Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (Aerin) You and I, double face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: (Aerin) You and I, double face.   Sam 13 Aoû - 14:18

You and I, double face.
Aerin & Garett

T’as besoin d’une bonne dose de relaxation après la journée que tu venais de vivre. Andréa avait eu la bonne idée de te foutre en mission, te punissant pour avoir laissé échapper Zack. Tu avais beau avoir inventé toutes les excuses du monde, sans te rabaissé pour autant, tu avais pris cher. Bien sûr, beaucoup d’Obscurs étaient bien heureux de voir que tu t’en étais ramassé plein la gueule, ne voyant en toi qu’un homme qui n’avait pas sa place parmi eux. Tu n’étais pas né Obscur, le pire sûrement, c’était le fait que tu sois un Herondale…Ouai, ça devait en faire chier plus d’un que t’aille ce nom de famille, tout en étant si haut placé aux côtés d’Andréa. Tu étais rentré avec plusieurs blessures bien visibles, tes vêtements maculés de sang. Etrangement, tu avais été partagé entre le plaisir et le dégout lors de ta mission presque suicidaire. On ne t’avait pas donné toutes les indications nécessaires pour que tu t’en sorte indemne et, ce, exprès. Ton regard glisse sur les rues de Idris. Cette ville tu l’avais connue merveilleusement belle, animée de cette douce magie qui à présent n’existait plus. Ombre d’elle-même, les souvenirs semblaient te prendre à la gorge alors que tu te revoyais éclabousser ton frère encore petit lors des grosses chaleurs près de cette boutique. Sans vraiment le vouloir tu avais cessé tes pas. Cette époque semblait tellement loin. Lors de votre dernière entrevue, tu l’avais torturé, frappé et les mots doux n’avaient certainement pas valsés. Immobile, complètement neutre, tu ne fais que regarder cette boutique en silence. Fermée, l’heure n’était plus au shoping, puis passé vingt-et-une heure, les rues se vidaient rapidement. Tu finis par reprendre tes esprits, t’allumant une cigarette avant de reprendre le pas vers un bar encore ouvert, avec l’intention de boire plus que de raison.

T’en as besoin, tu dois absolument évacuer toute cette frustration, cette sensation de mal aise qui s’emparait cruellement de toi. Tu n’en veux pas de cette sensation ! Tu veux juste qu’elle dégage de ton corps, qu’elle te laisse tranquille et que ta part sombre reprenne le dessus. Tu n’as jamais été très sentimentale, même en étant un Néphilim, mais les liens du sang semblent toujours t’avoir pris à la gorge plus que de raison. Tirant un coup sur ta cigarette, tu entre dans le bar sans prendre la peine de l’éteindre. Interdiction de fumer ? Si c’est le cas personne ne te fait la remarque, d’ailleurs, ils n’auraient pas osé te dire quoi que ce soit. Par contre, plusieurs regards glissent sur ton corps, observant ce sang collé à tes vêtements, tes blessures encore fraîches. « Sers-moi un Whisky sans glaces. » Ta voie est neutre, ferme mais également lassée. T’es un peu blasé aujourd’hui. Tu vas directement t’asseoir à une table, alors que, pour une fois, on t’apporte un verre et un cendrier. Tu n’offres pas un seul regard à la serveuse, te contentant de tremper tes lèvres dans le liquide alcoolisé. Autour de toi tu fais le vide, ignorant le bruit des conversations ambiantes, préférant rester éloigner de tout ça. Toi et ta solitude, c’est tout ce qu’il te faut…c’était sans compter sa venue à elle.

made by neon demon
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: (Aerin) You and I, double face.   Dim 21 Aoû - 18:26

double face ∞ Gaerin
Ma vie était partagée entre Chicago et Idris, et ce depuis bien des années. J'habitais dans un quartier uppé, proche de mon restaurant à Chicago. A Idris, c'était différent. J'étais proche des quartiers d'Andréa, parce qu'elle était comme une mère pour moi. Du moins, c'était elle qui nous avait recueilli, après notre enlèvement. Même si je savais qu'elle était à l'oeuvre de ce kidnapping, rien n'arrivait à m'enlever l'idée qu'elle était la figure maternelle qui me manquait. Elle me disait souvent : « Inspires-toi de mon parcours, je saurai t'apprendre bien plus mon enfant » Et en soit, je la croyais. Il ne me restait plus qu'elle à présent. Oh, il y avait bien ma soeur Elwing, je sentais son lien quelque part qui me rassurait, je me sentais tout de même bien seule. Pourtant, je n'étais pas naive, non. Je savais bien que le but d'Andréa n'était pas d'avoir une fille adoptive, c'était plutôt l'inverse. Une arme hors du commun. Une arme qu'elle voulait contrôler. Mais comment lui en vouloir ? Alors, formée comme un bras droit, je continuais ma formation auprès d'elle et de Fitz. Ce jour-là, c'était le soir où j'avais confié le restaurant à Lyla, une jeune louve du Nouvel Ordre. Je lui faisais entièrement confiance, et moi, en attendant, je pouvais trouver le temps d'aller rejoindre Idris pour combler mes autres obligations.

J'avais assister à une séance d'entraînement de magie assez coriace cette apres-midi-là. Une qui vous vide l'énergie que vous avez, et qui ne se récupère qu'avec une bonne séance de repos. Enchantement, métamorphose, ouverture de portail, guérison...rien n'avait échappé à Jeremiah, et il était plutôt satisfait de ma progression. D'accord, il arrivait à ce que je laissais mon épuisement contrôler parfois mes sorts...mais j'étais jeune. J'avais le droit à l'erreur, je supposais, même si Andréa pensait le contraire. « Il faut que tu te contrôles Aerin » disait-elle d'un ton ferme et froid. J'en avais bien conscience, mais j'étais comme une bombe à retardement. Dès que je laissais mes émotions s'exprimaient, j'exprimais aussi ma magie. Une contrainte qu'Elwing n'avait jamais eu, et qui avait marqué peut être le favoritisme vis à vis des maîtres. Mais à sa fuite, tout espoir s'effaça. Et il ne resta que moi, celle qui de sa peau rouge, est maladroite et insipide. En sortant de mes appartements, après une heure de repos, je me baladais dans les rues pour trouver de quoi manger affamer. J'aurai très bien pu manger dans les cuisines du Palais, mais j'avais simplement envie de m'éloigner. Après quelques hésitations, j'entrais dans un bar presque miteux, de mon copain Daryl. Il n'y avait pas grand monde, mais je le remarqua aussitôt. Assis à une table un peu plus bas, qui sirotait un whisky, clope au bec, dans des vêtements ensanglantés. Il sentit probablement ma présence, et releva légèrement la tête. Croisant mon regard, je me dirigeai cependant non pas vers lui, mais vers le comptoir, où je m'installa quelques secondes. Je portais une robe assez légère, dont le dos était entièrement dénudée. « Aerin, que me vaut se plaisir ? » « Je n'ai pas le droit de venir voir un vieux ami ? » dis-je à l'encontre de Daryl. C'était un sorcier, lui aussi, qui me sourit de ses deux langues de vipères. « Quand tu viens me voir, c'est que tu as une idée derrière la tête. » « Non, c'est ici qu'on trouve les meilleurs frites du quartier. Tu m'en apporte une assiette ? » Il sourit de nouveau et s'éxécuta. Je me retournais alors sur ma chaise haute, et descendit d'un pas élégant. M'approchant de Garett, qui n'avait pas bouger, je vins à son niveau, et sans lui demander la permission, s'installa en face de lui. « Le rouge te va toujours aussi bien. » dis-je en faisant référence à ses vêtements peu adéquates. Malgré le dégoût qu'il émanait pour certains, pour moi, il provoquait plus de chose que je ne saurai l'exprimer. J'avais à la fois envie de le gifler et de glisser mes doigts dans ses cheveux poisseux, juste pour avoir l'occasion de lui susurrer à l'oreille à quel point j'avais envie de lui déjà. Herondale, il portait bien sa réputation, je devais le concéder.      

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
47/77  (47/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PRO MUNDI BENEFICIO
PRO MUNDI BENEFICIOGarett B-Herondale
A hope, a spark.

Some legends are told Some turn to dust or to gold But you will remember me Remember me for centuries And just one mistake Is all it will take We'll go down in history Remember me for centuries

Je suis à Chicago depuis le : 21/06/2016 et j'ai déjà payé : 147 factures et gagné : 1108 gains. Il paraît que : Sam Claflin est mon double. Schizo je joue aussi : Dimitri C. Lightwood On m'appelle : Manon et pour mon profil je remercie : Nebula

Je suis : Célibataire
They say we are what we are But we don't have to be I'm bad behavior but I do it in the best way I'll be the watcher of the eternal flame
Sujet: Re: (Aerin) You and I, double face.   Lun 22 Aoû - 13:57

You and I, double face.
Aerin & Garett

Tu avais juste besoin d’être seul, juste une fois. L’esprit vagabondant ailleurs, te plongeant dans ton verre avec ce sang collé à tes vêtements, tes cheveux, ta peau. Tu n’en as rien à foutre des regards posés sur toi, de ce dégout que certains portes en eux. Tu avais appris à vivre avec, puis, ton côté Obscur fait que tu n’en avais que faire. Tu es le maître des lieux, tu es l’un de ceux qu’ils craignent, qu’ils redoutent. Tu ne sens pas sa présence, pourtant, tu entends sa voie. Comme un léger murmure lointain alors que tu bois une gorgée de ce nouveau verre qui t’a été servi. Tu ne prêtes néanmoins pas attention à la jeune femme, considérant que ce n’était ni le lieu, ni l’endroit pour faire ça. Sauf que voilà, Aerin en avait clairement décidé autrement. Charmant. Un soupire s’échappe légèrement de tes lèvres alors que tu ne l’as regardes pas directement, jouant avec le verre que tu as entre les doigts. Tu prends ton temps, laissant ses paroles t’atteindre, alors qu’un petit sourire se dessine sur tes lèvres. En général, en public vous ne faisiez que vous détester. Oui, c’était votre façon de faire, votre façon de vous exprimer. Tu aimais assez cette relation. Les autres pensaient que vous ne pouviez pas vous voir en peinture, qu’une haine étrange vous animait. Ils avaient tores, car dans l’intimité vous finissiez dans le même lit. Débats envoûtants, surprenants, brutaux. Déjà, tu sens l’envie monter en toi comme une bouffée de chaleur, alors que ton regard se dresse enfin vers elle. Tes yeux se plongent dans les siens, une flamme étrange y dansant sauvagement. « Aerin…toujours aussi charmante » Ta voie est froide et mielleuse en même temps, amusée mais distante.

Calmement, tu t’appuies contre le dossier, prenant une position plus agréable, ne la quittant pas des yeux. Elle a toujours été très belle, très attirante, ne t’ayant jamais laissé de glace. Ta tête se penche sur le côté, un sourire arrogant sur les lèvres. Là où d’autres auraient vu de la froideur, toi, tu la dévorais simplement des yeux. Glissant ceux-ci sur sa peau l’espace d’un instant, déjà prêt à vouloir lui sauter dessus quand l’occasion se présentera. « Pourquoi viens-tu m’ennuyer Aerin, ta présence n’est pas nécessaire à cette table. Tu devrais le savoir, ta place n’est pas ici. » Non, sa place est dans ton lit ou au pire, dans les toilettes avec toi si tu ne pouvais pas attendre d’être dans tes appartements. Tu viens déposer tes coudes sur la table, gardant toujours ton verre entre tes doigts, tirant sur ta clope. « Dégage. » En gros, dégages ailleurs que tu puisses la suivre et sentir sa peau si parfaite contre la tienne. Une façon comme une autre de te détendre, d’oublier, de te fondre dans ce vice que tu t’imposais. Oui, elle serait ta distraction du jour, elle serait celle qui te fera oublier tes doutes et tes pensées. Elle servirait d’éponge pour ce que tu accumules depuis quelques temps déjà. Après tout, votre relation est simple et sans réelles complications. Elle est belle, sournoise, Obscur et te procure la satisfaction de coucher avec toi. Que demander de plus ? Puis, c’est une sorcière et donc, ça donnait clairement plus de piment qu’avec une jeune femme totalement basique. Tu ne bouges pas, totalement immobile alors que ta cigarette se consumait entre tes doigts. Si le jeu commençait tu en allais être ravi, ça allait te détourner l’esprit de tes tourments et t’aider à faire remonter ton côté obscur plus que nécessaire. Aerin à son utilité dans ces moment-là, puis, avouons qu’avec ce corps, tu ne disais jamais non à une petite partie de jambes en l’air.

made by neon demon
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (Aerin) You and I, double face.   

 
(Aerin) You and I, double face.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Sylas, le visage à double face
» La double face de la justice - Fini !
» Double face /PV\
» Fiche de Double Face
» Un fdd pour Double Face

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Anciens RPs-
Sauter vers: