Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 walking on a wire, trying to go higher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
InvitéInvité
Sujet: walking on a wire, trying to go higher   Lun 15 Aoû - 20:05



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

La peur. Etat émotionnel stressant. Tremblement, sueur, maux d’estomac ou encore l’accélération de son pouls, tout la trahissait après tout, on lui avait pas vraiment appris à la cacher correctement. L’objet de sa peur ? Cette mission personnelle, cette mini-vendetta qu’elle s’était mise dans la tête. L’apprentie sorcière n’avait plus le droit de reculer à présent, ils la tenaient, elle avait subi la punition pour ses actes passés, des larmes refoulées immédiatement sous craintes de plus de douleur psychique. Aerin. Le visage qui s’inscrivait dans son inconscient à chaque torture mentale pour survivre, devenir plus forte, ne pas céder, ne pas leur céder à eux. Zack. Il n’était pas au courant de son petit plan, ni même Megara vraiment, elle avait décidé cela toute seule de son côté. Skylar était un atout pour les deux camps, Juliette de Lornet ne lui aurait jamais autorisé à se conduire ainsi mais la culpabilité était bien trop grande, la brunette avait besoin de réparer ses erreurs passées, retrouver le bonheur d’être libre en compagnie de sa sœur jumelle cette fois-ci. Aerin. Son double. Elle n’avait jamais tenté de fuir. Pourquoi ? Cette prophétie dictait bien trop la vie des jumelles de Lucifer, Skylar ne se sentait pas capable d’être à la hauteur de ce qu’on pouvait espérer d’elle, pouvoir un jour être à la tête de son propre camp, un camp opposé à celui de sa sœur. Comment pourrait-elle réussir à blesser Aerin alors qu’elles avaient ce lien si puissant entre elles ? La peur qu’elle ressentait n’était même plus dans un but positif, Skylar n’évitait pas le danger, elle fonçait même tête dedans parce qu’il n’y avait rien de plus terrible que la culpabilité qui la rongeait depuis sa fameuse fugue. Une semaine qu’elle était rentrée directement dans la demeure d’Andréa afin de se rendre, revenir dans leurs rangs, prouver sa loyauté, faire son speech pour le dégoût de la lumière, la fausse trahison qu’on lui avait fait dans la Rébellion. Tout pour se sauver. Tout pour la sauver. Partir loin de cet environnement instable et pas sain pour un sou. Cet environnement de la faisait frissonner de terreur dans ses plus terribles cauchemars et pourtant la revoilà quelques années après. Fini de se cacher comme une humaine, elle était prête à subir les conséquences rien que pour écraser une bonne fois pour toute cette foutue culpabilité.

Andrea. Jeremiah. Ses deux pires cauchemars, on ne lui avait pas encore laissé voir Maddison mais à quoi bon ? Plus personne ne pouvait la supporter depuis son départ. Skylar était partie comme une voleuse, emportant à peine une veste afin de ne pas se geler par la nuit froide de Chicago. On l’avait convoqué, une réunion privée avec Andrea Belson et d’autres obscurs. Fini de jouer au faible, la brunette n’allait plus être seule dans sa prison pour longtemps, une réunion mais pourquoi faire ? Revoir ceux qu’elle avait quitté sans même dire un au revoir ? Une nouvelle séance de torture mentale pour mieux la mettre à terre ? Skylar pouvait supporter beaucoup mais peut-être pas autant encore. L’image d’Aerin commençait à s’échapper, elle cauchemardait sur les réactions de ses amis à l’Institut, sur le futur mais aussi bien sur le passé. Toutes les séances d’entraînements éprouvantes qu’elle avait vécu à ses huit ans. Rancunière ? Oui. Elle en voulait à Jeremiah pour l’avoir trop poussé mais d’un côté c’était grâce à lui qu’elle avait réussi à s’échapper, pouvoir semer ses gardiens. Trouver la lumière. L’embrasser pleinement pour revenir vers les ténèbres afin d’effectuer une mission de sauvetage. Rentrant enfin dans la salle où la « réunion » devait se dérouler, Skylar fut étonné de remarquer qu’elle était la première présente pour l’instant, s’installer dans un des fauteuils de cuir de la salle, l’apprentie sorcière fit apparaître une petite flamme afin de jouer avec, le temps d’attendre. Ses cheveux, eux, s’illuminaient à défaut de s’enflammer comme pour un sort normal étant donné la facilité du sort.


© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Dim 21 Aoû - 23:14



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

« Ce n’est qu’une gamine Andréa ! » Tu observais femme avec une attention rageuse, alors que tu tirais sur ta cigarette avec énervement. Elle se vengeait à sa manière, faisant en sorte que tu sois enchaînée à une femme, mais également à son propre clan. Si seulement elle savait ce qu’il se passait en toi actuellement. Tu avais fait en sorte que ton frère se libère, qu’il te passe sous les doigts. Tu semblais perdre pieds face à ton côté noir, Obscur… « Et alors ? Elle est précieuse pour notre camp Garett, tu le feras un point c’est tout. » Ben bien sûr. Tu soupires en te servant un verre, cherchant un réconfort certain dans l’alcool. Elle te fiançait à Skylar, une jeune sorcière promise à un avenir certain suite à une prophétie dont tu ne connaissais pas le sens. Déjà, elle te parlait d’une réunion qui aurait lieu avec ta promise. Réunion entourée de plusieurs Obscurs comme témoins bien sûr. N’importe quoi. Elle sort de ta chambre te laissant seul avec ta colère. Avais-tu le choix ? Non, bien sûr que non, tu devais accepter et fermer ta grande gueule, ce sujet n’était absolument pas négociable. Le temps passe et l’heure fatidique approche. Tu avais pris soins de t’habiller et de te rafraîchir histoire de te changer les idées. On toque à ta porte et un nouveau soupire s’échappe de tes lèvres. « Ouai j’arrive, ne me pressez pas. » Ce n’est pas à eux qu’on passe la corde au cou à une sorcière en plus ! Elle est immortelle, toi pas. Du coup, tu allais vieillir et pas elle. Tu aurais préféré mieux comme union, mais soit. Sortant de ta chambre en bousculant les Obscurs, tu traînes les pieds pour retrouver Andréa qui déjà, t’attendait devant la porte. « Fais une autre tête Garett, on ne te demande pas la mort » « Non, juste un mariage arrangé…on se croirait dans un mauvais film dramatique ! » Elle lève les yeux au ciel et pousse la porte, dévoilant ainsi une pièce, qui déjà, était occupée par ta future fiancée.

Sans un mot, tu entres à la suite des autres, allant te positionner dans un coin de la pièce, dos contre le mur. Tu observes la jeune sorcière qui jouait avec le feu, visage de glace, regard sombre. Tu ne bronches pas, les bras croisés alors qu’Andréa commençait à parler déballant un tas d’âneries et de conneries. Et c’est alors que les paroles résonnèrent. « …c’est pour ça que j’omet une solution à notre souci. Vois-tu le jeune homme là-bas ? Il se nomme Garett Herondale. Pour nous prouver ta loyauté, je ne te demanderais qu’une chose et enfin, tu pourras revoir ta sœur. » Tu croises le regard de la jeune sorcière, détaillant ses traits. Elle est jeune et très belle, tu ne peux nier l’évidence qui te déchire la gueule. « … Epouses-le. Fais de lui ton mari, unie toi à lui et tu auras notre total confiance. » Elle avait dit ses paroles tout en se levant, défroissant sa robe. Tu te redresse également sauf qu’elle te fait un signe de main, t’indiquant de ne pas bouger. « Je vais vous laisser seuls quelques minutes, histoire que vous y réfléchissiez à deux…je reviens d’ici peu. » Et elle sort en te laissant comme un con sur place. Un soupire s’échappe de tes lèvres et doucement, tu enlèves ta veste pour la balancer sur le canapé, venant te poser juste en face d’elle. « Surprise, surprise…sortons le champagne, te voilà fiancée à vingt-cinq ans. » Tu souris avec amertume tout en fixant le plafond. « Au moins, tu ne te fiance pas avec un inconnu…puis, tu aurais pu tomber sur pire…je crois. »

Bon, ça ne t’enchantait absolument pas d’être fiancé à une fille que tu connaissais mais sans plus, n’ayant jamais beaucoup partagé avec elle. Elle t’avait connu sous tes traits de Néphilims, elle était encore très jeune à l’époque, toi aussi. Tournant enfin la tête vers elle, tu attends une réaction de ta part.




© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Lun 22 Aoû - 11:11



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Une pièce si vide et pourtant tellement d’histoire, la brune se souvenait encore de son enfance à passer le temps ici, se faire crier dessus parce qu’elle ne progressait pas assez vite, une enfance minable quand elle entendait les histoires de ses petits élèves de musique. Une enfance dont elle aurait voulu se défaire en arrivant à l’Institut mais le passé était le passé, Skylar ne pouvait que regardait vers l’avenir maintenant et quel avenir avait-elle ? Tout était dicté par une stupide prophétie. Maintenant la question à un million de dollars était voulait-elle que sa vie soit ainsi établie avant même sa naissance ? Qui souhaitait voir sa vie s’organiser devant soi sans jamais y prendre part ? Vingt-cinq ans et déjà de retour ici. Ce n’était pas raisonnable d’avoir peur comme ça et pourtant la voilà, celle qui se cachait en tant qu’humaine pendant des années de retour dans les ténèbres pour sauver sa sœur, celle partageant son sang. Un choc. La brunette resta sans voix. Garett. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu après tout ça faisait aussi longtemps qu’elle n’avait plus trop de nouvelles de l’Institut à part Megara et Zack. Ses deux seuls vrais contacts. Que faisait-il dans cette pièce ? Non mais sérieusement ? Andréa énonça les problèmes qu’elle avait avec ce fameux retour aux sources comme si toute la torture mentale qu’ils lui avaient infligé n’avait pas suffi. « …c’est pour ça que j’omet une solution à notre souci. Vois-tu le jeune homme là-bas ? Il se nomme Garett Herondale. Pour nous prouver ta loyauté, je ne te demanderais qu’une chose et enfin, tu pourras revoir ta sœur. » Are you fucking kidding her, non mais sérieusement qu’est-ce qu’elle pourrait bien lui demander avec Garett ? Le tuer ? Non elle ne pourrait même pas faire ça à Zack sérieusement. « … Epouses-le. Fais de lui ton mari, unie toi à lui et tu auras notre total confiance. »

Bouche-bée non plutôt elle se retenait de rire l’apprentie sorcière, Andréa devait rigoler surement, sa première blague depuis sa naissance et Skylar en faisait les frais, non ? Se marier à ving-cinq ans ? Non mais plus sérieusement, Garett devait avoir comme sept ans de plus qu’elle et malgré qu’elle était une sorcière qui ne vieillirait plus, lui si. A quoi bon pouvait servir cette union ? La faire tomber amoureuse d’un obscur ? Non non, hors de question, son cœur était bien mieux protéger que cela. Puis la petite discussion de Garett, non mais sérieusement ? Hello, Skylar n’avait pas fait tout ce chemin pour finir à l’hôtel dans une robe blanche, d’ailleurs si on croyait les coutumes humaines ça serait plus du blanc cassé pour elle, à cet âge-là. Puis le mariage pourquoi faire ? Skylar était incapable de concevoir. On se mariait pour les gosses non ? Puis un mariage sur deux finissait par un divorce. Pouvait-on divorcer chez les Obscurs ? Bon ce n’était pas forcément le moment de demander ça à Andréa si Skylar voulait revoir Aerin un jour. « J’ai juste réalisé ceci, mais vous ressemblez beaucoup à mon prochain petit-ami. » Oh mon dieu, c’est bon Skylar ressortait l’humour comme moyen de se défendre par rapport à cette nouvelle. Non mais sérieusement ?! Une pick-up line dans un moment aussi crucial que ça, Skylar était vraiment irrécupérable. « Je peux t’appeler biscotte hein ? Parce que j te trouve craquant. » Bon peut-être que la brunette essayait de le faire fuir qui sait les obscurs n’avaient pas l’air très friand de l’humour enfin du moins ce qu’elle pouvait s’en souvenir. Bon d’accord, elle aurait pu tomber sur un fiancé hideux, Garett avait son charme même si il était juste dans le mauvais camp de la bataille. Bon on pouvait pas empêcher un bon garçon d’avoir mûrement réfléchi sa décision mais bon, ça l’embêtait quand même énormément puis quel était intérêt d’Andréa dans cette union, ça la perturbait complétement et Skylar détestait être perturbée.


© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Lun 22 Aoû - 14:00



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Tu n’as qu’une envie, prendre tes jambes à ton cou et te barrer pour la laisser en plan. Bon, ça ne serait pas bien sympathique, mais depuis ton arrivé chez les Obscurs tu n’étais absolument pas connu pour ça. Couché dans le canapé, tu lâchais des conneries à deux balles, cherchant à faire passer la pilule plus facilement. Parce que oui, ça te restait à travers de la gorge. Refuser n’était pas possible, ni pour elle et ni pour toi. Elle voulait revoir sa sœur, tu ne voulais pas finir tuer pour un doute de trahison. « J’ai juste réalisé ceci, mais vous ressemblez beaucoup à mon prochain petit-ami. » Pardon ? Tu tournes la tête vers elle avec une surprise palpable sur le visage. Elle vient d’apprendre que vous êtes fiancés et elle, elle te dit que tu ressembles à son prochain petit-ami. Super, tu étais tombé sur une gamine qui pensait que tu allais te la jouer petit-ami parfait…charmant. En-même temps, vu la différence d’âge ça ne t’étonnait qu’à moitié. Un soupire s’échappe de tes lèvres alors que tu fixes de nouveau le plafond. Si seulement elle pouvait servir à quelque chose…elle était une sorcière stérile, jeune que tu avais connu dans le passé. A présent, tu n’avais plus aucun avenir et tu étais pratiquement sûr qu’elle n’allait pas te laisser la toucher. « Charmant, au moins, te voilà satisfait tu n’es plus seule, condamné à partager le lit conjugal avec un Obscur Herondale. » Tu sors ton paquet de cigarette de ta poche, allumant une rapidement, tirant sur celle-ci pour rejeté la douce fumée à travers tes lèvres. Fumer tue…sauf que tu n’es pas un Terrestre et que ce genre de maladie ne te touche plus depuis bien longtemps. Mais soit, au moins, tu ne crèveras pas d’un cancer mais peut-être d’ennuie là…

« Je peux t’appeler biscotte hein ? Parce que j te trouve craquant. » Tu tournes une fois de plus les yeux vers elle, une flamme provocatrice dans le regard. Venait-elle vraiment de te dire que tu étais craquant, qu’elle voulait t’appeler sa petite biscotte ? Sait-elle seulement à qui elle a affaire. Un sourire arrogant se dessine sur ton visage alors que doucement, tu te redresse avec un amusement certain. Ce sourire ne veut rien dire de bon chez toi. Il était temps que la petite fille cesse son jeu, qu’elle se fasse prendre à son propre piège. Tu es stratège et donc joueur de nature, repoussant les limites du raisonnable. Autant voire jusqu’où elle était prête à aller. « Une biscotte généralement, ça se mange…hors, tu parles beaucoup Skylar, mais je suis sûr que tu n’agis que très peu. » Lentement, tu te lèves et tu fais un pas vers elle, contournant le canapé où elle est installée, te positionnant derrière elle. Tu te penches en avant, laissant tes lèvres approcher de son visage, un sourire sournois c’était emparé de toi. « Je ne suis pas une biscotte, je suis plutôt un aliment plus pimenté…Tu aimes le piment Skylar ? Où es-tu encore trop jeune pour gouter à ce genre de…plaisir… » Tes doigts avaient glissé sur ses épaules, prenant la route de sa nuque pour rejoindre également son cou. Douce provocation que voilà, alors que tu souhaitais la rendre mal à l’aise, provoquer une bouffer de chaleur au creux de son ventre. Tu sais ce que tu vaux, tu sais l’effet que tu peux faire. Inutile de dire à la jeune femme que tu te tapais sa sœur, ça aurait été clairement mal vu. Ton souffle se répercute contre sa peau, alors que légèrement, tu te recule pour glisser vers l’autre oreille…

« Tu es si jeune Skylar… sûrement pas assez gourmande à mon gout. » Tu fais en sorte que tes lèvres frôlent son oreille alors que, d’un coup, tu te redresses pour t’éloigner vers un petit bar. Sans lui demander si elle voulait un verre, tu t’en serre un pour lui tourner joyeusement le dos.




© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Lun 22 Aoû - 22:03



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Bon d’accord, finalement son humour n’avait pas eu l’effet escompté, il pensait réellement que c’était une gamine aux rêves idéalistes, devait-elle le conduire sur cette piste ou lui faire comprendre dès maintenant qu’elle avait beau être jeune, elle n’était pas si innocente que ça. Le nombre de ses partenaires d’une nuit ? Bien trop élevé et des fois pas assez doué mais elle ne pouvait rien dire. Fille comme garçon, elle pouvait avoir n’importe qui les soirs où elle était comme en chasse. Un partenaire particulier pour l’apprenti sorcière qui ne souhaitait pas s’attacher après tout, les sorciers étaient immortels autant en profitait pour les premières décennies. « Seule ? Sérieusement ? Je préférerais largement partager le lit conjugal avec un obscur bien plus jeune qu’un papi Herondale. Se marier à un mec du troisième âge c’était loin d’être dans mes plans. » Ugh. Cigarette. Ce fléau de l’humanité après tout c’était une drogue qu’elle ne pouvait pas supporter, une seule bouffée et voilà que les terrestres en devenaient accro, tout simplement parce que le tabac était une trop grosse part de l’économie d’un pays, le gouvernement ne prendrait jamais le taureau par les cornes sur ce problème enfin bon l’obésité et les problèmes d’éducation devaient aussi être pris en compte dans les problèmes de l’Amérique mais ce n’était pas l’heure du quart d’heure politique par Skylar. C’était surtout l’heure de montrer qu’elle n’était pas cette gamine qu’il pensait, qu’elle n’avait pas un cœur d’artichaut, certes il était canon d’un point de vue esthétique mais la personnalité était pas super enfin la première impression faisait tout non ? On la prenait pour une cruche ? La brunette n’allait certainement pas se laisser faire. Changer de place sur la balance, elle allait inverser leurs rôles. Elle le prendrait à point. Certes ça faisait un petit moment que personne ne s’était dédié à ses besoins mais elle n’allait pas céder au premier venu même si cela aurait été facile de se laisser aller. Jouer sur la frustration. Fuck Sky. Elle pouvait le faire, elle le savait très bien.

Ce sourire arrogant ? Oh l’apprentie sorcière avait envie de lui faire ravaler. Elle pouvait lui faire payer cher mais elle préférait attendre. Attendre de savoir son prochain mouvement. Tout calculer pour mieux attaquer ou se défendre. « Agir ? Ça ne m’a jamais fait peur d’agir mais pour ça, il faudrait un partenaire potable. Hors je n’en vois aucun à la ronde et ce depuis plusieurs jours, c’est bien dommage, on me disait que c’était tellement excitant le côté bad boy pourtant bah désolé de décevoir, je trouvais plus de partenaires à l’Institut. Homme comme femme. » Un piment ? Oh Circé, qu’est-ce qu’elle avait envie de rigoler à ce moment-là ? Il voulait faire ressortir le côté lover de ces dames, ça prendrait pas avec elle, Skylar n’aimait pas quand elle ne menait pas le jeu. Elle avait attendu qu’il se redresse et s’éloigne avant d’attaquer de nouveau, après tout, la brunette aussi avait le droit de répondre à toutes ces allégations sur la capacité sexuelle de Garett. « Le piment ? J’adore mais tu vois, je ne crois pas que tu me trouves assez bien pour toi, ce qui pourrait être dommage parce que d’un côté cela aurait été le seul point positif de cette union. Oh je pourrais très bien me trouver des partenaires plus consentants, désireux de tester quelques sorts avec moi dans l’intimité d’une relation charnelle, après tout, si mes souvenirs sont bons, les obscurs sont souvent comment dire… bestiaux. On a l’impression que tu es un petit lionceau. »  

Peur ? Non cette dernière c’était éloignée très vite quand le Herondale avait commencé à parler, Skylar n’avait pas hésité à s’approcher de lui, une démarche pas provocante mais obstinée, elle savait ce qu’elle voulait et ce n’était pas forcément un homme bien trop sûr de lui dans son lit. Sa voix était comme un murmure chaud, prenant le verre de Garett pour boire un bon coup, elle en avait bien besoin à l’annonce de cette nouvelle pas forcément voulu.


© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Mer 24 Aoû - 19:00



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Souvent, ils ont tous tendances à te sous-estimer. Tu es un ancien Néphilim, qui plus est un Herondale. Du coup, beaucoup voient en toi un homme que l’on peut écraser. Tes facettes sans émotions, arrogantes laissent présager qu’ils peuvent jouer avec tes pieds. Comme ils ont tores. Comme elle a tort. Si elle pense qu’elle peut te marcher sur les pieds, surtout que tu vas te laisser faire alors que ce n’est qu’une gamine, incapable de lancer un sort puissant. Et bien soit. Tu avais été entrainé de force dans ces fiançailles, n’étant pas plus enchanté que ça par celle-ci. Ce n’est pas une gamine qui allait te monter sur la tête, encore moins une sorcière. « Seule ? Sérieusement ? Je préférerais largement partager le lit conjugal avec un obscur bien plus jeune qu’un papi Herondale. Se marier à un mec du troisième âge c’était loin d’être dans mes plans. » Tu ricanes, ne perdant pas ton sourire mesquin. Pauvre petite chose, voilà qu’elle se plait. Peut-elle un câlin ? Un nounours peut être histoire de se consoler… Les jeunes. Toujours en train de chialer sur leur sort, de pleurer comme des bébés à qui on doit torcher le cul h24. Malheureusement pour toi, tu te retrouvais coincer avec cette gamine. Que tu le veuille ou non, tu connaissais assez Andréa pour savoir qu’elle ne fera pas machine arrière, qu’elle ira jusqu’au bout de son idée. Tu allais devoir l’épouser. Bon, au pire tu iras baiser ailleurs, tu assureras une descendance ailleurs également. Qui dit marié ne dit pas homme fidèle, c’est bien connu. Puis, tu n’as jamais été très sentimental de nature, ce n’est pas aujourd’hui que ton caractère allait changer, surtout pas avec ce sang de démon qui coulait dans tes veines. Pensait-elle t’atteindre avec de simples mots ? Si oui, une fois encore elle se trompait. Les mots sont comme le vent, ça te frôle sans vraiment te faire quoi que ce soit.

« Agir ? Ça ne m’a jamais fait peur d’agir mais pour ça, il faudrait un partenaire potable. Hors je n’en vois aucun à la ronde et ce depuis plusieurs jours, c’est bien dommage, on me disait que c’était tellement excitant le côté bad boy pourtant bah désolé de décevoir, je trouvais plus de partenaires à l’Institut. Homme comme femme. » « C’est bien de pouvoir jouer sur la diversité, je suis dans le même cas. » Allais-tu relever ses paroles ? Non, bien sûr que non. C’est tellement drôle de l’ignorer. Elle attendait peut-être des répliques cinglantes, que tu sortes de tes gonds. Elle était tombée sur le mauvais mec pour ça. Peut-être qu’Andréa avait calculé son coup en te mettant avec elle. Peut-être savait-elle qu’il fallait un mec extrêmement patient pour faire face à cette gamine, ça faisait clairement pitié. Tu souris de nouveau, la laissant croire qu’elle pouvait t’atteindre. Elle était loin, mais bien loin du compte. « Le piment ? J’adore mais tu vois, je ne crois pas que tu me trouves assez bien pour toi, ce qui pourrait être dommage parce que d’un côté cela aurait été le seul point positif de cette union. Oh je pourrais très bien me trouver des partenaires plus consentants, désireux de tester quelques sorts avec moi dans l’intimité d’une relation charnelle, après tout, si mes souvenirs sont bons, les obscurs sont souvent comment dire… bestiaux. On a l’impression que tu es un petit lionceau. » A croire qu’elle ne faisait que ça parler…Elle a une grande gueule cette gamine, mais à force de jouer avec le feu elle allait se brûler les ailes. Oublie-t-elle, qu’ici, elle n’est rien et que toi tu es tout. Bien plus haut dans la hiérarchie que ses jolies petites fesses.

Elle approche de toi d’un pas obstiné pour te prendre ton verre des mains, buvant une bonne gorgée. Tu hausses un sourcil et ton sourire se fait bien plus méchant, bien plus violent. Tu allais lui apprendre à frapper là où ça fait mal, ne pas parler pour ne rien dire…parce ce que c’est ce qu’elle fait. « Ma chère Skylar, le lionceau risquerait bien de te mettre à terre…d’ailleurs… » Tu reprends ton verre, la contournant pour aller de nouveau t’asseoir sur le canapé. Un bras tendu sur le dossier de celui-ci, tu gardes ce sourire mauvais, jouant avec les mots comme tu jouerais avec des armes. « si je disais à Andréa que tu n’es pas digne de confiance…qu’il faudrait quelques mois de plus pour te laisser réfléchir et donc, de ce fait, te garder loin de ta sœur… » Ah la famille, faiblesse merveilleuse de tout être vivant. Toi-même tu en faisais les frais, sauf que toi, ça ne se voyait clairement pas. Tu portes ton verre à tes lèvres et tu t’exclame alors, d’un ton enjoué et endiablé. « Ou non, j’ai une bien meilleure idée. » Tu te lèves, sautant sur tes deux pieds. Et oui, il ne faut pas jouer avec toi, c’est connu pourtant. Bien que tu ne t’emballes pas, que tu ne répliques pratiquement aux remarques cinglantes, quand tu parlais c’était pour atteindre un Objectif et pas des moindres. « Si je disais à Andréa qu’il vaut mieux vous tenir éloigner pendant un bon bout de temps…jusqu’au mariage, qui je suis sûr, ne sera pas pour de suite. On vous mettra sous surveillance, bien que je connaisse ta sœur d’ailleurs, et quand je donnerais un avis positif, là, on envisagera de vous mettre en contact. »

Tu viens t’arrêter en face d’elle, prenant une dernière gorgée de ta boisson sans pour autant effacer ton sourire. « Ou, dernière solution, tu cesses de faire ton enfant avec tes répliques à deux balles et tout s’arrange pour le mieux. Je donne une suite positive à tout ça et, en bonus, je t’offre la rencontre avec Aerin. » En avais-tu le pouvoir ? Oui, Andréa prend toujours ton avis en compte, tu n’es pas aussi proche d’elle pour rien. Pas de chance pour Skylar, elle allait devoir ravaler sa fierté.


1008 mots-post 5




© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Sam 3 Sep - 11:28



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Argh. Il la mettait hors d'elle, quelqu'un qui osait vraiment la challenger depuis son départ du Nouvel Ordre, Skylar aurait pu être au mieux de son jeu si elle n'avait pas subi pendant une semaine, une torture mentale vraiment trop poussée, hors de question de la torturer physiquement, Andréa savait qu'Aerin aurait pu ressentir les effets sinon, la présence de Skylar dans leurs murs n'étaient connus seulement de quelques personnes après tout, il valait mieux garder le secret si on souhaitait la tuer après tout ça. La brunette savait qu'elle aurait du jouer l'enfant docile pour ce mariage mais elle n'y pouvait rien, elle se sentait prise au piège et elle n'aimait pas ça. Les crises de panique qu'elle avait l'habitude de faire avant étaient encore gérable pour le moment quoi qu'elles étaient sur le point de revenir avec cette situation bien trop compliqué pour la brunette, décidément, elle n'aurait jamais dû revenir ici, du moins pas sans mettre Juliette de Lornet au courant, Zack aussi. Aerin. L'apprentie sorcière n'avait pensé qu'à sa soeur réellement et la voilà à présent dans ce merdier pas possible. Obligée de se marier avec un Herondale obscur pour sa soeur. Skylar ferait tout pour elle mais ça? C'était peut-être au-dessus de ses capacités, certes, il pourrait partager quelque fois son lit, après tout, il était canon pour un obscur puis ça pourrait être fun mais se marier? Skylar ne croyait pas en ce institution de plus, elle était un mauvais parti, elle qui ne pouvait pas enfanter, cela voulait dire qu'elle deviendrait mère de l'enfant d'une autre? La plupart des sorciers bien plus vieux qu'elle avait tendance à adopter des nouveaux sorciers à peine née comme descendance afin de pouvoir satisfaire au moins une fois leur désir d'enfant. La prophétie était bien trop destructrice, Skylar ne savait pas si elle voulait vraiment amener quelqu'un d'autre que sa soeur dans ce tableau sombre, d'où le sexe sans attache. Du moins pour les autres personnes, la brunette finissait toujours par s'attacher à un moment, jamais d'un obscur, oh ça faisait bien longtemps qu'on ne l'avait pas pris à fricoter avec eux.


« C’est bien de pouvoir jouer sur la diversité, je suis dans le même cas. » Oh intéressant, ça pimentait certainement la vision qu'elle avait de lui, peut-être qu'ils pourraient bien s'amuser alors au lit, après tout la sorcière n'était jamais contre un peu d'amusement. “ Intéressant. Très intéressant. ” L'atteindre ? Elle ne pensait pas y arriver, elle souhaitait juste lui montrer qu'elle n'était pas une petite-fille qui se faisait marcher dessus, elle détestait qu'on pense d'elle une fille faible. La voilà, répliquant comme elle le pouvait à ce psychopathe d'obscur, bon ce n'était peut-être pas une super idée de répliquer comme ça mais bon, Skylar avait plutôt tendance à réfléchir avant d'agir sauf qu'il la faisait sortir de ses gongs à présent. Argh. Il l'énervait réellement, à l'Institut quand cela se produisait, elle avait tendance à les prendre à part, dans un lit ou pas histoire que cette frustration disparaisse au plus vite. Les sorcières et leurs sorts durant ces moments, Skylar avait appris à en maîtriser quelqu'uns, rien de mieux que la pratique pour le faire. La brunette n'avait jamais vraiment apprécié les hommes qui voulaient forcément s'élever en prenant les femmes comme des punching-ball, ils étaient si arrogants alors les remettre à leur place semblait le meilleur moyen pour elle de faire son boulot de sorcière, un petit sort et toute leur virilité partait au loin comme si cette dernière n'avait jamais existé. Facile mais coûteux, la sorcière n'était qu'apprentie, en vingt-cinq années d'existence, elle était loin de ses paires ayant des siècles de vie, elle se fatiguait vite en utilisant sa magie, c'est d'ailleurs comme ça que l'Institut l'avait retrouvé facilement après sa fugue du Nouvel Ordre.


« Ma chère Skylar, le lionceau risquerait bien de te mettre à terre…d’ailleurs… si je disais à Andréa que tu n’es pas digne de confiance…qu’il faudrait quelques mois de plus pour te laisser réfléchir et donc, de ce fait, te garder loin de ta sœur… Ou non, j’ai une bien meilleure idée. Si je disais à Andréa qu’il vaut mieux vous tenir éloigner pendant un bon bout de temps…jusqu’au mariage, qui je suis sûr, ne sera pas pour de suite. On vous mettra sous surveillance, bien que je connaisse ta sœur d’ailleurs, et quand je donnerais un avis positif, là, on envisagera de vous mettre en contact. » Petit con. Argh. Elle ne le supportait décidément pas sérieusement la famille était une faiblesse mais étant si connectée avec sa jumelle, la brunette savait qu'elle ne pouvait rien faire contre et même si Aerin lui en voulait de son départ, du moins ça aurait été logique, Skylar serait toujours sa faiblesse. Une mourait, l'autre aussi. L'une était blessée, l'autre le ressentait. Fichue prophétie, comment pouvaient-elles se battre dans deux camps différents si leurs existences étaient si liées. On n'était pas dans Harry Potter, il n'y avait pas la pierre philosophale pour en ramener une en vie. Argh. Enervée, Skylar se retenu de lui répondre, ça ne pourrait qu'envenimer les choses après tout et elle n'avait pas subi une bonne semaine de torture mentale pour atteindre, la patience n'était pas son fort décidément. « Ou, dernière solution, tu cesses de faire ton enfant avec tes répliques à deux balles et tout s’arrange pour le mieux. Je donne une suite positive à tout ça et, en bonus, je t’offre la rencontre avec Aerin. » Ravalée sa colère non ce n'était pas de la colère mais de la frustration, devoir faire attention à ses mots si elle voulait revoir sa soeur. Argh. Skylar n'était décidément pas fan de Garett et partageait un lit un jour avec lui était beaucoup moins fun d'un coup. Chantage. Minable mais efficace. “ Bon d'accord, j'ai compris que cette histoire de biscotte tu n'as pas du apprécier. Je veux voir Aerin. Je serais capable de n'importe quoi pour lui parler au moins une fois depuis tout ce temps. N'importe quoi.” Une lueur de fureur dans ses yeux, la brunette voulait absolument que sa jumelle la pardonne, elle aurait voulu l'amener avec elle, Skylar avait eu un créneau cette nuit là pour partir loin, Aerin n'étant pas avec elle à ce moment-là, ce créneau était bien trop court pour la chercher. Egoïste elle avait été. Skylar s'en voulait encore, même si ça s'était passé il y a maintenant une dizaine d'année.


© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Dim 4 Sep - 15:07



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Tu vas la faire plier…Tu vas lui montrer que jouer les fortes avec toi ne sert strictement à rien, qu’elle n’est pas la plus forte des deux. Elle manque d’expérience, elle est trop provoquante, trop enfantine pour dire de te monter sur la tête. Tu as déjà fait face à bien pire que sa petite personne, elle allait rapidement s’en rendre compte. “ Intéressant. Très intéressant. ” Intéressante, mais pour combien de temps… Elle allait moins rire une fois que tu allais exposer tes pensées, tes menaces à peine voilées. Tu sais où frapper pour obtenir ce que tu désir, pour mener les autres par le bout du nez. Tu n’en es pas arrivé là en léchant les bottes des autres, non, ta position tu la devais à toi-même et seulement à toi. Certes, le bonus était de pouvoir coucher avec Andréa, mais au final elle restait juste une fille parmi d’autres, elle n’avait franchement rien de bien particulier. La puissance ne t’a jamais attiré, l’ascension non plus, tu voulais juste qu’on te foute la paix mais même ça ce n’était apparemment pas possible. La preuve, te voilà fiancé à une jeune sorcière juste pour garder un œil dessus et assouvir les besoins de madame Belson. Et toi, tu es obligé d’accepter parce que tu as fait le con avec Zack. Bravo, c’est merveilleux ! Mais bon, au final tu allais te faire une petite jeunette, ou alors, tu allais simplement l’épouser et l’envoyer balader pour aller voir ailleurs. Le monde est plein de poisson, tu ne risquais pas de t’emmerder. D’ailleurs, le mariage ne t’avait jamais fait de l’œil ou encore attiré. Tu trouves cette union complètement stupide, inutile. Se lier à une personne pour la vie, mais c’est quoi cette idée…Tu as beau trouver ça stupide, tu te retrouvais quand même embarqué là-dedans.

Tu ne te gêne donc pas pour user de tes avantages et de ses faiblesses, pointant sa sœur du doigt et le fait que tu pouvais aisément l’empêcher de la voir. Tu peux sentir sa colère, tu peux voir que tes mots ne lui plaisent pas. Pourtant, elle se tait, elle t’écoute et tu jouis intérieurement. Tu as gagné, oui, tu le vois bien. Tu viens de la faire plier devant toi et ce, en simplement quelques phrases bien tournées. “ Bon d'accord, j'ai compris que cette histoire de biscotte tu n'as pas du apprécier. Je veux voir Aerin. Je serais capable de n'importe quoi pour lui parler au moins une fois depuis tout ce temps. N'importe quoi.” Un sourire amusé s’affiche sur tes lèvres, surtout quand elle te dit qu’elle ferait n’importe quoi pour voir sa sœur. Voilà qui est plus qu’intéressant… Ton regard se plante dans le sien alors que tu joues avec ton verre, un air satisfait dans le regard. Oui, elle vient clairement de te donner de quoi jouer avec elle, tout du moins, pour l’instant. « N’importe quoi tu dis… » Tu avais murmuré ces mots avec un amusement étrange, un ironise non dissimulé. Elle aurait peut-être dû mettre des barrières, ne pas te dire quelque chose dans ce style. Elle avait joué avec tes nerfs, tu allais jouer avec les siens mais d’une façon bien plus évidente, bien plus plaisante. Oh oui. Tu laisses ton côté Obscur prendre le dessus, effaçant toute trace d’amertume, de remords, de clarté qui s’éveillaient depuis la rencontre avec ton cadet. Tu voulais retrouver cette sensation de puissance, cette sensation où rien ne pouvait t’atteindre, ou tu étais capable de tous. Tu glisses ton regard sur elle, avançant d’un pas léger pour te rapprocher d’elle mais également, pour raccourcir la distance qui vous sépares.

« Tu vois…j’aimerais bien te croire, mais il me faudrait une preuve de ce que tu avances. » Tu déposes ton verre sur la table basse, revenant planter ton regard dans le sien. Calmement, tu déplaces une mèche de ses cheveux, replaçant celle-ci à sa place en frôlant sa peau du bout des doigts. Après tout, elle avait laissé sous-entendre qu’elle avait de l’expérience non ? Donc, autant en profiter… Puis merde, tu avais envie de t’amuser, de pousser le bouchon bien plus loin. Si tu devais te marier avec elle, autant la connaître sous toutes les formes hein. Tu laisses tes doigts glisser le long de son cou, la provoquant ouvertement du regard. Tu la regardes plus intensément que jamais et, étrangement, tu te surprends à la trouver ravissante. Cet air farouche, ce sentiment de jeunesse et de sauvagerie. Elle te faisait penser à toi à son âge…parce que oui, tu avais été comme elle, laissant tes émotions, ta jeunesse prendre le dessus sur la logique, la réflexion. Puis tu avais perdu tes parents, tu avais éduqué ton frère, tu avais grandi, tu t’étais renfermé sur toi-même. Avais-tu seulement eu une seule relation durable dans ta vie ? Pas vraiment…il n’y avait jamais eu personne pour attirer ton regard, ton attention plus de quelques nuits.

Ton cœur restait sauvage, comme attendant celle ou celui qui pourrait le dompter. Pour l’instant, tu n’avais pas encore croisé cette personne, enfin, c’est ce que tu penses. Ta main retombe le long de ton corps, alors que oui, ton sourire ne décolle pas de tes yeux. Alors, va-t-elle jouer ou encore t’envoyer balader ? Elle sait ce dont tu es capable, ce que tu peux faire. Certes, tu n’allais pas vraiment la forcer, mais avouons-le, tu ne lui laissais pas de multiples possibilités. « A moins que tes paroles soient de simples mensonges… » Ta voie est à présent presque mielleuse, bien que toujours amusée et provocante. Sans plus de cérémonie, tu t’éloignes et t’assois sur le canapé, ne la quittant pas des yeux, attendant une réaction de sa part. Vous aviez du temps devant vous avant qu’Andréa réclame une réponse définitive, elle sait que tu as besoin de temps pour mener la jeune sorcière vers cette destination qu’elle réclame. Mais là, oui là ça tourne à autre chose, parce que tu t’en fou des fiançailles, du mariage, là tu joues.


1008 mots-post 7




© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Lun 5 Sep - 22:10



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Il y avait une bonne chance pour que ce psychopathe portant le nom pourtant si réputé des Herondale soit du genre à ne pas l'emmerder et aller voir ailleurs pour se vider son service trois pièces quand il le faut, avec toutes les femmes à la disposition du Nouvel Ordre, elle ne s'inquiétait pas pour lui et de son côté, elle pourrait très bien se dénicher un obscur pas trop bête pour passer le temps après tout, elle aussi avait des besoin primaires. La brunette ne comptait pas les laisser en plan parce que monsieur l'aurait décidé à ce moment là. L'image du mariage? Pas très belle dans l'esprit de l'apprentie sorcière et cela allait rester comme ça pendant un loooooong moment. Garett. Ce n'était pas vraiment le fiancé idéal, trop dominateur, trop grognon, Skylar recherchait du fun dans sa vie, elle n'avait qu'un quart de siècle après tout et pour sa race, c'était très très jeune, de plus le fait qu'elle soit immortelle et lui non, c'était vraiment un tue l'amour du moins pour le moment. Le problème ? Même si elle n'aimait pas qu'on lui donne des ordres, Aerin était bien trop important pour qu'elle fasse tout capoter aussi près du but, la brunette avait déjà résisté à de la torture mentale pendant la semaine, elle pouvait supporter quelques minuscules années de sa vie avec l'autre singe. Argh. Il l'a mettait hors d'elle sauf que sa fureur ne pouvait s'exprimer seulement dans ses yeux, il ne valait mieux pas l'énerver enfin qu'il ne revienne pas en arrière. Un mot positif et sa soeur serait à sa portée, bon ça serait pas non plus la joie pour leurs retrouvailles mais elle réussira peut-être à la calmer et à la faire tout quitter comme elle. Illusion? Rêve d'enfant? En espérant que non.


" N'importe quoi tu dis..." Oh par Lucifer, dans quoi c'était-elle fourrée décidément ? Sa gorge se noua, sa robe légère pourtant semblait être bien trop petite, Skylar était fichue, elle allait passer à la casserole et ça c'était sûre. Déglutir. Oui. Il n'y avait que ça de vrai. Certes, elle n'avait eu aucun amusement depuis plus de deux semaines et les relations charnelles étaient toujours un bon moment d'oublier les problèmes environnants. « Tu vois…j’aimerais bien te croire, mais il me faudrait une preuve de ce que tu avances. » Sa mèche de cheveux, non mais de quel droit il osait la toucher comme ça ? La brune était pas ravie du tout, de plus son corps bien à la limite du l'explosion, deux semaines, c'était bien trop long pour elle. Une dame de bas étage ? Absolument pas, Skylar prônait juste la liberté sexuelle des femmes, faire de son corps ce qu'on veut. Voulait-elle offrir son corps à l'autre singe d'obscur. Singe ? Bon d'accord, il était très mignon mais son comportement. C'est comme si on demandait à un beau mec d'ouvrir la bouche, ça gâchait tout le charme. “ Une preuve ? ” Jouer la carte de l'innocence ? Pas vraiment, Skylar avait juste un peu peur de ce qui pouvait sortir de ces lèvres du diable. Sexy mais méchant. Mauvais combo décidément. Elle ne pouvait pas y croire que son corps la trahissait en faveur de ce goujat. Pourquoi souhaitait-il une gamine dans son lit ? L'ajouter à son tableau de chasse ? La ruiner ? Skylar allait le faire mais elle comptait bien garder la main, la brunette ne deviendrait jamais une femme souhaitant la fidélité de son homme. Il faisait ce qu'il voulait de son côté et il lui laisse sa liberté d'une autre. “ J'ai une seule réserve. Tu as libre choix de tes partenaires en dehors de ce mariage mais je veux exactement la même chose. ”


Son corps trahissant son cerveau, Skylar avait envie de se lancer un sort pour se congeler immédiatement sauf qu'il souhaitait une preuve. Une preuve sérieusement ? L'apprentie sorcière le regarda s'asseoir sur le canapé, elle lança un sort afin de flanquer les voyeurs d'Andréa à la porte après tout hors de question de leur donner un show gratuit rien que pour leurs yeux ébahis. Les flammes qui avaient pris domicile sur la pointe de ses cheveux, bien heureusement ça se calma rapidement, un tout petit sort. Un petit coup de pouce magique vers la porte Soudainement, elle aurait préféré porter des milliers de couches sur elle plutôt que cette robe bien trop légère, fichu été. Une ceinture de chasteté, enfin bien que le contexte aurait été plutôt marrant, elle aurait brûler la clef avec sa magie. Damnit. Elle était dans un sacré pétrin. De la fureur dans les yeux, la sorcière se dévêtit de sa robe d'été, une simple robe sauf que la jeune femme faisait toujours en sorte d'avoir des sous-vêtements qui étaient assortis. De la dentelle. Toujours. La sensation contre sa peau. Indescriptible. “ Une preuve de ce style là ou de ce style là? ” Afin de donner la seconde preuve, sa seconde action fut de se mettre à califourchon sur les jambes de Garett, balançant sa crinière brune du côté gauche afin de laisser sa peau respirer mais aussi un tic qu'elle avait depuis des années. Jouer avec ses cheveux quand elle était nerveuse, le langage corporel pouvait vous trahir aussi rapidement que possible à son plus grand malheur. Nerveuse de ce qu'il pourrait bien se passer entre eux, nerveuse du futur à l'heure actuelle.


© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Mar 6 Sep - 12:15



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

“ Une preuve ? ” Oui, une preuve. Tu parles français pourtant non ? Tu voulais voir jusqu’où elle était capable d’aller pour sa tendre sœur, que d’ailleurs, tu connaissais sous toutes les coutures. Tu souris avec amusement devant sa question, un sourire qui veut dire beaucoup de choses sans pour étaler tes pensées. Tu peux être un vrai connard quand tu le veux, surtout ces derniers temps où tes pensées se bousculaient, où tu ne parvenais plus à garder les pieds sur terre. Sensation étrange qu’est l’amertume des années passées, envolées, arrachées. Tu aimerais te persuader que ce n’est qu’une simple période qui va s’estomper avec le temps, que ça va simplement passer et qu’enfin, tu redeviendras toi-même. Un Obscur digne de ce nom. Mais au final, à chaque fois, tu te disais que cette nature tu ne l’avais jamais réclamé, souhaité. L’image de ton frère revenait sans cesse dans ton esprit, comme une image imprimée dans ta mémoire, te donnant la nausée. Comment faire pour te débarrasser de ça ? En étant devenu Obscur tu pensais que tes émotions seraient radiées, que tu n’en aurais plus. C’était foutrement faux. Tu t’étais fait des illusions durant toute une période, éteignant tes sentiments comme le ferait un homme sans cœur. Hors, ton palpitant battait toujours bel et bien dans ta poitrine, tes émotions étaient toujours là, attendant simplement de pouvoir ressurgir. Zack en avait été le déclencheur et pour ça, oui pour ça tu le détestais. Néanmoins, grâce à ça, tu sais également que la famille peut-être un point faible et Skylar t’en donnait encore la preuve en ce moment-même. Oui, sa dévotion, son envie de revoir sa jumelle ne laissait aucuns doutes. Elle irait jusqu’en Enfers pour elle, comme toi, tu étais capable de défier l’autorité d’Andréa pour sauver la vie de ton cadet. Point que vous aviez en commun contre toute attente, bien que toi, tu ne le montrais pas.

[color=#9999ff “ J'ai une seule réserve. Tu as libre choix de tes partenaires en dehors de ce mariage mais je veux exactement la même chose. ” [/color] Tu hausses les sourcils d’un air interrogatoire. Mais bien sûr, elle a cru quoi, que c’était son anniversaire…mais bon, tu n’allais pas gâcher ce moment et mentir fait partie de ta nature, surtout quand tu souhaites obtenir quelque chose. Tu n’es pas un stratège pour rien, tu sais comment mener tes batailles, ce que tu devais faire ou encore dire. « Bien sûr, qui serais-je pour t’empêcher de t’amuser… » Gros mensonge que voilà, mais tu ne laisses absolument rien paraitre, te contentant de l’observer faire son petit tour de magie. Impressionné ? Pas vraiment, tu connais les Sorciers d’Andréa, le jour où elle sera à la hauteur de ceux-ci, toi, tu seras simplement mort depuis des décennies. Pourtant, la suite te surpris davantage alors que, doucement, sa fine robe tombe sur le sol découvrant un corps parfait et des sous-vêtements en dentelles. D’accord, là tu ne peux que dire chapeau, parce que elle est vraiment magnifique et attirante. Tu laisses ton regard glissé sur elle l’espace d’un instant, penchant la tête sur le côté pour mieux l’admirer. Sa jeunesse faisait beaucoup, mais il n’y avait pas que ça. Elle dégageait cet aura que tu pouvais presque palper du bout des doigts, souhaitant posséder celle-ci comme personne d’autre ne pourrait le faire. [color=#9999ff “ Une preuve de ce style là ou de ce style là? ” [/color] Elle approche de toi et tu ne bouges pas, la laissant venir se mettre à califourchon sur tes jambes. Tes mains se posent sur ses hanches, alors qu’elle effectue un mouvement de cheveux assez séduisant.

« Mmm, c’est exactement ça. » Sauf que ton corps commençait déjà à répondre présent face à celui de la jeune sorcière. Tu laisses tes mains remonter le long de ses cotes puis de ses bras, alors que doucement, tu approchais ton visage du sien, déviant vers son cou. Tes lèvres s’y poses pour gouter à cette peau qui partagerait dorénavant ton existence, autant en profiter le plus possible. Tu viens déposer une de tes mains dans sa nuque, laissant tes lèvres glisser sur la peau de son cou, faisant en sorte de coller ton bassin au sien. Réaction naturelle cela dit. Après quelques baisers, tu descends à la naissance de sa poitrine l’espace d’un instant, avant de poser un baiser sur son menton. Venant reposer ton regard dans le sien, tu t’y plonge l’espace de quelques secondes. Elle était donc réellement prête à tout, quitte à coucher avec toi…allais-tu en profiter…pas vraiment, mais tu allais faire en sorte qu’elle en aille envie et donc qu’elle continue ce petit manège. « Je vais te laisser le choix….soit je m’arrête… » Tout en parlant, une de tes mains avait retrouvé le chemin de sa hanche descendant vers l’intérieur de sa cuisse pour effectuer une monter plus intime du bout des doigts. « soit je continue… » Tu avais murmuré ses mots tout en frôlant le bout de tissus en dentelle qui n’allait certainement pas faire long feu.


840 mots-post 9 - 24h




© MADE BY SEAWOLF.
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Lun 19 Sep - 16:58



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale


Il la prenait pour une débile ou quoi, oui elle savait qu'il parlait français sérieusement, elle voulait juste une sorte de confirmation comme si elle espérait vraiment se sortir de ce pétrin, elle aurait peut-être dû avertir Zack finalement de son plan, peut-être que ça lui aurait permis d'avoir un plan de secours dans ce genre de situation. Oh elle ferait tout pour sa jumelle, elle qui l'avait lâchement abandonné dans un soucis de liberté, la pleine faute de la brunette qui détestait être dans l'ombre, Skylar préférait la lumière, la magie blanche, une magie qui la satisfaisait mais à son plus grand malheur, sa place dans la prophétie était loin d'être réellement écrite, après tout, tout pouvait arriver comme un remaniement de situation. Ce conflit, elle n'en verrait même pas la fin sûrement, tout s'arrêterait probablement après sa mort alors pourquoi lutter dans cette existence dictait simplement par une prophétie, peut-être même que ce moment présent était nécessaire pour l'atteindre. Oh douce ironie, Skylar qui s'était enfuit pour vivre, ne pensait plus qu'à avancer la prophétie prédisant sûrement sa mort. Douce ironie. L'apprentie sorcière devenait de plus en plus entreprenante pour obtenir ce qu'elle souhaitait, pourtant ça ne l'avait jamais vraiment déranger auparavant alors pourquoi avec Garett si ? La perte du contrôle, Skylar détestait réellement perdre le contrôle et avec ce chantage à deux balles, Garett la tenait, sans moyen se raccrocher à quelque chose de réellement contrôlable. Leur échange ? Non elle n'était jamais en contrôle d'elle-même durant ce genre d'acte, s'adonnant à la passion de ses partenaires, les jetant d'un coup si ça n'allait pas. Des décennies pour prétendre et elle n'allait pas commencer si jeune quand même. Commencerait-elle pour la première ici ? Dans cette pièce peu personnel ? Avec un homme qui la prenait pour une gamine ? Un homme qui lui faisait un odieux chantage pour revoir sa soeur.


« Mmm, c’est exactement ça. » Le corps de l'obscur répondait, très bien après tout Skylar avait toujours pris soin de ne pas se faire écorcher réellement sa peau, pas de cicatrice, la peau sans marques des néphilims, la particularité physique des sorciers pas visible pour un sous sans l'utilisation de ses pouvoirs, la brunette ressemblait à une terrestre lambda. Une terrestre capable d'envoyer valser deux gardes d'un simple coup de main, magistrale sa technique d'utilisation de la magie ? Bon d'accord, elle en rajoutait peut-être un peu, Magnus Bane en même temps était un maître dont elle s'inspirait enfin certainement pas pour s'habiller mais sa maîtrise de la magie était impressionnante. « Je vais te laisser le choix….soit je m’arrête… soit je continue… » Son corps s'enflammait, ses cheveux aussi, de la petite magie, Skylar n'avait certainement pas de contrôle sur elle-même à son plus grand désespoir, heureusement que les flammes n'étaient qu'une sorte d'illusion, rien qui pouvait brûler son partenaire. La combinaison avoir envie de tuer son partenaire puis être sexuellement frustrée depuis au moins deux semaines, fichu Faeri incapable de combler quelqu'un, ne l'aidait pas à prendre cette décision, un coup et c'était bon. Pour quoi elle allait passer après ? Une fille facile ? Les filles faciles pouvaient rapidement obtenir ce qu'elle souhaitait dans cette hiérarchie du Nouvel Ordre, atteindre juste en-dessous du sommet, partir avec Aerin une fois la confiance restaurée, un travail de durée. Si ça se trouvait Skylar n'aurait pas besoin d'aller jusqu'au bout de cette mascarade qu'était le mariage avec Garett, elle pourrait partir avec sa jumelle avant.


“Et si le choix te revenait... Un test de ta fiancée... Un pour juger... Un pour dire oui ou non à Andréa sur cette mascarade... Tu sais très bien que je serais obligée d'accepter de toute manière.” Il n'était secret qu'entre eux deux que la sorcière lâcha un petit gémissement au moment où elle essaya d'articuler sa phrase, fiche frustration, toute jouer contre elle. Skylar n'allait pas rester comme ça sans rien faire, elle n'était pas ce genre de femme, déboutonnant la chemise de l'obscur, essayant de trouver une certaine égalité dans le niveau de nudité, ses mains se positionnant sur le torse en descendant vers l'entre-jambe, un mouvement lent, un mouvement chaud à cause de sa température corporelle montante, son sang bouillonnait de frissons. “ Alors ? ” Ses mains étaient perturbés par la boucle de la ceinture, le regard de la jeune femme n'était pas sur celle-ci mais calquée sur celui de Garett, ses iris vertes étaient partis bien qu'on pouvait également blâmée la pauvre luminosité de la pièce aussi, la vérité était tout autre à son plus grand effroi. Terrifiée par les propres réactions de son corps qui la trahissait en faveur d'un traître à la Rébellion, son seul espoir de revoir un jour sa jumelle, sa moitié. Oh elle était définitivement fichue Skylar, dans quel traquenard s'était-elle embarquée.

© MADE BY SEAWOLF.

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   Mar 27 Sep - 8:20



walking on a wire, trying to go higher
feat. Garett B-Herondale

Tu t’amuses et pourtant, il y a également plus. Ce petit quelque chose qui fait que ton corps s’embrasse sous cette peau parfaite, qui fait que ton cerveau fonctionne dans un seul but ultime, la posséder. Pourtant, en règle générale, tu n’as jamais été pour coucher avec les filles en leur faisant du chantage. Oh non, loin de là. Mais cette fois-ci c’est différent. D’un côté tu as envie de te venger de ce qu’on t’imposait, un mariage arrangé. De l’autre, la jeune sorcière est attirante tu ne vas pas nier l’évidence et, son tempérament avait réussi à attirer ton attention. Comment en étais-tu arrivé là ? En arrivé au point où, assis dans ce maudit canapé, tu laissais tes lèvres vagabonder sur son cou alors qu’un gémissement résonnait à tes oreilles. Duce symphonie des plus exquise. Tu vois les changements physiques de Skylar, petite magie représentant bien son état mais également sa condition. Elle avait des centaines d’années devant elle, l’immortalité, alors que toi, ton espérance de vie était déjà définie depuis ta naissance. Un cycle qui prendra fin, contrairement à celle dont la peau augmentait doucement de température. “Et si le choix te revenait... Un test de ta fiancée... Un pour juger... Un pour dire oui ou non à Andréa sur cette mascarade... Tu sais très bien que je serais obligée d'accepter de toute manière.” Oui, tu le sais, sa réponse est déjà toute prédéfinie. Pourtant, tu n’en as que faire là de suite, tu en as presque oublié les enjeux. Si seulement elle savait. Oui, si seulement elle savait qu’au final, tu faisais ça pour des raisons bien définies également. Accepter ce mariage, sourire, suivre les rangs tel un mouton parmi les autres. Tu veux juste passer inaperçu, tu veux juste qu’on t’oublie pour mieux vivre tes doutes.

Elle déboutonne ta chemise et tu ne peux que frissonner face à cet acte pourtant banale. Le corps exprime souvent les désirs, même si l’esprit tente de les contrôler. C’est exactement ce qu’il se passe à l’heure actuelle chez toi. Tu ne contrôle pas tes frissons, et même tes regards. Non, tu ne contrôle plus rien, comme abandonné à la situation actuelle. Sa main glisse sur ton torse, tu ne la quittes pas des yeux. Tu n’as pas encore répondu à ses paroles, comme pour faire durer le silence ou encore, comme pour réfléchir à une réponse que tu ne connais pas vraiment. “ Alors ? ” Ses mains détachent ta ceinture, pourtant, une fois de plus, tu la regardes sans gêne. Comment pour t’inspirer de ses traits, de son regard changeant, de ses cheveux délivrant un peu de cette magie qui coule en elle. Qu’avait-elle de spéciale ? Oh, tu connais la prophétie, Andréa t’en as fait part lors d’une nuit sous les couvertures. Moyen subtile d’arracher quelques informations qui souvent ne te regarde pas. Comme quoi, même Andréa a des envies, des besoins et se confier n’est pas une chose facile à faire. Tes doigts frôlent davantage ce bout de tissus, exerçant une pression bien plus prononcée. Dis-toi que nous n’avons pas le choix. Ni toi, ni moi. Autant donc en profiter. » Clair et net, précis également. Tu venais de lui laisser sous-entendre que toi aussi tu étais piégé, qu’au final, tu n’avais absolument rien demandé et que le choix ne t’appartenait absolument pas. Tu n’allais pourtant pas te morfondre pour autant, pleurer sur ton triste sort. Elle sera vite débarrassée de toi, tu es mortel et la mort viendra te faucher, peut-être plus tôt que prévu qui sait. Après tout, tu restes un Obscur menacé par de nombreux dangers mortels.

Sans plus attendre, tu approches ton visage du siens pour venir déposer tes lèvres sur les siennes. Un baiser si au départ se voulait lent, devient rapidement plus envieux et fougueux face au désir qui te submergeait de part et d’autre. Tu remontes ta main pour venir détacher son soutient gorge, mains expertes, ça céda très facilement. Heureusement, parce que tu n’aimes absolument pas te battre avec ce genre de chose. De un c’est un tue le désir, de deux, c’est simplement chiant. Tu fais glisser les bretelles le long de ses bras, frôlant sa peau du bout des doigts par la même occasion. Un simple contact, un simple frôlement peut souvent intensifier le désir en lui-même. C’est subtil et beaucoup de personnes semblent l’oublier, préférant directement passer aux choses sérieuses. Toi, tu es patient, tu aimes prendre ton temps, faire grimper la tension, malmené tes propres émotions. Si Skylar est déjà à moitié nue, toi, tu as toujours ton pantalon et ça t’amuse. Parce que oui, tu sais qu’au final, elle n’allait pas tarder à le faire disparaître de la circulation. Heureusement, parce que tout de suite, tu te sentais de plus en plus à l’étroit ce qui n’était pas spécialement agréable. Tes lèvres se détachent des siennes, glissant sur son menton pour s’arrêter sur sa poitrine à présent libérée.



826 mots-post 11 -




© MADE BY SEAWOLF.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: walking on a wire, trying to go higher   

 
walking on a wire, trying to go higher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» I'm walking away ... ▬ Doryan
» The Walking Dead
» THE WALKING DEAD RPG
» The Walking Dead
» The Walking Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: