Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Si le loup y'était [ft. Ciàran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Jeu 15 Sep - 16:42

Le Quantum. Min y était déjà venu quelques fois, par curiosité, mais n’y avait rien trouvé qui l’avait vraiment poussé à revenir. Pourtant, c’était son genre d’endroit. De la musique à fond, de l’alcool, et un espace pour danser d’une taille respectable. Mais ce n’était pas son territoire. Il s’y était senti mal à l’aise.

Ce soir, les choses étaient différentes. Assis sur l’un des tabourets du comptoir, son deuxième verre de whisky sec bien entamé, son pied s’agitant malgré lui au rythme de la musique, Min observait la salle depuis une trentaine de minute quand sa cible entra finalement dans son champ de vision. Pendant un instant, le jeune loup avait presque failli ne pas reconnaître celui qui était désormais second de la meute du coin. Faut dire qu’ils s’étaient assez peu parlé avant tout ça.

Malgré tout, Ciàran avait l’air mille fois plus abordable qu’un alpha dont il ne connaissait que le nom. Tellement plus abordable en fait, qu’il fallut à Min une bonne quinzaine de minute de contemplation en plus pour oser l’approcher. Se faire jeter par son premier alpha comme un malpropre, ça laisse des traces.

Lorsqu’enfin il trouva la motivation de lever son cul du tabouret et de se diriger vers l’autre loup, Min tenait entre ses doigts son troisième verre de whisky de la soirée, et un de plus pour Ciàran. Il traversa la salle, se faufilant discrètement entre les danseurs et les groupes en train de discuter, et déboucha finalement près de la table qu’occupait le second. De près, l’autre loup eu l’air soudainement beaucoup moins commode.

D’un geste, Min envoya le reste de son troisième verre dans le fond de sa gorge pour se donner du courage, et s’approcha de la table pour y déposer le deuxième verre de whisky, qu’il poussa ensuite du dos de la main en direction de Ciàran. Il se fendit d’un sourire, pour tenter de se détendre, et resta debout à côté de la table pour l’instant, verre vide toujours en main.

« Bonsoir, je sais pas si vous vous souvenez de moi, je travaille avec Lehr. – Il tritura son verre un instant avant de continuer – Bon, la dernière fois ou on s’est croisé remonte pas mal, mais j’ai entendu parler de votre changement de statut au sein de la meute. Et j’aurai quelques questions à propos de ça. Si vous avez du temps ce soir. »


La musique et l’alcool faisant enfin leur effet, il se détendit un peu plus et son sourire à l’intention de l’autre loup s’élargit, sans pour autant qu’il n’ose s’asseoir tout de suite.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSBeau Ollivier


You know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams.

Je suis à Chicago depuis le : 14/09/2016 et j'ai déjà payé : 134 factures et gagné : 847 gains. Il paraît que : Dominic Sherwood ; est mon double. Schizo je joue aussi : Gabriel Osborn ; On m'appelle : spf ; et pour mon profil je remercie : .sassenach / Sebastian : Gif

Je suis : célibataire, bien que mon coeur n'appartienne qu'à lui
Maybe I'll crash into you Maybe we would open these wounds We're only alive if we bruise So I lay down this armor I will surrender tonight Before we both lose this fight Take my defenses All my defenses I lay down this armor
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Jeu 15 Sep - 18:38



Si le loup y'était
feat. Math & Ciàran
Deux jours. Deux jours que j’étais revenu et je me retrouvais dans une situation que j’avais toujours évité, être dans un poste à responsabilités. Il m’avait pris quoi de défier le second ? La raison est simple, je voulais qu’une partie des instructions d’Ashen survivent et ce, malgré le changement d’Alpha. Certes, je servirais aussi bien Nathanaël que j’avais servi Ashen, mais il était mon et restera à jamais cet ami qui avait partagé bien des années avec moi. J’avais été demander à mon ancien patron de me reprendre à l’hôpital, il avait accepté non sans conditions. Je le comprenais, j’étais partis sans rien dire, sans prévenir, retournant en Ecosse du jour au lendemain. Mais c’était pour de bonnes raisons, raisons qu’il ne pouvait malheureusement pas entendre. Revenant au repère de la meute, le Quantum, je travers la foule en saluant quelques loups au passage. Je souris calmement, me mêlant à la foule pour aller me positionner à ma table habituelle. L’alpha n’était pas là, il était donc à moi de surveiller ce qu’il se passait sur les lieux. Commandant une bière, je me plonge dans une discussion animée avec d’anciens amis, expliquant mon voyage, mes péripéties quand une ombre apparue dans mon champ de vision. Un verre fut poussé vers moi. A l’odeur, je dirais un Whisky. « Bonsoir, je sais pas si vous vous souvenez de moi, je travaille avec Lehr. Bon, la dernière fois ou on s’est croisé remonte pas mal, mais j’ai entendu parler de votre changement de statut au sein de la meute. Et j’aurai quelques questions à propos de ça. Si vous avez du temps ce soir. » Mon regard ainsi que ceux de deux autres loups se tourne vers lui. Oui, je me souvenais de ce visage, ne le connaissais pas plus que ça d’ailleurs. Un léger sourire s’affiche sur mon visage alors que je plonge mon regard dans le sien sans grande gêne. « Je t’en prie, assieds-toi. » Je fais un signe de tête aux autres loups pour qu’ils nous laissent seuls, histoire d’avoir un peu d’intimité. Sans poser de questions ils obéissent, se levant pour se mélanger à la foule pour ainsi disparaître. Je finis ma bière d’une traite et attrape le whisky du bout des doigts. « Merci pour le verre d’ailleurs. Je suis désolé, mais ton prénom m’échappe. » Ma voix est calme, posée et je ne suis en rien menaçant. Si je me souviens de son visage, je sais également que c’est un jeune loup.

418 mots - post 2 - 24h


© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Sam 17 Sep - 19:28

Matthew salua d'un hochement de tête les deux autres loups présents, en espérant vaguement ne pas en avoir vexé avec son approche abrupte. Le second de la meute sembla ne pas s'en formaliser en tout cas, aussi détendu qu'avant, presque nonchalant en fait. Le jeune loup soutint son regard sans une once d'agressivité puis s'installa sur la chaise une fois celle-ci libérée par les deux autres. Instantanément, son pied recommença a battre la cadence de la musique sur le sol.

"Merci. De rien pour le verre. Et c'est Matthew."

Une fois installé, il jeta un coup d’œil plus en détail à l'homme qui lui faisait face et continua de faire danser son verre entre ses doigts. Ses yeux s'attardèrent probablement un instant de trop, mais le début d'engourdissement apporté par l'alcool l'empêcha bien de s'en soucier. Pendant un instant, Matt se demanda bien comment exactement est-ce qu'il allait présenter la chose. La réalité c'est qu'il n'avait pas franchement envie de rejoindre une meute, mais il n'était pas la pour lui. Il était la par devoir, un devoir qu'il avait ressenti mais ignoré pendant trop longtemps. Celui de s'opposer au Nouvel Ordre. Il inspira, fixa son regard dans celui de l'autre, et pris la parole.

"Bon euh, je ne vais pas y aller par quatre chemin. J'ai jamais fait partie d'une meute et pour être honnête les seuls alpha que j'ai croisé m'ont pas franchement donné envie d'en rejoindre une. Mais vous êtes la rébellion...Et tant qu'à aider, je serai probablement plus efficace à vos côtés.
- Il arrêta de faire danser son verre, et y plongea le regard, abandonnant celui de l'autre loup - Enfin, voilà. J'ai pas vraiment de question précise en fait. Je me demande juste...comment ça se passe dans votre meute. Et si vous recrutez."

A ce moment, il releva le regard vers le plus âgé et leva son verre vide jusqu'à ses lèvres pour pouvoir en mordiller le pourtour en attendant sa réponse.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSBeau Ollivier


You know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams.

Je suis à Chicago depuis le : 14/09/2016 et j'ai déjà payé : 134 factures et gagné : 847 gains. Il paraît que : Dominic Sherwood ; est mon double. Schizo je joue aussi : Gabriel Osborn ; On m'appelle : spf ; et pour mon profil je remercie : .sassenach / Sebastian : Gif

Je suis : célibataire, bien que mon coeur n'appartienne qu'à lui
Maybe I'll crash into you Maybe we would open these wounds We're only alive if we bruise So I lay down this armor I will surrender tonight Before we both lose this fight Take my defenses All my defenses I lay down this armor
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Sam 17 Sep - 20:59



Si le loup y'était
feat. Math & Ciàran
J’observe le jeune homme saluer les autres alors que ceux-ci nous laissait seuls. Prenant place en face de moi, je pouvais sentir les vibrement plus proches de son pied tapant sur le sol au rythme de la musique. Etant loups depuis l’âge de douze ans, je pouvais ressentir ce genre de choses, me focaliser sur les évènements, les sons, les détails que beaucoup ne pouvaient discerner. Les loups apprennent en vieillissant, c’est bien connu et j’avais pas mal d’années d’expériences dans les dents. Je deviens vieux, c’est horrible. J’approche dangereusement de trente-cinq ans, mais bon, l’âge n’a pas spécialement d’importance. Déjà, je commençais à vieillir plus lentement, une particularité des loups. Bien que nous soyons mortels comme beaucoup, notre corps réagit différemment au temps. "Merci. De rien pour le verre. Et c'est Matthew." Je lui souris légèrement, lui montrant ainsi que j’avais compris son prénom. Je sens son regard sur moi mais je le laisse faire, il doit sûrement tenter de me détailler pour joncher une quelconque menace, ou encore, tenter de comprendre ce qu’il me passe actuellement dans la tête. Finalement, il vient plonger son regard dans le mien, je le soutiens sans agressivité ou encore, sans le prendre de haut. Deux garçons qui s’observent, purement, simplement. "Bon euh, je ne vais pas y aller par quatre chemin. J'ai jamais fait partie d'une meute et pour être honnête les seuls alpha que j'ai croisé m'ont pas franchement donné envie d'en rejoindre une. Mais vous êtes la rébellion...Et tant qu'à aider, je serai probablement plus efficace à vos côtés." Je l’écoutes attentivement alors qu’il quitte mon regard pour se plonger dans son verre. Doucement, j’approche mon propre verre de mes lèvres, buvant une gorgée sans le quitter des yeux. "Enfin, voilà. J'ai pas vraiment de question précise en fait. Je me demande juste...comment ça se passe dans votre meute. Et si vous recrutez." Si nous recrutions ? Voilà bien un drôle de mot. Recrutez n’est pas vraiment le mot que j’aurais employé. Je souris avec un certain amusement. « Recruter n’est pas le mot…Disons que si tu cherches de l’aide ou encore une famille, oui, notre porte est ouverte. » Oui, parce que pour moi, une meute est avant toute chose une famille mais je sais également que ça ne fonctionne pas ainsi partout. Je m’appuie convenablement contre le dossier du petit canapé de taverne, reprenant alors la parole. « Pour ce qui est du fonctionnement…je dirais qu’en règle général on fonctionne comme beaucoup de meutes. Il y a l’alpha, Nathanaël Pharrel, il y a le Second qui est moi, puis les loups. Ici, nous formons une grande famille, on s’entre-aide mutuellement, on se charge d’aider les plus jeunes à se contrôler, à évoluer. Le respect est une règle d’or également, si tu t’engages dans la meute, cette règle n’est pas négociable. Si tu respectes les autres, les autres te respecteront. Dès que tu as un souci, tu peux te confier à nous, on t’aidera du mieux que tu peux. » Je parle franchement et ça se sent, je ne mens pas, d’ailleurs, c’est très rare quand je mens. « On apportes tous notre contribution, que ce soit d’une manière ou d’une autre. C'est un peu un pour tous et tous pour un...»

535 mots - post 4 - 24h


© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Sam 17 Sep - 21:50

Une famille. Ce n'était pas une réponse si surprenante, mais ce n'était pas non plus exactement ce à quoi Min s'était attendu. Et pas juste parce que sa propre famille ne le renvoyait pas à quoi que ce soit de particulièrement positif, mais aussi parce que dans un contexte aussi dangereux que pouvait l'être tout conflit même silencieux, avait-on vraiment envie de s'entourer de sa famille?
Pourtant, il regardait l'homme en parler avec aise et honnêteté. Min fit l'effort de tenter d'ignorer la musique qui résonnait le long de ses muscles, l'appelait pour aller danser, pour se concentrer uniquement sur son interlocuteur et ses réactions. Rien que de la sincérité dans son regard, une forme de bienveillance lorsqu'il parlait des autres loups.

Il reposa son verre sans faire attention et l'écrasa avec plus de force que nécessaire sur la table. Que ce que l'homme raconte soit la vérité ou pas, il y croyait en tout cas dur comme fer. Min s'éclaircit la gorge une fois que Ciàran eu finit de parler et s'exprima lentement, mesurant chacun de ses mots.

"C'est intéressant, mais sans vouloir vous vexer...ça a presque l'air trop beau pour être vrai. Un pour tous et tous pour un. La réalité c'est pas un roman de cape et d'épée, et que vous ayez les meilleures intentions du monde envers vos membres je n'en doute pas seulement..."

Il s'interrompit, soudainement hésitant. Il lâcha l'autre homme du regard et se perdit dans l'observation d'un petit groupe de danseurs situés plus loin. Sa jambe reprit de plus belle.

"Déjà, l'enfer est pavé de bonnes intentions. Et puis pas tout le monde ne peut contribuer de la même manière, pas tout le monde est un guerrier, ou riche, ou intelligent. Qu'est-ce qui arrive a ceux qui ne remplissent pas vos attentes? Ou a ceux qui ne pourront jamais parce qu'ils n'ont par exemple pas le bon statut social, le bon sexe, la bonne religion et j'en passe?"

Bon, c'était chercher la petite bête. Il savait a peu près ou il mettait les pieds, mais ce n'était pas des questionnements qu'il était juste capable d'occulter. Pas sous peine d'être en permanence sur la défensive ensuite, et c'était trop épuisant.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
40/77  (40/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSBeau Ollivier


You know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams.

Je suis à Chicago depuis le : 14/09/2016 et j'ai déjà payé : 134 factures et gagné : 847 gains. Il paraît que : Dominic Sherwood ; est mon double. Schizo je joue aussi : Gabriel Osborn ; On m'appelle : spf ; et pour mon profil je remercie : .sassenach / Sebastian : Gif

Je suis : célibataire, bien que mon coeur n'appartienne qu'à lui
Maybe I'll crash into you Maybe we would open these wounds We're only alive if we bruise So I lay down this armor I will surrender tonight Before we both lose this fight Take my defenses All my defenses I lay down this armor
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Dim 18 Sep - 17:12



Si le loup y'était
feat. Math & Ciàran
J’observe le jeune homme alors qu’il repose son verre, avec un peu trop de force, ce qui me dit au final qu’il avait encore du mal à contrôler celle-ci. Etant médecin, j’avais dû apprendre à doser ma force, inutile de briser les os de mes patients…Avec le temps il apprendra, c’est une certitude, comme ils avaient tous appris, comme j’avais moi-même appris également. Etre un loup c’est tout un apprentissage, toute une façon d’être. Certains naissent ainsi, d’autres le devienne. Moi j’avais été mordu à douze ans, inutile de dire que j’étais complètement paumé. Durant deux années j’avais vécu en exile, ne sachant pas ce que j’étais, ne sachant pas comment je devais gérer cette partie de moi. Puis j’avais croisé mon ancienne meute et, grâce à eux, j’avais évolué, j’avais aimé, j’avais commencé à vivre. "C'est intéressant, mais sans vouloir vous vexer...ça a presque l'air trop beau pour être vrai. Un pour tous et tous pour un. La réalité c'est pas un roman de cape et d'épée, et que vous ayez les meilleures intentions du monde envers vos membres je n'en doute pas seulement..." Je me retiens déjà d’éclater de rire devant tant de conneries déballées. "Déjà, l'enfer est pavé de bonnes intentions. Et puis pas tout le monde ne peut contribuer de la même manière, pas tout le monde est un guerrier, ou riche, ou intelligent. Qu'est-ce qui arrive a ceux qui ne remplissent pas vos attentes? Ou a ceux qui ne pourront jamais parce qu'ils n'ont par exemple pas le bon statut social, le bon sexe, la bonne religion et j'en passe?’’ Non mais…il croyait qu’on était une secte ou quoi ? Il a vraiment une vision totalement faussée des loups-garous. Quand j’allais en parler à Lehr, je suis sûr et certain qu’il allait rire à s’en tordre les boyaux. Ce n’est pas méchant, mais ce gosse à vraiment tout à apprendre. D’ailleurs, je ne peux plus me retenir de pouffer de rire. Levant la main en l’air, je le regarde durant une petite seconde. « Désolé je… » Et je ris encore… « Tu te crois à l’armée ? » Réussis-je à dire entre deux rires. Finalement, je repris mon sérieux, en tout qu’à je tentais de le faire alors que mon regard se pose de nouveau sur lui. « Ecoutes, tu as une image totalement faussée d’une meute. Tu n’es pas à l’armée ici. Pourquoi tu me parle de religion, de sexe, de statut social ? ça n’a absolument rien à voir dans l’histoire et encore moins le fait d’être un…comment t’as dit encore…guerrier c’est ça… » Secouant légèrement la tête, je passe une main dans mes cheveux devant la grandeur des paroles du jeune inconnu. Sincèrement, c’était du grand n’importe quoi en plein. « Ecoutes, je vais être plus claire et franc. Tu me parle de statut social, de sexe et de religion…je suis médecin urgentiste, j’ai été marié plus de dix ans avec un homme et je suis athé. Le loup que tu vois là-bas… » Je pointe un jeune homme sur la piste de danse. « il est encore aux études, il habite ici au Quantum parce que ses parents l’ont rejetés, il a un petit travail comme livreur et il se bas comme un pied…il est juif…je crois…faudrait que je lui pose la question. » Je fronce les sourcils légèrement. « Une meute, ça n’a rien à voir avec tout ça, nos attentes sont simples. Respecte-les autres, respectes toi, sois là pour ta meute et nous ferons de même. Etre un loup c’est un apprentissage, parfois long et douloureux. Il n’y a pas que le fait d’être transformé qui joue, beaucoup sont brisés mentalement quand ils arrivent ici. Je ne sais pas où tu as vu qu’une meute se jouait sur ce genre de « critères » mais pas ici en tout qu’à. »

643 mots - post 6 - 24h


© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   Dim 25 Sep - 11:22

Sans s’en formaliser, après tout il venait de tenir cinq minutes avant de provoquer une réaction d’hilarité avec son ignorance, Min observa le loup lui rire au nez avec une certaine réserve. Il haussa les épaules quand l’autre s’excusa, se consolant au moins dans le fait que son rire était sincère et plutôt communicatif.

Puis dans l’absolu, Ciàran n’avait pas tort et il le savait très bien. Il n’avait fichtrement aucune idée d’où il mettait les pieds malgré ce que Lehr avait pu lui dire. En fait, il avait même parfaitement conscience qu’il comprenait souvent le contraire de ce qu’on lui disait. D’où les questions. Alors Min fit la seule chose à faire : Ne rien prendre personnellement – ça il était expert – et ouvrir grand ses esgourdes.

Grand bien lui en prit. Jamais il ne serait attendu à un tel étalage de vie privée de la part d’un type rencontré peut-être deux fois avant ça, et souvent de loin. Il ne se serait pas non plus attendu à ce qu’en apprendre autant sur lui soit aussi réconfortant. Min écouta, sagement, en se tournant un instant pour suivre son doigt quand il lui pointa le jeune en train de danser.  

Il garda le silence quand Ciàran termina de parler, et pris enfin la peine d’observer tous les gens présents dans le club. De toutes les tailles, couleurs et formes. Une ambiance qui ne l’avait pas mis mal à l’aise depuis qu’il était arrivé. Si le club qui leur servait de base était un reflet de la meute, il y avait fort à parier qu’on s’y sente bien.

Un sourire s’esquissa sur ses lèvres, et il se tourna un instant vers le second de la meute, lui jetant un regard hésitant.

-Merci pour votre franchise. J’ai peut-être l’air con, mais je regrette pas d’être venu vous voir, je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre.

Min se tourna à nouveau vers la salle. Il laissa son regard errer, passer de personne en personne. A nouveau, son pied se mis à taper le rythme sans qu’il réalise réellement la force qu’il y mettait, et la table se mis à trembler légèrement.

-Vous pensez que vous aurez la patience d’enseigner à un type qui a la vivacité d’esprit d’un paresseux ?
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Si le loup y'était [ft. Ciàran]   

 
Si le loup y'était [ft. Ciàran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Si le loup y était, il nous man-ge-rait ! [Klem & Irving]
» Si le loup y était, il nous mangerait ♪ [PV Seven& Heather]
» Prom'nons nous dans les bois, tant qu'le loup n'y est pas, si le loup y était, il nous... [pv Ginger]
» Dans les bois quand le loup n'y est pas... |Trente-Six|
» Il était une fois... Carrefour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: