, pour ce dont il ne devrait guère porter toute la responsabilité. Sa culpabilité vis-à-vis de ce qui était arrivé à Pandora venait s'ajouter à celle qu'il emmagasinait déjà depuis des années, celle reliée à l'accident concernant. Tessa qui ne cesserait jamais de souffrir par ce qu'il estimait être sa faute. Alors qu'il s'ancrait dans un silence dévastateur à l'époque de l'accident, ses parents étaient venus leur parler à lui et Meg, les prenant à part, tâchant de les délester du poids qui pesait désormais sur leurs épaules encore frêles. C'est un accident, Sebastian, tu n'aurais rien pu faire. Tu n'étais préparé. Ce n'était pas sensé arriver. C'était ce qui lui avait seriné sa mère, d'une voix ferme quoique nappée de tendresse. Elle n'avait eut de cesse de parler, de lui rabâcher qu'il n'était à cette époque guère préparé à affronter un démon supérieur, le couvant de son regard bleu, passant une main affectueuse dans sa chevelure brune. En dépit de ses efforts et de ses arguments pourtant diablement cohérents, il n'avait sut se défaire du poids de sa culpabilité et il vivait encore avec aujourd'hui. Cette dernière revenait au galop dès qu'il posait le regard sur la plus jeune de ses soeurs. Il n'avait jamais cessé de se reprocher ce qui s'était passé, développant de ce fait un besoin encore plus viscéral de la protéger. Et il n'avait de cesse d'échouer en ce sens. Il avait échoué en perdant Pandora et avait réitéré l'expérience quand Tessa avait pris la fuite. A chaque fois que Seb se persuadait qu'il ne pouvait pas davantage se reprocher son incompétence à tenir sa famille loin du danger, les évènements jalonnant son existence ne manquaient pas de lui rappeler qu'il avait tord. Naturellement cependant, ses échecs éprouvants ne l'empêchaient pas de persister. Il n'avait pas le choix. Personne n'avait jamais dit que la vie de chasseur d'ombre était facile, mais il devait reconnaître que ces derniers temps, elle lui apparaissait comme étant plus dure que jamais. « Je sais. » Seb se sentait soudain particulièrement épuisé. Peut-être était-ce dut à l'approche imminente du moment de roupiller, à moins que cette discussion chargée en émotions diverses n'est achevé de le vider de son énergie après une énième journée bien remplie. Il y avait des deux, sans le moindre doute. Sebastian tendit à sa soeur les vêtements qu'il lui avait trouvé et la regarda commencer à filer vers la salle de bain adjacente pour se changer. « Ça ira, oui, je suis pas encore assez grosse pour remplir tes sweats. » En guise de réponse, il lui adressa un sourire franc et fatigué, avant de se détourner en la voyant disparaître derrière la porte. Le temps que sa soeur en fasse de même, Seb enfila en deux-deux le pantalon et le tee-shirt qu'il avait pris dans sa penderie et laissa ses vêtements sur son bureau sur lequel s'entassait un sacré bordel. Il ne s'en formalisa pas le moins du monde, préférant rejoindre son lit sur lequel il grimpa avant de s'installer sous les couvertures. Il avait à peine eut le temps de tirer la couette sur son corps que Meg sortait de la salle de bain. Elle fit un petit tour sur le même et son rire était si agréable à entendre que Seb aurait voulu qu'elle ne s'arrête pas de si tôt. « Magnifique, ça rend beaucoup mieux sur toi » lança-t'il, taquin, avant de se pousser un peu dans son lit pour laisser de la place à sa petite soeur. Quelques instants plus tard, elle s'était calée contre lui. Sebastian se détendit davantage à ce contact familier et sentit déjà ses yeux se fermer pour l'entraîner dans les bras de morphée. « Y a encore cinq ans, jamais j'aurais cru qu'on en serait tous là. » Seb fit écho à sa soeur en soupirant à son tour. Il tendit le bras vers le mur et actionna un interrupteur. Instantanément, la pièce fut plongée dans une obscurité bienvenue. « Au moins nos vies ne sont pas ennuyantes » dit-il d'une voix déjà légèrement lointaine. La vérité c'est qu'il n'aurait pas voulu d'une autre vie. En dépit de tout ce qui allait de travers, il ne voudrait pas qu'il en soit autrement. Il aimait être un chasseur d'ombres et ne pouvait concevoir une existence exemptée de combats et de marques gravées sur sa peau. Il allait continuer à se battre comme il l'avait toujours fait et comme il le ferait toujours. Il était né pour ça. Mais pour l'heure, il voulait juste une petite nuit, une nuit qui sans nul doute serait trop courte, une nuit de repos. Une poignée d'heures passées à souffler un peu. Une bonne nuit de sommeil. « Tu me réveille si je prends trop de place? » Il acquiesça de la tête, en retournant son sourire à sa soeur dans l'obscurité de la chambre. Il cala ensuite un bras sous sa tête et ferma les yeux avec une sensation de confort et de soulagement délicieuse. Il y avait quelque chose d'incroyablement doux et le familier dans le fait de dormir ainsi auprès de Meg comme ils l'avaient fait des dizaines (pour ne pas dire carrément des centaines) de fois depuis leur enfance. Alors que le sommeil menaçait de l'ensevelir, il s'efforça de repousser dans un coin de sa tête tout ce qui était à même de l'angoisser d'une façon quelconque. Le visage de poupée de Tessa, une vision de Pandora, assoiffée de sang, meurtrière, le regard de Beau, criant d'amour et d'un désir si fort qu'il en risquait de devenir effrayant. Il refoula toutes ses images au prix d'un effort alors que tout son corps tendait à lui offrir un repos bien mérité. « Bonne nuit Meg » lâcha-t'il dans un souffle et il n'avait même pas entendu la réponse de sa soeur que déjà il s'endormait, voyant officiellement une nouvelle journée se terminer.

FIN


the ocean burned.
You showed him all the best of you But I'm afraid your best Wasn't good enough.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (sebastian) ⊰ Never let you down   

 
(sebastian) ⊰ Never let you down
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Sebastian Lacrymosa
» Clasica San Sebastian (PT) =====> Wegmann (Colnago)
» [Big Ben] Une mission compromise [PV: Sebastian Michaelis & Eleanor Livingston]
» Clasica San Sebastian !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: