Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 DAKYIA ⊰ Do you remember ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
61/77  (61/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSThyia Zacharias

“A little bit dangerous, but baby
THAT'S HOW I WANT IT

Je suis à Chicago depuis le : 23/06/2016 et j'ai déjà payé : 120 factures et gagné : 306 gains. Il paraît que : Lauren Calaway est mon double. Schizo je joue aussi : Megara Nichols, la belle rouquine. On m'appelle : dreamy, ou mélanie pour les intimes, et pour mon profil je remercie : moi-même - Dreamy (avatar+gifs) + endlesslove (sign)

Je suis : Célibataire
Thyia, nymphe et plus précisément naïade du petit peuple, fille de la haute dirigeante des nymphes de Grèce et d'un chevalier de la Cour des Lumières, elle porte le surnom de "petite princesse de la nature" auprès de ses semblables ⊰ Si en apparence elle ressemble à une belle jeune femme de 25 ans, elle est née aux environs du sixième siècle avant Jesus Christ, à l'époque de la mythologie grecque. Elle a de ce fait dépassé les deux mille six cent ans ⊰ Très engagée dans la défense de la nature, sa dévotion envers la planète va au delà de sa dévotion envers les êtres vivants. D'un tempérament très doux, elle méprise tous ceux qui bafouent l'équilibre naturel ⊰ Herboriste, elle arpente le monde et les royaumes en quête de plantes médicinales, poudres démoniaques, et tous les ingrédients qu'on peut lui demander ⊰ elle ne prend aucun parti dans la guerre qui oppose les néphilims au nouvel ordre ⊰ sa loyauté ne va qu'à ses semblables et à la nature ⊰ Elle est maman d'une faerie, Aeris, qu'elle a eu d'une liaison passionnelle avec un terrestre au dix-huitième siècle ⊰ Après des décennies passées auprès de Thyia et de leur fille dans le royaume des faeries, le terrestre a fini par se donner la mort, ne supportant pas cette vie prolongée, et nostalgique du monde terrestre ⊰ depuis, Thyia n'est pas retombée amoureuse ⊰ ses cheveux et ses ailes changent de couleur en fonction de ses humeurs, et ses yeux apparaissent d'un bleu plus ou moins sombre également.


LES REBELLES
Coming


LES INSIPIDES
Elle fournit Lehr en herbes diverses, et en retour, il la fourre. (que de poésie, lel.) + Dakin possède une place particulière dans le coeur de la belle nymphe. En 700 ans, ils ont été bien des choses. Amants, puis amis. Elle a été sa première fois, et surtout, elle l'a guidé lorsqu'il n'était qu'un jeune sorcier dérouté par ses dons. Leur neutralité dans cette guerre va de paire avec tout ce qu'ils ont déjà vécu. +


LE NOUVEL ORDRE
Voilà bien des siècles qu'elle connaît Jeremiah avec qui elle a eu quelques écarts. Seulement, elle ne reconnaît plus la froideur du sorcier, et lui rappelle que perdre un être cher ne doit pas changer qui on est.
Sujet: DAKYIA ⊰ Do you remember ?   Mar 19 Juil - 2:29


Past and present collide
- année 2016, Chicago -
feat. Dakyia
Ses cheveux dansent, leurs reflets d'un bleu violacé qu'elle ne prenait même plus la peine de dissimuler avec des charmes. C'est une mode venue avec les siècles, qui a toujours amusé Thyia d'une certaine façon. Elle qui n'a même pas besoin de colorer ses cheveux d'une quelconque façon, voilà que des femmes, ou des hommes même, s'amusaient à décolorer, colorer, jouer avec les teintes de leurs cheveux dans des nuances qui furent, autrefois, jugées comme "extravagantes" par le commun des terrestres. Passant la porte de Lincoln Park, vêtue d'une simple robe d'été bleue qui la faisait passer inaperçue auprès des autres terrestres, l'immortelle guetta la potentielle apparition du sorcier qui, en huit cent ans, avait gagné le titre de meilleur ami auprès de la faerie. Par bien des égards, rien n'avait prédit à ce que leur relation évolue de cette manière, et pourtant, Thyia ne changerait rien à son lien avec Dakin si c'était à refaire. Quand bien même il est un sorcier. Quand bien même ils sont, normalement considérés comme ennemis, rivaux. Elle s'en fiche, la nymphe. Comme bien des choses qui lui passent par delà la tête, comme cette guerre née il y a moins d'un siècle de la folie d'un chasseur d'ombres. Tant qu'ils ne touchent pas à ses proches, l'immortelle ne s'en mêle pas, comme l'a demandé sa reine. Alors elle virevolte, offre parfois son aide dans un élan de bonté, tant qu'on ne vient pas l'embêter, préférant de loin se terrer sous le Lac Michigan, où elle réside depuis près de deux siècles. Cependant, ces derniers temps, elle y traîne de moins en moins, fuyant le Petit Peuple et principalement ses parents qui lui cherchent un époux. Marier Thyia, la blague, elle avoisine les deux mille six cent ans, et son éternité se déroule très bien sans qu'on ne vienne lui souffler dans les branches, alors elle fulmine, résiste, et surtout, elle éprouve le besoin d'aller se vider la tête auprès d'un visage connu, et surtout, pas faerie. Autrement dit ? Dakin était le candidat tout trouvé.

La jeune femme - du moins en apparence - finit par prendre place sur un banc, en retrait des terrestres qui la regardaient parfois avec une certaine obstination, une curiosité, une attraction qu'elle ne remarquait même plus avec le temps. Elle ne se formalise plus des charmes, et ne s'en amuse que lorsqu'elle est d'humeur. Or, dans l'immédiat, tout ce dont elle a besoin, c'est d'un sorcier au regard coloré et changeant, son éternel rictus en coin des lèvres. Fut un temps où il était le seul à avoir besoin d'elle. Maintenant, elle avait besoin du retour.


- année 1378, Dublin -

Elle entendait toujours son appel. Systématique, qu'il soit réellement en détresse, ou non. Au fil des semaines, Thyia et Dakin avaient instauré un réel climat de confiance, depuis leur rencontre. Elle ne saurait même dire depuis combien de temps exactement elle l'aidait à garder la maîtrise de lui-même lorsqu'il sentait qu'il perdait le contrôle de ses émotions, et donc, de ses dons d'immortel. Chaque fois qu'elle le voyait, il lui posait d'avantage de questions sur elle, sur l'éternité, sur le monde obscur, pour combler ce manque d'informations dont il avait cruellement été victime depuis sa naissance, comme bien des enfants de Lilith. Lorsqu'elle foula le sol et l'herbe fraîche de la forêt, ses pieds nus et son corps recouvert d'une robe couleur lavande aux reflets éclatants, elle vint naturellement rejoindre cette petite clairière où ils avaient coutume de s'installer pour discuter. Elle avait senti dans son appel un calme et une fébrilité qui avaient rassuré Thyia, la confortant dans le fait qu'il n'éprouvait pas de particulière détresse, et qu'il l'appelait bien pour discuter, ou simplement, s’accommoder de sa présence. Au détour d'un arbre, elle aperçut sa silhouette, et son sourire s'agrandit, ses mèches ondulées prenant une teinte plus vive alors qu'elle pressait le pas dans sa direction, lui tendant une main. « Dakin, comment vas tu? » Finit alors par demander la faerie, qui ne l'avait pas revu depuis quelques jours lui semblait-il. Quelques semaines ? Quelques heures ? La notion du temps terrestre lui échappe terriblement lorsqu'elle se trouve auprès des siens, mais elle avait cependant une certitude. Il lui a manqué. Ce jeune sorcier, son esprit vif, enjoué, lui ont manqué plus que de raison, et plus qu'une simple promesse, un réel attachement était né de ce pacte qu'elle avait conclu avec Dakin Hogan. Elle s'était réellement attaché à cet immortel en devenir, le surveillant parfois même lorsqu'elle ne foulait pas les terres de Dublin. « Pourquoi m'as-tu appelé..? Des ennuis chez tes terrestres ? » Oui, ses terrestres. Elle part du principe qu'étant le seul sorcier de Dublin, ces terrestres ne vivent que parce qu'il le veut bien. Par bien des égards, ces gens méritent parfois la mort, au vu du traitement qu'ils réservent aux créatures obscures qu'ils découvrent par un malheureux hasard.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 1, 820 mots


Don't need permission, made my decision to test my limits. 'Cause it's my business, God as my witness, start what I finished. Don't need no hold up taking control of this kind of moment. I'm locked and loaded, completely focused, my mind is open. ▵ ©endlesslove.
fifty shades of thyia ▵
avatar
InvitéInvité
Sujet: Re: DAKYIA ⊰ Do you remember ?   Mer 20 Juil - 22:46


Past and present collide
- année 2016, Chicago -
feat. Dakyia
C'était étrange, j'étais toujours aussi fasciné par les humains de siècles en siècles. C'était toujours la même chose de toute façon. Des guerres, des sauveurs et encore des guerres. Il y avait l'amour entre les deux, puis le pouvoir, la convoitise, l'envie. La jalousie. Toujours les mêmes facteurs qui se répétaient encore et encore. Moi dans tout ça ? Je m'amusais à observer dans mon coin. Après tout, ce n'était que ce que je pouvais faire. Prendre parti n'était jamais dans mes intentions. J'ai appris de bien des façons que c'était clairement le mauvais choix. Alors j'étais neutre, comme la Suisse. Et ça, j'ai appris à l'être grâce à celle qui m'a fait découvrir qui j'étais réellement. Thyia. Cette nymphe venue me sauver de ma folie à l'époque où je découvrais à peine mes pouvoirs. Si je suis encore ici aujourd'hui, c'était bien grâce à elle, puis à Jeremiah. Mais surtout grâce à elle. Elle avait su avoir la patience de m'apprendre les choses, de me dicter les choses. M'apprendre à savoir me comporter en pleine civilisation. M'apprendre à voir les choses, le monde obscur. C'était dingue mine de rien, l'apport de connaissance qu'elle avait su m'inculquer. Mais au final, je la remerciais de bien des façons. Par ma présence constante au fil des siècles. Certes, quelques fois on cessait de se voir, mais j'avais cette bague à mon doigt, cette bague qui m'était chère et qui me permettait d'avoir un lien direct avec elle. Il suffisait que je pense à elle pour qu'elle soit là, face à moi. Ou alors on convenait d'un rendez-vous pour que les choses soient plus formelles. Thyia, c'était ma meilleure amie et je ne l'échangerai contre rien au monde. Par exemple, je me rendais actuellement au Lincoln Park parce que justement, c'était elle qui avait demandé cette entrevue. C'était elle qui souhaitait cette fois-ci me voir et c'était avec un pas déterminé que je me rendais sur les lieux. Où était-elle ? Forcément loin des gens. Elle ne les aimait guère, surtout en ce moment, avec l'actualité politique et sociale qu'il y avait dans les rues de Chicago. Elle n'avait jamais aimé le brouhaha constant de la ville donc si elle devait se trouver quelque part, c'était loin de ces personnes qu'elle pouvait mépriser à bien des égards. Cela n'avait jamais été ainsi avec moi, même dès le début.


- année 1378, Dublin -


Je me sentais prêt, clairement. Je ne savais pas pourquoi, ni comment, mais pendant la nuit, j'avais ressenti cette clairvoyance et oui, c'était évident. J'étais prêt. Alors dès que j'avais pu, une fois toutes mes tâches effectuées chez mes parents, je m'étais rendu dans cette clairière, à l'extérieur de Dublin, où Thyia et moi avions pris l'habitude de nous rencontrer. J'avais touché mon bracelet, jouant même légèrement avec puisque l'anxiété s'emparait petit à petit de moi et, et j'avais appelé Thyia. Aussi simplement que ça. Il fallait juste que je pense à elle ou que je dise son prénom à voix haute pour qu'elle vienne, qu'elle accoure presque. Et c'était clairement satisfaisant ça. Savoir qu'elle était là pour moi, quoiqu'il arrive. Alors maintenant, j'attendais qu'elle fasse son apparition, qu'elle illumine ma journée de sa simple présence. Je savais qu'elle n'allait pas tarder puisqu'elle était tout de même assez rapide. Je n'avais jamais douté de son temps de réaction d'ailleurs. Et puis je l'apercevais enfin, à côté d'un arbre et mon regard jaune à la base devenait un peu plus rouge, décrivant alors un dégradé par le orange. Je n'avais pas répondu immédiatement à sa question, me remettant alors petit à petit de sa présence à mes côtés. Chaque jour où je la voyais, je ne pouvais m'empêcher de la dévisager, de la scruter et de m'imprégner de ce que je voyais. Elle était magnifique et clairement, je me sentais chanceux de l'avoir à mes côtés. “Rien de grave, t'en fais pas. Je vais bien... J'espère que toi aussi d'ailleurs” De par les récits qu'elle peut me raconter, j'avais quelques fois peur pour elle, peur qu'il lui arrive quelque chose et qu'elle vienne à être blessée ou pire encore, disparaitre à tout jamais. Alors ouais, j'étais inquiet et je ne le cachais pas. “Je... Je suis prêt Thyia. Je suis prêt” Et je n'avais juste pas pu attendre pour lui dire puisque ça restait quand même une information assez importante et elle avait promis qu'elle accepterait quand le temps serait venu.

© MADE BY SEAWOLF.

Post 2, 816 mots

Battle cry
Seconde vue: Active
Niveau de compétence:
61/77  (61/77)
Compétences:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
COMINUS ET EMINUS
COMINUS ET EMINUSThyia Zacharias

“A little bit dangerous, but baby
THAT'S HOW I WANT IT

Je suis à Chicago depuis le : 23/06/2016 et j'ai déjà payé : 120 factures et gagné : 306 gains. Il paraît que : Lauren Calaway est mon double. Schizo je joue aussi : Megara Nichols, la belle rouquine. On m'appelle : dreamy, ou mélanie pour les intimes, et pour mon profil je remercie : moi-même - Dreamy (avatar+gifs) + endlesslove (sign)

Je suis : Célibataire
Thyia, nymphe et plus précisément naïade du petit peuple, fille de la haute dirigeante des nymphes de Grèce et d'un chevalier de la Cour des Lumières, elle porte le surnom de "petite princesse de la nature" auprès de ses semblables ⊰ Si en apparence elle ressemble à une belle jeune femme de 25 ans, elle est née aux environs du sixième siècle avant Jesus Christ, à l'époque de la mythologie grecque. Elle a de ce fait dépassé les deux mille six cent ans ⊰ Très engagée dans la défense de la nature, sa dévotion envers la planète va au delà de sa dévotion envers les êtres vivants. D'un tempérament très doux, elle méprise tous ceux qui bafouent l'équilibre naturel ⊰ Herboriste, elle arpente le monde et les royaumes en quête de plantes médicinales, poudres démoniaques, et tous les ingrédients qu'on peut lui demander ⊰ elle ne prend aucun parti dans la guerre qui oppose les néphilims au nouvel ordre ⊰ sa loyauté ne va qu'à ses semblables et à la nature ⊰ Elle est maman d'une faerie, Aeris, qu'elle a eu d'une liaison passionnelle avec un terrestre au dix-huitième siècle ⊰ Après des décennies passées auprès de Thyia et de leur fille dans le royaume des faeries, le terrestre a fini par se donner la mort, ne supportant pas cette vie prolongée, et nostalgique du monde terrestre ⊰ depuis, Thyia n'est pas retombée amoureuse ⊰ ses cheveux et ses ailes changent de couleur en fonction de ses humeurs, et ses yeux apparaissent d'un bleu plus ou moins sombre également.


LES REBELLES
Coming


LES INSIPIDES
Elle fournit Lehr en herbes diverses, et en retour, il la fourre. (que de poésie, lel.) + Dakin possède une place particulière dans le coeur de la belle nymphe. En 700 ans, ils ont été bien des choses. Amants, puis amis. Elle a été sa première fois, et surtout, elle l'a guidé lorsqu'il n'était qu'un jeune sorcier dérouté par ses dons. Leur neutralité dans cette guerre va de paire avec tout ce qu'ils ont déjà vécu. +


LE NOUVEL ORDRE
Voilà bien des siècles qu'elle connaît Jeremiah avec qui elle a eu quelques écarts. Seulement, elle ne reconnaît plus la froideur du sorcier, et lui rappelle que perdre un être cher ne doit pas changer qui on est.
Sujet: Re: DAKYIA ⊰ Do you remember ?   Jeu 21 Juil - 15:46


Past and present collide
- année 2016, Chicago -
feat. Dakyia
Installée sur son banc, en retrait, elle observait les terrestres, qui jouaient dans le parc, les enfants, qui couraient ensemble, riant allègrement. Avec le temps, Thyia avait fini par s’habituer à leur présence, sans pour autant s’y mêler. Elle avait même finit par éprouver des sentiments certains envers un terrestre, le seul lui ayant donné une fille, Aeris. Elle avait appris à apprécier certains mortels, mais ils n’étaient encore que quelques rares exceptions. Alors elle préférait regarder de loin, Thyia, jusqu’à ce qu’elle distingue au loin, la silhouette d’un sorcier qu’elle connaît déjà depuis huit cent ans. Immédiatement, sa chevelure s’irradie d’un violet vif, mais elle ne bouge pas pour autant, attendant qu’il arrive à sa hauteur pour gracieusement se lever sur le banc, et sauter dans les bras de Dakin. « Te voilà. » Susurre la nymphe à l’oreille de son meilleur ami, avant d’embrasser la commissure de ses lèvres avec un sourire en coin. Leur lien s’était renforcé au fil des centaines d’années qu’ils ont traversées ensemble. Bien loin du sorcier candide et impressionné par le monde obscur, Dakin était devenu un sorcier fort, dont Thyia était fière. Non pas comme une mère envers son fils, ni comme une sœur de son frère. Leur lien est assez indescriptible, à vraie dire. Fusionnel, ambigu sans être pour autant amoureux. « Comment vas-tu, enfant de Lilith ? » Demanda-t-elle, toujours perchée dans ses bras avec un naturel déconcertant, comme si elle était à sa place. Parce que de tous les sorciers, elle sait qu’avec Dakin, la nymphe aura toujours sa place, toujours un allié.

- année 1378, Dublin -


Les semaines suivant leur première rencontre, les choses avaient continuellement évolué entre Dakin et Thyia. Si au départ il était encore un peu effrayé par sa situation, progressivement, une véritable confiance s’était instaurée entre la nymphe et le tout jeune sorcier, lequel avait encore des difficultés à laisser derrière lui sa vie de mortel. Il avait bien conscience qu’il ne pourrait pas mener une simple vie de terrestre, du moins, pas auprès de sa famille, pas sans bouger de pays tous les dix ans, changer de nom pour passer inaperçu alors qu’il ne vieillira jamais. Certains sorciers choisissent de vivre en retrait comme les faeries, d’autres, la majorité à vraie dire, vivent parmi les humains. C’est là ce qui fait la différence entre les deux races d’immortels. Le Petit Peuple n’a jamais été friand de la vie des terrestres, et Thyia, étant nymphe, confirmait plus que tout la règle. Si leur première rencontre s’était rapidement clôturée sur une attirance certaine entre les deux immortels, Thyia s’était efforcée de rester plus distante, plus calme lors des rencontres qui ont suivies. Quelques baisers volés filtraient parfois au cours de leurs conversations, sans pour autant aller plus loin. Même si la seconde vue n'avait plus rien à voir avec l’attirance de Dakin envers Thyia, il n’avait pas manifesté de quelconque envie d’aller plus loin, et c’était un principe que la faerie respectait profondément, se tenant à sa promesse. Ce qu’il lui demandait, elle le cédait sans concessions. S’il s’approchait d’elle pour demander l’autorisation de l’embrasser, elle venait elle-même effleurer ses lèvres des siennes. Mais jamais elle n’avait été plus loin, se contentant gracieusement de reprendre ses récits, de reprendre ses conseils pour l’aider à garder le contrôle de ses dons. Se pourrait-il qu’aujourd’hui il ait pu perdre ce contrôle ? C’est avec cette légère inquiétude qu’elle le rejoint, venant doucement prendre ses mains dans les siennes. “Rien de grave, t'en fais pas. Je vais bien... J'espère que toi aussi d'ailleurs” S’il avait toujours vu Thyia comme un ange, il a bien vite fini par comprendre que les faeries, mi ange, mi démon, sont aussi de redoutables guerriers. Il savait que si Thyia se mettait en colère, elle pouvait vite devenir une redoutable combattante. Fille d’un chevalier de la cour des lumières, en un millénaire elle avait plus qu’appris à se défendre. « Je vais bien. » Assura-t-elle simplement au jeune homme, cet éternel sourire doux sur son visage, caressant le dos de sa main du bout de son pouce. C’est alors que Dakin reprit la parole : “Je... Je suis prêt Thyia. Je suis prêt” Son sourire se figea, laissant place à une brève surprise passant sur son visage. Elle aurait pu ne pas comprendre. Mais le fait est, qu’à son regard nuancé de rouge et de jaune, elle comprit immédiatement. Sa caractéristique magique, semblable à celle de la faerie, ne laissait pas tellement de place au doute. « Viens avec moi. » Dit-elle en tirant légèrement sur sa main, ne lui laissant pas tellement la place à l’hésitation ou au refus. Reculant jusque l’étang, elle s’arrêta dos à celui-ci, relâchant une des mains du jeune homme pour effleurer sa joue du bout des doigts. « Es-tu bien sûr de toi ? » Demanda alors la nymphe, ses boucles ayant tourné du violet à une teinte oscillant entre le rose et le rouge. Elle préférait poser sa question sans détours. « Tu as encore tant d’années devant toi, tu resteras éternellement jeune et beau. Des centaines de femmes attendront tes faveurs, Dakin. » Elle fit un sourire mince à l’évocation de ce fait, dont elle n’avait pas le moindre doute. Il est séduisant, et il apprendra à en jouer au fil des siècles. Ils apprennent toujours. Elle recula d’un pas dans l’eau, Dakin, toujours sur l’herbe fraiche. « Es-tu bien sûr de toi ? » Qu’elle répète finalement, dans une ultime demande, guettant la réaction de l’enfant de Lilith.


© MADE BY SEAWOLF.

Post 3, 919 mots


Don't need permission, made my decision to test my limits. 'Cause it's my business, God as my witness, start what I finished. Don't need no hold up taking control of this kind of moment. I'm locked and loaded, completely focused, my mind is open. ▵ ©endlesslove.
fifty shades of thyia ▵
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: DAKYIA ⊰ Do you remember ?   

 
DAKYIA ⊰ Do you remember ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Tenebris :: Relaxation :: Anciens RPs-
Sauter vers: